UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41524
Date d'inscription : 01/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeMar 13 Oct 2015 - 21:15

Rappel du premier message :

Présentation à venir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com

AuteurMessage
tipou



Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 12:45

Victoire en 3 sets de Djoko 61 75 76 (3) et 6ème titre bravo


Finale parfaitement maîtrisée par Djoko et continue de confirmer sa domination sur le tennis mondial mais Andy s'est montré trop inconstant pour pouvoir l'inquiéter.

Belle poignet de mains entre les 2 Smile
Djoko embrasse le court, il est chez lui comme Rafa à RG
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 13:27

Sixième Open d'Australie pour Novak Djokovic, qui bat Andy Murray en trois sets
Le 31/01/2016 à 12:36:00 | Mis à jour le 31/01/2016 à 13:17:00
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Sixieme-open-d-australie-pour-novak-djokovic-qui-bat-andy-murray-en-trois-sets/630027

Intraitable dans le money time, Novak Djokovic a battu Andy Murray en finale de l'Open d'Australie pour la quatrième fois de sa carrière, dimanche (6-1, 7-5, 7-6[3], en 2h52). Le numéro un mondial égale Roy Emerson avec six couronnes à Melbourne et compte désormais 11 titres du Grand Chelem.

Le match: «Djoko» a toujours le dernier mot
Comme Roger Federer en demi-finale, Andy Murray choisit de défier d'entrée Novak Djokovic en cadence, du fond. Après avoir eu une balle de break dès le premier jeu, écartée d’un revers croisé gagnant par le Serbe (sa spéciale), l’Écossais ne parvient pas à soutenir la comparaison et le rythme imposé par son adversaire. Comme le Suisse deux jours plus tôt. Sous pression derrière sa deuxième (1/5, 35% de points gagnés au total), Murray cède à deux reprises son engagement, d’abord sur une double faute (2-0), ensuite sur un coup droit décentré (4-0). Après 30 minutes, Djokovic est déjà devant, 6-1. Son tarif maison, en 2016 et dans un premier acte, face aux autres membres du Big Four.  

La quatrième finale de l’Open d’Australie entre les deux hommes change de relief dans la deuxième manche. Murray prend de plus en plus souvent, avec son revers, le contrôle des échanges (21 coups gagnants sur ce set, 5 lors du premier), Djokovic s’efforçant lui de rater le moins possible (19 fautes directes à… 34 sur la manche). L’Écossais efface quatre balles de break à 1-1 lors d’un jeu long de 12 minutes, profitant d’un coup droit dans le filet du numéro un mondial sur la deuxième.

Dans le money time, le Serbe est sans rival
À 3-3, Murray débute par une double faute, puis explose en coup droit. Il débreake dans la foulée sur un revers croisé gagnant, lâché à pleine puissance (4-4). C'est ce coup, couplé à sa qualité de premières (quatre aces), qui permet au Britannique d'écarter deux balles de break, et de mettre la pression à Djokovic (5-4). Le Serbe paraît flancher, à 15-30, mais il ne commet plus une erreur et remporte les trois points suivants. Mené 40-0 au jeu suivant, il revient à 40A à l'issue d'un rallye de 36 frappes, se procure une balle de 6-5 après un passing en trois temps, et la convertit en faisant craquer Murray côté revers (6-5).

Roi du money time, capable de basculer en mode zéro faute en un claquement de doigt, «Djoko» ne tremble pas lorsqu'il offre une balle de tie-break à son adversaire en enchaînant ses deux premières doubles fautes de la finale (6-5, 30-40). Il pousse à la faute Murray (revers x2, puis coup droit) et rejoint sa chaise en patron (7-5, en 1h20). À 3-1 dans la troisième manche, le break en poche, le numéro un mondial va payer sa posture attentiste sur le court. Il ne glane que trois points sur la première adverse, rend son service d'avance à 3-2, puis voit Murray passer devant, 4-3. À 4-3, 30A, l'Écossais expédie son retour de coup droit dans le filet.

Le tie-break semble logique. Il va se révéler cruel pour Andy Murray, qui débute par une double faute (1-0). Novak Djokovic l'enfonce avec un ace (2-0). Le Britannique se saborde un peu plus en commettant une deuxième double (4-1). Intraitable dans ce nouveau moment clé, le Serbe enchaîne avec un service gagnant (5-1), pour finir sur son septième ace de la finale (7-3).   

Le tournant: la volée manquée par Murray à 3-2, dans le deuxième set
Dépassé par le rythme de Djokovic lors de la première demi-heure, Andy Murray rééquilibre les débats dans le deuxième acte, en s'appuyant sur son revers et variant de nouveau. À 3-2, 15-30, le Belgradois s'agace pour la première fois de la finale, en fracassant une balle avec sa raquette. Il manque une balle d'égalisation en expédiant un coup droit dans le filet. À 40A, l'Écossais manoeuvre bien et s'engouffre au filet. D'une volée coup droit, il peut se procurer une opportunité de break, mais la bande du filet s'interpose. Djokovic égalise, et c'est lui qui breakera le premier dans la manche lors du jeu suivant.   

11
Avec désormais onze titres du Grand Chelem (4 des 5 derniers mis en jeu), Novak Djokovic égale Björn Borg et Rod Laver et détient désormais le cinquième meilleur total. Le Serbe n'est plus qu'à trois longueurs de Pete Sampras et Rafael Nadal (14), à six du recordman Roger Federer (17). 

Fabien MULOT
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 13:31

Résultat de la journée de dimanche 31 janvier 2016

Simples
OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Sans_357


Doubles mixtes
OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Sans_358
http://www.ausopen.com/en_AU/scores/completed_matches/day19.html


Petit doublé pour Bruno Soares Smile bravo
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 13:44

DJOKOVIC À MURRAY : «TU ES UN GRAND CHAMPION»     
Publié le 31/01/2016 à 13h09
http://sport24.lefigaro.fr/tennis/open-australie/fil-info/djokovic-a-murray-tu-es-un-grand-champion-789831

Suite à sa victoire en finale de l’Open d’Australie contre Andy Murray, Novak Djokovic a rendu hommage à l’Ecossais sur le court de la Rod Laver Arena : «Je tenais à te féliciter, Andy, et ton staff. Tu es un grand champion, très professionnel, très dédié à ce sport. Bravo de t’être battu pour ce trophée. Je te souhaite tout le meilleur pour la venue au monde de ton bébé (Algernon, qui naîtra dans les prochains jours). Rien ne remplace un tel moment. Je l’ai vécu avec ma femme.»
Le numéro 1 mondial a également distribué d’autres points : «Je suis honoré d’être mentionné aux côtés de légendes comme Rod Laver (11 titres du grand chelem comme lui). Merci enfin aux fans, aux supporters qui viennent de partout pour me soutenir. Je prends beaucoup de plaisir à évoluer à vos côtés.»
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 20:43

Le double mixte pour la paire Bruno Soares-Elena Vesnina
Le 31/01/2016 à 08:42:00
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Le-double-mixte-pour-la-paire-bruno-soares-elena-vesnina/629989

Quelques heures après avoir remporté le double messieurs, associé à Jamie Murray, le Brésilien Bruno Soares s'est également imposé en double mixte, dimanche en finale de l'Open d'Australie, avec cette fois la Russe Elena Vesnina pour partenaire. La paire russo-brésilienne a dominé le duo Coco Vandeweghe-Horia Tecau 10-5 dans le super tie-break (6-4, 4-6, 10-5, en 1h21). 

Pour Soares, c'est le troisième titre du Grand Chelem en double mixte, après l'US Open 2012 (avec Makarova) et 2014 (avec Mirza). C'est une première en revanche pour Vesnina, finaliste à trois reprises mais deux fois victorieuse en double dames (Roland-Garros 2013 et US Open 2014, avec Makarova).
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 20:54

Andy Murray, après sa défaite contre Novak Djokovic : «J'ai vu les stats...»
Le 31/01/2016 à 13:46:00
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Andy-murray-apres-sa-defaite-contre-novak-djokovic-j-ai-vu-les-stats/630041

Juste après sa défaite contre Novak Djokovic, Andy Murray est venu en conférence de presse. Le finaliste était pressé. Il avait un avion à prendre à 1 heure du matin (15h00 en France) pour rejoindre sa femme enceinte à qui il a rendu hommage sur le court.

«Andy Murray, comment analysez-vous votre match ?
C’est assez basique, j’ai vu les stats à la fin du match. Il a fait 25 ou 26 points de plus que moi (24 exactement) et j’ai commis 25 ou 26 fautes directes de plus que lui (24). Au début du match, je ne frappais pas bien mon coup droit. J’ai commencé à mieux jouer au troisième. A la fin du deuxième set (à 5-5), le jeu que je perds alors que je mène 40-0 a été très dur. Au troisième, après mon débreak, j’ai quelques opportunités.

«Ma femme a été incroyable»

Où situez-vous votre niveau par rapport à Djokovic ? 
Au premier set, je n’y étais pas mais les deux suivants sont très serrés. J’aurais pu jouer un peu mieux, notamment en coup droit. Au troisième set, j’ai joué un tennis plus agressif. Pour un match en trois sets, on a joué 2h50 (2h53), ça montre que c’était deux sets intenses.

Sur le court, vous avez rendu hommage à votre femme. Vous avez vécu un tournoi difficile avec le malaise de votre beau-père ? 
C’était dur. Elle a été incroyable. Je dois la remercier de m’avoir permis de jouer et de rester ici malgré tout ce qui s’est passé.»

S. D, à Melbourne
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 21:07

Novak Djokovic, après sa victoire à l'Open d'Australie : «Le loup a très faim»
Le 31/01/2016 à 15:26:00 | Mis à jour le 31/01/2016 à 15:30:57
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Novak-djokovic-apres-sa-victoire-a-l-open-d-australie-le-loup-a-tres-faim/630066

Dimanche, en conférence de presse, Novak Djokovic est revenu sur son sixième titre en Australie, son onzième en Grand Chelem. Fier d'entrer encore un peu plus dans l'Histoire, le Serbe est «à un point de [sa] vie où tout est en harmonie».

«Novak Djokovic, que pensez-vous de votre finale ? 
J’ai très bien commencé le match comme contre Roger (Federer en demi-finale). Il n’y avait pas grand-chose de mauvais. J’étais agressif et j’ai exécuté à la perfection mon plan de jeu pendant un set et demi. Je sentais qu’il était un peu neutre en fond de court et je contrôlais les rallyes. J’avais plus de temps. Après, il a commencé à mieux servir et il est entré dans le match. Les deuxième et troisième sets se sont joués sur quelques points.
J’aurais pu être meilleur sur mes jeux de service quand j’avais un break d’avance mais le mérite lui revient car il a continué à se battre et à montrer pourquoi il était un des meilleurs joueurs du monde. Il m’a fait travailler. Il y a eu beaucoup de longs rallyes. Mais je m’y attendais. Je savais que contre Andy, je devais être patient et construire le point. J’ai essayé d’être le premier à prendre l’initiative et d’être plus agressif. Ce n’était pas possible tout le temps car il a changé de tactique et il a mieux joué au troisième. Mais sur les points importants, j’ai trouvé la solution.

«Je suis à un point de ma vie où tout est en harmonie»

Ce 11e titre du Grand Chelem a-t-il une signification particulière ? 
Bien sûr. Chaque titre signifie quelque chose dans ton propre cheminement. Ici, c’est parce que j’ai réussi à entrer dans l’histoire aujourd’hui (dimanche) en égalant les six titres à l’Open d’Australie de Roy Emerson. C’est un honneur d’être au même niveau que des légendes comme Björn Borg et Rod Laver (onze seulement dans l’ère Open) en nombre de Grands Chelems. Je mentirai si je vous disais que je n’y ai pas pensé. Bien sûr que c’est dans un coin de ma tête. Quand je rentre sur le court, je sais que j’ai une chance de rentrer dans l’histoire. C’est une grande motivation. J’ai essayé de ne pas trop y penser, je le prends comme un encouragement et une énergie positive.

Etes-vous surpris d’avoir six Opens d’Australie et onze titres du Grand Chelem ?
C’est un grand honneur. J’ai gagné quatre des cinq derniers titres du Grand Chelem et disputé les cinq dernières finales. C’est phénoménal. Avec mon équipe, nous travaillons très dur pour ça et nous devons apprécier chaque moment. Sans aucun doute, je joue le meilleur tennis de ma vie depuis quinze mois et tout va bien dans ma vie privée. Je suis devenu père, j’ai une famille, je suis à un point dans ma vie où tout est en harmonie.

«Tu as besoin de faire face comme homme pour maximiser ton potentiel comme joueur»

Y a-t-il une ou deux clés pour expliquer votre réussite ? 
Je ne peux pas choisir une chose en particulier et dire : c’est le secret de ma réussite. Si c’était si simple, beaucoup de gens le feraient. C’est beaucoup d’années de travail, de sacrifices, de dévouement, pas seulement à l’entraînement. C’est aussi dans ta vie pour essayer d’être une meilleure personne et le meilleur joueur possible. Tu ne peux pas séparer ta vie professionnelle et privée, c’est quelque chose que j’ai découvert au fil des années.
Tu es la même personne avec tes émotions, tes problèmes. Tu as besoin de faire face comme homme pour maximiser ton potentiel comme joueur. Dans des matches comme aujourd’hui, quand ça se joue à quelques points, si tu as quelque chose d’enfoui en toi, ça remonte et ça joue contre toi. C’est ton pire ennemi. Je parle de ma propre expérience mais tout le monde est différent. Ce n’est pas une formule du succès, juste quelque chose qui m’a aidé à m’améliorer.

Comment expliquez-vous votre succès à Melbourne où vous n’avez jamais perdu en finale ? 
C’est pour ça que j’ai embrassé le court. J’ai une histoire d’amour avec la Rod Laver Arena depuis de nombreuses années et j’espère que ça durera longtemps.

Quelle est votre approche ? 
J’ai entendu récemment un proverbe qui disait qu’un loup en bas de la colline avait plus faim qu’un loup au sommet de la montagne. Tous les gars se battent chaque semaine pour être numéro 1 et ont très faim. Je sais que je ne peux pas me relâcher. Bien sûr, je vais en profiter mais seulement quelques jours

Et le loup a faim pour Roland-Garros ? 
Très faim. Le loup a besoin de manger beaucoup de différentes nourritures avant Paris. Paris est un dessert.» rire moqueur mort de rire mort de rire

Sophie DORGAN, à Melbourne
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41524
Date d'inscription : 01/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 21:34

blade104 a écrit:
petit coup de gueule contre l'affreux jean paul loth d'eurosport!! mad2

je sais pas si vous avez regardé le match tomic-murray mais ils s'en sont donné à coeur joie pour critiquer tomic.
alors selon jp loth, ce joueur n'a pas de plan de jeu, n'a jamais couru un 100m de sa vie, n'est pas épanoui sur le court, ne communique pas avec le public (il serait d'ailleurs mal aimé du public australien) et je passe les allusions à son "fou furieux" de père lol
ah oui le meilleur, il ne pourrait pas entraîner plus de 2h un joueur comme ça!! mais on t'as rien demandé le vieux!!
bon au milieu de toutes ces critiques il a quand même admis qu'il avait du talent et que certains coups étaient très bien joués, histoire de pas tout voir en négatif...

ben moi je lui dis malgré tous ses défauts, ce joueur est 17e mondial et atteint régulièrement des huitièmes ou quart de finales. il a déjà gagné des matchs contre des joueurs du top (ferrer, nishikori et même djoko en exhib à la hopman cup) et a fait une remontée spectaculaire au classement en l'espace de deux ans.

ok il est pas super tonique au niveau des jambes, mais il compense par une très bonne anticipation et beaucoup de relâchement. et puis tout le monde ne peut pas être mort de faim sur toutes les balles comme un ferrer ou un murray.
sa technique est atypique, il joue trop à plat, fait trop de revers slicés, et alors? c'est ça qui le différencie des autres joueurs, et malgré tout ça reste efficace sinon il ne serait pas dans le top 20.

bon je m'arrête là pour ce soir lol

pour la suite j'espère que monfils va réussir à déboulonner robocop raonic

mort de rire Blade s'est défoulé Smile

Maintenant que je regarde les matchs sur internet j'ai rarement à faire à des commentateurs français et c'est bien mieux sifflesiffle rire moqueur , j'aime bien écouter McEnroe quand il commente au moins il sait de quoi il parle rire moqueur rire moqueur

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41524
Date d'inscription : 01/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 21:47

Et le loup a faim pour Roland-Garros ?
Très faim. Le loup a besoin de manger beaucoup de différentes nourritures avant Paris. Paris est un dessert.»

mort de rire mort de rire sacré Nole c'est plus que certain c'est bien IRON NOLE rire moqueur , ceci dit Murray a bien résisté dans le 2ème et 3ème set, dommage qu'il a mal démarré la finale. Je me doutais ceci dit de la victoire de Nole. J'espère que futur baby Murray va donner des ailes à son papa sinon le reste de la saison risque d'être un parcours en solo pour Nole. Voyons voir qui va arriver à faire fondre l'acier rire moqueur

A noter aussi le beau parcours de Gaël qui commence bien la saison superr1 , en espérant qu'il soit épargné par les blessures.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 31 Jan 2016 - 22:10

Voyons voir qui va arriver à faire fondre l'acier rire moqueur rire moqueur Laughing Laughing là pour l'instant, je vois personne ah non attend si j'ai trouvé un petit cheval de Troie en gluten pour faire fondre cette acier rire moqueur mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeLun 1 Fév 2016 - 9:20

Open d’Australie : Djokovic "compte les feuilles de salade"
30/01/2016 à 17h58
http://rmcsport.bfmtv.com/tennis/open-d-australie-djokovic-compte-les-feuilles-de-salade-947699.html

Pour la quatrième fois, l’affiche de la finale de l’Open d’Australie mettra aux prises Novak Djokovic à Andy Murray ce dimanche (9h30, heure française). Quelques petits secrets sur la préparation minutieuse du Serbe.

Une finale de l’Open d’Australie contre Novak Djokovic, Andy Murray connaît. Le Britannique a échoué lors de ses trois précédentes confrontations (2011, 2013 et 2015) face au Serbe. Et le n°1 mondial partira encore largement favori. Parce qu’il ne laisse rien au hasard. Cela en est presque effrayant.

Tom Perrotta, un journaliste américain du Wall Street Journal, révèle que dimanche soir, après les 4h32 passées à ferrailler avec Gilles Simon, Novak Djokovic s’est rendu dans la clinique privée HyperMED, située à dix minutes en voiture de Melbourne Park. Il s’est enfermé dans un caisson hyperbare. Pendant qu’il regardait un film à travers le hublot, Novak Djokovic respirait de l’oxygène pur. « C’est comme si tu étais en altitude, a précisé Maryse Ewange-Epée dans le Super Moscato Show. C’est la mode. Certains disent que c’est du dopage technologique. »

Ce que dément Patrick Mouratoglou. « C’est de la récupération et c’est effectivement complètement légal, indique-t-il. Beaucoup de joueurs le font. Novak est le plus professionnel de tous les joueurs, ce n’est pas nouveau. » L’entraîneur français vient d’ouvrir son Académie à Sofia Antipolis et il a eu le bonheur d’accueillir le numéro un mondial – venu en voisin de Monte-Carlo – cet hiver… Il révèle quelques petits secrets.

« Djokovic est ultra professionnel »

« Je ne vais pas tout dire car cela ne plairait pas à Novak, mais quand je déjeune avec lui, il compte les feuilles de salade, explique Mouratoglou Il demande tant de cet ingrédient, tant de celui parce qu’il sait qu’il a besoin d’apport de cette nature. Idem pour les boissons. C’est vraiment au millimètre. De toute façon, s’il est n°1, c’est parce qu’il est ultra professionnel. Il soigne tout, sa nutrition, sa récupération. Ce sont des choses qui n’étaient pas du tout prises en compte il y a un certain nombre d’années. Mais le tennis étant de plus en plus professionnel, on laisse moins en moins de choses au hasard. Novak est vraiment un exemple pour les jeunes. »

Sur un court, les séances ne laissent pas de place à l’improvisation. « Ça commence par un échauffement ultra complet avant chacun de ses entraînements. Il est d’une rigueur incroyable, il cherche la précision. C’est comme s’il taillait ses arbres. Tout est réfléchi. Pour moi, c’est un gars dont l’intelligence est très au-dessus de la moyenne. »

Heureux papa du petit Stefan, Novak Djokovic sait aussi profiter des choses de la vie. « Il se réserve des plages de plaisir, souligne Patrick Mouratoglou. Il va jouer au golf très régulièrement. Parce que sa vie ne peut pas être que de la rigueur. Sinon, il ne tiendrait pas longtemps… »

A Melbourne, Novak Djokovic a des habitudes. Vendredi, il est allé se détendre au jardin botanique, situé en face de Melbourne Park, de l’autre côté de la Yarra River. Un endroit extraordinaire de quiétude, où il fait des exercices de yoga sur les moelleuses pelouses. Tout a été fait pour qu’il décroche son 11e titre en Grand Chelem.

Par Eric Salliot à Melbourne
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeLun 1 Fév 2016 - 22:02

Open d'Australie: le Top 10 des matches de l'édition 2016
Le 01/02/2016 à 17:39:56
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Open-d-australie-le-top-10-des-matches-de-l-edition-2016/630503

La résistance de Gilles Simon face à Novak Djokovic ; la démonstration du Serbe contre Roger Federer ; la chute de Rafael Nadal contre Fernando Verdasco ; le sacre d'Angelique Kerber face à Serena Williams ; les promesses de Milos Raonic contre Andy Murray: voici notre Top 10 des rencontres de l'édition 2016 de l'Open d'Australie.

1. Angelique Kerber bat Serena Williams (finale) 6-4, 3-6, 6-4
Qui aurait misé sur l’Allemande après son premier tour face à la Japonaise Misaki Doi, 62e mondiale (une balle de match sauvée) ? À 28 ans, Kerber a époustouflé la Rod Laver Arena en prenant le meilleur sur la maitresse des lieux, Serena Williams. L’Américaine avait rendez-vous avec l’histoire et Steffi Graf, Kerber a écrit la sienne avec un aplomb déconcertant. La deuxième partie du troisième set a été un sommet d’intensité, lors duquel la nouvelle numéro deux mondiale a su conserver sa couverture de terrain XXL ainsi que ses spectaculaires trajectoires de gauchère pour s’imposer.

2. Novak Djokovic bat Roger Federer (demi-finale) 6-1, 6-2, 3-6, 6-3
On avait déjà eu un aperçu de la puissance du logiciel 2016 de Novak Djokovic, début janvier à Doha, lorsqu’il avait éparpillé Rafael Nadal en finale (6-1, 6-2). Jeudi dernier, le Serbe a encore élevé d’un ton son niveau, face à un autre mythe de l’histoire du jeu : Roger Federer. Sidérant de maîtrise, Djokovic a écœuré le Suisse lors des deux premières manches, bouclées en 54 minutes. Après avoir perdu le plus beau point du tournoi, le numéro un mondial a répondu en dévorant les six derniers points de la demi-finale. Djoko n’est jamais rassasié.  

3. Andy Murray bat Milos Raonic (demi-finale) 4-6, 7-5, 6-7, 6-4, 6-2
Enfin, on allait vraiment pouvoir juger des progrès de Milos Raonic, opposé en demie à l’un des meilleurs relanceurs du circuit, Andy Murray. On a effectivement vu que le Canadien de 25 ans avait l’étoffe d’un futur vainqueur du Grand Chelem, tant il a bousculé l’Écossais, bien plus habitué que lui à ces rendez-vous en haute altitude. Avec sa stratégie offensive, orientée vers le filet, Raonic a mené deux manches à une, avant de baisser physiquement dans le quatrième acte, touché aux adducteurs. S’il diminue la fréquence de ses blessures, il s’invitera très bientôt de nouveau dans le dernier carré d’un Majeur.   

4. Novak Djokovic bat Gilles Simon (8es de finale) 6-3, 6-7, 6-4, 4-6, 6-3
À lui seul, Gilles Simon a gagné deux fois plus de set contre Novak Djokovic que les six autres adversaires du Serbe à Melbourne (2 vs 1). En cassant le rythme et en jouant au centre, le Français a poussé le Belgradois à disputer un combat long de 4h32 et à commettre 100 fautes directes. Simon a été plus fort que le futur vainqueur sur les échanges d’au moins cinq coups (98-95). Cela n’a pas été suffisant pour empêcher Djokovic d’inexorablement filer vers un sixième Open d’Australie, mais la prestation du Niçois a marqué les esprits. Donnera-t-elle des idées au vestiaire masculin ?

5. Fernando Verdasco bat Rafael Nadal (premier tour) 7-6, 4-6, 3-6, 7-6, 6-2
Pour la deuxième fois seulement de sa carrière (après Wimbledon 2013), Rafael Nadal a disparu au premier tour d’un Grand Chelem. Après le tirage au sort, cette affiche, revival de l’épique demie de l’édition 2009, avait concentré l’intérêt des suiveurs. On pensait le Majorquin sur la pente ascendante, encore sur la dynamique de sa bonne fin de saison, on l’a retrouvé en chantier en Australie. Après avoir manqué une balle de 3-0, double break, dans le dernier set, Nadal a subi la puissance de Verdasco (90 coups gagnants), en mode pilote automatique sur la fin de match.
 
6. Novak Djokovic bat Andy Murray (finale) 6-1, 7-5, 7-6
À la fin d’un Djokovic-Murray à l’Open d’Australie, c’est toujours le Serbe qui gagne (quatre fois en finale, une en demie). Après avoir été submergé dans la première manche, comme Federer et Nadal avant lui, l’Écossais a bien accroché son adversaire dans les deux sets suivants, mais il a à chaque fois craqué dans le money time. 

7. Milos Raonic bat Stan Wawrinka (8es de finale) 6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3
Le Canadien avait confirmé son début de saison canon dès les huitièmes de finale, en dominant pour la première fois en cinq confrontations Stan Wawrinka, pas flamboyant dans les deux premiers sets. Le réveil tardif du Suisse n’avait pas suffi à faire dérailler la mécanique Raonic, inspiré au filet (54/83, soit 65% de réussite) et lancé vers sa deuxième demie en Majeur. 

8. Daria Gavrilova bat Kristina Mladenovic (troisième tour) 6-4, 4-6, 11-9
Pendant presque trois heures, la Française s’est débattue sur la Hisense Arena contre son adversaire et le public australien, à l’unisson derrière sa joueuse, naturalisée un mois plus tôt. «J’ai l’impression que le match a duré six heures, c’était un bouillonnement permanent, dira Mladenovic après sa défaite. À un moment donné, j’avais presque les oreilles bouchées à entendre en permanence du bruit.» 

9. David Ferrer bat Lleyton Hewitt (deuxième tour) 6-2, 6-4, 6-4
Lleyton Hewitt a livré, à 34 ans, sa dernière bataille face à sa copie conforme, ou presque, David Ferrer. De match, il n’y a pas trop eu, mais jusqu’au bout l’Australien est resté fidèle à son image de guerrier, offrant quelques frissonnants «come on» au public de la Rod Laver Arena, venu rendre un dernier hommage à son super-héros. Une des sommets d'émotion de la quinzaine.   

10. Zhang Shuai bat Simona Halep (premier tour) 6-4, 6-3
Zhang Shuai avait prévenu ses proches : en cas de quinzième défaite d’affilée au premier tour d’un Grand Chelem, à Melbourne, elle rangerait définitivement ses raquettes dans son sac. Sous les yeux de ses parents, la Chinoise (133e) s’est extirpée des qualifications avant de signer l’exploit de sa carrière au premier tour, en renversant la deuxième mondiale, Simona Halep. Zhang deviendra la coqueluche du public australien, qui la suivra jusqu’à son élimination en quarts de finale.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeLun 1 Fév 2016 - 22:33

Novak Djokovic espère "ne pas démentir Kim Clijsters"
BELGA Publié le samedi 30 janvier 2016 à 14h54 - Mis à jour le samedi 30 janvier 2016 à 21h05
http://www.dhnet.be/sports/tennis/novak-djokovic-espere-ne-pas-dementir-kim-clijsters-56acc0793570fdebf59a731c

Serena Williams (WTA 1) a manqué son rendez-vous avec l'histoire, samedi soir à Melbourne, en s'inclinant en finale de l'Australian Open contre Angelique Kerber (WTA 6). Novak Djokovic (ATP 1) jouera aussi pour l'histoire ce dimanche soir contre Andy Murray (ATP 2).

Le Serbe peut devenir le deuxième joueur à remporter 6 fois l'Australian Open, égalant ainsi l'Australien Roy Emerson. Et il peut également rejoindre le légendaire Rod Laver avec 11 titres du Grand Chelem à son actif.

Présente samedi soir pour commenter la finale dames pour la chaîne de télévision australienne Channel 7, Kim Clijsters pense que Novak Djokovic remportera une nouvelle fois le titre à Melbourne. La Limbourgeoise, lauréate en 2011, l'avait d'ailleurs déjà dit avant sa demi-finale contre Roger Federer. Elle espérait que le Suisse s'impose, mais craignait que ce ne soit une nouvelle fois le Serbe qui triomphe.

"J'apprécie l'idée que Kim Clijsters considère que je vais repartir avec le titre", a confié, samedi le n°1 mondial lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-finale. "Je suis juste un peu inquiet par le fait qu'elle craigne que je le fasse", sourit-il. "Plus sérieusement, je suis flatté qu'une championne du calibre de Kim, tout comme d'autres légendes de notre sport, loue mon jeu et mes résultats. Entendre ce genre de prédiction donne également confiance. Mais je ne peux pas m'emballer. Et puis, cela ajoute un peu de pression supplémentaire, car je dois confirmer. Il faut que je gagne pour ne pas démentir Kim ni les autres ", ajouta le Serbe, qui a apprécié de la revoir sur un court, raquette en main. "C'est important qu'elle et les autres anciens soient là, car ils ont apporté tellement au tennis."

Le patron de l'Australian Open chérit sa photo avec Kim Clijsters
Kim Clijsters a participé samedi soir à la cérémonie d'ouverture de la finale dames de l'Australian Open, qui a vu Angelique Kerber faire tomber la reine Serena Williams. L'ancienne n°1 mondiale, 32 ans, lauréate en 2011, a amené le trophée dans Melbourne Park avant de le remettre à l'Australienne Evonne Goolagong, quadruple lauréate dans les années 70. Ce fut la dernière apparition publique de la Limbourgeoise, le tournoi féminin des Légendes ayant été abandonné en raison du mauvais temps.

Les Australiens ont été ravis du retour de Kim Clijsters à l'Australian Open, quatre ans après sa dernière participation. Craig Tiley, le patron du tournoi, était même très fier de la retrouver. "Nous sommes très heureux d'avoir pu accueillir Kim l'année du cinquième anniversaire de sa victoire ici", confia-t-il. "Elle a une nouvelle fois été charmante en acceptant d'être associé aux diverses activités que nous organisions, comme le tournoi des Légendes et l'hommage aux femmes qui peuvent inspirer les générations futures. Elle a également commenté pour la télévision. J'espère qu'elle a apprécié son séjour ici autant que nous avons apprécié sa présence parmi nous."

Sud-Africain d'origine, Craig Tiley veille depuis dix ans au bon déroulement de l'Australian Open. Et il est également un grand fan de Kim Clijsters. Cet ancien coach a d'ailleurs une belle anecdote à raconter, qui en dit long sur sa relation avec la Limbourgeoise. "Kim est une grande championne qui a apporté tellement au tennis féminin. Et je sais combien avoir pu ajouter ce titre sur son CV en 2011 lui a procuré de joie. Le soir, je lui avais d'ailleurs demandé, dans le Player's Lounge, si nous pouvions faire une photo de nous deux avec son trophée. Et croyez-le ou pas, mais cette photo figure sur mon bureau à la maison. Je la chéris encore aujourd'hui!", sourit-il.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeLun 1 Fév 2016 - 22:40

Tennis : Gilles Simon juge les énormes performances de Novak Djokovic !
Publié le 1/02/2016 à 20:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-gilles-simon-juge-les-enormes-performances-de-novak-djokovic-220863

Gilles Simon a expliqué, lors de l’émission Direct Laporte sur RMC, le match qu'il faut réaliser pour battre Novak Djokovic.

Invité pour l’émission Direct Laporte sur RMC, Gilles Simon s’est confié sur Novak Djokovic, vainqueur de l’Open d’Australie, qu’il avait presque battu en huitièmes de finale en le poussant à jouer cinq sets. « Je pense que ce qu’il a fait, il l’a déjà fait avant. Par exemple, sur le plan physique, on se demande toujours comment il va pouvoir récupérer d’un match aussi long mais il l’avait déjà fait avant ».

« Tout simplement arriver à faire son match »

« Pour moi, ce n’est pas tellement mentalement qu’il a progressé, dans la manière de tenir ses nerfs. Mais il a tellement de confiance en lui, il gagne tellement de matches qu’il est très peu dans cette situation. Donc quand il l’est une fois ou deux dans un tournoi, c’est plus facile à tenir. Mais je trouve qu’à l’inverse, la seule fois où il a été accroché, on l’a tout de suite retrouvé assez nerveux », a ajouté Gilles Simon.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeMar 2 Fév 2016 - 9:30

Federer, Nadal, le tennis féminin: Kim Clijsters nous livre ses vérités
Par Daniel Visentini Melbourne 18.01.2016
http://www.tdg.ch/sports/federer-nadal-tennis-feminin-kim-clijsters-livre-verites/story/31263075

Tennis Jeune retraitée, seule joueuse à avoir simultanément été maman et No 1 WTA, la Belge s’épanche.

Dans tous les sens du terme, la température est montée d’un cran. Melbourne Park ne redoute pas le coup de chaleur annoncé pour ce début de semaine, mais conjugué à l’effervescence qui précède le réel coup d’envoi de la saison, le théâtre du premier Grand Chelem de l’année grouille de ses acteurs impatients dans une joyeuse frénésie. Il y a évidemment Roger Federer, la légende en marche qui joue ce matin à 9 h (heure suisse), Novak Djokovic, le nouvel ogre, Stan Wawrinka, le cauchemar de l’ogre, Serena Williams, l’ogresse sans cauchemar. Et tant d’autres qui rêvent de jouer les premiers rôles. Melbourne, c’est le casting des premières répliques, le moment où chacun doit prouver qu’il connaît toujours son texte sur le bout de doigts.

On croise beaucoup de monde au détour des nombreux courts. A la veille des premiers échanges sérieux, ceux qui veulent écrire l’histoire sont à pied d’œuvre. Et puis il y a ceux qui l’ont déjà écrite. Comme Kim Clijsters. Merveilleuse battante, superbe No 1 mondial en 2003, puis en 2011 à nouveau, après deux ans et demi d’absence (de 2007 à 2009) et alors en qualité de maman: du jamais-vu. Kim Clijsters, la sympathique Kim, de retour à Melbourne pour la première fois depuis sa… deuxième retraite en 2012. A 32 ans, elle qui s’occupe désormais d’une académie de tennis en Belgique a eu un deuxième enfant en septembre 2013, mais elle a trouvé le temps de revenir en Australie. Elle respire encore le tennis. Alors forcément, quand on l’approche elle a beaucoup de choses à dire sur «son» sport.

Kim, c’est surprenant de vous retrouver ici à Melbourne: vous n’étiez plus venue en Australie depuis votre retraite définitive en 2012…
Oui. Quand je me suis décidée, il y a d’abord eu une grande part d’excitation. Et puis ensuite un peu de panique. Venir à Melbourne, cela signifiait délaisser mon académie de tennis. Mais surtout, cela voulait dire laisser mes deux enfants et mon mari. Plutôt compliqué. A mon homme, donc, de s’occuper des enfants. Je ne pourrai plus l’aider pendant les deux prochaines semaines…

Quelles sont les impressions pour ces retrouvailles australiennes?
C’est toujours top. Même si beaucoup de choses ont changé depuis quatre ans à Melbourne Park. Mais j’ai toujours eu une connexion particulière avec les gens d’ici.

Pourquoi?
Oh, je pense que mon histoire à l’époque avec Lleyton Hewitt (ndlr: son ex-compagnon), la relation que j’ai eue avec lui durant quelques années, a contribué à me faire aimer l’endroit.

Vous revenez à Melbourne pour la première fois depuis quatre ans, au moment où il dispute justement son dernier tournoi avant de se retirer…
C’est juste. Mais ce n’est évidemment qu’une coïncidence.


Le tournoi est lancé. Qui, selon vous, soulèvera le trophée?
Chez les filles, je dirais Victoria Azarenka. Chez les hommes… Eh bien, sans grande surprise, je crois que Novak Djokovic est là… Mais il y a toujours des choses que l’on espère. Personnellement, j’aimerais bien voir Roger Federer s’imposer à nouveau dans une épreuve du Grand Chelem. Ou alors Rafael Nadal. Oui, ça me plairait bien.

Vous aviez une relation particulière avec ces deux immenses champions, du temps où vous étiez encore sur les courts?
Oui. Roger, c’est une longue histoire, parce que nous avons grandi dans les tournois juniors ensemble. Je m’en rappelle très bien. Déjà à l’époque, je le regardais jouer. C’était quelque chose: déjà la grâce sur le court, les gestes fluides, pas une goutte de transpiration, contrairement à moi… Et puis après il y a eu Rafa Nadal. J’ai aimé aussitôt son style. Le combat qu’il imposait. Sans doute parce que cela se rapprochait également de ma manière de jouer. Mais il y a le travail derrière toute réussite à ce niveau. Il faut bosser très dur chaque semaine. Il faut garder les pieds sur terre aussi, parce qu’entre les spotlights et l’argent qui fait tourner la tête, on a vite fait de s’y croire déjà…

Justement: avez-vous le sentiment que le tennis féminin souffre de ce mal, avec plusieurs starlettes qui s’y croient déjà?
Peut-être. Sans doute aussi leur fait-on croire trop vite qu’elles ont déjà atteint un certain niveau. Moi, j’ai toujours eu mes parents pour veiller à ce que je garde la tête froide. C’était une chance.

Mais franchement: entre votre époque et celle d’aujourd’hui, il semble que le niveau du tennis féminin ait considérablement baissé, non?
Oui, j’entends cela aussi. Et, dans le fond, je crois que c’est vrai. J’ai eu le bonheur de jouer à une époque où le niveau était impressionnant. Avec Martina Hingis, Lindsay Davenport, Venus et Serena Williams, Justine Henin et d’autres encore. Pourquoi le niveau a-t-il baissé chez les filles? Je ne sais pas. Mais je reste persuadée que cela va s’améliorer, qu’il y a parfois des creux.


A part Serena Williams, il n’y a plus de stars en fait…
Juste. Ou alors je pense que beaucoup se prennent déjà pour des stars… Pourtant, quand je passe entre les courts et que je regarde ce qui est proposé, j’ai tendance à me dire que si je me remettais à l’entraînement, je pourrais encore en battre certaines.

Qui sont les filles d’aujourd’hui qui sont, à vos yeux, promises à un bel avenir?
Je dirais l’Américaine Sloane Stephens (ndlr: actuellement WTA 26 et demi-finaliste de l’Open d’Australie en 2013). Elle affiche une bonne attitude, je la sens bien. Et puis aussi Belinda Bencic, votre compatriote, qui fera une très belle carrière! (TDG)

(Créé: 17.01.2016, 19h06)
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeMer 3 Fév 2016 - 0:29

Alexandre Gozzi - Publié le 02/02/2016
Djokovic remercie ses fans
http://www.tennisleader.fr/atp/djokovic-remercie-ses-fans

Novak Djokovic (1er ATP) s'est donc imposé à l'Open d'Australie ce dimanche après avoir battu Andy Murray (2ème ATP) en finale. en parallèle du tournoi, le Serbe a ramassé des fonds pour son assocation à hauterus de 100 000$. Le numéro un mondial a donc profité de l'occasion pour remercier ses nombreux fans de l'avoir soutenu sur le terrain mais aussi pour l'association.

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Djoko710
"Thanks #nolefam for being part of #HeadBandForGood. You helped to raise $100,000 #charity "


Smile bravo superr1
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeJeu 4 Fév 2016 - 9:26

Ces 5 finales qui ont marqué l’Open d’Australie
Par Daniel Visentini
Melbourne
Mis à jour à 08h01
http://www.24heures.ch/sports/5-finales-marque-open-daustralie/story/24692065

Tennis Ces 20 dernières années, quelques ultimes «rounds» disputés par les messieurs à Melbourne ont frappé les esprits. Petit choix.

Voilà un temps que les moins de 20 ans peuvent connaître. Celui des finales messieurs de l’Open d’Australie les plus marquantes des deux dernières décennies. A quelques heures du dernier «round» de l’édition 2016, où il n’y aura malheureusement pas de Suisses, mais bien sûr le quasi inévitable Novak Djokovic, nous avons retenu – de manière subjective – cinq finales qui n’ont pas laissé insensible les observateurs et les joueurs. Allons-y!

La finale la plus extraordinaire
OA 2012. Novak Djokovic-Rafael Nadal (5-7, 6-4, 6-2, 6-7, 7-5)

Bim. Bam. Boum. Extraordinaire. Tous ceux qui ont assisté, de près comme de loin, à cette finale ne peuvent que s’en souvenir. Durant 5 h 53 (!), Novak Djokovic et Rafael Nadal se sont rendu coup pour coup, dessinant de leurs poignets un monument du jeu, une bataille simplement extraordinaire. Homérique. A tel point qu’à l’heure de la remise des prix, les deux hommes gagnent le droit de s’asseoir sur des chaises pour ne pas «cramper» durant les interminables discours. Auparavant, «Nole» avait semblé prendre un réel ascendant sur son adversaire en empochant la troisième manche, puis en obtenant trois balles de 5-3 dans la quatrième. Mais le mental exceptionnel de l’Ibère lui permet de ne pas sombrer. Pour revenir encore plus fort. Avant de se laisser emporter par un petit manque de lucidité à 5-5 dans le set décisif. La plus longue finale de l’histoire des épreuves du Grand Chelem se conclut par un grand cri de rage du Serbe. Et par un cri du chœur des observateurs, qui regrettent qu’ils ne puissent y avoir deux vainqueurs…


La finale la plus déroutante
OA 2014. Stan Wawrinka-Rafael Nadal (6-3, 6-2, 3-6, 6-3)

La plus déroutante, non pas car elle a mené au mythique sacre de Stan Wawrinka, mais pour toute la dramaturgie qui l’a entourée. Faut-il rappeler qu’après l’entame de match simplement monstrueuse du Vaudois, l’Ibère, dominé, se plaint de douleurs dorsales après avoir été breaké dans la deuxième manche? Amoindri, il ne peut pas répondre au superbe défi de puissance et de justesse lancé par le No 2 helvétique. Lequel, dans ces circonstances et dans l’esprit des gens, ne peut «plus perdre» cette finale. Or, le tennis est un sport tellement complexe au niveau mental que Wawrinka ne parvient plus à exprimer son jeu de la même manière. Se frustre. S’en prend à la fois à Magnus Norman et à Severin Lüthi, présents en tribunes. La tension le gagne, mais il fera tout de même subir la loi du plus fort à Nadal. Historique.


La finale la plus «à sens unique»
OA 2003. Andre Agassi-Rainer Schüttler (6-2, 6-2, 6-1)

Rainer Schüttler est le grand invité surprise de cette finale. Personne n’attendait l’Allemand au rendez-vous. Lui-même non plus. Mais le forfait de Marat Safin lui a ouvert le tableau et celui qui est désormais directeur du Geneva Open a alors su saisir sa chance. Afin de dessiner le plus beau parcours de sa carrière en Grand Chelem, en battant notamment James Blake, David Nalbandian et Andy Roddick. Pas des manches, vous en conviendrez! Mais, bien que pas maladroit non plus, celui qui est tête de série No 31 ne peut absolument rien faire contre Andre Agassi en finale. Le rendez-vous tourne à la démonstration de l’ex-No 1 ATP, qui distribue les «pains» dans tous les sens pour dégoûter un Schüttler sur les rotules et à court d’arguments. Ce n’est seulement qu’une heure et seize minutes après le premier échange que l’Américain peut lever les bras au ciel. Jamais, depuis 1926, une finale messieurs n’avait été si courte. «J’aurais effectivement préféré que ça dure un peu plus longtemps, sourit aujourd’hui le perdant, mais ce tournoi restera l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière.»


La finale la plus «en démonstration»
OA 2007. Roger Federer-Fernando Gonzalez (7-6, 6-4, 6-4)

Plus que son succès final contre le Chilien Fernando Gonzalez, c’est la manière avec laquelle Roger Federer survole ce tournoi qui épate. Une année après avoir fêté son deuxième succès à Melbourne Park, le Bâlois ne fait pas la moindre «heure supp» sur les bords de la Yarra, puisqu’il classe tous ses matches en trois petits sets. Ce qui n’était plus arrivé depuis le triomphe de Björn Borg en Grand Chelem en… 1980. Björn Phau (neuf jeux), Jonas Björkman (sept jeux), Mikhaïl Youzhny (douze jeux), Novak Djokovic (dix jeux), Tommy Robredo (quatorze jeux), Andy Roddick (six jeux en demi-finales!) et Gonzalez ont beau s’escrimer, ils ne peuvent rien face à un «RF» en vrai mode «Maître». Aérien. Comme dans ses plus belles années. Car 2007 est justement l’une de ses plus belles années.


La finale la plus «improbable» OA 1998. 
Petr Korda-Marcelo Rios (6-2, 6-3, 6-3)

Pete Sampras évincé en quart de finale par l’inattendu Karol Kucera, Andre Agassi surpris dès les 8es de finale par Alberto Berasategui après avoir pourtant mené deux manches à rien, il était sûrement écrit quelque part que cette édition 1998 devait revenir à un outsider. Même si Petr Korda était arrivé à Melbourne avec le statut de tête de série No 6, son sacre reste une vraie surprise. Tout comme le nom du finaliste, Marcelo Rios, bien que celui-ci figure dans le Top 10. Aucun des deux n’étaient en effet attendu au soir du dernier soir. Et, derrière ses airs d’oiseau tombé du nid, le trentenaire tchèque fait un boulot remarquable dans une superbe démonstration de puissance pour faire voler en éclats les espoirs du «play-boy» de Santiago du Chili, bien trop tétanisé par l’enjeu. Après avoir fêté sa victoire par des sauts de cabri sur le «rebound ace» de Melbourne, Korda savoure: «J’attendais ça depuis si longtemps», glisse-t-il. Six ans après avoir perdu la finale de Roland-Garros contre Jim Courier, il concède ne pas se rendre compte que l’Open d’Australie lui appartient. Et pourtant, il restera à jamais le vainqueur de cette (curieuse) édition 1998. Même si, quelques mois plus tard, des rumeurs de dopage ont quelque peu terni son triomphe. (24 heures)

(Créé: 29.01.2016, 08h01)
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41524
Date d'inscription : 01/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 7 Fév 2016 - 20:53

ça lui va bien les cheveux longs rire moqueur rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

tipou

Messages : 128406
Date d'inscription : 05/12/2011

OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitimeDim 7 Fév 2016 - 23:28

rire moqueur mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos   OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos - Page 17 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
OPEN D'AUSTRALIE HOMMES 2016 : les infos
Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES GRANDS CHELEMS ET LE ATP WORLD TOUR FINALS :: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES-
Sauter vers: