UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Ven 2 Déc 2011 - 20:47

Rappel du premier message :



Du 16 au 29 janvier 2012


Nom: Australian Open
Catégorie: Grand Chelem
Lieu: Melbourne, Australie
Taille tableaux: S-128 D-64
Gain : 2 200 000 A$
Surface: Dur

Site Officiel : http://www.australianopen.com/en_AU/index.html
Tableau 2011 pour rappel : http://www.australianopen.com/en_AU/scores/draws/ms/msdraw.pdf

LE TENANT DU TITRE EST NOVAK DJOKOVIC


Le vainqueur : 2000 points
Le F : 1200 points
Le DF : 720 points
Le QF : 360 points
R16 : 180 points
R32 : 90 points
R64 : 45 points
R128 : 10 points





Dernière édition par Destinée le Dim 11 Déc 2011 - 17:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com

AuteurMessage
Destinée
Admin


Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Ven 27 Jan 2012 - 22:28

Open d'Australie > Murray : "Je suis fier de moi"
Par Pauline Dahlem, vendredi 27 janvier 2012 à 16:52

http://www.welovetennis.fr/open-australie/44042-murray-je-suis-fier-de-moi

Bien que déçu par sa défaite au bout du suspense face à Novak Djokovic en demi-finales de l'Open d'Australie, Andy Murray revient avec beaucoup de lucidité sur son match. Le Britannique reste positif et veut croire qu'il a passé un vrai cap dans ce tournoi. Interview. cheers cheers

Andy, quelle performance incroyable
Oui, c’était un très bon match. J’ai eu mes chances à 5-5 au 5e. C’est dur à la fin parce que quand on revient comme cela, qu’on est tout proche de breaker… Oui, c’est dur. Mais j’ai montré une attitude différente, j’étais un autre joueur que l’an passé, face à Novak sur ce même court. Je suis fier de moi, de la manière avec laquelle je me suis battu.

Comment avez-vous vécu ce long match ?
Je ne trouve pas qu’il ait super bien joué au début. Moi, j’étais mauvais, par contre. J’ai commencé à mieux jouer dans le second set et au troisième, quelques points ont été vraiment brutaux. Ils étaient si longs ! J’imagine que c’est normal d’avoir eu un petit trou dans le 4e. J’aurais aimé mieux gérer ce moment, mieux jouer ce set. Ça m’aurait aidé. Mais physiquement, on était tous les deux fatigués. Et quand vous êtes mené dans un set, il faut choisir soit de s’accrocher pour revenir, soit de vous préserver pour un 5e. On a tous les deux bien joué dans ce match. Il a juste été un peu plus fort.

Qu’est-ce qui a changé par rapport à l’an passé ?
On arrive tous à maturité à des âges différents, à différents niveaux. Je sens maintenant que je suis prêt mentalement. Physiquement, je peux encore progresser, c’est sûr. Mais comparé à comment j’avais joué l’an passé contre Novak, c’était nettement mieux. Tout le monde me dit tout le temps : « Andy, est trop passif, il ne s’engage pas assez dans ses coups » Je crois que ce soir, j’ai prouvé le contraire. J’ai sûrement fait plus de fautes que lui, mais je pense aussi avoir fait plus de points gagnants. Je bougeais bien sur le court et je dictais beaucoup de points, ce qui est important. Je me suis bien battu, j’y ai cru tout le long. Je n’étais pas loin à 5-5. La prochaine fois, je ferai mieux.

Pensez-vous être plus proche que jamais de votre premier titre en Grand Chelem ?
Oui, je crois. Le match de ce soir était important pour plein de raisons. Je voulais gagner plus que tout. Je crois qu’il y a une frontière très étroite entre être numéro 1 mondial et être numéro 3 ou 4. Je crois que cet écart, je l’ai réduit ce soir. Mon job maintenant, pour les deux, trois mois à venir va être de dépasser Novak et les autres joueurs devant moi au classement. Je vais encore bosser dur et j’espère y arriver.

Si vous deviez noter votre match de ce soir, sur 10 ?
Je me mettrais 8,5/10. La plus grande partie du match, c’était proche de 10. Mais au début de la rencontre, je n’ai pas joué aussi bien que je le voulais. Et au début du 4e, j’aurais aimé être un peu meilleur. Mais à part ça, je ne peux pas beaucoup me plaindre. Je pense que je peux encore progresser, c’est justement pourquoi je ne me mets pas 10/10. Mais j’étais proche de vraiment faire un super match.


Je trouve aussi que Andy a fait beaucoup de progrès mentalement mais il doit encore arriver à passer le déclic de comment conclure ce genre de match.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Sam 28 Jan 2012 - 11:44

PASCAL Maria : « Djokovic et Nadal sont intransigeants »

E.S. à Melbourne | rmcsport.fr | 28/01/2012

Le Français Pascal Maria va arbitrer la finale hommes de l’Open d’Australie, demain entre Rafael Nadal et Novak Djokovic. C’est la troisième fois qu’il officiera lors d’une finale à Melbourne. Il parle de la difficulté d‘arbitrer ces deux champions : « Sur le terrain, ce sont deux professionnels, deux joueurs d’exception, plaisants à voir jouer et plaisants à discuter. Ils sont très au courant du règlement, ils sont très pointus. Ils sont intransigeants avec eux-mêmes, donc ils attendent la même chose de la part de l’arbitre et des juges de lignes. Donc ils sont difficiles à arbitrer par rapport à ça. Il faut essayer d’être au top. »
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Sam 28 Jan 2012 - 15:33

http://fr.tennistemple.com/actualite/open-d-australie-le-programme-de-dimanche-finale-messieurs_18741.html

Open d'Australie: Le programme de dimanche (finale messieurs)


Après la victoire d'Azarenka chez les dames, nous vivrons donc ce dimanche la dernière journée de cet Open d'Australie 2012. Bien évidemment, c'est la finale du Simple Messieurs qui sera au programme du jour.

Nouvelle finale au sommet du Classement ATP
Novak Djokovic face à Rafael Nadal, le numéro 1 mondial contre le numéro 2 pour une troisième finale de tournoi du Grand Chelem consécutive face à face. L'Espagnol a été battu dans les deux dernières mais on a tout de même la sensation qu'il a élevé son niveau de jeu cette année et qu'il aura largement sa chance face au Serbe probablement marqué physiquement par son énorme duel face à Andy Murray. Le suspens est donc là et c'est un nouveau très grand moment de tennis que nous devrions vivre du côté de Melbourne Park.

Début du match à 19h30 Melbourne-09h30 heure française
L'entrée des deux joueurs sur la Rod Laver Arena est programmée à 19h30 (heure locale, 09h30 heure française) et le match débutera donc dans les minutes qui suivent après un léger échauffement pour la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Zaz

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 51
Localisation : Poitou-Charentes

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Sam 28 Jan 2012 - 17:45

VAMOOOOOOOOOOOOOOOOOOSSSSSS RRRRRRRRRRRRRAFA !!!!!!! happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1 happy1
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Sam 28 Jan 2012 - 21:01

Ouiiiiiiiiiiii Rafaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Vamosssssssssssssssssssss happy1 happy1 happy1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Sam 28 Jan 2012 - 21:03

Open d'Australie > Nadal : "Il est le favori"
Par Rémi Cap-Vert, samedi 28 janvier 2012 à 18:40

http://www.welovetennis.fr/open-australie/44083-nadal-il-est-le-favori

Rafael Nadal aborde sereinement cette nouvelle finale de Grand Chelem face à Novak Djokovic. L'Espagnol se dit d'ores-et-déjà satisfait de son tournoi, fait de Novak le favori du match et relativise les problèmes respiratoires de ce dernier...

"Pour moi, c'est avant tout une nouvelle finale de Grand Chelem, la quatrième d'affilée. Je suis content de ça. L'adversaire, à la fin, est l'actuel meilleur joueur du monde, c'est pour ça que je l'ai joué en finale, à chaque fois, ces derniers temps. Ce sera un match difficile pour moi. Il est le favori, favori parce qu'il est numéro un mondial, favori parce qu'il joue de manière fantastique, favori parce qu'il m'a battu les six dernières fois. Moi, j'ai déjà réussi un super tournoi. Désormais, je vais juste essayer de jouer mon meilleur tennis et me battre sur chaque balle en sachant que, quelle que soit cette balle, elle sera difficile à jouer."

Novak a eu des problèmes respiratoires durant ses deux derniers matches. Vous pensez que ce pourrait être un facteur important, demain ?
"C'est amusant, non ? Je vu le match, hier, à la télé. Et, dans le cinquième set, il bougeait de manière fantastique. Pourtant, ils montraient aussi des images deux heures et demi plus tôt où il donnait l'impression d'être complètement détruit. Deux heures et demi plus tard, il était en parfaite condition physique. Donc c'est difficile d'imaginer qu'il puisse avoir ces problèmes. Je ne sais pas."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Sam 28 Jan 2012 - 21:05

Open d'Australie > Nadal-Djokovic : 30ème édition
Par Rémi Cap-Vert, samedi 28 janvier 2012 à 19:02

http://www.welovetennis.fr/open-australie/44084-nadal-djokovic-30eme-edition

Rafael Nadal-Novak Djokovic. Déjà un classique parmi les classique. La finale de l'Open d'Australie 2012 sera la même que celle de l'US Open et de Wimbledon, une première dans l'histoire. Elle oppose deux hommes aux trajectoires différentes : l'un, Nadal, semble en recherche de sensations, en quête de son meilleur niveau ; l'autre surfe sur la même dynamique exceptionnelle que l'année dernière. Nadal donne, depuis le début d'année, des signes de fébrilité. Il cherche des solutions, ajoute du poids en tête de raquette, cours après un vrai gros match référence. Mais il est en finale de Grand Chelem et vient de battre un Roger Federer qui semblait au sommet. Djokovic, de son côté, s'il s'est montré intraitable durant la première semaine, a vécu une première alerte face à David Ferrer et une deuxième, comme la sirène d'une alarme, contre Andy Murray. Auparavant indestructible, il a montré de gros signes de fébrilité, un physique capable de le lâcher ponctuellement et des difficultés sur certaines phases de jeu, ces balles jouées à plat au centre, très longues, face auxquelles il paraît avoir du mal à répliquer. Au jeu des confrontations directes, Rafael Nadal mène toujours 16-13, mais l'équilibre s'est renversé depuis un an avec les six victoires consécutives de Novak Djokovic. Nous sommes au début de l'année, sous un soleil de plomb qui met les organismes à rude épreuve. Et Djokovic a clairement beaucoup plus souffert que son prochain adversaire en demi-finale. Difficile, donc, d'établir un quelconque pronostic. On attend désormais la vérité du court.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 0:14

Je viens juste de terminer de regarder le match que j'ai enregistré et il m'a manqué les 5 dernières minutes mad2 , et en plus Rafa a perdu mais bon il ne doit pas avoir honte car ils ont fait tous les 2 un très bon match. Rafa est sur la bonne voie superr1

Bon je vais me coucher car demain je me lève tôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 2:32

le plus long match de l'australian open. C'ÉTAIT PALPITANT!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 2:34

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 20:31

Open d'Australie > C.R.A.Z.Y
Par Pauline Dahlem, dimanche 29 janvier 2012 à 15:42

http://www.welovetennis.fr/open-australie/44095-crazy

Novak Djokovic remporte une finale historique face à Rafael Nadal à Melbourne. Le Serbe s'impose au bout du suspense, 5-7 6-4 6-2 6-7[5] 7-5 en 5h54 et remporte ainsi son 5e titre du Grand Chelem, le 3e en Australie. Phénoménal !

Rafael Nadal et Novak Djokovic ont repoussé les limites cette nuit à Melbourne : les limites du temps, les limites de ce sport, les limites du rationnel. Nul doute que cette finale restera longtemps dans les mémoires. Ce choc des titans a accouché, après l'immense finale du dernier US Open, d'un nouveau moment d'anthologie. Et si Novak Djokovic en sort vainqueur, Rafael Nadal a une nouvelle fois prouvé quel fantastique champion il restait. Car jamais il n'était passé aussi près de rebattre, enfin, le Serbe en Grand Chelem.

Et pourtant, c'est bien l'Espagnol qui débute le mieux la rencontre. Sans être extraordinaire, le Majorquin supporte mieux la pression que son adversaire, qui semble complètement paralysé par l'enjeu. Car Novak n'y est pas du tout. Le bras pèse lourd, les jambes ne répondent pas et logiquement, les fautes s'accumulent. C'est donc l'Espagnol qui empoche cette première manche, 7-5.

Et puis soudain, Djokovic se réveille. Enfin entré dans son match, le Serbe desserre le frein à main et lance la machine. Les points sont mieux construits, les frappes plus intenses. Et le score s'inverse. Le Serbe se détache 5 jeux à 2 et malgré une légère frayeur au moment de conclure la manche, revient à un set partout, 6-4.

Le troisième set ne fait que confirmer les impressions du second. Djokovic a retrouvé son tennis « anti-Nadal ». Ses retours canons, sa prise de balle précoce et ses qualités de défenseur-contreur font tourner en bourrique l'Espagnol. On croit revivre les multiples finales de l'année 2011, tant Nadal semble décroché. Après 3h11 de jeu, le Serbe tourne à deux manches à une en sa faveur : 5-7 6-4 6-2.

Mais Rafa n'abdique pas. Martyrisé sur ses jeux de service alors qu'il n'en touche presque pas une sur les mises en jeu adverses, le numéro 2 mondial se bat comme un beau diable pour tenir le score. A 3-4, 0-40, alors qu'on ne donne plus très cher de sa peau, Nadal réussit un come-back absolument remarquable. Comme par miracle, la première claque et les coups droits fusent, enfin. Rafa tient son service et pousse Novak dans un tie-break décisif : 1-1, 3-1, 3-3... C'est absolument irrespirable sur la Rod Laver Arena. Puis Djokovic se décide à aller chercher son match. Il réussit une série de coups droits absolument formidable et se détache 5-3. Mais encore une fois, Rafa revient. A l'arrache, au courage, en guerrier, le numéro 2 mondial se procure une balle de set à 6-5. Et la convertit immédiatement. Un véritable petit miracle. A genoux, Rafa célèbre son retour dans ce match qui est déjà entrée dans le panthéon des finales de Grand Chelem.

Mais on n'a pas encore tout vu ! L'horloge indique déjà 4h39 de match. Et les deux hommes jettent toutes leurs forces dans la bataille, 5e set oblige. Des deux joueurs, Djokovic semble le plus marqué physiquement. Il cède logiquement son service le premier. Rafa se détache 4-2 et sert pour confirmer le break. Et puis ? Un revers qui vaut très, très cher à 30-15 file dans le couloir. Djoko s'engouffre dans la brèche, débreake et recolle à 4-4. La suite, c'est un combat absolument dingue, hors du temps, hors de toute rationalité. Capables d'enchaîner des échanges de plus de 30 coups après 5h30 de baston, les deux titans donnent tout ce qui leur reste. Rafa ne parvient même plus à crier sur ses frappes. Djoko tombe à la renverse après un échange perdu. Bref, tout part en vrille. Mais Novak, en champion, en guerrier, va chercher son match vers l'avant. Le Serbe se fait violence, breake, et implore le ciel de mettre, enfin, un terme à cette folie. Sur sa première balle de match, il claque un dernier coup droit gagnant puis tombe à la renverse. Après 5h54, oui 5h54, le Serbe fait enfin plier Rafael Nadal. Merci messieurs pour ce duel. It was so CRAZY.

Oui un très beau duel cheers avec beaucoup d'émotions happy1
Rafa a perdu c'est vrai mais je suis super contente de sa performance car on a retrouvé LE RAFA, le guérrier celui qui se bat sur chaque point. Et puis Rafa a montré de belles choses et tenté de nouvelles en essayant parfois de prendre la balle tôt et d'attaquer bravo bravo ....Rafa est sur la bonne voie mais hier ça ne s'est joué à rien sur la fin. Rafa n'a pas à rougir, il peut sortir la tête haute de ce tournoi car il a été très bon dans le 3ème set contre Berdych, et il a fait un super match contre Federer aussi. Bravo à Rafa et à Djoko et Djoko prouve qu'il a un sacré mental et puis on ne peut rien dire il est très très fort car il est capable de prendre la balle très tôt et en plus il défend super bien. Bravo à ces deux champions superr1 bravo
Rafa à RG c'est toi qui battre Djoko bravo bravo bravo

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 20:38

Open d'Australie > Nadal : "Je suis sur la bonne voie"
Par Pauline Dahlem, dimanche 29 janvier 2012 à 17:53

http://www.welovetennis.fr/open-australie/44105-nadal-je-suis-sur-la-bonne-voie

Loin d'être dévasté par sa défaite en finale de l'Open d'Australie face à Novak Djokovic, Rafael Nadal veut positiver. Le numéro 2 mondial estime avoir fait un très bon tournoi et retient ses progrès tennistiques et mentaux. Interview.

Rafa, comment vous sentez-vous physiquement ?
Très bien ! Non... Je suis fatigué évidemment. Physiquement c'était le match le plus dur que j'aie jamais joué. Je suis crevé.

Et mentalement, comment ça va ?
Il faut juste accepter [la défaite]. On a joué un grand match de tennis. C'était un très gros show, selon moi. J'ai apprécié être l'un des acteurs de ce match. Je voulais gagner mais je suis quand même content de ce que j'ai fait. J'ai eu plein d'occasions contre le meilleur joueur du monde aujourd'hui. J'étais au même niveau que lui dans plein de moments du match. C'est positif pour moi. Je suis très content de mon mental sur le terrain ce soir. Mon mental a été aussi bon que lors des mes plus grands moments. Je suis donc très content de ce début d'année 2012. Alors oui, c'est vrai que j'ai eu de grosses occasions à 5-2 au 5e, je rate un passing de revers facile à 30-15. Oui je l'ai raté, mais il y a aussi eu 4-3, 0-40 dans le 4e et je suis revenu. Tout peut arriver à ces moments-là du match. Ce qui est important pour moi, c'est que tout au long de l'année 2011, je n'ai pas beaucoup joué à ce niveau. Je suis content, je suis sur la bonne voie.

Un bilan de ce tournoi ?
Je suis très content. Très content de mon niveau de jeu pendant ces deux semaines. Je réalise en ce moment même que j'ai été bon tout au long de ce tournoi. Plein de choses positives se sont passées, bien plus que lors de la majeur partie de l'année 2011. J'ai joué de manière plus agressive, je n'ai jamais autant frappé de coups gagnants. Mon service a bien marché. Et enfin, mon mental et ma passion sur le court ont peut-être été plus forts que jamais. Ce sont plein de choses positives qui font que je suis content. Certes j'ai perdu une finale de Grand Chelem et je ne suis pas satisfait d'avoir perdu. Mais c'est une des défaites dont je sors le plus content de ma carrière.

Vous avez toujours dit que Roger Federer était le meilleur de tous les temps. Qu'en est-il de Novak ?
Actuellement, c'est le meilleur du monde. Il a gagné 5 Grands Chelems, remporté plein d'autres tournois, il est numéro 1 mondial... Il fait donc partie de l'histoire désormais. On verra jusqu'où il ira.

Vous avez regardé l'horloge durant la rencontre ?
Le temps ? Non, vous regardez autour de vous et vous voyez, de temps en temps, l'horloge, cinq heures, quatre heures, trois heures, finalement cinq heures trente. C'était comme si ça n'allait jamais finir. Mais c’est d'être ici à combattre, cette façon de repousser ses limites. C'est quelque chose que j'apprécie. J'ai toujours dit que c'était de la bonne souffrance. Et j'aime souffrir, no ? Quand on est en forme, qu'on a la passion du jeu, qu'on est prêt à jouer, on doit être capable de souffrir et d'y prendre du plaisir. Je ne sais pas si je m'exprime bien, mais c'est quelque chose que vous comprenez peut-être. J'ai eu ce sentiment cette nuit et c'en était un vraiment bon. Aujourd’hui, j’ai aimé cette souffrance et toutes les douleurs qu’elle m’a causées. J’ai essayé de trouver des solutions tout le temps. J'ai joué avec beaucoup de coeur. J’ai joué avec ma tête et c’est juste bien d’être capable de faire ça au-delà du tennis.

Moi aussi j'ai trouvé qu'il a joué avec son coeur comme au début de sa carrière, je suis très contente d'avoir retrouvé le Rafa cheers et je trouve que c'est plus important d'avoir retrouvé cette passion qu'il avait perdu plutôt que de gagner sans passion car c'est cette passion retrouvée qui va le faire gagner à nouveau et surtout continuer le tennis cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 20:42

Open d'Australie > Novak Djokovic : "Nous vivons pour des matches comme celui-ci"
Par Rémi Cap-Vert, dimanche 29 janvier 2012 à 18:53

http://www.welovetennis.fr/open-australie/44112-novak-djokovic-

Etait-ce la plus belle victoire de votre carrière ?
Oh oui. Jusqu'à maintenant. Oui. Peut-être que Wimbledon arrive juste un tout petit peu devant celle-ci, parce que c'était le tournoi que je rêvais de remporter. Mais celle-ci vient parmi les plus grandes, parce que nous avons joué presque six heures et que c'est quelque chose d'incroyable. Je pense que c'était probablement la plus longue finale de l'histoire des Grands Chelems. Rien que d'imaginer ça, ça me fait pleurer, croyez-moi. Je suis vraiment fier de faire partie de l'histoire, partie de l'élite des joueurs qui ont remporté ce tournoi plusieurs fois. Je suis très flatté d'avoir joué devant Rod Laver, devant les plus grands des plus grands, devant 15 000 personnes qui sont restées jusqu'à 1h30 du matin. C'est incroyable. Vraiment.

Comment êtes-vous parvenu à vous battre dans cette situation ?
Vous savez, c'est une finale. C'était le cinquième set. J'ai eu des occasions pour finir le match dans le quatrième, mais il est revenu avec quelques services incroyables et des points de folie. Il méritait que le match continue dans un cinquième set. Vraiment, chacun de nous deux aurait pu l'emporter. J'ai senti mon corps faiblir, mais, d'un autre côté, j'étais conscient que lui non plus n'était plus aussi fort et frais sur le court. J'ai essayé de m'accrocher mentalement, de garder mon sang-froid, de tenir mes émotions. Et, même à 4-2 contre moi, j'ai repoussé mes limites. Ce type de matches, je suis joueur professionnel pour pouvoir avoir l'opportunité d'en jouer. Je suis sûr que tout joueur de tennis vous dirait la même chose. Nous vivons pour des matches comme celui-ci. Nous travaillons chaque jour. Nous dédions nos vies pour avoir, un jour, la possibilité de disputer une finale de six heures en Grand Chelem.

Rafa a parlé de plaisir dans la souffrance...
Je suis complètement d'accord avec lui. J'ai eu le même sentiment dans quelques autres matches, mais rien de comparable à aujourd'hui. Vous êtes dans la douleur, vous souffrez, vous vous battez pour bouger vos jambes, pour jouer un nouveau point, juste un nouveau point, puis un nouveau jeu... Vous traversez une telle souffrance... Vos pieds sont en sang. Tout est douloureux, mais vous prenez un immense plaisir à cette douleur. Je suis d'accord avec Rafa.

Vous vous sentez désolé pour Rafa ?
Vous savez, j'ai été dans sa position. J'ai été dans sa position il y a quelques années, à perdre la plupart de mes demi-finales et mes finales contre lui et Roger en Grand Chelem. Donc je sais ce qu'il ressent. Je pense vraiment ce que j'ai dit, très sincèrement, sur le court. C'est malheureux qu'il ne puisse y avoir qu'un seul vainqueur, parce que nous méritions de gagner tous les deux. Nous avons tout donné, à 100% sur le court et jouer jusqu'au dernier point. Et je dirais la même chose si j'avais perdu.

Combien de temps allez-vous vous reposer ?
Je ne sais pas. Je ne sais pas. je dois m'asseoir et discuter avec mon équipe, mais je vais au moins prendre les deux prochaines semaines pour me reposer.

En route pour le Grand Chelem. Votre préparation pour Roland Garros va être très importante ?
Très importante, c'est sûr. Cette année, je mets les Grands Chelems en priorité, par rapport aux autres tournois. Et les Jeux Olympiques. C'est aussi l'un de mes grands objectifs. Je veux atteindre la finale à Paris et, cette année, je me sens prêt à y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 20:44

Rafael Nadal > "Nadal en sortira renforcé"
Par Rémi Cap-Vert, lundi 30 janvier 2012 à 19:29

http://www.welovetennis.fr/rafael-nadal/44138-nadal-en-sortira-renforce

Après la défaite de Rafael Nadal, Toni tentait de relativiser. On le retrouve dans lequipe.fr ; il trouve des motifs de satisfaction et, surtout, d'espoir pour l'avenir dans ce nouvel échec.

"Nous étions très près de la victoire. C'était un match d'un bon niveau... d'un très bon niveau même, au niveau technique, mais aussi mental. Rafa en sortira renforcé. Il a cru pouvoir gagner à la fin, mais il est tombé sur un adversaire irréprochable, qui a eu une attitude incroyable, c'est le numéro un. Rafa a essayé de le battre de multiples manières. Mais ce qui passe contre un adversaire du premier ou deuxième tour ne passe pas forcément contre Djokovic. C'est un joueur spécial contre qui il n'est pas facile de jouer. Il attaque bien, il défend bien... il fait tout bien. Rafa est resté combatif jusqu'au bout. Malgré le résultat, nous sommes contents du jeu développé et de l'attitude affichée."

cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 20:47

Open d'Australie > Djokovic talonne Federer et Agassi
Par Rémi Cap-Vert, dimanche 29 janvier 2012 à 18:46

http://www.welovetennis.fr/open-australie/44110-djokovic-talonne-federer-et-agassi

Avec trois titres, désormais, à l'Open d'Australie, Novak Djokovic devient le sixième joueur le plus titré du tournoi, à égalité avec Mats Wilander ou Rod Laver. Il n'est plus qu'à une unité de Roger Federer ou Andre Agassi, quatre fois vainqueurs. Roy Emerson mène la danse avec six trophées. Le Serbe est en train de devenir le spécialiste des débuts de saison réussis !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 21:23

Open d'Australie
29/01/2012 - 16:24 - Mis à jour le 29/01/2012 - 17:27
Djoko-Nadal, finale la plus longue

http://www.eurosport.fr/tennis/open-d-australie/2012/le-match-le-plus-long_sto3131004/flashnews.shtml


La victoire de Novak Djokovic face à Rafael Nadal dimanche à l'Open d'Australie, en 5 heures et 53 minutes, est devenue la finale la plus longue de l'histoire des tournois du Grand Chelem, devant l'épique duel entre Ivan Lendl et Mats Wilander en 1988 à l'US Open (4h54).

L'Espagnol et le Serbe ont aussi battu dimanche le record du match le plus long à l'Open d'Australie, qui était jusqu'alors la demi-finale de 2009 opposant -déjà!- Nadal à son compatriote Fernando Verdasco et qui s'était achevée après 5 heures et 14 minutes.

Djokovic, vainqueur en 2011 à Wimbledon et à l'US Open, est aussi devenu le cinquième joueur depuis le début de l'ère Open (en 1968) à gagner trois titres consécutifs du Grand Chelem, après Rod Laver, Pete Sampras, Roger Federer et Nadal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Lun 30 Jan 2012 - 21:50

Tennis - AUS (H)
Djokovic, le grand patron

http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Djokovic-le-grand-patron/259653

Après un combat dantesque de 5h53', Novak Djokovic domine (5-7, 6-4, 6-2, 6-7 [5], 7-5) Rafael Nadal et remporte son cinquième titre du Grand Chelem.Djokovic est allé au bout de lui-même pour conserver son titre à Melbourne.

Rafael Nadal vous dit « Good morning everybody ». Le trophée dans les bras, Novak Djokovic vous lance aussi «Good morning». Il est 1h55' ce lundi 30 janvier et les deux hommes viennent d'écrire une nouvelle page de l'histoire du tennis. Après 5h53' de combat, le match le plus long de l'Open d'Australie, le numéro 1 mondial vient de terrasser (5-7, 6-4, 6-2, 6-7 [5], 7-5) l'Espagnol. Et le Serbe résume bien la situation : « Ce soir, nous avons fait l'histoire. Malheureusement il ne peut pas y avoir deux vainqueurs. » L'un remporte son cinquième titre du Grand Chelem, l'autre gagne le respect et les deux hommes se confondent dans un même effort extrême.

Si le dépassement de soi caractérise le champion, Novak Djokovic et Rafael Nadal explosent toutes les limites mentales et physiques. cheers Mené 4-2 au cinquième set, le Serbe trouve encore des ressources pour éteindre un Majorquin en feu après avoir sauvé trois balles de break d'affilée à 4-3 au quatrième set. Malmené pendant près de quatre sets, le Majorquin en appelle à l'énergie du désespoir pour sortir des coups venus d'ailleurs. Et c'est bien le fil du match. Un match venu d'ailleurs.

Un vainqueur, deux champions
Après 4h50' de combat en demi-finale contre Andy Murray, Novak Djokovic se surpasse pour oublier la fatigue et la douleur. La tête tient les jambes et son jeu plus fluide que son adversaire lui permet de rouler plus longtemps sur la réserve d'essence pour finir par un coup droit gagnant. Rafael Nadal n'en peut plus et ne peut que regretter ce passing de revers "facile" à 4-2 (30-15). Et encore cela peut s'excuser après 5h13' de match... Il a tout donné jusqu'à la dernière goutte de sueur. Lors de la cérémonie de remise du trophée, il s'assoit sur le filet, il ne tient plus debout, mais il reste digne.

L'Espagnol vient de perdre une septième fois d'affilée contre le Serbe, mais il se rapproche et efface une partie de ses complexes d'infériorité. Avec courage, le libéro s'est transformé en avant-centre pour faire trembler le numéro 1 mondial. Mais Novak Djokovic est un roc. Depuis un an, il marche sur l'eau et ce n'est plus un miracle. Le Serbe confirme sa mainmise sur le circuit. Après son 57e point gagnant, il peut s'écrouler sur la Rod Laver Arena, exulter, hurler sa joie, s'arracher le tee-shirt puis aller se recueillir sur sa chaise. Il est tout à la fois : la rage de vaincre et la force tranquille.

Sophie DORGAN, à Melbourne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mar 31 Jan 2012 - 7:52

beaux articles merci Destinée sunny
finalement DJOKOVIC est une nouvelle chance pour RAFA qui commence de retrouver sa fougue légendaire!!
par contre il faut qu'il remette en question sa stratégie de jeu et aussi éviter ses longs moments avant chaque service(+ de 20 secondes )qui sont usants.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mar 31 Jan 2012 - 9:11


http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Nadal-c-est-tres-positif/259700

Nadal : «C'est très positif»


Rafael Nadal très déçu après sa défaite à Melbourne.

Malgré sa défaite (5-7, 6-4, 6-2, 6-7, 7-5 en 5h53') contre Novak Djokovic, Rafael Nadal ne voulait retenir que le positif. L'Espagnol estime avoir écarté le problème mental contre le Serbe et être beaucoup plus proche de son rival qu'en 2011.

«Rafael Nadal, comment vous sentez-vous après un tel match ?

Nous avons disputé un grand match de tennis. C'était un très grand spectacle. J'apprécie d'avoir faire partie de cet événement. Bien sûr, j'aurais voulu gagner, mais je suis heureux de ce que j'ai fait. J'avais ma chance contre le meilleur joueur du monde aujourd'hui. J'avais l'occasion de mener 5-2 mais j'ai manqué un passing facile. D'un autre côté, j'étais mené 4-3 (0-40) au quatrième set. Tout peux arriver dans un match comme celui-là. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi proche de lui. C'est très positif. Ce soir, je suis très content de mon mental. Je suis très heureux de mon début de saison. Je suis sur le bon chemin.

Comment vous sentez-vous physiquement ?


Bien (sourires). Non, je suis bien sûr fatigué. C'était le match le plus dur de ma carrière physiquement.

Plus de problème mental contre Djokovic
Si on vous avait dit avant le tournoi que vous disputeriez une finale de 5h53', auriez-vous pu y croire ?

Vingt heures avant le début du tournoi, j'étais très inquiet (Ndlr : en raison de son genou). Je pensais juste à essayer de jouer mon premier tour et le tournoi. Puis c'est passé, je suis très chanceux. Mon équipe m'a beaucoup aidé à récupérer. Si tu es seul, c'est impossible de récupérer. Sans eux, je serais probablement rentré à la maison deux semaines plus tôt. Je suis très heureux de mon niveau pendant ces deux semaines. Beaucoup de choses positives sont à garder de ce tournoi. J'ai joué de manière plus agressive, j'ai réussi plus de points gagnants que d'habitude. Mon service a bien fonctionné. Mon mental et ma passion sont plus hauts que jamais. Cela fait beaucoup de choses positives dans mon jeu. Mais j'ai perdu la finale (sourires). Je ne suis pas content d'avoir perdu, mais c'est une des défaites dont je ressors le plus heureux.

Pensiez-vous qu'il allait craquer physiquement au cinquième set après sa longue demi-finale contre Andy Murray ?


Non, je n'avais aucun doute sur le fait qu'il serait prêt. Au cinquième set, tu es inquiet sur tous les points. Quand je mène 4-2, je me sens très bien physiquement avec une énergie très positive. Je réussis un premier point fantastique avec un coup droit gagnant. Puis il fait un retour gagnant. C'est incroyable comment il relance ! Son retour est peut-être un des meilleurs de l'histoire. Je n'ai jamais affronté un adversaire qui relance aussi bien. C'est vrai qu'à 30-15, je commets une grosse faute. Mais ce n'est pas le moment de penser à ça. Il ne faut pas oublier que j'avais de vraies chances de gagner le titre et de battre un joueur qui m'a battu six fois l'an dernier. Mais je ne l'ai pas fait. Je ne l'avais jamais poussé dans cette situation en 2011. Aujourd'hui, je n'avais pas de problème mental contre lui, contrairement à 2011. C'est très positif. Je n'ai jamais dit autant de choses positives après une défaite (rires).»
Recueilli par S.D., à Melbourne



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mar 31 Jan 2012 - 9:33

tennis lundi30 janvier 2012 http://www.letemps.ch/Page/Uuid/78c2987e-4abc-11e1-a37f-11c0704c0858/Djokovic-Nadal_un_combat_de_l%C3%A9gende
Djokovic-Nadal, un combat de légende

Isabelle Musy Le Serbe est venu à bout de l’Espagnol au terme d’un match d’antologie, la plus longue finale jamais disputée en Grand Chelem

«Good morning everybody!» Malgré les crampes, malgré la fatigue, malgré la déception, Rafael Nadal a encore trouvé la force de plaisanter à 1h50 du matin, au moment d’offrir le discours du perdant aux 20 931 spectateurs de la Rod Laver Arena, encore médusés par le spectacle auquel ils venaient d’assister.

En 5h53 de jeu, on est passé d’un soporifique «soap opera» au plus palpitant des westerns, d’une rencontre au scénario qu’on craignait prévisible à la plus longue finale de l’histoire en Grand Chelem, depuis celle de l’US Open 1988 oùMats Wilander avait mis 4h54 pour achever Ivan Lendl . Tout ça pour un épilogue finalement similaire aux six derniers face-à-face de ces deux titans du tennis moderne: le paraphe de Novak Djokovic. Sur le score de 5-7 6-4 6-2 6-7 7-5.

Mais, cette fois, «Rafa» a fait de la résistance, revenant avec bravoure à deux sets partout. Et la victoire du Serbe n’a tenu qu’à un fil. Notamment à une deuxième balle de service faiblarde et à un passing de revers raté par l’Espagnol à 4-2, 30-15 dans le cinquième set. Dans un match comme celui-ci, ça se joue à un tout petit rien. Djokovic a tenu à le rappeler à l’entame de son discours du lauréat: «Nous avons écrit l’histoire ce soir mais, malheureusement, il ne pouvait pas y avoir deux vainqueurs. J’espère que nous disputerons d’autres matchs et d’autres finales comme ça.»

Le numéro un mondial l’a répété encore plus tard devant la presse, en caressant le trophée du regard: «Je pense vraiment ce que j’ai dit sur le court. C’est malheureux qu’il ne puisse y avoir qu’un seul vainqueur, car nous avons l’un et l’autre tout donné jusqu’au bout. Nous avons tous les deux joué à 100% de nos capacités. Il aurait mérité la victoire autant que moi. Et je dirais la même chose si c’était moi le perdant. J’ai vécu suffisamment cette situation, en perdant des demi-finales et des finales contre lui et Roger [Federer] pour savoir ce que Rafa ressent.» Un bel hommage d’un grand joueur à son pendant, vaincu un soir d’Histoire

Car, comme celle de Wimbledon 2008 entre Nadal et Roger Federer, cette finale restera dans les mémoires. Elle n’avait pourtant pas très bien commencé. Et, au bout de trois manches, on se disait que le suspense n’aurait duré qu’un set. Un set d’une heure et vingt minutes pendant lequel Nadal avait le dessus. Moins agile dans ses déplacements, moins précis dans sa gestuelle, Novak Djokovic s’énervait, secouait la tête, mimait ses coups ratés. Et surtout, il s’essoufflait. Aussi gêné que lors de son premier set face à Andy Murray, le numéro un mondial semblait rattrapé par cette «allergie» dont il dit souffrir en Australie. Il faisait 32°C et la lourdeur de l’atmosphère rendait le Serbe aussi léthargique que le public en ce jour de finale. Puis, dès le début de la deuxième manche, le tenant du titre a mis la machine en route. En face, ce fut une lente déroute. Petit à petit, «Rafa» n’était plus «Rafa». Il perdit le deuxième set sur une double faute. On pensait alors au retour de ses démons. A une irrémédiable emprise du numéro un sur son dauphin.

Mais l’Espagnol s’est secoué. Il a claqué la porte aux doutes pour aller chercher le quatrième set et remettre les compteurs à zéro. D’assemblée assoupie, la Rod Laver Arena, couverte entre-temps à cause de la pluie, s’est muée en chaudron bouillonnant. Le cinquième set, titanesque, s’est joué devant une foule survoltée. La belle fiancée de Djokovic s’usait la voix et les mains, tandis que l’oncle Toni Nadal et sa fratrie faisaient des bonds dans leur box. A 3-2, l’Espagnol, totalement libéré, a breaké un «Djoko» sans jambes. Puis, la situation s’est inversée au jeu suivant. Avec ce fameux passing raté… Le numéro un mondial a pu recoller au score et entrevoir sa victoire.

Cet exploit est synonyme de troisième succès à l’Open d’Australie et de cinquième couronne en Grand Chelem pour le patron du circuit, qui commence 2012 aussi bien que 2011. A l’inverse, avec cette nouvelle défaite, Rafael Nadal décroche le triste record du premier joueur à perdre trois finales consécutives dans un des quatre tournois majeurs. Au-delà des chiffres et des records, cet historique combat de géants livre quelques enseignements – oui, Djokovic a renoué avec son niveau stratosphérique de l’an dernier et face à lui, Nadal n’a pas encore trouvé toutes les solutions.
Mais cette finale soulève aussi quelques questions. A celle qui consistait à savoir comment il a fait pour récupérer aussi vite après son duel déjà épique en demi contre Murray, le Serbe a répondu: «C’est important de bien se préparer. Chacun a sa propre routine et son propre programme d’entraînement et de récupération. C’est un sport individuel, alors nous essayons tous de nous appuyer sur les gens qui nous entourent. C’est pour ça que je parle de travail d’équipe. J’ai besoin de ces gens pour s’occuper de chaque aspect de ma carrière et de mon corps.»

Son corps reste un mystère. Après avoir frôlé l’apoplexie, le Serbe paraît, deux sets plus tard, frais comme un gardon. Rafael Nadal lui-même s’en étonnait au lendemain du duel à couteaux tirés entre Djokovic et Murray: «J’ai regardé le cinquième set à la télévision. Il bougeait incroyablement bien. Puis Channel 7 a repassé des images des deux premiers sets, deux heures plus tôt, et on avait l’impression qu’il était détruit. J’ai du mal à comprendre.»

A propos de télévision, l’Espagnol n’a pas l’intention de visionner un jour ce match fleuve sur petit écran: «C’est trop long. Je me contenterai des moments forts.» Il regardera quelques-uns de leurs hallucinants échanges de gladiateurs. Mais ces points clés sont déjà inscrits dans son disque dur. Il s’en servira pour continuer à progresser dans sa quête de résilience. Car à l’aube de ce lundi 30 janvier, Nadal a entrevu la lumière. L’espoir de jours meilleurs. Car «Rafa» est à nouveau battu, mais plus vaincu: «En 2011, je n’ai jamais réussi à le [Djokovic] mettre dans cette situation. En 2011, j’avais un problème mental face à lui, que je n’ai pas eu aujourd’hui. J’ai joué de manière agressive, j’ai fait plus de points gagnants, j’ai bien servi. La passion était là, plus intacte que jamais. J’ai pu me battre dans des conditions normales, d’égal à égal. C’est très positif. En fait, je n’ai jamais été aussi positif après une défaite.» La lueur au bout de la nuit. «Good morning everybody.»



Dernière édition par jeusetmatch le Mer 1 Fév 2012 - 6:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mar 31 Jan 2012 - 23:17

La saison commence en fanfare avec ce match exceptionnel, ça promet pour la suite superr1
Rarement un match de tennis ne m'a fait autant vibrer Smile
J'espère que la prochaine fois sera la bonne pour Rafa happy1

Erreur dans le dernier article d'Isabelle Musy, en 1988 c'est Wilander qui avait terrassé le roi Lendl et non le contraire Wink
Je me souviens, c'était une des plus belles finales de l'US OPEN Wink
J'était super content car en plus Mats Wilander était devenu numéro un grâce à ce succés Wink
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54146
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mer 1 Fév 2012 - 5:58

*Fan2RafaEtMaria* a écrit:
La saison commence en fanfare avec ce match exceptionnel, ça promet pour la suite superr1
Rarement un match de tennis ne m'a fait autant vibrer Smile
J'espère que la prochaine fois sera la bonne pour Rafa happy1

Erreur dans le dernier article d'Isabelle Musy, en 1988 c'est Wilander qui avait terrassé le roi Lendl et non le contraire Wink
Je me souviens, c'était une des plus belles finales de l'US OPEN Wink
J'était super content car en plus Mats Wilander était devenu numéro un grâce à ce succés Wink
merci christophe je rectifie Smile
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 112805
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mer 1 Fév 2012 - 9:26

Une belle bataille et un suspense à couper le souffle. Je suis un peu triste pour Rafa, il était si proche de battre enfin le serbe.
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mer 1 Fév 2012 - 20:43

Ben non Jeusetmatch ne réctifie pas l'article Wink , c'est un article écrit par un journaliste on ne doit pas corriger ce qui est écrit Wink , le journaliste n'a qu'à faire correctement son travail. Merci à Christophe d'avoir constaté cette erreur superr1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mer 1 Fév 2012 - 20:44

tipou a écrit:
Une belle bataille et un suspense à couper le souffle. Je suis un peu triste pour Rafa, il était si proche de battre enfin le serbe.

Oui mais comme il l'a dit il a retrouvé sa passion, c'est très important pour la suite, je suis sûre qu'il va arriver à le battre cette saison Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40928
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   Mer 1 Fév 2012 - 20:50

ATP > Forget bluffé par Nadal, Djokovic et cie
Par Pauline Dahlem, mardi 31 janvier 2012 à 15:51

http://www.welovetennis.fr/atp/44158-forget-bluffe-par-nadal-djokovic-et-cie

En marge de l'annonce de sa sélection pour le premier tour de Coupe Davis Canada - France, Guy Forget donne son avis sur les membres du Big 4.

"Ils ont envoyé un signal très, très fort. Ils ont tous les quatre évolué à un niveau incroyable. Prenez Federer. Il a joué sur la lancée de sa fin de saison 2011. Il s’est incliné en demi-finale contre Nadal, mais en affichant une qualité, une densité bluffantes. Nadal, qui était en recherche de sensations en début de tournoi, avec une douleur au genou, a été capable en deuxième semaine de monter son niveau de jeu à des hauteurs incroyables. De son côté, Djokovic a peut-être un peu moins bien joué que l’année dernière. Il a connu des matches difficiles. Mais il s’en est toujours sorti. [...] Aujourd’hui, Djokovic mérite son statut de numéro 1 mondial. [...] Quant à Murray, j’ai trouvé qu'il avait passé un nouveau cap au niveau de l’engagement, de ses choix offensifs. A l’occasion de cet Open d’Australie, les quatre meilleurs se sont vraiment détachés des autres. Plus que d’habitude."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos   

Revenir en haut Aller en bas
 
OPEN D'AUSTRALIE 2012 : les infos
Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES GRANDS CHELEMS ET LE ATP WORLD TOUR FINALS :: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES-
Sauter vers: