UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 6 Avr 2016 - 12:42

Rappel du premier message :

-





Officiel : Les groupes des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 !
Le tirage au sort des éliminatoires du mondial 2018 a rendu son verdict.
La France devra affronter les Pays-Bas, la Suède, la Bulgarie, le Bélarus et le Luxembourg.
 
Amérique du sud
amérique du nord
[*]Afrique
[*]Asie
[*]Europe
[*]Océanie



Dernière édition par jeusetmatch le Mar 8 Nov 2016 - 7:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 8 Nov 2016 - 6:40

Amérique du Nord, centrale et Caraïbes-5ÈME TOUR

les matchs DU 11 AU 15 NOVEMBRE 2016


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 8 Nov 2016 - 6:44

Océanie-3ÈME TOUR

les matchs DU 07 AU 15 NOVEMBRE 2016



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 8 Nov 2016 - 6:47

Amérique du Sud-1ER TOUR


les matchs DU 10 AU 15 NOVEMBRE 2016




DIRECT TÉLÉVISION / VENDREDI 11 NOVEMBRE


00h45CM 2018, qualifications
En direct, sur BeIn 2
Brésil - Argentine

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 11 Nov 2016 - 7:19

Qualifs CM 2018 : La Colombie et le Chili dos à dos
Publié le 11 novembre 2016 à 00H29 - mis à jour le 11 novembre 2016 à 00H59    Alessandro Pitzus  
http://www.football365.fr/qualifs-cm-2018-colombie-chili-a-2796757.html
Vines Foot@vinesfoot

Colombie 0-0 Chili



La Colombie et le Chili ont fait match nul (0-0) dans le cadre de la 11eme journée des qualifications pour le Mondial 2018 à Barranquilla. Les Cafeteros sont troisièmes, la Roja est cinquième.

 

Le Chili s’en est bien sorti. Archi dominés par une équipe colombienne pas assez réaliste, jeudi à Barranquilla, les Chiliens sont parvenus à ramener un nul de leur déplacement (0-0). Vue la physionomie du match, c’est quasiment un miracle tant les Colombiens ont eu des occasions. Malgré toutes ces opportunités, les Cafeteros sont aussi tombés sur un grand Claudio Bravo. Auteur de plusieurs parades réflexes incroyables, le gardien de Manchester City a sauvé sa sélection en première période.
Falcao a joué la seconde période, Vidal est sorti sur civière
Entré en jeu à la pause, Radamel Falcao, l’attaquant de Monaco a joué l’intégralité de la seconde période, mais il s’est montré plutôt discret. Sur une action initiée par James Rodriguez, il est passé tout proche du but mais a échoué devant Johnny Herrera, qui a remplacé Claudio Bravo, touché à une hanche à l’heure de jeu. Il n’a pas été le seul à quitter prématurément ses partenaires. Arturo Vidal est sorti en grimaçant sur une civière dans les dernières minutes après une blessure à l’adducteur gauche. Pour conserver son point, le Chili a payé le prix fort. Cinquième du classement de la zone Amérique du Sud, synonyme de barrage intercontinental, la Roja conserve un point d’avance sur l’Argentine (6eme), qui affrontera le Brésil (1er) vendredi soir.

foot


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 11 Nov 2016 - 8:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 11 Nov 2016 - 7:24

Mondial-2018 Qualif: le Brésil et l'Uruguay s'envolent
http://www.lematin.ch/sports/football/Qualif-le-Bresil-et-l-Uruguay-senvolent/story/29875542

Ce Superclasico a été illuminé par Neymar qui a rapproché la Seleçao du Mondial-2018 en Russie, jeudi.


Le Brésil et l'Uruguay ont pris leurs distances en tête du classement des éliminatoires sud-américaines pour le Mondial-2018, en dominant respectivement l'Argentine 3 à 0 et l'Equateur 2 à 1, jeudi.
Le Superclasico, l'alléchant choc entre le Brésil de Neymar et l'Argentine de Lionel Messi, a permis à la Seleçao d'exorciser l'une des pires humiliations de son histoire.
Deux ans après son incroyable déroute (7-1) en demi-finale de «son» Mondial-2014, elle a refoulé la pelouse du stade Mineirao de Belo Horizonte et n'a cette fois pas fait de détails.
Etincelant Neymar
Messi est resté dans l'ombre de son coéquipier du FC Barcelone, l'étincelant Neymar, qui a offert une passe décisive et marqué son 50e but en 74 sélections, à seulement 24 ans.
Le record du roi Pelé (77 buts) semble en danger, mais c'est bien le cadet des soucis de Neymar qui veut qualifier au plus vite son équipe pour le Mondial russe, en attendant mieux.
L'arrivée de Tite aux commandes de la Seleçao en juillet a transfiguré Neymar et ses coéquipiers, qui pratiquent un football séduisant et ont enchaîné une cinquième victoire de suite, avant leur déplacement mardi au Pérou (8e).
Résultat, le Brésil caracole en tête avec 24 points, et l'Argentine pointe à une inquiétante 6e place (16 pts) alors que seuls les quatre premiers seront directement qualifiés pour la prochaine Coupe du monde.
Panne de confiance
«On ne pouvait pas anticiper un tel résultat, on s'attendait à un match plus difficile, mais le plus important est comment nous avons joué», a insisté Tite.
L'Albiceleste, visiblement en panne de confiance, jouera gros mardi en recevant la Colombie à San Juan.
«On a touché le fond, mais on est encore en vie, nous sommes responsables de la situation merdique dans laquelle nous nous trouvons», a admis Messi.
«Il va falloir changer beaucoup de choses contre la Colombie (mardi) pour remporter ce match. Un résultat positif peut changer la dynamique de notre sélection», a-t-il insisté.
L'Uruguay a souffert
Seul l'Uruguay parvient à suivre le rythme du Brésil: la Celeste est 2e à un point du leader, mais elle a souffert, en l'absence d'Edinson Cavani, pour maîtriser l'Equateur.
La Colombie (3e, 18 pts) et le Chili (5e, 17 pts) se sont neutralisés 0 à 0, pour le plus grand soulagement de l'Argentine qui les garde ainsi dans son viseur: la Colombie enregistrait pourtant le retour de Radamel Falcao, après treize mois d'absence en sélection, mais l'attaquant de Monaco n'a pas fait mouche, malgré les efforts de James Rodriguez.
Le Venezuela a lui signé sa première victoire et abandonné la dernière place à son adversaire du jour, la Bolivie, écrasée 5 à 0 avec un hat-trick de Josef Martinez (11, 67, 70). (afp/nxp)
(Créé: 11.11.2016, 03h35)
foot

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 15 Nov 2016 - 6:06

Zone Amérique du Sud

Un duo tranquille et des poursuivants fébriles


(FIFA.com) 14 nov. 2016
http://fr.fifa.com/worldcup/news/y=2016/m=11/news=un-duo-tranquille-et-des-poursuivants-febriles-2850563.html


© AFP

À six journées de leur épilogue, les qualifications sud-américaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ dessinent un scénario assez clair. Si le Brésil et l’Uruguay disposent d’un petit matelas qui leur permet d’envisager la suite avec sérénité, la lutte pour les trois autres billets qualificatifs - deux directs et un via le barrage - s’annonce explosive.
Six équipes, la Colombie, l’Équateur, le Chili, l’Argentine, le Paraguay et le Pérou, se tiennent en quatre points, avec l’ambition commune de rencontrer la mascotte Zabivaka™. Chaque rencontre vaut donc désormais son pesant d’or. FIFA.com analyse la douzième journée, qui se disputera ce 15 novembre.
Le programme de la 12ème journée :
15 novembre
Bolivie - Paraguay
équateur - Venezuela
Chili - Uruguay
Argentine - Colombie
Pérou - Brésil
L’affiche
Argentine - Colombie
Estadio del Bicentenario, San Juan, 15 novembre, 20h30 (heure locale)

Il faut avoir une mémoire d’éléphant ou être un as des moteurs de recherche pour trouver trace, au cours des 25 dernières années, d’une situation aussi mal engagée pour l’Argentine dans la dernière ligne droite d’une campagne de qualification mondialiste. L’Albiceleste avait déjà eu froid dans le dos lors de sa déroute 0:5 face à la Colombie en 1993 ou lors des deux dernières journées des éliminatoires pour Afrique du Sud 2010™. Aujourd’hui, sa sixième place est synonyme d’élimination. Ses vedettes sont stériles en sélection, que ce soit dans le jeu ou sur le plan comptable. Les Argentins n’ayant pris que deux points sur les quatre dernières journées, Edgardo Bauza va opérer quelques changements dans son onze de départ dans l’espoir d’une réaction.
On a l’habitude de parler de "match à six points". Troisième à deux petites longueurs devant elle, la Colombie est une adversaire directe de l’Argentine. Pour l’instant, les Cafeteros se sont montrés assez performants à l’extérieur avec deux victoires, un nul et deux défaites, au Brésil et en Uruguay. Cependant, ils ne se sont pas imposés en terre argentine depuis 23 ans et n’y ont pas fait trembler les filets depuis 19 ans. Suite aux suspensions de Yerry Mina et d’Óscar Murillo, José Pekerman devra composer une nouvelle charnière centrale, mais il enregistre le retour de l’indispensable Juan Cuadrado.
Les autres rencontres
À Santiago, le Chili (5ème) et l’Uruguay (2ème) vont s’affronter dans une affiche électrique, surtout depuis le quart de finale de la Copa América 2015. La Roja, qui s’est offert un ballon d’oxygène en obtenant un nul à Barranquilla, pourra de nouveau compter sur son aboyeur Gary Medel, de retour après avoir manqué quatre matches sur blessure. En revanche, Charles Aránguiz est suspendu, et Arturo Vidal et Claudio Bravo sont incertains. La Celeste, qui n’est pas sûre de pouvoir disposer d’Edinson Cavani, ne perdrait pas sa deuxième place en cas de défaite.
Ragaillardi par sa large victoire face au Paraguay à Asunción, le Pérou (8ème) reçoit le Brésil (1er), qui semble intouchable avec cinq victoires de rang. Son équipe ayant besoin des trois points pour se rapprocher au moins de la place de barragiste, Ricardo Gareca tient un discours conquérant : "Le Pérou est capable de battre tout le monde". Il devra toutefois composer sans Renato Tapia et Miguel Trauco, suspendus, et sans le percutant Edison Flores, blessé. De son côté, Tite ne doit faire face qu’à une seule absence, celle de Marcelo, qu’il a remplacé par Filipe Luís.
Dans le stade Atahualpa de Quito, l’Équateur (4ème) devra gérer la pression, lui qui ne doit sa place parmi les qualifiés qu’à sa différence de buts favorable. Il sera opposé à un Venezuela (9ème) en grande difficulté mais qui vient de dominer la Bolivie. Les locaux devront encore faire sans Antonio Valencia et Jefferson Montero, tous deux blessés, mais ils enregistrent les retours de suspensions d’Arturo Mina, Luis Caicedo, Christian Ramírez et Enner Valencia. Du côté de la Vinotinto, Rafael Dudamel pourrait de nouveau faire appel aux nouvelles têtes qui ont mis fin à une série de six matches sans victoire lors de la dernière journée.
Pour le Paraguay (7ème), qui se trouve en situation périlleuse, le déplacement toujours délicat à La Paz ne tombe pas à point nommé. Face au Pérou, les Albirrojos ont laissé passer une belle occasion de faire un bond au classement. Du coup, Chiqui Arce a apporté pas huit changements à son onze titulaire, sachant que trois d’entre eux étaient rendus obligatoires par les suspensions de Rodrigo Rojas et de Cristian Riveros, et par la blessure de Federico Santander. La Verde, qui ne s’est pas inclinée face aux Guarani à domicile depuis 1973, fera ses adieux au milieu de terrain Walter Flores (38 ans), qui a décidé de mettre un terme à une carrière internationale débutée en 2006.
Le joueur à suivre
Gabriel Mercado (Argentine)
"L’Argentine a un problème plus grave que le manque d’efficacité offensive, c’est le fait que nous avons pris huit buts en quatre matches", annonçait Edgardo Bauza après la défaite 0:3 face au Brésil. Désireux d’apporter de la robustesse à son arrière-garde, le sélectionneur albiceleste va titulariser Gabriel Mercado dans le couloir droit face à la Colombie. Sous les ordres de Gerardo Martino, le joueur du FC Séville s’était installé dans la défense argentine aux côtés de Nicolás Otamendi et de Ramiro Funes Mori, inscrivant même deux buts dans les qualifications. Mais lorsque Bauza est arrivé aux commandes, il lui a préféré Pablo Zabaleta. S’il devait sa titularisation face au Paraguay à la suspension du joueur de Manchester City, sa présence dès le coup d’envoi à San Juan relève cette fois d’une décision tactique.
Le saviez-vous ?
Le Pérou n’a jamais battu le Brésil en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Entre 1957 et 2015, les deux nations se sont affrontées à 10 reprises, avec six victoires brésiliennes et quatre nuls.

Entendu...

"C'est le moment de prouver que nous sommes chez nous. Le point que nous avons ramené de Colombie, nous devons le faire fructifier ici, contre l'Uruguay, qui est un concurrent direct" - Marcelo Diaz, milieu de terrain du Chili

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 17 Nov 2016 - 6:46

Zone Amérique du Sud

Argentins et Chiliens de retour sur le droit chemin


(FIFA.com) 16 nov. 2016
http://fr.fifa.com/worldcup/news/y=2016/m=11/news=argentins-et-chiliens-de-retour-sur-le-droit-chemin-2851495.html



©️ AFP

 Ecouter 

LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Chili et l’Argentine sont les grands gagnants de la 12ème journée des qualifications sud-américaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, après avoir obtenu des victoires qui leur permettent d’accéder respectivement aux places de qualification directe et aux barrages.
L’autre bénéficiaire est l’Équateur, large vainqueur du Venezuela et troisième du classement derrière l'impressionnant Brésil et un Uruguay qui reste dans la course malgré son revers à Santiago du Chili.
De son côté, la Colombie quitte les rangs les plus prisés et dispose de quatre mois, tout comme le Paraguay et le Pérou, pour préparer la fin de ce marathon de qualification. FIFA.com revient sur les moments forts de la journée.
Résultats de la 12ème journée
15 novembre

Bolivie 1:0 Paraguay
Équateur 3:0 Venezuela
Chili 3:1 Uruguay
Argentine 3:0 Colombie
Pérou 0:2 Brésil
L’affiche
Argentine 3:0 Colombie
Buts : Lionel Messi (9'), Lucas Pratto (22'), Ángel Di María (83')

Avec un but sur coup franc et deux passes décisives, Lionel Messi s’est enfin décidé à revêtir le costume de héros de l’Argentine, qui a empoché trois points indispensables à domicile, à San Juan. Les Albicelestes, qui n’avaient plus gagné depuis quatre matches et qui en étaient à 202 minutes sans marquer, ont inscrit trois buts pour la première fois depuis le début de la compétition préliminaire. C’est également la première fois depuis quatre matches qu’elle préservait ses cages.
La Colombie n’a pas trouvé en Radamel Falcao, aligné d’entrée, la solution rêvée pour mettre fin à sa mauvaise série en Argentine, où elle cumule cinq matches sans marquer (1 nul et 4 défaites). "Quand Messi joue à ce niveau, c’est impossible de lutter parce qu’il crée tout seul des différences énormes. À présent, il faut penser à la suite parce que ces éliminatoires seront très équilibrées jusqu’au bout", a estimé José Pekerman, le sélectionneur cafetero.
Les autres rencontres
Le Brésil poursuit sa marche impériale sous la houlette de Tite. Vainqueur 2:0 du Pérou à Lima, il en est à six succès consécutifs dans les qualifications. Gabriel Jesús et Renato Augusto, tous deux après la pause, ont marqué pour la Seleçao, qui ne s’était plus imposée sur le sol inca depuis deux matches (deux résultats nuls). C’est la première fois depuis cinq matches que les protégés de Ricardo Gareca échouent à faire trembler les filets.
Ballotté en première mi-temps, le Chili a arraché un succès 3:1 sur l’Uruguay qui lui permet de retrouver le quinté de tête. Edinson Cavani, auteur de son huitième but (meilleur réalisateur de l’épreuve), a ouvert le score pour les visiteurs. Mais la Roja est parvenue à inverser la tendance grâce à Eduardo Vargas et au doublé d’Alexis Sánchez. Cela fait depuis 2001 (quatre matches) que le pays andin n’a plus perdu à Santiago face à la Celeste. À noter que Claudio Bravo a repoussé un penalty de Luis Suárez.
L’Équateur a mis une heure à trouver le chemin de la victoire face au Venezuela, mais il s’est finalement imposé largement (3:0) à Quito. Si Renato Ibarra a brillé, les buts ont été marqués par Arturo Mina, Miller Bolaños et Enner Valencia, tous après la pause. C’est la septième fois en huit matches que les Équatoriens dominent la Vinotinto à la maison dans le cadre des qualifications, sans jamais encaisser de but. Il s’agit également de la troisième défaite consécutive des Vénézuéliens à l’extérieur sur le chemin de la Russie.
Le premier match de la journée a été remporté par la Bolivie 1:0 sur le Paraguay à La Paz. Gustavo Gómez a marqué contre son camp, après une belle action de Marcelo Martins, le seul but des protégés de Guillermo Hoyos, qui se sont ainsi adjugé les trois points malgré une dernière demi-heure disputée en infériorité numérique après l’exclusion de Gabriel Valverde. Les Albirrojos s’inclinent pour la quatrième fois consécutive sur le sol bolivien.
Le joueur
Alexis Sánchez (Chili)

Le Niño Maravilla a été le principal détonateur du Chili, avec le doublé signé contre l’Uruguay. L’attaquant de 27 ans n’avait plus marqué avec la Roja en qualifications depuis 13 mois et sept matches, son dernier but remontant à octobre 2015 contre le Pérou. Sánchez est le deuxième artilleur de l’équipe avec six réalisations, une de moins qu’Arturo Vidal.
Le saviez-vous ?
C’est la première fois que le Brésil remporte six matches d’affilée dans une même compétition préliminaire depuis l’adoption de la nouvelle formule, que la CONMEBOL avait proposée en amont de France 1998. C’est en route vers Afrique du Sud 2010 qu’il avait signé sa meilleure performance : une série de cinq succès.
Entendu...
"Je suis satisfait du contenu, satisfait des joueurs et ravi de figurer parmi les qualifiés potentiels alors que la fin des qualifications approche. C’est un privilège et on espère bien tenir jusqu’au bout" - Gustavo Quinteros, sélectionneur de l’Équateur

foot
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 17 Nov 2016 - 7:09

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 17 Nov 2016 - 7:55

Eliminatoires coupe du monde Amérique du Nord CONCACAF
http://www.matchendirect.fr/amerique-du-nord/eliminatoires-coupe-du-monde-amerique-du-nord-cen/2016-45/
RÉSULTATS DES MATCHS 4ÉME ET 5ÈME TOUR

4ÈME TOUR








5ÉME TOUR



Classement


PROCHAINS MATCHS 5ÉME TOUR






-
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 17 Nov 2016 - 9:39

Afrique : Eliminatoires coupe du monde Afrique - 1er tour
http://www.matchendirect.fr/afrique/eliminatoires-coupe-du-monde-afrique/2015-41/

RÉSULTATS DES MATCHS -1ER TOUR




RÉSULTATS DES MATCHS -2ÈME TOUR


3ÈME  TOUR




Classement

http://www.matchendirect.fr/classement-foot/afrique/classement-eliminatoires-coupe-du-monde-afrique.html



PROCHAINS MATCHS -3ÉME  TOUR



foot
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 17 Nov 2016 - 11:38

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 17 Nov 2016 - 12:10

-OCÉANIE : Eliminatoires Coupe du Monde

RÉSULTATS DES MATCHS  -2ÉME TOUR







CLASSEMENT

PROCHAINS MATCHS
http://www.matchendirect.fr/oceanie/eliminatoires-coupe-du-monde-oceanie/2017-12/




foot foot


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Dim 20 Nov 2016 - 8:03

ASIE : Eliminatoires Coupe du Monde

3e tour - Groupe 1
RÉSULTATS
http://www.lequipe.fr/Football/FootballResultatGroupe6684.html
jeu 01/09/2016
COREE DU SUD 3 - 2CHINE
jeu 01/09/2016
OUZBEKISTAN 1 - 0 SYRIE
jeu 01/09/2016
IRAN 2 - 0QATAR
mar 06/09/2016
CHINE 0 - 0IRAN
mar 06/09/2016
SYRIE 0 - 0COREE DU SUD
mar 06/09/2016
QATAR 0 - 1OUZBEKISTAN
jeu 06/10/2016
COREE DU SUD 3 - 2QATAR
jeu 06/10/2016
CHINE 0 - 1SYRIE
jeu 06/10/2016
OUZBEKISTAN 0 - 1IRAN
mar 11/10/2016
OUZBEKISTAN 2 - 0CHINE
mar 11/10/2016
IRAN 1 - 0 COREE DU SUD
mar 11/10/2016
QATAR 1 - 0SYRIE
mar 15/11/2016
COREE DU SUD 2 - 1OUZBEKISTAN
mar 15/11/2016
CHINE 0 - 0QATAR


Enregistrer


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 20 Nov 2016 - 8:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Dim 20 Nov 2016 - 8:41

ASIE : Eliminatoires Coupe du Monde

3e tour - Groupe 2
RÉSULTATS
jeu 01/09/2016

AUSTRALIE 2 - 0  IRAK
jeu 01/09/2016

JAPON1 - 2EMIRATS ARABES UNIS
jeu 01/09/2016

ARABIE SAOUDITE1 - 0THAÏLANDE
mar 06/09/2016

IRAK1 - 2ARABIE SAOUDITE
mar 06/09/2016

THAÏLANDE0 - 2JAPON
mar 06/09/2016

EMIRATS ARABES UNIS0 - 1AUSTRALIE
jeu 06/10/2016

JAPON2 - 1-IRAK
jeu 06/10/2016

EMIRATS ARABES UNIS 3 - 1THAÏLANDE
jeu 06/10/2016

ARABIE SAOUDITE 2 - 2 AUSTRALIE
mar 11/10/2016

AUSTRALIE 1 - 1JAPON
mar 11/10/2016

IRAK 4 - 0THAÏLANDE
mar 11/10/2016

ARABIE SAOUDITE 3 - 0 EMIRATS ARABES UNIS
mar 15/11/2016

JAPON2 - 1ARABIE SAOUDITE
mar 15/11/2016

THAÏLANDE2 - 2 AUSTRALIE
mar 15/11/2016

EMIRATS ARABES UNIS2 - 0  IRAK

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Dim 8 Jan 2017 - 12:30

C'est mardi qu'on saura si la Coupe du monde passe à 48 équipes

http://www.20minutes.fr/sport/football/1991583-20170108-plutot-crever-mardi-saura-si-coupe-monde-passe-48-equipes
FOOTBALL 20minutes oppose son veto...

20 Minutes avec AFP


    • Publié le 08.01.2017 à 11:56
    • Mis à jour le 08.01.2017 à 11:56



Verra-t-on 48 équipes au Mondial 2026 ? Réponse mardi avec une réunion de la Fifa où son président Gianni Infantino, partisan d'un élargissement, joue sa crédibilité.
La trentaine de membres du Conseil de la Fifa, le gouvernement du football mondial, doivent trancher entre plusieurs options:
- soit le statu quo à 32 équipes
- soit un format à 40 équipes (avec une version de 8 groupes de 5 et une autre de 10 groupes de 4)
- soit deux formats à 48 équipes.
Dans la première version à 48, il y a un play-off entre 32 équipes dont les 16 vainqueurs rejoindraient 16 équipes déjà qualifiées. Le second projet à 48, le préféré d'Infantino, prévoit 16 groupes de 3, dont les deux premiers accèdent aux 16es de finale, inédits.
>> A lire aussi : EN DIRECT. Mercato: Ben Arfa veut «se battre et rester»... Lass Diarra dans l'impasse...
Le Mondial, compétition reine du sport roi, va-t-il connaître une nouvelle révolution ? Depuis sa première édition en 1930 en Uruguay, avec 13 sélections, il a beaucoup évolué, au rythme du développement de la société de consommation et de communication.

Le pognon, toujours le pognon

En 1982 en Espagne, le Mondial est ainsi passé de 16 à 24 équipes puis à 32 en 1998 en France. Aujourd'hui, pour convaincre de l'utilité de passer à 48 équipes, Infantino avance des arguments massues: plus de pays auraient une chance de sa qualifier, l'intérêt sportif en serait donc accru. Et dans le même temps, avec plus de rencontres et plus de pays impliqués, le Mondial générerait plus de revenus.
Selon un rapport confidentiel de la Fifa, un Mondial à 48 équipes rapporterait 640 millions de dollars supplémentaires (605 M EUR) par rapport aux prévisions du Mondial 2018 en Russie à 32 équipes.
Les revenus des droits de télévision progresseraient de 505 M USD et ceux du marketing de 370 M USD, selon cette même analyse transmise aux membres du Conseil.
Dans le même temps, les coûts d'organisation augmenteraient certes mais le tournoi pourrait encore se dérouler dans 12 stades, comme en 2018. Cependant, les projections de la Fifa sont à prendre avec des pincettes. Les objectifs du Mondial en Russie semblent déjà difficiles à atteindre puisque deux parraineurs majeurs n'ont pas été remplacés.
Un format élargi, et notamment l'option à 48 équipes avec 16 groupes de 3, révélée début décembre par l'AFP, suscite des critiques. Le président de l'UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin a déploré fin décembre manquer «d'informations de la Fifa», estimant que le système actuel à 32 équipes «marche».

Les petits pays sont pour

L'Association des clubs européens (ECA), présidée par l'ex-international allemand Karl-Heinz Rummenigge, affiche son opposition, invoquant un calendrier déjà trop chargé pour les joueurs. Si l'Afrique ou l'Asie et les «petits» ont beaucoup à gagner d'un format élargi, comme lors du dernier Euro en France, il faut encore convaincre les indécis.
Et pour ce faire, l'ancien bras droit de Michel Platini à l'UEFA comptera une fois de plus sur les glorieux anciens, qu'il a réunis au sein de l'équipe des «Légendes». Ils se produiront dans un match lundi matin au siège de la Fifa, devant la presse mondiale et à la veille d'une réunion cruciale.
Parmi eux, l'attaquant camerounais Samuel Eto'o ou l'ancien champion du monde français David Trezeguet qui ont déjà dit tout le bien qu'ils pensaient d'un Mondial à 48. «Faites-le pour les pauvres, pour ceux qui n'ont pas tout le temps la chance de disputer une Coupe du monde !», a lancé récemment Eto'o à l'adresse d'Infantino. Passe décisive?
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 7 Fév 2017 - 7:21

Football : la FIFA étend la Coupe du monde à 48 équipes

http://www.lemonde.fr/football/article/2017/01/10/football-la-fifa-etend-la-coupe-du-monde-a-48-equipes_5060231_1616938.html

Le Mondial passera de 32 à 48 équipes à partir de l’édition 2026. Une réforme votée mardi par le conseil de la Fédération internationale.

A partir de l’édition 2026 (non encore attribuée), la Coupe du monde opposera 48 sélections nationales contre 32 aujourd’hui. Ce changement de format, voulu par le nouveau président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, a été voté à l’unanimité mardi 10 janvier, à Zurich, par le conseil de la FIFA.

Lire aussi :   Ouzbékistan, Burkina Faso ou Panama : des pays qui pourraient découvrir la Coupe du monde
La première phase de la compétition sera constituée de 16 groupes de trois équipes. Le président de la FIFA estime que ce nouveau format permettra d’ouvrir le tournoi à davantage de petites nations. Au risque d’en diluer l’intérêt sportif. Ce Mondial XXL rapportera surtout de nouvelles retombées financières à la déjà très riche fédération qui affiche une réserve d’environ 1,5 milliard d’euros.

640 millions de dollars de recettes supplémentaires

Un rapport de la FIFA rendu public opportunément quelques jours avant le vote estimait à environ 640 millions de dollars de recettes supplémentaires un passage de 32 à 48 équipes. La dernière Coupe du monde, organisée en 2014 au Brésil, avait généré 4,5 milliards d’euros de revenus pour l’instance dirigeante du football mondial, selon les données communiquées par la fédération.
Lancé en 1930 avec 13 équipes, passé à 24 en 1982 et à 32 en 1998, le deuxième événement sportif planétaire après les Jeux olympiques continue à grossir, sur le modèle de l’Euro passé de 16 à 24 équipes lors de l’édition 2016 en France.

« Le football ne se limite pas à l’Europe et à l’Amérique latine »

Cette réforme pemettra « à plus de pays de rêver », a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino. « Nous devons dessiner la Coupe du monde du 21e siècle (...) Le football ne se limite pas à l’Europe et à l’Amérique latine », a ajouté le successeur de Sepp Blatter, élu en février 2016 notamment sur la promesse d’accroître le format du Mondial mais en proposant alors un Mondial à 40 équipes.
« La bonne nouvelle c’est que le Mondial à 48 équipes se disputera encore sur 32 jours, que l’équipe vainqueur jouera 7 matches comme aujourd’hui et que le tournoi aura lieu encore dans 12 stades », a ajouté Gianni Infantino.

« Une décision prise pour des raisons politiques »

Tout le mond ne se réjouit pourtant pas de cet élargissement. « C’est une décision qui a été prise pour des raisons politiques plutôt que sportives et c’est regrettable », a réagi l’ancien international allemand Karl-Heinz Rummenigge, un des patrons du Bayern Munich et président de l’Association européenne des clubs. Nous répétons que nous ne sommes pas favorables à une expansion du Mondial. Nous ne voyons pas l’intérêt de changer l’actuel format à 32 équipes qui a fait ses preuves comme meilleure formule. La question est : pourquoi agir dans l’urgence alors qu’il y a encore 9 ans avant de mettre en application un nouveau format, sans impliquer les parties (dont les clubs) qui seront impactés par ce changement ».
En donnant accès au Mondial à de nouvelles sélections, Gianni Infantino mise en effet aussi sur un retour d’ascenseur au moment il se présentera pour un nouveau mandat à la tête de la Fédération, en mai 2019.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/football/article/2017/01/10/football-la-fifa-etend-la-coupe-du-monde-a-48-equipes_5060231_1616938.html#0j8azmKdI55gbFqc.99
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 7 Fév 2017 - 7:23

Coupe du monde 2018 : Le tirage au sort aura lieu au Kremlin

Publié le lundi 23 janvier 2017 à 14:47
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Coupe-du-monde-2018-le-tirage-au-sort-aura-lieu-au-kremlin/771440




Le trophée de la Coupe du monde. (S. Mantey/L'Equipe)


Le tirage au sort de la Coupe du monde 2018 sera organisé au Kremlin le 1er décembre. C'est ce qu'a déclaré lundi Vitali Moutko, le vice- Premier ministre russe chargé des Sports et président de la Fédération russe de football (RFU).

«La cérémonie de tirage au sort de la Coupe du monde aura lieu le 1er décembre. J'ai suggéré le Palais des Congrès du Kremlin et tout cela convenait à la Fifa» , a-t-il déclaré, cité par l' agence de presse officielle russe TASS, lors d'une rencontre avec le Premier ministre Dmitri Medvedev.

«Maintenant, nous préparons la cérémonie» , a-t-il ajouté, assurant que les préparatifs pour la Coupe des confédérations 2017 et le Mondial 2018 se déroulaient correctement. La Russie accueillera la Coupe du monde de football du 14 juin au 15 juillet 2018. Douze stades, situés dans onze villes de l'ouest du pays, hébergeront les matches.

Le pays accueille également la Coupe des confédérations en 2017, qui doit se jouer dans quatre villes hôtes - Moscou, Saint-Pétersbourg , Kazan et Sotchi - et servir de répétition en miniature du Mondial.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 7 Fév 2017 - 7:33

Russie 2018

Johnson et les USA repartent au combat


(FIFA.com) 01 fév. 2017
http://fr.fifa.com/worldcup/news/y=2017/m=1/news=johnson-et-les-usa-repartent-au-combat-2865908.html


©️ Getty Images


Le 21 novembre 2016 a marqué la fin d'une ère pour les États-Unis, qui se sont séparés de leur sélectionneur Jürgen Klinsmann, après plus de cinq ans à la tête de la sélection. Klinsmann avait notamment remporté avec les Américains la Gold Cup de la CONCACAF 2013 et les avait menés en huitièmes de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™️.
Mais dans les qualifications pour l'édition 2018 du rendez-vous mondial, le champion du monde allemand de 1990 et ses joueurs ont entamé le cinquième tour par deux défaites, contre le Mexique (1:2) et le Costa Rica (0:4). Sunil Gulati, le président de la Fédération américaine de football, s'est vu contraint d'agir : "L'évolution et la situation de l'équipe nous ont convaincus que nous devions prendre une autre direction".
C'est dans les médias que Fabian Johnson a appris le changement d'entraîneur. "J'ai trouvé que c'était vraiment dommage", estime le joueur de 29 ans au micro de FIFA.com. "Nous avons obtenu d'assez bons résultats à la Copa América, alors que personne ne nous en croyait capables. Nous nous sommes qualifiés relativement facilement pour l'Hexagonal, mais nous avons ensuite démarré par deux défaites. Ces deux rencontres ont sûrement fait pencher la balance."
Originaire d'Allemagne comme Klinsmann, Johnson avait "de très bons rapports avec l'entraîneur", selon ses propres dires. Il attend maintenant de voir comment l'ensemble de l'équipe réagira. "Ce n'est pas parce qu'un nouveau sélectionneur arrive que les performances changent du tout au tout", souligne celui qui, avec 50 matches sous les couleurs américaines, compte parmi les éléments les plus expérimentés du groupe. "Je dois avant tout livrer de bonnes prestations personnellement. Je dois continuer à travailler comme quand la réussite nous souriait et ne pas me laisser déconcentrer. Nous avons certes très mal entamé l'Hexagonal avec nos deux défaites, mais il ne faut pas non plus dramatiser".
Dans les qualifications pour Russie 2018, rien n'est encore joué et Johnson espère toujours voir son rêve d'une deuxième participation à la Coupe du Monde après 2014 se réaliser. "Je suis très optimiste. Nous n'avons disputé que deux matches, nous en avons encore huit devant nous", tente-t-il de rassurer. Fin mars, les Stars and Stripes joueront devant leur public face au Honduras, puis ils voyageront au Panama. Après leur mauvais départ, il est quasiment obligatoire d'enregistrer deux victoires. Le nouveau sélectionneur Bruce Arena  les prépare à ces rencontres. Le technicien de 65 ans, qui avait déjà entraîné les États-Unis de 1998 à 2006, a déjà rendu visite au latéral à Mönchengladbach. "Nous avons fait connaissance personnellement et nous avons parlé de la situation. Nous nous sommes accordés à dire que nous devions remporter les deux matches de qualification en mars", conclut Johnson.

foot
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 7 Fév 2017 - 7:44

Norvège

Lagerback tente l'aventure norvégienne


(FIFA.com) 01 fév. 2017
http://fr.fifa.com/worldcup/news/y=2017/m=2/news=lagerback-tente-l-aventure-norvegienne-2865952.html


© Getty Images

La Norvège a trouvé son nouvel homme fort après la démission de Per-Mathias Hogmo, en novembre 2016. Lars Lagerback prendra les rênes de ses nouvelles couleurs ce vendredi 3 février avant un premier duel contre l'Irlande du Nord en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, le 26 mars.

Le Suédois était l'architecte principal du parcours retentissant de l'Islande jusqu'en quart de finale de l'UEFA EURO 2016. Lagerback avait déjà passé près de dix ans à la tête de la Suède avec deux participations à la Coupe du Monde à la clé, en 2002 et 2006. Il avait ensuite pris emmené le Nigeria à Afrique du Sud 2010.

Le sélectionneur aura pour mission de relancer la Norvège sur la voie d'une qualification déjà compromise pour Russie 2018. Les Norvégiens n'ont remporté qu'un match sur quatre dans le Groupe C face à Saint-Marin (4:1), pour trois défaites face à l'Allemagne (3:0), l'Azerbaïdjan (1:0) et la République tchèque (2:1).

Lagerback s'est dit impatient de commencer sa nouvelle aventure. Le Suédois s'est surtout montré confiant dans le potentiel de ses nouveaux protégés. "Si l’Islande peut le faire, la Norvège aussi. Il s'agit avant tout de sélectionner des joueurs qui croient à notre objectif. Nous sommes dans une posture difficile pour nous qualifier mais il reste une chance de terminer deuxième et de participer aux barrages", a insisté le nouveau sélectionneur.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 8 Fév 2017 - 16:49

Neymar pense déjà à 2018
http://www.sports.fr/football/coupe-du-monde-2018/articles/bresil-neymar-reve-de-gagner-la-coupe-du-monde-2018-1745774/


Par Thomas Pisselet
Mis à jour le 6 février 2017 à 19h35


Sacré champion olympique avec la Seleçao, l’été dernier à Rio, Neymar Jr. "rêve" maintenant de remporter la Coupe du monde 2018.
Les derniers Jeux Olympiques lui ont donné des idées. Médaillé d’or avec la Seleçao, l’été passé à Rio, Neymar Jr. n’a qu’une obsession: guider le Brésil jusqu’au titre suprême en 2018, lors de la prochaine Coupe du monde en Russie. "Ce serait un grand honneur pour moi, confie-t-il dans une interview accordée au site de Red Bull. C’est un rêve de pouvoir continuer à jouer pour la sélection brésilienne, à marquer des buts et à aider l’équipe du mieux possible."
L’attaquant du FC Barcelone, qui fêtait dimanche ses 25 ans, y pense d’autant plus que sa dernière expérience dans cette compétition, en 2014 dans son pays natal, s’est mal terminée. Blessé au dos en quarts contre la Colombie, "Ney" avait manqué la fin du tournoi et n’avait pu que constater les dégâts lors de la demi-finale contre l’Allemagne (1-7). "Je suis un rêveur, dit-il. Je ne peux pas m’empêcher penser et d’imaginer ce que ça ferait de gagner une Coupe du monde."
"Je ne suis pas inquiet, mais j’y pense déjà, admet-il. Je vais travailler dur afin d’être prêt pour 2018. J’espère continuer à marquer et établir des records. C’est ce qui me rend heureux. Je ne cherche pas à être meilleur qu’un autre. Tout ce que je veux, c’est être meilleur que moi-même. J’ai beaucoup d’ambition. J’ai encore plein de choses à accomplir, plein de titres à conquérir." Avec le Barça aussi, et dès cette saison. Mais, on l’aura compris, Neymar Jr. voit plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 8 Fév 2017 - 16:54

L'arbitrage vidéo utilisé au Mondial 2018 ?
Publié le vendredi 3 février 2017 à 10:06
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/L-arbitrage-video-utilise-au-mondial-2018/774834

Selon The Times, des arbitres vidéo pourraient officier lors de la prochaine Coupe du Monde, en Russie en 2018.

L'arbitre vidéo pourrait être utilisé au Mondial 2018. (Presse Sport)

Football - GOURDOL Nathan - L'arbitre vidéo pourrait être utilisé au Mondial 2018. (Presse Sport)

Selon le très sérieux média britannique The Times , les arbitres vidéo pourront être utilisés lors de la prochaine Coupe du monde, en Russie en 2018. Les résultats des tests d'arbitres vidéo ont été si prometteur que Fifa est désireuse d'avoir la possibilité d' utiliser le système lors du prochain Mondial.
 
David Elleray, l' ancien arbitre anglais, désormais directeur technique de l' International FA Board (Ifab), a déclaré que les essais ont permis de résoudre plusieurs problèmes. Les résultats des tests, qui ont lieu principalement aux Pays-Bas et en Italie, seront présentés lors de la réunion annuelle de l'Ifab, l'instance législative du jeu, à Londres le mois prochain.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 24 Fév 2017 - 10:02

Mais au fait, qui sera à la Coupe du Monde 2018 ?
13 Jan, 2017
http://www.strikers.fr/7199_sera-a-coupe-monde-2018/?utm_content=buffere3e13&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer


Entre le passage à 48 équipes en 2026 et les débats et scandales à répétition à propos de la Coupe du Monde sans alcool et dans des stades climatisés au Qatar en 2022, on aurait presque oublié que dans dix-huit mois on remet ça en Russie. Les premières phases d’écrémage de la galaxie des petites nations membres de la FIFA sont terminées, et on est donc dans la dernière ligne droite, avec quelques surprises au rendez-vous.
Si les matchs de l’équipe de France sont difficiles à rater, ceux de l’Ouzbékistan ou de la Bolivie passent peut-être plus inaperçus. Tour d’horizon des potentiels futurs adversaires des Bleus au Mondial 2018.

En Europe, tout le monde assure sauf, devinez qui…

Neuf groupes de six équipes, les neufs premiers sont qualifiés et les huit meilleurs deuxièmes s’affrontent en barrages : 13 pays européens participeront à la CM2018, en plus de la Russie organisatrice.
C’est peut-être leur façon de remuer le couteau dans la plaie. Après avoir remporté l’Euro, les Portugais se disent sûrement « on vient de gagner notre premier titre majeur, on va y aller mollo ». Résultat, les Lusitaniens font partie des seuls favoris à ne pas occuper la première place de leur groupe, et vont devoir aller chercher des Suisses en tête avec trois points d’avance tout en faisant attention aux Hongrois dont le bon Euro a dopé les ambitions, et qui ont le Portugal en ligne de mire à seulement deux points.
Sinon la France, l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique, la Croatie, la Pologne sont en tête de leur groupe, et l’Espagne et l’Italie se partagent la première place de la seule poule qui réunit deux potentiels favoris à la victoire finale. Pas de vague donc, mais deux déceptions du côté de ceux qui nous avaient tant enthousiasmés l’été dernier : Islandais et Gallois ne sont pour l’instant que troisièmes de leur groupe respectif, et donc virtuellement absent de la grande réunion du football qui se tiendra en Russie dans un an et demi. On rassure les fans de clapping et de Gareth Bale, les classements sont serrés et rien n’est joué, la fin des qualifications de la zone Europe apportera donc son lot de suspense.
Quant à Will Griggs, l’Irlande du Nord est deuxième de son groupe, on espère donc qu’en Russie aussi les défenses seront terrified…
[list]
[*]Qualifiés virtuels : France, Suisse, Allemagne, Irlande, Pologne, Angleterre, Espagne, Belgique, Croatie.
[*]Barragistes virtuels : Portugal, Irlande du Nord, Serbie, Monténégro, Slovénie, Italie, Grèce, Ukraine. 

Amérique du Sud, l’Équateur fout son petit bordel.

Un groupe unique de 10 pays, les quatre premiers sont qualifiés et le cinquième se retrouve en barrage intercontinental contre une équipe de la zone Asie, Océanie ou Amérique du Nord (pas un méga poids lourd quoi).
Le foot Sudam ce n’est plus le Brésil et l’Argentine qui roulent tranquillement sur le reste du continent. Cinq pays se partagent désormais le prestige continental, la Colombie, l’Uruguay, et surtout le Chili, ont réussi à construire des équipes nationales capables de lutter contre deux mastodontes aujourd’hui un peu à la peine.
Cinq pays, pour seulement quatre places qualificatives directes, ça vous met automatiquement un favori dans l’embarras. Et si en plus vous avez une sélection moins prestigieuse qui décide de venir mettre son grain de sable, on se retrouve alors avec deux « gros » sous la menace d’une non-qualification pour ce qui pourrait être l’avant-dernière Coupe du Monde à 32 équipes.
Une fois n’est pas coutume pour ces dernières années, le Brésil s’en sort bien et occupe la première place de la zone avec une avance de quatre points qui laisse à penser que la Seleçao sera là en Russie pour effacer l’affront germanique de 2014. L’Uruguay suit à la deuxième place, et on a ensuite un groupe de quatre équipes qui se tiennent en deux points. L’Équateur étant venu s’insérer au milieu des favoris, c’est l’Argentine pour l’instant barragiste et la Colombie sixième et virtuellement éliminée qui ont la pression.
C’est serré, très serré, et le système de poule unique et ses nombreuses rencontres entretiennent l’espoir pour les partenaires de Leo Messi ou de Radamel Falcao.
Les latinos sont en tout cas déterminés à reconquérir le Graal, eux qui n’ont plus vu une équipe de leur continent soulever le trophée depuis maintenant quinze ans et la victoire du Brésil en 2002.

  • Qualifiés virtuels : Brésil, Chili, Équateur, Uruguay.
  • Barragiste intercontinental virtuel : Argentine.

Afrique, les places sont chères.

Cinq groupes de quatre équipes, le premier de chaque groupe est qualifié pour donner cinq représentants africains à la Coupe du Monde.
C’est le continent qui devrait le plus bénéficier de l’augmentation du nombre d’équipes participant à la Coupe du Monde, et un des principaux arguments utilisés par Infantino pour justifier le passage à 48. Parce qu’actuellement en Afrique les places qualificatives valent chères et de nombreux représentants prestigieux du continent sont sous la menace de suivre Russie 2018 depuis la télé du Club Med. Seulement deux rencontres sur six disputées dans cette dernière phase de qualification africaine, mais des géants déjà en péril.

Dans le « méga groupe de la mort » le Nigéria n’a pas perdu de temps et compte déjà 6 points, soit quatre de plus que le Cameroun deuxième et surtout cinq devant l’Algérie, un des meilleurs effectifs du continent qui se retrouve pourtant dernier de ce groupe B. One, two, three, Ryad à la piscine.
Les deux gros du groupe A ne se lâchent pas et la République Démocratique du Congo partage la tête de la poule avec la Tunisie des anciens de Ligue 1 Whabi Kazri et Aymen Abdennour. Le Mahgreb qui va peut-être devoir se regrouper derrière les Aigles de Carthage, vu que le Maroc est tombé dans la poule de la Côte d’Ivoire, première du groupe avec deux points d’avance sur les coéquipiers de Sofiane Boufal.

Fans de suspense, le Burkina Faso, l’Afrique du Sud, et le Sénégal nous offrent un très beau combat à trois avec pour l’instant un Sénégal qui accuse un point de retard sur ses deux rivaux à égalité en tête du groupe.
Enfin, l’Égypte dont personne ne parle continue d’établir son statut de nation majeure du foot africain, deux matchs et deux victoires alors que ceux qui devaient être les principaux rivaux des Pharaons galèrent, les Ghanéens ne comptent qu’un point, obtenu face au très modeste Ouganda.

  • Qualifiés virtuels : République Démocratique du Congo, Nigéria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Égypte.

Asie, pas encore l’heure de la Chine.

Deux groupes de six équipes, les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés directement et les deux troisièmes s’affrontent pour ensuite aller en barrage intercontinental.
Les historiques du continent n’ont pas encore trop de souci à se faire sur le super plan des Chinois pour bientôt dominer le football mondial. Avec seulement deux petits points glanés en cinq rencontres, la Chine est la deuxième moins bonne équipe de ce dernier tour de qualifications asiatiques, derrière la très modeste Thaïlande.
Iran et Corée du Sud d’un côté, Arabie Saoudite et Japon de l’autre, les qualifiés asiatiques en 2018 seront sûrement des habitués de l’exercice.
Pas de grands mouvements donc pour un football asiatique qui voit la ferveur grandir chez ses fans, mais qui a du mal à s’installer au haut niveau. La stagnation du Japon et de la Corée du Sud, le niveau encore relativement moyen des Iraniens et le retard colossal à combler par la Chine sont autant d’éléments qui illustrent le phénomène.

L’ambition des dirigeants chinois permettra peut-être d’insuffler un nouvel élan à un football qui s’est un peu endormi, au risque de voir les fans locaux délaisser leur équipe nationale.
[list]
[*]Qualifiés virtuels : Iran, Arabie Saoudite, Corée du Sud, Japon.
[*]Barragistes virtuels : Australie, Ouzbékistan.



Concacaf, pour enfin comprendre ce que c’est.

Un groupe unique de six équipes, les trois premiers sont qualifiés directement et le quatrième joue un barrage intercontinental contre une équipe de la zone AmSud, Océanie, ou Asie.
L’Amérique du Nord, l’Amérique Centrale, et les Caraïbes, réunies ensemble dans une zone où règne habituellement un groupe de trois pays qui représente bien l’hétérogénéité de cette fédération. Les États Unis, superpuissance où la culture foot doit se développer en concurrence avec d’autres sports bien plus populaires, le Mexique où les moyens alloués ne sont peut-être pas au niveau du réservoir footballistique, et le Costa Rica qui sait bien faire les choses, petit pays, mais quart de finaliste de la dernière Coupe du Monde, éliminé aux tirs au but par les Pays-Bas.
Sauf que le méga géant américain qui restait sur une bonne Coupe du Monde galère grave dans cette campagne de qualifications, ce qui a d’ailleurs couté sa place au désormais ex-sélectionneur Jurgen Klinsmann. Le revenant Bruce Arena –déjà sélectionneur de 1998 à 2006– aura pour mission d’aller chercher une des trois places qualificatives pour l’instant occupées par un Costa Rica seul en tête, le Mexique et la surprise panaméenne. Prochain objectif pour la team USA, prendre son premier point dans cette campagne face au Honduras en mars prochain.

  • Qualifiés virtuels : Costa Rica, Mexique, Panama.
  • Barragiste intercontinental virtuel : Honduras.

Océanie, bon bah…

Deux groupes de trois, les premiers de chaque groupe s’affrontent pour aller en barrage intercontinental, donc en gros pas d’énorme chance de voir une équipe océanienne en Coupe du Monde.
Les Iles Salomon, Tahiti, la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie, les Fidji, la Papouasie-Nouvelle-Guinée : on pense évasion, rugby, mais pas trop Coupe du Monde de football. Depuis que l’Australie a rejoint la zone Asie plus à son niveau, l’Océanie galère un peu à envoyer un représentant au Mondial, et ça risque de ne pas changer cette année. Pour l’instant la Nouvelle-Zélande et les Iles Salomon sont en lice pour s’affronter pour la place de barragiste, reste plus qu’à espérer que le tirage au sort ne leur donne pas le cinquième de la zone AmSud, actuellement l’Argentine.

  • Barragistes virtuels : Nouvelle-Zélande, Iles Salomon.

Crédits photos : francetvsport.fr /algeriepatriotique.com / ouest-france.fr
Par Sâm
foot foot
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 11 Mar 2017 - 10:44

matchs à venir

Elimin. CM Europe - Groupe A,



Elimin. CM Europe - Groupe B



Elimin. CM Europe - Groupe C




Dernière édition par jeusetmatch le Sam 11 Mar 2017 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 11 Mar 2017 - 10:55

matchs à venir

Elimin. CM Europe - Groupe D

Elimin. CM Europe - Groupe E


Elimin. CM Europe - Groupe F







Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 11 Mar 2017 - 11:08

matchs à venir

Elimin. CM Europe - Groupe G




Elimin. CM Europe - Groupe H







Elimin. CM Europe - Groupe I



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 11 Mar 2017 - 11:15

Matchs à venir

Elimin. CM AmSud - Eliminatoires



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: