UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 6 Avr 2016 - 12:42

Rappel du premier message :

-





Officiel : Les groupes des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 !
Le tirage au sort des éliminatoires du mondial 2018 a rendu son verdict.
La France devra affronter les Pays-Bas, la Suède, la Bulgarie, le Bélarus et le Luxembourg.
 
Amérique du sud
amérique du nord
[*]Afrique
[*]Asie
[*]Europe
[*]Océanie



Dernière édition par jeusetmatch le Mar 8 Nov 2016 - 7:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 14 Juin 2017 - 7:55

Le point sur les qualifications européennes pour la Coupe du monde

Publié le lundi 12 juin 2017 à 18:02 | Mis à jour le 12/06/2017 à 18:09
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-point-sur-les-qualifications-europeennes-pour-la-coupe-du-monde/809873

A quatre matches de la fin des qualifications pour le Mondial russe dans la zone Europe, aucune équipe n'est officiellement qualifiée, même si la Pologne, la Belgique et surtout l'Allemagne en sont proches.

Football - Elimin. CM Europe - L'Allemagne de Thomas Müller est l'équipe la plus proche de valider sa qualification pour la Coupe du monde 2018. (Reuters)

L'Allemagne de Thomas Müller est l'équipe la plus proche de valider sa qualification pour la Coupe du monde 2018. (Reuters)

La France en ballottage avec la Suède et les Pays-Bas en embuscade : la situation du groupe A des qualifications pour la Coupe du monde 2018 est connue. Les Bleus devront se surpasser au Stade de France face aux Bataves, le 31 août, et devront rester sérieux lors des réceptions du Luxembourg et de la Biélorussie, et surtout du déplacement en Bulgarie. Dans les autres groupes, d'autres grosses écuries européennes sont loin d'avoir validé leur ticket pour la Russie. Revue d'effectif.
Ils pensent déjà à la Russie

L'Allemagne n'a plus raté une phase finale de Coupe du monde depuis 1950 et ça ne devrait pas recommencer cette année. La Mannschaft a fait le travail dans un groupe C à sa portée avec six victoires en six matches (18 points) et une différence de buts de +26. Derrière, l'Irlande du Nord est bien partie pour être barragiste (13 points) mais, mathématiquement, rien n'est perdu pour la République tchèque (9) ni même pour l'Azerbaïdjan (7).

La domination est à peine moins spectaculaire de la part de la Pologne (16 points) dans le groupe E. Les partenaires de Robert Lewandowski se sont montrés très solides face à la Roumanie (3-1) et seul le déplacement au Danemark, le 1er septembre, constituera un véritable test. Les Danois joueront sans doute la deuxième place lors d'un match contre le Monténégro, le 5 octobre. Les deux sélections comptent 10 points, ce qui pourrait être insuffisant pour être barragiste. Même configuration dans le groupe H, où la Belgique (16 points) semble plus forte que ses concurrentes. Attention toutefois aux deux déplacements en Grèce (le 3 septembre) et en Bosnie (le 7 octobre). Ces deux équipes sont au coude à coude pour la deuxième place, avec respectivement 12 et 11 points.
Des «finales» de groupe attendues

Le groupe G a choisi depuis longtemps ses deux favoris, qui comptent sept points de plus que les autres : l'Espagne et l'Italie s'affronteront le 2 septembre et le vainqueur ira en Russie. En cas d'égalité comme au match aller (1-1), l'Espagne partira avec un avantage. Sa différence de buts est favorable (+18 contre +14) et devrait l'être encore plus puisque la Roja va affronter le Liechstenstein, battu 8-0 en septembre dernier.

Dans le groupe B, le Portugal est pour l'heure barragiste, car la Suisse a fait un sans-faute (18 points, meilleur score des qualifications avec l'Allemagne). Etant donné la faiblesse de la concurrence (Hongrie, Iles Féroé), les deux équipes auront droit à une finale le 10 octobre à Lisbonne. Un match nul pourrait suffire à la Nati pour valider son ticket directement, ce qui obligerait le Portugal à passer par les barrages, comme en 2013 (succès 1-0 ; 3-2 face à la Suède).
Groupes D et I : la plus totale indécision

Dans le groupe F, l'Angleterre a eu la mauvaise idée de perdre des points face à l'Ecosse (2-2). Les Three Lions restent en tête avec 14 points et favoris mais derrière, la Slovaquie (12) et la Slovénie (11) ne sont pas loin. L'Ecosse (8 points) peut aussi croire à une première participation au Mondial depuis 1998, mais il faudrait pour cela réaliser un mois d'octobre parfait en battant les Slovaques le 5, et les Slovènes le 8. Compliqué.

Dans le groupe D, la première place de la Serbie (12 points) est très précaire : tenue en échec par le Pays de Galles (1-1), elle peut craindre les déplacements périlleux en Irlande (5 septembre) et en Autriche (6 octobre). Ces quatre équipes peuvent encore se qualifier. Ne manquez pas l'alléchant derby entre Gallois et Irlandais, le 9 octobre. La palme du groupe le plus serré revient au groupe I, avec quatre sélections qui se tiennent en deux points. La Croatie de Mandzukic et Modric part avec un léger avantage puisqu'elle occupe la tête avec 13 points, mais devra surmonter l'affront de la défaite en Islande (0-1) et survivre aux déplacements en Turquie (5 septembre) et en Ukraine (9 octobre), deux pays en embuscade avec 11 points.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 14 Juin 2017 - 8:16

Une énorme boulette et les Bleus ont perdu la tête en Suède (2-1)

http://www.eurosport.fr/football/qualif-coupe-du-monde-uefa/2018/battue-a-la-derniere-seconde-en-suede-2-1-la-france-cede-la-tete-du-groupe-a_sto6208634/story.shtml
Le 09/06/2017 à 22:44Mis à jour Le 10/06/2017 à 01:15


QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - Un but casquette à la dernière seconde, après une énorme erreur d'Hugo Lloris, et la France a perdu la tête du groupe A, vendredi soir en Suède (2-1). Une défaite lourde de conséquences sur la route du Mondial 2018.


En 89 sélections, Hugo Lloris a plus souvent joué les sauveurs que plombé l’équipe de France.
Mais le football est un éternel recommencement et peut être d’une cruauté absolue. Le portier de Tottenham risque de se souvenir longtemps de cette soirée suédoise, longtemps anodine. Durant plus d’une heure et demie, pour être précis. Et puis il y a eu cette improbable sortie du capitaine des Bleus, qui a complètement raté sa relance et offert à Toivonen un cadeau aussi improbable que généreux.
Du milieu de terrain et sans contrôle, le Toulousain s’est fait une joie, d'une superbe frappe brossée, de propulser le ballon dans le but laissé vide par Hugo Lloris. Ce but coûte extrêmement cher aux Bleus qui se sont inclinés à la Friends Arena (2-1) vendredi soir et voient la Suède leur passer devant (13 points chacun mais une meilleure différence de buts générale pour les Suédois) en tête du groupe A. D'autant que, dans le même temps, les Pays-Bas, prochains adversaires des Bleus le 31 août, se sont rapprochés à trois longueurs... La route vers la Russie sera plus longue et escarpée qu’espéré.

  • Le film de Suède - France



Avec Moussa Sissoko, aligné dans le couloir droit, et un visage très classique pour le reste de la composition, les Bleus avaient, jusqu’à cet incroyable final, réalisé une prestation loin d’être bouleversante. Le onze de DD avait mis un certain de temps avant de se montrer aux abords du but de Robin Olsen.

Giroud avait régalé (et égalé Benzema)...

La première occasion franche est venue du triple buteur du Paraguay, Olivier Giroud. Sur un centre aux petits oignons signé Benjamin Mendy, le buteur d’Arsenal a manqué son coup de tête, pas Andreas Granqvist, sur qui il a buté (35e). Partie remise, puisque trois minutes plus tard, sur un service de Dimitri Payet, le Gunner a inscrit le plus beau but de sa carrière avec les Bleus, le 27e - comme Karim Benzema. A l’angle de la surface de réparation, Giroud a contrôlé et enchainé d’une splendide reprise du gauche. Direction la lucarne gauche (1-1, 38e).

Il n’y a pas de bon moment pour marquer. En revanche, il en existe des mauvais pour encaisser des buts. A la fin du match, c’est rarement une bonne idée. A la mi-temps, ce n’est pas beaucoup mieux. C’est pourtant ce qui est arrivé aux Tricolores. Oublié dans la surface de réparation par Mendy notamment, Jimmy Durmaz a égalisé d’une belle reprise du gauche (1-1, 43e). Pas forcément immérité.

Lloris avait fait le boulot, et puis...

Au retour des vestiaires, les vingt-deux acteurs ont fait preuve d’un peu plus d’esprit d’entreprise. Ça s’est traduit par une tête d’Antoine Griezmann, qui a jailli au premier poteau et coupé un centre de Sissoko. Olsen ne s’en est pas laissé compter (53e). Deux minutes plus tard, c’est Paul Pogba qui s’est illustré d’une frappe du plat du pied qui n’est pas passée du bon côté du poteau suédois (55e).
A réaction, les Suédois ont répondu aux Bleus par une frappe puissante de Jakob Johansson qui a léché le le cadre d’Hugo Lloris (58e). Le capitaine des Bleus a eu plus de boulot sur des frappes vicieuse de Durmaz (59e) et flottante d’Emil Forsberg (66e). Pas de quoi perturber Didier Deschamps outre-mesure, ou ses joueurs qui, mis à part un coup franc bien frappé de Griezmann (63e), n'ont plus montré grand-chose.
Les entrées de Mbappé et de Lemar, en lieu et place de Griezmann et de Payet à l’orée du dernier quart d’heure, ont redonné un tout petit peu de jus aux Bleus. Et puis il y a eu cette sortie de Lloris qui a tout changé. Jusqu’au visage de cette campagne de Russie dont l’épisode du soir a des faux airs de Berezina.




Hugo Lloris et Laurent Koscielny après la défaite de la France en Suède (2-1)Getty Images
Pour approfondir
Qualif. Coupe du monde - UEFA
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 14 Juin 2017 - 8:18

Qualifications au Mondial : en 1993, les Bleus étaient mieux partis qu'en 2017
Publié le dimanche 11 juin 2017 à 19:34 | Mis à jour le 11/06/2017 à 19:55
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Qualifications-au-mondial-en-1993-les-bleus-etaient-mieux-partis-qu-en-2017/809604


Stockholm, 22 août 1993, 87e minute de jeu. Les Bleus mènent 1-0 en Suède grâce à une de ces lourdes frappes dont Franck Sauzée a le secret et se dirigent tout droit vers une victoire qui leur ouvrirait grand les portes du Mondial américain. C'est alors que sur une passe en profondeur anodine de Jonas Magnus Thern, Alain Roche se fait surprendre dans l'axe et laisse filer Martin Dahlin qui égalise.

Qu'importe. Le nul chez le troisième de l'Euro 1992 a une saveur de victoire. «C'est presque l'Amérique», titre L'Equipe, insistant surtout sur la bonne prestation française et sur la place de co-leader du groupe 6. «A moins d'une catastrophe imprévue, l'affaire est dans le sac», écrit notre journal. La suite est connue. La catastrophe imprévue est survenue, traumatisant toute une génération d'amateurs de foot français.




Vingt-quatre ans plus tard, beaucoup d'entre eux ont eu un inquiétant flash-back. Le décor a changé, le Raasunda Stadion de Stockholm ayant été remplacé par l'ultramoderne Friends Arena. Le score et les acteurs aussi : la France a perdu (1-2) et c'est Olivier Giroud qui s'est chargé de la belle frappe pour mettre les Bleus devant. Hugo Lloris a succédé à Alain Roche pour l'erreur fatale en fin de match et c'est le Toulousain Ola Toivonen qui en a profité.Mais les similarités sont bien là. Alors qu'une victoire lui aurait mis un pied à la Coupe du monde en Russie, la France s'est fait rattraper en Suède et partage la première place à égalité avec son adversaire nordique. Surtout, elle doit encore affronter la Bulgarie, son bourreau du 17 novembre 1993 au Parc des Princes.
Et ce n'est pas tout : à bien y regarder, la situation comptable des Bleus était en fait meilleure à l'époque qu'aujourd'hui. En 1993, les Bleus n'avaient certes que deux points d'avance sur le troisième, la Bulgarie, mais la victoire ne rapportait que deux points, ce qui rendait les écarts plus difficiles à combler. Elle avait aussi l'avantage de recevoir les coéquipiers de Hristo Stoichkov lors du dernier match. Surtout, le deuxième du groupe était directement qualifié, alors qu'il doit passer par un barrage en 2017.


Aujourd'hui, les Bleus ont certes trois points d'avance sur le troisième, les Pays-Bas, qu'ils recevront le 31 août, mais ils ont un concurrent supplémentaire pour la deuxième place : la Bulgarie, qui n'est qu'à quatre points, et chez qui ils se déplaceront le 7 octobre lors de l'avant-dernière journée.



Le titre de L'Equipe de samedi était d'ailleurs beaucoup moins optimiste que le 23 août 1993, au lendemain du nul en Suède : «Un cauchemar en plein jour.» Il reste quatre matches à l'équipe de France pour s'assurer que le mauvais rêve ne hante pas une nouvelle génération de supporters français pendant les décennies à venir.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 27 Juin 2017 - 9:55

jeusetmatch a écrit:
QUALIFICATIONS JOUR 6

RÉSULTATS DES MATCHS DU VENDREDI 9 JUIN 2017




RÉSULTATS DES MATCHS DU SAMEDI 10 JUIN 2017



RÉSULTATS DES MATCHS DU DIMANCHE 11 JUIN 2017


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 27 Juin 2017 - 10:01

Éliminatoires Express

  • Classements : deux intouchables, Suisse et Allemagne

  • Coupe du Monde : qui se qualifie ?
  • Ronaldo sur le podium des buteurs
  • Le point avant l'été : Italie et Espagne au coude à coude
  • Le Portugal de Ronaldo pour succéder au Brésil
  • Nations League, elle arrive !

Classements : deux intouchables, Suisse et Allemagne
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 27 Juin 2017 - 10:06



QUALIFS #CM2018 // CLASSEMENT Ça reste serré dans la zone CONCACAF.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 27 Juin 2017 - 10:12

ÉLIMINATOIRES EUROPÉENS










Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 42040
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 22 Juil 2017 - 10:06

Éliminatoires Express


  • Classements : deux intouchables, Suisse et Allemagne 
    http://eqpredictor.uefa.com/
  • Coupe du Monde : qui se qualifie ?
    http://fr.uefa.com/european-qualifiers/about/final/index.html
  • Ronaldo sur le podium des buteurs
    http://fr.uefa.com/european-qualifiers/news/newsid=2476949.html
  • Le point avant l'été : Italie et Espagne au coude à coude
    http://fr.uefa.com/european-qualifiers/news/newsid=2477316.html
  • Le Portugal de Ronaldo pour succéder au Brésil
    http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/newsid=2477267.html#2477267
  • Nations League, elle arrive !


http://fr.uefa.com/european-qualifiers/news/newsid=2476487.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: