UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 30 ... 36  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 6 Avr 2016 - 12:42

Rappel du premier message :

1998

 Coupe du Monde ????‏Compte certifié @fifaworldcup_fr 9 juin
UN JOUR, UN JOUEUR   ZINÉDINE ZIDANE  Le magique milieu de terrain a mené la France à deux finales de Coupe du Monde. En 1998, il marqua deux fois en finale, offrant aux Bleus le premier titre mondial de leur histoire. En 2006, il reçut le Ballon d'Or du tournoi.
  
[*]










Dernière édition par jeusetmatch le Lun 11 Juin 2018 - 9:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Yuzuru



Messages : 210
Date d'inscription : 01/06/2018

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 5 Juin 2018 - 20:14

Sérieusement finale Brésil VS Espagnol victoire Brésil
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 6 Juin 2018 - 9:15

La Russie accrochée par la Turquie
Publié le mardi 5 juin 2018 à 20:08
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/La-russie-accrochee-par-la-turquie/907979
Neuf jours avant le début de la Coupe du monde, la Russie a été accrochée à domicile par la Turquie (1-1) en match de préparation.

Football - Russie - Samedov a ouvert le score pour la Russie. ( REUTERS)

Samedov a ouvert le score pour la Russie. ( REUTERS)

Dans neuf jours, la Russie disputera le match d'ouverture de la Coupe du monde face à l'Arabie saoudite. Pour son dernier match de préparation, la sélection russe a concédé un match nul (1-1), ce mardi, face à la Turquie, à Moscou. Aleksandr Samedov a ouvert le score à la 35e minute puis Yunus Malli a égalisé à la 59e.
liste joueurs russes


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 6 Juin 2018 - 9:20

match amical
La Roumanie domine la Finlande
http://sport24.lefigaro.fr/football/coupe-du-monde/russie-2018/Fil-info/la-roumanie-domine-la-finlande-912122
Par La rédaction
Publié le 05/06/2018 à 21h30

Absente de la future Coupe du monde en Russie (14 juin au 15 juillet), la Roumanie poursuit pourtant sa très belle série de matches en 2018. Victorieuse ce mardi de la Finlande grâce à deux buts de Manea et Deac (2-0), la sélection de Cosmin Contra a signé sa 4e victoire en 4 matches en 2018.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 7 Juin 2018 - 6:58

Battu par la République tchèque, le Nigeria n'y arrive pas
Publié le mercredi 6 juin 2018 à 17:07 | Mis à jour le 06/06/2018 à 17:09

La sélection nigériane a été surprise ce mercredi en amical par la République tchèque (0-1), pourtant pas au mieux de sa forme.

https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Battu-par-la-republique-tcheque-le-nigeria-n-y-arrive-pas/908216

Le Nigeria ici à Wembley en préparation. (Presse Sports)

Défaite face à l'Atlético de Madrid (2-3) et contre l'Angleterre (1-2), nul face à la RDC (1-1)... Jusque-là, la préparation du Nigeria pour le Mondial n'était pas optimale. Elle ne l'est pas davantage depuis le revers de ce mercredi contre la République tchèque (0-1) du gardien rennais Koubek, resté sur le banc. Un adversaire pourtant sèchement battu par l'Australie le 1er juin (0-4). Le seul but du match a été l'oeuvre de Kalas (25e), à la suite d'un corner. Iheanacho, Mikel, Moses, Ndidi, Iwobi et compagnie devront réagir en Russie. Ils sont dans le groupe D avec l'Argentine, l'Islande et la Croatie.
liste des jouueurs Nigérians

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 7 Juin 2018 - 7:06

Le Panama, adversaire des Diables, battu par la Norvège lors de son dernier match de préparation

Belga  Publié le  mercredi 06 juin 2018 à 21h05  - Mis à jour le  mercredi 06 juin 2018 à 21h08  
http://www.dhnet.be/sports/football/mondial-2018/le-panama-adversaire-des-diables-battu-par-la-norvege-lors-de-son-dernier-match-de-preparation-5b182ffa5532a2968864adab



Mondial 2018
Le Panama, premier adversaire des Diables dans le groupe G de la Coupe du monde le 18 juin prochain, s'est incliné 1-0 face à la Norvège à Oslo mercredi lors de son dernier match de préparation au Mondial russe.
Les Panaméens se sont fait surprendre après quatre minutes de jeu par un but de Joshua King, qui a ainsi offert la victoire aux Scandinaves, 48es au ranking FIFA.
Vainqueur face à Trinité et Tobago en avril, le Panama (FIFA 55) avait partagé 0-0 face à l'Irlande du Nord mercredi dernier.
liste des joueurs



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Jeu 7 Juin 2018 - 7:14

Amical : la Belgique domine l'Egypte et monte en puissance
Publié le mercredi 6 juin 2018 à 22:53 | Mis à jour le 07/06/2018 à 00:32
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Amical-la-belgique-domine-l-egypte/908331
Les Diables Rouges ont largement dominé l'Egypte (3-0) et élevé l'intensité de leur jeu mercredi au Stade Roi-Baudouin où Eden Hazard, très affûté, a inscrit son 22e but en sélection.[/h2]


Après son nul samedi face au Portugal (0-0), la Belgique a passé une vitesse ce soir face à l'Egypte (3-0) pour le deuxième de ses trois matches de préparation avant son départ le 13 juin en Russie. Roberto Martinez avait reconduit son schéma et son équipe type en 3-4-2-1 avec Ciman, joker médical de la liste des Diables Rouges, positionné défenseur axial en remplacement de Kompany, incertain jusqu'au 17 juin, veille de l'officiel Belgique-Panama (17h00).

Les Belges ont montré plus de détermination et d'agressivité dans leurs intentions que samedi dernier. Hormis la première grosse occasion de la rencontre, un centre d'Abdelshafy pour la tête non cadrée de Mohsen, seul au point de penalty (23e), les Egyptiens, toujours privés de Salah, ont peu existé.

PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
Le guide de la Coupe du monde
Les Diables Rouges ont joué plus haut et surtout plus vite, intensifiant leur pression dès la perte du ballon. Eden Hazard a été le moteur et l'accélérateur du jeu, prenant ses responsabilités pour créer des espaces et lancer ses partenaires. Il s'est également essayé de loin, son tir à ras de terre croisé étant mal repoussé par el-Hadary. A l'affût, Romelu Lukaku a saisi l'opportunité pour inscrire son 34e but en sélection (1-0, 27e).

Les permutations et les combinaisons offensives ont amplifié la domination des joueurs du Plat pays, plus vifs et plus inspirés à l'approche de la surface égyptienne. Si Yannick Carrasco a connu quelques soucis sur le plan défensif, ses efforts offensifs ont été récompensés. Il récupère en effet un ballon dans les pieds d'Ahmed Fathi pour s'infiltrer dans la surface côté gauche et centrer en retrait à destination Eden Hazard. Le tir du capitaine belge, 22e réalisation en sélection, total de Jan Ceulemans égalé, est mal anticipé par le gardien des Pharaons (2-0, 38e).

Ciman au rendez-vous, Meunier imprécis

À la pause, le sélectionneur espagnol a procédé à quatre changements, poste pour poste. Batshuayi pour Romelu Lukaku, Nacer Chadli pour Eden Hazard et Janujaz pour Mertens. Enfin, Fellaini a densifié le milieu en remplacement de Witsel. Dans un schéma tactique identique, les Belges ont continué à aller chercher leurs adversaires assez haut. Ils n'ont concédé que de très rares occasions. Mais Courtois était concentré pour maîtriser un tir croisé de Trezeguet (58e).

Ciman a montré son savoir-faire dans l'alignement. Il a apporté de l'impact et est intervenu opportunément en position de dernier défenseur. En fin de rencontre, Thorgan Hazard a pris la place de Meunier (70e), pour une fois imprécis et un peu plus timide dans ses centres. Boyata, enfin, a remplacé Vertonghen (81e), qui venait de disputer sa 101e rencontre avec les Diables Rouges, record en cours.

Devant 27 274 spectateurs, la soirée s'est terminée avec la même envie. L'ancien avant-centre de l'OM, Michy Batshuayi, a tenté et réussi un dribble puis un débordement côté droit de la surface égyptienne. Son centre en retrait a trouvé Fellaini dont la reprise aggravait le score (3-0, 90e + 1). Les Belges qui sont montés en puissance bénéficient d'une journée de repos ce jeudi. Ils disputeront leur dernier match amical lundi à Bruxelles face au Costa Rica.
liste des joueurs Belges

liste des joueurs Egyptiens
Gardiens : Essam El-Hadary (Al Taawoun), Mohamed El-Shennawy (Al Ahly), Sherif Ekramy (Al Ahly).
Défenseurs : Ahmed Fathi (Al Ahly), Saad Samir (Al Ahly), Ayman Ashraf (Al Ahly), Mohamed AbdelShafy (Al Fath), Ahmed Hegazi (West Brom), Ali Gabr (West Brom), Ahmed Elmohamady (Aston Villa), Omar Gaber (LAFC), Mahmoud Hamdy El-Wensh (Zamalek)
Milieux de terrain : Tarek Hamed (Zamalek), Mahmoud Abdel-Razik Shikabala (Al Raed), Abdallah El-Said (Al Ahli), Sam Morsy (Wigan), Mohamed Elneny (Arsenal), Mahmoud Kahraba (Ittihad), Ramadan Sobhi (Stoke City), Mahmoud Trezeguet (Kasimpasa), Amr Warda (Atromitos)
Attaquants : Marwan Mohsen (Al Ahly), Mohamed Salah (Liverpool)


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 9 Juin 2018 - 7:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 7:13

L'Angleterre s'impose face au Costa Rica, Rashford est très en forme!
AFP avec rédaction en ligne  Publié le  jeudi 07 juin 2018 à 23h30  - Mis à jour le  jeudi 07 juin 2018 à 23h31
http://www.dhnet.be/sports/football/mondial-2018/l-angleterre-s-impose-face-au-costa-rica-rashford-est-tres-en-forme-5b19a2ed5532a2968864bb5c



L'Angleterre s'est imposée logiquement face au Costa Rica qui n'a pas montré grand-chose (2-0) jeudi à Leeds en match de préparation à la Coupe du monde qui débute dans une semaine en Russie.
C'est Marcus Rashford, qui a inscrit un superbe but dès la 13e minute. Delph combine avec le joueur de Manchester United à l'angle de la surface de réparation côté droit. Rashford se retourne et frappe du pied droit au deuxième poteau. Une frappe qui vient se loger dans la lucarne du gardien du Costa Rica Navas.
Les deux équipes, avec une large domination de l'Angleterre, rentrent aux vestiaires sur le score de 1 à 0.
En seconde période le danger vient d'Henderson (56e) qui décoche une lourde frappe du droit à l'entrée de la surface que Navas réussit à dégager en corner.
Trois minutes plus tard (59e) le Costaricien Gamboa centre vers Urena au point de pénalty mais Stones s'impose de la tête et repousse la tentative.
Il faudra attendre la 76e minute pour que les Anglais scellent leur victoire avec un but de Danny Welbeck, meilleur buteur de l'Angleterre retenu pour la Coupe du monde 2018 en Russie avec 15 réalisations.
Rashford sert Alli dans la surface de réparation côté droit. Le joueur de Tottenham adresse un superbe centre pour Welbeck, seul au deuxième poteau, qui marque d'une tête plongeante.
Malgré une équipe de départ largement remaniée, par son caoch Gareth Southgate, l'Angleterre s'impose avec beaucoup de maîtrise à 11 jours de son premier match au Mondial contre la Tunisie.
De son côté, le Costa Rica rencontrera la Serbie le 17 juin.
La liste des 23 Anglais :

Gardiens : Jack Butland (Stoke City), Jordan Pickford (Everton), Nick Pope (Burnley)

Défenseurs : Trent Alexander-Arnold (Liverpool), Gary Cahill (Chelsea), , Phil Jones (Manchester United), Harry Maguire (Leicester), Kevin Trippier (Tottenham), Kyle Walker (Manchester City), John Stones (Manchester City), Danny Rose (Tottenham)

Milieux de terrain : Jordan Henderson (Liverpool), Dele Alli (Tottenham), Eric Dier (Tottenham), Ruben Loftus-Cheek (Crystal Palace), Ashley Young (Manchester United), Fabian Delph (Manchester City)

Attaquants : Harry Kane (Tottenham), Raheem Sterling (Manchester City), Jamie Vardy (Leicester), Danny Welbeck (Arsenal), Marcus Rashford (Manchester United) ; Jesse Lingard (Manchester United)

La liste des cinq réservistes : Tom Heaton (Burnley), Lewis Cook (Bournemouth), James Tarkowski (Burnley), Jake Livermore (West Bromwich Albion), Adam Lallana (Liverpool)


liste joueurs Costa Rica

La liste des 23
Gardiens : Keylor Navas (Real Madrid), Patrick Pemberton (Alajuelense), Leonel Moreira (Herediano)
Défenseurs : Cristian Gamboa (Celtic), Ian Smith (Norrköping), Rónald Matarrita (New York City), Bryan Oviedo (Sunderland), Óscar Duarte (Espanyol Barcelone), Giancarlo González (Bologne), Francisco Calvo, (Minnesota United), Kendall Waston (Vancouver Whitecaps), Johnny Acosta (Rionegro Águilas)
Milieux de terrain : David Guzmán (Portland Timbers), Yeltsin Tejeda (Lausanne), Celso Borges (Deportivo La Corogne), Randall Azofeifa (Herediano), Rodney Wallace (New York City), Cristian Bolaños (Saprissa) Bryan Ruiz (Sporting Portugal)
Attaquants : Daniel Colindres (Saprissa), Joel Campbell, (Betis Séville), Johan Venegas, (Saprissa), Marco Ureña (Los Angeles Galaxy)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 7:27

Amical : la Corée du Sud muette contre la Bolivie
Publié le jeudi 7 juin 2018 à 16:03

La Corée du Sud a poursuivi son parcours de préparation à la Coupe du monde par un nul contre la Bolivie ce jeudi, en Autriche (0-0).

https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Amical-la-coree-du-sud-muette-contre-la-bolivie/908584

 
La Corée du Sud a été accrochée. ( Reuters)
 
Après sa victoire contre le Honduras (2-0) et son revers contre la Bosnie-Herzégovine (1-3), la Corée du Sud a poursuivi son parcours de préparation par un match nul contre la Bolivie ce jeudi (0-0), à Innsbruck (Autriche). Les Sud-Coréens ont été assez inoffensifs. La star Son Heung-Min, ménagé, n'a joué que la dernière demi-heure.


Il restera un test amical pour la Corée du Sud, le 11 juin contre le Sénégal (15h00) à Grödig (Autriche), avant son entrée dans le Mondial contre la Suède, le 18 juin.

La liste des 23 joueurs de la Corée du Sud

Gardiens : Kim Seung-gyu (Vissel Kobe), Kim Jin-hyeon (Cerezo Osaka), Cho Hyun-woo (Daegu FC).

Défenseurs : Kim Young-gwon (Guangzhou Evergrande), Jang Hyun-soo (FC Tokyo), Park Joo-ho (Ulsan Hyundai), Lee Yong (Jeonbuk Hyundai Motors), Go Yo-han (FC Seoul), Kim Min-woo (Sangju Sangmu), Hong Chul (Sangju Sangmu), Yun Young-sun (Seongnam FC), Jung Seung-hyun (Sagan Tosu), Oh Ban-suk (Jeju United).

Milieux
: Ki Sung-yueng (Swansea City), Koo Ja-cheol (FC Augsburg), Lee Jae-sung (Jeonbuk Hyundai Motors), Jung Woo-young (Vissel Kobe), Ju Se-jong (Asan Mugunghwa), Lee Seung-woo (Hellas Vérone), Moon Seon-min (Incheon United).

Attaquants : Son Heung-min (Tottenham Hotspur), Kim Shin-wook (Jeonbuk Hyundai Motors), Hwang Hee-chan (Red Bull Salzbourg)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 7:49

Le Portugal se rassure contre l'Algérie
Publié le jeudi 7 juin 2018 à 23:11 | Mis à jour le 07/06/2018 à 23:14

Après deux matches nuls, le Portugal a terminé sa phase de préparation sur une victoire jeudi contre l'Algérie (3-0).

https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-portugal-se-rassure-contre-l-algerie/908787
  

Le Portugal a surfé sur une faible équipe d'Algérie jeudi soir au Stade de Luz de Lisbonne (3-0). Sous une pluie persistante, les lusitaniens se sont sportivement mis à l'abri avec une kyrielle d'occasions et deux buts en première mi-temps. L'ouverture du score est intervenue à la 17e minute sur une longue transversale de William Carvalho déviée de la tête par Bernardo Silva pour Gonçalo Guedes. Le joueur appartenant au PSG a conclu en demi-volée. Vingt minutes plus tard, Cristiano Ronaldo a débordé côté gauche avant d'adresser un centre parfait sur la tête de Bruno Fernandes, sans opposition dans la surface.


Le milieu havrais, Zinedine Ferhat, positionné au poste de latéral droit avec les Fennecs a vécu une rude soirée car le troisième but est également venu de son côté. Sur une contre-attaque, Raphaël Guerreiro a centré pour Guedes qui, de la tête, a signé son premier doublé en sélection (55e). Le Portugal a cru à un quatrième but inscrit par Joao Mario, mais le vidéo-arbitrage a invalidé le but après avoir décelé une main de Guedes en amont (85e).
Le film du match
Malgré la faible opposition (deux tirs cadrés, aucun avant le troisième but lusitanien), cet ample succès reste un soulagement pour la sélection championne d'Europe qui n'avait pas encore gagné lors de cette phase de préparation pour la Coupe du monde. Les Portugais avaient été accrochés par la Tunisie (2-2) puis la Belgique (0-0). Dans huit jours, les hommes de Fernando Santos seront dans le vif du sujet car ils débuteront leur Mondial face à l'Espagne.
J-B.C.

liste portugal
Gardiens : Anthony Lopes (Lyon), Beto (Goztepe), Rui Patrício (Sporting)
Défenseurs : Bruno Alves (Rangers), Cédric Soares (Southampton), José Fonte (Dalian Yifang), Mário Rui (Naples/ITA), Pepe (Besiktas), Raphael Guerreiro (Dortmund), Ricardo Pereira (FC Porto), Rúben Dias (Benfica)
Milieux : Adrien Silva (Leicester), Bruno Fernandes (Sporting), João Mário (West Ham), João Moutinho (Monaco), Manuel Fernandes (Lokomotiv), William Carvalho (Sporting)
Attaquants : André Silva (AC Milan), Bernardo Silva (Manchester City), Cristiano Ronaldo (Real Madrid), Gelson Martins (Sporting), Gonçalo Guedes (Valence), Ricardo Quaresma (Besiktas)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:01

L'Uruguay vainqueur de l'Ouzbékistan, Luis Suarez buteur

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 06:50 | Mis à jour le 08/06/2018 à 11:49
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/L-uruguay-vainqueur-de-l-ouzbekistan-luis-suarez-buteur/908825

Dans un cadre amical, dans la nuit de jeudi à vendredi, l'Uruguay a facilement battu l'Ouzbékistan (3-0) grâce notamment à un but de Luis Suarez.


   
L'Uruguay a idéalement lancé sa préparation pour la prochaine Coupe du monde. En amical, dans la nuit de jeudi à vendredi, la Celeste n'a pas été inquiétée par l'Ouzbékistan (3-0). Si Edinson Cavani n'a pas trouvé le chemin des filets, Luis Suarez a transformé un penalty (54e). De Arrascaeta (32e) et Gimenez (73e) ont été les autres buteurs.



liste de L'Uruguay



Gardiens : Fernando Muslera (31 ans, Galatasaray), Martin Silva (35 ans, Vasco de Gama), Martin Campana (28 ans, Independiente).
Défenseurs : Diego Godin (32 ans, Atlético de Madrid), Sebastian Coates (27 ans, Sporting Portugal), Jose Maria Gimenez (23 ans, Atlético de Madrid), Maximiliano Pereira (33 ans, FC Porto), Gaston Silva (24 ans, Independiente), Martin Caceres (31 ans, Lazio Rome), Guillermo Varela (25 ans, Penarol).
Milieux : Nahitan Nandez (22 ans, Boca Juniors), Lucas Torreira (22 ans, Sampdoria Gênes), Matias Vecino (26 ans, Inter Milan), Rodrigo Bentancur (20 ans, Juventus Turin), Carlos Sanchez (33 ans, Monterrey).

Attaquants : Giorgian De Arrascaeta (23 ans, Cruzeiro), Diego Laxalt (25 ans, Genoa), Cristian Rodriguez (32 ans, Penarol), Jonathan Urretaviscaya (28 ans, Monterrey), Christian Stuani (31 ans, Gérone), Maximiliano Gomez (21 ans, Celta Vigo), Edinson Cavani (31 ans, Paris SG), Luis Suarez (31 ans, FC Barcelone).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:06

La Croatie bat le Sénégal pour son dernier match de préparation au Mondial
Publié le vendredi 8 juin 2018 à 20:04 | Mis à jour le 08/06/2018 à 20:24
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/La-croatie-bat-le-senegal-pour-son-dernier-match-de-preparation-au-mondial/909086

La Croatie a concédé l'ouverture du score avant de décrocher la victoire (2-1) vendredi face au Sénégal, à six jours du début du Mondial.



Andrej Kramaric est félicité par ses coéquipiers. (A. Bronic/Reuters)

La Croatie a remporté (2-1) vendredi face au Sénégal son dernier match de préparation à la Coupe du monde. Les Lions de la Teranga avaient pourtant ouvert le score par le Rennais Ismaïla Sarr sur une ouverture d'Alfred N'Diaye dans le dos du défenseur croate Domagoj Vida (48e). Mais les Vatreni (les Ardents) ont égalisé sur un coup franc de l'ancien Sochalien Ivan Perisic dévié par le mur (63e). L'attaquant d'Hoffenheim Andrej Kramaric, très en vue après son entrée en jeu à la mi-temps, a donné la victoire aux siens en deux temps (78e).

La Croatie débutera son Mondial avec un match face au Nigeria le 16 juin (21h00) à Kaliningrad. Le Sénégal commencera par une rencontre contre la Pologne le 19 juin à Moscou (17h00)

La liste des 23 Croates:
Gardiens (3): Danijel Subasic (Monaco/FRA), Lovre Kalinic (Gent/BEL), Dominik Livakovic (Dinamo Zagreb/CRO).
Défenseurs (8): Vedran Corluka (Lokomotiv Moscou/RUS), Domagoj Vida (Besiktas/TUR), Ivan Strinic (Sampdoria/ITA), Dejan Lovren (Liverpool/ENG), Sime Vrsaljko (Atlético Madrid/ESP), Josip Pivaric (Dinamo Kiev/UKR), Tin Jedvaj (Bayer Leverkusen/GER), Duje Caleta-Car (Salzbourg/AUT).
Milieux (6): Luka Modric (Real Madrid/ESP), Ivan Rakitic (Barcelone/ESP), Mateo Kovacic (Real Madrid/ESP), Milan Badelj (Fiorentina/ITA), Marcelo Brozovic (Inter Milan/ITA), Filip Bradaric (Rijeka/CRO).
Attaquants (6): Mario Mandzukic (Juventus/ITA), Ivan Perisic (Inter Milan/ITA), Nikola Kalinic (Milan AC/ITA), Andrej Kramaric (Hoffenheim/GER), Marko Pjaca (Schalke/GER), Ante Rebic (Eintracht/GER).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:12

Sénégal
[size=30]Amical : le Sénégal a trop gâché…[/size]
jeudi 31 mai 2018 / par Romain Lantheaume
http://www.afrik-foot.com/prepa-mondial-2018-une-defaite-mais-aussi-du-positif-pour-le-senegal


En quête de confiance, le Sénégal a encore déçu en butant sur le Luxembourg (0-0) pour son premier match de préparation au Mondial 2018 ce jeudi. Malgré leur domination, les Lions ont manqué d’efficacité et de consistance face à un adversaire modeste.
Le Sénégal ne parvient toujours pas à se rassurer. Après ses pâles sorties de mars contre l’Ouzbékistan (1-1) puis la Bosnie (0-0), la bande à Aliou Cissé s’est contentée d’un match nul face au Luxembourg (0-0) ce jeudi pour son premier match de préparation au Mondial 2018. Avec leur onze offensif (Sarr, Baldé Keita, Niang et Konaté alignés simultanément), les Lions ont largement dominé la modeste 83e nation au classement FIFA mais ils ne sont pas parvenus à prendre les devants faute d’efficacité.
Sans Sadio Mané, dernier arrivé au rassemblement après la finale de Ligue des champions, les Sénégalais mettaient un peu de temps à rentrer dans la partie mais on sentait peu à peu la confiance gagner leurs rangs avec quelques belles combinaisons. Restait à régler la mire : Mbaye Niang, d’une reprise, puis Baldé Keita, sur un centre de Sarr, manquaient d’abord le cadre. La pression sénégalaise s’accentuait et avant la pause les visiteurs bénéficiaient d’une énorme double occasion mais le poteau puis le gardien sauvaient des locaux asphyxiés et au bord de la rupture !
Au retour des vestiaires, le portier déviait encore un coup-franc de Niang sur la barre. Avec les changements opérés à la mi-temps, les Lions manquaient de consistance dans le jeu malgré leur domination et les appels des attaquants restaient souvent vains... Plus haché en raison de multiples fautes de chaque côté, le second acte se concluait par de nouvelles alertes sur le but luxembourgeois, mais les Sénégalais ne parvenaient pas à trouver la faille pour retranscrire leur domination au tableau d’affichage. Il faudra faire clairement mieux lors du prochain amical, le 8 juin contre la Croatie, un adversaire d’un tout autre calibre.
 Le onze de départ du Sénégal : K. N’Diaye – Wagué, Koulibaly, Kouyaté (c), Ciss - Sarr, A. N’Diaye, Gueye, Baldé - Niang, Konaté

La liste des 23 joueurs du Sénégal

Gardiens : Abdoulaye Diallo (Stade Rennais), Khadim Ndiaye (Horoya Athletic Club), Alfred Gomis (SPAL).
Défenseurs : Kalidou Koulibaly (Napoli), Lamine Gassama (Alanyaspor, ), Kara Mbodji (Anderlecht, ), Youssouf Sabaly (Bordeaux,), Moussa Wague (KAS Eupen), Salif Sané (Hanovre), Saliou Ciss (Valenciennes).
Milieux : Pape Alioune Ndiaye (Stoke City), Cheikh Tidiane Ndoye (Birmingham), Cheikhou Kouyate (West Ham), Alfred Ndiaye (Wolverhampton), Idrissa Gana Gueye (Everton).
Attaquants : Balde Keita (Monaco), Ismaïla Sarr (Stade Rennais)
Moussa Sow (Bursaspor), Moussa Konaté (Amiens SC), Sadio Mane (Liverpool), Diafra Sakho (Stade Rennais), Mbaye Niang (Torino), Mame Biram Diouf (Stoke City).
Réservistes : Adama Mbengue (Caen), Fallou Diagne (Metz), Famara Diedhiou (Bristol), Henri Saivet (Sivasspor).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:16


L'Iran bat la Lituanie
Publié le vendredi 8 juin 2018 à 19:14
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/L-iran-bat-la-lituanie/909067

Battu par la Turquie il y a dix jours, l'Iran a terminé sa préparation par une victoire.


Karim Ansarifard a marqué contre la Lituanie. (Presse-Sports)
 
Adversaire de l'Espagne, du Portugal et du Maroc au Mondial (groupe B), l'Iran a remporté son dernier match de préparation vendredi contre la Lituanie (1-0). Karim Ansarifard, l'attaquant de l'Olympiakos, a marqué le seul but de la rencontre en toute fin de match (88e).

La liste des 23 joueurs de l’Iran
Gardiens : Beirandvand (Persepolis), Mazaheri (Zob Ahan), Abdezadeh (Maritimo/POR) ;
Défenseurs : Haji Safi (Olympiacos/GRE), Cheshmi (Esteghlal), Mohammadi (Akhmat Grozny/RUS), Pouraliganji (Al Sadd/QAT), Khandzadeh (Padideh), Montazeri (Esteghlal), Hosseini (Esteghlal), Rezaeian (Oostende/BEL) ;
Milieux : Torabi (Saipa), Ezatolahi (Amkar Perm/RUS), Shojaei (AEK Athènes/GRE), Ebrahimi (Esteghlal), Amiri (Persepolis) ;
Attaquants : Ansarifard (Olympiacos/GRE), Ghoddos (Östersund/SUE), Ghoochannejhad (Heerenveen/P-B), Taremi (Al Gharafa/QAT), Jahanbakhsh (AZ/P-B), Azmoun (Rubin Kazan/RUS), Dejagah (Nottingham Forest/ANG).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:24

La Suisse domine le Japon en match de préparation au Mondial
Publié le vendredi 8 juin 2018 à 20:57 | Mis à jour le 08/06/2018 à 21:26
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/La-suisse-domine-le-japon-en-match-de-preparation-au-mondial/909101
La Suisse a battu le Japon (2-0) vendredi grâce à des buts de Ricardo Rodriguez et d'Haris Seferovic.


Football - Football - Rodriguez a ouvert le score sur penalty. (D. Balibouse/Reuters)

Auteure d'un encourageant match nul (1-1) contre l'Espagne dimanche, la Suisse a confirmé en battant le Japon (2-0) vendredi en match de préparation au Mondial. Les 7 000 spectateurs du Stadio comunale Cornaredo de Lugano ont assisté à une opposition plutôt terne où la Suisse a su marquer sur ses deux seuls tirs cadrés. Le défenseur de l'AC Milan Ricardo Rodriguez a ouvert le score sur penalty en fin de première période (42e) avant qu'Haris Seferovic (Benfica), entré en cours de match, ne double l'écart sur une remise de la tête du Toulousain François Moubandjé (82e).

La Suisse affrontera le Brésil, le Costa Rica et la Serbie dans le groupe E de la Coupe du monde. Le Japon jouera contre la Pologne, le Sénégal et la Colombie dans le groupe H.
La liste des 23 joueurs de la Suisse

Gardiens : Roman Bürki (Dortmund), Yvon Mvogo (Leipzig), Yann Sommer (Mönchengladbach)
Défenseurs : Manuel Akanji (Dortmund), Johan Djourou (Antalyaspor), Nico Elvedi (Mönchengladbach), Michael Lang (Bâle), Stephan Lichtsteiner (Juventus), François Moubandje (Toulouse), Ricardo Rodriguez (AC Milan), Fabian Schär (La Corogne)
Milieux et Attaquants : Valon Behrami (Udinese), Josip Drmic (Mönchengladbach), Blerim Dzemaili (Bologne), Breel Embolo (Schalke04), Gelson Fernandes (Francfort), Remo Freuler (Atalanta), Mario Gavranovic (Dinamo Zagreb), Haris Seferovic (Benfica), Xherdan Shaqiri (Stoke), Granit Xhaka (Arsenal), Denis Zakaria (Mönchengladbach), Steven Zuber (Hoffenheim).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:29

Coupe du monde 2018 : Le Japon avance dans le flou

Damien Dorso
Le 06/06/2018 à 23:36Mis à jour Le 06/06/2018 à 23:40

COUPE DU MONDE - Avec peu de talents individuels, le Japon sera-t-il capable de trouver la solution collectivement dans un groupe H ouvert ? La réponse n'est pas évidente surtout après le limogeage de son entraîneur Vahid Halilhodzic en avril dernier. Son parcours en qualification, sa star, son sélectionneur, ses ambitions.

Le profil du Japon

Palmarès : Vainqueur de la Coupe d'Asie des Nations en 1992, 2000, 2004 et 2011
Classement Fifa : 60e

Son parcours en qualification

Les Blue Samurais ont tenu leur rang. Ils ont débuté les éliminatoires en juin 2015 par un surprenant nul devant Singapour avant d'enchaîner sept victoires sans encaisser aucun but pour survoler leur groupe du deuxième tour de la zone Asie. Leur entame de troisième tour fut également compliquée avec un faux pas à domicile devant les Emirats Arabes Unis. La suite fut plus concluante avec un bilan de 6 succès, 2 nuls et 2 défaites et surtout la première place du groupe devant l'Arabie Saoudite et l'Australie. Le Japon disputera sa 6e Coupe du monde consécutive.



Japan defeat Syria 5-0 in 2018 World Cup Asia qualifyind 2nd roundAFP

Le onze type

Kawashima - Nagatomo, Shoji, Yoshida, H. Sakai - Yamaguchi, Hasebe - Haraguchi, Kagawa, Honda - Osako

La star

La saison 2017-2018 ne fut pas la meilleure période de la carrière de Shinji Kagawa. Handicapé par des blessures, il n'a disputé que 19 matches de championnat avec Dortmund et inscrit 5 buts. Malgré une nouvelle récente blessure, il reste pourtant bien le meilleur atout offensif du Japon dont il porte les couleurs depuis dix ans.
A 29 ans et après quelques saisons mitigées à Manchester United ou à Dortmund, Kagawa disposera en Russie d'une belle occasion de montrer qu'il n'a rien perdu de son talent. Les Blue Samurais comptent en tout cas sur lui pour franchir le premier tour. Reste à savoir s'il sera prêt physiquement.

Le jeune à suivre

Au sein d'une équipe japonaise pauvre en jeunes talents, Kosuke Nakamura apparait comme le seul réellement capable de bousculer la hiérarchie. Le gardien de 23 ans peut se voir offrir une chance dans un proche avenir et n'hésitera pas à concurrencer les expérimentés Eiji Kawashima, 35 ans, et Masaaki Higashiguchi, 32 ans. Portier titulaire du Kashiwa Reysol depuis quatre saisons, il n'a jamais déçu.



Kosuke NakamuraEurosport

Le sélectionneur

Ancien international japonais, Akira Nishino, 63 ans, est arrivé à la rescousse après le limogeage de Vahid Halilhodzic au mois d'avril. Malgré la qualification pour le Mondial russe, le Bosnien était en conflit avec plusieurs joueurs depuis un certain temps et la fédération a fini par s'en séparer.



Akira NishinoGetty Images
Nishino est très apprécié au Japon depuis une victoire 1-0 à la tête de l'équipe olympique face au Brésil aux JO d'Atlanta en 1996. Son mandat a débuté par une défaite 0-2 devant le Ghana mais il a assuré ne pas tenir compte des résultats des matches amicaux et a préféré se réjouir du jeu fourni par ses hommes.

Son histoire en Coupe du monde

Le Japon a disputé cinq phases finales de Coupe du monde. La première fois, c'était en 1998 en France et il n'avait pas réussi à décrocher le moindre point. Quatre ans plus tard, à domicile, les Blue Samurais ont nettement progressé et atteint les huitièmes de finale. Ce fut également le cas en 2010. En revanche, avec seulement un point empoché en 2014, leur aventure brésilienne fut décevante. Ils avaient été battus par la Côte d'Ivoire (2-1), fait match nul contre la Grèce (0-0) et subi une nouvelle défaite devant la Colombie (4-1) qu'ils retrouveront en Russie.



L'équipe du Japon en cercle pendant la Coupe du monde 2014 au BrésilGetty Images

Pourquoi cette Coupe du monde sera la bonne

Les dirigeants japonais ont pris la bonne décision en se séparant d'Halilhodzic. Avec Nishino désormais sur le banc, l'ambiance au sein du groupe devrait être bien meilleure. Les joueurs ont retrouvé la joie de rejoindre la sélection et arriveront en Russie sans pression mais avec beaucoup d'envie. Surtout, dans un groupe H composé également de la Pologne, de la Colombie et du Sénégal, tout peut arriver.



Shinji Kagawa fährt mit Japan zur WM nach RusslandGetty Images

Son programme dans le groupe H

19 juin : Colombie - Japon (Saransk)
24 juin : Japon - Senegal (Iekaterinbourg)
28 juin : Japon - Pologne (Volgograd)
La liste des 23 joueurs du Japon

Gardiens : Eiji Kawashima (Metz), Masaaki Higashiguchi (Gamba Osaka), Kosuke Nakamura (Kashima Antlers)

Défenseurs
: Yuto Nagatomo (Galatasaray), Gotoku Sakai (Hamburg), Tomoaki Makino (Urawa Diamonds Red), Gen Shoji (Urawa Diamonds Red), Wataru Endo (Urawa Diamonds Red), Maya Yoshida (Southampton), Hiroki Sakai (Marseille) Naomichi Ueda (Kashima Antlers)

Milieux de terrain : Makoto Hasebe (Eintracht Francfort), Shinji Kagawa (Borussia Dortmund), Gaku Shibasaki (Getafe), Hotaru Yamaguchi (Cerezo Osaka), Ryota Oshima (Kawasaki), Keisuke Honda (Pachuca), Genki Haraguchi ( Düsseldorf), Takashi Inui (Eibar), Takashi Usami (Düsseldorf)

Attaquants
: Shinji Okazaki (Leicester), Yuya Osako (Werder Brême), Yoshinori Muto (Mayence)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:36

L'Allemagne s'en sort de justesse contre l'Arabie saoudite (2-1)

Jérémy Satis
Il y a 11 heures
https://www.eurosport.fr/football/matches-amicaux/2018/l-allemagne-s-en-sort-de-justesse-contre-l-arabie-saoudite-2-1_sto6799044/story.shtml

MATCHES AMICAUX - A moins d'une semaine du début de la Coupe du monde, l'Allemagne, tenante du titre, ne s'est pas vraiment rassurée. Pour son dernier match de préparation, la Mannschaft a obtenu une victoire poussive vendredi soir à Leverkusen contre l'Arabie saoudite (2-1), qui ouvrira le Mondial jeudi prochain contre le pays hôte, la Russie.

C’est une première en 2018 : l’Allemagne a gagné. Après cinq matches sans le moindre succès, les joueurs de Joachim Löw ont remporté leur dernière rencontre de préparation pour le Mondial face à l’Arabie Saoudite (2-1), ce vendredi, à Leverkusen. Une semaine après leur défaite en Autriche (2-1) et malgré ce succès, les Allemands n’ont pas vraiment rassurés à 72h de décoller pour la Russie.

Pour l’occasion, le sélectionneur des champions du monde a décidé d’aligner une équipe type, vraisemblablement celle qui débutera contre le Mexique, le 17 juin prochain. Seul Mesut Ozil, touché au genou, a été laissé au repos. Mais le virtuose d’Arsenal n’a pas forcément manqué devant la faiblesse du collectif saoudien. Ses coéquipiers ont réussi quelques belles actions sur le plan offensif, à l’image de l’ouverture du score de Timo Werner (8e, 1-0) et du but du break inscrit par Omar Hawsaki contre son camp (43e, 2-0). A part ça, ils ont surtout beaucoup vendangé (21 tirs, deux poteaux, deux buts).

L'Allemagne inquiéte derrière

Mais ce qui a frappé sur ce match, c’est les largesses défensives des champions du monde. Il faut dire que la Mannschaft ne nous avait pas vraiment habituée à cela. Entré en jeu à la pause à la place de Manuel Neuer, Marc André Ter Stegen a sorti un penalty de Al-Sahlawi (84e) mais Al Jassim a parfaitement suivi (84e, 2-1). Dans le temps additionnel, Ter Stegen a été sauvé par Mats Hummels, auteur d’un tirage de maillot non sanctionné pour empêcher Mohamed Salem d’égaliser dans le but vide (90e)...
Sur son banc, le sélectionneur allemand a poussé pas mal de gueulantes, reprochant notamment de gros problèmes dans la transition défensive de son équipe. Plusieurs fois dans le match, les Saoudiens se sont montrés dangereux en contre, au point de se retrouver parfois en supériorité numérique devant. Quelques sifflets sont même tombés des travées de la BayArena au moment de raccompagner les joueurs vers le tunnel. A neuf jours de son premier match, l’Allemagne ne semble pas encore tout à fait prête.
La liste des 23 joueurs de l’Allemagne

Gardien : Neuer (Bayern), Trapp (PSG), ter Stegen (Barcelone)
Défenseurs : Plattenhardt (Hertha Berlin), Hector (Cologne), Ginter (Dortmund), Hummels (Bayern), Sole (Bayern), Rüdiger (Chelsea), Boateng (Bayern), Kimmich (Bayern)
Milieux/Attaquants : Khedira (Juventus), Draxler (PSG), Kroos (Real Madrid), Werner (Leipzig), Özil (Arsenal), Reus (Dortmund), Müller (Bayern), Gorezka (Schalke), Rudy (Bayern), Brandt (Leverkusen), Gündogan (Manchester City), Mario Gomez (Stuttgart)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:47

Coupe du monde
Coupe du Monde 2018. Groupe A : faut-il se méfier de l’Arabie Saoudite ?

https://www.ouest-france.fr/sport/coupe-du-monde/coupe-du-monde-2018-groupe-faut-il-se-mefier-de-l-arabie-saoudite-5685966


Sans pression, les Faucons peuvent créer la surprise dans le groupe A de la Coupe du Monde 2018 | AFP.


La sélection Saoudienne a validé son ticket de participation à la Coupe du Monde 2018 en terminant à la deuxième place lors des éliminatoires. Nation mineure de la planète football, les Faucons se présentent en Russie avec l’ambition réaliste d’être de ceux qui n’ont rien à perdre et qui comptent bien créer la surprise, dès le match d’ouverture face à leurs hôtes russes, le 14 juin à 17 h.

Le parcours en qualification


C’est suite à une performance marquante à domicile que l’Arabie Saoudite décroche sa qualification face au leader Japonais (1-0). Arrivés seconds à la fin des éliminatoires du groupe de la zone Asie, les Saoudiens ont validé leur accès direct à la compétition sans devoir passer par les matches de barrages, à l’instar de l’Australie.

Le joueur incontournable


Citation :
5 goals against Timor-Leste. Mohammad Al-Sahlawi just doesn't stop scoring. #SaudiArabia pic.twitter.com/u7HchPCbjZ
— Ahdaaf (@ahdaafme) 17 novembre 2015

L’attaquant Mohammad Al-Sahlawi a terminé co-meilleur buteur des éliminatoires de la Coupe du monde en marquant 16 buts. Il avait aussi fait parlé de lui après s’être entraîné pendant 3 semaines à Manchester United, sans que cela ne débouche sur quoi que ce soit.

Le sélectionneur


Juan Antonio Pizzi, à presque 50 ans, cet hispano-Argentin, ancien attaquant du FC Barcelone est devenu entraîneur en 2005 et a fait ses armes en Amérique du Sud, avant de prendre la sélection saoudienne en main en novembre 2017. Vainqueur de la Copa América en 2016 et finaliste de la Coupe des Confédérations en 2017 avec le Chili, il n’a eu que peu de temps afin de préparer cette Coupe du Monde ave sa nouvelle équipe.


Le coach Juan Antonio Pizzi, durant le match de préparation à la Coupe du Monde 2018, face à l'Allemagne. | Reuters

Le contexte de la sélection


Réalistes, les Saoudiens n’ont rien à perdre et souhaitent exister dans ce groupe A. L’ambition de ne pas rentrer les valises pleines semblent être le leitmotiv de la 63e équipe du classement FIFA, qui peut tout de même espérer sortir son épingle du jeu contre la Russie ou l’Égypte. L’Uruguay faisant office d’épouvantail de la poule semble être par contre hors de portée.

Le calendrier dans sa poule


L’Arabie Saoudite a été placée dans le groupe A en compagnie de la Russie, l’Égypte et l’Uruguay.


  • Russie - Arabie Saoudite le 14 juin 2018 à 17 : 00
  • Uruguay - Arabie Saoudite le 20 juin 2018 à 17 : 00
  • Arabie Saoudite - Égypte le 25 juin 2018 à 16 : 00


Le palmarès


La sélection saoudienne s’est illustrée en 1994 lors de la Coupe du monde organisée par les États-Unis en accédant aux huitièmes de finale. Ce résultat fut le meilleur pour l’Arabie Saoudite en quatre participations à la compétition.

La liste des 23 joueurs de l’Arabie Saoudite
Gardiens : Mohammed Al-Owais (Al-Ahli), Yasser Al Mosailem (Al-Ahli), Abdullah Al-Mayouf (Al-Hilal)
Défenseurs : Mansoor Al-Harbi (Al-Ahli), Yasser Al-Shahrani (Al-Hilal) Mohammed Al-Breik (Al-Hilal), Motaz Hawsawi (Al-Ahli), Osama Hawsawi (Al-Hilal), Omar Hawsawi (Al-Nassr), Ali Al-Bulaihi (Al-Hilal)
Milieux : Abdullah Al-Khaibari (Al-Shabab), Abdulmalek Al-Khaibri (Al-Hilal), Abdullah Otayf (Al-Hilal), Taiseer Al-Jassim (Al-Ahli), Houssain Al-Mogahwi (Al-Ahli), Salman Al-Faraj (Am-Hilal), Mohamed Kanno (Al-Hilal), Hattan Bahebri (Al-Shabab), Salem Al-Dawsari (Al-Hilal), Yahya Al-Shehri (Al-Nassr)
Attaquants : Fahad Al-Muwallad (Al-Ittihad), Mohammad Al-Sahlawi (Al-Nassr), Muhannad Assiri (Al-Ahli)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 8:52

Amical : la Pologne et le Chili se quittent dos à dos
http://www.footmercato.net/flash-mercato/amical-la-pologne-et-le-chili-se-quittent-dos-a-dos_228800
Publié le : 08/06/2018 - 22 h 40
http://www.footmercato.net/flash-mercato/amical-la-pologne-et-le-chili-se-quittent-dos-a-dos_228800


Pour son premier match de préparation pour la Coupe du monde 2018 (avant d’affronter la Lituanie), la Pologne affrontait ce vendredi soir le Chili, non qualifié pour le Mondial en Russie. Et face à la Roja, la sélection polonaise n’a pas pu faire mieux qu’un match nul (2-2).

Robert Lewandowski (30e, 1-0) et Piotr Zielinski (34e, 2-0) avaient pourtant mis leur équipe sur de bons rails mais les Chiliens ont finalement réussi à revenir. Juste avant la pause, Diego Valdes a réduit l’écart (38e, 2-1). Miiko Albornoz a finalement offert le match nul aux siens (56e, 2-2). La Pologne tentera donc de se racheter face aux Lituaniens mardi soir (18h).
La liste des 23 de la Pologne
Gardiens : Bartosz Bialkowski (Ipswich Town/ENG), Lukasz Fabianski (Swansea/ENG), Wojciech Szczesny (Juventus Turin/ITA)
Défenseurs : Jan Bednarek (Southampton/ENG), Bartosz Bereszynski (Sampdoria Gênes/ITA), Thiago Cionek (SPAL/ITA), Kamil Glik (AS Monaco/FRA), Lukasz Piszczek (Borussia Dortmund/GER), Artur Jedrzejczyk (Legia Varsovie/POL), Michal Pazdan (Legia Varsovie/POL)
Milieux : Jakub Blaszczykowski (Wolfsburg/GER), Jacek Goralski (Ludogorets Razgrad/BUL), Kamil Grosicki (Hull/ENG), Grzegorz Krychowiak (West Bromwich Albion/ENG), Rafal Kurzawa (Gornik Zabrze/POL), Karol Linetty (Sampdoria Gênes/ITA), Slawomir Peszko (Lechia Gdansk/POL), Maciej Rybus (Lokomotiv Moscou/RUS), Piotr Zielinski (Naples/ITA)
Attaquants : Dawid Kownacki (Sampdoria Gênes/ITA), Robert Lewandowski (Bayern Munich/GER), Arkadiusz Milik (Naples/ITA), Lukasz Teodorczyk (RSC Anderlecht/BEL).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 10:57

jeusetmatch a écrit:
Amical : la Belgique domine l'Egypte et monte en puissance
Publié le mercredi 6 juin 2018 à 22:53 | Mis à jour le 07/06/2018 à 00:32
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Amical-la-belgique-domine-l-egypte/908331
Les Diables Rouges ont largement dominé l'Egypte (3-0) et élevé l'intensité de leur jeu mercredi au Stade Roi-Baudouin où Eden Hazard, très affûté, a inscrit son 22e but en sélection.[/h2]


Après son nul samedi face au Portugal (0-0), la Belgique a passé une vitesse ce soir face à l'Egypte (3-0) pour le deuxième de ses trois matches de préparation avant son départ le 13 juin en Russie. Roberto Martinez avait reconduit son schéma et son équipe type en 3-4-2-1 avec Ciman, joker médical de la liste des Diables Rouges, positionné défenseur axial en remplacement de Kompany, incertain jusqu'au 17 juin, veille de l'officiel Belgique-Panama (17h00).

Les Belges ont montré plus de détermination et d'agressivité dans leurs intentions que samedi dernier. Hormis la première grosse occasion de la rencontre, un centre d'Abdelshafy pour la tête non cadrée de Mohsen, seul au point de penalty (23e), les Egyptiens, toujours privés de Salah, ont peu existé.

PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
Le guide de la Coupe du monde
Les Diables Rouges ont joué plus haut et surtout plus vite, intensifiant leur pression dès la perte du ballon. Eden Hazard a été le moteur et l'accélérateur du jeu, prenant ses responsabilités pour créer des espaces et lancer ses partenaires. Il s'est également essayé de loin, son tir à ras de terre croisé étant mal repoussé par el-Hadary. A l'affût, Romelu Lukaku a saisi l'opportunité pour inscrire son 34e but en sélection (1-0, 27e).

Les permutations et les combinaisons offensives ont amplifié la domination des joueurs du Plat pays, plus vifs et plus inspirés à l'approche de la surface égyptienne. Si Yannick Carrasco a connu quelques soucis sur le plan défensif, ses efforts offensifs ont été récompensés. Il récupère en effet un ballon dans les pieds d'Ahmed Fathi pour s'infiltrer dans la surface côté gauche et centrer en retrait à destination Eden Hazard. Le tir du capitaine belge, 22e réalisation en sélection, total de Jan Ceulemans égalé, est mal anticipé par le gardien des Pharaons (2-0, 38e).

Ciman au rendez-vous, Meunier imprécis




À la pause, le sélectionneur espagnol a procédé à quatre changements, poste pour poste. Batshuayi pour Romelu Lukaku, Nacer Chadli pour Eden Hazard et Janujaz pour Mertens. Enfin, Fellaini a densifié le milieu en remplacement de Witsel. Dans un schéma tactique identique, les Belges ont continué à aller chercher leurs adversaires assez haut. Ils n'ont concédé que de très rares occasions. Mais Courtois était concentré pour maîtriser un tir croisé de Trezeguet (58e).

Ciman a montré son savoir-faire dans l'alignement. Il a apporté de l'impact et est intervenu opportunément en position de dernier défenseur. En fin de rencontre, Thorgan Hazard a pris la place de Meunier (70e), pour une fois imprécis et un peu plus timide dans ses centres. Boyata, enfin, a remplacé Vertonghen (81e), qui venait de disputer sa 101e rencontre avec les Diables Rouges, record en cours.

Devant 27 274 spectateurs, la soirée s'est terminée avec la même envie. L'ancien avant-centre de l'OM, Michy Batshuayi, a tenté et réussi un dribble puis un débordement côté droit de la surface égyptienne. Son centre en retrait a trouvé Fellaini dont la reprise aggravait le score (3-0, 90e + 1). Les Belges qui sont montés en puissance bénéficient d'une journée de repos ce jeudi. Ils disputeront leur dernier match amical lundi à Bruxelles face au Costa Rica.
liste des joueurs Belges

liste des joueurs Egyptiens
Gardiens : Essam El-Hadary (Al Taawoun), Mohamed El-Shennawy (Al Ahly), Sherif Ekramy (Al Ahly).
Défenseurs : Ahmed Fathi (Al Ahly), Saad Samir (Al Ahly), Ayman Ashraf (Al Ahly), Mohamed AbdelShafy (Al Fath), Ahmed Hegazi (West Brom), Ali Gabr (West Brom), Ahmed Elmohamady (Aston Villa), Omar Gaber (LAFC), Mahmoud Hamdy El-Wensh (Zamalek)
Milieux de terrain : Tarek Hamed (Zamalek), Mahmoud Abdel-Razik Shikabala (Al Raed), Abdallah El-Said (Al Ahli), Sam Morsy (Wigan), Mohamed Elneny (Arsenal), Mahmoud Kahraba (Ittihad), Ramadan Sobhi (Stoke City), Mahmoud Trezeguet (Kasimpasa), Amr Warda (Atromitos)
Attaquants : Marwan Mohsen (Al Ahly), Mohamed Salah (Liverpool)
infos

Coupe du Monde 2018‏ @CoupeDuMonde18_ 29 mai
Selon l'un des kinés de Liverpool, Mohamed Salah devrait être indisponible entre trois et quatre semaines et pourrait manquer les trois premiers matchs de l'Egypte.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 13:03





Officiel: Le classement FIFA avant la Coupe du Monde 2018

rédigé parjajaye 7 juin 2018

A quelques jours du début de la Coupe du Monde 2018 en Russie, la FIFA a publié son classement. Si l’Allemagne reste leader, l’écart avec le Brésil reste minime (moins de 150 points). A noter la 7ème place de l’Equipe de France et la belle progression de la Pologne qui intègre le top 10.


1. Allemagne – 1558 points
2. Brésil – 1431 points
3. Belgique – 1298 points
4. Portugal – 1274 points

5. Argentine – 1241 points
6. Suisse – 1199 points
 7. France – 1198 points
8. Pologne – 1183 points
9. Chili – 1135 points
10. Espagne – 1126 points
11. Pérou – 1125 points
12. Danemark – 1051 points
13. Angleterre – 1051 points
14. Uruguay – 1018 points
15. Mexique – 989 points
16. Colombie – 986 points
17. Pays-Bas – 981 points
18. Pays de Galles – 953 points
19. Italie – 951 points
20. Croatie – 845 points
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 13:13

Les 8 favoris du Mondial : Brésil

rédigé parRaphael Hassine 8 juin 2018
http://www.labeautedufootball.fr/2018/06/les-8-favoris-du-mondial-bresil/

A une semaine du début de la Coupe du Monde 2018 en Russie, la Beauté du Football s’arrête sur les principaux favoris du prochain Mondial. Effectif, système tactique, calendrier et dernières tendances, tout est passé au crible. 


Focus aujourd’hui sur le Brésil.



Neymar lors de la victoire du Brésil contre Paraguay le 28 mars 2017, match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018

L’effectif

Gardiens : Alisson (AS Roma), Ederson (Manchester City), Ramos Cassio (Corinthians)
Défenseurs : Danilo (Manchester City), Fagner (Corinthians), Marcelo (Real Madrid), Filipe Luis (Atletico Madrid), Thiago Silva (PSG), Marquinhos (PSG), Miranda (Inter Milan), Geromel (Gremio)
Milieux de terrain : Casemiro (Real Madrid), Paulinho (Barça), Renato Augusto (Beijing Guoan), Philippe Coutinho (Barça), Fernandinho (Manchester City,), Fred (Shakhtar Donetsk), Willian (Chelsea)
Attaquants : Taison (Shakhtar Donetsk), Neymar (PSG), Gabriel Jesus (Manchester City), Roberto Firmino (Liverpool), Douglas Costa (Juventus)

Le système tactique


Le dernier onze titulaire du Brésil
Le sélectionneur brésilien Tite fait traditionnellement jouer son équipe en 4-3-3. Le gardien de l’AS Roma Alisson sort d’une grande saison avec son club et des grandes formations européennes tentent actuellement de l’attirer. Une grande Coupe du Monde en Russie fera monter en flèche sa valeur marchande. En l’absence de Daniel Alves, le joueur de Manchester City Danilo part titulaire à droite de la défense. En défense centrale, Thiago Silva, Miranda et Marquinhos se disputeront une place de titulaire. Les deux premiers semblent avoir pris de l’avance dans l’esprit de l’ancien coach de Corinthians. Il s’agit d’un vrai retour en grâce pour le capitaine du Paris Saint-Germain très critiqué après la Coupe du Monde 2014. A gauche, Marcelo est indiscutable. Le milieu de terrain du Brésil était composé de Casemiro, Paulinho et Fernandinho lors du dernier match amical contre la Croatie. Neymar n’était pas titulaire lors de ce match, son retour pourrait faire redescendre Coutinho dans le milieu à trois. Willian et Gabriel complètent le trio d’attaque avec Douglas Costa et Firmino en sortie de banc. Si la légende Pelé s’est récemment inquiété sur la cohésion de cette équipe, elle développe un jeu spectaculaire avec des artistes partout sur le terrain.

Comment se sont-ils qualifiés?

Premier match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 dans la zone Amérique du Sud : le Brésil s’incline à l’extérieur contre le Chili. Le match se joue le 9 octobre 2015, le sélectionneur est alors Dunga et le onze de départ de la Seleção est très différent que l’équipe actuelle. Jefferson est le gardien titulaire, David Luiz est aligné en défense central, Luis Gustavo et Elias sont les deux récupérateurs du 4-2-3-1 avec Oscar en meneur de jeu et Hulk en pointe. Ce match sera l’unique défaite des Brésiliens lors de cette phase éliminatoire et le Chili se qualifiera pas pour la Russie. Le Brésil termine à la première place du championnat de dix équipes devant l’Uruguay et l’Argentine. Le 6 septembre 2016, il domine la Colombie à domicile avec des buts de Miranda et Neymar, un mois plus tard, ils écrasent la Bolivie 5 à 0 avec cinq buteurs différents. Les plus belles victoires des Brésiliens reste le 3 à 0 infligé à l’Argentine de Lionel Messi et Ángel Di María et le 1 à 4 sur le terrain de l’Uruguay avec un triplé de Paulinho. Pour finir les qualification en beauté et laver l’affront du match aller, les coéquipiers de Gabriel Jesus écrasent le Chili sur le score de 3 à 0.

Les hommes forts

Neymar a quitté la dernière Coupe du Monde sur une blessure et une immense frustration. Lors des quarts de finale contre la Colombie, il sort après un attentat de Zúñiga et ne peut disputer la demi-finale contre l’Allemagne. Il assiste impuissant au naufrage des siens face aux coéquipiers de Toni Kroos. La Coupe du Monde russe doit être sa compétition, une grande compétition pourrait le rapprocher du Ballon d’Or. Les autres leaders de cette équipes sont Marcelo et Thiago Silva. Les deux joueurs sont trentenaires et devraient disputer leur derrière Coupe du Monde. Le défenseur du Real Madrid sort d’une saison merveilleuse avec son club, il semble n’avoir jamais été aussi fort. Thiago Silva est souvent remis en cause pour son manque de leadership mais délesté du brassard de capitaine, il pourra se concentrer sur son football. Il est toujours aujourd’hui un des meilleurs défenseur du monde.

Les oubliés de la sélection


Les 11 oubliés de la sélection brésilienne
Le football est cruel. De nombreux joueurs ayant participé à la phase éliminatoire ne sont pas présents parmi les 23 Brésiliens appelés par Tite. Jefferson, David Luiz, Luis Gustavo, Elias, Oscar, Hulk mais également Ricardo Oliveira, Lucas Lima, Lucas et Gil ne verront pas la Russie. David Luiz a perdu sa place de titulaire à Chelsea, il ne rentrait pas dans les plan d’Antonio Conte. Luis Gustavo n’est pas dans ce cas, il a été aligné très fréquemment à l’Olympique de Marseille. Il subit la concurrence très forte au milieu de terrain. Daniel Alves est malheureusement absent à cause d’une blessure.

Le calendrier

17 juin 20h : Brésil – Suisse
20 juin 14h : Brésil – Costa Rica
27 juin 20h : Serbie – Brésil
Les Brésiliens sont les favoris du Groupe E. Lors du match d’ouverture, ils affrontent la Suisse auteur d’un match correct contre l’Espagne en amical récemment. Attention à Ricardo Rodriguez, le latéral gauche du Milan AC est redoutable sur les coups de pieds arrêtés. Le Costa Rica, équipe surprise de la Coupe du Monde 2014, s’est incliné contre l’Angleterre et semble très prenable. Le match contre la Serbie devrait donc être l’occasion de donner du temps de jeu aux remplaçants pour Tite. La première place permettrait aux coéquipiers de Neymar d’éviter l’Allemagne et de croiser la route de la Suède, du Mexique ou de la Corée du Sud.


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 9 Juin 2018 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 15:52

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 9 Juin 2018 - 19:41

Hold-up de l'Australie contre la Hongrie avant son entrée à la Coupe du monde contre les Bleus
Publié le samedi 9 juin 2018 à 19:28 | Mis à jour le 09/06/2018 à 19:29
https://www.lequipe.fr/Football/FootballFicheClub1889.html#EFF
Premier adversaire des Bleus à la Coupe du monde, l'Australie a terminé sa phase de préparation pour la Coupe du monde par un match poussif en Hongrie, mais a quand même gagné (2-1).

 
Arzani a marqué le premire but australien contre le cours du jeu. (Reuters)
 
Après sa démonstration d'efficacité contre la République tchèque (4-0), l'Australie a terminé sa phase de préparation par un match très poussif contre la Hongrie, à Budapest, mais a encore gagné (2-1). Les Socceroos, si bien organisés contre les Tchèques, ont cette fois été bousculés par les bons mouvements hongrois. Ils ont été tout heureux d'atteindre la mi-temps à 0-0, après des sauvetages sur la ligne de Luongo et Risdon, et un grand Matt Ryan dans les cages. Le milieu Kleinheisler a aussi touché la barre d'une volée folle des 30 mètres (37e).
Les entrées de Jedinak et Juric à la pause ont apporté plus d'équilibre au jeu, avec un Mooy plus libre pour se projeter. Malgré une équipe d'Hongrie toujours menaçante, les Australiens ont fini par ouvrir le score contre le cours du jeu, avec une frappe lointaine du jeune Daniel Arzani (19 ans), qui sera le plus jeune joueur de la Coupe du monde. Entré une minute plus tôt à la place de Kruse, Arzani a vu son tir de 20 mètres rebondir devant la cage avant de tromper un Dibusz loin d'être clair sur le coup (74e).
Mais l'Australie de Bert Van Marwijk, qui a a aligné un onze de départ identique à celui composé contre les Tchèques, a craqué logiquement en fin de rencontre, avec un but contre son camp de Sainsbury (88e). On croyait alors que les Socceroos allaient s'en sortir avec un nul déjà heureux, ils ont finalement arraché un succès miraculeux, avec un but de Kadar contre son camp (92e). Les Australiens ont encore démontré toute leur capacité à résister face à une pluie d'occasions, et à frapper quand on ne les attend plus. Un avertissement pour les Bleus, qui devront convertir leurs occasions rapidement pour ne pas laisser le doute s'installer.
N. G.
LISTE DES JOUEURS AUSTRALIENS COUPE DU MONDE 2018
La liste des 23 Australiens

Gardiens
: Mathew Ryan (Brighton/ANG), Daniel Vukovic (Genk/BEL), Brad Jones (Feyenoord/HOL).
Défenseurs : Aziz Behich (Bursaspor/TUR), Milos Degenek (Yokohama Marinos/JAP), Matthew Jurman (Suwon Bluewings/CDS), James Meredith (Millwall/ANG), Josh Risdon (Western Sydney Wanderers/AUS), Trent Sainsbury (Grasshopper Club Zurich/SUI).
Milieux : Mile Jedinak (Aston Villa/ANG), Jackson Irvine (Hull City/ANG), Robbie Kruse (VfL Bochum/ALL), Massimo Luongo (Queens Park Rangers/ANG), Mark Milligan (Al Ahli/ARS), Aaron Mooy (Huddersfield Town/ANG), Tom Rogic (Celtic/ECO).
Attaquants : Tim Cahill (Millwall/ANG), Tomi Juric (FC Lucerne/SUI), Mathew Leckie (Hertha BSC/ALL), Daniel Arzani (Melbourne City/AUS), Andrew Nabbout (Urawa Red Diamonds/JAP), Dimitri Petratos (Newcastle Jets/AUS), Jamie MacLaren (Hibernians/ECO)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Dim 10 Juin 2018 - 11:35

France-Etats-Unis : les notes du match
Publié le : 09/06/2018 - 23 h 30 - Dernière modification : 09/06/2018 - 23 h 59
http://www.footmercato.net/coupe-du-monde/russie-2018/france-etats-unis-les-notes-du-match_228843

À sept jours du début de sa Coupe du monde contre l'Australie, l'équipe de France a terminé sa préparation sur un match nul contre les Etats-Unis (1-1) ce samedi. Les Bleus de Didier Deschamps terminent donc sur un faux pas mais semblent prêts pour le Mondial.


Kylian Mbappé a offert le match nul aux Bleus.
©️Maxppp
Après des années d’attente, la Coupe du monde 2018 approche à grands pas. Dans seulement cinq jours, la Russie donnera le coup d’envoi de ce Mondial avec un match contre l’Arabie Saoudite. Concernant l’équipe de France, elle débutera deux jours plus tard face à l’Australie. Et justement, à sept jours du début de leur Coupe du monde, les Bleus terminaient leur préparation face aux Etats-Unis au Groupama Stadium de Lyon-Décines. Après des victoires contre l’Irlande (2-0) et l’Italie (3-1), la France avait pour objectif de réaliser un sans-faute. Pour l’occasion, Didier Deschamps alignait un 4-4-2 en losange qui ressemblait fortement à l’équipe-type. Raphaël Varane effectuait son retour en charnière centrale, tandis qu’Antoine Griezmann était lui positionné en numéro 10 en soutien de Kylian Mbappé et Olivier Giroud. Côté américain, Dave Sarachan optait pour un 5-3-2 afin de repousser les assauts tricolores. L’attaquant du PSG Timothy Weah prenait place sur le banc.
Dès les premiers instants, le ton de la rencontre était donné. En possession du ballon, les Bleus dictaient le rythme du jeu face à des Américains défensifs. La première mèche était allumée par Paul Pogba. Le milieu de Manchester United tentait sa chance à l’entrée de la surface mais sa frappe puissante était légèrement repoussée par le Steffen sur le poteau (5e). Proche de l’ouverture du score (8e), Olivier Giroud réussissait cette fois-ci à placer son coup de tête sur un coup-franc d’Antoine Griezmann mais le gardien américain était sur la trajectoire (10e). Les assauts continuaient malgré quelques sorties de balle des visiteurs. Antoine Griezmann (21e) et Kylian Mbappé (26e, 27e) n’étaient pas loin de casser le verrou américain mais leurs tentatives étaient à chaque fois déviées en corner. L’homme le plus dangereux côté français n’était autre que Paul Pogba. Le milieu tricolore décochait cette fois-ci une belle frappe du gauche aux abords de la surface mais Steffen était encore sur la trajectoire (33e). Malgré les échecs, les hommes de Deschamps restaient sur leur lancée mais « Grizou » ne trouvait toujours pas la faille (38e, 42e). Et contre toute attente, les Etats-Unis ouvraient le score avant la pause. Suite à une erreur de Djibril Sidibé, Julian Green refroidissait le public avec une frappe limpide que Hugo Lloris n’arrivait pas à repousser (44e, 0-1). Un coup dur avant de rentrer aux vestiaires.

Kylian Mbappé sauve les Bleus !

À la pause, Didier Deschamps n’effectuait aucun changement, mais ses joueurs se montraient toujours autant offensifs. En seulement quelques instants, Antoine Griezmann (47e) et Blaise Matuidi (49e) ont tenté leur chance mais sans trouver le cadre. Entre temps, les Américains auraient pu compter deux buts d’avance mais la réalisation de Bobby Wood a logiquement été refusée pour un hors-jeu (48e)... La rencontre était ensuite marquée par la blessure d’Olivier Giroud. Après un choc tête contre tête, le numéro 9 français a fini avec le front en sang. Didier Deschamps a donc décidé de le faire sortir en faisant rentrer Ousmane Dembélé (58e). L’heure des changements arrivait. Avec les entrées supplémentaires de Corentin Tolisso (pour Matuidi (58e), Lucas Hernandez (pour Mendy, 66e), les Bleus semblaient retrouver de meilleures couleurs. Mais encore une fois, l’égalisation devait attendre. Paul Pogba trouvait lui Steffen sur son chemin, comme souvent (67e), tandis que Kylian Mbappé frôlait le montant opposé sur un coup franc excentré (69e).
Avec les nouvelles entrées de Nabil Fekir (pour Griezmann, 69e) et Benjamin Pavard (pour Sidibé, 73e), les Tricolores continuaient de pousser. Si Lucas Hernandez manquait à son tour le cadre (73e), ce n’était pas le cas de Kylian Mbappé. Après un bon travail de fixation, Fekir pouvait décaler Pavard sur la droite. Le défenseur de Stuttgart trouvait à ras de terre l’attaquant du PSG au point de penalty qui ouvrait bien son pied pour libérer les Bleus et égaliser (78e, 1-1). Une réalisation qui a littéralement réveillée les hommes de Didier Deschamps. Avec l’arrivée de Thomas Lemar (pour Mbappé, 87e), les Bleus accéléraient considérablement le rythme. Après avoir déjà sorti un bon coup franc de Fekir (80e), Steffen brillait encore et toujours. Le gardien américain, d’abord pas inquiété par une tête de Raphaël Varane (90e+2), offrait véritablement le match nul aux USA en réalisant une double-parade sur une tentative de loin de l’attaquant de l’OL et une frappe croisée dans la foulée de Dembélé (90e+4). Finalement accrochée par les Etats-Unis (1-1), l’équipe de France termine donc sa préparation sur un match nul à sept jours d’affronter l’Australie. Les Bleus peuvent désormais partir en Russie après une préparation plutôt réussie.
Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.
L’homme du match : Steffen (7,5) après avoir dévié le ballon sur son poteau suite à une frappe de Paul Pogba (5e), le portier américain était rapidement fixé sur le déroulement de sa soirée. Il captait ensuite une tête d’Olivier Giroud (10e). Auteur d’un solide début de rencontre, il arrêtait une tentative puissante de Paul Pogba (33e). Toujours aussi appliqué en seconde période, il continuait à se montrer précieux. Néanmoins, il était contraint de s’incliner sur la tentative de Kylian Mbappé (1-1, 78e). En fin de match, il réalisait un double arrêt décisif devant une frappe de Nabil Fekir et une tentative d’Ousmane Dembélé (90e +4).
France :
- Lloris (4) : Sans travail durant plus de quarante minutes, le capitaine de l’équipe de France n’a pas réussi à s’imposer lors de sa première intervention. Sur la frappe de Julian Green, le gardien de Tottenham semblait sur la trajectoire mais n’a pas repoussé le ballon (44e). En deuxième période, il n’a rien eu à faire puisque les Américains n’ont pas vraiment tenté leur chance.
- Sidibé (4) : Très disponible dans son couloir droit, Djibril Sidibé a enchaîné les montées pour apporter le surnombre. Mais le joueur de l’AS Monaco, qui était bien dans cette partie, a commis une erreur fatale dans sa surface en manquant son intervention, ce qui a permis à Julian Green d’ouvrir le score (44e). Il s’est ensuite repris dans le deuxième acte avant d’être remplacé par Benjamin Pavard (73e), qui a réalisé une bonne rentrée en ayant notamment délivré une passe décisive.
- Umtiti (5) : le défenseur du FC Barcelone, qui retrouvait son compatriote Raphaël Varane dans la charnière centrale, a vécu une première période tranquille. Il s’est ensuite peu à peu imposé dans sa surface comme sur un centre adverse (48e). Les Bleus tiennent leur charnière centrale pour ce Mondial.
- Varane (5) : de retour après sa période de repos, le défenseur du Real Madrid n’a pas eu énormément de travail. Précis dans ses relances, Raphaël Varane est resté serein en défense centrale pour rassurer les Bleus aux côtés de Samuel Umtiti. Il était légèrement en retard sur Wood (48e) mais l’alignement défensif était parfait.
- Mendy (5) : alors que Lucas Hernandez a marqué des points contre l’Italie, Benjamin Mendy a été choisi pour cette rencontre. Un bon choix de la part de Didier Deschamps puisque le latéral de Manchester City s’est montré disponible dans son couloir. Auteur de plusieurs percées intéressantes (5e, 27e, 29e, 38e), le joueur de 23 ans n’a pour autant pas oublié l’aspect défensif. Remplacé par Lucas Hernandez (66e), auteur notamment d’une frappe intéressante (73e).
- Kanté (5,5) : le milieu de Chelsea, encore placé au poste de sentinelle mais tout seul cette fois-ci, a souvent décroché pour venir demander le ballon. L’international français a comme souvent été important dans la récupération en réalisant de belles interventions.
- Pogba (6) : sifflé vendredi dernier contre l’Italie, Paul Pogba répondait rapidement en trouvant le poteau de Steffen (5e). Le milieu de Manchester United, très disponible pour ses coéquipiers, distribuait de bons ballons tout en restant dangereux sur une nouvelle tentative (33e). Il est resté sur la même lignée en deuxième période mais n’a pas trouvé le chemin des filets (67e, 73e).
- Matuidi (5) : aligné légèrement sur la gauche dans le milieu en losange de Didier Deschamps, Blaise Matuidi a reçu plusieurs ballons, notamment de la part de Mendy. Offensivement, le milieu de la Juventus a eu du mal à se projeter mais a quand même pu tenter sa chance (49e). Il a ensuite laissé sa place à Corentin Tolisso (58e), qui ne s’est pas beaucoup montré.
- Griezmann (5,5) : positionné en numéro 10, Antoine Griezmann était un vrai électron libre. Percées, accélérations, dribbles... le numéro 7 des Bleus a beaucoup tenté mais n’a pas su se montrer réellement décisif. Ses tentatives n’ont pas vraiment inquiété les Etats-Unis (21e, 38e, 41e, 47e). Didier Deschamps l’a fait sortir pour faire rentrer Nabil Fekir (69e). L’attaquant de l’OL, qui a donc joué sur sa pelouse, a réalisé une belle rentrée puisqu’il est à l’origine du but tricolore.
- Giroud (4) : placé à la pointe de l’attaque aux côtés de Kylian Mbappé, Olivier Giroud n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Avec seulement quelques ballons touchés dans le premier acte, l’attaquant de Chelsea s’est seulement montré sur une reprise de la tête pas dangereuse (10e). Au retour des vestiaires, le joueur de 31 ans est rapidement sorti suite à une belle entaille sur le front après un choc tête contre tête. Remplacé par Ousmane Dembélé (58e). L’attaquant du Barça a manqué le but de la délivrance à cause d’une parade de Steffen (90e+4).
- Mbappé (6) : très actif sur le front de l’attaque, Kylian Mbappé a eu plusieurs ballons. Rapide et technique, le joueur du Paris Saint-Germain a tenté de mettre le feu dans la surface américaine (26e, 27e) tout en combinant très souvent avec Antoine Griezmann. Pas chanceux sur ses premières tentatives, le jeune joueur de 19 ans n’a rien lâché pour finalement être présent au bon endroit sur un centre de Benjamin Pavard afin d’égaliser (78e). Thomas Lemar lui a ensuite pris sa place (87e). Le joueur monégasque n’a pas eu beaucoup de temps pour s’illustrer.
États-Unis :
- Steffen (7,5) : voir ci-dessus
- Moore (5) : face à Blaise Matuidi et Benjamin Mendy, il a régulièrement été mis en difficulté par les Tricolores. Une soirée peu évidente pour le latéral de Levante qui s’est frotté à des Bleus très dynamiques. Sur le plan offensif, il n’hésitait pas à se montrer présent et apportait par ses qualités de percussion. Il était averti pour une faute sur Lucas Hernandez (68e). Il laissait sa place à DeAndre Yedlin (74e) qui a réalisait une entrée correcte.
- Carter-Vickers (7) : auteur d’une intervention rugueuse sur Olivier Giroud, il aurait pu provoquer un penalty d’entrée de match (8e). Malgré cette légère alerte, il montrait un visage séduisant et réalisait un premier acte de qualité. Toujours aussi solide par la suite, il tenait en échec les attaquants français. Sa prestation de qualité s’associe parfaitement à celle de ses collègues de l’axe central.
- Miazga (7,5) : très complémentaire de ses compères de la défense, le joueur de Chelsea se distinguait par sa sérénité. Sérieux et appliqué, il était toujours dans le bon tempo à la moindre intervention. Après un contact violent avec Olivier Giroud, il se retrouvait au sol, le visage en sang. Il était remplacé par Erik Palmer-Brown (59e) qui lui aussi affichait beaucoup d’envie et d’agressivité sur le terrain.
- Parker (7) : à l’image de ses partenaires de sélection, il réalisait une première période appliquée et se montrait à la hauteur d’une telle affiche. Précis dans ses interventions, il permettait aux États-Unis de tenir face aux assauts français. En seconde période, il continuait sur les mêmes bases et livrait une prestation de choix. Le joueur du Red Bull New York a montré de grandes qualités ce soir.
- Robinson (5) : très vigilant dans son couloir, le Toffees n’a pas toujours réussi à se montrer à son aise. Il faut dire que les montées récurrentes de Djibril Sidibé lui ont fait beaucoup de mal tout au long du match. Néanmoins, sa combativité lui évitait de sombrer. Jorge Villafaña prenait sa place en fin de match (82e) pour solidifier le couloir gauche.
- Trapp (5,5) : aligné en tant que sentinelle, il a eu la lourde mission de ratisser un bon nombre de ballons. Il a essayé de faire de son mieux, mais n’a pas toujours réussi à exister face aux Français. Il faut dire que le pressing effectué par les Tricolores en première période faisait très mal à la sélection de Dave Sarachan. Néanmoins, il était important lors des phases défensives.
- Adams (6) : tout comme l’ensemble du milieu de terrain américain, il s’est vite retrouvé asphyxié par les offensives françaises. Il relevait la tête par la suite et faisait preuve de beaucoup de caractère malgré ses 19 printemps. Rigoureux et investi, il ne rechignait pas sur les efforts défensifs. Faisant preuve de beaucoup d’envie à l’image de sa sélection, il a eu une part prépondérante dans le résultat des Américains.
- McKennie (5,5) : flamboyant cette saison en club avec Schalke 04, il ne parvenait pas à se montrer aussi performant qu’avec les Knappen. Ce soir, il était mis en échec par le milieu tricolore. Totalement éteint, il avait des difficultés à diriger le jeu des États-Unis en début de match. Mieux par la suite, il prenait davantage ses responsabilités et se muait en véritable rampe de lancement. Averti en fin de match pour une faute grossière sur Lucas Hernandez (79e).
- Green (6) : assez invisible dans ce début de match, l’ancien joueur du Bayern Munich réalisait un premier acte assez décevant dans l’ensemble. Néanmoins, il profitait d’une énorme erreur de Djibril Sidibé pour ouvrir le score (1-0, 44e). Malgré ce but, il ne se montrait guère plus dangereux. Il se faisait remplacer par Joe Corona (69e) venu renforcer l’entrejeu de la Team USA.
- Wood (6,5) : sevré de ballon, il n’a pas pu se montrer très dangereux en début de match. Volontaire et valeureux, il n’hésitait pas à décrocher et d’user de son physique pour conserver le ballon et permettre à son équipe de remonter le bloc offensif. Galvanisé par l’ouverture du score des siens, il réussissait à inscrire un but, mais était justement signalé hors-jeu (48e). Une belle prestation de sa part même s’il n’a pas pu se retrouver souvent en position idéale. Remplacé par Josh Sargent (74e) qui connaissait sa troisième sélection à tout juste 18 ans.

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (OM), Alphonse Aréola (PSG).
Défenseurs : Raphaël Varane (Real Madrid), Samuel Umtiti (FC Barcelone), Presnel Kimpembe (PSG), Djibril Sidibé (AS Monaco), Benjamin Mendy (Manchester City), Lucas Hernandez (Atletico Madrid), Adil Rami (OM) Benjamin Pavard (VFB Suttgart)
Milieux : Paul Pogba (Manchester United), N’Golo Kanté (Chelsea), Blaise Matuidi (Juventus Turin), Corentin Tolisso (Bayern Munich), Steven N’Zonzi (FC Séville)
Attaquants : Olivier Giroud (Chelsea), Antoine Griezmann (Atletico Madrid), Kylian M’Bappé (PSG), Ousmane Dembelé (FC Barcelone), Florian Thauvin (OM), Nabil Fekir (OL). Thomas Lemar (AS Monaco)
Réservistes : Wissam Ben Yedder (FC Seville), Kingsley Coman (Bayern Munich), Benoit Costil (Bordeaux),Lucas Digne (FC Barcelone), Alexandre Lacazette (Arsenal), Anthony Martial (Manchester United), Adrien Rabiot (PSG), Moussa Sissoko (Tottenham) Matthieu Debuchy (AS Saint-Etienne) Mamadou Sakho (Crystal Palace), Kurt Zouma (Stoke City).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Dim 10 Juin 2018 - 11:47

Vainqueur de l'Estonie, le Maroc est fin prêt pour le Mondial
Publié le samedi 9 juin 2018 à 19:54 | Mis à jour le 09/06/2018 à 19:55

Encore très intéressant, le Maroc s'est logiquement imposé face à l'Estonie (3-1).

Partager sur Facebook Tweeter Google+ [size=30]79[/size] partages


Harit a été très bon contre l'Estonie. ( Reuters)

L'Espagne et le Portugal vont devoir se retrousser les manches.
Présentée par de nombreux observateurs comme la meilleure équipe africaine de la Coupe du monde, la sélection marocaine est encore montée en puissance lors de son dernier amical face à l'Estonie (3-1).

Préféré à N.Amrabat, l'ancien Nantais Amine Harit a été très bon. Il a notamment obtenu un penalty et a tiré sur le poteau adverse. Devant, le prolifique El Kaabi (11 buts en 9 capes) a aussi été excellent à la place du critiqué Boutaïb. Le joueur de la RS Berkane a été impliqué sur l'ouverture du score de Belhanda et sur le penalty qui a été transformé par Ziyech. Belhanda, encore lui, a centré parfaitement pour en-Nesyri sur la dernière réalisation des Lions de l'Atlas. En revanche, l'entrée de Da Costa à la place de Benatia a fragilisé l'arrière-garde de Hervé Renard.
L'Iran, qui affronte le Maroc lors de la 1re journée du Mondial, est prévenu : les Lions sont prêts. Ils n'ont plus perdu depuis dix matches.
La liste des 23 joueurs marocains
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Dim 10 Juin 2018 - 11:49

Vainqueur de l'Estonie, le Maroc est fin prêt pour le Mondial
Publié le samedi 9 juin 2018 à 19:54 | Mis à jour le 09/06/2018 à 19:55

Encore très intéressant, le Maroc s'est logiquement imposé face à l'Estonie (3-1).

Partager sur Facebook Tweeter Google+ [size=30]79[/size] partages


Harit a été très bon contre l'Estonie. ( Reuters)

L'Espagne et le Portugal vont devoir se retrousser les manches.
Présentée par de nombreux observateurs comme la meilleure équipe africaine de la Coupe du monde, la sélection marocaine est encore montée en puissance lors de son dernier amical face à l'Estonie (3-1).

Préféré à N.Amrabat, l'ancien Nantais Amine Harit a été très bon. Il a notamment obtenu un penalty et a tiré sur le poteau adverse. Devant, le prolifique El Kaabi (11 buts en 9 capes) a aussi été excellent à la place du critiqué Boutaïb. Le joueur de la RS Berkane a été impliqué sur l'ouverture du score de Belhanda et sur le penalty qui a été transformé par Ziyech. Belhanda, encore lui, a centré parfaitement pour en-Nesyri sur la dernière réalisation des Lions de l'Atlas. En revanche, l'entrée de Da Costa à la place de Benatia a fragilisé l'arrière-garde de Hervé Renard.
L'Iran, qui affronte le Maroc lors de la 1re journée du Mondial, est prévenu : les Lions sont prêts. Ils n'ont plus perdu depuis dix matches.
La liste des 23 joueurs marocains

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018
Revenir en haut 
Page 25 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 30 ... 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: