UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 31 ... 36  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 6 Avr 2016 - 12:42

Rappel du premier message :

1998

 Coupe du Monde ????‏Compte certifié @fifaworldcup_fr 9 juin
UN JOUR, UN JOUEUR   ZINÉDINE ZIDANE  Le magique milieu de terrain a mené la France à deux finales de Coupe du Monde. En 1998, il marqua deux fois en finale, offrant aux Bleus le premier titre mondial de leur histoire. En 2006, il reçut le Ballon d'Or du tournoi.
  
[*]










Dernière édition par jeusetmatch le Lun 11 Juin 2018 - 9:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Lun 11 Juin 2018 - 10:06

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Lun 11 Juin 2018 - 10:11

[list="stream-items js-navigable-stream"]
Coupe du Monde 2018‏ @CoupeDuMonde18_ 23 hil y a 23 heuresL'Uruguay prend la direction de la Russie.  [/list]


Dernière édition par jeusetmatch le Mar 12 Juin 2018 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Lun 11 Juin 2018 - 10:14

Coupe du Monde 2018‏ @CoupeDuMonde18_  21 hil y a 21 heures

Voici les trophées individuels pour la Coupe du monde



Golden Ball (meilleur joueur)

Golden Boot (meilleur buteur)

Golden Glove (meilleur gardien)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Lun 11 Juin 2018 - 12:46

Mondial-2018: une grande fête... synonyme d'interdictions pour les Russes

https://www.lexpress.fr/actualites/1/sport/mondial-2018-une-grande-fete-synonyme-d-interdictions-pour-les-russes_2015413.html?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap
 Par AFP ,  publié le  08/06/2018 à 10:41  , mis à jour à  10:41


Une place de Moscou décorée avec la mascotte du Mondial-2018 de football, le 7 juin 2018
afp.com/Mladen ANTONOV

Moscou - Pour assurer la sécurité du Mondial-2018 (14 juin-15 juillet) en Russie, les autorités n'ont pas lésiné sur les mesures restrictives. De l'alcool aux brochettes, voici certaines interdictions qui chamboulent la vie des Russes.

- La vente d'alcool - 
La vente de boissons alcoolisées et de toutes sortes de bouteilles en verre sera interdite à Moscou et dans d'autres villes la veille et le jour des matches autour des stades, des terrains d'entraînement, des fan-zones et d'autres "lieux clés" tels que les gares et les parcs. 
Les autorités entendent également ressusciter la pratique soviétique des cellules de dégrisement, des espaces surveillés par la police où seront amenés les supporters ayant trop bu. Des visites médicales sont aussi prévues dans les cliniques et hôpitaux pour les gens trop ivres, même s'il n'est pas clair si cela sera sur la base du volontariat.

- Déplacements sous surveillance - 
Les Russes comme les étrangers devront s'enregistrer auprès de la police à leur arrivée dans les villes hôtes sous trois jours, en présentant des preuves d'identité et de logement, au risque d'amendes.  
Jusque-là, les Russes n'avaient à s'enregistrer que pour des séjours de plus de 90 jours et les contrôles restaient exceptionnels, ces procédures héritées des strictes restrictions de l'époque soviétique devenant au fil du temps très peu suivies. 
Et pour les étrangers qui se déplaceront entre les 11 villes hôtes, cela multiplie les occasions de se frotter à la bureaucratie russe et nécessite d'en interpréter les règles. Si les hôtels se chargent de cette formalité, la question devient plus complexe pour ceux qui louent des appartements ou résident à Moscou. Elle tourne même déjà au casse-tête pour les journalistes préparant le Mondial. 
A Moscou, connue pour ses embouteillages sans fin, et autres grandes villes, certaines artères du centre et aux abords des stades seront fermées à la circulation, risquant d'aggraver l'engorgement. 
Le maire de Kaliningrad, l'une des villes hôtes, est allé encore plus loin, demandant aux habitants de quitter la ville et d'"aller se reposer à la campagne" pendant le Mondial. 
- Les manifestations - 
Un décret signé par le président Vladimir Poutine restreint drastiquement le droit des Russes à manifester pendant le Mondial-2018. 
Les événements publics non sportifs ne pourront ainsi se tenir, dans les régions des villes hôtes, uniquement à des lieux et à des horaires approuvés par les autorités. A Ekaterinbourg par exemple, les manifestations ne seront permises que si elles rassemblement moins de 100 personnes et se tiennent entre 14H00 et 16H00. 
Les festivals de musique prévus en Russie cet été ont également dû reporter leur programmation après la fin du Mondial. 
- Le tourisme - 
Alors que les prix dans les hôtels et pour les locations d'appartements explosent, les autorités ont décidé de restreindre les excursions touristiques, dont les Russes sont particulièrement friands. 
Les bus de touristes seront ainsi interdits d'entrée dans les agglomérations des villes hôtes et les bateaux de tourisme seront privés de navigation. 
Les autorités ont identifié 41 lieux autour desquels tous les types de vols seront interdits pendant le Mondial, l'utilisation de drones étant interdite dans une zone de 100 kilomètres carrés autour des 11 villes hôtes. Une brigade spéciale de l'armée sera déployée pour mettre en place un brouillage électronique autour des stades. 
- Le barbecue - 
Déjà privés depuis 2014 de la plupart des produits alimentaires européens pour cause d'embargo décrété en réponse aux sanctions visant Moscou, certains Russes vont voir limitées leurs possibilités de pratiquer leur activité estivale favorite: le barbecue (ou chachlyki en russe). 
En raison des feux de forêt massifs qui réduisent en cendres de vastes étendues chaque été, surtout en Sibérie, le gouvernement a ordonné un renforcement des normes anti-incendie le temps de la Coupe. 
Si l'application de ces mesures dépend des collectivités locales des 11 villes-hôtes, elles prévoient notamment des interdictions, sous peine d'amendes, de faire des feux de camp, de brûler de l'herbe et de faire cuire de la viande en plein air dans des endroits non équipés spécialement.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Lun 11 Juin 2018 - 12:52

Mondial-2018: de Schumacher à Suarez, les onze "salopards"

Le 08/06 à 15:10Mis à jour à 15:23
https://www.lesechos.fr/sport/football/afp-00656521-mondial-2018-de-schumacher-a-suarez-les-onze-salopards-2182534.php?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap

Pour briller à la Coupe du monde il faut du talent, bien sûr, mais un peu de vice voire de méchanceté, aussi, à l'image d'Harald Schumacher ou de Luis Suarez. Voici le onze des "bad boys" à travers les âges.

- Schumacher et les dents de Battiston

Elles sont sur la pelouse, les dents du défenseur français, percuté de plein fouet hors de sa surface par le gardien allemand Harald "Tony" Schumacher lors d'une demi-finale du Mondial-1982 qui fit pleurer la France (3-3, 5 t.a.b. à 4). Schumacher, pas même sanctionné d'un coup franc, restera sur le terrain pour arrêter les tirs français, mais perdra deux finales de rang (1982 et 1986).
- Boulahrouz, Deco, "la bataille de Nuremberg"

Khalid Boulahrouz côté orange et Deco côté grenat symbolisent l'horrible "bataille de Nuremberg", 8e de finale du Mondial-2006 interdit aux moins de 18 ans pour ses images de violence. Ce jour-là l'arbitre russe Valentin Ivanov distribue un record de 16 jaunes et 4 rouges! Boulahrouz est averti pour un gros tacle sur la cuisse de Cristiano Ronaldo (7e minute), puis un coup de coude au visage de Luis Figo (63e). Deco lui voit jaune pour un tacle en retard de trois mètres sur John Heitinga (73e) puis pour s'être emparé du ballon à la main devant Philipp Cocu (79e) avant de se rouler par terre.
- Karaté De Jong
Nigel De Jong (Pays-Bas) n'est pas champion du monde, il s'est fait connaître au monde entier pour un tacle pied en avant dans le buffet de Xabi Alonso lors de la finale 2010, perdue par les "Oranje" devant l'Espagne (1-0 a.p.). L'arbitre anglais Howard Webb l'a seulement averti (28e), mais ce geste violent a donné le ton du match, où les Pays-Bas recevront neuf jaunes et un rouge (Heitinga) et l'Espagne cinq.
- Materazzi-Cannavaro, charnière à l'italienne
©️ AFP/Archives - JOHN MACDOUGALL

La défense centrale italienne Marco Materazzi-Fabio Cannavaro a survolé le Mondial-2006, jusqu'à la victoire finale contre la France. Materazzi a fait "péter les plombs" au meilleur joueur français, Zinédine Zidane, exclu pour lui avoir donné un violent coup de tête au poitrail (110e). Cannavaro, intraitable tout au long du tournoi, a lourdement taclé Thierry Henry dès la première minute de la finale, sans être averti.
- Cinéma Bilic
Le vice du Croate Slaven Bilic est cinématographique. Effleuré au visage par le Français Laurent Blanc lors de la demi-finale 1998, il s'écroule à terre en se tenant le visage et obtient un carton rouge pour le défenseur français, qui manquera la finale triomphale. Mais à dix, les Bleus résistent et battent la Croatie (2-1).
- Les mots de Roy Keane
L'Irlandais Roy Keane a régulièrement défrayé la chronique des faits divers de Premier League, notamment en brisant volontairement les ligaments et la carrière de Alf-Inge Håland. Il a marqué l'histoire de la Coupe du monde non pas en 1994, vécue sans histoire avec l'Eire, mais pour s'être auto-exclu de celle de 2002 en insultant Mick McCarthy. Keane a raconté plus tard lui avoir dit: "Tu n'étais qu'un joueur de merde, tu es encore pire comme sélectionneur (...) branleur, manager de merde (...) Va te faire foutre, et ta Coupe du monde avec!"
- Janus Zidane
Le Français Zinédine Zidane est célébré pour ses gestes de classe à la Nijinski, mais il est aussi le seul joueur exclu deux fois en Coupe du monde, avec le Camerounais Rigobert Song (1994-1998). En 1998, il marche sur le Saoudien Fuad Amin (70e) et prend deux matches de suspension. En 2006, il quitte la finale sur un coup de boule en plein buffet de Materazzi (110e), le dernier geste de sa carrière de joueur.
- Diabolique Maradona
Diego Maradona est un génie, mais du bien et du mal à la fois... En 1986, il ouvre le score contre l'Angleterre du plus célèbre but de la main de l'histoire du football, qu'il baptisa lui-même "la main de Dieu" dans une fulgurance. Mais il avait déjà fait preuve de vice en étant exclu contre le Brésil quatre ans plus tôt pour un violent coup de pied dans les parties de Batista.
- Suarez, avec les ongles et avec les dents
©️ AFP/Archives - DANIEL GARCIA

Luis Suarez a défrayé deux fois la chronique des scandales, lors de deux Coupes du monde consécutive. En 2010, sa main volontaire lui valut un rouge mérité, mais a qualifié l'Uruguay, puisque le Ghana a manqué le penalty de la gagne qui s'en est suivi et a finalement perdu aux tirs au but (1-1, 4-2 t.a.b.). En 2014, il mord l'épaule de Giorgio Chiellini mais son "crime" reste impuni lors du match décisif contre l'Italie, gagné 1-0. En revanche il écope après coup d'une très lourde suspension, neuf matches et quatre mois!
Par Emmanuel BARRANGUET


Le gardien allemand Harald "Tony" Schumacher (d) face au Français Patrick Battiston en demi-finales du Mondial-82, le 8 juillet à Séville
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 7:23

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 7:25

Actu Foot‏ @ActuFoot_  11 hil y a 11 heures

Mohamed Salah a repris l'entraînement aujourd'hui.
Travail individuel pour l'Egyptien.
( @Pharaohs)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 7:29


Actu Foot‏ @ActuFoot_  12 hil y a 12 heures

Il y a deux ans, Dimitri Payet offrait la victoire aux Bleus
suite à une magnifique frappe du pied gauche dans la lucarne Roumaine





Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 15:10

Socceroos‏Compte certifié @Socceroos 2 hil y a 2 heures
Great support at the @Socceroos first training session in Kazan.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 15:18

Coupe du Monde
????‏Compte certifié @fifaworldcup_fr  6 hil y a 6 heures


équipes, maillots !
Si vous deviez-faire un top , lequel serait-il ? #CM2018
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 15:20

LES FANS SONT PRÊTS

Coupe du Monde
???? a retweeté
FIFA Museum‏Compte certifié @FIFAMuseum 15 hil y a 15 heures
FREE ENTRY| Football would be nothing without fans & their passion, and we would like to thank you all for your support. Throughout the 2018 FIFA #WorldCup, if you visit the #FIFAMuseum in any national team shirt, you’ll score free entry #TheMuseumIsYours http://www.fifamuseum.com/stories/blog/the-museum-is-yours-2618701/ …
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 15:24

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 15:39

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 15:47

LES MATCHS DU JEUDI 14 JUIN ET VENDREDI 15 JUIN 2018

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 16:23

Actu Foot‏ @ActuFoot_
La sélection colombienne en route pour la Russie !

7:16 am - 12 Jun 2018
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 16:53

Coupe du Monde
????‏Compte certifié @fifaworldcup_fr  9 minil y a 9 minutes


Les fans du monde entier commencent à arriver dans les rues de Russie. #IRN
 #EGY #MEX #ARG






Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 17:03





LE SÉNÉGAL VERS LA RUSSIE
Revenir en haut Aller en bas
Yuzuru

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 12
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mar 12 Juin 2018 - 19:31

J'espère que le classement sera comme ça :


1 Japon

2 Belgique

3 Maroc

4 Corée du sud

5 Russie

Même si je suis belge ange1
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 7:51

Laughing Laughing
je dirais la Belgique en tête Smile
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 7:58

Foot Mercato
Ajoutée le 9 juin 2018
https://www.youtube.com/channel/UCrzDtXyuSBch2u_31JJj-Dw
A quelques jours du coup d’envoi officiel de la Coupe du Monde en Russie, Foot Mercato vous propose de (re)découvrir l’intégralité de tous les maillots des différentes sélections qui vont bientôt fouler le sol russe.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 8:16

Coupe du monde
Coupe du monde 2018. Un arbitre argentin pour le match d'ouverture Russie - Arabie Saoudite
https://www.ouest-france.fr/sport/coupe-du-monde/coupe-du-monde-2018-un-arbitre-argentin-pour-le-match-d-ouverture-russie-arabie-saoudite-5818960




L'arbitre argentin Nestor Pitana donnera le coup d'envoi du match d'ouverture de la Coupe du monde 2018 entre la Russie et l'Arabie Saoudite. Pitana, déjà présent au Brésil pour la Coupe du monde 2014, pourra également devenir le premier arbitre à recourir à l'assistance vidéo (VAR) en Coupe du monde.
Un arbitre argentin aura l'honneur de donner le premier coup de sifflet de la Coupe du monde 2018. L'Argentin Nestor Pitana dirigera le match Russie - Arabie Saoudite jeudi à Moscou, en ouverture de la Coupe du monde et pourrait être le premier arbitre à recourir à l'assistance vidéo (VAR) en Coupe du monde. M. Pitana sera assisté par deux compatriotes, Juan Pablo Bellati et Hernan Maidana, alors que l'assistance vidéo a été confiée à l'Italien Massimiliano Irrati. 
++ Coupe du monde 2018. Un arbitre saoudien privé de Mondial
L'assistance vidéo, qui fait ses grands débuts en Coupe du monde en Russie, peut être utilisée dans quatre cas de figure:

-après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct

ou

-en cas d'erreur sur l'identité d'un joueur averti ou exclu.

Nestor Pitana, déjà présent au Mondial-2014 au Brésil, est le deuxième arbitre argentin à participer à deux Coupes du monde.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 8:18

info TV


La Russie affronte l'Arabie Saoudite jeudi 14 juin en match d'ouverture de la Coupe du monde 2018.

Le match sera diffusé en direct et en intégralité sur TF1 et beIN Sports 1 à partir de 17h.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 12:59

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 13:03

Les Diables ont-ils les moyens d'assumer leurs grandes ambitions ?
https://www.rtbf.be/sport/football/diablesrouges/detail_les-diables-ont-ils-les-moyens-d-assumer-leurs-grandes-ambitions?id=9943228
Grégoire Mahieu Publié à 07h00  

Génération dorée, joueurs ultra-talentueux, effectif rôdé et expérimenté. Les Diables Rouges ont tout en main pour réaliser une superbe Coupe du Monde en Russie. Pourtant, les doutes sont nombreux.
Newsletter sport

En 2014, après douze ans d’absence sur la grande scène internationale, la Belgique se révèle en atteignant les quarts de finale (défaite timide face au futur finaliste argentin). Les cadors prennent acte. Même s’il reste encore un cap à franchir, les Diables Rouges s’invitent à la table des grands.
Deux ans plus tard, avec un noyau encore plus riche, les Belges peuvent profiter d’un tableau archi-favorable mais déçoivent. La porte du dernier carré se ferme devant leur nez après un revers amer contre des Gallois moins talentueux mais bien plus solidaires. Une première chance s’envole, les observateurs déchantent.
Pourtant, à l’aube du Mondial russe, les attentes sont toujours immenses. Ambitieuse, sans doute plus que lors des deux précédentes compétitions, la Belgique continue de rêver.
Cette fois-ci encore, les Diables ont survolé sans forcer les éliminatoires. Cette fois-ci encore, ils se présentent sur la ligne de départ dans un rôle d’outsider. Un costume qui commence doucement à lui coller un peu trop à la peau.
Mais cette fois-ci, cela ressemble un peu à une dernière chance. Vincent Kompany, Thomas Vermaelen, Jan Vertonghen, Marouane Fellaini, Axel Witsel, Mousa Dembélé et Dries Mertens seront-ils tous encore là dans deux ans ? Certains ont déjà annoncé leur retraite internationale au lendemain de cette prochaine échéance russe.
La sélection 'noir, jaune, rouge' ne veut pas laisser passer l’occasion de réaliser de grandes choses avec cette génération. Les Diables Rouges visent les sommets. Mais ont-ils réellement les moyens d’assumer leurs grandes ambitions ? Présentation.

1/ Le système préférentiel


Le 3-4-2-1 ou le système 'Martinez'
A son arrivée après l’échec de l’Euro 2016, Roberto Martinez veut rapidement se démarquer de son prédécesseur. Marc Wilmots n’avait qu’un seul et unique plan de jeu ? Lui prône donc la flexibilité tactique. Une idée alléchante.
Dès son deuxième match à la tête des Diables, le premier des qualifications pour le Mondial 2018, le coach catalan aligne un trio défensif et teste un 3-4-2-1 qui semble répondre aux déficits de vrais défenseurs latéraux belges. Chypre est balayée, les observateurs savourent.
Au match suivant, Martinez rétablit une défense à 4 mais est contraint de revenir à son système précédent à la suite de la sortie sur blessure de Jordan Lukaku. C’est un déclic. Malmenés par les Bosniens pendant 20 minutes, les Diables jouent plus haut et renversent leurs adversaires. Le 3-4-2-1 ne bougera (quasiment) plus. Adieu la flexibilité tactique.
Certes, le système 'Martinez' est idéal lorsque l’Espagnol peut compter sur tous ses meilleurs éléments. Mais les blessures (Kompany, Vermaelen, Toby Alderweireld, …), les méformes (Fellaini, Mertens, …) et les choix de carrière douteux (Witsel et Yannick Carrasco) sont trop fréquents. L’ancien manager d’Everton n’en démord cependant pas : c’est avec ses cadres qu’il veut avancer.
Les tests sont quasi-inexistants, les remplaçants rongent leur frein.
Ce 3-4-2-1 correspond bien aux qualités du onze de base du sélectionneur. La Belgique a quatre défenseurs centraux (Kompany, Vermaelen, Vertonghen et Alderweireld) de très haut niveau ? Il en aligne trois. La Belgique se cherche de réels latéraux ? Il fait confiance à deux ailiers offensifs (Carrasco et Thomas Meunier) qui ont du coffre. La Belgique possède d’incroyables créateurs (Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Mertens) ? Il les met dans les meilleures dispositions.
Seul petit point noir de ce système, le rôle de milieu défensif. Dans son duo devant la défense, Martinez manque d’une vraie sentinelle. D’un arracheur de ballons. Comme son prédécesseur, il donne donc ce rôle à un Witsel discipliné mais dont le jeu latéral ralentit considérablement les reconversions offensives.
     Les Diables ont-ils les moyens d’assumer leurs grandes ambitions ? - ©️ Tous droits réservés  

2/ Le point-fort


Une colonne vertébrale de classe mondiale
     Les Diables ont-ils les moyens d’assumer leurs grandes ambitions ? - ©️ BRUNO FAHY - BELGA  
Thibaut Courtois, Toby Alderweireld, Vincent Kompany, Jan Vertonghen, Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Romelu Lukaku font tous partie des meilleurs joueurs de la planète à leurs positions respectives.
Ces sept éléments-là sont les piliers de la sélection belge. Ils se connaissent parfaitement. Ils étaient déjà tous présents au Mondial 2014. Et seul Kompany a manqué (sur blessure évidemment) l’Euro 2016.
Leur expérience, leur talent et leur tempérament doivent conduire les Diables Rouges vers les sommets.

3/ Les joueurs-vedettes


Hazard-De Bruyne, un duo en or massif
     Les Diables ont-ils les moyens d’assumer leurs grandes ambitions ? - ©️ DIRK WAEM - BELGA  
L’un est considéré comme l’un des plus grands déstabilisateurs au monde, l’autre comme l’un des plus incroyables délivreurs de caviars. Eden Hazard et ses dribbles, Kevin De Bruyne et ses passes. Un duo qui fait frissonner tous les adversaires et qui fait pâlir d’envie tous les cadors.
Ils enchantent la Premier League et sont invariablement plébiscités par les observateurs pour leurs qualités phénoménales.
Mais les deux jeunes hommes doivent franchir un palier en équipe nationale.
Certes, Hazard assume désormais son rôle de capitaine en se montrant régulièrement décisif (7 buts et 6 assists lors de ses 13 rencontres sous Martinez). Mais on voudrait le voir encore plus "leader". Sentir qu’il est capable de littéralement porter cette équipe vers le haut.
Le problème de De Bruyne est plus complexe. Il évolue maintenant dans une position plus basse et ses statistiques s’en font légèrement ressentir (tout de même 1 but et 7 assists en 14 matches avec Martinez). Mais ce n’est pas vraiment le souci. Le joueur de Manchester City ne prend pas (encore ?) suffisamment les clés de l’entrejeu belge. Son influence est largement moindre en sélection qu’avec son club. Bien entendu, le dispositif et les automatismes ne sont pas les mêmes mais son intelligence doit rayonner avec les Diables.
La préparation a montré toute leur importance. Ce Mondial doit être le leur.

4/ Le parcours qualificatif pour le Mondial


Dans un groupe H assez faible, la Belgique n’a pas dû forcer son talent pour dominer la Grèce et la Bosnie-Herzégovine, ses principaux concurrents, et se qualifier tranquillement pour cette 21ème édition de la Coupe du Monde. Les Diables sont d’ailleurs les premiers européens à valider leur ticket pour la Russie dès septembre de l’année passée.
Avec neuf succès et un partage en dix journées, les protégés de Roberto Martinez n’ont jamais douté. Avec 43 buts inscrits et seulement 6 encaissés, les Diables ont fait parler leur potentiel offensif tout en affichant une grande solidité défensive.
A la lecture de ces chiffres, on serait en droit de croire que les Belges font partie des favoris à la veille du début du Mondial. Or, la sélection 'noir, jaune, rouge' ne joue toujours pas dans la cour des grands. Les Diables sont derrière la grille et cherchent l’entrée. Ils tournent autour.
S’ils la trouvent, ça peut faire mal. S’ils la trouvent…
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 13:06

Le Portugal en embuscade pour un improbable doublé
https://www.rtbf.be/sport/football/coupedumonde/detail_le-portugal-en-embuscade-pour-un-improbable-double?id=9932762
Grégoire Mahieu Publié le vendredi 01 juin 2018 à 09h00  

Le Portugal a créé une incroyable sensation il y a deux ans en s’invitant sur le toit de l’Europe. A la surprise générale, la Selecção est montée en puissance tout au long du tournoi pour finalement tenir tête à la France et s’offrir, malgré la blessure de sa superstar Cristiano Ronaldo, le Graal qui l’avait fui jusque-là. Les hommes de ce "bon vieux" Fernando Santos, figure paternelle par excellence, se sont libérés de cette pression populaire qui les accompagnait depuis l’immense déception de 2004 (défaite en finale de ‘son’ Euro contre la froide et implacable Grèce de Rehhagel).



Depuis l’apothéose de juillet 2016, l’effectif a pas mal évolué. Ricardo Carvalho a pris sa retraite, les grandes promesses André Gomes (FC Barcelone) et Renato Sanches (prêté par le Bayern Munich à Swansea) ont déçu, Nani (prêté par Valence à la Lazio) n’a plus les jambes tandis que le héros improbable du sacre européen Eder (Lokomotiv Moscou) a retrouvé l’anonymat. Ces cinq-là sont les grands absents de la liste des 23. Mais les supporters lusitaniens peuvent être rassurés, la relève est alléchante.
A quelques semaines du début du Mondial, les Portugais ne se présentent assurément pas dans la peau d’un favori. Mais ce statut leur convient à merveille et leur permet de travailler sereinement dans le calme. Présentation.

1/ Le système préférentiel

       Le Portugal en embuscade pour un improbable doublé - ©️ Tous droits réservés  
Le 4-4-2 pour libérer Cristiano Ronaldo
Santos est un coach intelligent. Son équipe doit se mettre au service de son quintuple Ballon d’Or. D’ailier dribbleur, CR7 s’est transformé en buteur axial à sang-froid. A 33 ans, il est inutile de demander au n°7 du Real d’effectuer un travail défensif. Il doit être constamment concentré sur son efficacité offensive. Pour cette raison, la Selecção propose un 4-4-2 à plat équilibré.
Une défense centrale très solide, deux latéraux dynamiques, des 'récupérateurs-relayeurs' disciplinés, un duo de meneurs de jeu techniques et deux attaquants affûtés : un onze de base attrayant et ambitieux.

2/ Les points-forts


Un noyau remanié, une jeunesse offensive de qualité
Préparer une nouvelle compétition après avoir connu le succès lors de la précédente est toujours très compliqué pour un sélectionneur. Doit-il faire confiance au groupe qui a décroché le rêve de tout un peuple ou doit-il au contraire insuffler du sang neuf pour éviter de tomber dans une certaine lassitude que tous les grands champions essaient de fuir ? Le dilemme est de taille.
     André Silva, nouvelle force offensive du Portugal - ©️ FRANCISCO LEONG - AFP  
Fernando Santos a tranché. Dix nouveaux éléments viennent rafraîchir le noyau des champions d’Europe. Aux côtés des cadres présents en France il y a deux ans (Rui Patricio, Pepe, Bruno Alves, José Fonte, Rafael Guerreiro, Cedric Soares, William Carvalho, Joao Mario, Joao Moutinho, Adrien Silva, Ricardo Quaresma et bien sûr Cristiano Ronaldo), on retrouve de nouvelles têtes venues bousculer les habitudes et rajeunir un effectif qui ne manque pas d’expérience. Mario Rui (26 ans/Naples), Ricardo Pereira (24 ans/FC Porto), Ruben Dias (21 ans/Benfica), Bruno Fernandes (23 ans/Sporting Lisbonne), Gelson Martins (23 ans/Sporting Lisbonne), Bernardo Silva (23 ans/Manchester City), Gonçalo Guedes (21 ans/prêté par le PSG à Valence) et André Silva (22 ans/AC Milan) auront tous un grand rôle à jouer. Ces cinq derniers éléments sont autant d’atouts offensifs qui manquaient sans doute en 2016.

3/ Le joueur-vedette


L’insatiable Cristiano Ronaldo
     Cristiano Ronaldo, l'insatiable - ©️ FRANCISCO LEONG - AFP  
Quintuple Ballon d’or, quintuple vainqueur de la Champions League, meilleur buteur de C1 lors des six dernières saisons, Cristiano Ronaldo n’en finit plus d’estomaquer les observateurs par son invraisemblable soif de trophées. La superstar portugaise est un exemple de professionnalisme. Malgré un individualisme notoire et un égo surdimensionné, CR7 est sans cesse à la recherche du geste juste qui emmènera son équipe au sommet. Le Merengue entraîne les autres dans le sillage de sa rage de vaincre et sur le chemin du dépassement de soi.
Parfois critiqué pour son égocentrisme et son manque de leadership en sélection, le natif de Madère s’est révélé… sur le banc de touche un soir de juillet 2016. Blessé au bout d’une vingtaine de minutes en finale de l’Euro, Ronaldo a rejoint les vestiaires en larmes avant de revenir au bord du terrain et de se muer en véritable… coach adjoint. Survolté, CR7 a motivé ses partenaires jusqu’au bout des prolongations et les a "tiré" vers un titre qui porte son sceau malgré des statistiques assez moyennes (3 buts inscrits en 7 matches).

4/ Le parcours qualificatif pour le Mondial


Battu d’entrée par la Suisse, son grand rival pour la première place du groupe B, le Portugal a profité de la faiblesse de ses autres adversaires pour emmagasiner des points et de la confiance. Trente buts marqués, deux encaissés pour huit succès consécutifs. Sans être flamboyants, les Luistaniens balaient à deux reprises Andorre, les Îles Féroé, la Lettonie et la Hongrie pour s’offrir une "finale" face aux Helvètes. Les Portugais doivent gagner et le font sans sourciller.
Portée par le duo d’attaque Cristiano Ronaldo-André Silva (15 buts pour CR7, 9 pour le buteur milanais), la Selecção s’est ouvert le chemin de la Russie. Avec certainement dans un coin de sa tête un rêve inavoué de doublé.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 13 Juin 2018 - 13:09

Deschamps et 'ses' Bleus visent une deuxième étoile

https://www.rtbf.be/sport/football/coupedumonde/detail_deschamps-et-ses-bleus-visent-une-deuxieme-etoile?id=9938230
Grégoire Mahieu  Publié le jeudi 07 juin 2018 à 07h00

La France reste sur une finale perdue il y a deux ans lors de 'son' Euro. Une grosse déception qui a assurément nourri un sentiment de revanche. Avec un effectif largement remanié (seulement 9 joueurs encore présents en Russie) mais sacrément enrichi en talent, la sélection de Didier Deschamps ne manque pas de potentiel pour accrocher une deuxième étoile à son maillot bleu.

Malgré un parcours qualificatif semé d’embûches, les Tricolores s’avancent vers cette 21ème édition de la Coupe du Monde avec ambition. Vingt ans après avoir triomphé en tant que capitaine, DD rêve de soulever un nouveau trophée. Présentation.

1/ Le(s) système(s) préférentiel(s)


Le 4-2-3-1 avec Griezmann dans sa meilleure position
Le sélectionneur français est pragmatique. Pour mettre son meilleur élément, Antoine Griezmann, dans les meilleures conditions, l’entraîneur basque s’appuie sur un 4-2-3-1 (qui tire franchement vers le 4-4-2). Le joueur de l’Atlético de Madrid n’est pas réellement un meneur de jeu ni un vrai attaquant de pointe. C’est tout simplement ce qu’on appelle communément un 9 et demi. Il doit jouir d’une liberté quasi-totale et pouvoir bénéficier d’un véritable point de fixation.
C’est pourquoi Olivier Giroud, pas le plus talentueux des attaquants français de cette génération, est un titulaire indiscutable. La relation Grizou-Giroud est ultra-complémentaire. Aux côtés de ce duo, DD s’est trouvé deux pépites exceptionnelles. Si on en fait beaucoup trop autour de Kylian Mbappé, sa capacité à déstabiliser toutes les défenses n’est déjà plus à prouver à seulement 19 ans. Et la technique de Thomas Lemar, qui doit retrouver son meilleur niveau après une saison en demi-teinte, offre un penchant tout en finesse sur le flanc gauche.
Les deux gros travailleurs que sont Blaise Matuidi et N’Golo Kanté font parfaitement le lien dans le cœur du jeu devant la charnière centrale prometteuse mais parfois bancale que forment Raphaël Varane et Samuel Umtiti.
Seule interrogation de ce onze de base : le manque de rythme des deux latéraux (Djibril Sidibé et Benjamin Mendy) qui reviennent de blessures.
     Deschamps et 'ses' Bleus visent une deuxième étoile - ©️ Tous droits réservés  
Le 4-3-3, solution efficace pour muscler l’entrejeu
On l’a dit, Deschamps est un entraîneur qui n’aime pas les fioritures. En cas de besoin, il a depuis longtemps travaillé un système à trois têtes pour solidifier le cœur du jeu. Avec Kanté, il possède une vraie sentinelle capable d’évoluer seule devant la défense. Avec Paul Pogba, Corentin Tolisso et Matuidi, il a trois infiltreurs de haut vol. L’irrégularité de la 'Pioche', un des plus grands potentiels de cette équipe, pose énormément de questions mais son talent est indéniable. De sa capacité à se mettre au service du collectif dépendra sa présence dans le onze de base. Surtout que Tolisso se montre d'une régularité exceptionnelle sous le maillot bleu.
Cette seconde option a un petit désavantage au niveau offensif : dans ce cas-là, Griezmann doit s’exporter sur un côté. Son influence est donc moins importante. Toutefois, le soutien du milieu gauche peut tout de même lui permettre de se réaxer la plupart du temps.
     Deschamps et 'ses' Bleus visent une deuxième étoile - ©️ Tous droits réservés  

2/ Les points-forts


Un entraîneur habitué à gagner
     Deschamps et 'ses' Bleus visent une deuxième étoile - ©️ FRANCK FIFE - AFP  
En tant que joueur, Deschamps à tout gagné (une Coupe du Monde et un Euro avec la France, deux Champions League avec Marseille et la Juventus, notamment). Et depuis qu’il a embrayé sur une carrière d’entraîneur, son aura continue de faire des merveilles. Dès ses premiers pas sur un banc de touche, DD emmène l’AS Monaco en finale de la C1. Pour ses retours à la Juve et à l'OM, il empile les trophées. Enfin, à la tête des Bleus, le Basque atteint la finale de l’Euro 2016.
Bourré d’ambition, gagneur insatiable, Deschamps tire ses joueurs vers le haut et leur inculque invariablement sa soif de vaincre.
Un noyau complet et plein de ressources
     Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, deux pépites bleues - ©️ FRANCK FIFE - AFP  
La sélection de la 'Desch' a réservé quelques surprises mais ce noyau forme un ensemble très cohérent.
Aux côtés des cadres (Hugo Lloris, Steve Mandanda, Varane, Kanté, Matuidi, Pogba, Griezmann et Giroud), on retrouve des joueurs qui ont explosé depuis deux ans (Alphonse Areola, Sidibé, Umtiti, Mendy, Ousmane Dembélé, Lemar et Mbappé), des éléments en grande forme (Adil Rami, Nabil Fekir et Florian Thauvin) et des petits nouveaux tout frais qui ont tout à prouver (Benjamin Pavard, Presnel Kimpembe, Lucas Hernandez et Steven Nzonzi).
Un cocktail riche et puissant.
Bien sûr, il faut trouver un vrai patron dans le trio Lloris-Varane-Umtiti. Bien sûr, il faut gérer le cas Pogba. Bien sûr, il faut que les jeunes Dembélé, Lemar et Mbappé assument le poids des attentes et respectent les consignes défensives si chères à leur coach. Mais les ressources sont bel et bien présentes pour réaliser quelque chose de grand.

3/ Le joueur-vedette


Griezmann, enfin une finale réussie
     Deschamps et 'ses' Bleus visent une deuxième étoile - ©️ FRANCK FIFE - AFP  
Double buteur en finale de l’Europa League contre l’Olympique de Marseille en mai dernier, le Madrilène a fait taire les critiques nées de ses deux finales ratées en 2016.
Il y a deux ans, Grizou conduit l’Atlético de Madrid en finale de la Champions League et la France en finale de l’Euro. Décisif dans ces deux campagnes, notamment en demi-finale, le Mâconnais ne parvient pas à poursuivre sur sa lancée et échoue à deux reprises dans sa quête des sommets.
Cette saison, il a donc mis tout le monde d’accord : non, il n’est pas maudit ! Et il veut continuer à le prouver dès le mois de juillet.

4/ Le parcours qualificatif pour le Mondial


Les Bleus débutent par un premier accroc. Incapables de trouver la faille face à la Biélorussie, les Français perdent déjà un joker dans un groupe qui comprend tout de même les Pays-Bas et la Suède. Heureusement, les hommes de Deschamps vont enchaîner quatre succès consécutifs (dont deux faces à leurs principaux rivaux) pour s’installer en tête. Mais l’irrégularité des Tricolores va venir par deux fois ralentir le mouvement.
La défaite en Suède dans les arrêts de jeu relance le suspense. Deux mois après, les Bleus domptent largement les Oranje mais concèdent dans la foulée un partage blanc inquiétant contre le Luxembourg. Ces deux contre-temps ne seront finalement que des mauvais souvenirs puisque la France bat, non sans peine, la Bulgarie et la Biélorussie pour valider son ticket pour la Russie.
Si le parcours n’est pas lisse (7 succès, 2 partages et 1 défaite, 18 buts marqués pour 6 encaissés), cette campagne a permis d’incorporer en douceur les nouveaux talents émergents et de renforcer un esprit de groupe déjà bien présent.
Après la déception de l’Euro, les Bleus veulent triompher.
Vingt ans après le sacre de 98', cette génération prometteuse peut à nouveau couronner le porte-bonheur du football français.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018
Revenir en haut 
Page 27 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28 ... 31 ... 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: