UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 27, 28, 29
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Mer 6 Avr 2016 - 12:42

Rappel du premier message :

1998

 Coupe du Monde ????‏Compte certifié @fifaworldcup_fr 9 juin
UN JOUR, UN JOUEUR   ZINÉDINE ZIDANE  Le magique milieu de terrain a mené la France à deux finales de Coupe du Monde. En 1998, il marqua deux fois en finale, offrant aux Bleus le premier titre mondial de leur histoire. En 2006, il reçut le Ballon d'Or du tournoi.
  
[*]










Dernière édition par jeusetmatch le Lun 11 Juin 2018 - 9:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Yuzuru



Messages : 199
Date d'inscription : 01/06/2018

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 15 Juin 2018 - 16:43

VENDREDI 15 JUIN 2018

(sur beIN Sports)



o



programme TV complet de la Coupe du monde 2018.





  Egypte-Uruguay : Salah débute sur le banc

Les compos

Egypte:
El Shenawy; Fathy, Gabr, Hegazy, Abdelshafy; Eneny, Hamed; Warda, Elsaid, Trezeguet; Mohsen

Uruguay:
Muslera; Valera, Godin, Gimenez, Caceres; Nandez, Bentancur, Vecino, De Arrascaeta; Suarez, Cavani
-

Le Monde il y a 3 minutes

En direct du stade  
Ovation de la tribune égyptienne à l'entrée de Salah sur le terrain. La star des Pharaons est sur le banc on le rappelle. Va-t-il entrer en jeu ? Cela dépendra sûrement de la tournure des événements.
Cet homme-là, de rouge vêtu lors de la conférence de presse hier, est en quête d'un record. A priori, cela ne sera pas pour aujourd'hui puisqu'il est lui-aussi sur le banc. Le gardien égyptien Essam El-Hadary pourrait devenir au cours du mois de juin le plus vieux joueur à disputer un match de Coupe du monde. Il a 45 ans et six mois aujourd'hui. Le détenteur du record est le gardien colombien Mondragon depuis le Mondial 2014 (43 ans).









le stade





Cavanah



























mi temp
reprise























[/quote]

Et fini sur le banc
Revenir en haut Aller en bas
Yuzuru

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 11
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 15 Juin 2018 - 16:44

Le Maroc va gagner
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 15 Juin 2018 - 16:44

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 15 Juin 2018 - 16:48

VENDREDI 15 JUIN 2018

[center]

(sur beIN Sports



programme TV complet de la Coupe du monde 2018.






un fan iranien

     


 
©️ Getty Images

16:59 

L'arbitre de la rencontre est turc, il s'agit de Monsieur Çakir.

1e

Le coup d'envoi de la première période a été donné ! Le Maroc a engagé.

3e 

Depuis le coup d'envoi, le Maroc a le pied sur le ballon et fait le siège sur le but iranien.

4e 

Le Maroc continue ses offensives ! Sur son côté droit, Amrabat déborde et centre au premier poteau. Le latéral droit trouve un partenaire qui met sa tête au-dessus des buts.


Le Maroc semble avoir mieux commencé le match. L'Iran doit en prendre le contrôle avec des petites passes simples.

8e 

Nouvelle opportunité pour le Maroc ! Longue ouverture pour Boussoufa qui sert El Kaabi.
L'attaquant marocain ne se pose pas de questions et tente sa chance. Le ballon passe à côté du but de l'Iran.


La frappe d'El Kaabi !
Sur une longue ouverture dans la surface iranienne, Cheshmi écarte le danger de la tête au duel avec Amrabat. Le défenseur iranien remet malheureusement le ballon dans l'axe et El Kaabi en profite pour tenter sa chance. Sa demi-volée passe de peu à côté des cages de Beiranvand qui accompagne en sortie de but !




Carton jaune pour D. Shojaeian
Après une remise complètement ratée, Boussoufa s'arrache pour rattraper son erreur mais Shojaei intervient en retard pour le stopper. Le capitaine iranien reçoit le premier avertissement pour cette faute inutile dans l'entrejeu.

11'
Les joueurs de Carlos Queiroz n'arrivent pas à mettre en place leur jeu. Le sélectionneur portugais tourne déjà en rond dans sa zone sur le côté du terrain et doit certainement chercher des solutions.
12'
Sur une touche côté gauche, Shojaei décroche pour demander le ballon et a finalement du temps pour adresser le premier centre de son équipe. Des coéquipiers sont présents mais El Kajoui s'impose dans les airs en repoussant du poing.

15'  
Nouvelle intervention de M. Çukir     
pour une faute de Harit sur Ramin. Le jeune ailier marocain ne semble pas d'accord et échange un mot avec son adversaire. L'arbitre turc vient donc parler avec le numéro 18 qui reprend sa place.
17'
La physionomie de la rencontre n'a pas changé après un plus d'un quart d'heure de jeu. Les Lions de l'Atlas dominent largement les débats et font le jeu face à des Iraniens regroupés dans leur moitié de terrain et qui n'arrivent pas à combiner, notamment dans le camp adverse.
18'  
Attention à ce tacle non maîtrisé d'Amiri sur Belhanda. Le numéro 11 iranien, complètement en retard, est intervenu par derrière. L'arbitre ne sort pas de carton mais rappelle à l'ordre ce dernier. Bon coup franc à suivre pour le Maroc.
19'  
La double occasion pour le Maroc !
Sur ce coup franc lointain, le ballon est remis en retrait de la tête sur Ziyech. Le numéro 7 marocain manque sa reprise mais la défense iranienne n'arrive pas à dégager. Dans ce cafouillage, Belhanda tente sa chance au deuxième poteau mais manque sa tentative. Le cuir revient finalement sur Belhanda qui ouvre bien son pied pour marquer : Beiranvand sort une belle parade au sol !
21'  
La contre-attaque de l'Iran !
La rencontre s'emballe de plus en plus ! Sur l'action suivante, les Iraniens amorcent un contre et un 4 contre 3 est à jouer. Ansarifard est trouvé sur la gauche et le numéro 10 peut croiser sa frappe mais sa tentative, beaucoup trop molle, est repoussée par la défens marocaine !
24'
Après un début de rencontre compliqué, les joueurs de Carlos Queiroz ont enfin retrouvé des couleurs. Les Iraniens sont en effet plus entreprenants dans le camp marocain et les offensives se multiplient. Mais pour le moment, les centres sont repoussés par Benatia et ses coéquipiers.


L'Iran doit être plus concentré en possession de balle. Il la perd trop facilement après seulement deux ou trois passes.





Achraf Hakimi et Amine Harit sont devenus les deux plus jeunes joueurs marocains à participer à une Coupe du Monde.

26'
Superbe travail sur le côté gauche de la part des Lions de l'Atlas et Hakimi revient sur son pied droit pour frapper. Sa tentative est contrée et Belhanda essaye lui aussi de tester Beiranvand. Le gardien iranien n'a rien à faire puisque Cheshmi repousse à son tour du dos.
28'
Le rythme de la rencontre a véritablement baissé depuis plusieurs instants puisque les joueurs iraniens ont mis le pied sur le ballon et prennent leur temps pour organiser leur jeu. Carlos Queiroz donne d'ailleurs de nombreuses consignes depuis le bord du terrain.
30'  
La percée de Harit !
Servi dans son couloir gauche, Amine Harit sollicite un partenaire dans l'axe pour un une-deux et le numéro 18 arrive ensuite à rentrer dans la surface avec sa vitesse. L'ancien joueur du FC Nantes se met sur son pied droit pour enrouler son ballon mais sa tentative termine dans les gants de Beiranvand !
32'
Sur un coup franc lointain, Pouraliganji est au duel dans la surface marocaine avec Benatia et le milieu iranien tombe. Ce dernier demande un penalty pour une poussette du capitaine adverse mais M. Çukir ne bronche pas.
34'  


Carton jaune pour K. El Ahmadi
M. Çukir sort son deuxième carton jaune de la rencontre pour El Ahmadi, auteur d'une faute dans le dos d'Azmoun qui avait fait la différence plein axe. Les Iraniens ont donc un coup franc intéressant à négocier.
35'
Jahanbakhsh se charge de ce coup franc lointain. Le numéro 18 iranien décide de frapper en force mais le ballon termine dans les tribunes puisque sa frappe est trop enlevée. El Kajoui va pouvoir dégager avec un six mètres.



L'Iranien Milad Mohammadi et le défenseur marocain Mehdi Benatia s'affrontent dans les airs. — Giuseppe CACACE / AFP

37'  
M Çukir décide d'arrêter le jeu car un joueur de l'Iran est resté au sol. Il s'agit d'Azmoun qui semble touché à la cheville. Le numéro 20 s'est stoppé dans l'entrejeu mais se relève finalement. Le staff médical prévient Carlos Queiroz que tout va bien.
39'
Sur une mauvaise transmission, Shajaei perd le ballon. Ziyech récupère et adresse un bon centre tendu à destination d'El Kaabi, mais le numéro 9 est un peu trop court pour placer sa tête. Beiranvand relance rapidement derrière pour l'Iran.

41'
Hervé Renard semble agacé dans sa zone. Le technicien des Lions de l'Atlas semble réagir à une décision de M. Çukir qui a sanctionné un excès d'engagement d'El Kaabi.

43'  
La double parade d'El Kajoui !
Quelle occasion pour l'Iran ! Sur une contre-attaque, les joueurs de Carlos Queiroz transperce le rideau marocain et Azmoun est servi dans le dos de Benatia, dernier défenseur marocain. Le numéro 20 se présente face à Munir mais sa frappe un peu écrasée est sortie par le gardien marocain. Ce dernier se relève très vite et s'impose ensuite face à Jahanbakhsh ! Incroyable !

45'  

Temps additionnel 2 minutes

Mi-temps  

score nul et vierge !

les joueurs marocains





Le Maroc a dominé les débats !


Début de la 2è période

46'
C'est reparti à Saint-Pétersbourg entre les Lions de l'Atlas et les Iraniens ! Ces derniers ont d'ailleurs engagé pour ce deuxième acte. Aucun changement n'a été effectué à la pause.
47'  


Carton jaune pour A. Jahanbakhsh
Auteur d'une grosse semelle sur Ziyech, Jahanbakhsh reçoit directement un carton jaune de la part de M. Çukir. Une sanction logique puisque le numéro 19 a pris la cheville de son adversaire.
49'
Très bon travail d'Amrabat côté droit qui arrive à se créer un espace pour centrer. Le ballon arrive au deuxième poteau sur Harit qui tente directement une volée de l'intérieur du pied. Ça passe largement à côté.
51'
Les joueurs de Carlos Queiroz bénéficient encore une fois d'un contre pour venir créer le danger. Trouvé entre deux lignes, Azmoun se retourne et cherche un coéquipier dans le dos de la défense mais Benatia avait vu juste et intercepte cette transmission.
55'  
Superbe accélération de Harit qui s'avance plein axe pour venir créer le danger, mais c'était sans compter sur un excellent retour d'Ebrahimi dans ses pieds. L'attaquant iranien reste d'ailleurs au sol pour une douleur au niveau des côtes. Le numéro 9 sort quelques instants pour se faire soigner.
57'
La deuxième période n'a pas encore réellement débuté. Les vingt-deux acteurs s'arrachent le ballon sur la pelouse et les occasions ne sont pas présentes depuis le retour des vestiaires. Les sélectionneurs vont peut-être devoir procéder à des changements pour apporter du sang neuf.
60'
Comme dans le premier acte, les hommes de Hervé Renard ont la possession mais n'arrivent pas, cette fois-ci, a créé le danger sur les cages de Beiranvand. Le gardien iranien n'a rien eu à faire pour le moment en deuxième période, tout comme Munir de l'autre côté du terrain.
62'
Les Marocains obtiennent un corner. Boussoufa cherche donc un coéquipier dans la surface mais Beiranvand s'interpose le poing en avant. Les Iraniens partent donc en contre mais Jahanbakhsh fait le mauvais choix et temporise.
✔️
@OptaJean

41 - Medhi Benatia ???????? a réussi 41 passes en 1ère période, soit presque autant que toute l'équipe de l'Iran ???????? (62).
Occupation. #MARIRN #CM2018
65'
Harit est fauché à l'entrée de la surface mais M. Çukir laisse l'avantage puisque Boussoufa peut centrer. Le ballon termine directement en sortie de but et l'occasion de créer le danger s'envole. Sur le bord du terrain, les premiers changements se préparent.
67'
Changement pour Iran
D. Shojaeian
M. Taremi
Carlos Queiroz réalise un changement en premier. Le technicien portugais remplace son capitaine Shojaei par Mehdi Taremi.
69'
Nouvelle percée de Jahanbakhsh depuis le côté droit. Le numéro 18 iranien fait preuve de bonne volonté et obtient un corner.
Les visiteurs vont pouvoir tenter quelque chose.
72'Alors qu'il ne reste qu'une vingtaine de minutes dans cette rencontre, Marocains et Iraniens n'ont toujours pas eu une seule occasion en deuxième période. Les deux formations ne trouvent pas la solution pour emballer cette partie, et les duels se multiplient.
73'La rencontre est hachée par les nombreuses fautes. C'est au tour d'Amrabat de rester au sol après une charge d'un adversaire. Le numéro 16 semble sonné et le staff médical demande le changement mais le joueur veut reprendre sa place.
76'
Changement pour Maroc
Hervé Renard est obligé de procéder à son premier changement: Nordin Amrabat laisse sa place à son frère, Sofyan.
Amrabat

Le sélectionneur des Lions de l'Atlas réalise rapidement un deuxième changement puisque son attaquant de pointe El Kaabi cède sa place à Bouhaddouz.
78'M. Çukir stoppe le jeu. Ebrahimi est encore une fois touché. Le numéro 9 iranien ne devrait pas reprendre la rencontre même s'il se relève.
Changement pour Iran
Carlos Queiroz fait donc sortir son numéro 9 Ebrahimi. Ce dernier est remplacé par Montazeri.
80'
Après un magnifique enchaînement dans la surface iranienne, Belhanda remet en retrait de la tête sur Ziyech.
À l'entrée de la surface, le numéro 7 des Lions de l'Atlas décoche une magnifique demi-volée qui prend la direction du but.
Beiranvand se couche bien sur sa droite pour repousser et empêcher l'ouverture du score !
82'
Changement pour Maroc
Nouveau changement pour Hervé Renard : Da Costa prend la place de Harit.
83'
Jahanbakhsh demande le changement. Le numéro 18 iranien a des crampes et s'écroule sur la pelouse. Ce dernier fait signe à son banc de touche qu'il ne peut pas continuer.
Le dernier changement de la partie a donc lieu puisque Jahanbakhsh, qui sort sur civière, laisse sa place à Ghoddos.
Le temps passe et les deux équipes n'ont toujours pas inscrit le moindre but. Le ballon change souvent de camp mais celui-ci n'arrive pas souvent dans les deux surfaces. Il ne reste que quelques minutes pour faire la différence.

Sur un centre depuis le côté droit, Akimi est devancé dans les airs. Le ballon retombe derrière sur Rezaeian qui est fauché par Saïss. Le numéro 6 marocain s'excuse et reprend sa place.
'
Temps additionnel 6 minutes

90+2'  





Carton jaune pour K. Ansarifard
Ansarifard est sanctionné d'un avertissement pour avoir anéanti une contre-attaque marocaine... Les esprits s'échauffent légèrement sur la pelouse mais aussi entre les deux staffs. Tout le monde retrouve finalement son calme et la rencontre peut reprendre.
90+4'
Lancé dans le dos de la défense marocaine, Ghoddos est fauché par un adversaire. Le numéro 14 obtient ainsi un coup franc excentré à proximité du poteau de corner. L'Iran va donc pouvoir tenter sa chance.


 OptaJean  ✔️  @OptaJean


2006 - Aziz Bouhaddouz  est le premier remplaçant à inscrire un but contre son camp en Coupe du Monde  depuis Petit avec le Portugal  contre l'Allemagne en juillet 2006.
Cruel.
#Worldcup #MARIRN
7:04 PM - Jun 15, 2018

Le cauchemar pour le Maroc !
L'Iran ouvre le score dans le temps additionnel ! Sur ce coup franc tiré depuis le couloir gauche, Pouraliganji met le ballon au premier poteau et le malheureux Bouhaddouz met le ballon au fond des filets d'un coup de tête ! 1-0 pour l'Iran !


Fin du match à Saint-Pétersbourg !

Au bout de cette rencontre, l'Iran surprend le Maroc et s'impose 1-0 pour ce premier match du groupe B ! Dominés en première période, malgré une énorme occasion avant la pause, les Iraniens ont tenu tête aux Lions de l'Atlas durant toute la deuxième période. Ziyech (80e) s’est procuré la seule occasion du deuxième acte pour le Maroc mais la sélection entraînée par Hervé Renard a finalement lâché un point suite au but contre son camp de Bouhaddouz (90e+5, 1-0) ! Avec ce précieux succès, l'Iran prend la tête de la poule B avant Portugal-Espagne, le Maroc est dernier.

Homme du match : Mehdi Benatia




  • Victoire 0-1 de l'Iran sur un but dans les arrêts de jeu







  • Bouhaddouz marque contre son camp et finit le match en larmes







  • L'Iran attendait cette victoire depuis son succès en 1998 face aux États-Unis






classement

vidéo
https://www.youtube.com/embed/rG6hK0eZ_Ys





Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 6:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 15 Juin 2018 - 19:38

L'Iran piège le Maroc à la dernière seconde
Publié le vendredi 15 juin 2018 à 18:58 | Mis à jour le 15/06/2018 à 19:21
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/L-iran-piege-le-maroc-a-la-derniere-seconde/911676

L'Iran a battu le Maroc sur le fil (1-0) ce vendredi pour le premier match du groupe B de la Coupe du monde.

Football - Coupe du monde - La joie des Iraniens après le but contre son camp de Bouhaddouz. ( Reuters)

Le match : 0-1


Le Maroc n'a pas vaincu la malédiction. Les Lions de l'Atlas, qui espéraient une première victoire dans un premier match de Coupe du monde, ont été cruellement battu par l'Iran (1-0) ce vendredi, à Saint-Pétersbourg.


Le film du match


Les hommes d'Hervé Renard sortent de ce match avec de nombreux regrets. Avec un peu plus de réalisme et d'adresse, ils auraient pu signer une victoire importante dans ce groupe B où figurent également l'Espagne et le Portugal. Mais ils ont été piégés dans les dernières secondes de la rencontre à la suite d'un but contre son camp de Bouhaddouz (90e+5) à la suite d'un coup franc d'Ehsan Hajsafi.

Pour l'Iran, il s'agit de la deuxième victoire en Coupe du monde après celle en 1998 contre les Etats-Unis (2-1). «Mais nous ne tolérons pas qu'on nous dise qu'on ne peut pas gagner, disait Carlos Queiroz, le sélectionneur de la «Team Melli» avant la rencontre. Nous n'acceptons pas qu'on réduise à néant nos espoirs.» Les Iraniens y ont cru jusqu'au bout malgré un début de match compliqué durant lequel ils ont eu la tête sous l'eau durant les vingt premières minutes. Ils auraient pu se faire punir à la 19e minute sur une triple occasion marocaine sur laquelle Ziyech, Belhanda puis Benatia ont vu leur frappe contrée.

Beiranvand, le gardine iranien a également sauvé son équipe à 10 minutes du terme du match en repoussant une superbe frappe de Ziyech servi par Belhanda (80e).

De son côté, l'Iran ne s'est procuré qu'une double occasion avec les frappes coup sur coup d'Azmoun puis Janhanbakhsh repoussée par El Kajoui, le gardien marocain (43e). En seconde période, les Perses ont surtout subi, se montrant solidaires et solides défensivement, l'une de leur principale qualité. La faute de Sofyan Amrabat sur Ghoddos en toute fin de rencontre, a amené le coup franc qui a changé le destin du match.
Le joueur : La déception Azmoun

Avec un surnom comme « le Messi iranien » on attendait forcément beaucoup de Sardar Azmoun. L'attaquant de l'Iran (23 ans) est passé à côté de son match face au Maroc faisant preuve d'une grande maladresse. Peut-être était-ce dû à la pression d'un premier match en Coupe du monde ? Toujours est-il qu'il a commis un nombre incalculable d'erreurs techniques et a perdu beaucoup de ballons. A la 43e minute, il a eu l'occasion de conclure un contre de son équipe mais il a buté sur le gardien du Maroc, El Kajoui. On ne l'a pratiquement pas vu en seconde période.

0 L'Iran a inscrit un but sans tenter le moindre tir en 2e période contre le Maroc, une première sur une période d'un match de Coupe du Monde depuis 1966. (Opta)




Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Ven 15 Juin 2018 - 19:39

VENDREDI 15 JUIN 2018

sur TF1 et beIN Sports.





programme TV complet de la Coupe du monde 2018.





Coupe du Monde 2018 : Portugal et Espagne dos à dos grâce à un immense Ronaldo







COMPTE-RENDU - Le premier choc de ce Mondial 2018 a tenu toutes ses promesses, vendredi 15 juin à Sotchi : 3-3, avec un triplé de la star portugaise du Real Madrid.







Cristiano Ronaldo à Sotchi le 15 juin 2018 Crédit : Nelson Almeida / AFP  
  Gregory Fortune
Journaliste RTL   publié le 15/06/2018 à 19:00 mis à jour le 15/06/2018 à 22:18

Autant les deux premières rencontres de ce vendredi 15 juin en Russie ne laisseront guère de souvenirs, autant le match de la soirée donne envie d'en revoir le plus vite possible. Première grande affiche de cette 21e Coupe du Monde, possible finale avant l'heure, le choc du groupe B entre l'Espagne et le Portugal a tenu toutes ses promesse : six buts, un scénario passionnant et un homme au dessus du lot, Cristiano Ronaldo.

Arrivé sur le sol russe entouré de questions sur son avenir personnel, ses statistiques moins flamboyantes en fin de saison avec le Real Madrid et ce chiffre, trois buts seulement en trois participations au Mondial, la star portugaise de 33 ans a forcé le respect, quoi qu'on pense du personnage. Après un seul match en 2018, le compteur passe de trois à six. Et l'Espagne, qui se voyait sortir de la rencontre avec les trois points, doit se contenter d'un seul.

Costa répond à Ronaldo










Dès la 4e minute, l'arbitre italien Gianluca Rocchi signalait le point de penalty en faveur du Portugal après un accrochage entre "CR7" et Nacho dans la surface. Pas d'appel à la vidéo. Sanction transformée sans trembler par le quintuple Ballon d'Or. 1-0. Sonné par l'éviction de son sélectionneur Julen Lopetegui deux jours plus tôt, comment allait réagir l'Espagne ? En patronne sûre de son jeu. Diego Costa prend le meilleur sur Pepe sans doute avec une faute, non sifflée, réalise un numéro dans la surface, trompe De Gea d'une frappe du droit.

La mi-temps approche. Le Portugal va pouvoir souffler. Mais juste avant, Ronaldo est servi par Guedes dans l'axe devant la surface. Frappe du gauche sans contrôle. De Gea, sur la trajectoire, se troue. 2-1 (44e). Mais le match Costa-Ronaldo reprend dès la reprise. 55e minute. La Roja égalise de nouveau grâce à l'attaquant de Chelsea à la suite d'un coup franc. Et passe devant moins de trois minutes plus tard sur un bijou de Nacho : reprise de volée sèche du droit qui rentre après avoir heurté les deux poteaux de Rui Patricio.

Maître coup franc










L'Espagne repasse en mode rouleau compresseur, multiplie les passes à l'infini. Réduits au rôle de spectateurs impuissants, les Portugais semblent plus proche du 4-2 que du 3-3. Jusqu'à cette faute de Piqué sur Ronaldo aux 20 m, plein axe (88e). L'attaquant du Real pose le ballon, inspire, expire, fixe la cage. Pour lui, c'est comme un penalty ? Oui. D'une frappe enroulée du droit, il contourne le mur espagnol, ne laisse aucune chance à De Gea. 3-3. Les Marocains, prochains adversaires mercredi 20 juin (14h) sont prévenus. Les Espagnols se frotteront, eux, à l'Iran six heures plus tard.








classement

meilleurs moments en vidéo





Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 6:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 3:03



Dernière édition par jeusetmatch le Sam 16 Juin 2018 - 3:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 3:24





Coupe du monde - Découvrez la Kazan Arena, théâtre du premier match des Bleus

les équipes







Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 6:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 11:57

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 12:03

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 14:05


Publié le samedi 16 juin 2018 à 13:20 | Mis à jour le 16/06/2018 à 13:24

Antoine Griezmann a ouvert le score sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu, contre l'Australie, ce vendredi.

https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Video-le-but-d-antoine-griezmann-sur-penalty-contre-l-australie/911918


Antoine Griezmann ouvre le score. ( R.Martin L'Equipe)

Antoine Griezmann a ouvert le score sur penalty à la 58e minute contre l'Australie, ce vendredi, pour l'entrée en lice des Bleus à la Coupe du monde. Il avait lui-même obtenu la faute, qui a été signalée après arbitrage vidéo. L'attaquant de l'Atlético de Madrid a envoyé une lourde frappe du gauche, sur la gauche de Ryan.

2ÈME BUTTTTTTTT
de Poggba félicité par Giroux



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 14:17






14:10  
 
Homme du Match


 

Antoine GRIEZMANN
France




14:09  
PHOTOS FINISH










1 / 9
   

14:03  


Sarah Widera
Analyse de fin de match : L'Australie a longtemps tenu tête à l'un des favoris à la victoire finale. Peut-être que les Socceroos auraient mérité de partager les points, mais ils peuvent être satisfaits de leur performance. bien organisés et agressifs en défense, ils ont en plus eu le mérite de revnir au score après le premier but français. L'entraîneur Bert van Marwijk peut s'appuyer sur des bases solides pour préparer les prochaines rencontres. Prochain match : le 21 juin contre le Danemark à Samara.
 

13:59  
POGBA DANS LA LUMIERE
Discret en première période, Paul Pogba est entré dans la lumière au meilleur moment, pour sortir les Français d'une bien mauvaise situation. Un but décisif qui fera beaucoup de bien aux Bleus, qui pourront analyser plus tranquillement leur performance du jour et tenter de progresser avant les deux prochains matches.
 
Le joueur de Manchester United a reconnu avoir été bien aidé par la déviation du défenseur sur l'action décisive, mais cela ne l'empêche pas de savourer le moment : "Marquer des oreilles, marquer du nez, marquer du pied : tant qu'elle rentre, c'est bon !", a-t-il confié immédiatement après le match.
 

13:54  
France
Statistiques  
Australie
53%

48%
Possession








[th]Tirs[/th]
13Tirs4
6Cadré(s)1
4Non-cadré(s)2
3Bloqué(s)1





[th]Discipline[/th]
15Fautes commises19
1Jaune(s)3
0Deuxième carton jaune et carton rouge0
0Cartons rouges0





[th]Attaque[/th]
5Corner(s)1
0Hors-jeu 0
18Coups francs 16
1Arrêt(s)4
Coup de sifflet final !

13:50  
LES CINQ DERNIERES MINUTES
Cinq minutes à tenir pour les Bleus cinq minutes pour tout donner côté australien. C'est le temps additionnel annoncé par l'arbitre uruguayen. 
Tic tac, tic tac, tic tac...

13:48  


Adrien Gingold
Si tu ne trouves pas la voie, change de tactique. Ainsi aurait peut être parlé Confucius s'il avait été entraîneur. Les Français ont essayé de s'appuyer sur les qualités de Giroud, troisième meilleur buteur de l'histoire des Bleus, pour trouver la faille dans la défense australienne. Et cela a payé : déviation pour Pogba, auteur du but qui - pour l'instant - donne trois points à la France.
 

88'  

Nabil FEKIR (France) tire au but.
Encore un coup franc mal négocié par les Tricolores. Celui de Nabil Fekir ne décolle pas, et finit dans le bas du mini-mur australien. Peut-être un axe de travail pour Didier Deschamps à l'entraînement cette semaine.

13:43  
COMPTE ROND
Le compteur de buts de Paul Pogba indique désormais 10 buts en 55 sélections. Son dernier but en équipe nationale datait de mars dernier... en Russie ! 






Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 5:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 14:28

France - Australie : le résumé du match et les buts en vidéo

http://www.linternaute.com/sport/foot/1464830-resultat-france-australie-coupe-du-monde-score-griezmann-pogba-le-resume-du-match-et-les-buts-en-video/
Jérôme Desmas, Mis à jour le 16/06/18 14:21  Linternaute.com

 
RESULTAT FRANCE - AUSTRALIE - L'équipe de France s'est imposée dans la douleur face à l'Australie, ce samedi, sur le score de 2-1, grâce à un but en fin de match de Paul Pogba. Découvrez le résumé du match et les buts en vidéo.
Samedi, pour le compte de la première opposition du groupe C de la Coupe du monde 2018, l'Australie jouait au Kazan Arena pour y affronter la France. La formation française s'est imposée (2-1), grâce à des buts d'Antoine Griezmann (sur penalty) et de Paul Pogba, contre une réalisation de Mile Jedinak (sur penalty). Après ce résultat, la France s'installe à la 1re place du groupe C et la sélection australienne à la 2e. Pogba a fait basculer le match en faveur de la France à la 80e minute, sur une passe de Giroud. Griezmann avait ouvert le score sur penalty pour la formation française à la 58e minute, suite à une faute de Josh Risdon. Jedinak avait égalisé sur penalty pour l'Australie à la 62e minute (1-1), suite à une faute de Samuel Umtiti. Corentin Tolisso (France) a été averti à la 76e minute, ainsi que trois joueurs de l'équipe australienne : Leckie (13e), Risdon (57e) et Behich (87e). Les Bleus a été la formation la plus menaçante en cadrant 7 frappes (sur 9 tirs) contre 1 pour les Socceroos (sur un total de 3). La possession a été supérieure du côté des Français avec un pourcentage de 57 % contre 43 %. Les prochains matchs de la France et de l'Australie : La France jouera face au Pérou lors de son prochain match, le 21 juin 2018 à 17h00 (heure française) pour le 2e match du groupe C. L'Australie, de son côté, jouera face au Danemark le même jour à 14h00 (heure française) pour le 2e match du groupe C. Feuille de match :


  • France - Australie : 2-1
  • Affluence : 41 279 spectateurs
  • Arbitre : Andres Cunha
  • Buts : Antoine Griezmann 58e et Paul Pogba 80e pour la France, Mile Jedinak 62e pour l'Australie
  • Avertissements : Tolisso (76e) pour la France, Leckie (13e), Risdon (57e) et Behich (87e) pour l'Australie
  • Aucun joueur expulsé
  • Composition de la France : Lloris (1), Pavard (2), Umtiti (5), Varane (4), Hernandez (21), Kante (13), Pogba (6), Tolisso (12) [puis Matuidi à la 78e ], Griezmann (7) [puis Giroud à la 70e ], Mbappe (10) et Dembele (11) [puis Fekir à la 70e ]
  • Composition de l'Australie : Ryan (1), Risdon (19), Milligan (5), Sainsbury (20), Behich (16), Mooy (13), Rogic (23) [puis Irvine à la 72e ], Jedinak (15), Leckie (7), Nabbout (11) [puis Juric à la 64e ] et Kruse (10) [puis Arzani à la 84e ]


Sommaire




France - Australie en direct / live

14:21 - Griezmannn : "On doit faire mieux"

La réaction d'Antoine Griezmann, désigné homme du match à l'issue de ce France - Australie : "J'ai fait des meilleurs matchs mais le plus important, c'est l'équipe, c'est la victoire. On peut faire mieux, on doit faire mieux. La victoire fait du bien, on sera plus tranquilles pour le deuxième match. Il faudra être prêts contre le Pérou. Il faut qu'on trouve les automatismes. On savait qu'on n'avait pas fait une bonne première période, mais on a réussi à décrocher la victoire".

14:18 - VIDEO - Le penalty de Griezmann pour l'ouverture du score

C'est Antoine Griezmann qui avait ouvert le score dans ce France - Australie, en transformant un penalty qu'il avait lui-même obtenu :


14:16 - Umtiti : "Un mauvais réflexe"

La réaction de Samuel Umtiti : "On va retenir la victoire, c'est très important quand on commence une Coupe du monde. Tout n'est pas à jeter mais ont peut faire beaucoup mieux (...) Sur ma main (qui amène le penalty australien), c'est un mauvais réflexe, je pensais que le ballon était déjà passé et quand je me retourne, ma main touche le ballon. C'est un fait de jeu, j'ai essayé de me reconcentrer tout de suite. Des erreurs comme ça, ça arrive, il faut vite passer à autre chose et on a réussi à le faire aujourd'hui".

14:12 - Pogba : "On n'a pas lâché"

La réaction de Paul Pogba, au micro de Tf1, après France - Australie : "C'est un match de Coupe du monde il n'y a pas de petite équipe, ils ont bien joué leur jeu. On 'a pas lâché, et on a bien défendu à la fin. Sur mon but, je suis aidé par le défenseur, mais peu importe tant que ça rentre, c'est bon. Ces trois points sont très importants, on verra la suite".

14:10 - Deschamps après France - Australie : "On est capables de beaucoup mieux faire"

Didier Deschamps au micro de TF1 après France - Australie : "Cela n'a pas été simple, gagner le premier c'est important, ce n'est pas suffisant mais ce n'était pas évident à cette équipe d'Australie qui nous adonné du fil à retordre. On a manqué de changements de rythme, de jus, même si eux n'ont pas été très dangereux. On a manqué de passes verticales par exemple. On a eu un peu plus d'opportunités en fin de match mais on eu moins de situations dangereuses que d'habitude. C'est dur pour tout le monde dans cette Coupe du monde, il faut batailler. On a fait le job mais on est capables de beaucoup mieux faire".


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 5:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 14:30


SAMEDI 16 JUIN 2018



  • Argentine - Islande, premier match du Groupe D







  • La pression est forte sur les épaules de Lionel Messi






  • Grands débuts de l'Islande à la Coupe du Monde de la FIFA








14:32  
 
Messi est le leader argentin en nombre de buts marqués  avec 64 réalisations en 124 apparitions.

Parmi tous les joueurs de la Coupe du Monde 2018, seulement Cristiano Ronaldo a fait mieux avec 84 buts en 151 apparitions.
   

 General view outside the stadium





samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos
LE STADE

On y est ! L'Argentine compte bien réitérer, et plus si affinité, sa performance d'il y a 4 ans. Mais pour ça elle doit d'abord faire face à l'Islande: une équipe qui joue la première Coupe du Monde de son histoire et qui compte bien créer la surprise dans cette compétition.
Le coup d'envoi a été donné
Coup Franc pour Messi
.Kari ARNASON (Islande) commet une faute.
Birkir BJARNASON (Islande) tire au but.
Quelle énorme occasion pour l'Islande ! Une intervention défensive approximative argentine permet au milieu de terrain islandais d'hériter du cuir à quelques mètres du but, mais il ne cadre pas sa reprise à ras de terre, peut-être surpris de se retrouver en si bonne position.
Javier MASCHERANO (Argentine) commet une faute.
Coup franc de (Islande) cadré.
Lionel MESSI (Argentine) tire au but.
Magnifique sauvetage de Halldorsson sur sa ligne qui boxe le ballon.
Sergio AGUERO (Argentine) marque !  foot
Dos au but Aguero se retourne place une frappe magnifique au fond des filets !
Premier but d’Aguero en neuf rencontres de Coupe du Monde. Il était resté muet lors de ses huit premiers matches à Afrique du Sud 2010 et Brésil 2014.
Alfred FINNBOGASON (Islande) marque ! foot
Quel début de match! Les vikings ont pris d'assaut le but argentin et finissent par concrétiser après de nombreuses frappes dans la surface
Lionel MESSI (Argentine) tire au but.Sauvetage de (Islande).
Corner tiré par Lionel MESSI (Argentine).
Mi-temps !
L'Argentine a souffert pendant la première période. Souffrance en attaque: les joueurs ne trouvent pas les espaces pour se défaire de la défense islandaise malgré la monopolisation du ballon. Souffrance en défense également à chaque incursion de l'Islande, le danger est présent. Le bon point : Aguero a marqué son premier but lors d'une Coupe du Monde

La deuxième mi-temps démarre.

64'
Le gardien arrête le penalty de Lionel MESSI (Argentine)!
6:40  

Aron Gunnarsson, le capitaine islandais sort du terrain. Il semble cuit mais quel match de sa part !
La défense islandaise sera sans aucun doute plus fébrile sans lui.

 16:53  
STATS
20 tentatives sans le moindre but pour Lionel Messi lors d'une Coupe du Monde. Plus que quelques minutes pour inverser la tendance.

Coup de sifflet final !


-https://fr.fifa.com/worldcup/matches/match/300331515/#


Lionel Messi of Argentina looks on

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Argentina v Iceland: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Argentina v Iceland: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Argentina v Iceland: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Argentina v Iceland: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Argentina v Iceland: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images

Argentina v Iceland: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images

Argentina v Iceland: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia

samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos
-


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 6:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 17:16

Coupe du monde 2018. L’Islande frustre l’Argentine

Modifié le 16/06/2018 à 17:12 | Publié le 16/06/2018 à 14:30
https://www.ouest-france.fr/sport/coupe-du-monde/direct-coupe-du-monde-2018-suivez-le-match-argentine-islande-5828441
  Écouter    

  •  
  • Lionel Messi a manqué un penalty contre l'Islande en seconde période | Reuters  


Par Ouest-France (avec AFP)  

Malgré l’ouverture du score de Sergio Agüero, l’Argentine n’a pu faire mieux que match nul contre l’Islande (1-1), qui a rapidement égalisé par Alfred Finnbogason, pour son entrée en lice dans cette Coupe du monde. Leo Messi a même manqué un penalty. L’Albiceleste est déjà sous pression.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 17:24

SAMEDI 16 JUIN 2018
Gilda Arrua
Il pourra dire qu'il a été supporter du Pérou depuis sa naissance ! Le petit Gael est membre d'une génération qui grandira en ayant vu le Pérou en Coupe du Monde. Ce qui n'était pas le cas de sa maman Jessy, qui n'était pas encore née lorsque la Blanquiroja a pris part pour la dernière fois au tournoi, il y a 36 ans ! "C'est merveilleux de venir avec mon fils dans un Mondial pour supporter le Pérou !", nous confie-t-elle à Saransk, avant le match contre le Danemark.
 

15:47  

le stade ARENA SARANSK

     

Andre Carrillo of Peru is challenged by Thomas Delaney of Denmark








samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos


     

Peru v Denmark: Group C - 2018 FIFA World Cup Russia








samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos


     

Peru v Denmark: Group C - 2018 FIFA World Cup Russia








samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos


Peru v Denmark: Group C - 2018 FIFA World Cup Russia






samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
   

 Luis Advincula of Peru and Pione Sisto of Denmark







samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos
Le coup d'envoi a été donné.Le coup d'envoi a été donné.
Sauvetage de Kasper SCHMEICHEL (Danemark).
Le moins qu'on puisse dire, c'est que le Pérou n'est pas impressionné ni paralysé par la pression. Voilà déjà plusieurs tentatives en direction du but de Kasper Schmeichel, dans un début de match globalement dominé par les Incas.
25'  

Corner tiré par Christian ERIKSEN (Danemark).
Les Danois ont laissé passer l'orage et ont progressivement pris leurs marques. Ce sont eux qui maintenant tentent de s'installer dans le camp sud-américain. Les corners se multiplient, mais Pedro Gallese, le portier péruvien, n'a pour l'instant pas d'arrêt délicat à effectuer.
18:31  

Les Danois tentent d'exploiter leur avantage physique en envoyant de longs ballons dans la surface péruvienne. Mais sans vraiment connaître le succès pour l'instant.


 
18:32  
SERIES EN COURS
Les deux équipes restent sur une série de 15 matches sans défaite, leur deriers revers remontant à 2016. L'une des deux séries prendra-t-elle fin ce soir ? 


 35'  

Lasse SCHONE remplace William KVIST (Danemark)
Coup dur pour les Européens, et surtout pour William Kvist. Blessé après à peine une demi-heure de jeu, il doit être évacué sur une civière et laisser sa place à Lasse Schône

 38'  

Renato TAPIA (Pérou) commet une faute.
Position idéale pour Christian Eriksen... Coup franc à 20 mètres légèrement décalé sur la droite.
45'  
Yussuf Yurary POULSEN (Danemark) commet une faute sur Christian CUEVA (Pérou) dans la surface de réparation. Un penalty est accordé à : Pérou
18:49  
Mi-temps !
45'+1'  
Christian CUEVA (Pérou) manque son penalty.
Quelle tristesse dans les tribunes ! Le stade, rempli quasi exclusivement de supporters péruviens, a retenu son souffle et a hurlé de déception à l'unisson. La pression était-elle trop lourde sur les épaules de Christian Cueva ? 
 
19:00  


Analyse à la pause : Le Pérou a clairement dominé les 25 premières minutes, et souvent créé le danger sur le côté droit de la défense. Mais les hommes de Age Hareide ont petit à petit repris le contrôle des débats, et la possession du ballon, notamment grâce à la technique de Christian Eriksen au milieu. Heurux de ne pas être menés au score après le penalty manqué, ils monteront certainement un visage plus offenisif après la pause.
 
reprise  La deuxième mi-temps démarre.









59'

 
Yussuf Yurary POULSEN (Danemark) marque !
Quelle contre-attaque danoise ! En deux passes, la première de Pione Siston, la seconde de Christian Eriksen, et Yussuf Yurary POULSEN se retrouve en face à face avec Pedro GALLESE. L'attaquant du RB Leipzig glisse le cuir au ras du poteau droit du portier péruvien. Et voilà les Dynamish Dynamites qui font parler la poudre !


   

19:14  
Paolo GUERRERO (Pérou) tire au but.
Qulle occasion pour le capitaine péruvien ! Au milieu de la surface, il parvient à adresser une subtile talonnade en direction du but de Kasper Schmeichel, mais le cuir file à quelques centimètres du poteau. L'entrée de l'attaquant a fait du bien à la formatio nde Ricardo Gareca.
19:51  
LE TOUT POUR LE TOUT
Les Péruviens jettent leur dernières forces dans la bataille, mais la précision est toujours absente dans le dernier geste. Plus que quelques secondes...


 90'+3'  

Yussuf Yurary POULSEN (Danemark) reçoit un carton jaune.





Coup de sifflet final !





 20:04  

EFFONDRÉS
La déception des Péruviens est proportionnelle aux espoirs qu'ils avaient avant la rencontre...

   

 
CLASSEMENT


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 6:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 20:12

-

Plus réaliste, le Danemark s'offre le Pérou

Publié le samedi 16 juin 2018 à 19:55 | Mis à jour le 16/06/2018 à 20:14
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Plus-realiste-le-danemark-s-offre-le-perou/912112

Trop maladroit, le Pérou s'est incliné ce samedi face au Danemark (0-1) à Saransk, lors de la première journée de la phase de groupes du Mondial 2018.




Yusuf Poulsen a donné la victoire au Danemark. ( Reuters)

Le match : 1-0

Le Danemark devrait donc être l'adversaire principal de l'équipe de France pour la première place du groupe C. Comme les Bleus, vainqueurs de l'Australie (2-1), le Danemark a commencé sa campagne de Russie par un succès contre le Pérou (1-0). Les hommes de Ricardo Gareca n'ont pas démérité, mais ils ont clairement manqué de réussite et de réalisme pour espérer mieux.
Le film du match
Après 36 ans d'absence, le Pérou a raté son retour en Coupe du monde malgré une envie de bien faire affichée tout au long de la rencontre. Les Péruviens repartent avec une défaite mais auraient sans doute mérité le match nul au terme d'un match où ils ont montré beaucoup d'enthousiasme à l'image d'André Carrillo leur ailier droit, intenable et qui a prouvé à son sélectionneur qu'il avait eu raison de le titulariser au détriment de la star, Paolo Guerrero.
Les Péruviens auraient ainsi pu rentrer aux vestiaires avec un but d'avance à la pause, mais Cueva, qui avait obtenu un penalty à la suite d'une faute de Poulsen, a voulu se faire justice et a manqué sa tentative.

Un quart d'heure après la reprise, Poulsen s'est rattrapé en trompant Gallese à la suite d'un superbe service d'Eriksen (59e). Les Péruviens n'ont pas baissé les bras et ont poussé pour revenir au score. Guerrero, entré en jeu à la 63e minute, s'est procuré une occasion sur son premier ballon, une minute plus tard. Sa talonnade a ensuite effleuré le poteau gauche de Schmeichel (79e) qui était battu. Mais la plus belle occasion reste sans doute la frappe puissante frappe de Farfan, consécutive à un centre de Carrillo, qui a été détournée par Schmeichel (84e).
Lors du prochain match, le 21 juin à Iekaterinbourg, les Bleus devront se méfier de cette équipe péruvienne qui, si elle parvient à régler ses soucis d'efficacité, peut s'avérer très dangereuse.

Le joueur : Poulsen s'est bien rattrapé

En première période, sa faute sur Cueva aurait pu coûter très cher à son équipe. Heureusement pour Yussuf Poulsen, le milieu offensif péruvien a totalement manqué son penalty, qui a fini dans les tribunes de la Mordovia Arena. En seconde période, Poulsen s'est rattrapé en marquant l'unique but de la rencontre à la suite d'un service parfait d'Eriksen. A la 70e, Poulsen est revenu sauver un ballon sur sa ligne après un centre de Carrrillo.

Le fait : La VAR de nouveau utilisée

Comme la France face à l'Australie, le Pérou a obtenu un penalty après l'utilisation de la VAR. A la 43e minute, Poulsen a fauché Cueva dans la surface danoise. L'arbitre a attendu une vingtaine de secondes avant d'interrompre le jeu, d'aller revoir l'action et d'accorder un penalty aux Péruviens. Cueva, qui s'est présenté face à Kasper Schmeichel, a manqué sa tentative, tirant largement au-dessus du but.




Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Sam 16 Juin 2018 - 20:20

Samedi 16 juin 2018
0:08

L'entraîneur croate opte pour une tactique audacieuse mais risquée. Avec quasiment quatre attaquants dès le coup d'envoi, les ambitions de Zlatko Dalic sont claires : la Croatie veut les trois points pour son premier match. Modric recule dans le jeu, aux côtés de Rakitic, et le duo Lovren - Vida effectuera un pressing haut...
20:02 
Les Super Eagles se fient au 4-2-3-1 qui leur a permis de se qualifier pour la Russie, même s'ils avaient essayé un 3-5-2 lors des derniers matches amicaux : Francis Uzoho – Bryan Idowu, Shehu Abdullahi, William Ekong, Leon Balogun – Wilfred Ndidi, Oghenekaro Etebo – Alex Iwobi, Mikel Obi, Victor Moses – Odion Ighalo.


Modric et la Croatie contrarient le Nigeria (2-0)







La Croatie a battu le Nigeria 2-0 pour son entrée en lice à Russie 2018
Luka Modric a illuminé la rencontre de son talent

REVOIR : en temps réel, stats, déclarations d'après-match

Zéro tir cadré, un but. Les statistiques à la mi-temps de Croatie-Nigeria ont reflété 45 premières minutes légèrement dominées par la Croatie, durant lesquelles les défenseurs ont pris le dessus sur des attaquants durs à trouver. Ivan Perisic a été le plus près de la cible d’une frappe des 20 mètres au quart d’heure de jeu mais c’est finalement le Nigérian Oghenekaro Etebo, suite à corner, qui a fait chavirer de bonheur les fans croates venus en masses à Kaliningrad, en trompant son propre gardien.

Prudent lors du premier acte, le Nigeria s’est montré plus entreprenant au retour des vestiaires, mais le duo Dejan Lovren-Domagoj Vida est resté intraitable face à Odion Ighalo. Alors que les Super Eagles se faisaient de plus en plus pressants sur le but de Danijel Subasic, les Vatreni se sont mis à l’abri. William Ekong a déséquilibré Mario Mandzukic dans la surface et Luka Modric s’est chargé de la sentence à 11 mètres. Un Modric par ailleurs exemplaire tout le match et récompensé du Trophée de l’Homme du Match Budweiser.

Analyse des reporters d'équipes

Vjekoslav Paun pour la Croatie
[Suivre : Twitter]
C'était un match difficile pour la Croatie. Les Vatreni ont engrangé trois points et c'est un match d'ouverture fantastique pour l'équipe de Zlatko Dalic. Peut-être que les Croates doivent encore trouver leur rythme, peut-être qu'ils n'ont pas été particulièrement impressionnants, mais au bout du compte, ils ont gagné. Il y avait des espaces dans la défense nigériane, et il ont su profiter de ces faiblesses.

Samuel Usman Audu pour le Nigeria [suivre : Twitter]
Le Nigeria a eu du mal à se créer des occasions et des erreurs malheureuses sur coups de pied arrêtés lui ont coûté très cher face à un adversaire au-dessus. Les Super Eagles ont cruellement manqué d'imagination devant. Derrière, ils ont globalement su contenir les assauts des talentueux attaquants croates, mais cela ne pouvait suffire pour signer un succès. Ce succès, ils devront impérativement l'obtenir face à l'Islande sous peine de devoir faire leurs bagages prématurément.

Homme du Match Budweiser​

A l'origine du corner qui a amené l'ouverture du score, et auteur du penalty qui a mis à l'abri ses Vatreni, le capitaine et stratège croate Luka Modric s'est montré décisif. Mais au delà de ces deux coups d'éclat, il a brillé tout le match par sa vista et sa justesse dans le jeu de passe.
La stat
3 - La Croatie a mis à une série de trois matches sans victoire en match d'ouverture de la Coupe du Monde. Sa dernière victoire remontait à France 1998, une victoire 3-1 face à la Jamaïque.


Croatia v Nigeria: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia



samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Croatia v Nigeria: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia



samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos



Croatia v Nigeria: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia



samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Croatia v Nigeria: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia



samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Croatia v Nigeria: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia



samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos

Croatia v Nigeria: Group D - 2018 FIFA World Cup Russia



samedi, 16 juin 2018
©️ Getty Images
infos


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 17 Juin 2018 - 6:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Hier à 5:59

résultats Matches phases de groupe 16ème de finale
1ère , deuxième, troisième, journée




classement


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Hier à 6:08

MATCHS du dimanche 17 juin

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Hier à 6:54

dimanche 17 juin 2018
sur BEINSPORTS






Lors des premières minutes de jeu le rythme élevé n'a d'égal que l'atmosphère assourdissante  de la Samara Arena. L'armée des Los Ticos se fait fièrement entendre mais la Serbie a le soutien des locaux accompagnés par les supporters serbes qui entonnent SER-BI-A SER-BI-A depuis le début du match.

 22'  

Francisco CALVO (Costa Rica) reçoit un carton jaune.

Marko Pantelic est le dernier joueur à avoir marqué un but lors d'une Coupe du Monde pour la Serbie. C'était le 23 juin 2010 lors d'une défaite 2-1, face à l'Australie.
43'
L'arbitre signale une position de hors-jeu de Sergej MILINKOVIC-SAVIC (Serbie).
 
14:47  
On souffle un peu, on reprend ses esprits, et on revient très vite pour la deuxième période de cette rencontre encore bien indécise



Les Serbes contrôlent le ballon dans la grande partie de cette première mi-temps mais le Costa Rica s'en accomode. Le joueurs cherchent à jouer avec Urena, un des plus rapides de l'équipe. Celso, Guzman et le capitaine Ruiz ont essayé de ne pas garder trop le ballon et de chercher les attaquants aussi rapidement que possible. Ramirez est plutôt du style défensif, et ce match le montre bien.

La deuxième mi-temps démarre.
15:07  
STATS
Cela fait maintenant 4 matchs consécutifs en Coupe du Monde que le Costa Rica finit sa première période avec un score de 0-0.


 
 56'  
Aleksandar KOLAROV (Serbie) marque sur coup franc !
Onzième but pour le Serbe en 77 sélections.
 59'  
Branislav IVANOVIC (Serbie) reçoit un carton jaune.
Les Ticos dans le Samara Stadium ne lâchent pas leur équipe et crient: “ESTA TARDE TENEMOS QUE GANAR (Cette après-midi nous devons gagner !)"
 
Ramírez essaie de gagner en mobilité offensive en attaque avec Colindres et Campbell
 15:38  
STATS
Trois coups francs marqués depuis le début de la compétition. Le total de la Coupe du Monde 2014 au Brésil est déjà égalé.

Coup de sifflet final !
5:55

FIN DE SERIE 
Le Costa Rica met fin à sa performance de 5 matchs d'invincibilité en Coupe du Monde. Seuls l'Allemagne (8 matchs) et les Pays-Bas (7 matchs) ont toujours une série en cours.





Grâce à une belle domination affichée pendant le match la Serbie obtient sa première victoire en Coupe du Monde depuis son étonnante victoire face à l'Allemagne en 2010.  

Le coup franc de Kolarov est le premier marqué par la Serbie depuis France 1998.



  •  La Serbie prend provisoirement la tête du Groupe E


  • Magnifique coup franc de Kolarov pour la Serbie.


  • Kolarov élu Homme du Match




     

    Aleksandar KOLAROV
    Serbie


  • LES MEILLEURS MOMENTS DU MATCH





FIFA World Cup™️ 2018: Costa Rica - Serbia: Costa Rica v. Serbia Post-Match PC

CLASSEMENT

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 50833
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   Hier à 17:47

Coupe du Monde 2018 : la Serbie dompte le Costa Rica

http://www.footmercato.net/coupe-du-monde/russie-2018/coupe-du-monde-2018-la-serbie-dompte-le-costa-rica_229479
Publié le : 17/06/2018 - 15 h 54

  • Aurélien Macedo

    Dominatrice, la Serbie a réussi à prendre le meilleur sur le Costa Rica. La lumière est venue d'Aleksandar Kolarov qui a inscrit un sublime coup franc en début de seconde période. Grâce à ce succès, les joueurs de Mladen Krstajić démarrent parfaitement leur compétition.




Kolarov a été décisif ! ©️Maxppp
Pour leur entrée dans la Coupe du monde, la Serbie et le Costa Rica se rencontraient pour une encore déjà décisive en vue de la qualification en huitième de finale. Jugées moins fortes que le Brésil et dans une moindre mesure que la Suisse, les deux sélections avaient un besoin de points imminent. Pour tenter de faire une belle Coupe du monde comme lors de l’édition 2014, le Costa Rica s’organisait en 5-4-1. Keylor Navas prenait logiquement place dans les buts, alors que le cœur du jeu était alimenté par David Guzmán et Celso Borges. La Serbie décidait quant à elle de s’articulait en 4-2-3-1 avec ses cadres Aleksandar Kolarov, Branislav Ivanovic, Nemanja Matic et Sergej Milinkovic-Savic. D’ailleurs, Branislav Ivanovic devenait le joueur serbe le plus capé de l’histoire avec 104 sélections. Il dépassait ainsi Dejan Stankovic.
Galvanisée, la Serbie mettait la pression d’entrée et obtenait un corner dès la première minute de jeu. Aleksandr Mitrovic prenait le meilleur sur tout le monde, mais sa tête manquait de puissance (1e). La réponse de la Sele ne se faisait pas attendre et Giancarlo González mettait à contribution Vladimir Stojković (3e). Se projetant comme à son habitude, Aleksandar Kolarov tentait sa chance aux 25 mètres (7e). Le début de match était agréable pour les yeux et les deux formations jouaient crânement leur chance. Au terme d’une belle séquence collective, Dusan Tadic adressait un bon ballon pour Ivanovic. L’ancien joueur de Chelsea crochetait son vis-à-vis et obligeait Keylor Navas à la parade (15e).

Le bijou de Kolarov

Malgré ce début en fanfare, le rythme retombait tout doucement. Une éclaircie serbe arrivait par l’intermédiaire de Sergej Milinkovic-Savic. Servi magnifiquement par Aleksandar Mitrovic, il réalisait une merveille de contrôle, mais échouait complètement dans sa tentative de frappe (28e). Dans l’ensemble, les deux équipes avaient du mal à se procurer des occasions dangereuses. Finalement Francisco Calvo percutait coté gauche et manquait de peu d’ouvrir le score pour le Costa Rica. Finalement, la Serbie s’offrait la dernière occasion de la première période. A la réception d’un centre de Branislav Ivanovic, Sergej Milinkovic-Savic tentait un subtil retourné acrobatique, mais Keylor Navas se montrait de nouveau impérial (44e).
Au retour des vestiaires, la Serbie continuait de pousser. En bonne forme aujourd’hui, Sergej Milinkovic-Savic adressait un amour de ballon pour Aleksandar Mitrovic, mais le buteur serbe manquait son duel contre Keylor Navas (50e). Finalement, la solution venait sur coup de pied arrêté. Excentré à 25 mètres du but costaricain, Aleksandar Kolarov trouvait la lucarne gauche et ouvrait le score (1-0, 56e). Un avantage méritait tant la Serbie dominait ce match. Pourtant, cette réalisation avait tendance à inhiber les Aigles Blancs. Voulant revenir dans le match, les joueurs de Costa Rica obtenaient un bon nombre d’opportunités, mais ne parvenaient pas à égaliser. Filip Kostic se procurait même une opportunité pour doubler la mise en fin de rencontre (78e). Malgré quelques dernières escarmouches - dont une dernière occasion de Cristian Gamboa (90e +2) - le score n’évoluait plus.

Avec cette victoire, la Serbie prend une option pour la qualification tandis que le Costa Rica est condamné à réaliser des exploits contre le Brésil et la Suisse.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOOT MASCULIN COUPE DU MONDE 2018
Revenir en haut 
Page 29 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 27, 28, 29

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: