UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NOVAK DJOKOVIC (Serbe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant
AuteurMessage
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Ven 27 Nov 2015 - 8:56

Rappel du premier message :

bravo bravo superr1
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tipou



Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Dim 27 Déc 2015 - 9:33

Oui voyons comment va se dérouler l'OA Smile
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Dim 27 Déc 2015 - 13:11

Avec 16 585 points, Djokovic est assuré de garder son trône jusqu'au 18 avril 2016, en plus d'avoir battu le record de points sur un an.
http://fr.tennistemple.com/flashs/16-585-points-djokovic-assure-garder-so_hwkyt
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Dim 27 Déc 2015 - 13:16

Djokovic sur ses objectifs 2016 : " Roland-Garros, l'un de mes plus gros défis, comme tous les ans. Il y a les JO qui le sont également."
http://fr.tennistemple.com/flashs/djokovic-objectifs-2016-roland-garros-pl_9mhA0
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Dim 27 Déc 2015 - 13:36

Wawrinka a offert un porte-clé du short porte-bonheur qu'il a porté à Roland Garros... à un certain Djokovic ! 
http://fr.tennistemple.com/flashs/wawrinka-offert-porte-cle-short-porte-bo_gXxrw




rire moqueur Laughing Laughing sans rancunier Djoko
Ce short est vraiment devenu célèbre 
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39911
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Dim 27 Déc 2015 - 20:05

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Lun 28 Déc 2015 - 12:17

Tennis : Novak Djokovic juge sa saison !
Publié le 24/12/2015 à 12:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-novak-djokovic-juge-sa-saison-215851

Élu champion du monde par la Fédération internationale de tennis, Novak Djokovic est revenu sur son incroyable saison 2015.

Numéro un mondial avec une large avance sur la concurrence, Novak Djokovic a réalisé une saison tout bonnement exceptionnelle. Saison gâchée uniquement par Stan Wawrinka qui a dominé le Serbe en finale de Roland Garros, le privant ainsi du Grand Chelem puisque Djokovic a remporté les trois autres majeurs de l’année.


« Cette saison a été la meilleure de ma carrière »

Logiquement élu champion du monde ITF 2015 pour la cinquième fois (seul Pete Sampras a fait mieux avec six récompenses), Novak Djokovic a revenu sur sa saison. « C'est un honneur pour moi d'avoir reçu ce prix pour la cinquième fois. Cette saison a été la meilleure de ma carrière. J'ai connu beaucoup de succès cette année. Cela m'inspire encore plus pour poursuivre mon travail et j'espère pouvoir continuer à jouer à ce niveau en 2016 », confie-t-il sur le site de la fédération internationale de tennis.
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39911
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Mar 29 Déc 2015 - 21:14

INSOLITES • CHARDY SE VENGE
Par Loïc Revol, mardi 29 décembre 2015 à 10:12

http://www.welovetennis.fr/insolites/107729-chardy-se-venge

En pleine préparation pour l'année 2016 du côté de Monte-Carlo, Jérémy Chardy, Alizé Cornet et Novak Djokovic savent (aussi) se détendre. A l'issue d'une séance, celui qui a perdu doit être visé par un service. Le Palois avait perdu le premier, mais il vient de prendre sa revanche. Et il ne fait pas de cadeau !

Video ici : http://www.welovetennis.fr/insolites/107729-chardy-se-venge

Laughing Laughing

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Mer 30 Déc 2015 - 12:53

Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Jeu 31 Déc 2015 - 10:43

Djokovic sportif européen de l'année
Par TennisLeader
Dernière mise à jour Il y a 19 heures - Publié le 30/12/2015 à 15:29
http://www.eurosport.fr/tennis/djokovic-sportif-europeen-de-l-annee_sto5042913/story.shtml

TENNIS - Novak Djokovic (n°1 ATP) a été élu par la polish press agency (22 représentants des agences européennes de presse) meilleur sportif européen de la saison. Avec 199 points au total, il devance largement le champion du monde de F1 Britannique Lewis Hamilton.

Hamilton compte 139 points et la championne d'Europe du 200 mètres Daphne Shippers (athlétisme) complète le podium avec 79 points.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Jeu 31 Déc 2015 - 14:00

Rafael Nadal espère un autre Novak Djokovic en 2016
Le 31/12/2015 à 12:46:56 | Mis à jour le 31/12/2015 à 12:49:49
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Rafael-nadal-espere-un-autre-novak-djokovic-en-2016/620480

Avant la reprise de la saison, qui débutera pour lui à Doha (Qatar), Rafael Nadal s'apprête à disputer un tournoi d'exhibition relevé, celui d'Abu Dhabi (31 décembre - 2 janvier). Son compatriote David Ferrer, mais aussi Stanislas Wawrinka et le Français Jo-Wilfried Tsonga, seront notamment en lice.

Novak Djokovic, n°1 mondial et finaliste l'année passée, n'a en revanche pas fait le déplacement. «On verra s'il peut maintenir un tel niveau» (celui de 2015), a commenté l'Espagnol (5e) au micro de MARCAMallorca, avant d'ajouter, ironique : «Nous espérons que non. Si c'est le cas, nous ne pourrons qu'applaudir, car c'est quelque chose de très difficile».

Désigné joueur de l'année par la Fédération internationale (ITF), Djokovic a enlevé onze titres, dont trois Grands Chelems (Open d'Australie, Wimbledon, US Open) en 2015. Seul Roland-Garros lui a échappé.
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39911
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Jeu 31 Déc 2015 - 15:55

rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 2 Jan 2016 - 10:08

Tennis : «Novak Djokovic ? Sans doute l’une des plus grandes années jamais réalisées»
Publié le 31/12/2015 à 00:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-novak-djokovic-sans-doute-l-une-des-plus-grandes-annees-jamais-realisees-216625

En 2015, Novak Djokovic a tout remporté sur son passage, ou presque. Seul Roland Garros lui manquait pour réaliser le Grand Chelem. Une saison qui a impressionnée tout le monde.

Dans un entretien accordé à Sport24, Michaël Llodra est revenu sur l’année 2015 de tennis. Le Français est notamment revenu sur les performances de Roger Federer et Rafael Nadal. Après avoir évoqué ces deux stars, il a également un mot pour Novak Djokovic. Avec ses 11 titres en 2015, dont 6 Masters, un record, le Serbe a terminé au rang de numéro 1 mondial. Une saison hors-norme qui laisse toutefois quelques regrets à Llodra.

« Une année de dingue »

« En 2011, il avait également gagné trois Grands Chelems mais c’est vrai qu’il n’avait pas été aussi régulier et aussi performant. Il remporte six Masters 1000 et les rares matches qu’il a perdus, c’était soit face à un grand Roger Federer, soit face à Stanislas Wawrinka en finale de Roland-Garros lorsqu’il a peut-être été rattrapé par la pression et par la fatigue du match de la veille contre Andy Murray. Donc clairement, cela a été une année de dingue, sans doute l’une des plus grandes jamais réalisées par un joueur de tennis. Doit-on regretter qu’il n’ait pas réalisé le Grand Chelem ? Cela dépend si vous êtes pro-Federer ou pas (rires). Plus sérieusement, c’est difficile de savoir si, en cas de victoire à Roland-Garros, il aurait pu remporter Wimbledon derrière. Mais cela aurait été bien pour le sport et mérité pour la beauté de ce qu’il a réalisé. Je l’ai vu gagner des matches même en jouant mal tellement il était au-dessus et tellement il évoluait avec une confiance inébranlable », a ainsi expliqué Michaël Llodra, s’inclinant devant le talent de Novak Djokovic.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 9 Jan 2016 - 10:05

ATP : Novak Djokovic se verrait bien coach de Gaël Monfils
Le 08/01/2016 à 23:14:00 
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Atp-novak-djokovic-se-verrait-bien-coach-de-gael-monfils/622718

Interrogé, vendredi à Doha, après sa qualification pour la finale du tournoi, sur la possibilité de le voir devenir entraineur au terme de sa carrière, Novak Djokovic n'a pas éludé la question. Après avoir déclaré tout son amour pour le tennis qui lui a «offert une vie absolument incroyable», il a avoué qu'il ne quitterait pas l'environnement de ce sport.

«Je ne sais pas quel rôle j'occuperai. Peut-être entraîneur, peut-être pas. De toute façon, et même si je n'entrevois pas encore la fin de ma carrière, le tennis est ma vie et restera ma passion. Je me sens donc un devoir de lui rendre ce qu'il m'a donné. Mais aujourd'hui, si vous me demandez qui je pourrais coacher, ce serait Dustin Brown ou Gaêl Monfils... pour des raisons évidentes !» Et Djoko de partir d'un grand rire, content de sa sortie. Laughing 

Ph. M., à Doha
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 16 Jan 2016 - 13:50

Tennis : «Djokovic ? Je le vois battre le record de titres en Grand Chelem de Federer»
Publié le 16/01/2016 à 10:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-djokovic-je-le-vois-battre-le-record-de-titres-en-grand-chelem-de-federer-218716

Dans les colonnes de L’Equipe Mag, le directeur du tournoi de Marseille a évoqué l’avenir de Novak Djokovic.

Vainqueur de trois tournois du Grand Chelem la saison dernière, Novak Djokovic va tout d’abord tenter de conserver son titre à l’Open d’Australie. Impressionnant face à Rafael Nadal à Doha, le Serbe continue de faire parler de lui. L’Equipe Magazine se focalise sur lui ce samedi.

« Tout est millimétré »

« C'est un robot, il est dans le transhumanisme. C'est la perfection technique, diététique, physique et mentale. Tout est millimétré. On peut mettre dix partout. Je ne pense pas qu'on puisse faire mieux. Je le vois battre le record de titres en Grand Chelem de Federer. Là, il n'y a que Federer qui puisse le déstabiliser, en jouant comme au ping-pong. Et la relève n'est pas prête, en tout cas pas avant deux-trois ans » a lancé Jean-François Caujolle, ancien joueur de tennis professionnel et directeur du Tournoi de Marseille.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 16 Jan 2016 - 13:56

Tennis : Ce Français qui juge Djokovic «moins spectaculaire» que Federer !
Publié le 15/01/2016 à 19:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-ce-francais-qui-considere-djokovic-moins-spectaculaire-que-federer-218628

Malgré sa domination sur le circuit, Novak Djokovic est considéré par Gilles Simon comme « moins spectaculaire » que Roger Federer.

Avec 11 titres la saison dernières, dont trois dans les tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Wimbledon, US Open), Novak a totalement écrasé la concurrence. Le Serbe continue sur sa lancée en obtenant son premier trophée de l’année à Doha et pourrait tout simplement conserver sa couronne sur les courts de Melbourne à partir de lundi prochain. Mais interviewé par Sky Sports, Gilles Simon reste persuadé que Roger Federer a des coups plus « spectaculaires » que l'actuel N°1 mondial.  

« Ses coups sont moins spectaculaires que ceux de Federer »

« C'est très déstabilisant de voir comment Federer parvient à réaliser des coups splendides en prenant la balle tôt. Le début du match est compliqué car il est plus rapide que vous. Il joue au tennis comme s'il ne trouvait pas cela difficile. C'est toujours dur de trouver du rythme contre lui. Il est incroyable. Djokovic ? Il est très constant mais ses coups sont moins spectaculaires que ceux de Federer. Mais je n'ai jamais vu un joueur aussi bon au retour que lui », admet Gilles Simon.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 16 Jan 2016 - 14:03

Tennis : «Novak Djokovic va réaliser le Grand Chelem»
Publié le 14/01/2016 à 16:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-novak-djokovic-va-realiser-le-grand-chelem-218496

Alors que Novak Djokovic est passé tout près du Grand Chelem la saison dernière, Mats Wilander pense que le Serbe le réalisera en 2016 !

Mais qui va réussir à détrôner Novak Djokovic ? À la limite de l’injouable la saison dernière, le Serbe semble bien parti pour récidiver cette année. Mais cette fois-ci, le Djoker va tenter de réaliser ce qu’il a raté en 2015 : Faire le Grand Chelem. Et selon la légende du tennis Mats Wilander, Novak Djokovic y parviendra !

« Je pense qui va réaliser le Grand Chelem »

« Beaucoup de gens président que Novak Djokovic va réaliser le Grand Cheleem cette saison, et je fais partie de l’un d’eux. Il l’a juste raté cette année, et je pense que ça va encore plus le motiver pour la saison prochaine », a ainsi expliqué Mats Wilander à ESPN. Le Grand Chelem tant rêvé de Novak Djokovic passera forcément par une victoire de l’Open d’Australie d’ici quelques semaines.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 16 Jan 2016 - 14:10

Tennis : Novak Djokovic encense et conseille Nick Kyrgios !
Publié le 12/01/2016 à 23:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-novak-djokovic-encense-et-conseille-nick-kyrgios-218291

Interrogé par le Guardian, Novak Djokovic a livré son regard sur Nick Kyrgios avant l'Open d'Australie.

30ème au classement ATP, Nick Kyrgios a encore tout l’avenir devant lui. Talentueux, l’Australien a pourtant surtout fait parler de lui pour ses dérapages, avec notamment Stan Wawrinka. Interrogé par le Guardian avant l’Open d’Australie, le numéro 1 mondial Novak Djokovic s’est prononcé sur le local de l’étape.

« Trouver sa routine »

« Sans aucun doute, il a un grand potentiel pour être l'un des meilleurs joueurs de tennis du monde et je suis sûr qu'il a l'intention et l'ambition de réaliser de grandes choses dans ce sport. Il a encore besoin de trouver sa routine et d'un certain niveau de professionnalisme et d’une sorte de sacrifice. La vie, c’est donner et prendre. C’est également important de garder le bon équilibre. Je ne pense pas que ce soit vraiment sain de juste vivre, respirer et rêver tennis, mais ce n’est également pas bon d'être à l'autre extrême, c’est-à-dire de ne pas vraiment trop se soucier et de voir comment les choses tournent », a confié le numéro un mondial.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 16 Jan 2016 - 14:24

Tennis : Quand Novak Djokovic évoque son rôle de père
Publié le 10/01/2016 à 15:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-quand-novak-djokovic-evoque-son-role-de-pere-217943

Toujours sur son nuage, Novak Djokovic a évoqué l'influence de son fils sur sa façon de voir les choses...

« C'est incroyable d'être père..., de devenir parent, de partager la joie d'élever un enfant avec sa femme. Bien sûr, les chiens sont aussi là... Ils aiment Stefan et Stefan les aime aussi. Nous fonctionnons comme une grande famille ». En mai dernier, Novak Djokovic partageait son bonheur d’être père. Après son succès à Doha, le numéro un mondial en a de nouveau parlé.

« Ça change les choses »

« Je suis père, je me suis occupé de mon fils pour la première fois durant une intersaison et je vous assure que ça change les choses. Tous les pères comprendront. Grâce à lui, je vois la vie différemment. J'apprends à prendre le plaisir où il est », a lancé Novak Djokovic dans des propos rapportés par L’Equipe après sa démonstration contre Rafael Nadal (6/1-6/2).
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 16 Jan 2016 - 20:09

Open d'Australie : Quand Rafael Nadal décrypte Novak Djokovic
Le 16/01/2016 à 16:51:00 | Mis à jour le 16/01/2016 à 17:46:56
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Open-d-australie-quand-rafael-nadal-decrypte-novak-dokovic/625201

Rafael Nadal est comme tout le monde, il reconnait la suprématie de Novak Djokovic sur le tennis mondial. Et l'Espagnol a même une explication précise sur le phénomène.

Quand on prend 6-2, 6-1 face à un adversaire, on ne peut que constater sa supériorité. C’est le score que Novak Djokovic a infligé à Rafael Nadal en finale de Doha et l’Espagnol ne se cherche pas d’excuse, «Novak joue mieux que tout le monde actuellement». Une fois le constat établi, le Majorquin donne son explication au phénomène, comme il l'a confié en conférence de presse.

«Premièrement, Novak est un grand joueur. Deuxièmement, il ne se blesse presque jamais. Et ça l’aide beaucoup à garder confiance en lui et en ses possibilités. De plus, il ne perd jamais le rythme sur une saison. Quand vous êtes au top et que vous vous blessez, le plus dur est de retrouver la confiance que vous aviez avant la blessure. Il est déterminant de pouvoir passer une saison sans blessure pour garder un rythme et un niveau de jeu. Sans blessure, Novak peut  également s’entraîner comme il le souhaite. C’est très positif pour lui.»
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Sam 16 Jan 2016 - 21:07

Tennis - Insolite : Quand Novak Djokovic imite une légende américaine !
Publié le 8/01/2016 à 10:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/buzz/tennis-insolite-quand-novak-djokovic-imite-une-legende-americaine-217660

Alors que Novak Djokovic pourrait conserver sa couronne à l'Open d'Australie, le Serbe profite de sa préparation pour s'adonner à l'imitation de... John McEnroe.

Si Novak est aujourd'hui le meilleur tennisman mondial, le Serbe s'amuse souvent avec les spectateurs, les médias et n'hésitent pas à imiter ses propres adversaires. Certaines vidéos du N°1 ont fait le tour du web sur ses parodies de Maria Sharapova, Roger Federer ou Rafael Nadal. Véritable amuseur, il est allé encore plus en imitant une véritable légende des courts.

Djokovic imite... John McEnroe

Paré d'une perruque qui fait penser à la coiffure de John McEnroe dans les années 70 et 80, Novak Djokovic reprend les fameuses répliques de l'ancien tennisman américain. « The ball was on the line ! » (« La balle était sur la ligne ! ») et le célébrissime « You cannot be serious » (« Vous ne pouvez pas être sérieux ! ») en jetant la balle sur le sol. Une parodie pour un sponsor, le tout à quelques jours du début de l'Open d'Australie.




mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Dim 17 Jan 2016 - 9:21

Open d'Australie 2016: Djokovic chasse Federer et l'histoire du tennis
Grégory Jouin
Publié le 17/01/2016 | 06:56, mis à jour le 17/01/2016 | 07:00
http://www.francetvsport.fr/tennis/open-d-australie/open-d-australie-2016-djokovic-chasse-federer-et-l-histoire-du-tennis-315913

Novak Djokovic poursuit en 2016 sa quête d’absolu en rêvant de Grand Chelem. Mais le Serbe n’en fait pas une fixation et il se focalise d’abord sur l’objectif qui rythme désormais sa carrière : le record de 17 Majeurs remportés par Roger Federer. Rafael Nadal (14) s’en est rapproché mais il semble aujourd’hui moins dangereux pour le score mythique du Suisse que le numéro 1 mondial aux 10 levées qui lorgne également quelques records établis par le Maestro. Djokovic en est-il capable ? Cette saison charnière pour les trois cadors livrera un premier verdict. La course-poursuite s’annonce passionnante.

Longtemps dans l’ombre de Roger Federer et Rafael Nadal, Novak Djokovic goûte à la pleine lumière depuis 2011 et surtout depuis l’été 2014. Le Serbe a gagné quatre des six derniers Majeurs et n’a perdu en Grand Chelem que face à Kei Nishikori (demi-finale de l’US Open 2014) et Stan Wawrinka (finale de Roland-Garros 2015) à l’heure d’aborder l’Australian Open, son tournoi fétiche.

Le tournant de 2011
Depuis cinq ans, à l’exception du splendide parcours de Nadal en 2013, Djokovic a pris la mesure des deux ténors précédents qui trustaient les tournois du Grand Chelem comme aucun autre tandem auparavant. Federer et Nadal ont accaparé 21 des 23 Majeurs disputés entre Roland-Garros 2005 et l’US Open 2010 (12 pour le Suisse, 9 pour l’Espagnol). Seuls Djokovic (Australie 2008) et Juan Martin Del Potro (Flushing Meadows 2009) avaient (un petit peu) résisté à cette razzia de l’hydre bicéphale constituée par le Cannibale de Bâle et l’Ogre de Manacor.

2011 a marqué un tournant dans la carrière de Novak Djokovic avec ce Petit Chelem réussi, comme Federer et Nadal avant lui. Alors dominé dans ses confrontations avec eux, le Belgradois a clairement rectifié le tir depuis. Si 2011 constitue l’An 1 du règne de Nole sur la planète tennis, le bilan des face à face est sans appel : il mène 17 victoires à 9 contre Federer et 17-7 face à Nadal.

Des rivaux en retrait
Le titan slave a peut-être moissonné les grands titres plus tard que le duo hispano-helvète (premier sacre en Grand Chelem à 23 ans et 8 mois contre 21 ans et 11 mois pour Federer et surtout 19 ans pour Nadal), mais il s’est bien rattrapé en haussant son jeu à un niveau exceptionnel et en profitant d’une conjoncture assez favorable.
Federer (34 ans) a beau lui donner du fil à retordre (il l’a dominé trois fois en huit matches en 2015), le Serbe en vient toujours a bout au meilleur des cinq manches depuis trois ans et demi. Nadal n’a lui plus battu Djokovic depuis la finale de Roland-Garros 2014, victime de pépins de santé (poignet droit, appendicite, dos) cette année-là et incapable dorénavant de rivaliser avec le nouveau maître (cinq matches et onze sets consécutifs perdus, les deux derniers à Doha il y a une semaine).

Même Andy Murray, le Ringo Starr du Big Four, ne peut rien pour enrayer la tornade venue de l’est. Djokovic l’a complètement phagocyté (dix succès à un depuis deux ans alors que l’Ecossais faisait le match auparavant avec huit victoires pour onze échecs). La génération intermédiaire des Dimitrov, Raonic et Nishikori ne paraît pas non plus de taille à rivaliser avec le roi de Melbourne. Quant à la relève incarnée par les Kyrgios, Coric, Thiem et autres Zverev, il faudra attendre encore un peu pour espérer un vrai combat.  

Déjà dans l’histoire
Djokovic est donc au devant de plusieurs challenges exaltants. Le protégé de Marian Vajda et Boris Becker a déjà marqué l’histoire de son sport en s’offrant quelques records parlants: le nombre de Masters gagnés consécutivement (4), le nombre de Masters 1000 remportés en une saison (6) ou l’ahurissant total de points ATP sur une saison qu’il vient de chiper à Federer fin 2015 (16 585 points !).

Dès ce mois de janvier, Djokovic tentera d’égaler le record de victoires à Melbourne. Il est le seul à en compter cinq dans l’ère Open (six pour Roy Emerson dans les sixties). Ensuite, il pourrait rejoindre Ivan Lendl, seul joueur à avoir disputé 18 finales ATP consécutives (16 pour Djokovic depuis Doha). En mars à Indian Wells, il visera le record de Masters 1000 gagnés : il en compte 26, Nadal 27.

En août, outre la médaille d’or aux JO qui manque encore à son palmarès (comme Roland-Garros), Nole essaiera d’enlever le tournoi de Cincinnati afin de boucler un Grand Chelem des Masters 1000. Et en novembre, il pourra aussi rejoindre Federer en s’adjugeant un sixième Masters. Un peu plus loin, fin 2017, il y aura éventuellement le mythique record de Pete Sampras, seul joueur de l’histoire à avoir fini six fois numéro 1 mondial en fin de saison (Djokovic 4).

En retard sur Federer
Plus anecdotiques, mais non moins intéressantes pour le glouton sans gluten, ces séries incroyables étirées par l’omniprésent Federer : le nombre de présences en quarts de finale de Grand Chelem par exemple. Djokovic, qui a 6 ans de moins, en compte 34 (dont 26 consécutifs) contre 46 à son rival (36 de suite). Encore plus accessible, le total de demi-finales en Majeurs qui appartient au Suisse (38 à 28, mais le Bâlois n’en avait que 25 à 28 ans et 8 mois, l’âge de Djokovic aujourd’hui). Le Serbe peut aussi viser le record de grandes finales disputés par le maître des années 2000 : il en a déjà disputé 18 (contre 27 à Federer qui en comptait 22 à 28 ans et demi). 

Mais Novak Djokovic a d’abord dans sa ligne de mire le record des records, celui qui fait rêver tous les observateurs de la petite balle jaune : les 17 levées du Grand Chelem de Roger Federer. Il est nettement en retard pour l’instant puisque le septuple lauréat de Wimbledon en totalisait déjà 16 à 28 ans et 8 mois.

Le précédent Nadal
Rafael Nadal (14 Majeurs à 28 ans) est moins loin que Djokovic (10) mais il semble en perte de vitesse (aucun succès depuis juin 2014) et il donne le sentiment d’avoir raté le coche : sans sa blessure au genou lors des Internationaux de France 2009, le Majorquin aurait peut-être (rien n’est moins sûr) réalisé le doublé Roland-Garros - Wimbledon (comme en 2008 et en 2010). A l’époque, il dominait régulièrement Djokovic et Federer qui avait profité de cette déveine pour glaner deux Majeurs supplémentaires, les 14e et 15e de son immense carrière.

Contrairement à Nadal dont le style a épuisé l’outil de travail, Djokovic n’a jamais manqué un Grand Chelem depuis ses débuts en 2005, ménageant son corps comme il se doit depuis sa délicate fin de saison 2011. En ce sens, il ressemble davantage à Roger Federer qui n’a manqué qu’un Majeur sur les 63 derniers.
Grand Chelem avant le record ?
Ce score de 17 ne sera sûrement pas facile à battre pour Djokovic même s’il n’a pas encore 29 ans. Mais il paraît davantage capable d’aller le chercher que d’en obtenir certains autres tels le nombre de titres gagnés en une saison (15, Jimmy Connors 1974), le pourcentage de succès sur une saison (John McEnroe 1984, 96,5%), les semaines passées en tête du classement ATP (Federer 302) ou l’imbattable nombre de titres de Jimbo (109, 60 pour Djokovic).

Reste le Grand Chelem, uniquement réalisé par Donald Budge en 1937 et par Rod Laver à deux reprises (1962 et 1969). Federer l’a manqué trois fois (2004, 2006 et 2007), Nadal une fois (en 2010). Djokovic est passé à deux sets d’y parvenir en 2015, la faute à un Stan Wawrinka exceptionnel. Y aura-t-il quelqu’un pour lui barrer la route en 2016 ou bien entrera-t-il dans la légende du tennis, indépendamment du record absolu en Majeurs détenu par le plus grand joueur de l’histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39911
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Dim 17 Jan 2016 - 16:51

ça y est il a repris les imitations Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Lun 18 Jan 2016 - 22:56

Lassés de la domination de Djokovic ? Dommage, il n'y a aucune raison que ça change...
Par Laurent Vergne
Dernière mise à jour Il y a 6 heures - Publié le 18/01/2016 à 16:36

OPEN D'AUSTRALIE - Quasiment intouchable l'an dernier, Novak Djokovic a placé le circuit sous sa coupe. Sauf blessure, il serait surprenant qu'il ne prolonge pas son hégémonie en 2016.

Un amical conseil : si vous n'avez pas aimé la saison 2015, passez votre chemin. Ou préparez-vous à souffrir, car 2016 a toutes les chances de ressembler comme une jumelle à sa devancière. La dernière campagne a été survolée par Novak Djokovic. Peut-être même comme jamais un joueur n'a dominé le circuit ces 40 dernières années. Il y a eu, au gré des époques, des champions isolés au sommet du tennis, de Borg à Federer, de Lendl à Nadal, de McEnroe à Sampras. A tour de rôle, tous (parmi d'autres) ont mis le circuit sous leur coupe. 

Mais il n'est pas interdit de penser que la suprématie actuelle du Serbe est la plus nette de l'ère moderne. Pour ne la comparer qu'aux périodes de domination récentes de Federer et Nadal. Le Suisse, même dans ses plus grandes années, a dû composer avec un Nadal omnipotent sur terre battue et menaçant ailleurs. L'Espagnol, à son sommet, avait Federer et Djokovic sur sa route. Depuis plusieurs mois, Djokovic, lui, n'a plus réellement d'adversaire à sa mesure. Sur la durée, en tout cas. 

Oui, il a Federer, Nadal, Murray ou Wawrinka à ses trousses. Mais aucun d'entre eux ne parvient à s'imposer comme une menace constante. Dans le même temps, le Djoker, lui, se maintient en permanence sur des cimes qui n'appartiennent qu'à lui. Pour résumer, son plancher, c'est le plafond des autres. Alors, de temps en temps, quand il touche son seuil minimal, et qu'il croise un rival au sommet de sa courbe (typiquement, le Djokovic-Wawrinka de la finale de Roland-Garros), il peut trébucher. Mais ses dauphins sont simplement interchangeables dans le rôle du poil à gratter ponctuel.

Très franchement, je ne vois que peu de raisons susceptibles de bouleverser cette hiérarchie. Pas à court terme, en tout cas. Pour que l'écart se resserre, il n'y a que deux solutions : un renforcement de l'adversité ou un tassement du numéro un mondial. Prenons la seconde hypothèse. On a déjà vu par le passé des sublimes mécaniques s'enrayer brutalement. Personne n'est à l'abri de rien. Mais je serai très surpris de voir Djokovic effectuer un pas en arrière en 2016. Physiquement et tennistiquement, il est au pic de sa carrière. Et je ne parle pas de sa confiance XXXXXXXXXXXXL. 

Contrairement, à 2011, où il avait donné l'impression de marcher sur l'eau, d'être sur un nuage mais avec une forme de totale réussite dans tout ce qu'il entreprenait, il est cette fois beaucoup plus en contrôle. Rien, chez lui, ne fleure le sur-régime. Au contraire. Sur le court comme en dehors, le Serbe est dans l'absolue maîtrise de tout. Je le crois tout autant à l'abri d'un possible phénomène de lassitude. Sa personnalité dit le contraire. Il est constamment en quête de nouveaux horizons, de nouveaux défis. Chaque nouveau titre ouvre son appétit, sans jamais tarir sa soif. 

Quant à la concurrence, elle ne parait pas avoir les armes pour se rapprocher sensiblement des standards actuels du numéro un mondial. Federer le bat de temps à autre, mais sur un format en trois sets gagnants, la dernière victoire du Suisse remonte à Wimbledon 2012. Son dernier sacre majeur, d'ailleurs. Murray a perdu 10 fois sur 11 contre Djokovic depuis deux ans. 

Et Nadal ne l'a plus battu depuis un an et demi. Sur leurs cinq derniers duels, l'Espagnol a même été réduit au rang de sparring-partner, voire de punchingball : aucun set pris par Nadal et raclée sur raclée. Rafa va mieux, mais c'est un océan, pas une rivière, qui le sépare de Djokovic. Reste le cas Wawrinka. Peut-être le plus à même, sur un match, de poser sur la table des atouts suffisamment maitres pour provoquer une sortie de route serbe. Mais l'effet-loupe de la finale de Roland ne doit tromper personne : une défaite du Djoker contre Wawrinka reste exceptionnelle. Pour rappel, voilà le bilan du patron face à ses quatre principaux rivaux depuis l'été 2014, celui où il a remis la main sur le tennis mondial : 

7-4 contre Federer
4-1 contre Wawrinka
5-0 contre Nadal
9-1 contre Murray

Au-delà de ces quatre joueurs, il parait déraisonnable d'imaginer une autre source de menace potentielle. Bien sûr, l'histoire du tennis regorge de révélations météoriques. Il était presque impossible de voir venir les avènements de Mats Wilander, Michael Chang ou Gustavo Kuerten à Roland-Garros, ou celui de Boris Becker à Wimbledon. Mais le tennis a changé. Gagner en Grand Chelem à 17 ans (ce qui était le cas de trois des quatre joueurs pré-cités), c'était rarissime. Alors que la moyenne d'âge du Top 10 flirte à présent avec la trentaine, c'est devenu impensable. Aujourd'hui, quand un jeune de 20 ans intègre le Top 30, c'est déjà bien. Pour rappel, aucun joueur du Top 15 n'a moins de 25 ans. 

On a donc beau retourner le problème dans tous les sens, tout destine cette saison 2016 à être placée sous le joug de Novak Djokovic. Sauf si son corps venait à le trahir. Personne n'est à l'abri d'une blessure même si, en la matière, Nole a plutôt été épargné. Mais en dehors d'un aléa de ce type, le père Novak devrait encore dérouler. 

Je n'irai pas jusqu'à dire, comme Mats Wilander sur ESPN, que "s'il gagne l'Open d'Australie, il gagnera les quatre". Il suffit d'un jour sans, d'un adversaire en fusion, pour mettre à terre le plus dominateur des joueurs. Djokovic affiche une constance sans égale mais, sur un match, en fonction du contexte, il peut se trouver fragilisé. Si, si, c'est possible. Wawrinka l'a prouvé. Kevin Anderson à Wimbledon n'avait pas été loin du compte non plus. A Flushing, il avait été presque quelconque pendant 10 jours, et si son tableau avait été plus complexe (il avait lâché un set à Bautista Agut et un autre à Lopez, s'agaçant à l'occasion), peut-être aurait-il été en danger. Personne ne peut donc dire si le Serbe gagnera un, deux, trois ou quatre tournois majeurs cette année. Peut-être même n'ajoutera-t-il pas une 6e couronne australienne à sa collection. Mais je serais quand même surpris qu'il ne prolonge pas ce qu'il convient d'appeler, aujourd'hui, l'ère Djokovic.

Personne ne peut donc dire si le Serbe gagnera un, deux, trois ou quatre tournois majeurs cette année. Peut-être même n'ajoutera-t-il pas une 6e couronne australienne à sa collection. Mais je serais quand même surpris qu'il ne prolonge pas ce qu'il convient d'appeler, aujourd'hui, l'ère Djokovic.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Jeu 21 Jan 2016 - 9:25

Novak Djokovic : «Tout n'est que spéculation»
Le 20/01/2016 à 14:47:00
http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Novak-djokovic-tout-n-est-que-speculation/626435

Interrogé en conférence de presse au sujet de sa défaite contre Fabrice Santoro à Bercy en 2007, qui, selon le quotidien italien Tuttosport, pourrait faire l'objet d'une enquête, Novak Djokovic a affirmé ce mercredi qu'il n'avait pas fait exprès de perdre.

«Etes-vous au courant de ce qui a été publié aujourd'hui dans un quotidien de Turin ? 
Non.

Cela parle de votre match à Bercy en 2007 contre Fabrice Santoro. Il est écrit: "Djokovic voulait perdre"..
Je me souviens de ce match.

L'article suggère que ce match a un lien avec les histoires de paris truqués dont on parle depuis deux jours. Avez-vous une réponse à apporter à ça ? 
Ma réponse, c’est qu’il va toujours y avoir, et spécialement ces jours-ci, beaucoup de spéculations. C’est (les matches truqués) en ce moment la principale histoire en tennis et dans le monde du sport. Il va y avoir beaucoup d’allégations alors… Je n’ai rien de plus à dire. J’ai dit tout ce que j’avais à dire il y a deux jours. Vous savez, jusqu’à ce que quelqu’un vienne avec la preuve réelle, tout n’est que spéculation pour moi.

Pouvez-vous reparler de ce match ? Vous n’étiez pas très bien, vous veniez de vous faire retirer des dents de sagesse. Pouvez-vous nous rappeler les circonstances ?
Que dire ? J’ai perdu ce match. Je ne sais pas si vous êtes en train d’essayer de créer une histoire. Je pense que c’est juste absurde.

Mais il y a un article à propos de ce match. 
N’importe qui peut créer une histoire à propos de n’importe quel match. C’est mon avis. Il n’y a pas eu tant de matches que ça perdus par les top joueurs dans les tout premiers tours ces dix dernières années. Prenez n’importe lequel de ces matches et créez une histoire à propos d’eux. Ça n’est pas accompagné de la moindre forme de preuve, du moindre fait. Ce n’est que de la spéculation. Alors je ne crois pas qu’il y ait une histoire à propos de ça.

«Certains médias essaient de créer une histoire sans preuve»

Mais le quotidien Tuttosport suggère que vous avez fait exprès de perdre. 
Ce n’est pas vrai… Je n’ai rien d’autre à dire. Si vous avez d’autres questions sur d’autres sujets, je suis prêt à en parler. Sur celui-là, je n’ai rien de plus à dire.

(Après quelques questions sur son prochain match, contre Seppi) Ca vous attriste ou ça vous fâche que des questions pareilles soient posées à propos de votre sport ? 
Vous n’avez pas envie de ce genre de sujets ou spéculations. Je pense que certains médias essaient de créer une histoire sans preuves. Aussi longtemps que ce sera comme ça, ce n’est qu’une histoire. C’est tout.»

Rédaction
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Lun 1 Fév 2016 - 22:17

JUSQU'OÙ PEUT ALLER NOVAK DJOKOVIC ?
Par Jean-Julien Ezvan
Mis à jour le 01/02/2016 à 15h13 – Publié le 01/02/2016 à 11h50
http://sport24.lefigaro.fr/tennis/open-australie/actualites/jusqu-ou-peut-aller-novak-djokovic-790097

Le n°1 mondial vient de remporter son 5e titre du Grand Chelem en 18 mois. Jusqu’où peut-il aller ? Gros plan sur les 5 plus gros challenges du n°1 mondial qui n’a que 28 ans.

Roland-Garros. Le Serbe a vécu à Paris certaines de ses plus vives déceptions avec 3 finales perdues (2012, 2014 et 2015). Il a encaissé 6 cuisantes défaites contre Rafael Nadal (en quarts de finale en 2006, en demi-finales en 2007, 2008, 2011, 2013 et en finale en 2012 et 2014). Il a le jeu pour briller sur terre (en 2015, il a remporté 15 de 16 matches joués), comme le prouvent les 11 titres (sur 61) remportés, notamment les Masters 1000 de Rome, Monte-Carlo et Madrid, sur la surface. A Roland-Garros, il a déjà fait sauter le verrou Nadal (vaincu l’an passé en quarts de finale), il va s’attaquer aux Internationaux de France (du 22 mai au 5 juin prochain), avec en tête le désir brûlant de soulever enfin la coupe des Mousquetaires. Après sa défaite contre Stan Wawrinka, le Serbe avait résumé : «Ça me donne encore plus de motivation pour me battre et revenir essayer de gagner ce titre.» Il dispose de l’éventail physique et stratégique pour y parvenir. Dès cette année.

Le Grand Chelem calendaire. En 2011, comme en 2015, Novak Djokovic a réalisé, comme Jimmy Connors (1974), Mats Wilander (1988), Roger Federer (2004, 2006, 2007) et Rafael Nadal (2010) un petit Chelem. Serena Williams aux portes d’un exploit retentissant (le premier Grand Chelem réalisé sur le circuit féminin depuis Steffi Graf en 1988) s’était brutalemnt arrêtée en demi-finales du dernier US Open par Roberta Vinci, rappelant toute la difficulté physique et mentale du défi. «Il était tellement près l’année dernière… En finale à Roland-Garros, je l’aurais donné gagnant 9 fois sur 10 contre Wawrinka mais les choses se sont passées ainsi. La pression était là, cela dépend de la façon dont vous vous arrangez avec. Si vous pensez ‘’je suis en route pour un Grand Chelem’’, ce genre de choses peut s’insinuer dans votre esprit et dans votre jeu. Plus vous en parlez, plus cela ajoute de la pression. Mais si vous parvenez à jouer votre meilleur tennis sous pression, ce que sait faire Djokovic, alors oui il a de bonnes chances de réaliser le Grand Chelem et j’espère être là pour le féliciter si cela arrive», a résumé Rod Laver, le dernier joueur auteur du Grand Chelem sur le circuit masculin, en 1962 et 1969.

Les Jeux olympiques. Rio de Janeiro agite, en août, le 2e grand défi (avec Roland-Garros) de sa saison. Porte-drapeau de la délégation serbe à Londres, le n°1 mondial avait assuré : «il est inutile de parler de l'honneur que représente pour moi le fait de porter le drapeau de la Serbie.» Médaillé de bronze à Pékin en 2008, coincé au pied du podium en 2012, Novak Djokovic ne veut pas rater le rendez-vous. Il sait que Rafael Nadal (en or en 2008), Andy Murray (lauréat en 2012), Roger Federer (en or en double en 2008, en argent en simple en 2012) y ont brillé, comme avant eux Andre Agassi (sacré champion olympique en 1996). «Au regard des dernières saisons (375 victoires-45 défaites ; 43 titres), je sens que je peux bien faire à Rio. La compétition aura lieu sur dur, au milieu de l’été, quand les conditions représenteront un véritable challenge pour tous en terme de chaleur et d’humidité», a-t-il indiqué au Telegraph. Son orgueil et sa fierté sont à même d’effacer la fatigue. En 1988, Steff Graf avait récité une saison parfaite : Grand Chelem plus l’or aux JO.

Les 17 titres en Grand Chelem de Roger Federer. Tous les voyants sont au vert mais la route est étroite. La concurrence est maîtrisée. Le n°1 mondial mène contre tous les joueurs du top 10 (22 victoires à 9 contre Murray, 23-22 contre Federer, 24-23 contre Nadal, 19-4 contre Wawrinka, 22-2 contre Berdych, 16-5 contre Ferrer, 6-2 contre Nishikori, 22-2 contre Berdych, 14-6 contre Tsonga et 12-1 contre Gasquet). Et il a pris l’ascendant sur la nouvelle vague (5-0 contre Raonic, 3-0 contre Goffin, 5-1 contre Dimitrov, 1-0 contre Kokkinakis). Pour l’instant, la menace semble ne pouvoir venir que de l’intérieur tant sa domination, vaste, infuse sur le circuit. Le physique tient. Sa dernière grave blessure, au dos, date de 2011, épilogue douloureux d’une année faste. Mais son jeu exigeant, traumatisant peut toutefois l’exposer. Son mental être victime d’une érosion et sa domination être assombrie par la révélation soudaine d’un nouveau talent. A 28 ans, Roger Federer (61 titres, comme Djokovic) pesait déjà 15 titres du Grand Chelem (3 titres lors de l’Open d’Australie, 1 à Roland-Garros, 6 à Wimbledon et 5 à l’US Open). A 28 ans, Rafael, Rafael Nadal (64 titres en poche) comptait 14 couronnes dans les tournois majeurs. Avant, tous deux, d’éprouver des difficultés à en coiffer de nouvelles. Suffisant pour illustre la difficulté du défi.

Maintenir l’attrait du circuit. L’histoire du tennis s’est nourrie de duels, Borg-McEnroe, Sampras-Agassi ou Federer-Nadal, pour ne citer que les plus célèbres. Des rivalités pimentées par une opposition de styles. Novak Djokovic pourrait, dans les prochains mois, manquer de rivaux. Il a pris le leadership contre Federer et Nadal et assure : «Ces deux-là ont fait de moi un meilleur joueur». Un cavalier seul pourrait le placer face au piège de la facilité et le priver du ressort qui est la source de sa motivation, le dépassement permanent. Une domination exclusive pourrait également lasser l’exigeant public du tennis.  Djokovic-Murray est devenue (6 finales de Grand Chelem partagées) l’une des affiches les plus fréquentes en finales des tournois majeurs. Juste derrière Nadal-Federer (8) et Djokovic-Nadal (7) mais elle ne diffuse pas la tension, l’émotion des face-à-face Agassi-Sampras (5), se rangeant plus volontiers à côté des Lendl-Wilander (5). Les spectateurs de New York avaient pris fait et cause pour Roger Federer lors de la dernière finale de l’US Open, ceux de Melbourne ont, en vain, tenté, dimanche, d’insuffler de la force à Andy Murray…
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 78138
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   Mer 3 Fév 2016 - 21:53

Tennis : Pour Novak Djokovic, «Rafael Nadal reste le roi de la terre battue»
Publié le 3/02/2016 à 13:35 par La Rédaction 
http://www.le10sport.com/tennis/tennis-pour-novak-djokovic-rafael-nadal-reste-le-roi-de-la-terre-battue-221083

Malgré un début de saison encore compliqué, Rafael Nadal a reçu les louanges de Novak Djokovic.

Éliminé au premier tour de l’Open d’Australie, Rafael Nadal a malheureusement rapidement fait oublier son retour en forme aperçu à la fin de l’année dernière. De son côté, Novak Djokovic, qui vient d’arracher son onzième titre du Grand Chelem, expédie tout sur son passage. Malgré tout, Roland Garros échappe encore au Serbe. Un tournoi qu’a en revanche remporté Nadal à neuf reprises.

« Nadal a réalisé tellement de grandes choses sur cette surface »

Dans une interview accordée à TennisWordlUSA, Djokovic a donc tenu à rappeler que Nadal est « toujours le roi de la terre battue » : « Il ne faut pas l'oublier. Ce serait un manque de respect, non seulement à son égard, mais aussi à tout ce qu'il a accompli ces dernières années. Tout le monde sait qu'il est le roi de la terre battue. Il a réalisé tellement de grandes choses sur cette surface. Il est entré dans l'histoire en remportant neuf fois Roland Garros ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOVAK DJOKOVIC (Serbe)   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOVAK DJOKOVIC (Serbe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 31Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES JOUEURS :: LES AUTRES JOUEURS-
Sauter vers: