UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 18 ... 22  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Ven 30 Sep 2016 - 6:20

Rappel du premier message :


L'équipe de France de football, créée en 1904, est l'équipe nationale qui représente la France en football masculin. Elle est constituée par une sélection de joueurs français dirigée sous l'égide de la Fédération française de football (FFF).

Avec comme meilleur résultat sa troisième place à l'issue de la Coupe du monde 1958, le palmarès de l'équipe de France reste vierge jusqu'aux années 1980. Victorieuse à domicile du championnat d'Europe des nations en 1984, elle remporte le titre olympique à Los Angeles la même année et la Coupe intercontinentale des nations en 1985. L'équipe atteint son sommet à la fin du XXe siècle. Pays hôte de la Coupe de monde 1998, la France gagne la compétition en battant le Brésil en finale (3-0) le 12 juillet 1998 au Stade de France. Avec une formation à l'ossature identique, elle remporte dans la foulée l'Euro 2000 grâce à sa victoire sur l'Italie en finale (2-1, but en or), le 2 juillet 2000 à Rotterdam, premier doublé Mondial-Euro réalisé dans ce sensNote 1. Les Bleus s'adjugent encore deux coupes des Confédérations en 2001 et 2003. Ils occupent la 1re place du classement mondial de la FIFA de mai 2001 à juin 2002. Enfin, ils atteignent la finale de la Coupe du monde 2006 en Allemagne, qu'ils perdent aux tirs au but face à l'Italie. L'équipe de France traverse ensuite une période plus difficile : éliminations au premier tour et sans victoire à l'Euro 2008 et au Mondial 2010 avec Raymond Domenech comme sélectionneur, puis quart de finale à l'Euro 2012 sous la baguette de Laurent Blanc qui laisse sa place à Didier Deschamps après cette compétition.

La France est la première sélection à avoir remporté toutes les compétitions internationales : Coupe du monde (1998), Jeux olympiques (1984), coupe des Confédérations (2001, 2003) et son championnat continental (1984, 2000).


Depuis 1904, l'équipe de France a été marquée par plusieurs générations de footballeurs talentueux. Celles-ci ont obtenu leurs meilleurs résultats emmenées par les joueurs emblématiques qu'ont été Raymond Kopa de 1952 à 1962, l'actuel président de l'UEFA Michel Platini de 1976 à 1987 et Zinedine Zidane entre 1994 et 2006. Par ailleurs, Didier Deschamps a été le capitaine des Bleus lors des victoires à la Coupe du monde 1998 et à l'Euro 2000.

Le coq gaulois est le symbole de l'équipe et les couleurs bleu, blanc et rouge sont celles du pays. Le maillot de l'équipe de France arbore une étoile au-dessus du coq depuis sa victoire en Coupe du monde 1998. Les joueurs de l'équipe de France sont appelés les Bleus parce que leur uniforme officiel est bleu.




Dernière édition par jeusetmatch le Ven 30 Sep 2016 - 6:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Lun 21 Mai 2018 - 7:54

Barça : Ousmane Dembélé victime d'un violent tacle et touché à une cheville
Publié le dimanche 20 mai 2018 à 22:17 | Mis à jour le 20/05/2018 à 22:27
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Barca-ousmane-dembele-victime-d-un-violent-tacle-et-touche-a-une-cheville/903111

Ousmane Dembélé, titulaire dimanche avec le FC Barcelone contre la Real Sociedad, a été victime d'un violent tacle au niveau d'une cheville et a dû céder sa place à la 54e minute. Petite alerte avant la Coupe du monde.



Ousmane Dembélé a été victime d'un vilain tacle. (Reuters)

Le dernier match de la saison du Barça n'a pas épargné Ousmane Dembélé, retenu par Didier Deschamps pour disputer la Coupe du monde. A la 42e minute de jeu, Dembélé filait au but lorsque le défenseur Raul Navas, auteur d'un tacle incontrôlé, a fauché la cheville droite de l'attaquant blaugrana, qui est resté au sol, se tordant de douleur. Navas n'a écopé que d'un carton jaune sur cette action.

L'ancien joueur du Borussia Dortmund a finalement pu se relever et a quitté provisoirement le terrain en boitant. Revenu sur la pelouse, il a disputé la fin de la première période puis les dix premières minutes de la seconde avant de céder sa place à Denis Suarez, quittant l'aire de jeu en marchant avant de s'asseoir sur son banc et d'y recevoir une poche de glace à appliquer sur son articulation. Une alerte avant la Coupe du monde.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Lun 21 Mai 2018 - 13:28

VIDEO - Coupe du monde 2018 : Ekaterinbourg, le drôle de stade de France-Pérou

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mer 23 Mai 2018 - 18:06

Coupe du monde 2018 : ce que Rabiot a écrit à Deschamps
>Sports>Coupe du monde 2018|Ronan Folgoas| 23 mai 2018, 15h42 | MAJ : 23 mai 2018, 17h42
http://www.leparisien.fr/sports/football/coupe-du-monde/coupe-du-monde-2018-ce-que-rabiot-a-ecrit-a-deschamps-23-05-2018-7731354.php

Adrien Rabiot a écrit mardi un email adressé à Didier Deschamps dans lequel il expose sa décision de ne pas se mettre à la disposition de l’équipe de France en vue de la Coupe du monde.

C’est par un email d’une dizaine de lignes adressé à « Monsieur le Sélectionneur » que le milieu de terrain du PSG a décliné son statut de suppléant des Bleus en vue de la Coupe du monde. Adrien Rabiot l’aurait écrit lui-même dans la journée de mardi avant de l’adresser, non pas directement à Didier Deschamps dont il n’avait pas forcément l’adresse, mais à un membre de l’encadrement de l’équipe de France.

Un texte très informatif, sans affect apparent et sans explication sur le fond

Selon nos informations, il s’agit d’un texte très informatif, sans affect apparent et sans explication sur le fond de sa démarche. Adrien Rabiot pointe d’abord son statut de simple suppléant. Etablissant ensuite un lien de cause à effet sans explication supplémentaire, l’international français (6 sélections) déclare alors que « dans ces conditions », il ne se tient pas à la disposition de l’équipe nationale dans les prochains jours, même en cas de blessure de l’un des milieux de terrain.

LIRE AUSSI >Mondial 2018 : le refus de Rabiot, un cas presque unique

Une prise de position ferme, sans appel, dans laquelle il ne formule aucun reproche particulier et ne cite aucun nom. Alors que le fond de sa démarche résulte vraisemblablement d’une immense déception, d’une profonde vexation et même d’une forme de désespoir, aucun sentiment ne filtre à travers ces quelques mots.

A l’annonce de la liste, son rêve d’enfant s’est écroulé

Mais il faut bien sûr lire entre les lignes. Adrien Rabiot était convaincu, comme une grande majorité des observateurs et même des joueurs de l’équipe de France, que sa place parmi les 23 était acquise. Il sortait en effet d’une saison pleine avec le PSG, où il est devenu cette saison l’un des cadres de l’équipe d’Unai Emery, et depuis ses débuts chez les Bleus en novembre 2016, le Parisien avait été systématiquement convoqué par Didier Deschamps.
Il peinait toutefois à s’exprimer totalement en équipe nationale et à bouleverser la hiérarchie du milieu de terrain, articulée autour d’un trio Pogba-Kanté-Matuidi. Depuis son plus jeune âge, Rabiot plaçait enfin l’équipe de France et la Coupe du monde en particulier au-dessus de tout, au-dessus notamment de sa carrière en club et de la conquête d’une Ligue des champions par exemple.
Jeudi soir, au moment de l’annonce de la liste des 23 sélectionnés, un rêve d’enfant s’est écroulé et une partie de lui-même s’est effondrée. Mais tout cela, Adrien Rabiot n’a pas jugé utile de l’écrire.
Deschamps: «Rabiot se met à la faute»


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mer 23 Mai 2018 - 18:07

Didier Deschamps : «Je ne peux pas remplacer Adrien Rabiot»
Publié le mercredi 23 mai 2018 à 16:38 | Mis à jour le 23/05/2018 à 16:45
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Equipe-de-france-la-conference-de-presse-de-didier-deschamps-en-direct/903799
[h2]Didier Deschamps est revenu sur les options s'offrant à lui à la suite du désistement d'Adrien Rabiot de

Ce mercredi, en conférence de presse, un journaliste a demandé à Didier Deschamps s'il allait «inscrire un suppléant supplémentaire à la suite du désistement d'Adrien Rabiot». «Je m'attendais à cette question, a répondu le sélectionneur français. C'est un peu compliqué, je ne sais pas si je vais réussir à me faire comprendre. Il y a un logiciel qui est bloqué depuis le 14 mai. On pouvait y faire une préliste avec 35 joueurs maximum. Il sera débloqué pour la liste (définitive) des 23 le 4 juin. À partir de cette date, dans le cas d'une blessure, il y a la possibilité d'échanger un joueur des 23 contre un de la préliste ou même de l'extérieur.»

Rabiot «a fait une énorme erreur»
En bref : «DD» ne peut actuellement pas remplacer le milieu parisien pour des raisons logistiques. Si besoin, il pourra par la suite faire appel à un nouveau joueur. Qu'il soit issu de la préliste ou pas. Pour rappel, à l'ocasion de l'Euro 2016, Adil Rami avait été rappelé avec les Bleus alors qu'il ne figurait pas parmi les réservistes.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mer 23 Mai 2018 - 18:08

EdF : la blague de Ribéry sur la place de réserviste
Publié le : 23/05/2018 - 17 h 29

  • Tom Monegier

    EdF : la blague de Ribéry sur la place de réserviste
    Publié le : 23/05/2018 - 17 h 29


    • Tom Monegier

    Après la décision d’Adrien Rabiot de se retirer de la liste des réservistes pour la Coupe du monde 2018, Franck Ribéry a postulé, tout en humour, a une place en équipe de France à travers un message lâché sur son compte Twitter.
    « Je suis a Ibiza, on vient de m’appeler. Il reste une place en réserviste ? Didier, je suis prêt ! Allez », a écrit le milieu du Bayern Munich, qui n’a plus joué chez les Bleus depuis mars 2014.


Après la décision d’Adrien Rabiot de se retirer de la liste des réservistes pour la Coupe du monde 2018, Franck Ribéry a postulé, tout en humour, a une place en équipe de France à travers un message lâché sur son compte Twitter.
« Je suis a Ibiza, on vient de m’appeler. Il reste une place en réserviste ? Didier, je suis prêt ! Allez », a écrit le milieu du Bayern Munich, qui n’a plus joué chez les Bleus depuis mars 2014.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Jeu 24 Mai 2018 - 8:49

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Jeu 24 Mai 2018 - 8:53

Equipe de France : La lettre ouverte de Laurent Koscielny I FFF 2018
https://www.youtube.com/channel/UCeJlXGyEl7kBgQJKADAHM3A


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Jeu 24 Mai 2018 - 8:56

Equipe de France : Les Bleus à Clairefontaine I FFF 2018

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 26 Mai 2018 - 3:55

Adrien Rabiot : «Le choix du sélectionneur ne répond à aucune logique sportive»
Publié le vendredi 25 mai 2018 à 18:38 | Mis à jour le 25/05/2018 à 21:17
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Adrien-rabiot-le-choix-du-selectionneur-ne-repond-a-aucune-logique-sportive/904543

Dans un document divulgué par RTL, Adrien Rabiot explique son refus d'être réserviste. Et charge Didier Deschamps.




Adrien Rabiot s'est écarté de l'équipe de France. (P.Lahalle/L'Equipe)

Quelques jours après avoir annoncé à Didier Deschamps qu'il préférait ne pas être réserviste et qu'il ne se tenait pas à la disposition de l'équipe de France pour le Mondial, Adrien Rabiot a expliqué son choix. «Si j'ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c'est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive car depuis toutes ces années le message était clair, ce sont les performances en club qui ouvrent les portes de l'Équipe de France. Je suis un compétiteur sans états d'âme mais je suis aussi un homme et à ce titre j'aurais aimé être considéré comme tel. (...) J'assume et j'assumerai toutes les conséquences de mon choix avec le soutien de ma famille et de mes proches», écrit-il dans un texte divulgué par RTL.

«J'ai un rêve, c'est jouer pour mon pays»

«Je déplore d'être caricaturé comme un jeune joueur immature incapable de mesurer la portée de ses actes. Footballeur, c'est mon métier mais le football c'est d'abord ma passion, explique-t-il également. J'ai un rêve, comme tous les footballeurs, c'est jouer pour mon pays. Porter le maillot bleu est pour moi un honneur, une fierté. Gagner avec la France, gagner pour la France, est une mission. Depuis l'âge de 15 ans j'ai défendu les couleurs de la France dans toutes les catégories de jeunes, jusqu'à attendre l'équipe A. J'ai la culture France. Aussi, je n'autorise personne à parler en mon nom de ma relation avec l'Équipe de France
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 26 Mai 2018 - 5:41

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 26 Mai 2018 - 6:14

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 26 Mai 2018 - 6:38

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 26 Mai 2018 - 6:58

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 26 Mai 2018 - 11:13

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 26 Mai 2018 - 17:44

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Dim 27 Mai 2018 - 10:50

Série de reprises de volée et parades

27/05/2018 - 09:55
L'entraînement de samedi s'est conclu par un exercice de reprises de volée. Beaux gestes et parades sous le soleil à Clairefontaine.


VIDÉO ICI
: https://www.youtube.com/embed/Q3gB5TgLp7g
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Lun 28 Mai 2018 - 9:36

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mar 29 Mai 2018 - 5:40

Sous le déluge, l'équipe de France bat l'Irlande
Publié le lundi 28 mai 2018 à 22:59 | Mis à jour le 29/05/2018 à 01:20
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Sous-le-deluge-l-equipe-de-france-bat-l-irlande/905517

L'équipe de France a battu l'Irlande, ce lundi, lors de son premier match de préparation pour le Mondial (2-0). Sous une pluie diluvienne, Olivier Giroud et Nabil Fekir ont marqué les buts bleus.


Le match : 2-0

À défaut de marquer les esprits, l'équipe de France s'est montrée sérieuse, ce lundi en remportant son premier match de préparation à la Coupe du monde contre l'Irlande (2-0). Dans des conditions difficiles et portée par un public chaleureux, elle a validé comme elle l'espérait son début de stage, et peut maintenant retourner travailler en attendant la suite.

Après le gros orage qui s'est abattu avant la rencontre sur le Stade de France et malgré la pluie qui n'a cessé de tomber tout au long de la soirée, les Bleus n'ont pas eu peur de jouer au sol. Face à un adversaire très athlétique et regroupé, c'était la bonne solution à adopter. Rapidement, le ballon a été confisqué. Et vite aussi, les premières occasions sont arrivées. Mbappé, après une bonne récupération de Sidibé (3e), Fekir sur coup franc (22e), Mendy en force (25e) et à nouveau Mbappé dans un angle fermé (31e) ont tous échoué à ouvrir le score. Mais le danger s'est ensuite rapproché. Tolisso a trouvé le poteau à l'entrée de la surface (37e). À ce rythme, l'Irlande ne pouvait pas tenir longtemps.

Le film du match

C'est finalement Giroud qui a forcé le verrou en deux temps (40e), trois même, mais le ballon avait bien franchi la ligne sur sa deuxième reprise sur corner, malgré la tentative de sauvetage de Coleman. Dans la foulée, Fekir a profité de faiblesse du jeune gardien irlandais, Colin Doyle, pour mettre son équipe à l'abri (44e). Le plus dur était fait juste avant la mi-temps, au meilleur moment. À la reprise et tout au long de la seconde période, les joueurs de Didier Deschamps n'ont cette fois rien lâché. Les erreurs commises contre la Colombie (2-3) leur ont servi de leçon. Ils ont continué de jouer avec sérieux, face à une bien triste Irlande, il est vrai. Au lieu de se tremper les os, Mandanda aurait pu rester au chaud... Il a quand même sorti un gros arrêt (90e+2) et le score n'a plus bougé. Le plus important était assuré. Une victoire, pas de blessure et surtout de la confiance. À trois semaines du Mondial, il n'y en a jamais assez.
Le joueur : Giroud encore et toujours décisif

Deux jours après le gros match réalisé par Karim Benzema en finale de la Ligue des champions, Olivier Giroud était encore attendu au tournant. Face à une équipe rugueuse, l'attaquant a non seulement répondu dans l'engagement, mais il a surtout encore marqué, son 31e en Bleu (40e). Ce qui lui permet d'égaler Zinédine Zidane, excusez du peu ! Avec un peu plus de réussite (31e, 51e et 57e), le joueur de Chelsea aurait pu faire encore mieux. Mais que ce soit avec Mbappé et Fekir au début, puis après les entrées de Griezmann et Dembélé, il n'a cessé de combiner et de proposer des solutions, jusqu'au bout.
Le fait : Mendy, une bonne heure de reprise

Presque un an après son dernier match en sélection, Benjamin Mendy a retrouvé le maillot bleu et son côté gauche. Le défenseur de Manchester City, gravement blessé en début de saison mais revenu juste à temps pour le Mondial, a livré un match solide. Sans appréhension semble-t-il, même s'il n'a pas eu beaucoup de duels à jouer. Peu inquiété, il en a profité pour monter régulièrement. Malgré du déchet dans les centres, son apport offensif a été intéressant. Il aurait même pu marquer (25e). Après une bonne heure passée sur le terrain, il a été remplacé par Lucas Hernandez (63e).
0
Après trois matches consécutifs en encaissant au moins un but, l'équipe de France n'a rien cédé cette fois. Elle n'égalera pas sa pire série depuis novembre 2015-mai 2016 (4).
Hugues Sionis, au Stade de France
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mar 29 Mai 2018 - 5:44

Les notes des Bleus après France - Irlande : Fekir - Mbappé, artistes associés
Martin Mosnier
Il y a 5 heures
https://www.eurosport.fr/football/matches-amicaux/2018/les-notes-des-bleus-apres-france-irlande-fekir-mbappe-artistes-associes_sto6778347/story.shtml

MATCHES AMICAUX – Le duo Nabil Fekir - Kylian Mbappé a fait vivre un enfer à des Irlandais bien timides et vite dépassés. Bonne nouvelle pour Didier Deschamps, Benjamin Mendy et Djibril Sidibé ont tenu le choc et livré une prestation très solide. Les notes des Bleus.

Steve Mandanda : 5,5

J'ai aimé : Au chômage technique, il a bien anticipé les quelques situations dangereuses de l'Irlande et a fini sur une glissade décisive (90+2).

Je n'ai pas aimé : Une sortie aérienne ratée sans conséquence (45e).
En bref : Peu de travail mais de l'assurance.

Djibril Sidibé : 7

Remplacé à la 83e par Benjamin Pavard.
J'ai aimé : Il a surgi dès la 2e minute pour offrir la première grosse occasion à Mbappé et rassurer tout le monde. Le Monégasque a joué ailier droit toute la rencontre, un registre où il excelle. De retour de blessure, Sidibé a étalé un gros volume de jeu. Il a trouvé des décalages comme sur cette frappe sur le poteau de Tolisso (38e) et s'est montré précis sur ses centres. Derrière, il a assuré.
Je n'ai pas aimé : RAS.
En bref : Deschamps peut souffler.

Adil Rami : 5,5

J'ai aimé : Match amical ou pas, Rami ne lâche jamais les chevilles de ses adversaires. Une présence athlétique rassurante face aux gros gabarits irlandais.
Je n'ai pas aimé : Des conduites de balle pas toujours très inspirées et des dégagements à l'emporte-pièce : Rami a parfois bizarrement manqué de sérénité.
En bref : Utile dans son registre.



Adil Rami (France) face à l'IrlandeGetty Images

Samuel Umtiti : 6

Remplacé à la 63e minute par Presnel Kimpembe.
J'ai aimé : Vigilant, il a joué les patrons et retrouvé une autorité mise à mal au mois de mars. Présent dans les jaillissements et au duel, il a assuré une relance propre. Certes, il n'a pas franchement été mis sous pression mais cette rencontre peut le rassurer.
Je n'ai pas aimé : RAS.
En bref : Du travail bien fait.

Benjamin Mendy : 6

Remplacé à la 63e minute par Lucas Hernandez.
J'ai aimé : Une grosse heure de jeu très rassurante. Autant dans l'intensité des courses que dans l'utilisation du ballon. Sa belle frappe tendue (25e) a lancé son match et il a enchainé avec quelques centre au cordeau. Défensivement, il n'a jamais été mis en danger.
Je n'ai pas aimé : Vingt premières minutes discrètes pour se refaire la main.
En bref : Un retour plein de promesses.

Steven Nzonzi : 5,5

J'ai aimé : Il a donné de l'air au milieu de terrain avec des passes courtes mais sûres. De bons décalages pour aérer le jeu tricolore et une vraie présence athlétique devant la défense. Très disponible, il a sans cesse proposé une solution.
Je n'ai pas aimé : Face à une opposition aussi docile, il aurait pu prendre davantage de risques et s'est trop souvent contenté de passes vers l'arrière.
En bref : Simple, basique.



Steven Nzonzi (France) face à l'IrlandeGetty Images

Corentin Tolisso : 6

Remplacé à la 77e par Paul Pogba.
J'ai aimé : Sur la lancée de ses dernières sorties en Bleu, il a pris les clés du camion au milieu en assurant l'orientation du jeu court et long. Moins décisif malgré tout, il a tout de même touché le poteau de Doyle d'une frappe soudaine (38e). Proche du but, il est précieux.
Je n'ai pas aimé : Vingt premières minutes très discrètes.
En bref : Il prend une telle épaisseur en sélection qu'on ne sait plus s'il est titulaire ou remplaçant.

Blaise Matuidi : 5

J'ai aimé : Une grosse activité dans un couloir où les replis défensifs de Fekir et Mbappé n'ont pas été légion. Il s'est davantage projeté vers l'avant après la pause. Avec plus ou moins de réussite.
Je n'ai pas aimé : On attend plus de précision dans la construction face à une équipe aussi limitée.
En bref : Le minimum syndical.

Kylian Mbappé : 7

Remplacé à la 77e par Ousmane Dembélé.
J'ai aimé : C'est de lui qu'est venue l'inspiration. Quelle vitesse dans le premier pas ! Il a ouvert des boulevards sur ses seules accélérations. Beaucoup d'intentions, beaucoup d'audace, beaucoup d'engagement et une envie énorme de tout dévorer. C'est lui qui a mis les Bleus dans le sens de la marche en se procurant quasiment tout seul les premières occasions du match. Il va parfois trop vite pour ses partenaires comme sur ce caviar gâché par Giroud (66e).
Je n'ai pas aimé : Ses statistiques en équipe de France ne rendent pas grâce à ses prestations souvent abouties. Ce lundi encore, il a manqué de réalisme.
En bref : C'est de lui que jaillit la lumière.



Kylian Mbappé (France) face à l'IrlandeGetty Images

Nabil Fekir : 7

Remplacé à la 63e minute par Antoine Griezmann.
J'ai aimé : Intenable. Fekir avait du feu dans les jambes ce lundi et a tenté de faire la différence sur chaque prise de balle. Il a d'abord déposé un corner sur l'ouverture du score avant d'aggraver la marque sur un bel enchainement et une grosse boulette de Doyle. Décisif, il apporte un autre profil à Deschamps grâce à sa technique et sa conservation de balle. Sa belle complicité avec Mbappé dans le jeu court est un pur régal.
Je n'ai pas aimé : Une tendance parfois à ralentir le jeu. Il gagnerait à lâcher un peu plus son ballon.
En bref : Une option intéressante.

Olivier Giroud : 5,5

J'ai aimé : Son but plein d'abnégation. Giroud est un combattant et son profil est fondamental aux côtés de joueurs plus techniques comme Fekir et Mbappé. Ce lundi, il rejoint Zidane à la quatrième place des meilleurs buteurs de l'histoire des Bleus avec 31 réalisations. Son réalisme reste son meilleur atout.
Je n'ai pas aimé : Dans le jeu, il n'est pas toujours dans le ton. En retard sur ses attaques de ballon ou maladroit dans ses déviations.
En bref : Un but, encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mar 29 Mai 2018 - 7:54

Les Bleus s'élancent du bon pied (2-0)
https://www.fff.fr/actualites/181532-france-republique-d-irlande?themePath=equipes-de-france-1/


lundi 28 mai 2018 - 20:59 - Philippe Mayen

L’Équipe de France a victorieusement débuté sa préparation à la Coupe du monde 2018 en s’imposant (2-0) contre la République d’Irlande, lundi soir au Stade de France.

Pour les Bleus, le succès était au rendez-vous de ce premier match de préparation à la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018. Ils ont assez facilement disposé de la République d'Irlande (31e au classement de la FIFA), le premier de leurs trois sparring-partners sur la route du Mondial.

Les deux buts de la rencontre ont été inscrits par Olivier Giroud (1-0, 44e), son trente et unième en sélection, et Nabil Fékir (2-0, 44e).

Les Tricolores affronteront l'Italie, le vendredi 1er juin à Nice (21h00, TF1) puis les États-Unis, le samedi 9 juin à Lyon (21h00, TF1), avant de s'envoler pour rejoindre leur camp de base en Russie, à Istra.



Le match

Pour ce match, Didier Deschamps a notamment choisi de titulariser Steve Mandanda, Adil Rami, Benjamin Mendy (absent depuis le France-Angleterre du 13 juin 2017), Steven Nzonzi et Nabil Fékir, et de confier le brassard de capitaine à Blaise Matuidi. Une domination sans partage tout au long de la première période a permis aux Tricolores de se créer les meilleures occasions et de faire la différence au score (2-0), face à des Irlandais très peu entreprenants et privés de munitions. Le scénario s’est répété au retour des vestiaires, malgré de timides velléités offensives des joueurs de Martin O’Neill. Avec davantage de réussite, les Bleus auraient pu donner à leur succès une plus large ampleur, mais aucune de leurs tentatives n’a abouti.



L’ambiance

La violente averse et l’orage qui ont accompagné l’échauffement des deux équipes ont d’abord contraint le public à se replier à l’abri des tribunes. Mais cet événement climatique n’a pas suffi à doucher l’enthousiasme des supporters des Bleus, tous bien présents à l’heure de déployer le magnifique tifo géant (60 000 feuilles de papier bleues, blanches et rouges) à l’entrée des joueurs français et irlandais, puis d’entonner une vibrante Marseillaise a cappella. Fidèle à son habitude, le « kop » tricolore de la tribune Nord a multiplié les chants d’encouragement tout au long de la soirée, et le Stade de France a réservé une  bruyante ovation à Antoine Griezmann lors de son apparition sur le terrain (63e).


Statistiques

830e match de l’histoire de l’Équipe de France (405 victoires, 173 nuls, 252 défaites, 1 467 bp, 1 171 bc).
100e match de Guy Stéphan en tant qu’entraîneur-adjoint de l’Équipe de France.
94e rencontre des Bleus au Stade de France (60 succès, 19 nuls, 15 défaites).
74e match de Didier Deschamps à la tête de l’Équipe de France (46 succès, 13 nuls, 15 défaites).
31e but international d’Olivier Giroud, qui rejoint Zinédine Zidane au tableau d'honneur des buteurs tricolores.
17e confrontation franco-irlandaise. Bilan tricolore : 8 victoires, 5 nuls, 4 défaites (22 bp, 15 bc).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mar 29 Mai 2018 - 7:58

29/05/2018 - 03:20
La réaction de Blaise Matuidi
A l'issue de la victoire (2-0) face à l'Irlande au Stade de France lundi en match de préparation à la Coupe du Monde 2018, Blaise Matuidi s'est confié à notre micro.




Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Mar 29 Mai 2018 - 7:58

28/05/2018 - 20:00
Jérémy Gélin, nouveau venu dans le groupe
Le défenseur central Jérémy Gélin a intégré pour la première fois la sélection Espoirs pour les matches amicaux face à la Suisse et l'Italie. Portrait.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Jeu 31 Mai 2018 - 14:29

Zinédine Zidane, invité de Stade Bleu spécial France 98
Zinedine Zidane, légende du football français et actuel entraîneur du Real Madrid, revient sur la victoire de la France à la Coupe du Monde 98.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Ven 1 Juin 2018 - 10:15

Les enjeux du match entre l'équipe de France et l'Italie
Publié le vendredi 1er juin 2018 à 07:55
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Les-enjeux-du-match-entre-l-equipe-de-france-et-l-italie/906506

L'équipe de France affronte l'Italie, ce vendredi (21h00) à Nice, pour son deuxième match de préparation à la Coupe du monde. Une rencontre qui devrait s'avérer plus utile que la première.

Après le match à sens unique, qui a livré peu d'enseignements, contre la faible Irlande (2-0), l'équipe de France devrait faire face à une tout autre adversité, ce vendredi (21h00) avec l'Italie. Bien qu'en reconstruction et non qualifiée pour la Coupe du monde, la Nazionale reste «l'une des plus grandes nations au monde», selon Hugo Lloris. «Ce sera bien évidemment un test, a estimé le capitaine des Bleus, jeudi en conférence de presse. On s'attend à un match difficile.»


À deux semaines du premier match au Mondial contre l'Australie (16 juin), parce qu'il souhaite impliquer tous ses joueurs avant le début de la compétition, Didier Deschamps procédera encore à des changements. «C'est un match important qui permettra de donner du temps de jeu à certains joueurs et de se jauger, a confirmé Lloris, pour continuer sereinement avec les bons ingrédients dans cette préparation.» Benjamin Pavard et Lucas Hernandez notamment sur les côtés, ainsi qu'Ousmane Dembélé pourraient en profiter pour montrer leurs qualités. Au point de faire changer d'avis sur le sélectionneur sur leur statut ? Peut-être pas. En revanche, Corentin Tolisso, titulaire et très bon lundi, devrait être maintenu dans le onze de départ. Mis en concurrence directe avec Paul Pogba, le joueur du Bayern Munich aura de nouveau une belle occasion de prouver qu'il peut bousculer la hiérarchie.

Deschamps l'a encore rappelé jeudi, le choix de son système n'est pas dicté par celui de ses homologues. C'est la raison pour laquelle il devrait reconduire le 4-3-3 face aux Italiens, puisqu'il a plutôt bien fonctionné en début de semaine. «Je ne m'adapte pas à l'adversaire, je fais en fonction des forces que j'ai, pour faire en sorte d'être le plus efficace, a-t-il expliqué. Peu importe l'adversaire. Il y a les deux phases, l'essentiel est d'être efficace en zone offensive et défensive, avec ce fameux équilibre collectif, et avec le ballon ou pas. J'ai utilisé différents systèmes, ça a marché avec chacun d'eux, même s'il y a eu des bémols aussi, a aussi rappelé le patron des Bleus, en référence au 4-2-3-1 et au 4-4-2. On est là pour répéter, pas forcément avec les même associations, mais l'objectif est le même, être efficace dans ces deux zones-là.»

À la différence de lundi, le losange en attaque ne devrait pas être utilisé cette fois. Ce qui devrait permettre à Mbappé et Dembélé, de bien occuper les côtés. Au milieu, N'Golo Kanté, ménagé en début de rassemblement, retrouvera son rôle de sentinelle. Et fera du bien. «Peu importe le système, il s'adapte, a confié Deschamps à son sujet. Il est efficace dans sa fonction.»
Créer un élan populaire

Contrat avec le Stade de France oblige, les Bleus ne se déplacent pas souvent en France. Mais si leurs deux derniers matches programmés avant leur départ en Russie se dérouleront en province, ce n'est pas pour rien. «L'objectif est de se rapprocher de nos supporters avant de partir, c'est logique, a indiqué Hugo Lloris. On essayera de faire une bonne prestation avec une bonne énergie, pour partager un bon moment.» À Nice contre l'Italie, ce vendredi, puis à Lyon face aux Etats-Unis, le 9 juin, les joueurs de Didier Deschamps tenteront d'obtenir un maximum de soutien de leurs supporters et d'emmagasiner un capital sympathie autour d'eux. «C'est très important aussi pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer sur Paris», a ajouté le gardien, conscient qu'une Coupe du monde, ça se gagne peut-être aussi ailleurs que sur le terrain.
H.S., à Nice
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Ven 1 Juin 2018 - 10:18

À quelle heure et sur quelle chaîne voir France - Italie ?
Publié le jeudi 31 mai 2018 à 10:11
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/A-quelle-heure-et-sur-quelle-chaine-voir-france-italie/906226

Après un premier match de préparation à la Coupe du monde remporté 2-0 contre l'Irlande, les Bleus affronteront ce vendredi l'Italie.

Le match sera à suivre en direct sur TF1 à partir de 20h55.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52478
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   Sam 2 Juin 2018 - 11:02

Les notes des Bleus face à l'Italie : Dembélé régale, Tolisso confirme, Pogba se rate
http://sport24.lefigaro.fr/football/coupe-du-monde/russie-2018/actualites/les-notes-des-bleus-dembele-regale-tolisso-confirme-pogba-se-rate-911570
Par  Baptiste Desprez Mis à jour le 02/06/2018 à 09h42 – Publié le 02/06/2018 à 08h06

Retrouvez les notes de nos spécialistes de l’équipe de France après le succès face à l’Italie vendredi à Nice (3-1).

Envoyé spécial à Nice
(Avec Guillaume Loisy)
Hugo Lloris (5) : Après un début de match tranquille, il repousse mal le coup-franc puissant de Balotelli précédant la réduction du score de Bonucci (36e). Il n’est pas aidé non plus par ses défenseurs, très (trop) loin du Milanais. Rassurant et décisif en seconde période à plusieurs reprises.
Benjamin Pavard (5,5) : Auteur du centre décisif sur l’ouverture du score d’Umtiti (8e), le latéral droit de Stuttgart a réalisé une prestation très aboutie des deux côtés du terrain. Solide et propre défensivement, la doublure de Sidibé a souvent apporté le surnombre et multiplié les centres. Pavard n’est clairement pas là par hasard.
Adil Rami (5) : Un peu plus rassurant que son acolyte en défense centrale, le Marseillais a répondu présent dans le défi physique, tout en n’hésitant pas à privilégier l’efficacité au beau geste dans les situations dangereuses.
Samuel Umtiti (4,5) : En difficulté face à Mario Balotelli, le Barcelonais s’est montré peu à son aise vendredi soir. Face à la roublardise du Niçois, ou encore sa présence dos au but, il n’a jamais su trouver les solutions. Pourtant, il avait montré l’exemple en ouvrant le score (9e).
Lucas Hernandez (6) : Quelle fougue et quelle générosité du défenseur de l’Atlético sur son côté gauche. Provoque le penalty transformé par Griezmann à l’issue d’un raid magnifique (29e). «Je suis un latéral plutôt défensif mais j’apprends à être plus offensif», expliquait-il à Clairefontaine. Le Madrilène assimile vite. Remplacé par Benjamin Mendy (60e), le titulaire du poste.
Corentin Tolisso (6) : A nouveau titulaire dans l’entrejeu, quatre jours après sa belle sortie contre l’Irlande, le Munichois a encore répondu présent. A son actif, une première période de haut niveau, entre facilité, confiance et apport réel dans le jeu des Bleus, avant de baisser de pied par la suite. Il est en train de gagner sa place dans le onze de départ. Remplacé par Blaise Matuidi sous les applaudissements (77e).
N’Golo Kanté (6) : De retour en sentinelle, «NG» a été fidèle à sa réputation. Colmater les brèches, harceler l’adversaire, récupérer de nombreux ballons … Une feuille de route idéale pour un homme clé du système Deschamps. Sa frappe sur le poteau (20e) aurait pu récompenser une belle prestation d’ensemble.
Paul Pogba (4) : Un match terne et sans saveur. Sans doute à court de rythme, le Mancunien s’est montré en dedans, sortant sous les sifflets en fin de rencontre pour céder sa place à Nzonzi (87e). A mettre à son crédit, un jeu long efficace. Trop peu pour un élément de sa trempe. 
Ousmane Dembélé (6,5: Un ton en dessous de ses coéquipiers en première période avec des mauvais choix et pas mal de déchet, le Barcelonais s’est rattrapé en inscrivant un but somptueux, le plus beau de la soirée, au retour des vestiaires (63e). Sa pointe de vitesse phénoménale constitue une arme redoutable en contre-attaque. A aussi touché du bois après avoir enrhumé deux Italiens (47e). L’autre showman des Bleus avec Mbappé.
Antoine Griezmann (6,5) : Plus en retrait dans le trio d’attaque, le Madrilène a su faire jouer ses partenaires qui n’attendaient que ses passes en profondeur pour briller. En a profité pour marquer son 20e but en sélection (il égale Cantona) sur penalty.
Kylian Mbappé (6) : Les matches se suivent et se ressemblent pour le Parisien. Décisif sur le but d’Umtiti, il n’a cessé de peser sur la défense transalpine. Incroyable dans sa capacité à briser les reins de son adversaire -demandez à Bonucci-, il semble en grande forme avant le Mondial. Seul petit bémol, il doit par moment gagner en fluidité et simplicité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-   

Revenir en haut Aller en bas
 
FOOT- L'EQUIPE DE FRANCE -LES BLEUS-
Revenir en haut 
Page 15 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 18 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: