UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 2 Sep 2017 - 10:35



Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 21 Sep 2017 - 8:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Mer 2 Mai 2018 - 9:17

Match du mercredi 2 mai 2018

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Mer 2 Mai 2018 - 9:28

L’AS Roma veut croire en une nouvelle remontada
http://www.footmercato.net/ligue-des-champions/l-as-roma-veut-croire-en-une-nouvelle-remontada_225844
Publié le : 01/05/2018 - 17 h 30
Dahbia Hattabi

Demain soir, l'AS Roma devra encore réaliser un exploit pour atteindre la finale de la Ligue des Champions. Mais les Italiens croient dur comme fer à leurs chances face à Liverpool.


L'AS Roma compte réaliser un nouvel exploit !
©️Maxppp



Une spécialité italienne. Cette saison, l’AS Roma veut faire de la remontada sa marque de fabrique en Ligue des Champions. Battue 4 à 1 au Camp Nou, la Louve n’avait fait qu’une bouchée du Barça dans le stadio Olimpico le 10 avril (victoire 3 à 0). Demain soir, un nouveau menu copieux attend les Giallorossi avec Liverpool (match à suivre en live commenté sur notre site). Des Reds qui s’étaient imposés 5 à 2 la semaine dernière à Anfield Road. Malgré cette lourde défaite, Eusebio Di Francesco y croit dur comme fer comme il l’a avoué en conférence de presse ce mardi après-midi. « Je suis content que nous soyons arrivés si loin mais je ne suis pas du genre à m’en contenter, notre ambition doit être d’aller à Kiev. J’ai fait passer mon message à l’équipe et veux les convaincre que cela est possible. Nous devons y croire et avec cette mentalité, avec ces supporters et cette passion autour de l’équipe, nous devrons réaliser un nouveau miracle ». Il faudra s’inspirer de ce qui avait été fait contre les Blaugranas pour y arriver.

« Au niveau de la motivation, rien n’est différent (de Barcelone), nous devons vouloir retourner la situation et tout donner pour réussir quelque chose de vraiment grand. Répéter cela est toujours difficile. Mais nous avons la bonne mentalité et nos supporters peuvent nous aider à réaliser un autre miracle ». Jouer à domicile sera un avantage et un point qui pourra permettre à son équipe de se transcender. « À domicile cette saison, nous n’avons souffert que face à l’Atlético de Madrid en Europe. Depuis, nous avons réussi à contenir nos adversaires et j’espère qu’il en sera de même demain. La passion de nos supporters doit nous donner un élan supplémentaire ». La Roma va devoir sortir le match parfait une nouvelle fois. « Cela dépend de l’état d’esprit des joueurs. Pour pouvoir concurrencer un rival comme Liverpool, nous devons élever notre niveau d’effort physique puis l’attitude, l’approche du match et essayer de marquer un but rapidement afin d’avoir nos fans encore plus derrière nous ».
La Louve a les crocs !

Il ajoute : « Si vous voulez marquer des buts, vous ne pouvez pas rester dans votre camp, il y aura donc des risques, nous devons le garder à l’esprit. Liverpool est véritablement dangereux sur le fait qu’ils peuvent vous punir dès que vous laissez le moindre espace. Mais je veux être clair : en demi-finale d’UEFA Champions League, devant 70 000 spectateurs, vous attendez-vous à voir une équipe qui cède ? Non, nous devons nous battre, tout donner. Le match peut se terminer à 4-1 mais je veux voir de l’enthousiasme et le désir d’aller au-delà des limites ». Di Francesco attend donc beaucoup de ses hommes en particulier d’Edin Dzeko. « Les joueurs doivent prendre leurs responsabilités. Edin Džeko d’autant plus qu’il est l’un de nos joueurs clé. J’espère qu’il sera l’homme qui – encore plus que Salah à l’aller – fera la différence sur ce duel ». Mohamed Salah sera justement surveillé de près lui qui avait fait mal à son ancienne équipe la semaine dernière. « Mohamed Salah a des qualités exceptionnelles sur le jeu long, mais nous ne pouvons pas mettre trois hommes sur Salah. Nous devons avoir la force de donner la bonne importance à nos adversaires mais nous devons aussi penser à nous », a avoué le technicien italien.

Son gardien, Alisson Becker, lui aussi ne veut pas se concentrer uniquement sur l’Égyptien comme il l’a avoué à la Gazzetta dello Sport. « Salah a un talent inné et maintenant une confiance incroyable en lui. Mais nous pouvons l’empêcher de jouer en équipe. Liverpool a une qualité collective. Ils sont intelligents, rapides, costauds. Je pense à Firmino. Il est phénoménal. Cela exigera un grand travail de l’équipe et pas uniquement de la défense ». C’est ensemble que les Romains y arriveront. Pour Radja Nainggolan, son équipe devra être dans son match du début à la fin. « Nous avons marqué deux buts qui nous donnent l’espoir de nous qualifier. Nous ne pouvons pas refaire les mêmes erreurs qu’à l’aller et je pense que chacun d’entre nous est conscient de ce que nous avons fait et de ce que nous ne pouvons pas refaire. Dans de tels matchs, Liverpool peut vous blesser en un éclair. Nous devons rester concentrés pendant 90 minutes et essayer de retourner la situation. Nous savons que ce sera difficile mais c’était déjà difficile face à Barcelone et nous l’avons fait ». Impossible n’est pas romain !
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Mer 2 Mai 2018 - 9:30

Georginio Wijnaldum (Liverpool) : «Nous n'avons pas un pied en finale»
Publié le mercredi 2 mai 2018 à 00:12 | Mis à jour le 02/05/2018 à 00:15
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Georginio-wijnaldum-liverpool-et-laquo-nous-n-avons-pas-un-pied-en-finale/897575

Malgré la victoire 5-2 à Anfield, le milieu de terrain de Liverpool, Georginio Wijnaldum, se montre méfiant avant la demi-finale retour de Ligue des Champions contre l'AS Rome (ce mercredi à 20h45).


Même si Liverpool a marché sur la Louve (5-2), la semaine dernière, les deux buts inscrits par les Romains en fin de rencontre et leur exploit réalisé en quarts de finale aux dépens de Barcelone (1-4, 0-3) appellent Georginio Wijnaldum à la prudence.

«Nous n'avons pas un pied en finale. Vous ne pouvez aller en finale qu'avec vos deux pieds», a-t-il rappelé en conférence de presse. «On a déjà vu des choses étranges en Ligue des champions.
La Roma a prouvé contre Barcelone qu'elle savait renverser des scores.
On a prouvé contre City qu'on savait gérer une avance. Ce sont deux équipes en pleine confiance qui vont s'affronter.»
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Mer 2 Mai 2018 - 9:43

Liverpool, Red dingue de Mohamed Salah

Par Grégory Schneider — 1 mai 2018 à 17:46
http://www.liberation.fr/sports/2018/05/01/liverpool-red-dingue-de-mohamed-salah_1647065


Mohamed Salah, le 10 avril, sur la pelouse de Manchester City.
PHOTO ANDREW YATES. REUTERS

A 25 ans, l’attaquant égyptien des Reds, qui se déplacent à Rome ce mercredi pour la demi-finale retour de la Ligue des champions (5-2 pour les Anglais à l’aller), est en train de devenir la superstar du monde arabe.


On n’ira pas jusqu’à dire que les (rares) interviews de Mohamed Salah, l’attaquant des Reds de Liverpool, en piste mercredi lors d’une demi-finale retour de Ligue des champions à Rome ressemblant à une voie royale (les Italiens ont été battus 5-2 à l’aller), sont à graver dans le marbre : pour peu que l’on s’attache aux détails, il y a cependant des choses à gratter.
Au lendemain de la demi-finale aller, lors d’une sorte de road-trip organisé par CNN avec le joueur égyptien dans les rues de Liverpool, celui-ci raconte son rituel quand il rentre dans son pays : «Quand je suis à l’aéroport, j’appelle un ami et je lui demande d’acheter un kushari, notre plat national [lentilles, riz, pâtes, pois chiches, sauce tomate pimentée, vinaigre… un cauchemar diététique, ndlr]. L’idée, c’est de le manger dans la voiture. Quand je le rejoins, je fais passer mon sweat-shirt à capuche par-dessus ma tête et hop ! Je le mange là, tout de suite.» Pour autant, Salah est un joueur sec : «Mon nutritionniste me dit que je n’ai pas de gras dans le corps.»

Un ministre au secours de ses intérêts commerciaux

Le kushari, c’est juste une fois. Quand il pose le pied dans un pays qui n’a jamais produit de joueur ayant le dixième de son talent et dont, par bien des côtés, il aurait pu ne jamais sortir. Mais c’est surtout un basculement : sur les ailes du sport roi et de l’explosion des réseaux sociaux, Salah est en passe de devenir la première superstar planétaire issue du monde arabe.



Les chanteuses pop libanaise (Yara) ou syrienne (Sahar Abou Shrouf) et leurs millions de followers ne respirent qu’au fil de ses buts (43 cette saison, dont 31 en Premier League, la première division anglaise), les matchs de Ligue des champions dans le sultanat d’Oman ne sont visibles qu’à travers les images de la caméra qui le suit isolément… Et rien moins que le ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports est monté sur les barricades lundi pour défendre le commerce du joueur après que la fédération eut imprudemment associé le visage de l’attaquant à un opérateur de télécommunications local, alors que Salah est sous contrat avec Vodafone.


Quant aux supporteurs de Liverpool, ils s’en amusent parce qu’ils s’amusent de tout, lui bricolant un chant dont le trente-sixième degré passe sans doute très au-dessus du niveau de compréhension de bon nombre de leurs contemporains : «If he scores another few, then I’ll be Muslim too / Sitting in a mosque, thats’s where I want to be» («s’il en met encore quelques-uns, alors je deviendrai musulman aussi / Assis dans une mosquée, tel est l’endroit où je veux être»). Quand CNN l’interroge sur ces hymnes à sa gloire, Salah y voit ce qu’il faut y voir : de la tendresse et du respect, la patrimonialisation à vie de sa petite personne par l’un des clubs les plus puissants du monde. «J’entends ces chants à chaque match. C’est aussi une forme de pression, vous savez. Tu te sens obligé de faire quelque chose de spécial quand les chants tombent des tribunes. Je sens aussi de l’amour quand je me promène en ville, à l’entraînement…»


Quand il s’exprime, l’attitude du joueur est ouverte. Les yeux brillants, les éclats de rire récurrents, quelque chose de l’autodérision qui a toujours traversé la ville qui l’a adopté, jusque dans les refrains des supporteurs. Mais Salah n’est là que depuis dix mois. Et les mots, eux, sont prudents. A ce stade, le joueur a sans doute compris qu’il était bien plus que lui-même.
Le surlendemain du match atomique - les deux premiers buts, deux passes décisives ensuite - de Salah contre l’AS Roma, le coach de Manchester United, José Mourinho, apparatchik d’une Ligue des champions qu’il dispute depuis quinze ans sur le banc des plus grands clubs européens, a été mis en demeure sur la chaîne ESPN d’expliquer comment il a bien pu passer à côté d’un attaquant qu’il a managé à Chelsea entre 2013 et 2015, ne lui octroyant qu’un temps de jeu famélique, avec six titularisations en une saison et demie.
Le Portugais a un peu rusé. Affirmé qu’il l’avait sorti de Suisse et du FC Bâle (pour 13,5 millions d’euros, quand même), avant de hausser le ton : «Les gens racontent que j’ai été celui qui a vendu Salah en 2015 alors que c’est le contraire. Le club de Chelsea a décidé de le vendre, OK ? Voilà ce qui s’est passé : la décision de l’envoyer en prêt [en Italie à la Fiorentina, lors des six derniers mois de la saison 2014-2015] a été une décision que nous avons prise collectivement, et que je dois assumer. Après, la décision de s’en séparer, c’est-à-dire de le vendre à l’AS Roma et d’utiliser l’argent de cette vente pour acheter d’autres joueurs, n’est pas la mienne. Salah est un garçon fantastique. Je suis content pour lui.»
Mourinho dessine le portrait d’un footballeur docile, assumant sans moufter les desseins des clubs qui le paient. Il laisse cependant un éléphant au milieu du couloir : que vaut vraiment Mohamed Salah ?

Un Cendrillon tiers-mondiste

Sous le choc après le match d’Anfield face à Rome, les reporters ont demandé à son entraîneur, Jürgen Klopp, si oui ou non l’attaquant égyptien n’était pas le joueur le plus décisif du moment, ce qui est une façon de dire qu’il serait le plus fort.
Klopp s’en est amusé, mais il n’a pas fait que ça : «Si vous pensez que Salah est le meilleur joueur du monde, écrivez-le et dites-le. Il est dans une forme extraordinaire, une forme de classe mondiale… Mais pour être le meilleur joueur du monde, tu as besoin de faire ce qu’il fait pendant une longue période.» Et Salah est tombé du ciel cet automne à 25 ans, après quelques mois à digérer difficilement les consignes d’un coach le replaçant plus près du but adverse, lequel coach a été capable de transformer le joueur lourd et pataud qu’a toujours été le milieu de terrain James Milner en un Obélix attrapant ses adversaires romains à l’aller pour les assommer en entrechoquant leur tête l’une contre l’autre. Le bon joueur à la bonne place. Et au bon moment, dans un système - tel joueur compensant les limites de tel autre, qui compense lui-même… - dont la finesse et la versatilité échappent à un public se raccrochant à ce qu’il voit plutôt qu’à ce qu’il pourrait deviner.
Vu des tribunes, Salah est un joueur un peu préhistorique. Ni grand ni petit (1,75 mètre pour 71 kilos), entreprenant chaque action comme une mission suicide (la signature de Klopp) et qui va à l’essentiel, sans aucune fantaisie technique parasite. Le fait est qu’il vient de loin : Basyoun dans le gouvernorat de Gharbeya, dans le centre de l’Egypte. A 14 ans, il rejoint l’équipe cairote d’Al-Mokawloon sans pour autant déménager : «C’était à plus de quatre heures de chez moi, a-t-il raconté. J’avais une dérogation pour aller à l’école seulement de 7 heures à 9 heures du matin, puis je prenais trois, quatre ou cinq bus pour arriver au Caire avant 14 h 30. Je m’entraînais entre 16 heures et 18 heures. Puis je reprenais les transports et j’étais chez moi après 22 heures. Et je faisais ça cinq jours par semaine.» Selon France Football, l’un de ses deux frères était assez doué pour le foot mais ses parents (employé administratif dans un hôpital, mère au foyer), effarés par le quotidien de l’aîné, refuseront qu’il se consacre pareillement au football. Pour Mohamed, faute de scolarité suivie, c’est marche ou crève : «Si je n’étais pas devenu footballeur, j’aurais eu des problèmes dans la vie.»
Salah est pro à Al-Mokawloon depuis deux saisons quand, le 1er février 2012, 74 personnes trouvent la mort dans un stade de Port-Saïd transformé en traquenard, en marge d’un match entre les locaux et le club cairote d’Al-Ahly. Vingt et une personnes seront condamnées à mort, le championnat est arrêté et Salah doit être exfiltré à Bâle, en Suisse. Avant même d’y mettre les pieds, il inscrit un but lors de chaque match du tournoi olympique des Jeux de Londres en août : le regard des autres commence à changer. Pour le meilleur, l’histoire édifiante d’un Cendrillon tiers-mondiste parti de rien, mais aussi pour le pire. A l’été 2013, le FC Bâle affronte le Maccabi Tel-Aviv au troisième tour préliminaire de la Ligue des champions : alors que le protocole d’avant-match impose aux joueurs des deux équipes de se croiser en file indienne pour que tous se serrent la main, Salah est ailleurs, prétextant un changement de crampons.

Poing fermé plutôt que main tendue

Dans un contexte où les sportifs israéliens sont régulièrement mis sous tension quand ils affrontent des athlètes arabes, entre forfait de dernière minute (tennis), absence de salut après les combats (judo) et absence d’hymne national (judo toujours), installant l’idée d’un boycott qui ne dirait pas son nom, le geste de Salah fait parler.
Le joueur écartera toute arrière-pensée politique dans la foulée. Mais lors du protocole du match retour en Israël, il mit au point une esquive subtile, consistant à proposer un «check» avec le poing fermé en guise de poignée de main, manière de ménager les susceptibilités tout en se coulant dans le simulacre de fraternité exigé par les instances.
Salah est un homme pieux : cinq prières par jour, des buts fêtés en pointant les doigts vers le ciel et une épouse voilée, un amour d’enfance avec lequel il a eu une fille prénommée Makka, «La Mecque».
Après, il est clair qu’un homme comme lui ne s’appartient pas.
En Egypte, la liste de ses bonnes œuvres est longue, entre l’hôpital pour enfants du Caire (560 000 euros selon les médias égyptiens, soit 100 000 de plus que ses émoluments mensuels), la construction d’un hôpital et d’une école à Nagrig, ou encore son engagement dans une campagne de l’ONU luttant contre les inégalités entre les hommes et les femmes et le harcèlement sexuel, endémique en Egypte.
Plus prosaïquement, il a lâché en février les quelques mots que les fans des Reds rêvaient d’entendre : oui, j’ai toujours voulu jouer ici et d’ailleurs, Liverpool «était l’équipe que je prenais toujours quand je jouais à la PlayStation quand j’étais enfant». Sur ce point précis, on peut pour le moins douter : Liverpool était sur les rangs quand Chelsea l’a fait venir en 2013. Après, c’est comme la fable d’un Egyptien devenu le meilleur joueur du monde en trois mois ou celle des fans des Reds emplissant les mosquées. L’important n’est pas tant d’y croire que d’en sourire.
Grégory Schneider
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Mer 2 Mai 2018 - 9:46

Ligue des champions : Liverpool avec Sadio Mané mais sans Joe Gomez à Rome
Publié le mardi 1er mai 2018 à 14:09 | Mis à jour le 01/05/2018 à 17:51
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Ligue-des-champions-liverpool-avec-sadio-mane-mais-sans-joe-gomez-a-rome/897448

Sadio Mané fera partie du groupe de Liverpool en déplacement sur la pelouse de l'AS Rome mercredi (20h45) en demie retour de Ligue des champions.



Liverpool pourra compter sur Sadio Mané. (Reuters)

Légèrement blessé et laissé au repos contre Stoke City samedi (0-0), Sadio Mané fait partie du groupe de Liverpool qui affrontera l'AS Rome mercredi en demi-finale de Ligue des champions. Touché aux ischio-jambiers, Adam Lallana a également été convoqué par Jürgen Klopp mais ne devrait pas jouer. En revanche, Joe Gomez, blessé à une cheville dimanche, ne se déplacera pas à Rome.


Le groupe de Liverpool contre la Roma

Karius, Clyne, Van Dijk, Wijnaldum, Lovren, Milner, Firmino, Salah, Henderson, Klavan, Moreno, Mane, Lallana, Mignolet, Robertson, Ings, Solanke, Jones, Ward, Woodburn, Masterson, Camacho, Alexander-Arnold
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 8:33

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 8:34

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 8:36

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 8:36

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 8:40

Liverpool en finale, la Roma en beauté

Jeudi 3 Mai 2018
http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/season=2018/matches/round=2000884/match=2021710/postmatch/report/index.html?iv=true


La Roma est passée à un but de la prolongation, dans sa demi-finale retour contre Liverpool, qui sera l'adversaire du Real Madrid en finale le 26 mai.

Les Reds joueront à Kyiv pour un sixième trophée après s'être fait une petite frayeur à l'Olimpico, ouvrant encore les portes de leur défense en fin de match, dans la demi-finale le plus prolifique de l'Histoire de la Champions League, époque moderne (13 buts).

Vainqueur 5-2 en Angleterre, le club de la Mersey a pris la tête dès la 9e minute dans le Latium, quand Radja Nainggolan loupait sa passe, exploitée par Roberto Firmino qui lançait Sadio Mané au but. Un but contre son camp de James Milner remettait les deux équipes à égalité et Georginio Wijnaldum donnait l'avantage aux Reds à la 25e minute de la tête suite à un corner.
En seconde période, les joueurs d'Eusébio Di Francesco allaient marquer trois buts par Džeko et un doublé de Nainggolan (dont un penalty obtenu par Cengiz Under). On jouait alors la dernière seconde et la Roma n'avait pas le temps de semer la folie dans ce match, comme elle le fit en quarts.
Eusebio Di Francesco, Roma, coach : "Les garçons ont fait quelque chose d'extraordinaire et je peux vous assurer que ce ne fut pas facile pour ces joueurs, après avoir fait cadeau de deux buts et après avoir été menés, de revenir et de gagner. Ce fut le match presque parfait. Cela doit nous convaincre que nous pouvons rivaliser avec les meilleurs".
Jürgen Klopp, Liverpool, manager : "C'était la première demi-finale pour la plupart des garçons, il est complètement normal qu'ils aient été nerveux dans une telle situation. Nous méritons la qualification à 100 %. C'est vrai que nous avons perdu ce soir, mais le Real Madrid a eu aussi besoin de réussite, il y a 24 heures et contre la Juventus aussi lors du tour précédent. Nous avons maintenant deux semaines pour bien préparer cette finale. J'espère que nous donnerons le meilleur de nous-mêmes".
Stats


  • 13 buts, c'est la demi-finale la plus prolifique de l'ère Champions League, à égalité avec Bayern 12-1 Sporting en 2008/09
  • Les Reds ont perdu leur premier match de la saison
  • Mané : 9 buts sur ses 8 derniers matches
  • Nainggolan : premiers buts en Champions League
  • Džeko : buteur sur ses 5 derniers matches en Champions League


Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 3 Mai 2018 - 8:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 8:42

UEFA Champions League

Roma  4-2  Liverpool  


En bref

Mis à jour il y a 10 heures
[*]LIVERPOOL EN FINALE !
[*]Mais la Roma échoue de peu dans sa Romatad. À un but de la prolongation.
[*]La Roma était menée 5-2 après l'aller, mais avait battu Barcelone 3-0 à domicile au tour précédent pour se qualifier
[*]Finale à Kyiv le 26 mai entre le Real madrid et Lverpool




[*]

 Roma









Remplaçants

Stats en direct
Possession
58%
Passes réussies %
84%
Corners
7
Attaques dangereuses
62
Total des tirs
23
Cadrés
6
Non cadrés
14
Arrêtés
3
Questions disciplinaires
2    0  
ipe
00:00 
02/05/2018 23:17  
 

Liverpool en finale, la Roma en beauté






La Roma est passée à un but de la prolongation, dans sa demi-finale retour contre Liverpool, qui sera l'adversaire du Real Madrid en finale le 26 mai.


02/05/2018 23:15  
Sur cette page, dans quelques minutes, les buts de la rencontre en vidéo




02/05/2018 23:14  
Federico Fazio, Roma, défenseur : "On ne doit pas s'arrêter là. Année après année, on doit progresser et on doit se retrouver à ce niveau la saison prochaine. On doit apprendre de nos erreurs. On doit rester positif. Il faut garder la tête haute".




02/05/2018 22:55  
Quelques moments forts de cette demi-finale
 
 
 
 
 
 




02/05/2018 22:49  




02/05/2018 22:45  


02/05/2018 22:41  
Les Reds sont allés saluer leurs fans. Quelques milliers d'heureux ce soir, alors que le score donne des regret aux Giallorossi ! 






Fin du match.
C'est terminé et Liverpool se qualifie pour la finale de la Champions League 2018 ! La Roma échoue à un but de la prolongation ! 




02/05/2018 22:36  
Obtenu par Under




90'+4  

Nainggolan (Roma) marque depuis le point de penalty.
Nainggolan a explosé le filets ! 




02/05/2018 22:36  
Penalty roma !!!!




90'+3  

Penalty suite à une faute de main dans la surface de réparation de Klavan (Liverpool).




90'+3  

Lovren (Liverpool) tire le coup franc.




90'+2  

Clyne (entre) - Alexander-Arnold (sort) (Liverpool).




90'+2  

Coup franc suite à une faute de Kolarov (Roma) sur Wijnaldum (Liverpool).




02/05/2018 22:34  
Salah face à Kolarov ! 
 




02/05/2018 22:34  
La Roma doit marquer deux buts pour décrocher la prolongation.




90'+1  

Fazio (Roma) tire le coup franc.




90'  

Solanke (Liverpool) reçoit un carton jaune.




90'  

Faute de Solanke (Liverpool) sur Fazio (Roma).




90'  

Karius (Liverpool) tire le coup franc.




90'  

L'arbitre signale une position de hors-jeu de Fazio (Roma).




3

Le quatrième arbitre indique 3 minutes de temps additionnel




89'  

Coup franc suite à une faute de Milner (Liverpool) sur Schick (Roma).




88'  

Van Dijk (Liverpool) tire le coup franc.




88'  

Faute de main de Nainggolan (Roma).




87'  

Gonalons (Roma) tire le coup franc.




87'  

Faute de Solanke (Liverpool) sur Antonucci (Roma).




87'  

Solanke (entre) - Firmino (sort) (Liverpool).




86'  

But de Nainggolan (Roma) !
Le Belge se rachète de sa burdde du premier but avec une frappe des 20 m, croisée, est laisse Karius sans réaction.




86'  

Passe décisive de Kolarov (Roma).




84'  

Manolas (Roma) reçoit un carton jaune.




84'  

Robertson (Liverpool) reçoit un avertissement.




83'  

Cengiz Ünder (Roma) manque le cadre.




83'  

Antonucci (Roma) tire le coup franc.




83'  

Klavan (entre) - Mané (sort) (Liverpool).




82'  

L'arbitre signale une position de hors-jeu de Salah (Liverpool).





     

80'  

Arrêt de Karius (Liverpool).




80'  

Džeko (Roma) tire au but.




79'  

Džeko (Roma) manque le cadre.




79'  

Nainggolan (Roma) tire le corner.




79'  

Roma obtient un corner.




78'  

Schick (Roma) manque le cadre.




77'  

Alisson Becker (Roma) tire le coup franc.




77'  

Coup franc suite à une faute de Firmino (Liverpool) sur Kolarov (Roma).




77'  

Robertson (Liverpool) tire le coup franc.




76'  

Carton jaune pour Florenzi (Roma).




76'  

Coup franc suite à une faute de Florenzi (Roma) sur Mané (Liverpool).




76'  

Manolas (Roma) tire le coup franc.




75'  

Antonucci (entre) - El Shaarawy (sort) (Roma).
Carte jeune pour la Roma. Antonucci n'a que 19 ans !




75'  

Mané (Liverpool) se trouve en position de hors-jeu.




74'  

Gonalons (Roma) tire le coup franc.




74'  

Faute de Henderson (Liverpool) sur El Shaarawy (Roma).




74'  

Schick (Roma) tire le coup franc.




74'  

Faute de Milner (Liverpool) sur Schick (Roma).




71'  
Le Français se donne confiance de l'exter du droit. Ça file au-dessus.

Gonalons (Roma) manque le cadre.




71'  

Manolas (Roma) contre un tir.


71'  

Firmino (Liverpool) voit son tir contré par un adversaire.




02/05/2018 22:13  
Liverpool n'est pas passé loin du but sur cette action de Firmino ! 




69'  

Gonalons (entre) - De Rossi (sort) (Roma).




69'  

Arrêt de Alisson Becker (Roma).
Contre ultra rapide de Liverpool ! 




69'  

Firmino (Liverpool) tire au but.




02/05/2018 22:11  
Max Gonalons va entrer ! 
     




02/05/2018 22:10  
La Roma en train de pousser pour prendre l'avantage. 




68'  

Džeko (Roma) manque le cadre.




02/05/2018 22:10  
Dejan Lovren face à Patrick Shick.
 




02/05/2018 22:09  
Mohamed Salah en demi-teinte ce soir.
 




02/05/2018 22:09  
Duel Milner - El Shaarawy.
 




66'  

Džeko (Roma) manque le cadre.




66'  

Cengiz Ünder (Roma) manque le cadre.




02/05/2018 22:07  
Liverpool est en train de lever le pied et s'expose dans ce match ! 




64'  

De Rossi (Roma) tire le coup franc.




64'  

Faute de Mané (Liverpool) sur Manolas (Roma).




63'  

Corner tiré par Cengiz Ünder (Roma).




63'  

Roma obtient un corner.




63'  

Alexander-Arnold (Liverpool) contre un tir.




63'  

Grosse occasion pour Roma.




63'  

El Shaarawy (Roma) voit son tir contré par un adversaire.




62'  

Alisson Becker (Roma) tire le coup franc.




62'  

Mané (Liverpool) se trouve en position de hors-jeu.




61'  

Van Dijk (Liverpool) tire le coup franc.




60'  

Coup franc suite à une faute de Nainggolan (Roma) sur Milner (Liverpool).




60'  

Arrêt de Karius (Liverpool).




60'  

Cengiz Ünder (Roma) tire au but.




59'  

De Rossi (Roma) tire le coup franc.




59'  

Faute de Wijnaldum (Liverpool) sur Kolarov (Roma).




56'  

Džeko (Roma) manque le cadre.




55'  

Coup franc suite à une faute de Alexander-Arnold (Liverpool) sur Džeko (Roma).




53'  

Cengiz Ünder (entre) - Pellegrini (sort) (Roma).
La va-tout offensif pour Di Francesco.




02/05/2018 21:54  
VIDEO – Cinq superbes buts en Champions League





52'  

Passe décisive de El Shaarawy (Roma).




52'  

But de Džeko (Roma) !
Sur une attaque rapide, Karius repousse une frappe dans les pieds de Dzeko, qui reprend du droit et égalise ! Plus que trois pour la Roma ! 




52'  

Arrêt de Karius (Liverpool).




52'  

Passe décisive de El Shaarawy (Roma).




52'  

El Shaarawy (Roma) tire au but.




50'  

Karius (Liverpool) tire le coup franc.




49'  

Džeko (Roma) se trouve en position de hors-jeu.




49'  

De Rossi (Roma) tire le coup franc.




49'  

L'arbitre signale une position de hors-jeu de Salah (Liverpool).




47'  

Corner tiré par El Shaarawy (Roma).




47'  

Roma obtient un corner.




02/05/2018 21:50  
Edin Dzeko, il avait montré la voie en quarts retour ! 





02/05/2018 21:49  
La Roma a 45 minutes pour réaliser l'exploit!




47'  

Fazio (Roma) contre un tir.




47'  
[*] 
Salah (Liverpool) voit son tir contré par un adversaire.
46'  
 
Alisson Becker (Roma) tire le coup franc.




46'  

Salah (Liverpool) se trouve en position de hors-jeu.






Début de la seconde période.




02/05/2018 21:44  
La plus importante des cinq rencontres entre les deux équipes était la première, la finale de la C1 1984 à Rome. Phil Neal offrait l'avantage à Liverpool à la 14e minute, avant que Roberto Pruzzo n'égalise à deux minutes de la pause. Alors que plus rien n'était marqué en seconde période ni en prolongation, la rencontre était la première finale de C1 disputée aux tirs au but et, même si Steve Nicol manquait la première tentative de Liverpool, Bruno Conti et Francesco Graziani échouaient pour la Roma, laissant Alan Kennedy transformer le tir au but décisif lors d'un succès 4-2 et sceller le quatrième triomphe en huit ans des Reds en C1.
 




02/05/2018 21:44  




02/05/2018 21:43  
     

02/05/2018 21:43  
     

02/05/2018 21:43  
     

02/05/2018 21:43  
     

02/05/2018 21:42  




02/05/2018 21:35  
Tandis qu'il s'agit de la dixième demi-finale de C1 de Liverpool, c'est la première fois que le club anglais arrive aussi loin depuis 2007/08, lorsqu'il subissait son deuxième revers seulement en demi-finale.
La Roma n'a disputé qu'une seule demi-finale de C1 jusqu'ici, se qualifiant avant de buter sur Liverpool lors de la finale dans son Stadio Olimpico.
 




02/05/2018 21:35  
     

02/05/2018 21:34  
Georgino Wijnaldum, premier but en demi-finales ! 
 




02/05/2018 21:34  
La prière de Sadio Mané après son but !
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 9:06

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 9:10

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 9:15

Salah, une saison déjà record

Mercredi 2 Mai 2018  par Matthew Howarth de Liverpool
http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/newsid=2554470.html?iv=true
L'attaquant égyptien de Liverpool Mohamed Salah est le phénomène de 2017/18. Sa saison en chiffres.

Mohamed Salah : une saison ahurissante ©️AFP/Getty Images


Mohamed Salah pour Liverpool en 2017/18
UEFA Champions League : 13 matches, 11 buts, 5 passes décisives
Premier League : 33 matches, 31 buts, 10 passes décisives
FA Cup : 1 match, 1 but


SALAH ET LES RECORDS

Meilleur buteur de Liverpool sur une saison


Avec 43 buts, Salah se rapproche des 47 du recordman du club Ian Rush (1983/84). Pour Salah, il reste au moins quatre matches pour rejoindre et dépasser le Gallois, cinq si Liverpool se qualifie pour la finale.

Meilleur buteur de Premier League


Avec 31 buts, Salah est non seulement en tête du classement actuel, mais il a aussi égalé le record du nombre de buts pour une saison à 20 clubs (38 matches) détenu par Alan Shearer (Blackburn Rovers, 1995/96), Cristiano Ronaldo (Manchester United, 2007/08) et Luis Suárez (Liverpool, 2013/14). Il lui reste trois matches pour le battre et pourquoi pas pour s'attaquer au record absolu, propriété d'Andrew Cole (Manchester United 1993/94) et Shearer (Blackburn Rovers, 1994/95), 34 buts dans des saisons à 22 clubs (42 matches).


Meilleur buteur européen de Liverpool sur une saison


Avec 11 buts (en comptant les qualifications), Salah et Roberto Firmino ont dépassé Dean Saunders (1991/92, Coupe UEFA). Salah est aussi le seul joueur de Liverpool, avec Steven Gerrard (en 2007/08), à avoir marqué lors de cinq titularisations consécutives.

Nombre de matches en marquant sur une saison avec Liverpool

Salah a marqué dans 33 matches cette saison, éclipsant le record de Rush (31 en 1983/84). Avant cette saison, Ronaldo et Robin van Persie partageaient le record du plus grand nombre de matches avec au moins un but en Premier League (21). Salah en compte 23.

Meilleur buteur africain


La star égyptienne a battu le record de Samuel Eto'o, premier Africain à 8 buts en Champions League sur une saison (Inter Milan, 2010/11). Salah est aussi le premier joueur de son continent à marquer 30 buts en Premier League sur une saison. Il a battu ainsi la marque de Didier Drogba (Chelsea, 2009/10).

Plus grand nombre de titres de Joueur du mois en Premier League


Salah est le premier joueur à remporter le titre de Joueur du mois trois fois dans la même saison. Il l'a fait en mars, février et novembre.

Buts du gauche en Premier League


Vingt-quatre des 31 buts de Salah en championnat ont été inscrits du pied gauche. Le record de Robbie Fowler (Liverpool, 1994/95, 19 buts) est battu !

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 9:28

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 9:29

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Jeu 3 Mai 2018 - 9:31

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 3:17






Dernière édition par jeusetmatch le Sam 26 Mai 2018 - 3:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 3:20


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 3:36

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 3:38

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 5:53

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 5:58

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 6:06

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 6:45

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55103
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   Sam 26 Mai 2018 - 6:48

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
LIGUE DES CHAMPIONS HOMMES 2017-2018
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: