UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 Coupe du monde féminine de football 2019

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeSam 2 Sep 2017 - 13:35

Rappel du premier message :


Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Captu555

La Coupe du monde féminine de football 2019 est la huitième édition de la Coupe du monde féminine de football.
La phase finale de la Coupe du Monde féminine de la FIFA 2019 sera organisée en France.
Vingt-quatre équipes, dont le pays-hôte et les huit représentants européens qualifiés, croiseront le fer pendant l'été.
Le calendrier
Tirage au sort du tour préliminaire : 13h30, 19 janvier 2017, Nyon
Tour préliminaire : 6–11 avril 2017
Tirage au sort du tour de qualification : 25 avril 2017, Nyon
Tour de qualification : 11 septembre 2017– 4 septembre 2018
Tirage au sort des barrages : (date à confirmer) septembre 2018, Nyon
Demi-finales des barrages : 1–9 octobre 2018
Finale des barrages : 5–13 novembre 2018
Tirage au sort de la phase finale : fin 2018, France
Phase finale : été 2019, France
https://twitter.com/footdelles?lang=fr
https://twitter.com/footofeminin
https://twitter.com/PlanetFootAuFem
https://twitter.com/d1feminine
https://twitter.com/D1FemFoot


Dernière édition par jeusetmatch le Mer 25 Oct 2017 - 7:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 17:58

classement
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5332
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 17:59

lundi 17 juin 2019

L'Espagne et la Chine qualifiées pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine, comme l'Allemagne, après leur match nul


L'Espagne et la Chine se sont quittées sur un score nul et vierge qui qualifie les deux équipes pour les huitièmes de finale. C'est la toute première fois concernant la Roja qui, sauf improbable défaite des championnes du monde contre la Suède, jeudi, ira défier les États-Unis le 24 juin à Reims.

Romain Lafont, au Havre mis à jour le 17 juin 2019 à 22h50
partager

À égalité de points au coup d'envoi, l'Espagne et le Chine le sont toujours après leur match nul (0-0) réalisé ce lundi au Havre. Et ce résultat profite aux deux équipes, qui se qualifient ainsi pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine, la Roja terminant deuxième à la faveur d'une meilleure différence de buts.

lire aussi
Le film de Chine - Espagne
Pour ce troisième match de la phase de groupes, Jorge Vilda avait décidé de mettre la jeunesse au pouvoir afin de profiter de la vitesse de ses deux Garcia, Nahikari et Lucia. Mais après un début de match plein de rythme, au cours duquel Nahikari a dribblé la gardienne chinoise sans pouvoir conclure, l'Espagne est retombée dans le jeu qu'on lui connaît, avec une possession conséquente mais trop peu de verticalité et d'occasions. Il a fallu attendre la 39e minute pour assister au premier tir cadré de la Roja, une tête de Jenni Hermoso repoussée par Peng.

Peng fait le travail

Il y eut néanmoins du mieux après la pause. Une inspiration de Jenni a permis à Lucia Garcia de lancer son homonyme, mais cette dernière a manqué sa frappe (49e). L'Espagne a poussé de plus en plus face à une Chine qui savait qu'un nul l'envoyait en huitièmes, en même temps qu'il lui évitait les États-Unis. Guijarro a tenté sa chance depuis l'entrée de la surface mais Peng est parvenue à se détendre (61e), avant de capter un coup franc de Putellas (70e), de dévier un nouveau pétard de Guijarro (83e) et une volée après rebond de l'intenable Jenni (85e).
lire aussi
L'Allemagne s'assure tranquillement la première place contre l'Afrique du Sud
Les maigres réactions chinoises étaient vite contenues par une Paredes autoritaire, même si la Parisienne a donné quelques frissons à ses supporters avec une ou deux passes mal assurées. Les coéquipières de Haiyan Wu ont terminé la rencontre sans le moindre tir cadré, mais avec la qualification en poche. L'essentiel est là.
24
24 ans, 10 mois et 29 jours : c'est la moyenne d'âge du onze de départ de l'Espagne contre la Chine. Cinq joueuses de moins de vingt-cinq ans étaient titulaires. Il s'agissait du troisième onze le plus jeune depuis le début de la compétition, après les deux alignés par la Jamaïque.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 18:03

classement
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5333
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 18:07

lundi 17 juin 2019
Stade Auguste-Delaune II à Reims

Mondial féminin : La Norvège bat la Corée du Sud (2-1) et rejoint les huitièmes

Publié le 17/06/2019 à 20:45 , modifié le 17/06/2019 à 23:02


Les Norvégiennes ont remporté lundi leur dernier match de groupe face aux Sud-Coréennes (2-1), synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football féminine, et d'élimination pour les Asiatiques. Grâce à deux buts sur penalty de Caroline Graham Hansen (4e) et Isabell Herlovsen (50e), la Norvège compte six points et termine deuxième de son groupe A derrière la France. Avec zéro point en trois matches, la Corée du Sud sort bredouille de la compétition mais a tout de même sauvé l'honneur lundi en marquant son premier et unique but de la compétition, par Yeo Minji.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 18:08

classement


Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5334
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 18:14

lundi 17 juin 2019
21:00 NigeriaCoupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Nigeria-logo59760-1 Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 France-logo4109France

Stade Roazon Park à Rennes

Bleues: la fête continue, le plus dur commence


Par   AFP   —  18 juin 2019 à 10:56 (mis à jour à 12:48)
https://www.liberation.fr/depeches/2019/06/18/bleues-la-fete-continue-le-plus-dur-commence_1734525

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 1228618-les-joueuses-de-l-equipe-de-france-victorieuses-du-nigeria-pour-le-dernier-match-de-la-phase-de-poul
Les joueuses de l'équipe de France victorieuses du Nigeria pour le dernier match de la phase de poules du Mondial, le 17 juin 2019 à Rennes Photo FRANCK FIFE. AFP

Cartons d’audience, stades pleins ou presque et trois victoires de rang: les Bleues ont réussi le premier tour du Mondial et démarrent «une autre compétition» en 8e de finale dimanche au Havre, où elles devront rassurer sportivement après l’étriqué succès contre le Nigeria (1-0).
La France a des chances d’affronter l’Australie ou le Brésil (groupe C), en fonction de leurs résultats dans la soirée, puis ceux de mercredi et jeudi dans les groupes D et E.
- Rassembleuses... -
«C’est la première fois de notre vie qu’on vit un tel événement. On ne s’attendait pas à un tel engouement». La capitaine Amandine Henry a parfaitement résumé l’atmosphère qui entoure ce Mondial, chargé de donner un grand coup d’accélérateur au football féminin français.
Jusqu’ici le pari est réussi, au moins médiatiquement. Le Nigeria-France a rassemblé 9,6 millions de téléspectateurs sur TF1 et Canal+ lundi soir, après les 11 millions record du match d’ouverture contre la Corée du Sud (4-0) et les 10,3 millions de personnes devant leurs téléviseurs pour le match contre la Norvège (2-1).
A Paris, Nice et Rennes, les stades où jouait l’équipe de France étaient à guichets fermés, même si certaines places vendues ou écoulées sont restées vides pendant les rencontres.
En revanche, l’ambiance n’a pas encore gagné les centre-villes, les bistrots ou les «Fifa Fan Experience» comme à Rennes lundi, où cet espace réservé aux supporters est resté longtemps désert l’après-midi du match.
Sportivement, les Bleues sont parvenues à remporter leurs trois matches de poule, une première, en inscrivant 7 buts contre un encaissé, et n’ont jamais vraiment douté, hormis après le but contre son camp de Wendie Renard contre les Norvégiennes (2-1).
- Mais pas toujours convaincantes... -
Pour autant, elles n’ont pas véritablement convaincu sur le terrain, surtout lundi soir lors de la médiocre prestation face aux Nigérianes, modestes 38es au classement Fifa.
«Ce troisième match, quand on est déjà qualifiées, c’est toujours difficile. Les filles avaient certainement un peu peur de la blessure», a estimé Corinne Diacre après cette pâle prestation.
Dans cette rencontre sans autre enjeu que de terminer en tête de leur poule A, la sélectionneuse avait fait tourner, avec quatre changements dans son onze de départ.
Mais les remplaçantes n’ont pas saisi leur chance et certaines cadres ont failli, comme Gaëtane Thiney, passée à côté de son match et qui va devoir sérieusement hausser son niveau de jeu pour la suite de la compétition.
Wendie Renard, quant à elle, en fait voir de toutes les couleurs aux supporters des Bleues. Elle les fait exploser de joie quand elle marque son doublé de la tête contre la Corée du Sud, trembler quand elle inscrit un invraisemblable but contre son camp face à la Norvège, et les deux quand elle rate un premier penalty puis saisit une seconde chance face au Nigeria.
- Avant une autre compétition qui commence -
Cette décision arbitrale a exaspéré Thomas Dennerby, le sélectionneur suédois des Nigérianes. Avec l’aide de la VAR, l’arbitre a sifflé un premier penalty pour les Françaises, manqué par Renard, puis un second dans la foulée, en estimant que la gardienne avait quitté sa ligne trop tôt.
«Il y a un nouveau règlement. Si la gardienne de but n’a pas au moins un pied sur la ligne, c’est penalty à retirer et carton jaune. C’est très sévère. Mais ce sont les lois applicables au premier juin. Aujourd’hui, c’est en notre faveur», a détaillé Diacre, tout en saluant le «courage» de Renard qui a eu la force mentale pour retenter sa chance.
Du courage, il en faudra pour la suite du tournoi, à l’heure des matches couperets et des jambes qui flageolent. Car si les Bleues s’imposent en 8e, c’est un quart de finale contre les tenantes du titre américaines qui se profile. 13-0 contre la Thaïlande, un record, 3-0 contre le Chili malgré un effectif remanié, la «Team USA» a fait très forte impression. Bien plus que la France. «Une autre compétition commence», comme l’a dit Wendie Renard.
AFP  


Dernière édition par jeusetmatch le Mar 18 Juin 2019 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 18:15

classement


Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5334
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 18:18

mardi 18 juin 2019
21:00 ItalieCoupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Italie-logo41160-1 Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Bresil-logo5967Brésil

Mondial féminin: La Brésilienne Marta bat le record de buts en Coupe du monde, hommes et femmes confondus
https://www.20minutes.fr/sport/2543371-20190619-mondial-feminin-bresilienne-marta-bat-record-buts-coupe-monde-hommes-femmes-confondus
FOOTBALL Grâce à un penalty victorieux inscrit mercredi contre l'Italie (1-0), l'attaquante a inscrit son 17e but en coupe du monde, un record absolu
Francois Launay
Publié le 19/06/19 à 02h02 — Mis à jour le 19/06/19 à 02h02
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 310x190_marta-felcitee-coequipieres-apres-but-inscrit-contre-italie
Marta est félcitée par ses coéquipières après son but inscrit contre l'Italie — PHILIPPE HUGUEN / AFP


  • La joueuse brésilienne est entrée dans l’histoire des coupes du monde hommes et femmes confondues.
  • En inscrivant mardi le 17e but de sa carrière en coupe du monde, Marta a atteint un record absolu.
  • Elle a dépassé l’Allemand Miroslav Klose (16 buts) et affirmé encore un peu plus son image de symbole du football féminin mondial

Un penalty pour l’histoire. En inscrivant le but de la victoire du Brésil mardi à Valenciennes contre l'Italie (1-0), Marta a fait plus que qualifier son équipe pour les huitièmes de finale de la compétition. Sa réalisation restera dans les annales car elle lui permet d’entrer dans l’histoire de la coupe du monde.
L'attaquante de 33 ans devient l’unique détentrice du record de buts marqués en Coupe du monde de football, hommes et femmes confondus, avec 17 réalisations en cinq éditions.

Elle dépasse d’un but l’Allemand Miroslav Klose

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Marta-vieira-da-silva-of-brazil-reacts-after-the-2019-fifa-womens-picture-id1156813858?k=6&m=1156813858&s=612x612&w=0&h=GdqeVwFaoyDCg4Z_jAmvQnMqW3KoTt2-l5azp4MtbS0=https://www.gettyimages.fr/photos/coupe-du-monde-f%C3%A9minine?family=editorial&phrase=Coupe%20du%20monde%20f%C3%A9minine&sort=best#license

La sextuple meilleure joueuse du monde dépasse désormais d’une unité l’Allemand Miroslav Klose (16 buts en quatre Mondiaux). Chez les filles, elle devance l’Allemande Birgit Prinz (5 éditions) et l’Américaine Abby Wambach (4 éditions), 14 buts chacune.
« Je suis heureuse, pas seulement pour avoir battu ce record mais également pour avoir pu incarner ces femmes et mes coéquipières qui jouent au foot », a réagi la joueuse brésilienne qui est un véritable symbole du football féminin et qui dépasse aussi les clivages. Pourtant battue par ce penalty historique, Milena Bertolini, la sélectionneuse italienne n’était pas rancunière envers Marta, bien au contraire.
Avec 17 buts, Marta est devenue la meilleure buteuse de l’histoire d’une Coupe du monde (hommes et femmes confondus).
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 1f1e7-1f1f7
2003 : 3
2007 : 7
2011 : 4
2015 : 1 
 2019 : 2
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 D9X7r7TXsAApjQC

Le symbole du foot féminin mondial





« Je suis très heureuse pour Marta, pour son record. C’est vraiment le symbole du football féminin mondial. C’est en voyant jouer Marta depuis plusieurs années que beaucoup de personnes ont changé d’idée sur le fait que les femmes pouvaient jouer au foot » se réjouit la technicienne.
Et cette image de symbole, Marta compte bien s’en servir dans cette coupe du monde féminine médiatisée comme jamais.

« Toutes les équipes de ce Mondial représentent les femmes et l’égalité »





« C’est une opportunité incroyable que nous avons ici. Nous pouvons utiliser cet événement pour obtenir plus de soutien sur l’égalité des femmes. C’est un tournoi qui est très visible. Toutes les équipes de ce Mondial représentent les femmes et l’égalité. Et ce n’est pas que l’égalité dans ce sport que nous demandons mais dans tous les domaines et dans le monde entier. », insiste l’attaquante brésilienne.
Mission plus que remplie car avec ce record, la joueuse a fait mieux qu’égaler les hommes en coupe du monde. Elle les a tout simplement dépassés. Dans le sport le plus universel. Respect!


Dernière édition par jeusetmatch le Mer 19 Juin 2019 - 6:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 6:02

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5336


Dernière édition par jeusetmatch le Mer 19 Juin 2019 - 6:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 6:08

mardi 18 juin 2019
L'équipe australienne de football féminin | JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Mondial féminin : l'Australie rejoint les 8es et élimine la Jamaïque

Publié le 18/06/2019 à 20:40 , modifié le 18/06/2019 à 23:03







Les Australiennes affronteront la Norvège en huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine de football après avoir obtenu la deuxième place du groupe C, mardi, en battant 4-1 la modeste Jamaïque, synonyme d'élimination pour les "Reggae Girlz". Grâce à un quadruplé (11e, 42e, 69e, 83e), la capitaine de l'Australie, Sam Kerr, a offert sa deuxième victoire à son équipe, qui compte six points comme le Brésil mais a marqué deux buts de plus et passe donc deuxième, derrière l'Italie. Les Jamaïcaines, qui découvraient le Mondial, rentrent avec zéro point mais ont sauvé l'honneur en marquant le premier but de leur histoire en Coupe du monde, avec la réduction du score d'Havana Solaun (49e).

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 6:12

classement

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5337
Revenir en haut Aller en bas
Hopeful

Hopeful

Messages : 386
Date d'inscription : 21/04/2019
Localisation : Paris

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 1:26

Pour le moment, on fait un sans faute mais le plus dur va bientôt commencer. Ce n'est pas encore certain mais logiquement, on devrait affronter le Brésil en huitième de finale : normalement, c'est un adversaire largement à notre portée mais attention à l'excès de confiance.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 6:43

mercredi 19 juin 2019
Coupe du monde 2019 : l'Angleterre première du groupe après sa victoire contre le Japon
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Coupe-du-monde-2019-l-angleterre-premiere-du-groupe-apres-sa-victoire-contre-le-japon/1031768

Les Anglaises se sont offert mercredi la première place du groupe D, après leur victoire lors de l'affiche contre le Japon, également qualifié (2-0).

mis à jour le 19 juin 2019 à 23h36

Le match : 0-2

Après deux alertes signées Yokohama sur le but anglais, dont un coup franc superbement détourné par Bardsley (9e), les joueuses de Phil Neville ont vite pris le dessus sur le Japon. Sur un pressing anglais, une relance de Kumagai était interceptée au milieu. Derrière, Stanway effaçait Sugita et trouvait White dans la surface. D'un ballon piqué du gauche, l'attaquante anglaise, déjà buteuse contre l'Écosse (2-1, le 9 juin), ouvrait le score (14e).
lire aussi
Le film de Japon - Angleterre
La gardienne japonaise se montrait ensuite décisive sur des frappes de Scott (18e), Stanway (19e) et Daly (34e), alors que ses coéquipières ne se montraient pas du tout dangereuses. C'est encore Yamashita qui se mettait en évidence sur une reprise du droit de Doggan (59e). Les entrées de Miura (62e) et Sugasawa (61e) ont un peu réveillé le Japon, et cette dernière était tout près d'égaliser du bout du pied droit (83e). Et puis White, à nouveau bien servi dans la profondeur, cette fois par Carney, glissait le ballon du gauche hors de portée de Yamashita (84e).
Les Anglaises confirment donc leurs bonnes dispositions, et terminent la phase de groupes par un sans-faute, comme la France et l'Allemagne l'ont fait jusqu'ici. Elles retrouveront en huitièmes la Chine, ou le 3e du groupe E ou F. Les Japonaises, elles, ont confirmé leurs difficultés offensives (deux buts en trois matches), ce qui peut être ennuyeux pour la suite de la compétition. Y compris pour leur huitième de finale, qui les opposera aux Pays-Bas ou au Canada.
lire aussi
Le classement final du groupe D

Le fait : le doublé de White


Deux occasions, deux buts. Déjà buteuse contre l'Écosse (2-1, le 9 juin) et restée sur le banc contre l'Argentine (1-0, le 14), Ellen White s'est illustrée mercredi par un doublé et une efficacité redoutable. Celle qui a quitté Birmingham pour signer deux ans à Manchester City est bien le danger numéro un de l'équipe britannique.

La joueuse : Yamashita allège la note


Battue deux fois hier soir, Ayaka Yamashita, la gardienne du Japon (23 ans, 1,70 m), s'est pourtant mise en évidence. Avec notamment un arrêt de la main gauche sur une reprise de Doggan (59e), une parade sur une frappe puissante plein axe de Stanway (19e) ou encore une frappe de Daly détournée en corner (34e).
publié le 19 juin 2019 à 22h54
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 6:48

classement

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5338
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 6:53

mercredi 19 juin 2019
Coupe du monde : l'Argentine arrache le nul face à l'Écosse et garde un peu d'espoir
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Coupe-du-monde-l-argentine-arrache-le-nul-face-a-l-ecosse-et-garde-un-peu-d-espoir/1031777

Menée 3-0 à quinze minutes de la fin du temps réglementaire, l'Argentine a renversé une situation bien compromise pour égaliser en fin de match. La qualification pour les huitièmes est encore possible. L'Écosse, elle, est éliminée.

Laurent Grandcolas   mis à jour le 20 juin 2019 à 00h14
L'Argentine, avec deux points, peut encore rêver finir parmi les meilleurs troisièmes et se qualifier pour les huitièmes de finale. Elle le doit à un renversement de situation fou. Menée 3-0 à un quart de la fin du match, l'Albiceleste a réussi à revenir au score pour égaliser dans les ultimes secondes de jeu sur penalty.
lire aussi
Le classement final du groupe D
Les deux équipes n'avaient plus le choix. Il leur fallait gagner, pour espérer rester en vie dans la compétition, avec une place parmi les quatre meilleurs troisièmes. Les Sud-Américaines, avec un point au compteur au coup d'envoi, savaient qu'un succès, pour finir à quatre points, les enverrait directement en huitièmes. Et ce sont elles qui ont le mieux attaqué la rencontre, avec une énorme double occasion : Bonsegundo, lancé côté gauche, adressait un centre pour Larroquette au deuxième poteau. La tête de l'Argentine trouvait la barre transversale. Le ballon arrivait dans les pieds de Jaimes, dont la frappe en pivot trouvait les gants de la gardienne écossaise Lee Alexander (17e).
Alors que l'on pensait l'Argentine bien installée dans la partie, c'est l'Écosse qui ouvrait le score. Sur une touche côté gauche, Cuthbert entrait dans la surface adverse et frappait fort au but. Le ballon, détourné par Correa, lui revenait dans les pieds. Son centre trouvait Little, seule aux 6 mètres, qui n'avait plus qu'à tacler le ballon dans le but vide (1-0, 19e).

Une remontée et un coup de pouce du VAR


L'Argentine manquait de liant et d'inspiration, s'obstinant à envoyer des longs ballons vers Jaimes, volontaire et combattante, mais bien trop esseulée. Les Écossaises, elles, s'organisaient bien mieux, se reposant sur le trio Evans-Little-Emslie, devant, qui faisait des misères à la défense argentine. Celle-ci allait petit à petit lâcher prise en seconde période. Sur un corner mal dégagé, Weir centrait et trouvait, tranquillement démarquée, Beattie qui aggravait le score d'une tête puissante (2-0, 49e).
Et alors que le match semblait être plié, après un troisième but de Cuthbert (3-0, 69e), les Argentines, avec les entrées d'Ippolito et de Menendez lâchaient leur va-tout. Passe de l'une et but de l'autre (74e), avant que Bonsegundo ne réduise encore le score sur une frappe sous la barre (79e). Et quand Howard taclait Cometti dans la surface, le penalty, inévitable, a été confirmé par le VAR. On a eu droit au classique - penalty détourné, gardienne avancée et penalty retiré - pour assister à un incroyable retour et l'égalisation, par Bonsegundo, des Argentines (3-3, 90e+4).
Ce résultat final condamne l'Écosse et laisse encore quelques espoirs à la sélection albiceleste. Pour se qualifier, l'Argentine devra espérer deux matches nuls, lors de Cameroun - Nouvelle-Zélande et Thaïlande - Chili, jeudi.
lire aussi
L'Angleterre première après sa victoire contre le Japon
publié le 19 juin 2019 à 23h19 mis à jour le 20 juin 2019 à 00h14
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 6:53

classement

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Capt5338
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 7:06

foot


Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 20 Juin 2019 - 8:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 7:13

Voyage et installation au Havre
https://www.fff.fr/actualites/185608-voyage-et-installation-au-havre?themePath=equipes-de-france-1/

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Thumb_267408_cms_new_large_article
mercredi 19 juin 2019 - 07:55 - Philippe Mayen-Antonio Mesa

Les Bleues ont rejoint mardi la Normandie pour y disputer dimanche leur 8e de finale de Coupe du monde, sur la pelouse du stade Océane du Havre (21h00, sur TF1 et C+) face au meilleur 3e des groupes C, D et E

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 7:15

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Thumb_267380_cms_new_large_article
mardi 18 juin 2019 - 19:45 - Vincent Orsini

Les Bleues ont effectué un entraînement ouvert au public, ce mardi 18 juin, au stade de la Cavée Verte, au Havre.  

Au lendemain de sa victoire face au Nigeria (1-0) à Rennes, l'Équipe de France Féminine a pris la direction du Havre (Normandie) où elle disputera le dimanche 23 juin (21h00) son huitième de finale face au troisième du groupe C, D ou E.



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 7:21

Kerr et Marta, héroïnes et superstars

(https://fr.fifa.com/womensworldcup/news/kerr-et-marta-heroines-et-superstars

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Fssrkhtouehc2qzkjjzl
© Getty Images





  • Sam Kerr signe un quadruplé et la Jamaïque son premier but dans la compétition
  • L’Italie conserve la tête du groupe malgré sa défaite contre le Brésil
  • Revivez toute l’action sur nos Live Blogs : #ITABRA et #JAMAUS

Marta et Sam Kerr seront les atouts phares de leurs sélections respectives pour les huitièmes de finale, après s’être montrées décisives lors de cette dernière journée pour le compte du Groupe C.
La légende canarinha est un peu plus entrée dans l’histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ en inscrivant son 17ème but, sur penalty. La Brésilienne met ainsi fin à l’excellent début de campagne des Azzurre, qui conservent malgré tout la tête du Groupe C grâce à une différence de buts favorable.
De son côté, Kerr a signé un quadruplé et rejoint Alex Morgan sur la première marche du classement des meilleures buteuses de France 2019. La dernière réalisation de l’attaquante australienne a été d’une grande importance pour les Matildas, qui s’emparent ainsi de la deuxième place du groupe au détriment des Brésiliennes et iront défier la Norvège, à Nice, lors des huitièmes de finale. Cette victoire 4-1 contre la Jamaïque a également vu les Reggae Girlz inscrire leur tout premier but dans la compétition.

Italie 0-1 Brésil

Analyse des reporters d’équipe
Sonja Nikcevic (ITA)
À Valenciennes, les Italiennes avaient la chance d’affronter l’adversaire le plus dangereux de leur groupe, du moins sur le plan technique, alors que leur qualification était déjà acquise. Elles ne pensaient toutefois pas devoir à nouveau courir après le score. Perturbées par les contre-attaques brésiliennes dès l’entame de match, les Azzurre ont cependant fait preuve de fermeté défensive et ont su semer le trouble dans le camp adverse, grâce au redoutable duo Giacinti-Girelli. Cette rencontre met d’autant plus en lumière les deux premiers succès des Italiennes qui, malgré cet échec, bouclent cette première phase en tête du Groupe C.​​

Giancarlo Giampietro (BRA)
Le Brésil a livré une excellente prestation et inflige à l’Italie sa première défaite. Debinha et Andressinha ont élevé leur niveau lors de ce match décisif, en assumant avec brio leurs rôles de meneuses, tandis que Marta a fait le travail en attaque et signé un but historique. L'attaquante auriverde devance ainsi Miroslav Klose et devient la meilleure buteuse de l’histoire de l’épreuve mondiale, hommes et femmes confondus. Touchée par une terrible série de blessures, la formation canarinha a montré du cœur et du sang-froid pour se hisser en huitièmes de finale.

Jamaïque 1-4 Australie

Analyse des reporters d’équipe
Kayon Davis (JAM)
La Jamaïque a vécu une rencontre historique. Les Reggae Girlz ont pu se consoler en inscrivant un but inédit pour le dernier match de leur toute première campagne mondiale. Courageuses, les Caribéennes se sont procuré de nombreuses occasions mais ont une fois de plus livré une fin de match trop insuffisante. Si la défense a relativement bien tenu, elle a manqué d’équilibre à certains moments, laissant Kerr faire la loi. Les Jamaïcaines ont cependant affiché un bien meilleur niveau que lors de leurs deux premières sorties et peuvent retourner au pays la tête haute.


Peter Smith (AUS)
Comme lors de son match d’ouverture contre l’Italie, l’Australie a une nouvelle fois réalisé une performance mitigée. Après avoir dominé la première période et inscrit deux buts, les Matildas n’ont pas réussi à conserver cette bonne dynamique et ont montré quelques failles défensives. Si l’expérience de Tameka Yallop et de Clare Polkinghorne a cruellement manqué, les Australiennes espèrent pouvoir compter sur ces joueuses aguerries pour le second tour.​​
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 7:29

Qualifications et pole positions en conclusion

https://fr.fifa.com/womensworldcup/news/qualifications-et-pole-positions-en-conclusion
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 G1vmhb7vwbq4sa1dxtg9
© Getty Images

  • La première place dans la mire des Pays-Bas, du Canada, des États-Unis et de la Suède
  • Leurs poursuivants se battront aussi pour une place en huitièmes
  • DERNIÈRES INFOS : Live Blogs #NEDCAN, #CMRNZL, #SWEUSA et #THACHI en direct

La phase de groupes de France 2019 se termine en beauté, avec deux rencontres opposant des candidates au titre. Les Groupes E et F connaîtront leur vainqueur à l’issue des chocs entre les tenantes américaines et les aspirantes suédoises au Havre, et entre les Canadiennes et les Néerlandaises championnes d’Europe à Reims.
Dans les autres rencontres, tout reste ouvert pour les formations concernées, même si la Thaïlande aura besoin d’un véritable miracle pour s’inviter en huitièmes.

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Xjlg4qpfpsz9ueup2t2k
© Getty Images

Pays-Bas - Canada, Groupe E, Reims, 18h00

Analyse des reporters d’équipe
Emma Coolen (NED)
La qualification pour les huitièmes en poche, les Oranjeleeuwinnen de Sarina Wiegman veulent finir les poules en beauté. Wiegman se dit satisfaite des résultats mais estime que son équipe peut "en faire beaucoup plus" pour ce qui est de la qualité des performances. Ce choc contre une équipe du Canada également qualifiée pour la suite s’avère idéal pour les Néerlandaises dans cette quête de l’étincelle qui leur avait permis de brandir le titre européen.
Mona Yeganegi (CAN)
Les Canadiennes ont composé leur billet pour les huitièmes de finale et occupent actuellement la deuxième place du Groupe E, avec un but de retard sur les Pays-Bas. Mises en garde par la capitaine Christine Sinclair sur les dangers de spéculer sur l’identité de l’adversaire en huitième, elles se verraient bien remporter ce duel et la poule. Il faut s’attendre à des retouches dans le onze de départ destinées à renforcer la dynamique, ajouter un peu de fraîcheur et surprendre les Néerlandaises.

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Ov1y5zqiqdordzhx5iss
© Getty Images    

Cameroun - Nouvelle-Zélande, Groupe E, Montpellier, 18h00

Analyse des reporters d’équipe
Cynthia Nzetia (CMR)
Dominé lors de ses deux premières sorties, le Cameroun se battra jusqu’au bout pour arracher ses premiers points dans la compétition. Il a besoin d’une victoire et de buts pour viser une qualification. Il pourra s’appuyer sur sa belle performance offensive contre les Pays-Bas.
Brendan Bradford (NZL)
C’est maintenant ou jamais pour les Football Ferns. Après deux défaites, les protégées de Tom Sermanni ont besoin des trois points face au Cameroun pour espérer décrocher un strapontin au second tour. Cela risque d’obliger les Kiwis à passer en mode attaque totale. Deux points noirs : les indisponibilités sur blessure des défenseuses Meikayla Moore et CJ Bott.
      © Getty Images    

Suède - États-Unis, Groupe F, Le Havre, 21h00

Analyse des reporters d’équipe
Alexandra Jonson (SWE)
La Suède est prête pour son premier grand test de la compétition. Elle connaît bien les États-Unis, pour les avoir affrontés lors de nombreuses compétitions, y compris en Coupe du Monde. Le style très physique des Stars and Stripes lui sied à merveille. Après deux succès relativement confortables, ce choc permettra d’en savoir davantage sur les atouts de la Suède, notamment sur le plan défensif.
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Qfsa4fslce2k0mubofdi
© Getty Images
Erin Fish (USA)
Si les États-Unis et la Suède se sont qualifiés sans trembler pour les huitièmes, la riche histoire entre les deux pays en fait un duel alléchant. C’est la Suède qui a infligé aux Américaines leur seul et unique revers, à ce jour, en phase de poules d’une Coupe du Monde, en 2011. Plus récemment, aux Jeux Olympiques de 2016, les Scandinaves ont privé les USA du dernier carré d’une grande compétition pour la première fois de leur histoire. Les tenantes savent que ce match disputé au Havre ne peut être pris à la légère.
        

Thaïlande - Chili, Groupe F, Rennes, 21h00

Analyse des reporters d’équipe
Piyapat Saropala (THA)
Si l’on tient compte de la différence de buts, la qualification de la Thaïlande pour les huitièmes parmi les meilleures troisièmes relève de l’impossible. Mais l’équipe conserve un état d’esprit positif et espère bien décrocher un résultat pour l'honneur contre le Chili. Ce match entre les deux équipes les moins fortes du Groupe F s’annonce en tout cas équilibré et ouvert.
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Hsivgjpdi2ct66iijrci
© Getty Images
Cecilia Lagos (CHI)
Si son sort pourrait dépendre d’autres résultats, le Chili sait qu’il doit battre la Thaïlande pour avoir une chance de voir les matches à élimination directe. Il va donc tout donner lors de ce choc. Les Andines ont peiné à se créer des occasions jusqu’ici, aussi devront-elles rester prudentes dans leurs déploiements, car les contre-attaques thaïlandaises peuvent s’avérer dangereuses.
 Les reporters d'équipe de la #FIFAWWC sur Twitter    

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Sur Twitter | Facebook | Instagram
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 7:40

Les USA renforcés par l'échec suédois
https://fr.fifa.com/womensworldcup/news/les-usa-renforces-par-lechec-suedois-3039914
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Ap7duof0xwvwq7ahljoe
© Getty Images

  • Ce que la défaite contre la Suède à Rio représente pour les USA
  • Un échec peut être source de motivation
  • Suivez en direct #SWEUSA sur notre Live Blog

Par Erin Fish avec les USA

Certaines des plus grandes leçons de la vie viennent de nos plus grands échecs. Si l'équipe féminine américaine a la mentalité de toujours regarder vers l'avenir, les joueuses conservent aussi des images des défaites passées, car elles tirent de la force des émotions suscitées par ces images.
La seule fois où les tenantes du titre ont été éliminées avant les demi-finales d'une grande compétition, c'est aux Jeux olympiques de Rio en 2016, où elles ont perdu aux tirs au but contre la Suède. Cette défaite de celles qui avaient été sacrées championnes du monde pour la troisième fois un an plus tôt a surpris le monde entier.
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Zmrab1cpyhupg3mtw508
  © Getty Images    
"Perdre ce match… et ce sentiment qui vous envahit quand le coup de sifflet final retentit et que vous savez que c'est fini. Ce sentiment ne m'a pas quittée", confie la milieu de terrain américaine Allie Long au micro de **FIFA.com**. "Bien sûr, nous regardons vers l'avenir, mais vous gardez ces moments en mémoire pour être encore meilleure la fois d'après."
Cette méthode de motivation n'est pas nouvelle pour les États-Unis. La légendaire attaquante Abby Wambach a publié cette année un livre intitulé Wolfpack (la meute de loups). Dans un chapitre intitulé Make Failure Your Fuel (transformez vos échecs en énergie), elle parle de ses débuts en équipe nationale et de la façon dont ses aînées de la sélection de 1996 l'ont initiée à ce concept.
"Ce dont je me souviens le mieux, c'est cette petite photo", écrit Wambach dans *Wolfpack*. "Quelqu'un avait collé cette photo à côté de la porte et c'était la dernière chose qu'on voyait avant d'entrer sur le terrain d'entraînement."
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Mxmtzz2xzxjlc3gcr4iy
      © Getty Images    
Cette photo montre les Norvégiennes en train de fêter leur victoire contre les États-Unis l'année précédente lors de la Coupe du Monde 1995. C'était la dernière fois que l'équipe avait perdu. L'année suivante, cette même formation remportait la médaille d'or aux Jeux Olympiques de 1996.
Wambach admirait ces femmes et s'est rapidement ralliée à leur théorie consistant à dire que l'on pouvait transformer des échecs en énergie. Cette mentalité allait effectivement les pousser à aller de l'avant. La théorie s'est transmise de génération en génération.
En 2011, lorsque les États-Unis ont perdu contre le Japon en finale, les joueuses américaines se sont tournées vers l'avenir avec ce sentiment qu'elles n'en resteraient pas là. Comme l'avait expliqué la défenseuse Kelley O'Hara à FIFA.com : "En 2015, nous étions extrêmement déterminées à finir ce que nous avions commencé".

Il n'est donc pas surprenant qu'après la défaite des États-Unis à Rio face à la Suède, la défenseuse américaine Julie Ertz ait conservé une photo du match comme économiseur d'écran sur son téléphone.
Long, titulaire contre la Suède aux Jeux Olympiques de Rio, explique qu'après le match, elle et ses coéquipières se sont toutes posé la question :"Et si ?". En d'autres termes, comment le résultat aurait-il pu être différent ?
"On était très contrariées, mais dans un certain sens je pense que cette équipe avait besoin de ça", poursuit Long. "On apprend plus de ses échecs que de ses réussites et je pense que nous en avions besoin pour faire de nous l'équipe forte et unie que nous formons aujourd'hui."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 7:45

Crème anglaise et douche écossaise
https://fr.fifa.com/womensworldcup/news/creme-anglaise-et-douche-ecossaise

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Ogr2lstftu5kw1g9d5wv
© Getty Images

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Xfdw96qdiwp1olefuvys
© Getty Images
   L'Angleterre domine le Japon pour finir en tête du Groupe D
   L'Argentine arrache le nul contre l'Ecosse avec trois buts en fin de match
   Revivez toute l'action sur nos Live Blogs #JPNENG et #SCOARG


La dernière journée du Groupe D de la Coupe du Monde de la FIFA, France 2019™ a été riche en émotions, notamment au Parc des Princes. Le stade parisien a été le théâtre d'un match nul spectaculaire (3-3) entre l'Argentine et l'Ecosse, qui a compté trois buts d'avance. Celui d'Erin Cuthbert à la 69ème minute semblait avoir offert pour de bon aux Ecossaises leur première victoire en Coupe du Monde Féminine, mais l'Albiceleste est parvenue à revenir dans le match et dans le tournoi. Le penalty de l'égalisation de Florencia Bonsegundo, après quatre minutes de temps additionnel, a tout changé : il a sorti l'Ecosse de la compétition tout en offrant à l'Argentine un espoir d'y rester.

L'Angleterre a disposé de son côté du Japon (2-0) à Nice, grâce à deux réalisations d'Ellen White, une lors de chaque mi-temps. C'est la première fois que les Anglaises terminent la phase de groupes avec trois succès en trois matches. Elles ont pris au passage leur revanche sur les Nadeshiko, qui les avaient battues en demi-finale de Canada 2015


Japon 0-2 Angleterre

Analyse des reporters d'équipe

Ai Yoshiizumi (JPN)
La différence était notable entre les deux équipes en termes de rythme et de puissance, un domaine dans lequel les Nadeshiko vont devoir travailler avant leur huitième de finale. L'équipe s'est globalement montrée plus performante après la pause, mais cela ne l'a pas empêchée de concéder un second but. Tout ne fut pas à jeter, mais la sélectionneuse Asako Takakura aura beaucoup d'enseignements à tirer de cette rencontre.
Laure James (ENG)
Les Japonaises ont donné du fil à retordre aux Anglaises en première mi-temps, mais le but d'Ellen White - superbement servie par l'infatigable Georgia Stanway - a soulagé les filles de Phil Neville. Les huit changements opérés par Neville ont apporté de la fraîcheur et de la puissance sur les côtés et dans l'axe. Stanway et Rachel Daly se sont mises en évidence, tandis que leur expérience en défense a permis aux Lionesses de conserver leur avantage. Le second but de White, contre le cours du jeu, a récompensé sa ténacité et son agilité technique. Les vieux démons de Canada 2015 ont été chassés.

Ecosse 3-3 Argentine

Analyse des reporters d'équipe
Aileen Larkin (SCO)
Bien que l'Ecosse ait inscrit son premier point à une Coupe du Monde, un exploit sans aucun doute important pour le pays, la déception sera le sentiment dominant alors qu'elle quitte le tournoi après avoir rendu trois buts d'avance à l'Argentine en deuxième mi-temps. On a constaté une bien meilleure performance offensive, et une bonne communication tout au long du match, qui a permis aux Écossaises de pratiquer le football physique que les supporters savent apprécier.
Diego Zandrino (ARG)
L'Albiceleste termine la phase de groupes la tête haute après avoir effectué une formidable remontée en deuxième mi-temps contre l'Ecosse pour arracher le nul 3-3. Mili Menendez et Florencia Bonsegundo ont créé le danger côté argentin, contribuant aux trois buts inscrits par leur équipe dans les 16 dernières minutes et le temps additionnel de la rencontre. Les Argentines ont décroché un point précieux, qui leur permet d'espérer voir les huitièmes de finale.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 8:06

Les matchs du jeudi 20 juin 2019

stade Auguste-Delaune
stade Roazhon Park
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 21:27

stade Auguste-Delaune
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 000_1hj4sj
 
Les Pays-Bas au Mondial 2019 | AFP  
Mondial féminin : les Pays-Bas concluent parfaitement la phase de poules

https://assets.sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/small_16_9/public/2019-06/000_1hj4sj.jpg?h=6e9acbdb&itok=Kv_jKt83
Publié le 20/06/2019 à 17:40 , modifié le 20/06/2019 à 20:05

La tête du groupe E revient donc aux Pays-Bas. Opposées au Canada, les Néerlandaises n'avaient que cet enjeu en tête. Les deux équipes étaient déjà qualifiées pour les huitièmes de finale. Mais les Oranje ont terminé le boulot en s'imposant 2-1, à Reims. Anouk Dekker, défenseure centrale de Montpellier, a ouvert le score à la 54e minute. La capitaine Christine Sinclair a égalisé pour le Canada à la 60e avant que la victoire des Oranje soit scellée par l'attaquante Lineth Beerensteyn quinze minutes plus tard. Les Néerlandaises vont rencontrer en huitièmes de finale mardi à Paris le Japon, pour une affiche très prometteuse.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 64160
Date d'inscription : 02/12/2011

Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 21:35

Coupe du monde féminine 2019Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Logo_104
jeudi 20 juin 2019
Stade de la Mosson
18:00CamerounCoupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Cameroun-logo7634 Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Nouvelle-zelande-logo5980Nouvelle-Zélande
Mondial féminin 2019: le Cameroun se qualifie au bout du suspense
http://www.rfi.fr/afrique/20190620-mondial-feminin-2019-cameroun-nouvelle-zelande
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 2019-06-20t180859z_2139281732_rc1af5c5e780_rtrmadp_3_soccer-worldcup-cmr-nzl_0
Grâce à sa victoire face à la Nouvelle-Zélande, le Cameroun se qualifie pour les huitièmes de finale.
© REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Le Cameroun, dominateur techniquement, s’est imposé au bout du suspense face à la Nouvelle-Zélande (2-1) grâce à un doublé d’Ajara Nchout. Une victoire synonyme de qualification pour les huitièmes de finale, la deuxième en deux participations.

De notre envoyé spécial à Montpellier,


Au coup d’envoi de ce troisième et dernier match dans le groupe E du premier tour de la Coupe du monde féminine, les données sont simples pour les joueuses du Cameroun : il faut l’emporter à Montpellier face à la Nouvelle-Zélande pour se qualifier. On vous passe les calculs d’apothicaires provoqués par le règlement. Et c’est par le plus petit des écarts que les Lionnes se sont imposées… dans les arrêts de jeu.
Sous un temps lourd et devant une maigre affluence au stade de La Mosson (8 009 spectateurs), le Cameroun prend le jeu à son compte en début de match face à un adversaire limité techniquement. Puis commence le festival Gabrielle Onguéné. Le feu follet camerounais, promue capitaine en l’absence de Christine Manie, tente une frappe croisée à l’entrée de la surface qui passe de peu à côté de la cage néo-zélandaise alors que la gardienne Erin Nayler semblait battue (12e). La même, à la 18e minute, est à deux doigts de concrétiser sur un lob… les deux doigts étant ceux de la grande Nayler qui dévie le ballon du chemin du but.
Au mitan de la première période, les Lionnes ont l’emprise sur la rencontre et seules quelques imprécisions dans la transmission les empêchent de se montrer plus dangereuses. On retrouve alors Onguéné qui, servie dans la profondeur par Feudjio, échoue d’un rien à récupérer le cuir face à Nayler, bien sortie (30e). Et c’est à peu près tout ce que le Cameroun démontre jusqu’à la pause. Les Néo-Zélandaises, elles, prennent petit à petit confiance et s’approchent à plusieurs reprises de la cage de Ngo Ndom, au point d’obliger cette dernière à quelques bonnes sorties.
Le doublé d’Ajara Nchout
En début de seconde période, les Océaniennes sont les premières à porter le ballon dans la surface de réparation adverse. Les Camerounaises réagissent rapidement, de nouveau par Gabrielle Onguéné qui multiplie les appels et échoue de peu devant les buts néo-zélandais, où il y a toujours un pied pour lui enlever le ballon au moment d’armer son tir.
La lumière vient finalement d’Ajara Nchout qui récupère un ballon dos au but avant de se retourner pour tromper de près Erin Nayler (57e, 1-0). Profitant d’espaces dans la défense adverse, et sous l’impulsion d’Onguéné, les Camerounaises échouent par trois fois à quelques mètres du but de Nayler qui sort pour l’occasion plusieurs arrêts de classe à ras de terre (64e).
Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 2019-06-20t172033z_1297080383_rc1edc73e5a0_rtrmadp_3_soccer-worldcup-cmr-nzl_0 Ajara Nchout marque le but du Cameroun face à la NouvelleZélande.
© REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Quant aux Néo-Zélandaises, elles tentent avec leurs armes, à l’image d’une tête d’Hannah Wilkinson sur un corner bien détourné au ras de son poteau droit par Anette Ngo Ndom (74e). Puis la douche froide arrive. Sur un centre en profondeur qu’elle s’apprête à dégager facilement, Aurelle Awona dévisse complétement sa frappe et bat sa gardienne (1-1, 80e). Dans une fin de match crispée, au bout de cinq minutes de temps additionnel, Ajara Nchout file au but, crochète et frappe. Le Cameroun est délivré, le Cameroun est qualifié au terme d’un scénario fou.
Les joueuses d’Alain Djeumfa se qualifient donc pour la seconde fois pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Elles devraient affronter l’Angleterre à Valenciennes dimanche prochain. A moins que le résultat du match Chili-Thaïlande ne les mène face à la France…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Coupe du monde féminine de football 2019 - Page 13 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupe du monde féminine de football 2019
Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: