UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Coupe du monde féminine de football 2019

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Coupe du monde féminine de football 2019   Sam 2 Sep 2017 - 13:35

Rappel du premier message :



La Coupe du monde féminine de football 2019 est la huitième édition de la Coupe du monde féminine de football.
La phase finale de la Coupe du Monde féminine de la FIFA 2019 sera organisée en France.
Vingt-quatre équipes, dont le pays-hôte et les huit représentants européens qualifiés, croiseront le fer pendant l'été.
Le calendrier
Tirage au sort du tour préliminaire : 13h30, 19 janvier 2017, Nyon
Tour préliminaire : 6–11 avril 2017
Tirage au sort du tour de qualification : 25 avril 2017, Nyon
Tour de qualification : 11 septembre 2017– 4 septembre 2018
Tirage au sort des barrages : (date à confirmer) septembre 2018, Nyon
Demi-finales des barrages : 1–9 octobre 2018
Finale des barrages : 5–13 novembre 2018
Tirage au sort de la phase finale : fin 2018, France
Phase finale : été 2019, France
https://twitter.com/footdelles?lang=fr
https://twitter.com/footofeminin
https://twitter.com/PlanetFootAuFem
https://twitter.com/d1feminine
https://twitter.com/D1FemFoot


Dernière édition par jeusetmatch le Mer 25 Oct 2017 - 7:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 5:53




Commentaire
Evénements de match


Fin du match.
Goal
90+4
But de Bruun (Danemark)!
Substitution
90+2
Thøgersen (entre) - S. Troelsgaard (sort) (Danemark)
Substitution
90+2
Bruun (entre) - Nadim (sort) (Danemark)
Substitution
89
Dujmović (entre) - Lojna (sort) (Croatie)

Commentaires match complet »

http://fr.uefa.com/womensworldcup/season=2019/matches/round=2000871/match=2022772/postmatch/commentary/index.html
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 6:08




   Commentaire
   Evénements de match


   Fin du match.
   Substitution
   83
   Roddar (entre) - Asllani (sort) (Suède)
   Substitution
   75
   J. Andersson (entre) - Karlsson (sort) (Suède)
   Substitution
   67
   Csányi (entre) - Mosdóczi (sort) (Hongrie)
   Substitution
   67
   Larsson (entre) - Banušić (sort) (Suède)

Commentaires match complet »

http://fr.uefa.com/womensworldcup/season=2019/matches/round=2000871/match=2022758/postmatch/commentary/index.html


Dernière édition par jeusetmatch le Mer 25 Oct 2017 - 6:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 6:11




   Commentaire
   Evénements de match


   Fin du match.
   Goal
   90+3
   But de Miedema (Pays-Bas)!
   Substitution
   86
   Beerensteyn (entre) - van de Sanden (sort) (Pays-Bas)
   Yellow Card
   80
   Reiten (Norvège) reçoit un carton jaune.
   Substitution
   71
   Maanum (entre) - Spord (sort) (Norvège)

Commentaires match complet »

http://fr.uefa.com/womensworldcup/season=2019/matches/round=2000871/match=2022746/postmatch/commentary/index.html
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 6:15




Commentaire
Evénements de match



Fin du match.
Substitution
87
Kurbogaj (entre) - Maliqi (sort) (Albanie)
Substitution
83
Jashari (entre) - Krasniqi (sort) (Albanie)
Goal
82
But de Evans (Écosse)!
Substitution
81
Brown (entre) - Arthur (sort) (Écosse)

Commentaires match complet »

http://fr.uefa.com/womensworldcup/season=2019/matches/round=2000871/match=2022722/postmatch/commentary/index.html
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 6:27

classement



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 7:29

Résultats -matchs -Journée 3 du 19 au 24 octobre 2017
http://www.matchendirect.fr/europe/eliminatoires-coupe-du-monde-feminine-europe/

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 7:34


Danemark : Jusqu'où ira le bras de fer ?

Publié le 20 octobre 2017 13:00
http://coeursdefoot.fr/event/danemark-jusqu-o%C3%B9-ira-le-bras-de-fer-/

Le conflit entre la fédération danoise et les joueuses de l'équipe nationale a connu un nouveau rebondissement ces derniers jours alors que les négociations ont été rompues entre les fédérations et les représentantes des joueuses. Dans l'immédiat, le match qualificatif pour la Coupe du Monde face à la Suède programmé ce soir a été annulé, à la suite d'une décision de la fédération danoise, mercredi matin. Un forfait qui est loin d'avoir mis un terme au conflit en cours au Danemark.
http://coeursdefoot.fr/backEnd/images/article/d20347490514c632cd6cdfb0cf7716ac.jpeg

=> Les Danoises en conflit avec la DBU

Au mois de septembre dernier, en amont de la « première journée » des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019, un accord a minima avait été trouvé entre les représentants des joueuses et la fédération danoise. A l'époque, il proposait de laisser passer le premier match face à la Hongrie (remporté 6-1 par le Danemark) avant d'ouvrir des négociations, censées déboucher sur un accord final avant les rencontres de cette semaine en Suède et en Croatie. Mais ces échanges n'ont pu aujourd'hui aboutir, et le conflit ouvert entre la fédération et les joueuses de l'équipe nationale a désormais pour conséquence l'annulation du match entre la Suède et le Danemark programmé ce vendredi à Göteborg. Un match d'importance en vue de la qualification pour la prochaine Coupe du Monde entre les deux équipes favorites du groupe 4.

Mercredi, les joueuses de l'équipe du Danemark avaient décidé de ne pas prendre part à l'entraînement de la sélection en signe de protestation, face à des négociations qui n'ont pas pu déboucher sur un accord financier mais aussi concernant le rôle de l'Association des Joueuses et sur le statut de la fédération vis-à-vis des joueuses (faut-il considérer la fédération danoise comme « l'employeur » des joueuses lorsqu'elles sont en sélection?) .

Un geste qui a été suivi un peu plus tard dans la matinée de mercredi d'un communiqué de la fédération danoise indiquant que le match n'aurait pas lieu. Une décision d'annuler la rencontre qui auraient été prise unilatéralement par la fédération au grand dam des joueuses comme l'indiquait Sanne Troelsgaard, interrogée par la presse danoise.

L'internationale danoise a par ailleurs confirmé que des contacts avaient été maintenus entre les négociateurs des deux côtés après la décision de la fédération d'annuler le déplacement en Suède. Toujours selon Troelsgaard, une proposition aurait été envoyée par les représentants des joueuses le mercredi soir pour permettre de jouer le match ce vendredi.


Le soutien des joueuses suédoises

Du côté suédois, plusieurs joueuses, à l'image de Magdalena Eriksson, Kosovare Asllani ou Nilla Fischer, ont exprimé leur soutien envers leurs homologues danoises. Des joueuses qui pour beaucoup se connaissent à l'image de Nilla Fischer et Pernille Harder qui évoluent ensemble à Wolfsburg et plus largement avec beaucoup de joueuses danoises qui sont passées ou évoluent actuellement en Damallsvenskan, le championnat suédois.

Dans l'immédiat, cette situation a pour conséquence l'annulation de la rencontre Suède-Danemark, et donc le forfait de l'équipe danoise (défaite 3-0). Un forfait qui devrait être officialisé à la suite de l'horaire prévu du match, donc dans la soirée ou dans les jours à venir. Ce forfait n'entraîne pas automatiquement l'exclusion du Danemark des éliminatoires, et d'ailleurs la question d'un éventuel forfait se pose également pour le prochain match qualificatif du Danemark, programmé mardi en Croatie.

La responsabilité de l'UEFA


Parmi les autres sanctions que pourraient prononcer l'UEFA à l'encontre de la fédération danoise, les règlements de l'organisation évoquent d'abord des mesures financières. La fédération danoise jugée dans tous les cas responsable de l'attitude de ses équipes nationales, pourrait perdre le droit de recevoir tout ou une partie des subventions perçues par l'UEFA, un manque à gagner évalué par la presse danoise entre 2 et 8 millions d'euros, en fonction des sanctions prononcées par les instances européennes.

Cet arbitrage pourrait se révéler complexe pour l'UEFA, qui pour le moment a choisi d'apparaître comme neutre dans le bras de fer en cours. Les sanctions des instances européennes seront aussi analysées en fonction du contexte, où nombre d'équipes nationales féminines sont aujourd'hui à l'offensive pour exiger un meilleur traitement de la part de leurs fédérations. La direction du football européen ne peut donc se contenter de distribuer bons et mauvais points, mais peut aussi devenir force de proposition, car d'autres conflits du même type pourraient suivre en Europe.
Hichem Djemai
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 7:43


Le groupe TF1 diffusera la Coupe du Monde 2019 en France

Publié le 14 janvier 2016 18:03
http://coeursdefoot.fr/event/le-groupe-tf1-diffusera-la-coupe-du-monde-2019-en-france/

Ce jeudi dans la matinée, le groupe TF1 a annoncé un accord avec la FIFA pour acquérir les droits télévisés des prochaines Coupes du Monde, dont la CDM Féminine de 2019.

C'est une petite surprise dans le monde du football féminin. Ce matin, le groupe TF1 a déclaré avoir acquis les droits TV de quatre compétitions internationales : les Coupes du Monde 2018 et 2022, la Coupe des Confédérations 2017, mais aussi et surtout, ceux de la Coupe du Monde 2019. Si pour les CDM masculines, le groupe n'a obtenu qu'une partie des rencontres, les autres allant à Bein Sport, elle a eu l'intégralité des droits de la prochaine CDM Féminine, qui aura lieu sur le sol français.

Un fait qui confirme la médiatisation croissante du football féminin.
Après l'intérêt de D8 en 2011, puis W9 en 2015, avec à chaque reprise des succès et records d'audiences pour les deux chaînes, c'est cette fois le premier groupe national télévisuel qui s'offre et parie sur la plus grande compétition du football féminin. Reste à voir comment seront reparties les rencontres parmi les chaînes du groupe TF1. En effet, cette acquisition n'est pas forcément synonyme de diffusion sur TF1. La compétition pourrait potentiellement finir sur ses filiales TMC, NT1 ou encore HD1. Ce fut le cas de la dernière Coupe des Confédérations, en 2013, diffusée en intégralité sur TMC.

Nonce Paolini, le PDG du groupe TF1, s'est dit "réjouit de cet accord historique avec la FIFA
qui permet au Groupe de détenir 4 compétitions majeures du football mondial pour les six prochaines années et ainsi, d’enrichir l’offre éditoriale de ses chaînes et déclinaisons digitales, avec les plus grands événements sportifs. Ces acquisitions, conformes à notre politique responsable d’achats de droits, s’inscrivent dans l’ambition du Groupe de proposer gratuitement des contenus événementiels, et générateurs d’émotions."

Source : groupe-tf1.fr

Crédit photo : FFF/D17
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 25 Oct 2017 - 12:13


Mondial féminin > 2019 > Matchs > Tour de qualification

Journée 4
du -23 au 28 novembre 2017



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 12:36


Mondial féminin > 2019 > Matchs
> Tour de qualification
Journée 4
du -23 au 28 novembre 2017
RÉSULTATS
http://www.matchendirect.fr/europe/eliminatoires-coupe-du-monde-feminine-europe/2017-48/


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 12:43

France 2019 - Israël

Falkon, le succès au bout du voyage israélien

(FIFA.com) 21 nov. 2017
http://fr.fifa.com/fifa-tournaments/news/y=2017/m=11/news=falkon-le-succes-au-bout-du-voyage-israelien-2920751.html


©️ AFP

  • L'équipe d'Israël féminine est en progrès
  • Lee Falkon aura un rôle important à jouer si les Israéliennes veulent rallier la France
  • La milieu de terrain est l'une des rares représentantes de son pays à jouer à l'étranger

-
Les Israéliennes ont pris l'habitude de souffrir sur la scène européenne, où les écarts entre les poids lourds et les nations plus modestes restent significatifs. Mais à la toute fin des qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™️, Israël a réalisé un petit exploit en battant le Danemark, finaliste malheureux du dernier UEFA EURO féminin et quatre fois qualifié pour l'épreuve mondiale, grâce à un unique but de la milieu de terrain Lee Falkon.
"Ce succès reste notre plus grand exploit à ce jour", confirme l'intéressée au micro de FIFA.com. "Pour nous, c'était énorme. Nous sommes toutes très attachées à ce souvenir, mais il appartient au passé. Nous voulons désormais vivre d'autres moments de ce genre."
Falkon est convaincue qu'Israël possède les qualités requises pour réaliser des prouesses similaires à l'avenir, et pourquoi pas dès les prochains matches contre l'Autriche et la Finlande dans le cadre des qualifications pour France 2019. Les Israéliennes sont restées invaincues lors du tour préliminaire en début d'année, ce qui leur vaut aujourd'hui d'évoluer dans un groupe compétitif aux côtés de l'Espagne et de la Serbie.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 12:47

France 2019 - Zone Europe
Spahic, même nom, même combat

(FIFA.com) 23 nov. 2017
http://fr.fifa.com/womensworldcup/news/y=2017/m=11/news=spahic-meme-nom-meme-combat-2921010.html



  • La défenseuse Amira Spahic est la capitaine de la Bosnie-et-Herzégovine féminine
  • Au-delà du nom, elle et Emir Spahic ont de nombreux points communs
  • La Bosnie de Spahic est toujours à la rechercher d'un premier sésame pour un tournoi majeur


Emir Spahic a un statut à part en Bosnie-et-Herzégovine. Rugueux défenseur, il est souvent montré en exemple pour son courage et sa combativité. Des vertus qui en ont fait un pilier de la sélection. Capitaine historique et emblématique, il détient d’ailleurs le record de capes du pays (93). Bref, Emir Spahic est incontournable en Bosnie. Mais tout cela vaut également pour son double en sélection féminine… Amira Spahic !

Car mis à part l’âge - née en 1983, trois ans la séparent d'Emir - Amira Spahic cultive en effet de nombreuses ressemblances avec son aîné. Nom, prénom, numéro de maillot, poste, capitanat, record de sélections… On ne compte plus les similitudes entre les deux Spahic. Et s’ils n’ont aucun lien de parenté, un lien affectif existe entre les deux monuments du football bosnien.

Citation :
Nous sommes tous deux des guerriers. Nous nous battons corps et âmes pour le maillot de notre sélection
Amira Spahic sur ses points communs avec Emir Spahic
"C’est mon modèle", résume ainsi l’arrière centrale de SFK 2000 Sarajevo au micro de FIFA.com. "C’est le meilleur défenseur que l’équipe nationale a eu dans son histoire. Il joue avec son cœur et ses tripes, il donnerait tout pour la nation. J’aime le joueur autant que la personne. J’ai eu l’honneur de le rencontrer une fois, à Sarajevo, en marge d’un match de la sélection face à la Turquie. C’est un grand souvenir."

Comme Emir chez les hommes, premier capitaine à avoir porté le brassard en sélection à l’occasion d’un tournoi majeur, Amira marquera à n’en point douter l’histoire de la sélection féminine. Présente en équipe nationale depuis 16 ans, elle a grandement contribué aux nets progrès d’une équipe qui flirte aujourd’hui avec la 60ème place du Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Il y a huit ans, lorsqu’elle a pris le capitanat, l’équipe était encore 95ème.

"Je suis très fière d’avoir pris part à cette progression. Le football féminin bosnien a énormément évolué, à l’image d’ailleurs de beaucoup d’autres pays européens", note-t-elle. "Je pense que nous ne sommes plus très loin du niveau des grandes nations du continent. En tous cas, on travaille très dur pour combler ce fossé qui tend à se rétrécir". 
Place aux jeunes et place au Panthéon
Pour l’heure la Bosnie de Spahic n’est jamais parvenue à décrocher le moindre sésame pour un tournoi majeur. Elle a toutefois pris un bon départ dans les qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019. Elle est deuxième ex-eaquo de son Groupe 1, à égalité avec l’Angleterre qu’elle affronte ce 24 novembre, à un point du Pays de Galles, avec qui elle a rendez-vous quatre jours plus tard.
Bh seniorke počele pripreme za susrete sa Engleskom i Velsom! https://www.nfsbih.ba/vijesti/bh-seniorke-pocele-pripreme-za-susrete-sa-engleskom-i-velsom/ …


08:00 - 20 nov. 2017  

"Une qualification est devenue un but atteignable pour nous. Certes notre équipe est encore jeune, mais elle a de beaux jours devant elle", constate la doyenne de la sélection dont l’âge moyen est 23 ans. "J’aime cette équipe. Il y a un respect mutuel qui s’est instauré entre les plus jeunes et moi-même. Elles savent qu’elles peuvent compter sur moi. De mon côté, j’essaye de les aider du mieux que je peux en me servant de mon expérience. Je compte tenir ce rôle encore deux ou trois ans, après je laisserai définitivement la place aux jeunes !"
Quant à elle, une place lui est d’ores et déjà réservée au panthéon bosnien... à côté de Spahic !
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 12:49

France 2019
Le rêve Bleu de Le Sommer

(FIFA.com) 24 nov. 2017
http://fr.fifa.com/fifa-tournaments/news/y=2017/m=11/news=le-reve-bleu-de-le-sommer-2921104.html


©️ AFP

  • Eugenie Le Sommer a tout gagné avec l'Olympique lyonnais 
  • L'attaquante française rêve d'un premier titre avec les Bleues

  • Elle échangerait son palmarès en club contre une victoire à la Coupe du Monde Féminine, France 2019

Depuis qu'elle a signé à Lyon en 2011, Eugénie Le Sommer empile les buts et les titres. Sept championnats de France, six coupes nationales, quatre Ligues des champions, le tout avec un bilan de 215 buts en 238 matches… Mais est-ce que l'internationale française serait prête à échanger son foisonnant palmarès en club contre un triomphe en Bleu à domicile en 2019 ?
"C'est difficile comme question !", s'exclame-t-elle en riant au micro de FIFA.com après un moment de réflexion. "Je vais dire oui", tranche-t-elle finalement. "Je prends la Coupe du Monde et comme ça je peux retourner après avec mon club pour gagner d'autres titres. Une Coupe du Monde, c'est la plus belle des compétitions et ça fait rêver". 
Si la quatrième place à Allemagne 2011 a marqué un tournant dans les ambitions françaises, les Bleues collectionnent depuis les désillusions sur la scène internationale. "À chaque compétition, on nous classe parmi les favorites même si on n'a encore rien gagné", constate la buteuse de 28 ans. "On a du talent mais ça ne suffit pas. Il faut des automatismes et un fond de jeu. Se comprendre sur le terrain, c'est peut-être ce qui nous a manqué jusqu'ici", résume celle qui a une nouvelle fois du se contenter d'un quart de finale à l'EURO féminin l'été dernier. 
Un échec qui a provoqué le départ d'Olivier Echouafni et l'arrivée Corinne Diacre. "Quand on change d'entraîneur, il faut tout recommencer", explique Le Sommer. "Il faut apprendre à se connaître, comprendre les attentes… Mais ça nous permet de prendre un nouveau départ avec une nouvelle dynamique. On a le temps avant la Coupe du Monde, donc c'est positif. L'objectif de Corinne Diacre est de faire une grosse performance à domicile. Elle insiste sur la rigueur sur et en dehors du terrain. On travaille beaucoup l'aspect défensif avec une répartition claire des rôles, pour mieux attaquer ensuite."
Rêve de jeunesse
Pour soigner le mal français, la technicienne n'a pas hésité à chambouler l'effectif et bousculer les habitudes mais pas celle de faire appel à Le Sommer, qui fait plus que jamais partie des cadres avec le rajeunissement de l'équipe. "Il y eu beaucoup de nouvelles joueuses qui sont arrivées mais chacun trouve naturellement sa place. L'état d'esprit est très bon car tout le monde donne le meilleur de soi pour démontrer qu'on a sa place dans l'équipe. Ça pousse tout le monde vers le haut", souligne la Lyonnaise.
"Beaucoup de jeunes qui arrivent ont déjà remporté des grandes compétitions, que ce soit en U-17, U-19 ou en U-20, et elle peuvent apporter cette expérience à l'équipe", poursuit-elle. "Il y a beaucoup de talent, mais elles ne s'arrêtent pas là et travaillent beaucoup pour rester dans l'équipe. La sélectionneuse a montré lors des rassemblements précédents que la porte est ouverte à tout le monde, dans un sens comme dans l'autre. Ça apporte une compétition saine et constructive."
Une concurrence qui n'a pas eu raison de Le Sommer et son légendaire sens du but qui lui vaut d'être avec Marie-Laure Delie la mieux placée pour battre un jour le record de Marinette Pichon et ses 81 réalisations. Mais à côté du rêve collectif d'un triomphe à domicile, la perspective de cet exploit individuel ne fait pas le poids. "Je sais à peu près combien de buts je marque mais ça n'est pas objectif pour moi de battre un record. Ce que je veux, c'est gagner une compétition avec mon pays et être performante avec le maillot bleu. Si je marque tant mieux, si je ne marque pas et que l'équipe gagne, c'est bien aussi", conclut-elle.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 12:51

France 2019 - Finlande
Korpela, une Finlandaise à l'école allemande

(FIFA.com) 25 nov. 2017
http://fr.fifa.com/womensworldcup/news/y=2017/m=11/news=korpela-une-finlandaise-a-l-ecole-allemande-2921123.html



  • La Finlande a débuté son parcours dans les qualifications pour la Coupe du Monde par une victoire
  • Ses adversaires : l'Autriche, l'Espagne, la Serbie et Israël
  • Tinja-Riikka Korpela évoque ses points communs avec Manuel Neuer

De nombreuses personnes partagent au moins un point commun avec Manuel Neuer, le gardien du but du Bayern Munich. Que ce soit au niveau de l'âge ou du poste, les occasions de se comparer au portier allemand ne manquent pas. En revanche, peu de gens peuvent se vanter de défendre le but du Bayern Munich en Bundesliga et de représenter régulièrement leur pays en équipe nationale. Tinja-Riikka Korpela fait donc figure d'exception à la règle, puisqu'elle réunit toutes ces particularités ! En effet, la Finlandaise a posé ses valises sur les bords de l'Isar en 2014 et compte parmi les titulaires indiscutables en sélection.
"Nous ne nous voyons pas souvent car nous jouons et nous travaillons dans des lieux différents. En revanche, j'ai souvent l'occasion d'observer ses matches et ses performances à l'entraînement", explique Korpela lorsqu'on l'interroge sur son alter ego allemand, actuellement tenu éloigné des terrains par une blessure. "J'apprécie énormément son style. Il est très moderne car il s'implique énormément dans le jeu de son équipe. On sent qu'il veut vraiment aider ses coéquipiers. C'est quelque chose dont je souhaite m'inspirer pour progresser."
Korpela en bref

  • Lieu de naissance : Oulu, Finlande
  • Clubs : FC Honka Espoo, Kolbotn IL, Lilleström SK Kvinner, Tyresö FF, Bayern Munich
  • Première sélection : le 7 mars 2007 contre la Suède (Coupe de l'Algarve)
  • Palmarès : 2 fois championne d'Allemagne, 3 fois championne de Finlande, 2 fois vainqueur de la Coupe de Finlande
  • Participation à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Russie 2006

Si Neuer a d'ores et déjà validé son billet pour la prochaine édition du grand rendez-vous mondial, Korpela et ses partenaires finlandaises viennent tout juste d'entamer le long chemin qui les mènera peut-être en phase finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™️. Les Helmipöllöt ont parfaitement débuté leur parcours, en s'imposant devant la Serbie. Les Scandinaves auront cependant tout intérêt à prendre des points supplémentaires contre Israël ce dimanche 26 novembre car l'Espagne et l'Autriche s'annoncent comme des adversaires redoutables. "C'est un groupe difficile, nous en sommes conscientes. Les Espagnoles et les Autrichiennes étaient présentes cet été à l'Euro et elles ont très bien joué, surtout les Autrichiennes", estime Korpela.
"Aucune équipe finlandaise, masculine ou féminine, n'a jamais pu disputer une Coupe du Monde. Nous aimerions être les premières à y parvenir", insiste-t-elle.

L'expérience et la puissance des Finlandaises seront autant d'atouts précieux dans cette quête. Leurs excellentes performances dans le fameux exercice du yoyo [une course sur une brève distance, entrecoupée de courtes périodes de récupération, et dont l'intensité augmente au fil de l'exercice] sont sûrement de bon augure. "Je suis internationale depuis près de 11 ans et j'ai eu la chance d'évoluer dans des clubs de haut niveau, en Finlande et à l'étranger. J'ai déjà connu beaucoup de situations difficiles", souligne la gardienne.

Mais le travail à l'entraînement finit toujours par payer. À 31 ans, j'ai le sentiment d'être à l'apogée de mes capacités physiques et techniques." La Finlandaise affiche une grande confiance en son équipe qui, à l'en croire, pourrait bien créer quelques surprises dans les mois à venir. "Nous avons de quoi surprendre. Nous avons modifié notre jeu et l'équipe elle-même a évolué. Nos adversaires ne savent pas trop à quoi s'attendre de notre part."
La présence de Korpela au Bayern Munich constitue évidemment un avantage supplémentaire pour la Finlande, d'autant que la gardienne aligne régulièrement des performances de haut niveau.
"Au Bayern, il faut se montrer très exigeant. C'est le prix à payer pour l'équipe progresse. Compte tenu du manque de compétition, les internationales pourraient être tentées de se reposer sur leurs lauriers. Il faut toujours en demander plus, à soi-même comme aux autres. C'est de cette façon que nous continuerons à avancer", conclut-elle.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 12:57


Mondial féminin > 2019 > Matchs
> Tour de qualification
Journée 4
du -23 au 28 novembre 2017
RÉSULTATS
http://www.matchendirect.fr/europe/eliminatoires-coupe-du-monde-feminine-europe/2017-48/


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 13:01

Mondial féminin > 2019 > Matchs > Tour de qualification
Journée 5
du -22 JANVIER 2018

Israël-Finlande
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Mer 29 Nov 2017 - 13:06

Mondial féminin > 2019 > Matchs > Tour de qualification
Journée 6
du -05  au 10 AVRIL 2018
MATCHS

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Ven 1 Déc 2017 - 19:07

France 2019 - Zone Europe
Belle revanche

http://fr.fifa.com/womensworldcup/news/y=2017/m=11/news=belle-revanche-et-duels-a-distance-2921832.html


©️ Getty Images
[*]Le Pays de Galles et l'Angleterre se livrent à une course-poursuite
[*]Les Pays-Bas et la République d’Irlande aussi, les championnes d'Europe restant invaincues
[*]L'Espagne prend sa revanche sur l'Autriche
[/list]
Le match entre l'Autriche et l'Espagne marquait la fin des matches de qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™️ pour cette année 2017. Dès janvier, la compétition préliminaire reprendra son cours à l'occasion d'une confrontation entre la Finlande et Israël. 
À l'issue de cette première étape, Galloises et Anglaises se livrent une lutte sans merci, tout comme les Irlandaises et les Néerlandaises. De leur côté, les Espagnoles ont le sourire : non contentes d'avoir vengé leur échec lors du dernier UEFA EURO féminin, elles ont pris les commandes de leur groupe. 
L'Allemagne, la Suède et la Norvège, qui n'étaient pas concernées par cette journée, en ont profité pour se tester en amical. Les doubles championnes du monde allemande ont signé un net succès 4:0 face à la France. Les Bleues ont conclu leur deuxième sortie sur un nul vierge contre la Suède. Pendant ce temps, la Norvège s'est inclinée 3:2 à Marbella devant le Canada.
Classements :
Groupe 1 : Pays de Galles (10 points), Angleterre (9), Bosnie-et-Herzégovine (3), Russie (1), Kazakhstan (0)
Groupe 2 : Suisse (12), Pologne, Écosse (6), Bélarus (3), Albanie (0)
Groupe 3 : Pays Bas, République d'Irlande (7), Norvège (6), Irlande du Nord (3), Slovaquie (0)
Groupe 4 : Danemark, Suède (6), Ukraine (4), Croatie (2), Hongrie (1)
Groupe 5 : Allemagne (9), République tchèque, Islande (7), Slovénie (3),  ïles Féroé (0)
Groupe 6 : Italie (12), Belgique (9), Portugal, Roumanie (3), Moldavie (0)
Groupe 7 : Espagne (9), Autriche, Finlande (6), Serbie (3), Israël (0)
Les affiches de novembre

Groupe 1 : L'Angleterre et le Pays de Galles inséparables
À ce stade, le suspense se résume à un duel entre le Pays de Galles et l'Angleterre. En guise d'échauffement, les deux équipes ont affronté le Kazakhstan et la Bosnie-et-Herzégovine. Les Galloises ont assuré l'essentiel face aux Kazakhs, tandis que les Three Lionesses n'ont fait qu'une bouchée de leurs adversaires balkaniques. Jessica Fishlock et ses partenaires ont ensuite signé un nouveau succès sur la plus petite des marges, aux dépens des Bosniennes. Les Anglaises, elles, ont soigné leur différence de buts contre le Kazakhstan (5:0). Le Pays de Galles passera les fêtes de Noël dans le fauteuil de leader, mais compte un match de plus que l'Angleterre. La confrontation directe entre les deux candidats à la qualification aura lieu le 6 avril 2018.
Groupe 2 : La Suisse fait la course en tête
Deux matches, deux victoires pour la Suisse de Martina Voss-Tecklenburg. La Nati s'est mise en jambe en dominant le Bélarus 3:0, avant d'infliger un lourd 5:1 à l'Albanie. Les Confédérées ont déjà inscrit 14 buts depuis le début des préliminaires. Seules l'Allemagne (20), la Belgique (16) et l'Angleterre (15) ont fait mieux. En cas de succès contre l'Écosse en avril, la Suisse ferait un grand pas vers la qualification.

[*]Le Pays de Galles et l'Angleterre se livrent à une course-poursuite
[*]Les Pays-Bas et la République d’Irlande aussi, les championnes d'Europe restant invaincues
[*]L'Espagne prend sa revanche sur l'Autriche
[/list]
Le match entre l'Autriche et l'Espagne marquait la fin des matches de qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™️ pour cette année 2017. Dès janvier, la compétition préliminaire reprendra son cours à l'occasion d'une confrontation entre la Finlande et Israël. 
À l'issue de cette première étape, Galloises et Anglaises se livrent une lutte sans merci, tout comme les Irlandaises et les Néerlandaises. De leur côté, les Espagnoles ont le sourire : non contentes d'avoir vengé leur échec lors du dernier UEFA EURO féminin, elles ont pris les commandes de leur groupe. 
L'Allemagne, la Suède et la Norvège, qui n'étaient pas concernées par cette journée, en ont profité pour se tester en amical. Les doubles championnes du monde allemande ont signé un net succès 4:0 face à la France. Les Bleues ont conclu leur deuxième sortie sur un nul vierge contre la Suède. Pendant ce temps, la Norvège s'est inclinée 3:2 à Marbella devant le Canada.
Classements :
Groupe 1 : Pays de Galles (10 points), Angleterre (9), Bosnie-et-Herzégovine (3), Russie (1), Kazakhstan (0)
Groupe 2 : Suisse (12), Pologne, Écosse (6), Bélarus (3), Albanie (0)
Groupe 3 : Pays Bas, République d'Irlande (7), Norvège (6), Irlande du Nord (3), Slovaquie (0)
Groupe 4 : Danemark, Suède (6), Ukraine (4), Croatie (2), Hongrie (1)
Groupe 5 : Allemagne (9), République tchèque, Islande (7), Slovénie (3),  ïles Féroé (0)
Groupe 6 : Italie (12), Belgique (9), Portugal, Roumanie (3), Moldavie (0)
Groupe 7 : Espagne (9), Autriche, Finlande (6), Serbie (3), Israël (0)
Les affiches de novembre
Groupe 1 : L'Angleterre et le Pays de Galles inséparables
À ce stade, le suspense se résume à un duel entre le Pays de Galles et l'Angleterre. En guise d'échauffement, les deux équipes ont affronté le Kazakhstan et la Bosnie-et-Herzégovine. Les Galloises ont assuré l'essentiel face aux Kazakhs, tandis que les Three Lionesses n'ont fait qu'une bouchée de leurs adversaires balkaniques. Jessica Fishlock et ses partenaires ont ensuite signé un nouveau succès sur la plus petite des marges, aux dépens des Bosniennes. Les Anglaises, elles, ont soigné leur différence de buts contre le Kazakhstan (5:0). Le Pays de Galles passera les fêtes de Noël dans le fauteuil de leader, mais compte un match de plus que l'Angleterre. La confrontation directe entre les deux candidats à la qualification aura lieu le 6 avril 2018.
Groupe 2 : La Suisse fait la course en tête
Deux matches, deux victoires pour la Suisse de Martina Voss-Tecklenburg. La Nati s'est mise en jambe en dominant le Bélarus 3:0, avant d'infliger un lourd 5:1 à l'Albanie. Les Confédérées ont déjà inscrit 14 buts depuis le début des préliminaires. Seules l'Allemagne (20), la Belgique (16) et l'Angleterre (15) ont fait mieux. En cas de succès contre l'Écosse en avril, la Suisse ferait un grand pas vers la qualification.

Groupe 3 : Pays-Bas et République d’Irlande au coude-à-coude
Depuis leur titre européen, les Néerlandaises vivent sous les feux des projecteurs. Les championnes d'Europe auraient pu s'emparer des commandes du groupe en battant la Slovaquie et la République d’Irlande. Tout avait bien commencé pour les Oranje Leeuwinnen, les Slovaques ne leur ayant guère opposé de résistance (5:0). Mais leur deuxième adversaire s'annonçait autrement plus coriace et, de fait, les Irlandaises ont confirmé qu'il faudrait compter avec elles dans ce groupe. "Nous nous attendons à un match très compliqué, mais nous allons tenter de mettre au point la bonne stratégie, comme nous l'avons fait précédemment", avait confié le sélectionneur irlandais Colin Bell. Le technicien anglais a manifestement trouvé la bonne formule puisque ses joueuses, contre toute attente, ont rapporté un point de leur déplacement aux Pays-Bas. L'Irlande du Nord a également le sourire. Les protégées d'Alfie Wylie se sont imposées 3:1 devant la Slovaquie.
Groupe 4 : L'Ukraine y croit encore
Une seule rencontre figurait au programme de ce groupe en novembre. Les Ukrainiennes ont profité de ce calendrier allégé pour remonter à la troisième place, grâce à leur courte victoire 1:0 sur la Hongrie. L'unique but de la partie est à mettre au crédit de Daryna Apanaschenko, dans le temps additionnel (90'+4).
Groupe 5 : Premier succès pour la Slovénie
Dans ce groupe aussi, le seul match disputé en novembre n'a eu aucune conséquence sur le haut du tableau. Après deux défaites contre l'Allemagne et la République tchèque, les Slovènes ont enfin débloqué leur compteur. Sèchement battues 5:0, les îles Féroé, à l'inverse, courent toujours après leur premier point dans cette compétition préliminaire. Les insulaires de Damir Rob ont encaissé 32 buts depuis leur entrée en lice et n'ont toujours pas réussi à trouver le chemin des filets.
Groupe 6 : L'Italie garde la main
Dans la course à la première place, synonyme de qualification directe pour France 2019, les Italiennes auront la satisfaction de débuter l'année 2018 en position de force. Fortes de leur courte victoire 1:0 sur le Portugal, elles affichent désormais 12 points au compteur. Le but victorieux est l'œuvre de Danilea Sabatino. Le Portugal (8:0 contre la Moldavie) et la Roumanie (3:1 contre la Moldavie) ont profité de ce mois de novembre pour signer leur premier succès.
Groupe 7 : Douce revanche
L'issue de ce groupe reste plus que jamais incertaine. L'Autriche (2:0 contre Israël), l'Espagne (2:1 contre la Serbie) et la Finlande (4:0 contre Israël) ont, dans un premier temps, souligné leurs ambitions. Le match entre la Roja et la Team Austria s'annonçait donc comme un tournant dans ces préliminaires, d'autant que les Espagnoles n'ont pas oublié la victoire des Autrichiennes en quart de finale de l'Euro. Au bout du compte, les Espagnoles ont pris leur revanche, avec la manière. Devant le public de Palma de Majorque, l'Espagne s'est nettement imposée 4:0 et occupe désormais seule la première place.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Ven 1 Déc 2017 - 19:13

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   Ven 1 Déc 2017 - 19:26

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coupe du monde féminine de football 2019   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupe du monde féminine de football 2019
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: