UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 COUPE DAVIS 2017 Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 18 Sep 2017 - 10:22

Rappel du premier message :

Site Officiel: http://www.daviscup.com/en/home.aspx

FINALE DE LA COUPE DAVIS 2017
Du 24 au 26 Novembre 2017



FRANCE/BELGIQUE




http://www.daviscup.com/en/draws-results/world-group.aspx
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tipou



Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:18

Coupe Davis Gasquet : "Le double ne fait pas tout"
Par Loïc Revol, dimanche 26 novembre 2017 à 10:12  
https://www.welovetennis.fr/coupe-davis/131277-gasquet-le-double-ne-fait-pas-tout 

Richard Gasquet a tenu à temporiser la victoire en double en rappelant que des équipes avaient perdu la finale après avoir mené 2-1... 


Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:26

Vidéos Du spectacle à Pierre-Mauroy
Par Maxime Perriot, dimanche 26 novembre 2017 à 15:07
https://www.welovetennis.fr/videos/131294-du-spectacle-pierre-mauroy

Long d'une heure et quinze minutes, le premier set entre David Goffin et Jo-Wilfried Tsonga a été exceptionnel. Voici les plus beaux points de la manche remportée par le Belge. 


VIDEOShttps://twitter.com/DavisCup/status/934774576877309952
               https://twitter.com/DavisCup/status/934776289797595136
               https://twitter.com/DavisCup/status/934778798926712832


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:32

Coupe Davis La fête a commencé
Par Maxime Perriot, dimanche 26 novembre 2017 à 19:35 
https://www.welovetennis.fr/coupe-davis/131304-la-fte-a-commenc

Auréolée de sa dixième Coupe Davis, l'Equipe de France a commencé la fête dans le stade, pendant la remise du Saladier d'Argent. 








Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:35

Coupe Davis Noah entonne la Marseillaise
Par Maxime Perriot, dimanche 26 novembre 2017 à 19:43
https://www.welovetennis.fr/coupe-davis/131305-noah-entonne-la-marseillaise 

Yannick Noah a entonné une Marseillaise suive par le stade Pierre-Mauroy à l'issue de la remise des prix. Il n'a visiblement pas perdu ses talents de chanteur...


VIDEOhttps://twitter.com/DavisCup/status/934853639688122368
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:38

Coupe Davis Van Herck : "C'est vraiment dur"
Par Jean Muller, dimanche 26 novembre 2017 à 20:17
https://www.welovetennis.fr/coupe-davis/131308-van-herck-c-est-vraiment-dur

Le capitaine de l'équipe de Belge, Johan Van Herck, était vraiment abattu à l'issue de la défaite de son équipe : "C'est vraiment dur et je ne voudrais pas tirer un bilan tout de suite car je n'ai pas envie de dire des bêtises. Je veux féliciter mon équipe, même si cela est un cliché je tiens quand même à le préciser, on gagne ensemble et on perd ensemble. Au final, on a jamais été aussi près et j'y croyais vraiment.

De votre envoyé spécial à Lille
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:41

Coupe Davis : Noah veut rester
Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 26 novembre 2017 à 21h08
https://sports.orange.fr/tennis/coupe-davis/article/coupe-davis-noah-veut-rester-CNT000000SCn2N.html

Après la victoire en finale de la Coupe Davis, le capitaine Yannick Noah, en poste depuis 2016, a annoncé qu'il espérait bien rester à son poste.

« Je vais parler avec les gars, comme d'habitude après chaque saison. Il va falloir qu'on fasse vite car l'alcool va couler à flots (sourires). rire moqueur Laughing Laughing Quand on vit des moments comme ça, on a envie que ça recommence. J'ai envie de revivre des choses comme ça, ça me motive de voir des gens que j'aime », a déclaré Yannick Noah en conférence de presse après la victoire de l'équipe de France en finale de la Coupe Davis.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:46

Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 21:53

FRANCE/BELGIQUE 3-2

Davis Goffin (BEL) - Lucas Pouille (FRA) 75 63 61
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Steve Darcis (BEL) 63 62 61
Richard Gasquet/Pierre-Hugues Herbert (FRA) - Bemelmans-De Loore (BEL) 61 36 76(2) 64
David Goffin (BEL) - Jo-Wilfried Tsonga (FRA) 76(5) 63 62
Lucas Pouille (FRA) - Steve Darcis (BEL) 63 61 60
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Dim 26 Nov 2017 - 22:49















Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 8:41



Dernière édition par jeusetmatch le Lun 27 Nov 2017 - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 8:48

Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 8:54

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 45048
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 8:56


Coupe Davis: comment les Bleus ont fêté leur Saladier d’argent

http://rmcsport.bfmtv.com/tennis/coupe-davis-comment-les-bleus-ont-fete-leur-saladier-d-argent-1313504.html
http://img.bfmtv.com/c/1256/708/0b4e/2d3c9e9eabd9d279c27cb22700c5.jpeg

L’équipe de France en Coupe Davis a fêté jusque tard dans la nuit leur victoire en finale contre la Belgique au stade Pierre-Mauroy. Lucas Pouille et Pierre-Hugues Herbert se sont encore montrés particulièrement en jambes.

La nuit a été longue pour les Bleus du côté de Lille. À croire que la bande de Yannick Noah, victorieuse de la Belgique en finale de la Coupe Davis, ne voulait pas que cette journée se termine.
A lire aussi >> Coupe Davis: "Je n'ai jamais autant chialé", lâche Noah très ému
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
Après avoir partagé quelques coupes de champagne dans l'intimité du vestiaire où ils ont éprouvé leurs joies et leurs quelques peines aussi cette semaine, les Bleus ont quitté le stade Pierre-Mauroy longtemps après la remise du Saladier d’argent.


Sélectionné pour vous
XV de France: des incompréhensions à tous les étages
Ils ont ensuite profité d’un long dîner à leur hôtel avec leur famille et leurs amis, qui s’est poursuivi jusque tard dans la soirée. 

Direction le dancefloor

L’équipe de France a ensuite pris la direction de la boîte de nuit lillois le Network où elle est arrivée vers 2h30 du matin. Le capitaine Yannick Noah a rejoint la troupe une plus tard. Tandis que Jo Wilfried Tsonga, lui, épuisé par les émotions de la veille, a préféré rester dormir, certainement bercé par de jolis rêves.

Lucas Pouille & co avaient une partie de la boîte rien que pour eux. Mais le public présent sur place les avait bien repérés et s'était massé devant eux pour prendre des photos.

Pouille et Herbert en feu

Les Bleus, déchaînés, ont joué le jeu en se déhanchant devant leurs supporters ou encore en déchirant les t-shirts. Les plus jeunes de la bande, Lucas Pouille et Pierre Hugues Herbert, n’ont pas manqué de poursuivre le show initié raquette en main à Pierre-Mauroy, sur le dancefloor lillois.
CG à Lille
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:07

Very Happy ils peuvent s'amuser, relâcher la pression et profiter un peu des vacances
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:22

Coupe Davis : Yannick Noah et la «culture de la lose»
Publié le dimanche 26 novembre 2017 à 21:55 | Mis à jour le 26/11/2017 à 23:32
https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Coupe-davis-yannick-noah-et-la-culture-de-la-lose/854147

Après la victoire des Bleus en finale de Coupe Davis, Yannick Noah s'est lancé dans un long monologue face à la presse, évoquant «la culture de la lose» rire moqueur rire moqueur à laquelle il s'était habitué.





Yannick Noah n'a pas répondu à beaucoup de questions en conférence de presse d'après-finale. Et pour cause : lorsqu'il a pris la parole, le capitaine tricolore ne l'a plus lâchée pendant près de dix minutes, le temps de revenir, à grand renfort de formules élogieuses, sur ses deux dernières années à la tête des Bleus, sur ses joueurs, cette semaine de préparation où il n'a «jamais chialé autant», ce «fantastique week-end de Coupe Davis» et l'impact du sacre de dimanche sur le tennis français, notamment chez les jeunes.

«Les Belges étaient légers, nous on avait un truc lourd»

Au milieu de tout cela, Noah est également revenu sur l'absence de titre depuis 2001, concédant que «c'est dur, quand tu ne gagnes pas (pendant) seize ans». «Tu t'habitues à perdre, a-t-il poursuivi. J'avais oublié. En demi-finale (contre la Serbie), ça m'avait défoncé la gueule, cette culture de la lose. C'est dur : tu ne joues même plus contre l'adversaire, tu joues contre des gens de ton équipe (...) Les Belges étaient arrivés ici légers, nous on avait un truc lourd. Mais ce n'était pas de notre faute... C'est dur de trouver les mots. On l'a rêvé, vous ne pouvez pas l'imaginer.» 

Noah n'a pas dit s'il allait conserver le capitanat de l'équipe de France l'année prochaine. «Quand on voit des moments comme ça, j'ai envie que ça recommence. Mais parfois, c'est dur. Je suis motivé de jouer pour les gens que j'aime. Et je me dis qu'il y a encore beaucoup de gens à décevoir.»





G. Sc., à Villeneuve d'Ascq



Mettre le petit de Jo dans la coupe Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:25

La dernière fois que la France a gagné a gagné la Coupe Davis
Publié le dimanche 26 novembre 2017 à 22:14 | Mis à jour le 26/11/2017 à 22:54
https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/La-derniere-fois-que-la-france-a-gagne-a-gagne-la-coupe-davis/854152

Grâce à leur victoire en finale face à la Belgique, les Bleus ont mis fin à 16 ans de disette. Vous vous souvenez de ce qui se passait dans le monde en 2001 ? Rappel en vidéo.





Cela faisait 16 ans que la France courait après le Saladier d'argent. Ce 2 décembre 2001, les Bleus remportaient à Melbourne face à l'Australie la 9e Coupe Davis de leur histoire. Et en 16 ans, le monde a bien changé.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:29

Coupe Davis : Lucas Pouille avait «la hargne de gagner»
Publié le dimanche 26 novembre 2017 à 22:23 | Mis à jour le 26/11/2017 à 23:35
https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Coupe-davis-lucas-pouille-avait-la-hargne-de-gagner/854155

Auteur d'une démonstration face à Steve Darcis pour offrir le point du sacre aux Bleus, Lucas Pouille a décroché le Saladier d'argent, à seulement 23 ans. «J'ai rarement pleuré dans ma vie, mais là, j'ai craqué», a réagi le Nordiste.





«Comment avez-vous vécu les 2h30 d'attente avant votre match ?
C'était très difficile à vivre dans les vestiaires. J'ai eu de la chance, Manu (Planque, son entraîneur) est resté tout le match à mes côtés. On a pu le préparer comme il le fallait avec lui et le staff. Quand Jo (Tsonga) a perdu et que je suis allé m'échauffer, j'étais bouillant. Je voulais ramener ce trophée pour les mecs. Ils le méritent tellement, depuis des années. Il y a eu beaucoup de moments compliqués. Je suis très fier de ce qu'ils ont fait depuis deux ans.

On dit qu'un 5e match en Coupe Davis n'est pas un match comme les autres...
Je le redoutais beaucoup. J'ai réussi à me mettre dans un état un peu différent des autres matches. Au final, je ne pensais qu'à une chose : le défoncer. C'est un peu vulgaire, mais c'était vraiment mon envie. J'avais la hargne de gagner. J'avais envie de remporter ce point, de ramener ce Saladier à la maison.

Le break réussi d'entrée de jeu vous a-t-il libéré?
Contrairement au match contre David (Goffin), je savais que j'allais avoir plus d'occasions. Je n'avais pas eu la moindre balle de break contre lui, d'ailleurs je crois que ça ne m'était quasiment jamais arrivé... Là, je savais que j'allais pouvoir retourner et que j'allais pouvoir l'embêter : il joue plus lentement, et son revers slicé ne me dérange pas vraiment. J'ai donc tout de suite mis beaucoup d'intensité en le faisant voyager avec mon coup droit. Ça a tout de suite payé.


Racontez-nous votre émotion au moment de la balle de match... 
Au moment où je pense que sa balle va sortir, je suis sur le point de me laisser tomber, et là je crois qu'elle rentre... J'ai un doute au dernier moment : finalement, je tombe. J'ai très rarement pleuré dans ma vie, mais là, j'ai craqué. C'était très fort. Avoir tous mes potes qui arrivent sur moi, après la balle de match, il n'y a rien de plus beau.


Est-ce comparable à votre victoire contre Rafael Nadal à l'US Open?
Oh non, c'est complètement différent. Contre Nadal, j'ai gagné un match. Là, on a gagné la Coupe. On est montés sur le podium. C'est juste un pur kif.» 

G. Sc., à Villeneuve d'Ascq
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:34

Coupe Davis : la quête de Jo-Wilfried Tsonga jusqu'au «summum» 
Publié le lundi 27 novembre 2017 à 00:03 | Mis à jour le 27/11/2017 à 00:30
https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Coupe-davis-la-quete-de-jo-wilfried-tsonga-jusqu-au-summum/854196

Vainqueur de sa première Coupe Davis à 32 ans, Jo-Wilfried Tsonga a conscience des efforts que lui a coûtés cette quête, mais il dit aimer tant l'équipe de France qu'il pourrait «même corder» pour elle.

Finale de Coupe Davis, le 1er décembre 1996. Arnaud Boetsch se lance dans un cinquième match décisif contre le Suédois Nicklas Kulti. Loin de là, Jo-Wilfried Tsonga joue au foot, dehors. Il a onze ans. Pendant qu'il se défoule, il tape malencontreusement dans le pied d'un adversaire et pense se casser un orteil. Il rentre mais ne dit rien à ses parents, et s'installe devant la télé. «Et là, je reste scotché devant le match, alors que j'avais un mal de chien, se souvient-il, plus de vingt ans après. Depuis, j'ai toujours trouvé la Coupe Davis incroyable.»

Depuis sa première apparition en équipe de France, en février 2008 en Roumanie (une victoire difficile contre Andrei Pavel), l'actuel n°1 des Bleus a vécu bien des désillusions, dont la finale perdue contre la Suisse en 2014, sa mise en retrait ou les propos de Yannick Noah qui, il y a six mois encore, le visait en disant que «les absents ont toujours tort». «Mais si la Coupe Davis, ça n'était que des bons moments», ça ne serait pas bien, ironise-t-il aujourd'hui.

«Catalogué comme un joueur qui ne gagne pas»

Parmi les grands objectifs de sa carrière, le Manceau plaçait le Saladier d'argent «au summum», au même niveau qu'un tournoi du Grand Chelem. C'est pour cela qu'il dit s'être battu, avoir arrêté l'école à 17 ans car il commençait à briller au tennis («mes parents étaient déçus, ils sont instits»), avoir lutté pour se remettre de sa grave blessure au dos à 19 ans («le docteur m'a dit : 'pas sûr que tu rejoues au tennis dans ta vie'»), avoir «travaillé comme un âne». «C'est fabuleux tout ce que j'ai vécu, il y a eu des émotions incroyables, mais tout ça, ça fatigue», concède-t-il.

Qu'importe. Dimanche, à Lille, Tsonga a certes perdu son match contre un immense Goffin. Mais, vainqueur du premier vendredi, il a atteint son objectif, un accomplissement d'autant plus savoureux qu'il a «toujours été catalogué comme un joueur qui ne gagne pas, surtout en France». «Aujourd'hui, ajoute-t-il, au moins, je peux dire que j'ai gagné la Coupe Davis. C'est déjà pas mal.» Noah a dit et répété de lui qu'il avait été durant ces deux derniers mois un «leader par l'exemple» et qu'il restait l'incontestable numéro un de l'équipe. Mais l'intéressé ne prend rien pour acquis, veut juste «continuer à faire gagner l'équipe de France». «Je pourrais même corder pour eux s'il le fallait. Moi, quand l'équipe de France gagne, je suis content.» 


Noah : «Tsonga est un leader par l'exemple»



G. Sc., à Villeneuve d'Ascq
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:39

Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:42

La Une de l'équipe du lundi 27 novembre 2017


https://www.lequipe.fr/Tennis/
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:45

3,2 millions devant la finale de Coupe Davis sur France 2
Publié le lundi 27 novembre 2017 à 09:40 | Mis à jour le 27/11/2017 à 09:42
https://www.lequipe.fr/Medias/Actualites/3-2-millions-devant-la-finale-de-coupe-davis-sur-france-2/854235

Diffusés hier après-midi sur France 2, les deux derniers matches de France-Belgique (3-2) ont réalisé une belle audience.

Très joli score d'audience pour France 2 dimanche après-midi. Entre 13h25 et 19h15, ce sont en moyenne 3,19 millions de téléspectateurs qui ont assisté aux deux derniers simples de la finale de Coupe Davis opposant la France à la Belgique (3-2). La part d'audience s'élève à 20,8 %.
On note même un pic à 5,4 millions de téléspectateurs au moment de l'ultime balle de match remportée par Lucas Pouille face à Steve Darcis. Les Français étaient au rendez-vous pour assister au dixième sacre français en Coupe Davis.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:50

SON AVENIR, SES JOUEURS, LE SACRE: NOAH S'EST LIVRÉ DIMANCHE SOIR   
Par Jean-Julien Ezvan
Publié le 27/11/2017 à 07h31
http://sport24.lefigaro.fr/tennis/coupe-davis/fil-info/son-avenir-ses-joueurs-le-sacre-noah-s-est-livre-dimanche-soir-886512

Sur le court, il a longtemps prolongé les festivités après le point final conquis par Lucas Pouille offrant le titre contre la Belgique. Pour profiter après une campagne sans péril mais pas sans histoires, Yannick Noah s’est longuement exprimé en conférence de presse.

La campagneJ'ai la chance d'avoir eu la possibilité de parler avec Guy (Forget), qui a connu ces joueurs pendant 10 ans. Il fait partie de notre aventure, tout comme Arnaud (Clément). Dans ces moments, on peut se dire les choses. On a gagné cette finale. C'est assez unique, parce qu’il y a eu quatre points avec quatre joueurs. C'est un peu comme ça que notre histoire a commencé. On savait qu’on avait un groupe. On n'a pas seulement essayé de communiquer. On l’a vécu. Gilles est là, il a remporté des points. S’il n’avait pas été là, on ne serait pas là. Jeremy contre les Anglais, s’il n'avait pas été là… Il a joué monstrueux. Et d'autres, ceux qui ont fait partie de cette aventure de deux ans, mais aussi ceux d'avant. On apprend beaucoup des défaites.»

La finale victorieuse contre les Belges : «On a vécu une semaine de malade. Je n'ai jamais chialé autant, je n’ai jamais vu autant de larmes, de douleurs, je n’ai jamais autant parlé aux êtres humains. Ça n’a rien à voir avec le tennis. À la fin, quand tu vis ce truc-là et que tu gagnes, tu te dis que ça vaut la peine.»

Les trois glorieuses, 1991-1996-2017Quand je vois qu’on arrive vers la fin, qu’on va gagner, je me dis que j’ai de la chance. J’ai de la chance… J’ai 20 ans de plus. C’est fort. Quand j’ai vu la gueule de mon petit qui a 14 ans quand je lui ai donné la coupe, je me dis ‘’oui, ça vaut la peine’’. C’est chouette.»

Le rêve du groupePour la petite histoire, quand on a gagné en demie ici (contre la Serbie), notre rêve était de mettre le petit de Jo (Tsonga) dans la Coupe. On va faire ça. On le fout dans le Coupe, et il y aura tous les tontons autour de lui. C’était ça notre énergie. C'est un truc hyper beau. C'est très beau.»

La place de TsongaJo est notre leader parce que c’est le numéro 1 de l’équipe. Je me suis beaucoup appuyé sur lui pour préparer cette finale, même la demi-finale. On ne peut pas tout dévoiler, mais je me suis appuyé sur lui. Il a été leader. C'est le quotidien. Voilà, c'est au quotidien. Il a été super, je n’ai vraiment eu aucun souci. On a vraiment fait du bon boulot ensemble. Quand tu as le numéro 1 qui monte la voix, c'est plus simple. Sans lui, cela aurait été très compliqué.»

La vagueCette victoire, elle est pleine d’espoir pour moi. Tu vas au CNE à Roland, les mecs qui travaillent toute l’année sur les courts couverts, personne ne sait qui ils sont et personne ne le saura jamais, je suis tellement heureux… maintenant et pendant quelques semaines quand ils vont rentrer, ils vont voir la Coupe Davis. Quand tu entres là, tu continues à écouter ton prof parce qu’on vient tous de là, tu peux vivre ton rêve et ça c’est important pour nos mômes. C'est vrai que perdre pendant 16 ans, ce n'est pas juste perdre des matchs. Il s’installe des trucs très bizarres. On a réussi. C'est une vague qu'on a réussi à prendre. On en a raté quelques-unes mais celle-là, on va la surfer. On va passer une putain de soirée parce que la pression, c'était chaud.»

La victoire d’un groupeC’est une grande famille, Manu (Planque) est très présent. Comme Thierry (Ascione). Le but, c’est que les joueurs soient bien. Nico Mahut a été important, comme Benet’, Piol’ (Pioline). Les décisions n’ont pas été prises à pile ou face, c’était des parlottes qui n’en finissaient pas. C’est la victoire d’un groupe. Merci à tout mon staff, au doc Montalvan, qui il est là depuis 30 ans. Pour tous ses mots. Merci au kiné. Quand tu arrives sur la table du kiné, tu es fracassé. Parfois il a des infos que je n'ai pas. Merci à Lolo Courteau, qui est l'entraîneur. Il n'est pas sur les photos, mais c'est lui qui bosse. Cédric Pioline, au départ tout le monde pensait que c'était un emploi fictif ! Tous les gars qui sont là peuvent vous dire que sans Cédric, je ne suis rien…»

L’an prochain ?«Il n’y a pas que moi qui compte dans la décision, il y a ma femme. C’est un mode de vie, un investissement, une visibilité. Il y a des moments où j’aspire à être un peu peinard. Tout ça j’aime beaucoup mais mon kif, ce n’est pas de passer à la télé. Je suis passé par tous les états depuis des mois et même lors de la dernière semaine, même pendant les matches je vais voir. Tout se décidera entre nous. Quand on m’a proposé d’être capitaine, j’ai dit que j’étais très honoré mais que j’allais parler aux joueurs, je leur ai parlé ils m’ont dit de venir. L’an dernier, ça a été la même chose et cette année, on va refaire la même chose. Quand tu gagnes, forcément ce sont des bonnes ondes. Quand on vit des moments comme ça, on a envie que ça recommence. Parfois, c’est aussi dur. J'ai envie de revivre des choses comme ça. Je suis motivé, motivé pour continuer à jouer pour les gens que j’aime et continuer à jouer parce qu’il y a encore beaucoup de gens à décevoir.»
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:52

FORGET VEUT QUE NOAH CONTINUE    
Par La rédaction
Publié le 26/11/2017 à 23h43
http://sport24.lefigaro.fr/tennis/coupe-davis/fil-info/forget-veut-que-noah-continue-886492

Capitaine de 1999 à 2012, Guy Forget a savouré la victoire de la bande à Noah. Après le sacre à Villeneuve d’Ascq, l’ancien joueur a confié qu’il aimerait que le capitaine des Bleus poursuive sa mission l’année prochaine : «On a vécu de belles émotions. La plus belle image du week-end, c’est de voir Yannick soulever la coupe avec l’ensemble de l’équipe. Le mérite de Yannick, c’est d’avoir su rassembler tous ces joueurs ensemble. Lucas Pouille, c’est l’avenir du tennis français. Il apporte ce dernier point que l’on peut considérer comme symbolique J’espère que cette Coupe Davis va lui donner des idées pour faire évoluer son jeu et viser encore plus haut en cherchant à remporter un tournoi du Grand Chelem. Il faut s’inspirer de David Goffin, qui a été un superbe leader pour les Belges. J’espère que ce groupe va retenir les leçons de cette campagne et viendra défendre son trophée en 2018. Cette équipe est belle. Il y a beaucoup de talents. Il y a plusieurs combinaisons possibles pour le double. De quoi voir l’avenir avec optimisme. J’espère que Yannick va continuer si l’envie est toujours là. Je ne vois pas pourquoi les joueurs voudraient autre chose.»
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 9:56

Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 10:05

Après avoir gagné la Coupe Davis, que sont-ils devenus ?
Publié le lundi 27 novembre 2017 à 10:00
https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Apres-avoir-gagne-la-coupe-davis-que-sont-ils-devenus/854218

Tsonga, Pouille, Gasquet et Herbert ont permis aux Bleus de décrocher un dixième Saladier d'argent, dimanche à Lille. Quel impact aura ce sacre sur leurs carrières ? Pour l'imaginer, retour sur les trajectoires des membres des dernières épopées victorieuses.

Ils ont (re)décollé : Leconte, Santoro, Pioline, Grosjean
Quand Henri Leconte est sélectionné pour jouer la finale de Coupe Davis 1991, sa présence est loin d'être une évidence : retombé au 159e rang mondial, le Français (28 ans) a le dos en vrac et vient de passera une année blanche, loin des courts de tennis. Le pari est total. Et il est gagnant : remonté comme un coucou, il écarte Pete Sampras, remporte le double, et offre aux Tricolores leur premier Saladier de l'ère Open. Ce succès donnera un nouvel élan à une carrière qui semblait s'écrire en pointillés. «C'était un défi : j'avais besoin de ça», admettra-t-il. L'année suivante, revigoré par ce sacre, il parviendra même à intégrer, avec une wild-card, le dernier carré de Roland-Garros, avant de s'offrir un dernier titre majeur au tournoi de Halle. Une petite renaissance.

La première des deux victoires de Cédric Pioline (1996) en Coupe Davis a eu un impact similaire : six mois après avoir remporté le premier simple d'une finale mémorable face à la Suède, l'actuel bras droit de Noah validera en effet son billet pour la finale de Wimbledon - qu'il perdra, comme à l'US Open quatre ans plus tôt. Sébastien Grosjean et Fabrice Santoro, sacrés en 2001, seront aussi boostés par le titre obtenu face à l'Australie du duo Hewitt-Rafter : le premier, qui sort de la saison de sa vie, ne vivra plus pareille année mais obtiendra son meilleur classement en 2002 (n°4), tandis que le second y décrochera le plus beau titre de sa carrière en simple, à Dubaï, avant de gagner deux fois l'Open d'Australie en double avec Michaël Llodra.

Ils n'ont jamais fait mieux : Forget, Escudé
Au moment de remporter la finale 1991, Guy Forget sort d'une saison extraordinaire (six titres, n°4 mondial), de loin sa meilleure en carrière, marquée par sa victoire à Bercy contre Sampras. Sa première Coupe Davis représente, à 26 ans, l'apogée de sa carrière : l'actuel directeur des Internationaux de France, s'il jouera deux quarts à Wimbledon, ne décrochera aucun autre titre significatif, et c'est en ayant nettement chuté au classement ATP qu'il remportera un deuxième Saladier, en 1996, en apportant le point du double avec Raoux.

Héros de la finale de la Coupe Davis 2001 où il avait remporté ses deux simples, dont le dernier, décisif, Nicolas Escudé (25 ans à l'époque) ne réussira plus de telle performance. «C'était l'objectif de toute ma carrière, c'est pour ça que je me suis lancé dans ce métier, j'ai toujours couru derrière, dit-il aujourd'hui. Et je suis allé la chercher.» Avant d'annoncer sa retraite cinq ans plus tard en raison d'une blessure à l'épaule, il remportera un dernier titre sur le circuit, à Rotterdam, ainsi que le double de la finale de Davis 2002, mais ne passera plus de 4e tour en Grand Chelem.

Ils ont disparu : Boetsch, Raoux
Spécialiste du double, Guillaume Raoux avait apporté avec Forget un point décisif en finale 1996, à 26 ans. L'après-Davis sera plus compliquée pour le Français, qui arrêtera sa carrière quatre ans plus tard sans titre supplémentaire - il restera tout de même le premier joueur battu par Roger Federer chez les pros, en 1998. La chute a été plus significative encore pour Arnaud Boetsch, héros de cette même édition 1996, et qui après ses 27 ans, ne jouera plus la moindre finale sur le circuit principal, ni en simple, ni en double. «Après ce cinquième match de Coupe Davis, j'avais l'impression que je pouvais arrêter ma carrière, et c'est quasiment ce qui s'est passé, concède-t-il. Je pouvais commencer une autre vie, avec un sentiment d'accomplissement.» 

G. Sc.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 84740
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   Lun 27 Nov 2017 - 10:11

Malgré la défaite, David Goffin devrait partir en vacances avec... Lucas Pouille!
R. V.P. Publié le lundi 27 novembre 2017 à 07h24 - Mis à jour le lundi 27 novembre 2017 à 08h16
http://www.dhnet.be/sports/tennis/malgre-la-defaite-david-goffin-devrait-partir-en-vacances-avec-lucas-pouille-5a1b2d0bcd70fa5a066ef44b

TENNIS
Lucas Pouille arrive en salle de presse sous les bruits de mains qui claquent. "

Vous ne m’avez pas applaudi assez fort", rire moqueur rire moqueur Laughing lance-t-il entre humour et ironie. Le numéro 2 français vient d’atteindre une nouvelle dimension dans le paysage du tennis en prenant le point décisif. "Je ne suis pas le héros de la journée, on a tous contribué à gagner. Ce qui est important, c’est ce qu’on vit entre nous. L’attente avant mon match a été longue. J’étais très tendu dans le vestiaire puis une fois sur le court, je n’avais qu’une seule envie : gagner le trophée."

Il a surclassé Steve Darcis dans un match qu’il a qualifié de "plus facile que prévu" après avoir fait "le match parfait pour l’emporter."

L’upcoming boy du tennis tricolore peut partir en vacances la tête vide et avec David Goffin à ses côtés. "Pour le moment, il n’annule pas les vacances. Maintenant que le week-end est terminé, on n’est plus adversaires."

R. V.P.


Very Happy sympa tant mieux leur rivalité est rester sur le court rire moqueur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COUPE DAVIS 2017 Finale   

Revenir en haut Aller en bas
 
COUPE DAVIS 2017 Finale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LA COUPE DAVIS, LA FED CUP, LA HOPMAN CUP, LES JEUX OLYMPIQUES :: LA COUPE DAVIS :: COUPE DAVIS 2017-
Sauter vers: