UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 ROLAND GARROS 2018: les infos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25
AuteurMessage
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: ROLAND GARROS 2018: les infos   Sam 2 Déc 2017 - 10:23

Rappel du premier message :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Du 21 mai au 10 juin 2018

Nom: Roland Garros 
Catégorie: Grand Chelem 
Lieu: Paris, France
Surface: Terre Battue

Tableaux: S-128/D-64

Site Officiel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tableau 2017[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LA TENANTE DU TITRE EST JELENA OSTAPENKO
Elle avait battu Simona Halep 46 64 63

Titre : 2000 points
Finalistes : 1400 points
1/2 finales :900 points
1/4 finales : 500 points
1/8 finales : 280 points
1/16 finales : 160 points
2ème tour : 100 points
1er tour : 5 points
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

AuteurMessage
tipou



Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Dim 10 Juin 2018 - 11:11

Roland-Garros, "un grand succès populaire" ?
La rédaction le 09-06-2018 à 11:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Directeur de Roland-Garros, Guy Forget ne s’inquiète pas des tribunes clairsemées, qui ont beaucoup fait parler durant la quinzaine parisienne, et se réjouit surtout que les billets "partent comme des petits pains."

Pour un ancien joueur français, qui en a parlé, selon Le Monde, à Bernard Giudicelli, le président de la FFT, la situation est "honteuse" et "scandaleuse". Et il n’est pas le seul à s’émouvoir de ces tribunes clairsemées à Roland-Garros, où l’impression visuelle est parfois terrible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et si le tournoi féminin en est le plus souvent victime, les hommes ne sont pas non plus épargnés par ce phénomène qui intrigue beaucoup, notamment à l’étranger, où on ne comprend pas que le Grand Chelem français, qui devrait pourtant encore battre des records d’affluence, ne fasse pas le plein.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pas de quoi inquiéter Guy Forget, le directeur du tournoi parisien, qui a évoqué le sujet sur RMC: "Les billets partent comme des petits pains. Des gens achètent leur billet et décident d’aller se balader dans le stade et laissent leur place vide, certains vont déjeuner, ou bien il fait trop chaud… Et c’est vrai qu’à certaines heures, il y a des trous dans les gradins. Ça c’est le propre, je pense, de beaucoup de tournois et pas seulement de Roland-Garros… Moi, je vois ça quand même comme un grand succès populaire." Un avis qui n’est sans doute pas partagé par beaucoup…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Dim 10 Juin 2018 - 14:45

KREJCIKOVA / SINIAKOVA, PREMIÈRE !
DIMANCHE 10 JUIN 2018 - JULIEN PICHENÉ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La paire tchèque ouvre son palmarès face aux Japonaises Ninomiya / Hozumi (6/3 6/3).

Demi-finaliste il y a deux ans, la paire tchèque composée de Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova est cette fois allée au bout, en disposant facilement en finale de la surprise du tournoi, la paire japonaise composée de Eric Hozumi et Makoto Ninomiya (6/3 6/3).

La République Tchèque s'est de nouveau illustrée en double dames à Paris ! Après Lucie Safarova (sacrée en 2015 et 2017 avec l'Américaine Bettanie Mattek-Sands), et après Andrea Hlavackova et Lucie Hradecka (lauréates en 2011), la discipline a consacré cette année Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova (d'ordinaire associée à Hradecka). Toutes deux âgées de 22 ans, elles n'avaient jamais été titrées ensemble jusqu'à aujourd'hui. Avant de dédier leur victoire à leur illustre compatriote Jana Novotna, décédée en novembre dernier, elles ont donc ouvert le palmarès de leur duo avec un titre du Grand chelem, à l'instar de Michael Venus et Ryan Harrison chez les messieurs l'an dernier.

Les Tchèques (n°6) ont dominé en finale (6/3 6/3) les Japonaises Eri Hozumi et Makoto Ninomiya, grandes surprises de ce tournoi de double et victorieuses en quarts de finale de l'équipe tête de série numéro 1, Timea Babos / Kristina Mladenovic. Cette finale a été l'un des matchs les plus tranquilles de la quinzaine pour Krejcikova et Siniakova, passées à deux points de la défaite en huitièmes de finale contre Kiki Bertens et Johanna Larsson (n°9). Ce titre à Roland-Garros va permettre à Katerina Siniakova de faire son entrée dans le Top 10 du classement de double (7e). Barbora Krejcikova, elle, va grimper à la 11e place.


Smile bravo les tchèques
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Yuzuru

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 12
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Dim 10 Juin 2018 - 22:40

Bravo a Simona elle  mérité cette victoire mais la photo de Halep a coté de Nadal je ne l'ai pas encore vu c'est dommage si un d'entre vous pourrais me l'envoyer.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Dim 10 Juin 2018 - 23:01

Il n'y a pas de photo avec Simona et Rafa car ils n'ont pas posé ensemble, Simona a gagné hier et Rafa aujourd'hui Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Dim 10 Juin 2018 - 23:02

FRÉQUENTATION EN HAUSSE À ROLAND-GARROS  
Par La rédaction
Publié le 10/06/2018 à 13h49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En prélude de la finale messieurs, ce dimanche à 15h entre Rafael Nadal et Dominic Thiem, Bernard Giudicelli, le président de la Fédération française a dressé le bilan de Roland-Garros, en compagnie de Guy Forget, le directeur du tournoi et indiqué : «Les signaux sont au vert pour la fréquentation puisqu'avec 480 500 spectateurs en 2018, on augmente de 1,8 % la fréquentation du tournoi. Fréquentation record pour les qualifications de Roland-Garros avec plus de 23 000 personnes.» Et de se féliciter des nouveautés, le court n°18 et le Village «11 000 personnes ont été invitées sur la partie Village.» Avant de noter : «Les premières enquêtes conduites démontrent deux éléments qui, là aussi, éclairent le futur Stade : l'ambiance du court 18 et la qualité des assises, des fauteuils sur le court Suzanne-Lenglen, confortables, élégants et surtout en bois. On va vers l'élimination totale du plastique dans le stade. Notre volonté est de satisfaire des ambitions écologiques de notre organisation.» Au sujet des sièges vides, récurrent problème sur le site, Bernard Giudicelli a noté : «La question du remplissage des sièges a fait débat. On ne peut pas non plus se satisfaire d'avoir des gradins ou des loges souvent vides. Chaque médaille a son revers. On va, dès la semaine prochaine, travailler avec les équipes ce point, pour amener des réponses et des solutions. Je pense qu'il en existe, mais il est encore trop tôt pour en parler. Nous devons nous attacher à assurer cette communion entre le spectateur et le joueur.»
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Yuzuru

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 12
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Lun 11 Juin 2018 - 0:40

C'est dommage mais bon c'est quand Wimbeldon
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Lun 11 Juin 2018 - 9:00

Wimbledon commence début juillet Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Lun 11 Juin 2018 - 9:21

ROLAND-GARROS : LES COUPS DE CŒUR ET COUPS DE GRIFFE DE LA RÉDACTION
Par La rédaction
Mis à jour le 11/06/2018 à 07h56 – Publié le 10/06/2018 à 19h38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nos deux journalistes présents à Roland-Garros décernent les bons points et les moins bons de l'édition 2018.

Jean-Julien Ezvan et Romain Schneider

COUPS DE COEUR
Le court n°18, déjà un petit grand court
Dans un stade en mouvement (nouveau Village, modernisation des courts n°7 et 9, disparition du court n°2, allées aérées, espaces détente), l’édition 2018 a levé le voile sur le Fonds des Princes (à l’Ouest du stade) avec une curiosité, le court 18, semi-enterré (2.200 places). Une réussite. Pour les spectateurs. Comme pour les joueurs. Le nouvel écrin a pour sa première bénéficié d’une programmation lui permettant de se mettre en valeur. L’an prochain, le court Simonne Mathieu (dans le Jardin des Serres) de 5.000 places sera l’attraction du tournoi.

Del Potro, Cecchinato et les duos bleus
Trop rares sourires bleus. Nicolas Mahut et Pierre-Hughes Herbert ont remporté aux dépens de l’Autrichien Olivier Marach et du Croate Mate Pavic 6-2, 7-6 (7/4) le tournoi de double. Un titre qui, côté français, accompagne celui remporté en double fauteuil par la paire Stéphane Houdet-Nicolas Peifer (qui a conservé son titre). Del Potro, le sensible géant argentin s’incruste également parmi les personnalités fortes de l’édition avec sa deuxième demi-finale à Roland-Garros, neuf ans après la première. Si son corps de ne le trahit pas, l’Argentin sera un sérieux client lors de la tournée américaine et à l’US Open. Autre figure de ce «Roland»: Marco Cecchinato, l’inattendu italien (25 ans, 72e mondial) stoppé, sans démériter par Dominic Thiem en demi-finales.

Le tableau féminin spectaculaire et surprenant
Le retour de Serena Williams (lors de son premier tournoi du Grand Chelem depuis l’Open d’Australie victorieux en 2017) contrainte au forfait avant son quart de finale contre Maria Sharapova, autre revenante à Paris, l’élimination dès le 1er tour de Jelena Ostapenko, la tenante du titre, la révélation russe Daria Kasatkina (éliminée en quarts de finale), l’ascension parallèle des Américaines Sloane Stephens-Madison Keys, et la finale indécise sacrant Simona Halep... Le tableau féminin s’est révélé surprenant comme lors des derniers tournois majeurs (les sept derniers tournois du Grand Chelem ont été remportés par sept joueuses différentes : Angelique Kerber à l’US Open 2016, Serena Williams à l’Open d’Australie 2017, Jelena Ostapenko à Roland-Garros 2017, Garbine Muguruza à Wimbledon 2017, Sloane Stephens à l’US Open 2017, Caroline Wozniacki à l’Open d’Australie 2018, avant Simona Halep à Roland-Garros). Trois joueurs (Nadal, Federer et Djokovic) pour les sept derniers chez les hommes.


COUPS DE GRIFFE
Les ratés bleus
De mal en pis. Pas de Français (hommes et femmes confondus) en deuxième semaine de Roland-Garros, ce n'était plus arrivé depuis onze ans.... L’absence des joueurs tricolores dans le grand 8 devient la norme en Grand Chelem dans le tennis masculin. C’est ainsi le troisième Majeur consécutif sans Français en 8e de finale... Avant même le début de Roland-Garros, la Lyonnaise Caroline Garcia incarnait les meilleures chances de réussite française. Elle n’a pourtant pas sauvé la patrie, sèchement stoppée en 8e de finale.

Des sièges désespérément vides
C’est une triste «tradition» et elle a encore été respectée cette année. A l’heure du déjeuner, les matches se lancent ou se disputent dans un stade quasi désert. Un récurrent problème qui plombe l’image du Grand Chelem parisien. A Wimbledon et en Australie, les sièges vides se font plus beaucoup rares à l’heure du lunch. A Paris, c’est la norme. Le président de la FFT Bernard Giudicelli a noté : «La question du remplissage des sièges a fait débat. On ne peut pas se satisfaire d'avoir des gradins ou des loges souvent vides». Il a promis qu'il s'attaquerait au problème.

Un tournoi masculin trop prévisible
A la fin c’est Nadal qui gagne… Trop fort pour la concurrence, l’exceptionnel Majorquin a (encore) survolé cette édition. Son ultra domination «tue» le suspense et l’intérêt de l’épreuve masculine. On ne peut pas lui reprocher. Regrettable constat :  les outsiders font de la figuration même si Dominic Thiem n’a pas démérité en finale. Même si l’épatant Diego Schwartzman a chipé un set au maître des lieux, le premier depuis trois ans. Des frissons ont alors parcouru les allées du court Philippe Chatrier… Pas assez pour faire rentrer l’édition 2018 dans la postérité. Nadal a plus que jamais la main sur le tournoi et la concurrence n’avance pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Lun 11 Juin 2018 - 22:58

ROLAND-GARROS : LE RETOUR TRIOMPHAL DE SIMONA HALEP EN ROUMANIE APRÈS SON TITRE
Par La rédaction
Mis à jour le 11/06/2018 à 21h07 – Publié le 11/06/2018 à 21h06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plus de 15.000 personnes ont fêté le premier titre du Grand Chelem de la numéro un mondiale ce lundi dans le Stade national de Bucarest.

La Roumanie attendait cela depuis 1978 et le sacre de Virginia Ruzici à Paris. Alors forcément, les Roumains ont fêté comme il se doit le retour au pays de l’enfant prodige, Simona Halep ce lundi. Deux jours après sa victoire sur la terre battue de Roland-Garros, son premier titre du Grand Chelem après trois échecs (à Paris en 2014 et 2017, à Melbourne cette année lors de l’Open d’Australie), la numéro 1 mondiale a reçu un accueil triomphal. Digne d’une rock star avec plus de 15.000 personnes massées au Stade national de Bucarest pour l’occasion.

«Nous devons avoir confiance en nous-mêmes mais avant tout, nous devons rêver» Simona Halep

«Je tiens à remercier la Roumanie pour tout ce qu’elle m’a donné jusqu’à présent. J'espère que ce trophée marquera le début d'une nouvelle génération de champions, a déclaré Halep. Nous devons avoir confiance en nous-mêmes mais avant tout, nous devons rêver» «Je ne veux pas quitter cette scène, c’est trop beau, a-t-elle ajouté très émue. Merci beaucoup. Mon cœur est avec vous».
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Mar 12 Juin 2018 - 8:52

CE QU'IL FAUT RETENIR DE ROLAND-GARROS 2018
LUNDI 11 JUIN 2018 - EB, AC, JP ET GW
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toute la quinzaine en 11 faits marquants.

Et la légende continue...
Mieux que la decima : la undecima ! En remportant son 11e Roland-Garros face à Dominic Thiem, Rafael Nadal a repoussé encore un peu plus les limites de sa propre légende. Boulimique, l’Espagnol accumule les records et laisse loin derrière toute la concurrence. Onze coupes des Mousquetaires, 86 matchs gagnés, deux défaites (et un forfait)… En un en mot comme en cent : inégalable !

Simona Halep, la délivrance
Après trois finales de Grand chelem, dont deux à Roland-Garros (2014, 2017), Simona Halep est enfin devenue une championne de Roland-Garros. Enfin ? Oui, tant ses débuts dans l'épreuve (titre junior en 2008, ébouriffante finale contre Maria Sharapova en 2014) et son attachement pour le tournoi la prédisposaient à gagner un jour sur le Central Philippe-Chatrier. C'est donc fait, et ce titre "au mérite" comble tout le monde, jusqu'à sa victime en finale Sloane Stephens, qui a eu ces jolis mots : "Peu importe les difficultés que vous rencontrez, il y a toujours une lumière au bout du tunnel, et je suis heureuse qu'elle ait finalement trouvé sa lumière".

Dominic Thiem avance d’une case
La saison sur terre battue de Dominic Thiem (n°7) ressemblait comme deux gouttes d’eau à celle de 2017 (une finale en Masters 1000, une victoire sur Nadal)... jusqu’à ce qu’il franchisse enfin le cap des demi-finales à Roland-Garros, vendredi contre Marco Cecchinato. Premier finaliste de "Roland" né dans les années 90, l’Autrichien a clairement changé de statut. "Bravo Dominic pour ta quinzaine, l'a félicité "Rafa" dans son discours protocolaire. Dans quelques années, tu seras à ma place." Car si Thiem incarne le futur, il va encore devoir patienter au moins un an : le présent, c'est Nadal.

Toujours concernant la jeune génération, on a noté que l’Allemand Alexander Zverev (n°2) a également avancé d’une case, atteignant pour la première fois les quarts de finale d’un tournoi majeur… où il a justement été battu par Thiem.  

Les Américaines à Paris
Un dernier carré du "French Open" à l’accent américain. Déjà finalistes du dernier US Open, Sloane Stephens et Madison Keys se sont retrouvées en demi-finales de ce Roland-Garros cru 2018. Un duel qui a tourné – comme à New York - à l’avantage de la Floridienne Stephens. Mais au-delà du résultat, cette belle affiche 100 % Oncle Sam a tordu le cou à l’idée que les Américaines n’étaient pas à l’aise sur terre battue. "J’ai adoré être ici, c’était cool", a confié Sloane Stephens à l’issue de son tournoi. Tout est dit !

Les nouveaux courts font un "carton"
A commencer par le court 18, au Fonds des Princes, avec lequel le stade a poursuivi cette année sa ruée vers l’ouest. Semi-enterré et d’une capacité de 2 200 places, ce nouveau court a eu la chance de voir un superbe Dominic Thiem / Stefanos Tsitsipas au deuxième tour, et une flopée de matchs en cinq sets : Albot/Barrère, Verdasco/Sugita, Zopp/Sock, Dimitrov/Donaldson… "C’était plein, c’était génial, a commenté Dimitrov. Mais je suis arrivé un petit peu en retard sur le court car trois fois, je suis passé par le mauvais tunnel !" Et oui, cette année, le stade a beaucoup changé. Outre ce nouveau court 18, notons la réfection des courts 7 et 9, eux aussi très fréquentés pendant toute la quinzaine, et désormais surplombés par le Village, lui aussi entièrement refait et délocalisé au milieu du Stade.

L’avventura de Cecchinato
C'est l'un des gros tubes de la quinzaine. Car le parcours de l’Italien Marco Cecchinato, 24 ans, est peu banal : classé 72e et inconnu du grand public avant le tournoi, le joueur de Palerme s’est frayé un chemin jusqu’aux demi-finales, éliminant au passage Pablo Carreno Busta, David Goffin et surtout Novak Djokovic. La fin du match entre le Serbe et l’Italien (précisément ce tie-break du quatrième set durant lequel "Ceck" a sauvé trois balles de deux sets partout avant de s'imposer) a été l’un des grands moments de ce Roland-Garros 2018. Véritable spécialiste de la terre battue, Cecchinato, dont le revers à une main et le toucher de balle en ont séduit plus d’un, est désormais dans le top 30 : il pointe ce lundi à la 27e place du classement ATP.

Schwartzman a osé
Presque un crime de lèse-majesté. En remportant le premier set de son quart de finale contre Rafael Nadal, Diego Schwartzman a réalisé un petit exploit : cela faisait 1099 jours que le roi de la terre battue n’avait pas concédé une manche à "Roland" (quart de finale perdu contre Novak Djokovic en 2015). L’Argentin poids plume (1,70 m, 64 kg) a même breaké en début de 2e set, laissant entrevoir une faille dans la cuirasse espagnole… vite refermée par Nadal, finalement vainqueur en quatre manches. Sa seule alerte franche de la quinzaine, et même de ses deux dernières éditions victorieuses.


Roland-Garros 1968, naissance de l'ère moderne
C’est "le" moment fondateur du tennis moderne. En 1968, Roland-Garros inaugure l’ère Open en devenant le premier Grand chelem ouvert aux joueurs professionnels, jusque-là interdits de participation aux tournois majeurs (Grands chelems, coupe Davis). Ken Rosewall est le premier vainqueur de l’ère Open. Ce dimanche, 50 ans plus tard presque jour pour jour (à 24h près !), c’est lui qui a remis sa 11e coupe des Mousquetaires à Rafael Nadal.

Des vainqueurs juniors remarqués
Pourquoi remarqués ? Lui (Chun Hsin Tseng) parce qu’il est le premier joueur de Taipei à remporter le titre et qu’il n’a pas perdu un seul set de la semaine. Elle (Cori "Coco" Gauff) parce qu’elle n’a que 14 ans et 2 mois, qu’elle fait 1,76 m et qu’elle veut être la meilleure joueuse de tous les temps, rien que ça ! Dotée d’un gros caractère (et d’un tennis très agressif), Gauff est revenue d’un double break dans le troisième set pour s’imposer dans le tie-break décisif… On devrait vite la voir faire ses débuts sur le circuit principal.

L’hommage à Roland Garros
Son nom a traversé les siècles comme lui traversait les airs. Au cours de cette édition, le tournoi a rendu plusieurs hommages – exposition temporaire, parution d’un carnet, animations, cérémonies - à Roland Garros, célèbre notamment pour avoir été le premier homme à effectuer une traversée aérienne de la Méditerranée. L’aviateur est mort il y a 100 ans, le 5 octobre 1918, lors d’un combat aérien dans les Ardennes. En 1928, un Stade est construit pour défendre la Coupe Davis remportée contre les Américains. Emile Lesieur, alors président du club du Stade français, décide de donner à l’enceinte le nom de son ami Roland Garros, qu’il avait connu sur les bancs de HEC.

Mahut - Herbert, cocorico à Roland-Garros
Quatre ans après le sacre de Julien Benneteau et Edouard Roger-Vasselin, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont ajouté leurs noms au palmarès du tournoi au moment où on les attendaient peut-être le moins. Auteure d’un début de saison piano piano, la paire française n’avait disputé et gagné qu’une seule finale en 2018, à Rotterdam... mais face à Oliver Marach et Mate Pavic, qu'ils avaient alors battus. Les deux compères ont remis ça à Paris face aux champions de l'Open d'Australie, complétant ainsi leur tableau de chasse en Grand chelem en ajoutant un troisième Majeur après l’US Open (2015) et Wimbledon (2016).
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Mer 13 Juin 2018 - 8:25

Tennis: Nadal et Federer défient le temps, encore
12 juin 2018
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rafael Nadal tentait d’expliquer que le temps ne s’arrête pour personne. « Vous ne pouvez vous battre contre l’âge, a-t-il dit, réaliste. Et vous ne pouvez pas défier le temps. Il avance toujours. » On ne peut argumenter à ce sujet.

Néanmoins, il est plutôt étonnant de voir Nadal, de nouveau champion à Roland-Garros une semaine après avoir célébré son 32e anniversaire, et Federer, qui aura 37 ans dans moins de deux mois, qui semblent rester éternellement jeunes.

La victoire de Nadal en trois manches face à Dominic Thiem, 24 ans, en finale dimanche, a procuré à l’Espagnol un 11e titre — oui, 11e — à Roland-Garros et un 17e en tournois du Grand Chelem.

Lors du précédent tournoi majeur, les Internationaux d’Australie en janvier, Federer a remporté son 20e titre en Grand Chelem. Au tournoi majeur précédent, les Internationaux des États-Unis en septembre dernier, Nadal a mis la main sur le titre.

Et ainsi de suite. Que ce soit Federer ou Nadal, ils ont gagné chacun des six derniers tournois majeurs, égalant leur deuxième séquence de domination conjointe. Leur autre série de six titres majeurs est survenue de 2008 à 2009. Leur plus belle séquence de succès a été de remporter 11 titres majeurs consécutifs à partir des Internationaux de France en 2005, lorsque Nadal est devenu no 1 mondial.

« Parfois, je vois beaucoup de joueurs — même de bons joueurs, parmi les meilleurs — et ils se présentent sur le terrain contre Rafa sur terre battue, ou Roger sur ciment ou toute autre surface, et vous pouvez presque voir qu’ils ne croient pas vraiment qu’ils peuvent gagner, a expliqué Robin Soderling, qui avait créé la surprise en éliminant Nadal à Roland-Garros en 2009, et Federer en 2010. Ils espèrent qu’ils vont gagner, mais ils n’y croient pas vraiment. »


Changements chez les femmes
 
C’est tout le contraire chez les dames en ce moment. La victoire de Simona Halep (3-6, 6-4, 6-1) contre Sloane Stephens en finale, samedi, à Paris, a fait de la Roumaine classée au premier rang mondial la septième championne lors des sept derniers tournois majeurs. Une partie de l’explication peut probablement être attribuée à l’absence de 16 mois des courts de Serena Williams, qui a raté les quatre plus prestigieux tournois de la discipline parce qu’elle est devenue maman.

« L’absence de Serena pendant un an et demi a laissé la porte entrouverte. Et quelques jeunes filles en ont profité pour obtenir quelques victoires, a déclaré l’entraîneur de Halep, Darren Cahill. Au cours des deux ou trois prochaines années, le tennis féminin offrira plus de profondeur. »

Halep a décroché un premier titre majeur, tout comme Caroline Wozniacki (Internationaux d’Australie 2018), Stephens (Internationaux des États-Unis 2017) et Jelena Ostapenko (Internationaux de France 2017). « Nous commençons à croire que n’importe qui peut gagner », a reconnu Halep.

Si les choses changent au tennis féminin, c’est le statu quo chez les hommes. Au classement lundi, Nadal est no 1, suivi pas loin derrière par Federer. « Il y a 10 ans, c’était Rafa et Roger, a déclaré Juan Martin del Potro après avoir perdu face à Nadal en demi-finale de Roland-Garros, neuf ans après avoir perdu face à Federer au même stade la compétition. Et c’est encore pareil. »

Le triomphe de del Potro aux Internationaux des États-Unis en 2009 — il a vaincu Nadal en demi-finale, puis Federer en finale — et celui de Marin Cilic au même tournoi sont les deux seules exceptions où un tournoi majeur n’a pas été l’affaire de Federer, Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray ou Stanislas Wawrinka au cours des 13 dernières années.

Lors des 53 derniers tournois du Grand Chelem, Nadal l’a emporté 17 fois, Federer, 16, Djokovic, 12, Murray et Wawrinka, trois fois chacun.

Mais en ce moment, Murray se rétablit encore d’une opération à la hanche survenue en janvier, et la date exacte de son retour au jeu est inconnue. Wawrinka revient d’une chirurgie au genou et il a perdu au premier tour à Roland-Garros. Djokovic n’est pas encore à son meilleur niveau après une opération au coude. Il a perdu en quarts de finale à Paris face à un joueur qui n’avait jamais gagné un match en Grand Chelem avant le tournoi français.

Ce qui laisse la voie libre à Federer et Nadal, plus en forme et talentueux que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Jeu 14 Juin 2018 - 9:39

Maria Sharapova s'exprime sur la tenue de Serena Williams à Roland Garros
MAY 30, 2018 21:33
by NICCOLO INCHES   |  LECTURES 3532
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Maria Sharapova a réussi son entrée en lice à Roland Garros trois ans après sa dernière participation, en éliminant Rigel Hogenkamp en trois manches. Lors de sa conférence de presse, la Russe s’est dite “Excitée. C’est énorme d'être à nouveau dans un tournoi où j’ai eu beaucoup de succès. J’ai toujours adoré jouer ici. Vous savez, pour moi c’était le tournoi du Grand Chelem le plus compliqué [à affronter] depuis ma jeunesse. J’ai désormais surmonté cela”.

Interrogée sur la tenue total black (surnommée "Black Panther") montrée par Serena Williams, Maria n'a pas désapprouvé le choix de l'Américaine : “J’ai jeté un coup d’oeil mais je n’ai pas trop regardé le match (...) Nike a fait vraiment du bon travail. Ce qui est génial dans le tennis, c’est la possibilité d’exprimer son individualité et pouvoir être différent. Oui, j’adore cet aspect”.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Yuzuru

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 12
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Jeu 14 Juin 2018 - 18:40

Elle n'allait pas dire devant les caméras que c'était ridicule
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Ven 15 Juin 2018 - 10:00

Roland Garros Tiriac : "Halep est prête à mourir sur le court"
Par Gregoire Noally, mardi 12 juin 2018 à 19:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Ion Tiriac a salué la performance de Simona Halep après avoir remporté son premier Grand Chelem à Roland-Garros en battant Sloane Stephens :

"Elle est capable de perdre dès le premier tour et aussi capable de remporter un Grand Chelem. Elle jouait souvent mal ici mais elle se battait et réussissait de belles performances. Une grande partie d'elle est prête à mourir sur le court, un peu comme Rafael Nadal. À Wimbledon, elle devra se tenir à un mètre à l'intérieur du court pour frapper la balle si elle veut avoir une chance. Elle n'a pas un grand service mais elle a tout le reste. Elle est une très bonne personne. Je suis si heureuse qu'elle ait gagné."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Ven 15 Juin 2018 - 22:05

Une caricature d'Halep en ferrailleuse vire à l'incident diplomatique
Par: rédaction 
15/06/18 - 15h31  Source: AFP
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une caricature de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo assimilant la numéro 1 du tennis mondial Simona Halep à une ferrailleuse après sa victoire en finale à Roland-Garros suscite une telle tempête en Roumanie que Paris a dû procéder vendredi à une mise au point.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paru mercredi, le dessin surmonté de l'inscription "Une Roumaine remporte Roland-Garros" représente la joueuse brandissant la coupe conquise le 9 juin et s'exclamant "Ferraille! Ferraille!", dans une allusion aux ferrailleurs roms parcourant la France. 

"Raciste"
Cette caricature signée Félix "offense les Roms, les Roumains et Simona Halep", a relevé le commentateur Cristian Tudor Popescu sur la télévision privée Digi24, plusieurs journaux dénonçant de leur côté un contenu "raciste". 

Dans un pays lassé d'être réduit à sa minorité rom très pauvre et régulièrement associée à des faits de délinquance dans l'ouest de l'Europe, la vague d'indignation a submergé les réseaux sociaux, des centaines de Roumains n'hésitant pas à réagir sur la page Facebook de Charlie Hebdo. 

"JeSuisSimona
"Vous n'avez le moindre respect pour une grande championne, notre Simona Halep, je n'aime pas voir comment mes concitoyens roumains sont traités par votre revue. JE SUIS SIMONA!", s'est ainsi indignée Roxana Anghel. 

"Il y a peu, des milliers de Roumains étaient #JeSuisCharlie. Et voilà comment ils nous remercient", souligne Bogdan, un autre internaute, en référence au mouvement de solidarité internationale suscité par les attaques jihadistes qui avaient décimé la rédaction de l'hebdomadaire parisien le 7 janvier 2015.

La France tente de calmer le jeu
Face à l'ampleur prise par le mouvement de mécontentement, l'ambassade de France à Bucarest a émis vendredi un communiqué de presse soulignant que "cette publication n'engage que son auteur et ne représente en rien le sentiment de l'opinion publique française". Toutefois, "la liberté d'expression et la liberté de la presse sont des principes fondamentaux de la République française", a rappelé l'ambassadrice Michèle Ramis. 

La principale intéressée ne veut pas réagir
Interrogée par des médias roumains, Simona Halep a refusé de s'exprimer au sujet de la caricature. La joueuse de 26 ans avait été accueillie triomphalement par plus de 15.000 personnes au stade national de Bucarest lundi à son retour de France où elle avait décroché son premier titre en Grand Chelem face à l'Américaine Sloane Stephens (3-6, 6-4, 6-1).


Normal ChalieHebdo, il aime la provoque rire moqueur rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 112549
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   Sam 16 Juin 2018 - 9:13

SLOANE STEPHENS, TOUT D’UNE GRANDE
JEUDI 14 JUIN 2018 - GUILLAUME WILLECOQ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Son titre à l'US Open était une surprise. Sa finale à Roland-Garros acte son changement de statut.

Lauréate à la surprise générale du dernier US Open, Sloane Stephens a confirmé ce résultat en atteignant la finale de Roland-Garros. Avec deux finales majeures disputées en l’espace de douze mois, la voilà basculée dans une autre dimension.

Une question quizz pour commencer : combien de joueuses ont figuré à l’affiche de plusieurs finales de Grand chelem au cours des douze derniers mois ?

Halep - Stephens, seules récidivistes en Grand chelem depuis un an
C’est simple, il n'y en a que deux, et ce sont les deux finalistes de Roland-Garros, Simona Halep, vaincue sur le fil à Melbourne avant de l’emporter à Paris, et Sloane Stephens, tenante du titre de l’US Open passée tout près de rééditer la performance Porte d’Auteuil. 

Cette présence de Sloane Stephens au côté de Simona Halep, à la fois sur le podium protocolaire de Roland-Garros et en tant que seules joueuses ayant réussi à jouer plusieurs finales majeures en douze mois, en dit long sur l'envergure nouvelle prise par l’Américaine.

Sa victoire à l’US Open était une énorme surprise, pas tant sur ses qualités intrinsèques qui avaient fait d’elle dès 19 ans une demi-finaliste de l’Open d’Australie (2013), mais parce qu’elle revenait d’une opération suite à une fracture au pied ayant entraîné onze mois d’inactivité. Classée 957e joueuse au début de l’été 2017, sa remontée avait été foudroyante et consacrée par un premier titre majeur aux allures de "success story" à l’américaine.

Multi-finaliste en Grand chelem...
Neuf mois plus tard, on ne peut plus parler de surprise tant Sloane Stephens ne s’est pas contentée de ce titre inattendu : encore lauréate à Miami au mois de mars, sa finale à Roland-Garros la fait basculer dans une autre dimension. Celle des multi-finalistes en Grand chelem, d’abord. Et l’Américaine de 25 ans, dorénavant 4e joueuse mondiale, est bien consciente "qu’il n’y a pas tant de joueuses que ça qui atteignent une finale de Grand chelem dans leur carrière. Alors le fait que j’en ai gagné une et que je sois en finale d’une deuxième en un si court laps de temps me rend optimiste. Je ne suis pas satisfaite du résultat aujourd’hui, mais je suis fière de moi."

... loin des Etats-Unis...
Fière aussi d’avoir brillé loin de son sol natal, elle qui, au soir de Miami, avait pris 96% de ses points WTA en Amérique du nord ! En conférence de presse post-finale parisienne, Stephens ne s’est d’ailleurs pas privée de titiller ses compatriotes journalistes sur ce thème de l'Américaine qui s'exporte : "Je me permets de vous rappeler que beaucoup d’entre vous ont tweeté que j’avais une balance victoires / défaites négative n’importe où hors Etats-Unis. Je pense que j’ai plutôt bien corrigé ça avec cette finale à Roland-Garros, non ? Alors si vous voulez bien le tweeter, je serais très contente et je vous mettrai un like, un retweet ou quelque chose."

... et sur terre battue rouge !
Ils pourront aussi pointer le fait que Sloane Stephens a réconcilié le tennis américain avec la terre battue européenne : hors sœurs Williams, les Etats-Unis n’avaient plus vu un de leurs représentant en finale à Paris depuis le tournant de millénaire (Jennifer Capriati en 2001) ! "J'ai toujours été une joueuse polyvalente, souligne t-elle. Par contre aujourd'hui je suis devenue constante dans les grands tournois. J'ai trouvé mon équilibre, ma méthode de fonctionnement, donc je vais essayer de continuer comme ça, et voir si je peux aussi avoir de bons résultats à Wimbledon." L’appétit vient en mangeant, et visiblement Sloane Stephens n’est pas rassasiée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROLAND GARROS 2018: les infos   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROLAND GARROS 2018: les infos
Revenir en haut 
Page 25 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 23, 24, 25

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT FEMININ :: LES GRANDS CHELEMS, LE WTA CHAMPIONSHIPS et LE WTA CHAMPIONSHIPS BIS :: ROLAND GARROS FEMMES-
Répondre au sujetSauter vers: