UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 52315
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018   Ven 9 Fév 2018 - 14:55

Rappel du premier message :











Dernière édition par jeusetmatch le Sam 10 Fév 2018 - 12:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 52315
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018   Lun 12 Fév 2018 - 16:42

JO 2018 - Tous sports : Les 5 choses à retenir de la première journée
https://www.youtube.com/channel/UCyIV8rkza5Uk_sJIhqilBvQ



https://youtu.be/3AxqYqifjuk
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52315
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018   Lun 12 Fév 2018 - 16:44

JO 2018 - Tous sports : Les 5 choses à retenir de la deuxième journée



https://youtu.be/eON5hNqCTDM
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52315
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018   Lun 12 Fév 2018 - 17:14

Simon Fourcade : «Du grand monsieur Martin !»
Publié le lundi 12 février 2018 à 15:27
https://www.lequipe.fr/Biathlon/Actualites/Simon-fourcade-du-grand-monsieur-martin/875219

Simon Fourcade, le frère biathlète du champion olympique, reste soufflé par la capacité du champion à se relever en compétition.


Martin Fourcade lors de la poursuite. (F. Seguin/L'Equipe)

«Voilà un succès qui efface la déception du sprint dimanche...
Martin en avait gros sur la patate d'être passé un peu à côté de ce sprint (8e) à cause des conditions mais pas que... Martin a fait des choix qui lui ont été préjudiciables hier (dimanche), avec Franck (Badiou, l'entraîneur du tir). Ils se sont réglés un peu bas et ses balles étaient toutes un peu basses hier. Il a pris sa part de ce résultat. Il n'a pas tout mis sur les conditions. Il a fait lui aussi une mauvaise analyse. Arriver à réagir comme il l'a fait aujourd'hui, on sait qu'il peut le faire. Mais avec des conditions changeantes et du vent, il faut vraiment être costaud. C'est énorme ! Il n'y a jamais rien de gagné même si on est le meilleur mondial. Tout peut très vite se retourner en biathlon. Et faire ce qu'il fait, mentalement, c'est monstrueux.

C'est le retour du Fourcade à réaction. Quels en sont les ressorts ?
Il y a une sorte d'orgueil et de fierté mais je crois que Martin a aussi un truc. Il arrive à gérer ses émotions et quand on est près de lui, parfois ça fait peur. Sur certains événements, on se dit: «Mais qu'est-ce qu'il a ?» Il arrive à prendre énormément de recul. C'est quelque chose qu'il a depuis tout petit par cette rage de vaincre. Son dernier tir dit tout. Il suffit que quelqu'un, chez lui, fasse un travail de précision et qu'on lui mette un enjeu, il se rendra compte que c'est beaucoup moins facile. C'est grandiose ce qu'il a réussi.

PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
«Il est complètement libéré avec ce titre»
Étiez-vous persuadé qu'il gagnerait cette poursuite ?
Non, pas du tout. A cause des conditions, de ce sprint un peu manqué hier. On savait qu'il y aurait une grosse réaction. Maintenant une grosse réaction, ça ne veut pas forcément dire gagner la course. Arriver à mettre la pression sur ses adversaires, à gérer la course comme il l'a fait, c'est énorme. Il y a toujours des surprises sur les Jeux, on l'a vu hier. Il n'y a jamais de course gagnée. On voit d'ailleurs deux outsiders qu'on n'attendait pas forcément sur une course à quatre tirs. Grand monsieur Martin !

Comment était-il lundi matin ?
Hyper relax, c'est fou ! Quand on vient chercher un titre olympique, on n'est pas relax le matin d'une course. Il arrive à prendre ça avec énormément de détachement.

Vous a-t-il épaté ?
Comme à chaque fois. Mais là, avec un enjeu qui ne revient que tous les quatre ans. Forcément, aujourd'hui, il est dans sa cour de récréation quand il est en Coupe du monde. Là, c'est moins la récré parce qu'on y est moins habitué. Mais il arrive à faire en sorte que ça soit calqué d'une course sur l'autre. Il peut tout se passer maintenant. Il est complètement libéré avec ce titre. C'est ce qu'il venait chercher. Et un Martin libéré, je n'ai besoin de dire à personne ce que ça peut donner ! Ça peut promettre une belle fin de Jeux, même pour le reste de l'équipe. Il en faudrait vraiment très peu pour que ça claque très gros pour l'équipe.»
J.-D.C. à Pyeongchang

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52315
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018   Mer 14 Fév 2018 - 8:13

O 2018 : un vent d’inquiétude souffle sur Pyeongchang
08h02, le 14 février 2018
http://www.europe1.fr/sport/jo-2018-un-vent-dinquietude-souffle-sur-pyeongchang-3574013
Le vent a entraîné le report du slalom dames, mercredi. @ Fabrice COFFRINI / AFP




Le vent a encore perturbé les épreuves de mercredi, entraînant le report du slalom dames. Les prochains jours s’annoncent très chargés, notamment en ski alpin.


JO 2018
Marcel Hirscher, Mikaela Shiffrin, Martin Fourcade ? Non, la star de ces débuts de Jeux olympiques n’est pas un de ces illustres champions, mais bel et bien le vent. Mercredi, le slalom dames a à son tour été reporté en raison de conditions météorologiques dantesques. Mais le ski alpin n’est pas la seule victime des aléas de la nature. Les rafales ont également perturbé les épreuves de combiné nordique, de biathlon et de saut à ski. De quoi faire resurgir le spectre des JO de Nagano, en 1998, où la neige et le brouillard avaient causé bien des tourments aux organisateurs.

Quelles épreuves ont été perturbées ?

Le ski alpin a été le sport le plus touché depuis le début des Jeux. Seule l’épreuve du combiné messieurs, remportée par l’Autrichien Marcel Hirscher devant les Français Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet, a pu avoir lieu. Les organisateurs avaient déjà été contraints de reporter la descente messieurs, l’épreuve-reine des JO d’hiver, initialement programmée dimanche dernier, et le slalom géant dames, prévu lundi.
Mais les skieurs n’ont pas été les seuls à devoir s’adapter. Les rafales ont perturbé les biathlètes, et notamment Martin Fourcade, auteur de trois fautes au tir couché en sprint lundi, et les sauteurs à ski, comme le quadruple champion olympique suisse Simon Ammann, grelottant en haut du petit tremplin dans l’attente de conditions plus favorables. Les plus malheureuses ont sans doute été les snowboardeuses en slopestyle, où de nombreuses concurrentes ont chuté à cause du vent. Dur, dur de concourir dans ces conditions…

Quelles sont les prévisions pour les prochains jours ?

Pour les organisateurs, le bulletin météo est devenu chaque jour un enjeu majeur. Si l’incertitude demeure pour les prochains jours, la journée de jeudi devrait être plus clémente. Les conditions météorologiques "vont s'améliorer demain (jeudi) avec du soleil attendu et sans vent", a déclaré mercredi une porte-parole de la Fédération internationale de ski (FIS).
Le porte-parole de la FIS, Mark Adams, a cependant admis l’inquiétude des instances. "Nous avons plein de possibilités. Mais si le vent continue à souffler pendant les 15 prochains jours, alors cela pourrait poser un problème", a-t-il expliqué.

Quelles conséquences pour l’organisation (et les athlètes) ?

Le mauvais temps persistant devient un véritable casse-tête pour les organisateurs, contraints d’adapter le calendrier pour permettre aux épreuves reportées d’avoir lieu. Les deux prochains jours s’annoncent ainsi très chargées en ski alpin. La toujours très attendue descente messieurs ouvrira le bal jeudi, à 3h30 heure française. Puis, dans la foulée, ce sera au tour du géant dames de se courir, à 5h45 heure française, avec Tessa Worley parmi les grandes favorites. Vendredi, le menu est aussi tout copieux avec le slalom dames et le super-G messieurs.
En attendant, les skieurs doivent prendre leur mal en patience. "Si les descendeurs y sont habitués, c'est plus rare pour les slalomeurs", a noté Sébastien Amiez, ancien slalomeur français interrogé par l’AFP. L’exemple le plus frappant est peut-être celui de Mikaela Shiffrin. La star américaine, arrivée avec des grandes ambitions en Corée du Sud, va devoir affronter trois épreuves en trois jours, avec à la suite de jeudi à samedi le géant, le slalom et enfin le super-G. Avec un programme aussi dense et sans repos, ses rêves de razzia pourraient bien être balayés…

Sur le même sujet :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
JEUX OLYMPIQUES D'HIVER PYEONGCHANG 2018
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: