UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Lun 12 Mar 2018 - 12:10

MOTO GP 2018


https://www.instagram.com/p/BgJyVDEDtuR/?taken-by=motogp
https://www.facebook.com/MotoGP
https://twitter.com/MotoGP
Le calendrier 2018 du MotoGP™️ est dorénavant connu.
Épreuve Nom Circuit Date
1 GRAND PRIX DU QATAR Losail International Circuit 18 MARS
2 GRAND PRIX D'ARGENTINE Termas de Rio Hondo 8 AVRIL
3 GRAND PRIX DES AMERIQUES Circuit of the Americas 22 AVRIL
4 GRAND PRIX D'ESPAGNE Circuito de Jerez 6 MAI
5 GRAND PRIX DE FRANCE Le Mans 20 MAI
6 GRAND PRIX D'ITALIE Autodromo di Mugello 3 JUIN
7 GRAND PRIX DE CATALOGNE Circuit de Barcelona-Catalunya 17 JUIN
8 DUTCH TT TT Circuit Assen 1 JUILLET
9 GRAND PRIX D'ALLEMAGNE Sachsenring 15 JUILLET
10 GRAND PRIX DE REPUBLIQUE TCHEQUE Automotodrom Brno 5 AOUT
11 GRAND PRIX D'AUTRICHE Red Bull Ring - Spielberg 12 AOUT
12 GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE Silverstone 26 AOUT
13 GRAND PRIX DE SAINT-MARIN Misano World Circuit Marco Simoncelli 9 SEPTEMBRE
14 GRAND PRIX D'ARAGON MotorLand Aragon 23 SEPTEMBRE
15 GRAND PRIX DE THAILANDE Chang International Circuit 7 OCTOBRE
16 GRAND PRIX DU JAPON Twin Ring Motegi 21 OCTOBRE
17 GRAND PRIX D'AUSTRALIE Phillip Island Circuit 28 OCTOBRE
18 GRAND PRIX DE MALAISIE Sepang International Circuit 4 NOVEMBRE
19 GRAND PRIX DE VALENCE Circuit Ricardo Tormo 18 NOVEMBR
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Lun 12 Mar 2018 - 12:57

1 GRAND PRIX DU QATAR Losail International Circuit 18 MARS
https://www.rtbf.be/sport/direct/motor/moto-gp/21/grand-prix-du-qatar/result/4639/libre-1
https://www.eurosport.fr/moto/grand-prix-du-qatar/
Essais libres 1

16 mars - MotoGP

12:55


16 mars - Moto2

11:55


16 mars - Moto3

11:00

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Jeu 15 Mar 2018 - 9:37

MOTO GP


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:25

Valentino Rossi prolonge pour deux ans avec Yamaha
https://www.rtbf.be/sport/moteurs/moto-gp/detail_valentino-rossi-prolonge-pour-deux-ans-avec-yamaha?id=9867568
Publié le jeudi 15 mars 2018 à 15h05  

Yamaha a annoncé jeudi la prolongation du contrat de Valentino Rossi, septuple champion du monde en MotoGP, catégorie reine. L'Italien de 39 ans a signé un contrat de deux ans, assurant sa présence pour les saisons 2019 et 2020.

Rossi avait déjà laissé entrevoir une probable prolongation de contrat en novembre 2017: "Quand j'ai signé mon dernier contrat avec Yamaha en 2016, je me suis demandé si c'était le dernier. J'ai pris la décision de continuer car être un pilote MotoGP me rend heureux", pouvait-on lire dans le communiqué de l'écurie japonaise.
Le vétéran s'apprête à entamer sa 23e saison en championnat du monde de vitesse moto au Grand Prix du Qatar, premier rendez-vous de la saison 2018. Son coéquipier espagnol Maverick Vinales, 23 ans, a lui aussi prolongé en janvier son contrat pour les saisons 2019 et 2020.
Au total, il a remporté 115 Grands Prix, dont 89 dans la catégorie reine.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:28

VALENTINO ROSSI: "SONO MOLTO FELICE DEL RINNOVO PER ALTRI 2 ANNI CON YAMAHA"

https://www.youtube.com/channel/UCsyi2Ob59bsrGpp0uRwM7uw


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:32

Intervista Valentino Rossi Qatar 2018 (giovedì)
https://www.youtube.com/channel/UCuM_YPaPouviVBpYTDzrQww

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:40

Didier De Radiguès : "Je vois Dovizioso champion du monde"
Jérémie Baise
Publié le jeudi 15 mars 2018 à 07h00

https://www.rtbf.be/sport/moteurs/moto-gp/detail_didier-de-radigues-je-vois-dovizioso-champion-du-monde?id=9864045


Le Moto GP reprend ses droits ce week-end sur le tracé de Losail au Qatar pour le 1er des 19 rendez-vous de la saison. Un de plus que l’an dernier avec l’ajout du GP de Thaïlande.

Alors qui va succéder au champion du monde en titre Marc Marquez ? Le français Johan Zarko va-t-il confirmer son statut d’outsider ? Que peut-on attendre du rookie Xavier Siméon pour sa première saison dans la catégorie reine ?
Préface de la saison 2018 avec notre consultant Didier de Radiguès qui voit l'Italien Andrea Dovizioso décrocher le titre mondial en MotoGP. 
Dovizioso: "So di essere veloce"
https://www.youtube.com/channel/UCmIIBhzBfzoAt51zqdun_6g

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:42

#QatarGP
MotoGP Photo Session Backstage Losail Qatar 2018 Season #QatarGP


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:44

#QatarGP #MotoGP
MotoGP Qatar 2018 PhotoShoot

https://www.youtube.com/channel/UCGMvNpbokR-cZit6NefVZpA

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:46

Gp Qatar Menghitung Hari, Replay Test Day2 Losail 2018
https://www.youtube.com/channel/UCLKMLsLcjermYtpZS-yBxZg

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:48

Test day 3 || MotoGP Qatar 2018 !!! Zarco #1 Rossi #2 Marquez #7 Syahrin #16
https://www.youtube.com/channel/UCDU-WsdNY__NEGWQc_JABCg0

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:51

Les candidats à la succession de Marc Marquez en MotoGP sont légion
Publié le jeudi 15 mars 2018 à 13:32 | Mis à jour le 15/03/2018 à 14:54
https://www.lequipe.fr/Moto/Actualites/Les-candidats-a-la-succession-de-marc-marquez-en-motogp-sont-legion/884450

La saison 2018 de MotoGP débute ce week-end au Qatar. Les favoris pour la couronne mondiale ne manquent pas, avec, en premier lieu, le tenant du titre Marc Marquez.

 
Marc Marquez est favori, mais... (AFP)
 
A l'aube de la saison 2018, de nombreux pilotes peuvent espérer briller en MotoGP, et caresser l'espoir de succéder à Marc Marquez. Il y a tout d'abord l'Espagnol lui-même, 25 ans, plus jeune vainqueur et plus jeune champion en catégorie reine (entre autres records), qui a d'ores et déjà marqué l'histoire de la vitesse moto.

S'il venait à conserver sa couronne en fin d'année, Marquez égalerait les cinq titres en MotoGP de l'Australien Michael Doohan, pour se rapprocher un peu plus des légendes italiennes Valentino Rossi (7) et Giacomo Agostini (8). L'équilibriste catalan, capable en selle de sauvetages irréels, peut être satisfait des performances de sa moto lors des essais de pré-saison. Son équipier espagnol, Dani Pedrosa, a en effet signé le meilleur temps sur le circuit de Buriram, qui accueillera le premier Grand Prix de Thaïlande le 7 octobre.

Les outsiders, ou favoris, on ne sait plus très bien tant le plateau est relevé, sont nombreux : Andrea Dovizioso, Maverick Vinales, Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo et... Johann Zarco devraient jouer aux avant-postes aux côtés du champion en titre. Interrogé cet hiver sur l'identité de ses principaux concurrents, Marquez citait «les deux pilotes Ducati (Dovizioso et Lorenzo), les deux pilotes Yamaha (Vinales et Rossi), (son) coéquipier (Pedrosa) et Zarco.»

«Je peux aborder la première course de la saison avec l'intention de lutter pour la victoire» - J. Zarco
Car le Français de l'équipe Tech3 fait désormais partie des pilotes qui comptent en MotoGP : «Il est régulier, travailleur, peut en surprendre plus d'un et obtenir de grands résultats, a dit de lui Marquez. L'année dernière, il a fini très fort.» Le double champion du monde Moto2 a marqué les esprits pour sa première saison parmi l'élite, décrochant deux poles, trois podiums et une sixième place au Championnat qui a fait de lui le meilleur rookie et le premier pilote indépendant. En 2018, il vise le succès qu'il a touché du doigt en fin de saison dernière (3e en Malaisie, 2e à Valence). «Je peux aborder la première course de la saison avec l'intention de lutter pour la victoire et je suis heureux d'avoir ce sentiment avant même la première manche», annonce le Français.

Parmi les pilotes les plus dangereux pour Marquez, on trouve évidemment le vice-champion du monde en titre, l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati), transfiguré en 2017 au point de repousser le sacre de l'Espagnol jusqu'à la dernière course de la saison. Le coéquipier de "Dovi", l'Espagnol Jorge Lorenzo, triple champion du monde (2010, 2012 et 2015), doit lui enfin apprivoiser sa Desmosedici pour espérer retrouver sa grandeur passée.

Chez Yamaha, des questions se posent sur le niveau de la moto après une saison 2017 et des essais hivernaux en demi-teinte pour l'Espagnol Maverick Vinales et l'Italien Valentino Rossi. Mais, au moins, le constructeur japonais peut se rassurer, une prolongation de deux saisons du "Docteur" a été annoncée ce jeudi. Rossi prolongera donc sa carrière au-delà de ses quarante ans, le 16 février 2019.
Avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 7:56

Zarco : "Beaucoup me voient jouer un titre !"

 
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
https://fr.motorsport.com/motogp/news/zarco-titre-motogp-2018-qatar-1014882/     


Get alerts [url=https://fr.motorsport.com/users/Guillaume Navarro/] [/url]
Par: [url=https://fr.motorsport.com/users/Guillaume Navarro/]Guillaume Navarro[/url],  Rédacteur en Chef
hier à 18:30

Le choix de pilotes fait par les organisateurs n’est jamais dû au hasard sur une conférence de presse de lancement de nouvelle saison.

Au Qatar, la rentrée des classes télévisée s’est faite avec le Champion Marc Márquez et son dauphin Andrea Dovizioso, accompagnés de la légende Valentino Rossi, qui vient tout juste d’annoncer le renouvellement de son contrat Yamaha pour deux saisons supplémentaires ; ainsi que son équipier Maverick Viñales et le meneur de l’équipe Suzuki, Andrea Iannone. Seul privé présent et homme présenté par assimilation comme un naturel animateur de la lutte pour le titre mondial ? Votre Johann Zarco national !
"Je me sens bien. On sent que la pression monte, ne serait-ce que par le fait d’être à cette conférence", avoue Zarco. "J’ai été surpris de faire la conférence, et content ! Je vois qu’en fait, ce sont des petites choses qui font monter la tension : beaucoup de pilotes et de médias qui me voient jouer un titre ! Ce n’est que positif, mais ça fait monter la tension."
"Je ne m’attendais pas à ça et être là il y a 12 mois", avoue avec modestie le pilote Tech3. "Mener la course l’an dernier m’a donné beaucoup de confiance. La façon dont j’ai fini la saison m’a aidé à mieux comprendre ces gars au top. Après les tests en Thaïlande, en Malaisie et ici [Qatar], j’étais heureux de mener les feuilles de temps ; ce n’est qu’un temps au tour, mais ça vaut le monde pour moi et ça a donné le sourire à toute l’équipe : je désire répéter ça pour le week-end de course."

Ambitions difficiles à dissimuler

Même s’il affiche un profil modeste au moment de parler des ambitions de la saison, Zarco ne peut ignorer la forme affichée lors des essais hivernaux, ni l’estime claire reçue de la part de ses compagnons de conférence : tous jugent non seulement qu’une équipe indépendante est capable de suivre le rythme cette année, mais aussi et surtout que le Français, pour ses qualités personnelles, fera au moins partie des pilotes avec lesquels compter pour des victoires en course, voire plus.

Lire aussi :


"C’est une grande question de demander si je peux gagner le championnat, c’est trop à ce stade", modère-t-il pour commencer. "J’ai fini sixième l’an dernier, donc le premier souhait est d’être dans le top 5 au championnat."
L’ambition ne tarde cependant pas à poindre, formulée de manière analytique. "Si je pense au rythme de la fin de saison dernière, et si je peux toujours me battre pour le top 3 en course, alors pourquoi pas finir dans le top 3 final. Mais je veux aussi utiliser l’expérience du Moto2 pour donner le meilleur sur toutes les courses. Et si je peux tirer le meilleur de la moto sur les 19 courses, je peux finir au sommet du classement… mais il s’agit de comprendre comment le faire sur toutes les courses !"
"Il faut rester premier indépendant, parce que c’est un titre important par rapport à notre statut dans le championnat. Mais maintenant, avec ce rythme que j’ai eu en fin de championnat dernier, c’est me bagarrer pour les podiums, attraper les victoires là-haut. Et si je reste concentré là-dessus toute l’année, que je divise chaque course avec cet objectif, ce souhait de victoire, alors la place au championnat sera très belle, et mieux qu’une sixième place."

Battre le Champion !

Pour Zarco, la cible est finalement assez simple à calibrer : "Je pense comme tout le monde ici, mais avec Marc au top, qui est la référence pour le moment. Le but est de le battre au championnat car il est le plus constant à tous les niveaux."
Quant au fait de côtoyer la légende Rossi en piste jusqu’en 2020, il s’agit d’un plaisir pour le Français, qui ne voit pas la prolongation du Docteur comme une obstruction au guidon d’usine Yamaha. Et de rappeler que la balle est avant tout dans son propre camp. Ni le fait de voir Rossi rempiler deux ans avec Yamaha, ni l’annonce de la fin, au terme de l’année, de l’union entre Tech3 et Yamaha, ne risquent selon lui de nuire à l’équipe cette année.
L’avant-saison a en effet déjà été riche en grandes nouvelles : en plus de l’annonce du jour de Rossi, Marc Márquez a déjà lié son avenir à celui de Honda jusqu’à la saison 2020 incluse, et l’équipe Tech3 a annoncé qu’elle ne serait plus partenaire de Yamaha à compter de l’an prochain. Le team d’Hervé Poncharal passera en effet dans le camp KTM.

Lire aussi :


N'a-t-il pas peur que le contexte de cette fin d'union annoncée avec Yamaha et de la prolongation de Rossi nuise aux performances de l'équipe française cette année ? "Non, pas de l’équipe, parce qu’ils ont à cœur de faire de beaux résultats. Et parce que comme je l’ai déjà dit, si l’on utilise la moto à 100% – et j’en ai été très proche lors des essais du Qatar –, on peut être premiers. Donc voilà. À eux et à moi de faire en sorte d’utiliser 100% de la moto ou entre 85 et 100% de la moto sur les 19 courses, et pour eux, ce sera la meilleure manière de dire good bye à Yamaha."
"Ça ne change pas le plan que Tech3 aille avec KTM l’an prochain, et on a la moto Yamaha qui est bien pour moi. Par ailleurs, le team la connait bien," conclut Zarco, concentré sur le potentiel affiché pour cette année.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 8:00

Márquez plus que jamais dans de bonnes dispositions pour entamer 2018

https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-bonnes-dispositions-2018-1014867/?s=1
Partager sur Facebook Partager sur Twitter      


Par: Willy Zinck,  Journaliste
hier à 15:21

Le Champion du monde en titre repart en campagne ce week-end pour la défense de son titre, après un hiver mené tambour battant et durant lequel il a prolongé avec son employeur, Honda.

Une fois encore, c'est avec le statut de Champion du monde en titre que Marc Márquez va aborder la nouvelle saison de MotoGP en 2018. Une cible d'ailleurs plus qu'un statut pour un pilote qui a remporté quatre des cinq championnats auxquels il a participé dans sa finalement courte carrière dans la catégorie reine.
Mais l'Espagnol a la tête sur les épaules, et repart cette année en campagne avec le soulagement d'essais hivernaux qui se sont très bien passés – ou en tout cas mieux que les années précédentes – et la sérénité fournie par une prolongation de contrat avec Honda.

Lire aussi :


Alors, à l'heure de remettre le couvert, le numéro 93 ne cache pas son plaisir. "Tout d’abord, je suis heureux d’être là pour débuter la saison après un long hiver. Tout le monde est prêt. On s'est préparés de la meilleure des façons, et en assurant mon futur", rappelle le pilote Honda. "Ça a été assez facile ; moi et Honda, on est heureux ensemble, et j’attendais un peu de voir comment commençait la pré-saison."
S'il n'est reparti d'aucune des trois séances d'essais officiels avec le meilleur chrono – seul son coéquipier Dani Pedrosa a eu ce privilège à Buriram –, l'Ibère est toujours resté dans la partie supérieure du classement.

Gros travail sur le moteur

Par ailleurs, et à l'inverse des précédentes pré-saisons, celui-ci n'a pas été accablé par les problèmes mécaniques et dispose d'ores et déjà d'une machine qui semble exploiter d'emblée toute la puissance du moteur nippon. "En pré-saison, on s’est beaucoup concentré sur le côté moteur", confirme-t-il, lui qui a multiplié les comparaisons entre différentes configurations de blocs propulseurs durant l'hiver. "Tout est très serré et on a essayé de progresser. On peut encore progresser en cours de saison avec l‘électronique et l’on commence mieux que l’an dernier, avec une meilleure base. On sait qu’on devra progresser sur certaines pistes et attaquer sur d’autres."
En ce sens, le Qatar fait partie des circuits qui n'ont pas réussi plus que cela à Márquez depuis l'arrivée de celui-ci en MotoGP. Avec une seule victoire à Losail, en 2014, l'Espagnol sait que c'est que la partie est loin d'être gagnée ce week-end.
Mais celui-ci jouit d'un environnement psychologique des plus favorables chez Honda, et qui devrait lui permettre de se concentrer sur son pilotage lors des prochains jours. "Tout marche bien avec la moto", sourit-il. "Je me sens aussi heureux et important dans l’équipe d’usine Honda et c’est le plus important ; je suis heureux et reconnaissant à leur égard. Cela (sa prolongation) aide à être calme et à se concentrer sur la piste."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 8:03

Le programme du Grand Prix du Qatar


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 https://fr.motorsport.com/motogp/news/programme-grand-prix-qatar-1014686/  

Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
hier à 08:30

L'heure de la reprise a sonné pour le MotoGP ! Et c'est une nouvelle fois au Qatar que se fait la rentrée des classes, avec un Grand Prix qui évolue toutefois quelque peu.

Deux semaines après y avoir disputé ses derniers essais de pré-saison, le MotoGP est de retour dans le Golfe Persique, à une trentaine de kilomètres au nord de Doha, capitale du Qatar. Pour la 12e année de suite, c'est sur le circuit de Losail que se joue en effet la première manche du championnat.
Long de 5,380 km, ce circuit comporte 16 virages, dont une majorité à droite. Il se distingue notamment par sa ligne droite de 1068m, la quatrième plus longue du championnat, qui vient entrecouper une piste rapide et fluide, rythmée par des vitesses moyennes à élevées.
Ce terrain de jeu très spécifique a fait son entrée au calendrier MotoGP en 2004. D'abord organisé dans le cadre de la tournée automnale extra-européenne, le Grand Prix a basculé en début de saison au bout de deux ans et c'est en 2007 qu'il a assumé le statut de premier round du championnat, jamais plus cédé à une autre épreuve depuis lors.
L'édition 2008 a créé l'événement, le MotoGP devançant la Formule 1 dans l'organisation d'un Grand Prix nocturne. Cette particularité est restée d'actualité depuis lors, la course du dimanche soir ayant rallié les faveurs des télévisions européennes comme des équipes, après de premières éditions en journée qui s'étaient révélées extrêmement exigeantes pour les motos compte tenu de la chaleur.

Lire aussi :


Tandis que les organisateurs relèvent un véritable défi électrique pour garantir la bonne tenue des roulages dans ces conditions, les teams doivent composer avec la baisse des températures et la hausse de l'humidité à la tombée de la nuit, le tout dans un environnement désertique où la moindre brise est synonyme de sable sur le bitume. Des conditions qui expliquent que ce système ait, semble-t-il, atteint ses limites et qui poussent à un changement cette année avec l'avancement des horaires de roulage.
Le Grand Prix du Qatar s'affranchit par conséquent de son programme exceptionnel, précédemment réparti sur quatre jours, et les premiers essais seront donc disputés vendredi. Le départ de la course sera donné trois heures plus tôt que d'habitude, à 17h heure française dimanche, et elle sera bien sûr à suivre en direct commenté sur Motorsport.com !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 18:35

MotoGP GP du Qatar Résumé d'essais libres
https://fr.motorsport.com/motogp/news/el1-qatar-dovizioso-resiste-rossi-1015153/?tp%5B0%5D=20&s=1

EL1 - Dovizioso résiste à Rossi et signe la première référence

  


Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 4 heures

Andrea Dovizioso s'est approprié la première séance d'essais libres du Grand Prix du Qatar, arrachant le temps de référence à Valentino Rossi à l'heure de donner le ton de la nouvelle saison qui débute tout juste.

Ça y est, le MotoGP a fait sa rentrée ! Comme le veut la coutume depuis désormais 12 ans, c'est au Qatar que les protagonistes des Grands Prix mondiaux se sont réunis cette semaine pour le premier de leurs 19 rounds.
Alors que l'année dernière la catégorie reine ne prenait pas la piste avant 18h heure locale sur cette épreuve singulière, car nocturne, c'est cette fois à 14h45 que les prototypes MotoGP ont franchi la ligne de sortie de la pitlane pour entamer leur programme du week-end, un programme remodelé en conséquence de l'avancement de la course de dimanche, et donc désormais recentré sur trois jours.

Lire aussi :


Or cet horaire a une conséquence directe sur les conditions, car il faisait plus de 31°C dans l'air et 40°C au sol pour ces 45 premières minutes de roulage. Sachant que le départ de la course sera donné à 19h heure locale (17h en France), les conditions rencontrées durant cette première séance n'étaient donc pas des plus représentatives.

C'est Andrea Dovizioso qui s'est imposé comme le premier leader de la saison, au terme d'une séance dont les Ducati officielles ont largement contribué à donner le rythme. Tous deux ayant opté pour le carénage le plus classique de la GP18, sans ses pontons proéminents à l'avant, Lorenzo et Dovizioso n'ont pas quitté le groupe de tête et c'est en étant le premier à passer sous la barre des 1'56 que l'Italien a pris les commandes à 20 minutes de la conclusion.
La hiérarchie a continué à trembler jusque dans les dernières minutes, lorsque Valentino Rossi a tenté une intrusion au sommet avec un chrono de 1'55"427 qui améliorait alors de quatre dixièmes celui de Dovizioso, mais celui-ci a pu immédiatement répliquer en gagnant à nouveau 61 millièmes et ainsi s'assurer définitivement la place de leader en 1'55"366.
Marc Márquez est parvenu à se porter à trois dixièmes du binôme Dovizioso-Rossi dans les dernières minutes, devançant Andrea Iannone et Jorge Lorenzo, dans un mouchoir de poche en 1'55"8. Suivent trois pilotes eux aussi difficiles à départager : Johann Zarco, Cal Crutchlow et Álex Rins se tiennent en à peine 54 millièmes !

Lire aussi :


Le top 10 est complété par les Ducati de Danilo Petrucci et d'un Tito Rabat très performant durant cette séance. Maverick Viñales et Dani Pedrosa ne sont pas à la fête sur cette première séance, à distance de leur coéquipier respectif puisqu'ils n'occupent que la 11e et la 12e places, dans un classement cependant compact puisque 13 pilotes ont tourné dans la même seconde.
Il faut descendre aux 13e et 18e position pour retrouver les Aprilia, qui disposent d'un nouveau moteur depuis ce vendredi. Quant aux KTM, elles doivent se contenter des 17e et 22e places après cette séance d'ouverture. Hafizh Syahrin est, lui, le bon élève de ces EL1, premier rookie du classement grâce à son 15e temps.
On notera enfin que deux pilotes sont partis à la faute dans le dernier quart d'heure, en l'occurrence Pol Espargaró qui a détruit sa moto en chutant dans le virage 4, et Álvaro Bautista, piégé dans le virage 7. Pour ne pas arranger les affaires du team Ángel Nieto, la saison de Karel Abraham a connu un faux départ, le pilote ayant dû s'arrêter à la sortie de la voie des stands dès l'entame de la séance suite au déclenchement d'une alerte sur sa moto.
Les pilotes MotoGP vont désormais observer une longue pause puisqu'ils reprendront la piste à 19h05 heure locale, 17h05 en France.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Ven 16 Mar 2018 - 18:52

MotoGP GP du Qatar Résumé d'essais libres

EL2 - Le peloton sort le grand jeu et Dovizioso confirme


  https://fr.motorsport.com/motogp/news/el2-peloton-attaque-dovizioso-confirme-1015254/?tp%5B0%5D=20&s=1

Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 20 minutes

Andrea Dovizioso s'est maintenu à la place de leader en venant à bout d'une deuxième séance d’essais libres très incisive, qui a vu les pilotes MotoGP multiplier les attaques et former une hiérarchie des plus compactes.

Le changement de programme du Grand Prix du Qatar obligeant les pilotes MotoGP à rouler en début d'après-midi, la séance organisée ce soir centralisait bien des attentes compte tenu de conditions plus représentatives de celles de la course et plus favorables à l'établissement d'un bon chrono.
Avec cette fois 25°C dans l'air de Losail, la feuille des temps n'a pas tardé à trembler sous le feu des projecteurs, à présent rallumés pour éclairer la piste de 5,3 km. Et Marc Márquez ne s'est pas fait prier, menant un début de séance très incisif qui l'a vu se positionner au sommet avec un chrono de 1'55"0 dès son premier run, d'emblée plus rapide que ne l'avait été Andrea Dovizioso pendant la première séance, disputée à la mi-journée.

Lire aussi :


Crutchlow, puis Petrucci se sont positionnés dans le sillage du Champion du monde en titre, avant que Dovizioso lui-même ne refasse son apparition dans la roue de son rival de 2017. Pendant ce temps-là, Jorge Lorenzo perdait son premier run en devant repasser par son stand. Il faut dire que la séance avait débuté pour lui par des étincelles, celles qu'a générées sa moto dans la ligne droite d'un kilomètre du circuit qatari.
Nous étions toutefois destinés à revoir Lorenzo en bonne position, car le Majorquin a profité comme tant d'autres d'une fin de séance folle. Le coup d'envoi des attaques a été donné par Álex Rins à dix minutes de la conclusion, avec un chrono de 1'54"985 marquant alors la première incursion sous la barre des 1'55. Le pilote Suzuki devançait à cet instant les incontournables Marc Márquez (de 0"058) et Andrea Dovizioso (de 0"146).
C'en était toutefois loin d'être fini, la relative fraîcheur donnant une chance précieuse d'obtenir, déjà, une place en Q2 tout en simulant l'attaque qui pourrait être menée samedi dans la phase décisive des qualifications, l'horaire de cette fin d'EL2 y correspondant parfaitement. Beaucoup se sont donc lancés dans un time attack en mettant à profit, pour la première fois du week-end réellement, le pneu soft neuf à l'arrière destiné à aller grapiller les centièmes.

Interview :


C'est ainsi qu'Aleix Espargaró s'est hissé de la 11e à la quatrième place, tandis que Johann Zarco passait, lui, de neuvième à quatrième. Mais le Français allait rétrograder car, dans la foulée, Danilo Petrucci a pris la tête de la séance avec un chrono canon de 1'54"367. Lui-même lancé dans une amélioration, Valentino Rossi s'octroyait la deuxième position à près d'une demi-seconde du pilote Pramac, c'est dire ! Márquez a été le premier à réduire l'avance de Petrucci en s'intercalant entre les deux Italiens, avant que Crutchlow ne se place à son tour devant Rossi. Puis c'est Andrea Dovizioso qui s'est rappelé au bon souvenir de tous en venant se positionner six millièmes devant Petrucci. Ce sera le dernier mot du chrono qatari, qui à l'instar des EL1, prime le pilote Ducati, décidément très en forme.
Derrière lui, la valse des positions s'est toutefois poursuivie. C'est ainsi qu'à l'approche de la dernière minute, Dani Pedrosa a arraché le quatrième temps, avant de rétrograder à son tour immédiatement, sous le coup des améliorations enregistrées par Lorenzo et Iannone. Autant de progressions qui faisaient aussi descendre Zarco en dixième position. Rossi a bien tenté une dernière attaque, mais sans parvenir à améliorer son temps, tandis que Rins est remonté en troisième position dans son dernier tour, se plaçant à moins d'un dixième du leader.

Sept pilotes en huit centièmes !

Le classement reste très serré avec un top 10 réuni en une demi-seconde. Mieux, seuls huit centièmes séparent le quatrième du dixième ! Une nouvelle fois, Maverick Viñales se retrouve en dehors du top 10, car malgré une amélioration dans son dernier tour, il concède huit dixièmes à Dovizioso. Il devance Aleix Espargaró, qui figurait pourtant en très bonne position quelques minutes avant la conclusion de la séance, c'est dire l'incertitude de la hiérarchie de cette séance.
On notera encore que Takaaki Nakagami s'octroie cette fois le statut de meilleur rookie, alors que Hafizh Syahrin rétrograde au 22e rang. Xavier Siméon occupe quant à lui la dernière place, avec un retard de 3"404 sur le temps de référence.
Les pilotes MotoGP ont encore une troisième séance, samedi, à partir de 14h35 heure locale (12h35 en France), pour tenter de faire bouger le classement. Rappelons que les dix premiers pilotes au classement combiné des trois premières séances d'essais libres accèderont directement à la phase finale des qualifications.





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 16:54

MotoGP GP du Qatar Résumé d'essais libres

EL3 - Zarco en tête d'une séance perturbée par les conditions

     https://fr.motorsport.com/motogp/news/el3-zarco-leader-perturbee-conditions-1015503/?tp%5B0%5D=20&s=1
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 3 heures

Valentino Rossi a été piégé par les conditions peu favorables de cette troisième séance d'essais libres du Grand Prix du Qatar, dominée par Johann Zarco.

La troisième séance d'essais libres offrait une dernière chance de faire bouger la hiérarchie sachant que le top 10 au cumul des trois EL est synonyme d'accession directe à la phase finale des qualifications. Le programme très singulier de ce Grand Prix a toutefois pesé sur les performances, puisque la hausse des températures (32°C dans l'air, 41°C au sol) compromettait l'amélioration des temps. À cela s'est ajouté le renforcement du vent, qui a apporté avec lui une nouvelle couche de sable sur la piste.
C'est dans ce contexte que Valentino Rossi a chuté dès les premières minutes de la séance, piégé dans le virage 5 alors qu'il était lancé dans un tour rapide. "Dès qu'il a touché l'accélérateur et relâché le frein, il a perdu l'avant", explique Massimo Meregalli auprès du site officiel. "C'était au début. La piste n'est pas aussi bonne qu'elle ne l'était hier soir, or il a commencé assez vite et peut-être y a-t-il été un peu trop fort."

Dans les dix dernières minutes, c'est Tito Rabat qui est parti à la faute dans le virage 14, chute dont il s'est relevé indemne à l'instar de Rossi avant lui. En toute logique, les conditions ont donc poussé à la prudence, mais aussi vu s'envoler les espoirs d'amélioration que pouvaient nourrir certaines pilotes à l'instar d'un Maverick Viñales bloqué en 11e position hier.
"Le problème est que la température est trop élevée et qu'il n'y a aucun grip par rapport à hier. Hier soir, les pilotes disaient que le grip était incroyable et la piste est maintenant au moins une seconde plus lente", a indiqué Davide Tardozzi, team manager Ducati.
"Généralement, le grip s'améliore jour après jour, mais les conditions que nous rencontrons aujourd'hui, avec le vent et la hausse des températures, ne vont pas nous aider. C'est dommage", regrettait également le team manager Yamaha. "Nous attendons maintenant la nuit, ça devrait aller mieux quand la température de la piste va s'abaisser."

Zarco en 1'54 à la dernière minute

À la mi-séance, le meilleur chrono était à mettre au profit de Danilo Petrucci, en 1'56"0, soit précisément le niveau qu'il affichait hier pendant les EL1, chrono qui lui avait alors valu la neuvième place. De retour en piste au bout d'un dizaine de minutes, Rossi a dépossédé le pilote Pramac de la tête en 1'56"049. Dans la foulée, Dovizioso a atteint les 1'55"980, mais c'était sans compter sur la forte amélioration qui a mené Zarco en tête avec un chrono de 1'55"553. En poursuivant son effort, le Français a continué à grappiller les dixièmes jusqu'à un dernier temps de 1'54"966.
Jack Miller a été le premier à pouvoir rivaliser avec le leadership de Zarco, se hissant à la deuxième place de la séance dans la dernière minute juste avant que celui-ci ne s'éloigne sensiblement avec son ultime chrono. Alors qu'Andrea Iannone et Dani Pedrosa ont à leur tour progressé, Valentino Rossi a rétrogradé au neuvième rang de cette séance. Sorti une dernière fois pour tenter d'inverser la tendance, il a été stoppé dans son élan par un morceau de carénage qui s'est détaché sur sa M1.

Lire aussi :


Au final, seul Xavier Siméon est parvenu à abaisser son chrono d'hier, sans toutefois quitter la 24e place de la hiérarchie. Le classement combiné ne change donc pas en comparaison de celui qui a été défini hier soir au terme des EL2, ce qui signifie que Maverick Viñales, entre autres, devra en passer par la Q1 ce soir pour se qualifier.
La suite du programme prévoit une quatrième séance d'essais libres à 18h40 heure locale (16h40 heure française), une préparation d'autant plus précieuse que les conditions devraient être plus représentatives, avant les qualifications au programme dans les minutes qui suivront.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 18:32

MotoGP GP du Qatar Résumé d'essais libres

EL4 - Dovizioso reprend la tête, Zarco part à la faute

https://fr.motorsport.com/motogp/news/el4-dovizioso-top-zarco-chute-1015581/?tp%5B0%5D=20&s=1
 

Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 1 heure

Le pilote Ducati a signé le meilleur temps d'une séance importante, parfaite pour préparer à la fois les qualifications et la course. Johann Zarco a quant à lui chuté.

Après une séance peu utile à la mi-journée, les 24 MotoGP ont fait leur retour en piste à 18h40 heure locale, un horaire qui permet de disposer de conditions bien plus représentatives de celles de la course, tout en préparant la double séance de qualifications organisée dans la foulée de celle-ci.
Un horaire plus utile, mais aussi plus piégeux car, si le vent reste assez fort sur le Losail International Circuit, les températures ont baissé. Le thermomètre affichait en effet 25,5°C dans l'air et 27,2°C au sol à l'entame de la séance, et la fraîcheur a de plus en plus envahi la piste qatarie.
Takaaki Nakagami a été le premier à chuter, piégé dans le virage 15 à la mi-séance. C'était ensuite au tour de Pol Espargaró, parti à la faute dans le virage 2, avant que Johann Zarco ne morde la poussière à son tour, dans le virage 16. Pour le Français, cet accident survenu à dix minutes de la fin de la séance a été synonyme de la perte d'un précieux temps de roulage, car il n'allait pas réussir à reprendre la piste par la suite.

Lire aussi :


Du côté des chronos, c'est Danilo Petrucci qui a lancé la première attaque payante, s'installant en tête de la séance avec un tour bouclé en 1'55"310 dès son premier run, devançant d'un cheveu Valentino Rossi. Surprise, Maverick Viñales s'est rappelé au bon souvenir de tous en réalisant, avec deux pneus tendres, un long run qui l'a vu entrer au bout de quelques tours dans la fenêtre des 1'55 jusqu'à s'installer un temps dans le trio de tête. Une performance qui n'est pas passée inaperçue à l'heure où chacun affûte ses armes pour la course...
C'est Álex Rins qui a délogé Viñales du top 3 en venant s'installer dans la roue de Rossi. Derrière, et alors que la hiérarchie est restée très serrée depuis hier, Iannone, Márquez, Lorenzo, Crutchlow et Dovizioso ont longtemps formé un groupe compact de la cinquième à la neuvième place, avant que le dernier cité ne trouve la clé pour retrouver le rang qui était le sien vendredi, le premier. Avec un temps de 1'55"248 à son actif, le pilote Ducati s'est octroyé le leadership final avec 0"062 de marge sur Petrucci et 0"155 sur Rossi.
Bien qu'il ait perdu sept minutes en début de séance pour un souci technique, Jorge Lorenzo en termine à égalité avec Cal Crutchlow, à un peu plus d'un dixième du top 5, et ce alors que les 12 premiers pilotes se tiennent dans la même seconde que le leader, Lüthi étant chronométré à 1"004 de Dovizioso en 13e position et premier rookie sur cette séance. Avec sa chute, Zarco doit se contenter de la 11e place, derrière Pedrosa.
Les choix de pneus ont aussi attiré l'attention. Alors que la quasi-totalité du plateau avait opté pour la gomme arrière tendre, Márquez et Crutchlow ont eux choisi le medium. C'est aussi chez Honda que l'on a vu les pneus avant hard, sur les motos de Márquez, Pedrosa et Nakagami, ainsi que sur l'Aprilia d'Aleix Espargaró.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 18:56

MotoGP GP du Qatar Résumé de qualifications

Qualifs - Zarco arrache une pole record à Losail !

     
https://fr.motorsport.com/motogp/news/qualifs-zarco-pole-position-record-1015610/?s=1
  Partager sur Facebook Partager sur Twitter      

Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 39 minutes

Johann Zarco a bouclé un tour historique à Losail, signant la première pole position de la saison et battant par la même occasion un record qui tenait bon depuis dix ans.

On l'avait quitté dans le gravier pendant les Essais Libres 4, on l'a retrouvé au sommet du classement. Si l'on cherchait quelqu'un pour mettre d'accord tous les prétendants à la pole position, c'est sur Johann Zarco qu'il fallait compter ce samedi soir, sous les projecteurs de Losail !

Lire aussi :


Miller et Viñales primés par la Q1

Le premier quart d'heure de qualifications opposait les 14 pilotes les moins rapides des trois premières séances d'essais libres, et parmi eux un certain Maverick Viñales. Fort d'une très bonne séance d'EL4 durant laquelle il a réalisé un long run compétitif, qui l'a clairement remis sur le droit chemin, le pilote espagnol est immédiatement parti à l'attaque du chrono et s'est adjugé sans difficulté la première place provisoire de son groupe grâce à deux tours en 1'54, dont le meilleur en 1'54"710.
On aurait pu le croire à l'abri, fort d'une large avance sur Jack Miller, lui-même suivi de près par Morbidelli, Aleix Espargaró, Rabat et Lüthi. Mais il ne fallait pas baisser la garde, car Miller poursuivait son effort. Viñales a repris la piste, et bien lui en a pris car il a abaissé sa marque à 1'54"637 alors que l'Australien faisait de même et le dépossédait de la tête pour trois millièmes.

En images :


L'avance majeure de ce binôme sur le reste du plateau s'est confirmée, puisqu'Espargaró accuse une demi-seconde de retard au classement final. Il devance de peu le rookie Franco Morbidelli, qui s'octroie donc la 14e place sur sa première grille de départ MotoGP. Vient ensuite un autre débutant, Hafizh Syahrin, propulsé dans le top 5 de la Q1 dans son dernier tour.
Cette séance a été beaucoup plus compliquée pour KTM, dont les deux pilotes ont connu des soucis. On notera aussi que Karel Abraham a quitté son stand avec un pneu arrière encore affublé de sa couverture chauffante, une petite mésaventure qui a coûté du temps au pilote tchèque.

Le coup de maître de Zarco

Quelques minutes de pause et c'était l'heure du sprint final. Pour la première fois en deux ans, suite aux intempéries de l'année dernière, Losail a vibré pour le gain de la pole position et les pilotes ne se sont pas fait prier pour y mettre l'art et la manière en allant chercher des chronos historiques.
Après le premier tour lancé, l'avantage était pour Marc Márquez, avec un temps de 1'54"411. Au tour suivant, Andrea Dovizioso, déjà leader des essais libres, a repris l'avantage, avec ce qui était déjà, et de loin, le meilleur temps du week-end, un chrono de 1'54"074 qui faisait vaciller le record des lieux, pour lequel il allait cependant falloir passer sous la barre des 1'54.
Après cette première salve, alors que les 12 pilotes avaient tourné en 1'54, Dovizioso possédait 0"294 de marge sur Márquez, suivi à son tour par Crutchlow, Miller (aidé par une roue de Viñales) et Zarco, de retour en piste après sa chute en EL4. Avec un tour de moins que ses adversaires à son compteur, Lorenzo était alors dernier, mais c'est lui qui allait ensuite donner le coup d'envoi de la seconde série d'attaques en se hissant au troisième rang.

Vidéo :


Les secondes et les minutes s’égrainaient, et le chrono de Dovizioso semblait vouloir tenir bon... C'est alors qu'une Yamaha frappée du numéro 5 est sortie du bois, enchaînant les virages à un rythme record. Et avec un dernier tour bouclé en 1'53"680, Johann Zarco a laissé le paddock bouche bée, s'appropriant la pole position tout en explosant un record établi il y a dix ans, qu'il améliore de 0"287 !
La performance de Marc Márquez et Danilo Petrucci en est presque passée inaperçue, pourtant les deux hommes, qui accompagneront le Français en première ligne, ont eux aussi roulé sous le record de 2008, ne se départageant que pour cinq millièmes, à l'avantage de l'Espagnol.
Ils font rétrograder en deuxième ligne celui qui a été jusqu'à présent l'homme du week-end, Andrea Dovizioso se retrouvant en sandwich entre Cal Crutchlow et Álex Rins. Quant à Valentino Rossi, il manque son objectif de se qualifier à l'une des six premières places, puisqu'il devra s'installer dimanche soir en troisième ligne, aux côtés de Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.

Qui est placé où ?



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 18:58

MotoGP GP du Qatar Résultats

La grille de départ du GP du Qatar MotoGP

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 https://fr.motorsport.com/motogp/news/grille-gp-qatar-2018-zarco-1015625/?s=1  

Get alerts
Par: Michaël Duforest,  Journaliste
Co-auteur: Camille De Bastiani,  Responsable Graphique
Il y a 14 minutes

Retrouvez la grille de départ complète du Grand Prix du Qatar, coup d'envoi de la saison 2018 de MotoGP, avec la pole position sensationnelle de Johann Zarco !






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 19:08

MotoGP GP du Qatar Réactions

Zarco : Une pole historique, et maintenant "essayer de gagner"

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
https://fr.motorsport.com/motogp/news/zarco-pole-historique-maintenant-gagner-1015632/?s=1      




Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 20 minutes

Johann Zarco a signé la première pole position de la saison 2018 du MotoGP, les conditions idéales pour tenter d'aller chercher sa première victoire dimanche.

Le pilote Tech3 a réalisé un véritable coup de maître, ce samedi soir à Losail, car en allant chercher une amélioration personnelle de 0"848 dans son dernier tour lancé, il a non seulement propulsé sa M1 au sommet du classement, mais a aussi fait trembler le chrono de Losail comme jamais.
Il y a dix ans, lorsque Jorge Lorenzo – qui débutait alors en MotoGP – avait été le premier à passer sous la barre des 1'54 sur la piste qatarie, les conditions étaient bien différentes. Les qualifications se disputaient en une heure, les pneus de qualifs n'étaient pas encore abolis et la concurrence existait même encore entre les manufacturiers.

Lire aussi :


Ce samedi, Johann Zarco a amélioré de 0"287 la référence précédente, indétrônable depuis dix ans ! Si deux autres pilotes ont eux aussi fait mieux que Lorenzo à l'époque, Zarco a assommé tout espoir de ses adversaires en s'octroyant une avance de deux dixièmes. Imparable !
"Je suis très heureux, c'est la meilleure façon de commencer la saison", se réjouit le pilote français, pourtant parti à la faute pendant la dernière séance à laquelle il a pris part en préparation de ces premières qualifs de l'année. "Je suis tombé pendant les EL4. Je n'ai pas douté suite à cette chute, mais ça n'est pas marrant de tomber avant les qualifs. Je savais cependant qu'avec un pneu neuf et une moto légère, je me sentais bien. Depuis ce matin, j'ai retrouvé le feeling que j'avais pendant le test."
Le pilote Tech3 a en effet semblé se remettre sur le droit chemin lors des EL3, dont il a signé le meilleur temps, après une première journée mitigée pendant laquelle il admettait ne pas avoir eu d'aussi bonnes sensations que lors du récent test de pré-saison. Peut-être une question de pression, dans un contexte mouvementé.

Lire aussi :


Quoi qu'il en soit, Zarco a su remettre la compétition au premier plan, et il s'agit désormais de capitaliser sur cette position de départ pour aller chercher ce qui lui échappe encore à ce jour : sa première victoire en MotoGP.
"Le fait d'avoir battu le record du tour me rend très heureux, mais le plus important c'est demain. [Je vais] essayer de gagner, essayer d'être sur le podium. Mon rythme ne semble pas être le meilleur, mais au moins en partant de la pole on a la meilleure chance d'aller chercher un bon résultat."


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 19:10

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 19:11

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 19:17

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: