UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Lun 12 Mar 2018 - 12:10

Rappel du premier message :

MOTO GP 2018


https://www.instagram.com/p/BgJyVDEDtuR/?taken-by=motogp
https://www.facebook.com/MotoGP
https://twitter.com/MotoGP
Le calendrier 2018 du MotoGP™️ est dorénavant connu.
Épreuve Nom Circuit Date
1 GRAND PRIX DU QATAR Losail International Circuit 18 MARS
2 GRAND PRIX D'ARGENTINE Termas de Rio Hondo 8 AVRIL
3 GRAND PRIX DES AMERIQUES Circuit of the Americas 22 AVRIL
4 GRAND PRIX D'ESPAGNE Circuito de Jerez 6 MAI
5 GRAND PRIX DE FRANCE Le Mans 20 MAI
6 GRAND PRIX D'ITALIE Autodromo di Mugello 3 JUIN
7 GRAND PRIX DE CATALOGNE Circuit de Barcelona-Catalunya 17 JUIN
8 DUTCH TT TT Circuit Assen 1 JUILLET
9 GRAND PRIX D'ALLEMAGNE Sachsenring 15 JUILLET
10 GRAND PRIX DE REPUBLIQUE TCHEQUE Automotodrom Brno 5 AOUT
11 GRAND PRIX D'AUTRICHE Red Bull Ring - Spielberg 12 AOUT
12 GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE Silverstone 26 AOUT
13 GRAND PRIX DE SAINT-MARIN Misano World Circuit Marco Simoncelli 9 SEPTEMBRE
14 GRAND PRIX D'ARAGON MotorLand Aragon 23 SEPTEMBRE
15 GRAND PRIX DE THAILANDE Chang International Circuit 7 OCTOBRE
16 GRAND PRIX DU JAPON Twin Ring Motegi 21 OCTOBRE
17 GRAND PRIX D'AUSTRALIE Phillip Island Circuit 28 OCTOBRE
18 GRAND PRIX DE MALAISIE Sepang International Circuit 4 NOVEMBRE
19 GRAND PRIX DE VALENCE Circuit Ricardo Tormo 18 NOVEMBR
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Sam 17 Mar 2018 - 19:17

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:20

MotoGP GP du Qatar Réactions

Poncharal chante les louanges d'un "super" Zarco


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
https://fr.motorsport.com/motogp/news/poncharal-eloges-super-zarco-pole-1015642/?s=1



Get alerts
Par: Michaël Duforest, Journaliste
Co-auteur: Léna Buffa, Responsable Moto
hier à 18:47

En s'adjugeant la pole position (et le record de la piste) à Losail, Johann Zarco a bluffé tout le monde, jusqu'à son patron d'équipe, Hervé Poncharal !

Le fondateur de Tech3 n'abordait pourtant pas la séance qualificative avec le plus grand optimisme, puisque son pilote français avait chuté lors de la quatrième séance d'essais libres. Alors forcément, quand Zarco décidait de prendre la piste avec un pneu medium à l'avant, le même composé que lors des EL4, Hervé Poncharal n'était pas le plus enthousiaste...
"Nous étions vraiment inquiets après sa chute lors des EL4. C'est la plus mauvaise façon de se préparer pour les qualifications. Quand je l'ai vu commencer les qualifs avec un pneu medium à l'avant, alors que presque tout le monde était sur un soft, je me suis dit : 'Mon dieu, il a perdu l'avant en EL4 et maintenant il sort avec…'", expliquait-il après la séance au micro de BT Sport.

Lire aussi :


Mais finalement, le pilote cannois s'est montré véloce dans son premier tour chronométré, et le patron d'équipe a alors décidé de faire confiance au porteur du numéro 5. Une confiance récompensée, avec un tour absolument incroyable pour s'adjuger la première pole position de l'année !
"Il a fait un bon chrono dans son premier run, mais quand il est rentré, je lui ai dit : 'Tu es sûr ?' Il a dit de laisser le pneu avant medium, de changer le pneu arrière. Et puis il a oublié la pression qu'il a eu tout le week-end, parce que jusqu'à ce chrono il ne pilotait pas comme il le faisait il y a dix jours pendant le test. Je pense qu'il est juste revenu [au style] Johann Zarco : fluide, cool, à l'attaque, personne devant lui, sans se soucier si quelqu'un le suivait et il a juste fait un tour incroyable."
"Secteur après secteur, il a creusé son avance, mais il a attendu le dernier virage, où il est tombé en EL4", explique Hervé Poncharal. L'ancien pilote a alors assisté comme tout le monde à la fin de la démonstration de Zarco, qui bat là un record vieux de dix ans : "Et il a battu le record du tour, qui avait été établi en 2008 par Jorge Lorenzo avec à l'époque des pneus de qualifications. C'est un exploit incroyable !"

Lire aussi :


Alors que le mystère plane encore sur la suite de la collaboration entre Tech3 (qui utilisera des KTM l'an prochain) et Johann Zarco (qui suscite l'intérêt de nombreuses équipes), Poncharal n'a pas tari d'éloges pour le double Champion du monde Moto2, qui fait partie intégrante de la recette pour l'instant gagnante de l'équipe de Bormes-les-Mimosas.
"Nous avons un pilote fantastique, mais aussi un super gars. Nous vivons, partageons tellement de choses ensemble, nous partageons des valeurs humaines, il dort avec l'équipe. C'est un gars normal, dans une équipe satellite, un vieux team. On dit que c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes. Ce soir, je pense que nous avons fait une bonne soupe."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:23

MotoGP GP du Qatar Réactions

Zarco a su se remettre de sa chute et d'une mauvaise journée

 https://fr.motorsport.com/motogp/news/zarco-remettre-chute-mauvaise-journee-1015688/?s=1   
Partager sur Facebook Partager sur Twitter      

Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
hier à 19:59

Alors que personne ne voulait prendre les devants en qualifs, le Français ne s'est pas posé de questions et il a été décrocher une pole record, qui l'a remis sur de bons rails.

Johann Zarco a décroché samedi à Losail la 22e pole position de sa carrière mondiale, la troisième en MotoGP, mais aussi la première qu'il signe en catégorie reine dans des conditions absolument sèches. Et quelle pole ! Un tour d'anthologie sur la piste de Losail, qui a explosé un record que personne n'avait réussi à battre en dix ans, et qui a permis au Français d'asseoir une domination incontestable sur ses poursuivants.
C'est le fruit d'un quart d'heure qualificatif admirablement bien géré par Zarco, pourtant ébranlé par une chute qui lui avait fait manquer les dix dernières minutes de sa séance précédente, les EL4. "J'étais inquiet", admet-il. "Je ne suis pas le genre de pilote qui tombe et qui est très rapide ensuite et je me demandais ce que j'allais pouvoir faire en qualifs. Mais en commençant avec un pneu neuf, je me suis immédiatement bien senti sur la moto, j'ai donc fait un tour pour au moins avoir une bonne référence et être qualifié, ensuite avec le deuxième pneu [arrière] j'ai essayé d'en faire plus."

Lire aussi :


"J'ai fait un tour derrière Dovizioso et Iannone, et puis on a commencé à faire un, deux, trois, quatre virages et ils se sont mis à ralentir. J'étais toujours derrière mais j'ai continué à attaquer et à garder mes pneus en température. Tout le monde attendait, personne ne voulait passer devant, alors petit à petit je me suis retrouvé devant, sans personne. J'ai dit 'Il faut que j'y aille, alors j'essaye' et quand je suis passé dans la ligne droite j'ai été surpris de voir ce chrono. C'est tout simplement fantastique !"
"C'est toujours génial de partir premier, et là avec le record… Quand tout le monde cherchait à attendre et à suivre quelqu'un, j'ai dit 'Moi je suis ma route' et quand ça paye ça fait une grosse chaleur au cœur."

"C'est bien de pouvoir rebondir"

S'il a su se remettre de sa chute du début de soirée, Johann Zarco a aussi réussi à rebondir après une première journée qui l'avait laissé sur sa faim. Sans être complètement détaché, le Français n'était pas aussi performant qu'il aurait pu l'être, déplorant de ne pas avoir retrouvé les bonnes sensations qui avaient été les siennes lors du test de pré-saison. Hervé Poncharal remarquait, lui, que son pilote ne pilotait pas aussi bien qu'il en était capable, il fallait donc se remettre sur de bons rails. Un bon repas hier soir, un déca, et tout était rentré dans l'ordre ! La piste s'est chargée de le prouver lors des EL3, dominées par le numéro 5.
"C'est bien de pouvoir rebondir comme ça", note celui-ci. "J'ai de l'expérience, je me sens bien sur la moto, donc il fallait un petit peu de temps pour analyser le vendredi d'essais et se dire 'Attends, même si tu n'es pas bien, tu n'es pas loin, donc pas de panique. Cherche les bonnes choses, ça va marcher'."

Lire aussi :


"Vendredi, j'étais comme l'ancien Zarco, celui qui devient nerveux et se met à crier quand il commence à glisser. Mais ensuite, en EL3 nous avons fait certaines choses sur la moto pour me redonner le feeling que j'avais pendant le test, et à partir de là j'ai pu travailler sur moi-même. Le fait d'avoir réédité le temps d'hier alors qu'il y avait beaucoup de vent m'a mis en confiance."

Pas encore le rythme pour la victoire

Johann Zarco s'est donc adjugé la meilleure place sur la grille de départ, mais le week-end ne s'arrête pas là. La grande question est désormais de savoir s'il pourra prétendre à la victoire demain, et sur ce point il prévient : son rythme n'est pas encore au niveau.
"C'est bien d'être en pole position, mais ça ne veut rien dire pour la course. C'est juste un bon départ, une bonne opportunité. Pour le moment, je pense qu'on n'a pas le rythme pour la victoire, mais pourquoi pas le trouver demain et aller la chercher."
"Par rapport aux essais, j'ai quelques dixièmes de mieux, mais j'ai encore des dixièmes de retard par rapport aux autres", observe-t-il. "Pas d'inquiétude, il faut partir en course et s'adapter avec les autres. Même quand tout le monde a bien prévu son rythme de course, il peut se passer encore des choses, donc l'important c'est d'être devant. Si je peux mener la course c'est peut-être mieux, sinon rester propre et concentré pour aller au bout des 22 tours. […] Tant que je donnerai le max, ce sera bon."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:28

MotoGP GP du Qatar Réactions

Márquez : "Zarco mérite la pole position"


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-zarco-merite-pole-position-1015684/?s=1

Get alerts
Par: Michaël Duforest, Journaliste
hier à 20:20

Deuxième des qualifications du Grand Prix du Qatar, Marc Márquez se montre satisfait de sa performance sur un circuit où la Honda n'est pas la machine la plus rapide.

Installé en première ligne entre Johann Zarco et Danilo Petrucci, le Champion du monde en titre se montre satisfait de son exercice contre le chrono, lui qui naviguait plutôt aux alentours de la cinquième position lors des différentes séances d'essais libres.
"Je suis vraiment content d'être sur la première ligne parce que, honnêtement, mon objectif principal était d'essayer d'être sur la deuxième ligne. On sait en tout cas que, si tout est au point, normalement je suis très fort sur un tour, et en qualifs on essaye toujours d'aller chercher quelque chose en soi. Ça a été le cas."
"Honnêtement, Zarco mérite la pole position, il a poussé et a été plus rapide que tout le monde, mais j'ai pu faire un super tour. Le rythme n'est pas trop mauvais non plus, mais demain c'est la course, c'est le plus important."

Lire aussi :


Ayant devancé toutes les Ducati, toujours particulièrement véloces sur le tracé de Losail, Márquez ne se fait toutefois pas énormément d'illusions pour l'épreuve de ce dimanche, dont le favori se nomme toujours pour lui Andrea Dovizioso (cinquième sur la grille).
"Je pense que l'homme le plus rapide n'est pas ici, c'est Andrea, il a un très bon rythme et il est le favori pour la course", explique Márquez, qui se voit toutefois au coeur d'une lutte intense pour une place sur le podium, qui pourrait concerner une bonne partie du peloton.
"Il est impossible de dire qui sera là, la course est très longue, mais si vous regardez le rythme en EL4 tout le monde était dans le même rythme, en 55"6, 55"7. Peut-être que Danilo et Andrea étaient un peu plus rapides mais, concernant la course, j'étais content car on a beaucoup travaillé pour comprendre les pneus", ajoute-t-il, indiquant également que "tout à l'air clair" pour lui et son équipe au niveau des pneus à chausser sur sa RC213V.

Rins sur son chemin ?

Lors de son ultime boucle en qualifications, l'Espagnol est tombé sur un os nommé Álex Rins, mais au final, Marc Márquez n'estime pas avoir été particulièrement gêné par la Suzuki, et selon lui, Rins aurait peut-être même été une aide !

Lire aussi :


"Quand on a commencé le tour j'étais derrière Rins, un peu loin et je pensais qu'il y aurait assez de place pour faire tous les tours avec une référence devant. Au virage 6 je l'avais déjà rattrapé et j'ai essayé de le dépasser, mais en qualifs c'est difficile car tout le monde freine très tard. Mais ça ne m'a pas gêné, peut-être que j'aurais pu gagner un peu mais honnêtement ça m'a plus aidé que l'inverse car il était une référence pour moi. J'étais content de mon tour."
Et à la question de savoir si les machines bleues et jaunes pouvaient jouer le podium ce dimanche, le pilote Repsol Honda répond par la positive... "Je pense oui. Je le suivais et il a fait quelques fautes sur son tour, mais j'ai déjà dit hier et jeudi que les Suzuki sont prêtes à être sur le podium, surtout sur ce circuit."


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:32

MotoGP GP du Qatar Réactions

Avec 12 pilotes dans le coup, Rossi s'inquiète de l'usure de ses pneus

https://fr.motorsport.com/motogp/news/valentino-rossi-inquiet-usure-pneus-1015724/?s=1

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Get alerts
Par: Léna Buffa, Responsable Moto
hier à 21:14

Le pilote Yamaha sent que la concurrence sera rude en course et craint de ne pas tenir le rythme sur les 22 tours.

Valentino Rossi a manqué son objectif et devra se contenter dimanche d'une place sur la troisième ligne de la grille de départ du Grand Prix du Qatar, première manche de la saison MotoGP.
Il faut dire que même dans l'exercice très spécifique du tour lancé, certains écarts ont été minimes et, si le Docteur n'a pas réussi à se placer dans le top 6 comme il le souhaitait, cette cible ne lui a échappé que pour cinq petits centièmes. "Franchement, avec un chrono de 1'54"3, j'espérais être en deuxième ligne, ce qui était mon objectif, mais ça n'a malheureusement pas suffi, je partirai donc de la troisième ligne", déplore-t-il.
Depuis l'entame du week-end, le peloton MotoGP semble plus resserré que jamais et le niveau reste très équilibré dans la première partie de la hiérarchie, au point que Rossi n'exclut aucun des 12 pilotes ayant participé à la Q2 des possibles hommes forts de la course au programme demain.
"Ce qui fera la grande différence, c'est la seconde moitié de la course, du 12e au 22e tour. Car si on regarde, pour les 12 premiers tours il y a 12 pilotes qui ont un très bon rythme. Celui qui me semble avoir un petit quelque chose en plus c'est Dovizioso, mais tous les autres sont très proches. Après, ce qui se passe à partir de là et jusqu'à la fin, personne ne le sait", pointe le pilote Yamaha.
"Personne ne sait ce qui se passera demain, il sera très important de comprendre ce qui va se passer dans la seconde moitié de la course. Ceux qui sont en mesure de mieux garder le rythme arriveront devant."

Lire aussi :


Et c'est précisément cette capacité à maintenir un bon rythme pour la distance de la course qui préoccupe Rossi pour son cas personnel. "Je suis un peu inquiet parce que mon rythme est bon, mais je sens que mes pneus commencent à souffrir un peu trop tôt. Faire 22 tours avec ce rythme-là sera donc difficile", estime-t-il, particulièrement inquiet de l'usure de sa gomme avant. "On a un peu amélioré la situation, mais avec le pneu qui me plaît on est vraiment à la limite pour faire 22 tours."
"En EL4, ça n'était pas trop mal parce que j'ai fini en troisième position. Au début, mon rythme était bon mais il faut qu'on progresse un peu car je semble devoir ralentir un peu trop tôt pour pouvoir me battre pour les premières places", constate le pilote Yamaha, qui compte sur les dernières heures pour tenter de peaufiner sa copie.
"Il faut encore que l'on travaille, parce que je ne suis pas complètement satisfait de l'équilibre de la moto et aujourd'hui je ne me suis pas très bien senti avec l'arrière. Il faudra voir aussi quelles seront les conditions demain – les températures, le vent, la quantité de sable en piste –, et on verra. Ce sera une course très difficile parce que beaucoup de pilotes sont très rapides."

Zarco ? "Pas une surprise"

Et quel regard porte-t-il sur la pole position record enregistrée par l'un des 12 hommes forts de ce week-end, Johann Zarco ? "Zarco n'est pas une surprise, parce qu'il est rapide. Il a très bien terminé l'année dernière et cette année il a repris là où il s'était arrêté", constate-t-il. "Les conditions semblent un peu moins bonnes, car il y a du sable, un peu de vent, mais il a fait un super tour. Petrucci et Márquez aussi – tous ceux qui sont en-dessous des 1'54 ont fait un tour fantastique."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:35

MotoGP GP du Qatar Réactions

Dovizioso : "J'aurais pu faire mieux, c'est le plus important"

https://fr.motorsport.com/motogp/news/dovizioso-faire-mieux-plus-important-1015588/?s=1
Partager sur Facebook Partager sur Twitter





Get alerts
Par: Léna Buffa, Responsable Moto
hier à 22:17

Le pilote Ducati a cédé les honneurs de la pole position à Johann Zarco, mais reste confiant d'avoir le bon rythme en course.

Leader de trois des quatre séances d'essais libres de ce week-end qatari, Andrea Dovizioso est non seulement capable de boucler des tours rapides qui lui permettent de s'adjuger les temps de référence, mais aussi d'afficher un bon rythme lorsqu'il s'agit de se projeter sur la préparation de la course, au point d'être unanimement considéré comme favori pour la victoire.
Il a toutefois commis une première erreur ce samedi en manquant le coche dans la phase décisive des qualifications. Alors qu'il avait pris les commandes des opérations dans son premier run en enregistrant un chrono déjà très prometteur (1'54"074), le passage par les stands pour chausser des gommes neuves ne lui a pas réussi.
À son retour en piste, le pilote Ducati s'est perdu dans le trafic, dans un groupe de pilotes tentant avant tout de ne pas hériter de la position du lièvre. Puis, une fois lancé dans son time attack, quelques petites erreurs ont eu raison de son potentiel, jusqu'à ce qu'il avorte son tour et rende les armes. Il hérite ainsi de la cinquième place sur la grille, intercalé entre Cal Crutchlow (qui le devance de deux millièmes) et Álex Rins.
"La qualif n'a pas été parfaite. Avec mon deuxième pneu, je me suis retrouvé en milieu de piste face à beaucoup de pilotes qui ralentissaient et je n'ai donc pas pu me préparer correctement pour le dernier tour, puis dès le premier virage j'ai fait une erreur", explique-t-il, sans pour autant se laisser déstabiliser.

Lire aussi :


"J'aurais pu faire mieux, c'est la sensation que j'avais, et c'est le plus important", assure-t-il. "En tout cas la deuxième ligne, ça va. On aborde la course avec un bon feeling, mais on ne peut pas savoir comment ce sera demain, notamment compte tenu des conditions. Aujourd'hui il y avait beaucoup de vent et il n'est pas facile de piloter une moto dans ces conditions."
"J'ai de bonnes sensations, j'ai été rapide en EL4. Mais il est très difficile de comprendre le rythme de la concurrence pour les 22 tours", souligne le pilote Ducati. "Tout le monde est compétitif, on ne comprend pas qui use beaucoup ses pneus, qui peut baisser de rythme. Je ne sais donc pas à quoi m'attendre, la stratégie se décidera pendant la course. La course, ici, a toujours été très longue."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:39

MotoGP GP du Qatar Résultats

La grille de départ du GP du Qatar MotoGP

https://fr.motorsport.com/all/article/?id=1015625

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Get alerts
Par: Michaël Duforest, Journaliste
Co-auteur: Camille De Bastiani, Responsable Graphique
hier à 17:42

Retrouvez la grille de départ complète du Grand Prix du Qatar, coup d'envoi de la saison 2018 de MotoGP, avec la pole position sensationnelle de Johann Zarco !


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:45

MotoGP GP du Qatar Résumé d'essais

Warm-up - Márquez devant Dovizioso pour l'ultime préparation

https://fr.motorsport.com/motogp/news/warm-up-marquez-devant-dovizioso-1015888

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Get alerts
Par: Léna Buffa, Responsable Moto
Il y a 1 heure

Marc Márquez a signé le meilleur temps du warm-up, dernière séance de préparation à la course qui donnera ce soir le coup d'envoi de la saison MotoGP.

Quatre heures avant de prendre place sur la première grille de départ du championnat, les 24 pilotes MotoGP ont retrouvé la piste de Losail pour 20 minutes d'un warm-up aux conditions différentes de celles auxquelles il faudra s'attendre ce soir, bien que le thermomètre soit ce dimanche légèrement plus bas que ces deux derniers jours.
Dans les premiers instants de cette séance, Danilo Petrucci a pris les commandes du classement avec un temps de 1'55"364 qu'il n'allait ensuite pas parvenir à abaisser. Seuls deux pilotes ont pu faire mieux sur les minutes suivantes, Andrea Dovizioso, qui a enregistré un temps de 1'55"312 dans son dernier tour, et Marc Márquez, l'homme le plus rapide de ce début d'après-midi en 1'55"201.
Trois des hommes les plus en vue dans l'optique de la course forment donc le trio de tête de cette séance, tandis que Johann Zarco, poleman, occupe le sixième rang, devancé par Dani Pedrosa et Andrea Iannone. Le Français est suivi comme son ombre par Valentino Rossi, qui ne lui a concédé que 0"036 sur cette séance.
Une nouvelle fois, le classement est très serré, puisque 14 pilotes se trouvent dans la même seconde, le dernier de ce groupe étant Jorge Lorenzo. Certains ont opté pour une seule série de tours, à l'instar des trois premiers classés, la meilleure option pour tenter de valider une performance sur la durée, en dépit du fait que les conditions auront évolué ce soir. Retenons ainsi que Márquez a réalisé son run avec un pneu hard à l'avant et soft à l'arrière, là où Dovizioso et Petrucci avaient opté pour une paire medium-soft, tandis que Zarco a préféré prendre le medium à l'avant comme à l'arrière.
On notera que Cal Crutchlow et Álex Rins ont tous deux chuté dans le virage 1 dès les premières minutes de la séance, des glissades sans autre conséquence pour les pilotes que la perte de temps qu'elles ont engendrée.
La préparation est désormais terminée, place à la course ! Rendez-vous à 17h heure française pour celle de la catégorie reine (19h au Qatar), à suivre en direct commenté sur Motorsport.com !

 GP du Qatar - Warm-up


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:48

MotoGP GP du Qatar Réactions

Viñales : "J'ai l'impression d'avoir perdu trois mois"

https://fr.motorsport.com/motogp/news/vinales-impression-perdu-trois-mois-1015867/?s=1
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Get alerts
Par: Léna Buffa, Responsable Moto
Il y a 51 minutes

Un retour en arrière a permis au pilote Yamaha d'être plus à l'aise samedi et de se montrer plus performant. Mais la route est encore longue.

Maverick Viñales continue à livrer des performances très irrégulières. Vingtième des Essais Libres 3 samedi, après n'avoir pas quitté la 11e place lors des séances de vendredi, il a radicalement inversé la tendance durant les EL4, où un long run l'a vu se classer sixième avec une série de tours bouclés en 1'55.
Resté performant durant la Q1, il s'en est extrait sans difficulté pour poursuivre avec la Q2, où il a toutefois dû se contenter du 12e et dernier temps, regrettant de ne pas avoir trouvé de piste dégagée pour faire mieux. "J'ai fait mon temps dans mon deuxième tour. Mon pneu glissait déjà beaucoup", indique-t-il.

Lire aussi :


L'essentiel est ailleurs pour le pilote espagnol, qui veut réussir à conclure correctement un week-end compliqué, à condition de retrouver en course les sensations qui ont été les siennes en EL4. Des progrès dus à un retour en arrière qui ne fait que décupler sa frustration face à des essais hivernaux n'ayant rien révélé de bon à ses yeux.
"On continue à avoir du mal. De notre côté du stand, on semble ne rien avoir trouvé qui me plaise. En EL4 on a beaucoup changé la moto, [pour la rendre] similaire à celle que je pilotais l'année dernière, et je me suis senti beaucoup mieux dès le premier tour", explique Viñales. "Si j'ai le feeling que j'ai eu en EL4, je peux être devant, mais il faut que l'on continue à travailler et réfléchir à la direction que l'on veut prendre à l'avenir."

Lire aussi :


"On doit continuer à travailler, essayer de [retrouver] un peu la moto du début de l'année dernière. On connaît les points positifs, alors voyons voir ce qu'on peut faire. Franchement, en regardant les réglages qu'on a utilisés aujourd'hui [samedi], c'est comme si le test avait été inutile pour moi, de mon côté [du team]", regrette-t-il.
S'il continue à appeler de ses vœux des progrès à réaliser dans le domaine de l'électronique, pour l'instant Maverick Viñales indique travailler sur les réglages mécaniques, à tous niveaux.
"Franchement, j'ai l'impression d'avoir perdu trois mois parce que la moto est complètement différente. Dès le premier tour, je me suis senti beaucoup plus à l'aise qu'avec la moto que j'ai pilotée il y a trois mois."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 14:49

jeusetmatch a écrit:

MotoGP GP du Qatar Résumé d'essais



Warm-up - Márquez devant Dovizioso pour l'ultime préparation



https://fr.motorsport.com/motogp/news/warm-up-marquez-devant-dovizioso-1015888
     
Partager sur Facebook Partager sur Twitter      

Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 1 heure

Marc Márquez a signé le meilleur temps du warm-up, dernière séance de préparation à la course qui donnera ce soir le coup d'envoi de la saison MotoGP.



Quatre heures avant de prendre place sur la première grille de départ du championnat, les 24 pilotes MotoGP ont retrouvé la piste de Losail pour 20 minutes d'un warm-up aux conditions différentes de celles auxquelles il faudra s'attendre ce soir, bien que le thermomètre soit ce dimanche légèrement plus bas que ces deux derniers jours.
Dans les premiers instants de cette séance, Danilo Petrucci a pris les commandes du classement avec un temps de 1'55"364 qu'il n'allait ensuite pas parvenir à abaisser. Seuls deux pilotes ont pu faire mieux sur les minutes suivantes, Andrea Dovizioso, qui a enregistré un temps de 1'55"312 dans son dernier tour, et Marc Márquez, l'homme le plus rapide de ce début d'après-midi en 1'55"201.
Trois des hommes les plus en vue dans l'optique de la course forment donc le trio de tête de cette séance, tandis que Johann Zarco, poleman, occupe le sixième rang, devancé par Dani Pedrosa et Andrea Iannone. Le Français est suivi comme son ombre par Valentino Rossi, qui ne lui a concédé que 0"036 sur cette séance.
Une nouvelle fois, le classement est très serré, puisque 14 pilotes se trouvent dans la même seconde, le dernier de ce groupe étant Jorge Lorenzo. Certains ont opté pour une seule série de tours, à l'instar des trois premiers classés, la meilleure option pour tenter de valider une performance sur la durée, en dépit du fait que les conditions auront évolué ce soir. Retenons ainsi que Márquez a réalisé son run avec un pneu hard à l'avant et soft à l'arrière, là où Dovizioso et Petrucci avaient opté pour une paire medium-soft, tandis que Zarco a préféré prendre le medium à l'avant comme à l'arrière.
On notera que Cal Crutchlow et Álex Rins ont tous deux chuté dans le virage 1 dès les premières minutes de la séance, des glissades sans autre conséquence pour les pilotes que la perte de temps qu'elles ont engendrée.
La préparation est désormais terminée, place à la course ! Rendez-vous à 17h heure française pour celle de la catégorie reine (19h au Qatar), à suivre en direct commenté sur Motorsport.com !

 GP du Qatar - Warm-up




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 15:00

Zarco a sorti un tour de rêve pour la pole
-
Moto > Grand Prix du Qatar
VIDEO - Zarco (Yamaha) a sorti un tour de rêve pour faire la pole

https://video.eurosport.fr/moto/grand-prix-du-qatar/2018/video-zarco-yamaha-a-sorti-un-tour-de-reve-pour-faire-la-pole-revivez-son-exploit-en-video_vid1075646/video.shtml

Hasil Kualifikasi ke 2 || Motogp Qatar 2018 !! Zarco #1 Marquez #2 Rossi #8
Gp Trending
Ajoutée le 17 mars 2018

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 15:09

Full FP2 || MotoGP Qatar 2018 !!! Rossi #9 Marquez #6 Dovi #1 Syahrin #22
Gp Trending
Ajoutée le 17 mars 2018
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 18:43

la grille de départ complète du Grand Prix du Qatar, coup d'envoi de la saison 2018 de MotoGP, avec la pole position sensationnelle de Johann Zarco !


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 18:50

MotoGP GP du Qatar Réactions

Zarco : Quand il a fallu se battre, la moto ne répondait plus

Partager sur Facebook Partager sur Twitter     
https://fr.motorsport.com/motogp/news/zarco-battre-moto-probleme-pneu-1016033




Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 24 minutes

Le pilote Tech3 a longtemps tenu les rênes de la course, avant de rétrograder, en proie à un problème avec son pneu avant.

Johann Zarco a entamé la saison 2018 comme la précédente, en menant le Grand Prix du Qatar. Mais cette fois le Français a été bien plus loin, puisqu'il est resté aux commandes jusqu'au 17e des 22 tours de la course, avant d'être avalé par le trio qui allait finir par composer le podium. Dans la foulée, Zarco se faisait aussi reprendre par les autres pilotes qui formaient un groupe de tête resté très fourni, jusqu'à rétrograder au huitième rang et passer la ligne d'arrivée à sept secondes du vainqueur.
"Une belle course", résume le pilote Tech3, déplorant "un problème technique – petit ou gros, ça dépend comment on l'interprète". La cause de cette soudaine perte de contact et de cette victoire envolée est identifiée : "Mon pneu avant a eu un problème à droite."
S'il ne regrette pas son choix du composé medium à l'avant – choix également partagé par les autres pilotes Yamaha – Zarco s'en remet au retour d'information de Michelin pour acter que son pneu a bel et bien été à l'origine de ses difficultés.
"Je sens que le pneu medium à l'avant était un bon choix, et en général pendant le week-end je ne suis pas le genre de pilote qui se plaint d'avoir sur le même type de gommes des bons et des mauvais pneus, mais en course, ce n'est pas seulement mon sentiment. Quand on a du mal, il est trop facile de dire que la cause est mécanique, mais quand le technicien de Michelin vous dit que quelque chose n'allait pas, vous pouvez être content de votre course."

Lire aussi :


S'il a tenu jusqu'au 17e tour, le pilote français a compris bien avant cela que quelque chose n'allait pas. "Après huit ou neuf tours, j'ai senti une sensation bizarre à l'avant. Je me suis un peu inquiété, je me suis dit que mes adversaires auraient peut-être le même problème, et j'ai donc continué à attendre devant", explique-t-il.
"J'étais heureux de mener la course. Je ne pouvais pas aller plus vite, partir et prendre de l'avance, mais tant que j'étais premier, c'était bon. J'attendais que les autres me passent et qu'on puisse se bagarrer, en tout cas en attendant, je contrôlais beaucoup ma motricité avec mon pneu arrière, et je suis content d'avoir eu un bon contrôle sur la moto."
"Finalement, à cinq tours de la fin, j'étais vraiment en difficulté et quand Dovizioso et Marc m'ont passé, j'ai encore plus senti cette difficulté car lorsqu'il a fallu se battre, la moto ne répondait plus du tout bien", poursuit-il. "Je n'ai pas pu me battre car je glissais trop, j'entrais dans le virage et si je voulais faire tourner la moto, ça glissait et je manquais de chuter, donc j'ai dû respirer et essayer de garder ma position, mais mon rythme a trop ralenti. Je termine huitième, avec un problème technique, je pense que je peux en être content."
Hervé Poncharal a salué l'abnégation de son pilote et confirmé qu'il n'avait pas été en mesure d'exprimer tout son potentiel : "Nous pouvions voir qu'il avait du mal. Nous avons pensé que les pneus en étaient la raison et il a confirmé cela. Il ne pouvait rien faire, juste rester sur la moto et tenir jusqu'au drapeau à damier."
Avec Michaël Duforest
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 20:47

MotoGP GP du Qatar Résumé de course
Course - L'espoir pour Zarco, la victoire pour Dovizioso

https://fr.motorsport.com/motogp/news/course-espoir-zarco-victoire-dovizioso-1015953/?s=1      
Partager sur Facebook Partager sur Twitter      

Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 32 minutes

La saison 2017 vous avait manqué ? Dovizioso et Márquez se sont chargés de nous offrir sur ce premier Grand Prix de 2018 un duel digne de leurs plus belles bagarres de l'année dernière !

Le premier Grand Prix de la saison débutait sur un scénario des plus ouverts, avec une pole historique de Johann Zarco mais aussi un nombre incalculable d'outsiders, tous prêts à ravir le leadership au Français dès que la porte s'ouvrirait.
Et il leur aura fallu se montrer patients, car le pilote Tech3 n'a pas tremblé. Un an après une première occasion manquée ici-même, il s'élançait de la pole pour la troisième fois de sa carrière MotoGP et a su capitaliser pour plonger dans le premier virage en leader. Mieux, il a dépassé sans faillir aucunement le funeste sixième tour de ce Grand Prix du Qatar - celui qui l'avait piégé l'an dernier - et s'est maintenu en tête durant 17 tours, malgré la pression continue des nombreux autres prétendants à la victoire.

Vidéo :


Ainsi que l'avaient prédit pilotes et observateurs, le leader n'a toutefois pas réussi à s'échapper et c'est une course groupée qui s'est jouée sous les projecteurs qataris. Dans les premiers tours, ils étaient jusqu'à dix à composer le groupe de tête, seuls Jorge Lorenzo et Maverick Viñales manquant à l'appel parmi les 12 hommes qui avaient disputé hier la Q2.
Certains se sont rapidement mis en évidence à la force du poignet, multipliant les attaques au fil des tours pour ne pas se faire avaler par un flot de poursuivants, et tenter à leur tour de grapiller tantôt une, tantôt deux places, et à ce jeu-là Andrea Dovizioso, Marc Márquez et Valentino Rossi se sont taillé la part du lion en chipant tout ce qui était à leur portée notamment dans la ligne droite.
Si les positions ont bougé continuellement dans ce groupe, le leader, lui, ne changeait pas. Cependant Zarco n'a pas réussi à se mettre à l'abri et s'en est trouvé vulnérable lorsqu'à cinq tours de l'arrivée, Dovizioso est passé à l'attaque, suivi comme son ombre par Márquez : en un virage, Zarco voyait s'envoler la victoire qu'il avait pu toucher du doigt. Quelques secondes plus tard, Rossi en profitait à son tour et le Français commençait à rétrograder.
Peu importe le départ mitigé de la Ducati numéro 4, seulement septième dans les premiers tours, c'est bien sa gestion des pneus qui a primé, ainsi que sa capacité à résister à un autre fauve affamé, idéalement placé dans sa roue dans les derniers tours, un certain Marc Márquez.
Et c'est ainsi que ce qui aurait pu être la première course victorieuse et libératrice de Zarco s'est transformée en un remake de la saison 2017, avec en prime, mais oui, une tentative de dépassement de l'Espagnol dans le dernier virage et la prompte réplique d'un Andrea Dovizioso à qui on ne la fait plus. L'Italien n'a pas tremblé et remporte ainsi sa première victoire sur une piste qui lui sied parfaitement et où il a enchaîné trois deuxièmes places ces trois dernières années.

Lire aussi :


Valentino Rossi n'a rien lâché lui non plus et s'offre ainsi la troisième marche du podium, seul pilote à avoir pu tenir le rythme du binôme Dovizioso-Márquez lorsqu'il a fallu aller puiser dans ses ultimes ressources une fois les pneus très usés. Tous trois ont relevé le challenge que tous avaient annoncé pour cette course : gérer ses pneus et garder un rythme performant sur 22 tours. C'est d'ailleurs bien dans les trois derniers tours qu'ils ont établi les trois meilleurs temps de cette course, c'est dire leur endurance !
Cal Crutchlow est lui aussi parvenu à faire mouche sur ces derniers tours décisifs, se libérant peu à peu des quatre autres hommes de ce groupe, qui en terminent dans cet ordre : Petrucci cinquième, devant Viñales, Pedrosa et Zarco. Viñales, oui, car il est la surprise de la seconde moitié de la course : mal parti, un temps 15e et longtemps détaché, l'Espagnol a vu sa course a changer de visage dans les dix derniers tours, ce qui lui a permis de faire la jonction en se défaisant du binôme Iannone-Miller, puis de se battre avec hargne pour défendre son bout de gras pour finalement venir à bout de deux hommes qui venaient de faire toute la course dans le groupe de tête.
Álex Rins s'est à nouveau fait remarquer, avant cependant de chuter dans le 13e tour. Jorge Lorenzo a lui aussi chuté, après ce qui semble avoir été un problème sur sa Ducati. Troisième et dernier abandon, celui de Pol Espargaró, rentré au stand à sept tours de l'arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 20:51

MOTO GP PODIUM DU QUATAR

Marc Márquez-Andrea Dovizioso- Valentino Rossi





Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Il y a 2 heures

La saison 2017 vous avait manqué ? Dovizioso et Márquez se sont chargés de nous offrir sur ce premier Grand Prix de 2018 un duel digne de leurs plus belles bagarres de l'année dernière !

Le premier Grand Prix de la saison débutait sur un scénario des plus ouverts, avec une pole historique de Johann Zarco mais aussi un nombre incalculable d'outsiders, tous prêts à ravir le leadership au Français dès que la porte s'ouvrirait.
Et il leur aura fallu se montrer patients, car le pilote Tech3 n'a pas tremblé. Un an après une première occasion manquée ici-même, il s'élançait de la pole pour la troisième fois de sa carrière MotoGP et a su capitaliser pour plonger dans le premier virage en leader. Mieux, il a dépassé sans faillir aucunement le funeste sixième tour de ce Grand Prix du Qatar - celui qui l'avait piégé l'an dernier - et s'est maintenu en tête durant 17 tours, malgré la pression continue des nombreux autres prétendants à la victoire.

Vidéo :


Ainsi que l'avaient prédit pilotes et observateurs, le leader n'a toutefois pas réussi à s'échapper et c'est une course groupée qui s'est jouée sous les projecteurs qataris. Dans les premiers tours, ils étaient jusqu'à dix à composer le groupe de tête, seuls Jorge Lorenzo et Maverick Viñales manquant à l'appel parmi les 12 hommes qui avaient disputé hier la Q2.
Certains se sont rapidement mis en évidence à la force du poignet, multipliant les attaques au fil des tours pour ne pas se faire avaler par un flot de poursuivants, et tenter à leur tour de grapiller tantôt une, tantôt deux places, et à ce jeu-là Andrea Dovizioso, Marc Márquez et Valentino Rossi se sont taillé la part du lion en chipant tout ce qui était à leur portée notamment dans la ligne droite.
Si les positions ont bougé continuellement dans ce groupe, le leader, lui, ne changeait pas. Cependant Zarco n'a pas réussi à se mettre à l'abri et s'en est trouvé vulnérable lorsqu'à cinq tours de l'arrivée, Dovizioso est passé à l'attaque, suivi comme son ombre par Márquez : en un virage, Zarco voyait s'envoler la victoire qu'il avait pu toucher du doigt. Quelques secondes plus tard, Rossi en profitait à son tour et le Français commençait à rétrograder.
Peu importe le départ mitigé de la Ducati numéro 4, seulement septième dans les premiers tours, c'est bien sa gestion des pneus qui a primé, ainsi que sa capacité à résister à un autre fauve affamé, idéalement placé dans sa roue dans les derniers tours, un certain Marc Márquez.
Et c'est ainsi que ce qui aurait pu être la première course victorieuse et libératrice de Zarco s'est transformée en un remake de la saison 2017, avec en prime, mais oui, une tentative de dépassement de l'Espagnol dans le dernier virage et la prompte réplique d'un Andrea Dovizioso à qui on ne la fait plus. L'Italien n'a pas tremblé et remporte ainsi sa première victoire sur une piste qui lui sied parfaitement et où il a enchaîné trois deuxièmes places ces trois dernières années.

Lire aussi :


Valentino Rossi n'a rien lâché lui non plus et s'offre ainsi la troisième marche du podium, seul pilote à avoir pu tenir le rythme du binôme Dovizioso-Márquez lorsqu'il a fallu aller puiser dans ses ultimes ressources une fois les pneus très usés. Tous trois ont relevé le challenge que tous avaient annoncé pour cette course : gérer ses pneus et garder un rythme performant sur 22 tours. C'est d'ailleurs bien dans les trois derniers tours qu'ils ont établi les trois meilleurs temps de cette course, c'est dire leur endurance !
Cal Crutchlow est lui aussi parvenu à faire mouche sur ces derniers tours décisifs, se libérant peu à peu des quatre autres hommes de ce groupe, qui en terminent dans cet ordre : Petrucci cinquième, devant Viñales, Pedrosa et Zarco. Viñales, oui, car il est la surprise de la seconde moitié de la course : mal parti, un temps 15e et longtemps détaché, l'Espagnol a vu sa course a changer de visage dans les dix derniers tours, ce qui lui a permis de faire la jonction en se défaisant du binôme Iannone-Miller, puis de se battre avec hargne pour défendre son bout de gras pour finalement venir à bout de deux hommes qui venaient de faire toute la course dans le groupe de tête.
Álex Rins s'est à nouveau fait remarquer, avant cependant de chuter dans le 13e tour. Jorge Lorenzo a lui aussi chuté, après ce qui semble avoir été un problème sur sa Ducati. Troisième et dernier abandon, celui de Pol Espargaró, rentré au stand à sept tours de l'arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 20:59

GRAND PRIX DU QUATAR 2018 CLASSEMENT FINAL


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Dim 18 Mar 2018 - 21:13

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Lun 19 Mar 2018 - 13:47

Résumé Grand-Prix du Qatar 2018 | MotoGP

MathF1
Ajoutée le 18 mars 2018

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   Lun 19 Mar 2018 - 13:49


Full Race MotoGP Qatar 2018

Ikwansyah 92
Ajoutée le 18 mars 2018
https://www.youtube.com/channel/UCJ94LnaFVUb5bftiSsrSE2A

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP 2018 GRAND PRIX DU QUATAR
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: