UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Jeu 12 Avr 2018 - 10:57

Rappel du premier message :

MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES


CALENDRIER



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Jeu 19 Avr 2018 - 12:17

Rossi plus motivé que jamais en vue d’Austin

Valentino Rossi revient d’attaque pour le Grand Prix des Amériques !

http://www.motogp.com/fr/nouvelles/2018/04/18/rossi-plus-motive-que-jamais-en-vue-d-austin/255264#
2018, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui s’était hissé sur le podium au Qatar, est malheureusement reparti de Termas de Río Hondo sans le moindre point supplémentaire, suite à cet incident rencontré en course avec Marc Márquez (Repsol Honda Team).



Le Termas Clash vu sous différents angles 08/04/2018
Revisionnez cet incident survenu à Termas de Río Hondo entre Marc Márquez et Valentino Rossi sous différents angles.
 
Deux semaines plus tard, les regards sont désormais tournés vers Austin, un circuit qui ne lui a jamais vraiment réussi. L’Italien y a signé deux podiums en cinq éditions (2015 - 2017). Conscient du challenge qui l’attend ce week-end, sa motivation reste toutefois intacte ; l’objectif étant d’inscrire un bon résultat pour remonter dans la hiérarchie.
« Revenir en piste après une course aussi difficile est très important, confie le transalpin. Nous devons travailler pour améliorer notre moto et chaque session s’annonce cruciale. Austin est un tracé assez compliqué pour moi, comme pour la M1. Nous devrons travailler dur avec mon équipe de telle sorte à trouver de bons réglages dès la première journée. Je suis confiant. C’est toujours un plaisir d’aller au Texas, il règne toujours une belle atmosphère. Nous n’avons pas forcément connu un bon début de saison mais j’espère faire une bonne course à Austin. Nous donnerons notre maximum. »
En attendant de prendre la piste, Valentino Rossi s’exprimera face aux journalistes jeudi à 21h30 (heure française). motogp.com vous proposera ce media debrief en direct, étant donné que l’Italien n’est pas présent en conférence de presse.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Jeu 19 Avr 2018 - 12:30

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Jeu 19 Avr 2018 - 19:30


MotoGP Austin Andrea Dovizioso vise les gros points !
19 avril 2018, Eric Martin
http://www.paddock-gp.com/motogp-austin-andrea-dovizioso-vise-gros-points/

Dernier challenger pour le titre mondial face à Marc Márquez la saison passée et brillant vainqueur au Qatar, Andrea Dovizioso n’a pas su pleinement profiter en Argentine des incartades du pilote Honda titré en 2017.
Du coup, il concède maintenant le leadership du championnat à Cal Crutchlow avant de se présenter sur un circuit des Amériques où son meilleur résultat est constitué par une 2e place en 2015, avant un abandon la saison suivante puis une 6e place l’année passée.
Sur les terres de Marc Márquez, l’objectif ne semble à priori pas être la victoire pour le pilote Ducati, mais bien de ramener ce que l’on appelle communément des gros points afin de rester dans la course pour le titre. Sur le papier, et jusqu’à présent, l’avantage procuré par les deux lignes droites était reperdu par les Ducati dans les enchaînements lents. Toutefois, depuis l’arrivée des nouveaux pneus Michelin en cours de saison dernière, la situation a quelque peu évolué et les machines de Borgo Panigale pourraient constituer une surprise là où on ne les attend guère…
Pour le moment, Marc Márquez, qui fait évidemment figure de grand favori, possède 15 points de retard sur le numéro 04.
Andrea Dovizioso, 2ème du championnat avec 35 points : « De Termas, nous avons réussi à ramener une sixième place, un résultat inférieur à nos attentes mais positif en vue du championnat, et maintenant nous arrivons à Austin, qui est une très belle piste mais plutôt difficile. Nous devrons prendre en compte les conditions de piste, puisque l’année dernière il y avait beaucoup de bosses, mais aussi les pneus, ce qui peut avoir un peu d’effet sur le week-end. Dans tous les cas, nous connaissons nos points forts et nous savons aussi sur quels aspects nous devons travailler, et il sera donc important de se mettre au travail dès la première séance pour bien se préparer à la course ».

Andrea Dovizioso
Bike: Ducati Desmosedici GP
Race Number: 04
Age: 32 (born on 23rd March in Forlimpopoli, Italy)
Residence: Forlì (Italy)
Races: 278 (180 x MotoGP, 49 x 250cc, 49 x 125cc)
First GP: 2001 Italian GP (125cc)
Wins: 18 (9 x MotoGP, 4 x 250cc, 5 x 125cc)
First Win: 2004 South African GP (125cc)
Poles: 18 (5 x MotoGP, 4 x 250cc, 9 x 125cc)
First Pole: 2003 French GP (125cc)
World Titles: 1 (1 x 125cc)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 7:13

Le président de la FIM rappelle Márquez et Rossi à l'ordre
https://fr.motorsport.com/motogp/news/president-fim-recadre-marquez-rossi-1027825

Get alerts
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Co-auteur: Matteo Nugnes,  Journaliste
hier à 08:24
[h2]Alors que s'apprête à débuter le week-end d'Austin, le président de la FIM a demandé aux deux pilotes de calmer leurs propos.
Les pilotes MotoGP se retrouveront ce jeudi dans le paddock d'Austin, avant de reprendre la piste demain pour la première fois depuis l'épisode polémique de l'Argentine. Les traditionnelles rencontres avec la presse organisées à la veille des premiers essais prendront des allures particulières, à défaut d'être inédites puisque le programme n'est pas sans rappeler celui du Grand Prix de Valence 2015 lorsque tout était fait pour que Valentino Rossi et Marc Márquez s'évitent, la tension étant aussi palpable qu'entre deux boxeurs prêts à en découdre sur le ring après un premier round électrique.
Ainsi, les deux pilotes les plus directement concernés par le clash de Termas de Río Hondo seront absents de la conférence de presse qui aura lieu à 12h heure locale (19h en France) et donneront chacun un point presse, seul. Le rendez-vous est donné à 11h30 locales pour Márquez (18h30 en France) et trois heures plus tard pour Rossi (21h30 en France).

Lire aussi :


Face à la tension extrême qui s'est exprimée après la course argentine, Carmelo Ezpeleta, PDG de la Dorna, a exprimé le souhait de s'entretenir avec les deux belligérants et les a exhortés à assister à la Commission de sécurité qui aura lieu vendredi au terme de la première journée d'essais. Mais, en attendant toute prochaine rencontre entre Rossi et Márquez, le président de la Fédération internationale de motocyclisme leur a lui aussi transmis un message, on ne peut plus clair.
"Cela ne nous a pas plu que Marc ait dit qu'il continuerait à piloter comme il l'a toujours fait. Tout comme nous n'avons pas aimé le post de Valentino sur les réseaux sociaux, sur lequel il a écrit 'Une course difficile détruite par un pilote dangereux'. Il ne faut pas enflammer les esprits des fans. Ils doivent se calmer tous les deux", a déclaré Vito Ippolito dans une interview au Corriere dello Sport.
Le président a également fait savoir que les instances vont œuvrer à rendre les règles plus claires à l'avenir : "Nous travaillons au perfectionnement du code, afin de faire sentir aux pilotes qu'il y a une autorité au-dessus d'eux. Ils ne doivent pas se sentir livrés à eux-mêmes."


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 20 Avr 2018 - 7:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 7:18


MotoGP Austin J.0 La conférence médiatisée de Marc Marquez « On apprend de ses erreurs ! »
19 avril 2018, Michel Dubois
http://www.paddock-gp.com/motogp-austin-j-0-conference-mediatisee-de-marc-marquez-on-apprend-de-erreurs/

C’est avec une demi-heure d’avance sur la traditionnelle conférence de presse que Marc Marquez est venu s’entretenir avec les représentants des médias. Il était à cette occasion le seul pilote présent.


Marc Marquez: « J’ai fait beaucoup de choses depuis le rendez-vous en Argentine. Je me suis rendu au Brésil à l’occasion d’un événement de deux jours avec Estrella. J’ai également rencontré des enfants avec l’Unicef, c’était génial. J’ai aussi été à Minneapolis pour assister à l’une des disciplines qui me passionnent, le Supercross. J’apprécie cette épreuve à Austin, c’est un tracé que j’aime. Je suis impatient de reprendre la piste demain. »
Savez-vous pourquoi votre moteur s’est arrêté sur la grille de départ en Argentine ?
« Honda a analysé en profondeur les raisons de l’arrêt de mon moteur sur la grille. C’était quelque chose qui touche la boite de vitesses et au dashboard, c’est lié à l’électronique. C’est arrivé à Cal durant les essais. Ils pensaient d’abord à une erreur, mais ils vont essayer de résoudre ce problème. C’est dommage que cela soit arrivé sur la grille, mais c’est ainsi, c’est une expérience pour le futur. »
Comment avez-vous réussi à redémarrer votre machine ?
« Quand le moteur a calé, je voulais rejoindre la pitlane, car démarrer une MotoGP seul est difficile. J’ai tenté et le moteur est reparti. Il y a ensuite eu une grande confusion et des incompréhensions avec la Direction de Course. Par le passé, il était possible de démarrer et de se repositionner sur la grille et tout le monde a appris de cela. »
Le règlement est très clair : vous devez lever votre main en l’air pendant plusieurs secondes.
«Je connais les règles, j’ai levé la main deux secondes plus ou moins, mais, pour un pilote, cela semble plus long. J’ai essayé de rejoindre la pitlane… Je m’en souviendrai pour ne pas commettre cette erreur à l’avenir. »
Qu’avez-vous appris à l’occasion de la journée de ce Grand Prix d’Argentine ?
« Ce week-end s’est avéré difficile et délicat compte tenu des conditions. Il s’est passé beaucoup de choses durant ce Grand Prix. Je suis un pilote et un homme qui aime apprendre et progresser. Tout le monde peut tirer des enseignements de ce dimanche et progresser pour l’avenir. Tout le monde commet des erreurs et j’espère que cela ne se reproduira pas à l’avenir. J’ai commis des maladresses, j’ai été pénalisé en conséquence et je n’ai aucune rancœur à ce sujet. Demain nous parlerons de cela en commission de sécurité, mais également de la confusion sur la grille de départ. »
Valentino a dit qu’il avait peur dans certains cas. Qu’avez-vous pensé de sa prise de position ?
« Tout le monde a son avis et tous sont respectables, mais je me concentre sur la piste et rien de plus. Son ressenti (Valentino Rossi, ndlr) et son opinion sont également respectables. En Argentine, j’ai fait tout ce que je pensais être juste et je recommencerai, mais j’aime apprendre de mes erreurs. Dans la course en Argentine, il s’est passé beaucoup de choses, mais je n’ai aucune rancune envers Valentino, je me suis immédiatement excusé, je n’aurais aucun problème à lui parler. Je sais que beaucoup de gens parlent de cette chose, beaucoup de gens jugent, avec des opinions différentes et respectables, mais je suis maintenant concentré uniquement sur ce GP…. Valentino Rossi a peur de piloter avec moi ? Je n’ai jamais eu peur sur la moto…. J’ai fait des erreurs qui me permettent d’apprendre, je m’excuse pour ces erreurs, mais nous faisons tous des erreurs parce que dans le MotoGP, tout le monde cherche la limite”.»
La conférence de Valentino Rossi aura lieu à 21h30.

Crédit photos : MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 7:25


MotoGP Austin J.0 La conférence médiatisée de Valentino Rossi « Je confirme tous mes propos ! »,

« Ce qu’a fait Zarco sur Pedrosa n’est pas correct ! »
19 avril 2018, Eric Martin
http://www.paddock-gp.com/motogp-austin-j-0-conference-mediatisee-de-valentino-rossi-confirme-propos-qua-zarco-pedrosa-nest-correct/

C’est une heure et demie après la traditionnelle conférence de presse que Valentino Rossi est venu s’entretenir avec les représentants des médias. Il était à cette occasion le seul pilote présent.


Valentino, qu’en est-il de la situation entre vous et Marc ? Cette rivalité va-t-elle continuer pour cette course et le futur ?
Valentino Rossi : « sincèrement, je ne sais pas ! La seule chose est de regarder vers le futur et de penser à ce week-end. Il est très important de revenir à ce qui se passe sur la piste, de piloter la moto, d’essayer de faire le maximum avec l’équipe. Je suis donc très content d’être ici, , également parce que ce circuit est très difficile. Vous avez beaucoup de travail car il est très long et avec beaucoup de virages. Et nous devons penser à cela : faire notre travail et essayer au maximum ».
Après la course en Argentine, vous avez eu des mots très durs contre Marc. Avez-vous changé d’avis, pensez-vous que vous êtes allé trop loin, ou avez-vous les mêmes sentiments ?
« Sincèrement, j’ai regardé la course et je pense exactement ce que j’ai dit après la course en Argentine. Je confirme donc tous mes mots. Mais c’est mieux de regarder vers l’avant ».
Vous connaissez très bien l’histoire de la course. Ce qui s’est passé en Argentine est déjà arrivé en Formule 1 entre Prost et Senna. Et si vous vous souvenez bien, après un clash, ils se sont assis ensemble dans un motor-home pour se parler. Cela s’est passé en Hongrie. Ne pensez-vous pas qu’il est temps de faire la même chose avec Marc ?
« Hé…. Je ne sais pas. Peut-être ce que ce n’est pas encore le moment. Peut-être dans le futur (rires) ».
Comment expliquez-vous que Marc ait eu une sanction, et pas Zarco malgré ce qu’il a fait sur Pedrosa ?
« Je pense que  l’incident entre moi et Marc est plus grave, mais je pense aussi que ce qu’a fait Zarco sur Pedrosa n’est pas correct. Mais c’est comme ça ! ».
Ndlr: s’en sont suivis des propos en italien que nous traduirons dès que possible.
Que pouvons-nous attendre de la réunion de demain à la Commission de la sécurité ?
« Ce serait bien d’en parler car nous serons tous ensemble, je suis curieux de connaître l’idée des autres pilotes. J’ai entendu qu’Ezpeleta veut en parler, mais je ne sais pas ce que cela veut dire. Je ne sais pas si la mesure du jugement sur les contacts changera ».
Votre réaction à propos du journaliste Maurizio Bruscolini qui, au cours de l’émission ‘Paddock’, a annoncé une sorte d’avertissement à Uccio pour être intervenu pour avoir rejeté Marquez à la place de Meregalli et Jarvis ?
« Ce n’est pas du tout vrai: tout cela a été inventé par un journaliste qui a basé toute sa carrière sur le mensonge sur moi, ma famille, mon père, l’Académie, le VR46, peut-être parce qu’il avait des problèmes avec mon père quand ils étaient jeunes. Tout est inventé, c’est une autre fausse nouvelle à 100 % ».
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 7:29


MotoGP Austin Dani Pedrosa : « Je ne comprends pas pourquoi Márquez a été sanctionné en Argentine et pas Zarco »
20 avril 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/motogp-austin-dani-pedrosa-ne-comprends-marquez-a-ete-sanctionne-argentine-zarco/

Dani Pedrosa tiendra sa place et son guidon, ce week-end, lors du Grand Prix des Amériques qui se déroulera sur le tracé d’Austin. Ceci malgré une opération au poignet consécutive à un fait de course qui l’a opposé à Johann Zarco lors de la dernière échéance en Argentine. Une épreuve et un fait sur lequel l’équipier de Marc Márquez revient, tout en évaluant le difficile challenge physique qui l’attend au Texas…
Dani Pedrosa sera là, à Austin, ce week-end. L’officiel Honda a reçu le quitus des médecins qui l’ont jugé apte à faire face à ses responsabilités, quelques jours seulement après une opération au poignet. Une fracture consécutive à une chute subie sur le tracé de Termas de Rio Hondo après une passe d’armes avec Johann Zarco. Sur cette situation, il explique sur GPOne : «je n’ai pas grand-chose à rajouter sur ce qui s’est passé en Argentine. La situation est assez claire. Mais il est incompréhensible de voir que Márquez a été sanctionné dans ce Grand Prix pour ses manœuvres et pas Zarco. Mais c’est le genre de décisions sur lesquelles on ne peut rien faire ».
Il précise : « les pilotes peuvent dire une chose ou exactement son contraire selon la situation dans laquelle il se trouve et si cette situation les touche ou pas. C’est la direction de course qui décide. Mais prendre des décisions différentes face à une situation identique est un problème. Au final, tout ce que je peux dire, c’est que ce sont les pilotes propres qui, à la fin, sont les plus gros perdants ».


L‘officiel Honda qui négocie le renouvellement de son bail avec le HRC termine par ce qui l’attend à Austin : « je suis là pour monter sur la moto et voir où j’en suis. L’opération de mon poignet s’est bien passée, mais il me fait mal et il faut que je vérifie où j’en suis une fois sur la selle. Je sais que ce sera compliqué, car il s’agit d’une des pistes les plus exigeantes. J’ai juste eu le temps de travailler sur la mobilité de mon poignet et de traiter l’inflammation. Je ne sais pas ce qui va se passer, ni si je serai capable de piloter pour le Grand Prix. Il faudra voir après les premiers tours de roues ».


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 20 Avr 2018 - 7:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 7:32

MotoGP à Austin : Les horaires
18 avril 2018, Philippe Debarle
Jeudi :

19h00 : Conférence de presse avec Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Johann Zarco, Maverick Vinales, Jack Miller et Alex Rins.

Vendredi :
16:55 – 17:40 MotoGP Essais libres 1
21:05 – 21:50 MotoGP Essais libres 2

Samedi :
16:55 – 17:40 MotoGP Essais libres 3
20:30 – 21:00 MotoGP Essais libres 4
21:10 – 21:25 MotoGP Qualification 1
21:35 – 21:50 MotoGP Qualification 2

Dimanche :

16:40 – 17:00 MotoGP Warm Up
21:00 MotoGP course
http://www.paddock-gp.com/motogp-a-austin-horaires-3/
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 7:33

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 7:57

Pedrosa reçoit le feu vert des médecins à Austin
https://fr.motorsport.com/motogp/news/pedrosa-feu-vert-medecins-austin-1028098/

https://fr.motorsport.com/all/photo/main-gallery/dani-pedrosa-repsol-honda-team-16485120/?a=1028098

Par: Léna Buffa, Responsable Moto
hier à 21:18

Le pilote Honda pourra participer vendredi aux premiers essais d'Austin, dix jours après avoir été opéré pour une fracture du poignet droit.

Dani Pedrosa a reçu l'aval des médecins pour prendre la piste vendredi et tenter de disputer le Grand Prix des Amériques, moins de deux semaines après s'être fracturé le poignet.
Opéré au surlendemain de la course argentine, le pilote Honda a souhaité faire le déplacement dans l'espoir d'être au départ de la troisième course de la saison, comptant en cela sur la bonne réussite de l'intervention et l'absence de complications depuis lors. Mais il sait pertinemment que c'est la piste qui rendra le seul verdict qui vaille.
"Je me suis reposé quatre jours, après qu'on a enlevé [le plâtre]. Il a juste fallu que je retrouve de la mobilité et j'ai suivi les processus des anti-inflammatoires. Je n'ai pas réellement pu tester quoi que ce soit, c'est pourquoi le véritable test aura lieu demain."
"La situation est celle-ci pour le moment, l'idée est donc de voir demain quelles seront mes réelles sensations et difficultés", résume le pilote Honda, parti en highside pendant la course argentine après être passé sur une trace d'humidité suite à un dépassement opéré par Johann Zarco.

Lire aussi :


Souffrant d'une fracture intra-articulaire du radius distal droit, il a été pris en charge à Barcelone pour une opération réalisée mardi de la semaine dernière, puis quelques jours de repos l'ont convaincu qu'il lui fallait faire le voyage pour Austin. Ce jeudi, l'examen de contrôle auquel il devait se soumettre sur place lui a permis d'obtenir le feu vert des médecins pour reprendre la piste et c'est désormais à elle qu'il s'en remet pour savoir s'il pourra aller au bout du week-end.
"[Il faut voir] quelles sont les possibilités pour ce week-end, c'est dur à dire pour le moment. Il faut d'abord que je monte sur la moto et que je voie comment je me sens réellement et quelle est ma performance en piste. Je dirais que c'est l'une des pistes les plus difficiles quand on n'est pas très en forme. Ce sera donc une chose très importante, ce serait peut-être plus facile sur une autre piste."
Monté trois fois sur le podium d'Austin en quatre participations, Dani Pedrosa occupe actuellement la 12e place du championnat à la faveur des points de la septième position marqués au Qatar.




Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 17:26

MotoGP Austin J.0 Jack Miller lance un appel au calme aux fans, aux journalistes et aux pilotes… et se fait applaudir !
20 avril 2018, Eric Martin
http://www.paddock-gp.com/motogp-austin-j-0-jack-miller-lance-appel-calme-aux-fans-aux-journalistes-aux-pilotes-se-applaudir/

Selon les rumeurs de paddock, il n’a pas toujours fait preuve d’un comportement absolument irréprochable, et pourtant, hier, lors de la conférence de presse du Grand Prix des Amériques, c’est bien Jack Miller qui s’est fait applaudir après des propos très matures quant aux histoires qui défraient et divisent actuellement le petit monde du MotoGP.
En réponse à une question initialement posée sur la responsabilité de la Direction de Course en Argentine, le pilote australien de 23 ans a étendue sa réponse : « A propos de ce que Johann a dit auparavant, je pense qu’ils ont besoin de contrôler un peu mieux le combat à l’intérieur du paddock. Je veux dire que nous sommes là pour faire de la moto et que nous sommes là pour nous battre, mais que le combat devrait généralement essayer de rester sur la piste, et moins dans les médias. Il y a beaucoup de gens qui viennent, surtout des journalistes, et qui essaient de vous faire dire quelque chose, et je pense que ce n’est pas correct. Je comprends que tout le monde cherche une belle histoire, mais parfois ce n’est pas une manière correcte car cela déforme la vérité et fait passer certaines personnes pour mauvaises. Je pense que les combats devraient rester davantage sur la piste et, bien sûr, en tant que pilotes, nous devons faire attention à ce que nous disons, car les mots peuvent être déformés comme nous l’avons vu de très nombreuses fois auparavant, et beaucoup de choses qui ont été dites n’étaient peut-être pas signifiantes».
« A propos de ce que Johann a dit auparavant, je vois cette situation s’installer, avec beaucoup de gens qui choisissent leur camp, et je veux juste leur rafraîchir la mémoire, avec Marco Simoncelli et Dani Pedrosa, et comment cela s’est terminé. Nous sommes tous ici pour courir et nous risquons notre vie, et je pense que pour que ces fans qui choisissent leur camp et se battent les uns contre les autres, tout comme pour les pilotes qui se battent les uns contre les autres, je pense que c’est assez stupide et immature.
Ils sont assez âgés et doivent se rappeler que la vie est courte et que nous risquons notre vie ici ».
Crédit photos: MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 17:31

MotoGP à Austin : Les horaires
18 avril 2018, Philippe Debarle
Jeudi :

19h00 : Conférence de presse avec Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Johann Zarco, Maverick Vinales, Jack Miller et Alex Rins.

Vendredi :
16:55 – 17:40 MotoGP Essais libres 1
21:05 – 21:50 MotoGP Essais libres 2

Samedi :
16:55 – 17:40 MotoGP Essais libres 3
20:30 – 21:00 MotoGP Essais libres 4
21:10 – 21:25 MotoGP Qualification 1
21:35 – 21:50 MotoGP Qualification 2

Dimanche :

16:40 – 17:00 MotoGP Warm Up
21:00 MotoGP course
http://www.paddock-gp.com/motogp-a-austin-horaires-3/
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Ven 20 Avr 2018 - 18:25

Vendredi :
16:55 – 17:40 MotoGP Essais libres 1

http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-fp1-marc-marquez-devant-valentino-rossi-aurait-pu-rever-dun-meilleur-scenario/

Austin MotoGP FP1 : Marc Márquez devant Valentino Rossi, qui aurait pu rêver d’un meilleur scénario ?

20 avril 2018, Marc Sériau

Oublions les polémiques et revenons au sport : l’année dernière, les différentes séances d’essais du Grand Prix des Amériques avaient été dominées par Marc Márquez et Maverick Vinales.
Le premier avait remporté la course, avec une RC213V moins aboutie que celle de cette année, le second y avait chuté dès le 2e tour avec une M1 plus dominatrice qu’elle ne le fut ensuite, laissant ainsi un point d’interrogation sur son éventuelle possibilité à endiguer le record pour le moment perpétuel de Marc Márquez aux USA.
Pour rappel, la piste a été sérieusement abrasée depuis l’année dernière pour supprimer les bosses très présentes (Tâches plus claires sur le revêtement). Un des éléments à prendre en compte pour comparer les chronos, l’autre étant les pneus Michelin, à priori beaucoup mieux adaptés cette année, par rapport à la solution de sauvegarde expédiée en urgence la saison passée après la débâcle argentine… Les temps au tour devraient donc être intéressants, malgré une piste visiblement toujours très sale.
Côté pilote, on sait Dani Pedrosa blessé, mais soucieux d’essayer de participer.
La pluie étant toujours attendue pour demain, cette première séance risque de s’avérer capitale pour bien préparer la FP2 qui pourrait sélectionner par avance les passagers directement Q2.
Ce matin, la météo est tout à fait clémente, avec un ciel partiellement dégagé et des températures de 18° dans l’air et 22° sur la piste.
Voici les références disponibles à l’entame de cet unique week-end américain :
Austin MotoGP™️20172018
FP12’04.923 Maverick Vinales 2’05.530 Marc Marquez
FP22’04.061 Marc Marquez
FP32’03.979 Maverick Vinales
FP42’04.201 Marc Marquez
Qualification 12’04.438 Jack Miller
Qualification 22’02.741 Marc Marquez
Warm Up2’04.070 Marc Marquez
CourseMarquez, Rossi, Pedrosa
Record2’02.135 Marc Marquez 2015
A l’extinction des feux rouges, Marc Marquez s’élance le premier, Valentino Rossi le dernier. Tous les pilotes ont choisi un pneu avant tendre et un pneu arrière médium.
En dehors des trajectoires, les motos dégagent d’impressionnants nuages de poussière résiduelle dus à l’abrasion des bosses …
Après seulement un tour, Johann Zarco souffre d’un problème technique et doit ranger sa moto sur le bord du circuit avant de rentrer à son box prendre sa 2e moto. La caméra de Dorna a montré une fumée sortant de l’échappement de la de la M1 numéro 5.
Pendant ce temps, Marc Márquez prend comme attendu la tête des opérations avec un 2’08.759 devant Valentino Rossi, une seconde plus lent.
Au passage suivant, le pilote Honda descend en 2’07.049, deux secondes devant l’homme de Tavullia en 2’09.043.
Scott Redding, Jorge Lorenzo, Cal Crutchlow, Aleix Espargaro, Andrea Iannone et Maverick Vinales se chargent ensuite de réduire cet écart et, à la fin du premier run, le top 10 est constitué de la hiérarchie suivante : Marc Márquez, Scott Redding, Jorge Lorenzo, Cal Crutchlow, Aleix Espargaro, Andrea Iannone, Maverick Vinales, Álvaro Bautista, Valentino Rossi et Bradley Smith.
Hafizh Syahrin figure à la 12e place, Dani Pedrosa à la 17e et Johann Zarco à la dernière.
A la reprise, Maverick Vinales sort la grosse attaque et se hisse à la 2e place, réduisant l’avantage de Marc Márquez à 7/10, mais le pilote Honda remet un coup de collier et inscrit un 2’06.901, récupérant 2/10 au passage.
C’est ensuite au tour d’Alex Rins, puis de Valentino Rossi, de s’atteler à la tâche, le pilote Yamaha se portant à 1/2 seconde du numéro 93. Hélas tout cela n’était qu’illusion et, dans la foulée, Marc Márquez claque un champ 2’06.128, reprenant un champ de 1,3 s.
Mais même si le pilote Honda réussi à creuser l’écart, on est encore loin des chronos de l’année dernière, et on voit de nombreux pilotes perdre l’avant avant de se récupérer…
A 12 minutes du drapeau à damier, Andrea Dovizioso s’empare de la 2e place à une seconde du leader, tandis que Johann Zarco se positionne 6e avec sa 2e moto, pendant que l’on a démonté la boîte de vitesses de la première.
Maverick Vinales termine les hostilités (il ne fera pas de 3e run) en se positionnant à 7/10 du leadership avant que Marc Márquez ne reprenne un peu de large avec un 2’05.530.
Pour les ultimes minutes, quelques pilotes ont fait monter un pneu tendre à l’arrière, dont Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, ce dernier en profitant pleinement en se plaçant à moins de 4/10 de Marc Márquez.

Marc Márquez devant Valentino Rossi, qui aurait pu rêver d’un meilleur scénario ?
Malgré les antidouleurs, Dani Pedrosa ne se classe que 21e. Courage Dani !


Nous tenons également à saluer la très belle 7e place de Takaaki Nakagami !



Crédit photo : MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 6:34

Austin MotoGP FP1 : Pour Márquez et Pedrosa les travaux sur la piste d’Austin ont fait plus de mal que de bien
20 avril 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-fp1-marquez-pedrosa-travaux-piste-daustin-ont-plus-de-mal-de-bien/
Avant que les hostilités ne commencent pour ce troisième rendez-vous de la saison de MotoGP, les organisateurs du Grand Prix des Amériques revendiquaient des travaux effectués sur leur tracé d’Austin. De quoi supprimer les bosses, objet de critiques grandissantes au fur et à mesure des éditions. On a donc arasé au moyen d’un procédé particulier qui a été mis en avant. Apparemment à tort, si l’on en juge par les commentaires des pilotes officiels Honda…
A l’heure du déjeuner texan, Marc Márquez et Dani Pedrosa se sont confiés au sujet de leur première séance d’essais libres, et notamment au sujet du bitume revu et corrigé de leur terrain de jeu : « la piste est glissante » annonce celui qui n’a jamais été vaincu à Austin. « Les bosses sont toujours là, et c’est même pite que l’an dernier. Cela rend les choses plus difficiles et délicates. Il nous faut déterminer quelles sont les meilleures trajectoires à prendre et trouver le meilleur rythme possible ».

Pour Dani Pedrosa, cette situation est d’autant plus dommageable que son poignet convalescent le handicape particulièrement : « ce bitume ne m’aide pas. Il n’y a pas d’adhérence et c’est poussiéreux. Le travail qu’ils ont fait n’a pas effacé les bosses tandis que l’adhérence s’est réduite ».
« Pour ce qui est de mon poignet, la douleur ressentie était attendue, mais j’espérais avoir plus de force. On verra lors de la seconde séance. Si la douleur est la même, on peut envisager de poursuivre mais si elle est pire… »
21ème à quatre secondes de son équipier, Pedrosa fera une nouvelle évaluation de son état après la FP2 qui débute…
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 6:40

ESSAIS MOTO GP 2

Austin MotoGP FP2 Andrea Iannone se rappelle au bon souvenir de chacun !
20 avril 2018, Marc Sériau
http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-fp2-andrea-iannone-se-rappelle-souvenir-de-chacun/

Comme attendu, la FP1 a vu la domination de Marc Márquez sur une piste très poussiéreuse qui ne semble visiblement pas encore à la hauteur des travaux effectués concernant l’abrasion des bosses de son revêtement.
Piero Taramasso, le responsable Michelin MotoGP, a ainsi résumé la situation de la façon suivante : « La piste est très sale, pas d’adhérence et beaucoup de bosses. Il est très difficile d’évaluer les pneus, le châssis, et tout ».

Les conséquences en ont été ce matin de nombreuses pertes du train avant (heureusement récupérées) et un chrono de Marc Márquez 6 dixièmes plus lent que celui de Maverick Vinales l’année dernière.
Derrière le pilote Honda, et c’est un peu une surprise car on sait l’homme plus performant en course qu’en qualification, on trouvait un Valentino Rossi particulièrement affûté devant son coéquipier qui n’avait pas jugé utile de faire monter un pneu arrière tendre pour le rush final, alors que Johann Zarco voyait sa séance compromise par un problème d’embrayage dès le 2e tour sur sa moto 1 et un bout de gomme coincé entre un disque et une plaquette sur sa moto 2 .
Une entrée en matière idéale pour les spectateurs de cet unique week-end américain, qui ménage ainsi tout son suspense !
Celui-ci reste également présent concernant Dani Pedrosa, blessé et courageux, mais ayant dû se contenter, volontairement ou non, du 21e chrono ce matin malgré un gant spécial.
La pluie étant toujours attendue pour demain matin, cette seconde séance risque de s’avérer capitale pour sélectionner par avance les passagers directement en Q2: “gentlemen, start your engines !”
Cet après-midi, la météo est toujours tout à fait clémente, avec un ciel partiellement dégagé et des températures de 21° dans l’air et 32° sur la piste.
Voici les références disponibles à l’entame de cette FP2 :


Austin MotoGP™️20172018
FP12’04.923 Maverick Vinales 2’05.530 Marc Marquez (Voir ici)
FP22’04.061 Marc Marquez 2’04.599 Andrea Iannone
FP32’03.979 Maverick Vinales
FP42’04.201 Marc Marquez
Qualification 12’04.438 Jack Miller
Qualification 22’02.741 Marc Marquez
Warm Up2’04.070 Marc Marquez
CourseMarquez, Rossi, Pedrosa
Record2’02.135 Marc Marquez 2015

Comme souvent, Jorge Lorenzo est le plus prompt à s’élancer à l’extinction des feux rouges.
Nombres de pilotes ont abandonné le pneu arrière médium pour privilégier le tendre : Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Karel Abraham, Álvaro Bautista, Maverick Vinales, Takaaki Nakagami, Aleix Espargaro, Jack Miller, Pol Espargaro, Marc Márquez et Jorge Lorenzo. A l’inverse, Cal Crutchlow est le seul pilote à utiliser un pneu arrière dur.
Pour l’avant, la grande majorité reste au pneu médium et seul Johann Zarco, Tom Luthi, Karel Abraham et Takaaki Nakagami ont opté pour un tendre.
Dès son 3e tour, Marc Márquez est à 6 dixièmes de son meilleur chrono de ce matin, montrant ainsi que la piste s’est bien nettoyée et gommée depuis la FP1, d’autant qu’il devance à peine Andrea Iannone et Esteve Rabat.
Deux boucles plus tard, le pilote Honda améliore son chrono du matin en 2’05.287 tandis que Dani Pedrosa fait son entrée dans le top 10, en 3e position.
À la fin du premier run, Marc Márquez, Andrea Iannone, Dani Pedrosa, Cal Crutchlow, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Maverick Vinales, Esteve Rabat, Takaaki Nakagami et Hafiz Syahrin constituent le Top 10, alors qu’au combiné, on trouve Márquez, Iannone, Rossi, Pedrosa, Crutchlow, Vinales, Aleix Espargaro, Lorenzo, Rabat et Nakagami. Pour le moment, Johann Zarco figure 15e, de la séance et du combiné.
Pour le second run, Marc Márquez se fait monter un pneu arrière dur et réalise 2’04.963 avant de chuter sans gravité au virage 11 en perdant l’avant.
Dani Pedrosa est également reparti avec un pneu arrière dur, homogénéisant ainsi la configuration pneumatique des 3 Honda officielles
Aux 2/3 de la séance, Johann Zarco (repassé en Medium/Medium pour le moment) rassure tous ses fans en se positionnant 3e, à une seconde de Marc Márquez, tandis que Pol Espargaro part à la faute sans gravité au virage 15.
Valentino Rossi rattrape avec maîtrise une petite ruade de sa Yamaha…
À cet instant de la séance, Andrea Dovizioso figure en 15e position du combiné et Jorge Lorenzo en 17e : les 2 pilotes officiels Ducati ne sont pas encore pré-qualifiés pour la Q2.
À la fin du second run, la hiérarchie se présente sous la forme Marc Márquez, Andrea Iannone, Johann Zarco, Dani Pedrosa, Cal Crutchlow, Alex Rins, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Maverick Vinales et Esteve Rabat.
Dans les 10 dernières minutes, Jorge Lorenzo fait parler la poudre et s’empare de la 2e position, à 1/2 seconde de Marc Márquez alors que celui-ci grappille encore quelques millièmes en 2’04.951.
Cal Crutchlow vient ensuite se mêler au débat, à 1/10 du leader, mais les Yamaha réagissent également et, dans un premier temps Maverick Vinales se positionne 3e, juste avant que Valentino Rossi ne s’empare de la 2e place.
Derrière, on améliore également et les 2 Ducati officielles de Dovizioso et Petrucci intègrent le Top 10. Alex Rins fait de même et en sort Johann Zarco.
Takaaki Nakagami inscrit la 3e chute de la journée alors qu’à la dernière minute, Andrea Iannone s’empare de la pole position provisoire devant Marc Márquez et Maverick Vinales.
À noter l’homogénéité de la grille provisoire, avec 3 constructeurs aux 3 premières places et 5 dans le Top 9.


Crédit photo : MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 6:42


Austin MotoGP J.1 : Un nouveau Grand Prix difficile s’annonce pour Dovizioso
20 avril 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-j-1-nouveau-grand-prix-difficile-sannonce-dovizioso/

Andrea Dovizioso a bien commencé son année au Qatar avant de recevoir une douche froide en Argentine. Et cela n’avait rien à voir avec les conditions atmosphériques. Sa Ducati reste dans la lignée des précédentes sur les tracés qui ne lui conviennent pas. Soit loin du compte. A Termas de Rio Hondo, DesmoDovi avait réussi à plus que limiter les dégâts en ramenant de gros points en restant au-dessus de la mêlée des bisbilles sur la piste. Une chance qui ne se présentera sans doute pas à toutes les occasions de cette saison. Et pourtant, il faudra encore de la réussite à l’Italien pour bien tirer son épingle du jeu au Texas…
Sixième le matin et huitième l’après-midi, Dovi a ramené dans son box Ducati ce vendredi l’essentiel : une place dans un top 10 qui le met virtuellement directement en Q2. Un sort enviable partagé avec son équipier Lorenzo quatrième, puis septième, avec une GP18 équipée des ailerons. Certes, mais les écarts sont conséquents avec les hommes de tête. Une situation qui préoccupe le vice-champion du monde, car les pneus ne lui donnent pas des indications rationnelles : « l’adhérence limitée de la piste nous rend les choses compliquées ».
« Que l’on monte des durs, des mediums ou des tendres, cela ne fait aucune différence. Ils nous amènent trois ou quatre types de gommes, mais ils nous donnent tous le même résultat. Rabat, par exemple, fait son meilleur temps en dur, et ce n’est pas normal. Lorsque votre moto n’est pas performante, vous consacrez plus de temps pour trouver les bons pneus. Et nous n’avons pas beaucoup de temps ».

Il poursuit, en s’en remettant au ciel ; puisque des orages sont annoncés pour la suite du meeting : « on a encore du pain sur la planche. Les bosses sont toujours là. C’est difficile de bien faire travailler les gommes tendres. On n’est pas si mal en fait, mais il y a beaucoup de pilotes qui roulent fort. J’espère que l’on sera mieux sur une piste mouillée. Mais ça dépendra de comment réagira le bitume et de quelle quantité d’eau on parle. En Argentine, ce n’était pas si mouillé, mais on était rapide. Et puis on a rarement roulé sous la pluie à Austin. Par ailleurs, tout peut arriver en course ».  Un scénario argentin ne déplairait visiblement pas à Dovizioso
Austin MotoGP J.1 : Chronos
129Andrea IANNONESuzuki2’04.599
293Marc MARQUEZHonda2’04.6550.0560.056
325Maverick VIÑALESYamaha2’04.8630.2640.208
446Valentino ROSSIYamaha2’04.9580.3590.095
535Cal CRUTCHLOWHonda2’05.0880.4890.130
642Alex RINSSuzuki2’05.4520.8530.364
799Jorge LORENZODucati2’05.4870.8880.035
84Andrea DOVIZIOSODucati2’05.6471.0480.160
941Aleix ESPARGAROAprilia2’05.7391.1400.092
1026Dani PEDROSAHonda2’05.7611.1620.022
119Danilo PETRUCCIDucati2’05.8891.2900.128
1253Tito RABATDucati2’05.9101.3110.021
135Johann ZARCOYamaha2’05.9331.3340.023
1443Jack MILLERDucati2’06.0161.4170.083
1545Scott REDDINGAprilia2’06.0781.4790.062
1655Hafizh SYAHRINYamaha2’06.2191.6200.141
1730Takaaki NAKAGAMIHonda2’06.3971.7980.178
1817Karel ABRAHAMDucati2’06.5551.9560.158
1912Thomas LUTHIHonda2’06.6252.0260.070
2021Franco MORBIDELLIHonda2’06.6402.0410.015
2119Alvaro BAUTISTADucati2’06.6832.0840.043
2238Bradley SMITHKTM2’07.0332.4340.350
2344Pol ESPARGAROKTM2’07.1362.5370.103
2410Xavier SIMEONDucati2’08.0213.4220.885
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 6:46


Austin MotoGP J.1 Danilo Petrucci : « Même dans les pires championnats nationaux on ne trouve pas une piste dans cet état »
21 avril 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-j-1-danilo-petrucci-meme-pires-championnats-nationaux-on-ne-trouve-piste-cet-etat/

L’état de la piste d’Austin est en passe d’effacer les polémiques nées entre les pilotes en Argentine. C’est dire si la situation est préoccupante au Texas. Le site du Grand Prix des Amériques avait été annoncé comme refait, avec un bitume débarrassé de ses bosses. Or, non seulement elles sont toujours là, mais, en plus, une poussière insistante s’est invitée, rendant l’adhérence un peu plus précaire. Une situation qui a exaspéré Danilo Petrucci.


Sur GPOne, le pilote Pramac va droit au but : « cette piste n’est pas sûre. On ne la trouverait même pas dans le pire championnat national. C’est bien simple, Agostini ou Hailwood auraient pu la connaître à leur époque. Ils nous ont dit qu’ils avaient résolu les problèmes, mais ils ont dû travailler sur un autre circuit. Cette piste n’offre pas la sécurité requise ».



Qui plus est, elle n’a pas fait de cadeaux aux Ducati. Petrux se retrouve d’ailleurs onzième, soit hors de la Q.2, alors que demain, samedi, on annonce la pluie… « J’ai roulé deux tours à la limite, mais ça n’a pas suffi. On souffre de l’adhérence, des bosses et de la vitesse en général. Et il y a plus de bosses qu’avant ».
« On tentera quelque chose samedi. Je ne suis pas loin de Dovi et de Jorge, mais eux, ils sont déjà en Q.2 ». On notera que Jack Miller, son équipier, héro de l’Argentine n’est que quatorzième sur une GP17.
Austin MotoGP J.1 : Chronos

129Andrea IANNONESuzuki2’04.599
293Marc MARQUEZHonda2’04.6550.0560.056
325Maverick VIÑALESYamaha2’04.8630.2640.208
446Valentino ROSSIYamaha2’04.9580.3590.095
535Cal CRUTCHLOWHonda2’05.0880.4890.130
642Alex RINSSuzuki2’05.4520.8530.364
799Jorge LORENZODucati2’05.4870.8880.035
84Andrea DOVIZIOSODucati2’05.6471.0480.160
941Aleix ESPARGAROAprilia2’05.7391.1400.092
1026Dani PEDROSAHonda2’05.7611.1620.022
119Danilo PETRUCCIDucati2’05.8891.2900.128
1253Tito RABATDucati2’05.9101.3110.021
135Johann ZARCOYamaha2’05.9331.3340.023
1443Jack MILLERDucati2’06.0161.4170.083
1545Scott REDDINGAprilia2’06.0781.4790.062
1655Hafizh SYAHRINYamaha2’06.2191.6200.141
1730Takaaki NAKAGAMIHonda2’06.3971.7980.178
1817Karel ABRAHAMDucati2’06.5551.9560.158
1912Thomas LUTHIHonda2’06.6252.0260.070
2021Franco MORBIDELLIHonda2’06.6402.0410.015
2119Alvaro BAUTISTADucati2’06.6832.0840.043
2238Bradley SMITHKTM2’07.0332.4340.350
2344Pol ESPARGAROKTM2’07.1362.5370.103
2410Xavier SIMEONDucati2’08.0213.4220.885
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 6:49


Austin MotoGP J.1 Andrea Iannone : « Je fais du bon boulot, contrairement à ce que vous pensez »
21 avril 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-j-1-andrea-iannone-fais-boulot-contrairement-a-pensez/

C’est avec un large sourire qu’Andrea Iannone a quitté le tracé d’Austin, ce vendredi. Et pour cause : sur un terrain où un certain Marc Márquez y maîtrise tout son art, sur un site où l’idole national Kevin Schwantz, par ailleurs ambassadeur Suzuki, ne loupe pas une occasion pour le crucifier, il a réalisé le meilleur temps absolu. Un pied de nez et l’occasion de faire quelques mises au point. Et pas seulement sur sa GSX-RR…
Joe le Maniac vous salue bien ! Auteur du meilleur temps à Austin, il a volé en une fraction de seconde la vedette à celui qui reste invaincu en course depuis les cinq dernières visites au Texas : Marc Márquez. De quoi donner la réplique aux nombreux sceptiques qui le voient déjà ailleurs … « Je fais du bon boulot dans le développement de ma moto, contrairement à ce que vous pensez » glisse l’Italien à ses compatriotes de GPOne.
« Je suis content de cette journée, mais en Argentine, j’étais aussi rapide après les premières séances. Après, je n’ai pas pu faire de bonnes qualifications. Et je n’ai pas rencontré de bonnes conditions lors de la course. Mais on grandit, on évolue, et ça va dans le bon sens, même si vous n’en êtes pas convaincus. Les fruits des efforts accomplis depuis l’an dernier commencent à être récoltés ».
« Les sensations sont bonnes, mais il faut encore travailler sur le freinage et l’avant de la moto. Je me sens bien sur la GSX-RR et ça confirme ce que j’ai déjà dit : sur une bonne machine, je peux exprimer mon potentiel. J’ai un bon rythme avec les gommes medium. Reste que l’homme à battre ici reste Márquez. On essaiera encore de se rapprocher de lui durant ce week-end ».

Il termine en commentant les rumeurs sur son avenir : « je ne suis pas inquiet. Les négociations sont en cours. Rien ne presse. Les bruits sur l’arrivée éventuelle de Lorenzo ne me perturbent aucunement. Quant à mon équipier Rins, je le respecte, il est jeune et talentueux. Mais je ne me sens certainement pas inférieur à lui ».
On rappellera qu’une autre rumeur se fait insistante chez Suzuki : celle d’un Marc VDS Racing comme team satellite…
Austin MotoGP J.1 : Chronos

129Andrea IANNONESuzuki2’04.599
293Marc MARQUEZHonda2’04.6550.0560.056
325Maverick VIÑALESYamaha2’04.8630.2640.208
446Valentino ROSSIYamaha2’04.9580.3590.095
535Cal CRUTCHLOWHonda2’05.0880.4890.130
642Alex RINSSuzuki2’05.4520.8530.364
799Jorge LORENZODucati2’05.4870.8880.035
84Andrea DOVIZIOSODucati2’05.6471.0480.160
941Aleix ESPARGAROAprilia2’05.7391.1400.092
1026Dani PEDROSAHonda2’05.7611.1620.022
119Danilo PETRUCCIDucati2’05.8891.2900.128
1253Tito RABATDucati2’05.9101.3110.021
135Johann ZARCOYamaha2’05.9331.3340.023
1443Jack MILLERDucati2’06.0161.4170.083
1545Scott REDDINGAprilia2’06.0781.4790.062
1655Hafizh SYAHRINYamaha2’06.2191.6200.141
1730Takaaki NAKAGAMIHonda2’06.3971.7980.178
1817Karel ABRAHAMDucati2’06.5551.9560.158
1912Thomas LUTHIHonda2’06.6252.0260.070
2021Franco MORBIDELLIHonda2’06.6402.0410.015
2119Alvaro BAUTISTADucati2’06.6832.0840.043
2238Bradley SMITHKTM2’07.0332.4340.350
2344Pol ESPARGAROKTM2’07.1362.5370.103
2410Xavier SIMEONDucati2’08.0213.4220.885
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 6:52


Austin MotoGP J.1 : Un Valentino Rossi très consistant… mais prudent !
21 avril 2018, Eric Martin
http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-j-1-valentino-rossi-tres-consistant-prudent/

Incontestablement, Valentino Rossi est parti du bon pied lors de ce Grand Prix des Amériques. Lui qui se montre généralement plus fort en course que lors des séances libres, il a su profiter aujourd’hui de la compétitivité de sa Yamaha pour toujours figurer aux avant-postes, et ce, malgré une piste difficile car toujours aussi bosselée qu’auparavant.
2e en FP1 et 4e en FP2, le pilote italien ne concède que 3/10 à son compatriote Andrea Iannone et a ainsi parfaitement rempli son objectif de figurer dans le top 10 de cette première journée, la pluie étend attendue pour la FP3.
Ayant dégrossi les réglages de sa M1 dès le matin, le pilote Yamaha a pu se concentrer sur le peaufinage de l’équilibre de sa moto, les pneus et l’électronique. Se retrouvant en huitième position, à six minutes de la fin de séance, Rossi s’est remis en selle pour faire claquer un chrono de 2’04.958s lors de son avant-dernier tour pour finalement prendre la quatrième place, à 0.359s de la première place.
Massimo Meregalli : « Cela a été un bon premier jour pour nous ici. Le COTA a un caractère tout à fait unique, et avec les conditions difficiles de ce matin, Maverick et Valentino ont été mis au défi. Cependant, les deux pilotes se sont sentis à l’aise sur leurs motos dès le départ de la FP1, même si les conditions de la piste étaient plutôt mauvaises, et ont roulé avec des chronos rapides. Ils ont clairement montré qu’ils avaient un bon rythme et une bonne vitesse. Dans l’après-midi, nous avons essayé d’améliorer la configuration des motos, en nous concentrant particulièrement sur une meilleure absorption des bosses, ce qui est un point critique, et nous avons également essayé d’améliorer l’adhérence arrière. Nous avons également pu essayer deux des trois options de pneus, mais surtout, il était important de terminer dans le top 10. Les prévisions météorologiques pour demain ne sont pas bonnes, mais même s’il pleut, grâce aux résultats d’aujourd’hui, nous passerons automatiquement en Q2 ».
Valentino Rossi : «La deuxième session a été de nouveau positive parce que j’ai été quatrième et assez rapide. Nous avons travaillé sur le rythme de course parce qu’avec les pneus medium il y a un peu moins d’adhérence, donc nous avons encore du travail à faire, mais le sentiment est positif. La piste était un peu mieux que ce matin. Nous verrons le temps qu’il fera demain, bien que les prévisions indiquent de la pluie ».
Au micro de Sky Sport, Valentino Rossi a précisé : « Cela a été une journée positive, je suis heureux.  Ce matin, j’étais deuxième, j’ai fait un bon tour cet après-midi et j’ai terminé quatrième. Nous avons beaucoup travaillé sur la moto pour essayer d’améliorer l’accélération et, je dois dire que je me sens bien. J’ai un rythme qui n’est pas mauvais mais selon moi il y a d’autres pilotes qui vont fort et quelques uns plus vite. Il y a encore beaucoup à faire, surtout pour les pneus, car il y a beaucoup d’options pour l’avant et l’arrière. Le problème est qu’il semble que d’après les prévisions météo demain sera une journée plus difficile, donc nous devrons voir.
Nous travaillons beaucoup sur l’électronique, mais cela prendra du temps. A mon avis, tant au Qatar qu’en Argentine, nous avions pris un mauvais chemin, en fait la moto était très lente à accélérer. Ici, nous avons tout changé et je me sens mieux. Avec Vinales nous nous sommes tous les deux bien partis et nous sommes assez proches. Il faut dire que Marquez n’a même pas fait une attaque du chrono, donc à mon avis, il n’a pas exprimé son potentiel aujourd’hui, mais il me semble que c’est celui qui va le plus vite. Mais derrière, Vinales et moi étions plutôt bien placés, bien que Iannone et Crutchlow semblaient aussi être les plus rapides en ce moment ».

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 7:25


Austin MotoGP J.1 Marc Márquez : « Viñales est à peine plus lent que moi »
21 avril 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/austin-motogp-j-1-marc-marquez-vinales-a-peine-plus-lent-moi/

Durant les deux séances d’essais de ce vendredi jour d’entame du Grand Prix des Amériques à Austin, Marc Márquez nous a offert un feu d’artifice de meilleurs temps et de passages spectaculaires. Il y est même aller de sa chute pour nous distraire. Et pourtant, le bouquet final n’a pas été de son fait, mais de celui d’Andrea Iannone qui lui a volé la vedette dans les dernières secondes. Pas grave cependant, car ce n’est Joe le Maniac qu’il craint pour la suite. Mais plutôt Viñales…
Marc Márquez a bien travaillé ce vendredi à Austin. Et ce n’est pas une chute au virage 11 qui va le contrarier : « à cet endroit, il y a beaucoup de bosses. J’ai freiné plus tôt que d’habitude et je me suis retrouvé plus à l’intérieur du virage. J’ai pris une bosse et je suis allé par terre. Il faut être très précis et prudent ici cette année. La piste est faite de vagues qui vous font perdre l’avant en le bloquant. Mais mieux vaut que ça arrive aujourd’hui que dimanche en course ».
Márquez fait ainsi une nouvelle remarque sur l’état de la piste d’Austin. Il rejoint ainsi l’avis de Petrucci et confirme son sentiment affiché après la FP1 : les travaux accomplis pour améliorer le tracé texan l’ont en réalité dégradé.

Mais il va falloir faire avec : « j’ai fait mon meilleur chrono avec un medium avant et un dur arrière. Lorsque je suis tombé, j’avais un tendre à l’avant. Il a été endommagé alors on a mis un medium pour continuer. Il nous faut encore travailler sur les réglages, même si les sensations sont bonnes, ce n’est pas parfait. On nous dit que la pluie va arriver. Et puis si mon rythme est bon, je constate que celui de Viñales est à peine plus lent ».
Il termine : « il faudra se méfier de ces bosses. Pour mes pneus, le dur arrière est une option pour les 20 tours de course. J’ai fait dix ou douze tours avec et leur usure était bonne comme les temps étaient corrects. Mais je veux essayer les mediums et les tendres ».
Les deux pilotes officiels Honda sont dans le top 10 puisque malgré son état et sa douleur au poignet, Pedrosa a réussi à intégrer le top 10. Tandis que le leader du championnat sur l’autre RC213V est dans le top 5.
Austin MotoGP J.1 : Chronos
129Andrea IANNONESuzuki2’04.599
293Marc MARQUEZHonda2’04.6550.0560.056
325Maverick VIÑALESYamaha2’04.8630.2640.208
446Valentino ROSSIYamaha2’04.9580.3590.095
535Cal CRUTCHLOWHonda2’05.0880.4890.130
642Alex RINSSuzuki2’05.4520.8530.364
799Jorge LORENZODucati2’05.4870.8880.035
84Andrea DOVIZIOSODucati2’05.6471.0480.160
941Aleix ESPARGAROAprilia2’05.7391.1400.092
1026Dani PEDROSAHonda2’05.7611.1620.022
119Danilo PETRUCCIDucati2’05.8891.2900.128
1253Tito RABATDucati2’05.9101.3110.021
135Johann ZARCOYamaha2’05.9331.3340.023
1443Jack MILLERDucati2’06.0161.4170.083
1545Scott REDDINGAprilia2’06.0781.4790.062
1655Hafizh SYAHRINYamaha2’06.2191.6200.141
1730Takaaki NAKAGAMIHonda2’06.3971.7980.178
1817Karel ABRAHAMDucati2’06.5551.9560.158
1912Thomas LUTHIHonda2’06.6252.0260.070
2021Franco MORBIDELLIHonda2’06.6402.0410.015
2119Alvaro BAUTISTADucati2’06.6832.0840.043
2238Bradley SMITHKTM2’07.0332.4340.350
2344Pol ESPARGAROKTM2’07.1362.5370.103
2410Xavier SIMEONDucati2’08.0213.4220.885
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 7:32

Le Circuit of the Americas, à Austin, au Texas reçoit le troisième Grand Prix de l’année.

Tous les horaires sont en heure française.


Samedi :



16:55 – 17:40 MotoGP Essais libres 3

20:30 – 21:00 MotoGP Essais libres 4

21:10 – 21:25 MotoGP Qualification 1

21:35 – 21:50 MotoGP Qualification 2
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 7:40

Une piste sale et bosselée : comme être au Ranch ou en motocross !
Par: Léna Buffa,  Responsable Moto
Co-auteur: Charles Bradley,  Rédacteur en chef international
Il y a 4 heures
https://www.facebook.com/motorsportcom.france/?hc_ref=ART60RGiLYan3DrIsfmmz-AimiyB3Y50FKnCwkXcReVUIOlNXz6l3gtPC869sx0JXwQ&fref=nf


Les pilotes dénoncent en masse les conditions de piste et notamment un bitume très irrégulier que de récents travaux n'ont semble-t-il pas du tout amélioré.

Au terme de la première journée d'essais libres passée sur le COTA, les pilotes ont rivalisé de comparaisons imagées pour décrire la quantité de poussière et de cailloux présents sur la piste, ainsi que les nombreuses bosses qui contribuent à dégrader les conditions. Des travaux ont pourtant été menés pour réduire les irrégularités du bitume, mais l'effet de polissage voulu semble avoir laissé l'asphalte en mauvais état.
"La piste est dans un état assez préoccupant", pointe Valentino Rossi. "On a un peu l'impression d'être à Laguna Seca, il y a de très grosses bosses. On avait demandé d'essayer de régler ça et ils ont fait quelque chose mais je ne crois pas que ça ait fonctionné."
Outre les nombreuses bosses dont ont témoigné les pilotes, une pellicule de poussière blanche était visible ce vendredi, le passage des motos soulevant un nuage épais, auquel le désert qatari n'avait d'après eux rien à envier.
"La situation était très étrange, surtout pendant les premiers essais, parce que c'était comme être au Ranch !" résume Rossi. "Il y a beaucoup de poussière blanche, on ne voit rien devant soi, c'est très étrange. Cela vient peut-être de l'asphalte, je ne sais pas. C'est mieux cet après-midi, mais la situation reste mauvaise dans la ligne droite de retour."
"Je ne veux pas être négatif, mais c'est clairement pire que ce que c'était l'année dernière", juge quant à lui Jack Miller. "Je trouve que la piste était bien l'année dernière, mais cette année elle s'est transformée un peu en piste de motocross, surtout avec [la poussière] dans la ligne droite de retour."
Citation :
De gros cailloux me heurtaient à 300 km/h… On aurait dit des balles. Je n'ai pas trop aimé ça.
Jack Miller
"On a déjà cassé une bulle avec les cailloux et la poussière", poursuit le pilote Marc VDS, qui indique avoir coupé son accélération lorsqu'il est passé pour la première fois aujourd'hui dans cette portion, en suivant Andrea Dovizioso. "De gros cailloux me heurtaient à 300 km/h… On aurait dit des balles. Je n'ai pas trop aimé ça."
Si les deux pilotes précisent qu'ils apprécient particulièrement le tracé texan, leur inquiétude quant aux conditions dépasse leur plaisir d'être sur place. "J'aime la piste. Elle est sympa à piloter, car elle est très difficile, avec des virages qui suscitent des émotions. Mais la situation avec les bosses est critique. C'est un désastre. C'est, à mon avis, la pire situation de toute la saison", estime Rossi. "Il y a trois ou quatre bosses qui sont très hautes. C'est difficile quand on est sur la moto, parce qu'il y a aussi beaucoup de bosses dans la ligne droite, la moto bouge beaucoup à plus de 300 km/h et la situation est critique."

Lire aussi :


Où se situent les bosses les plus marquées ? "Dans le virage 2, dans le virage 10 – de grosses bosses. Dans la ligne droite de retour : après la cuvette, on remonte, on arrive au sommet en cinquième et sixième, la moto bouge beaucoup à cause des grosses bosses. Il y en a aussi beaucoup au freinage. Et il y a de très grosses bosses, peut-être les plus grosses, dans le virage 18, avant les deux derniers virages à gauche. Là-bas, le carénage touche par terre, alors c'est comme faire du motocross."
Déjà pointé du doigt l'an dernier, le problème a tenté d'être résolu avec l'aide de machines censées lisser le bitume pour en faire disparaitre les aspérités. "Ils ont dit qu'ils ont gommé les bosses, mais ils l'ont peut-être fait sur une autre piste parce qu'elles sont beaucoup plus grosses que l'année dernière", juge Danilo Petrucci. "Je pense que ça n'est pas sûr de courir sur une piste comme celle-ci. On est dans un Championnat du monde, or je n'ai jamais vu une piste comme celle-ci, pas même dans un championnat national. Bien sûr, le Championnat du monde est le plus difficile et on doit courir dans toutes les conditions sur chaque piste, mais tomber à cause des bosses… Peut-être que Hailwood et Agostini ont connu ça pendant leur carrière !"
"C'est peut-être exagéré, peut-être sommes-nous habitués à de bonnes conditions en MotoGP", tempère Andrea Dovizioso, "mais cela devient trop compliqué de piloter nos motos sur une piste dans de telles conditions." L'Italien partage en cela un avis répandu parmi les pilotes, qui appréciaient globalement le COTA depuis son arrivée au calendrier et ont aujourd'hui un sentiment de gâchis. "Il y a une raison pour laquelle ceci est arrivé. Je crois qu'il faut anticiper", pointe-t-il. "Je pense qu'on savait que le sol était fait comme ça, qu'il pleut beaucoup et que ça pouvait arriver. Je ne veux accuser personne, mais on se retrouve avec une piste géniale et qui est gâchée", regrette-t-il. "La piste n'est pas impraticable, je ne veux pas exagérer. Mais c'est une piste récente, géniale, et elle devient moche."

Lire aussi :


Et si la pluie s'en mêlait ?

Le problème devait être soulevé dès ce vendredi soir lors de la Commission de sécurité réunissant les pilotes avec les représentants des instances dirigeantes. Si l'on sait que d'autres sujets étaient à l'ordre du jour, la réalité des conditions qui concernent le Grand Prix de cette semaine a rattrapé le plateau MotoGP et suscité une attente de réponses chez les pilotes.
"J'ai envie d'aller à la Commission de sécurité et de voir ce qu'ils ont à en dire, parce que ça n'a pas l'air bien à la télé. Au Qatar, on utilise un filtre à air différent pour la moto, il va nous le falloir ici aussi parce que la poussière est pire qu'au Qatar, de loin", juge Jack Miller.
Et pour ne rien arranger, de la pluie est crainte pour la journée de samedi, une perspective pas très engageante aux yeux du pilote Pramac. "Je me demande ce que ça va être de rouler sur cette merde [sic] parce que je vous jure que vous n'avez aucune idée à quel point c'est poussiéreux. Ce sera presque comme rouler dans la boue quand ça va se mélanger à de l'eau. D'après mon expérience passée et mon avis, sur une piste normale la saleté et l'eau ne vont pas très bien ensemble."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 7:42

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 7:43

Le Circuit of the Americas, à Austin, au Texas reçoit le troisième Grand Prix de l’année.

Tous les horaires sont en heure française.


Samedi : 21 avril 2018



16:55 – 17:40 MotoGP Essais libres 3

20:30 – 21:00 MotoGP Essais libres 4

21:10 – 21:25 MotoGP Qualification 1

21:35 – 21:50 MotoGP Qualification 2

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 7:50

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   Sam 21 Avr 2018 - 7:59

VALENTINO ROSSI CONFERENZA SU MARQUEZ PRIMA DI AUSTIN | motogp 2018


il Filosofo 2

68 k vuesil y a 1 jour
https://www.youtube.com/channel/UCsyi2Ob59bsrGpp0uRwM7uw
La conferenza di Valentino Rossi #ValentinoRossi #Rossi #Marquez.
Nouveau




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP 2018 GRAND PRIX DES AMERIQUES
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: