UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Mar 1 Mai 2018 - 10:19

Rappel du premier message :

MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018
https://fr.motorsport.com/motogp/schedule/

CALENDRIER


Revenir en haut Aller en bas
En ligne

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 17:42


Jerez MotoGP Qualification : Johann Zarco « à chaud » !

http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-qualification-johann-zarco-a-chaud/

5 mai 2018, Eric Martin
A peine descendu de sa Yamaha M1 du team Monster Tech3 après avoir obtenu la 3e place de la qualification du Grand Prix d’Espagne, sa huitième première ligne consécutive, Johann Zarco s’est confié au micro du site officiel MotoGP.com.


Johann, félicitations ! Une nouvelle première ligne de plus. Comment avez-vous fait, différemment des autres, pour faire cela ?
Johann Zarco : « je ne sais pas ! Je crois toujours que les choses sont possibles. Nous avons une très bonne moto et je veux l’apprécier. Je me sens bien depuis vendredi, et j’ai eu à nouveau un très bon feeling lors de la FP3, le samedi matin. Maintenant, avec la chaleur, la FP4 a été difficile, mais au moins, quand nous peinons, nous pouvons aussi préparer la course. En qualification, avec la chaleur, je n’ai pas non plus pu trouver un bon feeling et piloter facilement comme je l’aime. Mais avec mon dernier pneu, je n’étais pas mal du côté droit, donc j’ai essayé d’attaquer encore plus et c’est venu. Je suis simplement très heureux d’être en 3e position. C’est de nouveau une bonne place pour s’élancer demain. On devrait avoir cette météo chaude, et donc maintenant, toutes les informations que nous avons, nous devons les comprendre pour essayer de nous battre pour la victoire ou pour le podium demain ».

Crédit photos: MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 17:46


http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-qualification-dani-pedrosa-a-chaud/
Jerez MotoGP Qualification : Dani Pedrosa « à chaud » !
5 mai 2018, Eric Martin

A peine descendu de sa Honda RC213V officielle après avoir réalisé le deuxième meilleur temps de la qualification du Grand Prix d’Espagne, c’est encore souffrant de sa main que Dani Pedrosa s’est confié au micro du site officiel MotoGP.com.


Dani, Jerez est un bon circuit pour vous et vous y avez gagné l’année dernière. Mais comment avez-vous fait avec votre main blessée ?
Dani Pedrosa : « oui, je suis heureux de cette journée car c’est un très bon résultat. Être en première ligne est très important, surtout dans ces conditions. Je suis satisfait, je ne m’y attendais pas car je ne pensais pas être aussi explosif dans le court run qu’est une qualification. Mais de nouveau, nous avons beaucoup travaillé sur le rythme en course et maintenant nous devons voir quel sera notre choix de pneus. Nous verrons demain en course comment je pourrai tenir toute la distance, bien sûr avec encore de douleur et un petit manque de puissance. Mais j’espère que je pourrais faire une belle course”.

Crédit photos: MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 17:48


http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-qualification-cal-crutchlow-a-chaud/
Jerez MotoGP Qualification Cal Crutchlow « à chaud » !
5 mai 2018, Eric Martin

A peine descendu de sa Honda RC213V du team satellite LCR après avoir obtenu la pole position du Grand Prix d’Espagne, empochant au passage le nouveau record du circuit de Jerez-Angel Nieto, c’est un Cal Crutchlow évidemment très satisfait qui s’est confié à la caméra du site officiel MotoGP.com.


Cal, vous paraissez à votre plus haut niveau de votre carrière. Il semble que Honda vous a donné la moto dont vous avez besoin…
Cal Crutchlow : « oui, merci. Avant tout, mon équipe a fait un super travail durant ce week-end, il semble que nous ayons travaillé dans la bonne direction et je suis maintenant compétitif dans tous les secteurs. Et la moto est bonne, donc il faut aussi donner crédit à l’équipe, et pas seulement à moi pour avoir battu le record aujourd’hui. Je pense que vous pouvez voir la différence entre les motos d’usine et la mienne, mais honnêtement, nous sommes satisfaits de ce que nous avons. Je m’amuse à piloter ma moto en ce moment car elle est vraiment bien, et oui, je m’attends à une solide course demain. Je pense qu’il y aura une grosse bagarre. Vous ne savez jamais et cela peut être une course où je peux m’échapper, mais cela peut aussi être une grosse bagarre. Il semble que la plupart des gars ont un rythme de course similaire et sont capables de rester ensemble. Mais je suis confiant de pouvoir viser un podium demain ».

Crédit photos: MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 17:50

Jerez MotoGP J.2 [CP]: Morbidelli et Lüthi visent les points en Espagne
5 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-j-2-cp-morbidelli-luthi-visent-points-espagne/
En ayant cet après-midi réalisé son meilleur chrono du week-end, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli s’est classé quinzième des qualifications du Grand Prix d’Espagne.
Le pilote italien qui a amélioré de deux dixièmes son chrono dans des conditions chaudes et ensoleillées s’élancera demain de la cinquième ligne de la grille de départ. Il ne s’est même fallu d’un rien pour qu’il puisse accéder en Q2.
Lui aussi impressionnant, Tom Luthi a gagné de son côté six dixièmes sur le meilleur temps qu’il avait alors réalisé sur le circuit de Jerez. Le pilote suisse s’élancera de la dix-huitième place de la grille de départ pour les vingt-cinq tours de course.
Morbidelli et Lüthi sont tous les deux convaincus d’avoir le potentiel pour finir demain dans les points.
Le Grand Prix d’Espagne est la quatrième épreuve du championnat du monde MotoGP.

Franco Morbidelli : 15e – 1’38.544
« Je n’ai malheureusement pas pu exploiter tout mon potentiel en qualification à cause d’une erreur au virage huit qui m’a pénalisé. Mais j’ai le rythme et je suis persuadé que je pourrai demain me battre pour rentrer dans les points même s’il faut encore que l’on trouve un peu de stabilité en sortie de virage. En FP4 nous avons trouvé une bonne balance en pneus usés et c’est quelque chose de positif pour la course. »
Tom Lüthi : 18e – 1’38.752
« J’ai finalement fait une bonne séance de qualification, j’avais un feeling assez précis avec la moto et j’ai pu améliorer mes chronos. Mais je dois encore améliorer mon rythme pour la course car je perds trop quand les pneus commencent à se dégrader. J’espère que nous parviendrons à trouver une solution au warm up. J’espère quoi qu’il en soit faire une course solide. »
Michael Bartholemy : Team Principal
« Je suis satisfait de la qualification de nos deux pilotes après avoir eu du mal à trouver les bons réglages vendredi. On a fait un bon pas en avant en FP3 ce matin et nous avons désormais une bonne base pour faire un pas en avant après notre week-end difficile au Texas. Je pense que Franco et Tom peuvent se battre demain pour rentrer dans les points. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 17:59

Qualifs - Cal Crutchlow signe une étourdissante pole !

https://fr.motorsport.com/motogp/news/qualifs-cruchlow-pole-zarco-troisieme-1033915/


Partager sur Facebook Partager sur Twitter














Get alerts
Par: Michaël Duforest, Journaliste
Il y a 2 heures

On attendait les Honda, elles n'ont pas déçu à Jerez mais c'est Cal Crutchlow qui s'est offert la pole position du GP d'Espagne, devant Dani Pedrosa et Johann Zarco.

Comme lors de chaque Grand Prix MotoGP, c'est quelques minutes à peine après la fin des EL4 que les 15 pilotes impliqués dans la Q1 du Grand Prix d'Espagne prennent la piste, pour 15 minutes de qualifications à l'issue desquelles les deux meilleurs chronos décrochent le droit de passer en Q2.
Le leader du championnat, Andrea Dovizioso, est le dernier à prendre la piste, près de deux minutes après l'ouverture de la pitlane, pour un premier relais. Thomas Lüthi est le premier à signer un temps, en 1'39"408, vite battu par Pol Espargaró sur la KTM.
Son frère Aleix (Aprilia), prend le commandement des opérations avant d'être devancé par Andrea Dovizioso, qui signe un 1'38"402 avec le carénage aérodynamique sur la Ducati GP18, un ajout qui n'est habituellement pas plébiscité par le pilote italien.
Après un premier tour moyen, Maverick Viñales se place dans la deuxième position qualificative pendant moins de deux secondes, car il est immédiatement battu par Tito Rabat, au prix d'une aspiration astucieuse sur la Yamaha. L'écart sur la ligne ? Deux millièmes de seconde...

Lire aussi :


À mi-séance, le calme redescend sur le circuit andalou, 14 pilotes rentrant au stand au même moment, alors que Dovizioso reprend la piste pour son deuxième run. Avec un pneu hard à l'avant, Aleix Espargaró semblait bien parti pour ravir la position de tête à la Ducati, mais une erreur à Dry Sack le laissait en cinquième position provisoire.
Quatre minutes avant l'apparition du drapeau à damier, Dovizioso améliore de nouveau et se porte six dixièmes devant Tito Rabat, laissant la bataille se concentrer entre ses adversaires pour savoir qui peut l'accompagner en Q2. Maverick Viñales s'empare de ce deuxième billet devant Rabat, qui chute dans le premier virage.
Le pilote espagnol perd ensuite des places au classement, au profit d'Aleix Espargaró, Franco Morbidelli, et Pol Espargaró. Le pensionnaire d'Aprilia tente de planter une dernière banderille dans les ultimes secondes et échoue à seulement quatre centièmes de Viñales, qui accompagne donc bien Andrea Dovizioso en Q2.
Takaaki Nakagami s'est montré compétitif avec le quatrième temps de la séance et la 14e place sur la grille, devant Pol Espargaró, Tito Rabat, Thomas Lüthi, Mika Kallio et Álvaro Bautista.

Un Crutchlow étincelant s'offre la pole

La bataille pour la pole position s'élance donc à 14h35 précises et pour quinze minutes, et c'est la Ducati de Jorge Lorenzo qui est la première à prendre la piste. Sur une piste à 26°C, Andrea Iannone est le premier à descendre sous les 1'38, mais son chrono est battu de justesse par Marc Márquez en 1'37"977, dix millièmes plus rapide que la Suzuki.
À l'issue du premier run, Márquez mène donc la meute devant Iannone, Pedrosa, Rins, Crutchlow, Lorenzo, Viñales et Dovizioso. Johann Zarco occupe la neuvième place, devant Jack Miller, Danilo Petrucci et Valentino Rossi.
Le cap de la mi-séance est une nouvelle fois le moment privilégié par les pilotes pour rentrer au box et se lancer pour une nouvelle tentative, mais Cal Crutchlow a décidé de faire sa deuxième tentative plus tôt, et effectue trois premiers secteurs extrêmement compétitifs, avec le meilleur temps général.
Le Britannique s'empare de la pole provisoire à six minutes tout pile du drapeau à damier, confirmant ses bonnes dispositions entrevues depuis le début du week-end. Jorge Lorenzo se porte au quatrième rang, alors que le reste du peloton prend la piste pour tenter de reprendre la position de pointe à Crutchlow.

Lire aussi :


Pedrosa est le premier à se casser les dents sur le temps du pilote LCR, et Marc Márquez connaît le même sort, en franchissant la ligne d'arrivée à moins de deux minutes du terme. Le Champion du monde doit toutefois s'incliner provisoirement face à son équipier, qui s'est emparé de la deuxième place.
Dans les toutes dernières secondes, Johann Zarco réussit à se hisser sur la première ligne, alors que Márquez n'arrive une nouvelle fois pas à améliorer son chrono, et glisse sur la deuxième ligne ! L'Espagnol est ensuite dépassé par son compatriote Lorenzo, très bon quatrième.
Au passage du drapeau à damier, Cal Crutchlow améliore sa marque et confirme sa pole position en 1'37"653, tout simplement le tour le plus rapide de l'Histoire du circuit de Jerez ! Dani Pedrosa et Johann Zarco l'accompagneront en première ligne.
Jorge Lorenzo est quatrième, devant Marc Márquez, Álex Rins, Andrea Iannone, Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Valentino Rossi, Maverick Viñales et Jack Miller.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 18:00

La grille de départ du GP d'Espagne MotoGP

https://fr.motorsport.com/motogp/news/grille-depart-espagne-jerez-crutchlow-1033940/?s=1
     
Partager sur Facebook Partager sur Twitter      
https://fr.motorsport.com/motogp/news/grille-depart-espagne-jerez-crutchlow-1033940/?s=1

Par: Michaël Duforest,  Journaliste


Découvrez la grille de départ du Grand Prix d'Espagne MotoGP, menée par la Honda du Team LCR de Cal Crutchlow, devant Dani Pedrosa et Johann Zarco.

Lire aussi :


1. Cal Crutchlow
LCR Honda
 
2. Dani Pedrosa
Repsol Honda Team
 
 
3. Johann Zarco
Monster Yamaha Tech3
4. Jorge Lorenzo
Ducati Team
 
5. Marc Márquez

Repsol Honda Team
 
 
6. Álex Rins
Team Suzuki Ecstar
7. Andrea Iannone
Team Suzuki Ecstar
 
8. Andrea Dovizioso
Ducati Team
 
 
9. Danilo Petrucci
ALMA Pramac Racing
10. Valentino Rossi
Movistar Yamaha MotoGP
 
11. Maverick Viñales
Movistar Yamaha MotoGP
 
 
12. Jack Miller
ALMA Pramac Racing
13. Aleix Espargaró
Aprilia Gresini Racing
 
14. Takaaki Nakagami
LCR Honda
 
 
15. Franco Morbidelli
EG 0,0 Marc VDS
16. Pol Espargaró
Red Bull KTM Factory Racing
 
17. Tito Rabat
Reale Avintia Racing
 
 
18. Thomas Lüthi
EG 0,0 Marc VDS
19. Mika Kallio
Red Bull KTM Factory Racing
 
 
20. Álvaro Bautista
Ángel Nieto Team
 
 
21. Bradley Smith
Red Bull KTM Factory Racing
22. Hafizh Syahrin
Monster Yamaha Tech3
 
23. Karel Abraham
Ángel Nieto Team
 
 
24. Xavier Siméon
Reale Avintia Racing
25. Scott Redding
Aprilia Gresini Racing
  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 18:03

Par: [url=https://fr.motorsport.com/users/Guillaume Navarro/]Guillaume Navarro[/url], Rédacteur en Chef
Il y a 1 heure

Johann Zarco a pris ses habitudes en première ligne des départs MotoGP et le Grand Prix d'Espagne, à Jerez, ne fait pas exception.

https://fr.motorsport.com/motogp/news/zarco-victoire-podium-jerez-espagne-1033944/?s=1
Johann Zarco s’est emparé d’une solide troisième position sur la grille de départ, lui permettant de s’élancer depuis la première ligne du tortueux tracé de Jerez, ce samedi, après avoir bouclé un tour à 0"303 de la référence du poleman Cal Crutchlow.
Le pilote français, qualifié dans le top 10 de la Q2, s’était cependant montré discret dans la première phase de la session, ne semblant pas disposer d’une grande marge sur les pilotes ayant dû passer par la Q1. Mais alors qu’il était l’un des rares pilotes à opter pour le mélange pneumatique medium pendant l’intégralité de la séance de qualifications, le pensionnaire de l’équipe Tech 3 a non seulement sorti un tour solide au moment où il le fallait, mais par ailleurs laissé une nouvelle fois les deux Yamaha d’usine derrière lui, Rossi et Viñales ne pouvant respectivement faire mieux que P10 et P11.
"Je fais toujours confiance au fait que les choses sont possibles : on a une si bonne moto", se délectait le #5 dans le Parc Fermé.

Lire aussi:


La chaleur de Jerez n’a pas rendu le travail facile pour les équipes, et Zarco avoue ne jamais avoir réellement été totalement à son aise. Néanmoins, celui qui n’avait signé que le 16e chrono des EL4, quelques instants avant les qualifications, a trouvé la recette au moment opportun pour le rythme sur un tour.
"Je me sens bien depuis les essais. Depuis vendredi, tout se passe bien et je me sens bien sur la moto : je contrôle bien pour être dans le Top10 au moins. Avec la chaleur, les EL4 ont été durs : malgré les nombreux tours, ce n’était pas aisé de faire un temps, et ça ne venait pas facilement comme vendredi. Mais on a pu préparer la course. La chaleur fait que je n’ai pas pu trouver le bon feeling que j’aime, mais je me sentais quand même pas mal et ça s’est mis en place. La Yamaha est une bonne moto dans les virages mais peut-être qu'avec la chaleur, quand on est très inclinés, on souffre plus.
Je me demandais quoi faire et je sentais malgré tout qu’il y avait des bons points ainsi que des moins bons sur la moto et je voulais vraiment essayer d'améliorer avec le pneu medium et je suis heureux car j’ai trouvé de nouvelles limites et ai pris la troisième position qui est je pense importante pour demain.
Je suis heureux de la troisième position et ça devrait être du temps chaud aussi demain, donc il faut maintenant utiliser ces données et nous battre pour la victoire ou le podium demain. Je débute la course en pensant au podium car c’est la plus belle place où se trouver le dimanche, mais c’est vrai que les Honda ont un bon rythme – meilleur que le mien-. Mais pourquoi pas avec les informations apprises en EL4, pouvoir faire de bons ajustements."
Johann Zarco évolue actuellement en 5e position du championnat du monde, ex-aequo avec le poleman du jour Cal Crutchlow, et à 8 unités seulement du leader du classement Andrea Dovizioso, qualifié 8e ce samedi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 5 Mai 2018 - 18:05

"Pas les meilleures qualifications" de Márquez, cinquième
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-pas-meilleures-qualifications-1033988/?s=1

Par: Michaël Duforest, Journaliste
Il y a 1 heure

On l'attendait en première ligne, Marc Márquez s'élancera finalement de la cinquième place de la grille de départ du Grand Prix d'Espagne, à Jerez.

"Oui bien sûr, je m'attendais à mieux, l'objectif était d'essayer de nous battre pour la pole position", explique le Champion du monde en titre sans détour, après une séance qualificative où il n'a pas semblé aussi impérial qu'à son habitude.
Si on peut toutefois compter sur un pilote pour voir les points positifs d'une (relative) contre-performance, c'est bien Marc Márquez, qui se satisfait du rythme global montré depuis le début de ce week-end andalou, lui qui a réalisé la meilleure performance aux temps combinés des trois premières séances d'essais libres.
"D'un côté je suis content parce que le rythme était bon, je me sens bien avec la moto, et il sera plus important de bien choisir le pneu arrière [pour la course], pour l'avant on prendra le dur. D'un autre côté, ce n'étaient pas mes meilleures qualifications."

Lire aussi :


Le pilote Honda a expliqué cela par des erreurs lors du premier tour dans chacun de ses deux runs, disputés à chaque fois avec un pneu hard à l'avant et un tendre à l'arrière. L'Espagnol a en effet réalisé trois de ses meilleurs secteurs lors de sa première boucle en pneus neufs, mais n'a jamais réussi à mettre l'ensemble du tour bout à bout pour extraire la performance maximale.
"Le vrai potentiel du pneu était sur le premier tour et avec les deux pneus j'ai fait de grosses erreurs au premier tour et j'ai perdu beaucoup de dixièmes. Cal a eu la bonne stratégie aujourd'hui, et j'ai pensé à faire la même mais ce n'était pas possible car la deuxième moto avait des réglages différents", ajoute Márquez en évoquant le poleman Cal Crutchlow, qui a effectué trois runs courts cet après-midi.
Pour la course de dimanche, en plus du pneu arrière à choisir, il faut également définir la stratégie à utiliser du côté de Marc Márquez. L'Espagnol semble privilégier la rapidité en fin de course, et cela demandera quelques ajustements sur son style de pilotage.

Lire aussi :


"Le style de pilotage ici et la moto changent beaucoup quand vous avez des pneus neufs ou des pneus usés. Il faut comprendre cela, est-ce qu'on sacrifie un peu [la vitesse] avec les pneus neufs pour être mieux en pneus usés, ou l'inverse ? Avec les pneus usés, si vous êtes rapide et constant, c'est le plus important pour la course."
Dernier point à définir pour le pilote Honda officiel, l'utilisation ou non du bras oscillant en carbone de la marque de Tokyo. Les avantages de cette nouvelle pièce sont variables d'une piste à l'autre, mais il semblerait que du côté de Jerez de la Frontera, ce soit un atout dans la manche de l'écurie Repsol Honda.
"Sur ce circuit, on ne sent pas une grande différence mais on dirait qu'on a un peu plus de grip avec les pneus usés [avec le bras oscillant en carbone]. Cet après-midi j'ai utilisé le bras oscillant en carbone car il donne un tout petit peu plus de grip, mais c'est une différence infime. Sur les temps au tour, c'est très petit."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 12:11

Jerez MotoGP Warm Up : 3e chute pour Marc Marquez qui domine ! Pedrosa également au sol !
http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-warm-up-3e-chute-marc-marquez-domine-pedrosa-egalement-sol/
6 mai 2018, Marc Sériau


Ce matin, le ciel limpide semble à l’opposé des petites tensions qui animent actuellement le paddock…
La séance s’annonce intéressante car hier, mis à part Cal Crutchlow qui a su prendre un avantage de 3/10 sur ses petits camarades, tout le monde était sensiblement dans les mêmes chronos, du 2e, Dani Pedrosa, au 9e, Danilo Petrucci.
Le Grand Prix d’Espagne 2018 s’annonce donc passionnant et cette dernière séance d’essais libres nous permettra peut-être de renforcer notre excitation à ce sujet…
Avec 20° dans l’air, la température est agréable mais la piste à 16° reste très fraîche: attention aux chutes !
Voici les références disponibles avant les 20 minutes de ce Warm Up:
Jerez MotoGP™️2017
2018
FP1
1’51.648 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’39.268 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP2
1’39.420 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’38.614 Cal Crutchlow (Voir ici)
FP3
1’38.580 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’37.702 Marc Marquez (Voir ici)
FP4
1’39.467 Marc Marquez (Voir ici)
 1’38.444 Andrea Iannone (Voir ici)
Qualification 1
1’38.919 Andrea Iannone (Voir ici)
 1’38.074 Andrea Dovizioso (Voir ici)
Qualification 2
1’38.249 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’37.653 Cal Crutchlow (Voir ici)
Warm Up
1’39.433 Maverick Vinales (Voir ici)
 1’38.687 Marc Marquez
CoursePedrosa, Marquez, Lorenzo (Voir ici)
Record
1’37.910 Jorge Lorenzo 2015
 1’37.653 Cal Crutchlow 2018
 
À votre avis, qui sont les 2 premiers pilotes à s’aligner en sortie de Pit-lane pour attendre le feu vert ? Tito Rabat et Jorge Lorenzo, comme d’habitude !
Chacun a ses petites préférences en la matière pour essayer d’avoir une piste libre, ces deux là partant quasiment systématiquement devant alors que d’autres préfèrent temporiser et s’élancer dans les derniers, pour les mêmes raisons.
Au niveau pneumatiques, le pneu arrière médium est le choix majoritaire à l’exception d’Andrea Iannone en dur, et de Danilo Petrucci, Esteve Rabat et Álvaro Bautista en tendre.
Pour l’avant, le médium est également plébiscité à l’exception de Jorge Lorenzo, Karel Abraham, Scott Redding, Xavier Siméon et Mika Kallio en tendre.
À la fin du premier tour lancé, Jorge Lorenzo inscrit son nom en haut du tableau en 1’40.044, meilleur chrono qui descend en 1’38.864 au passage suivant sous l’impulsion de Marc Márquez.
Encore deux boucles, et le pilote Honda, bien que gêné par son coéquipier, grappille quelques centièmes en 1’38.803.
A la mi-séance, on trouve Marc Márquez devant Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow, Valentino Rossi, Alex Rins, Danilo Petrucci, Johann Zarco, Andrea Iannone, Aleix Espargaro et Franco Morbidelli.
Jorge Lorenzo est 11e, Dani Pedrosa 15e et Maverick Vinales 24e !
A 6 minutes du drapeau à damiers, Dani Pedrosa bondit à la 2e position tandis que Maverick Vinales se positionne 10e. Johann Zarco remonte 5e.
Marc Márquez poursuit son effort et inscrit un 1’38.687 alors que Andrea Iannone, toujours en pneu dur arrière, ne lui concède que 2 dixièmes.
Marc Márquez subit alors sa 3e chute du week-end, au virage6 et toujours sans aucune gravité.
Jack Miller, qui a également monté un pneu dur à l’arrière comme Andrea Iannone, se propulse 4e.
A la dernière minute, Dani Pedrosa allume les 3 premiers partiels en rouge mais chute également, cette fois au virage numéro 13 et avec une certaine brutalité.
A noter les belles performances de Karel Abraham, 5e, et Franco Morbidelli, 8e.

Crédit photo : MotoGP.com
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 12:15

10 choses à savoir avant le GP d’Espagne

motogp.com a réuni pour vous dix données à connaître en amont de cette quatrième manche du calendrier à Jerez.

Tags MotoGP, 2018, GRAN PREMIO RED BULL DE ESPAÑA

1 - Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) a inscrit la quatrième pole de sa carrière, sa première sur le sec depuis le Grand Prix de République tchèque 2013. Le pilote du team LCR Honda espère à présent succéder à Barry Sheene, dernier Britannique à avoir triomphé après être parti de la pole position.





GP d'Espagne : Un avant-goût de la course MotoGP™️ 05/05/2018
Découvrez tout ce qu'il s'est passé depuis le début du week-end à Jerez.
2 - Quatre pilotes différents se sont élancés en pole lors des quatre premières épreuves du calendrier. La dernière fois qu’une telle situation s’était produite en catégorie reine, c’était en 2009.



En piste avec Crutchlow en qualifications 05/05/2018
Revivez la pole position établie par Crutchlow sur le tracé de Jerez.
3 - Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), vainqueur de la précédente édition du Grand Prix d’Espagne, occupera la deuxième place sur la grille. Jamais deux Honda n’avaient décroché les deux meilleurs temps des qualifications depuis très exactement un an. Deux représentants de la marque japonaise avaient en revanche figuré en première ligne, quelques mois plus tard à Silverstone.



Pedrosa : « De nombreux pilotes ont le rythme » 05/05/2018
Dani Pedrosa s’est adjugé le deuxième temps des qualifications mais l’Espagnol se méfie de ses adversaires pour la course.
4 - Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), meilleur pilote Yamaha des qualifications, s’élancera de la troisième position. Pour la huitième fois consécutive, le Français partira donc de la première ligne.



Zarco : « Nous avons plus de mal avec la chaleur » 05/05/2018
Johann Zarco se disait un peu préoccupé par les températures élevées mais le Français s’élancera tout de même en première ligne.
5 - Jorge Lorenzo (Ducati Team), qui avait inscrit son tout premier podium en rouge sur cette même piste de Jerez la saison passée, s’est vu crédité du quatrième chrono. Il s’agit de sa meilleure performance depuis Valence 2017.
6 - Marc Márquez (Repsol Honda Team) n’avait jamais manqué une première ligne à Jerez, depuis son ascension en MotoGP™️, mais cette fois, le Champion du Monde n’aura pas fait mieux que cinquième.
7 - Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui fait office de meilleur représentant Suzuki, complétera la deuxième ligne. Il tentera d’offrir à la marque japonaise, son troisième podium d’affilée ; ce qui serait une grande première depuis 2008.
8 - Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), septième des qualifications, n’a jamais obtenu de double podium en MotoGP™️.
9 - Comme à Austin, Andrea Dovizioso (Ducati Team) pointera en huitième position sur la grille, sachant que Jerez est une des deux pistes où il n’a jamais enregistré de Top 3 en course.





GP d'Espagne : Les qualifications MotoGP™️ en slow motion 05/05/2018
Retrouvez les meilleurs ralentis du samedi en MotoGP™️ sur le circuit de Jerez.
10 - Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), pilote qui a le plus brillé à Jerez, héritait du 10e temps des qualifications. Il faut remonter à 2012 pour le voir aussi loin sur la grille du Grand Prix d’Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 12:20

Jerez MotoGP : La Commission de sécurité a retenu la leçon Marquez en argentine, la preuve…
6 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-commission-de-securite-a-retenu-lecon-argentine-preuve/

La Commission des Grands Prix s’est réunie à Jerez et elle a décidé de mettre au point certaines choses qui sont apparues lors du dernier et très mouvementé Grand Prix d’Argentine. En fond d’écran, on trouve encore le cas Marc Márquez. Cette fois, ce ne sont pas les dépassements qui sont dans la ligne de mire, mais la saynète de la moto calée à redémarrer…
Une péripétie qui a vu l’officiel Honda pousser sa machine pour la relancer avant de carrément remonter la grille en sens inverse pour se replacer sur sa position de départ… Des images que l’on ne reverra plus, car la Commission a mis les choses au point en détaillant la procédure à suivre dans ce cas : lorsque, après le tour de chauffe, un pilote cale son moteur sur la grille ou a d’autres difficultés, ce dernier doit rester sur la moto et lever un bras.
Tenter de redémarrer la moto sur la grille n’est pas autorisée. Sous la supervision ou l’aide d’un maréchal le pilote quittera la grille pour se rendre dans la voie des stands où ses mécaniciens peuvent fournir une assistance ou, dans, le cas du MotoGP seulement, il peut changer de machine. A bon entendeur…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 12:24

14:00 MotoGP Course 25 tours

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 14:48



Jerez MotoGP Course: Marquez aux anges, Zarco au firmament et les Ducati en enfer

6 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-course-marquez-aux-anges-zarco-firmament-ducati-enfer/

C’est une quatrième manche de MotoGP au moins aussi palpitante que les trois dernières déjà écoulées qui nous attend sur ce tracé de Jerez baigné par un généreux soleil. Le public est plus que présent, le plateau serré comme jamais et les candidats à la victoire nombreux. Au passage, quatre pilotes différents se sont élancés en pole lors des quatre premières épreuves du calendrier. La dernière fois qu’une telle situation s’était produite en catégorie reine, c’était en 2009. C’est Crutchlow qui part de cette pole position et il en est d’autant plus ravi que lors des quatre éditions précédentes, le vainqueur du Grand Prix d’Espagne s’est élancé de la position de pointe…
Les augures sont donc favorables au pilote LCR qui a également le niveau pour bien faire si l’on en juge par le tableau qui résume la situation…










Jerez MotoGP™️2017
2018
FP1
1’51.648 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’39.268 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP2
1’39.420 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’38.614 Cal Crutchlow (Voir ici)
FP3
1’38.580 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’37.702 Marc Marquez (Voir ici)
FP4
1’39.467 Marc Marquez (Voir ici)
 1’38.444 Andrea Iannone (Voir ici)
Qualification 1
1’38.919 Andrea Iannone (Voir ici)
 1’38.074 Andrea Dovizioso (Voir ici)
Qualification 2
1’38.249 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’37.653 Cal Crutchlow (Voir ici)
Warm Up
1’39.433 Maverick Vinales (Voir ici)
 1’38.687 Marc Marquez
CoursePedrosa, Marquez, Lorenzo (Voir ici)
Record
1’37.910 Jorge Lorenzo 2015
 1’37.653 Cal Crutchlow 2018
 
Cal Crutchlow a inscrit la quatrième pole de sa carrière, sa première sur le sec depuis le Grand Prix de République tchèque 2013. Le pilote du team LCR Honda espère à présent succéder à Barry Sheene, dernier Britannique à avoir triomphé après être parti de la pole position. Dani Pedrosa, vainqueur de la précédente édition du Grand Prix d’Espagne, occupera la deuxième place sur la grille. Johann Zarco, meilleur pilote Yamaha des qualifications, s’élancera de la troisième position. Pour la huitième fois consécutive, le Français partira donc de la première ligne.
Jorge Lorenzo, qui avait inscrit son tout premier podium en rouge sur cette même piste de Jerez la saison passée, s’est vu crédité du quatrième chrono. Il s’agit de sa meilleure performance depuis Valence 2017. Enfin, Marc Márquez n’avait jamais manqué une première ligne à Jerez, depuis son ascension en MotoGP, mais cette fois, le Champion du Monde n’aura pas fait mieux que cinquième.
Comme à Austin, Andrea Dovizioso pointera en huitième position sur la grille, sachant que Jerez est une des deux pistes où il n’a jamais enregistré de Top 3 en course. Valentino Rossi, pilote qui a le plus brillé à Jerez, héritait du 10e temps des qualifications. Il faut remonter à 2012 pour le voir aussi loin sur la grille du Grand Prix d’Espagne. Et Yamaha n’a rien gagné depuis déjà treize courses durant lesquelles Honda et Ducati se sont partagés la gloire.
Avec des température frôlant les 40°sur la piste, la question du choix des pneus est cruciale pour les 25 tours à venir. Pendant que l’on tergiverse sur les dernières options possibles, Aprilia fait une annonce sur son moteur…
Au passage, Kallio aussi roulera avec un moteur inédit pour KTM… Crutchlow part avec des durs, Pedrosa en dur et medium et Zarco en full medium. Lorenzo en soft et medium. Bref, on a de tout ! Ces Por Fuera qui vire en tête au premier virage devant Pedrosa, Zarco et Crutchlow qui se fait passer par Marquez à l’entame du second tour. derrière, les deux Suzuki sont en duel avec un Rins devant Iannone. Aleix Espargaro est déjà trahi par son Aprilia…
Au troisième tour, Pedrosa prend la tête et Marquez passe Zarco. Mais Lorenzo résiste et reprend les commandes. Marquez passe alors son équipier sans coup férir dans une manoeuvre osée au virage 11. Dans le peloton, Dovizioso est sixième devant les Suzuki. Rossi est neuvième et Vinales treizième, derrière Morbidelli. Avec les mêmes gommes que Zarco soit en full medium.
Après six tours, Zarco faiblit, manque de peu la chute et se fait passer par Crutchlow, Rins et Dovizioso. Un tour plus tard et c’est Rins qui se retrouve les quatre fers en l’air au virage 11. C’est la troisième chute en quatre courses pour l’Espagnol… Devant, Lorenzo contrôle toujours Marquez et Pedrosa et Crutchlow est à une demi-seconde en embuscade.
Dovi est quatrième en dur medium alors que son équipier en tête à un soft avant. Crutchlow chute au virage 1 après huit tours. La série voulant que le poleman gagne à Jerez s’arrête après quatre ans d’application…
Marquez passe à l’offensive et prend les commandes à la Ducati sous la menace de Pedrosa mais aussi de Dovizioso… qui passe Pedrosa
Pour Yamaha, on note un Zarco cinquième, un Rossi huitième et un Vinales douzième. Abraham chute au virage 1. Le duel est titanesque entre Honda et Ducati. Mais que fera Lorenzo avec Dovizioso ? Ce dernier est plus rapide au chrono que son équipier. Mais Marquez n’arrive pas encore à s’échapper. Lüthi chute.
A mi-course, Marquez accélère le rythme et met donc Dovi sous pression. Mais lui aussi. Il manque chuter mais prend tout de même une marge d’une demi seconde.
Un tour plus tard, la seconde de marge est prise. Dovi reste derrière Lorenzo… Marquez s’envole vers la victoire en collant un demi seconde au tour au groupe Lorenzo Dovizioso et Pedrosa. Dovi porte une attaque sur Lorenzo qui ne lui fait aucun cadeau. Pedrosa en profite un instant mais DesmoDovi revient à la troisième place.
Huit tours du but et Lorenzo gêne clairement Dovizioso. Et c’est le cataclysme. Dovi passe Lorenzo qui veut reprendre l’intérieur sans constater que Pedrosa y est déjà. L’engrenage est impitoyable et les trois pilotes partent au tapis. Un désastre pour Ducati qui laissera des traces car Dovi est furieux.
Marquez file vers la victoire, Zarco est second devant Petrucci Iannone et Miller. Rossi est sixième, Vinales huitième devant Morbidelli meilleur des rookies. Le seul intérêt restant est la bataille pour la troisième place du podium qui oppose Petrucci, Iannone, Rossi et Miller.
Elle revient finalement à Iannone. Petrucci, Rossi et Miller suivent. Vinales est septième. Le naufrage Ducati permet à Yamaha de garder la tête hors de l’eau…
Jerez MotoGP Course: Classement
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 14:53

Jerez commémore Angel Nieto, le plus grand champion espagnol !

6 mai 2018, Marc Sériau
http://www.paddock-gp.com/jerez-commemore-angel-nieto-plus-grand-champion-espag

L’émotion a envahi le circuit de Jerez quand, ce dimanche, Pablo Nieto et Gelete Nieto ont enfourché la Derbi 80cc et la Garelli 125cc de leur père pour faire un tour de piste en son hommage.
A moins d’écrire un livre entier sur celui à qui l’Espagne doit son engouement pour la moto, davantage de mots serait vain face à la hauteur du personnage disparu et regretté, 12 +1 fois Champion du monde.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 15:00

jeusetmatch a écrit:


Jerez MotoGP Course: Marquez aux anges, Zarco au firmament et les Ducati en enfer


6 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/jerez-motogp-course-marquez-aux-anges-zarco-firmament-ducati-enfer/

C’est une quatrième manche de MotoGP au moins aussi palpitante que les trois dernières déjà écoulées qui nous attend sur ce tracé de Jerez baigné par un généreux soleil. Le public est plus que présent, le plateau serré comme jamais et les candidats à la victoire nombreux. Au passage, quatre pilotes différents se sont élancés en pole lors des quatre premières épreuves du calendrier. La dernière fois qu’une telle situation s’était produite en catégorie reine, c’était en 2009. C’est Crutchlow qui part de cette pole position et il en est d’autant plus ravi que lors des quatre éditions précédentes, le vainqueur du Grand Prix d’Espagne s’est élancé de la position de pointe…
Les augures sont donc favorables au pilote LCR qui a également le niveau pour bien faire si l’on en juge par le tableau qui résume la situation…










Jerez MotoGP™️2017
2018
FP1
1’51.648 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’39.268 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP2
1’39.420 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’38.614 Cal Crutchlow (Voir ici)
FP3
1’38.580 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’37.702 Marc Marquez (Voir ici)
FP4
1’39.467 Marc Marquez (Voir ici)
 1’38.444 Andrea Iannone (Voir ici)
Qualification 1
1’38.919 Andrea Iannone (Voir ici)
 1’38.074 Andrea Dovizioso (Voir ici)
Qualification 2
1’38.249 Dani Pedrosa (Voir ici)
 1’37.653 Cal Crutchlow (Voir ici)
Warm Up
1’39.433 Maverick Vinales (Voir ici)
 1’38.687 Marc Marquez
CoursePedrosa, Marquez, Lorenzo (Voir ici)
Record
1’37.910 Jorge Lorenzo 2015
 1’37.653 Cal Crutchlow 2018
 
Cal Crutchlow a inscrit la quatrième pole de sa carrière, sa première sur le sec depuis le Grand Prix de République tchèque 2013. Le pilote du team LCR Honda espère à présent succéder à Barry Sheene, dernier Britannique à avoir triomphé après être parti de la pole position. Dani Pedrosa, vainqueur de la précédente édition du Grand Prix d’Espagne, occupera la deuxième place sur la grille. Johann Zarco, meilleur pilote Yamaha des qualifications, s’élancera de la troisième position. Pour la huitième fois consécutive, le Français partira donc de la première ligne.
Jorge Lorenzo, qui avait inscrit son tout premier podium en rouge sur cette même piste de Jerez la saison passée, s’est vu crédité du quatrième chrono. Il s’agit de sa meilleure performance depuis Valence 2017. Enfin, Marc Márquez n’avait jamais manqué une première ligne à Jerez, depuis son ascension en MotoGP, mais cette fois, le Champion du Monde n’aura pas fait mieux que cinquième.
Comme à Austin, Andrea Dovizioso pointera en huitième position sur la grille, sachant que Jerez est une des deux pistes où il n’a jamais enregistré de Top 3 en course. Valentino Rossi, pilote qui a le plus brillé à Jerez, héritait du 10e temps des qualifications. Il faut remonter à 2012 pour le voir aussi loin sur la grille du Grand Prix d’Espagne. Et Yamaha n’a rien gagné depuis déjà treize courses durant lesquelles Honda et Ducati se sont partagés la gloire.
Avec des température frôlant les 40°sur la piste, la question du choix des pneus est cruciale pour les 25 tours à venir. Pendant que l’on tergiverse sur les dernières options possibles, Aprilia fait une annonce sur son moteur…
Au passage, Kallio aussi roulera avec un moteur inédit pour KTM… Crutchlow part avec des durs, Pedrosa en dur et medium et Zarco en full medium. Lorenzo en soft et medium. Bref, on a de tout ! Ces Por Fuera qui vire en tête au premier virage devant Pedrosa, Zarco et Crutchlow qui se fait passer par Marquez à l’entame du second tour. derrière, les deux Suzuki sont en duel avec un Rins devant Iannone. Aleix Espargaro est déjà trahi par son Aprilia…
Au troisième tour, Pedrosa prend la tête et Marquez passe Zarco. Mais Lorenzo résiste et reprend les commandes. Marquez passe alors son équipier sans coup férir dans une manoeuvre osée au virage 11. Dans le peloton, Dovizioso est sixième devant les Suzuki. Rossi est neuvième et Vinales treizième, derrière Morbidelli. Avec les mêmes gommes que Zarco soit en full medium.
Après six tours, Zarco faiblit, manque de peu la chute et se fait passer par Crutchlow, Rins et Dovizioso. Un tour plus tard et c’est Rins qui se retrouve les quatre fers en l’air au virage 11. C’est la troisième chute en quatre courses pour l’Espagnol… Devant, Lorenzo contrôle toujours Marquez et Pedrosa et Crutchlow est à une demi-seconde en embuscade.
Dovi est quatrième en dur medium alors que son équipier en tête à un soft avant. Crutchlow chute au virage 1 après huit tours. La série voulant que le poleman gagne à Jerez s’arrête après quatre ans d’application…
Marquez passe à l’offensive et prend les commandes à la Ducati sous la menace de Pedrosa mais aussi de Dovizioso… qui passe Pedrosa
Pour Yamaha, on note un Zarco cinquième, un Rossi huitième et un Vinales douzième. Abraham chute au virage 1. Le duel est titanesque entre Honda et Ducati. Mais que fera Lorenzo avec Dovizioso ? Ce dernier est plus rapide au chrono que son équipier. Mais Marquez n’arrive pas encore à s’échapper. Lüthi chute.
A mi-course, Marquez accélère le rythme et met donc Dovi sous pression. Mais lui aussi. Il manque chuter mais prend tout de même une marge d’une demi seconde.
Un tour plus tard, la seconde de marge est prise. Dovi reste derrière Lorenzo… Marquez s’envole vers la victoire en collant un demi seconde au tour au groupe Lorenzo Dovizioso et Pedrosa. Dovi porte une attaque sur Lorenzo qui ne lui fait aucun cadeau. Pedrosa en profite un instant mais DesmoDovi revient à la troisième place.
Huit tours du but et Lorenzo gêne clairement Dovizioso. Et c’est le cataclysme. Dovi passe Lorenzo qui veut reprendre l’intérieur sans constater que Pedrosa y est déjà. L’engrenage est impitoyable et les trois pilotes partent au tapis. Un désastre pour Ducati qui laissera des traces car Dovi est furieux.
Marquez file vers la victoire, Zarco est second devant Petrucci Iannone et Miller. Rossi est sixième, Vinales huitième devant Morbidelli meilleur des rookies. Le seul intérêt restant est la bataille pour la troisième place du podium qui oppose Petrucci, Iannone, Rossi et Miller.
Elle revient finalement à Iannone. Petrucci, Rossi et Miller suivent. Vinales est septième. Le naufrage Ducati permet à Yamaha de garder la tête hors de l’eau…
Jerez MotoGP Course: Classement
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 15:14

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 15:18

Il y a 18 minutes

Marc Márquez a repris les commandes du championnat 2018 des mains d'un Andrea Dovizioso à terre en remportant le GP d'Espagne, devant Johann Zarco et Andrea Iannone.

https://fr.motorsport.com/motogp/news/course-marquez-clash-ducati-pedrosa-1034284/

C’est par 24°C dans l’air et 40°C en piste que le plateau MotoGP, mené par le poleman Cal Crutchlow (LCR Honda) s’est lancé à l’assaut du holeshot au premier virage, celui-ci revenant à un Jorge Lorenzo explosif depuis la quatrième position de la grille, tandis que Crutchlow voyait Dani Pedrosa et Johann Zarco lui passer devant également.
Déterminé à ne pas laisser le trio prendre ses aises devant, Marc Márquez, parti P5 sur la grille, faisait à son tour sauter le Britannique au terme du premier tour, devant les deux Suzuki d'Álex Rins et Andrea Iannone séparées par Andrea Dovizioso, avant de prendre le meilleur sur Zarco à l’abord du troisième passage.  
Un troisième passage voyant Lorenzo -seul homme ayant choisi le pneu avant tendre- aborder une courbe trop large et manquer de laisser le commandement à Pedrosa, tandis que Márquez passait dans un trou de souris et prenait le meilleur sur son équipier Repsol Honda dans le Virage 11.
Avec 20 tours à parcourir, un Dovizioso en dur-medium continuait à se placer en position de spectateur de la bataille aux avant-postes, tandis que Zarco, visiblement en délicatesse avec son avant medium, devait céder face à l’Italien avant de se faire passer par Rins en évitant la chute sur un freinage large. Une position que le Français reprendra cependant vite, le pilote espagnol de l’équipe Suzuki finissant à terre pour la troisième fois en quatre courses quelques secondes plus tard.

Le poleman à terre, le top 4 dans une demi-seconde
Contenant Márquez avec 0’2 d’avance sur les deux Honda d’usine, Lorenzo continuait à avaler la piste en tête lorsque Crutchlow finissait à terre à son tour, suite à une perte de contrôle comme on en a vu énormément ce week-end, dans le délicat premier virage.
C’est dans le huitième passage que Márquez prenait la décision de plonger à l’intérieur de Lorenzo pour prendre les commandes de la course dans le virage…Lorenzo, laissant à Pedrosa et Dovizioso l’obligation de tenter de passer à leur tour le pilote Ducati pour ne pas laisser l’écart se creuser irrémédiablement. Peu auraient misé sur la capacité du leader du championnat du monde italien à venir se mêler à la lutte pour le podium en début de week-end, mais un block-pass implacable sur Pedrosa lui permettait de prendre la roue de son équipier auteur du holeshot.
Derrière ce groupe, les écarts se creusaient 1’7s par 1’7s, avec un Zarco décroché en 5ème position, devant Iannone et un Petrucci emmenant Rossi dans sa roue.
Marquez passe à l’attaque à mi-course
Avec 0’3s d’avance sur Lorenzo à la mi-course, Marquez laissait le soin aux Ducati et Pedrosa de tenter de tenter de maintenir son rythme, tout en ménageant ses pneumatiques (dur-medium) pour la fin de course.
L’Espagnol passait à côté de la punition en passant près de la chute après une glissade sur des graviers laissés par la Honda VDS de Luthi. Rattrapant sa machine dans un style "rodéo" spectaculaire en pleine courbe, il parvenait néanmoins à creuser l’écart de manière implacable et abordait le 14ème passage avec 1’1s d’avance.
Impatient derrière Lorenzo, pendant que Márquez enfonçait le clou avec le meilleur tour en course et faisait passer son avance au-dessus des 2 secondes, Dovizioso choisissait le dernier virage pour porter une attaque sur son équipier, manquant d’embarquer la roue de celui-ci d’un rien au freinage, et laissant finalement Pedrosa prendre le dessus… seulement le temps de la ligne droite des stands.

Désastre pour Ducati et Pedrosa, Marquez seul devant!
A six tours de l'arrivée, le bouchon Lorenzo sautait avec fracas dans une incroyable manœuvre mettant à terre les trois poursuivants d’un coup! Sur un dépassement propre de Dovizioso sur Lorenzo poussant l’Espagnol à refermer fortement l’angle vers l’intérieur de la courbe, Pedrosa, à la corde, entrait au contact du #99 et réalisait un spectaculaire highside. Dovi passait à la trappe par effet collatéral, ne pouvant éviter un Lorenzo désarçonné.
Les trois pilotes à terre, une soudaine lutte pour le podium s’ouvrait, 10 secondes derrière Márquez, entre Iannone (3è), Petrucci (4è), Rossi (5è) et Miller (6è), tandis que Zarco évoluait à une confortable seconde place, 6s derrière le commandement et 4s devant la troisième place !

Miller (dur-dur) s’offrait Rossi avant d’aborder les 5 derniers tours, tandis que Petrucci prenait le meilleur sur Iannone dans le virage 6.
Les derniers tours de course seront d’une sérénité absolue pour un Márquez concentré sur le fait de rallier l’arriver aisément devant Zarco, tandis que Rossi reprenait la 5e place à Miller à deux tours de l’arrivée et sauvait quelques points inespérés avec une Yamaha d’usine peu à son aide à Jerez mais disposant étonnement de rythme en toute fin de course.
Le harcèlement de Iannone sur Petrucci pour la dernière marche du podium à deux tours du drapeau à damier portait ses fruits, permettant au #29 de contrôler le rythme jusqu’à l’arrivée pour sabrer le champagne pour la seconde fois consécutive.

Márquez seul en tête du championnat

La performance du jour permet à Márquez de prendre les commandes du championnat avec 70 points; 22 de plus que Johann Zarco, désormais second. Malgré une anonyme septième position, Vinales évolue avec 50 points en troisième place, devant le trip italien Iannone/Dovizioso/Rossi.
"C'est une belle victoire avec ces fans incroyables", s'est réjoui le champion en titre. "J'étais convaincu avant la course que je pouvais gagner, je l'ai dit hier aussi : je n'avais pas fait le meilleur tour en qualifs. Aujourd'hui, j'ai été intelligent, je savais que mon équipier était peut-être aussi fort, si ce n'est plus fort. La course est longue, et il fallait gérer".

Grand Prix d'Espagne - Course

[th]P.[/th][th]Pilote[/th][th]Moto[/th][th]Écart[/th]
1 Marc Márquez Honda41:39.678
2 Johann Zarco Yamaha5.241
3 Andrea Iannone Suzuki8.214
4 Danilo Petrucci Ducati8.617
5 Valentino Rossi Yamaha8.743
6 Jack Miller Ducati9.768
7 Maverick Viñales Yamaha13.543
8 Álvaro Bautista Ducati14.076
9 Franco Morbidelli Honda16.822
10 Mika Kallio KTM19.405
11 Pol Espargaró KTM21.149
12 Takaaki Nakagami Honda21.174
13 Bradley Smith KTM21.765
14 Tito Rabat Ducati22.103
15 Scott Redding Aprilia36.755
16 Hafizh Syahrin Yamaha41.861
17 Xavier Siméon Ducati49.241
18 Karel Abraham Ducati1 tour
  Jorge Lorenzo DucatiAbandon
  Andrea Dovizioso DucatiAbandon
  Dani Pedrosa HondaAbandon
  Cal Crutchlow HondaAbandon
  Thomas Lüthi HondaAbandon
  Álex Rins SuzukiAbandon
  Aleix Espargaró ApriliaAbandon
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 15:33


Officiel : Zarco chez KTM jusqu'en 2020


https://fr.motorsport.com/motogp/news/zarco-ktm-contrat-2020-1033027/
Par: Willy Zinck,  Journaliste
2018-05-03

Il ne manquait plus qu'une confirmation officielle, et c'est chose faite en préambule du Grand Prix d'Espagne : Johann Zarco roulera sous les couleurs du constructeur autrichien lors des deux prochaines saisons.

C'est fait ! Après de nombreuses tractations sur le point de chute du Français pour l'an prochain, on peut désormais dire de façon officielle que Johann Zarco pilotera pour KTM à compter de 2019.
Devant ses débuts tonitruants dans la catégorie – il est déjà crédité de trois pole positions en 21 courses depuis le Qatar 2017 –, le Cannois avait été pressenti dans un certain nombre d'équipes.
Mais comme nous vous l'indiquions il y a une dizaine de jours, c'est donc bien avec la marque autrichienne, qui elle aussi a fait ses débuts, en tout cas en qualité de constructeur, l'an dernier – et suivant une trajectoire de performance également ascendante – que Zarco va continuer d'écrire sa belle histoire avec le MotoGP.

Voir aussi :


Il faut dire que les deux parties regorgent d'ambitions, comme en témoigne le rythme de développement effréné observé par la RC16 depuis 2017, mais aussi les coups d'éclat – le terme est-il d'ailleurs encore adapté, tant cela devient finalement régulier ? – du numéro 5 depuis ses débuts en fanfare dans la catégorie reine.
"Ma carrière continuera là où tout a commencé, de la Red Bull Rookies Cup à la conquête du titre MotoGP", a écrit Johann Zarco sur les réseaux sociaux. "Je rejoins KTM Racing pour les deux prochaines années. Très heureux de monter sur cette KTM avec laquelle nous partageons les mêmes ambitions : Ready to race !"

"Nous avons toujours eu un bon contact avec Johann, et ce depuis la Red Bull Rookies Cup. Nous avons soutenu le projet Moto2 à travers WP et notre team manager en Moto3, Aki Ajo, est un bon ami à lui. Nous avons aussi une bonne relation avec son manager Laurent Fellon", souligne Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport. "Réaliser cela a été un effort de groupe. Il nous a fallu croire en notre capacité à concevoir une moto gagnante et Johann ne viendrait pas s'il ne voyait pas et ne sentait pas cette confiance. Nous sentons à présent que nous avons une réelle responsabilité pour faire en sorte que ce package soit suffisamment fort afin qu'il puisse maintenir le niveau qui est le sien. C'est notre grand objectif."

Un duo Zarco-Espargaró

Avec cette nouvelle annonce, la deuxième de la part de KTM cette semaine après celle faite hier de la prolongation de Pol Espargaró pour deux années supplémentaires chez les Oranges, le line-up de la marque de Mattighofen est donc désormais connu.

Lire aussi :


Une nouvelle pièce – probablement maîtresse, celle-ci – qui vient donc s'imbriquer dans le puzzle du grand projet du constructeur autrichien, qui va sans doute faire de Zarco son fer de lance pour aller chercher le titre à moyen terme.
"Il est clair que nous voulons franchir un autre cap en MotoGP", poursuit Pit Beirer. "Les deux premières années, il s'agissait de construire le projet et de faire en sorte que tout fonctionne. Vous voulez toujours avoir les meilleurs pilotes à bord et il est évident que le fait que Johann batte les pilotes factory au guidon d'une machine satellite et qu'il se qualifie régulièrement en première ligne signifie qu'il est un solide compétiteur, avec un esprit fort. Je suis convaincu qu'en ayant un pilote comme Johann avec nous nous pouvons atteindre la prochaine étape."
Avant cela, il sera important pour le Rookie de l'année 2017 de confirmer cette saison. Pour l'instant, il est loin de décevoir avec une pole au Qatar en ouverture du championnat, et deux batailles pour la victoire, sur ce même circuit ainsi qu'en Argentine.
Ce week-end, ses performances seront à scruter avec attention à Jerez, alors que l'an dernier il y avait fait des étincelles en course, en pointant un temps en tête de course au nez et à la barbe des Honda, avant de devoir rétrograder tout en assurant une quatrième place – son premier résultat devant les deux Yamaha officielles de Valentino Rossi et Maverick Viñales.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Dim 6 Mai 2018 - 15:39

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Mar 8 Mai 2018 - 9:26

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Mar 8 Mai 2018 - 9:36

GRAND PRIX D'ESPAGNE-JEREZ
LES VAINQUEURS- MARQUEZ-ZARCO-IANONNE

-http://www.msports.fr/wp-content/uploads/2018/05/podium_jerez_2018.jpg

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 12 Mai 2018 - 11:12

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 12 Mai 2018 - 11:20

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 52296
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   Sam 12 Mai 2018 - 14:06

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ESPAGNE 2018
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: