UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mar 15 Mai 2018 - 9:30

MotoGP 2018 courses de championnat

Date Événement Circuit Live Texte


2018-03-16 à 03-18 GP du Qatar Losail International Circuit
 2018-04-06 à 04-08 GP d'Argentine Autodromo Termas de Rio Hondo
 2018-04-20 à 04-22 GP des Amériques Circuit of the Americas
 2018-05-04 à 05-06 GP d'Espagne Circuito de Jerez
2018-05-18 à 05-20 GP de France Le Mans Circuit Bugatti
2018-06-01 à 06-03 GP d'Italie Mugello
2018-06-15 à 06-17 GP de Catalogne Circuit de Barcelona-Catalunya
2018-06-29 à 07-01 GP des Pays-Bas Assen
2018-07-13 à 07-15 GP d'Allemagne Sachsenring
2018-08-03 à 08-05 GP de République Tchèque Brno Circuit
2018-08-10 à 08-12 GP d'Autriche Red Bull Ring
2018-08-24 à 08-26 GP de Grande-Bretagne Silverstone
2018-09-07 à 09-09 GP de Saint-Marin Misano
2018-09-21 à 09-23 GP d'Aragón Motorland Aragon
2018-10-05 à 10-07 GP de Thaïlande Chang International Circuit
2018-10-19 à 10-21 GP de Japon Twin Ring Motegi
2018-10-26 à 10-28 GP d'Australie Phillip Island Grand Prix Circuit
2018-11-02 à 11-04 GP de Malaisie Sepang International Circuit
2018-11-16 à 11-18 GP de Valence Valencia


Dernière édition par jeusetmatch le Mer 16 Mai 2018 - 6:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mar 15 Mai 2018 - 9:38

Márquez : Avec Zarco, "Yamaha a perdu un grand pilote"
  https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-zarco-yamaha-grand-pilote-1037481
   






Get alerts
Par: Germán García Casanova,  Journaliste
Co-auteur: Léna Buffa,  Responsable Moto
hier à 12:28

Le leader du championnat reste sur ses gardes face à Johann Zarco, son plus proche poursuivant avant le GP de France.

En remportant la course de Jerez, Marc Márquez a pris la tête du championnat pour la première fois de l'année, au détriment d'un Andrea Dovizioso descendu au cinquième rang. Et alors que les écarts étaient excessivement réduits avant le GP d'Espagne, ce second succès consécutif du défenseur de la couronne a eu un impact immédiat : ils ne sont plus dix, mais désormais cinq à se tenir dans un mouchoir de 25 points, équivalents à une victoire.
Le plus proche poursuivant de l'Espagnol est à ce jour Johann Zarco, distancé de 12 points. Pour trouver trace de ceux qui, sur le papier, semblaient les plus à même de se battre pour le titre face à Márquez, il faut déjà descendre bien plus bas : Viñales est à 20 points, Dovizioso à 24, Rossi à 30 et Pedrosa à 52.
Pour autant, le numéro 93 ne veut pas verser dans un excès d'optimisme prématuré. "Je ne me fie pas à cette situation, car il reste encore beaucoup de courses – quinze, puisqu'il y en a une de plus que l'année dernière", rappelait-il avant de quitter Jerez. "On a pu voir que les Ducati étaient beaucoup plus proches que l'année dernière ici et, sur chaque piste, c'est incroyablement égalitaire."

Lire aussi :


Un championnat très disputé, dans lequel Johann Zarco parvient à garder la tête hors de l'eau avec brio, en dépit du fait qu'il ne fait pas partie (pour l'instant) des 12 pilotes factory du plateau. Et cette menace représentée par le Français n'est en aucun cas surprenante aux yeux de Márquez. "Je l'ai dit avant le Qatar : Zarco sera l'un des adversaires pour le championnat. Sans faire beaucoup de bruit, il est deuxième à 12 points. Il est là, et maintenant on va au Mans, où il a été très rapide l'année dernière."
Les points ne sont pas le seul élément d'analyse des forces en présence : il y avait aussi de quoi être interpellé par le retard des pilotes officiels Yamaha à l'arrivée de la course andalouse, Rossi ayant coupé la ligne à 8"7 du vainqueur, et Viñales à 13"5. Zarco a quant à lui concédé 5"2 à Márquez sur cette première course européenne. "Encore une fois, Zarco est devant sur pratiquement toutes les courses, ou beaucoup d'entre elles. Même si c'est bon pour nous, je crois que Yamaha a perdu un grand pilote et qu'il est parti chez KTM", remarquait le Catalan.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mar 15 Mai 2018 - 9:41


MotoGP Video : La lourde chute de Marc Marquez aux tests du Mugello !
12 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/motogp-video-lourde-chute-de-marc-marquez-aux-tests-mugello/

Les derniers tests du Mugello ont été présentés comme une formalité consommée, et notamment par le team Repsol Honda. Marc Márquez en tête a sobrement signalé sur son réseau social que ces essais avaient été bouclés avec le sentiment du devoir accompli. Le Champion du Monde s’y est même dit heureux… Et pourtant, il n’est pas parti d’Italie aussi fringant qu’il y était arrivé.
La preuve avec ces images qui bougent et qui trahissent une lourde chute de l’officiel Honda. On ne voit que la fin de l’accident et, surtout, un Marc Márquez sonné et qui se tient la main droite. Il a eu besoin d’un certain temps en bord de piste pour recouvrer ses esprits et finalement repartir vers son stand comme passager du scooter d’un commissaire.
Officiellement, l’équipier de Dani Pedrosa ne souffre d’aucune blessure. Et il reste du temps avant de retourner au charbon au Mans. Mais cette fois, l’Espagnol a accusé le coup sur un tracé où, en 2013, il s’était offert une cabriole à 337.9 km/h…
Marc Marquez’s CRASH | TEST MUGELLO DAY 1
https://www.youtube.com/channel/UCP3VtoRdbQ_qpPUI5W3fBjg
Ajoutée le 10 mai 2018

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mar 15 Mai 2018 - 9:45

MotoGp | TEST DAY 1 | Mugello | Dry & Raining Sessions + Marc Marquez’s Crash | PURE SOUN

Cristian Bianchi
Ajoutée le 11 mai 2018
https://www.youtube.com/channel/UCP3VtoRdbQ_qpPUI5W3fBjg

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 6:41

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 6:43

Par: Léna Buffa, Responsable Moto
hier à 15:50

L'heure du Grand Prix de France a sonné ! Rendez-vous cette semaine au Mans pour un des événements les plus attendus de la saison MotoGP.

https://fr.motorsport.com/motogp/news/programme-horaires-grand-prix-france-1037601/?v=12&s=1&tr=1481&trm=1

Après l'Andalousie, la saison européenne du MotoGP se poursuit en France et, comme le veut la tradition, c'est plus précisément dans la Sarthe que le rendez-vous est donné pour l'épreuve tricolore du Championnat du monde.
Construit en 1965 et hôte de son premier Grand Prix de France en 1969, le circuit Bugatti accueille l'élite mondiale sans interruption depuis 2000, après une parenthèse (1996-1999) consécutive au grave accident d'Alberto Puig. Et le succès est de plus en plus au rendez-vous, à en croire les records de fréquentation battus l'an dernier, avec plus de 105'000 spectateurs le dimanche et plus de 204'000 sur l'ensemble du week-end.

En images :


D'une longueur de 4,185 km, le tracé impose neuf virages à droite et cinq à gauche, parcourus à vitesses basses et entrecoupés de courtes lignes droites. Son caractère stop-and-go fait la part belle aux freinages, à la maniabilité et aux réaccélérations plus qu'aux vitesses de pointe, dont le record compte 38,3 km/h de moins que celui du Mugello, où le MotoGP fera étape après la Sarthe. Nouveauté cette année, la ligne de départ est positionnée 145 m plus loin afin d'offrir un meilleur point de vue aux spectateurs.
Le public manceau retrouvera en piste les trois catégories du Championnat du monde, mais aussi le Moto3 espagnol (CEV) et l'International Bridgestone Handy Race, qui a tant séduit l'an dernier pour sa première édition sur le circuit Bugatti. Une démonstration de MotoE sera par ailleurs proposée avant le départ de la course MotoGP.
Rappelons enfin que les courses sont cette année légèrement réduites : celle du MotoGP passe de 28 à 27 tours, celle du Moto2 de 26 à 25 tours et celle du Moto3 de 24 à 22 tours. Les horaires, eux, ne changent pas pour ces trois catégories.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 6:47



MotoGP HJC Grand Prix de France : Márquez peut avoir la peau de Stoner !
15 mai 2018, André Cazeneuve


Après une entame de saison émaillée par des incidents, Marc Márquez a repris son rythme de croisière depuis l’échéance d’Austin. Entendez-là par-là qu’il enfile à nouveau les victoires comme d’autres les perles. Il s’est installé à sa place préférée dans la course au titre, soit la première, et s’il jure ne pas regarder les statistiques, qu’immanquablement, il affole, il ne peut les ignorer. Ainsi, si à Jerez il s’est offert le scalp de Mike Hailwood, au Mans, ce week-end, il pourrait bien avoir la peau de Casey Stoner
C’est du nombre de victoires dans la catégorie reine des Grands dont il s’agit ici. L’officiel Honda est insatiable. En Espagne, il a porté sa moisson de succès à 37 et au Mans, il pourrait l’élever à 38, ce qui le mettrait au niveau d’un certain Casey Stoner. Le coéquipier de Dani Pedrosa, à 25 ans, compte 63 réalisations absolues. Avec ses actuelles 37 concrétisations en MotoGP sur 94 départs, son taux de réussite est de 39.3%.

Au passage, depuis Austin, il est entré dans le club fermé des pilotes s’affirmant imbattables sur un tracé particulier.
Il compte ainsi six succès à Austin, ce qui le met au niveau des Australiens Doohan et Stoner.
Encore en activité, il peut penser à la série des neuf visites sans défaite d’Agostini réalisée entre 1965 et 1973 sur le tracé d’Imatra.
L’an passé, cependant, Marc Márquez avait chuté sur le tracé du Bugatti…
Classement des pilotes les plus victorieux en catégorie reine :

  1. Valentino Rossi 89 victoires
  2. Giacomo Agostini 68
  3. Mick Doohan 54
  4. Jorge Lorenzo 44
  5. Casey Stoner 38
  6. Mike Hailwood 37
  7. Marc Márquez 37
  8. Eddie Lawson 31
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 6:52



Johann Zarco Grand Prix de France 2018

Paddock GP
https://www.youtube.com/channel/UCBlYNkCyz-7Ew7jJASXaGIA
Ajoutée le 14 mai 2018


15 mai 2018, Marc Sériau

Le circuit du Mans accueillait hier matin la traditionnelle conférence de presse du Grand Prix de France, à quelques jours du coup d’envoi de l’épreuve française du Championnat du Monde MotoGP.
L’occasion de saluer l’engagement de la Fédération Française de Motocyclisme et de son Président Jacques Bolle, de rappeler l’importance du travail collaboratif avec l’Automobile Club de l’Ouest en présence de son Président Pierre Fillon et d’évoquer l’investissement des collectivités, Ville du Mans, Conseil départemental de la Sarthe et Conseil régional des Pays de la Loire qui contribuent au bon déroulement de cette épreuve.
Cette conférence de presse était ensuite l’occasion pour Claude Michy, promoteur de l’épreuve, de rappeler tout ce que l’organisation du Grand Prix de France met en place pour accueillir les spectateurs dans les meilleures conditions :
Autoroutes gratuites pour les motards, Parking gardés, Consigne casque, Baladeur et Programme officiel distribués gratuitement, Fan Zone AMV, Rencontre avec les pilotes, Show mécanique, concerts, … et + de 30 000 € de lots à gagner cette année.
Intervention en direct de Johann Zarco :
Enfin, cette conférence de presse s’est terminée avec l’intervention en visio-conférence du pilote français Johann Zarco. En pleine préparation avant d’arriver sur “son” Grand Prix, Johann Zarco a ainsi pu s’exprimer sur son excellent début de saison (actuellement 2ème du Championnat du Monde derrière Marc Marquez), son rapport avec le circuit du Mans et le fait que sa Yamaha se prête très bien à ce genre de circuit, et sur son envie de décrocher sa première victoire en MotoGP ce week-end au Mans.
Notre téléphone portable traînait par là…
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 6:56


MotoGP HJC Grand Prix de France : Même Randy De Puniet sera sur la piste !
15 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/motogp-hjc-grand-prix-de-france-meme-randy-de-puniet-sera-piste/
La grande fête nationale des Grands Prix moto est prévue pour ce week-end au Mans et il n’est pas un compatriote qui ne voudra rater ce feu d’artifice mécanique. Les pilotes Johann Zarco et Fabio Quartararo seront sur la brèche, tout comme Jules Danilo. Mais il y aura aussi une séquence souvenir qui voudra électriser un peu plus l’assistance avec un Randy De Puniet qui enverra les watts.
Au sens propre qui plus est car l’ancien pilote de Grand Prix entre 1998 et 2014; avant de s’adonner au Superbike et à l’Endurance, sera celui qui fera rouler la Energica Ego Corsa. Soit la machine électrique qui constituera la grille de départ de la FIM Enel MotoE World Cup, dont la première saison s’ouvrira en 2019.
La démonstration du tricolore de 37 ans sur les 4.2 km du tracé Bugatti se fera le samedi 20 mai à 13h20. Sur cette expérience à venir, il commente : « au cours de ma carrière j’ai piloté beaucoup de motos mais encore jamais une électrique. C’est pour ça que je suis impatient de grimper sur cette Energica Ego Corsa et me faire une idée de ce qu’elle représente. Je suis heureux d’avoir été sollicité pour ces tours de démonstration, et d’abord parce qu’ils se feront devant mon public. J’espère que la météo sera clémente, ce qui n’est jamais évident au Mans ! »
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 6:59


HJC Grand Prix de France : Les photos du lundi…
15 mai 2018, Marc Sériau


La nouvelle ligne de départ, les premières hospitalities qui commencent à s’installer, un soleil bien pâle mais qui ne fera que se renforcer jusqu’à ce week-end, c’était l’ambiance paddock du lundi…
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 7:02

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 7:05

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 13:50


MotoGP HJC Grand Prix de France : Rossi et Márquez vont se retrouver en conférence de presse !
16 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/motogp-hjc-grand-prix-de-france-rossi-marquez-se-retrouver-conference-de-presse/


Cette cinquième manche du Championnat du Monde MotoGP sera très attendue, tant sur la piste que dans les coulisses. Sur le bitume du Bugatti, on attendra de voir le héros de tout un pays en la personne de Johann Zarco. Mais, dans les coulisses, il y aura aussi des choses intéressantes, à tel point que le spectacle dans la Sarthe pourrait bien commencer dès jeudi, lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant meeting. En effet, pour la première fois depuis l’Argentine, Marc Márquez et Valentino Rossi se retrouveront face à face, tandis que les autres invités devraient aussi avoir des choses à dire…
Le Doctor et MM93 vont donc être à nouveau réunis lors d’une conférence de presse officielle. Depuis Termas de Rio Hondo et les incidents qui s’y sont produits, déchaînant les passions, les organisateurs avaient pris soin d’éloigner l’officiel Honda et la légende vivante Yamaha. La France sera donc terre de retrouvailles. Et de réconciliation ? Voire ! Tout dépendra, aussi, de l’assistance réunie à cette occasion. Aura-t-on droit à de vraies questions ?


Il faut l’espérer, car les autres invités auront aussi des choses à dire. Zarco sur son rendez-vous national, certes, mais aussi Dovizioso sur son avenir et son humeur depuis le gâchis de Jerez. Une position qui intéressera beaucoup Andrea Iannone et Danilo Petrucci qui ne sont pas les derniers à observer ce qui se passe chez Ducati, tout en étant prêts à sauter sur la moindre occasion pour présenter leur CV aux rouges…
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 13:53


MotoGP Valentino Rossi : « Le 10ème titre? Je sais que c’est difficile, mais j’ai décidé d’essayer »
16 mai 2018, Corsedimoto
http://www.paddock-gp.com/motogp-valentino-rossi-10eme-titre-sais-cest-difficile-jai-decide-dessayer/


De Luigi Ciamburro / Corsedimoto.com
Valentino arrive au Mans après avoir eu de la chance avec sa cinquième place à Jerez, suite à un week-end qui a mis en évidence toutes les difficultés de la Yamaha M1 et l’incapacité à trouver les solutions aux problèmes qui ont émergés il y a tout juste un an. Si à ce moment-là l’attention des techniciens était focalisée sur le cadre, à présent le travail de la maison d’Iwata se concentre sur l’électronique. Maintenant que le problème est connu, il reste à trouver comment le résoudre, mais il faudra certainement des mois, peut-être un championnat entier. Et le champion de Tavullia, à 39 ans passés, sait que le temps presse et qu’il risque de ne pas pouvoir tenter jusqu’à la fin d’aller chercher ce dixième titre mondial dont il rêve.


CONTRAT ET RÊVE – A Jerez, à l’occasion de l’inauguration du nouveau motorhome Yamaha, le Doctor a donné une interview à Gavin Emmett pour BT Sport. « Ce qui est le plus important pour moi c’est de ne jamais arrêter. Je pense que tout serait plus difficile si je m’arrêtais. En continuant à travailler dur, je maintiens mon rythme. » Beaucoup étaient prêts à parier qu’il ferait ses adieux au Championnat du Monde à la fin de 2018, mais le champion de Tavullia a renouvelé pour deux ans ce qui sera surement son dernier contrat dans la catégorie reine. « Cette décision n’a pas été facile. Cette fois c’était plus difficile, car c’est peut-être le dernier contrat et après celui-ci il n’y en aura pas d’autres. » Ce qui l’a poussé à faire ce choix c’est son rêve du dixième titre : « Je sais que c’est difficile, mais j’ai décidé d’essayer. Il faut affronter des défis compliqués, et beaucoup de choses dépendent de la moto. Ce que j’aime c’est la sensation que j’ai lorsque j’arrive sur un week-end de course, quand je gagne ou que je réussis à monter sur le podium. »
MÁRQUEZ ET L’ÉLECTRONIQUE – On se souviendra de la saison 2018 pour ce qu’il s’est passé en Argentine, le choc en piste et après la course entre Valentino Rossi et Marc Márquez. Impossible de ne pas lui poser une question sur cette histoire : « Nous avons un peu parlé à Austin, je lui ai dit ce que je pensais et il a fait de même. » Pas le temps de s’attarder sur cette guerre psychologique qui sert peu en terme de résultats et de points. Il faut faire pression sur Yamaha afin de réduire l’écart électronique : « La moto de l’an dernier n’était pas bonne, l’équilibre n’était pas juste. Sur certains tracés la moto était compétitive, mais sur les circuits européens nous avions beaucoup de mal. L’électronique est un problème. » A présent la supériorité de Honda et de Ducati sur ce point semble être un éternel refrain : « Pour moi la M1 de 2018 est une bonne moto, mais nous avons du mal avec l’électronique. »
Lire l’article original sur Corsedimoto.com
Auteur : Luigi Ciamburro
 
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 13:55

http://www.passionnementtennis.com/post?t=2066&mode=reply

MotoGP HJC Grand Prix de France : Le nouveau carénage Honda pour aider Márquez à se réconcilier avec Le Mans ?
16 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.passionnementtennis.com/post?t=2066&mode=reply
Ce week-end est peut-être l’un des Grands Prix les moins favorables pour un Marc Márquez dont la suprématie générale est toujours mise à mal sur le tracé particulier du Bugatti. Un circuit d’accélérations et de freinages brutaux qui ravit des Yamaha qui y ont raflé le succès ces trois dernières années. Mais cette fois, les motos d’Iwata semblent en dessous tandis que les Ducati ont progressé et que les Suzuki ont retrouvé leur forme du temps d’un Viñales qui avait terminé troisième en 2016. Alors, que va pouvoir faire Honda cette année ?
Le HRC va d’abord essayer de vaincre ce tracé français. Marc Márquez y compte deux victoires et deux podiums ce qui est deux fois moins que Dani Pedrosa. Et le sextuple titré n’a pas vu l’arrivée en 2016 et 2017. Mais Honda amène cette fois dans ses cartons le carénage inédit vu lors des tests de Jerez et du Mugello, site où MM93 a lourdement chuté. Alors, si l’on fait le bilan de tout ça, on arrive à un Marc Márquez qui sait qu’une partie compliquée l’attend dans la Sarthe.

« Le Mans sera un circuit où il nous faudra travailler dur pour nous y donner le maximum afin de poursuivre sur notre bon élan actuel. Nous y arrivons cette fois avec une moto mieux au point que lors des années précédentes. J’ai connu autant de hauts que de bas en France et chaque saison est différente. Il faudra aussi composer avec la météo, trouver les bons réglages et choisir les bons pneus. Comme toujours, nous abordons l’épreuve positivement. On verra comment cela tournera ».
En cas de consécration ce dimanche, Marc Márquez enregistrerait sa 38ème victoire en MotoGP et il deviendrait ainsi l’égal de Casey Stoner.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Mer 16 Mai 2018 - 14:01


MotoGP Vidéo : L’autre passion de Franco Morbidelli
16 mai 2018, Charlotte Guerdoux
http://www.paddock-gp.com/motogp-video-lautre-passion-de-franco-morbidelli/

Entre deux Grands Prix de MotoGP, Franco Morbidelli s’entraîne, comme tous les autres pilotes, afin d’entretenir sa forme physique et son mental de champion. Cependant, il s’est tourné depuis trois ans maintenant vers un sport que très peu de pilotes pratiquent en entraînement, et celui-ci a fini par devenir une véritable passion.
Le team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS l’a suivi sur place pour une interview, l’occasion d’en apprendre plus sur l’entraînement d’un pilote MotoGP.
La vidéo étant en anglais, vous pouvez retrouver la traduction en dessous.



« J’ai commencé le karting en 2015, lorsque je me suis cassé la jambe. Je voulais continuer à m’entraîner sur quelque chose qui avait des roues, et je me suis dit que le karting pourrait être bien. J’ai alors demandé conseil à Uccio et il m’a immédiatement mis en contact avec les gars de Birel. Ils ont été vraiment sympas avec moi et m’ont tout de suite donné un châssis, et TM m’a donné un moteur afin de pouvoir m’entraîner avec un kart. »
« J’ai vraiment découvert un super sport. C’est vraiment amusant, et le niveau de compétition est élevé, même si vous venez sur un circuit basique car il y a des amateurs et des pilotes professionnels.
« Nous essayons de nous entraîner ensemble avec Valentino, Pasini et les autres gars de l’Academy et nous nous amusons vraiment, mais tout en étant dans la compétition, à chercher à gagner un ou deux dixièmes, à progresser, à trouver le bon moment pour attaquer. Beaucoup de choses sont semblables à ce que nous faisons en moto, c’est donc un entraînement sélectif. »
« Je suis chanceux car lorsque je ramène mon kart à la maison, j’ai toujours beaucoup de personnes autour de moi, même si elles ne viennent pas ici, pour l’entretenir et le réparer. Il y a Paolino, Matteo, Filippo. Ils essayent de me donner le meilleur kart possible. »
« C’est un challenge de s’entraîner ainsi, mais l’attitude de la piste est présente. C’est un sport qui en demande beaucoup physiquement et qui est fatigant, vous devez rester concentrés. J’aime évidemment les motos, c’est dans ma nature, mais j’adore aussi les quatre roues. »
On any other Sunday - Franco Morbidelli
https://www.youtube.com/channel/UCq2Obt-Isgo2uyfhGZatmFg
Ajoutée le 14 mai 2018


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:26


MotoGP HJC Grand Prix de France Valentino Rossi : « Yamaha devrait peut-être essayer quelque chose de différent »
17 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/motogp-hjc-grand-prix-de-france-valentino-rossi-yamaha-etre-essayer-quelque-chose-de-different/

C’est un Valentino Rossi fataliste qui s’est présenté à la conférence de presse de pré-Grand Prix au Mans. Sur une piste où Yamaha compte sept succès en dix éditions du Grand Prix de France et dont les trois dernières ont été l’apanage de la marque d’Iwata, le Doctor devrait pourtant se montrer rayonnant et avide de revanche. Mais cette fois, ce sera un grand saut dans l’inconnu. Une situation qui lui donne l’occasion de rappeler la feuille de route que doivent suivre les ingénieurs du blason au diapason…
Vale n’a pas manqué l’occasion pour refaire un point de situation et d’appuyer là où ça fait mal… « Nous sommes dans une situation difficile car je ne suis pas très rapide ni vraiment fort. On a fait des tests à Jerez et au Mugello en ne travaillant que sur des détails concernant l’équilibre de la moto. On ne sait pas quel est notre niveau par rapport à nos adversaires ».
« Je n’ai pas gagné souvent au Mans, mais j’ai souvent fait de bonnes courses. Je suis monté sur le podium avec la Ducati. La piste a été refaite et elle convient généralement bien à la Yamaha. Mais on espère une grosse évolution le plus tôt possible. Ils ont peut-être besoin de temps pour essayer et trouver quelque chose de différent. Généralement, les choses évoluent durant la seconde partie de la saison, mais j’espère connaître mieux durant cette première partie ».

Il termine : « le problème est que la moto change beaucoup en passant d’une piste à l’autre. Vous pouvez être en difficulté, puis, deux semaines plus tard, avec la même moto et le même matériel, vous vous retrouvez plus rapide. Aujourd’hui, le niveau est très élevé en MotoGP et pour être dans le top 5, il faut avoir une moto en mesure de jouer la victoire ».
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:29


MotoGP HJC Grand Prix de France Andrea Dovizioso : « Avec Ducati, il reste juste quelques détails à régler avant de signer »
17 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/motogp-hjc-grand-prix-de-france-andrea-dovizioso-ducati-reste-quelques-details-a-regler-de-signer/

Gigi Dall’Igna l’homme du sport et même un peu plus chez Ducati avait signalé avant le Grand Prix de France qu’il aimerait bien voir le dossier du renouvellement du contrat d’Andrea Dovizioso se régler au plus tard lors du Grand Prix d’Italie. Qui suit l’échéance sarthoise de ce week-end. Il semble qu’il ait été entendu puisque c’est un DesmoDovi devenu serein sur son avenir en rouge qui a parlé de son cas lors de la conférence de presse d’avant Grand Prix…
C’est une affaire qui serait donc prête à se conclure. Les sous, le statut au sein de l’équipe, l’une ou l’autre des garanties sans doute demandées et qui se négociaient âprement semblent cette fois réglés. Il y a peu, Dovi répondait sur son avenir qu’il attendait une proposition de Ducati digne de ce nom et de ses exigences. Au Mans, il a tenu un tout autre discours. Qui va désespérer Petrucci, Iannone, ou Miller… Mais rassurer Pedrosa !



« L’équipe et moi, nous nous sommes rapprochés sur les termes du contrat et il ne reste à présent que quelques détails à régler avant de signer. Mon manager Battistella arrive dès ce soir et on va travailler ensemble. On espère conclure lors des prochains jours. Ducati a fait l’effort. Je suis heureux de la façon dont ça se passe. Il y a eu beaucoup d’implications de pas mal de personnes pour que ça arrive et cela me rend heureux. Il y a eu tellement d’aides et de contributions pour faire en sorte de réaliser ce nouveau mariage ».
L’affaire semble donc réglée et on ne verra pas Dovizioso tenter de battre Márquez avec la même moto que lui : « battre un pilote avec la même machine donne un goût particulier, mais jouer le championnat avec Ducati, c’est encore meilleur ! ».
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:32


HJC Grand Prix de France MotoGP J. 0 Débriefing Johann Zarco : La pression, l’objectif, le public, Maverick Vinales, Valentino Rossi, etc. (intégralité)
17 mai 2018, Marc Sériau
http://www.paddock-gp.com/hjc-grand-prix-de-france-motogp-j-0-debriefing-johann-zarco-pression-lobjectif-public-maverick-vinales-valentino-rossi-etc-integralite/
Nous perpétuons notre habitude de vous reporter intégralement les propos de Johann Zarco, de façon brute, donc sans aucune mise en forme ou déformation journalistique.
A côté de la communication parfois un peu formatée des traditionnels communiqués de presse, les échanges entre le pilote français et les journalistes dans l’hospitalité du team Monster Yamaha Tech3 sont d’une richesse et d’une simplicité que les vrais passionnés apprécieront (vous pouvez retrouver tous ses débriefings passés dans notre rubrique “Interviews“).
Il y a toujours le petit détail qui nous fait plonger chaque jour davantage en immersion dans le monde de la MotoGP…


Comment aborde-t-on un Grand Prix à domicile ?
Johann Zarco : « déjà, avec l’expérience, on l’aborde avec le sourire, et on profite de l’instant, de la notoriété qui monte, des gens qui me reconnaissent beaucoup plus, qui me demandent beaucoup plus d’autographes et de photos.Ouais on a compris que tu l’as payé une blinde ton matos  comme les motos hein desfois ça fera pas tout 
Mais comme je n’ai pas connu ça au début, c’est agréable de l’avoir cette année. Je l’ai déjà eu l’an dernier, mais là c’est encore du plus et, pour l’instant, que du bonheur. Il faut prendre ça à la légère ».
Tu es passé sur Stade 2 la semaine dernière et c’est assez inhabituel sur une chaîne grand public. Est-ce que cela a changé quelque chose pour toi au niveau de la notoriété ?
« Cette notoriété ne change pas encore au niveau national mais on est en voie que cela le devienne. La victoire, les victoires serviront pour cela aussi et c’est une bonne chose. On a une majorité de médias français ici aujourd’hui, et c’est pour pouvoir parler de la moto. J’ai eu beaucoup de bons commentaires sur ce reportage, et tant mieux. En effet, il était bien. En parler de plus en plus, ça va évoluer. Et si je gagne, ça n’en sera que mieux ».
Comment as-tu préparé ce rendez-vous et qu’as-tu fait depuis Jerez ?
« La semaine est passée vite. J’ai bien dormi, mais j’ai eu du mal à me réveiller chaque matin, comme si j’aurais pu dormir davantage. J’ai quand même réussi à régénérer l’énergie. Peut-être que d’avoir fait la course en Espagne et d’avoir enchaîné avec une journée d’essais, on sent que le corps se fatiguait un peu plus. Après, par rapport à d’autres, je ne suis pas allé au Mugello, donc j’ai quand même un peu plus de récupération. J’ai été un petit peu sollicité pour des présences pour des sponsors, j’ai toujours bien géré et je suis arrivé là mercredi soir en TGV. J’ai très bien dormi la première nuit, et je sens que pour demain, je suis prêt, en forme, et simplement attentif à faire les bonnes choses au bon moment pour bien gérer la moto ».
Le fait d’être sur le circuit où tu as fait ton premier podium en MotoGP, cela a-t-il une résonance particulière ?
« C’est un souvenir génial, l’an dernier ! Je pense que si je n’avais pas répété de podiums depuis Le Mans l’an dernier, j’arriverais avec beaucoup plus de pression et d’attentes sur ce circuit. Le fait d’avoir été souvent compétitif pour le podium depuis ces dernières courses que j’ai pu faire, mis à part Austin, finalement, jouer la victoire ou le podium ici au Mans, ça ne devient pas presque la normalité, mais un objectif très raisonnable, et ça permet en fait de diminuer la pression ».
Tu as été très compétitif lors du test à Jerez. Peux-tu nous dire sur quoi tu y as travaillé ?
« Simplement de la mise au point avec l’équipe. On n’avait pas de pièces à essayer en particulier sur la Yamaha, donc il y avait certains réglages que l’on n’a pas pu faire pendant le week-end car il y a beaucoup plus de tension et c’est difficile d’être suffisamment à l’aise pour bien étudier les choses. On a donc continué à régler la moto. Guy était heureux, et moi aussi parce que j’étais plus rapide et plus constant. C’est bon signe pour mieux connaître la moto et se préparer pour ici ».
Tu n’as pas de fans club officiel. Y a-t-il une raison particulière à cela et en envisages-tu un pour l’avenir ?
« Aucune idée. Il faudrait peut-être parler de cela avec Laurent. Il y a un peu de Facebook, mais non, on ne fait pas une tribu comme Valentino. Mais si des gens commencent à avoir des T-shirts ce week-end, cela sera déjà pas mal ».
Où penchera la balance ce week-end ? Du côté de la confiance apportée par le début de saison extrêmement positif ou de celui de la pression de jouer à domicile ?
« La confiance du début de saison ! Il faut comprendre la parti positif, et pour la pression, il faut la prendre comme une bonne occasion : les gens peuvent me porter et me supporter. Cela peut peut-être même mettre de la pression sur les autres. Je ne sais pas. Comme je l’ai dit tout à l’heure, je suis quand même un prétendant au podium depuis plusieurs courses, donc annoncer la victoire ici au Mans, tant que l’on n’a pas la preuve du contraire, il ne faut pas se gêner ! »
Apprécies-tu le circuit du Mans ?
« C’est un circuit que j’apprécie surtout par rapport à la moto qui fonctionne très bien ici. Et ça, je l’ai découvert l’an dernier. Mais arriver en se disant que la moto fonctionne bien et qu’il faut rouler vite, c’est se mettre une pression supplémentaire, donc je suis plutôt neutre. Mais c’est clair que lorsqu’il fait beau, il y a des belles enfilades, et là, la moto plus les pneus, tout colle bien et le circuit devient très plaisant ».
Y a-t-il des endroits du circuit où tu entends le public ?
« Non, sincèrement c’est dur de dire qu’on l’entend. Mais on peut voir comme une sorte de mouvement, on va dire de marée noire, si tout le monde se lève ou que ça bouge un peu, à la fois dans la ligne droite des stands et avant les S bleus, quand on sort du chemin aux bœufs. Toute cette colline, qui est en générale verte, devient alors noire de monde, et si toute la foule se met à bouger en même temps, cela ne perturbe pas mais on sent que quelque chose se passe ».
Savez-vous dans quel virage vous allez faire le salto si vous en avez l’occasion dimanche ?
« Non, je ne sais pas encore. On va dire que c’est peut-être le petit côté superstition que d’attendre le moment, ou de gérer entre les personnes proches si cela doit se prévoir ».
Te sens-tu investi d’une sorte de mission d’ambassadeur de la moto en France ?
« Oui. Oui, c’est clair. Il faut surtout se servir de ça , donc on peut développer une belle image de la moto. Le grand public ne connaît pas assez cela et le critique beaucoup trop. Je pensais être dans une bonne position pour montrer que c’est un super sport et qu’on n’est pas des brutes. Et en gagnant, ce sera beaucoup plus facile de transmettre ce message ».
Repars-tu d’une feuille blanche où vas-tu réutiliser tes réglages de l’année dernière pour débuter le week-end ?
« Le fait que l’on ait une moto quasiment identique à celle de l’an dernier, ça aide beaucoup à avoir sa base de réglages. Même par rapport à Jerez, on peut vraiment faire des comparatifs et avoir des similitudes avec les pneus qu’on avait l’an dernier et ceux qu’on a cette année. Et donc, quand on sait ce que l’on a fait entre Jerez et Le Mans, et c’était deux circuits où j’avais bien marché, comme cette année cela a bien marché aussi à Jerez, ça permet d’avoir une base plus saine et plus sure. Donc une fois que je partirai en piste, s’il y a vraiment des soucis. Ce sera plus facile pour moi pour continuer à faire des tours et de trouver la décontraction en pilotage, plus que de chercher des solutions techniquement, parce que là, normalement, la moto doit être bonne ».
Au vu du début de saison, dirais-tu que tu es le favori des pilotes Yamaha ?
« C’est difficile à dire. À Jerez, oui, j’ai été plus rapide que les 2 pilotes Yamaha. Mais à Austin, je n’étais pas le plus rapide et Vinales y a été très fort. Et comme il a aussi été très fort ici au Mans l’an dernier, je pense qu’il peut refaire son retard. Il est 3e au championnat, donc on ne va pas dire « refaire son retard », mais après les hauts et les bas qu’il peut rencontrer, là ça peut lui permettre de revenir en haut. Donc, non, je ne m’attends pas… finalement je n’ai pas d’attentes spéciales. Je vise la victoire, mais sans me préoccuper de savoir qui il faudra battre ou avec qui il faudra se battre. Voilà, j’ai l’esprit libre mais avec un objectif clair ».
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:34


MotoGP : Dani Pedrosa va subir sa seconde chirurgie en un peu plus d’un mois
18 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/motogp-dani-pedrosa-va-subir-seconde-chirurgie-plus-dun-mois/

La vie de pilote MotoGP de Dani Pedrosa est un dur chemin jalonné de courage et d’abnégation. Cette saison aborde seulement son cinquième rendez-vous avec le Grand Prix en France qu’il en sera bientôt à seconde chirurgie. Seconde ? Oui. Après le poignet droit blessé en Argentine qu’il a fallu réparer, il faudra s‘occuper de la hanche après Le Mans, touchée après la cabriole de Jerez vécue avec les deux Ducati officielles…
Une hanche qui enfle et qu’il faut drainer régulièrement. Une situation qui devra être réglée par le bistouri et cela se fera après le Grand Prix de France et les tests de Barcelone qui suivront. Ensuite, il faudra être en forme pour le Grand Prix d’Italie ! « Pour le moment on ne peut qu’aspirer le liquide régulièrement » raconte sobrement l’équipier de Márquez.
« Je devrais me reposer une semaine, mais c’est impossible. Jusqu’à l’opération, je vais gérer ça du mieux possible. Je souffre, mais ma main en revanche va mieux, ce qui est important sur ce tracé où il faut freiner fort ».
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:38


MotoGP HJC Grand Prix de France: Les horaires !
18 mai 2018, André Cazeneuve

Le week-end qui arrive sera le moment où le MotoGP aura élu la Sarthe comme domicile. Cette cinquième manche du calendrier des Grands Prix se déroulera sur la terre de France et cette année sera un peu particulière. Car celui qui est actuellement second au championnat y respirera l’air du pays, si bien qu’ils seront nombreux, ses compatriotes, à venir le soutenir et à attendre de lui l’exploit !
Johann Zarco promet d’être au rendez-vous. Ce qui tombe bien car la Yamaha raffole du Bugatti…

Au Mans, il y aura aussi une bonne partie de l’équipe de Paddock-GP, et ce, dès le lundi.
Ils essaieront ainsi de vous faire vivre l’événement au mieux !

 
Vendredi 18 mai
09:00 – 09:40 Moto3 FP1
09:55 – 10:40 MotoGP FP1
10:55 – 11:40 Moto2 FP1
13:10 – 13:50 Moto3 FP2
 14:05 – 14:50 MotoGP FP2
15:05 – 15:50 Moto2 FP2
Samedi 19 mai
09:00 – 09:40 Moto3 FP3
09:55 – 10:40 MotoGP FP3
10:55 – 11:40 Moto2 FP3
12:35 – 13:15 Moto3 Qualifications
13:30 – 14:00 MotoGP FP4
14:10 – 14:25 MotoGP Q1
14:35 – 14:50 MotoGP Q2

15:05 – 15:50 Moto2 Qualifications
16:30 Course Moto3 FIM CEV Repsol 17 tours
17:00 Conférence de presse Qualification MotoGP
17:45 International Bridgestone Handy Race (8 tours)
19:45 Show mécanique
21:30 Concerts
Dimanche 20 mai
08:40 – 09:00 Moto3 Warm Up
09:10 – 09:30 Moto2 Warm Up
09:40 – 10:00 MotoGP Warm Up
11:00 Moto3 Course 22 tours
12:20 Moto2 Course 25 tours
14:00 MotoGP Course 27 tours
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:42

HJC Grand Prix de France MotoGP FP1 : Marquez déploie ses ailes
18 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/hjc-grand-prix-de-france-motogp-fp1-marquez-deploie-ailes/

C’est avec un Marc Márquez leader au championnat que s’élance le cinquième meeting de la saison MotoGP au Mans. La dernière échéance de Jerez lui a fait place nette pour ce fauteuil de leader offert par ses adversaires qui ont accéléré sans doute les événements par leur mésentente. Car au vu de ses performances, MM93 semble en mesure de se débrouiller tout seul !  Mais ce Grand Prix de France est aussi celui d’un certain Johann Zarco qui, au guidon d’une Yamaha qui apprécie le Bugatti est prêt pour réaliser l’exploit…
L’an dernier, le tricolore d’un team compatriote Tech3 avait terminé second. Un bon souvenir que l’on vous rappelle avec le tableau…
 

Le Mans MotoGP™️ FP120172018
FP1
1’37.467 Jack Miller (Voir ici)
FP2
1’41.673 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP3
1’35.674 Scott Redding (Voir ici)
FP4
1’32.906 Maverick Vinales (Voir ici)
Qualification 1
1’32.298 Andrea Dovizioso (Voir ici)
Qualification 2
1’31.994 Maverick Vinales (Voir ici)
Warm Up
1’33.049 Marc Marquez (Voir ici)
CourseVinales, Zarco, Pedrosa (Voir ici)
Record
1’31.975 Jorge Lorenzo 2016
 
Honda compte 13 réalisations au Mans contre 10 à Yamaha et 5 pour Suzuki. Ducati n’y a ramené que deux podiums, mais compte dans ses rangs celui qui a vaincu en terre de France cinq fois en MotoGP et à une occasion en 250 : Jorge Lorenzo.
L’entame de la bataille se fait sous une météo clémente avec des températures de 12° dans l’air et de 13° sur la piste. Valentino Rossi ne s’embarrasse pas de préliminaires et signe d’entrée un 1’34.684 qui le met en tête et le seul sous la barre des 1’35 au tour.
Mais Marc Marquez dégaine un 1’34.162 auquel répond dans la foulée le Doctor avec 33 millièmes de mieux ! Iannone est troisième avec la Suzuki à un dixième du duo de tête. Il prend même la tête en 1’33.533… Marquez, Rossi, Dovizioso et Miller le suivent dans cette nouvelle zone alors que Zarco, sixième reste en 1’34.
Mais la fin du premier quart d’heure reviendra à Crutchlow en 1’33.274, devant Zarco à 87 millièmes. Lorenzo est dixième et Vinales lointain quatorzième… Il remonte néanmoins septième avec Pedrosa dans son sillage.
On apprend que le Grand Prix de France restera au Mans jusqu’en 2026, ce qui est une bonne nouvelle.
Pour être dans le top 10, il faut rouler en 1’33. Lorenzo est alors douzième, devant Rins et derrière Aleix Espargaro. Miller chute au virage 3. A mi parcours, Rossi fait un 1’33.196 qui lui redonne les clés de la maison. Redding et Aleix Espargaro mettent les deux Aprilia dans le top 10.
Le dernier quart d’heure est entamé avec un Iannone en verve qui réalise un 1’33.057 comme référence. Il est collé par Marquez qui pointe à 7 millièmes. Les Yamaha sont cinquième sixième et septième avec un Zarco au milieu des officiels Rossi et Vinales.
Ce dernier réalise un 1’32.823 à neuf minutes du drapeau à damiers et rappelle ainsi qu’il est le dernier vainqueur en date sur le Bugatti. Il pousse même son avantage en 1’32.707 dans les cinq dernières minutes. Marc Marquez décide alors d’aller en découdre avec le nouveau carénage Honda…
Pas de quoi impressionner Vinales qui continue de pousser avec un 1’32.543. Marquez passe aussi sous la barre des 1’33; mais reste à presque quatre dixièmes du leader à la Yamaha. Lüthi chute au virage 3. Il était 22ème.
Le drapeau à damiers sort en même temps que Dovizioso surgit de sa boite en 1’32.501. Mais Marquez fait 25 millièmes de mieux et termine en tête.  Zarco est cinquième et Lorenzo huitième. Smith et Pol Espargaro mettent les deux KTM dans le top 10 où il manque Pedrosa, seulement quinzième…
HJC Grand Prix de France MotoGP FP1 : Chronos

193Marc MARQUEZHonda1’32.476
24Andrea DOVIZIOSODucati1’32.5010.0250.025
325Maverick VIÑALESYamaha1’32.5430.0670.042
435Cal CRUTCHLOWHonda1’32.7340.2580.191
55Johann ZARCOYamaha1’32.7550.2790.021
646Valentino ROSSIYamaha1’32.7770.3010.022
729Andrea IANNONESuzuki1’32.9190.4430.142
899Jorge LORENZODucati1’33.0840.6080.165
938Bradley SMITHKTM1’33.1570.6810.073
1044Pol ESPARGAROKTM1’33.2450.7690.088
119Danilo PETRUCCIDucati1’33.2540.7780.009
1243Jack MILLERDucati1’33.2680.7920.014
1353Tito RABATDucati1’33.3260.8500.058
1441Aleix ESPARGAROAprilia1’33.3800.9040.054
1526Dani PEDROSAHonda1’33.3890.9130.009
1619Alvaro BAUTISTADucati1’33.4921.0160.103
1742Alex RINSSuzuki1’33.6921.2160.200
1830Takaaki NAKAGAMIHonda1’33.8331.3570.141
1945Scott REDDINGAprilia1’33.8511.3750.018
2017Karel ABRAHAMDucati1’34.3331.8570.482
2121Franco MORBIDELLIHonda1’34.5092.0330.176
2255Hafizh SYAHRINYamaha1’34.6002.1240.091
2310Xavier SIMEONDucati1’35.2242.7480.624
2412Thomas LUTHIHonda1’35.2322.7560.008
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:46


HJC Grand Prix de France MotoGP FP2 : Dovizioso fête son nouveau contrat Ducati avec un record
18 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/hjc-grand-prix-de-france-motogp-fp2-dovizioso-fete-nouveau-contrat-ducati-record/

Une Honda, une Ducati et une Yamaha réunies en 67 millièmes seulement, un Johann Zarco national dans le top 5 et une Suzuki en embuscade, telle était l’alléchante physionomie donnée à cette édition du Grand Prix de France par la première séance d’essais libres. De quoi être impatient de connaître la suite, d’autant plus que, dans le top 10, on retrouvait aussi deux KTM. Le tout sous un soleil accueillant et une tempête de ciel bleu… Que demande le peuple ?
Peut-être cet incontournable tableau qui fait le point de situation. Alors, le voici…
Le Mans MotoGP™️ FP120172018
FP1
1’37.467 Jack Miller (Voir ici)
 1’32.476 Marc Marquez
FP2
1’41.673 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP3
1’35.674 Scott Redding (Voir ici)
FP4
1’32.906 Maverick Vinales (Voir ici)
Qualification 1
1’32.298 Andrea Dovizioso (Voir ici)
Qualification 2
1’31.994 Maverick Vinales (Voir ici)
Warm Up
1’33.049 Marc Marquez (Voir ici)
CourseVinales, Zarco, Pedrosa (Voir ici)
Record
1’31.975 Jorge Lorenzo 2016
 
21° dans l’air, pratiquement 42° sur l’asphalte refait du tracé du Bugatti, les conditions sont là pour faire parler la poudre. On rappellera que, chez Ducati, on a le coeur léger depuis qu’Andrea Dovizioso a décidé de poursuivre l’aventure en rouge jusqu’en 2020.
Pol Espargaro chute d’entrée avec sa KTM et il est suivi par Scott Redding avec l’Aprilia et même par Morbidelli et sa Honda. Mais pas aux mêmes endroits ! Pendant ce temps, Zarco donne le ton en 1’33.158. Mais Marquez lui prend très vite les commandes de la séance en 1’32.727.
L’officiel Honda a la bonne idée de pousser son avantage en 1’32.581 puisque Cal Crutchlow fait ensuite seulement cinq millièmes moins bien que lui… Dovizioso et Zarco suivent, mais aussi Aleix Espargaro ! L’officiel Aprilia est cependant en dessous des 1’32 au tour.
En montant deux soft, Lorenzo se hisse sixième au terme du premier quart d’heure. Nakagami, dixième de la séance, chute au virage 11. Pour le moment, les six constructeurs sont dans le top 10…
Citation :
All manufacturers represented in the top  as it stands!
Separated by less the 0.800! #FrenchGP pic.twitter.com/K9fGjReb2Y
— MotoGP™️ (@MotoGP) May 18, 2018
Un beau tableau de famille que Miller rectifie en entrant dans cette fameuse première partie de la feuille des temps. Tout est à refaire pour les KTM alors qu’Aprilia frémit pour son soldat Espargaro, dixième. Petrucci chute au virage 6.
En 1’32.318, Marquez améliore son sort, non sans effort…
Dovizioso remonte second devant Crutchlow et Lorenzo. Rabat surgit à la cinquième place ce qui veut dire qu’Aprilia a rejoint le triste sort de KTM. Pour être dans le top 10, il faut être en 1’32… Miller s’installe quatrième alors que les cinq dernières minutes se profilent. Les dix premiers sont en une demi-seconde !
Pedrosa qui manque au débat fait une sortie avec le nouveau carénage.
A deux minutes du drapeau à damiers, Johann Zarco prend le pouvoir tandis que Pol Espargaro remet sa KTM dans le top 10. Mais c’est Dovizioso qui franchit un cap en mettant la barre à 1’31.971. Il vient de battre le record du tracé jusque-là détenu par… Lorenzo. Crutchlow chute au virage 7.
Dovi fait encore mieux en 1’31.936 devant un trio Yamaha mené par Rossi qui précède Vinales et Zarco. En 1’32.104, Marquez réagit et se place second devant les M1. On en restera là. Zarco est cinquième, devant Miller et Pol Espargaro. Pedrosa et Aleix Espargaro suivent. Lorenzo ferme le top 10. Les six constructeurs ne sont pas en Q.2… Car il manque Suzuki… Pour le moment !
HJC Grand Prix de France MotoGP FP2 : Chronos
14Andrea DOVIZIOSODucati1’31.936
293Marc MARQUEZHonda1’32.1040.1680.168
346Valentino ROSSIYamaha1’32.1790.2430.075
425Maverick VIÑALESYamaha1’32.2040.2680.025
55Johann ZARCOYamaha1’32.2790.3430.075
643Jack MILLERDucati1’32.3020.3660.023
744Pol ESPARGAROKTM1’32.4140.4780.112
826Dani PEDROSAHonda1’32.4660.5300.052
941Aleix ESPARGAROAprilia1’32.5720.6360.106
1099Jorge LORENZODucati1’32.5760.6400.004
1135Cal CRUTCHLOWHonda1’32.5860.6500.010
1253Tito RABATDucati1’32.6170.6810.031
139Danilo PETRUCCIDucati1’32.6470.7110.030
1429Andrea IANNONESuzuki1’32.7520.8160.105
1542Alex RINSSuzuki1’32.8030.8670.051
1619Alvaro BAUTISTADucati1’32.8510.9150.048
1730Takaaki NAKAGAMIHonda1’33.0721.1360.221
1838Bradley SMITHKTM1’33.3181.3820.246
1955Hafizh SYAHRINYamaha1’33.4351.4990.117
2021Franco MORBIDELLIHonda1’33.6671.7310.232
2145Scott REDDINGAprilia1’33.8301.8940.163
2217Karel ABRAHAMDucati1’33.9422.0060.112
2312Thomas LUTHIHonda1’34.0892.1530.147
2410Xavier SIMEONDucati1’34.3112.3750.222
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:49


HJC Grand Prix de France MotoGP J.1 Maverick Viñales : « C’est mieux que d’habitude mais moins bien que l’an dernier »
18 mai 2018, André Cazeneuve
http://www.paddock-gp.com/hjc-grand-prix-de-france-motogp-j-1-maverick-vinales-cest-mieux-dhabitude-bien-lan-dernier/
C’est un Maverick Viñales au sourire enfin retrouvé qui en terminait avec cette journée du vendredi au Mans. Une entame du Grand Prix de France passée aux avant-postes, et régulièrement, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Même battu d’un rien par son équipier Rossi et juste devant un Zarco qui ne lâche rien, l’Espagnol de 23 ans est content. Malgré tout, la nostalgie 2017 est toujours présente…
Et pour cause. Il y a un an, il s’apprêtait à remporter sa troisième victoire en cinq courses. Soit sa dernière à ce jour. Mais il est dans le coup et il espère cette fois stopper la longue mauvaise série qu’il subit depuis lors : « la moto marche assez bien et je suis heureux de la façon dont elle se comporte, même s’il y a encore des réglages à faire. Il faut travailler sur l’électronique. Mais à part ça, ça va assez bien ».
Il a fallu travailler dur cependant, pour en arriver à cette conclusion : « on a essayé quelque chose pour l’après-midi, qui ne m’a pas du tout convenu. Je suis donc reste au stand un bon moment car il a fallu carrément reconstruire la moto pour revenir à la configuration du matin ».

Il termine : « reste que l’an dernier, c’était bien mieux. Je ne sais pas si la piste a changé tant que ça depuis. Je n’ai pas la même confiance, mais la moto marche bien. Ce matin, j’ai pu rouler sur le rythme de course que j’avais en 2017. L’après-midi, c’était bien sur la fin. Il faut encore adapter la moto à la piste, et après, on verra ».
HJC Grand Prix de France MotoGP J.1 : Chronos
14Andrea DOVIZIOSODucati1’31.936
293Marc MARQUEZHonda1’32.1040.1680.168
346Valentino ROSSIYamaha1’32.1790.2430.075
425Maverick VIÑALESYamaha1’32.2040.2680.025
55Johann ZARCOYamaha1’32.2790.3430.075
643Jack MILLERDucati1’32.3020.3660.023
744Pol ESPARGAROKTM1’32.4140.4780.112
826Dani PEDROSAHonda1’32.4660.5300.052
941Aleix ESPARGAROAprilia1’32.5720.6360.106
1099Jorge LORENZODucati1’32.5760.6400.004
1135Cal CRUTCHLOWHonda1’32.5860.6500.010
1253Tito RABATDucati1’32.6170.6810.031
139Danilo PETRUCCIDucati1’32.6470.7110.030
1429Andrea IANNONESuzuki1’32.7520.8160.105
1542Alex RINSSuzuki1’32.8030.8670.051
1619Alvaro BAUTISTADucati1’32.8510.9150.048
1730Takaaki NAKAGAMIHonda1’33.0721.1360.221
1838Bradley SMITHKTM1’33.3181.3820.246
1955Hafizh SYAHRINYamaha1’33.4351.4990.117
2021Franco MORBIDELLIHonda1’33.6671.7310.232
2145Scott REDDINGAprilia1’33.8301.8940.163
2217Karel ABRAHAMDucati1’33.9422.0060.112
2312Thomas LUTHIHonda1’34.0892.1530.147
2410Xavier SIMEONDucati1’34.3112.3750.222
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 49979
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   Ven 18 Mai 2018 - 18:52

Zarco : "Tout de suite dans le coup" au Mans
https://fr.motorsport.com/motogp/news/johann-zarco-rythme-france-podium-1038963/

Par: [url=https://fr.motorsport.com/users/Guillaume Navarro/]Guillaume Navarro[/url],  Rédacteur en Chef
Il y a 1 heure


La manière dont s'est déroulée la première journée d'essais libres sur le tracé du Mans amène Johann Zarco à penser que ses objectifs de podium ou victoire en France demeurent valides.

Cinquième des séances d’EL1 et EL2 ce vendredi sur le tracé du Mans, Johann Zarco a vu la différence par rapport à la référence marginalement s’étirer entre la matinée et l’après-midi, mais demeure dans le bon wagon.
Après avoir concédé exactement 0"279 à la Honda RC213V de Marc Márquez lors de la première séance de libres, le pilote français a vu la Ducati GP18 d’usine de Dovizioso prendre les commandes en EL2, 0"343 devant sa Yamaha YZR-M1 privée.
En arrivant ce week-end sur le Grand Prix de France, Zarco vise la lutte pour le podium ou la victoire, et l’assure après ces deux séances : "Il n’y a pas de raison de revoir cet objectif."
"Je pense que le plus important est la motricité", débriefe-t-il cet après-midi lors de son point presse. "On passe bien en virage, mais dès que j’accélère plus, j’ai tendance à glisser. La moto reste sous contrôle, mais dès qu’on glisse, c’est signe qu’on ne peut pas aller plus vite et là je sens sur la moto qu’une fois qu’on va trouver la solution, alors ça va rouler vite. On a cerné [le] pourquoi [de la] glisse. On a déjà fait un beau pas en avant ce matin. On n’a pas fait ce même pas dans l’après-midi, mais on reste dans le coup et donc c’est toujours du calme et de l’envie."

Lire aussi :


Serein dans le rythme graduel d'un week-end

Les deux Yamaha d’usine de Valentino Rossi et Maverick Viñales ont devancé la machine cliente du Français cet après-midi. Zarco a été bien placé pour évaluer les possibles différences de comportement entre les deux machines durant les EL2 et ne voit pas de disparité.
"Non, à ce moment-là, [Rossi] avait un pneu neuf, moi des pneus usés. C’était tant mieux qu’il soit devant : c’est toujours bien d’avoir une roue et ça permet d’analyser, mais pas de différence particulière."
En revanche, on aura constaté une vitesse déjà très spectaculaire dès ce vendredi, au Mans, battant déjà la pole position de de 2017 : l’an dernier, Maverick Viñales avait pris le commandement des qualifications avec un chrono de 1'31"994. La référence du jour, inscrite par Andrea Dovizioso, a été établie en 1’31’’936.
"Les motos sont bonnes et les pneus ont bien évolué," analyse Zarco. "Je pense que les Michelin sont de plus en plus performants et ça ressemble au Qatar, où le record en course était aussi le record de la piste, alors qu’il y a 10 ans, il fallait un pneu de qualification qui ne faisait qu’un tour pour faire un temps très rapide. À mon avis, c’est en grande partie grâce aux pneus. Depuis deux-trois ans, on commence à avoir aussi cette électronique similaire et ça permet de mieux gérer la moto avec l’expérience. Donc ce sont les pneus, et un règlement qui reste constant depuis quelques années."

Lire aussi :


Vivant "plutôt bien" selon ses propres mots les attentes forcément élevées le concernant sur ce GP national, le #5 remarque par ailleurs que sa manière de gérer les week-ends dans leur ensemble lui permet d’aborder ceux-ci avec bien plus de sérénité, pour sa seconde saison parmi l’élite.
"Le style qui évolue, ça permet d’attaquer les vendredis tout de suite de bonne manière, c’est-à-dire sur le bon rythme : de bien conduire la Yamaha pour qu’elle réagisse le mieux possible, et ainsi donner les bonnes informations. Et là, je vois que je suis tout de suite dans le coup et que ce que je demande à la moto ne va pas la dérégler ; c’est ça, le plus important. Après, en course, on donne le max et si à un moment, le max n’est ni suffisant pour gagner ni pour le podium, alors il faut savoir être intelligent et assurer. Mais pour l’instant, il n’y a pas de raison de revoir cet objectif !"
Propos recueillis par William Zinck
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP GRAND PRIX DE FRANCE 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: