UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Sam 26 Mai 2018 - 4:23

Rappel du premier message :

Le calendrier Moto GP

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Sam 2 Juin 2018 - 12:49

Soulagement pour Michele Pirro, qui reste en observation
Les examens pratiqués ont exclu toute complication pour le pilote Ducati après sa très violente chute au Mugello.
Michele Pirro a été victime ce vendredi d'un accident des plus impressionnants, dans les premières minutes des Essais Libres 2 du Grand Prix d'Italie. Le pilote Ducati a perdu le contrôl...



ICI :  https://www.youtube.com/embed/jxrCFTG3mEI


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 2 Juin 2018 - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:08

Italian GP: Suzuki OnBoard
https://www.youtube.com/channel/UC8pYaQzbBBXg9GIOHRvTmDQ

Ajoutée le 2 juin 2018

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:09

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:10

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:11

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:16

#ItalianGP, MotoGP, Q1 : Miller et Viñales se sauvent

02-06-2018 14:27 GP Inside
http://www.gp-inside.com/23609/02-juin-2018/italiangp-motogp-q1-miller-et-vinales-se-sauvent#comments

[b]Jack Miller et Maverick Viñales ont dominé la séance de repêchage du GP d'Italie. Ils participeront tous les deux à la dernière séance de qualification, la Q2, sur le circuit du Mugello.


La séance de repêchage du Grand Prix d'Italie était pleine de suspense et d'intérêt. Classé parmi les hommes forts du vendredi, Maverick Viñales s'était manqué en FP3 et devait sauver sa peau. Dani Pedrosa, qui joue sa place sur la grille de 2019 (et donc sa peau en MotoGP), devait aussi corriger le tir. Mais les pilotes Ducati présents en Q1 (Esteve Rabat, Jack Miller...) et les quelques autres challengers, comme Pol Espargaro et sa KTM ou le rookie Takaaki Nakagami, ne comptaient pas les laisser faire.
Jack Miller et Maverick Viñales ont finalement réussi à valider leurs tickets pour la Q2. Esteve Rabat, qui a de bout en bout sucé la roue de Viñales, est le premier des non-qualifiés : il partira treizième sur la grille. Le rookie Hafizh Syahrin fait une bonne opération et s'élancera depuis le quatorzième rang, devant Pol Esparrgaro. Viennent ensuite dans l'ordre Alvaro Bautista, Bradley Smith, Takaaki Nakagami, Thomas Lüthi, Dani Pedrosa, Aleix Espargaro, Karel Abraham, Scott Redding et Xavier Siméon. Oui, vous avez bien lu, Dani Pedrosa partira vingtième.
Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook
GP Inside
PositionPiloteTeamKm/HTempsEcart 1er/préc
1 Jack MillerAlma Pramac Racing342,91'46.771
2 Maverick ViñalesMovistar Yamaha MotoGP346,21'46.8060.035 / 0.035
3Tito RABATReale Avintia Racing349,71'46.9080.137 / 0.102
4 Hafizh SyahrinMonster Yamaha Tech 3339,91'47.1880.417 / 0.280
5 Pol EspargaroRed Bull KTM Factory Racing344,21'47.3350.564 / 0.147
6 Alvaro BautistaAngel Nieto Team346,21'47.7080.937 / 0.373
7 Bradley SmithRed Bull KTM Factory Racing345,81'47.8181.047 / 0.110
8 Takaaki NakagamiLCR Honda IDEMITSU334,91'47.8681.097 / 0.050
9Thomas LUTHIEG 0,0 Marc VDS337,31'47.9891.218 / 0.121
10 Dani PedrosaRepsol Honda Team343,51'48.0651.294 / 0.076
11 Aleix EspargaroAprilia Racing Team Gresini341,81'48.2861.515 / 0.221
12 Karel AbrahamAngel Nieto Team348,21'48.5321.761 / 0.246
13 Scott ReddingAprilia Racing Team Gresini346,21'48.7441.973 / 0.212
14Xavier SIMEONReale Avintia Racing342,21'48.7942.023 / 0.050
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:18

#ItalianGP, MotoGP, Q2 : Rossi en pole, la foule en délire !

02-06-2018 15:08 GP Inside
=http://www.gp-inside.com/23610/02-juin-2018/italiangp-motogp-q2-rossi-en-pole-la-foule-en-delire#comments

Valentino Rossi partira en pole position du Grand Prix d'Italie, devant son public. Jorge Lorenzo et Maverick Viñales l'accompagneront en première ligne.

Nous savions que des records allaient être battus ce week-end au Mugello (lire ici). La séance de qualification, remportée en 1'46.208, est effectivement la plus rapide de tous les temps. Qui aurait cependant parié sur Valentino Rossi pour aller chercher la pole position, lui qui n'était plus parti en première ligne depuis septembre 2017 ?
Pour le plus grand bonheur du public, venu en nombre le supporter au Mugello, le Docteur a réalisé un tour magistral sur le circuit du Mugello. Sa pole, la première depuis le Grand Prix du Japon 2016, est un événement. Il n'a plus remporté le Grand Prix d'Italie depuis 2008, il y a dix ans. Et si c'était pour ce week-end ?


Sur la première ligne, Rossi aura à ses côtés son ancien coéquipier Jorge Lorenzo. L'Espagnol se classe meilleur pilote Ducati, et de loin puisque Danilo Petrucci s'est quakifié cinquième, Andrea Dovizioso septième. Troisième, Maverick Viñales place la deuxième Yamaha officielle en première ligne après être passé par le repêchage. Ça non plus, ça n'était plus arrivé depuis Aragon 2017 !
Homme fort du vendredi, Andrea Iannone échoue finalement au quatrième rang. Marc Marquez, qui semblait plus rapide que tout le monde, a rencontré des difficultés dans le troisième partiel et n'a pu faire mieux que sixième. Le Français Johann Zarco a sauvé les meubles et partira neuvième, au dernier rang de la troisième ligne.
Les écarts entre les pilotes sont extrêmement serrés. Ainsi, la première ligne se tient en moins d'un dixième (96 millièmes), tandis qu'il n'y a que 292 millièmes entre Rossi (poleman) et Dovizioso (septième). Ça promet.
Stay tuned !
Rejoignez-nous sur Facebook
GP Inside


PositionPiloteTeamKm/HTempsEcart 1er/préc
1 Valentino RossiMovistar Yamaha MotoGP343,81'46.208
2 Jorge LorenzoDucati Team3441'46.2430.035 / 0.035
3 Maverick ViñalesMovistar Yamaha MotoGP344,61'46.3040.096 / 0.061
4 Andrea IannoneTeam SUZUKI ECSTAR344,41'46.3470.139 / 0.043
5 Danilo PetrucciAlma Pramac Racing350,61'46.4450.237 / 0.098
6 Marc MarquezRepsol Honda Team345,61'46.4540.246 / 0.009
7 Andrea DoviziosoDucati Team350,31'46.5000.292 / 0.046
8 Cal CrutchlowLCR Honda CASTROL347,21'46.8130.605 / 0.313
9 Johann ZarcoMonster Yamaha Tech 3342,71'46.8300.622 / 0.017
10 Alex RinsTeam SUZUKI ECSTAR341,31'46.9090.701 / 0.079
11 Jack MillerAlma Pramac Racing344,81'46.9980.790 / 0.089
12 Franco MorbidelliEG 0,0 Marc VDS343,81'47.0020.794 / 0.004
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:21

Valentino Rossi, une pole d'exception

02-06-2018 19:00 GP Inside 0
Valentino Rossi a décroché au Mugello la 65ème pole position de sa carrière. À 39 ans, le pilote Yamaha continue d'étonner le monde de la vitesse.




On attendait Marc Marquez, on observait Jorge Lorenzo, on redoutait Andrea Iannone... et Valentino Rossi a finalement mis tout le monde d'accord. À domicile, le Docteur a mis le feu au Mugello dès le samedi en dominant les qualifications du Grand Prix d'Italie. Quatrième au championnat à 3 points de Maverick Viñales (second), Rossi aura l'occasion de prendre la place de dauphin.
Il n'était jamais parti en première ligne cette saison, et ne l'avait plus fait depuis Aragon 2017 en septembre dernier, il y a plus de huit mois. Cette pole position, la 65ème de sa carrière, est sa première depuis le Grand Prix du Japon 2016. La même année, il avait aussi signé la pole au Mugello. Il l'avait aussi glanée en 2008, année de sa dernière victoire sur le Grand Prix d'Italie. Des victoires, il en compte 115 depuis l'épreuve d'Assen 2017. Et si la 116ème était pour demain ? Le pilote Movistar Yamaha prendra ce dimanche son 371ème départ en carrière.
Stay tuned !


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 3 Juin 2018 - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:23

QUALIFICHE MUGELLO | ROSSI: "CHE POLE, NON HO SBAGLIATO NIENTE" #italiangp
https://www.youtube.com/channel/UCaOmZErJyzC4ktXsSnQjK1A

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:31

Terrible pour Dani Pedrosa qui partira vingtième...

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:32

Marc Marquez devient l'homme le plus rapide de tous les temps au Mugello. #ItalianGP


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:37

Valentino Rossi a surpris tout le monde

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:39

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:46

Mauvaises sensations pour Márquez, tout de même "prêt à se battre"
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-mauvaises-sensations-pret-bataille-1044052/




Par: Michaël Duforest,  Journaliste
hier à 17:51

Márc Marquez n'a pu décrocher mieux que la sixième place sur la grille du Grand Prix d'Italie au Mugello, après non pas un, mais deux sauvetages dont il a le secret en qualifications !


L'image d'un Marc Márquez perdant l'avant de sa Honda RC213V avant de miraculeusement se récupérer sur son coude ou son épaule devient presque habituelle, et il nous a encore été donné l'occasion de la voir de nouveau ce samedi, dans le dernier virage du tracé du Mugello.
Ce que l'on a appris que plus tard, c'est que l'Espagnol avait déjà connu un moment chaud dans l'un des virages à droite du circuit, Arrabbiata 2, lors d'un tour où il comptait près de quatre dixièmes d'avance sur ce qui était le temps de la pole provisoire.
"C'était un grand sauvetage, je pense que les caméras n'étaient pas là, mais j'ai récupéré une glisse à Arrabiata 2. J'ai perdu l'avant", expliquait le Champion du monde en titre lors de son point presse en fin de journée.
Márquez explique ces divers sauvetages en partie par l'allocation pneumatique apportée par Michelin sur la piste italienne. En plus des traditionnels pneus soft, medium et hard, le manufacturier français a apporté un autre pneu hard à l'avant, celui-ci étant asymétrique.

Lire aussi :


L'Espagnol s'attendait à cette position relativement décevante pour lui sur la grille en partie à cause de ces pneus, qui se révèlent un peu trop tendres une fois que la chaleur fait son apparition sur le circuit (la température de la piste a atteint près de 48°C lors des EL4).
"Je savais déjà que j'allais avoir du mal. Ici, on a une allocation spéciale au niveau des pneus avant, et le matin j'étais capable d'aller très vite parce que j'utilisais le medium, qui est le bon pneu ici, mais l'après-midi il est trop tendre. Je peux attaquer dans la première partie du circuit, mais quand j'arrive dans la deuxième partie, le pneu surchauffe déjà et je perds du temps."
Le numéro 93 sera donc contraint d'utiliser le pneu hard asymétrique de Michelin en course. Une option qu'il ne favorise pas sur le papier, mais qui semble se présenter comme la seule possibilité de rallier l'arrivée dans les meilleures conditions.
"Pour moi, au niveau du pneu avant, je vais choisir l'option la plus dure. C'est un pneu assez étrange car il est asymétrique : sur le côté gauche, il est plus tendre que le medium tandis qu'à droite, c'est plus dur. Je ne l'aime pas, mais c'est la seule option que j'ai pour terminer la course. A l'arrière, certains seront en soft, mais je pense que je vais utiliser le medium car pour la distance de course, ça sera important, et on dirait que demain il fera très chaud."

Leader du Championnat du monde avec 36 points d'avance, quelle type de course Marc Márquez compte-t-il mener ce dimanche ? Sans trop de surprise, une course d'attente n'est pas dans les plans de l'Espagnol, mais l'idée d'assurer les points au championnat sera bien présente, au cours d'un week-end difficile pour Honda.
"Bien sûr, je vais démarrer la course en pensant à la victoire, on travaille tout le week-end pour essayer de gagner le dimanche. D'un autre côté, je comprends que c'est une course pour marquer des gros points, pas une course d'attaque. Je ne me sens pas comme j'aimerais me sentir sur la piste. On a plus de mal que sur les autres pistes, mais on est au niveau des autres pilotes. On est prêt à se battre pour le podium, et pourquoi pas pour la victoire."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 7:54

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 11:09

Mugello : Iannone règne au warm-up
Andrea Iannone a dominé ses adversaires lors du warm-up du Grand Prix d’Italie.
Tags MotoGP, 2018, GRAN PREMIO D'ITALIA OAKLEY, WUP
https://twitter.com/MotoGP/status/1003185772625707008


Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar), qualifié en deuxième ligne du Grand Prix Oakley d’Italie, s’est distingué lors du warm-up du GP d’Italie. Auteur d’un tour en 1’47.080, l’Italien devançait pour un peu plus de trois dixièmes le Champion du Monde Marc Márquez (Repsol Honda Team). 59 millièmes derrière, on retrouvait ensuite Andrea Dovizioso (Ducati Team), dernier vainqueur en date sur le tracé du Mugello.

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) se voyait pour sa part crédité du quatrième chrono, à presque un quart de seconde. Les Ducati Desmosedici de Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et de Jorge Lorenzo (Ducati Team) figuraient en embuscade, aux cinquième et sixième positions.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), qui sera contraint de partir de la 20e place, se classaient respectivement septième et huitième.

Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team) et Jack Miller (Alma Pramac Racing) complétaient le Top 10.

Le Français Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) terminait 19e de la séance.

Le Balge Xavier Siméon (EG 0,0 Marc VDS) fermait quant à lui la marche.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Le coup d’envoi de la course MotoGP™️ sera donné à 14h.

Le Top 10                                                                                              
1. Andrea Iannone - (Team Suzuki Ecstar) – 1:47.080
2. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - +0.259
3. Andrea Dovizioso - (Ducati Team) - +0.318
4. Maverick Viñales - (Movistar Yamaha MotoGP) +0.461
5. Danilo Petrucci - (Alma Pramac Racing) - +0.554
6. Jorge Lorenzo - (Ducati Team) - +0.592
7. Valentino Rossi - (Movistar Yamaha MotoGP) - +0.660
8. Dani Pedrosa - (Repsol Honda Team) - +0.702
9. Aleix Espargaró - (Aprilia Racing Team Gresini) - +0.754
10. Jack Miller - (Alma Pramac Racing) - +0.778
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 11:16

GRAND PRIX MUGELLO "GRILLE DE DÉPART"

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 11:18

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 21:55

GP d'Italie. Lorenzo devant deux Italiens

 Publié le 03 juin 2018 à 16h17 Modifié le 03 juin 2018 à 16h22
  http://www.letelegramme.fr/moto/gp-d-italie-lorenzo-devant-deux-italiens-03-06-2018-11980698.php
     Jorge Lorenzo félicité par Valentino Rossi sur le podium du Grand Prix d'Italie, ce dimanche à Mugello. (Pphoto EPA)  

L'Espagnol Jorge Lorenzo a remporté son premier succès


L'Espagnol Jorge Lorenzo a remporté son premier succès sur Ducati en s'imposant dimanche au Grand Prix d'Italie, catégorie MotoGP, devant deux Italiens : son équipier Andrea Dovizioso et Valentino Rossi (Yamaha). Le leader du Championnat du monde, son compatriote Marc Marquez (Honda) n'a terminé que seizième.

Lorenzo a décroché, ce dimanche,   son sixième succès dans la catégorie reine sur le circuit du Mugello (Toscane), lui qui n’avait plus gagné depuis fin 2016. "Gagner ici avec Ducati, c'est un rêve", a déclaré le triple champion du monde MotoGP, qui sait pourtant qu'il va devoir se trouver une autre écurie pour la saison prochaine. Doublé Ducati L’Espagnol s'est emparé de la tête dès le départ et ne l'a plus lâché par la suite.

©️ Le Télégramme http://www.letelegramme.fr/moto/gp-d-italie-lorenzo-devant-deux-italiens-03-06-2018-11980698.php#pYm3g7pHOTtrus7v.99

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 22:02

Dovizioso regrette son choix de pneus au Mugello

   https://fr.motorsport.com/motogp/news/dovizioso-regrette-choix-pneus-mugello-1044269/





Get alerts
Par: Michaël Duforest,  Journaliste
Il y a 4 heures

Vainqueur au Mugello l'an dernier, Andrea Dovizioso a terminé en deuxième position ce dimanche au Mugello, derrière son équipier Jorge Lorenzo.

L'Italien estime que la cause de son manque de rythme relatif ce dimanche (les Ducati officielles ayant été au-dessus du lot une fois Marc Márquez au sol) trouve sa source dans le choix de pneus, "Dovi" ayant pris le départ avec le hard à l'avant, et le soft à l'arrière, alors que Lorenzo avait fait le choix du medium sur l'avant de sa Desmosedici.
"Je pense que l'on a pris une mauvaise décision sur le pneu avant. On ne voulait pas prendre de risques, en EL4 on était assez rapide avec le pneu hard, mais peut-être que la chaleur d'aujourd'hui a rendu le travail du pneu avant plus difficile."
Conséquence de ce pneu avant mal choisi, le porteur du numéro 4 a avoué s'être fait quelques frayeurs au freinage et en entrée de courbe, ce qui semblait être aussi le lot de Valentino Rossi. Pour Dovizioso, l'épisode manceau où il a chuté en perdant l'avant à l'entrée du virage de la Chapelle est évidemment revenu en mémoire…

Lire aussi :


"Pendant la course, j'ai perdu l'avant trop de fois, après la chute de Marc, et une fois que tu perds trop l'avant, et après Le Mans, tu penses à beaucoup de choses, la course est longue. Valentino a perdu l'avant trop de fois, il avait le même pneu, c'est le point négatif."
Le vice-Champion du monde en titre explique aussi son mauvais choix par la logique différente introduite par les pneus Michelin. En effet, les gommes clermontoises demandent un travail d'analyse plus poussé pour comprendre quel type de pneu réagira le mieux en course, et il ne suffit pas de penser de manière binaire.
"Avec Michelin, c'est un peu difficile de choisir les pneus parce que ça n'est presque jamais lié à la température, ou plutôt ça n'est pas parce qu'il fait plus chaud qu'on met un pneu plus dur. D'ailleurs, souvent en qualifs on utilise un pneu avant tendre, ce qui n'arrivait pas auparavant : quand on doit faire un temps, on a besoin de plus de soutien à l'avant. Avec Michelin c'est différent, il faut s'adapter."

Lire aussi :


"Chaque fois que je devais prendre des décisions quant aux pneus ou aux réglages, je n'étais jamais serein comme sur les autres week-ends", explique Dovi. "On parle là de détails, de petites choses, mais au final elles peuvent peser lourd en course, et je pense que c'est ce qui s'est passé parce que si Jorge a fait toute la course avec le medium alors qu'il use toujours beaucoup plus le pneu avant… OK, peut-être qu'il a changé de style de pilotage, mais après avoir vu beaucoup de pilotes faire la course avec le medium devant, on aurait pu le faire nous aussi."
Avec Léna Buffa



Article précédent

Lorenzo, à la fois heureux et triste de sa 1re victoire avec Ducati



Article suivant

Sans chute, le podium était "possible" pour Márquez

Sponsored Content
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 22:04

Sans chute, le podium était "possible" pour Márquez
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-chute-podium-possible-1044292/?s=1

Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Par: Michaël Duforest, Journaliste
Il y a 3 heures

Malgré une chute en début de course, Marc Márquez est parvenu à terminer le Grand Prix d'Italie, mais il repart du Mugello en n'ayant pas marqué de points.

Agressif au départ, Márquez évoluait au deuxième rang dans le cinquième tour, lorsqu'il a perdu le contrôle de sa Honda RC213V dans le virage 10. Reparti avec une moto légèrement endommagée, il n'a pu remonter dans les points, achevant le Grand Prix à la 16e place finale.
Une chute qui intervient un peu plus d'un an après son dernier accident en course (lorsqu'il avait chuté au Mans, lors du Grand Prix de France), alors que l'occasion était belle d'assurer son avance au championnat ce dimanche, sur une piste où il a été en difficulté tout le week-end.
"C'est difficile car hier j'ai dit plusieurs fois que c'était une course où il fallait marquer de gros points, que l'important était de finir la course et je le savais avant le départ. Mais ça faisait déjà un an que je n'avais pas chuté en course, et ça faisait un an que Michelin n'avait pas apporté ces pneus avant", indique Márquez.

Lire aussi :


Ces pneus, et en particulier le hard asymétrique avant, Marc Márquez a expliqué tout le week-end ne pas les apprécier. Seul pilote à s'élancer avec une monte composée de deux pneus hard, l'Espagnol a fait mieux que s'accrocher dans les premières boucles, avant de finalement terminer dans le bac à gravier.
"C'est quelque chose pour lequel on a essayé de modifier la moto tout le week-end, pour essayer de mieux fonctionner avec les pneus avant, mais j'ai essayé de gérer car avec le medium, qui est en général le pneu 'standard', c'était impossible pour moi de finir la course. J'essayais de gérer avec le hard à l'avant mais je suis arrivé au virage 10, j'ai perdu l'avant, j'ai essayé de le récupérer et voilà."
Alors que son équipier Dani Pedrosa était empêtré en fond de peloton après les qualifications, et a terminé sa course dans une chute avec Takaaki Nakagami, Márquez pense qu'il aurait pu avoir le rythme pour monter sur le podium ce dimanche, mais avoue humblement que le vainqueur du jour, Jorge Lorenzo, était tout simplement intouchable.
"Le podium aurait été possible car après la chute, la moto n'était pas parfaite mais même là j'avais encore un bon rythme, similaire à celui du podium, mais Lorenzo aujourd'hui était plus rapide que tout le monde. Il a bien géré la situation, on a essayé mais c'était impossible. Peut-être qu'une bataille pour le podium aurait été possible."

Lire aussi :


Parti sixième, Márquez a bondi au départ pour monter à la troisième place à la sortie du premier virage, mais a ensuite légèrement touché Danilo Petrucci dans le deuxième virage. Un contact que l'Espagnol classe comme un incident de course, conséquence du trafic toujours très dense au départ.
"Dans le deuxième virage, on était deux, à ma droite il y avait une moto, je ne sais pas si c'était une Yamaha ou une Suzuki, mais elle était bleue. Et ensuite j'ai réalisé que Petrucci était là, et que j'étais en train de le toucher à l'arrière, en sachant que si je le touchais on allait chuter ensemble. Il a perdu plus de temps que moi, mais c'était quelque chose de difficile à contrôler au départ."
"Je ne veux pas tirer trop d'informations de ce week-end", termine le numéro 93, conscient que la situation pneumatique de ce week-end ne se répétera que rarement, et toujours à la tête d'une confortable avance au classement du championnat.
"Ce que j'ai appris est que je ne peux pas chuter de nouveau, mais ça je le savais déjà, et puis on est humain, on fait parfois des erreurs,… Le plus important est qu'on a 23 points d'avance au championnat, et l'an dernier on avait 57 points de retard."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Dim 3 Juin 2018 - 22:08

Moto GP : Valentino Rossi, pilote de tous les records

https://www.lemonde.fr/auto-moto/article/2018/06/03/moto-gp-valentino-rossi-pilote-de-tous-les-records_5308990_1616662.html

Arrivé troisième, dimanche, du Grand Prix d’Italie à Mugello, derrière Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso, le pilote de 39 ans passe le cap des 5 000 points inscrits en catégorie reine.
Le Monde | 03.06.2018 à 18h09 • Mis à jour le 03.06.2018 à 18h31 |  Par  Catherine Pacary  


« L’important c’est demain », avait prévenu Valentino Rossi, nonuple champion du monde de Moto GP, alors qu’il refusait de s’enthousiasmer après avoir décroché la pole position sur le circuit de Mugello, le 2 juin – une pole position agrémentée d’un record absolu du tour. Le lendemain, il finit 3e du Grand Prix d’Italie au guidon de sa Yamaha et monte sur le podium derrière les Ducati de Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso.

Une troisième place synonyme de 15 points qui lui permettent non seulement de revenir à 23 encablures de son rival (Honda) Marc Marquez – parti 6e, il termine 16e après avoir chuté au 5e tour. Mais surtout 15 points qui, ajoutés aux 4 989 acquis depuis le début de sa carrière, lui font dépasser la barre des 5 000 points inscrits en Moto GP et confortent sa longue avance sur son dauphin, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), à 2 882 points, et Jorge Lorenzo, 3e à 2 753 points.




Un tour de la Terre


Le pilote italien poursuit ainsi sur sa lancée. Depuis le 18 mars, Valentino Rossi est en effet entré dans une autre dimension, celle des légendes. Ce jour-là, en courant le Grand Prix du Qatar, le « Docteur », comme son public le surnomme, a décroché le record du nombre de saisons consécutives courues en inscrivant des points au championnat du monde, soit 23.
En bouclant le 15e tour de la course du Grand Prix d’Espagne, le 6 mai à Jerez, Valentino Rossi avait battu un autre record, celui du premier pilote à avoir parcouru l’équivalent d’un tour du monde, soit 40 075 kilomètres.
Un enchaînement de records qui s’explique par sa longévité. Il a en effet inscrit ses premiers points lors du Grand Prix de Malaisie de 1996. A titre de comparaison, Alex Rins, actuel plus jeune engagé du championnat Moto GP, était alors âgé de trois mois. Depuis vingt-trois ans donc, Valentino Rossi enchaîne les championnats, égalant le record de l’Espagnol Angel Nieto, treize fois champion du monde, avant de mourir le 13 août 2017 après avoir été percuté alors qu’il conduisait son quad, à 70 ans. Il détenait le plus grand nombre de victoires (90 en 50, 80 et 125 cm3) derrière Giacomo Agostini (15 fois champion du monde, 122 victoires en GP) et… Valentino Rossi (115).

Casque tricolore

Mais à la différence de ses illustres prédécesseurs, Valentino Rossi ne conjugue pas records et fin de carrière. Contrairement aux pilotes « d’avant », lui a su s’adapter à la révolution de l’électronique, qui a de plus en plus d’importance sur la conduite des motos. Il court par ailleurs sur des cylindrées bien supérieures. Aux 125 cm3 de 1996 et 1997 ont succédé deux saisons en 250 cm3, autant en 500 cm3 puis depuis 2002 les Moto GP.
D’où son large sourire, samedi, alors qu’il terminait les qualifications par une pole position. Cette première place sur la grille, il ne l’avait plus obtenue depuis le Grand Prix du Japon 2016 ; une 55e pôle, décrochée le jour de la fête nationale italienne… D’où la présentation de son nouveau casque aux trois couleurs de l’Italie, alors que son pays traverse un épisode politique délicat.
Lire aussi :   Moto GP : Jorge Lorenzo sacré, Valentino Rossi rate un dixième titre mondial
Le vétéran du circuit marque son retour sur le devant de la scène. Après une année 2015 épique, marquée par son duel avec Marc Marquez, et perdu lors de la dernière course, Valentino Rossi était relégué à une deuxième place mondiale qu’il a mis longtemps à digérer. Deuxième encore en 2016, 5e l’an dernier, beaucoup de commentateurs le voyaient sur la pente descendante. Parallèlement, dans les ateliers Yamaha, la moto apparaissait moins performante. « En 2015-2016, j’avais un sentiment de sécurité sur la M1 que je ne retrouve plus, confirmait Valentino Rossi à L’Equipe le 3 juin. Désormais, l’électronique est très importante et en ce domaine nous sommes largués par nos concurrents. »

Contrat prolongé jusqu’en 2020

Ce qui ne l’a pas empêché de terminer sur le podium du Grand Prix de France au Mans le 20 mai, derrière Marc Marquez et Danilo Petricci. Et de prôner la révolution, comme en 2003 lorsqu’un certain Maszao Furusawa, nouveau patron de Yamaha, a remonté la team et débauché le déjà pas très jeune Valentino Rossi de chez Honda.
Il ne cachait pas sa joie, enfantine, dimanche 3 juin debout sur sa monture, de fêter sa troisième place devant son public. « A ce moment-là, à mon âge, je veux savourer ces bons moments. Je ne sais pas combien d’autres pôles je vais pouvoir réaliser dans ma carrière, surtout à Mugello. (…) Mais c’est une super émotion. »





Au premier trimestre, Valentino Rossi a prolongé son contrat avec Yamaha jusqu’en 2020, ce qui devrait lui permettre de passer le cap du quart de siècle en championnat moto GP. Même s’il réfute toute volonté de décrocher un 10e titre mondial, il pointe 4e au général, mieux qu’en 2017. Prochain rendez-vous, le 17 juin sur le Catalunya près de Barcelone pour le Grand Prix d’Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Lun 4 Juin 2018 - 6:44


Lorenzo : "Mon histoire avec Ducati est terminée"


https://fr.motorsport.com/motogp/news/lorenzo-fin-histoire-ducati-1044305/


Par: Oriol Puigdemont,  Reporter MotoGP
hier à 17:13

En dépit du fait que Claudio Domenicali assure que Ducati continue de discuter avec Jorge Lorenzo d'une possible prolongation, le Majorquin explique que son avenir est dans une autre équipe.

O.P., Mugello - Le PDG de Ducati Motor Holding SpA, Claudio Domenicali, fait partie de ceux qui ont accueilli le numéro 99 dans le Parc Fermé du Mugello, après que celui-ci a décroché son premier succès pour le compte de la marque de Borgo Panigale.
Jorge Lorenzo, qui s'est trouvé ces dernières semaines sous le feu d'une mitraille de déclarations par médias interposés, est tombé dans les bras de tous les membres de son équipe ainsi que de son entourage proche, avant d'ignorer le responsable de Ducati, le seul homme vêtu de blanc dans un océan de chemises rouges.

Lire aussi :


Une fois les réjouissances terminées, Domenicali a fait une déclaration au micro de la télévision italienne Sky Sport, lors de laquelle il a assuré que la décision entourant l'identité du pilote qui fera équipe lors des deux prochaines années avec Andrea Dovizioso n'était pas encore prise, et que les discussions avec Lorenzo restaient ouvertes. "La situation avec Jorge reste ouverte, nous n'avons rien décidé", a avancé Domenicali, à la surprise générale.
Interrogé sur cette déclaration, Lorenzo a répondu sans ambages en arguant que ces propos n'étaient que du baratin. Depuis quelques jours, le Majorquin s'est senti meurtri par son équipe, étant selon lui sous-estimé au moment d'être comparé à Danilo Petrucci et Jack Miller, alors que ni l'Italien ni l'Australien ne se sont imposés sur une Desmosedici.

Une victoire trop tardive pour Lorenzo

"Mon histoire avec Ducati est terminée, c'est une question d'amour propre", a tranché le triple Champion du monde avec Yamaha (2010, 2012 et 2015). "Mon futur est déjà décidé, et ce résultat ne va rien y changer. Une partie de moi est triste parce que je sais qu'avec cette moto j'aurais pu me battre pour être Champion du monde, et c'était la raison pour laquelle j'étais venu ici. Ils ont beaucoup investi en moi, et ils ont changé la moto, mais pour une raison ou une autre ça ne l'a pas fait jusqu'ici. Maintenant c'est trop tard. Il n'y a rien à faire", a poursuivi le numéro 99, qui a eu besoin de 24 Grands Prix pour remporter sa première course chez les Rouges, contre 70 par exemple à Dovizioso.

Lire aussi :


"Il est évident qu'au bout d'un moment nous pouvons avoir des doutes, car nous sommes des humains, pas des robots. Mais je n'ai pas supporté ce qui a été dit par les autres. Je continue à dire que les gens dans l'équipe, comme Gigi [Dall'Igna, le directeur technique], ont cru en moi ; ils ont essayé ce que je demandais. Ils l'ont fait, mais trop tardivement. S'ils l'avaient fait quelques mois plus tôt alors j'aurais pu gagner plus tôt", poursuit Lorenzo.
"J'ai l'impression que Gigi, Paolo [Ciabatti, le directeur sportif], et Davide [Tardozzi, le manager], voulaient que je reste. Mais je ne nourris pas de rancœur. Ces neuf années passées entre la première et la deuxième place finale du championnat ne sont pas dues au hasard. Je l'ai fait parce que je suis un champion. Ici j'avais juste besoin de disposer de ces pièces qui me donnent ce plus pour mon style. C'est ce que j'ai démontré lorsque je les ai essayées", conclut Lorenzo, qui espère voir se concrétiser sa prochaine aventure, de nouveau avec Yamaha et avec Franco Morbidelli comme coéquipier.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Lun 4 Juin 2018 - 6:49

LE PODIUM  DU GRAND PRIX MUGELLO



Sur le podium : le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team, le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing




Photographe Gold and Goose / LAT Images
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54093
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Lun 4 Juin 2018 - 6:55

Rossi : 10 minutes sur le podium qui récompensent tous les efforts
https://fr.motorsport.com/motogp/news/rossi-podium-recompense-efforts-mugello-1044315/?s=1




Par: Léna Buffa, Responsable Moto
hier à 18:13

Le podium à domicile était son objectif, et le Docteur l'a atteint malgré les difficultés rencontrées en course avec un pneu ne lui offrant que peu d'adhérence.

Chaque année, le Mugello se teint de jaune et vibre littéralement pour son pilote fétiche. Impossible dans ces conditions pour Valentino Rossi de ne pas tout faire pour tenter de monter sur le podium, où l'attend systématiquement une marée humaine qui envahit la piste sitôt l'arrivée franchie.
"Ces dix minutes sur le podium, quand on arrive à y monter, devant tout le public, vous récompensent pour tous les efforts que vous fournissez pendant l'année pour vous entraîner, voyager et être pilote", assure le héros local.

Lire aussi :


Bien que récompensé par ce podium si cher à son cœur, Rossi assure avoir connu ce dimanche l'une des courses les plus difficiles de ces derniers mois. Une course qui, le concernant, s'est essentiellement jouée sur le choix des pneus, ainsi qu'il l'avait pressenti : et sur ce point, le Docteur et son équipe technique ont eu le sentiment d'être contraints dans leur décision.
"Hier le feeling était fantastique, c'était une grande émotion d'être en pole position, et ça a aussi été déterminant pour mon podium aujourd'hui, parce que je suis parti devant et j'ai suivi Jorge [Lorenzo] sur la première partie de la course, où il est toujours très rapide. Mais comme je l'ai dit hier, je savais qu'on souffrirait plus parce qu'on a malheureusement dû courir avec le pneu dur à l'avant."
"Il ne m'avait jamais donné de bonnes sensations pendant les essais, mais au final on n'a pas pu faire différemment. On n'avait pas le choix, pour aller au bout il fallait qu'on utilise ce pneu", explique le pilote Yamaha. "Je savais que ça allait être une course difficile pour moi, mais si j'étais parti avec le pneu medium, je n'aurais très probablement pas été au bout, alors je me suis dit que j'allais essayer de ne pas tomber, d'arriver au moins au bout et de faire un podium."
Bien parti, Rossi s'est placé dans la roue de Jorge Lorenzo dès le premier virage de la course. Rapidement dépassé par Marc Márquez, il a été libéré de la concurrence de l'Espagnol lorsque celui-ci a chuté dans le septième tour, mais deux boucles plus tard Andrea Dovizioso prenait l'avantage sur le numéro 46 pour le priver définitivement de la deuxième place.

Lire aussi :


Les difficultés ne faisaient que commencer, car Rossi a ensuite dû se confronter à un groupe des plus incisifs, formé par les pilotes Suzuki et Petrucci. Mais c'est précisément là que son choix de pneu a fini par payer, car il a eu dans les derniers tours suffisamment de ressources pour s'imposer face à ses rivaux et récupérer la place sur le podium qui lui avait un temps été subtilisée.
"Ça a été l'une des courses les plus dures dont je me souvienne sur cette récente période, parce que la moto était très difficile à piloter avec peu de grip à l'avant", explique-t-il. "Il y a eu un moment où j'étais un peu désespéré, parce que j'étais cinquième, quelque chose comme ça, et je me suis dit que ça ne serait peut-être pas possible. J'ai cependant eu un petit espoir d'avoir un avantage sur Rins, Petrucci et Iannone, qui avaient un pneu plus tendre que le mien, et d'essayer de l'utiliser au maximum. Mais, après, Iannone n'a pas baissé les bras et il a été très fort dans les derniers tours. Quoi qu'il en soit, monter sur le podium était mon objectif et je suis content."

Impossible d'attaquer

Alors qu'il peinait hier à croire qu'il s'agirait d'une course faisant la part belle à la stratégie, ce dimanche Rossi admettait que cela a bel et bien été le cas. "C'était juste, c'était une course stratégique aujourd'hui", concède-t-il. "Quand on voit les autres pilotes, c'est comme à la télévision, on voit les pneus medium ou soft [qu'ils ont]. J'ai donc essayé de garder la situation sous contrôle, parce qu'avec le pneu avant qu'on avait on ne pouvait pas aller au maximum. Chaque fois que j'ai essayé, je perdais l'avant et j'étais sur le point de tomber."
"Après, il fallait juste attendre et espérer que les autres, avec le pneu avant [plus] soft, perdraient en grip. Il y a aussi eu un moment où Rins m'a passé et où je me suis dit que ce serait dur. Et j'étais très inquiet de Petrucci, parce que l'année dernière il a été très fort et il est généralement bon avec le pneu soft, mais heureusement lui aussi a eu un problème. Et ensuite, mon plus gros adversaire a été Iannone. Dans les derniers tours, on oublie la stratégie et il ne reste plus que le cœur. Alors, vous entrez dans le virage et vous vous dites 'Peut-être que je vais perdre l'avant, peut-être que je vais tomber, mais j'essaye' et vous faites confiance aux pneus et à la moto."
Revenir en haut Aller en bas
Yuzuru

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 12
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   Lun 4 Juin 2018 - 15:13

Tu suis les moto
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP 2018 GRAND PRIX D'ITALIE
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: