UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Jeu 12 Juil 2018 - 19:40

Rappel du premier message :



Le Championnat de France de football, actuellement appelé Ligue 1 Conforama pour des raisons de sponsoring ou plus simplement Ligue 1, est une compétition de football qui est le premier échelon national en France.


Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 17 Aoû 2018 - 9:12

Football / Ligue 1 : Gaëtan Laborde s’est engagé pour quatre ans à Montpellier
https://www.midilibre.fr/2018/08/15/football-ligue-1-gaetan-laborde-sest-engage-pour-quatre-ans-a-montpellier,4676892.php


Les Girondins de Bordeaux et le club pailladin seraient tombés d’accord sur un transfert de quatre ans et une indemnité voisine de 5 millions d’euros.
Le dossier était très bien engagé. Nos confrères de L’Equipe ont annoncé ce mercredi soir qu’il était bouclé : l’attaquant Gaëtan Laborde, âgé de 24 ans, va rejoindre Montpellier pour les quatre prochaines saisons.

Les Girondins de Bordeaux et le club pailladin seraient tombés d’accord sur un transfert de quatre ans et une indemnité voisine de 5 millions d’euros, bonus compris. Mardi soir, les dirigeants bordelais auraient accepté la deuxième offre formulée par leurs homologues montpelliérains.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 17 Aoû 2018 - 9:18

Angers SCO
Football. Ligue 1 : Cheikh N'Doye signe son retour à Angers
https://www.ouest-france.fr/sport/football/angers-sco/football-ligue-1-cheikh-n-doye-signe-son-retour-angers-5924366


Cheikh N'Doye vient d'être prêté une saison à Angers, où il a évolué entre 2015 et 2017. | ARCHIVES JÉRÔME FOUQUET  
Ouest-France Angers


[*]Angers a officialisé ce jeudi matin l'arrivée de Cheikh N'Doye (32 ans). Le milieu de terrain, qui évoluait la saison dernière à Birmingham City (Angleterre), rejoint le SCO pour trois ans. L'international sénégalais a déjà joué deux saisons dans le Maine-et-Loire (2015-2017), inscrivant 14 buts en 55 matches de Ligue 1.
"The boss is back". Angers a officialisé ce jeudi matin, par un tweet, l'arrivée de Cheikh N'Doye. Ou plutôt le retour. Alors qu'il évoluait à Birmingham City depuis l'an dernier, le milieu de terrain vient de s'engager pour trois saisons. "Je suis tellement heureux que je n'ai pas de mots. Je suis content de revoir tout le monde, c'est bon de rentrer chez soi", s'est-il exclamé.
L'international sénégalais (32 ans) a déjà évolué sous les couleurs scoïstes entre 2015-2017. Il avait notamment porté le brassard de capitaine et inscrit 14 buts en 55 matches de Ligue 1. 
 
Son expérience, sa puissance et son jeu de tête seront des atouts indéniables pour Angers en vue du maintien.
Lire aussi. Angers, comment expliquer l'inexplicable ?

N'Doye, la huitième recrue


Après les arrivées de Vincent Pajot (Saint-Etienne), Stéphane Bahoken (Strasbourg), Jeff Reine-Adelaïde (Arsenal), Ibrahim Cissé (Tours), Farid El Melali (Paradou), Harrison Manzala (Amiens), Dorian Bertrand (Cholet), Cheikh N'Doye est la huitième recrue du SCO.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 17 Aoû 2018 - 9:25

Officiel : Rémy Cabella signe à l'ASSE
https://www.foot01.com/equipe/st-etienne/officiel-remy-cabella-signe-a-l-asse,293551


Publié Jeudi 16 Août 2018 à 16:12

Le feuilleton a duré longtemps, mais Saint-Etienne a eu son « happy end ». Un an après son départ pour le Forez sous la forme d’un prêt, Rémy Cabella s’engage définitivement en faveur de l’ASSE. Le milieu offensif qui appartenait à l’OM est désormais définitivement stéphanois jusqu’en juin 2022.

« Je suis très heureux de revenir à Saint-Etienne. J’attendais ce moment avec impatience. Je me sens enfin libéré ! A la fin du championnat, j’avais dit que je mettrais l’ASSE dans mes priorités si je devais partir. Ici, j’ai reçu un amour que je ne peux pas expliquer. Ç’a joué dans mon choix. Avec Wahbi (Khazri), je retrouve aussi un ami d’enfance. Revoir tout le monde m’a fait plaisir. J’ai hâte de débuter », a expliqué le numéro 7 de l’ASSE après son transfert, qui se monterait à 5 ME plus des bonus éventuels.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 17 Aoû 2018 - 9:28

PSG : Ces deux joueurs vont quitter Paris, c'est inévitable
https://www.foot01.com/equipe/paris/psg-ces-deux-joueurs-vont-quitter-paris-c-est-inevitable,293535

Photo Icon Sport
Publié Jeudi 16 Août 2018 à 19:00

Plutôt calme jusqu’à présent, le mercato du Paris Saint-Germain devrait brutalement s’accélérer dans les prochains jours.
Dans le sens des arrivées puisque le club francilien recherche toujours un latéral gauche et un milieu défensif, mais également dans le sens des départs. Prêtés la saison dernière, Jesé Rodriguez et Gonçalo Guedes sont notamment concernés. Le second cité serait même proche d’un retour au FC Valence, un accord à hauteur de 45ME ayant été évoqué par la presse espagnole ces dernières heures.
En tout cas du côté du Paris Saint-Germain, on ne compte plus (du tout) sur les deux joueurs. La preuve, ils n’ont même pas été enregistrés dans l’effectif du club sur le site officiel du PSG. En effet, la ligne « attaquants » ne comporte que trois noms : ceux de Neymar, Cavani et Mbappé, Di Maria étant quand même là, mais avec les milieux de terrain. Reste que pour l’heure, les deux joueurs de 21 et 25 ans sont sous contrat avec le PSG. Et le champion de France en titre a tout intérêt à trouver une solution rapidement, sans quoi la place laissée libre par Ben Arfa dans le loft pourrait rester chaude la saison prochaine…
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 17 Aoû 2018 - 9:33


Officiel : Kehrer est la deuxième recrue du PSG

Photo Icon Sport
Publié Jeudi 16 Août 2018 à 12:03 Dans : PSG, Mercato.
https://www.foot01.com/equipe/paris/officiel-kehrer-est-la-deuxieme-recrue-du-psg,293537

Le PSG a officialisé la signature de Thilo Kehrer ce jeudi midi, faisant du jeune défenseur central allemand sa deuxième recrue de l’été après Gianluigi Buffon. Une arrivée qui a été savamment gardée secrète jusqu’à ces derniers jours et qui permettra à Tuchel de compter sur un nouveau défenseur central. Le montant de son transfert est annoncé à 37 ME.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 17 Aoû 2018 - 9:34

PSG : l'arrivée de Gianluigi Buffon... Un sacré comité d'accueil des supporters
https://www.youtube.com/channel/UCJgNMdfAExlU7MwHlET6XCw

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 18 Aoû 2018 - 7:01



Dernière édition par jeusetmatch le Dim 19 Aoû 2018 - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 18 Aoû 2018 - 7:05

PROCHAINS MATCHS LIGUE 1 CONFORAMA -DEUXIÈME JOURNÉE[/color]


[/quote]




Dernière édition par jeusetmatch le Sam 18 Aoû 2018 - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 18 Aoû 2018 - 7:14

Reims v Olympique Lyonnais Résumé de match, 17/08/2018
Reims-Lyon 1-0 - Épatant, le promu rémois surprend l'OL

Goal

L'Olympique Lyonnais n'en a pas fait assez pour éviter un premier revers sur la pelouse de Reims (1-0), petite sensation de ce début de saison.

C'est un signal qui arrive assez tôt, mais Lyon devra bien le recevoir. Lors de la rentrée des classes, il y a cinq jours, l'OL avait fait le job contre Amiens grâce à ses individualités. Des têtes d'affiche lyonnaises qui n'ont pas pu suffi pour résister à un promu surprenant ce vendredi soir, pour ce premier déplacement de la saison. Et c'est bien le Stade de Reims qui prend symboliquement les commandes de la Ligue 1 pour quelques heures, au soir de son deuxième match.

Lyon a manqué de tou


Avant le lever de rideau, David Guion et sa bande n'auraient certainement pas imaginé pointer avec six points dans la besace. Ils avaient dompté Nice, la semaine passée, pour la grande première de Patrick Vieira, et ils ont encore appliqué la même formule pour se payer l'une des plus grosses cylindrées de l'hexagone. Tous les ingrédients y étaient : de la discipline tactique, un goût certain pour le combat, un réalisme effrayant et un mental admirable.
En face, c'est à peu près tout ce qui a manqué à des Lyonnais trop faciles pendant une grande partie de ce match. Notamment en première période, où l'équipe de Bruno Génésio n'a jamais été dans le bon tempo. Cette nonchalance a été condensée dans les pieds du talentueux Memphis, retombé dans ses travers. Après un long round d'observation, l'OL, qui n'était supérieur que dans la tenue du ballon, a craqué sur une action d'école des Rémois. Konan, après un contre favorable, a distillé un centre parfait pour Chavarria, dont la tête placée a fait exploser  Auguste-Delaune (1-0, 32e).
Ce but n'a pas incité les Rémois à relâcher la pression. Avec un plan assumé - un bloc bas et des contres incisifs - le promu a continué sur les mêmes bases jusqu'au bout. Et il n'a pas même pas eu à trembler jusqu'à la pause puisque l'OL n'avait pas les idées pour l'inquiéter. Ce fut un peu mieux au retour des vestiaires pour les Lyonnais, sous l'impulsion notamment d'Houssem Aouar, un peu plus influent, et d'un Memphis Depay plus tranchant. L'un comme l'autre ont pris leur chance sur des frappes à mi-distance (55e, 57e), sans réussite. Bertrand Traoré a ensuite fait passer quelques frissons sur des accélérations dans son style, mais Reims, qui a plié, n'a pas craqué (62e).
Cette attaque-défense s'est accentué dans la dernière demi-heure. Et à ce moment-là, l'OL aurait pu trouver la faille et arracher un résultat, mais Doumbia (79e) ou Cornet dans les arrêts de jeu (90e+1) ont manqué le cadre. Reims aurait même pu s'offrir le luxe de porter l'estocade en contre, quand les jambes se faisaient lourdes. Le score en est resté là. Il promet, ce promu !
David Guion (Reims) : «C'est merveilleux»
https://www.lfp.fr/ligue1/article/david-guion-reims-c-est-merveilleux.htm

Ligue 1 Conforama
17/08/2018
Après le beau succès du Stade de Reims sur l'OL vendredi soir (1-0), l'entraîneur champenois a exprimé sa joie tandis que son homologue lyonnais Bruno Genesio est revenu sur les raisons de la défaite rhodanienne.
Cela faisait cinq ans qu'un promu n'avait pas commencé sa saison avec deux succès. Grâce à sa victoire sur l'OL ce vendredi soir au Stade Auguste-Delaune (1-0), le Stade de Reims a imité la performance de l'AS Monaco lors de l'été 2013. De quoi réjouir David Guion, le technicien champenois.
David Guion (entraîneur du Stade de Reims) : « C'est une victoire difficile mais construite. On a fait une bonne première période où on a allié discipline tactique et volonté de faire mal à l'adversaire quand on sortait. J'ai trouvé que c'était logique qu'on mène au score. En seconde période, on a souffert car on n'a pas su conserver le ballon et manqué de verticalité. Mais on a quand même tenté de sortir et on a eu des situations franches, même si l'OL aussi a eu des occasions. On confirme notre bon résultat sur le terrain de l'OGC Nice. Pour nous, qui sommes promus, prendre six points sur six, c'est merveilleux donc on savoure. On sait que pour exister, il faut avoir une bonne discipline tactique. Il faut bien défendre pour pouvoir bien attaquer. »
Bruno Genesio (entraîneur de l'Olympique Lyonnais) : « Je suis déçu de la défaite mais pas du comportement. On a fait le match qu'on attendait ce vendredi soir car on savait que le Stade de Reims serait bien organisé défensivement, positionné assez bas. On a encaissé un but sur une de leurs deux occasions. On a manqué de vitesse et de verticalité pour surprendre cette équipe qui était bien en place. On a tenté beaucoup de choses, on n'a pas lâché, mais il nous a manqué plus de spontanéité, plus de folie quand on avait le ballon. On n'a pas fait assez d'appels dans le dos de la défense. C'est dans notre animation offensive qu'on a péché, ce n'est pas une question de système. On est tombé sur une bonne équipe de Reims, qui est sur la dynamique de sa montée et a fait le même match la semaine dernière à Nice. On n'a pas su trouver la solution. »


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 19 Aoû 2018 - 8:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 18 Aoû 2018 - 17:08

EA Guingamp et Paris Saint-Germain
https://www.lfp.fr/ligue1/feuille_match/84623?live=1
C'est parti! Guingamp engage pour ce match de la deuxième journée de Ligue 1!

Le protocole a lieu, dirigé par Clément Turpin, en présence des deux capitaines, Kerbrat et Thiago Silva. Le coup d'envoi est désormais imminent!


Côté parisien, nous l'avons dit, aucun champion du monde ne débute cette partie. Il y a tout de même quelques beaux noms sur la pelouse. La surprise est la titularisation du jeune Dagba, habituel latéral droit, sur le flanc gauche de la défense. Neymar est évidemment titulaire, il retrouve vraisemblablement son poste d'ailier gauche, la pointe étant dévolue à Timothy Weah, un autre fils de. Le onze parisien: Buffon - Meunier, Marquinhos, Thiago Silva (c), Dagba - Nkunku, Bernede, Rabiot - Di Maria, Weah, Neymar.

Pour espérer renverser le PSG, Kombouaré va s'appuyer sur un schéma en 4-3-3, avec un trident offensif composé de Coco, Roux et Thuram. Thuram, Marcus de son prénom, qui n'est autre que le fils de Lilian, ancien coéquipier d'un certain Gianluigi Buffon, nouveau gardien parisien! Le onze guingampais: Johnsson - Ikoko, Eboa-Eboa, Kerbrat, Rebocho - Blas, Didot, Benezet - Coco, Roux, Thuram.


Thomas Tuchel l'a annoncé après le match face à Caen: "il faut améliorer l'intensité défensive car nous aurons beaucoup de duels à disputer à Guingamp". C'est en effet le credo de Kombouaré, l'esprit-guerrier afin de réaliser un exploit face à l'ogre parisien. Le stade de Roudourou, qui sera à guichets fermés aujourd'hui, n'en attend pas moins

Les deux équipes pénètrent sur la magnifique, c'est à souligner, pelouse de Roudourou, dans une ambiance superbe, comme toujours ici.
2  Nkunku accélère dans l'axe, il cherche Neymar sur sa gauche, qui a tardé à le suivre.
3 Une longue touche venue de la droite entraîne un léger cafouillage dans la surface parisienne, le ballon reste dans le camp parisien et Marquinhos concède le premier corner de la partie!

Ligue 1 Conforama‏Compte certifié @Ligue1Conforama
 
C'est partiii au Roudourou, pour le premier match à l'extérieur du champion de France en titre ! #EAGPSG

4  Marquinhos puis Thiago Silva éloignent le danger, jusqu'à Didot qui arme une volée acrobatique, c'est au-dessus!
5  Neymar trouve encore Nkunku entre les lignes, il décale Di Maria qui enroule sa frappe de l'entrée de la surface, sa tentative passe de peu au-dessus du but de Johnsson!
7 Thiago Silva a vu l'appel de Neymar sur la gauche, qui ne peut faire la différence, le contre guingampais est lancé par Thuram sur la gauche, le ballon parvient à Coco qui rate son centre.
8 Le jeu est arrêté car Christopher Nkunku reste au sol à la suite d'un choc aérien avec Thuram.
9 Rien de grave pour le joueur du PSG, qui reprend sa place.
10 A noter que le onze de départ parisien comporte pas moins de cinq joueurs formés au club: Nkunku, Weah, Dagba, Bernede et Rabiot sont en effet les bénéficiaires de ce début de saison tronqué. C'est aussi une volonté claire de la part de Tuchel de s'appuyer sur eux tout au long de la saison.
12 Rabiot lance Dagba sur la gauche, mais Kerbrat a bien coupé la trajectoire
12' Thuram en puissance
Marcus Thuram prend le couloir gauche pour lancer l'offensive côté guingampais.
14' Sur la montée de Thuram, le Guingampais se joue de Meunier. Il parvient à centrer en retrait.
Le ballon arrive dans les pieds de Roux qui place une frappe. Buffon dévie du haut du bras sur sa barre transversale ! Quelle parade du gardien italien !
15' Temps fort pour Guingamp. Ludovic Blas lâche une frappe sur laquelle se couche Gianluigi Buffon !
16' Réponse parisienne. Weah transmet à Di Maria dans la surface de réparation. L'Argentin tente une talonnade. Contréepar Rebocho.
17' Weah sur le côté
Timothy Weah déboule côté droit. Il n'y a personne dans l'axe mais son centre contré file en corner. En retombant juste derrière la cage de Johnsso
19' Excès d'engagement d'Adrien Rabiot avec un tacle trop appuyé sur Nicolas Benezet. Carton jaune à l'encontre du joueur parisien.

20' Récupération très haute du ballon par Coc. Celui-ci fixe puis sert Nolan Roux. L'attaquant place un tir dans le petit filet. 1-0 pour l'EA Guingamp devant le Paris SG.
20' : BUT Nolan ROUX foot
22' STATS : Roux, premier buteur devant Buffon
Nolan ROUX a inscrit le premier but en Ligue 1 Conforama face à Gianluigi BUFFON après 119 minutes d'invincibilité dans les cages.
24' Guingamp va de l'avant
Les Guingampais réussissent à se projeter très rapidement vers l'avant dans ce début de partie. Et cela leur permet de mener au score pour le moment.
25' Appel à l'assistance vidéo
Ballon en profondeur vers Coco. Celui-ci prend le ballon de la tête devant Buffon. Dans l'angle de la surface de réparation, il réussit à centrer vers le point de pénalty. Bénézet reprend de la tête. Le ballon franchit la ligne. L'arbitre fait appel à la vidéo pour voir s'il n'y a pas une faute de Bénézet sur Dagba sur cette action
29' Toujours 1-0
M. Clément Turpin ne valide pas le but en raison d'un contact entre Dagba et Bénézet.
32' Nouvelles offensives de Guingamp
Les joueurs de l'EAG multiplient les mouvements vers la cage de Buffon. Didot place une frappe. Contrée.
32' Thuram déborde encore
Toujours en force, Marcus Thuram prend l'aile gauche et va provoquer Thomas Meunier. Il obtient un nouveau corner.
33' STATS : Efficace Nolan Roux
Nolan ROUX avait été impliqué sur 47% des buts de son équipe en Ligue 1 Conforama la saison dernière (15 buts et 1 passe décisive sur les 34 buts du FC Metz).
35' Paris reprend le contrôle du ballon
Les Parisiens tentent de reprendre la direction des débats. Bernede cherche Neymar mais Kerbrat intervient une nouvelle fois.
37' Weah devant la surface
Juste devant l'entrée de la surface de Guingamp, Timothy Weah hérite du ballon. Mais il se fait bien contrer par deux défenseurs de l'EAG.
38' Pressing de Guingamp
Les Bretons sont en place et gênent énormément la relance des Parisiens.
39' STATS : Déjà 9 tirs pour Guingamp !
L'EA Guingamp a tiré 9 fois au but après 35 minutes. Le Paris SG n'avait subi que 6 tirs lors de la première journée.
40' Coup franc pour Neymar
Le Brésilien Neymar frappe un coup franc lointain. Il cherche une solution dans la surface de réparation mais le ballon file hors des limites du terrain sans être touché.
42' Neymar remonte le terrain
Le Brésilien Neymar s'offre une grande chevauchée depuis le milieu du terrain. Il élimine plusieurs défenseurs mais Blas revient et pousse le ballon vers Rebocho qui dégage.
44' Dagba stoppe une contre-attaque
Dagba stoppe une contre-attaque guingampaise en commettant une faute sur Coco.
45' Quatre minutes en plus
Il y aura quatre minutes de temps additionnel.
45'+1 Kerbrat devant Neymar
Christophe Kerbrat intervient encore devant Neymar. Et dégage son camp
45'+2 Nkunku prend la frappe
Christopher Nkunku déclenche une frappe lointaine. Des abords de la surface de réparation, il ne trouve pas le cadre.
45'+5 Guingamp mène à la pause

A la pause, l'En Avant Guingamp mène 1-0 devant le Paris Saint-Germain. Les Bretons bousculent les Parisiens dans ce premier acte. Nolan Roux a ouvert le score à la 20e minute. Quelle sera la réaction parisienne en deuxième période?
45'+4 C'est la mi-temps !
L'arbitre Clément Turpin siffle la fin de cette première période.
46' Coup d'envoi donné
C'est parti pour la deuxième période de ce match EA Guingamp - Paris SG. Le club breton mène 1-0 pour le moment.
46' Kylian Mbappe entre en jeu à la place de Timothy Weah.
47' STATS : Guingamp menait déjà à la pause la saison passée
Seules deux équipes avaient réussi à mener à la mi-temps contre le Paris SG en Ligue 1 Conforama la saison dernière. L'EA Guingamp était l'une d'entre elles (ASSE en J32 et EAG en J35).
47' Les Parisiens se lancent à l'offensive. Neymar décale Di Maria côté gauche. Il place une première frappe que repousse Johnsson, Di Maria tente un nouveau tir. A côté.
48' Paris change tactiquement
Neymar évolue désormais en soutien de Mbappé. Guingamp va devoir s'adapter à ce nouveau système.
51' Bénézet se joue de Thiago Silva
Joli dribble de Bénézet qui se joue de Thiago Silva. Il se projette sur le côté droit mais son centre ne trouve pas preneur.
52' Pénalty pour Paris
Neymar dribble dans la surface de réparation. Eboa Eboa intervient de manière illicite sur lui. Pénalty pour le PSG.

52'Neymar ne tremble pas et convertit ce pénalty. 1-1.  foot

54' STATS : Paris prend son temps
Le Paris SG a inscrit ses 15 derniers buts contre l'EA Guingamp en deuxième mi-temps en Ligue 1 Co,nforama
54' De la spontanéité
Les joueurs du PSG jouent de manière plus spontanée désormais.
55' Bonne offensive de Mbappé côté gauche. Ballon dans la surface de réparation et Di Maria frappe. Johnsson repousse en corner.
57' STATS : Neymar impérial sur penalty
Neymar Jr a converti ses 5 penalties en buts en Ligue 1 Conforama.
58' Di Maria en force
Plus déterminés, les Parisiens sont encore à l'assaut de la cage de Guingamp. Angel Di Maria tente une frappe. Hors-cadre.
59' Neymar lance Mbappé
Le Brésilien Neymar trouve un espace pour lancer Mbappé en profondeur. Celui-ci reprend le ballon mais son tir est dévié par Kerbrat. Corner
61' STATS : Omniprésent Neymar

NEYMAR JR a été impliqué sur 34 buts en 22 matchs de Ligue 1 Conforama depuis son arrivée dans le championnat la saison dernière (21 buts et 13 passes décisives). Il est décisif toutes les 57 minutes en moyenne dans cette co
63' La frappe de Neymar
Nouveau mouvement parisien. Au bout de l'action, Neymar tente un tir lointain. Au-dessus.
65' Bonne couverture de Rebocho
Sur une offensive parisienne, Neymar tente une passe en profondeur. Rebocho intervient, plein axe. Et permet à Guingamp de souffler.
66'
Ronny Rodelin remplace Nicolas Benezet côté Guingamp. Le joueur vient d'arriver de Caen
.
67' Coup franc de Di Maria
A 26 mètres de la cage de Johnsson, Di Maria prend sa chance. Son tir passe à gauche de celle-ci. Détourné par le dos de Roux, présent dans le mur.
69' Toujours 1-1
A 20 minutes du coup de sifflet final, les deux équipes sont dos à dos : 1-1.
70' Neymar pris en tenaille
Neymar est entouré de quatre adversaires dans la surface de Guingamp. Cette fois-ci, les défenseurs prennent le dessus sur le Brésilien.
72' Contre-attaque pour Guingamp
Rebocho relance bien vers l'avant pour Guingamp. Il sert Thuram qui tente ensuite de le décaler à nouveau... mais la passe est imprécis
73' Blas cherche Ikoko
Ludovic Blas cherche Jordan Ikoko dans la surface de réparation parisienne. Mais c'est finalement une sortie de but pour le PSG.
74'
Moussa Diaby entre en jeu à la place Christopher Nkunku
75
Fatigué après ses nombreux efforts en première période, Marcus Thuram cède sa place à Yannis Salibur pour l'EAG.
76' Dernier quart d'heure !
A l'entrée dans le dernier quart d'heure de cette partie, toujours 1-1 entre Guingamp et Paris.
78' Bonne couverture d'Ikoko
Joli jeu en passes courtes du PSG. Ballon de Mbappé en profondeur vers Rabiot à gauche. Et bonne intervention d'Ikoko, qui pousse en corner
79' Sur le corner, reprise du gauche de Di Maria sur le poteau de la cage de Johnsson. Enorme occasion pour le PSG !
80'
Antoine Bernede cède sa place à Giovani Lo Celso côté parisien.
82'
Et voilà Kylian Mbappé qui vient marquer le deuxième but parisien. L'attaquant du PSG s'offre un face à face avec Johnsson après un service de Di Maria. Le champion du monde ouvre bien son pied. 1-2 en faveur du Paris Saint-Germain. foot

83' STATS : Paris redoutable en fin de match
Le Paris SG avait inscrit 22 buts dans les 10 dernières minutes en Ligue 1 Conforama la saison dernière, soit 8 de plus que toute autre équipe.
83' STATS : Paris redoutable en fin de match
Le Paris SG avait inscrit 22 buts dans les 10 dernières minutes en Ligue 1 Conforama la saison dernière, soit 8 de plus que toute autre équipe
84' Tête de Thiago Silva
Coup franc de Neymar, une sorte de corner ouvert. Présent dans la surface de but, Thiago Silva pique une tête. Trop puisqu'elle rebondit au-dessus de la cage de Johnsson.
88' Tête défensive de... Thiago Silva
A l'autre bout du terrain, Thiago Silva place encore sa tête, pour préserver son but et pousser le ballon en corner.
90'
Et le doublé pour Mbappé !
Avec sang froid, le joueur du PSG pique un ballon au-dessus de Johnsson. 1-3 en faveur du PSG !
90' STATS : 14 buts pour Mbappé en Ligue 1 Conforama avec Paris

Kylian Mbappe a inscrit 14 buts en Ligue 1 Conforama sous les couleurs du Paris SG. Angel Di Maria est le 10ème joueur qui lui a délivré une passe décisive pour inscrire ces 14 buts.
90'+2 Quatre minutes de temps additionnel
Il y a quatre minutes de temps additionnel dans cette partie.

Le PSG s'impose 3 à 1 sur la pelouse de Roudourou devant Guingamp.
90'+4 STATS : Troisième doublé pour Mbappé avec Paris
90'+5 C'est fini !

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 19 Aoû 2018 - 8:12

Le Stade Rennais peut remercier Sarr

https://www.lfp.fr/ligue1/article/le-stade-rennais-peut-remercier-sarr.htm

Ligue 1 Conforama
18/08/2018
Par AFPhttps://www.lfp.fr/ligue1/article/le-stade-rennais-peut-remercier-sarr.htm
Vainqueur d'Angers SCO en fin de match grâce à un joli but de Sarr (1-0), le Stade Rennais a décroché sa première victoire de la saison lors de cette 2e journée de Ligue 1 Conforama samedi.
Stade Rennais FC - Angers SCO
 : 1 - 0

Grâce à un but tardif mais superbe signé Ismaïla Sarr, le Stade Rennais a engrangé sa première victoire de la saison en Ligue 1 Conforama contre Angers SCO samedi soir (1-0). Avec 3 points, les Bretons remontent provisoirement à la 12e place alors que les Angevins pointent au 15e rang avant la fin de cette 2e journée.

Ndoye de retour

Entre deux formations défaites le week-end dernier (face au LOSC pour le Stade Rennais et contre le Nîmes Olympique pour le SCO), la rencontre a tardé à se dessiner. Encore en rodage, les Rennais se sont grandement appuyés sur la vitesse de leur ailier international sénégalais Ismaïla Sarr pour se montrer les plus dangereux. 
Sur l'un des nombreux centres de Sarr, la tête puissante de Mexer obligeait Butelle à être décisif (8e). Le premier acte a surtout vu le retour précipité de Cheikh Ndoye en Ligue 1 Conforama après la blessure à un bras de l'ex-Rennais Stéphane Pajot (10e). Le revenant de Birmingham a notamment suivi à la trace Clément Grenier, très présent et souvent inspiré.

L'éclair de Sarr

Il a finalement fallu un éclair d'Ismaïla Sarr pour que le Stade Rennais décroche son premier succès de la saison. Servi par Benjamin André, le Sénégalais a enroulé une merveille de frappe dans la lucarne de Butelle (81e, 1-0).
Le Stade Rennais de Sabri Lamouchi se rassure avec ce court succès alors que se profile un déplacement au Stade Vélodrome pour y affronter l'Olympique de Marseille. Avec ce deuxième revers, la situation est plus compliquée pour une équipe angevine privée de sa recrue estivale, Stéphane Bahoken (cuisse). Les joueurs de Stéphane Moulin vont désormais se tourner vers un voyage qui s'annonce compliqué au Parc des Princes pour défier le PSG.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 19 Aoû 2018 - 8:27



Football / Ligue 1 : Montpellier victorieux à Amiens (1-2)


Samedi soir, lors de la deuxième journée de Ligue 1, le Montpellier Hérault SC s'est imposé face au Amiens SC, grâce à deux buts spectaculaires de Mollet et Shkiri.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 19 Aoû 2018 - 8:42


L1 (J2) : Caen et Nice restent en rodage

Publié le 18 août 2018 à 22H10 - mis à jour le 18 août 2018 à 22H47 Robert LANGER

http://www.football365.fr/l1-j2-caen-nice-restent-rodage-7648918.html

Malgré un penalty transformé par Yacine Bammou, Caen n’a pas réussi à prendre les trois points lors de la réception de Nice, samedi soir. Les Aiglons n’ont pas été flamboyants, mais le pire a été évité avec une tête d’Ignatius Ganago.
Partager sur FacebookTweeterPartager sur Google+ Commenter

Le debrief

Après la claque reçue la semaine passée au Parc des Princes (3-0), Caen n’a pas profité de la réception Nice pour lancer sa saison 2018-19. Avec un trio inédit aux avant-postes, le Stade Malherbe n’a pas été flamboyant ce samedi soir. Et ceci en dépit d’une énorme occasion pour Paul Baysse (30eme). Mais un penalty généreusement accordé par M.Wattellier a permis aux locaux de prendre les devants en début de seconde période. Une réalisation de Yacine Bammou (52eme) qui n’a néanmoins pas été suffisante pour débloquer les hommes de Fabien Mercadal.
Si les Caennais semblaient avoir fait le plus dur face à des Aiglons inoffensifs malgré l’arrivée du Lyonnais Myziane Maolida, les coéquipiers de Prince Oniangué ont fait preuve de trop de passivité. Il n’en fallait pas plus pour relancer les troupes de Patrick Vieira. Après avoir lancé les hostilités avec des tentatives lointaines, c’est Ignatius Ganago qui a trouvé l’ouverture de la tête (82eme). Au final, il s’agit d’un résultat relativement logique entre deux équipes qui restent clairement en rodage. Alors que les Caennais vont avoir besoin de temps pour intégrer les nouveaux, les Niçois ont impérativement besoin de se renforcer aux avant-postes (Mario Balotelli ou une recrue). Là, c’était beaucoup trop juste malgré la possession de balle (58%) et une flopée de tentatives (16 pour cinq cadrées).

Le film du match

4eme minute
Saint-Maximin déborde sur le côté gauche, pénètre dans la surface niçoise et déclenche un centre en retrait de l’extérieur du pied droit. C’est repris du pied gauche par Lees-Melous, mais Samba est sur la trajectoire. Le gardien normand s’empare du ballon en deux temps.
30eme minute
Sur le côté droit, Bammou se met sur son pied gauche et centre en direction de Baysse. Dans la surface des Aiglons, le joueur prêté par Bordeaux s’impose dans le domaine aérien, mais Cardinale est à la parade. Le gardien niçois a repoussé cette tentative sur son poteau gauche et le ballon est revenu sur lui sans totalement franchir la ligne de but. C’était chaud !
52eme minute (1-0)
A la suite d’un accrochage entre Tchoukounté et Hérelle, M.Wattellier accorde un penalty généreux en faveur du Stade Malherbe. Bammou se charge de transformer la sanction. Cardinale est parti du bon côté (sur sa gauche), mais la frappe du pied droit de l’ancien Nantais donne l’avantage aux locaux.
60eme minute
A la suite d’une bonne combinaison avec Saint-Maximin, Maolida tente sa chance des 16,50 mètres. Sa belle frappe enroulée pied droit est boxée des poings par Samba.
63eme minute
Nouvel arrêt de Samba. Sur un bon décalage de Maolida, Cyprien récupère le ballon plein axe, mais sa frappe tendue du pied droit force le gardien caennais à un arrêt. L’ancien Marseillais se détend sur sa droite pour repousser en corner. Ce dernier ne donne rien.
82eme minute (1-1)
Légèrement décalé côté gauche, Boscagli déclenche un centre parfait pour Ganago. Alors que Djiku est trop juste pour intervenir, l’attaquant niçois reprend le ballon d’une tête croisée dans l’angle gauche. Samba est trop court pour éviter l’égalisation des visiteurs.

Tops et flops


TOP 3
Fraîchement prêté par Bordeaux (sans option d’achat), BAYSSE n’a pas raté ses débuts avec le SMC. Alors que ses anciens coéquipiers n’étaient pas dans un grand soir, le numéro 2 s’est montré sobre et efficace (18 ballons gagnés). Un vrai apport dans le domaine aérien.
Entré peu avant l’heure de jeu, GANAGO a joué les sauveurs du côté du GYM. Alors que ses coéquipiers se sont montrés inoffensifs, le joker niçois a permis d’éviter une deuxième défaite pour démarrer ce nouvel exercice de Ligue 1. On attendait Myziane Maolida, mais c’est le numéro 14 qui a permis à Patrick Vieira de glaner son premier point comme entraîneur parmi l’élite du foot français.
Ce n’est pas évident de trouver des motifs de satisfaction du côté des protégés de Patrick Vieira, mais le Brésilien DANILO n’a pas été inintéressant dans l’entrejeu. On retiendra notamment la faculté de percussion de l’ancien joueur de Braga.

FLOP 3
Aligné sur le côté gauche de l’attaque caennaise, NINGA a eu beaucoup trop déchet sur la pelouse de Michel-d’Ornano (52% de passes réussies). L’ancien joueur de Montpellier s’est procuré quelques situations, mais son jeu a été trop individualiste et prévisible.
Trop juste sur l’égalisation niçoise, DJIKU risque de passer une sale nuit. Alors que le Stade Malherbe se dirigeait vers son premier succès de la saison, l’ancien joueur de Bastia a fini par craquer au marquage d’Ignatius Ganago.
Pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs, MOALIDA n’a pas été à la fête à la pointe de l’attaque niçoise. Hormis une belle frappe à l’heure de jeu, l’ancien Lyonnais – qui a été recruté pour dix millions d’euros (hors bonus) – n’a pas proposé grand-chose ce samedi soir.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Wattellier a connu une soirée des plus délicates pour cette affiche entre Caennais et Niçois. Avec une main de Hérelle dans sa surface et un but refusé à Baysse, l’arbitre de la rencontre s’est retrouvé avec plusieurs actions litigieuses en première période, mais c’est surtout le penalty accordé au Stade Malherbe qui interpelle. Tchokounté et Hérelle sont tous les deux fautifs sur cette action, et la décision apparaît très sévère.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 19 Aoû 2018 - 8:45

L1 (J2) : Dijon enchaîne, Nantes inquiète
Publié le 18 août 2018 à 22H45 - mis à jour le 19 août 2018 à 00H40 Thomas Moulin
http://www.football365.fr/l1-j2-dijon-enchaine-nantes-inquiete-7649014.html

Dijon a confirmé son succès inaugural à Montpellier par une première victoire à domicile (2-0), grâce à un doublé de son capitaine, Julio Tavares. Les Bourguignons sont venus à bout d’une formation nantaise en panne d’inspiration, qui enchaîne un second revers.
Partager sur FacebookTweeterPartager sur Google+ Commenter

Le debrief

Se déplacer au stade Gaston-Gérard n’est jamais une sinécure. Les Dijonnais restaient sur dix victoires lors de leurs quatorze derniers matchs. D’autant plus qu’ils avaient fait le plein de confiance lors de la première journée et leur victoire à Montpellier (2-1). Mais les Nantais disposent eux aussi d’arguments à faire valoir, après une défaite encourageante face à l’un des cadors de Ligue 1, l’AS Monaco (1-3, malgré 67% de possession). Les hommes de Miguel Cardoso espéraient mettre en application leurs nouveaux principes de jeu mais se sont faits cueillir à froid d’entrée, sur coup de pied arrêté. Le début d’une longue soirée pour les Canaris, dominateurs mais totalement inoffensifs. Au contraire des Dijonnais, tous proches de doubler la mise avant la pause.
On pensait les visiteurs revenus avec de meilleures intentions pourtant ce sont les Dijonnais qui ont dominé l’entame du deuxième acte. Lorsque Sliti a manqué l’immanquable, on s’est dit que le match allait peut-être basculer … Mais quelques minutes plus tard, Tavares a inscrit un deuxième but de renard des surfaces pour enterrer les derniers espoirs nantais. Réduits à dix pour le dernier quart d’heure, les Canaris n’ont pas réussi à cadrer la moindre tentative ce soir, permettant au portier islandais du DFCO, Runarsson, quelques facéties dans la relance. Avec ce succès, Dijon réalise la passe de deux et pointe juste derrière le PSG au classement provisoire. Situation totalement inverse pour le FC Nantes, qui n’a pas débloqué son compteur de points après deux journées.

Le film du match

8e minute (1-0)
But de Tavares ! Frappé par Sliti, le corner est prolongé au premier poteau de la tête par Haddadi. Tavares se jette dans les six mètres pour propulser le ballon au fond des filets. Dijon mène déjà !
43e minute
Tir non cadré de Jeannot ! Quel manqué de l’attaquant dijonnais ! Lancé plein axe par Sliti (en position de hors-jeu), l’ancien Lorientais tergiverse et manque son face-à-face avec Tatarusanu, gêné par le retour de Diego Carlos. Le ballon passe à gauche du but nantais.
68e minute
Tir non cadré de Sliti ! Le Tunisien manque le break ! Le centre d’Haddadi côté gauche est repris par Tavares au second poteau. Sliti surgit dans les six mètres pour reprendre du genou la volée manquée du Cap-Verdien mais sa tentative passe à gauche du but de Tatarusanu.
74e minute (2-0)
But de Tavares ! Rosier grille la politesse à Diego Carlos côté droit, avant de centrer au moment opportun pour Tavares, qui se jette une nouvelle fois dans les six mètres pour marquer sans opposition et doubler la mise ! Le break est fait !
79e minute
Tir cadré de Sliti ! Le coup-franc enroulé du Tunisien est repoussé par Tatarusanu, qui s’est parfaitement détendu sur sa gauche !

Tops et flops


TOP 3
Avec 8 buts inscrits sur ses 9 dernières apparitions à Gaston-Gérard, Julio TAVARES reste sur sa grande forme de la fin de saison dernière. Le capitaine dijonnais signe ce soir un doublé et a beaucoup pesé sur l’arrière-garde nantaise.
Intenable sur son côté droit, Valentin ROSIER a apporté beaucoup de dynamisme à l’attaque dijonnaise. Redoutable en contre grâce à sa vitesse, il offre dans le bon timing une magnifique passe décisive à son coéquipier en fin de match.
Son pendant à gauche, Oussama HADDADI a également livré une très belle prestation. Auteur de la déviation de la tête au premier poteau sur l’ouverture du score, il a su annihiler les mouvements nantais sur son aile.

FLOP 3
Exclu à l’entame du dernier quart d’heure, Abdoulaye TOURE a éprouvé de grandes difficultés ce samedi soir, perdant de nombreux duels face aux milieux dijonnais.
Le capitaine des Canaris, Valentin RONGIER, n’a pas su montrer la voie à ses coéquipiers et n’a pas eu son rayonnement habituel.
Emiliano SALA n’a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent et a été remplacé à l’heure de jeu par K.Coulibaly, guère plus sollicité.

Monsieur l’arbitre au rapport

Après un penalty sifflé à tort en faveur des Dijonnais, Jérémy Stinat a fait bon usage de la VAR. Une application peut-être trop rigide du règlement au moment d’expulser Touré. Hormis cela, il a su calmer les esprits et ne pas trop distribuer d’avertissements.

La feuille de match

L1 (J2) / DIJON – NANTES : 2-0 

Stade Gaston-Gérard (13 617 spectateurs)
Temps estival – Pelouse correcte
Arbitre : M.Stinat (5)
Buts : Tavares (8eme et 74eme) pour Dijon
Avertissement : Diego Carlos (43eme) pour Nantes
Expulsion : A.Touré (78eme) pour Nantes
Dijon
Runarsson (5) – Haddadi (7), Yambéré (6), Lautoa (6), Rosier (7) – Abeid (6), Loiodice (5) – Sammaritano (6) puis J.Keita (85eme), Sliti (6) puis Gourcuff (81eme), Jeannot (5) puis Said (71eme) – Tavares (cap) (7)
N’ont pas participé : Allain (g), Aguerd, Chafik, Marié
Entraîneur : O.Dall’Oglio
Nantes
Tatarusanu (5) – Lima (5), Diego Carlos (4), Miazga (5), Kwateng (4) – Moutoussamy (5), A.Touré (4) – Boschilia (5) puis Waris (57eme), Rongier (cap) (4), Lucas Evangelista (5) puis Krhin (81eme) – Sala (4) puis K.Coulibaly (57eme)
N’ont pas participé : Dupé (g), Prado Ruiz, Basila, Dabo
Entraîneur : M.Cardoso
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 19 Aoû 2018 - 8:54

L1 (J2) : Monaco et Lille marquent un coup d’arrêt
Publié le 18 août 2018 à 22H15 - mis à jour le 18 août 2018 à 23H13 David HERNANDEZ
http://www.football365.fr/l1-j2-monaco-lille-marquent-coup-darret-7648915.html

Dans une rencontre qui a mis du temps à se lancer, Monaco et Lille n’ont pas su se départager (0-0). Les Monégasques ont pourtant profité d’un penalty que n’a pas réussi à convertir Radamel Falcao.


Le debrief

Dominé par Nantes la semaine dernière, Monaco avait réussi à s’imposer grâce aux différents changements faits par Leonardo Jardim. Mais les maux monégasques sont bien là dans ce renouveau permanent sur le Rocher. Les Rouge et Blanc ont été bousculés par Lille et n’ont cette fois-ci pas trouvé la faille (0-0). Radamel Falcao a pourtant eu l’occasion de donner les trois points, mais Mike Maignan s’est interposé pour repousser le penalty du Colombien. Le seul tir cadré du match pour le club de la Principauté qui n’a pas réglé ses problèmes de transition.
Déjà auteur d’une grosse prestation contre Rennes, les Lillois peuvent regretter de ne repartir qu’avec un point. Une nouvelle fois portés sur l’offensive, les hommes de Christophe Galtier ont eu les occasions. Nicolas Pépé (73eme), José Fonte (28eme) ou encore Yassine Benzia (53eme) se sont néanmoins heurtés à Diego Benaglio. Le portier suisse a parfaitement joué son rôle de dernier rempart pour rapporter un point heureux à Monaco. Avec quatre points, les deux équipes se quittent bons amis et restent dans le groupe de tête de la Ligue 1 derrière le PSG.

Le film du match

15eme minute
Sur un long coup-franc de R.Lopes, Glik et Jemerson se gênent alors qu’ils sont seuls et laissent filer le ballon en sortie
26eme minute
Celik dédouble sur le côté gauche avec Benzia. Il feinte de repiquer dans l’axe pour revenir sur son pied droit dans la surface face à Barreca. Le Turc frappe en force dans un angle fermé et ça passe largement au-dessus
28eme minute
La parade de Benaglio ! Le portier suisse plonge sur sa gauche pour repousser la volée en une touche de Fonte sur un corner de Thiago Mendes.
40eme minute
L’AS Monaco a du mal dans cette première période du coup Tielemans s’essaye de loin. Mais la frappe du Belge s’envole dans le ciel monégasque.
53eme minute
Benzia choisit d’y aller tout seul. Parti sur le côté gauche, l’ancien Lyonnais repique et feinte plusieurs fois avant de prendre sa chance dans l’axe. La frappe du meneur lillois est trop écrasée pour inquiéter Benaglio.
60eme minute
R.Lopes loupe son corner mais a une deuxième chance. Le Portugais ajuste son centre vers Falcao mais le capitaine monégasque ne peut cadrer sa tête.
65eme minute
Jovetic tente la finesse pour surprendre Maignan. Le Monténégrin choisit de lober le portier mais le ballon retombe juste derrière la barre.
67eme minute
La parade de Maignan ! Le portier lillois sauve les siens en repoussant le penalty de Falcao. Le Colombien a choisi la droite, mais c’est trop central pour tromper l’ex-Parisien !
73eme minute
Sur un centre au seconde poteau, Pépé feinte la reprise en une touche pour repiquer dans l’axe. L’ancien Angevin enchaîne avec une frappe lourde du droit qui oblige Benaglio à avoir la main ferme.

Tops et flops


TOP 3
Lille a fait une très belle impression à Monaco mais n’est pas passé loin d’être cueilli à froid avec le penalty concédé. Heureusement, Mike MAIGNAN a repoussé la tentative de Falcao et validé un match de patron. Le portier s’est fait une réputation sur les penalties (5 arrêts sur 9), mais l’ex-Parisien a aussi fait du bien dans les airs et sur les rares occasions monégasques.
Cette rencontre a mis du temps à s’emballer et a accouché d’un nul vierge, la faute à des portiers en état de grâce. Maignan a arrêté un penalty tandis que BENAGLIO s’est illustré avec des arrêts de grande classe, comme sur cette frappe de Pépé à bout portant ou de Fonte.
On aurait pu parler de la prestation solide de José Fonte pour sa première avec Lille mais la défense imperméable de Monaco est à soulignée. Benaglio a joué son rôle mais Kamil GLIK a bien contenu Lebo Mothiba. Le Polonais a fait dans la sobriété mais c’est souvent le plus efficace.

FLOP 3
A l’heure qu’il est, Monaco aurait pu compter 6 points en deux matchs malgré deux prestations loin d’être parfaites. Un bilan comptable flatteur si FALCAO n’avait pas raté son penalty. Maignan est parti du bon côté mais la tentative du Colombien laisse à désirer. Le capitaine n’a pas été en réussite, n’arrivant pas à cadrer la plupart de ses occasions.
Les semaines se suivent et se ressemblent pour Youri TIELEMANS. Aux côtés d’Aholou, le Belge doit apporter une touche technique qui est à l’heure actuelle inexistante, ,avec des passes mal ajustées et des ballons perdus bêtement. L’excuse de l’adaptation de la saison dernière n’est plus valable.
Lille a eu la maîtrise dans ce match mais n’est pas passé loin de la correctionnelle à cause de Mehmet CELIK. S’il a plutôt bien tenu Rony Lopes sur son côté droit, le Turc a souffert en seconde période avec en point d’orgue le penalty concédé suite à une prise de judo sur Falcao.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match tranquille pour M.Léonard qui a accordé le penalty à Monaco après que l’arbitrage vidéo lui a soufflé à l’oreillette le plaquage de Celik sur Falcao.

La feuille de match

L1 (2eme journée) / MONACO – LILLE : 0-0

Stade Louis II (11 140 spectateurs)
Temps agréable – Pelouse excellente
Arbitre : M.Léonard (5)
But : Aucun
Avertissements : Mboula (37eme) pour Monaco – Xeka (14eme), Thiago Mendes (63eme) et Celik (65eme) pour Lille
Expulsion : Aucune

Monaco
Benaglio (7) – Al.Touré (5), Jemerson (6), Glik (6), Barreca (4) – Ahalou (6), Tielemans (3) – R.Lopes (5) puis S.Diop (79eme), Jovetic (5) puis Geubbels (82eme), Mboula (4) puis Grandsir (55eme) – Falcao (cap) (4)
N’ont pas participé : Sy (g), Serrano, Aït Bennasser, N’Doram
Entraîneur : L.Jardim

Lille
Maignan (7) – Celik (4), Soumaoro (5), Fonte (6), Ballo-Touré (5) puis Ié (79eme) – Xeka (5), Th.Mendes (4) puis Ikoné (79eme) – J.Bamba (5), Benzia (6) Puis T.Maia (71eme), Pépé (6), Mothiba (5)
N’ont pas participé : Jakubech (g), Dabila, Soumaré, El Ghazi
Entraîneur : C.Galtier
À propos de l’auteur
David HERNANDEZ
Ses derniers articles
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 20 Aoû 2018 - 6:28

L1 (J2) : Marseille chute logiquement à Nîmes
Publié le 19 août 2018 à 23H20 - mis à jour le 20 août 2018 à 00H37 Raphaël Brosse
http://www.football365.fr/l1-j2-marseille-chute-logiquement-a-nimes-7650838.html

Dépassé dans tous les domaines, Marseille a concédé un revers logique sur la pelouse de Nîmes ce dimanche (3-1). Les Crocos enchaînent une deuxième victoire de rang.


Le debrief

Les Costières n’avaient plus accueilli une rencontre de Ligue 1 depuis 1993. Une longue attente qui a pris fin ce dimanche soir. Opposé à l’Olympique de Marseille et poussé par des supporters venus en nombre, Nîmes s’est hissé à la hauteur de l’événement. Les joueurs de Bernard Blaquart ont en effet réalisé un match extrêmement probant, tant dans l’engagement physique que dans leur volonté permanente d’aller vers l’avant. Très en vue, Denis Bouanga a concrétisé la très bonne entame des siens en ouvrant la marque peu après la demi-heure de jeu (33eme). Et malgré l’égalisation olympienne au début du second acte, les Crocos n’ont jamais baissé la tête, restant au contraire fidèles à leurs ambitions offensives. L’étonnant Sada Thioub (62eme) et Renaud Ripart (87eme) ont permis au club gardois de faire la différence au tableau d’affichage. Paul Bernardoni, lui, a tenu la baraque devant sa ligne de but (27eme, 69eme). Meilleure attaque de l’élite (sept réalisations), le club gardois s’offre donc l’OM (3-1) et enchaîne une deuxième victoire d’affilée. C’est tout sauf immérité.
Large vainqueur de Toulouse en ouverture du championnat (4-0), Marseille espérait bien pouvoir enchaîner. Après tout, les champions du Monde (Florian Thauvin, Steve Mandanda, Adil Rami) effectuaient leur grand retour dans le onze de départ, en compagnie de la nouvelle recrue Duje Caleta-Car. Il y avait pléthore d’internationaux sur le terrain certes, mais cela n’a pas été synonyme de succès. Car l’OM a été mangé tout cru par des Nîmois supérieurs dans tous les compartiments du jeu. Le joli ballon piqué de Thauvin (49eme) a laissé entrevoir le début d’un réveil phocéen. Cette illusion n’a pas duré longtemps. Trop attentistes derrière, les hommes de Rudi Garcia ont été punis à deux reprises en fin de partie. Pour ne rien arranger, Mandanda, visiblement blessé, a quitté ses partenaires en cours de route (64eme). Et le penalty oublié suite à un tirage de maillot sur Valère Germain (36eme) ne suffira pas à expliquer ce revers.

Le film du match

13eme minute
Quelle double occasion pour Nîmes ! Steve Mandanda doit s’employer pour repousser une tête de Renaud Ripart, qui est à la retombée d’un corner tiré par Téji Savanier. Sur le coup de pied de coin qui suit, Les deux joueurs locaux se trouvent de nouveau et le ballon file devant le but vide, sans qu’aucun Gardois ne soit en mesure de le pousser au fond des filets !
27eme minute
Marseille réagit ! Valère Germain reprend de la tête un coup-franc frappé par Dimitri Payet. Paul Bernardoni détourne le cuir au prix d’un bel arrêt réflexe !
34eme minute (1-0)
Les Nîmois ouvrent le score ! Alerté par une belle ouverture de Moustapha Diallo, Denis Bouanga entre dans la surface, fixe Hiroki Sakai et enroule du droit. Steve Mandanda est battu !
49eme minute (1-1)
L’OM égalise ! Les Olympiens partent très vite en contre après un coup-franc nîmois. Parti dans la profondeur, Morgan Sanson sert Florian Thauvin dans la surface. Le champion du monde 2018 trompe Paul Bernardoni d’un ballon piqué parfaitement ajusté !
62eme minute (2-1)
Les Crocos reprennent les devants ! En contre, Denis Bouanga part à toute vitesse sur le côté gauche. Le Gardois est repris par Morgan Sanson mais Sada Thioub suit bien, récupère le ballon, élimine Steve Mandanda et conclut dans le but vide !
87eme minute (3-1)
Nîmes enfonce le clou ! Plus incisif que ses vis-à-vis, Renaud Ripart se joue de Jordan Amavi et de Duje Caleta-Car avant de crucifier Yohann Pelé !
69eme minute
Oh Bernardoni ! Vigilant sur sa ligne, le portier nîmois repousse une tête de Valère Germain !

Tops et flops


TOP 3
Denis BOUANGA avait inscrit son premier but en Ligue 1 le 29 août 2015. L’ancien Lorientais a ajouté une unité à son compteur ce dimanche, et de belle manière (34eme). Une réalisation qui a récompensé la belle prestation du milieu gauche nîmois, très actif offensivement et qui s’est également démené sur le plan défensif. Il est également impliqué sur le but de Sada Thioub (62eme).
L’autre ailier nîmois a également été intenable. Déjà buteur la semaine dernière à Angers (3-4), Sada THIOUB a récidivé face à l’OM (62eme). Le Franco-Sénégalais s’est aussi distingué par sa qualité de dribbles et sa capacité à répéter les efforts.
Sacré meilleur gardien de Ligue 2 la saison dernière, Paul BERNARDONI a été déterminant à plusieurs reprises. L’ex-Clermontois a notamment réalisé deux arrêts de grande classe face à Valère Germain (27eme, 69eme).

FLOP 3
Un débordement intéressant en début de match et… c’est tout pour Hiroki SAKAI. Le Japonais a été constamment pris de vitesse par Denis Bouanga, à l’image de l’action menant à l’ouverture du score (34eme). Il y avait beaucoup trop d’espaces dans son couloir droit.
Première sortie délicate pour Duje CALETA-CAR. Associé à Adil Rami en charnière, le Croate n’a pas spécialement brillé dans la relance. Pire : il s’est fait bouger au duel par Renaud Ripart sur le troisième but des locaux (87eme).
L’animation offensive marseillaise est aussi à revoir. Mais si Florian Thauvin, Dimitri Payet et Valère Germain ont eu quelques fulgurances, Lucas OCAMPOS, lui, est resté très discret de bout en bout. L’Argentin n’a que rarement pris le meilleur sur Sofiane Alakouch. Remplacé par Kostas Mitroglou en fin de rencontre (72eme).

Monsieur l’arbitre au rapport

Les arbitres vidéo n’ont pas jugé bon d’avertir M.Bastien après le tirage de maillot dont Valère Germain a été victime dans la surface nîmoise (36eme). La faute semblait pourtant évidente.

La feuille de match

L1 (2eme journée) / NÎMES – MARSEILLE : 3-1

Stade des Costières (15 285 spectateurs)
Temps clément – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Bastien (4)
Buts : Bouanga (34eme), Thioub (62eme) et Ripart (87eme) pour Nîmes – Thauvin (49eme) pour Marseille
Avertissements : Bouanga (36eme), Landre (68eme) et M.Diallo (74eme) pour Nîmes – M.Sanson (72eme) pour Marseille
Expulsion : Aucune

Nîmes
Bernardoni (7) – Alakouch (6), Briançon (cap) (6), Landre (6), Paquiez (6) – Thioub (7), Savanier (6), M.Diallo (6) puis Depres (88eme), Bouanga (7) puis Valls (88eme) – Bozok (5) puis Guillaume (75eme), Ripart (6)
N’ont pas participé : Valette (g), Lybohy, Bobichon, Vlachodimos
Entraîneur : B.Blaquart

Marseille
S.Mandanda (5) puis Y.Pelé (64eme) – Sakai (4), Rami (4), Caleta-Car (4), Amavi (4) – M.Sanson (5), Luiz Gustavo (5) – Thauvin (6) puis B.Sarr (58eme), Payet (cap) (5), Ocampos (4) puis Mitroglou (72eme) – Germain (5)
N’ont pas participé : Bo.Kamara, Sertic, M.Lopez, Njie
Entraîneur : R.Garcia
À propos de l’auteur
Raphaël Brosse
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 20 Aoû 2018 - 6:33


L1 (J2) : Toulouse remporte le derby de la Garonne contre Bordeaux

Publié le 19 août 2018 à 19H20 - mis à jour le 19 août 2018 à 21H33 Raphaël Brosse
http://www.football365.fr/l1-j2-toulouse-remporte-derby-de-garonne-contre-bordeaux-lance-saison-7650595.html
Ce dimanche à l’occasion du derby de la Garonne, Toulouse a empoché ses trois premiers points de la saison en dominant Bordeaux (2-1).


Le debrief

Le dernier match d’Alain Casanova au Stadium remontait au 6 mars 2015. Ce jour-là, Toulouse avait rendu une copie catastrophique et avait été humilié par l’OM de Marcelo Bielsa (1-6). Les retrouvailles entre l’ex-coach lensois et le public toulousain ont été bien plus joyeuses, puisque le TFC est venu à bout de Bordeaux dans le derby de la Garonne (2-1). Tout n’a pas été rose pour les Violets, qui ont fait preuve d’un certain déchet dans la construction de leurs actions, surtout en première période. Mais les bonnes intentions haut-garonnaises ont été récompensées. Aaron Leya Iseka (44eme) et Matthieu Dossevi (67eme) ont inscrit leur premier but sous leurs nouvelles couleurs, alors que Baptiste Reynet s’est montré rassurant dans sa cage. Cette victoire permet à Max-Alain Gradel et à ses coéquipiers de véritablement lancer leur saison, une semaine après la gifle reçue à l’Orange Vélodrome (4-0).
Le compteur de Bordeaux reste en revanche bloqué à zéro unité. Il faut dire que les Girondins, qui ont vu leur entraîneur Gustavo Poyet être remercié il y a deux jours à peine, n’avaient pas préparé cette rencontre dans les meilleures conditions. Les Marine et Blanc ont malgré tout livré une première période assez consistante, ont égalisé après la pause grâce à François Kamano (51eme) mais ont eu du mal à finir cette partie. Aligné pour la première fois avec sa nouvelle équipe, Sergi Palencia a sombré au fil des minutes, tandis que Samuel Kalu a proposé des choses intéressantes dans son couloir droit, sans pour autant faire de grosses différences. Au final, le FCGB rentre bredouille et doit déjà se remobiliser en vue du déplacement à La Gantoise jeudi en barrage aller de Ligue Europa (20h45). Avec quel entraîneur ? Bonne question…

Le film du match

12eme minute
Première occasion pour Bordeaux ! Lukas Lerager intercepte une passe de Jean-Clair Todibo au milieu de terrain et profite d’une glissade de Christopher Jullien pour partir seul au but. Le Danois ne parvient cependant pas à remporter son duel face à Baptiste Reynet !
15eme minute
Servi à l’entrée de la surface, Samuel Kalu tire du gauche. Baptiste Reynet repousse !
16eme minute
Quelle opportunité pour Toulouse ! Côté gauche, Max-Alain Gradel lance François Moubandjé en profondeur. Le Suisse entre dans la surface et adresse un centre à ras de terre à destination de Matthieu Dossevi. Pourtant idéalement placé, l’ancien Messin expédie le ballon sur le poteau !
34eme minute
Coup-franc pour le FCGB. Jaroslav Plasil centre en direction du second poteau, où Jules Koundé reprend le ballon de la tête. Baptiste Reynet éloigne le danger au prix d’une belle parade !
44eme minute (1-0)
Le TFC ouvre le score ! Servi par Ibrahim Sangaré plein axe, Aaron Leya Iseka tente sa chance d’une frappe enroulée du droit. Avancé à hauteur de ses six mètres, Benoît Costil est lobé et le ballon termine sa course au fond des filets !
45eme+2 minute
Nouvel arrêt de Baptiste Reynet ! Le gardien toulousain stoppe cette fois une frappe signée François Kamano.
51eme minute (1-1)
Les Girondins égalisent ! François Kamano est alerté côté gauche après un beau mouvement collectif. Le Guinéen entre dans la surface, fixe Kelvin Amian et enroule du droit. Le ballon va se loger dans le petit filet opposé de Baptiste Reynet !
67eme minute (2-1)
Les Violets reprennent les devants ! Suite à une touche effectuée par François Moubandjé, Max-Alain Gradel remet en première intention vers Matthieu Dossevi dans la surface. Le tir à ras de terre du Togolais fait mouche !
74eme minute
Jimmy Durmaz intercepte le ballon au milieu de terrain et part seul en direction de la cage girondine. Le Suédois décoche une frappe du gauche à l’entrée de la surface. Benoît Costil dévie le cuir sur son poteau droit !
75eme minute
Costil, encore ! Ce coup-ci, le portier bordelais se détend bien pour détourner une tentative de François Moubandjé !

Tops et flops


TOP 3
La saison dernière, il était le gardien ayant réalisé le plus d’arrêts en Ligue 1. Baptiste REYNET semble bien parti pour surfer sur la même dynamique avec le TFC. Le dernier rempart des Violets a repoussé plusieurs tentatives bordelaises, en particulier en première période. Il a toutefois été un poil trop court sur la frappe de François Kamano (51eme).
Ibrahim SANGARE poursuit la montée en puissance entamée au début de l’année civile. Le puissant milieu ivoirien a régné dans l’entrejeu, remportant de nombreux duels et jouant juste balle au pied.
En bon capitaine, Max-Alain GRADEL a montré la voie à ses coéquipiers lors de ce derby. L’ailier haut-garonnais a été intenable, mettant au supplice le jeune Sergi Palencia. Il a également délivré une passe décisive à l’attention de Matthieu Dossevi (67eme).

FLOP 3
A l’image du corner qu’il a frappé en première période (22eme), Nicolas DE PREVILLE a tout raté (ou presque) ce dimanche. L’ancien Lillois a semblé hors du coup et n’a pas su proposer de solutions intéressantes offensivement. Remplacé dès le début du second acte par Jimmy Briand (46eme).
Pour sa première sortie sous le maillot au scapulaire, Sergi PALENCIA a réalisé une prestation mitigée. Sérieux et efficace au cours de la première période, le latéral droit formé à la Masia a ensuite considérablement baissé le pied au retour des vestiaires, étant dans le dur sur chaque accélération de Max-Alain Gradel.
Eric Bedouet avait choisi d’aligner trois milieux à vocation plutôt défensive, mais cela n’a pas empêché le premier rideau girondin d’être souvent transpercé. Jaroslav PLASIL a notamment eu du mal à s’imposer physiquement. L’apport offensif du Tchèque a par ailleurs été des plus limités.

Monsieur l’arbitre au rapport

L’arbitrage de M.Letexier a été cohérent tout au long de la rencontre. L’homme en noir aurait toutefois pu accorder un coup-franc aux Girondins pour une intervention rugueuse de John Bostock sur Younousse Sankharé lors de l’action menant à l’ouverture du score toulousaine (44eme).

La feuille de match

L1 (2eme journée) / TOULOUSE – BORDEAUX : 2-1

Stadium municipal (15 387 spectateurs)
Temps ensoleillé – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Letexier (5)
Buts : Leya Iseka (44eme) et Dossevi (67eme) pour Toulouse – Kamano (51eme) pour Bordeaux
Avertissements : Moubandjé (49eme) pour Toulouse – Poundjé (89eme) pour Bordeaux
Expulsion : Aucune

Toulouse
Reynet (7) – Amian (5), Jullien (6), Todibo (5) puis Fortes (90eme), Moubandjé (5) – Bostock (5), Sangaré (7) – Dossevi (6) puis Jean (82eme), Manu Garcia (5) puis Durmaz (67eme), Gradel (cap) (6) – Leya Iseka (6)
N’ont pas participé : Goicoechea (g), I.Sylla, Cahuzac, Sanogo
Entraîneur : A.Casanova

Bordeaux
Costil (cap) (5) – Palencia (4), Lewczuk (5), Koundé (5), Poundjé (5) – Lerager (5) puis Tchouaméni (62eme), Plasil (4), Sankharé (5) puis Vada (74eme) – Kamano (6), De Préville (3) puis Briand (46eme – 5), Kalu (5)
N’ont pas participé : Poussin (g), Jovanovic, Basic, Youssouf
Entraîneur : E.Bedouet
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 20 Aoû 2018 - 6:45


L1 (J2) : Héroïque en infériorité numérique, Saint-Etienne renverse Strasbourg

Publié le 19 août 2018 à 17H35 - mis à jour le 19 août 2018 à 20H25    Nicolas Kohlhuber  
A dix pendant plus d’une heure sur la pelouse de Strasbourg, Saint-Etienne s’est battu jusqu’au bout pour repartir de la Meinau avec le point du match nul (1-1). Le Racing peut regretter son manque d’efficacité


Le debrief

Maintenu de justesse l’an passé, Strasbourg a réalisé un recrutement intelligent en renforçant sa défense et son milieu de terrain. Problème, le secteur offensif est encore un peu léger. Et c’est ce déficit qui a coûté ce dimanche la victoire face à Saint-Etienne. Alors que les Verts étaient réduits à dix dès la 18eme minute de jeu après l’expulsion de Neven Subotic, le Racing a mis du temps avant d’en profiter. Beaucoup trop de temps. Et ils ont fini par le payer.
Quand Benoit Millot a envoyé le défenseur stéphanois aux vestiaires après son accrochage sur Nuno Da Costa, le scénario de Bordeaux la semaine passée est revenu dans toutes les têtes. Strasbourg avait alors gagné 2-0 après l’expulsion de Pablo. Mais la différence, c’est que Saint Etienne a un effectif beaucoup plus dense que Bordeaux. Et des cartouches offensives beaucoup plus nombreuses que Strasbourg. Jean-Louis Gasset n’a pas hésité à faire entrer Kevin Monnet-Paquet très tôt dans la rencontre et Makhtar Gueye en fin de match. Le premier a laissé passer le ballon pour le deuxième sur le but de l’égalisation.
A Strasbourg, il n’y avait que deux attaquants de métier dans le groupe de 18 retenu par Thierry Laurey. Nuno Da Costa titulaire, et Kevin Zohi entré en jeu à la mi-temps. Malgré la physionomie du match, ils n’ont pas réussi à marquer. Une faiblesse offensive qui a permis aux Verts de garder espoir. Aucun joueur offensif n’a été impliqué sur le but alsacien. Le latéral Caci a trouvé le milieu de terrain Gonçalves qui a marqué en puissance. Au caractère. Cette équipe de Strasbourg en a encore plus que l’an passé. Elle est également plus solide défensivement et plus athlétique dans l’entrejeu. Mais elle n’a toujours pas de buteur, et cela lui a coûté deux points ce dimanche après-midi.

Le film du match

18eme minute
Neven Subotic se fait déposer par une feinte de Nuno Da Costa. Le Serbe commet la faute en accrochant l’attaquant strasbourgeois qui s’était ouvert le chemin du but. L’arbitre décide de l’expulser. L’ASSE va jouer plus d’une heure à 10.
56eme minute (1-0)
Anthony Caci adresse un long centre au deuxième poteau pour Anthony Gonçalves. Le milieu de terrain contrôle de la poitrine et fusille Stéphane Ruffier.
65eme minute
Lancé dans le dos de la défense, Nuno Da Costa remet sur Kevin Zohi qui tire de l’entrée de la surface de réparation. Stéphane Ruffier est obligé de se coucher pour dévier ce ballon qui prenait le chemin de son petit filet.
88eme minute (1-)
Mathieu Debuchy centre depuis le côté droit. Kevin Monnet-Paquet laisse passer le ballon et cela profite à Makhtar Gueye qui frappe en se jetant et trompe Matz Sels.

Tops et flops


TOP 3
Le milieu de terrain strasbourgeois Anthony GONCALVES s’est dépensé sans compter. Déjà en première période, les rares opportunités venaient de son côté droit. En seconde période, c’est lui qui a ouvert le score. Il a tenté sa chance plusieurs fois et s’est battu. Un vrai exemple, encore une fois, en terme d’engagement.
Si Saint-Etienne a réussi à repartir de la Meinau avec un point, c’est surtout grâce à son gardien Stéphane RUFFIER. L’international français n’a craqué qu’une seule fois malgré les nombreux assauts strasbourgeois.
Kevin MONNET-PAQUET. Son entrée en jeu à la place de Romain Hamouma a d’abord étonné. Mais au final, elle a payé. L’attaquant stéphanois a été impliqué sur tous les contres des Verts. Sur le but de Gueye, il laisse intelligemment passer le ballon. Sa débauche d’énergie a profité au collectif.

FLOP 3
Recrue phare du dernier mercato hivernal, Neven SUBOTIC est passé à côté de sa rencontre contre Strasbourg. Le joueur aux 209 matchs de Bundesliga a mordu comme un débutant dans une feinte de Nuno Da Costa. On ne joue alors que la 18eme minute du match mais le défenseur serbe se fait déjà expulser pour avoir accroché l’attaquant du Racing qui partait seul au but.
En une mi-temps,  Kevin ZOHI a touché beaucoup de ballon pour un attaquant. La physionomie du match a aidé, mais cela n’a pas suffi pour lui permettre de marquer. Il a fait preuve de beaucoup de maladresse sur deux bons centres de Lionel Carole.
Yann M’VILA Le milieu de terrain n’a pas réussi à peser dans l’entrejeu. Alors que cela aurait pu être un atout au sein d’une équipe réduite à 10, l’international français a perdu son duel direct avec Ibrahima Sissoko. Une déception atténuée par le point gagné en fin de match.

Monsieur l’arbitre au rapport

Benoit Millot a eu un match plutôt tranquille. Dès la cinquième minute, il avertit Stefan Mitrovic et se fait respecter par les 22 acteurs. Dix minutes plus tard, il ne se pose pas de question et expulse Neven Subotic pour une faute qui annihile une occasion nette de but de Nuno Da Costa. Une décision sévère mais juste. En seconde période, il aurait pu siffler un accrochage de Stefan Mitrovic sur Rémy Cabella mais a préféré laisser jouer. Son seul choix discutable du match.

La feuille de match

L1 (2eme journée) / STRASBOURG – SAINT-ETIENNE : 1-1

Stade de la Meinau (25 385 spectateurs)
Temps agréable – Pelouse bonne
Arbitre : M.Millot (6)
Buts : Gonçalves (56eme) pour Strasbourg – M.Gueye (88eme) pour Saint-Etienne
Avertissements : Mitrovic (5eme) pour Strasbourg – M’Vila (77eme) et Khazri (80eme) pour Saint-Etienne
Expulsion : Subotic (18eme) pour Saint-Etienne

Strasbourg
Sels (5) – Lala (6), Mitrovic (cap) (6), P.Martinez (5), Caci (5) puis Carole (66eme) – Gonçalves (7) puis Zemzeni (89eme), Liénard (5), J.Martin (6), I.Sissoko (6), Thomasson (4) puis Zohi (46eme – 4) – Da Costa (5)
N’ont pas participé : Kamara (g), L.Koné, Y.Fofana, Grimm
Entraîneur : T.Laurey

Saint-Etienne
Ruffier (7) – Debuchy (6), Subotic (non noté), Perrin (cap) (4), G.Silva (5) – Cabella (6), Selnaes (5) puis M.Gueye (83eme), Khazri (5), M’Vila (4), Hamouma (non noté) puis Monnet-Paquet (36eme – 7) – Diony (non noté) puis Kolodziecjczak (19eme – 5)
N’ont pas participé : Moulin (g), M.Camara, Dioussé, Nordin
Entraîneur : J-L. Gasset
À propos de l’auteur
Nicolas Kohlhuber
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 20 Aoû 2018 - 6:54

PROCHAINS MATCHS LIGUE 1 CONFORAMA -DEUXIÈME JOURNÉE
RÉSULTATS ET CLASSEMENT



CLASSEMENT



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 20 Aoû 2018 - 6:58

PROCHAINS MATCHS DU VENDREDI 24 AOÛT AU DIMANCHE 26 AOÛT 2018

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 20 Aoû 2018 - 7:16

VIDÉOS DE LA DEUXIÈME JOURNÉE DE LIGUE 1

2018/2019
Ligue 1 Conforama
TOULOUSE -BORDEAUX
2ème journée
2 - 1
Voir les 4 vidéos

STRASBOURG-SAINT ETIENNE


2ème journée
1 - 1
Voir les 3 vidéos


AMIENS MONTPELLIER

2ème journée
1 - 2
Voir les 4 vidéos

CAEN NICE

2ème journée
1 - 1
Voir les 3 vidéos

DIJON FC NANTES
2ème journée
2 - 0
Voir les 3 vidéo

AS MONACO LOSC

2ème journée
0 - 0
Voir la vidéo

STADE RENNAIS ANGERS
2ème journée
1 - 0
Voir les 2 vidéos

E. A. GUINGAMP PARIS SAINT GERMAIN
2ème journée
1 - 3
Voir les 5 vidéos
 STADE DE REIMS OLYMPIQUE LYONNAIS
2ème journée
1 - 0
Voir les 2 vidéos
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 24 Aoû 2018 - 8:58

jeusetmatch a écrit:
PROCHAINS MATCHS DU VENDREDI 24 AOÛT AU DIMANCHE 26 AOÛT 2018
TROISIÈME JOURNÉE


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 25 Aoû 2018 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 25 Aoû 2018 - 7:46



L1 (J3) : Lyon a attendu de mener pour se libérer contre Strasbourg

Publié le 24 août 2018 à 22H50 - mis à jour le 24 août 2018 à 23H28 Geoffrey Steines
http://www.football365.fr/l1-j3-lol-a-attendu-de-mener-se-liberer-contre-strasbourg-7658530.html

Devant au score à la mi-temps avec beaucoup de réussite, Lyon a déroulé au retour des vestiaires pour finalement s’imposer logiquement contre Strasbourg ce vendredi (2-0). Un succès rassurant, dans lequel Nabil Fekir a fait son retour à la compétition en fin de match.


Le debrief

Une semaine n’avait pas suffi à laver les têtes lyonnaises, il fallait un but pour tout changer. A l’envers pendant quasiment toute la première période, l’OL a ouvert le score avec beaucoup de réussite juste avant la mi-temps et s’est ensuite baladé pour dominer logiquement Strasbourg vendredi en ouverture de la 3eme journée de L1 (2-0). Les hommes de Bruno Genesio éloignent en partie les doutes nés de leur défaite à Reims la semaine passée (1-0) et relancent une dynamique positive, avant un nouveau match périlleux contre Nice. Ils n’ont toutefois pas donné tous les gages attendus d’une équipe candidate à une place sur le podium en fin de saison, en particulier au cours de 40 premières minutes insipides. Gênés par le bloc alsacien, ils étaient incapables de trouver le moindre décalage et d’enclencher le moindre enchaînement. Ils étaient même coupés en deux à la perte du ballon, se retrouvant en danger à chaque incursion adverse dans leur camp.
Avec davantage de justesse technique près de la surface lyonnaise, les joueurs de Thierry Laurey auraient ainsi pu être récompensés de leur excellente entame. Au lieu de cela, ils ont concédé l’ouverture du score à trois minutes de la pause, sur un coup du sort, une passe décisive involontaire de Ferland Mendy pour Martin Terrier. Marqués mentalement et physiquement, les Strasbourgeois ont plongé au retour des vestiaires et les Lyonnais ont dès lors pris le contrôle des opérations. Ils ont gagné en confiance et ont déroulé pour finir par se mettre à l’abri par l’intermédiaire de Bertrand Traoré. Au-delà du succès, le staff de l’OL pourra se réjouir d’avoir éprouvé sa profondeur de banc, avec les titularisations intéressantes de Terrier, Rafael et Pape Cheikh Diop. Sans oublier le retour à la compétition de Nabil Fekir, entré dans le dernier quart d’heure et salué comme il se devait par le Groupama Stadium, en champion du monde qu’il est désormais. Une soirée qui puait le piège, Lyon l’a transformée en tournant rassurant de son début de saison.

Le film du match

21eme minute
Décalé sur la droite, Rafael réussit à centrer dans la surface strasbourgeoise en position arrêtée. I.Sissoko repousse difficilement de la tête et Tousart est à la tombée du ballon pour tenter la volée des 20 mètres. Gêné notamment Depay, Sels doit bien se coucher sur sa droite pour se saisir du cuir en deux temps.
28eme minute
Contre-attaque menée par Strasbourg, avec J.Martin qui décale sur la gauche Carole. L’ancien de Galatasaray s’avance sans être attaqué et déclenche une frappe lourde à 20 mètres. A.Lopes est vigilant pour se détendre au premier poteau et prolonger le ballon en corner.
42eme minute (1-0)
Servi sur la gauche, F.Mendy cherche Depay en décrochage. La passe du latéral de l’OL est mal ajustée, mais profite à Terrier, plus rapide à réagir que Lala et L.Koné. En une touche, l’ancien Strasbourgeois ouvre son pied droit pour enrouler parfaitement son tir dans le petit filet opposé de Sels.
50eme minute
Terrier se met face au jeu plein axe et décale sur la droite B.Traoré. L’attaquant burkinabé se joue de Caci pour repiquer sur son pied gauche. Au lieu d’enrouler, l’ancien de l’Ajax Amsterdam choisit de fermer son pied pour viser le premier poteau. Sels ne se laisse pas avoir et dévie en corner d’un bon réflexe de la main.
52eme minute
Corner pour Lyon sur la droite. Depay le tire sortant et P.C.Diop est légèrement trop court pour reprendre de la tête. Le ballon arrive finalement au point de penalty sur Tousart, dont la reprise réflexe fuit le poteau pour quelques centimètres.
64eme minute (2-0)
Tout part d’un corner pour Strasbourg. Le centre de Thomasson est trop long pour Mitrovic, qui se fait déposséder du ballon dans le coin par F.Mendy. Le contre lyonnais est lancé, avec une passe en une touche de Terrier vers Depay pour éclairer le jeu. L’international néerlandais trouve au second poteau B.Traoré, qui couche Sels d’une feinte de frappe, puis fait la même chose avec Lala, avant de pousser le ballon au fond à bout portant.
80eme minute
N.Da Costa déborde sur la côté droit et adresse un centre tendu qu’Ajorque coupe au premier poteau. L’attaquant strasbourgeois reprend de la tête sans parvenir à suffisamment croiser sa tentative. Elle atterrit dans le petit filet extérieur, tout près de la lucarne d’A.Lopes.

Tops et flops


TOP 3
TERRIER a bien utilisé sa première titularisation avec l’OL en L1 pour marquer des points. En difficulté pendant une bonne demi-heure, sur le plan technique et dans son placement, l’ex-Strasbourgeois a lancé son match en ouvrant le score, son premier but en championnat depuis huit mois. Cette réalisation l’a libéré et il s’est montré bien plus précis au cours du second acte, avec notamment une déviation subtile pour lancer le deuxième but lyonnais de la soirée.
D’un bout à l’autre du match, B.TRAORE s’est imposé comme l’attaquant lyonnais le plus menaçant par ses dribbles et par ses frappes. Il a parfois manqué de justesse et fait preuve de trop d’individualisme, mais il a mis de la vie dans le jeu offensif des Gones. Il en a été récompensé par un but magnifique pour plier la rencontre.
D’abord à la peine en début de match, en particulier face au pressing et à l’intensité physique de Gonçalves, F.MENDY est monté en puissance au fil des minutes. Passeur décisif heureux sur le premier but, il a aussi lancé le contre du deuxième en étant à l’origine et impliqué dans la construction de l’action. Des allers-retours par dizaines dans son couloir et une complémentarité intéressante avec Terrier.

FLOP 3
Un match compliqué pour N.DA COSTA. Le Racing évoluant bas sur le terrain, l’attaquant de pointe strasbourgeois n’a pas bénéficié d’une tonne de munitions. Le souci, c’est qu’il les a trop souvent mal utilisées et a régulièrement oublié de travailler défensivement une fois qu’il est passé dans le couloir droit. Pas grand-chose à sauver pour l’ancien Valenciennois.
Comme à son habitude, GONCALVES a fait preuve d’envie et de sérieux dans le repli sur son côté. Mais il s’est révélé trop juste dans l’utilisation du ballon pour peser sur les événements en phase offensive. Il n’a pas semblé capable de trouver un décalage, que ce soit par le dribble ou par la passe, et sa neutralité a symbolisé la pauvreté de l’animation alsacienne en attaques placées.
Aligné dans un rôle inhabituel de milieu gauche pour sa première titularisation avec Strasbourg, CAROLE n’est pas passé à côté de son sujet. Mais il n’est pas sorti du lot pour autant. Il a clairement manqué d’imagination avec le ballon et n’a pas toujours brillé par la qualité de ses choix aux abords de la surface adverse. Du mieux quand il a reculé d’un cran, là où il devrait s’installer à terme.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match bien négocié pour Amaury Delerue, qui n’a pas eu à utiliser l’assistance vidéo de toute la soirée, tant il a maîtrisé son sujet. Des avertissements vite distribués pour envoyer un message que les acteurs ont bien saisi dans une rencontre qui s’est déroulé dans un excellent état d’esprit.

La feuille de match

L1 (3eme journée) / LYON – STRASBOURG : 2-0

Groupama Stadium (47 341 spectateurs)
Temps agréable – Pelouse bonne
Arbitre : M.Delerue (6)
Buts : Terrier (42eme) et B.Traoré (64eme) pour Lyon
Avertissements : F.Mendy (10eme) pour Lyon – I.Sissoko (15eme) et Thomasson (45eme) pour Strasbourg
Expulsion : Aucune

Lyon
A.Lopes (5) – Rafael (6), Marcelo (cap) (6), Morel (5), F.Mendy (7) – Ndombele (5) puis Mariano (87eme), Tousart (5), P.C.Diop (5) puis N.Fekir (80eme) – B.Traoré (7), Depay (5), Terrier (7) puis Aouar (75eme)
N’ont pas participé : Gorgelin (g), Denayer, Dubois, Ferri
Entraîneur : B.Genesio

Strasbourg
Sels (7) – Lala (5), L.Koné (5), Mitrovic (cap) (6), Caci (5) puis Zohi (75eme) – I.Sissoko (5) puis Y.Fofana (84eme), J.Martin (6) – A.Gonçalves (4) puis Ajorque (63eme), Thomasson (5), Carole (4) – N.Da Costa (3)
N’ont pas participé : Bi.Kamara (g), P.Martinez, Grimm, Zemzemi
Entraîneur : T.Laurey
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 25 Aoû 2018 - 18:57

PSG 3- 1 Angers 

http://www.matchendirect.fr/live-score/psg-angers.html
1C'est parti !
2La première frappe du match est angevine. Ndoye prend sa chance côté droit mais le cadre se dérobe largement.
4 Lancé en profondeur côté droit, Mbappé se lance dans une série de dribbles mais en fait trop et perd le ballon.
6
Les Angevins sont regroupés dans leur camp. Stéphane Moulin a admis au coup d'envoi qu'il n'avait pas vu venir le schéma tactique adverse.
8
Mbappé lance Cavani côté droit, en profondeur, à la limite du hors-jeu. L'Uruguayen devance la sortie de Butelle mais son tir, trop, mou, est dégagé par la défense.
10Les Parisiens font tourner le ballon face à des Angevins qui le perdent trop vite à la récupération.
12
foot BUT de Cavani pour le PSG !
Thiago Silva récupère le ballon en lançant immédiatement Neymar côté droit, à la limite du hors-jeu. Le Brésilien centre à ras de terre dans la surface. Cavani surgit au deuxième poteau et pousse le ballon au fond des filets !
14
Cavani proche du doublé en deux minutes ! Mbappé adresse un ballon par-dessus la défense. Cavani reprend de la tête mais trouve le poteau droit !
16
Angers sort enfin de son camp. Mangani centre du pied gauche. Ndoye s'impose dans les airs et reprend de la tête ! C'est bloqué par Aréola !
18
Cavani a faim de ballons pour son premier match de la saison avec le PSG ! L'Uruguayen multiplie les appels.

20
Ndoye réussit un petit pont sur Di Maria mais rate sa frappe de loin.

21
Kehrer averti, penalty pour Angers ! Sur un ballon en profondeur, la recrue parisienne se rend coupable d'un tacle par derrière bien malvenu !

22
foot BUT de Mangani pour Angers ! Le frappeur angevin s'élance et transforme le penalty d'un puissant tir plein axe !
24Cavani centre depuis le côté droit. Au deuxième poteau, c'est repris de la tête par Neymar. Manceau contre d'une main involontaire. Les Parisiens râlent mais la VAR confirme rapidement la décision de l'arbitre, à savoir laisser jouer.

26Décalé par Mangani côté gauche, Tait prend sa chance de très loin. Son tir cadré est stoppé par Aréola, avec beaucoup de sérénité.

28Dans le couloir droit, Meunier adresse un centre du pied gauche vers Mbappé. C'est directement dans les gants de Butelle.
28
Arrêt signé Areola ! Mangani lance Reine-Adélaïde en profondeur dans la surface ! Son tir est stoppé par Aréola, en deux temps !

29
Le PSG réplique par une action similaire où Mbappé part en profondeur et bute sur le portier angevin !

30
Rabiot revient sur Reine-Adélaïde qui s'échappe côté gauche, en profondeur. Le Parisien parvient à récupérer le ballon.

32
La partie s'est rééquilibrée, les Angevins ont pris confiance face à une défense parisienne pas toujours sereine.
35
Côté gauche, Neymar centre au deuxième poteau vers Meunier. Tait évite le danger en concédant un corner.
36
La défense angevine se dégage sur le corner de Neymar. Le SCO obtient même un coup franc.
38
Décalé par Mbappé, Marquinhos prend sa chance à 20 mètres. Mangani se jette et contre la tentative.

40
Les Angevins commencent à prendre le dessus au milieu de terrain. Rabiot est à l'aise, Marquinhos un peu moins. A gauche, Di Maria n'existe pas.

42
Les Parisiens jouent le corner à deux côté gauche. Neymar essaie d'entrer dans la surface en dribbles mais il est taclé. Nouveau corner.

44
Angers séduit depuis l'égalisation, le SCO met le PSG en difficulté.

45
Capelle frappe un corner angevin côté droit. Aréola se manque mais c'est sans conséquence puisque Meunier récupère le ballon.
45
+1
45
+1 Fin de la première période au Parc des Princes ! Angers a su égaliser face à des Parisiens qui menaient au score (1-1). Le PSG ne convainc pas avec ses 5 défenseurs sur le terrain. Angel Di MAria est perdu côté gauche. Mais le champion de France peut se permettre de travailler en Ligue 1 les idées de Tuchel.
46
C'est reparti !
46
47Nsoki va jouer latéral gauche dans une défense à quatre. Marquinhos reste au milieu de terrain avec Rabiot. Di Maria monte d'un cran sur l'aile gauche.Nsoki remplace Kehrer pour le PSG. Tuchel abandonne déjà son système.
49
51
  foot BUT de Mbappé pour le PSG ! Nsoki donne à Di Maria côté gauche. L'Argentin centre au deuxième poteau vers Mbappé, un peu oublié par Capelle. Le champion d'une monde croise une reprise de volée dans le petit filet opposé !Mbappé tente d'alerter Cavani plein axe en première intention mais l'Uruguayen rate son contrôle.
54Mbappé rate son contrôle, au deuxième poteau sur un corner un peu trop appuyé par Di MAria.
56
Le PSG est beaucoup plus à l'aise dans ce schéma et ça se voit. Les Parisiens ont repris une large possession du ballon.
60Côté gauche, Tait cherche la tête de Ndoye mais appuie trop son centre. De la tête au premier poteau, Ndoye renvoie un corner de Neymar.

61Premier changement angevin, Kanga remplace Fulgini.
63
Meunier réussit un grand pont côté droit et accélère avant de servir Mbappé qui frappe dans un angle fermé ! C'est dans le petit filet extérieur !

66 foot BUT de Neymar pour le PSG
! Mbappé accélère côté droit, joue en retrait sur Rabiot qui lui rend le ballon en profondeur. Le champion du monde lève la tête et donne dans l'axe à Neymar qui conclut facilement du gauche en position idéale !En retard sur Reine-Adélaïde, Nsoki écope d'un carton jaune.

70Bonne sortie de balle des Angevins. Kanga profite d'un peu d'espace côté gauche pour se mettre sur son pied droit et enrouler une frappe ! Aréola se détend et détourne ce ballon !Les Parisiens affichent toute leur aisance dans un système qu'ils connaissent parfaitement.
73Nkunku remplace Cavani, buteur pour son retour à la compétition.Neymar et Mbappé se cherchent sur le terrain et profitent des espaces de la fin de match.

75 Bonne sortie de Butelle dans les pieds de Neymar, lancé en profondeur par Mbappé.
76 El Melali remplace Reine-Adélaïde pour Angers.
78 Aréola s'impose dans les airs sur un coup franc angevin excentré, frappé par Capelle.
80 Le PSG déroule dans cette fin de rencontre, sans être inquiété.
82 Dernier changement angevin, Aït-Nouri remplace Capelle.
83 Aréola vient heurter Thiago Silva sur un coup franc de Mangani, dégagé de la tête par le défenseur brésilien. Le capitaine parisien reçoit des soins.
85 Sur un centre de Meunier, Mbappé rate le cadre de volée. Il était de toute façon signalé hors-jeu.
86 Dernier changement opéré par Tuchel, Draxler remplace Di Maria.
87 Draxler lance Mbappé côté gauche en profondeur. L'international français fait parler sa vitesse pour entrer dans la surface et frapper du pied gauche ! Parade de Butelle !
89 Paris termine tranquillement la partie, sans forcer.
90+1 Neymar en fait trop et perd le ballon. La contre-attaque angevine s'organise. Servi par une talonnade de Mangani, Kanga tire sur la barre !
90+1 Mbappé file en profondeur côté gauche et centre devant la cage vers Nkunku mais c'est sauvé par un tacle défensif de Pavlovic
90+3 Butelle jaillit dans les pieds de Mbappé pour éviter le quatrième but, sur un bon service de Neymar, en profondeur !
90+4 Victoire logique du PSG devant Angers au Parc des Princes ! Brouillon en 3-5-2, Paris est revenu dans son système pour dominer son adversaire (3-1).

Cavani, Mbappé et Neymar ont marqué.


https://www.lfp.fr/images/photos/home/web/une/1819-mbappe-neymar-cavani-psg-angers.jpg


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 25 Aoû 2018 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 25 Aoû 2018 - 19:01

Le trophée de meilleur passeur remis à Neymar

https://www.lfp.fr/ligue1/article/le-trophee-de-meilleur-passeur-remis-a-neymar.htm

Ligue 1 Conforama
25/08/2018
Le n°10 brésilien du Paris Saint-Germain a reçu son trophée de meilleur passeur de Ligue 1 Conforama 2017/2018 avant PSG-Angers SCO (3e journée).
A l'occasion de sa première saison en Ligue 1 Conforama, Neymar a terminé meilleur passeur du championnat de France avec 13 passes décisives en seulement 20 matchs.

Déjà une passe décisive


L'attaquant brésilien du Paris Sant-Germain a reçu son trophée des mains de la Présidente de la Ligue de Football Professionnel Nathalie Boy de la Tour. Neymar n'a pas attendu pour se lancer vers un doublé, puisqu'il compte déjà une offrande, distribuée à Kylian Mbappé lors de la 2e journée de Ligue 1 Conforama (EA Guingamp-PSG 1-3).


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 25 Aoû 2018 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 25 Aoû 2018 - 19:04

PSG : Cavani a reçu son trophée de meilleur buteur

https://www.lfp.fr/ligue1/article/psg-cavani-a-recu-son-trophee-de-meilleur-buteur.htm

Ligue 1 Conforama
25/08/2018
Avant PSG-Angers SCO (3e journée de Ligue 1 Conforama), Nathalie Boy de la Tour a remis le trophée de meilleur buteur à Edinson Cavani.
A l'issue de la saison 2017/2018 de Ligue 1 Conforama, l'attaquant du Paris Saint-Germain Edinson Cavani a été pour le deuxième exercice consécutif meilleur buteur du championnat de France avec 28 réalisations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   

Revenir en haut Aller en bas
 
Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019
Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: