UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Jeu 12 Juil 2018 - 19:40

Rappel du premier message :



Le Championnat de France de football, actuellement appelé Ligue 1 Conforama pour des raisons de sponsoring ou plus simplement Ligue 1, est une compétition de football qui est le premier échelon national en France.


Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 23 Déc 2018 - 8:23

19ÈME JOURNÉE -LIGUE 1 CONFORAMA
Rennes 4-0 Nîmes
https://www.matchendirect.fr/live-score/rennes-nimes.html
Coup d'envoi à 21h00

Rennes semble s'être relancé avec deux belles victoires, à Lyon (0-2) puis contre Dijon (2-0) avec un Hatem Ben Arfa retrouvé. En plus, les Rennais ont validé leur qualification en 16e de finale de Ligue Europa (pour la première fois de leur histoire) en dominant Astana (2-0). Les Bretons ont un bilan mitigé à domicile avec déjà 3 défaites et 2 nuls pour seulement 3 succès.

D'autant qu'en face Nîmes occupe le 4e rang des équipes à l'extérieur avec déjà 4 victoires acquises loin de ses bases (pour 2 nuls et 3 défaites).
Avant de s'incliner face à Lille dimanche dernier (2-3) les Crocos restaient sur 3 victoires d'affilée, dont deux à l'extérieur (0-1 à Strasbourg et 1-2 à Caen - et une contre Amiens 3-0).
L1 (J19) : Rennes corrige Nîmes et poursuit sa remontée
http://www.football365.fr/l1-j19-rennes-corrige-nimes-poursuit-remontee-8730718.html

Le Stade Rennais a surfé sur sa bonne dynamique du moment pour écraser au Roazhon Park le Nîmes Olympique (4-0) et terminer l’année dans la première partie du classement.

Buts : André (6e), Bourigeaud (14e), Siebatcheu (47e et 67e) pour Rennes
Avertissements : H. Traoré (79e) pour Rennes, Briançon (33e) et Paquiez (88e) pour Nîmes

Rennes
Koubek (6) – Bensebaini (6), Mexer (6), Da Silva (6), H.Traoré (5) – André (cap) (7), Grenier (5) puis Lea-Siliki (85e) – Bourigeaud (7) puis Del Castillo (80e), Ben Arfa (7), I. Sarr (6) – Siebatcheu (7) puis Johansson (67e)
N’ont pas participé : Gertmonas (g), Zeffane, Gélin, Hunou
Entraîneur : J. Stéphan

Nîmes
Bernardoni (3) – Paquiez (4), Lybohy (3), Briançon (cap) (4), Ripart (4) – Valls (5) puis Bozok (53e), Savanier (strong>5), Ferri (5) – Bouanga (5) puis Bobichon (75e), Alioui (5), Thioub (4) puis Alakouck (53e)
N’ont pas participé : Valette (g), Landre, Miguel, Guillaume
Entraîneur : B. Blaquart

Le debrief

La première affiche entre ces deux équipes au 21eme siècle promettait beaucoup. Certes, Rennais et Nîmois sont englués dans le ventre mou de notre Ligue 1 mais terminent cette année en trombe. Vainqueurs de leurs deux derniers matchs, les Bretons espéraient réussir la passe de trois, tandis que les Crocos restaient sur quatre succès lors des six dernières journées, dont trois à l’extérieur. Ces derniers ont vite tenté de prendre le jeu à leur compte mais se sont fait surprendre en contre. Au bout d’un quart d’heure de jeu, les hommes de Bernard Blaquart étaient déjà menés deux buts à zéro par des Rennais ultraréalistes. Trop timides dans la demi-heure suivante, les Nîmois regagnaient les vestiaires avec l’intime espoir de revenir fort après la pause. Les Bretons n’avaient en effet, avant le coup d’envoi, gagné que 6 des 14 rencontres lors desquelles ils ont mené au score cette saison en Ligue 1 (4 nuls, 4 défaites).
Mais dès la reprise, Siebatcheu a enfoncé le clou, à la conclusion d’un contre lancé par l’intenable Sarr. Les entrants gardois n’ont rien apporté et pire encore, Bernardoni a concédé un quatrième but vingt minutes plus tard, la faute à un marquage trop lâche de ses défenseurs et à une erreur du jeune portier prêté par les Girondins de Bordeaux. L’addition aurait pu être encore bien plus lourde si ce dernier n’avait pas haussé son niveau en fin de rencontre, quand Koubek a vécu lui une soirée plutôt tranquille. Avec ce large succès, le Stade Rennais bascule huitième à la trêve et son nouveau coach, Julien Stéphan, devient le premier entraîneur de l’histoire du club à commencer par trois victoires dans l’élite. Le Nîmes Olympique termine l’année sur une mauvaise note, subissant sa troisième défaite de la semaine, après celle face à Lille (2-3) et l’élimination en Coupe de Ligue au Havre (1-2).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 23 Déc 2018 - 8:39

19ÈME JOURNÉE -LIGUE 1 CONFORAMA
Saint-Étienne 3-0 Dijon
https://www.matchendirect.fr/live-score/saint-etienne-dijon-1115055.html
Coup d'envoi à 21h00

5e à quatre longueurs du podium et du rival lyonnais, Saint-Etienne est toujous invaincu à domicile où il n'a concédé que deux fois le partage des points (contre Amiens et Rennes) pour 6 victoires (EAG, Caen, Monaco, Angers, Reims et Nantes). Les Verts restent toutefois sur deux contre-performances, une défaite à Bordeaux (3-2) puis un nul à Nice (1-1).

Dijon venait de renouer avec le succès face à la lanterne rouge Guingamp (2-1) après une interminable série de 12 matchs sans victoire (8 défaites et 4 nuls) mais a rechuté dans la foulée sur la pelouse du Roazhon Park de Rennes (2-0) avant de voir son match du week-end dernier (face au PSG) être reporté. La 18e défense du championnat (28 buts encaissés) n'a plus gagné à l'extérieur depuis le mois d'août (à Montpellier 1-2 puis à Nice 0-4) et reste donc sur 7 déplacements infructueux (3 nuls, 4 défaites).
L1 - L'ASSE corrige le DFCO (analyse et notes)
http://www.madeinfoot.com/infos/article-l1-l-asse-corrige-le-dfco--analyse-et-notes--257416.html
http://www.madeinfoot.com/img/photos/ligue-1/2018/zoom/l1-20181222225458-9731.jpg
Les Verts restent invincibles à la maison et terminent l'année en beauté ! Ce samedi soir, l'AS Saint-Etienne a logiquement disposé du Dijon FCO (3-0), à l'occasion de la 19ème journée de Ligue 1.


Les Verts finissent l'année 2018 en beauté devant leurs supporters. Supérieurs au DFCO, les hommes de Jean-Louis Gasset glanent un succès amplement mérité. Au classement, les Ligériens confortent leur cinquième place, crédités de 30 points, et reviennent à hauteur du MHSC, quatrième.

Auteur d'un bon début de match, le DFCO a raté le coche sur la double occasion de Benjamin Jeannot. Suite à cela, l'ASSE a passé la vitesse supérieure pour filer vers le succès. Avec ce revers, logique, les hommes d'Olivier Dall'Oglio reculent à la dix-huitième place, celle de barragiste, bloqués à 16 points.



Ligue 1 - 19ème journée
AS Saint-Etienne - Dijon FCO : 3-0 (1-0)
Buts : K.Monnet-Paquet (42ème), W.Khazri (65ème), R.Beric (83ème) pour l'ASSE.
LE FAIT DU MATCH
Le DFCO et Jeannot ratent l'ouverture du score ! On joue la 13ème minute de jeu et les deux équipes, portées vers l'avant, commencent à se montrer dangereuses. Sur une belle action collective, Benjamin Jeannot, après un bon service de Naïm Sliti et un magnifique "laissez-passer" de Julio Tavares, se présente au duel devant Stéphane Ruffier. D'un plat du pied droit, l'attaquant bourguignon se heurte au dernier rempart ligérien puis bute sur Loïc Perrin, revenu du diable Vauvert pour sauver les siens d'un tacle rageur et décisif.
LES BUTS
1-0 (42ème) : Saint-Etienne concrétise sa domination ! Sur un centre de Yann M'Vila, positionné dans le couloir gauche, Wahbi Khazri jaillit à la limite du hors-jeu et détourne le cuir du haut du dos. Bobby Allain, le portier du DFCO, repousse la sphère sur la gauche, jusqu'à Kévin Monnet-Paquet. D'un tacle, l'ailier des Verts propulse le cuir dans les filets. Le but est dans un premier temps annulé pour un hors-jeu mais l'assistance vidéo à l'arbitrage vient au secours de l'ASSE et valide finalement la toute première réalisation de la saison de "KMP".
2-0 (65ème) : Le break pour les Verts ! Sur une transversale venue de la gauche, Kévin Monnet-Paquet, sur la droite de la surface, refuse la volée et contrôle le cuir. Le ballon fuit le pied de l'ailier et parvient finalement jusqu'à Wahbi Khazri. D'une frappe puissante du pied droit, le Tunisien expédie le ballon sous la barre transversale de Bobby Allain. C'est le neuvième but inscrit cette saison en championnat par le numéro 10 de l'ASSE.
3-0 (83ème) : L'ASSE s'envole ! Saint-Etienne obtient un bon coup-franc à la suite d'une faute de Wesley Saïd sur Rémy Cabella. Ole Selnaes se charge de le botter du pied gauche et dépose le cuir sur la tête de Robert Beric. L'avant-centre slovène, qui venait de faire son entrée en jeu, place une tête gagnante pour inscrire son deuxième but de la saison.
L'HOMME DU MATCH
Ole Selnaes (ASSE). Le Norvégien est en grande forme ces dernières semaines et continue de le prouver. Face au DFCO, il a rendu une nouvelle très belle copie (2 tirs tentés, 85% de passes réussies, 1 tacle) et s'est montré décisif sur le troisième but de son équipe.
LES NOTES
ASSE : Ruffier (6) - Saliba (7), Perrin (Cap.) (7), Kolodziejczak (5,5), Polomat (5,5) - Selnaes (7,5), M'Vila (6,5) - Monnet-Paquet (6,5), Cabella (6,5), Diony (5,5) - Khazri (6,5).
DFCO : Allain (4) - M.Alphonse (5), Yambéré (5,5), Lautoa (5), Haddadi (5) - Marié (5), Abeid (5), R.Amalfitano (5,5) - Jeannot (5), Tavares (Cap.) (5,5), Sliti (5).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 23 Déc 2018 - 8:45

19ÈME JOURNÉE -LIGUE 1 CONFORAMA
Strasbourg-Nice]https://www.matchendirect.fr/live-score/nice-strasbourg.html]Strasbourg-Nice
Strasbourg 2-0 Nice
Coup d'envoi à 21h00

Battu par Reims (2-1) sur un coup-franc direct de Cafaro, Strasbourg a perdu une place (9e) au profit de son bourreau. Alors qu'ils ne comptaient qu'une défaite lors des dix matchs précédents (pour 6 nuls et 3 victoires), les Alsaciens doivent se reprendre à la Meinau où ils n'ont plus gagné depuis 4 matchs (3 nuls contre Toulouse, Paris et Caen - une défaite face à Nîmes 0-1).

Et ça ne va pas être simple car en face Nice est 2e à l'extérieur avec la meilleure défense (4 buts encaissés en 8 matchs) ! Derrière le PSG, c'est la meilleure formation hors de ses bases avec 15 pts récoltés (4 victoires, 3 nuls pour une seule défaite). Les Aiglons restent sur 7 matchs sans défaite: 4 victoires sans prendre de but (Bordeaux, Amiens, Nîmes et Lille) puis 3 scores de parité (0-0 à Guingamp et contre Angers, 1-1 face à Saint-Etienne dimanche dernier).
Strasbourg offre un joli Noël à la Meinau contre Nice (résumé)
http://www.madeinfoot.com/infos/article-l1-strasbourg-offre-un-joli-noel-a-la-meinau-contre-nice--resume--257417.html
Strasbourg s'offre nice ! Au terme d'un match solide, les Alsaciens réussissent s'offre un beau cadeau de Noël (2-1) en cette dix-neuvième...


Ligue 1 - 19ème journée
RC Strasbourg - OGC Nice : 2-0 (2-0)
Buts :
Thomasson (26ème) et Koné (41ème) pour Strasbourg.



Joyeux Noël pour Strasbourg ! Face à des Niçois en forme, les Alsaciens ont un véritable test à passer. Il commence difficilement. Sur coup-franc, Wylan Cyprien oblige Mats Sels à s'employer une première fois (5ème). Les locaux ont plus le ballon, mais les visiteurs l'utilisent mieux. Une tentative lointaine et Sels est de nouveau sollicité (18ème). Les Aiglons assoient doucement mais sûrement leur maîtrise... et se font surprendre sur une longue ouverture de Kenny Lala. Parti dans le dos de la défense, Adrien Thomasson convertit l'offrande d'un joli piqué (1-0, 26ème).

Les Aiglons sont touchés dans leur envol, la rencontre penche côté strasbourgeois... et Kenny Lala se montre encore décisif. Le latéral dépose un corner sur la tête de Lamine Koné, le défenseur offre le break à la Meinau (2-0, 41ème). Dans la foulée, Lebo Mothiba est averti pour avoir involontairement mis sa main sur le visage d'Ismaïla Sarr : colère noire de Thierry Laurey et exclusion du technicien (44ème). Strasbourg réussit à rallier les vestiaires sans plus de dommages et revient déterminé. Kenny Lala, toujours lui, trouve Mothiba avec l'aide bien involontaire de Dante : l'attaquant perd son face à face avec Walter Benitez.

La réaction niçoise ne tarde pas. Youcef Atal réussit un joli débordement sur son côté, et parvient à l'entrée de la surface : Anthony Caci le déséquilibre. Wylan Cyprien frappe mais Mats Sels est bien parti sur son côté droit : il repousse, Ihsan Sacko tente de reprendre et manque le cadre (56ème). La balle traverse le terrain jusqu'à une nouvelle approximation de Dante sur un centre d'Adrien Thomasson. Ludovic Ajorque reprend, Walter Benitez détourne... et le ballon s'arrête devant la ligne de but. L'intensité retombe, jusqu'à un énième déboulé de Youcef Atal, de nouveau repoussé par Mats Sels (89ème). L'année se termine dans la chaleur de La Meinau : Strasbourg s'offre une jolie victoire pour finir 2018 !


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 23 Déc 2018 - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 23 Déc 2018 - 8:46

DIMANCHE 23
19ÈME JOURNÉE -LIGUE 1 CONFORAMA
Bordeaux 1-1 Amiens SC
https://www.matchendirect.fr/live-score/bordeaux-amiens-sc.html
Coup d'envoi à 17h00

12èmes avec deux matchs de moins, les Girondins restent sur leur fin de série de 6 matchs sans victoire (deux défaites contre Montpellier et Nice puis 4 matchs nuls dont un héroïque face au PSG) quand ils avaient dominé Saint-Etienne (3-2) au Matmut Atlantique lors de la 16e journée. Ensuite ils se sont imposés, en vain, à Copenhague (0-1). A domicile ils restent sur 5 matchs sans défaite tcc.

Amiens s'est totalement relancé lors de la 17e journée avec sa victoire sur la pelouse de la lanterne rouge Guingamp (1-2); après s'être incliné trois fois de rang (face à l'AS Monaco 0-2 après l'OM 1-3 et Nîmes 3-0). Les Picards sont désormais en position de barragiste (à égalité avec le 17e Dijon) et veulent maintenant confirmer pour passer les fêtes au chaud.

C'est parti au Matmut Atlantique pour cette rencontre comptant pour la 19e journée de Ligue 1 et opposant Bordeaux à Amiens. Le coup d'envoi est sifflé à l'instant par l'arbitre central du match,

Monsieur Lesage.
Un premier débordement de Timite
qui vient obtenir le corner dans le couloir gauche bordelais, face à Poundjé.
Le coup de pied de coin picard ne donne rien, mais la sortie de balle bordelaise n'est pas bonne et Monconduit peut donner à Timite qui frappe. C'est dans le petit-filet extérieur gauche de la cage de Costil.
Au tour de Bordeaux de s'offrir un premier corner, obtenu par Sankharé face à Adenon. Pas plus de réussite.
Carton jaune pour Bodmer. Le milieu amiénois crochète Otavio, mais pousse un peu trop loin son ballon et met la semelle face à Koundé. Sanction logique.
Koundé vers Costil qui attend le pressing adverse. Un pressing qui ne vient pas. Du coup, le portier dégage loin sur la gauche, pour Poundjé, dans le camp adverse
Lerager qui protège son ballon face à Blin et décale à gauche sur Briand dont le centre est aussitôt contré en touche par Krafth
Kalu qui perd le ballon à l'entrée de la surface picarde. Kamano en profite pour le récupérer et frapper sans contrôle. Un tir croisé du droit que Gurtner parvient à capter des deux mains.
Adenon qui prend le meilleur dans les airs face à Briand et peut éloigner le danger de la tête. Les Amiénois reculent un peu plus en ce moment.
Koundé pour Pablo qui donne à Otavio. La balle tourne dans les pieds girondins, jusqu'à cette passe aveugle de Sankharé pour un Kamano qui part en profondeur et frappe. Gurtner détourne. Pas de regret pour le Bordelais, finalement signalé hors-jeu.
Otero qui parvient à décaler Krafth côté droit, du bout du pied. Ce dernier lui redonne la balle, avant que le centre ne soit dévié en corner par la tête de Palencia.
Contre-attaque girondine lancée par Kalu qui remonte quarante mètres dans l'axe, décale à gauche pour Kamano qui entre dans la surface et qui centre au sol, cherchant Sankharé sur la droite. Passe mal ajustée. Ce sera une sortie de but.
Un peu plus de dix minutes de jeu en ce début de rencontre se jouant sur un rythme plutôt agréable. Bordeaux et Amiens se tiennent en respect, même si l'on sent une légère domination des locaux.
Kamano qui se retrouve au milieu de trois adversaires dans la surface. Il remet finalement en retrait sur Briand qui frappe de l'extérieur de la surface. Tir cadré que Gurtner détourne, tout en plongeant.
Le contre qui profite à Briand dans la surface et ce dernier qui frappe, légèrement décalé sur la droite. Gurtner sort comme un boulet de canon et sauve son équipe en plongeant dans les pieds de son adversaire afin de détourner la balle !
La possession de balle est désormais totalement à l'avantage des Marine et Blanc. 63% en leur faveur. Amiens se contente de défendre.
Timite qui enlève la balle dans les pieds de Pablo. Les Picards tentent de progresser et Bordmer veut remettre à ce même Timite qui perd finalement le ballon.
Bonne percussion de Sankharé dans l'axe gauche, avant de lancer Briand qui veut centrer de la gauche. Gouano se jette et s'interpose. Ce sera une sortie de but picarde.
La charge d'Adenon sur Kalu. Le puissant défenseur amiénois ne s'arrête pas suffisamment tôt et envoie valser son adversaire. Pas de volonté de faire mal cependant.
Vingt minutes de jeu et toujours pas de but. Les Girondins font toutefois leur possible pour débloquer le compteur girondin, tandis qu'Amiens se concentre toujours sur sa défense.
La balle en cloche de Pablo, depuis le rond central. Il cherche Kamano qui démarre dans le bon tempo, mais la passe est trop longue et termine dans les gants de Gurtner.
BUT de Kalu pour Bordeaux ! Décalage de Briand vers Palencia, côté droit. Ce dernier adresse un centre-tir que Kalu parvient à dévier de la tête. Libre de tout marquage, le Girondin marque et envoie la balle dans le petit-filet intérieur gauche amiénois.


L'ouverture du score des Marine et Blanc est finalement logique puisqu'on les voit dans le camp adverse depuis un bon bout de temps, sans qu'Amiens ne parvienne réellement à reprendre son souffle.
Pablo se plaint de la cheville gauche et le défenseur reste à terre dans le rond central. Les soigneurs bordelais viennent aux nouvelles.
Coup franc pour Bordeaux. Kalu le frappe et met la balle dans la boite. Koundé se jette, mais ne parvient pas à la dévier. Du coup, elle arrive sur Gurtner qui parvient à la dégager un peu comme il peut. Intervention importante du portier.

A priori, Pablo ne va pas pouvoir continuer. Le défenseur central brésilien de Bordeaux s'est fait mal à la cheville en retombant sur sa cheville après un duel aérien avec Bodmer. Il essaye tout de même de rester sur la pelouse quelques minutes de plus. A suivre...
Sankharé pour Briand qui hésite à frapper à dix-huit mètres. Il préfère passer pour Kalu qui tire du gauche. C'est bien au-dessus.
La sortie prévue côté girondin puisque Pablo retourne sur le banc en boitillant, remplacé par Lewczuk.
Koundé pour Otavio qui lui remet le ballon. C'est ensuite une passe vers Kalu qui contrôle de la poitrine et donne à Sankharé. Ballon récupéré par les visiteurs.
Les Picards qui remettent un peu plus le pied sur le ballon depuis quelques menues minutes. Pas pour très longtemps d'ailleurs puisque Bordeaux le récupère. On s'est fait des des amabilités.
Palencia pour Kalu qui cherche à frapper du droit, sans contrôle, de l'entrée de la surface. Il loupe sa tentative et la balle file en tribune.
Carton jaune pour Timite, dont le tacle sur Otavio est trop agressif. Sa semelle vient balayer le pied d'appui de son adversaire.
Gurtner à la relance sur ce six mètres.. C'est récupéré en deux temps par Bodmer qui repasse par Gouano. Ce dernier remet sur... Kamano qui amorce une contre-attaque qui ne fait pas long feu puisque Briand loupe son contrôle.
Coup franc obtenu par Kalu qui se charge lui-même de le frapper, côté droit de la surface adverse à vingt-cinq mètres. Il chercher Kamano au second poteau, mais Krafth s'interpose.
Poundjé qui veut éliminer Otero à la course, mais ce dernier ne s'en laisse pas compter et récupère le ballon. Les Amiénois retournent dans le camp adverse.
Otero qui ajuste une superbe coup franc et le ballon arrive au second poteau pour Adenon qui tente la reprise de volée du droit... Mais réalise un superbe ''air shot''. Il loupe le ballon.
La passivité de Lewczuk dans la surface. Le Bordelais se fait devancer par Timite qui enchaîne avec une frappe. Trop excentré, l'attaquant ne peut cadrer, même si ce n'était vraiment pas loin du poteau gauche bordelais.
Coup de sifflet de l'arbitre qui renvoie tout le monde aux vestiaires sur le score d'un-but-à-zéro en faveur de Bordeaux qui a globalement dominé les débats, malgré quelques bons mouvements adverses. Tout reste cependant ouvert.
C'est la mi-temps !
Arrow



 

FC Girondins de Bordeaux‏Compte certifié @girondins


Amiens SC
-Compte certifié @AmiensSC
Reprise de la rencontre et début de la seconde période. Les Amiénois à l'engagement.
Un premier tir amiénois sur ce ballon donné par Otero pour Bodmer, dont le plat du pied droit, décoché plein axe des vingt mètres, est très facilement stoppé par Costil.
Otavio pour Sankharé qui écarte à gauche vers Poundjé. Kamano redescend un peu pour toucher le ballon.
Pas de jeu au sol de la part de Blin
, selon Monsieur Lesage. La balle est pour Timite qui remonte côté droit avec que l'action ne soit renversée à gauche avec Mendoza dont le centre est déviée en corner par Lewczuk devantTimite.
Sankharé qui se fait chiper le ballon par Blin. Amiens semble être mieux revenu dans la partie que son adversaire.
La contre-attaque bordelaise avec Briand qui dévie à droite vers Sankharé. Ce dernier trouve Kamano au sol, à l'entrée de la surface. Le tir du Bordelais s'envole au-dessus du cadre.
Otavio qui tente encore de relancer la machine girondine, mais le pressing picard est beaucoup plus haut et les remontées de balle bordelaises sont bien moins aisées.
Timite qui récupère le ballon face à Lewczuk, mais ce dernier se rattrape et peut remettre le pied dessus. Contre-attaque et centre d'Otavio que Gouano dégage en corner d'une tête plongeante.
Deux corners consécutifs pour les locaux. Frappés sortant de la droite par Kalu, ils ne donnent rien.
Gurtner aux six mètres. C'est pour la tête de Lewczuk qui dégage son camp. Quelques instants plus tard, la balle a retraversé le terrain et revient dans les pieds de Gurtner.
Un changement côté amiénois. Mendoza, peu en vue cet après-midi, cède sa place à Ghoddos.
Coup de pied de coin pour les visiteurs. Ghoddos s'en charge. C'est sortant de la droite. La défense girondine se dégage en deux temps, par l'intermédiaire de Lewczuk.

Dans la foulée, un second changement dans les rangs girondins. Kamano, visiblement moins en forme que d'habitude, cède sa place à Karamoh.
Centre de Dibassy qui passe devant Poundjé. Timite ne s'attendait pas au manque de réaction de son adversaire, et n'est pas assez réactif pour tenter de reprendre le ballon.
Kalu à gauche pour Poundjé qui ne s'applique pas du tout sur ce centre. Le ballon ne s'élève pas et est contré par un joueur adverse. Ce sera néanmoins un corner.
Blin qui obtient le coup franc suite à ce petit contact avec Lewczuk. Ce sera le dernier ballon touché par l'Amiénois qui va sortir.
Gnahore entre en lieu et place de Blin, dans les rangs picards.
La longue touche de Krafth qui tentait de trouver un partenaire dans la surface adverse. Cela ne marche pas, même si les Amiénois gardent le ballon.
Beau geste de Karamoh pour éliminer Adenon. Il y a un deux-contre-un à jouer pour les Girondins, mais ce même Karamoh s'enflamme et donne son ballon trop vite, permettant à Dibassy d'intercepter.
Encore un contre pour Bordeaux. Sankharé à gauche pour Karamoh qui se lance dans un passement de jambes que Gouano détourne en corner.
Les Amiénois réclament une faute de Lewczuk sur Timite dans la surface girondine. L'arbitre demande tout de même à vérifier l'action. La VAR indique qu'il n'y a rien.
Ça contre encore pour Bordeaux et c'est Kalu qui tente sa chance plein axe à dix-huit mètres. Une frappe puissante du gauche que Gurtner détourne au sol !
Otero qui reste au sol dans la surface bordelaise, suite à un petit contact avec Lewczuk. Le Girondin semble avoir légèrement marché sur le pied de son adversaire, sans le vouloir.
Le dernier quart d'heure du temps réglementaire est entamé. Les Girondins laissent régulièrement venir leurs adversaires et ont choisi de procéder en contre. Une tactique qui a failli fonctionner.
Un nouveau contact. Cette fois c'est entre Lerager et Gnahore. Heureusement que le Bordelais retire son pied à temps car sinon, il se prenait la semelle de son adversaire.
Sankharé blessé. La cuisse gauche a lâché et le Girondin reste au sol, hors du terrain. Il va devoir céder sa place.
La sortie d'Otero, remplacé par Kurzawa côté amiénois.
Cornelius prend quant à lui la place d'un Sankharé sorti sur blessure.
Gnahore pour Krafth qui centre en retrait. Cafouillage dans la défense girondine et la balle arrive sur Bodmer qui tire du droit. Costil arrête le ballon pratiquement sur sa ligne, d'un pied droit solide.
Le taux de passes réussies est relativement élevé de chaque côté puisque les deux formations tournent à 80% dans cet exercice.
Trop de précipitation, une fois encore, côté bordelais. Karamoh n'a pas encore fait l'appel, que Briand envoie la balle en profondeur. Gurtner la récupère.
BUT de Gnahoré pour Amiens ! Centre de Dibassy depuis le côté gauche. C'est au-dessus de Bodmer, mais Gnahoré surgît au second poteau, s'offre un petit sombrero face à Poundjé et envoie un missile au fond des filets de Costil !


La frappe de Kalu, pratiquement à bout-portant. Gurtner est sur la trajectoire et stoppe la balle au point de penalty. Un hors-jeu est finalement signalé contre le buteur du jour côté girondin.
Les Girondins ont un petit peu de mal dans ces ultimes minutes. Palencia concède ici un coup franc que Kurzawa va frapper côté gauche. Costil capte le ballon.
Le pied en avant de Briand sur ce centre de Kalu. Gouano plonge au sol pour mettre la tête. Coup franc en faveur du défenseur amiénois.
Touche pour les visiteurs, pratiquement au niveau de la ligne médiane. Ils prennent leur temps pour la jouer et pour finalement en obtenir une seconde, cette fois dans le camp bordelais. Tout cela ne donne pas grand chose.
Fin du match sur ce score nul d'un-but-partout qui ne satisfera pas les Girondins. Pour Amiens, c'est un bon point pris à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 23 Déc 2018 - 19:15

RÉSULTATS DES MATCHS DE LA 19ÈME JOURNÉE -LIGUE 1 CONFORAMA



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 23 Déc 2018 - 19:17

19ÈME JOURNÉE -LIGUE 1 CONFORAMA -CLASSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 23 Déc 2018 - 19:20

19ÈME JOURNÉE -LIGUE 1 CONFORAMA
VIDÉOS
19ème journée
1 - 1
Voir les 3 vidéos

19ème journée
1 - 1
Voir les 3 vidéos

19ème journée
1 - 2
Voir les 4 vidéos


19ème journée
0 - 2
Voir les 3 vidéos

19ème journée
1 - 1
Voir les 3 vidéos

19ème journée
1 - 0
Voir les 2 vidéos


19ème journée
2 - 2
Voir les 5 vidéos

19ème journée
4 - 0
Voir les 5 vidéos

19ème journée
3 - 0
Voir les 4 vidéos


19ème journée
2 - 0
Voir les 3 vidéo
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Mar 25 Déc 2018 - 13:15

Ils nous ont agacés en 2018 (7/7): Neymar a fait grincer des dents en Russie ... et au PSG
Par  Christophe Remise
Publié le 24/12/2018 à 09h32
http://sport24.lefigaro.fr/football/ligue-1/actualites/ils-nous-ont-agaces-en-2018-7-7-neymar-a-fait-grincer-des-dents-en-russie-et-au-psg-938581

SERIE - Retour sur ces personnages qui ont marqué l'année 2018 à leur façon ... en nous agaçant. Ce dimanche, place au génie Neymar.

Neymar Jr, c’est Michel Der Zakarian qui en parle le mieux. Le coach montpelliérain livrait cette analyse en janvier dernier, après la défaite de son équipe au Parc des Princes : «C'est un joueur qui influence l'arbitrage. C'est un joueur intelligent parce qu'il est capable de vous provoquer. Combien de fois il est tombé, et il n'y avait rien... Mais il est malin. Après, les arbitres sont obligés de siffler. Mais c'est vrai que des fois, c'est agaçant de le voir provoquer comme ça. Il a du talent, parce que derrière, il est capable de réaliser des gestes, des passes ou d'être à la finition pour vous punir.» Tout est dit. Et encore, on n’avait encore rien vu… Car la superstar auriverde allait tout bonnement se ridiculiser lors de la Coupe du monde en Russie. Mondial que «Ney» a tout fait pour disputer, avec un contre la montre engagé dès sa blessure avec Paris, en février, entre les deux matches face au Real Madrid. Et il a finalement repris juste à temps pour mener la Seleçao. Sauf qu’il n’était pas franchement à son meilleur niveau… Il n’a donc pas trouvé mieux que de se rouler par terre encore plus fréquemment qu’à son habitude au moindre contact pour masquer ses limites du moment. Taquins, certains ont même chronométré le temps qu’il a passé au sol pendant le tournoi planétaire…
» LIRE AUSSI - Ils nous ont agacés en 2018 (1/7) : les dirigeants de l’AS Monaco ont tout détruit

«Je suis plus rapide, plus léger que mes adversaires et je subis beaucoup de fautes, note-t-il à juste raison. Les autres joueurs ne me laisseront pas passer sans me tacler (sourire) ! C’est une expérience à retenir. Je vais m’améliorer, sur et en dehors du terrain.» Depuis la campagne de Russie, Neymar a mis de l’eau dans son vin et changé d’attitude. En tout cas, il n’est plus aussi ridicule qu’au Mondial… Pas assez pour avoir les bonnes grâces de Jurgen Klopp, toutefois. «On a terminé premier au classement du fair-play à deux reprises en Angleterre et ce soir (mercredi), on a l’air d’être des bouchers quand on regarde le nombre de cartons jaunes… C’était malin de la part du PSG, notamment Neymar, mais d’autres joueurs se sont effondrés aussi comme s’il y avait eu quelque-chose de sérieux. Et bien sûr, on n’était plus aussi calme, ça vous rend agressif», pestait le coach allemand après le succès parisien sur ses Reds début décembre.

Buffon, l’exemple à suivre

Notons que ces exagérations à répétition semblent se retourner contre le Brésilien, avec quelques penalties qui auraient pu/dû être sifflés en sa faveur ici et là depuis le début de la saison. Chat échaudé craignant l’eau froide, les officiels s’y prennent à deux fois avant de lui offrir ce genre de cadeau… La meilleure solution pour Neymar, c’est encore de faire ce qu’il fait de mieux : jouer au ballon. Parce que là, il n’y a pas de débat. Bonne nouvelle : il semble plus heureux que jamais dans la capitale. Il suffit de le regarder s’amuser avec ses coéquipiers, de le voir sourire, ou haranguer le public du Parc des Princes. Des images qu’on n’avait que trop

peu vu lors de sa première saison parisienne. Et ça aussi, ça pouvait agacer. Une impression de distance, comme si la greffe n’avait pas (encore) pris et que l’attaquant de 26 ans n’était que de passage. Le tout sans parler du «penaltygate», de rumeurs incessantes d’un retour en Espagne et de son peu d’appétence à apprendre le français. «Je n’aimais pas les étrangers qui, après 6-7 mois en Italie, n’essayaient même pas de parler notre langue», glissait récemment Gianluigi Buffon. Ce n’était pas une attaque envers Neymar, le portier italien expliquant seulement pourquoi, lui, se fait un devoir de parler français. Une chose est sûre : Ney ferait bien de s’inspirer de «San Gigi» en termes de comportement… Une star, c’est ça aussi.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 28 Déc 2018 - 7:41

Légendes : La grande famille du foot français !
https://www.lfp.fr/ligue1/article/legendes-la-grande-famille-du-foot-francais.htm

Ligue 1 Conforama
26/12/2018
Revisitez l’histoire des championnats de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2 à travers les différents liens familiaux entre joueurs.
Les liens familiaux sont nombreux parmi les joueurs actuels et passés en Ligue 1 Conforama et en Domino’s Ligue 2. Ainsi, retrouvez les frères et autres parents de l’histoire des championnats.

Les principaux frères actuellement en Ligue 1 Conforama ou en Domino’s Ligue 2 :




Le Tallec : Damien (MHSC) et Anthony (US Orléans)
Mandanda : Steve (OM) et Over (Bordeaux)
Marveaux : Joris (GFC Ajaccio) et Sylvain (FC Lorient)
Sanson : Morgan (OM) et Killian (MHSC)
Lopez : Maxime (OM) et Julien (Paris FC)


Puel : Paulin (OGC Nice) et Grégoire (GFC Ajaccio)
Fekir : Nabil et Yassin (OL)
Fonte : José et Rui (LOSC)
Traoré : Hamari (Stade Rennais FC) et Adama (AS Monaco)
Badiashile : Loïc et Benoît (AS Monaco)
Thuram : Marcus (EA Guingamp) et Khephren (AS Monaco)
Rafael (OL) et Fabio (FC Nantes)

Les joueurs actuellement en Ligue 1 Conforama (ou Domino’s Ligue 2) ayant un frère footballeur :


Gautier Lloris (OGC Nice), frère de Hugo
Johan Carrasso (Stade de Reims), frère de Cédric

Romain Amalfitano (Dijon FCO), frère de Morgan
Mathieu Dossevi (Toulouse FC), frère de Thomas
Issa Cissokho (Amiens SC), frère d’Aly
Edinson Cavani (Paris SG), frère de Walter Guglielmone
Bertrand Traoré (OL), frère d’Alain (photo)

François Omam-Biyik et André Kana-Biyik
Patrice et Jean-Christophe Marquet
Bafétimbi et William Gomis
Guessouma Fofana (EA Guingamp), frère de Gueïda
Kylian Mbappé (Paris SG), frère de Jires Kembo Ekoko (photo)

Aldo Angoula (Châteauroux), frère de Gaël
Denis Bouanga (Nîmes Olympique), frère de Didier
Yann M’Vila (ASSE), frère de Yohan
Aaron Leya Iseka (Toulouse FC), frère de Michy Batshuayi (photo)


Etienne Didot (EA Guingamp, frère de Sylvain
Steve Mandanda (OM), frère de Over (Bordeaux) et Riffi
Yohan Pelé (OM), frère de Steven
Gaëtan Laborde (MHSC), frère de Mickaël

Principaux anciens frères ayant évolué en Ligue 1 Conforama (ou en Domino’s Ligue 2) :



André et Jordan Ayew (photo)
Hervé et Patrick Revelli
Eric et Joël Cantona
Patrick et Laurent Delamontagne
Pontus et Alexander Farnerud


Bruno et Frédéric Da Rocha
Patricio et Fernando D’Amico
Bruno et Hervé Alicarte
Yann et Julien Lachuer
Basile et Roger Boli
Etienne et Bernard Mendy
Jacques et Ricardo Faty (photos)

Kurt et Lionel Zouma
Eden et Thorgan Hazard
Etienne et Aurélien Capoue
Kévin et Bryan Constant
Laurent et Bertrand Robert
Jérémy et Benjamin Gavanon (photos)


Sambou et Mustapha Yatabaré
Aldo et Gédéon Kalulu
Patrice et William Loko
Cyril et Jean-Jacques Domoraud
Lamine et Salif Sané
Gérald et Franck Passi (photos)

Stéphane et Wilfried Dalmat
Floyd et Jonathan Ayité
Ronald et Stéphane Zubar
Cédric et Yann Bardon
Florent et Lesly Malouda
Maxime et Joël Bossis
Bruno et Benoît Cheyrou (photo)

Vincent et José Cobos
Pascal et Simon Feindouno
Aboubacar et Djibril Cissé
Dagui et Oumar Bakari
Marcel Desailly et Seth Adonkor
Samuel et Mathieu Robail
Marc et François Keller
Zoran et Zlatko Vujovic (photo)

Anthony et Johan Martial
Rob et Richard Witschge
Valéry et Teddy Mézague
Stéphane et Pascal Planque
Franck et David Durix
Franck et Steeven Ribéry
Bonaventure et Salomon Kalou (photos)

Bruno et Pascal Zaremba
Gilles et Patrick Rampillon
François et Gilles Brisson
Raymond et Albert Domenech
Mustapha et Youssouf Hadji
Laurent et Nicolas Sachy
Pierre-Emerick Aubameyang, William Aubameyang et Catalina Aubameyang
Youri et Micha Djorkaeff
Ronaldinho et Roberto Assis (photo)

Les joueurs de Ligue 1 Conforama (ou Domino’s Ligue 2) ayant un père ancien footballeur :


Yoann Gourcuff (Dijon FCO), fils de Christian
Kévin N’Doram (AS Monaco), fils de Japhet
Nolan Roux (EA Guingamp), fils de Bruno
Valère Germain (OM), fils de Bruno


Bryan Passi (MHSC), fils de Franck
Johan Cavalli (AC Ajaccio), fils de Jean-Michel
Timothy Weah (Paris SG), fils de George


Paulin Puel (OGC Nice) et Grégoire Puel (GFCA Ajaccio), fils de Claude
Johan Gastien (Clermont Foot), fils de Pascal
Marcus Thuram (EA Guingamp) et Khephren Thuram (AS Monaco), fils de Lilian (photos)

C’est (aussi) la famille !


Dans l’histoire du championnat de France, la passion du football a très souvent été transmise au sein d’une même famille. Tout d’abord, à noter les trois générations des Djorkaeff : Jean ayant été suivi par Youri, puis par Oan. Chez les Zvunka, les frères Victor, Georges et Jules ont tous fait carrière entre la toute fin des années 50 et le milieu des années 80. Du côté de l'OL, les jumeaux Gardon, Lucien et Raymond ont évolué ensemble dans les années 50-60.
Chez les père-fils, Ahmed (meilleur buteur de Ligue 1 en 63/64) et Chérif Oudjani ont chacun à leur époque écrit l’histoire du RC Lens. Ensuite, Alain Giresse (double champion de France avec les Girondins en 1984 et 1985) a vu son fils Thibault prendre sa succession en Ligue 1 (145 matchs). De même, Benjamin Stambouli, titré en Ligue 1 avec le MHSC en 2012, a marché dans les pas de son père Henri. Ensuite Jérôme Alonzo (ancien gardien du PSG ou encore de l’OM) a suivi les traces de son père Pierre, ancien milieu de l’AS Cannes. Chez les Stopyra, Yannick est le fils de Julien ; ils ont tous les deux été des internationaux. Toujours parmi les anciennes gloires du championnat, Jacques Santini a vu son fils Stéphane évoluer avec les Verts, quand Benjamin Genghini en faisait de même au FC Sochaux-Montbéliard, où Bernard avait brillé avant lui. Autre international, Daniel Horlaville est le père de Christophe, attaquant à la centaine de matchs de Ligue 1.
Du côté des étrangers, Eidur Gudjohnsen (AS Monaco) est passé par le championnat, tout comme son père Arnor, ancien de Bordeaux (1990-92). Deux décennies après son père Carlos, l’Uruguayen Gaston Curbelo a porté les couleurs de l’AS Nancy-Lorraine. Par ailleurs, l'Argentin Angel Rambert devenu ensuite international français, a porté les couleurs lyonnaises (1960-70), en compagnie de son jeune frère Nestor. Plus récemment, Vujadin Savic est passé par Bordeaux, quand son père Dusan avait occupé la pointe de l’attaque du LOSC puis de l’AS Cannes dans les années 80. La star gabonaise Pierre-Emerick Aubameyang, révélé à l’ASSE, est le fils de Pierre Aubame, notamment ancien Tango et Ciel&Marine.

Actuellement en Domino’s Ligue 2, Kévin Fortuné (ESTAC) est le cousin d’Olivier Thomert. Ils ont tous les deux été des Sang et Or au cours de leur carrière. Oumar Sissoko (HAC) est pour sa part le cousin de Momo Sissoko (ancien du PSG). Si aucun de ses frères n’a évolué en pro, Tony Vairelles a vu son cousin, David, débuter comme à l’ASNL quelques années après lui. Chez les Silvestre, les défenseurs Franck (FCSM et AJA) et Mikael (Stade Rennais sont cousins. Autres cousins qui ont marqué la Ligue 1 par le passé, les Vahirua, Pascal et Marama, ou encore les Fanchone, Jean-Alain et James.
Et toujours dans la même famille, le gardien Gennaro Bracigliano (ASNL) est le neveu de Vincent Bracigliano, tout comme Alexandre Song, révélé au SC Bastia, est celui de Rigobert Song (vainqueur de la Coupe de la Ligue 1996). Enfin, preuve que la famille du foot est une grande famille, les liens ne se limitent pas au terrain, puisque chez les coachs aussi la Ligue 1 Conforama a été marquée par quelques cas, le dernier en date étant celui de Julien Stéphan (Stade Rennais), fils de Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps chez les Bleus.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 28 Déc 2018 - 7:44

Le 11 Type de la 19e journée
https://www.lfp.fr/ligue1/article/le-11-type-de-la-19e-journee.htm


Ligue 1 Conforama
27/12/2018

Découvrez le 11 Type de la 19e journée de Ligue 1 Conforama, élu par les fans.
Après 24h de votes, voici le 11 Type élu par les fans pour le compte de la 19e journée de Ligue 1 Conforama. Le PSG est le club le plus représenté avec trois joueurs tandis que le RC Strasbourg Alsace et le Stade Rennais placent deux représentants.
Matz Sels (RC Strasbourg Alsace)
1 pénalty arrêté - clean sheet (4e de la saison) - 6 ballons captés - 3 ballons détournés
Kenny Lala (RC Strasbourg Alsace)
2 passes décisives (5e et 6e de la saison) - 3 passes amenant un tir (7e total de la journée) - 67 ballons joués (3e total de son équipe)
Presnel Kimpembe (PSG)
101 ballons joués (4e total de la journée) - 90 passes réussies (3e total de la journée) - 13 ballons gagnés
Marcelo (OL)
33 ballons gagnés (1er total de la journée) - 12 duels gagnés (1er total de la journée) - 93 ballons joués (10e total de la journée) - 71 passes réussies (7e total de la journée)
Ramy Bensebaini (Stade Rennais)
42 passes réussies (2e total de son équipe) - 15 ballons gagnés

Thiago Mendes (LOSC)
79 ballons joués (meilleur total du match) - 48 passes réussies (2e total du match) - 20 ballons gagnés (meilleur total de son équipe)
Marquinhos (PSG)
1 passe décisive (2e de la saison) - 102 ballons joués (3e total de la journée) - 93 passes réussies (2e total de la journée) - 4 passes amenant un tir (4e total de la journée)
Benjamin Bourigeaud (Stade Rennais)
1 but (4e de la saison) - 1 passe décisive (3e de la saison) - 15 ballons gagnés (4e total de son équipe)
Kylian Mbappé (PSG)
1 but - (13e de la saison) - 24 passes réussies dans le dernier tiers (3e total de la journée) - 2 tirs cadrés (1er total de la journée) - 2 occasions (6e total de la journée)
Wahbi Khazri (AS Saint-Etienne)
1 but (9e de la saison) - 6 tirs (2e total de la journée) - 2 tirs cadrés (1er total de la journée) - 2 occasions (6e total de la journée)
Nabil Fekir (OL)
1 but (5e de la saison) - 83% de passes réussies (meilleur pourcentage du match)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 7 Jan 2019 - 6:53

ligue 1 conforama 18ème journée
19h00Nantes-Montpellier

https://www.matchendirect.fr/live-score/nantes-montpellier.html
Après avoir vu leur série de 5 matchs sans défaite prendre fin à Saint-Etienne (3-0) les Canaris ont montré du cœur et une grande force de caractère pour renverser l'OM à la Beaujoire après avoir été menés deux fois au score (3-2). A domicile les Canaris restent donc sur 3 victoires (avec celles contre Toulouse 4-0 et Guingamp 5-0) et un nul (1-1 contre Angers).

De son côté Montpellier est un petit peu en dedans avec une seule victoire lors des 4 dernières journées, à Monaco (1-2) pour un nul (contre Rennes 2-2) et deux défaites (1-0 à Angers et 0-1 face à Lille lors de la 16e journée). Mais les Héraultais sont toujours sur le podium avec la 2e défense de Ligue 1 (12 buts encaissés) et comptent bien faire un résultat pour y rester. Ils n'ont perdu qu'une fois à l'extérieur (pour 4 victoires et 2 nuls).
Nantes-Montpellier : Mollet et Mendes reviennent


Montpellier HSC : Suarez pas encore avec l’équipe, MolleT et Mendes de retour

Le défenseur portugais Pedro Mendes et le meneur de jeu Florent Mollet, absents samedi en Coupe de France face à l'Entente Sannois Saint-Gratien (1-0), sont opérationnels et devraient débuter pour affronter Nantes. Le capitaine et défenseur brésilien Vitorino Hilton, remplaçant en Coupe de France, devrait également retrouver une place de titulaire. Un groupe de vingt Montpelliérains préparent ce match du côté de Pornichet, sur les bords de l'Atlantique, qu'ils ont rejoint dès samedi. Le nouveau défenseur uruguayen Mathias Suarez, qui a signé la semaine passée, n'a toujours pas rejoint le groupe.
Par AFP
Pour le déplacement au FC Nantes mardi en match en retard de la 18e journée de Ligue 1 Conforama, le MHSC pourra compter sur Mendes et Florent de retour.

19:00Nantes    -    Montpellier
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Mer 9 Jan 2019 - 7:14

matchs reporté de la 18éme journée
Mardi 08 janvier 2019-
https://www.lfp.fr/ligue1/article/nantes-bat-montpellier-nul-entre-amiens-et-angers.htm
Nantes bat Montpellier, nul entre Amiens et Angers

Ligue 1 Conforama
08/01/2019

Dans les deux matchs en retard de la 18e journée de Ligue 1 Conforama de ce mardi soir, le FC Nantes a disposé du Montpellier HSC (2-0) tandis que l'Amiens SC et Angers SCO n'ont pu se départager (0-0).
Le FC Nantes a joué un mauvais tour à son ex-joueur et entraîneur Michel Der Zakarian, aujourd'hui sur le banc du Montpellier Hérault SC. Face à des visiteurs vite réduits à 10, les Canaris l'ont emporté à la Beaujoire ce mardi soir en match en retard de la 18e journée de Ligue 1 Conforama (2-0). Dans l'autre rencontre en retard du soir, l'Amiens SC et Angers SCO n'ont pu se départager (0-0).

4 sur 5 pour les Nantais de Waris

Malgré une belle entame des Canaris, la première véritable occasion est montpelliéraine avec un joli mouvement collectif ponctué par une passe de Delort vers Laborde, qui bute du bout du pied sur Tatarusanu (9e). Dans la foulée, Waris est à quelques centimètres d’obtenir un pénalty sur une faute de Mendes. Le coup franc consécutif, tiré à deux par Rongier et Sala, atterrit dans le mur (11e). La rencontre bascule ensuite lorsque Gaëtan Laborde arrive la semelle en avant vers Diego Carlos et reçoit un carton rouge  (19e).
Les Canaris attendent l'heure de jeu pour en profiter. Sur un superbe renversement de jeu signé Valentin Rongier, Majeed Waris ne tremble pas et remporte son face à face contre Benjamin Lecomte (1-0, 62e). Les Montpelliérains ne déméritent pas et donnent parfois à Tatarusanu des raisons de s'inquiéter mais, dans les 10 dernières minutes, c'est le FC Nantes qui fait le break. Après un peu de flottement dans les airs sur corner et une déviation de Skuletic, Nicolas Pallois marque de la tête dans le but vide (2-0, 81e). Les joueurs de Vahid Halilhodzic décrochent leur 4e victoire sur leurs 5 derniers matchs à la Beaujoire. Ils remontent à la 11eplace tandis que le MHSC reste 4e.

Le Sco résiste aux Amiénois

Dans l'autre match, il n'y a pas eu de vainqueur au Stade de la Licorne. L'Amiens SC a pourtant longtemps poussé face à Angers SCO (0-0). Juste avant la pause, Juan Otero se présente ainsi seul face à Ludovic Butelle mais perd son duel (42e). Une action à l'image de la seconde période des joueurs de Christophe Pélissier, de plus en plus dominateurs. Avec ce résultat, l'ASC reste 17e au classement mais possède désormais deux points d'avance sur le Dijon FCO, 18e avec un match de moins. Les Angevins ont deux points de plus et pointent en 15e position après leur 5e nul consécutif en championnat.
> La feuille de match de Nantes-Montpellier
> La feuille de match d'Amiens-Angers
> Le classement de Ligue 1 Conforama


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Mer 9 Jan 2019 - 7:17

Classements


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Mer 9 Jan 2019 - 7:21



Dernière édition par jeusetmatch le Lun 14 Jan 2019 - 6:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Mer 9 Jan 2019 - 7:26


Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE



Le match entre le Dijon FCO et le Montpellier HSC compte pour la 20e journée de Ligue 1 Conforama.

À la demande de la Préfecture de la Côte-d’Or, la rencontre Dijon FCO - Montpellier Hérault SC, comptant pour la 20e journée de Ligue 1 Conforama et initialement programmée le samedi 12 janvier à 20h00, est décalée au dimanche 13 janvier à 17h00.


[b]Ligue 1 Conforama > Calendrier
10/01/2019
https://www.lfp.fr/ligue1/article/nimes-olympique-angers-sco-reporte.htm

Le match entre le Nîmes Olympique et Angers SCO compte pour la 20e journée de Ligue 1 Conforama.
À la demande de la Préfecture du Gard, la rencontre entre le Nîmes Olympique et Angers SCO, comptant pour la 20e journée de Ligue 1 Conforama et initialement programmée au samedi 12 janvier à 20h00, est reportée en raison de l’actualité et de l’affectation des forces de l’ordre sur d’autres missions.
La Commission des Compétitions de la LFP fixera ultérieurement la date de la rencontre.


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 11 Jan 2019 - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Ven 11 Jan 2019 - 5:55

foot foot


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 12 Jan 2019 - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 12 Jan 2019 - 6:41

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
Reims tient tête à l’OL

Olympique Lyonnais1 - 1Reims
https://www.lfp.fr/ligue1/article/reims-tient-tete-a-l-ol.htm
11/01/2019

Le Stade de Reims est venu prendre un bon point sur le terrain de l’Olympique Lyonnais (1-1), à l’occasion de la 20e journée de Ligue 1 Conforama.


Le Stade de Reims enfonce le clou face à l’OL. Déjà vainqueurs des Lyonnais lors de la 2e journée, grâce à Pablo Chavarria (1-0), les Rémois ont obtenu un nouveau bon résultat face aux Rhodaniens en repartant de la capitale des Gaules avec un point en poche. Après un but contre le cours du jeu de Chavarria, les hommes de Bruno Genesio ont égalisé par l’intermédiaire de Bertrand Traoré.
Comme souvent au Groupama Stadium, les Gones monopolisent le ballon d’entrée. Les Rémois, 4e meilleure défense de Ligue 1 Conforama, ne se laissent pas impressionner. Fidèles à leurs habitudes, les joueurs de David Guion protègent efficacement la cage d’Edouard Mendy. Les Rhodaniens étouffent les Champemois, qui refroidissent pourtant le public lyonnais sur leur première occasion, après la demi-heure de jeu.  Sur un long dégagement de Mendy, Chavarria résiste à Denayer et remise le ballon de la poitrine vers Mbemba. Le milieu de terrain décale Oudin sur la droite. Pas attaqué par Marçal, le Rémois peut ajuster son centre. Pablo Chavarria devance le tacle de Denayer et inscrit son 3e but de la saison (0-1, 34e). Ndombélé tente de sonner la révolte côté lyonnais. Sa lourde frappe est repoussée des deux poings par Mendy (42e).

Lopes déterminant en fin de match

Bruno Genesio décide de changer ses plans à la pause en lançant Maxwel Cornet en lieu et place de Nabil Fekir. Le nouvel entrant ne tarde pas à se mettre en évidence. Suite à un bon débordement de Memphis Depay côté gauche, l’ancien Messin surgit au point de pénalty. Sa reprise est difficilement captée par Mendy (47e). Quelques instants plus tard, son joli service permet à Bertrand Traoré de se présenter seul face au gardien adverse, qui poursuit son récital en remportant son duel du pied droit (51e). L’OL pousse et fait entrer un nouvel attaquant. La défense rhodanienne passe de cinq à quatre membres avec la sortie de Marçal au profit de Moussa Dembélé (61e). L’attaquant fait une entrée décisive puisqu’il est rapidement impliqué sur l’égalisation lyonnaise. Après un premier échange avec Depay, Traoré s’appuie sur l’ancien joueur du Celtic Glasgow avant de venir battre Mendy du pied droit, légèrement aidé par Konan (1-1, 70e). Les Gones ne relâchent pas leur étreinte et veulent arracher la victoire. Ils ne passent pourtant pas loin de la correctionnelle dans les dix dernières minutes. En contre, Dingomé glisse le ballon entre Marcelo et Denayer. Sheyi Ojo s’en va défier Lopes, qui réalise l’arrêt pour éviter une défaite surprise à son club (82e).
Le Stade de Reims, qui aura donc pris quatre points face à l'OL cette saison, grimpe à une belle 7e place avec 27 points. L'Olympique Lyonnais, de son côté, reste 3e mais voit s'éloigner le LOSC, vainqueur du SM Caen (1-3) un peu plus tôt dans la soirée.
> La feuille de match[/b]
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Sam 12 Jan 2019 - 6:56

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
Caen1 - 3Lille
Le LOSC solide dauphin
https://www.lfp.fr/ligue1/article/le-losc-solide-dauphin.htm

Ligue 1 Conforama
11/01/2019
En ouverture de la 20e journée de Ligue 1 Conforama, le LOSC a conforté sa place de dauphin en venant s’imposer sur la pelouse du SM Caen (1-3).

Nicolas Pépé repart du bon pied ! Grâce à une nouvelle grosse prestation de son attaquant (1 but et 2 passes décisives), le LOSC a récolté une victoire logique sur le terrain du SM Caen, dans la première rencontre de la 20e journée de Ligue 1 Conforama. Les Nordistes ont ainsi enregistré leur 3e succès consécutif à l'extérieur, après ceux décrochés à Nîmes (2-3) et à Montpellier (0-1).
Les Caennais entament pourtant bien la rencontre mais doivent rapidement s’incliner devant l’efficacité des Dogues. Dans les dix premières minutes, Thiago Mendes trouve Nicolas Pépé dans la profondeur. Le Lillois entre dans la surface avant de parfaitement ajuster Samba du pied gauche (0-1, 8e) pour s’offrir sa 13e réalisation de la saison. Il ne faut attendre que douze minutes pour assister au but du break côté nordiste. Bien servi par Pépé, Rafael Leao élimine Brice Samba dans la surface et n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (0-2, 20e). Titularisé par Christophe Galtier depuis début décembre, le Portugais signe ainsi son 3e but sur ses 3 derniers matchs de Ligue 1 Conforama, son 4e du championnat.

Signé Pépé

Les Lillois gèrent bien leur avance en seconde période. Les Caennais ne parviennent pas à inquiéter véritablement Mike Maignan. De l’autre côté du terrain, Leao déclenche une lourde frappe sur laquelle Samba intervient (55e). Les débats s’intensifient à nouveau en fin de partie. Celik laisse ses partenaires à dix après avoir fauché Casimir Ninga, en position de dernier défenseur, juste devant la surface (84e). Quelques minutes plus tard, Pépé prouve qu’il n’est pas le joueur le plus décisif de Ligue 1 Conforama pour rien. L’international ivoirien s’offre sa 2e passe décisive de la soirée en servant Luiz Araujo sur un plateau (0-3, 90e+3). Désormais impliqué sur 20 buts (13 réalisations et 7 passes décisives), Pépé reprend du bon pied le championnat en 2019. Ninga réduit l’ecart sur un bon centre de Guilbert (1-3, 90e+5), mais le LOSC décroche logiquement sa 11e victoire de la saison.
Dauphin du PSG depuis la 16e journée, le LOSC consolide sa deuxième place au classement avec 37 points. En attendant la suite de cette 20e journée, le SM Caen reste au 16e rang avec deux longueurs d'avance sur le Dijon FCO, barragiste.
> La feuille de match
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 13 Jan 2019 - 9:54

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
Amiens SC 0-3 Paris Saint-Germain
Le PSG se reprend vite

https://www.lfp.fr/ligue1/article/le-psg-se-reprend-vite.htm


Trois jours après son élimination surprise en Coupe de la Ligue BKT, le Paris Saint-Germain a bien réagi en décrochant une large victoire sur la pelouse de l’Amiens SC (0-3), lors de la 20e journée.

Avec une attaque retrouvée, le Paris Saint-Germain a rapidement rebondi après son élimination en Coupe de la Ligue BKT. Sur la pelouse de l’Amiens SC, le club de la capitale s’est imposé en inscrivant trois buts, une première en Ligue 1 Conforama depuis le 11 novembre (0-4 à Monaco), tout en enregistrant son 10e clean sheet en 18 matchs de championnat cette saison.
Le club de la capitale prend le contrôle des opérations dès le coup d’envoi et teste rapidement Régis Gurtner. Suite à une belle combinaison sur corner entre Di Maria et Bernat, Julian Draxler est trouvé en position idéale dans la surface. Son tir à ras de terre est stoppé in extremis du bout du pied par le gardien adverse (8e). Le PSG étouffe le club picard dans une rencontre à sens unique. Les locaux peinent à sortir de leur moitié de terrain. Mais, malgré la confiscation du ballon par les joueurs parisiens, les Amiénois contiennent assez bien le danger jusqu’à la pause. Ils font même une grosse frayeur à la défense parisienne dans le temps additionnel. A la conclusion d’un contre rondement mené, Eddy Gnahoré tente sa chance au point de pénalty mais bute sur un Alphonse Areola décisif (45e+2).
Trois buts en seconde période

Les hommes de Thomas Tuchel mettent plus de vitesse dans leur jeu après la mi-temps. Ils trouvent finalement l’ouverture sur pénalty. Après une nouvelle combinaison sur corner, Blin détourne du bras un tir d’Angel Di Maria. Edinson Cavani le transforme sereinement en prenant Gurtner à contre-pied (0-1, 57e). L’international uruguayen fait trembler les filets pour la 11e fois de la saison. Les affaires amiénoises ne s’arrangent pas... Pris de vitesse par Kylian Mbappé, Khaled Adenon reçoit un second avertissement et est exclu (66e). Les Parisiens en profitent quelques minutes plus tard. Après un geste de classe de Draxler au niveau de la ligne médiane, côté droit, Cavani s’applique pour centrer vers Mbappé. Lancé, le numéro 7 du PSG enroule son ballon et ne laisse aucune chance au gardien (0-2, 70e). Il répond ainsi à Nicolas Pépé, buteur la veille, en signant sa 14e réalisation. Le PSG alourdit encore la note. Très en vue en seconde période, Draxler effectue un joli travail sur le côté gauche de la surface, avant de centrer en retrait pour Marquinhos. Le défenseur brésilien paraphe la victoire francilienne (0-3, 79e).
Toujours invaincu cette saison (16 victoires et 2 nuls), le Paris Saint-Germain n’a plus perdu à l’extérieur en Ligue 1 Conforama depuis le 21 janvier 2018 et son déplacement à Lyon (2-1). L'Amiens SC, de son côté, reste 17e, avec deux points d'avance sur le barragiste, en attendant la fin de cette 20e journée.
> La feuille de match
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 13 Jan 2019 - 10:22

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
EA Guingamp (0-1) AS Saint-Etienne

https://www.matchendirect.fr/live-score/saint-etienne-guingamp.html

Après sa victoire détonante en Coupe de la Ligue face au Paris Saint-Germain (2-1), l'En Avant va tenter de confirmer cette incroyable performance face aux Verts. Le championnat est évidemment beaucoup plus important pour les Bretons qui occupent la position de lanterne rouge.

Kolodziejczak qui balance loin devant en long de ligne, côté gauche. Il cherche Khazri qui ne parvient pas à récupérer la balle, face à deux adversaires.
La contre-attaque guingampaise jouée dans l'axe par Rodelin qui tente d'adresser un petit ballon dans les pieds d'un Roux qui était parti un peu trop tôt. La balle est légèrement déviée par Kolodziejczak et lui arrive dans le dos et il ne peut pas la récupérer.
BUT de Khazri pour Saint-Etienne ! Le coup franc obtenu par les Verts, dans l'axe à vingt mètres. Khazri s'en charge et décoche un tir rasant de l'intérieur du droit. Le mur semble bien mal placé et Caillard plonge. Le portier guingampais ne peut que toucher légèrement ce ballon qui termine au fond de ses filets.
L'ouverture du score n'aura donc pas traîné pour les visiteurs qui douchent d'entrée les intentions adverses. Le Roudourou s'est soudainement tu.
Rodelin qui tacle le ballon dans les pieds de Cabella. Un geste trop engagé qui semble toucher le Stéphanois que l'on voit rester au sol en grimaçant.
Plus de peur que de mal semble-t-il pour Cabella qui s'est relevé et qui a repris sa place sur la pelouse.
Le jeu à trois entre Thuram, Coco et Rodelin. Le premier centre au sol de la gauche pour le second qui met en retrait sur le troisième dont la frappe du gauche est immédiatement contrée.
Le coup de pied de coin en faveur des Bretons. C'est Didot que se charge de le frapper rentrant de la gauche. C'est trop long et trop haut.
La faute de Monnet-Paquet qui est très en retard et qui tacle avec la semelle en avant sur la cheville de Thuram. Il s'en sort plus que bien, avec un simple avertissement verbal.
Le tacle de Coco dans les pieds d'un Kolodziejczak qui s'apprêtait à dégager le ballon. Le geste du Guingampais est engagé mais semble correct. L'arbitre ne siffle rien.
Rodelin à droite pour Coco qui feinte face à Silva et centre. Le premier geste est bon, mais le second l'est beaucoup moins. Ce sera une touche pour les Verts, côté opposé.
Un second coup de pied de coin pour l'En Avant. Toujours Didot, et toujours rentrant de la gauche. Pas plus de résultat que sur le premier corner
Il y a de l'engagement de part et d'autre, comme ici sur ce duel entre Gabriel Silva et Marcus Coco. Les deux hommes s'accrochent et c'est finalement le joueur de l'En Avant qui se fait sanctionner.
D'ailleurs, à ce rythme, Monsieur Abed pourrait bien rapidement sortir les sanctions administratives. Pour le moment, l'arbitre préfère faire preuve de pédagogie, mais cela ne devrait plus durer bien longtemps.
Perrin pour son portier. Ruffier dégage loin devant, mais c'est rendu aux Guingampais qui reviennent rapidement dans la moitié de terrain de leurs visiteurs.
Après dix minutes plutôt intéressantes pour l'En Avant, on sent que Saint-Etienne est en train de revenir dans la rencontre et de remettre le pied sur la balle pour imposer son son rythme.
Pas de mouvement autour du porteur de balle côté guignampais. Du coup, bien difficile pour les hommes de Jocelyn Gourvennec d'aller de l'avant et de proposer de bonnes choses offensives.
La bonne anticipation de Caillard qui vient à l'avant d'un Diony lancé en profondeur et qui capte le ballon des deux mains. Sortie décisive.
Très, très peu d'occasions de part et d'autre dans ce match fermé. Un but inscrit sur coup de pied arrêté, et pas grand chose d'autre à se mettre sous la dent.
Gabriel Silva pour Diony qui remonte le terrain, entre dans la surface et tente de remettre dans les pieds de son partenaire qui avait suivi. Le milieu gauche stephanois ne parvient pas à reprendre le ballon. Sortie de but bretonne.
Khazri pour Saliba qui repasse par Selnaes. Les Stéphanois jouent à leur rythme, encore et toujours. On sent une envie de bien faire côté adverse, mais Guingamp n'y arrive toujours pas.
Larsson pour Coco qui centre de la droite pour son partenaire qui avait suivi et qui tente la reprise du plat du pied droit au premier poteau. La latéral guingampais loupe complètement sa frappe et tape à côté du ballon.
Au tour de Saint-Etienne avec Diony qui centre. Caillard détourne des deux mains au ras du sol. Le ballon revient sur Eboa Eboa qui parvient à contrôler et à dégager. Il n'y avait pas de pression stéphanoise.
Un nouveau coup franc en faveur des Bretons. Rebocho le place superbement dans la boite. Ruffier détourne des deux pieds au sol. Le ballon revient sur Thuram qui est surpris et tente de frapper comme il peut. Kolodziejczak sauve sur sa ligne et dégage loin devant.
Eboa Eboa pour Rebocho qui lance Thuram côté gauche. Ce dernier entre dans la surface, perd l'équilibre et chute. L'arbitre lui demande de se relever rapidement. Malgré les sifflets du public, il n'y aura pas de penalty pour l'En Avant.
Blas qui écarte à gauche pour Rebocho dont le centre puissant est beaucoup trop près de Ruffier qui se régale sur cet arrêt et ce ballon capter des deux mains.
Kharzri qui se lance dans une action solitaire sans avenir et il vient logiquement s'empaler et perdre la balle face aux deux défenseur centraux adverses
Coco obligé de temporiser car il n'a pas de solution devant lui. Une fois encore, les locaux sont obligés de repasser par l'arrière.
L'accrochage entre Monnet-Paquet et Thuram. Dans la surface, le Stéphanois protège le ballon, avant d'être accroché et mis au sol par Thuram. Coup franc pour les Verts.
Coco qui est décalé sur la droite et qui parvient à centrer au second poteau pour la tête de Roux qui se jette. Ce sera un corner en faveur des Bretons.
Larsson de la tête pour Coco qui n'est pas hors-jeu au poteau gauche dans la surface, et qui tire croisé du gauche. Un tir rasant complètement loupé. Pas de regret car l'arbitre de touche avait signalé un hors-jeu de Rodelin, au départ de l'action.
Coup de sifflet de l'arbitre qui renvoie tout le monde aux vestiaires sur le score d'un-but-à-zéro en faveur de Saint-Etienne, parfaitement réaliste et décisif sur ce but marqué sur coup franc. Côté guingampais, il y a des intentions, mais la finition et la construction offensive font pour le moment défaut.
Arrow 
Reprise de la rencontre et début de la seconde période.
Gabriel Silva qui tente de s'échapper, mais est repris par le retour de Larsson. Pas de carton sorti par Monsieur Abed.
Diony en profondeur, au milieu de Rebocho et Ebo Eboa. Tout le monde s'écroule dans la surface bretonne. Monsieur Abed indique une faute de l'attaquant stéphanois
Un centre de Larsson, très profond depuis son côté droit. La balle prend la direction de la cage d'un Ruffier qui la capte tranquillement au-dessus des épaules.
Larsson qui trouve Roux d'un petit ballon au sol. L'avant-centre frappe du droit sans contrôle. C'est cadré et il faut une parade décisive de Ruffier pour détourner le ballon en corner !
Eboa Eboa qui est pris de vitesse par Diony sur cette balle en profondeur. Heureusement pour lui et son équipe, l'attaquant ne parvient pas à cadrer sa frappe, gêné qu'il était par la sortie de Caillard.
Le dégagement guingampais et ce ballon qui revient sur un Khazri qui s'essaye à une volée du droit, de l'entrée de la surface. C'est envoyé dans la tribune.
Carton jaune pour Khazri, auteur d'une charge trop engagée sur Kerbrat.
Les Stéphanois perdent beaucoup de ballons en ce début de seconde période. Pour le moment, Guingamp ne parvient pas à en profiter.
Eboa Eboa qui alerte Thuram. Ce dernier redescend au niveau de la ligne médiane et remet vers son défenseur. Relance côté droit cette fois pour les Bretons, mais un hors-jeu est sifflé contre Coco.
Blas pour Thuram dans l'axe à vingt mètres. Il tente de se faufiler au milieu de trois adversaires avant de remettre vers Toux qui est alors déstabilisé par Perrin.
L'intervention illicite de Perrin n'est pas sanctionnée d'un jaune, mais ce sera tout de même un coup franc très bien placé en faveur de l'En Avant.
Le coup franc est frappé plein axe des vingt-trois mètres par Rodelin. Le ballon contourne le mur et vient s'écraser sur le milieu du poteau gauche stéphanois. Il revient sur Thuram qui contrôle et frappe du gauche. Perrin revient in extremis et s'interpose pour détourner ce tir !


La sortie de Coco, remplacé par N'Gbakoto dans les rangs guingampais.
Nouvelle occasion pour les Bretons avec cette tête au premier poteau, suite à un corner. Tout cela n'aboutit pas, mais le danger semble se rapprocher.
L'En Avant tente bien de revenir au score, mais la malchance l'empêche clairement d'y parvenir. Autant de signes qui ne sont pas de bon augure pour les hommes de Gourvennec.
La sortie de Gabriel Silva côté stéphanois. Polomat prend sa place
Didot qui fait son possible pour résister à M'Vila sans y parvenir. Le ballon est tout de même récupéré par Thuram qui centre de la droite. Perrin dégage sur Larsson qui concède la sortie de but.
Thuram qui repique dans l'axe et veut trouve Roux. Il n'y parvient pas, mais le ballon arrive sur N'Gbakoto dont la frappe brossée du droit sans contrôle passe largement au-dessus du cadre.
La sortie d'un Diony boitillant, remplacé par Hamouma dans les rangs de l'Asse.
Hamouma qui centre de la droite pour Khazri qui se jette pour dévier légèrement le ballon au premier poteau. Caillard détourne du bout du pied ce ballon qui prenait le chemin de ses filets. C'est finalement un hors-jeu à retardement qui est sifflé contre Khazri.
Un coup de pied de coin obtenu par Monnet-Paquet. C'est Khazri qui le frappe sortant de la droite. Perrin ne parvient pas à mettre la tête.
Cabella pour Khazri qui décale à droite vers Monnet-Paquet. Ce dernier ne peut centrer et doit repasser par l'arrière. Saint-Etienne temporise.
La sortie de Didot et Roux côté En Avant. Ndong et Mendy entrent en jeu.
Les dix dernières minutes de jeu dans le temps réglementaire. Toujours ce petit but de retard pour Guingamp qui ne parvient toujours pas à trouver la solution, mais qui continue de faire des efforts.
Un coup de pied de coin stéphanois, frappé sortant de la gauche par Selnaes. C'est pour la tête d'un Perrin qui arrive un peu trop vite et qui ne peut reprendre le ballon que de l'arrière du cadre.
Khazri qui sort. L'unique buteur de la soirée côté stéphanois cède sa place à Salibur.


Les entraîneurs continuent de donner de la voix. Jocelyn Gourvennic joint même le geste à la parole en applaudissant et en encourageant ses protégés.
Rodelin pour Blas qui percute dans le rond central avant de trop temporiser. Il repasse vers Kerbrat. Encore une fois trop lent et la défense stéphanoise a tout le temps de se replacer.
Le centre de Thuram qui est dévié par une tête adverse. C'est finalement un corner... Qui ne donne rien. Un autre corner dans la foulée pour les locaux. Rien de plus à l'arrivée.
Encore un centre de Thuram qui donne tout ce qu'il a jusqu'au bout de la partie. Manque de lucidité sur ce ballon qui passe au-dessus de tout le monde et sort du terrain. Sortie de but en faveur de Ruffier.
Touche jouée par Monnet-Paquet dans sa moitié de terrain. Le ballon est balancé ensuite loin devant. Kerbrat loupe l'interception et remet la balle dans la course de Hamouma qui centre. Cabella coupe au premier poteau, mais reprend au-dessus du cadre.
L'égalisation guingampaise était là ! Remise de la poitrine de N'Gbakoto pour Mendy qui tire du droit en pivot dans la surface. Ruffier plonge au sol comme une fusée et détourne en corner d'une main droite décisive.
Le quatrième arbitre avait quant à lui indiqué quatre minutes de temps additionnel en cette fin de rencontre.
Le centre de Thuram côté droit. N'Gbakoto récupère et remet sur Ndong dont le centre est trop haut et trop long.
Hamouma qui centre. Caillard est sur la balle, mais Ndong préfère dégager de la tête en corner. Mésentente entre les deux Guingampais.
Fin du match sur cette victoire à l'extérieur de Saint-Etienne face à Guingamp. Sentiment de tristesse visible sur les visages des joueurs et du public breton. Pour les Verts (4e), c'est une bonne opération et un podium de Ligue 1 qui est à nouveau en ligne de mire


Feuille de match EA Guingamp - AS Saint-Etienne
https://www.lfp.fr/ligue1/feuille_match/84803
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 13 Jan 2019 - 10:37

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
 OGC Nice 1 - 0 Girondins de Bordeaux
Nice grappille

https://www.lfp.fr/ligue1/article/l-asse-en-embuscade-nice-grappille.htm


En difficulté durant une bonne partie de la rencontre face à des Girondins de Bordeaux volontaires mais inefficaces, l’OGC Nice a su faire le dos rond pour renouer avec la victoire en Ligue 1 Conforama. Les Aiglons ne s’étaient plus imposés depuis la 14e journée.
1er pénalty pour Saint-Maximin

Dès les premières secondes de jeu, Yann Karamoh a l’opportunité d’ouvrir le score suite à un incroyable raté de Tameze. Devant sa surface, le milieu défensif niçois manque sa transmission et offre le ballon au Bordelais dans la surface. Sa tentative puissante fuit le cadre (1ère). Dans le dur face à des Girondins entreprenants, les Niçois sont pourtant les premiers à trouver la faille. Allan Saint-Maximin transforme son premier pénalty en Ligue 1 Conforama et place le Gym devant au tableau d’affichage (1-0, 16e). Les Girondins peuvent avoir des regrets à la pause, ayant décoché bien plus de tirs que leurs adversaires, sans parvenir à être assez précis pour menacer véritablement Walter Benitez. Le match est plus équilibré après la mi-temps. Les deux formations ont l’occasion de faire trembler les filets mais le score n'évoluera plus. A défaut de faire le break, les hommes de Patrick Vieira s'accrochent jusqu'au bout pour conserver leur avantage et décrocher leur 8e clean sheet de la saison.
Grâce à cette 8e victoire, la 4e à domicile, l’OGC Nice s’empare de la 6e place et revient à quatre longueurs du podium. Les Girondins de Bordeaux restent englués à la 13e place.

La feuille de match
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Dim 13 Jan 2019 - 11:05

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
Dijon 1-1 Montpellier
Nul entre Dijon et Montpellier
https://www.lfp.fr/ligue1/article/strasbourg-vainqueur-nul-entre-dijon-et-montpellier.htm

premier point pour le Dijon de Kombouaré



Première pour Antoine Kombouaré sur le banc dijonnais et... première titularisation de Changhoon Kwon depuis sa grave blessure de la fin de saison dernière. Mais c'est le MHSC qui touche le poteau en début de match après un corner de Mollet dévié par Yambéré (12e). Les montants sauvent encore le DFCO à la demi-heure de jeu lorsqu'une tête de Mollet atterrit sur la barre après un centre de la droite. Skuletic enchaîne bien mais Allain se relève rapidement pour réaliser une superbe parade (30e). Le gardien dijonnais se distingue encore sur des frappes de Delort (34e) et Skuletic (37e). Les locaux réagissent avant la pause quand, sur un bon centre de Haddadi, Kwon ne parvient pas à redresser son tir dans un angle fermé (43e).
A la reprise, c'est pourtant Dijon qui trouve la faille au terme d'un joli mouvement collectif. Kwon trouve Tavares qui remet derrière lui à Marié. Toujours à une touche de balle, ce dernier décale Wesley Saïd, qui ouvre bien son pied pour placer le ballon dans le petit filet de Benjamin Lecomte (1-0, 54e). Mais le DFCO ne va pas mener longtemps. Sur un centre parfait de l'extérieur du pied signé Delort, Damien Le Tallec égalise de la tête au deuxième poteau (1-1, 61e). Inspiré ce dimanche, Delort laisse filer une passe à ras de terre entre ses jambes pour déposer Lautoa avant de frapper dans un angle fermé (74e). Les Dijonnais contineunt à aller de l'avant et, sur une nouvelle jolie action collective, Saïd oblige Lecomte à s'employer (75e). En fin de rencontre, Haddadi effectue un retour in extremis devant le vétéran Camara, qui allait se présenter en duel face à Allain (84e). Le score en reste là à Gaston-Gérard. Doublé par l'AS Saint-Etienne, nouveau 4e, le MHSC pointe à deux longueurs des Stéphanois et à trois de l'OL, 3e. Le DFCO reste 18e mais revient à un point du SM Caen et de l'Amiens SC.
> La feuille de match
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 14 Jan 2019 - 4:33

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
Toulouse1 - 2Strasbourg
Strasbourg vainqueur

https://www.lfp.fr/ligue1/article/strasbourg-vainqueur-nul-entre-dijon-et-montpellier.htm

Le RC Strasbourg Alsace est allé s'imposer à Toulouse (1-2) tandis que le Dijon FCO et le Montpellier HSC ont fait match nul (1-1) dimanche lors de la 20e journée de Ligue 1 Conforama.
Belle opération pour le RC Strasbourg Alsace. Après avoir éliminé l'Olympique Lyonnais en Coupe de la Ligue BKT, les Alsaciens ont poursuivi leur belle semaine en ramenant la victoire de leur déplacement sur le terrain du Toulouse FC ce dimanche (1-2).

La belle opération du Racing

Pas de round d'observation au Stadium, avec une tête de Manu Garcia sortie par Matz Sels dès la première minute. C'est ensuite Sylla qui manque le cadre de peu et attrape le petit filet (13e). Et pourtant, ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque sur une superbe combinaison. A la réception d'une ouverture de Mitrovic, Ludovic Ajorque dévie du talon vers Thomasson qui lui remet. L'ex-attaquant clermontois marque du gauche sur une frappe qui passe entre les jambes de Reynet (0-1, 17e). Déjà buteur en Coupe de la Ligue BKT, Ludovic Ajorque inscrit là son 2e but en Ligue 1 Conforama. Mais après un contact de Martin sur Gradel, le Téfécé obtient un pénalty. Après recours à la vidéo, M. Ben El Hadj accorde le pénalty. Soigné sur le bord du terrain, Gradel ne peut revenir sur la pelouse pour botter un pénalty, dont se charge finalement Yaya Sanogo. Contre pied parfait (1-1, 29e). Parfaitement trouvé par Gradel, Sanogo a la balle du doublé avant le retour aux vestiaires mais son lob est manqué (41e).
La deuxième mi-temps débute mieux pour les Strasbourgeois. Après une frappe lointaine de Thomasson (48e), Ajorque perd un duel face à Reynet (50e). Dans cette rencontre désormais ouverte, Sels s'interpose parfaitement sur une frappe enroulée de Moreira (62e) avant que le RCSA ne reprenne l'avantage. Sur un corner rentrant de Liénard, Ibrahima Sissoko marque de la tête (1-2, 64e). Les Toulousains poussent et Gradel tire au-dessus depuis le point de pénalty après un centre de Dossevi (73e). Le Téfécé continue à insister et se procure quelques actions chaudes, s'exposant à des contres comme sur ce tir de Da Costa arrêté par Reynet (90e+3). Ce court succès permet au Racing Club Strasbourg Alsace de prendre la 6e place au classement, à 4 points du podium. Les Toulousains se classent, eux, 14es.
> La feuille de match
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 14 Jan 2019 - 4:39

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
Nantes0 - 1Rennes
https://www.lfp.fr/ligue1/article/le-bon-coup-de-rennes-a-nantes.htm


Malgré la domination des Canaris, le Stade Rennais ramène la victoire de son déplacement sur la pelouse du FC Nantes dimanche (0-1), lors de la 20e journée de Ligue 1 Conforama.
Le derby a de nouveau basculé en faveur du Stade Rennais. Invaincus à la Beaujoire depuis début 2005, les Bretons se sont imposés face au FC Nantes ce dimanche après-midi (0-1), dans ce match de la 20e journée de Ligue 1 Conforama. C'est un but inscrit très tôt par Damien Da Silva qui a décidé une rencontre nettement dominée par des Canaris mal payés. Désormais 6e, le Stade Rennais revient à 4 points du podium. Les Nantais sont, eux, 11es au classement.

Le coup de casque de Da Silva

Belle entame des Canaris qui poussent d'entrée et croient même marquer dès la 7e minute. Après un coup franc excentré botté rentrant par le Brésilien Lucas Lima, son compatriote Diego Carlos devance la sortie de Koubek. Après recours à la vidéo, M. Buquet annule le but car le Nantais a repris le ballon du haut du bras. C'est presque sur la même action, de l'autre côté du terrain, que le Stade Rennais ouvre le score. Sur coup de pied arrêté, Hatem Ben Arfa frappe fort un ballon qu'il dépose sur la tête de  Damien Da Silva au deuxième poteau. La tête croisée du défenseur breton ne laisse aucune chance à Tatarusanu (0-1, 13e). Il s'agit du 2e but de la saison pour Da Silva, auteur de 4 réalisations sous les couleurs du SM Caen la saison passée.
Refroidis, les Canaris ont désormais du mal à déséquilibrer la défense adverse, des erreurs techniques empêchant souvent les joueurs de Vahid Halilhodzic de pouvoir frapper en bonne position. Bien que supérieurs techiquement, les Rennais se contentent davantage d'attendre même si Sala contre Mexer in extremis sur corner (34e).

Limbombe trouve le poteau

Au retour des vestiaires, Waris allume la première mèche de la seconde période. Le centre du Ghanéen est détourné par Da Silva, tout près de tromper Koubek (48e). La domination nantaise est nette mais le portier rennais est peu sollicité même s'il voit une tête de Limbombe sur coup de pied arrêté toucher le haut de sa barre (60e). Les joueurs locaux se font de plus en plus insistants. Après une passe déviée de Touré, Sala peut tirer mais se fait contrer par Da Silva (66e). Quelques secondes plus tard, Waris accélère et centre pour Limbombe, dont la tête plongeante attrape le poteau de Koubek (66e).
Cette seconde période est quasiment à sens unique. Après une frappe des 20 mètres un peu molle de Limbombe (80e), c'est Waris qui est servi par dessus la défense rennaise. L'ex-attaquant du FC Lorient reprend de volée à bout portant mais met le ballon sur Koubek (82e). Le ton monte en fin de rencontre, avec des joueurs du FC Nantes de plus en plus frustrés de ne pas pouvoir égaliser malgré leur domination. Mais le score en restera là.
> La feuille de match
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 14 Jan 2019 - 4:45

Ligue 1 Conforama 20ÈME JOURNÉE
Olympique Marseille1 - 1Monaco
L'OM et Monaco ne se départagent pas

https://www.lfp.fr/ligue1/article/l-om-et-monaco-ne-se-departagent-pas.htm

Ligue 1 Conforama
13/01/2019
L'Olympique de Marseille et l'AS Monaco ont fait match nul dimanche soir (1-1), en clôture de la 20e journée de Ligue 1 Conforama.
Pas de vainqueur entre l'Olympique de Marseille et l'AS Monaco dimanche soir à l'Orange Vélodrome (1-1). Dans cette affiche qui clôturait la 20e journée de Ligue 1 Conforama, ce sont les Phocéens qui ont ouvert le score assez vite par Maxime Lopez avant que le milieu belge Youri Tielemans n'égalise avant la pause pour les visiteurs. Si l'OM a poussé en fin de rencontre, le match a été plutôt équilibré. Les trois recrues hivernales alignées d'entrée par l'AS Monaco (Fabregas, Naldo et Ballo-Touré) se sont montrées à leur avantage. Le résultat n'arrange personne alors que l'OM pointe désormais à la 9e place au classement tandis que le club de la Principauté reste 19e, à 3 points du Dijon FCO, 18e et en position de barragiste.

Tielemans répond à Lopez

Face à des Monégasques finalement privés de Falcao, malade, les Phocéens démarrent fort. Après un centre de la gauche, Payet peut frapper mais ne cadre pas (6e). Il ne faut attendre que quelques minutes de plus pour voir l'OM ouvrir le score. Après un coup franc excentré de Payet repoussé par la défense asémiste, Maxime Lopez contrôle à l'entrée de la surface avant d'enchaîner avec une frappe croisée, qui passe sous la main de Benaglio (1-0, 13e). Le petit milieu n'avait plus marqué en championnat depuis avril 2017.
Les Marseillais gardent le contrôle du ballon dans cette première demi-heure mais les joueurs de l'AS Monaco commencent à tenter leur chance de loin, d'abord par Lopes (24e) puis par Tielemans (30e). C'est encore le milieu belge qui déclenche une frappe soudaine qui retombe juste derrière la barre transversale de Mandanda (37e). La 3e sera la bonne pour Youri Tielemans. Après un centre tendu de Golovin, Henrichs contrôle vers l'arrière au second poteau et laisse au capitaine du soir qui place une frappe croisée à ras de terre (1-1, 38e). C'est déjà le 5e but du Diable rouge en championnat cette saison.

But refusé à Thauvin

Les Monégasques se procurent la première occasion nette de la deuxième période. Lancé par Lopes, Ballo-Touré sert parfaitement Golovin. Le Russe tire en une touche face à un Mandanda bien sorti et touche l'extérieur du poteau (51e). Les joueurs de Rudi Garcia réagissent à l'heure de jeu. Après un centre d'Amavi, Payet peut envoyer une reprise écrasée (62e). Sur le corner qui suit, Rolando dévie de la tête mais n'attrape pas le cadre (63e).
Trouvé par Lopez dans la surface, Strootman centre pour Ocampos. L'Argentin devance Benaglio mais marche involontairement sur le gardien suisse. Thauvin suit et marque mais M. Lesage refuse le but pour une faute sur Benaglio après consultation de la vidéo (70e). Peu après, Sarr fait la différence dans la surface avant de centrer fort mais personne ne peut reprendre (76e). L'OM pousse et, après un coup franc de Thauvin qui oblige Benaglio à se détendre (80e), Luiz Gustavo n'est pas loin de marquer de la tête sur corner (83e). Njie réussit, lui, presque à prolonger de la tête un centre rentrant de Thauvin (90e). Les Monégasques ne sont pas en reste, avec une superbe déviation de Fabregas pour Tielemans qui tire à côté en excellente position (90e+1). Quelques secondes plus tard, Thauvin place une tête juste au-dessus sur corner sur la dernière occasion de ce match (90e+1).
> La feuille de match
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 55787
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   Lun 14 Jan 2019 - 4:50

RÉSULTATS DE LA 20ÈME JOURNÉE

match reporté
Mercredi 23 janvier 2019
Nîmes Olympique et Angers SCO(20éme journée)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019   

Revenir en haut Aller en bas
 
Championnat de France de football LIGUE 1 2018-2019
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: