UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Ligue Europa 2018 - 2019

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Ligue Europa 2018 - 2019   Lun 16 Juil 2018 - 10:41

Rappel du premier message :

UEFA Europa League, tirage au sort du tour préliminaire

https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2019/matches/#/dw/1145
Un tour préliminaire voit le jour à l'occasion de l'édition 2018/19.


     
©️UEFA via Getty Images

Tirage au sort du tour préliminaire
Europa (GIB) - Prishtina (KOS)
Sant Julià (AND) - Gżira (MLT) - match aller le 26 juin
Engordany (AND) - Folgore (SMR)
B36 Tórshavn (FRO) - St Joseph's (GIB)
Birkirkara (MLT) - KÍ Klaksvík (FRO)
Tre Fiori (SMR) - Bala Town (WAL)
Cefn Druids (WAL) - Trakai (LTU)
Matches : 28 juin (sauf mention) et 5 juillet

  • Le premier club tiré jouera le match aller à domicile.
  • Le vainqueur de chaque confrontation participera au premier tour qualificatif.

Les coefficients des clubs sont désormais déterminés SOIT par le total de tous les points marqués lors des cinq années précédentes, OU par le coefficient de l'association sur la même période, SELON LEQUEL EST LE PLUS GRAND (selon un nouveau système lancé à partir de 2018/19).
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 31 Aoû 2018 - 7:53

jeusetmatch a écrit:
MATCHS BARRAGES RETOUR 3ÈME TOUR


RÉSULTATS


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 31 Aoû 2018 - 7:58

LIGUE EUROPA
BORDEAUX 2-0 LA GANTOISE

Buts (2) | Cartons (4) | Résumé (4) | Changements (5) | Actions (8)
90
+4
C'est terminé sur cette victoire bordelaise, synonyme de qualification pour la suite de la Ligue Europa. Les deux buts de Kamano et de Briand auront été nécessaires et suffisants pour offrir aux Marine et Blanc le précieux sésame. Côté La Gantoise, il y aura eu des opportunités, mais comme lors du match aller, la finition était aux abonnés absents. Le tirage au sort de la Ligue Europa aura lieu ce vendredi.
90
+3
La frappe de David, légèrement contrée par un joueur bordelais. Costil se régale sur cet arrêt aérien.
90
+2
Youssouf qui temporise sur la droite avant de donner à Lerager, seul dans l'axe à gauche. Pourtant en excellente position, ce dernier se précipite et fait n'importe quoi avec le ballon.
90
+1
Nous sommes entrés dans les trois minutes de temps additionnel indiquées par l'arbitre.
90Parfaitement lancé sur la droite, Youssouf manque légèrement son geste au moment de s'emmener le ballon vers l'avant. Du coup, son adversaire direct revient le gêner et l'oblige à frapper vite. Le tir n'est pas cadré, et est stoppé par Kalinic.
88Chakvetadze qui déborde à gauche et entre dans la surface. Dans un angle on ne peut plus fermé, il tente sa chance. Costil bouche bien la trajectoire et détourne en corner. Un corner belge qui ne donne rien.
86Coup franc pour les Buffalos, mis dans la surface girondine. Costil anticipe et sort loin de sa cage pour capter le ballon dans les airs.
85Six mètres en faveur de Benoît Costil. C'est un peu long et trop compliqué à capter pour Youssouf qui ne peut sauver la touche.
83Youssouf entre en lieu et place d'un Kalu que l'on aura beaucoup vu courir et proposer ce soir, côté girondin.
82Pied beaucoup trop haut de la part de Verstraete face à Kalu. Le Bordelais, généreux dans l'effort, obtient le coup franc.
81De Preville en retrait pour Poundjé qui décide de tenter sa chance du gauche, loin à plus de vingt-quatre mètres. C'est rasant et cela semble cadré, mais Kalinic se couche tranquillement sur la balle.
80Plus que dix minutes à jouer dans le temps réglementaire et toujours ces deux buts d'avance pour des Girdondins de Bordeaux qui se rapprochent d'une qualification en Ligue Europa.
78Kalu pour De Preville dans la profondeur. Ce dernier s'enflamme et frappe trop vite et n'importe comment. S'il avait levé la tête, il aurait vu Lerager qui avait fait l'effort et attendait seul au second poteau.
77Foket qui adresse un bon centre pour la tête de Kvilitaia au premier poteau. Costil parvient à plonger pour détourner en corner.
75Carton jaune pour Lerager, auteur d'une charge aérienne jugée trop dangereuse par l'arbitre, sur Verstraete.
73Un changement de chaussure droite pour Kalu. On ne sait pas vraiment pourquoi il doit changer. Peut-être un problème de crampons ou de semelle... Quoi qu'il en soit, il reprend sa place sur la pelouse.
72Chakvetadze qui s'arrache pour tenter de déborder Palencia côté gauche. Il n'y parvient pas et pousse son ballon un peu trop loin, en sortie de but. Il reste au sol, essoufflé. Son adversaire le relève sportivement.
70Longue touche de Palencia pour Tchouameni qui repasse par la gauche derrière lui. Ballon récupéré par les visiteurs et notamment Dejaegere dont le tir lointain du droit est beaucoup trop croisé.
69Côté La Gantoise, c'est Dompé qui sort et qui cède sa place au jaune Kvilitaia.
68La sortie de Briand, applaudit par son nouveau public. Il est remplacé par De Préville.
66Ce deuxième but girondin change beaucoup de choses. D'abord il donne un vrai bol d'air aux hommes d'Eric Bedouet, ensuite parce que La Gantoise doit désormais inscrire deux buts si elle veut se qualifier.
64BUT de Briand pour Bordeaux ! L'ancien Guingampais s'élance et marque le penalty sur la droite, face au but d'un Kalinic qui était resté planté au centre. Bordeaux mène 2-0.
63La faute de Plastun sur Kalu ! Un tacle dans la surface, synonyme de penalty, l'arbitre jugeant qu'il n'était pas licite.
63La sortie d'Awoniyi, à l'avant de la formation belge. Il est remplacé par David.
61Un peu plus d'une heure de jeu dans ce match enlevé, assez différent de celui qu'on avait vu la semaine dernière. La Gantoise continue d'essayer et Bordeaux de résister. Tout peut toujours encore basculer.
60Palencia s'enhardit et monte, tel un milieu offensif central. Il veut alors donner à Briand, mais son ballon au sol dans l'axe est trop fort. Kalinic s'en empare.
59Lerager qui monte et veut transmettre à Kamano. Il n'y parvient pas. Briand récupère mais se fait chiper le ballon. Plasil le récupère aussitôt et frappe. Le tir bordelais est contré dès son déclenchement.
57La frappe de Dejaegere. C'est cadré, mais trop lent et directement dans la niche d'un Costil parfaitement placé et pas inquiété.
56Foket avec Dompé qui obtient le corner et le frappe. C'est directement dans les gants de Costil qui n'en demandait pas tant.
55Kamano pour Tchouameni dans l'axe. Ce dernier tente un contrôle orienté, mais il laisse échapper le ballon. La défense adverse peut se dégager.
53Corner pour les Buffalos de La Gantoise, frappé sortant de la droite. Rosted se jette, mais il manque la cible, voyant sa tête passer bien loin du cadre.
52Et à nouveau, ce sont les joueurs de La Gantoise qui ont pris le contrôle du jeu et qui se montrent les plus dangereux devant. Bordeaux résiste, mais la pression monte.
50Quelle occasion une fois de plus pour les visiteurs avec ce ballon mis dans la boîte pour Awoniyi qui, en pivot, redonne derrière lui pour Yaremchuk dont le tir pratiquement à bout portant est détourné par un pied girondin salvateur !
49Chakvetadze déborde et centre de la droite, prenant Palencia de vitesse. Le ballon n'est dévié par personne devant le but. Deuxième centre belge dans la foulée, sans plus de réussite.
48Chakvetadze pour Verstraete qui tente de trouver le nouvel entrant, Dejaegere, mais c'est intercepté par les Girondins qui partent en contre-attaque avec Kamano côté gauche. Tout cela ne donne rien.
47A la pause, on aura noté le remplacement d'Odjidja par Dejaegere dans les rangs belges.
46Reprise de la rencontre et début de la seconde période. La Gantoise à l'engagement.
45
+1
C'est la mi-temps ! Amusez-vous en regardant notre dernière Vidéo Buzz !
45
+1
Coup de sifflet de l'arbitre qui renvoie tout le monde aux vestiaires sur le score de 1-0 en faveur de Bordeaux. A l'heure qu'il est, les Girondins sont qualifiés pour la phase finale de la Ligue Europa. Mais il reste encore quarante-cinq périlleuses minutes. Si La Gantoise égalise, c'est elle qui sera qualifiée ! Le suspense reste entier.
44Poundjé pour Briand qui décale à gauche vers Kalu dont le centre est idéalement placé au sol devant la cage de Kalinic. Tchouameni se jette, mais en vain.
43Carton jaune pour Asare qui vient contester vertement une décision arbitrale avec laquelle il n'était pas d'accord.
42Cette fin de première période est plus compliquée pour les visiteurs qui semblent avoir besoin de reprendre leur souffle, et qui attendent probablement la pause avec impatience.
41Kamano qui accélère dans le rond central, avant de se faire accrocher. Coup franc girondin joué relativement rapidement. Les Bordelais font tourner.
40La combinaison entre Dompé et Foket et le premier nommé qui tente le centre. Sans résultat. Ce sera une remise en jeu pour Benoît Costil.
38L'occasion était splendide pour Jimmy Briand et les Bordelais. Elle n'est toutefois pas au fond et le score reste de 1-0 en leur faveur.
37La belle frappe de Briand après un bon travail côté droit de Palencia, puis Tchouameni dont le petit centre trouve Briand qui reprend du droit. Kalinic se détend et plonge côté gauche pour sauver son équipe !
35Kalu qui se charge de frapper un coup franc sifflé par l'arbitre. C'est joliment enroulé du droit, mais c'est tout de même légèrement à côté. Kalinic réalise l'arrêt aérien, pour les photographes.
33La frappe de Kalu, légèrement sur la gauche à vingt mètres. Un tir que Kalinic stoppe en allant rapidement au sol.
31Un peu plus d'une demi-heure de jeu dans ce match toujours à l'avantage de Bordeaux. Mais depuis leur but, les hommes d'Eric Bedouet sont sous la domination des Belges. Une domination pour le moment stérile.
30Briand qui obtient un corner que Kalu frappe rentrant de la gauche. C'est trop près d'un Kalinic qui boxe le ballon, presque à ras de terre, et qui éloigne le danger.
28Le centre de Palencia. Lerager est à la retombée, plein axe à dix-huit mètres et il tente une volée, façon Zidane face au Bayer Leverkusen, mais sa tentative de frappe du droit file dans les airs.
27Kalu qui réclame une petite faute adverse alors qu'il cherchait à partir en contre-attaque. L'arbitre est tout proche de l'action mais il ne siffle rien.
26Ballon en retrait d'Awoniyi pour Odjidja qui décoche une frappe des vingt-cinq mètres dans l'axe. C'est légèrement trop croisé et le ballon passe un gros mètre à gauche de la cible.
23Odjidja qui s'enflamme un peu sur cette nouvelle offensive belge. Il veut ouvrir en profondeur, dans l'axe gauche, mais c'est trop puissant et la balle termine en sortie de but.
21Yaremchuk s'essaye à une frappe dans la surface. C'est détourné en corner par le pied de Palencia qui traînait presque miraculeusement sur la trajectoire !
18Le corner de Dompé, frappé de la droite. C'est pour Rosted qui manque la cible girondine de quelques centimètres.
16Carton jaune pour Tchouameni, auteur d'un tacle glissé un peu trop engagé dans les pieds d'un joueur adverse.
14La Gantoise qui tente de repartir à l'attaque et qui multiplie les montées de plus en plus précises.
12Et voici donc les Girondins devant grâce à leur homme en forme, François Kamano. Mais rien n'est fait pour eux car s'ils ne marquent pas, mais que La Gantoise égalise, alors les Belges seront qualifiés.
10BUT de Kamano pour Bordeaux ! Percussion de Lerager dans l'axe. Il voit l'appel de Kalu sur la droite, mais donne finalement devant lui et au sol pour Kamano qui entre dans la surface et trompe Kalinic d'un tir du gauche rasant.
10Carton jaune pour Plasil, pris de vitesse par Chakvetadze et qui accroche volontairement son adversaire à l'épaule.
9Le débordement de Kalu qui enchaîne avec un centre de la droite, fort devant le but. Kamano tente de le reprendre, mais Foket lui passe devant pour dégager in extremis.
7La nouvelle relance girondine avec Costil. Le ballon passe de joueur en joueur. Sur le bord de la touche, Eric Bedouet encourage ses protégés à jouer avec calme et application.
6Plasil pour un une-deux avec Lewczuk. C'est ensuite à droite pour Kalu qui trouve Lerager. Ce dernier perd son duel face à Verstraete.
5Pour le moment, les tentatives de jeu vers l'avant des joueurs de La Gantoise sont jouées avec trop de précipitation et le ballon est systématiquement rendu aux Bordelais.
4Lerager en retrait pour Pablo qui transmet à gauche vers Poundjé. La relance bordelaise est lente. On prend le temps de bien organiser l'action offensive.
3Kamano qui obtient une faute suite à une obstruction adverse. Coup franc en faveur des Bordelais à quarante mètres dans le camp belge.
2Kalu pour Palencia qui balance au sol dans la profondeur. C'est beaucoup trop puissant et la balle est récupérée par Kalinic. Le portier de La Gantoise relance, côté opposé.
1C'est parti au Matmut-Atlantique pour ce match retour du troisième tour préliminaire de la Ligue Europa, opposant Bordeaux à La Gantoise. Le coup d'envoi est sifflé à l'instant par l'arbitre central espagnol, Jesús Gil Manzano.
Bordeaux reste quant à lui sur un précieux succès obtenu face à Monaco lors de la 3e journée de Ligue 1 (2-1), grâce notamment au doublé d'un François Kamano, titularisé ce soir. Briand et Kalu complètent le trident offensif des Marine et Blanc. Un match à suivre, en direct, sur notre site.
Côté belge, tout reste possible également puisque aucun but n'a été pris à l'aller. Mais les hommes d'Yves Vanderhaeghe devront largement hissé leur niveau de jeu pour espérer créer la surprise en terre bourguignonne.
Une semaine après son match nul arraché sur le terrain de La Gantoise, Bordeaux reçoit le club belge pour tenter de valider son billet pour la phase finale de la Ligue Europa. Mais pour cela, il faudra montrer un bien meilleur visage que celui affiché lors de la triste prestation d'il y a sept jours.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 31 Aoû 2018 - 8:04

Joueur de la saison Europa League : Godín, Griezmann ou Payet ?

Vendredi 31 août 2018

https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=2566237.html?iv=true
[u]Les trois joueurs nommés pour le prix 2017/18 ont été annoncés ainsi que le reste du top 10.
Diego Godín, Antoine Griezmann et Dimitri Payet ont été nommés pour le prix du Joueur de l'UEFA Europa League 2017/18 dans le cadre de la révélation du top 10 du tournoi.
Griezmann était désigné Homme du match lors du triomphe de l'Atlético en finale en mai, signant deux buts, tandis que son coéquipier Godín était le leader d'une défense qui n'a encaissé que quatre buts sur son parcours vers le titre.
La finale à Lyon se soldait par une désillusion pour le Marseillais Payet, mais l'international français illuminait également la compétition, comme peuvent en témoigner tous ceux qui ont vu ses buts incroyables face à Leipzig et à l'Athletic Bilbao.
Le prix sera remis lors du tirage au sort de la phase de groupes de l'UEFA Europa League le 31 août à Monaco. Paul Pogba avait remporté le tout premier prix pour la saison 2016/17.
Diego Godín (Atlético Madrid)
Matches disputés : 8
Minutes : 720
Buts encaissés : 4
Matches sans encaisser de but : 4
Antoine Griezmann (Atlético Madrid)
Matches disputés : 8
Minutes : 630
Buts : 6
Passes décisives : 4
Dimitri Payet (Marseille)
Matches disputés : 12
Minutes : 812
Buts : 3
Passes décisives : 7

La suite du classement (4 à 10)

4 Jan Oblak (Atlético) – 43 points
5 Ciro Immobile (Lazio) – 26 points
6= Aritz Aduriz (Athletic), Koke (Atlético) – 16 points
8= Luiz Gustavo (Marseille), Florian Thauvin (Marseille) – 10 points
10 Sergej Milinković-Savić (Lazio) – 8 points

Comment les joueurs ont-ils été choisis ?

Le jury était composé des entraîneurs des 48 clubs ayant participé à la phase de groupes la saison dernière, ainsi que de 55 journalistes sélectionnés par le groupe European Sports Media (ESM), représentant chacune des associations membres de l'UEFA. Les entraîneurs n'étaient pas autorisés à voter pour des joueurs de leur propre équipe.
Les membres du jury ont sélectionné leurs trois meilleurs joueurs, le premier recevant cinq points, le deuxième trois points et le troisième un point. Les entraîneurs n'étaient pas autorisés à voter pour des joueurs de leur propre équipe.
©️ 1998-2018 UEFA. All rights reserved.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Sam 1 Sep 2018 - 8:48

Europa League, les clubs sont fixés !

Vendredi 31 août 2018
https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=2569011.html

Le tirage au sort de la phase de groupes de l'UEFA Europa League 2018/19 s'est déroulé à Monaco.

Le tirage complet ©️Getty Images
Le tirage au sort de la phase de groupes de l'UEFA Europa League 2018/19 s'est déroulé à Monaco, les débutants de Dudelange et de l'Akhisar Belediyespor ont hérité d'adversaires redoutables.
LE DÉROULÉ DU TIRAGE

Le tirage complet de la phase de groupes

Groupe A : Bayer Leverkusen (GER), Ludogorets (BUL), Zurich (SUI), AEK Larnaca (CYP)
Groupe B : Salzbourg (AUT), Celtic (SCO), RB Leipzig (GER), Rosenborg (NOR)
Groupe C : Zenit (RUS), Copenhague (DEN), Bordeaux (FRA), Slavia Prague (CZE)
Groupe D : Anderlecht (BEL), Fenerbahçe (TUR), Dinamo Zagreb (CRO), Spartak Trnava (SVK)
Groupe E : Arsenal (ENG), Sporting CP (POR), Qarabağ (AZE), Vorskla Poltava (UKR)
Groupe F : Olympiacos (GRE), AC Milan (ITA), Real Betis (ESP), Dudelange (LUX)
Groupe G : Villarreal (ESP), Rapid Vienne (AUT), Spartak Moscou (RUS), Rangers (SCO)
Groupe H : Lazio (ITA), Marseille (FRA), Eintracht Francfort (GER), Apollon (CYP)
Groupe I : Beşiktaş (TUR), Genk (BEL), Malmö (SWE), Sarpsborg (NOR)
Groupe J : Séville (ESP), Krasnodar (RUS), Standard Liège (BEL), Akhisar Belediyespor (TUR)
Groupe K : Dynamo Kyiv (UKR), Astana (KAZ), Rennes (FRA), Jablonec (CZE)
Groupe L : Chelsea (ENG), PAOK (GRE), BATE Borisov (BLR), Vidi (HUN)

Quand les rencontres auront-elles lieu ?

Phase de groupes
1re journée : 20 septembre
2e journée : 4 octobre
3e journée : 25 octobre
4e journée : 8 novembre
5e journée : 29 novembre
6e journée : 13 décembre
16es de finale
Tirage au sort : 17 décembre
Matches aller : 14 février
Matches retour : 21 février
   
8es de finale
Tirage au sort : 22 février
Matches aller : 7 mars
Matches retour : 14 mars
Quarts de finale
Tirage au sort : 15 mars
Matches aller : 11 avril
Matches retour : 18 avril
Semi-finals
Tirage au sort : 15 mars
Matches aller : 2 mai
Matches retour : 9 mai

Finale
Stade olympique de Bakou (capitale de l'Azerbaïdjan): 29 mai


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Jeu 20 Sep 2018 - 11:40

PHASES DE GROUPE-JOURNÉE 1
SEPTEMBRE 2018

http://www.matchendirect.fr/europe/uefa-europa-league/

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 21 Sep 2018 - 6:13

Clameur, clapping et tournée générale : les débuts de rêve de Ben Arfa

Vincent Bregevin
Il y a 6 heures
https://www.eurosport.fr/football/ligue-europa/2018-2019/clameur-clapping-et-tournee-generale-les-debuts-de-reve-de-ben-arfa_sto6940266/story.shtml

LIGUE EUROPA - Hatem Ben Arfa n'a vraiment pas tardé à se faire adopter par le public rennais. Salué comme un roi à son entrée en jeu, l'ancien Parisien a su être décisif dès sa première apparition sous le maillot breton face à Jablonec (2-1). Son entraîneur, Sabri Lamouchi, n'a pas manqué de saluer la performance de sa recrue avant d'affronter le PSG.
Hatem Ben Arfa n'avait plus joué un match depuis un an, cinq mois et seize jours. Beaucoup de joueurs seraient tombés dans l'anonymat après une telle période d'inaction. Pas lui. Laissé sur le banc à Nice, l'ancien placardisé du PSG a effectué sa première tant attendue sous le maillot rennais. Dans un contexte idéal, à 1-1, au moment où il fallait un sauveur pour donner la victoire au club breton face à Jablonec. Tout le public rennais attendait cela. Et l'a fait savoir à sa recrue par une belle clameur à son entrée sur la pelouse à la 65e minute de jeu. Son entraîneur, Sabri Lamouchi, n'en est pas revenu.

Citation :
" Ben Arfa, j'ai rarement vu l'entrée d'un joueur déclencher autant de ferveur..."
De quoi gonfler à bloc la nouvelle star du Stade rennais. Ben Arfa a parfaitement endossé le costume. Le money-time, c'était le sien. HBA s'est démené pour faire la différence, signant notamment un slalom dont il a le secret, avant d'avoir la balle de match au bout du pied. Sur un penalty qu'il a transformé avec talent et sang-froid. Un scénario idéal pour conquérir son nouveau public. Et pour mettre une cerise sur ce gâteau, Ben Arfa a lancé un clapping avec les supporters rennais pour fêter la victoire.

Lamouchi a apprécié. L'entraîneur rennais n'imaginait pas de tels débuts pour sa recrue après une période d'inactivité aussi longue. Même s'il savait que Ben Arfa avait, déjà, la capacité de faire la différence. "A sa première entrée, je ne pensais pas qu'il ferait gagner son équipe, qu'il prendrait ses responsabilités en tirant le penalty, concédait-il en conférence de presse après la rencontre. On sait qu'il peut se passer des choses à chaque fois qu'il touche le ballon."

Le coach du SRFC en a remis une couche en zone mixte. L'occasion était trop belle avec le déplacement de Rennes au Parc des Princes pour défier le PSG dimanche (15h00) et la perspective des retrouvailles entre Ben Arfa et son ancienne équipe. "Si Hatem refait la même chose contre Paris, c'est pour moi, je paie la tournée générale", a lancé Lamouchi. De quoi donner encore plus d'intérêt au rendez-vous déjà très attendu entre HBA et le club de la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 21 Sep 2018 - 6:16

Ligue Europa: Après un an et demi au placard, Hatem Ben Arfa offre la victoire au Stade Rennais
https://www.20minutes.fr/sport/2340395-20180920-ligue-europa-apres-an-demi-placard-hatem-ben-arfa-offre-victoire-stade-rennais
https://img.20mn.fr/pUCRwvT2SmqSmk5IfKxVwA/960x614_hatem-ben-arfa-signe-retour-victorieux-sous-maillot-rennais-marquant-penalty-victoire.jpg
Hatem Ben Arfa a signé un retour victorieux sous le maillot rennais en marquant le penalty de la victoire. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP


  • L’attaquant a enfin refoulé les terrains, un an et demi après son dernier match avec le PSG.
  • Nouvelle recrue du Stade Rennais, Hatem Ben Arfa a offert la victoire à son équipe ce jeudi en Ligue Europa.
  • Un scénario idéal pour le joueur qui retrouvera ses anciens partenaires parisiens dimanche après-midi au Roazhon Park.


Hatem Ben Arfa is back ! Cela faisait près d’un an et demi que l’attaquant n’avait pas foulé les pelouses pour un match officiel. Sa dernière sortie remontait au 5 avril 2017 au stade d’Ornano à Caen lors d’un quart de finale entre Avranches et Paris (0-4). Pour son retour à la compétition face au club tchèque de Jablonec en Ligue Europa, la nouvelle recrue du Stade Rennais ne pouvait rêver d’un meilleur scénario.
Entré en jeu à la 65e minute à la place de Jérémy Gélin sous les acclamations des 20.628 supporters du Roazhon Park, l’ancien joueur parisien s’est d’abord fait assez discret dans le jeu, malgré quelques accélérations et gestes techniques bien sentis dont il a le secret. Alors que la rencontre semblait mal embarquée pour les Rennais, Hatem Ben Arfa a finalement endossé le rôle de sauveur en inscrivant dans les arrêts de jeu le penalty de la victoire (2-1), après une faute sur Theoson Siebatcheu.

« Un grand champion » selon Sabri Lamouchi

« Je l’avais dit qu’il n’avait pas besoin de 90 minutes pour nous donner la victoire et il m’a donné raison ce soir », s’est réjoui le coach Sabri Lamouchi à l’issue de la rencontre. « Il apporte une âme supplémentaire à cette équipe et il a aussi pris ses responsabilités ce soir. C’est la preuve que c’est un grand champion », a ajouté le coach rennais.

Nouvelle idole du Roazhon Park, Hatem Ben Arfa a même eu le droit de lancer le clapping de la victoire, preuve de son nouveau statut. Dimanche après-midi, il aura encore l’occasion de briller face à ses anciens partenaires parisiens qui se déplacent en Bretagne. « Il n’est pas encore prêt à démarrer mais les quelques éclairs que l’on a vus ce soir me permettent de penser qu’il est de mieux en mieux », a estimé l’entraîneur rennais. Les supporters en frissonnent déjà.


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 26 Oct 2018 - 6:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 21 Sep 2018 - 6:18

Ligue Europa : Bordeaux ne fait pas le poids face au Slavia Prague, Arsenal s’offre un festival offensif, l’AC Milan s’exporte bien
Publié le : 20/09/2018 - 22 h 57 - Dernière modification : 20/09/2018 - 23 h 04
[list]
Cedric Rablat
http://www.footmercato.net/europa-league/ligue-europa-bordeaux-ne-fait-pas-le-poids-face-au-slavia-prague-arsenal-s-offre-un-festival_236970
Pour son entrée en lice dans la compétition, Bordeaux se déplaçait à l'Eden Arena pour y affronter le Slavia Prague. Les hommes d'Eric Bedouet se sont inclinés logiquement 1-0. Arsenal s'impose sans trembler (4-2) face au Vorskla Poltava et l'AC Milan l'emporte difficilement 1-0 face à Dudelange.

[/img]
Samuel Kalu et les Girondins ont chuté en République tchèque. ©️Maxppp
Les Girondins de Bordeaux attendaient avec impatience leur entrée en lice en Ligue Europa. Celle-ci leur offrait un premier déplacement périlleux à l’Eden Arena pour y affronter le Slavia Prague. A cette occasion, Eric Bedouet optait pour un 4-3-3 avec le trio Kalu, Kamano, Briand en attaque. Côté tchèque, Jindřích Trpišovský alignait un 4-2-3-1 avec Tecl seul en pointe. Dans une ambiance surchauffée, les joueurs bordelais répondaient présents dès les premières minutes. Sur un corner de Plasil, Jules Koundé voyait sa reprise de la tête filer juste à côté des buts gardés par Kolář (14e). Une occasion qui réveillait la formation tchèque.
Husbauer (18e) puis Traoré (20e) manquaient de peu l’ouverture du score. En souffrance, les Girondins subissaient les assauts du Slavia et concédaient logiquement l’ouverture du score sur une superbe frappe de Zmrhal qui venait se loger dans la lucarne de Costil (1-0, 35e). Les hommes d’Eric Bedouet se faisaient bousculer dans les duels et frôlaient la correctionnelle avant la pause. Husbauer, bien servi par Coufal, voyait sa frappe repoussée sur la ligne par Pablo (45+1). Au retour des vestiaires, Bordeaux montrait un autre visage mais accusait toujours un déficit physique certain sur son adversaire.

Bordeaux peut remercier Costil, festival offensif pour Arsenal

Conscient des difficultés de son équipe, Bedouet lançait sa nouvelle recrue Yann Karamoh à l’heure de jeu à la place de Kamano puis Cornelius succédait à Sankharé (70e). Le Slavia manquait de peu le deuxième but sur un coup-franc de Stoch repris de la tête par Soucek qui obligeait Costil à s’employer (72e). Au bord du gouffre, les Girondins pouvaient encore remercier leur portier qui gagnait un autre duel devant Zmrhal (81e). Bordeaux s’inclinait donc logiquement face au Slavia Prague et devra absolument l’emporter au Matmut-Atlantique le 4 octobre prochain face à Copenhague. Dans les autres matchs de la soirée, Arsenal accueillait la modeste équipe de Vorskla Poltava à l’Emirates. Les hommes d’Unai Emery, après une entame laborieuse, n’ont pas eu besoin de forcer leur talent pour s’imposer (4-2).
Pierre-Emerick Aubameyang (32e, 56e) y allait de son doublé, Welbeck (48e) et Ozil (74e) participaient également au festival offensif des Gunners. Chesnakov et Sharpar en fin de match réduisaient la marque pour le Vorskla Poltava. De son côté, l’AC Milan se déplaçait au Luxembourg pour y affronter Dudelange. Les Rossoneri ont éprouvé quelques difficultés à s’extirper du piège luxembourgeois. Gonzalo Higuain délivrait les siens peu avant l’heure de jeu (0-1, 59e). Dans le derby Red Bull, Leipzig qui accueillait Salzbourg se faisait surprendre (2-3) dans les ultimes secondes par un but de Gulbrandsen (89e) . De son côté, le Dinamo Zagreb étrillait Fenerbahçe 4-1 avec notamment un doublé de Hajrovic (28e, 57e). Le Sporting CP ne tremblait pas face à Karabagh et s’imposait 2-0 grâce à Raphinha (54e) et Cabral (88e). Enfin, le Celtic Glasgow, en toute fin de match, raflait la mise face à Rosenborg (1-0) grâce à Griffiths (88e).
Les résultats de la soirée
 AEK Larnaca 0-1 FC Zurich : Kololli (61e sp) pour Zurich
 Ludogorets 2-3 Bayer Leverkusen : Keseru (8e), Marcelinho (31e) pour Ludogorets ; Havertz (38e, 69e), Thelin (64e) pour Leverkusen
 Celtic Glasgow 1-0 Rosenborg : Griffiths (88e) pour le Celtic
 RB Leipzig 2-3 RB Salzbourg : Laimer (70e), Poulsen (82e) pour Leipzig ; Dabbur (20e), Haidara (23e), Gulbrandsen (89e) pour RB Salzbourg
 Slavia Prague 1-0 Bordeaux : Zmrhal (35e) pour le Slavia Prague
 FC Copenhague 1-1 Zénith Saint-Pétersbourg : Sotiriou (63e) pour Copenhague ; Mak (44e) pour le Zénith
 Dinamo Zagreb 4-1 Fenerbahçe : Sunjic (17e), Hajrovic (28e, 57e), Olmo (61e) pour le Dinamo Zagreb ; Neustadter (47e) pour Fenerbahçe
 Spartak Trnava 1-0 Anderlecht : Oravec (79e) pour Trnava
 Arsenal 4-2 Vorskla Poltava : Aubameyang (32e, 56e), Welbeck (48e), Ozil (74e) pour Arsenal ; Chesnakov (77e), Sharpar (90+4) pour Vorskla Poltava
 Sporting Portugal 2-0 Karabagh : Raphinha (54e), Cabral (88e) pour le Sporting
 Olympiakos 0-0 Betis Séville
 Dudelange 0-1 AC Milan : Higuain (59e) pour l’AC Milan


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 26 Oct 2018 - 6:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 21 Sep 2018 - 6:21

Actualité Sports
Marseille manque ses retrouvailles avec la Ligue Europa
AFP
http://www.lepoint.fr/sport/marseille-manque-ses-retrouvailles-avec-la-ligue-europa-20-09-2018-2253054_26.php

Maseille manque ses retrouvailles avec la Ligue Europa ©️ AFP / Boris HORVAT  
L'Olympique de Marseille a raté son retour en Ligue Europa perdant chez lui contre l'Eintracht Francfort (2-1) après avoir pourtant dominé puis joué la dernière demi-heure en supériorité numérique, jeudi.

Plus la même histoire. Battu à l'avant-dernière minute sur un but de Luka Jovic (89), après une horrible relance de Nemanja Radonjic, l'OM a ouvert la nouvelle campagne dans la désolation d'un Vélodrome désert, "Geisterstadion", stade fantôme comme disent les Allemands pour huis clos.
On était bien loin de l'ambiance de feu qui a fait vibrer la ville jusqu'en finale l'an dernier.
Les Olympiens n'ont pas su faire fructifier l'avantage tôt pris grâce à Lucas Ocampos (2). Ils ont manqué des occasions face à Kevin Trapp, l'ex-gardien du Paris SG, et ont concédé l'égalisation d'un but sur corner de Lucas Torro (52). Il fallait s'appeler Lucas pour marquer jeudi soir...
Même après le deuxième jaune du Néerlandais Jetro Willems (59), ils n'ont pas su forcer le destin. Et pour couronner le tout, ils ont perdu Adil Rami, blessé à la cuisse droite dès la 6e minute.
Après deux victoires à Monaco (3-2) et contre Guingamp (4-0), ce nul sonne comme un coup d'arrêt, avant de se rendre à Lyon dimanche pour le choc de la 6e journée de Ligue 1.

Rami blessé

Tout s'annonçait bien pourtant. Sur une bonne montée de Bouna Sarr, Florian Thauvin a centré vers Lucas Ocampos dont la reprise décroisée, avec poteau rentrant, a trompé Kevin Trapp.
Puis Rami, qui doit encadrer Caleta-Car, n'a rempli son office que six minutes. Il est sorti en se tenant l'arrière de la cuisse droite et a été remplacé par Luiz Gustavo. Même s'il "nique la science", comme il aime à le dire, le champion du monde risque bien de manquer l'"Olimpico". "Ce sera sans Adil, vraisemblablement", a regretté Garcia.
Le Brésilien parlant allemand, après ses passages à Wolfsburg et au Bayern Munich, a pu replacer le Croate, découvert au Red Bull Salzbourg.
Parmi les cinq changements opérés par rapport à Guingamp, Valère Germain retrouvait une place en pointe, mais il a manqué de réussite. Sa belle tête vers la lucarne a été déviée par Trapp (9), puis il a manqué un face-à-face avec le gardien de l'Eintracht alors qu'il venait de profiter d'une passe en retrait manquée (29).
Trapp a réussi d'autres parades, comme sur cette reprise de Florian Thauvin sur un centre lumineux de Payet (40).

Francfort réussit le hold-up

Faute de creuser l'écart, Marseille s'est fait rejoindre sur un corner, repris de la tête par l'Espagnol Lucas Torro, qui a échappé à Caleta-Car et a dominé Kevin Strootman.
Jetro Willems, formé au Sparta Rotterdam comme Strootman, a pourtant aidé les Marseillais en recevant un second carton jaune (59) pour un tacle par derrière sur Payet. Il avait été averti une première fois au quart d'heure de jeu après avoir taclé Thauvin.
L'OM a accéléré, Rudi Garcia a fait entrer Nemanja Radonjic (72e pour Ocampos), mais Thauvin a raté les meilleures occasions, en envoyant une tête (72) puis une reprise du gauche au-dessus (77).
Il a aussi cru obtenir un penalty pour un contact suspect dans la surface (82), et tout l'OM a réclamé une main de Evan Ndicka (70) dans la surface.
"Je ne vais pas m'étendre sur l'arbitrage, sauf à dire qu'il a été comme le public, a persiflé +Flotov+. Mais on ne va pas se cacher derrière ça."
Et comme ça arrive dans ces cas-là dans le football, les maillots noirs ont finalement réussi le hold-up, grâce à l'intervention malheureuse de Radonjic.
Caleta-Car, qui n'avait joué qu'à Nîmes (3-1), a toujours perdu avec l'OM. Trapp a lui toujours gagné, en cinq matches. "Ma série personnelle contre Marseille continue", a-t-il souri. Ce n'était vraiment pas une bonne soirée pour l'OM...
20/09/2018 22:53:48 -          Marseille (AFP) -          ©️ 2018 AFP


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 26 Oct 2018 - 6:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 21 Sep 2018 - 6:25



Dernière édition par jeusetmatch le Ven 21 Sep 2018 - 6:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 21 Sep 2018 - 6:33

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 21 Sep 2018 - 6:56

PHASES DE GROUPE-JOURNÉE 2
OCTOBRE 2018

MATCHS

http://www.matchendirect.fr/europe/uefa-europa-league/2018-40/


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Jeu 4 Oct 2018 - 16:33


Marseille, Rennes, Bordeaux : l’Europe pour (enfin) se lancer ?

http://sport24.lefigaro.fr/football/ligue-europa/actualites/marseille-rennes-bordeaux-l-europe-pour-enfin-se-lancer-927907
Par  Clément Commolet
Mis à jour le 04/10/2018 à 08h21 – Publié le 03/10/2018 à 18h03

En difficulté en championnat, les trois clubs français engagés en Ligue Europa misent sur la scène européenne pour reprendre confiance.

En Ligue 1, les clubs français font grise mine. Rien de mieux que l’Europe pour retrouver le sourire. Pour la deuxième journée de la phase de groupe de la Ligue Europa, le Stade Rennais ouvre le bal ce jeudi après un long voyage au Kazakhstan, face à Astana (16h50). Les Girondins de Bordeaux embrayent et affrontent, à domicile, les Danois de Copenhague (18h55). L'Olympique de Marseille conclut, à Chypre contre l’Apollon Limassol (21h). Trois clubs, trois rencontres, mais un seul et même objectif : se rassurer après un début de saison en demi-teinte.

A la peine en Ligue 1

Respectivement quatrième, cinquième et sixième du dernier championnat de France, Marseille et Rennes et Bordeaux éprouvent bien plus de difficultés cette saison en Ligue 1. Les hommes de Rudi Garcia pointent à la sixième place. Ils ne sont qu’à deux points du podium, certes. Mais leur défense inquiète. Avant-dernière du championnat, l’arrière-garde marseillaise a déjà encaissé seize buts, soit deux par match. Bien trop pour un prétendant à la Ligue des champions.
Après un début de saison prometteur, le Stade Rennais reste sur une série noire. Les Bretons n’ont pris qu’un point lors de leurs quatre derniers matches en Ligue 1. Ils sont aujourd’hui seizièmes, à sept points des places européennes, leur objectif. Les Girondins sont dans une meilleure forme. Après un début de saison cauchemardesque, et une fois le rêve Thierry Henry passé, Bordeaux s’est réveillé. L’effet Ricardo ? Sur le jeu, il n’est pas encore visible. Mais, en terme comptable, les partenaires de Benoit Costil restent sur une série de trois matches sans défaite. Ils occupent, actuellement, la neuvième place du championnat.  

Une hyper-dépendance offensive

Lorsque Marseille, Rennes ou Bordeaux brillent, c’est souvent grâce aux éclats de leurs étoiles. A l’OM, Florian Thauvin, absent à Limassol, tient la baraque. Le champion du monde a déjà inscrit six buts et délivré une passe décisive en cinq matches de championnat. Ses performances, dignes d’un « grantatakan », cachent les faiblesses de Valère Germain et Kostas Mitroglou, et surtout, du mercato raté à Marseille. Même situation pour Bordeaux. Les hommes de Ricardo s’en sortent grâce aux exploits d’un seul homme : François Kamano (5 buts en 4 rencontres de Ligue 1). Ses buts, autant spectaculaires que décisifs, lui ont permis d’endosser le costume de sauveur que portait Malcom au cours des deux dernières saisons.
Dans une moindre mesure, le Stade Rennais dépend de la forme d’Ismaïla Sarr. Avec trois buts toutes compétitions confondues, le Sénégalais réalise un excellent début de saison. Sa magnifique reprise de volée face aux Tchèques de Jablonec, lors de la première journée d’Europa Ligue, avait lancé la campagne continentale des Bretons. Touché à la cheville, il est forfait face à Astana, ce jeudi. Son absence risque de peser au Kazakhstan.

16 - Marseille a encaissé 16 buts après 8 matches en Ligue 1 cette saison, soit son pire total à ce stade depuis 1984/85 (18).
Seul Guingamp (17) a encaissé plus de buts que l'OM en Ligue 1 cette saison. Titanic.

Des recrues encore trop tendres

Si ces trois équipes dépendent autant d’un seul joueur, c’est aussi la faute à un mercato estival manqué – pour le moment. A Marseille, Caleta-Car, Radonjic et Strootman s’illustrent plus par leurs erreurs individuelles que leurs exploits personnels. Le défenseur croate et le milieu néerlandais ont souffert à Lyon (2-4), le 23 septembre dernier. Quant à l’ailier serbe, il a pour l’instant disputé trois rencontres. Assez pour se faire remarquer contre Francfort, en Europa Ligue, avec une relance complètement manquée à l’origine du second but allemand.  
Le mercato rennais s’est avéré séduisant sur le papier avec, notamment, les paris Niang et Ben Arfa. Le problème : ces deux joueurs sont actuellement à court de forme. Ils peinent à enchaîner les matches de haut niveau. Usé, Ben Arfa ne fait d’ailleurs pas partie de la délégation bretonne en terre kazakh. Moins ambitieux, l’été bordelais demeure décevant. Briand ne pèse pas assez sur les défenses. Kalu et Karamoh ont affiché des promesses, avec un but chacun, mais manquent de justesse. Cornelius, lui, n’a toujours pas marqué. Contre Copenhague, le Danois retrouve le club où il s’est révélé (35 buts en 117 matches). Un adversaire idéal pour se relancer. Et lancer la saison de son équipe.
https://twitter.com/europaleague
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Jeu 4 Oct 2018 - 18:47

ASTANA  - RENNES
Composition du Stade Rennais en 4-3-3 :
A.Diallo – Zeffane, Gélin, Da Silva, Baal – André (cap), Poha, Grenier – Bourigeaud, Niang, Léa-Siliki
Banc :Koubek, Johansson, Guitane, Bensebaini, Del Castillo, H.Traoré, Danzé
Entraîneur : Sabri Lamouchi
Composition du FK Astana en 4-4-2 :
Eric (cap) – Rukavina, Postnikov, Anicic, Shomko – Tomasov, Zainutdinov, Maevski, P.Henrique – R.Almeida, Kabananga
Banc :Mokin, Muzhikov, Beysebekov, Maliy, Logvinenko, Janga, Murtazayev
Entraîneur : Grigoriy Babayan
C'est parti ! Mattias Gestranius donne le premier coup de sifflet de la rencontre. Engagement effectué par les locaux.Première séquence de conservation du Stade Rennais.

Les Bretons cherchent à appréhender la pelouse synthétique de l'Astana Arena.Premier centre des Rennais dans la surface adverse. Il est à mettre au crédit de Bourigeaud côté droit. Celui-ci est trop haut pour Lea Siliki qui était au 2nd poteau.Léger flottement dans la surface de réparation du Stade Rennais suite à un corner frappé depuis le côté droit. Gelin puis Poha manquent leur dégagement. Finalement André écarte le danger loin devant.

Le FC Astana met plus d'impact dans ce début de match. Grenier manque sa transmission vers Baal au milieu de terrain. Tomasov intercepte sur le flanc droit et va au bout de son action. Il déborde la défense bretonne et centre à destination de Pedro Henrique. La tête de l'ancien rennais passe au dessus du but de Diallo.
Rennes est gêné par le pressing haut exercé par les Kazakhs dans ce début de rencontre. Les Bretons peinent à transpercer le premier rideau défensif des locaux. Ils font preuve d'impatience et allongent le jeu.
Première frappe de la partie pour Rennes. Poha percute au milieu de terrain et sert Niang plein axe à 25m. L'ancien joueur du Milan AC se retroune et arme une lourde tentative du pied droit. Le ballon passe de peu au dessus de la lucarne de Eric.
Lea Siliki reste au sol après un contact avec Rukavina. L'ailier breton se relève en grimaçant alors que Mr Mattias Gestranius ne sort pas de carton jaune.
Après 10 premières minutes prometteuses le FC Astana recule et laisse le ballon aux Bretons. Bourigeaud et Lea Siliki multiplient les prises de risques sur les côtés pour créer un décalage.
Longue touche de Shomko depuis le côté gauche. Le ballon arrive dans la surface du Stade Rennais mais Poha, bien placé, repousse le danger d'un long dégagement.
Faute de André sur un Kazakh à 35m côté gauche. Almeyda de Oliveira prend ses responsabilités et cherche un coéquipier dans la zone de vérité.

Le centre ne trouve pas preneur, Rennes tient le choc.
Mauvaise relance de Gelin plein axe à l'entrée des 16,5m.
Almeyda de Oliveira hérite du cuir et frappe en force pied gauche. Vigilant, Da Silva est sur la trajectoire pour contrer la tentative.
Le milieu kazakh est stoppé dans son élan pour l'arbitre assistant qui lève son drapeau
Baal, de retour de blessure, retourne à l'infirmerie après 25 minutes de jeu.
Bensebaini fait son entrée sur le synthétique de l'Astana Arena
Toujours aucun tir cadré d'un côté comme de l'autre après une demi-heure de jeu à l'Astana Arena.
Anicic sort quelques instants pour soigner un saignement à la main droite.

Lea Siliki parvient à s'ouvrir le chemin du but sur un bon contrôle orienté à l'angle droit de la surface adverse. Malheureusement pour les Rennais, sa frappe est totalement dévisée et s'envole dans le ciel kazakh.
Titulaire pour la première fois de la saison, Poha tente de hausser le rythme au milieu de terrain. Sa vivacité fait mal aux Kazakhs mais il manque encore de précision dans ses transmissions vers l'avant.
Premier avertissement du match à l'encontre de Zainutdinov.

Le milieu du FC Astana est sanctionné pour une semelle à retardement sur Grenier au niveau de la ligne médiane.
Bensebaini bénéficie d'un peu d'espace sur l'aile gauche. Il sert en profondeur Niang. L'attaquant rennais centre dans la surface adverse. La défense repousse mal et le cuir revient sur André à 20m plein axe. Le capitaine breton ne se pose pas de questions et reprend en une touche. C'est sans danger pour Eric qui voit le ballon filer en sortie de but.
Nerveux depuis plusieurs minutes dans son duel avec Shomko, Niang écope d'un carton jaune pour contestation.
Charge à retardement de Pedro Henrique sur Gelin. Le match est particulièrement haché depuis quelques minutes.

Rennes tombe dans le piège du FC Astana, un faux rythme s'installe dans cette partie.
Le 4ème arbitre indique 3 minutes supplémentaires avant la pause.
Faute de Zeffane sur Pedro Henrique sur le flanc gauche à 40m. Almeyda de Oliveira est à la baguette et trouve la tête de Anicic.

Cette dernière fuit le cadre de Diallo.
C'est la mi-temps à l'Astana Arena. 0-0 entre les deux équipes.
Arrow 
Rennes donne le coup d'envoi du second acte de la partie.

Le FC Astana débute la deuxième période par une longue séquence de conservation. Les Kazakhs affichent 54% de possession depuis le coup d'envoi de la rencontre.
Rennes travaille face au bloc kazakh. Niang décale Lea Siliki côté droit. Le centre de l'ailier breton file directement derrière le but de Eric. Cette action symbolise le manque d'application des visiteurs dans les 30 derniers mètres adverses.
La circulation de balle est stérile côté breton. Les passes sont latérales et ne permettent pas au Stade Rennais de progresser vers le but du FC Astana.
Niang part à grandes enjambées vers le but adverse à 30m plein axe. L'attaquant rennais perd son duel face à Postnikov qui avait parfaitement lu le crochet intérieur de son vis-à-vis. L'ancien montpelliérain n'est pas en réussite cet après-midi.
Nouveau duel le long de la ligne de sortie de but kazakh entre Niang et Shomko. Le Français obtient la faute.
Grenier prend ses responsabilités et frappe fort en angle fermé côté gauche. Le ballon passe au dessus du mur, c'est le premier tir cadré de la rencontre. Eric écarte le danger des poings

Toujours 0-0 à l'heure de jeu entre deux équipes qui ne prennent pas de risques. Ce Score nul et vierge semble satisfaire les deux formation
Bensebaini est averti par Mr Mattias Gestranius pour gain de temps.
Premier changement pour le FC Astana. Muzhikov entre en jeu aux dépens de Almeyda de Oliveira.
Ouverture du score pour le FC Astana !1-0
Réussite maximale pour le FC Astana qui trouve la faille sur son premier tir cadré de la rencontre (en 7 tentatives).
Sabri Lamouchi décide de lancer Del Castillo à la place de Lea Siliki, peu inspiré depuis le coup d'envoi.
Bon mouvement Rennais. Grenier écarte sur le flanc gauche vers Bensebaini.
Le centre en une touche du latéral trouve André qui manque sa reprise du droit à l'entrée de la surface de réparation. Le ballon file en sortie de but.
Kabananga quitte ses partenaires. C'est Janga qui va finir le match en pointe de l'attaque kazakh.
Le Stade Rennais fait le siège dans le camp adverse mais ne trouve pas l'ouverture.

Le bloc kazakh est bien compact et repousse les offensives bretonnes.
Dernier changement opéré par le FC Astana. Le buteur, Zainutdinov, rejoint le banc tandis que Logvinenko fait son entrée en jeu.
La première titularisation de la saison de Poha n'ira pas au terme des 90 minutes. Le milieu rennais est remplacé par Johansson
Le Stade Rennais cherche à enflammer la rencontre et à mettre du rythme dans ses transmissions vers l'avant.
Rukavina intercepte la passe de André à destination de Niang. Le FC Astana tient toujours son avantage à 10 minutes de la fin.
Longue ouverture en profondeur de Gelin depuis la ligne médiane vers Bourigeaud.

L'ailier breton est en position illicite au départ de l'action. Eric va pouvoir dégager les siens.
Eric sauve le FC Astana de l'égalisation ! Cafouillage dans la surface kazakh suite à un centre à rad de terre de Bensebaini côté gauche.

Johansson voit sa reprise contrée, mais André hérite du cuir à 6m légèrement à gauche.

Il enchaîne contrôle du genou, frappe du droit. Le gardien adverse s'interpose !
Rennes pousse pour revenir au score ! Cette fois c'est le poteau de Eric qui écarte la reprise de volée de Bensebaini.
La frappe pure des 20m du latéral rennais s'écrase sur le montant gauche du gardien kazakh. Quelle opportunité pour les Bretons !
Charge irrégulière de Muzhikov sur Johansson. Mr Mattias Gestranius sort un avertissement logique contre le nouvel entrant
Carton jaune à l'encontre du gardien du FC Astana pour gain de temps.

Les cartons jaunes pleuvent dans cette fin de match. Pedro Henrique est sanctionné pour un coup de coude sur Zeffane.
Il y aura 4 minutes supplémentaires.

Le but du break de Tomasov !
C'est terminé ! Victoire 2-0 du FC Astana face à Rennes.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Jeu 4 Oct 2018 - 18:50

Ligue Europa. Puni par Astana, le Stade Rennais ne se rassure pas
Modifié le 04/10/2018 à 18:45 | Publié le 04/10/2018 à 16:20  -
https://www.ouest-france.fr/sport/football/ligue-europa/direct-ligue-europa-suivez-astana-stade-rennais-6001374  
Écouter   



    Les Rennais de Denis-Will Poha sont mensé au score face à Astana en Ligue Europa. Suivez le match en direct. | ReutersRéagir
  • Lire le journal numérique

Par Ouest France  
Le Stade Rennais s'est incliné à Astana pour son 2e match de phase en groupes de la Ligue Europa (2-0). Les Rouge et Noir de Sabri Lamouchi ont craqué peu après l'heure de jeu sur un but de la tête de Baktiyor Zainutdinov suite à un corner. Une ouverture du score logique pour Astana tant Rennes ne parvient pas à donner du rythme dans une rencontre bien terne. Rennes n'a plus de temps à perdre ! Suivez la fin d’Astana - Stade Rennais, match de la 2e journée de Ligue Europa, en direct.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 5 Oct 2018 - 6:33

Ligue Europa. Limassol frustre l’OM en toute fin de match
Modifié le 04/10/2018 à 23:38 | Publié le 04/10/2018 à 20:41  - 0  
  Écouter
https://www.ouest-france.fr/sport/football/ligue-europa/direct-ligue-europa-suivez-limassol-marseille-6001436

 
L'Olympique de Marseille a concédé le nul en toute fin de match face à l'Apollon Limassol (2-2) pour le compte de la 2e journée de Ligue Europa.
| Photo : AFP 
Par Ouest France  

L’Olympique de Marseille a concédé le nul en toute fin de match face à l’Apollon Limassol (2-2) pour le compte de la 2e journée de Ligue Europa. Quelle déception pour les Marseillais qui menaient 2-0 après les buts de Dimitri Payet et Luis Gustavo. Mais les hommes de Rudi Garcia se sont fait surprendre par deux fois. L’OM, après sa défaite lors de la 1re journée, ne compte qu’un seul point.
Tout voyage à Chypre est difficile pour les clubs français et Marseille n’a pas dérogé à la règle jeudi soir, en ne rapportant qu’un petit point de Limassol (2-2), alors qu’il avait mené 2-0, un nul qui place l’OM 3e ex aequo de son groupe de Ligue Europa avec Apollon.
Après sa défaite à domicile face à Francfort (2-1) et avant la double confrontation décisive face à la Lazio Rome, la victoire face aux modestes adversaires de l’Apollon était nécessaire pour lancer la saison européenne des finalistes de la saison écoulée. Mais après avoir mené 2 à 0, les Marseillais sont retombés dans leurs travers et se sont fait rejoindre dans les vingt dernières minutes.
Malgré une première mi-temps poussive, la lumière était pourtant venue de Dimitri Payet. Servi depuis la gauche par Radonjic, le meneur de jeu a éliminé Soumah d’un petit pont à l’entrée de la surface avant de battre le gardien d’une frappe croisée du pied droit (50'). Après une grosse alerte pour l’OM et un but évité par Bouna Sarr (66'), Luiz Gustavo soulageait ses coéquipiers deux minutes plus tard d’une belle frappe du gauche à l’extérieur de la surface.
++ VIDÉO. Ligue Europa : le superbe but de Dimitri Payet face à Limassol
Pensant avoir fait le plus difficile, les Marseillais se relâchaient et Markovic a redonné espoir à l’Apollon à la 74e minute grâce à une magnifique frappe en lucarne, là aussi de l’extérieur de la surface. Dans une fin de match décousue, la défense trop passive d’un OM sans Luiz Gustavo, sorti à la 75e, craque une seconde fois sur une ultime action chypriote où Zelaya a pris le dessus sur Caleta-Car pour tromper Pelé (90'+1).
L’OM, finaliste l’an dernier après une belle épopée européenne, devra montrer un autre visage face à la Lazio pour espérer une qualification. Marseille ne profite donc pas de son excursion chypriote pour s’extirper de sa mauvaise passe en championnat, avec deux défaites lors des trois derniers matches, à Lyon (4-2) et à Lille (3-0).


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 26 Oct 2018 - 6:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 5 Oct 2018 - 6:36

Ligue Europa. Bordeaux s’incline face à Copenhague et compromet ses chances de qualification
Modifié le 04/10/2018 à 22:06 | Publié le 04/10/2018 à 18:39 -
https://www.ouest-france.fr/sport/football/ligue-europa/direct-ligue-europa-suivez-bordeaux-copenhague-6001398#reactions
Écouter


  • Sankharé a logiquement égalisé pour Bordeaux. AFP / | NICOLAS TUCAT


Par Ouest France
Les Girondins de Bordeaux peuvent nourrir des regrets. Malgré une nette domination, Bordeaux s’est incliné face à Copenhague (1-2). Les Bordelais ont concédé l’ouverture du score sur corner et ont même manqué un penalty juste avant la pause par l’intermédiaire de Kamano. Sankharé a égalisé en fin de rencontre d’une superbe frappe (83') mais Copenhague a puni les Bordelais dans les arrêts de jeu.
Battus en ouverture par le Slavia Prague (1-0), les Girondins n’ont pas été récompensés de leurs multiples occasions et ont vu leurs chances de qualification nettement se réduire avant une double confrontation avec le Zénit Saint-Pétersbourg. Sotiriou a ouvert la marque pour les Danois d’une tête puissante (42e). Juste avant la pause, les Bordelais auraient pu égaliser sur penalty. Mais Kamano, l’homme en forme depuis le début de saison, a vu sa frappe passer juste au-dessus de la transversale (45+3), jouant décidément de malchance après avoir touché la barre sur un lob à la 29e minute.
En deuxième période, Karamoh a eu à deux reprises la balle de l’égalisation au bout du pied mais il s’est heurté à chaque fois au solide gardien Andersen alors que le poteau, sur une reprise de Tchouameni (81), a encore sauvé les Danois. Les Girondins ont fini par égaliser par une frappe rageuse de Sankharé, bien servi par l’ancien de Copenhague Cornelius (84). Mais les Danois, invaincus depuis 10 matches en C3, ont douché les espoirs des Français en fin de rencontre grâce à Skov (90+2).

Avec zéro point, Bordeaux est dernier de son groupe et la qualification paraît déjà loin, même si le Slavia Prague (3e, 3 points devant les Girondins) s’est aussi incliné, chez le Zénit-Saint-Pétersbourg (1-0).
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 5 Oct 2018 - 6:43

Les favoris au rendez-vous sauf Séville…Le résumé de la soirée en Ligue Europa

http://www.goal.com/fr/news/les-favoris-au-rendez-vous-sauf-sevillele-resume-de-la-soiree-en-/1q2xv4ms51sn21m89papop9de1

À l'exception de Séville, battu à Krasnodar, les gros bras de la C3 ont fait le travail ce jeudi lors de la deuxième levée de la phase des groupes.
Après les deux soirées de la Ligue des Champions, place à la Ligue Europa comme chaque jeudi. Vingt-quatre rencontres se sont tenues ce jeudi et elles ont été animées, avec aucun 0-0 enregistré. Le constat à tirer c'est que les favoris sont toujours aussi à l'aise dans cette phase des poules. Tous ont fait le plein de points, hormis peut-être le club le plus titré de l'épreuve, le FC Séville.
À la surprise générale, la formation andalouse a été battue sur le terrain de Krasnodar. Ben Yedder et ses coéquipiers avaient été pourtant les premiers à scorer dans ce match, mais ils se sont complètement relâchés vers la fin et leurs hôtes du jour en ont profité pour renverser la vapeur (2-1). Séville n'est pas le seul club espagnol à avoir souffert en terre russe lors de cette soirée. C'est aussi le cas de Villarreal. Le Sous-Marin n'était pas loin de s'incliner sur la pelouse du Spartak. Une déconvenue qui lui a été évité par Santi Cazorla, buteur sur pénalty à la 96e.
L'unique équipe espagnole à s'être imposée lors de cette soirée c'est le Betis, facile tombeur de Dudelange (3-0). [/b]Mandi et ses partenaires devraient disputer la première place de ce groupe à l'AC Milan.
La bande à Gattuso a pris la mesure de l'Olympiakos.[/b] Menée 1-0 jusqu'à la 70e minute, elle a tout renversé en l'espace de 10 minutes grâce notamment à un but de Gonzalo Higuain (3-1)


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 26 Oct 2018 - 7:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 5 Oct 2018 - 6:45

PHASES DE GROUPE-JOURNÉE 2
OCTOBRE 2018

RÉSULTATS DU JEUDI 04 OCTOBRE 2018

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 5 Oct 2018 - 6:50

LIGUE EUROPA, saison 2018-2019

Classement des buteurs



SUITE :
http://www.maxifoot.fr/classement-buteur-ligue-europa.htm
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 5 Oct 2018 - 7:02

CLASSEMENT





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 26 Oct 2018 - 5:37

PHASES DE GROUPE-JOURNÉE 3
OCTOBRE 2018

MATCHS aller-retours- Résultats

http://www.matchendirect.fr/europe/uefa-europa-league/2018-40/


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 26 Oct 2018 - 5:43

Marseille en mode diesel
Mercredi 24 octobre 2018
https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2019/matches/round=2000990/match=2025200/prematch/background/index.html?iv=true

Finaliste la saison passée, l'OM démarre doucement, tandis que la Lazio s'est faite corriger lors de son dernier déplacement.


Luiz Gustavo et Marseille ont du pain sur la planche ©️AFP/Getty Images

Marseille essaie de se reprendre après un départ décevant cette saison dans le Groupe H. La venu d'un habitué de la compétition, la Lazio, est une bonne occasion.
• Marseille a mené lors de ses deux premiers matches, mais ne compte qu'un point sur six possible après une défaite 2-1 contre Francfort et un nul 2-2 chez l'Apollon Limassol. La Lazio a battu l'Apollon 2-1 à domicile et reste sur une défaite 4-1 à Francfort.
Antécédents
• La Lazio, et particulièrement Simone Inzaghi, garde un bon souvenir de Marseille, adversaire en deuxième phase de groupes de l'UEFA Champions League 1999/2000 (victoire 2-0 à Marseille et 5-1 à Rome). L'actuel entraîneur de la Lazio avait marqué quatre buts dans ce dernier match, il devenait alors le deuxième joueur seulement auteur d'un tel exploit UEFA Champions League, après Marco van Basten in 1992/93, saison lors de laquelle Marseille battait le Milan du Néerlandais lors de la première finale de l'ère Champions League.
• Marseille avait battu la Lazio en demi-finale de la Coupe UEFA Intertoto 2005 (1-1 ext., 3-0 dom.) et affiche un bilan à domicile de 5 v., 1 n. et 3 d. contre des équipes italiennes, s'inclinant deux fois lors des trois derniers matches.
• La Lazio a remporté trois de ses neuf déplacements en France, le plus récemment 3-1 Nice, non loin de Marseille, lors de la 3e journée de l'UEFA Europa League, la saison dernière. Sergej Milinković-Savić avait marqué un doublé.
Série européenne
Marseille
• Marseille a terminé quatrième de Ligue 1 en 2017/18 pour se qualifier pour la phase de groupes de l'UEFA Europa League.
• Marseille participe à la phase de groupes de l'UEFA Europa League pour la 4e fois. Éliminé pour sa première saison, en 2012/13, le club phocéen a franchi cette étape en 2015/16 et 2017/18, atteignant même la finale, perdue 3-0 contre l'Atlético à Lyon. Marseille a perdu deux autres finales de Coupe UEFA, en 1998/99 et 2003/04.
• Marseille a disputé dix matches d'UEFA Europa League à domicile en 2017/18 – à partir du 3e tour de qualification – et en a remporté neuf. La seule équipe qui n'a pas perdu au Stade Vélodrome est Salzbourg – 0-0 en phase de groupes – les Autrichiens ont été ensuite battus 2-0 en demi-finale.
Lazio
• Cinquième de Serie A l'an passé, dépassée sur le fil par l'Inter Milan, la Lazio dispute sa septième UEFA Europa League. La meilleure performance des Laziale remonte à 2012/13 et 2017/18 (quarts de finale).
• Le club romain est l'équipe italienne qui a disputé le plus de matches dans la compétition (59e rencontre, 39e en phase de groupes). Ses cinq dernières phases de groupes se sont soldées par des qualifications - après des échecs au cours des deux premières. Le club a terminé premier à trois reprises.
• Finaliste contre l'Inter en 1997/98, en Coupe UEFA, la Lazio a gagné et perdu trois fois la saison dernière en UEFA Europa League. La défaite de la sixième journée à Zulte Waregem mettait un terme à la série record du club de 11 matches à l'extérieur sans défaite (4 v., 7 n.). Elle durait depuis octobre 2013. Les Biancocelesti ont gagné quatre de leur cinq derniers matches à l'extérieur dans la compétition.
On se connaît ?
• Kevin Strootman, défenseur de Marseille, a joué pour la Roma, rival de la Lazio, de 2013 à 2018. Rudi Garcia, entraîneur de Marseille, était son entraîneur entre juin 2013 et janvier 2016.
• D'autres joueurs de Marseille ont joué en Serie A : Lucas Ocampos (Genoa, Milan), Rolando (Napoli, Inter) et Adil Rami (Milan), tandis que le défenseur de la Lazio Wallace a joué deux saisons à Monaco.
• Duje Ćaleta-Car (Marseille) et Valon Berisha (Lazio) ont été coéquipiers – et triples champions d'Autriche – à Salzbourg entre 2015 et 2018. Le Croate Ćaleta-Car et son compatriote Milan Badelj évoluent ensemble en sélection, comme Luiz Gustavo et Lucas Leiva (Brésil) et Nemanja Radonjić et Milinković-Savić (Serbie).
• Les cartons rouges attribués à Dušan Basta et Joaquín Correa contre l'Eintracht Frankfurt font que la Lazio a rejoint le FCSB, le Dynamo Kyiv et le Sporting CP au rang de club ayant reçu le plus de cartons rouges (dix) en UEFA Europa League, de la phase de ghroupes à la finale.
Entraîneurs
• Nommé entraîneur de Marseille en octobre 2016, Rudi Garcia a évolué au milieu de terrain à Lille pendant sa carrière de joueur avant de mener le club vers un doublé Coupe/Championnat en 2010/11. Il passe ensuite trois saisons sur le banc de la Roma qu'il aide à terminer dauphin de la Juventus deux ans de suite. En 2017/18, il a permis à l'OM de franchir les tours de qualification de l'UEFA Europa League et mènera même le club phocéen jusqu'à la finale disputée à Lyon.
• Entraîneur de la Lazio depuis avril 2016, remplaçant Stefano Pioli, Simone Inzaghi était attaquant au club entre 1999 et 2010, faisant le doublé Coppa Italia-Scudetto lors de sa première saison et remportant deux autres Coppa Italia par la suite. Plus jeune des frères Inzaghi (son aîné étant l'ex-international italien Filippo Inzaghi, avec qui il a joué à Plaisance), il a commencé à entraîner les jeunes de la Lazio dès la fin de sa carrière. En 2017, il a remporté la Super Coupe d'Italie, son premier trophée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 26 Oct 2018 - 5:50

L'OM sombre face à la Lazio
Jeudi 25 octobre 2018  par Marc Leras
https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2019/matches/round=2000990/match=2025200/postmatch/report/index.html?iv=true

Finaliste l'an dernier, l'OM a concédé sa deuxième défaite à domicile dans le Groupe H, face à la Lazio cette fois. Les Marseillais n'ont rien pu faire face aux contres italiens.

Felipe Caicedo (Lazio) célèbre son but au Vélodrome ©️Getty Images

L’Olympique de Marseille s’est compliqué la tâche dans ce Groupe H de l’Europa League en concédant sa deuxième défaire à domicile face à la Lazio. Face au quatrième du Calcio, le quatrième de L1 n’a pas fait illusion longtemps en concédant un but de Wallace dès la 10e minute avant d'encaisser deux autres buts de Felipe Caicedo et l'entrant Marušić. Le splendide coup franc de Dimitri Payet ne console pas les Français.

Pourtant, les hommes de Rudi Garcia avaient commencé par presser haut dans le camp des Italiens mais s’exposaient à des contres de la Lazio. Et sur un corner concédé par la défense marseillaise, Wallace s’élevait plus haut qu’Adil Rami et trompait Steve Mandanda de la tête (0-1, 10e). L’OM était assommé et peinait à reprendre le fil du match.
C’est même Ciro Immobile qui s’offrait l’occasion de creuses l’écart, mais le tir en pleine surface de l’attaquant romain trouvait la base du poteau droit d’un Mandanda chanceux (20e).
Les Marseillais tentaient de réagir par Kostas Mitroglou et Morgan Sanson mais les attaquants marseillais ne trouvaient pas le cadre. Et c’est au contraire Immobile qui obligeait Mandanda à une superbe parade sur une reprise en première intention du côté droit (31e).
L’OM rentrait mené aux vestiaires. En seconde période, il s’exposait toujours aux contres dangereux de la Lazio. À l’heure de jeu, magnifiquement servi au point de penalty, Sanson voyait son ballon partir bien au dessus de la cage de Thomas Strakosha, puis c’est Luiz Gustavo qui manquait le cadre.
Et c’est au contraire Felipe Caicedo qui doublait la mise en s’imposant d’un tir à ras-de-terre dans un face à face avec Mandanda au terme d’un nouveau contre (0-2, 59e). Payet faisait renaître l'espoir, mais il était trop tard et Marušić enterrait dans les derniers instants les velléité d'un retour qui aurait eu des allures de miracle.
Avec un seul point ramené de Limassol, les Marseillais restent en queue du classement du groupe H et vont devoir enchainer les exploits s’ils veulent se qualifier pour la phase d’élimination directe.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 26 Oct 2018 - 5:59

Rennes piégé par le Dynamo
Mercredi 24 octobre 2018
https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2019/matches/round=2000990/match=2025206/postmatch/report/

Les buts de Tomasz Kędziora (21e) et Vitaliy Buyalskiy (89e) offrent les trois points aux Ukrainiens. Rennes peut avoir des regrets.

La joie des joueurs du Dynamo Kyiv ©️AFP

Le Stade Rennais occupe la troisième place du Groupe K avant de se déplace en Ukraine le 8 novembre et a dominé cette première manche avant de chuter face au réalisme des hommes d'Aleksandr Khatskevich.

   Le déroulé du match
https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/season=2019/matches/round=2000990/match=2025206/index.html?iv=true

Ambiance européenne pourtant au Roazhon Park qui avait fait le plein pour la réception du Dynamo Kyiv. Le kop rennais souhaitait voir l’étincelle qui allumerait la flamme, le début de match répondait à ses attentes. Dans les dix premières minutes, Rennes tente de prendre le contrôle de la partie et s’offre deux belles situations, la plus franche pour Da Silva sur corner. Mais les répliques ukrainiennes sont dangereuses. Après une frappe de Morozyuk sur la barre en tout début de partie, Kędziora reprend en première intention un ballon venu de la gauche et glace tout un stade (0-1, 21e). L’élan rennais semble un temps brisé même si Sarr d’un côté, Del Castillo de l’autre, ne ménagent pas leurs efforts sur les ailes.

Il faudra attendre cependant un coup de pied arrêté pour que la pression bretonne se trouve récompensée : Clément Grenier frappait celui-ci au sol, Boyko ne parvenait (1-1, 41e).

Au retour des vestiaires, les premiers instants étaient en faveur des visiteurs avant que les Bretons ne répliquent. Sarr et Del Castillo posaient d'énormes soucis à la défense ukrainienne, Rennes se procurait de nouveau quelques situations mais gâchait souvent par maladresse dans le dernier geste à l'image de Rami Bensebaini qui manque le cadre à trois reprises.

Cette gabegie allait coûter cher quand Buyalskiy s'en allait battre Diallo à la 89e minute, quatre minutes après que Shepeliev eut récolté son deuxième carton jaune.

Troisième défaite en trois matches pour Bordeaux en Ligue Europa
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Troisieme-defaite-en-trois-matches-pour-bordeaux-en-ligue-europa/953018
Publié le jeudi 25 octobre 2018 à 20:48 | Mis à jour le 25/10/2018 à 21:21

Alors qu'ils avaient ouvert le score, les Girondins de Bordeaux ont perdu sur le terrain du Zénith Saint-Petersbourg (1-2). La deuxième place du groupe se trouve désormais à six points.

 
Briand a marqué mais Bordeaux a encore perdu en C3. ( Reuters)

L'homme : Koundé impliqué sur les deux buts

Titulaire indiscutable à Bordeaux malgré ses 19 ans, Jules Koundé a vécu une soirée très compliquée en Russie : le défenseur central a été fautif sur les deux buts du Zénith. Il a lâché son marquage sur Dziouba qui a pu égaliser à la 41e. A cinq minutes de la fin, il a manqué un contrôle qui a déclenché le contre fatal des locaux, qui ont marqué par Kouzyaïev.
0/9 En neuf matches à domicile joués cette saison, toutes compétitions confondues, le Zénith Saint-Petersbourg n'a jamais perdu (huit victoires, un nul).

Le match : 2-1

Seul un miracle peut qualifier les Girondins pour les 16es de finale. Après avoir perdu contre le Slavia Prague (0-1) et Copenhague (1-2), Bordeaux s'est donc incliné sur le terrain du Zénith (1-2). La deuxième place, occupée par les Tchèques qui ont gagné 1-0 au Danemark, est déjà à six longueurs. Bordeaux confirme aussi qu'il ne sait pas voyager, puisqu'il n'a gagné qu'une fois en huit déplacements toutes compétitions confondues cette saison.
Plus menaçants que les Russes, les Français ont pourtant livré un bon match. Ils ont d'ailleurs ouvert le score, Karamoh ayant bien fixé son vis-à-vis avant d'adresser un centre précis sur la tête de Briand (26e). L'attaquant de 33 ans restait sur six matches sans marquer. Mais sept tirs, dont quatre cadrés, n'ont pas été suffisants pour les hommes de Bédouet qui ont manqué de réalisme offensif. L'absence de Kamano, notamment, a pesé.
Benoît Costil a été l'une des satisfactions de la soirée. Rassurant sur les sorties aériennes, lisant bien le jeu, il a bien contrarié Kouzyaïev en fermant son angle à la 64e. Dix minutes auparavant, il a empêché Dziouba de marquer en arrêtant son penalty (53e). Solide, le gardien bordelais n'a toutefois rien pu faire sur le seul but local, le centre parfait de Nabioulline étant repris par une tête plongeante de l'inévitable Dziouba (41e).

Cyril Olives-Berthet


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 26 Oct 2018 - 6:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 54734
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   Ven 26 Oct 2018 - 6:05


Milan, le 6e à tout gagner ?

Jeudi 25 octobre 2018
https://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=2540588.html

Un seul club d'Europa League peut encore espérer rejoindre le palmarès des clubs qui ont remporté les trois grandes Coupes d'Europe.
Gonzalo Higuaín, buteur pour Milan en première journée

Gonzalo Higuaín, buteur pour Milan en première journée ©️AFP/Getty Images
La phase de groupes de l'UEFA Europa League suit son cours et un club en lice dans la compétition peut espérer entrer dans l'Histoire cette saison.

Déplacements et records au programme

En effet, cinq clubs dans l'histoire ont remporté les trois trophées mythiques du football européen : Coupe des champions/Champions League, Coupe UEFA/Europa League et Coupe des vainqueurs de coupe. Cette saison, Milan peut réaliser ce grand chelem. En Champions League, il y a trois prétendants.
AC Milan

Les Italiens ont commencé doucement en battant Dudelange sur la plus petite des marges. La saison dernière, ils ont aussi participé à l'Europa League, mais sont tombés face à Arsenal en huitièmes de finale.

C1 : 1963, 1969, 1989, 1990, 1994, 2003, 2007
C2 : 1968, 1973

Clubs auxquels il ne manque que l'Europa League

AC Milan
Barcelone
Borussia Dortmund
Hambourg




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ligue Europa 2018 - 2019   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ligue Europa 2018 - 2019
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: