« Ces conditions de jeu étaient parmi les pires que j’ai connues »