UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 ATP MONTREAL 2019

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeDim 2 Déc 2018 - 13:12

Rappel du premier message :

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Toront10

Du 2 au 11 août 2019

Nom: Coupe Rogers
Lieu: Montréal , Canada
Catégorie: Masters 1000
Surface: Dur

Taille tableaux: S-64/D-32   

Site web officiel: http://www.rogerscup.com/
 
Tableau 2018http://www.protennislive.com/posting/2018/421/mds.pdf


LE TENANT DU TITRE EST RAFAEL NADAL
Il avait battu Stefanos Tsitsipas 62 76(4)

Titre 1 000 points
Finaliste 600 points
1/2 Finalistes 360 points
1/4 Finalistes 180 points
3e Tour 90 points
2e tour 45 points
1e Tour 10 points
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tipou



Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 20:53

NADAL LANCE LA TOURNÉE NORD-AMÉRICAINE À MONTRÉAL
Par La rédaction avec AFP
Publié le 04/08/2019 à 19h42
http://sport24.lefigaro.fr/tennis/atp/actualites/nadal-lance-la-tournee-nord-americaine-a-montreal-968598

Federer et Djokovic au repos, l'Espagnol, déjà quatre fois vainqueur au Canada, est l'unique tête d'affiche du Masters 1000 de Montréal qui démarre ce lundi, à trois semaines de l'US Open.

Le tenant du titre de l'Open du Canada - qui alterne chaque année entre Montréal et Toronto - sera l'immense favori du tournoi en l'absence de Federer et Djokovic, forfaits après leur épique finale de Wimbledon remportée par le Serbe. Nadal, 33 ans, aura tout de même des cadors sur sa route avant d'espérer soulever le trophée pour la cinquième fois : le Grec Stefanos Tsitsipas, qui sera lundi 5e mondial à 20 ans seulement, l'attend théoriquement au stade des demi-finales pour un remake de la finale de l'an passé, remportée par le Majorquin en deux sets, 6-2, 7-6 (7/4).

Et un autre adversaire des plus coriaces se tient prêt de l'autre côté du tableau : l'Autrichien Dominic Thiem, 4e mondial, qui avait donné du fil à retordre pendant deux sets au roi de la terre battue en finale du dernier Roland-Garros. Thiem, 25 ans, est en forme : il vient de remporter à domicile le tournoi de Kitzbühel sans perdre un seul set. Mais c'était sur terre battue et en Europe, donc l'adaptation au «dur» et aux fuseaux horaires nord-américains devront s'effectuer rapidement si le vainqueur du Masters 1000 d'Indian Wells en mars souhaite briller au Canada, là où il n'a jamais fait mieux qu'un deuxième tour.

Murray poursuit son rétablissement
Statistique rare, les cinq premiers Masters 1000 de la saison sont tous revenus à un joueur différent, ce qui donne peut-être quelques idées à l'Allemand Alexander Zverev, 7e mondial lundi et vainqueur du tournoi canadien en 2017, la dernière fois où ce dernier s'était déroulé à Montréal. A 22 ans, Zverev vit une saison très compliquée avec seulement un titre, dans le modeste tournoi de Genève juste avant Roland-Garros.

C'est donc logiquement vers Nadal que les regards sont tournés : l'Espagnol, battu dans un grand combat en demi-finale de Wimbledon par Federer, pourrait retrouver dès son entrée en lice le jeune Australien Alex De Minaur (20 ans), impressionnant vainqueur du tournoi d'Atlanta fin juillet, une épreuve lors de laquelle il n'a pas eu une seule balle de break à sauver.

Débuts «à domicile» de Félix Auger-Aliassime
Deux autres attractions vont rythmer la semaine au Québec. D'abord, les débuts devant son public du natif de Montréal Félix Auger-Aliassime, énorme révélation de la saison. 22e mondial à 18 ans, le Canadien aimerait beaucoup signer une épopée digne de celle de son compatriote Denis Shapovalov en 2017. Le gaucher aux cheveux longs avait, cette année-là, atteint les demi-finales après des victoires sur Nadal et Juan Martin Del Potro. Il avait 18 ans.

Ensuite, la présence attendue d'Andy Murray, ex-numéro un mondial en reconstruction après une opération à la hanche. L'Ecossais s'aligne en double aux côtés de l'Espagnol Feliciano Lopez, avec qui il s'est imposé sur le gazon du Queen's en juin. Murray vise un retour en simple pour l'US Open (26 août-9 septembre), voire même dès le Masters 1000 de Cincinnati qui suivra celui de Montréal. Huit Français sont dans le tableau, et deux d'entre eux s'affrontent dès le premier tour : Richard Gasquet et Benoît Paire. Le premier est nettement devant au jeu des confrontations (6 victoires à une).
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 21:11

Coupe Rogers : 5 succès souvenirs des Canadiens à Montréal
Antoine Deshaies
Publié à 16 h 28
https://ici.radio-canada.ca/sports/1240970/tennis-succes-souvenirs-canadiens-coupe-rogers-montreal

La 40e Coupe Rogers s’ouvrira ces prochains jours à Montréal et à Toronto. Cette année, les espoirs sont grands pour les joueurs canadiens. 

Les souvenirs du parcours de Denis Shapovalov en 2017 sont encore frais à la mémoire des amateurs, tandis que le jeune Félix Auger-Aliassime s’attire les éloges partout sur la planète.

Sans oublier Milos Raonic, qui s’accroche à sa couronne de meilleur joueur canadien au 20e rang mondial, tout juste devant Auger-Aliassime.

Dans l’attente de nouvelles émotions fortes, voici un retour sur 5 grands moments des Canadiens en simple à la Coupe Rogers à Montréal.

L’épopée de Shapovalov en 2017 
En août 2017, Denis Shapovalov, 18 ans, occupait le 143e rang mondial. Le laissez-passer que lui a réservé Tennis Canada pour le tableau principal marquera un tournant dans sa carrière. 

L’histoire est bien connue. Le jeune prodige a atteint la demi-finale du tournoi, éliminant au passage Rafael Nadal au troisième tour dans une soirée magique sur le court central. Mais le tournoi de Shapovalov est venu bien près de ne durer qu’un seul match. 

Au premier tour, le jeune Ontarien a sauvé pas moins de quatre balles de match avant d’éliminer le Brésilien Rogerio Dutra Silva, 64e mondial. Au deuxième tour, il a été plus incisif contre l’Argentin Juan Martin Del Potro dans une victoire en deux manches. Il a ainsi préparé son duel contre Nadal, finalement remporté 3-6, 6-4 et 7-6.  

En quarts de finale, le jeune Shapovalov a gagné un troisième match après avoir perdu la première manche. Le Français Adrian Mannarino a été la victime de la remontée. 

En demi-finale, contre l’Allemand Alexander Zverev, le Canadien a été à court de miracle et s’est incliné 6-4 et 7-5. 

En faisant les comptes, la semaine de Shapovalov à Montréal en 2017 lui rapporte 220 000 $ et lui fait faire un bond du 143e au 67e rang mondial. Il se fait aussi une horde de nouveaux admirateurs, Wayne Gretzky en tête. 

Une demi-finale toute canadienne en 2013
En 2013, Milos Raonic s’est amené à Montréal aux portes du top 10 mondial. Le 13e joueur au classement avait remporté le tournoi de San José plus tôt dans la saison, mais avait déçu à Wimbledon et à Washington avec des défaites au deuxième tour.

Le court central du parc Jarry lui a redonné le sourire. 

Il crie de toutes ses forces. 
Milos Raonic exprime sa joie d'être qualifié pour la finale de la Coupe Rogers à Montréal en 2013.

Il a passé à la moulinette Jérémy Chardy, Mikhail Youzhny, Juan Martin Del Potro puis Ernest Gulbis pour obtenir son billet pour la demi-finale, où l’attendait son compatriote Vasek Pospisil.

Invité par Tennis Canada, Pospisil, 71e mondial, a connu une semaine de rêve. Il a amorcé le tournoi avec un gain sur l’Américain John Isner en trois manches de 5-7, 7-6 et 7-6. Il a enchaîné avec une victoire en deux manches contre Radek Stepanek. 

Au troisième tour, il a surpris le Tchèque Tomas Berdych, 5e tête de série, au bout d’un marathon de 2 h 37 min. Pointage final : 7-5 2-6 7-6 sur le court Banque Nationale. 

Après sa victoire, Pospisil a offert un baiser papal au ciment du court. Il a été acclamé par la foule qui s’était même massée dans les hauteurs du court central adjacent pour ne rien manquer de l’action de cette victoire surprise. 

En quart de final, Pospisil a profité de l’abandon du Russe Nicolay Davydenko, aux prises avec une bronchite. Il se trouvait ainsi en demi-finale d’un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière.

Le duel tout canadien était une première aussi tard dans un tournoi de cette envergure. Au bout de 2 h 16 min de jeu, Raonic l'a emporté 6-4, 1-6 et 7-6 devant un public dont l'allégeance fluctuait au rythme du match.

Il envoie un baiser à la foule. 
Vasek Pospisil après sa défaite contre Milos Raonic en demi-finale de la Coupe Rogers en 2013

La victoire de Raonic lui a ouvert la porte du top 10 mondial malgré une nette défaite de 6-2 et 6-2 contre Rafael Nadal en finale. 

Les deux Canadiens, eux, se sont retrouvés en finale du tournoi de Washington l’année suivante et, encore une fois, Raonic s'est imposé.

Aleksandra Wozniak, quart de finaliste en 2012
Aleksandra Wozniak sera intronisée au Temple de la renommée de la Coupe Rogers mardi prochain pour souligner ses 13 participations au tournoi. L’ancienne numéro 21 mondiale a connu sa meilleure semaine à Montréal en 2012. 

Modeste 55e à la WTA à l’ouverture du tournoi, la Blainvilloise a réussi à atteindre les quarts de finale, mais a perdu devant sa bête noire, et quasi homonyme, Caroline Wozniacki au pointage de 6-4 et 6-4.

Elle serre le poing gauche en guise de célébration. 
Aleksandra Wozniak gagnante de son duel contre Jelena Jankovic à Montréal en 2012

Pour se rendre aussi loin, Wozniak avait notamment dû battre la coriace Daniela Hantuchova et l’ancienne numéro un mondiale Jelena Jankovic.

Six ans plus tôt, la Québécoise Stéphanie Dubois avait aussi causé une immense surprise en atteignant le troisième tour, écartant au passage la première mondiale Kim Clijsters. La Belge avait toutefois abandonné en deuxième manche après avoir remporté la première 6-1.

Larose sort Gustavo Kuerten en 2003 
Battre un joueur classé 300 rangs devant soi, c’est l’exploit peu banal réussi par Simon Larose en 2003. Le Québécois, classé 314e mondial à l’époque, a réalisé l’impensable en défaisant le Brésilien Gustavo Kuerten, 13e mondial.

Frondeur, Larose avait confié au journaliste Mario Brisebois, avant son duel contre l’ancien numéro un mondial, qu’il s’estimait meilleur sur le dur que Kuerten. 

Il lève les poings vers le ciel. 
Simon Larose célèbre sa victoire contre Gustavo Kuerten aux Internationaux du Canada, à Montréal, en 2003.

À l’issue d’un match électrisant, au cours duquel Larose n'a jamais perdu son sang-froid, le Québécois est passé au deuxième tour grâce à une victoire de 7-5 et 7-6. 

Galvanisé par le public montréalais, Larose ne s'est pas arrêté là. Il a vaincu l’Argentin José Acasuso au deuxième tour avant de subir l’élimination aux mains de la légende américaine Andre Agassi en huitièmes de finale. 

Ces Internationaux du Canada représentent bien sûr le fait saillant d’une carrière écourtée par un test positif à la cocaïne en février 2005. La suspension de deux ans qu’il avait reçue l’avait incité à prendre sa retraite.

Lareau surprend Krajicek en 1999
L’année 1999 a été marquante pour le Québécois Sébastien Lareau. C’est en septembre que le spécialiste du double a remporté les Internationaux des États-Unis avec l'Américain Alex O'Brien, son unique triomphe en grand chelem. 

Mais quelques semaines plus tôt, Lareau avait enregistré la victoire la plus grisante de sa carrière en simple à Montréal. À l’époque, le tournoi s’appelait Omnium du Maurier…

Alors 116e mondial en simple, Lareau a éliminé le Néerlandais Richard Krajicek, 7e mondial, en trois manches de 4-6, 7-6 et 6-4. La pluie a interrompu ce match de deuxième tour disputé sur le court central et a avantagé le Québécois, qui n’avait rien à perdre.

Il frappe une balle du revers dans son match disputé en soirée. 
Sébastien Lareau lors de sa victoire contre Richard Krajicek à l'Omnium du Maurier en 1999

Vêtu d’un chandail ample rappelant un chemisier de baseball, la mode à l’époque, Lareau a excellé en retour pour vaincre le spécialiste du service-volée. 

Après le match disputé en soirée, Lareau a confié que ses deux défaites subies dans les semaines précédentes contre Pete Sampras l’avaient préparé à affronter le service de Krajicek.

Le parcours du Québécois s’est toutefois arrêté au troisième tour. Le Suédois Thomas Johansson, futur vainqueur du tournoi, a eu le dessus en trois manches.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 21:32

Coupe Rogers : Alexander Zverev veut retrouver les sensations de 2017
Olivier Tremblay
19 h 01 | Mis à jour à 19 h 47
https://ici.radio-canada.ca/sports/1247728/tennis-atp-coupe-rogers-alexander-zverev-2017-auger-aliassime-shapovalov-federer

Le champion de la dernière Coupe Rogers masculine organisée à Montréal, Alexander Zverev, ne se présente pas au parc Jarry en pleine confiance. Sa saison sur gazon s’est conclue par une défaite au premier tour à Wimbledon. Revenir sur les lieux d’une de ses plus belles réussites, espère-t-il, lui fera le plus grand bien.

Sa seule victoire en tournoi Masters 1000 sur surface dure, c’est dans la métropole qu’il l’a acquise. Zverev s’était même permis de battre le grand Roger Federer en finale pour ainsi priver le Suisse d’un premier triomphe à Montréal. L’Allemand se dit ravi d’être de retour à un endroit où il se sent « à l’aise ».

« C’était une superbe semaine [en 2017], a souligné Zverev. Je me souviens encore d’une balle de match sauvée à mon premier match [contre le Français Richard Gasquet] au bout d’un long échange [de 49 coups]. Ensuite, j’ai gagné le tournoi avec du bon tennis. Battre quelqu’un comme Roger en finale, c’était très spécial. J’espère pouvoir connaître une aussi belle semaine cette année. »

Zverev avait cependant dû jouer le rôle du méchant dans le carré d’as, puisqu’il avait mis fin au spectaculaire tournoi de Denis Shapovalov, tombeur notamment de l’Espagnol Rafael Nadal. Il se souvient d’un stade bruyant au possible, une expérience qu’il avait appréciée, même si les encouragements étaient destinés au Canadien.

« L’atmosphère et l’énergie étaient formidables, s’est-il rappelé. J’aime que les foules appuient les joueurs locaux. Les joueurs aiment ça. J’espère rejouer contre Denis bientôt. On verra comment se passe le tournoi. J’aurai peut-être l’occasion d’affronter d’autres Canadiens. »

Zverev devra pour ce faire atteindre les quarts de finale, où il pourrait croiser Milos Raonic, Vasek Pospisil ou Félix Auger-Aliassime.

Le troisième favori n’a pas tari d’éloges envers ce dernier, qui jouera enfin une première Coupe Rogers devant les siens. L’Allemand vient de vivre une autre de ces expériences sur la terre battue de Hambourg, où il a atteint les demi-finales pour la deuxième fois.

Il s’agissait cependant d’un tournoi ATP 500 où Zverev, à 22 ans, était la deuxième tête de série. Auger-Aliassime ne sera encore « que » le 22e joueur du monde lorsqu’il entrera sur les courts montréalais. Zverev souhaite à son jeune collègue de profiter de l’occasion au lieu de succomber à la pression.

« Félix est un joueur très prometteur, un futur gagnant d’un tournoi du grand chelem, mais il n’est pas encore parmi les favoris dans les tournois comme celui-ci, a soutenu Zverev. Il pourrait gagner, il en a le potentiel, mais il n'a que 18 ans. Les gens doivent lui donner du temps. J’espère qu’il aura beaucoup de plaisir et qu’il jouera de grands matchs. Je lui souhaite beaucoup de succès, car j’adore le voir jouer. J’ai beaucoup de respect pour lui. C’est une des meilleures personnes sur le circuit. »
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63675
Date d'inscription : 02/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 10:21

Résultats de la journée de dimanche 4 août 2019 ,dernier tour des qualifications


ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Capt6058
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63675
Date d'inscription : 02/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 10:29

Programme de la journée de lundi 5 août 2019

Pdf : http://www.protennislive.com/posting/2019/421/op.pdf

Court Central
12:00 h. locale,18h00 france
1st Rd Lucas Pouille VS (17) Milos Raonic
1st Rd (WC) Felix Auger-Aliassime//Vasek PospisilVS Jeremy Chardy//Fabrice Martin
1st Rd Pierre-Hugues Herbert VS Denis Shapovalov
1st Rd (WC) Peter Polansky VS (16) Gael Monfils

Banque Nationale
12:00 h. locale,18h00 france
1st Rd Jan-Lennard Struff VS (WC) Jo-Wilfried Tsonga
1st Rd (Q) Tommy Paul VS (WC) Brayden Schnur
1st Rd Stan Wawrinka VS Grigor Dimitrov
1st Rd Benoit Paire VS Richard Gasquet
1st Rd Andrey Rublev//Alexander Zverev VS (3) Mate Pavic//Bruno Soares
-
Court 9
12:00 h. locale,18h00 france
1st Rd Marton Fucsovics VS Cameron Norrie
1st Rd (13) Nikoloz Basilashvili VS Dusan Lajovic
1st Rd (10) Roberto Bautista Agut VS (Q) Bernard Tomic
1st Rd (Q) Ilya IvashkaVS (Q) Soonwoo Kwon
1st Rd (1) Juan Sebastian Cabal//Robert Farah VS Robin Haase//Wesley Koolhof

Court 5
12:00 h. locale,18h00 france
1st Rd Laslo Djere VS Cristian Garin
1st Rd Alex de Minaur//Jordan ThompsonVS Hubert Hurkacz//John Isner
1st Rd Mikhail Kukushkin VS Adrian Mannarino
1st Rd Kevin Krawietz//Andreas MiesVS (8) Mektic//Franko Skugor
-
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 12:22

bravo Feli 


Du beau monde aujourd'hui Very Happy happy1
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 12:48

Rafael Nadal avant Montréal : « J'ai toujours eu un bon feeling ici »
Lucile Alard
04 août 2019 à 23h38 
https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Rafael-nadal-avant-montreal-j-ai-toujours-eu-un-bon-feeling-ici/1046299

Rafael Nadal est revenu sur sa préparation pour le dur, ce dimanche à Montréal, en conférence de presse. Il entame cette semaine la tournée américaine avec l'Open du Canada, où il s'est imposé quatre fois.
 
« Vous avez gagné ici votre premier titre sur dur, en 2005, vous êtes tenant du titre, ce tournoi a une place spéciale pour vous ?
Ma première grosse victoire sur dur, ça signifiait beaucoup pour moi sur le moment, notamment parce que j'ai gagné contre André (Agassi, victoire en trois sets) dans une finale riche en émotions. J'ai toujours eu un bon feeling quand j'ai joué ici. J'y ai fait des grands matches et je veux vraiment être de nouveau prêt.

Novak Djokovic et Roger Federer ne sont pas là, ça vous met une pression supplémentaire ?
Pas du tout. Quand j'arrive sur un tournoi, j'essaie juste de travailler mon jeu. Je ne pense pas au fait que Novak ou Roger soit ou ne soit pas là. Il y a plein de joueurs ici qui sont de grands joueurs.

Vous avez souvent souffert sur le plan physique quand vous jouiez sur cette surface ces dernières années (forfait à Indian Wells avant sa demie en mars, abandon à l'US Open 2018), est-ce qu'il y a une appréhension à revenir dessus ?
Non, il n'y a pas d'inquiétude. Si je pensais à ça quand je joue au tennis, je ne pourrais pas jouer. Quand je joue au tennis, je suis concentré sur la balle, sur les points, ce que je dois faire pour jouer mon meilleur tennis. Si vous pensez à la possibilité de vous blesser, vous ne pouvez pas jouer au tennis. Honnêtement, je ne suis pas inquiet. Si quelque chose se passe... ça se passera, c'est tout. Je ne viens pas avec l'idée que quelque chose peut se passer.

Auger-Aliassime  ? « Je l'aime bien, j'aime son caractère. C'est l'un des joueurs que j'aimerais voir au top dans les années à venir »

Vous vous adaptez vite à une autre surface ?
Ça dépend, parfois ça va vite, parfois c'est plus lent. Je me suis bien entraîné à Majorque. Ici, j'ai joué des points pour la première fois depuis Wimbledon (le 13 juillet) et sur dur depuis encore plus longtemps. J'ai encore besoin de quelques jours. Je m'améliore chaque jour un peu plus. Aujourd'hui, j'avais de meilleures sensations qu'hier et hier c'était mieux que la veille.

À seulement 18 ans, Félix Auger-Aliassime est très attendu cette semaine sur ses terres. Que pensez-vous du joueur ?
Honnêtement je l'aime bien, j'aime son caractère. C'est un gars très bien éduqué, vraiment sympa. Il est passionné par notre sport. C'est l'un des joueurs que j'aimerais voir au top dans les années à venir. Je pense qu'il le mérite. »

publié le 4 août 2019 à 23h38
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 13:08

DES PARTENAIRES D’ABORD, DES RIVAUX ENSUITE
DIMANCHE, 4 AOÛT
https://www.couperogers.com/fr/news/des-partenaires-dabord-des-rivaux-ensuite/

On ne peut s’empêcher de constater que le tennis est un sport cruel. Les amitiés d’un jour font place aux rivalités du lendemain. La Coupe Rogers présentée par Banque Nationale en fournit un exemple édifiant.

Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil seront copain-copain lundi à l’occasion de leur match de double contre les Français Jérémy Chardy et Fabrice Martin, avant de se retrouver dans un face-à-face fratricide mardi après-midi. Il leur faudra gérer cette transition avec le professionnalisme qui les habite.

Le double d’aujourd’hui ne ressemble en rien à une sinécure. Leurs adversaires ont remporté deux titres (Estoril et Marseille) cette année, et un autre en 2017 (Dubaï). Mais pour les deux Canadiens, l’entrée en compétition ne peut qu’aider à embellir leur semaine montréalaise.

Ils ne sont d’ailleurs pas les derniers venus dans cette discipline bipartite. Avant de se consacrer au simple pour amorcer sa carrière professionnelle, Félix brillait de sous ses feux chez les juniors comme en témoignent son titre aux Internationaux des États-Unis et sa finale à Wimbledon alors qu’il était jumelé à Denis Shapovalov.

Pospisil ne compte pas moins de six couronnes en double et de sept autres finales. Il a occupé le 4e rang mondial dans cet art subtil.

Le Québécois qui aura 19 ans jeudi et le Britanno-Colombien de 29 ans ont besoin de nous lundi, mardi et les jours suivants.

Offrons-leur tout notre enthousiasme !
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 13:12

PLEINS FEUX SUR LES JOUEURS CANADIENS À LA COUPE ROGERS
DIMANCHE, 4 AOÛT
https://www.couperogers.com/fr/news/pleins-feux-sur-les-joueurs-canadiens-a-la-coupe-rogers/

Le Canada était à l’honneur à la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale samedi, alors que cinq représentants de l’unifolié se sont présentés devant les médias pour donner leurs impressions sur le tournoi, discuter des obstacles qu’ils ont dû franchir au cours des derniers mois et des faits d’armes de leurs compatriotes, entre autres choses.

Mais un sujet en particulier était sur toutes les lèvres ; l’ascension fulgurante du Québécois Félix Auger-Aliassime en 2019, lui qui en est à sa toute première participation au tournoi montréalais.

« Il est tout simplement constant », a évoqué Milos Raonic. « L’an dernier, même s’il réussissait à jouer du tennis de haut calibre, il lui arrivait de rater quelques échanges ou de perdre le contrôle de ses matchs durant un moment, et je pense que c’est ce qu’il a le plus amélioré. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il s’est aussi beaucoup développé physiquement pour un gars de son âge et il est très mature dans son approche par rapport à son tennis. »

Après avoir commencé l’année au 106e rang mondial, Auger-Aliassime amorcera son parcours à la Coupe Rogers mardi après-midi au 21e échelon du classement de l’ATP.

« Dans la dernière année, ça a beaucoup changé pour moi, juste par l’intérêt que les gens ont et par le fait que je me fais un peu reconnaître – non seulement à Montréal, mais aussi à l’extérieur du pays », a-t-il mentionné. « Donc c’est certain que pour un joueur de 18 ans, ça change une vie. Mais j’essaie de rester moi-même et d’avoir un quotidien normal. »

« Le niveau d’attention n’est pas le même, c’est certain. J’ai eu ma première séance d’entraînement [vendredi] et je ne m’attendais à y voir personne, mais finalement c’était plein à craquer et tout le monde semblait heureux de venir m’encourager, alors c’est évidemment très différent. Je mentirais si je disais que lorsque je mets les pieds sur le terrain [à Montréal], c’est comme n’importe quel autre tournoi. C’est particulier. »

Le fait que l’adversaire d’Auger-Aliassime au premier tour ne soit nul autre que son compatriote Vasek Pospisil a aussi suscité des réactions chez les joueurs canadiens, qui n’en croyaient tout simplement pas leurs yeux lorsqu’ils ont vu les résultats du tirage au sort de vendredi.

« Je croyais que c’était une blague », a confié Pospisil. « Quand [mon entraîneur] Frank Dancevic me l’a dit, pendant cinq minutes je lui répétais, “Mais non, arrête, sérieusement dis-moi qui je vais affronter”. »

Lors de l’édition 2017 du tournoi, alors qu’on célébrait les 10 ans d’existence du Centre national d’entraînement et que Denis Shapovalov éliminait tour à tour Juan Martin del Potro et Rafael Nadal pour atteindre la demi-finale de la Coupe Rogers à sa toute première année chez les pros, Auger-Aliassime avait été réduit à un rôle de spectateur en raison d’une blessure au poignet gauche.

Il avait tout de même fait quelques apparitions au Stade IGA cette année-là et avait agi comme « famille d’accueil » pour son bon ami Shapovalov, qui avait passé la semaine en pension chez les Auger-Aliassime.

« C’est vrai qu’à l’époque, ça m’avait inspiré [de voir les succès de Denis] parce qu’on est proche, c’est un bon ami à moi, a indiqué le Québécois de 18 ans. Et de voir qu’il avait été capable de faire quelque chose comme ça, ça m’avait fait dire “OK, peut-être que mon moment va arriver”. Ça m’a motivé, mais au moment où on se parle, je ne pense pas à ce qui s’est passé il y a deux ans.

« On ne cohabite plus, il est rendu à un autre niveau et moi aussi (rires). Maintenant, il a sa propre chambre. »

Les confidences de Shapo
Depuis ses performances étincelantes à Miami en mars dernier, où il s’est rendu jusqu’en demi-finale, Shapovalov n’a signé que deux victoires en neuf tournois. Cette disette a ébranlé sa confiance et l’a amené à prendre une pause, lui qui a fait le choix de ne pas prendre part au tournoi de Washington qui a débuté la semaine dernière afin de se changer les idées.

« J’ai passé du temps avec des amis, des proches. J’ai simplement pris congé du tennis, a expliqué Shapovalov. Je suis allé à Niagara Falls, je me suis promené au centre-ville de Toronto, j’ai joué aux arcades, ce genre de choses. Je suis passé d’être un joueur de tennis à être un ado ou un jeune adulte. J’ai complètement arrêté de penser au tennis pendant environ deux semaines. Mais vers la fin, j’avais vraiment hâte de revenir sur les courts, de recommencer à m’entraîner et c’est là que j’ai su qu’il était temps que je m’y remette. Et depuis, je suis vraiment motivé à retrouver mon plus haut niveau. »

Heureusement pour Shapovalov, il a bien choisi son tournoi de retour ; impossible de ne pas se sentir en confiance quand tout à Montréal lui rappelle ses succès fulgurants de 2017.

« Dès la première balle que j’ai frappée ici, je me suis senti à la maison », a-t-il dit. « Je me sens tellement à l’aise. Je suis vraiment excité d’être de retour à Montréal devant cette foule qui, je crois, m’a beaucoup aimé il y a deux ans, en espérant que ce soit toujours le cas. C’est super de revenir ici, surtout alors que je n’ai pas vraiment connu mes deux meilleurs mois. C’est génial d’être de retour dans une ville où tu sens qu’on t’apprécie et que tout le monde est derrière toi, en plus de tous les merveilleux souvenirs que je garde de ce tournoi. »

Une première pour Galarneau

Alexis Galarneau, qui évolue présentement dans les rangs universitaires américains, a connu une journée de rêve samedi malgré une défaite au premier tour des qualifications.

Le Lavallois de 20 ans en était à sa première participation à la Coupe Rogers, un moment qui sera à jamais gravé dans sa mémoire.  

« C’était une très belle expérience, je ne vais jamais oublier ce moment », a-t-il mentionné. « Jouer devant ma famille, mes amis, c’était extraordinaire. J’ai une grosse famille et je les entendais crier dans la foule. Ils sont très bruyants et j’ai beaucoup apprécié leur soutien. » Galarneau, qui a bien fait en juillet sur le circuit Challenger à Gatineau et à Granby, prévoit disputer le Challenger de Vancouver pour compléter sa saison estivale et retourner en Caroline du Nord afin de terminer son dernier semestre à l’Université NC Stade en finances. Et dès janvier, il se replongera dans le circuit Challenger et amorcera officiellement sa carrière chez les pros.
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41810
Date d'inscription : 01/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 20:37

Ah comme ça Nole se la joue détente rire moqueur mais qu'il ne rêve pas l'Us Open il n'y a pas droit cette année rire moqueur

Bon Troicki je crois bien qu'il est proche de la retraite Sad

Et Grigor lui est comme dire le poissard de l'année rire moqueur , tomber sur Grigor au 1er tour c'est la pire que la poisse bounce rire moqueur

Moi pour Rafa je lui souhaite surtout de gagner l'Us Open et le Masters , je prie pour qu'il reste en forme physiquement d'ici là
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41810
Date d'inscription : 01/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 20:41

Tennis ATP, Montréal
Masters 1000 de Montréal : Jo-Wilfried Tsonga battu dès le premier tour

https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Masters-1000-de-montreal-jo-wilfried-tsonga-battu-des-le-premier-tour/1046502

Bénéficiaire d'une wild card pour le Masters 1000 de Montréal, Jo-Wilfried Tsonga n'y sera resté qu'un tour. Le joueur français, classé 60e à l'ATP, a été sèchement battu lundi par l'Allemand Jan-Lennard Struff (6-2, 6-2), 35e joueur mondial.


Le début de match a été équilibré entre les deux hommes avant que Lennard ne prenne finalement deux fois le service de Tsonga (34 ans), à 3-2 puis 5-2 (avec un jeu blanc sur ce dernier), pour s'imposer.

Dans le deuxième set, l'Allemand a pris les commandes d'entrée. Et, après quatre balles de break, il a réussi à prendre à nouveau le service du Français pour mener 3-1. Pas inquiété par la suite, le joueur de 29 ans a finalement assuré sa qualification, en breakant une dernière fois son adversaire.

Au deuxième tour du Masters 1000 de Montréal, Struff affrontera le Géorgien Nikoloz Basilashvili, tête de série n°13, ou le Serbe Dusan Lajovic.


publié le 5 août 2019 à 19h26
mis à jour le 5 août 2019 à 19h41
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41810
Date d'inscription : 01/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 20:42

Tennis ATP, Montréal
Masters 1000 de Montréal : Lucas Pouille sorti d'entrée

https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Masters-1000-de-montreal-lucas-pouille-sorti-d-entree/1046505

Lucas Pouille n'a pas gagné au change. Opposé initialement au Sud-Africain Kevin Anderson (avant que celui-ci ne déclare forfait, blessé au genou), le Français a finalement hérité de Milos Raonic. Pas un cadeau. Devant son public, le Canadien (19e mondial) s'est en effet montré un ton au-dessus pour s'imposer, lundi, lors de ce premier tour du Masters 1000 de Montréal (6-4, 6-4).

Le finaliste de l'édition 2013 (face à Rafael Nadal) a profité d'une double faute adverse pour faire le break au premier set (2-1). Et c'est sur un coup droit gagnant long de ligne qu'il a pris une deuxième fois le service du Nordiste dans la deuxième manche (3-2). Suffisant, à l'aide d'un gros service (16 aces, 4 points perdus seulement sur son premier service) pour l'emporter en deux manches et 1h12 de jeu. En face, devant sa coach Amélie Mauresmo, le n°3 français (battu l'an dernier au 1er tour par Félix Auger-Aliassime) n'a pas eu les armes pour refaire son retard.

Au deuxième tour, Milos Raonic affrontera l'un de ses compatriotes (Auger-Aliassime ou Pospisil, qui s'affrontent mardi). Lucas Pouille s'incline lui d'entrée pour la 9e fois de la saison (comme la semaine passée, à Los Cabos). Il tentera, avant l'US Open, de retrouver un peu de confiance la semaine prochaine du côté de Cincinnati (Ohio).

publié le 5 août 2019 à 19h52
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41810
Date d'inscription : 01/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 20:43

Espérons que Monfils ne va pas subir le même sort bounce

En même le pauvre Pouille il n'a pas été gâté de tomber sur Milos.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 21:07

Les bleus commencent bien rire moqueur rire moqueur


Oui pauvre Lucas, pas facile comme 1er tour ce Milos
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 21:15

Lucas Pouille après sa défaite face à Milos Raonic : « Pas dans le gouffre »
L. A., à Montréal
05 août 2019 à 21h05 
https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Lucas-pouille-apres-sa-defaite-face-a-milos-raonic-pas-dans-le-gouffre/1046517

Éliminé d'entrée à Montréal par Milos Raonic (6-4, 6-4), lundi, Lucas Pouille ne voulait pas s'inquiéter pour la suite, estimant qu'il était tombé sur un Canadien particulièrement solide au service.
 
Lucas Pouille après sa défaite face à Milos Raonic : « Il n'y a pas grand-chose à dire sur mon jeu parce qu'il n'y a pas eu beaucoup de rallyes. Sur ce genre de match, la clé est le retour et le service. Quand lui sert comme ça avec 70 % de premières, c'est très dur. Il est très dur à lire et à retourner donc il a moins de pression sur les jeux de retour et du coup il tente beaucoup. Pendant quatre, cinq jeux il peut manquer la balle et sur un jeu, il arrive à vous mettre beaucoup de pression.

(Sur le fait qu'il a perdu ses deux premiers matches de la saison sur dur) Il faut retourner à l'entraînement, travailler et essayer de faire un maximum de points pour retrouver le rythme. À Los Cabos contre Kokkinakis, c'était très bien au début 6-2, 4-3 et après je me suis pris la tête un peu tout seul avec une décision de l'arbitre où je me suis énervé et où je suis un peu sorti du match. Aujourd'hui (lundi), je perds au premier tour mais ce n'est pas un match que je vais gagner tous les jours. C'est un très bon joueur qui est capable d'aller très loin, voire de gagner ce genre de tournoi. Je n'étais pas favori, donc c'est une défaite mais ça ne me met pas dans le gouffre. »

publié le 5 août 2019 à 21h05
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 21:27

Montréal 2019: Paul croque Schnur
Publié par TennisTemple.com Rédaction, lundi 05/08/2019 20:46
https://fr.tennistemple.com/actu/montr%C3%A9al-2019-paul-croque-schnur-83364

C'est terminé pour Brayden Schnur du côté de Montréal (Dur, Extérieur, Canada) où il vient de s'incliner au premier tour de cette édition 2019 du tournoi. Le Canadien, invité par les organisateurs, s'est en effet incliné face à l'Américain Tommy Paul, issu des phases qualificatives, en deux manches (6/1, 6/2) sur le Banque Nationale.
Au prochain tour, Paul fera face à Fabio Fognini.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 21:45

Coupe Rogers : des terrains sur mesure pour les cogneurs et les gros serveurs
Jean-François Chabot
Publié à 21 h 08
https://ici.radio-canada.ca/sports/1248758/tennis-coupe-rogers-terrains-cogneurs-gros-serveurs-entrevue-richard-quirion

MONTRÉAL - Dans les semaines précédant l’édition 2019 de la Coupe Rogers à Montréal, Tennis Canada a procédé au recouvrement des surfaces des 12 courts extérieurs du complexe du parc Jarry, une opération qui nécessite doigté et savoir-faire.

Richard Quirion est le directeur des opérations pour Tennis Canada. À ce titre, il répond aux demandes particulières des joueurs durant leur séjour à Montréal.

Il supervise aussi, depuis 10 ans, l’entretien et le maintien de la qualité des courts.

Nous avons refait les surfaces, ce que l’on fait chaque année. Mais on a consacré plus de temps sur le central. Nous avons enlevé l’ancienne surface et tout ce qui pouvait causer de mauvais bonds. Pour les autres terrains, on a quand même sablé l’ancienne surface pour que la nouvelle puisse mieux adhérer à l’asphalte qui se trouve en dessous
Richard Quirion, directeur des opérations tennis à Tennis Canada

C’est à la firme Sportsmaster qu’a été confiée la réalisation des travaux. Aux dires de Richard Quirion, la nouvelle surface est un peu plus granuleuse, ce qui permet des rebonds plus hauts et de ralentir le jeu un peu.

Par contre, plusieurs joueurs comme Rafael Nadal, Alexander Zverev, Karen Khachanov et Kei Nishikori ont au contraire parlé d’un central qui leur paraissait plus rapide qu’en 2017.

Quirion croit que cette impression de vitesse et de vivacité de la surface peut découler du passage de l’herbe ou de la terre battue au dur.

Sachez que Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont été consultés dans le processus. Les deux jeunes Canadiens se sont dits ravis par la nouvelle surface.

Ça permet de bien s'installer, de construire le point. Le nouveau jeu se dirige vers ça. Les courts sont moins rapides sur le circuit. C'est mieux pour les joueurs, le spectacle, les échanges et le niveau de jeu.
Félix Auger-Aliassime

Des coûts importants
Toute l’opération, y compris l’attention supplémentaire accordée au central du stade IGA, se chiffre à environ 150 000 $.

Les courts secondaires représentent un montant d’environ 12 000 $ chacun. Le central étant nettement plus vaste avec 8 m (27 pi) de dégagement derrière les lignes de fond, il nécessite à lui seul un investissement supérieur.

Rien n’est fait au hasard. Un système de mesure établi par la Fédération internationale de tennis (ITF) appelé Court Pace Rating (CPR) permet de décerner une cote à chacun des courts.

Cela n’a pas été fait cette année. Mais habituellement, les gens de l’ITF viennent avec des machines qui prennent des mesures précises et donnent un classement selon l’une des catégories suivantes : lent, lent-moyen, moyen, moyen-rapide ou rapide.

Habituellement, on vise le niveau moyen parce que l’on trouve que c’est un juste milieu et nos joueurs aussi. Ça donne aussi un bon spectacle, tout en offrant une belle continuité pour les joueurs qui alignent trois tournois sur des surfaces semblables – Washington, Montréal et Cincinnati – avant les Internationaux des États-Unis.
Richard Quirion

Le produit appliqué par-dessus les 10 cm d’asphalte est composé d’un mélange d’acrylique, de sable ou autre abrasif, dans différentes proportions, selon le degré d’adhérence ou de souplesse recherché.

«  Les gens qui l’appliquent ont développé des recettes en laboratoire, explique Richard Quirion. Ils savent ainsi quoi mettre dans les barils d’acrylique pour obtenir le résultat voulu. C’est un peu quand même un jeu d’essais-erreurs. On va faire une application sur un terrain pour constater le résultat et adapter le mélange. »

L’approbation des entraîneurs du programme d’excellence de Tennis Canada est requise avant que l’on procède pour recouvrir l’ensemble des terrains.

Dans les conditions idéales, le produit est appliqué quand la météo est au beau fixe. Malgré tout, il peut arriver que, durant une nuit plus fraîche, des bulles se forment. Il faut alors simplement les crever à l’aide d’une aiguille pour corriger le défaut.

C’est aussi pour cette raison que l’on attend une date le plus près possible du tournoi pour obtenir une qualité et une couleur optimales.

Richard Quirion est d’avis que les grands serveurs et les bons cogneurs seront avantagés par ces surfaces toutes neuves. Rafael Nadal va beaucoup s’amuser avec les effets qu’il donne à la balle sur son service brossé, selon lui. Ses adversaires devront composer avec des rebonds très vifs qui monteront souvent au-dessus des épaules.

Il se permet quand même un petit parti pris.

« J’aurai le sentiment d’un travail bien fait si un Canadien gagne le tournoi. C’est sûr que c’est l’objectif. Ce serait un rêve si notre Québécois, Félix, gagne le tournoi. C’est un rêve que l’on chérit depuis longtemps à Tennis Canada. Je pourrais alors dire mission accomplie  », a-t-il conclu, sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 22:00

Nadal dans le coin d’Auger-Aliassime
JEAN-FRANÇOIS CHAUMONT  
Dimanche, 4 août 2019 21:21
MISE À JOUR Dimanche, 4 août 2019 21:21
https://www.journaldemontreal.com/2019/08/04/nadal-dans-le-coin-dauger-aliassime

À l’été 2005, Rafael Nadal n’avait que 19 ans. Il débarquait à Montréal avec une confiance débordante, gagnant de quatre tournois d’importance, ceux de Monte-Carlo, Madrid, Rome et Roland-Garros. Il se préparait déjà à devenir le roi de la terre battue.

À sa première présence en sol montréalais, Nadal a détruit un préjugé contre lui en remportant la Coupe Rogers. Il n’était donc pas uniquement le joueur d’une seule surface.

Nadal a maintenant 33 ans. Il est l’une des légendes vivantes de son sport avec 18 titres du Grand Chelem, seulement deux de moins que Roger Federer et deux de plus que Novak Djokovic.

Malgré les années, l’Espagnol a gardé sa même passion et son sourire de gamin. À la veille de l’ouverture de la Coupe Rogers, il a fait un retour dans le passé pour parler de l’édition de 2005 à Montréal.

« Je ne sais pas quel impact ce tournoi a eu sur ma carrière, pour être honnête avec vous. Mais c’était ma première grosse victoire sur une surface dure. À cette époque, ça représentait beaucoup pour moi. J’avais battu Andre (Agassi) en finale. »

« J’ai toujours un bon sentiment quand je reviens à Montréal, a-t-il poursuivi. J’ai hâte encore une fois à ce tournoi. Je joue d’une façon différente aujourd’hui pour mieux préserver mon corps. Parfois, ça reste difficile. J’ai 33 ans, je n’ai plus 25 ans. »


Une étoile en devenir

Nadal a aussi glissé quelques mots au sujet de Félix Auger-Aliassime. Si le Majorquain a le statut de première tête de série à ce tournoi, il est également conscient qu’un jeune homme de 18 ans se retrouvera au centre de l’attention.

Auger-Aliassime n’a pas gagné quatre tournois importants avant de se présenter à Montréal comme l’avait fait Nadal en 2005, mais il a connu une progression fulgurante au classement de l’ATP. Il est passé du 133e rang mondial au mois d’août 2018 au 22e rang à la dernière parution du classement.

« Oui, Félix peut devenir l’une des prochaines grandes étoiles, a prédit Nadal. Je l’aime beaucoup, j’aime aussi son caractère. Il est un jeune très bien éduqué. Il est une bonne personne et il a une passion pour son sport. Il est exactement le type de joueur que j’aimerais voir réussir, je souhaiterais le voir un jour au sommet. Je crois qu’il le mériterait. Je pense aussi qu’il y arrivera. »

Nadal n’est pas le premier à sortir le violon en décrivant le potentiel du jeune montréalais qui fêtera ses 19 ans le 8 août prochain. L’Espagnol ajoute sa voix à celle de plusieurs collègues sur le circuit de l’ATP.

Un mauvais souvenir

Gagnant de l’édition de 2018 à Toronto, Nadal avait perdu au troisième tour à sa dernière visite sur le site du Parc Jarry. Denis Shapovalov avait surpris la planète tennis en triomphant de l’Espagnol en trois manches.

« C’était un très bon match, s’est remémoré Nadal. J’avais manqué plusieurs bonnes chances. Je n’ai pas une bonne mémoire, mais je jouais pour le premier rang mondial à cette époque. Denis avait bien joué. Il était déterminé et il se servait de l’énergie de la foule. J’avais bousillé des occasions de gagner. Mais c’est ça. C’est un match dans ma carrière, c’était une défaite comme plusieurs autres. »

Deux ans plus tard, Nadal ne croisera pas sur son chemin Shapovalov à moins d’une finale entre les deux joueurs. C’est la même histoire pour Auger-Aliassime qui se retrouve également dans l’autre portion du tableau
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 22:19

Plus que trois joueurs
JEAN-FRANÇOIS CHAUMONT  
Dimanche, 4 août 2019 21:32
MISE À JOUR Dimanche, 4 août 2019 21:32
https://www.journaldemontreal.com/2019/08/04/plus-que-trois-joueurs

Avec les retraits de Novak Djokovic et Roger Federer, il y a un seul des trois ténors à la Coupe Rogers. Rafael Nadal a honoré Montréal de sa présence comme il l’a toujours fait depuis 2005.

En conférence de presse, le deuxième joueur au monde a esquissé un sourire quand un collègue lui a demandé s’il ressentait une pression additionnelle à l’idée de participer à un tournoi sans Djokovic et Federer.

« Non, je ne ressens pas plus d’attention, a-t-il répliqué. J’ai une tonne d’expérience sur le circuit. Quand j’arrive à un tournoi, je travaille sur mon jeu et je ne me soucie pas des présences ou non de Roger et Novak. »

« Le tennis est plus que trois joueurs, a-t-il poursuivi. Il y a plusieurs très bons joueurs. Et même si Djokovic et Federer participaient à ce tournoi, je les affronterais uniquement en demi-finales ou en finale. J’ai besoin de gagner plusieurs matchs avant de penser à eux. »

Si le tennis est plus que trois joueurs, les chiffres pensent parfois le contraire. Depuis Wimbledon en 2003, Federer (20), Nadal (18) et Djokovic (16) ont remporté 54 des 65 derniers tournois du Grand Chelem.

Une époque différente

À 33 ans, Nadal sait qu’il a maintenant moins d’années devant que derrière lui sur le circuit de l’ATP. Il a établi une comparaison intéressante entre ses débuts et maintenant.

« Quand j’étais plus jeune, j’avais plus d’énergie pour faire des choses, a-t-il noté. Mais il n’y avait pas les réseaux sociaux et il y avait moins d’occasions de regarder des matchs sur un portable. Il y avait plus de contacts entre les joueurs. Quand tu arrivais dans un nouveau pays, tu parlais avec tes collègues sur le circuit pour savoir quoi faire. Je préférais cette époque. Nous vivons maintenant dans un monde où les réseaux sociaux ont une grande importance, les communications sont plus virtuelles. Le monde change. »

« Sur une note personnelle, je comprends mieux comment avoir du plaisir entre les tournois. Avant je retournais pratiquement toujours à la maison après une élimination. Aujourd’hui, je le fais encore quand les tournois se déroulent en Europe. Mais si ça se passe en Amérique du Nord pour quelques semaines, je resterai sur place. Il y a 15 ans, je n’aurais jamais fait ça. »

S’il devait tomber rapidement à la Coupe Rogers, Nadal pourrait déambuler dans les rues de Montréal avant de mettre le cap sur Cincinnati.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 22:32

UN AUTRE GENRE DE BATAILLE POUR ANDY MURRAY
LUNDI, 5 AOÛT
https://www.couperogers.com/fr/news/un-autre-genre-de-bataille-pour-andy-murray/

Au cours de sa carrière, Andy Murray a disputé plusieurs bonnes batailles sur les courts.

On n’a qu’à penser à son duel épique de plus de cinq heures contre l’Argentin Juan Martin del Potro en demi-finale de la Coupe Davis en 2016, ou au titre qu’il a décroché à Wimbledon en 2012 face au Serbe Novak Djokovic après une lutte de 4 h 54, une des plus longues finales de l’histoire du sport.

Mais depuis quelques années, ce sont les blessures qui lui livrent un combat sans merci.

En janvier dernier, l’Écossais avait créé une onde de choc dans le milieu du tennis en annonçant, lors d’une conférence de presse haute en émotions, qu’il comptait accrocher sa raquette après le tournoi de Wimbledon 2019 — si ce n’était pas plus tôt — en raison de ses douleurs à la hanche qui persistaient depuis juin 2016.

Heureusement pour lui – et pour nous – il a finalement été en mesure de reprendre l’entraînement à la suite de son opération et de retrouver un niveau de compétition assez élevé pour amorcer son retour en double au tournoi de Queen’s en juin, tournoi qu’il a d’ailleurs remporté avec l’Espagnol Feliciano Lopez.

Questionné dimanche à savoir s’il avait fait un travail d’introspection ou appris des choses sur lui-même au cours de ces longues périodes loin des courts, Murray a dû d’abord prendre une pause pour bien réfléchir à sa réponse.

« Je ne sais pas si j’ai vraiment appris de nouvelles choses sur moi, mais si je réussis à revenir à du jeu de haut calibre en simple, ç’aura été une des choses les plus difficiles que j’aurai faites dans ma vie », a-t-il dit. « Les dernières années ont été extrêmement ardues et il y a eu des moments où j’ai voulu tout arrêter. Les gens autour de moi m’ont poussé à continuer, mais en fin de compte, c’est toi qui dois vraiment vouloir passer à travers tout cet entraînement et toute cette rééducation. Je pense avoir toujours persévéré et travaillé fort sur le terrain depuis le début de ma carrière, mais là c’est vraiment un autre genre de bataille que j’ai dû livrer à l’extérieur du court. J’ai été assez chanceux dans la vie, j’ai eu une belle enfance. C’est la première fois où j’ai eu à me battre pour le tennis, alors j’imagine qu’on peut considérer cela comme un apprentissage. »

« En plus de cela, si je n’arrive plus à jouer au tennis, je serai tout aussi heureux. J’ai toujours cru que le tennis était ce qu’il y avait de plus important pour moi parce que ça fait partie de ma vie depuis tellement longtemps. Mais récemment, quand je me suis débarrassé de mes douleurs à la hanche et que je n’avais pas encore repris la compétition, que je ne frappais pas de balles, j’adorais ça. Je ne suis donc pas inquiet de ce qui arriverait si j’arrêtais de jouer dans trois mois ou dans un an. Je sais que je serai heureux et que j’aurai une belle vie, une chose qui m’inquiétait il y a environ un an et demi. »

Un retour en simple imminent

La semaine dernière, Murray avait révélé en entrevue que dans un monde idéal, il reprendrait la compétition en simple au tournoi de Cincinnati, la semaine suivant la Coupe Rogers. Il a cependant tenu à rectifier le tir dimanche à Montréal.

« Je ne suis pas pressé », a-t-il rappelé. « Ça se passe bien à l’entraînement, mon équipe et moi avons établi une stratégie pour que je progresse à un rythme adéquat, sans presse, mais aussi sans que ça soit trop long pour que ça ne devienne pas frustrant. Je dispute des matchs compétitifs en double et je m’entraîne avec certains des meilleurs joueurs, ce qui fait que je peux vraiment savoir où en est mon jeu. » « Quand je serai prêt, je me lancerai. Et cette semaine, je ne l’étais tout simplement pas assez. Même si mon équipe trouvait que je paraissais bien sur le terrain, je n’étais pas convaincu. Mais c’est correct puisque je n’ai pas besoin de jouer en ce moment. Ce serait génial, mais ce n’est pas nécessaire. Je me sens bien et tout se passe à merveille. »
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 22:45

Montréal 2019: Basilashvili au deuxième tour
Publié par TennisTemple.com Rédaction, lundi 05/08/2019 22:36
https://fr.tennistemple.com/actu/montr%C3%A9al-2019-basilashvili-au-deuxi%C3%A8me-tour-83369

Nikoloz Basilashvili vient d'obtenir difficilement son ticket pour le deuxième tour sur les courts de Montréal. Le Géorgien, tête de série n°13, a disposé sur le score de 3/6, 6/4, 6/4 du Serbe Dusan Lajovic sur les courts de l'Uniprix Stadium.
Au prochain tour, il affrontera Jan-Lennard Struff.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 22:47

Montréal 2019: Wawrinka écarte Dimitrov
Publié par TennisTemple.com Rédaction, lundi 05/08/2019 22:41
https://fr.tennistemple.com/actu/montr%C3%A9al-2019-wawrinka-%C3%A9carte-dimitrov-83370

Stan Wawrinka vient de se qualifier pour le deuxième tour à Montréal (Dur, Extérieur, Canada). Il a pour cela pris le meilleur sur le Bulgare Grigor Dimitrov en deux manches (6/4, 6/4).
Au tour suivant, il affrontera Karen Khachanov.


Au vue de ce début de saison, sans surprise c'est Stan qui passe
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 22:50

UN BON DÉFI DÈS LE 1ER TOUR POUR DENIS SHAPOVALOV
LUNDI, 5 AOÛT
https://www.couperogers.com/fr/news/un-bon-defi-des-le-1er-tour-pour-denis-shapovalov/

Denis Shapovalov est fébrile, impatient, survolté.

Il foulera le Court Central du Stade IGA pour la première fois ce soir depuis son épique parcours jusqu’en demi-finales de la Coupe Rogers de 2017, tournoi qui avait propulsé le jeune Canadien au statut de vedette internationale et officiellement lancé sa carrière chez les professionnels.

« Ce tournoi est extrêmement important pour moi, avait-il déclaré à la presse samedi. Ma carrière a débuté ici alors ça veut dire beaucoup pour moi d’être de retour. Je ressens l’amour des fans, l’amour de la ville. J’ai très hâte d’amorcer ma semaine. »

L’athlète de 20 ans et 32e raquette mondiale débutera sa Coupe Rogers 2019 contre un adversaire redoutable, le Français Pierre-Hugues Herbert, qui ne figure que huit rangs plus bas que le Canadien au classement de l’ATP.

« C’est vrai que ça va être un gros match », a déclaré Louis Borfiga, lundi, lui qui est responsable du développement de l’élite chez Tennis Canada. « Herbert joue bien cette année donc ce ne sera pas un tour facile pour Denis. Mais comme il joue à la maison, on peut espérer que ça va bien se passer. »

D’après Borfiga, les exploits de Shapovalov en 2017 sont maintenant choses du passé et il a mis ça derrière lui. Il est maintenant temps de se concentrer sur l’édition 2019, qui sera le premier tournoi disputé par Shapovalov depuis Wimbledon, lui qui a avoué avoir eu besoin de s’arrêter quelques semaines afin de prendre du repos et de se recentrer avant de s’amener à Montréal.

« Parfois, ça peut arriver », a commenté Borfiga par rapport à cette décision de Shapovalov, qui l’a fait rater notamment le tournoi de Washington la semaine dernière. « Il a eu besoin de ce temps de repos parce qu’il avait beaucoup joué depuis un an et demi, et c’est assez compréhensible. Il est encore très jeune donc il faut une adaptation, un nouveau rythme. Il avait peut-être besoin de faire une pause pour retrouver un peu d’énergie. »

Il s’agira d’un troisième duel entre les deux joueurs lundi soir – et seulement un deuxième sur le circuit de l’ATP –, le Français de 28 ans ayant remporté leur plus récent affrontement en quarts de finale du tournoi de Montpellier au mois de février dernier sur surface dure.

« Les forces de Denis, c’est surtout sa qualité de jouer très vite, de faire des coups surprenants, a évoqué Borfiga. Je pense qu’il peut dominer l’échange, ceci étant dit Herbert va tenter de brouiller les cartes en montant beaucoup à la volée. Denis devra donc être très vigilent, notamment au niveau des passings.

« En montant beaucoup à la volée, Herbert ne donne donc pas beaucoup de rythme à un match, ce qui est toujours difficile pour un adversaire parce qu’il n’a pas le temps de bien s’adapter. Et dans un premier tour c’est souvent délicat parce qu’on a envie de taper beaucoup de balles, ce qu’Herbert ne fait pas. Ce ne sera pas évident. »
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 23:27

Montréal: Mannarino l'emporte sur Kukushkin
Publié par TennisTemple.com Rédaction, lundi 05/08/2019 23:23
https://fr.tennistemple.com/actu/montr%C3%A9al-mannarino-lemporte-sur-kukushkin-83371

Adrian Mannarino vient de se qualifier pour le deuxième tour à Montréal (Dur, Extérieur, Canada). Il a en effet disposé de Mikhail Kukushkin en deux manches (6/4, 6/4).
Au prochain tour, Mannarino se confrontera au gagnant de l'opposition entre Borna Coric et Peter Gojowczyk.


Mannarino sauve l'honneur des bleus rire moqueur rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 133707
Date d'inscription : 05/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 0:00

Montréal 2019: Bautista Agut croque Tomic
Publié par TennisTemple.com Rédaction, lundi 05/08/2019 23:53
https://fr.tennistemple.com/actu/montr%C3%A9al-2019-bautista-agut-croque-tomic-83373

Roberto Bautista Agut s'est adjugé son ticket pour le deuxième tour de la Coupe Rogers 2019, il y a quelques secondes. Opposé à l'Australien Bernard Tomic, passé par les qualifications, sur le Court 9, l'Espagnol l'a emporté en deux sets (6/3, 6/2).
Au prochain tour, Bautista Agut se mesurera au vainqueur de l'opposition entre Marco Cecchinato et Diego Schwartzman.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63675
Date d'inscription : 02/12/2011

ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 3:01

Auger-Aliassime a gagné en constance, estime Raonic - RDS.CA
http://www.rds.ca/tennis/auger-aliassime-a-gagne-en-constance-estime-raonic-1.6883834?localLinksEnabled=false
Maxime Desroches
lundi, 5 août 2019. 19:10  

La victoire en deux manches obtenue lundi par Milos Raonic face au 30e joueur mondial Lucas Pouille a donné le ton à la semaine des Canadiens à la Coupe Rogers.

Plus important encore pour le principal intéressé : elle permettait à Raonic de commencer un de ses tournois préférés sur de bonnes sensations, lui qui n’avait pas réussi à décrocher une victoire à Montréal depuis qu’il y a atteint la finale il y a six ans.
Bien entendu, un match de premier tour dans un Masters 1000 est loin d’être une formalité pour une 17e tête de série. Mais le rendez-vous avec Pouille posait un piège particulièrement délicat. Le Français disposait de l’avantage psychologique d’avoir défait le Canadien lors de leur précédent duel, en janvier. Et pas n’importe où : sur la grande scène, en quarts de finale des Internationaux d’Australie.
Ajoutez à cela que Raonic avoir reconnu s’être senti à plat et à bout de ressources à son dernier match, jeudi dernier face à Peter Gojowczyk (défaite de 6-4, 6-4) en ronde des 16 à Washington, et il y avait lieu de se demander si le puissant serveur allait fouler le court du stade IGA dans des conditions optimales.
Cet élément de doute quant à ses capacités physiques, Raonic l’avait aussi soulevé après qu’il se soit fait renverser en cinq manches par Guido Pella, en huitièmes de finale de Wimbledon, il y un mois. Le Canadien de 28 ans avait alors qualifié sa condition physique d’« inacceptable ».
Tout compte fait, il s’est probablement rassuré avec le 6-4, 6-4 qu’il a infligé à Pouille, au cours duquel il a mitraillé son adversaire de 16 as, en plus de ne lui concéder aucune balle de bris. Le joueur originaire de Thornhill en Ontario s’est ainsi offert une journée de congé, dans l’attente de son adversaire au deuxième tour.
« L’important est de trouver le moyen de gagner le match », a opiné Raonic après sa victoire acquise en 1 heure et 12 minutes.
« Je pense que j’ai bien joué, c’est toujours un bonus. Je suis content de mon jeu aujourd’hui, j’ai osé et j’ai réussi à faire ce que je voulais. Je savais que le match serait difficile. J’ai réussi à maîtriser le jeu et à m’imposer. Je suis content d’avoir bien démarré, d’avoir bien lancé la machine. »
« J’ai essayé de ne pas avoir trop d’attentes. Avec mes antécédents cette année, j’ai été très déçu. Je prends les choses match par match. Je suis content de mes sensations sur le court cette année. Je suis content de me sentir bien après le match. J’espère que ça va durer. »
Spectateur privilégié des progrès d’Auger-Aliassime
Parions qu’une partie du mardi de congé de Raonic servira à observer la rencontre opposant ses deux compatriotes Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil sur le court central, en après-midi.
Dans un scénario rappelant drôlement celui du tournoi d’Indian Wells de 2018, Auger-Aliassime et Pospisil en découdront afin de déterminer lequel des deux aura le droit de se mesurer à Raonic mercredi, au deuxième tour.
Cette semaine, c’est le forfait de Kevin Anderson qui aura été la cause directe de la tenue de ces deux duels canadiens consécutifs. Car à la base, c’était un match de premier tour face à Taylor Fritz qui était programmé pour Raonic, dans une autre section du tableau.
« Quand j’ai débuté sur le circuit, c’était rare (que des Canadiens se croisaient dans le tableau). J’ai joué contre Vasek ici en demi-finale (en 2013). Mais maintenant, nous sommes six sur le circuit, et cette semaine, nous sommes tous les six dans le tableau principal. Ça devait arriver. C’est bien plus probable qu’autrefois. C’est comme ça. J’aurais préféré que nous soyons mieux répartis. Ils vont jouer le premier tour, on verra qui sortira. C’est dommage que ça arrive justement à ce tournoi, où je joue à la maison. »
En raison de la vague d’enthousiasme entourant les débuts montréalais d’Auger-Aliassime et de la précarité de l’état du poignet gauche de Pospisil, c’est naturellement vers le plus jeune de ses adversaires potentiels que la conversation avec Raonic a bifurqué.
« J’ai eu la chance de côtoyer Félix régulièrement dans la dernière année. On a pratiqué ensemble dans le cadre de la Coupe Davis, avait rappelé Raonic en conférence de presse, samedi.
« Je pense que j’avais frappé avec lui à tous les jours durant la rencontre face aux Pays-Bas. Ça m’avait beaucoup aidé. Depuis le début de son éclosion, je suis présent sur le circuit [Raonic a subi plusieurs blessures durant les saisons 2017 et 2018]. Je l’ai donc vu aller dans plusieurs tournois. Il a progressé et gravi les échelons depuis six ou cinq mois. »
On a fait remarquer au 19e joueur mondial que le jeune tennisman à la progression fulgurante ne semble avoir que des amis sur le circuit ATP, et Raonic a bien voulu émettre sa propre hypothèse à ce sujet.
« Il m’a l’air d’être apprécié de tous. Sa façon de se comporter est une des raisons de ça. Il est un gars à la fois mature et plutôt relax. Les gars (sur le circuit) apprécient ça », a-t-il évalué.
La camaraderie et les franches poignées de main, c’est bien beau. Mais c’est surtout par la solidité de son jeu des cinq ou six derniers mois, à commencer par la tournée sud-américaine de terre battue, qu’Auger-Aliassime s’est mis à être le destinataire des compliments sans cesse renouvelés des autres joueurs professionnels.  
« Je crois que c’est son niveau de constance (qui a le plus aidé à son éclosion), a souligné Raonic. L’an dernier, quand on s’est affronté ou qu’on a joué des sets d’entraînement ensemble, il jouait déjà à un très haut niveau. Mais il y avait souvent un jeu précis (dans un match) durant lequel il pouvait perdre sa concentration et ses repères. Il a rectifié cette situation. Il n’a pratiquement plus de ces moments d’égarement, et quand ils se produisent, il arrive à minimiser leur durée et à s’en sortir. Et puis physiquement, il a beaucoup maturé. »
En attendant de connaître qui d’Auger-Aliassime ou Pospisil se battra avec lui pour l’appui de la foule montréalaise au deuxième tour, Raonic s’encourage de son début de semaine.
 « La saison a été difficile. Il y a eu quelques ratés ici ou là. (...) J’essaie encore d’aller jusqu’au bout d’un tournoi sans être blessé. C’est déjà bien difficile à vivre. Mais c’est comme ça. J’essaie d’être le mieux préparé possible. Je donne tout et j’essaie de progresser chaque semaine si possible. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: ATP MONTREAL 2019   ATP MONTREAL 2019 - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
ATP MONTREAL 2019
Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES TOURNOIS ATP WORLD TOUR MASTERS 1000 :: SAISON 2019-
Sauter vers: