UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
tipou

tipou

Messages : 124821
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Lun 8 Oct 2012 - 12:53

Rappel du premier message :



montre22: http://www.horlogeparlante.com/heure-melbourne-australie-HEUREfrance2158177.html

Du 14 au 26 Janvier 2013
Qualifications : du 9 au 12 janvier 2013


Nom : Australian Open
Catégorie : Grand Chelem

Lieu : Melbourne, Australie
Surface : Dur Extérieur
Prize Money : A$ 11,806,550

Site Officiel :  http://www.australianopen.com/en_AU/index.html
Tableau 2012 pour rappel : http://www.atpworldtour.com/Share/Event-Draws.aspx?e=580&y=2012

LE TENANT DU TITRE EST NOVAK DJOKOVIC



Le vainqueur :  2000 points
Le F :  1200 points
Le DF : 720 points
Le QF : 360 points
R16 : 180 points
R32 : 90 points
R64 : 45 points
R128 : 10 points
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Destinée
Admin


Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Jeu 24 Jan 2013 - 18:46

Murray-Federer, l’explication tant attendue
Par Bastien Rambert le 24 janvier, 2013

http://www.servicegagnant.net/2013/01/24/murray-federer-lexplication-tant-attendue/

Fort d’un Grand Chelem dans la besace et d’un parcours jusque-là sans accroc à Melbourne, Andy Murray est fin prêt pour défier Roger Federer vendredi en demi-finale de l’Open d’Australie. Mais le défi s’annonce de taille pour le Britannique face à celui qui, impressionnant depuis le début du tournoi, disputera sa dixième demi-finale consécutive aux antipodes.

Entre Andy Murray et l’Open d’Australie, ce n’est pas la folle histoire d’amour. Certes, le Britannique a déjà disputé deux finales en 2010 et 2011 sur la Rod Laver Arena, mais à chaque fois, il est reparti avec une défaite en trois sets dans les bagages. L’an passé, l’actuel numéro trois mondial avait tout donné contre Novak Djokovic, mais c’est bien le Serbe qui avait eu le dernier mot 7-5 au cinquième set. Murray a donc à cœur de montrer au public de Melbourne qu’il est capable de s’emparer de la couronne australienne. Et cela tombe bien : il va avoir l’occasion de le prouver dès vendredi contre Roger Federer en demi-finale.

Ce 20e affrontement (Murray mène dix victoires à neuf) entre les deux hommes promet beaucoup. Car toute la planète tennis attend « la belle » entre le Suisse et le natif de Dunblane lors d’un grand rendez-vous. L’an passé, Federer avait en effet douché les rêves d’Andy Murray en finale de Wimbledon (4-6, 7-5, 6-3, 6-4), avant que ce dernier ne prenne une incroyable revanche en finale des Jeux Olympiques de Londres, en infligeant un cinglant 6-2, 6-1, 6-4 à un Federer complètement dépassé par la volonté et la justesse technique de son adversaire. Certes, les deux hommes se sont déjà retrouvés à deux reprises depuis la démonstration de l’Écossais lors de l’épreuve olympique, Murray domptant Federer en demi-finale du Masters 1000 de Shanghai avant que l’helvète ne mette au pas son rival britannique en demi-finale du Masters. Mais ce qui compte vraiment dans une rivalité est de battre l’adversaire dans un match au couteau, où l’enjeu est de taille. Et le moins que l’on puisse dire est que tout est réuni pour que l’affrontement de vendredi soit épique, car l’enjeu sera de taille : défier le double tenant du titre, Novak Djokovic, en finale du premier Grand Chelem de la saison.

La bataille des métronomes

Toute la Rod Laver Arena s’apprête donc à vibrer devant les coups de raquette des deux poursuivants de Djokovic au classement mondial. Sur le papier, Federer part favori, fort de son expérience évidemment incroyable des grands rendez-vous (dixième demi-finale de suite ici à Melbourne ! ) et de son parcours aux antipodes, qui lui a permis de se tester dans un premier temps face à la jeune garde (Tomic puis Raonic) avant de monter en régime contre un Jo-Wilfried Tsonga agressif, qui lui a tout de même pris deux sets en quarts. Le natif de Bâle est donc rôdé pour prendre à la gorge Murray, mais il ne faut pas ranger le Britannique dans la case du simple outsider pour autant. Car depuis son titre à l’US Open en septembre dernier, « Muzzard » est un autre homme, plus serein et sûr de son tennis. A 25 ans, le troisième joueur mondial veut garnir son armoire à trophées avec d’autres Grand Chelem. L’affrontement contre Federer vendredi est donc idéal pour lui, car il voudra montrer à la planète tennis qu’il est capable d’associer le geste à la parole. Et son parcours irréprochable jusque-là (aucun set perdu) lui permet d’arriver frais et confiant sur le court pour y défier Federer.

Mais au contraire de Federer, Murray n’a pas pu se « faire la main » lors de ses cinq premiers matchs à Melbourne. Gilles Simon, handicapé par une douleur persistance aux cervicales, a fait de la figuration contre le Britannique en huitième de finale, alors que Jérémy Chardy s’est montré beaucoup trop timoré au tour suivant. Le numéro trois mondial va donc devoir faire parler ses qualités de métronome d’entrée contre Federer, car le Suisse, toujours aussi serein, a envoyé un message à la concurrence lors de son cinquième set géré d’une main de maître face à Tsonga. Le Bâlois, en quête d’un cinquième titre aux antipodes (il rejoindrait Roy Emerson dans la légende), attend son vis-à-vis écossais de pied ferme. Melbourne Park s’embrase, les deux joueurs ont hâte d’en découdre et Novak Djokovic savoure … le fait d’être simple spectateur de cette explication tant attendue.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 57544
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 5:18

allez! je dis victoire de Murray Very Happy 1968sauter 1968sauter
Revenir en haut Aller en bas
tipou

tipou

Messages : 124821
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 11:54

Very Happy happy1 Andyyyy
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 15:00

Andy Murray élimine Roger Federer et rejoint Novak Djokovic en finale
Publié le 25/01/2013 à 13:02, mis à jour le 25/01/2013 à 14:16

http://www.eurosport.fr/tennis/open-d-australie/2013/andy-murray-elimine-roger-federer-et-rejoint-novak-djokovic-en-finale_sto3591840/story.shtml

Roger Federer a tout fait pour retarder l'échéance, mais Andy Murray a fini par s'imposer en cinq sets face au Suisse. Il affrontera Djokovic en finale.

Andy Murray a définitivement grandi. Dans la foulée de sa première victoire en Grand Chelem en septembre dernier à l’US Open, le Britannique s’est qualifié vendredi pour sa troisième finale de Grand Chelem consécutive en prenant le dessus sur Roger Federer en cinq sets. Tennistiquement, physiquement et mentalement, il est plus fort qu’il ne l’a jamais été. Il était trop fort, en tout cas, pour Federer. Le Suisse, opportuniste, a longtemps retardé l’échéance, mais il a fini par céder. En toute logique. Le combat a été long, âpre, souvent palpitant. Mais son issue a toujours semblé inéluctable : Murray était au-dessus de Federer vendredi. Le plus fort a gagné.

Le Britannique aurait pu gagner ce match en trois sets. Il aurait dû le gagner en quatre. Mais il avait suffisamment de réserves physiques et de force mentale pour ne pas le perdre en cinq. D’entrée de jeu, il s’est montré le plus entreprenant et le plus agressif. Une constante pendant quatre heures. Globalement, Federer a subi le jeu de façon quasi permanente. Il a, aussi, eu un mal de chien à mettre Murray en difficulté sur son service, domaine dans lequel l’Ecossais a été exceptionnel. Il n’a obtenu qu’une petite balle de break en plus de trois sets. Il lui a fallu attendre le quatrième set pour prendre, enfin, la mise en jeu de son adversaire. Murray, dans ce secteur du jeu, a été nettement supérieur.

Troisième finale en quatre ans

Si ce match s’est prolongé jusque dans une cinquième manche toujours aléatoire, c’est parce que Federer reste un incroyable prédateur. Chaque fois que Murray a entrouvert la porte, il s’est engouffré. Ce fut vrai dans le tie-break du deuxième set et, plus encore, à la fin de la quatrième manche. Murray pensait avoir fait le plus dur en breakant dans le 11e jeu. Mais à l’heure de conclure la rencontre sur son service à 6-5, il est passé au travers. Dans la foulée, Federer a sorti un tie-break parfait pour recoller à deux sets partout. Son sixième jeu décisif dans cet Open d’Australie et le sixième qu’il remportait. Mais c’est précisément là que Murray a prouvé qu’il était devenu un authentique champion.

Il a abordé le cinquième set comme si de rien n’était. Sûr de sa force, conscient de sa supériorité, il a repris son travail de sape. Federer a alors donné le sentiment d’accuser le coup physiquement. Breaké d’entrée, mené 3-0 en à peine plus de dix minutes, il n’a jamais pu revenir, Murray se permettant même le luxe de plier le match sur un sixième et dernier break. Pour la troisième fois en quatre ans, l'Ecossais se retrouve donc en finale à Melbourne. Il a perdu les deux premières. Il a aussi perdu ces deux dernières années en Australie face à Novak Djokovic, l’homme qu’il retrouvera dimanche en finale. Mais Murray, ça n’aura échappé à personne, n’est plus le même qu’il y a un an. Il est des leurs désormais. Federer peut en témoigner.

Eurosport - Laurent VERGNE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 15:02

Open d'Australie > Murray : "Toujours dur contre Federer !"
Par Rémi Cap-Vert, vendredi 25 janvier 2013 à 13:50

http://www.welovetennis.fr/open-australie/61407-murray-toujours-dur-contre-federer

Réaction d'Andy Murray au micro de Jim Courier, sur le court, après sa victoire sur Federer et sa qualification pour la finale.

"C'est toujours dur contre Roger, il a toujours pratiqué son meilleur tennis tout au long de sa carrière. Quand j'ai servi pour le match, je n'ai pas très bien servi et lui a fait quelques coups géniaux. J'étais forcément nerveux, mais il a joué quelques coups incroyables, franchement. Il a fallu me battre, mais je me suis accroché. Et, au final, je trouve que j'ai vraiment très, très bien joué. Mes victoires à l'US Open et aux JO m'ont aidé, c'est sûr. Quand vous allez au bout des grands tournois, ça change."

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 15:03

Dommage qu'il a dû aller dans un 5ème set et rester 4h00 su le court alors que Djoko a eu une demie facile et aura un jour de plus de récupération mais bon heureusement ses matchs d'avant ont été faciles. Je dois avouer que je trouve Andy très fort et même je dirais qu'il a encore une marge de progression, je pense que désormais c'est lui et Djoko qui vont dominer le tennis, Rafa va avoir beaucoup de mal je pense car il a toujours la menace que ses genoux lâchent. Rafa va sûrement gagner encore quelques GC mais je doute qu'il domine à nouveau le tennis....c'est tristounet mais c'est comme ça, j'espère me tromper Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 16:40

Open d'Australie > Federer : "Andy a fait du bon boulot !"
Par Rémi Cap-Vert, vendredi 25 janvier 2013 à 16:07

http://www.welovetennis.fr/open-australie/61424-federer-andy-a-fait-du-bon-boulot

Roger Federer a perdu face à Novak Djokovic en demi-finale de l'Open d'Australie. En conférence de presse, le Suisse estime avoir fait un bon match, mais également avoir été battu par un joueur un petit peu au-dessus.

Le début du cinquième a fait la différence ?
Dans un match de quatre heures, je ne sais pas si on peut dire que le début du cinquième set a été la clef. Je pense qu'il s'est surtout procuré plus de chances que moi. J'ai eu du mal à lire son service comme je le fais d'habitude. Il a commencé à très, très bien servir et il a très bien joué dans la cinquième manche. Il a joué de manière un peu plus agressive et s'est créé plus d'occasions. Il a fait la différence dans le premier jeu du set, il m'a ensuite breaké... Ce n'était pas le début que j'espérais, parce que je me sentais bien après avoir gagné le quatrième.

Tu as tout le temps été derrière...
Oui, j'ai été derrière au score depuis le début. C'était plus une poursuite qu'autre chose. J'ai été capable de le passer quelques fois. Mais c'était un match difficile. J'ai eu quelques possibilités, mais, de toute façon, quand vous perdez un match en cinq sets, vous avez forcément des regrets. Mais, surtout, comme je l'ai dit, Andy a été un peu meilleur, cette nuit. J'ai mis un peu plus de temps à trouver ma voie et ajuster mon jeu. Il a fait du bon boulot. J'espérais faire un peu mieux, mais je suis, dans l'ensemble, plutôt heureux de mon tournoi. J'ai joué un bon tennis. Je me déplace bien, j'ai été en forme dans les dix sets que j'ai joué, ces deux derniers matches.

Par rapports à vos précédentes rencontres...
C'était un match très ouvert pour les deux joueurs. On a tous les deux bien joué. Mais, de temps en temps, on aurait pu tous les deux jouer un peu mieux. Ca a été un jeu d'échec régulièrement. Sur ce type de courts, vous vous neutralisez en frappant long et fort. Le match contre Tsonga a compté un petit peu, certes. Mais ce n'est pas une excuse pour moi, ce soir, je n'ai pas perdu à cause de ça. Evidemment, j'aurais préféré arriver comme Andy. Mais il m'a battu à la régulière, donc je n'ai pas de regrets.

Et la finale ?
Evidemment, c'est Djokovic qui va être le favori pour la finale, même si Andy l'a battu à l'US Open. Et puis, un jour de repos supplémentaire pour Djokovic, ça va peut-être faire la différence. Mais Andy a aussi un jour de repos. Il a bénéficié d'un parcours très facile jusqu'aux demi-finales. Andy avait d'ailleurs peut-être besoin de notre match avant d'attaquer la finale. Novak est le champion sortant, il a gagné deux fois d'affilée ici. Dans ce tournoi, il fait de très bonnes choses encore, il s'en est sorti face à Stan et il a joué un très bon tennis face à Berdych et Ferrer. Ca va être un match difficile, à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

tipou

Messages : 124821
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 18:11

1968sauter Bravo Andy superr1
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 20:38

Andy Murray: "Toutes ces défaites m'ont aidé"
Publié le 25/01/2013 à 19:08, mis à jour le 25/01/2013 à 19:18

http://www.eurosport.fr/tennis/open-d-australie/2013/andy-murray-toutes-ces-defaites-m-ont-aide_sto3592535/story.shtml

Vainqueur de Federer en demi-finales vendredi, Andy Murray confirme qu'il a bel et bien changé de dimension. Il a su digérer ses douloureux échecs passés.

C'est votre première victoire face à Roger Federer en Grand Chelem. A quel point est-ce satisfaisant?

Andy MURRAY: Evidemment, c'est très satisfaisant. J'ai connu quelques défaites douloureuse contre lui en Grand Chelem. Trois finales… Alors gagner ce match, c'est très satisfaisant. Je suis certain qu'on aura l'occasion de se recroiser en Grand Chelem, donc c'est bien d'avoir remporté ce match.

Le match a duré cinq sets et quatre heures. Cela reflète-t-il vraiment votre domination ce soir?

A.M. : Je ne sais pas si j'ai dominé le match. Je n'ai pas forcément eu ce sentiment. J'ai eu plus de breaks que lui sur la partie c'est vrai. J'ai fait du bon boulot ce soir. J'ai fait ce que je devais faire pour gagner je pense.

Comment avez-vous digéré mentalement la perte du deuxième et surtout du quatrième set, à chaque fois au jeu décisif?

A.M. : C'était dur de perdre ces deux sets. Parce que j'étais en bonne position dans les deux cas. Mais je suis content de la façon dont j'ai répondu. Je pense que j'aurais pu jouer une volée meilleure à 5-5 dans le tie-break du deuxième set. J'étais déçu mais je jouais quand même très bien globalement. Au début du cinquième, j'ai juste pensé à ce que j'avais fait pour me mettre en position de gagner le match. Et j'ai essayé de le refaire.

Avez-vous déjà servi aussi bien dans votre carrier qu'en ce moment?

A.M. : Je ne sais pas. C'est dur pour moi de juger. Ce qui est certain, c'est que je sers très bien. Mais est-ce que j'ai déjà mieux servir? Je n'en sais rien.

Vous n'avez pas manifesté de façon marquée votre joie à la fin du match. Est-ce parce que vous vous dites qu'il reste encore une marche à gravir?

A.M. : Non, pas à cause de ça. C'était un match très long. Ca se termine tard, je suis fatigué. Je ne veux pas gaspiller d'énergie, parce que je vais en avoir besoin dimanche si je veux gagner contre Novak.

Etes-vous confiant quant à vos capacités de récupération?

A.M. : Vous ne savez jamais comment vous allez vous sentir le lendemain. Mais il est très tard. Je vais sûrement être fatigué et courbaturé samedi. Il va falloir que je dorme bien, que je soigne ma récuperation. Je vais faire de mon mieux. Il est probable que je ne sois pas à 100% en finale vu le match que je viens de jouer. Mais ça ne veut pas dire que je ne vais pas récupérer suffisamment pour produire mon meilleur tennis.

Ce sera votre première finale majeure avec un titre en Grand Chelem sous le bras. Est-ce que ça rend les choses plus faciles?

A.M. : Je n'en sais rien. Je vous dirais ça dimanche ! La tâche n'est pas plus facile. Ce ne sera pas plus facile de battre Novak en finale parce que je l'ai battu à New York. C'est le court où il joue le mieux, il est comme chez lui. Mais mentalement, oui, ça m'aidera peut-être d'avoir déjà gagné une grande finale contre lui. Surtout dans les moments importants du match.

Vous paraissez beaucoup plus fort mentalement aujourd'hui…

A.M. : Tous ces matches, à l'US Open ou aux Jeux Olympiques, m'ont beaucoup aidé. Le fait aussi d'être passé à par toutes ces défaites, ça m'a rendu plus fort. Elles m'ont aidé. Depuis le début de ma carrière, on a remis en cause mes qualités physiques, mes qualités mentales. Avoir toutes ces questions sur moi pendant toutes ces années? et montrer que j'étais capable d'y répondre, ça faisait partie d'un processus.

Vous avez manifestement beaucoup progressé en un an, depuis votre défaite en demi-finale contre Djokovic ici-même. A votre avis, est-ce aussi son cas?

A.M. : Ce qui a changé pour moi, c'est que je suis capable d'optimiser mon niveau de jeu dans les grands matches, ce qui n'avait pas toujours été le cas auparavant. Pour Novak, je ne sais pas. Il y a deux ans, il n'a pas perdu un match en six mois. C'est difficile de faire mieux que ça. Mais il joue toujours à un très, très haut niveau et le numéro un mondial, c'est lui. Il est tout le temps là. Il n'a pas gagné de tournoi du Grand Chelem depuis un an, mais il était en finale à Roland-Garros et à l'US Open, en demies à Wimbledon. Alors il joue quand même très bien.

Eurosport

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 21:02

Je mets ça dans les infos Wink

Open d'Australie > Federer vs Murray : le torchon brûle
Par Pauline Dahlem, vendredi 25 janvier 2013 à 17:00

http://www.welovetennis.fr/open-australie/61422-federer-vs-murray-le-torchon-brule

C'est bien connu, Roger Federer et Andy Murray ne sont pas les meilleurs amis du monde. Ce matin, lors de leur demi-finale hautement disputée, les deux hommes se sont légèrement accrochés à la fin du 4e set. S'ils ont chacun voulu éteindre la polémique en conférence de presse, l'altercation a bien été réelle...en témoigne cette photo où Federer apostrophe directement le Britannique. Explications.

Nous sommes à la toute fin du 4e set. Andy Murray est proche de conclure le match et Roger Federer se bat corps et âmes pour rester dans la partie. Sur un échange important, le Britannique marque une hésitation, croyant une balle faute. Mais il continue malgré tout l'échange. Federer, gêné par ce contre-temps, perd le point. Dans ce moment de haute tension, le numéro 2 mondial ne peut contenir sa frustration. Regardant fixement son adversaire, Federer lui crie, semble-t-il, "Fucking stop" (voir vidéo). Murray, lui, soutient bien le regard du Suisse. Ambiance...





Quelques temps après l'incident, Roger Federer a assuré qu'il ne s'agissait que d'un très léger accrochage. "Franchement, ce n'était pas grand chose. On s'est juste regardé une fois. Dans un match de 3h30, ce n'est rien. Je le répète, pour moi ce n'était quasiment rien. J'espère qu'il en est de même pour lui."

Les journalistes ont par la suite essayé d'en savoir un petit peu plus auprès d'Andy Murray. Le Britannique a refusé de révéler ce que Federer lui avait précisément dit, expliquant simplement ceci : "Des incidents comme celui-ci, il s'en produit quotidiennement dans les matches de tennis et mêmes dans toutes les autres disciplines. C'est le genre de choses que se disent les joueurs de foot ou de basket. Mais ce n'était franchement rien comparé à ce qui se passe dans les autres sports ! Je ne vous répéterai pas ce qu'il m'a dit, cela ne présente pas d'intérêt. Je ne lui en veux pas."

Voilà qui rajoute encore un peu de piment à la rivalité entre ces deux joueurs aux forts caractères. On a déjà hâte qu'ils s'affrontent à nouveau !


Pas si poli que ça notre ami Federer le soit disant homme parfait rire moqueur mort de rire mort de rire

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 21:07

Récapitulatif des résultats de la journée d'aujourd'hui






Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Ven 25 Jan 2013 - 21:09

Le programme de samedi 26 janvier 2013 - Finales

Rod Laver Arena
A partir de 9h30, heure française
Victoria Azarenka (BLR) [1] - Na Li (CHN) [6]
Bob Bryan (USA) [1] /Mike Bryan (USA) [1] - Robin Haase (NED) /Igor Sijsling (NED)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Sam 26 Jan 2013 - 17:34

Merci Destinée superr1
Revenir en haut Aller en bas
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Sam 26 Jan 2013 - 17:36

Open d'Australie > Les Bryan légendaires
Par Simon Alves, samedi 26 janvier 2013 à 15:00
http://www.welovetennis.fr/open-australie/61473-les-bryan-legendaires

Mais qui pourra les arrêter ? Alors qu'ils ont annoncé vouloir mettre un terme à leur carrière en 2016, les frères Bryan ont montré qu'ils en avaient toujours sous la semelle à Melbourne. En s'imposant en finale contre Robin Haase et Igor Sijsling 6-3 6-4, les plus célèbres jumeaux américains ont remporté leur sixième trophée australien et surtout leur 13e titre en Grand Chelem. Ce qui fait d'eux la paire la plus titrée de tous les temps, juste devant John Newcombe et Tony Roche, qui en ont glané 12. Amazing comme disent les américains !

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Sam 26 Jan 2013 - 17:44

superr1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Sam 26 Jan 2013 - 18:11

Open d'Australie > Juniors - Kyrgios, premier titre !
Par Rémi Cap-Vert, samedi 26 janvier 2013 à 10:43
http://www.welovetennis.fr/open-australie/61447-juniors-kyrgios-premier-titre

Nick Kyrgios remporte son premier titre du Grand Chelem chez les Juniors. Mieux, il le fait chez lui, à Melbourne... Cet Australien a battu son compatriote Thanasi Kokkinakis en finale, 7-6(4) 6-3. Kyrgios, numéro un mondial, s'est baladé dans le tableau, puisqu'il n'a pas perdu un set de la semaine et s'est imposé 6-1 6-1 et 6-2 6-1 en quart et demi-finale. Âgé de 17 ans, il est classé 840ème mondial au classement ATP.

Kyrgios, Kokkinakis : ce sont des Australiens d'origine Grecque Wink
Revenir en haut Aller en bas
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Sam 26 Jan 2013 - 18:12

Open d'Australie > Kyrgios en "plein kif"
Par Simon Alves, samedi 26 janvier 2013 à 19:09
http://www.welovetennis.fr/open-australie/61476-kyrgios-en-plein-kif

Nick Kyrgios peut être fier de lui. A 17 ans, le jeune australien vient de réussir à remporter l'Open d'Australie version junior. Une superbe performance qui rend forcément très heureux le nouvel espoir du tennis aussie. Extrait de sa conférence de presse.

"Ouais, c'est clair je suis super heureux de cette performance aujourd'hui. Je savais que j'allais devoir jouer un super tennis. Je suis en plein kif avec ces deux dernières semaines après avoir gagné le Loy Yang Power Traralgon International et maintenant l'Open d'Australie. C'est sûr que c'est un super départ pour cette année."

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Sam 26 Jan 2013 - 18:17

Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 0:54

Le programme du dimanche 27 janvier 2013

Finale simple messieurs

Rod Laver Arena
A partir de 9h30, heure française
Novak Djokovic (SRB/1) - Andy Murray (GBR/3)

Revenir en haut Aller en bas
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 1:05

A chacun son histoire
Publié le 26/01/2013 à 22:12
http://www.eurosport.fr/tennis/open-d-australie/2013/open-d-australie-2013-novak-

Quel que soit le vainqueur de l’Open d’Australie 2013, Novak Djokovic et Andy Murray associeront leur succès à une première dans l’histoire de l’ère Open.



Passé en Australie: Novak Djokovic est chez lui à Melbourne. C'est sa terre fétiche. Son jardin. C'est ici qu'il a décroché son premier titre du Grand Chelem, en 2008, en battant Roger Federer en demi-finales puis Jo-Wilfried Tsonga en finale. Depuis, il a conquis deux autres titres, en 2011 et 2012. Il a remporté 35 de ses 37 derniers matches à Melbourne Park. Avec trois couronnes, il est déjà à la hauteur d'un Rod Laver ou d'un Mats Wilander. Ils ne sont plus que cinq devant lui au palmarès. Roy Emerson et ses six sacres restent pour l'heure intouchables, mais en cas de victoire dimanche, Djokovic rejoindrait Agassi, Federer, Rosewall et Crawford avec quatre titres.

Son parcours en 2013: Evidemment marqué par son huitième de finale colossal face à Stanislas Wawrinka. Passé au bord de la défaite, Nole s'en est très bien tiré ce jour-là, ce qui fait de lui une sorte de survivant dans ce tournoi, un peu comme à Roland-Garros l'an dernier. A cette notable exception, il a vécu une quinzaine plutôt tranquille. Même si Berdych lui a pris un set en quarts, il n'a jamais été vraiment en danger lors de ce match, avant de ne faire qu'une bouchée de David Ferrer en demi-finales.

Pourquoi il peut y croire: Avant tout parce que, comme nous l'avons vu, il joue toujours admirablement bien à Melbourne. Toutes ces victoires acquises sur la Rod Laver Arena, parfois à l'arraché, donnent un surplus de foi à ce joueur qui, naturellement, déborde déjà de confiance en lui. D'ailleurs, interrogé sur le favori de la finale, Roger Federer a donné un petit avantage au Serbe "pour son passé ici". Même dans la difficulté, et même dans l'extrême difficulté comme contre Wawrinka, il semble toujours persuadé de pouvoir trouver un moyen de s'en sortir. Cette inébranlable confiance n'a pas de prix. Il va aussi aborder ce duel final plus frais que son adversaire, qui a dû livrer un combat de quatre heures contre Federer alors que lui a eu trois jours de repos, même s'il faut relativiser cet avantage au regard des éditions précédentes (Nadal en 2009 et déjà Djokovic en 2012 s’étaient imposés en finale malgré deux gros combats en cinq sets en demi-finales et un jour de récupération en moins).

L'ombre d'un doute: La dernière finale de l'US Open a changé le rapport de force entre Djokovic et Murray. Le Serbe est toujours numéro un mondial, il continue d'évoluer à un niveau exceptionnel, mais Murray progresse sans cesse depuis plusieurs mois. Il n'a plus d'ascendant psychologique sur l'Ecossais. Même s'il a remporté leurs deux matches depuis (à Shanghai et au Masters), ces deux succès pèseront probablement moins dimanche que la finale de Flushing. Par ailleurs, Wawrinka a montré qu'il y avait moyen de bousculer le Serbe en dépit de son extraordinaire couverture de terrain, à condition de prendre la balle très tôt, d'être agressif et de rentrer dans le court. Murray sait faire tout ça. Il joue aussi plus gros que Murray. S'il perd une troisième finale sur les quatre derniers majeurs, le doute pourrait s'installer. Ce serait aussi la première fois depuis deux ans qu'il ne détient aucune couronne majeure.

La stat: 3. Dans l'ère Open, jamais un joueur n'a réussi à remporter trois fois de suite l'Open d'Australie. Le dernier à avoir accompli pareille performance est Roy Emerson, dans les années 60. Depuis 1968, plusieurs joueurs ont remporté le tournoi deux fois consécutivement, avant de se casser les dents sur le triplé. Ce fut notamment le cas d'Ivan Lendl, de Jim Courier, d'André Agassi ou de Roger Federer. Djokovic s'attaque donc à une forme de malédiction très australienne puisque les trois autres tournois du Grand Chelem ont connu chacun plusieurs triplés de ce genre.





Passé en Australie: On ne peut pas dire que Murray se soit épanoui en Australie. Ces deux finales perdues en 2010 face à Roger Federer et face à Novak Djokovic en 2011, à chaque fois en trois sets, lui ont même fait plus de mal que de bien. Il a mis plusieurs semaines à s’en remettre psychologiquement, particulièrement il y a deux ans où il avait perdu quatre matches de suite entre Rotterdam et Miami, avant de se reprendre au mois d’avril à Monte-Carlo. L’an passé, c’est encore Novak Djokovic qui l’avait empêché de se qualifier pour sa troisième finale consécutive à Melbourne au terme d’un match à rallonge, perdu 7-5 au cinquième set.

Son parcours en 2013: Pour la deuxième fois de sa carrière, Andy Murray est arrivé en demi-finale de l’Open d’Australie sans concéder de sets. L’Ecossais a passé ses cinq premiers tours assez tranquillement avant de retrouver Roger Federer dans le dernier carré, le moment précis où la quinzaine est brusquement montée d’un cran. Auparavant, ni Gilles Simon, au bout du rouleau après son marathon face à Gaël Monfils, ni Jérémy Chardy, pourtant tombeur de Juan Martin Del Potro un peu plus tôt, n'ont pu lui faire de l’ombre. Murray a tout de même perdu ses deux premières manches de la quinzaine face au Suisse à la suite de deux jeux décisifs.

Pourquoi il peut y croire: Parce que Murray a confirmé qu’il avait changé de statut en battant Federer avec sang-froid pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem. Signe que mentalement il a progressé depuis ses victoires libératrices aux J.O. et à l’US Open. Il sait dorénavant gérer les grands rendez-vous comme les autres membres du Big Four, lui qui jouera sa troisième finale majeure de rang ! Battre Novak Djokovic en finale du tournoi du Grand Chelem qui lui ne lui réussit pas serait la suite logique des choses. Même s’il ne compte pas autant de victoires que le Serbe dans les tournois majeurs, le protégé d’Ivan Lendl pourra rivaliser de confiance avec le numéro un mondial. Son attitude de vainqueur face au Suisse dans la cinquième manche de sa demi-finale a crevé l’écran. Cela n’aura pas échappé à Djokovic.

L'ombre d'un doute: Est-ce que ses quatre heures de match face à Federer n’ont pas tué ses chances de rivaliser avec Djokovic en finale ? Le Serbe a passé les dernières 48 heures à préparer tranquillement le premier gros rendez-vous de la saison 2013. Et on ne peut pas dire que sa demi-finale face à David Ferrer (pliée en 1h30) lui a coupé les jambes. Cette finale, qui annonce un long combat comme souvent entre les deux hommes, se jouera sur le physique et la lucidité dans les moments chauds de la partie. Et Djokovic, qui a déjà une capacité de récupération au-dessus de la normale, a indéniablement un train d’avance sur Murray.

La stat: 2. Après avoir été celui qui a empilé quatre défaites de suite en finale de Grand Chelem, Murray pourrait devenir le premier joueur de l’ère Open à remporter un deuxième titre majeur dans la foulée de son premier. Un exploit que les Federer, Sampras, Agassi ou même Lendl, pour n’en citer que quelques-uns, n’ont pas réalisé. Quoi de mieux pour se consoler après si peu de réussite ? Il faut remonter à John Newcombe en 1967 pour trouver trace d’un tel début de parcours. L'Australien avait inauguré son palmarès à Wimbledon avant de s'imposer à l'US Open. Depuis, personne n’avait même réussi à enchaîner une finale après le gain de son premier titre majeur dans l’ère Open. Murray a donc déjà signé une première.



Eurosport - Laurent VERGNE et Sébastien PETIT
Revenir en haut Aller en bas
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 1:09

Open d'Australie > Djokovic la voit longue
Par Simon Alves, samedi 26 janvier 2013 à 15:24
http://www.welovetennis.fr/open-australie/61470-djokovic-la-voit-longue

La rencontre entre Novak Djokovic et Andy Murray se profile déjà à l'horizon. Une confrontation qui s'annonce probablement extrêmement acharnée entre deux joueurs au jeu défensif et au physique impressionnants. Le Serbe s'attend de toute façon à un rude combat, comme il l'a expliqué sur le site de l'ATP.

"En considérant le fait qu'à chaque fois que nous avons joué l'un contre l'autre dans le passé probablement six ou sept matchs qui étaient très longs, physiques et très demandeurs en efforts, allant en trois sets ou cinq dans les Grand Chelems... Je pense que nous pouvons attendre quelque chose de similaire. Je suis prêt pour ça. Murray est considéré comme un des joueurs les plus forts physiquement et l'un des plus affûtés sur le circuit. Il sera au point pour la finale."

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 15:07

Open d’Australie : Djokovic, maître en son royaume
Par Emmanuel Rupied le 27 janvier, 2013

http://www.servicegagnant.net/2013/01/27/open-daustralie-djokovic-maitre-en-son-royaume/

Au terme d’une finale où les serveurs ont longtemps pris le pas sur les relanceurs, le Serbe Novak Djokovic (N.1) a finit par éteindre le Britannique Andy Murray (N.3) au bout de 4 sets de grand intensité : 6-7 (2) 7-6 (3) 6-3 6-2. Le Serbe remporte ainsi pour la troisième fois consécutive l’Open d’Australie, un record, et porte désormais son nombre de grand chelem remportés à six.

A quoi tient une finale de grand chelem ? Andy Murray connaît la réponse et sait que le moindre détail compte, . Pourtant, le Britannique a vaincu le signe Indien en septembre dernier en remportant le premier grand chelem de sa carrière et s’est forgé un mental de gagneur avec ses victoires et grâce à son coach, Ivan Lendl. Dans le jeu il n’a plus de faiblesses : son coup droit, parfois friable autrefois est devenue une arme redoutable. Physiquement il est plus affuté que jamais et l’a prouvé au tour précédent face à Roger Federer. Mais son adversaire du jour présente les même caractéristiques, Novak Djokovic ne présente aucune faiblesse apparente, dans le jeu cela se traduit par deux sets et demi et 2h51 de jeu où les deux joueurs se neutralisent.

Les serveurs prennent le pas sur les relanceurs et le tie-break prend toute sa dimension de jeu décisif. Impérial au service mais néanmoins fébrile dans le jeu, le Serbe est tendu et vendanges 5 balles de break dont quatre sur des fautes directes. Nole finit par dégoupiller au service dès le premier point du tie-break avec une double faute. Sans briller Murray reste solide durant les moments-clés et prend le large, premier set Murray : 7-6 (2).

Le deuxième set est une copie conforme du premier, les rôles s’inversent et c’est cette fois-ci Murray, dominateur durant ce second acte, qui offre une double faute sur un plateau, durant le jeu décisif, à son adversaire qui n’en demandait pas tant. Le Djoker sort alors de sa boîte au meilleur moment pour assommer le Britannique une première fois.

Diminué par des ampoules et semble-t-il émoussé par son combat de 4h00 face à Roger Federer l’avant veille, Andy Murray tient, jusqu’à 4-3 dans le 3e set. Face à lui, le numéro un mondial semble trouver ses repères au fur et à mesure que le match avance. Plus solide sur ses appuis, le Serbe active le mode massue de fond de court et joue à son jeu préféré avec son adversaire : l’essuie-glaces de fond du court. Un mauvais jeu de service du numéro 3 mondial et le Djoker conclue deux minutes plus tard sur sa mise en jeu : Djokovic vient de mettre Murray K.O.

Le 4e set est à sens unique. Andy Murray est complètement étouffé par la cadence imprimée par son adversaire et dégoupille complètement. Enfin relâché, Nole joue dans un fauteuil et break par deux fois son adversaire. Avant de conclure tranquillement sur son service et remporter pour la 3e fois consécutive l’Open d’Australie, un record à Melbourne pour un joueur depuis le début de l’ère Open, son 6e grand chelem en carrière.

Si Andy Murray a vaincu le fameux signe indien l’an dernier, il lui reste maintenant à confirmer sur le long terme. Novak Djokovic reste quant à lui maître sur ses terres avec cette 21e victoire consécutive sans particulièrement briller au terme d’une rencontre longtemps fermée et qui s’est jouée sur quelques détails, mais ça, Novak Djokovic en a l’habitude.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 15:08



Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 15:13

Open d'Australie > La stat qui tue
Par Jérémy Alen, dimanche 27 janvier 2013 à 13:51

http://www.welovetennis.fr/open-australie/61507-la-stat-qui-tue

Andy Murray n'a obtenu que 4 balles de break, dont 3 consécutives au début de la seconde manche. Il n'en n'a converti aucune. Dans le même temps, Djokovic en a obtenu 11, prenant 3 fois le service de l'Ecossais. Le Serbe a signé 47 points gagnants contre 23 à son adversaire.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 15:14

Open d'Australie > Djokovic, du 99% au service
Par Pauline Dahlem, dimanche 27 janvier 2013 à 14:00

http://www.welovetennis.fr/open-australie/61508-djokovic-du-99-au-service

Hormis son match du 4e tour face à Stanislas Wawrinka où il a concédé son service à 7 reprises, Novak Djokovic n'a été breaké qu'une seule fois sur ses 6 autres matches à Melbourne. Il n'a d'ailleurs pas lâché son service une seule fois en finale ce dimanche. Sur ces 6 matches, le numéro 1 mondial a ainsi remporté 83 de ses 84 jeux de service, soit 98,8% de réussite. Impressionnant...

drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée

Messages : 41152
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    Dim 27 Jan 2013 - 15:15

Open d'Australie > Murray, le maudit de Melbourne
Par Pauline Dahlem, dimanche 27 janvier 2013 à 14:48

http://www.welovetennis.fr/open-australie/61510-murray-le-maudit-de-melbourne

Andy Murray disputait ce dimanche sa 3e finale à Melbourne. Une finale qu'il a perdue, comme les deux précédentes (2010, battu par Federer et 2011, battu par Djokovic). Le Britannique présente donc un triste bilan de 0 victoires pour 3 défaites en finale de l'Open d'Australie. La malédiction de Melbourne ?

Sad


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos    

Revenir en haut Aller en bas
 
OPEN D'AUSTRALIE 2013 : les infos
Revenir en haut 
Page 17 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES GRANDS CHELEMS ET LE ATP WORLD TOUR FINALS :: OPEN D'AUSTRALIE HOMMES-
Sauter vers: