UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 ROGER FEDERER (Suisse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 44312
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 9 Déc 2011 - 4:56

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44312
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 9 Déc 2011 - 7:48

Tennis - ATP Tour
08/12/2011 - 18:05 - Mis à jour le 09/12/2011 - 01:26
Federer, une classe à part
http://www.eurosport.fr/tennis/atp-tour/2011/federer-une-classe-a-part_sto3058299/story.shtml
Roger Federer a vécu une saison 2011 paradoxale : dans l'ombre de Djokovic et Nadal jusqu'au mois de septembre et sans partage jusqu'au Masters de Londres. Même sans victoire en Grand Chelem, le Suisse a fait revivre sa légende en remportant trois titres de suite : Bâle, Paris-Bercy et le Masters.
Suite de nos bilans des meilleurs joueurs de la saison - Après les joueurs classés du 8e au 4e rangs, place à Roger Federer, 3e du classement ATP fin 2011.

ROGER FEDERER
30 ans, né le 8 août 1981
Suisse - Droitier
Numéro 3 mondial

BILAN 2011 : 64 victoires, 12 défaites
4 titres: Doha, Bâle, M1000 Paris-Bercy, Masters Londres
Grand Chelem: Une finale (Roland-Garros), deux demi-finales (Open d'Australie, US Open), un quart

LE TOUR DE FORCE - Sa fin de saison. Le Suisse a été intraitable du mois de septembre jusqu'à fin novembre. Après une saison difficile, il en est sorti grandi avec 22 victoires en 23 matches, dont 17 de suite, ce qui lui a permis de terminer l'année avec trois nouveaux titres au compteur (Bâle, Paris-Bercy et le Masters de Londres), portant son total de la saison à quatre (en comptant Doha remporté début 2011), sa moyenne sur ses trois derniers exercices. Bredouille en Grand Chelem depuis presque deux ans, c'est avec force et détermination qu'il a terminé sur une sixième victoire au Masters de Londres, un autre record dans l'escarcelle du Suisse. Certes, la concurrence a eu du mal à exister à côté de lui en raison d'une fatigue générale, mais il a su tirer son épingle du jeu en zappant la tournée asiatique qui a essoufflé Nadal et cassé Murray.

LA DEFAITE QUI FAIT MAL - Pour le Suisse, ce n'est pas la demi-finale de l'US Open perdue face à Novak Djokovic, malgré deux balles de match manquées. Non, pour lui, c'est la finale de Roland-Garros. Cette quatrième défaite à Paris en finale face à Rafael Nadal n'est pas la plus sèche subie (5-7, 6-7, 7-5, 1-6), mais elle lui laissera d'éternels regrets. Car sa demi-finale étincelante face à Novak Djokovic en demi-finale deux jours plus tôt lui a permis de rêver à l'exploit de battre le Majorquin sur la terre battue parisienne pour la première fois de sa carrière. L'Espagnol a encore une fois su résister à un Federer qui a eu sa chance dans ce match. Mais sa déception se cache derrière un autre record, moins glorieux celui-là : il est le seul joueur de l'ère Open à avoir perdu une quatrième finale à Roland-Garros.

LES TROIS CHIFFRES CLEFS

0 - C'est un fait inédit pour lui depuis 2002 : Federer n'a pas remporté un titre en Grand Chelem cette année. Le recordman de victoires (16) n'a pas pu compléter sa magnifique collection depuis l'Open d'Australie 2010. Il n'a joué qu'une finale en 2011 (à Roland-Garros, donc) et a perdu en quart de finale de l'un de ses tournois préférés, Wimbledon, face à Jo-Wilfried Tsonga qui a évité de voir quatre demi-finales de Grand Chelem entre Federer et Djokovic en 2011.

7 - En s'imposant à Paris-Bercy pour la première fois de sa carrière, Roger Federer a remporté un des rares trophées qui manquait à son riche palmarès. Il a empoché là un 7e Masters 1000 différent, après Indian Wells, Miami, Hambourg, Toronto, Madrid (sur terre et sur dur) et Cincinnati, ce qui est un record égalé avec Andre Agassi. Il reste trois Masters 1000 à remporter pour compléter sa collection : Monte-Carlo, Rome et Shanghai.

807 - Voici un chiffre qui en rassemble d'autres. Lors de sa 100e finale sur le circuit ATP, le Suisse a remporté son 70e titre au Masters de Londres. Monsieur "70% de réussite en finale" a remporté non seulement son 6e trophée en Masters, autre record pris à Ivan Lendl et Pete Sampras, mais il a signé la 807e victoire de sa carrière, dépassant là son idole, Stefan Edberg, et réalisant le 6e meilleur total de l'histoire du circuit. Il s'est ainsi classé derrière les Américains Andre Agassi (870) et John McEnroe (875), qu'il pourrait éventuellement dépasser en 2013. Il reste cependant encore loin de l'irrattrapable Jimmy Connors (1242). Sa victoire au Masters lui a permis de réintégrer le Top 3 mondial, malgré la détermination d'Andy Murray à passer devant lui.

ET MAINTENANT ? A 30 ans, Federer attaque une saison décisive dans sa carrière. 2012, année olympique, le Suisse fera des Jeux de Londres l'une de ses priorités pour s'adjuger sa première médaille d'or individuelle, dans ce qui devrait être sa dernière tentative. D'autant plus que cette année, c'est le gazon de Wimbledon qui accueillera l'événement. Le N.3 mondial a annoncé qu'il s'engageait en plus à jouer la Coupe Davis, compétition qui manque également à son palmarès personnel. Enfin, sa brillante fin de saison a réveillé chez lui l'envie de reconquérir la première place mondiale, délaissée depuis la perte du titre à Roland-Garros en 2010, afin d'obtenir un énième record, celui des 286 semaines de Pete Sampras en tête du classement ATP, lui qui est encore bloqué à 285. L'Open d'Australie, prochain gros événement après une phase de repos généralisée, sera un nouveau point de départ essentiel dans cette quête.




photo eurosport
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44312
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 10 Déc 2011 - 6:37

http://www.lequipe.fr/Tennis/breves2011/20111201_175008_la-raquette-de-federer-aux-encheres.htmlTennis
La raquette de Federer aux enchères

Roger Federer et Jo-Wilfried Tsonga participeront au Téléthon cette année. Le Suisse et le Français ont mis deux objets aux enchères sur Ebay
http://cgi.ebay.fr/VENTE-CARITATIVE-Telethon-Raquette-dedicacee-de-Roger-Federer-/320804004158?pt=FR_JG_Sports_Tennis_Raquettes&hash=item4ab168a13eht_500wt_1202
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 10 Déc 2011 - 19:52

Moi j'en veux pas tongue Razz mais c'est une bonne action Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44312
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 10 Déc 2011 - 20:47

Laughing Laughing Laughing trop chère pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mar 13 Déc 2011 - 19:36

Roger Federer > Fan de Rossi et... de cricket !
Par Kevin Van Der Purg-Aasche, mardi 13 décembre 2011 à 17:03

http://www.welovetennis.fr/federer/42682-fan-de-rossi-et-de-cricket

Roger Federer a participé à un chat vidéo organisé par Nike sur Facebook. À cette occasion, le Suisse a répondu à une multitude de questions, dont certaines sur ses goûts sportifs.

"Je suis fan du FC Bâle. Mon idole est Michael Jordan. Des sportifs actuels, j'admire Valentino Rossi. J'aime tout ce qu'il a réalisé dans son sport. J'aime, aussi, beaucoup le cricket parce que ma mère est Sud-Africaine."

Il est également revenu sur sa saison 2011.

"C'était une bonne année. Forcément, j'ai subi des défaites difficiles, mais j'ai réussi à trouver le moyen d'être dans une bonne position avant 2012."


Il a raison Roger, moi aussi j'adore Valentino Rossi, un très grand champion cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mar 13 Déc 2011 - 21:51

Oui Rossi motard exceptionnel Smile
Michaël Jordan légende du baskett Smile
Et le FC Bâle qui vient d'éliminer Manchester United de la ligue des champions, superbe exploit bravo
Il a dû apprécier Roger Wink
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 18 Déc 2011 - 14:41

Lynette Federer : "Le talent seul ne mène pas au succès"
Par Rémi Cap-Vert, dimanche 18 décembre 2011 à 11:17

http://www.welovetennis.fr/federer/42750-lynette-federer-le-talent-seul-ne-mene-pas-au-succes

Très beau document, qui nous avait échappé hier - on remercie Cesca, d'ailleurs, pour avoir réparé cette erreur. Le Matin est allé rencontrer Lynette Federer, la maman de Roger, dans la maison familiale, à Bottmingen. Lynette y aborde tous les sujets, avec beaucoup de sensibilité. Petit extrait -

"Lorsqu’il était enfant, avez-vous jamais imaginé que Roger deviendrait un jour un si grand champion?"
"Je n’ai jamais envisagé cela. Quand il était tout petit, les gens nous disaient à quel point il était talentueux. Mais il était également doué pour le foot, pour le tennis de table, pour le squash. En fait, peu importe la balle qu’il avait dans les mains, il en faisait quelque chose de bien. Mais le talent seul ne mène pas au succès. Cela dépend de ce que tu en fais. Avec Roger, ce qui était incroyable c’est que tout en étant très ambitieux pour sa carrière, il restait un enfant qui aimait avant tout l’aspect ludique du sport. Bien sûr, les entraînements n’étaient pas toujours drôles. Mais en fin de journée, il réalisait toujours que son cœur, sa passion, était le jeu. Et lorsqu’il fut assez mature pour comprendre pourquoi il était nécessaire de travailler son don, cela est devenu un immense plaisir. Et je crois qu’il prouve cette passion chaque fois qu’il entre sur un court. S’il a accumulé tant de succès, c’est parce qu’il aime infiniment ce jeu."

Toute l'interview ici : http://www.lematin.ch/sports/tennis/lynette-federer-tres-vite-roger-souhaite-donner-un-peu-en-retour-2011-12-17


En tout cas ça ne se voit pas quand il est sur le court mort de rire , ben oui il fait une de ces têtes parfois on dirait qu'il s'ennuie profondément rire moqueur .
Une interview à lire en entier car on y découvre une femme simple et humble superr1

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44312
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 18 Déc 2011 - 19:19

mort de rire c'est la tete de "monsieur grognon" laugh2
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 18 Déc 2011 - 19:21

Je l'appelrais bien schtroumpf grincheux mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44312
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 18 Déc 2011 - 19:24

rire moqueur mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 82033
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 25 Déc 2011 - 21:52

Smile
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 44312
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 29 Déc 2011 - 6:47


Roger Federer: «Je n’ai jamais été aussi fort en fin de saison.» Il allait remporter son sixième Masters et le 70e titre de sa carrière à Londres, au mois de novembre. (Empics Sport/Press Association/Keystone)

sports jeudi29 décembre 2011
Roger Federer, le génie patiné

Isabelle Musy

Mal commencée mais terminée au firmament: une année toute en contrastes pour le tennisman bâlois

Comme tout le monde, il regarde en arrière à l’heure d’effeuiller une nouvelle année. Il se repasse les douze mois écoulés, analyse, digère pour ne garder que le condensé. Avec ce postulat d’arrivée: un cru 2011 exceptionnel. Au sens premier du terme.

Roger Federer nous avait habitués à des scénarios cousus de fil blanc. Le suspense ne portait guère que sur le nombre de titres engrangés et sa capacité à vaincre ou pas son grand rival, Rafael Nadal. Cette année, le film s’est noirci. Les idées aussi. Le champion aux 16 Grands Chelems a dû composer avec une notion nouvelle: la défaite à répétition. Après Doha, où il remporta un modeste ATP 250 tout début janvier, ce fut un autre désert. De longs mois sans le moindre tournoi à ajouter à son insondable palmarès. «C’est vrai que j’ai eu des matchs difficiles cette année. Des rencontres serrées que j’ai perdues. Ce n’était pas évident de passer des semaines et des semaines sans gagner un titre.»

Une incongruité dont il s’est plutôt bien accommodé. Sans céder à la désillusion. Avec ce positivisme inoxydable. Wimbledon, 29 juin. Le maître vient de tomber en quart de finale face à Jo-Wilfried Tsonga: «Je n’ai plus 20 ans. A 20 ans, quand tu perds, tu es effondré. Tu te dis que tu n’auras plus jamais d’occasion d’être en quart de finale d’un Grand Chelem. Aujourd’hui, je sais que si tout se passe normalement, j’en aurai encore plein. Je n’ai plus ce stress mental. Ce d’autant moins que je sais que tout ce que j’ai déjà accompli restera.»

Son échec le plus retentissant de l’année, il l’a réservé à un autre de ses jardins. Dans l’antre vertigineux de Flushing Meadows, il a plié sous un improbable retour de service de Novak Djokovic. Après avoir mené deux sets à rien. Après avoir eu deux balles de match sur son service dans le cinquième. Cette défaite mortifiante suscita le dépit amoureux des 23 500 spectateurs incrédules. Et chez lui, la même incompréhension: «C’est bizarre d’avoir à vous expliquer cette défaite alors que j’ai l’impression que je devrais être en train de vivre une tout autre conférence de presse. C’est un match que je ne devais pas perdre. Je ne peux que me blâmer. Pourquoi l’ai-je perdu? C’est la question à laquelle il n’est pas facile de répondre.» Là encore, le poids de l’expérience l’a aidé. Il a eu 30 ans le 8 août. Comment l’oublier? Les médias llui ont tant rabâché.


Alors il s’appuie sur cet âge qu’on lui prédisait canonique pour distiller sa maturité, évidente dans la gestion du dépit. Les mêmes mots reviennent: «Je vis mieux cet échec que je ne l’aurais vécu il y a dix ans. J’aurais été au fond du trou et aurais pleuré pendant une heure. Aujourd’hui, j’ai 30 ans, j’ai vécu de nombreux matchs dramatiques dans ma carrière et je parviens à mieux les gérer.» Mais cette fois le constat d’échec assumé s’accompagne d’un aveu: «Ça fait mal parce que je sais que j’étais à un point de la finale. Ce fut déjà le cas l’an dernier. En plus, j’ai vécu des défaites difficiles cette année à Wimbledon et à Roland-Garros. Mais il faut aller de l’avant.»

Il y aura un après US Open 2011. Avec sa déconvenue new-yorkaise, celui qui avait glissé au troisième rang mondial venait de voir clairement se dessiner le patron d’une saison sans majeur. Une première depuis 2002. Piqué au vif, il a réagi. «Je ne suis pas le genre de personne qui a besoin de défaites pour se redonner de l’énergie.» Mais qui a besoin de souffler pour mieux cerner ses envies. Il s’est offert un break salutaire pendant lequel il a commencé, avec un peu d’avance sur le calendrier, à regarder dans le rétroviseur. A prendre le temps de mesurer le chemin parcouru et dessiner la suite du parcours. «Pendant ces six semaines, je n’ai plus regardé de tennis. Je ne savais même pas qui gagnait tel ou tel tournoi. Quand je suis en vacances, je débranche. Mais ça m’arrive aussi souvent, quand je suis allongé et tranquille, de faire défiler les images dans ma tête. Je pense à ce que j’ai accompli ou pas, à ce qui s’est passé de bien et de pas bien dans l’année, à ce que j’aimerais encore réaliser. J’aime revoir un peu tout ça. La pause permet de prendre le temps de laisser tout ça traîner dans la tête. C’est nécessaire pour tous les joueurs. ­Certains ne le font pas assez. Parfois, je me rends compte que même après une ou deux semaines, je ne suis pas encore relâché. Dans ces moments-là, j’ai besoin de beaucoup de temps pour me calmer et retrouver l’envie de tout reprendre. L’année a été longue et difficile et ce qu’il fallait, c’est rester calme. Et c’est ce que j’ai réussi à faire.»

Il a mitonné son retour sur les courts. Pour un triptyque – Bâle-Bercy-Londres – à forte résonance. Là où ses rivaux capitulaient, dévoilant les stigmates physiques et moraux d’une année d’excès, lui renaissait. Un état de grâce générateur de fulgurances dignes des plus beaux morceaux de son œuvre. «Je n’ai jamais été aussi fort en fin de saison», soulignait-il le 27 novembre à l’issue de sa 100e finale. Il venait de remporter son sixième Masters et le 70e titre de sa carrière. Quelques jours plus tôt, dans les coulisses de l’O2 Arena, à quelqu’un lui faisant remarquer à quel point il avait l’air en forme, il répondit, avec cette sincérité déconcertante: «Ce matin sous la douche, je me faisais justement la réflexion. Je me disais: «Je me sens vraiment bien.»

Roger Federer a 30 ans. Il n’est plus «le monstre» qu’il avait créé lors de ses années de domination sans partage. Ce démiurge de la beauté gestuelle du tennis n’est plus le champion intouchable dont les exploits avaient fini par le déshumaniser. Par ses errances passagères, ses doutes et ses imperfections, il magnifie ses victoires. Comme celle face à Djokovic en demi-finale de Roland-Garros. Chacune de ses prestations s’accompagne désormais d’une vraie dramaturgie. Plus que jamais, il fait chavirer les cœurs. De New York à Paris, de Londres à Shanghai, de Bâle à Melbourne, les foules le traitent avec une déférence redoublée. La marque du génie patiné.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 82033
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 30 Déc 2011 - 23:00

merci Jeusetmatch Wink

c'est vrai que la défaite en demi à l'USO doit être difficile à digérer avec ses 2 balles de match ratées
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 14 Jan 2012 - 18:56

People > Federer veut un nouvel enfant
Par Pauline Dahlem, samedi 14 janvier 2012 à 14:30

http://www.welovetennis.fr/people/43410-federer-veut-un-nouvel-enfant

Roger Federer a expliqué à la presse australienne qu'il souhaiterait voir prochainement sa famille s'agrandir. "J'adorerais [que ma famille s'agrandisse encore] et j'espère que cela va arriver" a-t-il ainsi déclaré. "Pour le moment, nous sommes déjà très occupés, entre nos deux filles et le tennis mais on va voir combien de temps encore je vais jouer. Dans un an, on verra comment est notre vie et puis on réfléchira à tout cela année après année. Mais clairement, les choses deviennent plus faciles maintenant que les filles ont déjà bien grandi." Charlene et Myla, les deux jumelles de Mirka et Roger Federer auront deux ans et demi dans quelques jours.

Un peu de gossips quand même rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 82033
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Lun 16 Jan 2012 - 21:10

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Lun 30 Jan 2012 - 20:50

Exhibition > Federer ira en Amérique du Sud
Par Rémi Cap-Vert, lundi 30 janvier 2012 à 13:42

http://www.welovetennis.fr/exhibition/44126-federer-ira-en-amerique-du-sud

Roger Federer pourrait participer en décembre 2012 à une série d'exhibitions en Amérique du Sud, au Brésil et en Argentine, selon l'agence DPA. Une manière différente de se préparer à la saison 2013. D'ici là
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 3 Fév 2012 - 19:33

Roger Federer > Federer pour une nouvelle saison vierge en Grand Chelem?
Par Vincent Grethen, vendredi 03 février 2012 à 17:54

http://www.welovetennis.fr/federer/44245-federer-pour-une-nouvelle-saison-vierge-en-grand-chelem

Une semaine après la défaite de Federer en demi-finales de l’Open d’Australie, on s’interroge sur les capacités du Suisse à aller chercher Djoko et Rafa. Federer a voulu relativiser cette nouvelle défaite face à l’Espagnol. Mais que peut-on en penser réellement ?

"Je vais bien. Ne soyez pas tristes pour moi" ou encore "C’est déjà du passé". Telles sont les paroles de Federer au sortir de sa défaite face à Rafael Nadal, en demi-finales, à Melbourne. Près de quinze ans passés sur les courts, le Suisse nous fait comprendre qu’il accepte mieux les défaites. Roger préfère rester sur l’impression laissée en fin de saison dernière et lors de dix premiers jours de compétition en Australie. A savoir un Roger qui affiche une forme « patron », léger sur le court, récitant ses gammes et disposant de ses adversaires avec classe. Alors oui, de ce point de vue, on se dit qu’une défaite en demi-finales, ce n’est pas si grave. Atteindre un nouveau carré en Grand Chelem, c’est déjà bien, voire très bien. Combien rêveraient d’être à la place du Suisse ? Un grand nombre certainement. Et Roger aime trop son sport pour s’arrêter sur cette défaite. La saison est encore longue. Les objectifs affichés en Coupe Davis et aux Jeux Olympiques sont toujours en ligne de mire.

Ok, mais il n’empêche, ces propos interpellent. Très cher Roger, es tu certain que tout va bien ? On ne peut s’empêcher de mettre en doute ces paroles. Car, encore une fois, le Suisse s’incline face à Nadal en Grand Chelem. Roger a battu son rival préféré seulement deux fois dans un des quatre Majeurs. C’était en 2006 et en 2007, en finale de Wimbledon. L’homme aux seize titres en Grand Chelem ne veut pas entendre parler de syndrome Nadal. Pourtant, les faits sont là. Federer est humain. Au bout d'un moment, ces défaites à répétition, ça doit sembler plus que lassant. Et, désormais, même le gazon londonien n’est plus chasse gardée du Bâlois. D’autant plus que Djokovic inscrit un peu plus son empreinte au sommet de la hiérarchie mondiale. Si Roger s’impose face au Serbe, il s’incline face à Rafa. Et vice et versa. Résultat, Roger n’a plus remporté de titre en Grand Chelem depuis deux ans. Et lorsque le numéro trois mondial avait enchaîné le triplé Bâle, Bercy, Londres en fin de saison dernière, les obstacles Djokovic, Nadal étaient au bout du rouleau physiquement et mentalement. Pas de quoi se rendre compte si, à armes égales, l’ancien numéro un mondial aurait évoluer à un niveau supérieur du Serbe et du Majorquin.

Et au regard du match produit par Rafa et Nole, en finale de Melbourne, on a l’impression que le classico a changé de raquettes. Comme une douce transition vers l’hégémonie Rafa versus Nole, comme une période qui glisserait vers un Roger abonné aux places d’honneur. Mais est ce que le compétiteur du calibre de Roger peut-il accepter cela ? D’où cette dernière question : Roger peut-il s’imposer en Grand Chelem cette saison si les deux autres sont au Top? Sans parler de Murray qui montre de plus en plus les crocs.

A l'OA j'ai cru qu'il allait y arriver car il a très bien joué et pourtant il n'y est pas arrivé donc je doute qu'il puisse encore en gagner un à moins de se retrouver face à un Rafa, Murray ou Djoko diminué...mais peut être que je me trompe Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 82033
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Lun 6 Fév 2012 - 22:48

oui je doute aussi qu'il puisse de nouveau soulever un GC, physiquement ça devient dur, il plus tout jeune Wink
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 82033
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 9 Fév 2012 - 23:51

Roger Federer > Roger Federer : "Je ne suis pas loin de la place de numéro un mondial"
Par Rémi Cap-Vert, jeudi 09 février 2012 à 18:14
http://www.welovetennis.fr/federer/44467-roger-federer-je-ne-suis-pas-loin-de-la-place-de-numero-un-mondial

Quelques mots de Roger Federer, dans la Gazzetta dello Sport. Le Suisse s'y montre résolu : résolu à redevenir numéro un mondial, résolu à remporter les Jeux Olympiques. S'estimant pas si loin que ça de la place de Novak Djokovic, il espère pouvoir doubler le Serbe à l'issue de l'été. De manière très détendue, Roger revient aussi sur sa volonté de disputer le double mixte avec Martina Hingis à Londres, aux JO. Une volonté qui ne sera pas concrétisée, après le refus de sa compatriote et mentor.

La place de numéro un mondial : l'objectif
"Je ne suis pas loin du tout de la place de numéro un mondial. Donnez-moi un ou deux gros tournois, et je la récupérerai. J'attends avec impatience les quelques prochains mois. Ca va être un enchaînement assez incroyable de tournois ; ça commencera avec la terre battue et ça durera jusqu'à l'US Open. Ca va être une période décisive pour beaucoup de joueurs, certains vont tenir, d'autres vont lâcher. Mais j'espère pouvoir jouer mon meilleur tennis là-bas et lancer alors une attaque sur la place de numéro un."

Les Jeux Olympiques de Londres : THE event dans le temple du tennis
"C'est quelque chose d'exceptionnel, qui n'arrivera qu'une fois dans nos vies. C'est énorme pour le tennis, aux JO, pour tous les joueurs de ma génération. Il y aura vraiment, vraiment une grosse et particulière atmosphère. J'attends ça avec impatience et j'espère pouvoir avoir de bons résultats, là-bas."

Martina Hingis : la seule avec qui il aurait voulu jouer
"La seule partenaire avec qui je pouvais m'imaginer jouer, c'est Martina (Hingis), parce qu'elle a été une joueuse extraordinaire. D'ailleurs, quand j'y ai pensé, je ne savais pas que le double mixte était au programme des JO. Elle n'a qu'un an de plus que moi et, d'une certaine manière, j'ai énormément appris d'elle sur la façon dont on pouvait jouer à haut niveau le plus longtemps possible. Elle m'a guidé et m'a inspiré. J'ai discuté avec elle au téléphone et elle m'a dit : "Je ne pense que l'on devrait le faire. J'aurais adoré ça, mais tu devrais plutôt te concentrer sur le double et le simple. Ce serait fou ; je ne veux pas le faire." Donc je lui ai répondu : "Okay, on ne le fait pas, nous sommes tous les deux très heureux, tu es heureuse dans ta retraite et, moi, je suis heureux sur le court." C'était une bonne conversation. D'un côté, je suis déçu, c'est sûr, mais c'était la bonne décision à prendre."

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 10 Fév 2012 - 18:31

Mais oui il n'y a que 5620 points à la date d'aujourd'hui à récupérer pour la première place mondiale mais oui Roger tu n'es pas loin du tout mort de rire mort de rire , il faudrait que Rafa et Djoko sortent à chaque fois au premier tour pour que ce soit faisable mais je doute qu'ils sortent à chaque fois aussi tôt d'un tournoi et il oublie aussi que si Djoko se plante il doit affronter sa plus grande bête noire Rafa, déjà sur terre battue il peut rêver rire moqueur , mais c'est bien Roger la positive attitude c'est tout à ton honneur rire moqueur superr1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mer 22 Fév 2012 - 23:29

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 23 Fév 2012 - 22:11

Roger Federer > Federer fan du FC Bâle
Par Vincent Grethen, jeudi 23 février 2012 à 16:36

http://www.welovetennis.fr/federer/45085-federer-fan-du-fc-bale
On sait que Roger Federer est un grand fan du FC Bâle. Le Suisse a tenu à féliciter son équipe préférée sur sa page Facebook. Ce mercredi soir, le FC Bâle a dominé le Bayern de Munich en huitièmes de finales aller de la ligue des Champions.

"Superbe victoire du FC Bâle, le club de ma ville d'origine, sur le Bayern de Munich. Je suis très heureux. Félicitations à toute l'équipe."

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40084
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 23 Fév 2012 - 22:19

Je crois bien que tous les joueurs de tennis aiment le foot rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 23 Fév 2012 - 22:54

Oui on dirait bien rire moqueur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROGER FEDERER (Suisse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES JOUEURS :: LES JOUEURS FRANCOPHONES-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: