UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 ROGER FEDERER (Suisse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 41417
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 9 Déc 2011 - 4:56

Rappel du premier message :



Palmarès : http://www.atpworldtour.com/Tennis/Players/Top-Players/Roger-Federer.aspx?t=tf

Site : http://www.rogerfederer.com/fr.html

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

AuteurMessage
tipou



Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 22 Juin 2012 - 2:06

Smile
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 28 Juin 2012 - 15:26

Roger Federer > Bollettieri: "Federer pourrait être imbattable"
Par Baptiste Blazy, jeudi 28 juin 2012 à 11:33
http://www.welovetennis.fr/federer/51676-bollettieri-federer-pourrait-etre-imbattable

Pour le site Thetennisscape, Nick Bollettieri est revenu sur Roger Federer. Selon lui, le Suisse pourrait être imbattable si son revers était à deux mains. Le charismatique entraîneur est aussi revenu sur l'évolution du tennis, et sur ces nouveaux joueurs au profil atypique.

"Je pense que si Federer avait un revers à deux mains personne ne pourrait jamais le battre. La lourde balle de Nadal n'a pas aidé Federer. Dans le jeu d'aujourd'hui, avec la technologie des raquettes et des cordes, les joueurs frappent la balle avec tant de puissance et d'effets. Vous jouez contre des animaux. La hauteur moyenne du rebond est vraiment haut et vous obtenez des joueurs comme John Isner et Juan Martin del Potro. Ces types sont des géants. Si Roger jouait avec deux mains, ça pourrait l'aider."
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 28 Juin 2012 - 20:51

Avec des Si on refait le monde et tout le monde serait parfait rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 1 Juil 2012 - 0:06

Roger Federer > Federer, rencontre de champions
Par Vincent Grethen, samedi 30 juin 2012 à 22:02
http://www.welovetennis.fr/federer/51886-federer-rencontre-de-champions

Quand un golfeur d'exception rencontre un tennisman d'exception, ça parle de records, de trophées, on se raconte quelques anecdotes, on rigole certainement... Puis on prend une belle photo pour immortaliser l'instant. Ce samedi, Roger a rencontré un des meilleurs golfeurs de tous les temps, en la personne de Jack Niklaus. Cet Américain régnait en maître sur le monde du golf entre 1960 et 1980. Une domination sans partage comme celle d'un certain Suisse entre 2004 et 2007 sur la planète tennis...

Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 1 Juil 2012 - 16:44

Wink Smile
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Dim 1 Juil 2012 - 20:52

Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 5 Juil 2012 - 15:08

Roger Federer > Federer-Djokovic : la mise au point de Roger
Par Kevin Van Der Purg-Aasche, jeudi 05 juillet 2012 à 14:50
http://www.welovetennis.fr/federer/52200-federer-djokovic-la-mise-au-point-de-roger

Alors que Roger Federer va retrouver Novak Djokovic pour la deuxième fois de suite en demies d'un Grand Chelem, après Roland Garros, le Suisse a parlé de sa relation, parfois jugée tumultueuse, avec le Serbe. Il confirme qu'il y a bien eu des paroles échangées, en 2006, à l'issue d'un match de Coupe Davis entre leurs pays respectifs. Novak affrontait alors Stanislas Wawrinka et Roger était "énervé que Djokovic appelle son entraîneur sans aucune raison évidente contre mon pote Stan, au cinquième set". Le numéro 2 suisse s'était finalement incliné alors qu'il aurait pu donner la victoire finale à sa nation. "C'était donc ça [la raison de notre petite dispute]. On a eu une discussion rapide à Madrid après cela, et les choses vont bien désormais entre lui et moi. Je l'ai toujours respecté. Est-ce que j'irai jusqu'à aller dîner chez lui ? Non. Mais j'ai eu énormément l'occasion de parler avec lui lors du Conseil des Joueurs et lors des Grands Chelems. C'est sympa de parler avec lui. On s'est rencontré à de nombreuses autres occasions, et je n'ai aucun problème avec lui. J'espère que vous me croyez."
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 6 Juil 2012 - 17:53

Aujourd'hui en tout cas à la fin du match il y a eu une belle poignée de main entre les deux, donc effectivement tout semble être rentré dans l'ordre entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mar 10 Juil 2012 - 15:28

Roger Federer > Wilander, pro Roger for ever
Par Jérémy Alen, mardi 10 juillet 2012 à 13:03
http://www.welovetennis.fr/federer/52512-wilander-pro-roger-for-ever

Dans sa chronique dans l'Equipe, qui a consacré une misérable page à l'évènement contre quatre à la grande boucle, Mats Wilander est revenu sur l'exploit du Suisse: " En tout cas maintenant, Dieu merci, Federer a égalé Sampras au nombre de titres à Wimbledon ! Dieu merci il va le dépasser au nombre de semaines passées à la première place mondiale ! Et désormais, la question du plus grand de tous les temps n'a plus lieu d'être. Federer est celui-là"
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mar 10 Juil 2012 - 15:33

Roger Federer > Federer: "Cette victoire est aussi celle de mon équipe"
Par Jérémy Alen, mardi 10 juillet 2012 à 14:12 19 commentaires
http://www.welovetennis.fr/federer/52515-federer-cette-victoire-est-aussi-celle-de-mon-equipe

On apprend aujourd'hui dans les colonnes de l'Equipe que Roger Federer est venu ce lundi donner une petite conférence de presse où il a débattu de quelques sujets. Il était utile d'en extraire des passages pour clore définitivement ce Wimbledon 2012.

Son clan
Cette victoire est aussi celle de mon équipe. Ce succès est aussi lié à l'harmonie qui règne entre nous. Depuis que Paul Annacone est venu, on a jamais panique en fait. Tous ces sacrifices ont payé.

Les Jeux
Wimbledon restera toujours mon objectif car cela est lié à mon enfance. Ce seront mes 4ème jeux, alors que j'ai joué cinquante ou soixante tournois du Grand Chelem, cela rend cette épreuve particulière.

Son âge
Ma vie est posée, équilibrée. Cela vient du fait que tout a changé quand j'ai appris à accepter la défaite. Avant, je devenais fou quand je perdais. Ce n'est pas vrai que je joue sans pression, au contraire il faut qu'elle soit présente, c'est elle qui vous pousse à donner votre maximum.

Ses filles
Pour Mirka pour elles et pour moi, ca a été un moment vraiment unique. Concernant mes filles, je ne sais pas si elles s'en souviendront. Mais peut-être qu'un jour, elles reverront les images et que ca leur parlera.

Andy Murray
Le moment le plus dur c'est quand on doit prendre le micro. Je sais qu'Andy a gagné le respect des gens avec ses larmes. Cela montre que nous sommes autre chose que des joueurs qui tapent très fort dans une balle. Nous sommes aussi des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mar 10 Juil 2012 - 15:46

Roger Federer > Annacone parle de la récup' de Federer
Par Pauline Dahlem, mardi 10 juillet 2012 à 17:03
http://www.welovetennis.fr/federer/52520-annacone-parle-de-la-recup-de-federer

Dans une interview pour The Tennis Space, Paul Annacone, le coach de Roger Federer, parle du programme du Suisse pour ces prochains jours. Le but est de récupérer des efforts effectués pendant Wimbledon tout en se préparant correctement pour les JO.

"Il va prendre un vrai break là parce qu'il a enchaîné beaucoup de semaines de compétition d'affilée. Il va probablement se couper totalement du tennis pour un peu plus d'une semaine. Ensuite, il reviendra s'entraîner environ une semaine avant le début des Jeux."
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mar 10 Juil 2012 - 16:12

Roger en couverture du Grand Chelem n°29, Juillet/Août 2012



https://www.facebook.com/photo.php?fbid=477662885595803&set=a.136112866417475.21580.132477906780971&type=1&permPage=1

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mar 10 Juil 2012 - 22:34

Effectivement on avait remarqué qu'il était devenu moins muavais perdant qu'avant rire moqueur , en tout cas bravo à lui d'avoir un GC de plus, chapeau bas quand même bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mer 11 Juil 2012 - 14:40

Roger Federer > Federer, les raisons d'un succès
Par Rémi Cap-Vert, mercredi 11 juillet 2012 à 13:30
http://www.welovetennis.fr/federer/52548-federer-les-raisons-d-un-succes

Ces derniers jours, on a manqué de superlatifs pour analyser la performance de Roger Federer à Wimbledon. Le Suisse a remporté le titre pour la septième fois et son 17ème trophée du Grand Chelem. A bientôt 31 ans, comment y est-il parvenu ? Quelles ont été les clefs de son succès au All England Club, lors même qu'il n'a pas vécu la quinzaine la plus tranquille de sa carrière, loin de là ?... Analyse.

Le service
C'est une vérité que beaucoup assènent avec la force de l'expert, mais qui demeure indéniable : quand Roger Federer sert bien, il met toutes ses chances de son côté pour remporter un match. Comme la majorité des joueurs, me direz-vous... Oui, mais Roger est un très grand serveur. S'il n'entre pas dans la catégorie des catapulteurs d'aces, il possède une capacité assez impressionnante à varier dans ce secteur du jeu : service slicé, kické ou en force, au T ou sur l'homme, puissants ou placés, pour surprendre ou faire sortir du court... Federer ne se fait pas une obligation de sortir une grosse première qui laissera son adversaire sur place, non, il se sert très intelligemment de son engagement pour se mettre en position de conclure l'échange. C'est d'ailleurs ce qui l'amène à finir le point à la volée dans un certain nombre de cas. Résultat : il n'a concédé sa mise en jeu qu'à neuf reprises durant le tournoi, soit 1,3 fois par match. Formidable, pour des rencontres au meilleur des cinq manches. Quand l'on sait que, lui, de son côté, a réalisé 5,42 breaks en moyenne, on comprend vite le résultat final. Par ailleurs, à l'inverse de beaucoup, il est en mesure de faire une véritable arme de sa deuxième. En témoignent ses 72% de points gagnés derrière en demi-finale, face à Novak Djokovic. Si sa finale, avec 49% de points seulement, n'en est pas une bonne illustration, il gagne tout de même six points sur 10 dans ces conditions-là. Ajoutez à ça une douzaine d'aces à chaque exercice et on a un Roger Federer qui s'est clairement reposé sur son service pour remporter le titre. Lors de son sacre, en 2009, il ne s'était imposé, en finale, quasiment qu'avec sa mise en jeu, Andy Roddick lui étant supérieur tout au long de la rencontre. C'est une leçon à retenir : travaillez vos premières et deuxièmes balles et vous aurez déjà un pied dans l'antre du succès.

Les montées au filet
Un point qui prolonge le précédent : Roger Federer sait volleyer et, surtout, quand le faire. Avec plus de sept point sur 10 remportés lorsqu'il va au filet, il est, des demi-finalistes, le plus performant dans ce domaine. 17,7% de montées sur l'ensemble des points disputés : il est un peu moins parti à l'abordage que Jo-Wilfried Tsonga - 18,2% ; mais a su, plus que le Français, marquer le point derrière. A l'heure où les surfaces sont ralenties, il ne s'agit pas de ne plus monter, mais de savoir à quel moment tenter et réunir des conditions optimales pour s'en servir de punition. Evidemment, lorsqu'on a le service de Roger, c'est aussi plus facile... Mais ça témoigne également d'un vrai état d'esprit, porté vers la prise d'initiative, qui peut le mener, sans trembler, du fond de court à la volée. Cette prise d'initiative, elle est illustrée par ses 41 coups gagnants de moyenne réalisés par match. Que traduisent ces chiffres ? Une forme de variété plus aboutie, dans le jeu, que ses principaux adversaires. Sa qualité de déplacement est telle qu'il peut aller chercher les meilleurs passeurs du circuit et abréger les échanges, tout en s'économisant. Un contraste saisissant avec Andy Murray, par exemple : même si l'Ecossais est tout de même monté 39 fois au filet durant la finale, ça reste quasi deux fois moins que Roger Federer. 123 montées gagnantes durant sa quinzaine, sur 190 et 1702 points joués, un score bien inférieur aux 192 réussies de Federer, sur 262 et 1475 points disputés. Inévitablement, quand on a toute une panoplie de coups à utiliser, l'on trouve plus facilement la solution lorsqu'on est moins en réussite dans tel ou tel secteur du jeu.

Le tableau
A posteriori, ça peut paraître paradoxal de parler du tableau de Roger Federer dans ce Wimbledon 2012 en des termes positifs. On ne peut pas dire que le Suisse ait gagné ses rencontres facilement... Albert Ramos et Fabio Fognini, d'accord. Mais Julien Benneteau l'a fait passer à deux points de l'élimination. Xavier Malisse lui a pris une manche. Mikhail Youzhny n'a pas fait le poids, mais Novak Djokovic et Andy Murray lui ont, eux aussi, piqué un set. On est bien loin des scenarii de 2003, 2005 et 2006, où il ne lâche qu'une manche en route vers le sacre suprême. Néanmoins, c'est le type de parcours qui vous fait monter en régime au fil des jours. Au sortir de sa victoire face à Julien Benneteau, il était prévenu : il devra aller chercher ses victoires et ne pas rechigner au combat. Perdre un set ici ou là et l'emporter quand même, de quoi montrer une capacité à gérer ses rencontres, à laisser passer l'orage avant de l'invoquer, à accepter l'imperfection pour mieux vaincre derrière. Mieux, ce tableau, mine de rien, lui a évité d'affronter son plus grand adversaire, Rafael Nadal. Lui a offert Andy Murray, une victime appréciée, toujours sensible à la pression et sortant de matches délicats. Et un Novak Djokovic, numéro un mondial, sur sa moins bonne surface, d'une part. En méforme, d'autre part, selon ses dires - on attend d'en savoir plus. Un Djokovic qui, lui, s'était baladé aux tours précédents, pour qui la hausse de régime nécessaire à un match contre Roger Federer fut une marche trop élevée. Son adversaire, de son côté, avait déjà été contraint de gravir l'escalier pour s'imposer, aux tours précédents. Remporter un titre du Grand Chelem se réussit dans certaines conditions. Des conditions qui vous y mène, comme le dosage du soleil et de la pluie permette aux plantes de s'épanouir.

La maturité
Bientôt 31 ans, 16 titres majeurs derrière lui à l'entame du tournoi, 280 matches en Grand Chelem à l'issue... C'est forcément un atout de poids dans la lutte pour la victoire finale. Roger Federer a tout vu et tout vécu. Il sait quand se gagnent les titres et possède cette capacité à déterminer les moments d'inflexion d'une partie ou d'une autre. On gère, on s'économise en s'appuyant sur des acquis et on accélère quand c'est opportun. Un discernement que l'expérience, seule, apporte. C'est aussi la capacité d'être patient et d'attendre son heure, celle de ne pas trembler même lorsque vous êtes embarqué dans un tie-break de tous les dangers. Ou de savoir comment bonifier une interruption due à la pluie. La maturité ne s'octroie pas comme ça. Julien Benneteau pourra vous en parler, lui qui est passé à deux phalanges de l'exploit... mais qui a trouvé, face à lui, un futur numéro un mondial stoïque, sans émotions, pleinement concentré sur son sujet, capable d'isoler chaque point du suivant et d'élever une barrière infranchissable entre sa tête et les enjeux d'un match. C'est, là encore, l'acceptation de ne pas être parfait, une acceptation que la paternité vient renforcer. Papa de deux jumelles, Roger a pu remettre les choses à leur place. La défaite est possible, mais il ne la craint plus. On parle également des acquis. Un paramètre évidemment décisif : sur quoi se repose-t-on lorsqu'on est mené deux manches à zéro ? Roger Federer est ainsi. Son tournoi n'a pas été excellent sur le plan du jeu, mais il a su, à chaque fois, sortir des points venus d'ailleurs dans les instants primordiaux. Avant d'élever son niveau, au moment de conclure, et ses matches, et son tournoi.

Pour finir, parole au principal intéressé : "Je suis vraiment heureux d'avoir l'âge que j'ai aujourd'hui, parce que j'en profite d'une manière très différente que lorsque j'avais 20 ou 25 ans. Je suis dans une période beaucoup stable de ma vie. Je ne voudrais changer quoi que ce soit pour rien au monde."
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Mer 11 Juil 2012 - 20:16

Ben Roger explique-moi pourquoi tu voudrais changer quoi que ce soit avec tous les titres gagnés rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Jeu 12 Juil 2012 - 23:17

Federer copie Rafa et est en vacances en Sardaigne mais ce n'est pas le même style rire moqueur



Toutes les photos ICI : http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2172446/Roger-Federer-wife-Mirka-wind-Wimbledon-luxury-boat-trip.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 13 Juil 2012 - 0:19

Disons que ce sont des vacances plus "pépère" rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 13 Juil 2012 - 0:25

Interviews > "Federer est un sacré déconneur"
Par Rémi Cap-Vert, jeudi 12 juillet 2012 à 20:31
http://www.welovetennis.fr/interviews/52608-federer-est-un-sacre-deconneur

On poursuit notre série de témoignages pour bien préparer le lancement de notre livre « Roger, mon amour », le 1er novembre prochain. Après Thierry Ascione, découpé à Roland Garros, en 2007, c'est Julien Jeanpierre, grand rival du Suisse sur le circuit junior, qui nous dévoile son rapport particulier avec Roger Federer. Confidences. Un entretien à retrouver dans la magazine GrandChelem, numéro 29 - sortie la semaine prochaine.

Quelle était la nature de tes rapports avec Roger Federer ?
Mes premiers souvenirs avec lui, c'est en cadet. J'étais en cadet 2 et lui en cadet 1. On voyait qu'il avait déjà une vraie main, un timing très précis. En revanche, tout le monde voulait le jouer à cette époque, car, mentalement, il était plutôt friable (rires). En fait, il s'énervait très rapidement et ça lui coûtait souvent le match. Si on parvenait à résister et à le titiller, le duel pouvait tourner court (rires)... Puis, en Juniors, il a commencé à se calmer. Et, là, on s'est vraiment tiré la bourre.

Plus que ca, même !
N'essaie pas de me rappeler ce mauvais souvenir…

C'est-à-dire…
Concrètement, je suis numéro un mondial durant 51 semaines et, la 52ème, il me passe devant. J'étais vert…

Aujourd’hui, vous entretenez des rapports réguliers ?
Pas tellement non. Je ne suis pas en contact direct avec lui. Je n'ai pas son numéro de téléphone, même si je pourrais l'obtenir. En fait, je passe soit par son coach, soit par Yves Allegro qui est très proche de lui, quand j’ai quelque chose à lui dire. Et puis, je le croise assez souvent maintenant que je suis revenu sur le circuit. J'ai souvent été sparring-partner avec lui depuis deux ans, à Roland Garros.

Ah oui ?
Oui et c'est assez drôle. Comme j'aime le jeu, je me propose toujours auprès de l'organisation pour être sparring durant la quinzaine. Un matin, on me demande naturellement si je suis libre pour taper la balle. Une fois que je reçois des précisions et que j'apprends que ce sera sur le Central, je me suis dit qu'il y avait la possibilité, voire la certitude, que je tape avec un top player. Quand je suis entré sur le court, Roger a crié : « Non, c'est pas possible ! Julien ! » Un super moment !

Tu te rappelles de toutes tes confrontations avec Roger, en Juniors ?
En fait, on s'est joué deux fois, deux semaines de suite, en finale des deux tournois de préparation à l'Open d'Australie. Il m'a battu la première fois et j’ai gagné la deuxième. Avant, j'étais quasi-numéro un chez les cadets et lui n'était pas très fort. Il possédait une super technique, mais il manquait de force. Je me souviens qu'il ne faisait que des chops, en revers. Il avait une bonne qualité de balle, mais il était très irrégulier et, comme je l'ai dit précédemment, il pétait vite les plombs. Il était capable de casser trois raquettes en quatre jeux assez régulièrement… Il faisait partie des plus nerveux. Ce qui est drôle, c’est qu’il n'était pas capable de me dominer, dans cette période. Mais, en Juniors, un jour, en 96, il m'a mis 6-3 6-0. Là, il était vraiment injouable. A la sortie du court, je lui ai dit : « C'est simple, pour toi, le tennis : une première balle de service efficace, suivie d'un coup droit. » Il a ri.

Aujourd’hui, il donne une image d’inaccessibilité. Mais, en Juniors, c’était un bon camarade ?
Attention, il l'est encore ! Peut-être même plus ! Il est très bien entouré, surtout par sa femme, qui, au départ, n'était pas très appréciée. Mais, en fait, c'est l'une des meilleures choses qui lui soient arrivées dans sa carrière, après son premier entraîneur. Elle gère formidablement bien tout ce qui entoure cette icône mondiale – car c'est une icône. On ne se rend pas compte de toutes les sollicitations que Federer suscite. C'est un truc de fou ! S’il paraît inaccessible, c’est parce qu'elle a tout verrouillé et qu'il est obligé de dire non à beaucoup de monde. Mais, franchement, heureusement ! Autrement, il ne s'en sortirait pas. Pour le reste, c'est bien calé et millimétré. D’où cette image dont tu parles quand on ne le connaît pas. Mais, dans la réalité et le quotidien, au contact, c'est tout le contraire. C’est un gars qui discute avec tout le monde dans les vestiaires. Avec Yves Allegro, ils ne font que plaisanter en permanence ! Roger est vachement déconneur. C'est un peu le roi de la blague... (Rires)

Tu as une anecdote insolite à son sujet ?
Oui, j'en ai une qui remonte à 2008. Je l'ai croisé dans les vestiaires, à Roland Garros, avant sa finale contre Rafael Nadal. Il me dit : « Il est chiant l'Espagnol, il ne va pas me refaire le même coup tous les ans ! Je vais essayer de le battre, je vais faire comme tu m'as dit en 96 : une première balle efficace et un coup droit… et ça va marcher. » Je lui avais fait cette réflexion 12 ans auparavant lorsqu’il m'avait mis une raclée et il s’en rappelait. C'est quand même dingue. En fait, Roger a une mémoire d'éléphant. Là-dessus, il est incroyable, il se rappelle de tout. Le fait de nous battre pour la première place toute l'année en Juniors, ça nous a forcément rapprochés. Par exemple, quand on a disputé l'Orange Bowl, j'étais tête de série numéro deux et, lui, numéro un parce qu’il était devant moi à l'ATP. Au premier tour, je joue Feliciano Lopez, qui était déjà 300ème au classement ATP, mais qui n’avait pas été désigné tête de série par les organisateurs. Ca avait fait un scandale chez les Espagnols qui voulaient boycotter le match. J'ai perdu 7-5 au troisième et lui a fait demi-finale derrière. Ces demi-finales, si je les atteignais, j'étais sûr d'être Champion du Monde Juniors. Mais, avec cette défaite, il fallait que Roger perde au premier tour pour que je reste numéro un... Il a sauvé trois balles de match contre un Letton… et il a gagné le tournoi.

Pour en revenir à toi : tu as été coach d'Arnaud Clément durant sa fin de carrière, tu veux percer là-dedans ?
Je suis un jeune coach, mais avec déjà pas mal d'expérience. Quand j'ai arrêté de jouer, il y a deux ans, je me suis aperçu que la vie du circuit me manquait. J'aime l'idée de partir, de faire mon sac, de suivre mon joueur… J'aime cette ambiance. Aujourd'hui, je profite de tout ce qui m'arrive. Alors pourvu que ça dure !

Quelle formation as-tu pour te dire « coach » ?
J'ai d'abord passé mon DE, l'an dernier, puis j'ai enchaîné avec la formation haut niveau à Roland Garros. Ensuite, j'ai eu la chance de vivre une aventure très instructive avec le team de Sam Sumyk et Victoria Azarenka. Tout ça me permet d'aller plus vite dans ma formation. L'autre point important, c'est que je suis encore en bonne forme physique (rires). Je peux taper la balle avec mon joueur. En termes de logistique et d'organisation, ainsi que de performance, ça peut-être décisif !

"Roger, mon amour" : Après le succès de « Grand Chelem, mon amour », tome1 de la collection Welovetennis, nous préparons le tome 2 : « Roger, mon amour ». Même format, même qualité éditoriale et toujours la même ambition : rendre hommage avec passion à l'un des plus grands champions du tennis, Roger Federer. Ce livre est déjà proposé en prévente sur www.kdotennis.com.

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 13 Juil 2012 - 17:13

Federer le roi de la blague j'ai du mal à y croire rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Ven 13 Juil 2012 - 20:20

Attention c'est spécial c'est de la blague suisse rire moqueur mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 14 Juil 2012 - 15:39

Merci Wink

Oui moi aussi j'ai un peu du mal à croire que c'est un blagueur ou alors il cache super bien son jeu rire moqueur
C'est vrai qu'a choisir les vacances avec Fed ou Rafa. Je choisirai Rafa je s'amuserai plus rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 14 Juil 2012 - 17:16

Ca existe les blagues suisses mort de rire mort de rire

Moi à dire la vérité j'adore Rafa mais alors pour vraiment rigoler je crois qu'il vaut mieux miser sur Djokovic ou Roddick rire moqueur ; voire même je suis sûre que Murray est un petit marrant rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 14 Juil 2012 - 17:21

Ah Oui Roddick le pitre de service Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 14 Juil 2012 - 17:23

rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 39519
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 14 Juil 2012 - 18:15

Roger Federer > Annacone compare Federer et Sampras
Par Pauline Dahlem, samedi 14 juillet 2012 à 16:07

http://www.welovetennis.fr/federer/52635-annacone-compare-federer-et-sampras

Pour le site 10sballs, Paul Annacone compare Roger Federer et Pete Sampras, joueurs qu’il a tous deux entrainés.

« La plus grosse similarité, c’est qu’ils sont tous les deux très doués et très motivés. Et la principale différence, c’est qu’ils sont tous deux des personnes très différentes. A 31 ans, Pete n’en était pas du tout au même stade de sa carrière que Roger aujourd’hui. Car Roger adore le jeu, adore sa vie, adore sa famille. Il adore ce qu’il est devenu. Je crois que Pete, au même âge, était un peu plus fatigué du tennis et avait réussi ce qu’il voulait accomplir. Il avait le sentiment qu’il n’avait plus rien à se prouver et voulait entrer dans une nouvelle phase de sa vie. En fait, au même âge, il était très différent de Roger. »


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 74640
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   Sam 14 Juil 2012 - 18:30

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROGER FEDERER (Suisse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROGER FEDERER (Suisse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES JOUEURS :: LES JOUEURS FRANCOPHONES-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: