UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 DAKKAR 2013-2014-

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 1 Nov 2012 - 10:01

Rappel du premier message :

R A L L Y E * D A K K A R



http://static.stayontheblack.com/uploads/2012/01/Foto_Coma_12_02.jpg


Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 14 Mar 2013 - 9:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 17 Jan 2013 - 5:47

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Despres-creuse-l-ecart/342972

16/01/2013 à 20:24:00 | Mis à jour le 16/01/2013 20:51:22
Rallye-raid - Dakar : Despres creuse l'écart

L'avance de Cyril Despres (KTM) sur le deuxième de la catégorie motos, le Portugais Ruben Faria (KTM), est passé de 1'37" à 13'16" mercredi. Le Français a fini troisième de la 11e étape (452 km dont 190 km de spéciale, 30 de moins que prévu en raison des intempéries). A Fiambalá (Argentine), la victoire est revenue à l'Américain Kurt Caselli (KTM), sa deuxième cette année, 4'45" devant le Portugais Paulo Goncalves (Husqvarna). Si les motos ont pu aller au bout, la spéciale a été neutralisée pour les autos à cause d'un rio (rivière) dont les eaux ont subitement monté, barrant le passage à la majorité des concurrents.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 17 Jan 2013 - 6:08

http://www.francetvsport.fr/luc-alphand-le-dakar-est-ouvert-136528

Luc Alphand et Cyril Desprès (DR)


http://www.francetvsport.fr/

Dakar - Luc Alphand : "Le Dakar est plus ouvert"

Publié le 16/01/2013 | 18:08, mis à jour le 16/01/2013 | 19:24

Luc Alphand revient pour nous sur les dix premiers jours du Dakar 2013 et les principaux duels du rallye.


Q : Il y a eu une première semaine intense ?
R : « Il y a eu beaucoup de choses au classement mais surtout dans les étapes. Les quatre premiers jours au Pérou ont mis tout le monde dans le bain. Et pour tous les novices, ceux mal préparés physiquement et dans leur projet global, ils ont souffert. Ça a fait beaucoup de dégâts. »

Q : Ça brouille les cartes de mettre les grosses difficultés au départ ?
R : « Oui c’est sûr mais c’est la géographie qui a voulu ça. L’an dernier on a vécu à Nazca de grands moments jusqu’à Pisco. Le rallye est coincé par les Andes et on est forcément obligé de descendre. On a rarement fait des spéciales en montagne comme ça a été le cas au Portugal ou dans l’Atlas au Maroc. Les organisateurs se sont pourtant dit on va simplifier le truc sinon il y avait moyen de faire encore plus compliqué. Même avec ça, ça a été dur. En plus il y a eu le changement d’horaire en arrivant au Chili. Mais le point positif c’est qu’on n’a pas fait ces étapes entre Antofagasta et La Serena qui ne sont pas très intéressantes avec du terrain piégeux et du fesh fesh. Ce type de terrain s’est résumé à une seule étape et c’est bien. Derrière, ils ont retrouvé d’entrée du WRC et maintenant un nouveau coup de sable. Pour résumer la première semaine, c’était agité. »
"Ouvert à pas mal de gens"

Q : Les buggys étaient au niveau de Mini
R : « En performance pure, on a vu que les buggys avaient bien fait de s’engouffrer dans la brèche du règlement. Finalité, ceux de Qatar Red Bull ont raflé quatre étapes sur les cinq premières. Sans ses petites erreurs, le SMG de Guerlain Chicherit serait dans le coup au général. Il se peut que l’année prochaine le règlement s’occupe des buggys qatarien. Quand tu donnes des buggys d’une perfo comme ça avec des pilotes de ce niveau, tu sais que ça va marcher. S’ils avaient eu une bonne préparation (le projet n’avait que 5 mois, ndlr). En 2014, la base sera la même mais la fiabilité sera meilleure. Ça devrait en faire douter plus d’un. Sainz a été accablé de problème mais avec Al-Attiyah il y a eu deux erreurs. Les SMG ont eu des problèmes de transmission arrière, c’est juste une histoire de préparation. Chabot a été bien placé. La perfo pure, ils l’ont. Les 4x4 doivent eux leur salut à leurs équipages qui sont quasiment à zéro faute. A part trois minutes dans une dune, Peterhansel n’a pas fait d’erreur. C’est ce qui te fait gagner un Dakar. Les Mini ont quand même dû attaquer pour ne pas se faire déposer par les buggys qui finalement se sont explosés tout seul. Le premier enseignement, c’est que le Dakar peut être ouvert à pas mal de gens. »

Q : On peut rivaliser avec un constructeur ?
R : « A l’époque où je courais, il y avait trois constructeurs à quatre voitures. On ajoutait trois ou quatre buggys Schlesser et personne ne pouvait rentrer dans le top 16 sauf incident de course. Aujourd’hui, c’est plus ouvert. C’est bien pour les amateurs qui courent mais est-ce que c’est bien de montrer ça aux constructeurs ? Ce sont eux qui font rêver. Je pense que les gens ont besoin de s’identifier à un véhicule comme ce fût le cas pour le Touareg, le Pajero ou le Lancer. Avec la carrosserie des Mini ou le Mitsu de Spinelli, on peut s’identifier. On se souvient tous des épopées Peugeot, Citroën, des Pajero même si, le Dakar comme Le Mans vit grâce à la passion des gens avec 90 % d’amateurs. Au bout, si Peter gagne, le résultat sera conforme à ça.
Le seul match: Novitskiy - Roma

Q : Ca a l’air bien parti pour Stéphane Peterhansel. L’abandon de Nasser Al-Attiyah a tué le suspense.
R : « A part un problème, c’est quasi réglé. Mais ça peut toujours arriver. Il y a du vent de sable ici à Fiambala… »

Q : Et Monsieur Dakar sait gérer ce genre d’avance…
R : « Oui, il sait faire. Hier il a terminé troisième pour ne pas ouvrir la trace. Il est malin comme un singe mais c’est intelligent. Aux autres de se faire un peu les dents s’ils veulent gagner une spéciale. Guerlain ou Robby veulent prouver des choses. De Villiers va lui chercher à défendre sa 2e place. Il a quarante minutes sur Roma. Un plantage, c’est sept minutes, dix avec les plaques donc il peut voir venir. Le seul match qui reste intéressant, c’est celui qui est interne à Mini entre Novitskiy et Roma. Pour le moment, le Russe est comme Stéphane, il fait le Dakar quasi parfait. Moi je ne ferai pas le malin jusqu’à Copiapo. Après demain soir ça déroule. »

Q : Robby Gordon continue de faire le show
R : « Il va encore rester quelques images de Gordon sur ce Dakar, notamment celles de sa caméra embarquée quand il apprend qu’il a perdu trente minutes sur le prologue. Gordon s’est encore préparé trop vite. Il a pris un copilote novice qui ne connaît pas bien le règlement. Gagner sur des Bajas, ce n’est pas la même chose que courir un Dakar. Il vaudrait mieux prendre quelqu’un comme Arnaud Debron qui parle anglais et qui a un peu de bouteille dans le Dakar. Il faut quelqu’un qui puisse le gérer. Mais ça ne doit pas être simple. Le Hummer, j’adore cette voiture. A piloter c’est toujours fun. Lui il a ça dans le sang. Mais s’il est à six heures, c’est surtout de sa faute. Les plantages, le tonneau par l’avant, c’est lui. Il s’est cramé son Dakar tout seul. C’est sût qu’il aura à cœur de gagner une étape. A Fiambala ou à Copiapo. »

Q : En moto, on en a vu de toutes les couleurs
R : « Oui il y a eu match. On a vu plein de victoires différentes, plein de rebondissements. Cette catégorie des 450 est géniale. KTM avait rechigné à y aller car ils avaient tout le marché des 690. Ils avaient obtenu un an de délai et là ils ont bien préparé leur Dakar. La surprise positive, c’est Yamaha. Je suis désolé pour Casteu qui est passé de la joie au désarrois dans la douleur physique. Cyril Despres lui s’est fait ventouser. Il n’y en a pas un qui veut ouvrir. Tous les favoris se sont marqués et lui qui s’énerve car il ne peut pas s’échapper. Des fois il y en avait six derrière lui qui le laissaient faire. C’est rageant car on n’a pas envie d’accélérer pour ramener tout le monde. Barreda est un sacré numéro. Il va très vite mais est parti à la faute. Ca a été une épine du pied en moins pour Cyril. Je suis agréablement surpris par Chaleco Lopez. Il a assuré en navigation, il connaît bien le Dakar et son rythme de course. Il est 3e derrière Ruben Faria. »
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 17 Jan 2013 - 6:09

Jeudi 17 Janvier 2013
12 EME ETAPE
Fiambala > Copiapo (715 km)

auto


moto


camion


quad

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 17 Jan 2013 - 10:04

Dakar Dakar 2013
Dakar, présentation étape 12 : Retour au Chili


Le Dakar enjambe à nouveau la Cordillère des Andes pour rejoindre Copiapo, au Chili. La 12e étape est annoncée comme le dernier « gros morceau » de cette édition avec les célèbres dunes de l’Atacama à gravir.


Entre Fiambala et Copiapo, la caravane emprunte le désormais très connu mais toujours aussi magnifique Paso San Francisco (4748m) qui se faufile entre des volcans à peine endormis et longe le Laguna verde… La longue descente sur Copiapo n’est pas aussi aguichante avec un paysage minéral et une poussière perpétuellement soulevée par le vent du Pacifique et les poids-lourds chargés de minerais.

Encerclé par d’immenses dunes, Copiapo est presque un passage obligé pour le Dakar. Mais en fin d’épreuve, ces montagnes de sable seront sans doute difficiles à escalader pour les hommes et les machines.

La 12e spéciale est longue de 319 km, le départ sera donné côté chilien après 392 km de liaison. Les 110 premiers km se déroulent sur des pistes roulantes et sinueuses. Du km 110 au 150, les pilotes seront en hors-piste sur un terrain sablonneux. Puis 5 ou 6 cordons de dunes seront à franchir entre le km 150 et 260. Du km 263 à l’arrivée, ce sera de nouveau des pistes empierrées, des sols caillouteux avec du fesh-fesh. Attention à quelques sommets de dune très piégeux (km198) et à des cuvettes d’où il sera difficile de s’extirper entre le km 206 et 210.

Départ de la 1ère moto du bivouac à 4h15, de la 1ère auto à 6h03. Les conditions météo ne s’annoncent pas trop mauvaises pour la seconde traversée de la Cordillère des Andes.

Jeudi 17 janvier - Étape 12 : Fiambalá-Copiapó
http://www.ffmoto.org/page/17-janvier-2013-35e-dakar/2/45BFDD11-5F8EA863-009E7473-2FA41F66
(Liaison : 396 km, Spéciale : 319 km, total : 715 km)

Banco à Copiapó

On enjambe cette fois la Cordillère dans le sens est-ouest, par le Paso San Francisco, pour replonger dans le désert d’Atacama et goûter à tous les types de difficultés qu’il peut poser en Rallye-Raid. Les grosses portions de dunes sont situées en plein coeur de la spéciale : il faudra y escalader des « cathédrales » et éviter de se poser dans des cuvettes tout aussi grandes. Sur les pistes, la partie ne sera pas plus aisée, les rochers et cailloux, même dispersés, pouvant stopper net les plus rapides. Ceux qui rejoindront Copiapó sur un sans-faute auront marqué de précieux points dans la bataille finale.

Jean-Paul Ancion (FFM) sur info ASO Presse.


Michaël Metge – Yamaha (photo Maindru)

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 6:47


http://www.eurosport.fr/rallye-raid/dakar/2013/dakar-12e-etape-ca-ne-bouge-pas-devant_sto3578195/story.shtml
Dakar
Dakar - 12e étape : Ça ne bouge pas devant
Publié le 17/01/2013 à 22:58, mis à jour le 17/01/2013 à 23:16
Nani Roma (Mini) s'est adjugé la 12e étape chez les autos. Même chose pour Frans Verhoeven (Yamaha) en motos. Pas de changement en tête du général.


Aucun changement en tête à deux jours de l'arrivée à Santiago du Chili. Au soir de la 12e étape, Stéphane Peterhansel (Mini) chez les autos et Despres (KTM) chez les motos conservent leur fauteuil de leader respectif. Le seul "évènement" notable de cette étape a été le franchissement pour la seconde fois en 5 jours de la Cordillère des Andes, entre l'Argentine et le Chili. Contrairement à l'année précédente, la Cordillère des Andes et le Paso San Francisco, culminant à 4.748 m entre l'Argentine et le Chili, ont laissé passé la caravane du Dakar, bloquée l'an dernier par la neige. En descente vers la façade Pacifique, les pilotes et motards ont affronté une "spéciale" chronométrée de 319 km, les conduisant à Copiapo, capitale du grand désert de l'Atacama et ancienne cité de l'empire Inca, qui avait défrayé la chronique en 2010 avec un accident minier qui avait bloqué 33 mineurs dans le ventre de la terre pendant 69 jours.

KTM (quasiment) sacré

Du côté des motos qui ouvraient le bal, c'est le Néerlandais Frans Verhoeven sur Yamaha qui a gagné l'étape, suivi du Portugais Ruben Faria (KTM) et de l'Espagnol Joan Barreda Bort (Husqvarna). Cyril Despres (KTM) n'est arrivé qu'en 14e position à plus de 9 minutes du vainqueur de l'étape. Mais le Français reste confortablement en tête du classement général, totalisant depuis Lima le 5 janvier un temps de 37h46'59", devançant son "porteur d'eau" (ou serviteur de course) le Portugais Ruben Faria, le Chilien Francisco "Chaleco" Lopez Contardo et le Slovaque Ivan Jakes. Ainsi, ce sont 4 KTM qui sont en tête du classement général des motos, ce qui efface le moindre doute possible quant à l'écurie gagnante sur 2 roues à Santiago du Chili dans deux jours.

Il n'y a plus de suspense également chez les 4 roues. Nani Roma (Mini) a remporté l'étape en 3h36'34", suivi de l'Américain Robby Gordon (Hummer), du Sud-Africain Ginel De Villiers (Toyota) et de "Peter" à 6 minutes du vainqueur. Mais, comme Despres en moto, Peterhansel, tranquillement installé en tête du classement général avec plus de 50 minutes d'avance sur De Villiers, gère sa course et ne prend aucun risque, ni mécanique, ni physique avant l'arrivée dans la capitale chilienne. Il sait que De Villiers (seul représentant d'une écurie concurrente aux Mini) est pris en tenaille derrière lui par les deux autres Mini de Nani Roma et du Russe Leonid Novitskiy en 4e position. La 13e étape du rallye, longue de 735 km dont 441 km de "spéciale" chronométrée, constitue la dernière marche avant Santiago et va conduire vendredi les concurrents encore en lice de Copiapo à La Serena.
Eurosport - (avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 6:58


http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Chicherit-et-son-salto-auto/343268
18/01/2013 à 00:09:00
Rallye raid - Dakar : Chicherit et son salto auto
En rentrant du Dakar, le 10 février à Tignes, l'ancien skieur va tenter un salto en auto, une figure de style encore jamais réalisée en public.


C'était juste une question de jour. Guerlain Chicherit allait forcément renverser son buggy... Logique pour un garçon, qui volontairement, en ski, et maladroitement, en auto, a souvent la tête à l'envers, de travers ou en l'air. « Des saltos j'ai dû en faire des milliers ». Il a hésité à en offrir un, à pied, sur le podium de départ du Dakar à Lima. En ski ça l'a aidé à devenir quadruple champion du monde de free-ride (2000,2002,2006,2007). En auto, les figures c'est pas conseillé. Sa cabriole avec la Mini, en 2011, lors d'un rodage au cours de la journée de repos, a cisaillé sa réputation: « On peut pas dire que j'ai fait le con. Je suis allé rouler pour chauffer des pièces, pas concentré, c'est tout. Y avait un ciel (ndlr: un haut de côte), la route tournait juste derrière, pas de chance, y avait un talus. J'assume. » Guerlain, perdit sa place de pilote officiel rétribué, gagna un an au purgatoire du sport auto, et oublia en repiquant au ski de compét.
Toujours le même tempérament
Il est revenu au Dakar comme inchangé. Nom de son team: Free Style Rallye Team. Slogan peint sur la voiture: "Catch me if you can on" (Cours après-moi si tu peux). Credo: « Je sais rouler vite, il faut pas trop de sagesse. » Sauf que là, c'est lui qui paye, dégote les sponsors, et affrète son buggy (loué à Philippe Gache) et un truck moto-home. Résultat de la course : Guerlain a mené une bonne part des spéciales, en a gagné une, et ce sont des contretemps de navigation et surtout de mécanique qui l'ont débarqué d'un possible podium.

Un an et demi de préparation
A force de faire des saltos, Guerlain a eu une idée: en maîtriser un, en arrière, en auto. Ça s'appelle un back-flip. Ce sera pour le 10 février lors du Full Metal Garage Show, à Tignes. Ça le fait rire. « Ça fait quatre ans que cette idée me tourne dans la tête, c'est une sorte de mix de mes deux sports. » En ski c'est courant et pas si compliqué: « Tu te relâches bien et hop. Je fais ça depuis que j'ai un an-et-demi. Je peux te le faire direct sans échauffement. » En auto ça se voit jamais. « C'est pour ça que c'est marrant. » Sur une base de... Mini (remember l'accident du Dakar 2011), "Tof", son pote d'enfance, lui a construit en 1800 heures une caisse spéciale, où le plus dur a été de définir un nouveau centre de gravité. Le moteur a pris la place du co-pilote. « Ça fait un an et demi qu'on y bosse. » Le 10 décembre, sur le port fluvial de Lyon, Chicherit a tourné la vidéo d'un saut réussi. D'autres l'ont été moins. « Mais on avait mis un gros air-bag sur le sol. » Il s'y est déjà essayé une trentaine de fois. « Le problème c'est qu'en ski, tu peux te rattraper alors qu'en voiture, une fois que tu t'es jeté... » Première publique donc à Tignes. Sans trucage.
Stéfan L'HERMITTE à Copiapo
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 7:02

17/01/2013 à 22:38:00 | Mis à jour le 17/01/2013 22:58:43


http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/La-frayeur-de-peterhansel/343259

Rallye raid - Dakar : La frayeur de Peterhansel
Ah tant que la ligne n'est pas franchie... Le leader auto a sorti les pelles et s'en est bien sorti dans cette douzième étape...

Un entonnoir ça peut rendre fou. Si on reste trop longtemps en sa compagnie. Stéphane Peterhansel (Mini) craignait de se coincer dans une cuvette sableuse d'où l'on ne ressort pas, ou si tard. Il est tombé dedans... Mais cinq minutes seulement. « [b]On a sorti les pelles, dégonflé les pneus arrières (1,5 bar au lieu de 2,2), juste le temps d'avoir un petit coup de stress. »
Rien de rédhibitoire. Giniel De Villiers (Toyota), qui sait qu'en vitesse pure il ne peut rivaliser, qui a déjà gagné son Dakar en regardant tomber devant lui, n'a repris qu' 1'38'', et reste à 50'21''. En avalant ses saucisses au bivouac -une Francfort puis une Strasbourg- le décuple vainqueur, tiquait pourtant. « La première semaine j'ai fait une course propre, là c'est petite erreur de nav’ hier, et puis je me pose aujourd'hui. J'ai de la marge mais c'est pas bien. » Ça fera au moins plaisir à son équipier, et co-turne de camping-car, Nani Roma, parti quinzième, idéalement placé pour suivre les traces dans les dunes cathédrale de Copiapo, et pour chiper à Léonid Novitskiy (Mini) la troisième place. Mais demain, Roma retrouvera le rôle qui lui est assigné depuis deux jours : aider Peterhansel au cas où. Ça pourrait-servir. Les dunes sont en entame du programme de vendredi. Quand les autos sont gavées d'essence et donc lourdes. Dernier petit suspens.
C'est mieux à deux

En moto aussi à deux c'est mieux. C'est comme au temps de l'Aéropostale, au-dessus des déserts, quand les aéronefs volaient en doublette. Cyril Despres et Ruben Faria ont fait cause commune. Logiquement c'est Ruben qui porte l'eau et les outils de Cyril. Mais aujourd'hui Cyril a inversé les rôles. Il a son quart d'heure de marge sur "Chaleco" Lopez. Il a aussi montré -enfin- depuis deux jours, qu'il était le patron. Alors il a regardé les jeunots tracer la route. « A un moment c'était marrant, un partait à droite, l'autre à gauche. C'est pas que je rigolais... Moi aussi je les ai faites les boulettes... C'est facile d'aller vite, mais naviguer et aller vite c'est autre chose. » Il les a regardés, un peu de haut, et surtout il a guidé Faria, pour consolider sa deuxième place. "Chaleco" laisse filtrer qu'il ne joue plus la gagne, que le podium est trop essentiel pour lui...
Reste qu'un entonnoir ça peut vite vous tomber sur la tête

Stéfan L'HERMITTE, à Copiapo
mort de rire mort de rire





kitd.html5loader("flash_kplayer_64a086138dbs");
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 7:12

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Despres-lache-du-lest/343225

Le 17/01/2013 à 20:09:00 | Mis à jour le 17/01/2013 21:23:52
Rallye raid - Dakar - Motos : Despres lâche du lest
Le Français Cyrille Depres (KTM) est toujours en tête du classement général, mais il est clairement sous la menace du Portugais Ruben Faria (KTM).
. Le Portugais a terminé deuxième de la 12e étape du Dakar entre Fiambala (Argentine) et Copiapo (Chili), derrière le Hollandais Frans Verhoeven (Yamaha). Depres a terminé à la quatorzième place et perdu plus de sept minutes sur son dauphin


Frans Verhoeven s'est imposé jeudi au Chili - Panoramic

Despres temporise, Verhoeven en profite
«Dévoué» à son coéquipier Ruben Faria, Cyril Despres n'a pris que la 12e place de 12e étape du Dakar jeudi. Le Néerlandais Frans Verhoeven en a profité pour s'imposer.

Profil de l’étape : Fiambala-Copiapo (319 km de spéciale, 396 km de liaison)
Retour au Chili pour les concurrents du Dakar avec cette étape proposant un «patchwork» des difficultés du rallye-raid. Après avoir une nouvelle fois enjambé la Cordillère des Andes, les pilotes ont en effet eu droit aux dunes du désert d’Atacama, aux pistes rocailleuses, puis au retour du «fech-fech» dans la portion finale.

Ce qu’il faut retenir :
Après la pluie, le beau temps. Après l’étape «galère» de la veille en Argentine, les concurrents ont retrouvé le soleil et la chaleur chilienne jeudi. Sous le ciel bleu, Frans Verhoeven a brillé de milles feux en s’adjugeant sa quatrième victoire d’étape sur le Dakar. La première depuis 2011. Sans rien lui enlever, le Néerlandais a aussi profité de la course d’équipe des KTM. Solide leader, Cyril Despres, parti 3e de la spéciale, avait en effet décidé d’attendre son fidèle lieutenant, Ruben Faria (parti 10e), afin de protéger la position de ce dernier au général (2e). Une stratégie payante puisque le Portugais a signé le deuxième temps du jour et accru son avance au classement sur «Chaleco» Lopez (7e jeudi), désormais relégué à près de 8 minutes. 12e, Despres compte lui 13’40 d’avance sur le Chilien. A noter également qu’en dépit de son épaule douloureuse suite à sa chute de mercredi, Joan Barreda fait un beau troisième à l’arrivée à Copiapo. Juste devant le Français Alain Duclos.

Ils ont dit…
Cyril Despres (12e) : «Le début de spéciale était très rapide, à plus de 100 km/h de moyenne. Après les Dakar 2010, 2011, 2012 et 2013 où Ruben a travaillé pour moi, aujourd'hui on a échangé les rôles. C'est moi qui a travaillé pour lui. Il était important qu'il ne perde pas trop de temps sur Chaleco Lopez. Non seulement il n'en a pas perdu, mais en plus il en a pris. Je suis content pour lui, il le mérite. La façon de faire c'était simple : il fallait laisser les autres pilotes ouvrir pour qu'ils se perdent, qu'ils ralentissent et que Ruben puisse reprendre du temps. Cela doit faire longtemps que ce n'est pas arrivé… deux motos du Team KTM RedBull sur le podium à Santiago, ça claquerait !»

Ruben Faria (2e) : «Je partais 10ème aujourd'hui, et en plus j'ai cassé ma jante avant pendant la liaison. Je me suis dit que ça commençait pas mal, cette journée ! J'ai roulé tranquillement au début parce qu'il y avait des pierres, puis j'ai attaqué dans les dunes. Je termine 2ème de l'étape, c'est une bonne journée. Je suis très content du travail qu'a fait Cyril, et je suis aussi content pour mon résultat personnel. Mais il reste encore deux jours à courir, et sur le Dakar, on peut avoir un grand sourire un jour, et chuter le lendemain. C'est arrivé à Casteu, à Pain, alors je ne préfère pas trop sourire avant la fin. Mais pour le moment, ça se passe bien.»

Frans Verhoeven (1er) : «J'ai poussé durant tout ce Dakar, mais au début j'ai eu un petit souci de moto qui m'a fait perdre 45 minutes dans le 3ème jour. Ensuite j'ai essayé de remonter au classement général. Aujourd'hui, je n'ai pas pris de risque mais j'étais vraiment très propre en navigation. C'est la cerise sur le gâteau. J'étais 2ème de la première spéciale, et maintenant je gagne. Avec la malchance que j'ai eu, c'est bien que cela m'arrive maintenant. En plus, je suis tout de même bien remonté au classement général, j'ai de quoi être content. »

Classement de la 12e étape :
1. Verhoeven (P-B/ Yamaha) en 3h49’15
2. Faria (POR/KTM) +1’38
3. Barreda Bort (ESP/Husqvarna) +3’01
4. Duclos (FRA/Sherco) +3’17
5. Rodrigues (POR/Honda) +3’35

10. Pain (FRA/Yamaha) +5’32
12. Despres (FRA/KTM) +9’15

Classement général après la 12e étape :
1. Cyril Despres (FRA/Ktm) 37h46’59
2. Ruben Faria (POR/Ktm) +5’39
3. Francisco Chaleco Lopez Contardo (CHI/Ktm) +13’40
4. Ivan Jakes (SVK/Ktm) 20’16
5. Alessandro Botturi (ITA/Husqvarna) 34’52

7. Olivier Pain (FRA/Yamaha) +1h03’29
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 7:17

best moto

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 7:21

Publiée le 17 janv. 2013

Étape 12 - Auto/Moto - Résumé de l'étape (Fiambala Copiapo) - Dakar 2013


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 7:32

http://www.francetvsport.fr/dakar/etape-13-copiapo-la-serena
Vendredi 18 Janvier 2013
13eme etape
Copiapo > La Serena (735 km)

441 kilomètres de spéciale et presque 300 en liaison. Et il faudra commencer, comme presque toujours sur cette édition, par le plus difficile.

A peine sortis du bivouac, les concurrents devront se coltiner immédiatement les montagnes de dunes qui encerclent Copiapo.
"C'est plus logique de commencer par du copieux, tu sais, me dit Castera. On a plus d'énergie le matin et plus de lucidité aussi". A ce stade de la course, kilométrages et fatigue accumulés, on ne pourra être que de cet avis. Alors il faudra vaincre une dernière fois, pour cette année quelques passages de sable difficiles et sournois avant de s'engager sur un plateau désertique plus "accueillant" et filer à bon allure vers la Serena. "Le début d'étape peut faire une dernière sélection, affirme Castera, surtout quand on considère les kilomètres (7900) accumulés". Ceux qui arriveront au dernier bivouac tout près du Pacifique pourront se dire qu'ils sont des "finishers" du Dakar 2013. Car la spéciale du lendemain qui mène à Santiago constituera plutôt une jolie parade qu'une vraie bataille sportive. Il y aura même une spéciale-spectacle à l'entrée de Santiago dans laquelle les concurrents s'élanceront deux par deux pour faire le show à des milliers de Chiliens.


-auto


-moto


-camion


Classement général

auto
http://www.francetvsport.fr/dakar/etape-13-copiapo-la-serena#auto

moto
http://www.francetvsport.fr/dakar/etape-13-copiapo-la-serena#moto

camion
http://www.francetvsport.fr/dakar/etape-13-copiapo-la-serena#camion

quad
http://www.francetvsport.fr/dakar/etape-13-copiapo-la-serena#quad


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 18 Jan 2013 - 7:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 18 Jan 2013 - 7:35

http://www.francetvsport.fr/une-semaine-de-dakar-en-images-136030

Dakar - Une semaine de Dakar en images


Publié le 13/01/2013 | 15:45, mis à jour le 13/01/2013 | 18:11

http://www.francetvsport.fr/une-semaine-de-dakar-en-images-136030
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 19 Jan 2013 - 13:00

http://www.la-croix.com/Actualite/Sport/Dakar-victoire-de-Chaleco-Lopez-Despres-proche-d-un-5e-titre-en-moto-_NG_-2013-01-18-900974
7Dakar: victoire de "Chaleco" Lopez, Despres proche d'un 5e titre en moto

18/1/13 - Mis à jour le 18/1/13 - 21 H 48

Le Chilien Francisco "Chaleco" Lopez a remporté vendredi en moto la 13e et avant-dernière étape du Dakar-2013 devant son coéquipier et leader, le Français Cyril Despres, tout proche de décrocher son 5e titre dans le rallye, après 735 km entre Copiapo et La Serena, dont 441 km de spéciale.

Vainqueur en 2005, 2007, 2010 et 2012, Despres comptait 8 min 15 sec d'avance sur Lopez qui a ravi la 2e place du général au Portugais Ruben Faria, également sur KTM, désormais relégué à la 3e place à près de 15 minutes du Français.

La dernière étape samedi se terminera en apothéose à Santiago du Chili à l'issue des 502 km depuis La Serena, dont 128 km de spéciale.

Classements de la catégorie moto à l'issue de la 13e étape du Dakar-2013, vendredi, courue entre Copiapo (CHI) et La Serena (CHI), longue de 735.0 km, dont une spéciale chronométrée de 441.0 km:

Classement de la 13e étape :

1. Francisco Lopez (CHI/Ktm) 3 h 44:54.

2. Cyril Despres (FRA/Ktm) à 5:25.

3. Paulo Goncalves (POR/Husqvarna) 5:29.

4. Juan Pedrero Garcia (ESP/Ktm) 7:42.

5. Joan Barreda Bort (ESP/Husqvarna) 8:24.

6. Helder Rodrigues (POR/Honda) 9:37.

7. Ivan Jakes (SVK/Ktm) 9:54.

8. Olivier Pain (FRA/Yamaha) 10:10.

9. Jakub Przygonski (POL/Ktm) 11:02.

10. Gerard Farres Guell (ESP/Honda) 11:19.

Classement général après la 13e étape:

1. Cyril Despres (FRA/Ktm) 41 h 37:18.

2. Francisco Lopez (CHI/Ktm) à 8:15.

3. Ruben Faria (POR/Ktm) 14:41.

4. Ivan Jakes (SVK/Ktm) 24:45.

5. Juan Pedrero Garcia (ESP/Ktm) 43:31.

6. Olivier Pain (FRA/Yamaha) 1 h 08:14.

7. Helder Rodrigues (POR/Honda) 1 h 14:56.

8. Javier Pizzolito (ARG/Honda) 1 h 26:23.

9. Frans Verhoeven (NED/Yamaha) 1 h 27:54.

10. Paulo Goncalves (POR/Husqvarna) 1 h 29:46.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 19 Jan 2013 - 13:04

http://www.france24.com/fr/20130118-dakar-suspense-moto-chaleco-tente-le-tout-le-tout

18 janvier 2013 - 23H55

Dakar: suspense en moto, "Chaleco" tente le tout pour le tout

AFP - C'est l'ultime suspense de la course moto à la veille de l'arrivée du 34e Dakar: "Chaleco" Lopez Contardo, le motard chilien de Ktm, va-t-il réussir l'exploit de battre le tenant du titre, Cyril Despres (même écurie), qui le précède en tête du général de 8 minutes ?


En tout cas, le Chilien de 37 ans, star du 2 roues tout terrain dans son pays, tente le tout pour le tout pour monter samedi sur la première marche du podium à Santiago.

Vendredi, entre Copiapo et la Serena, la 13e et avant-dernière étape de l'édition 2013 du Dakar, longue de 735 km dont 441 km chronométrés, "Chaleco", "la main dedans" a été le plus rapide en 3 H 44 min et 54 sec.

Cyril Despres lui a concédé plus de 5 min. Le Français reste en tête du classement général à 24 H de l'arrivée, mais l'ultime étape, samedi entre La Serena et Santiago du Chili, promet toutes les surprises.

"Chaleco" sait qu'il a au bout de la piste la chance de sa vie et la possible consécration dans son propre pays.

L'AFP peut témoigner du courage de l'homme pour avoir assisté l'année dernière à son arrivée à un contrôle de passage après une rude chute. Sa moto était sévèrement esquintée à l'avant, mais toujours roulante. Lui était blessé à la jambe, choqué et sanguinolent. Il avait cependant ré-enfourché son engin (contre l'avis des médecins) et fini l'étape.

Comme en plus, c'est un type humble et sympa, on ne peut que lui souhaiter de triompher devant le Palais de la Moneda à Santiago.


Sur 4 roues, le rallye est déjà terminé.

Peterhansel et sa Mini, fort de plus de 45 min d'avance sur son poursuivant et concurrent sur Toyota, le Sud-Africain Ginel De Villiers, savoure déjà sa 11e et historique victoire au Dakar (6 en moto, 5 en auto).

Mais il convient de signaler encore une fois le remarquable esprit combattant de l'Américain Robby Gordon qui au volant de son Hummer, sait depuis plusieurs jours qu'il n'a plus aucune chance de monter sur le podium, mais qui fait une course volontaire et spectaculaire qui lui a valu la victoire de la 13e étape.
Classement de la 13e étape auto :

1. Robby Gordon/Kellon Walch (USA/USA/Hummer) 3 h 40:53.

2. Guerlain Chicherit/Jean-Pierre Garcin (FRA/FRA/Smg) à 22.

3. Orlando Terranova/Paulo Fiuza (ARG/POR/Bmw) 4:41.

4. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) 8:08.

5. Leonid Novitskiy/Konstantin Zhiltsov (RUS/RUS/Mini) 8:35.

6. Lucio Alvarez/Bernardo Rolando Graue (ARG/ARG/Toyota) 11:01.

7. Carlos Sousa/Miguel Ramalho (POR/POR/Great Wall) 12:45.

8. Ronan Chabot/Gilles Pillot (FRA/FRA/Smg) 13:05.

9. Stephane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Mini) 13:51.

10. Yong Zhou/Pascal Maimon (CHN/FRA/Great Wall) 20:19.

Classement général après la 13e étape auto :

1. Stephane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Mini) 36 h 44:46.

2. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) 44:38.

3. Leonid Novitskiy/Konstantin Zhiltsov (RUS/RUS/Mini) 1 h 29:31.

4. Nani Roma/Michel Périn (ESP/FRA/Mini) 1 h 40:26.

5. Orlando Terranova/Paulo Fiuza (ARG/POR/Bmw) 1 h 52:40.

6. Carlos Sousa/Miguel Ramalho (POR/POR/Great Wall) 2 h 38:40.

7. Ronan Chabot/Gilles Pillot (FRA/FRA/Smg) 3 h 02:25.

8. Guerlain Chicherit/Jean-Pierre Garcin (FRA/FRA/Smg) 3 h 29:22.

9. Pascal Thomasse/Pascal Larroque (FRA/FRA/Buggy Md Rallye) 4 h 31:49.

10. Boris Garafulic/Gilles Picard (CHI/FRA/Mini) 4 h 45:58.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 19 Jan 2013 - 13:07

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Despres-plus-a-l-aise/343572

19/01/2013 à 08:17:00
Rallye raid - Dakar - Moto : Despres plus à l'aise

Bonne nouvelle pour Cyril Despres (KTM), leader du Dakar avec 8'15" avant la dernière étape. Son premier poursuivant, le Chilien "Chaleco" Lopez, a décidé de changer de moteur et écope donc d'une pénalité de 15'. Despres partira donc samedi avec une marge de 23'15''.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 19 Jan 2013 - 13:15

Samedi 19 Janvier 2013
14eme etape
La Serena > Santiago (625 km)


auto



etape-moto



Dakar 2013: La dernière étape annulée?
Mis à jour le 19.01.13 à 12h38

De sérieuses menaces pèsent sur la dernière spéciale du Dakar 2013, qui doit se courir samedi entre La Serena et Santiago, au Chili. Un plafond nuageux très bas sur La Serena empêche les hélicoptères de l’organisation de décoller. La visibilité n’étant pas assez bonne, ils ne sont pas capables de sécuriser correctement la course. Tous les pilotes motos, autos, quads et camions sont toujours coincés au bivouac, dans l’attente d’information. Chez les autos, Stéphane Peterhansel et le leader du classement général. Chez les motos, un autre français, Cyril Despres mène la danse.
De notre envoyé spécial au Chili, Antoine Maes
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 19 Jan 2013 - 14:11

http://www.dakar.com/dakar/2013/fr/etape-13/resume-de-l-etape.html

Chaleco et Gordon se lâchent !


A la veille de l'arrivée à Santiago, « Chaleco » Lopez a livré une performance de haute volée entre Copiapo et La Serena pour aller signer sa 4e victoire 2013, et surtout s'emparer de la 2ème place du général aux dépends de Ruben Faria. Spectacle également au rendez-vous en autos avec le show Gordon, vainqueur de sa 2ème étape 2013, juste devant Guerlain Chicherit. Pas de quoi cependant inquiéter Peterhansel, toujours inamovible leader du général, 44'38 devant De Villiers.

Le festival Chaleco. Sur ses terres, on le sait, Francisco « Chaleco » Lopez est redoutable. Pour preuve, sur ses 6 victoires sur le Dakar avant cette 35ème édition, quatre avaient été signées au Chili. Une motivation nationale d'autant plus forte qu'au départ de cette 13ème étape, l'idole du pays pouvait aller chercher la 2e place du général. Profitant de sa 7e position de départ, Chaleco a donc ouvert en grand sur les 380 km chronométrés de la spéciale du jour pour faire voler en éclat le chronomètre et signer sa 4e victoire 2013, sa 10e en carrière sur l'épreuve, … et la 6ème chez lui au Chili. Au final, le pilote Tamarugal relègue à 5'25 le Français Cyril Despres, 2e du jour, et à 5'29, le Portugais Paulo Gonçalves, mais surtout reprend 14'27 au Portugais Ruben Faria, seulement 15ème aujourd'hui.

Conséquences, au général, si Cyril Despres reste, bien sur, solide leader, il voit Chaleco Lopez s'emparer de la 2e place, 8'15 derrière lui, alors que Ruben Faria, le porteur d'eau du tenant du titre, retombe 3ème, 10'04 devant Ivan Jakes.

En quads, Sebastian Husseini, bien que faisant la trace du jour, a profité de son terrain de jeu favori, les grands espaces, pour signer le meilleur chrono de la 1ère partie de spéciale. Malheureusement, le terrain très roulant de la 2ème partie était plus à l'avantage du puissant E-ATV de Sarel Van Biljon. Et au final c'est le Sud-Africain qui signe sa 2ème victoire du rallye, 41'' devant le Néerlandais qui vit aux Emirats Arabes Unis, et 48'' devant Ignacio Casale. Assuré de finir 2ème du général, le Chilien reprend ainsi 2'11 à Marcos Patronelli, le vainqueur du Dakar 2010 toujours en plein contrôle, et qui peut laisser un peu de lumière aux autres, avec encore 1h50'24 d'avance en tête du général.

Chez les autos, Robby Gordon l'avait annoncé après sa 2e place d'hier, la 13ème étape serait pour lui, et l'Américain est homme de parole, même s'il a trouvé un rival à sa démesure en la personne de Guerlain Chicherit. Attaquant du début à la fin des 380 km chronométrés du jour, les deux pilotes se sont affrontés à coup de secondes, et même si au final c'est le « Bad Boy » au Hummer qui signe sa 2e victoire 2013, la 9ème de sa carrière, c'est seulement 22 petites secondes devant le buggy SMG du Français. Derrière, la concurrence n'a tout simplement pas pu suivre le rythme. Ainsi, Giniel de Villiers, 3e du jour, pointe à 8'08, soit 27'' devant Leonid Novitskiy, alors que Stéphane Peterhansel concède 13'51 à l'Américain!

Au général, le Français reste néanmoins solidement accroché à la tête avec encore 44'38 d'avance sur son seul rival, Giniel de Villiers. Changement en revanche pour la 3e place, puisque le Russe Leonid Novitskiy retrouve la 3e marche du podium, aux dépends de Nani Roma.

Enfin, côté camions, Andrey Karginov, pourtant à l'ouverture tout au long de la journée, s'offre une 2e victoire de rang, 2'48 devant Gerard De Rooy, et 8'04 devant Alès Loprais. Un succès qui permet au Russe de récupérer la 2e place du général à son coéquipier Ayrat Mardeev, mais encore 36'24 derrière l'inamovible leader, et autre pilote Kamaz, Eduard Nikolaev.










http://www.dakar.com/dakar/2013/fr/etape-13/galerie-photos.html
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 19 Jan 2013 - 14:29

Samedi 19 Janvier 2013
14eme etape
La Serena > Santiago (625 km)


auto



etape-moto



Dakar 2013: La dernière étape annulée?
Mis à jour le 19.01.13 à 12h38

De sérieuses menaces pèsent sur la dernière spéciale du Dakar 2013, qui doit se courir samedi entre La Serena et Santiago, au Chili. Un plafond nuageux très bas sur La Serena empêche les hélicoptères de l’organisation de décoller. La visibilité n’étant pas assez bonne, ils ne sont pas capables de sécuriser correctement la course. Tous les pilotes motos, autos, quads et camions sont toujours coincés au bivouac, dans l’attente d’information. Chez les autos, Stéphane Peterhansel et le leader du classement général. Chez les motos, un autre français, Cyril Despres mène la danse.
De notre envoyé spécial au Chili, Antoine Maes[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 19 Jan 2013 - 14:30

11:38 : Départs retardés.

Le plafond nuageux, très bas sur le site du départ de la spéciale (environ 200m), empêchant les hélicoptères de décoller, pour l'instant, le départ des motos a été retardé d'une heure. Ce contre-temps météorologique ne permettant pas d'assurer la sécurité du rallye. Il pleut également sur le parcours du jour.

12:48 Autos: Les autos et les camions en route.

Depuis une demi-heure les autos on pris la route en direction du départ de la spéciale, elles sont 93 attendues dans le secteur chronométré. Quand aux camions, ils sont en train de se diriger, depuis quelques minutes, vers le point de concentration des concurrents. Il en reste 61 en course.

12:50 : Départ théorique Moto à 9h00 locales.

Une nouvelle fois retardé à cause des nuages bas sur le parcours, le départ des Moto devrait être donné dans les minutes qui viennent, sous réserve d'avis favorable de la part de la direction de l'épreuve.

13:06 : Les motos en spéciale à 9h15 locales.

Le départ de la première moto vient d'être confirmé à 9h15. Un petit délai de quinze minutes supplémentaires, par rapport à l'horaire précédent, ayant été nécessaire. Ceci afin de s'assurer que les brumes matinales seraient suffisament levées pour assurer la mise en place complète du dispositif de sécurité sur la spéciale.


étape 14

007 - Lopez sprinte vers Santiago.


Francisco Lopez s'est élancé du départ de la spéciale à 9h15. 346 kilomètres devant lui, avec un premier secteur chronométré de 111 Km. On suivra avec attention l'écart qui le sépare de son principal poursuivant Cyril Despres.
07:06
08:00 - moto
Km 41 : Derrière Lopez, Barreda et Garcia.

Le meilleur temps sur les 41 Kms d'ouverture reste pour Chaleco, derrière lui, Joan Barreda est deuxième à 41", et Juan Pedrero Garcia à 43" occupe la troisième position. Helder Rodrigues vient de se classer quatrième à 53", devant Cyril Despres.
08:04 - quad
277 - Van Biljon roule vers Santiago
.

Vainqueur de la spéciale hier, Sarel Van Biljon est entré en ouvreur dans le chrono de ce samedi, entraînant dans son sillage Sebastian Husseini et Ignacio Casale.


08:14 - moto
011 - Km 41 : Faria deuxième.


Le porteur d'eau de Cyril Despres vient de signer le deuxième temps dans la première partie du chono, il compte 25" de retard sur le leader, Chaleco.
08:17 - moto
015 - Verhoeven encore plus proche de Chaleco.

Frans Verhoeven s'est, à son tour, emparé de la deuxième place, cette fois à 13 secondes de la référence.

08:31 - moto
007 - Km 86 : Chaleco toujours devant.

Le Chilien a sans doute mis un point d'honneur à remporter cette avant dernier chrono sur ses terres : il devance Cyril Despres de 1'54". Les deux hommes ouvrent la route et on attend donc le passage de leurs suiveurs.

08:40 - moto
Km 86 : en attendant Verhoeven et Faria.


Pas de grand changement dans la tendance affichée depuis le premier intermédiaire : Joan Barreda est deuxième à 41" suivi de Juan Pedrero Garcia à 46", puis de Helder Rodrigues à 1'19". Mais il faut attendre Frans Verhoeven et Ruben Faria précédemment pointés 2ème et 3ème.

08:44 - quad
277 - Km 41 : Van Biljon devant.


C'est la puissance du E-ATV du Sud Africain qui parle en ce début de spéciale, il précède de 50" Lucas Bonetto, de 1'02" Marcos Patronelli, de 1'05" Ignacio Casale, et de 1'12" Sebastian Husseini.
08:49 - quad
252 - Km 41 : Laskawiec en quête de revanche.

Le polonais Lukasz Laskawiec, accablé ces derniers jours alors qu'il occupait une belle place dans le Top 5 du général Quad, a soif de revanche. Il pointe 7 secondes devant Sarel Van Biljon, ancien détenteur du temps de référence.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Dim 20 Jan 2013 - 7:28


Stéphane Peterhansel et sa Mini triomphent sur le Dakar 2013 (AFP)

Dakar - Le 11e triomphe de Peterhansel

Publié le 19/01/2013 | 20:47, mis à jour le 19/01/2013 | 21:24

"Monsieur Dakar" a une fois de plus confirmé qu'il maîtrisait son sujet en remportant l'édition 2013 du mythique rallye. En Afrique ou en Amérique du Sud, à moto ou en voiture, Stéphane Peterhansel se montre irrésistible dès qu'il dispute cette compétition. Et cette fois encore, le pilote français s'est imposé au volant de sa Mini. Il signe son 11e succès sur le Dakar et le cinquième en auto pour dépasser dans cette catégorie, le Finlandais Ari Vatanen.


Peterhansel qui avait remporté sa toute première édition en 1991 au guidon d'une Yamaha et sa première au volant d'une voiture (Mitsubishi) en 2004, a donc une fois de plus levé les bras. Le recordman de victoires (cinq en auto et six en moto) s'impose pour la deuxième année d'affilée au volant d'une Mini. Il devance de 42 minutes et 22 secondes le Sud-Africain Giniel de Villiers qui aura bien bataillé à bord de sa Toyota, Leonid Novitskiy (Mini) complétant le podium avec une heure 28 min de retard sur Peter.
Roma au pied du podium

Vainqueur de la dernière étape devant les Argentins Orlando Terranova et Lucio Alvarez, Nani Roma se contente de la quatrième place au général, à 1h36min du premier. Il peut se consoler avec le titre honorifique du plus grand nombre de victoires lors de cette édition avec quatre succès. En dehors de Peterhansel, trois autres pilotes français se retrouvent dans le Top 10 de ce classement final. Ronan Chabot (SMG) termine septième (à 2h38), devant Guerlain Chicherit, également sur buggy. Malgré le sort qui s'est acharné sur lui, l'Américain Robby Gordon a eu le mérite de se battre jusqu'au bout, terminant 14e à 5h 38 min du vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Dim 20 Jan 2013 - 7:39

19/01/2013 à 23:02:00 | Mis à jour le 19/01/2013 23:04:41
Rallye raid - Dakar : C'est puissance cinq !
Puissance 5, c'est le titre que pourrait porter le Dakar 2013 puisque Cyril Despres en motos et Stéphane Peterhansel en autos se sont adjugés la victoire finale pour la cinquième fois.






kitd.html5loader("flash_kplayer_2f0bdacd876s");
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Dim 20 Jan 2013 - 7:42

Classements de la catégorie auto à l'issue de la 14e et dernière étape du Dakar-2013, samedi, courue au Chili entre La Serena et Santiago, longue de 625,0 km, dont une spéciale chronométrée de 126 km:

Classement de la 14e et dernière étape auto :


1. Nani Roma/Michel Périn (ESP/FRA/Mini) 1 h 44:10.

2. Orlando Terranova/Paulo Fiuza (ARG/POR/Bmw) à 13.

3. Lucio Alvarez/Bernardo Rolando Graue (ARG/ARG/Toyota) 31.

4. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) 1:27.

5. Guerlain Chicherit/Jean-Pierre Garcin (FRA/FRA/Smg) 2:05.

6. Robby Gordon/Kellon Walch (USA/USA/Hummer) 2:17.

7. Leonid Novitskiy/Konstantin Zhiltsov (RUS/RUS/Mini) 2:34.

8. Carlos Sousa/Miguel Ramalho (POR/POR/Great Wall) 3:19.

9. Geoff Olholm/Jonathan Aston (AUS/GBR/Toyota) 3:22.

10. Stephane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Mini) 3:43.

Classement général final après la 14e étape :

1. Stephane Peterhansel/Jean Paul Cottret (FRA/FRA/Mini) 38 h 32:39.

2. Giniel De Villiers/Dirk Von Zitzewitz (RSA/GER/Toyota) à 42:22.

3. Leonid Novitskiy/Konstantin Zhiltsov (RUS/RUS/Mini) 1 h 28:22.

4. Nani Roma/Michel Périn (ESP/FRA/Mini) 1 h 36:43.

5. Orlando Terranova/Paulo Fiuza (ARG/POR/Bmw) 1 h 49:10.

6. Carlos Sousa/Miguel Ramalho (POR/POR/Great Wall) 2 h 38:16.

7. Ronan Chabot/Gilles Pillot (FRA/FRA/Smg) 3 h 18:05.

8. Guerlain Chicherit/Jean-Pierre Garcin (FRA/FRA/Smg) 3 h 27:44.

9. Pascal Thomasse/Pascal Larroque (FRA/FRA/Buggy Md Rallye) 4 h 35:32.

10. Lucio Alvarez/Bernardo Rolando Graue (ARG/ARG/Toyota) 4 h 45:48.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Dim 20 Jan 2013 - 7:46

Classement de la 14e et dernière étape moto:

1. Ruben Faria (POR/Ktm) 1 h 43:06.

2. Joan Barreda Bort (ESP/Husqvarna) à 8.

3. Helder Rodrigues (POR/Honda) 24.
4. Mario Patrao (POR/Suzuki) 1:21.

5. Olivier Pain (FRA/Yamaha) 2:14.

6. Paulo Goncalves (POR/Husqvarna) 2:32.

7. Jeremias Israel Esquerre (CHI/Honda) 2:37.

8. Frans Verhoeven (NED/Yamaha) 2:39.

9. Ivan Jakes (SVK/Ktm) 3:07.

10. Gerard Farres Guell (ESP/Honda) 3:11.

Classement général final après la 14e et dernière étape:

1. Cyril Despres (FRA/Ktm) 43 h 24:22.

2. Ruben Faria (POR/Ktm) à 10:43.

3. Francisco Chaleco Lopez Contardo (CHI/Ktm) 18:48.

4. Ivan Jakes (SVK/Ktm) 23:54.

5. Juan Pedrero Garcia (ESP/Ktm) 55:29.

6. Olivier Pain (FRA/Yamaha) 1 h 06:30.

7. Helder Rodrigues (POR/Honda) 1 h 11:22.

8. Javier Pizzolito (ARG/Honda) 1 h 26:07.

9. Frans Verhoeven (NED/Yamaha) 1 h 26:35.

10. Paulo Goncalves (POR/Husqvarna) 1 h 28:20.

NDLR: dimanche, les concurrents traverseront Santiago du Chili, lors d'une étape qui n'aura aucune incidence sur le classement général.
Par
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Dim 20 Jan 2013 - 10:29

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/-faut-que-j-arrete-non/343803

19/01/2013 à 22:31:00 | Mis à jour le 19/01/2013 23:06:14
Rallye raid - Dakar : «Faut que j'arrête non ?»
Six victoires en motos, et maintenant cinq en autos. En Afrique ou en Amérique du Sud, le Français Stéphane Peterhansel domine aisément le rallye raid. Jusqu'à quand ?

«Stéphane Peterhansel, 7, 8, 9, 10 et maintenant 11 victoires...
Ça doit lasser, il faut que j'arrête non ? J'ai l'impression que ça embête les gens..
.


Mais vous, Loeb qui gagne neuf titres, est-ce que cela vous ennuie ?
Non... J'avais dit "celle-là si je la gagne tant mieux, ce sera du bonus". Je ne me mets aucune pression, ma carrière ne se joue pas là. Tout le contraire de la dixième qui a mis du temps à venir. C'est un petit plus perso, et aussi pour Mini qui communique beaucoup au niveau Mondial, mais pas trop en France...
«Un projet où on t'écoute»

Moins de pression, est-ce que ça se sent dans la voiture ?
Pas vraiment en fait, tu ne peux pas te disperser, tu as vraiment les yeux qui te sortent de la tête.

Si vous aviez signé chez VW au lieu de Mini, vous en auriez certainement une ou deux de plus au compteur ?
C'était un choix. Je ne voulais pas me retrouver dans une meute, avec Sainz, de Villiers, Al-Attiyah. Je préférais débuter avec X Raid sur un projet où tu as une certaine considération, où on t'écoute. C'était sympa de faire gagner une voiture qui n'avait jamais gagné. On a tout de suite eu la vitesse, pas la fiabilité. C'est juste dommage d'avoir attendu qu'ils partent pour gagner...
«La moto c'était la boule au ventre tous les jours... Sur le Dakar, jamais plus !»Alors un douzième succès, c'est pour quand ?
Je ne savais pas trop si je voulais m'arrêter après le dixième. Je m'approche des 50 ans, ça ne sent pas encore le sapin, mais la fin si. J'avais réfléchi quelques mois. Je ne savais vraiment pas si j'allais re-rouler. J'ai fait du ski, du VTT, et puis j'ai eu envie d'un petit rallye en moto. Ca me manquait quoi. C'est ça que j'aime. La compét ça te met le palpitant dans les tours. Alors j'avais resigné pour deux ans. Je n'ai jamais eu de plan ou de contrat de cinq ans. On verra bien. Nasser Al-Attiyah a un beau projet avec son buggy, sur cinq ans. S'il veut me battre faut qu'il se magne...

Il vous reste à gagner en camion et en quad peut-être ?
Le Quad certainement pas, ça conjugue les défauts de la moto et de la voiture. Le camion ? Je n'ai pas le permis. Kamaz m'avait demandé, m'avait invité à manger sur un bivouac. Mais il fallait aller au bout de la Sibérie faire des essais...

Et la moto, quand vous remontez dessus, vouq rivalisez encore avec les tout meilleurs, même Coma ou Despres ?
La moto c'était la boule au ventre tous les jours... Sur le Dakar, jamais plus !»
Recueilli par Stéfan L'HERMITTE, à Santiago du Chili
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 54628
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 14 Mar 2013 - 9:50


http://medias.lequipe.fr/img-photo-jpg/le-d-rt-a-teint-e-bleu-ce-mardi-lors-de-la-quatri-pe-du-dakar/1500000000234748/0:334,2048:1366-665-0-75/cc821.jpg

Pour sa sixième édition en Amérique du Sud, en 2014, le Dakar passera encore par le Chili, a annoncé mercredi le sous-secrétaire aux sports du gouvernement sud-américain.


13/03/2013 à 23:28:00
Rallye raid - Dakar : Encore au Chili en 2014

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Encore-au-chili-en-2014/356707

Pour sa sixième édition en Amérique du Sud, le Dakar passera encore par le Chili en 2014, a annoncé mercredi le sous-secrétaire aux sports du gouvernement chilien, à la suite d'une réunion avec ASO, organisatrice de l'épreuve. «Ils nous ont confirmé que le Chili allait tenir une grande place lors de cette version 2014», a confirmé Gabriel Ruiz-Tagle à la radio Biobio. Son pays devrait apporter six millions d'euros de dollars pour accueillir le passage de l'épreuve, dont la présentation aura lieu fin mars à Paris. (Avec AFP)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAKKAR 2013-2014-
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES AUTRES SPORTS - LES IMAGES DU SPORT-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: