UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 DAKKAR 2013-2014-

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 1 Nov 2012 - 10:01

Rappel du premier message :

R A L L Y E * D A K K A R



http://static.stayontheblack.com/uploads/2012/01/Foto_Coma_12_02.jpg


Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 14 Mar 2013 - 9:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 10 Jan 2013 - 5:59

Étape 3 / Étape 4 - Camion/Quad - Résumé des étapes

Publiée le 9 janv. 2013

Étape 3 / Étape 3 - Camion/Quad - Résumé des étapes - Dakar 2013


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 10 Jan 2013 - 6:14

&w=576&h=350
http://search.espn.go.com/dakar/photo/8
AREQUIPA, PERU - JANUARY 9: Giniel De Villiers



&w=576&h=377
http://a.espncdn.com/combiner/i?img=/media/gettyphoto/2013\01\09\159210432.jpg&w=576&h=377
AREQUIPA, PERU - JANUARY 9: Robby Gordon

&w=576&h=361
http://a.espncdn.com/combiner/i?img=/media/gettyphoto/2013\01\09\159210425.jpg&w=576&h=361
AREQUIPA, PERU - JANUARY 9: Pascal Thomasse
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 10 Jan 2013 - 6:18

http://www.dakar.com/dakar/2012/fr/etape-5/resume-de-l-etape.html

2012 - Argentine/Chilie - Personal
Despres en gestionnaire, Holowczyc première

La 28ème victoire d'étape de Cyril Despres sur le Dakar lui permet de soigner son avantage sur Marc Coma au classement général. La concurrence peine à suivre les deux champions. En auto, une quatrième Mini a gagné une spéciale : celle de Krzysztof Holowczyc, qui s'impose pour la première fois sur une étape du Dakar.



http://www.dakar.com/PHOTOS/DAK/2012/500/12.jpg

Le duo se précise. Entre Cyril Despres et Marc Coma, les confrontations sont toujours intenses. Et leur virtuosité au guidon commence à les éloigner de façon significative des autres prétendants. Les intempéries qui ont obligé les organisateurs à raccourcir la spéciale du jour ont également privé Despres de réaliser un véritable break dans les dunes de Fiambala. Il a toutefois pu ajouter 1'41'' à son capital-temps par rapport à Coma, en s'imposant après 185 kilomètres de pistes et de rios, qu'il a en grande partie passés dans la roue de son adversaire… et néanmoins coéquipier. Au classement général, les 9'50'' de retard du tenant du titre ne constituent pas un obstacle insurmontable, sachant que ses coups d'éclat peuvent être retentissants. Derrière le duo, le gap est en revanche bien plus impressionnant, et s'agrandit chaque jour d'environ une dizaine de minutes.

Frans Verhoeven, qui avait réussi hier à tenir une allure presque comparable à celle des deux champions, n'a tenu qu'une cinquantaine de kilomètres avant de s'arrêter pour des problèmes mécaniques. Le Hollandais a réussi à reprendre son chemin, mais le retard pris remet probablement en question ses objectifs de Top 5. Pour le moment, Helder Rodrigues reste le plus régulier dans la poursuite des duellistes, mais pointe à 47 minutes. Sorti du jeu après une étape catastrophique hier, Joan Barreda reste quant à lui candidat à une victoire de spéciale : il montre une fois encore, en signant le 3ème temps du jour, que ses numéros peuvent payer ponctuellement. C'est aussi le registre dans lequel peut s'exprimer Stefan Svitko, signataire du 4ème temps de la spéciale, à 13'05'' de Despres.

Premier pas pour rentrer dans le club des gens qui comptent, la victoire d'étape faisait probablement partie des objectifs intermédiaires de Krzysztof Holowczyc. Le Polonais était déjà passé deux fois à côté cette année, privé de scratch à Santa Rosa par Novitskiy, et à San Juan par Roma. Il a été récompensé de sa régularité par une victoire de prestige au sortir des dunes de Fiambala. Chez X-Raid, quatre des cinq Mini engagées ont remporté une étape ! Celle du jour aurait pourtant pu revenir à un Hummer. Robby Gordon et Nasser Al Attiyah continuent de souffler le show et le froid sur la course. Gordon ne termine l'étape qu'à 1'01'' d'Holowczyc, et reste le premier poursuivant des Mini, 4ème à 13'32'' de Peterhansel. Nasser Al Attiyah a quant à lui signé les meilleurs temps intermédiaires sur l'étape, avant d'être stoppé par la rupture du câble d'arrivée d'eau de son radiateur. Huitième au général, le pilote qatarien n'a pas pour autant fini d'assurer le spectacle.

Orlando Terranova s'y connait également en spectacle, et l'avait montré en piste hier en signant le deuxième temps. Après une altercation avec son copilote dans la soirée, Andy Grider a décidé de quitter le rallye. Résultat, le Toyota Hilux numéro 308 n'a pas pris le départ. Voilà le genre de péripétie qui ne risque pas de se produire avec Giniel De Villiers, qui a perdu un bon quart d'heure dans les dune mais qui reste 5ème du général, à 21'01'' de « Peter ».

En quad c'est une 3ème victoire argentine de suite qui marque l'étape. Marcos Patronelli, vainqueur 2010 de l'épreuve, domine son frère Alejandro, le tenant, de moins de deux minutes et Tomas Maffei de 4'08. Seul Lucas Bonetto s'accroche au trio infernal mais finit la spéciale du jour avec 26'41 de retard. Au général le trio est seul au monde et la victoire finale, sauf gros problème, se jouera entre Maffei aujourd'hui leader pour 35 secondes devant Alejandro et qui ne devance Marcos, 3ème, que de 2'04''.

Aujourd'hui, la victoire la plus disputée du jour s'est jouée dans la catégorie camion, et précisément entre Gerard De Rooy et Ales Loprais. Et la tendance observée depuis le début du rallye se confirme : les pistes argentines sourient au clan hollandais. De Rooy remporte sa troisième étape cette année, avec seulement 14'' d'avance sur son rival tchèque. Et derrière eux, Miki Biasion et Hans Stacey sont encore les plus rapides, juste ce qu'il faut pour figurer dans le classement du jour devant les Kamaz de Nikolaev et Ardavichius.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 10 Jan 2013 - 6:20

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 10 Jan 2013 - 6:25

Casteu grignote Pain

Publié le 09/01/2013 | 17:26, mis à jour le 09/01/2013 | 23:04


David Casteu (Yamaha) dans les dunes de Pisco (www.casteu.fr)

En remportant la 5e spéciale du Dakar en moto, David Casteu (Yamaha) a comblé une bonne partie de son retard sur le leader du classement général, Olivier Pain, 2e de l'étape à 1'09. Les deux ne sont plus séparés que par 1'15 au général. Desprès (KTM) concède encore du temps, alors que Barreda (Husqvarna) perd tout, sa pompe à essence en panne.

Toute une journée devant, et une victoire en spéciale pour l'arrivée au Chili. David Casteu a vécu une très belle 5e étape dans ce Dakar 2013. Pour la troisième fois de sa carrière, et la première cette année, il s'est montré le plus rapide sur les pistes de l'épreuve. En 2010, date de sa dernière victoire en spéciale sur les terres sud-américaines, la 5e étape avait été celle de son abandon. Trois ans après, la 5e journée rime avec un sacré rapprochement vers la place de leader de la catégorie moto. Dauphin d'Olivier Pain ce matin avec 2'24 de retard, le pilote Yamaha a relégué son rival à 1'09" sur la ligne d'arrivée, comblant pratiquement la moitié de son retard. Une superbe opération, que David Casteu va savourer sans oublier que les lendemains peuvent déchanter.
Barreda et Bonetto en perdition

Joan Barreda Bort, vainqueur de la spéciale hier, en a fait l'amer constat. Victime d'une panne de sa pompe à essence au km72, l'Espagnol n'en a pas fini avec une journée qui sonne le glas de ses ambitions sportives, lui qui pointait en 4e position du classement général ce matin au guidon de son Husqvarna. Lucas Bonetto (Honda) a également connu une journée d'enfer, victime de problèmes techniques qui l'ont immobilisé au km77, soit à mi-parcours. C'est là qu'il se trouvait encore alors que les quinze premiers pilotes en avaient déjà fini avec cette spéciale de 136km.

Grand favori de l'épreuve, Cyril Desprès a également concédé du temps, mais beaucoup moins que ces deux-là. Le quadruple vainqueur de l'épreuve a fini avec 4'07" de retard sur David Casteu, ce qui le relègue désormais à 6'07" du leader du général. Rien d'irrémédiable pour le pilote KTM, toujours sur le podium provisoire.

Results - Stage 5 David Casteu
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=473564019369577&set=a.104255372967112.6752.104027932989856&type=1&theater


Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 10 Jan 2013 - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Jeu 10 Jan 2013 - 6:30

Étape 6 Jeudi 10 Janvier 2013

Arica Calama






21:30 : Arica-Calama : à l’attaque de l’Atacama.

Au programme du jour, 291 kilomètres de liaison, puis 455 de spéciale pour tout le monde ! Ce soir, au bivouac de Calama, on frôlera les 3000 kilomètres de rallye. Pour la première spéciale disputée sur le territoire chilien, il s’agit d’un retour dans le désert d’Atacama : le sable et les dunes occupent les deux tiers de la distance. Mais le chrono sera déclenché sur deux portions distinctes séparées par une neutralisation, la deuxième section nous promettant des retrouvailles peut-être moins joyeuses… avec le fesh-fesh. Au total, la journée promet d’être très longue, à un stade où les organismes commencent à encaisser le manque de sommeil, surtout chez ceux qui ont connu quelques péripéties. Une hiérarchie crédible se dessine, si Marcos Patronelli est assez confortablement installé en tête des Quads, les trois autres catégories restent disputées. Chez les motos derrière Olivier Pain, les 25 premiers sont pointés dans la même heure. En Auto, c’est le Top 8 qui reste en contact avec son leader Stéphane Peterhansel. Chez les Camions la lutte est ouverte entre Kamaz, Iveco, Man et Tatra… Et le retour que Gérard De Rooy nous promet, sera un des autres points d’orgue de la journée.
Désert d'Atacama
Le désert d'Atacama est un désert hyperaride situé au Chili en Amérique du Sud. C'est un désert d'abri coincé entre la fosse océanique d'Atacama et la Cordillère des Andes. Il est situé au nord du pays, dans la région d'Antofagasta et le nord de la région d'Atacama, non loin de la ville de Calama.

Pays aymara, l'Atacama offre une ligne volcanique, marquant la frontière entre le Chili, la Bolivie et l'Argentine. Tout au long de cette barrière naturelle, il y a des volcans frôlant les 6 000 mètres, entourés par des lagunes turquoise, des geysers et des vallées encaissées. C'est dans ce désert « extraterrestre » que la NASA a testé de petits véhicules avant qu'ils aillent explorer Mars. Le droïde, monté sur quatre roues et baptisé Zoé, a trouvé des colonies de bactéries et des lichens sur deux sites distincts de ce désert qui présente la plus faible densité d'activité organique de la Terre.
Les températures fluctuent énormément entre la nuit et le jour, souvent proches de -5 °C la nuit et environ 25 à 30 °C la journée.
source wikipedia

atacama


http://api.ning.com/files/9FEhpITJaCEp68*hyS8c7il1JmRZHKuG5xXwaqK6n5LW11CnU65nWt6L1RbcvEfgljPmBv4jqv94GubzE5dwrIfhwCzq5a1R/desertatacamacthierry.jpg
les dunes

http://www.thelivingmoon.com/43ancients/04images/Mars4/Opportunity_Sol_101_Dunes/Sol_126_1P139376189ESF2829P2542L234567M1.JPG
Atacama desert sculpture

http://static.environmentalgraffiti.com/sites/default/files/images/http-inlinethumb36.webshots.com-13859-2471547150105101600S600x600Q85.jpg
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 7:42

Étape 6 - Auto/Moto - Résumé de l'étape (Arica Calama)



Stage 6 Top Moment -- Arica - Calama




Stage 6 - Car/ Bike - Stage Summary (Arica Calama)


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 7:46

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Le-forcing-d-al-attiyah/341453

10/01/2013 à 22:10:00 | Mis à jour le 10/01/2013 22:13:09
Rallye raid - Dakar - Auto : Le forcing d'Al-Attiyah





kitd.html5loader("flash_kplayer_776281f0572s");
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 7:48

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Despres-grappille/341437

10/01/2013 à 20:22:00 | Mis à jour le 10/01/2013 20:25:10
Rallye raid - Dakar -
Moto : Despres grappille


En terminant jeudi troisième de la sixième étape entre Arica et Calama au Chili, Cyril Despres (KTM) a réalisé une excellente affaire au classement général puisque le Français occupe désormais la deuxième place, à 2'22" de son compatriote Olivier Pain (Yamaha), toujours leader mais désormais sérieusement sous la menace. Seulement dixième à l'arrivée, Pain a perdu du temps dans la traversée du désert d'Atacama : 7'33" exactement sur le vainqueur du jour, le Chilien Lopez (KTM) qui a devancé le Portugais Faria (KTM). Mais ce sont surtout les 3'45" grappillées par Despres qui sont importantes, car elles permettent au tenant de l'épreuve de gagner une position et de mettre la pression sur son rival numéro pour la victoire. Dorénavant 3e au général, David Casteu (Yamaha), 15e de l'étape, a perdu gros.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 7:51

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/Chaud-show-chaud/341456


10/01/2013 à 22:40:00 | Mis à jour le 11/01/2013 00:00:46
Rallye raid - Dakar : Chaud, show, chaud
Dans le désert le plus aride du monde, Stéphane Peterhansel a souffert, Carlos Sainz et Nani Roma ont beaucoup perdu, et Robby Gordon est monté en température.



Il pleut, au mieux une fois par an dans le désert d'Atacama. Des gouttes miraculeuses qui font naître d'éphémères fleurettes roses, jaunes, violettes. Il n'a pas plu jeudi. Seuls les minis cactus ne se plaignent pas. Il a fait très chaud. La mini de Stéphane Peterhansel a la clim. Ça bouffe un peu de puissance mais sur 455 km de spéciale, sur une terrain où ne poussent surtout des pierres, ça procure le petit courant frais qui sûrement fait aller plus vite. Stéphane est chassé de près par le buggy de Nasser Al-Attiyah. «Il nous dit qu'il va casser et il est toujours là...»
Il a fait très chaud. Vers le km 30, l'autre Mini s'est tanquée sur une dune et c'est pas le moment pour une mauvaise idée. Passe Peterhansel. Aider Nani Roma ou pas ? «On roule.» Un regard, trois mots, la même décision, l'équipage est d'accord. «Le problème, c'est qu'on n'a pas une heure d'avance», analyse Peter. «On venait juste de rester poser trois minutes dans le sable et de faire souffrir l'embrayage», justifie Cottret. Adieu Roma, avec une bonne heure dans les carreaux, et respect pour les valeureux dans leur combinaison ignifugée qui se sont arrachés pour sortir leur galère de là. «Le problème, c'est que dans le cassant, les buggys vont hyper vite», analyse Peter. 90 cm de débattement contre 25 cm. La Nasa a martyrisé les engins qui font des récoltes lunaires dans ces parages absolument hostiles. Des cailloux pour Peter. Des fleurs symboliques donc puisqu'elles n'ont pas poussé pour Al-Attiyah. Il a repris 8'36'' et se rapproche à 1'18''. Giniel de De Villiers (Toyota) et Leonid Novitsky (Mini), à moins de trois quart d'heure, se tiennent discrétement derrière. Peter : «On a connu de meilleure journée.»
Pierre, fleurs ou cactus c'est comme on peut. Cactus pour Carlos Sainz. Le buggy d'Al-Attiyah est épargné, le buggy de Sainz prend tout et lui fait encore aujourd'hui le coup de la panne et des coupures électriques. Il en restera là. Y a des années comme ça. Il se consolera en apprenant que le programme buggy Qatari s'étend jusqu'en 2016... Cactus pour Chicherit au poignet meurtri et à la demi-heure égarée.
Gordon joue avec ses règles
Pierre, fleur et cactus, la totale donc, pour Robby Gordon. Il pointe à plus de six heures depuis le tonneau de mardi, mais il entend jouer et avec ses régles. Des fleurs d'abord pour sa troisième place lui qui aurait pu rentrer à Charlotte. Pour le reste, on n'a pas tout compris sauf qu'on a vu que bélier susceptible était pour le moins chafoin. A l'arrivée son co-pilote restait éloigné à dix mètres dans le désert. Il semble bien que ça se balance des cactées à bord. Kellon Walsh préférerait peut-être passer son janvier à Beverley Hills. Il souriait : «ça me passe au-dessus...» S'il n'y avait que ça. On ne rapportera pas l'exact mot de Lucas Cruz, le coéquipier de Nasser Al-Attiyah, à l'encontre de l'américain. Y a eu embrouille au départ du deuxième tronçon de la spéciale, scène de porte à porte, puis séance bouchon. S'il n'y avait que ça (bis). Ça piquait aussi à la pesée du contrôle technique surprise. Les voitures doivent justifier d'un poids minimum. Le Hummer monta et remonta ses pneux géants sur les balances : 2,2 ou 1,5 tonnes c'est pas pareil. «Il marche pas votre truc. Je le connais ma caisse non ?» La scène dura une demi-heure. Stephane Peterhansel assista au début. Et remarqua : «avec Robby on s'est pas encore vu depuis l'année dernière. D'habitude il venait me serrer la main...» Steph l'avait traîté de tricheur et c'était pas faux. Finalement le hasard du capharnaum provoqua l'infortunée rencontre. D'abord un signe de tête de loin. Et quand même, entre pilote, le contact physique, minimum, accompagné d'une phrase grommelée. Il a dit quoi? «Je n'ai pas compris.» Il faisait toujours plus chaud.
Stéfan L'HERMITTE, à Calama
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 7:58

http://www.motoplanete.com/actualite-moto/articles/13898/Dakar-2013--Etape-6---Lopez-montre-la-voie-sur-ses-terres/page.html
Etape 6 : Arica > Calama :
Laison : 291km / Speciale : 438km
Jeudi 10 janvier 2013



Avec une troisième victoire d'étape sur le Dakar 2013, Francisco Lopez fête dignement son arrivée au Chili, et prend également position derrière le trio Pain-Despres-Casteu au classement général. En auto, Nasser Al Attiyah remporte une 17ème spéciale et se rapproche de Stéphane Peterhansel, mais sa casquette de patron d'écurie est froissée par l'abandon de son coéquipier Carlos Sainz.

Le Dakar est bien arrivé au Chili ! Si les pilotes avaient déjà passé la veille la frontière depuis le Pérou pour atteindre le bivouac d'Arica, ils ont disputé leur première spéciale sur le territoire chilien. Voilà le genre de signal que reçoit toujours clairement l'idole du pays. Sur ses terres, et sans même attendre le désert d'Atacama, Chaleco survole la spéciale du jour et prend date en perspective de l'arrivée dans la capitale… dans une douzaine de jours ! En attendant, son bilan intermédiaire est déjà honorable, surtout pour un pilote qui n'avait plus de moto à la fermeture de la structure Bordone, à un mois du départ. Avec la KTM qu'il pilote pour l'équipe Tamarugal, Francisco Lopez a tout simplement remporté la moitié des spéciales disputées, et porte son total de victoires sur le Dakar à 9, dont 5 conquises à domicile. Aujourd'hui, c'est Paulo Gonçalves qui semblait en mesure de contrarier le maître de maison, après être passé en tête à tous les points de chronométrage intermédiaires. Mais le Portugais a connu des problèmes mécaniques qui l'ont privé des honneurs du jour.


http://www.motoplanete.com/newsmpb/images/gallery/44/4063_album.jpg

Chaleco, talonné aujourd'hui par trois autres KTM avec Faria, Despres et le nouveau venu Kurt Caselli, progresse surtout de deux rangs dans la hiérarchie générale, et se retrouve en position de s'incruster dans le trio 100 % français qui domine toujours la course. L'ordre et les écarts ont été modifiés par l'étape de Calama, où Cyril Despres se retrouve maintenant à 2'22'' d'Olivier Pain, tandis que David Casteu descend d'une marche et pointe à 4'48''. Le retard de Lopez sur Olivier Pain n'est que de 6'06''.

Probablement inspiré par son compatriote, Ignacio Casale a lui aussi fait flotter le drapeau chilien sur Calama, en signant le meilleur temps des quads, devant… Marcos Patronelli. Après les problèmes connus par Sebastian Husseini hier, le jeune Chilien se rapproche avec les 6' gagnées sur Marcos aujourd'hui, mais l'effort à fournir reste conséquent s'il veut réellement inquiéter le favori : la marge est toujours de 1h11'.

Un autre triplé a été réalisé dans la catégorie auto, avec la victoire de Nasser Al Attiyah, qui navigue comme Chaleco à 50 % de réussite sur le Dakar 2013. Son buggy achève les 438 kilomètres au programme du jour avec le meilleur temps, et sans négliger la manière. Ainsi le Qatarien a mis une distance de plus de huit minutes entre lui et Stéphane Peterhansel au classement de la spéciale, et s'est surtout rapproché à seulement 1'18'' du tenant du titre et toujours leader du classement général. L'écart est infime, surtout au regard du retard que prennent les autres poursuivants, touchés tour à tour par la déveine ou perdus par leur empressement. Aujourd'hui, Nani Roma a commencé par coincer son Mini pendant plus de 30 minutes dans le sable du kilomètre 71, à l'endroit même où Giniel De Villiers en laissait une dizaine ! Surtout, le taux de 50 % d'Al Attiyah s'applique d'une façon plus amère à l'ensemble de son équipe, qui ne compte plus qu'une seule voiture sur les deux engagées à Lima. Après 179 kilomètres de course, c'est le moteur du buggy de Carlos Sainz qui a rendu l'âme. Pour son retour après une année d'absence, le Matador quitte l'arène après avoir remporté une étape et éprouvé de nouvelles sensations de pilotage. La poursuite du défi dans les années à venir n'est pas exclue pour l'Espagnol.

Gerard De Rooy a connu dans une certaine mesure une journée similaire à celle d'Al Attiyah. S'il signe un 4ème scratch sur ce Dakar, le tenant du titre observe aussi que les camions Kamaz commencent à trouver une forme de régularité. Celui de Nikolaev pointe à 18'40'' au général, et celui de Mardeev à 30'32''. Surtout l'étape 6 a occasionné de gros dégâts sur ses coéquipiers, puisque l'ancien vainqueur Hans Stacey, le plus rapide la veille, a beaucoup perdu sur un tonneau réalisé par l'avant ! Si Stacey a réussi à remettre son camion en route, il a perdu tout contact avec la tête de course.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 8:07

photos etape 6
ARICA (CHI) TO CALAMA (CHI)
0/01/2013













https://www.facebook.com/dakar
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 8:15

http://www.francetvsport.fr/sainz-proche-de-la-sortie-135612


http://www.francetvsport.fr/sites/sport/files/styles/image_header_liste/public/images/photos/2013/01/07/134800/sainz_475e07c04c1c1d3cf68e97f226c141c1.jpg
Carlos Sainz (Qatar Red Bull) descend une dune (FRANCK FIFE / AFP)


C'est la fin de la galère pour Carlos Sainz. Le moteur Corvette du buggy de Qatar Red Bull a abrégé les souffrances de l'Espagnol au km 181 de la spéciale entre Arica et Calama (6e étape).


La première étape n'était qu'un trompe l'oeil pour Carlos Sainz. En tête du rallye à Pisco, l'Espagnol n'a pas connu la même réussite par la suite. Pépins à répétition et pénalité à cause d'un way point non validé se sont enchaînés ces derniers jours. Le coup de grâce a été porté dans les entrailles du buggy avec une casse moteur. Pointé à 3 heures et 20 minutes au départ ce matin, Sainz n'avait plus rien à espérer dans ce Dakar si ce n'est remporter de nouvelles étapes et aider son coéquipier Nasser Al-Attiyah en cas de problème.
Al-Attiyah en solitaire

Sans assistance en course, le team Qatar Red Bull se retrouve désormais sur un fil. La moindre panne mécanique pourrait être fatale au Qatari sans l'aide de l'Espagnol. Heureusement que le buggy d'Al-Attiyah est refait à neuf tous les soirs. Carlos Sainz se consolera lui en rejoignant peut-être le sud de la France pour le coup d'envoi du championnat du monde WRC. Consultant pour le team Volkswagen, le Matador a été très impliqué dans le développement de la Polo-R qui fera sa première apparition au rallye de Monte-Carlo (16-19 janvier).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 8:15

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 9:03

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Ven 11 Jan 2013 - 11:01

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:10

Dakar - Thomas Bourgin se tue en liaison
http://www.francetvsport.fr/un-motard-francais-se-tue-en-liaison-135756
Publié le 11/01/2013 | 15:38, mis à jour le 11/01/2013 | 21:53

Un motard français se tue en liaison

http://www.francetvsport.fr/sites/sport/files/styles/image_header_liste/public/images/photos/2013/01/11/135758/thomas-bourgin_4995a69727ce0c16f5888a95d4163626.jpg
Thomas Bourgin, le 5 janvier dernier au départ de Lima (AFP / GERALDO CASO)


Deuxième jour de deuil sur le Dakar 2013. Après le décès tragique de deux personnes au Pérou suite à un accident de la circulation avec une assistance, un motard français, Thomas Bourgin, s’est tué pendant la liaison de la 7e étape entre Calama et Salta.

Le pilote, originaire de Saint-Etienne, était en route pour la spéciale du jour quand l’accident s’est produit. « Ce dramatique accident a eu lieu à 8h23 au km 237 du parcours de liaison, dans la montée vers la Cordillère, côté Chili, explique ASO dans un communiqué. Le jeune pilote de 25 ans est entré en collision avec une voiture de carabiniers chiliens qui arrivait en sens inverse. »

« Les équipes médicales du rallye dépêchées sur place n'ont pu que constater le décès du pilote, probablement mort sur le coup », a précisé l’organisation. Par ailleurs, un enquête a été ouverte pour connaître les circonstances exactes de l'accident.

Thomas Bourgin était originaire de Saint Etienne où il est né le 23 décembre 1987. Pour son premier Dakar, il occupait la 68ème place du classement général. Le motard n'était toutefois pas un débutant puisqu'il avait participé dès 2009 au Rallye du Maroc. Il avait ensuite obtenu une belle 4ème place de l'Africa Race en 2011 avant de terminer 7ème du Rallye de Tunisie.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:13

http://www.lequipe.fr/Rallye-raid/Actualites/La-course-continue/341731
Le 11/01/2013 à 22:48:00 | Mis à jour le 11/01/2013 22:57:53
Rallye raid - Dakar : La course continue...
Un motard amateur s'est tué vendredi. La course (7e étape) s'est poursuivie. Cyril Despres va se retrouver à une demi-heure de la tête après avoir cassé sa boîte. RAS en autos.





kitd.html5loader("flash_kplayer_ace9d0dc6ebs");
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:16

Étape 7 - Auto/Moto - Résumé de l'étape (Calama - Salta)

Publiée le 11 janv. 2013

Étape 7 - Auto/Moto - Résumé de l'étape (Calama - Salta) - Dakar 2013

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:19

Publiée le 11 janv. 2013 Stage 7 Beauty Shots - Calama - Salta



Stage 7 - Car/ Bike - Stage Summary (Calama - Salta)


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:26


http://www.liberation.fr/depeches/2013/01/11/dakar-2013-peterhansel-conforte-sa-1re-place-le-dakar-endeuille_873464
Dakar-2013: Peterhansel conforte sa 1re place



Le Français Peterhansel (Mini) a conforté sa place de leader vendredi dans la Cordillère des Andes, lors d'une septième étape du Dakar-2013, entre Calama (Chili) et Salta (Argentine), endeuillée par la mort du jeune motard français Thomas Bourgin.

Dossard 106 sur sa moto KTM, Bourgin, 26 ans, originaire de Saint-Etienne a percuté de plein fouet une voiture de carabiniers chiliens au km 237 du parcours de liaison qui devait le conduire au départ de la "spéciale" chronométrée, de l'autre côté de la Cordillère, en Argentine.

Le dispositif médical du rallye a été immédiatement mis en oeuvre, mais les médecins urgentistes arrivés très rapidement sur place n'ont pu que constater le décès du jeune homme, dont c'était le premier Dakar.

Une fois franchi la Cordillère à près de 5000 mètres d'altitude -avec "soroche" (mal de l'altitude) à la clef dû à la déperdition d'oxygène- les motos d'abord et les autos ensuite, ont attaqué les 218 km de "spéciale" chronométrée avec un altimètre oscillant entre 3400 et 4000 mètres.

Sur 4 roues, c'est de nouveau le "champion des champions" Stephane Peterhansel (Mini) qui a fait le meilleur temps du jour et reste en tête du classement général. Il a devancé au terme de la spéciale un autre Français, Guerlain Chicherit (SMG), à 39 sec, et l'Américain Robby Gordon (Hummer), 3e à 1 min 08 sec.

Peterhansel poursuit son duel avec le virtuose qatari du volant Nasser Al-Attiyah qui le talonne au classement général à un peu plus de 3 min sur son buggy 2 roues motrices. Les deux hommes ont fait un large break avec le reste de la course auto.

Le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota), sur la 3e marche du podium général, accuse maintenant plus de 44 min sur le leader.

Si les Dakar se suivent et ne se ressemblent pas, Cyril Despres, 4 fois vainqueur de l'épreuve sur KTM, en sait quelque chose qui se retrouve vendredi en 5e position du classement général 2 roues, lui qui bougeait rarement des premières et deuxièmes places.

Le trio français qui tenait le podium depuis trois jours a explosé au terme de la spéciale remportée par l'Américain Kurt Caselli (KTM).

Caselli a devancé de 1 min 23 sec le Chilien Francisco Lopez (KTM) et Olivier Pain (Yamaha)

Certes, Pain s'accroche en tête du général, mais il est maintenant suivi à 6 min par "Chaleco" Lopez, qui, depuis le début, fait une course remarquable et précède le second Français David Casteu (Yamaha), 3e du général.

Samedi, 8e et dernière étape entre Salta et Tucuman (Argentine), où les concurrents auront une journée de repos dimanche.

L'étape compte trois kilométrages différents: 739 km dont 492 de spéciale pour les motos et quads, 851 km dont 471 km pour les autos et 549 km dont 155 chronométrés pour les camions.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:28

http://www.leparisien.fr/sport/dakar-edition-2013/dakar-despres-perd-gros-11-01-2013-2472905.php
Actualité >
Dakar 2013

Dakar : Despres perd gros
La septième étape du Dakar, marquée par la mort du motard français Thomas Bourgin, a été remportée par l'Américain Kurt Caselli au guidon d'une KTM. Olivier Pain, troisième à l'arrivée à Salta (Argentine), conserve la tête du classement général devant Chaleco et son coéquipier David Casteu.
Le grand perdant de la journée est Cyril Despres, ralenti dans la spéciale après avoir endommagé sa boîte de vitesse. Le Français ne pouvait plus passer la cinquième. « J'ai pris un caillou dans le moteur mais la moto n'est pas trop abimée, explique-t-il. J'ai roulé cool et je n'ai pas perdu trop de temps. »

Avant la longue étape de samedi (802 km dont 218 de spéciale), Despres est donc dans l'obligation de changer son moteur. Seul hic, les motards passent la nuit en totale autonomie et le bivouac n'est pas accessible aux véhicules d'assistance. L'ancien mécano va démonter le moteur de Marek Dabrowski et le remonter sur sa propre moto. Une manoeuvre qui lui coutera 15 minutes de pénalité. Ses principaux adversaires devraient également en faire autant durant la journée de repos mais Depres aura à refaire son retard de plus de 14 minutes avec ce moteur qui a déjà une semaine de course.

Samedi, dernier coup d'accélérateur avant la journée de repos

En autos, Stéphane Peterhansel a conforté sa place de leader grâce à son succès d'étape devant Guerlain Chicherit et Robby Gordon (Hummer). Au général, le décuple vainqueur de l'épreuve devance d'un peu plus de trois minutes son rival qatarien Nasser al-Attiyah. « On a pu se faire plaisir et grappiller quelques secondes sur Nasser », se réjouit Peterhansel.

Samedi, la 8e étape mènera les concurrents de Salta à San Miguel de Tucuman où aura lieu la journée de repos. Au programme : 851 km dont 471 de spéciale pour les autos; 739 km dont 492 de spéciale pour les motos/quads et 549 km dont 155 de spéciale pour les camions.

LeParisien.fr
Dakar - Pain, ça devient sérieux !

Publié le 11/01/2013 | 23:14, mis à jour le 11/01/2013 | 23:26



http://www.francetvsport.fr/sites/sport/files/styles/image_header_liste/public/images/photos/2013/01/11/135842/pain_c7a552d625537974af4104e5701381f5.jpg
Les déboires de Cyril Despres sur la 7e étape du Dakar a conforté la place de leader d’Olivier Pain. Le motard des Deux-Sèvres reste fidèle à sa conduite sage. Santiago est encore loin mais l'espoir grandit encore un peu.

Olivier Pain a toujours la banane sur son visage. De jour en jour il s’affirme comme leader des motos et comme un vainqueur potentiel. Au soir de l’étape marathon, avec le changement de moteur de Cyril Despres, Pain aura une avance de trente minutes. Un sacré matelas à huit jours du verdict final. « C'est sur qu'avec les soucis de Cyril, je me retrouve avec un écart significatif en tête, et c'est bien pour moi », a déclaré Pain.
"Bilan positif"

La tête sur les épaules, le motard amateur évite de se la prendre. Trop de choses peuvent se passer tous les jours. « Ca fait partie de la course, mais je n'oublie pas que ça peut m'arriver aussi, donc on ne va pas crier victoire, surtout que Cyril a les capacités pour rattraper ce temps perdu... Donc pas de précipitation, je vais m'attacher à continuer comme ça, sans prendre plus de risques et en me faisant plaisir... Aujourd'hui j'ai roulé à ma main, et je savais qu'avec l'injection notre moto ne souffrirait pas trop de l'altitude, donc tout s'est bien passé... on continue d'être en tête, donc le bilan est positif. »
Un moteur joker ?


Le changement de moteur coûtant quinze minutes à celui qui le fait, Pain se retrouve avec un joker par rapport à Despres qui devra certainement finir le rallye avec le bloc du Polonais Dabrowski. En cas de souci, Yamaha peut donc recourir à son tour à une remise à neuf de la moto. En attendant une éventuelle contre-attaque de Cyril Despres, Pain se retrouve face à un pilote affamé : Francisco Chaleco Lopez (2e à 6’06’’). Le Chilien, sur une KTM privée, n’a jamais été aussi bien placé pour remporter son premier Dakar alors que l’arrivée sera donnée dans son pays. Yamaha peut toutefois compter sur David Casteu (3e à 6’37’’), pilote non officiel mais soutenu par le constructeur nippon. Reste le Portugais Ruben Faria, porteur d’eau de Despres mais 4e à seulement 9’42’’. A mi-parcours, Pain tient le bon bout mais la course est loin d’être jouée


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 12 Jan 2013 - 7:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:33

http://www.francetvinfo.fr/le-rallye-dakar-a-fait-62-morts-depuis-sa-creation_201927.html


Le rallye Dakar a fait 62 morts depuis sa création
Mis à jour le 11/01/2013 | 18:29 , publié le 11/01/2013 | 18:17



Le motard argentin Javier Pizzolito,
Le motard français Thomas Bourgin, 25 ans, a été tué dans un accident de la circulation sur une liaison entre deux étapes du rallye Dakar, vendredi 11 janvier. C'est déjà le deuxième accident mortel de l'édition 2013. Depuis sa création en 1979, le rallye-raid a coûté la vie à 62 personnes : des concurrents, des membres de la caravane, des spectateurs, des automobilistes qui croisaient sa route. La dernière édition à n'avoir pas fait de victime remonte à 2004, selon 20minutes.fr. Francetv info revient sur les accidents les plus marquants du Dakar.
1979 : premier rallye, premier mort

Le motard Patrick Dodin perd le contrôle de sa Yamaha alors qu'il tente d'ajuster son casque en se rendant au départ de l'étape Agadez-Tahoua (Niger). Touché à la tête dans sa chute, le Français meurt à l'hôpital, à Paris.

En 1983, l'équipe Yamaha-France perd un autre motard, Jean-Noël Pineau, qui percute un véhicule militaire sur la route qui le mène à Ouagadougou (Burkina Faso).
1986 : Thierry Sabine et Daniel Balavoine

Le 14 janvier, l'un des créateurs du Dakar, Thierry Sabine, le chanteur Daniel Balavoine, la journaliste Nathaly Odent, le pilote François-Xavier Bagnoud et le technicien radio Jean-Paul Lefur meurent dans un accident d'hélicoptère, à 8 km de Gourma-Rharous, sur les bords du Niger.

Lors de cette même édition, le motard japonais Yasuo Kaneko est tué par un chauffard et l'Italien Giampaolo Marinoni chute, franchit la ligne d'arrivée mais décède deux jours plus tard à l'hôpital de Dakar (Sénégal), d'une infection.
1988 : l'année noire

C'est l'année la plus meurtrière. Dans son Range Rover, Patrick Canado, coéquipier de René Boubet, meurt dans une collision avec un concurrent italien. Le motard Jean-Claude Huger, membre de l'escorte du président de la République française, perd le contrôle de sa BMW et meurt dans une clinique parisienne quelques jours plus tard. Kees Van Loevezijn, navigateur d'un camion néerlandais, est éjecté du véhicule à 180 km/h, il meurt sur le coup. Deux journalistes, deux enfants et une femme sont aussi tués pendant la course.
1991 : un pilote tué par balles

Charles Cabannes, pilote français d'un camion d'assistance de l'équipe Citroën, est tué par balles au Mali. La voiture de Henri de Roissard et François Picquot est percutée par le camion de Jacques Houssat. Blessé à la tête, Picquot est rapatrié en France où il meurt.

En 1996, le camion de Laurent Guéguen saute sur une mine lors de la traversée d'une zone disputée par le Maroc et le Front Polisario.
2005 : mort d'un double vainqueur et d'une fillette

Lors de son 13e rallye, le motard italien Fabrizio Meoni, vainqueur du Dakar en 2001 et 2002, se brise le cou dans une chute lors de la 11e étape, en Mauritanie. Sa mort entraîne l'annulation de l'étape suivante.

Le même jour, une fillette sénégalaise de 5 ans meurt, heurtée par un camion d'assistance.
2012 : un mort à la première étape

Le motard argentin Jorge Martinez Boero meurt après une chute à deux kilomètres de l'arrivée de la 1e étape, près de Necochea, en Argentine.




Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 7:49

Dakar : Le parcours et ses étapes
http://www.mfe-live.com/index.php/home/44-dakar/8580-dakar--le-parcours-et-ses-etapes


Samedi 12 Janvier 2013
etape 8
Salta > Tucuman

(850 km)


auto


moto


camion


quad


Liaison : 247 km
Spéciale : 491 km

La route de Tucuman sera divisée en deux secteurs chronométrés aux caractéristiques variées. Entre cheminées de fées, canyons et cactus, les concurrents retrouveront le rouge et le vert du plus beau théâtre naturel d’Argentine, qui défile ainsi sur plus de 150 km dans une ambiance de western. Sur la deuxième portion chronométrée, disputée sur un terrain totalement inconnu du Dakar, le contraste se verra sur les pistes, plus sablonneuses et parfois piégeuses. Il pourrait aussi se ressentir au rayon des conditions climatiques, si le vent se mêle aux fortes chaleurs qui sévissent sur la région. La journée de repos aura rarement été autant méritée, spécialement pour les motards qui achèveront leur étape marathon.

http://www.atvreport.com/actualite-quad/parcours-dakar-2013-etape-8-salta-san-miguel-de-tucuman-6104/


Dernière édition par jeusetmatch le Sam 12 Jan 2013 - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Sam 12 Jan 2013 - 8:11

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53330
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   Dim 13 Jan 2013 - 9:32

[Intégrale] Image du jour : Dakar 2013 du 12-01 à 20h43


[Intégrale] Image du jour : Dakar 2013 du 12-01... par francetvpluzz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAKKAR 2013-2014-   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAKKAR 2013-2014-
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES AUTRES SPORTS - LES IMAGES DU SPORT-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: