UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 DAVID FERRER (Espagnol)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 43411
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: DAVID FERRER (Espagnol)   Sam 10 Déc 2011 - 7:11



Palmarès : http://www.atpworldtour.com/Tennis/Players/Top-Players/David-Ferrer.aspx?t=tf

Site : http://www.davidferrer.com/

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 43411
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Sam 10 Déc 2011 - 7:22

Vendredi 9 décembre 2011
Les Hommes qui ont marqué 2011 : Ferrer, le maestro de l’ombre
http://www.culturesport.info/article-les-hommes-qui-ont-marque-2011-ferrer-le-maestro-de-l-ombre-5-15-91865223.html

Numéro cinq mondial derrière les intouchables Djokovic, Nadal, Federer et Murray, David Ferrer est le symbole parfait du combattant de l’ombre. Toujours présent, toujours prêt à saisir la moindre opportunité, Ferrer affiche cette saison une régularité impressionnante, et ce sur toutes les surfaces. Trois titres remportés, dont l’un tout récemment en Coupe Davis, viennent couronner une saison de haute tenue. Discret et efficace, Ferrer est un danger permanent pour son adversaire. En 2011, il est au sommet de son art.
Ferrer-
Ferrer, de l'ombre aux coups d'éclats



Un début de saison idyllique

Pour le droitier espagnol, la saison commença tambour battant. Un titre dès le premier tournoi de la saison, à Auckland, annonçait d’ores et déjà les couleurs. Ce n’était certes qu’un ATP 250, mais Ferrer se montra à son avantage d’emblée, qui plus est sur dur. C’est donc plein de confiance qu’il se présenta à l’Open d’Australie, ou il n’a jamais pu faire mieux que quart de finaliste, en 2008. Franchissant coup sur coup les premiers tours, le coup d’éclat intervient lors des quarts où, à la surprise générale, il fit tomber Nadal, handicapé par une blessure. Son parcours s’arrêtera en demi-finale, face à Murray, pour ce qui restera son meilleur parcours australien. Oui, Ferrer, à l’image de Nadal, sait s’exporter sur d’autres surfaces que la terre battue.



Un printemps en fanfare

Comme tout espagnol qui se respecte, la terre battue reste la surface de prédilection de Ferrer. Pour son premier tournoi sur terre de la saison, à Acapulco au Mexique fin février, il ne fait pas dans la demi-mesure, coiffant Monaco, Dolgopolov et Almagro pour s’adjuger son deuxième titre en 2011, dans un ATP 500 cette fois ci.

Concentré plus que jamais sur la saison sur terre battue qui se profile, sa parenthèse sur dur, lors des deux Masters 1000 d’Indian Wells et de Miami, ne fut pas couronnée de succès. Son véritable défi était de réaliser une performance sur l’ocre, jardin de son ami Nadal. Un Nadal qu’il va d’ailleurs retrouver à Monte Carlo et à Barcelone … en finale ! Deux finales malheureusement perdues pour lui en deux sets face au rouleau compresseur de la terre qui ne lui laissa aucune chance. Deux défaites certes, mais « Pics » comme on le surnomme se positionne plus que jamais comme le numéro deux sur terre, près de talonner son meilleur ennemi et compatriote Nadal. A eux deux, ils écrasent la concurrence.

Roland Garros lui sourira moins en revanche. Battu par Monfils, alors neuvième mondial, lors des huitièmes de finale, sa performance est honorable, même si l’on était en droit d’attendre beaucoup mieux du natif de Javea. Une fois de plus, la Porte d’Auteuil s’est refusée à lui, qui n’a jamais pu se hisser jusqu’au dernier carré.


Face au Maître sur terre, Ferrer ne peut que s'incliner



Un été en dents de scie

Beaucoup plus chahuté fut l’été de l’ex numéro quatre mondial (en 2008). Encore trop inconstant et fragile sur une surface comme le gazon, surface trop lente pour qu’il puisse exprimer son jeu, il ne put faire mieux que huitième de finaliste à Wimbledon, éliminé sèchement par Tsonga en trois sets. Quoi de mieux alors pour se relancer que la Coupe Davis, une compétition dont raffole l’Ibère ? Opposé aux Etats-Unis, chez eux, sur indoor, la tâche des Espagnols n’était pas aisée, surtout en l’absence de leur leader Nadal, rôle qu’a donc récupéré Ferrer. Auteur de deux matchs pleins, il fit coup sur coup tomber Fish, en cinq sets, puis Roddick, en trois sets, offrant à l’Espagne une place en demi-finale de Coupe Davis. Deux matchs pour apporter une confiance maximale, battre les Américains sur leurs terres n’étant pas performance courante. Une défense hors normes, une solidité des deux côtés en fond de court, un physique exceptionnel, voila les ingrédients de la réussite pour le petit gabarit qu’est Ferrer (1m75).

C’est donc plein de confiance que « Ferru » se pencha sur le tournoi de Bastad, rapide intermède sur terre battue avant d’enchaîner sur la fin de saison sur dur. Retrouvant ses automatismes sur une surface qui lui va si bien, Ferrer y atteint rapidement la finale, finale perdue face à Soderling, ex-double finaliste Porte d’Auteuil. Une troisième finale perdue mais le sourire retrouvé avant de s’attaquer à une fin de saison éprouvante. Encore une fois, la régularité de Ferrer est exemplaire.



Une montée en puissance

Quoi qu’on en dise, Ferrer n’est pas qu’un pur terrien. Sa fin de saison l’illustre parfaitement, montant en puissance lors de ses tournois successifs avant d’atteindre un niveau remarquable.

Un US Open quelconque tout d’abord, où il fut sorti, comme à Roland Garros et à Wimbledon, en huitièmes de finales. Le tout conjugué avec une demi-finale en Australie, son année sur les Majeurs prouve donc plus que jamais sa régularité permanente sur le circuit, justifiant pleinement sa place de numéro cinq mondial, alors qu’il avait fini l’année 2010 à une place de septième mondial.

Tout va ensuite s’enchaîner très vte pour le droitier espagnol. Une demi-finale à Tokyo, puis une finale à Shanghai, où il fut deux fois de suite battu par Murray, font de Ferrer l’un des hommes forts de cette fin de saison, où il montre un niveau sur dur qu’il avait rarement atteint jusqu'à alors. Preuve que même à 29 ans, on peut encore et toujours progresser. Une demi-finale chez lui, à Valence, puis un quart de finale à Paris viendront couronner sa très belle fin de saison.

La montée en puissance se conclura en beauté, l’apogée d’une saison très régulière où Ferrer apparait comme l’outsider numéro un derrière le Top 4 indéboulonnable. Participant pour la deuxième fois de sa carrière au Masters de Londres, il s’octroie le luxe de battre, lors de la phase de groupes, Murray et Djokovic consécutivement, ce qui le qualifie pour les demi-finales du tournoi des Maîtres. Un dernier carré dans lequel il échouera face au Maître Federer mais qui montrera bien tous les progrès effectués par l’Espagnol sur la surface. Réputé très bon joueur sur terre, Ferrer s’exporte désormais à merveille sur d’autres surfaces telles que le dur ou l’indoor.


La Coupe Davis, cerise sur le gâteau

Ferrer ne participa qu’à un seul match lors de la finale de la Coupe Davis, face à l’Argentine, mais quel match ! Opposé lors du deuxième simple à Juan Martin Del Potro, Ferrer apporta un deuxième point à son pays (après la victoire initiale de Nadal) au terme d’un combat de près de cinq heures face au géant « Delpo ». Une victoire acquise au forceps et au mental face à un Del Potro proche de la rupture physiquement mais qui aura tout donné jusqu’au bout. Un dernier match en fanfare pour conclure 2011 sur la meilleure des notes, l’Espagne remportant ensuite la compétition par trois victoires à une.




Un bilan à en faire saliver plus d’un


Certes, Ferrer n’a remportée que deux titres, hors Coupe Davis, dont le plus prestigieux en ATP 500. Mais Ferrer a également pris part à quatre autres finales et a fait preuve, tout au long de la saison, d’une régularité impressionnante. Présent à chaque fois en huitième de finale de Grand Chelem, il aura notamment connu trois points fors dans sa saison : sa demi-finale en Australie, son état de grâce sur terre battue, et sa demi-finale londonienne, couplée à la victoire en Coupe Davis. Non, Ferrer n’est plus un bleu. Discret sur et en dehors du terrain, Ferrer reste un joueur méconnu du grand public, mais qui est pourtant cinquième mondial. Ce n’est pas toujours simple d’être le « premier homme » derrière quatre « fantastiques ». Mais ce rôle convient à merveille à l’Espagnol qui, chaque année, en fait saliver plus d’un. Pour que le rêve perdure, rendez-vous en 2012.

Ferrer en 2011, c’est ;

· 78 matchs disputés : 59 victoires, 19 défaites, soit 76% de victoires.

· Trois titres : Auckland (dur), Acapulco (terre battue), Coupe Davis (terre battue).

· Quatre finales : Monte Carlo, Barcelone, Bastad (terre battue), Shanghai (dur).

· 100 % de victoires en Coupe Davis (quatre victoires en quatre matchs).

· Cinquième mondial au terme de la saison, soit deux places de gagnées par rapport à 2010.

· Présent au moins en huitième de finale des quatre Grands Chelems.

· 20 tournois disputés

Article réalisé par Gwendal Le Priellec l Images : AFP, Reuters
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Dim 25 Déc 2011 - 21:30

il a réalisé une belle saison 2011
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Lun 26 Déc 2011 - 0:05

ATP > Ferrer : "Dur de faire aussi bien"
Par Pauline Dahlem, vendredi 23 décembre 2011 à 19:20
http://www.welovetennis.fr/atp/42840-ferrer-dur-de-faire-aussi-bien

Dans une interview pour le site espagnol As, David Ferrer revient sur son excellente année 2011 et parle de l'année prochaine.

"Je pense que c'était une très bonne année pour moi. Sans aucun doute, la meilleure de ma carrière. J'ai terminé 5e au classement ATP, j'ai joué un bon Masters en fin de saison et, cerise sur le gâteau, on a gagné la Coupe Davis. L'année prochaine, ce sera dur de faire aussi bien ! Il y a deux ans, j'avais dit que je n'arriverais pas à réintégrer le Top 10. La clé pour réussir à nouveau a été d'être moins négatif et de plus penser aux choses positives. Aujourd'hui, je profite beaucoup plus du tennis et de ce qui va avec. Et avec beaucoup de travail et de sacrifices, j'ai atteint mes objectifs."

Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Jeu 5 Jan 2012 - 16:58

Ferrer : "Difficile de devenir n°4"
Par Rémi Cap-Vert, samedi 31 décembre 2011 à 16:25

http://www.welovetennis.fr/abu-dhabi/42940-ferrer-

Petite réflexion de David Ferrer, en marge de l'exhibition d'Abu Dhabi. L'Espagnol s'est confié, en conférence de presse, sur le Big Four...

"Je pense que les quatre premiers - Nadal, Djokovic, Federer et Murray - sont meilleurs que tous les autres joueurs. Ils jouent de manière beaucoup plus constante dans les plus grands tournois. Ils atteignent systématiquement les demi-finales ou la finale. Ils sont, tous quatre, excellents depuis trois ans. C'est pour cette raison qu'il est vraiment très difficile d'atteindre, actuellement, la quatrième place mondiale."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Mer 25 Jan 2012 - 22:41

Ferrer sur la rivière Yarra à Melbourne avant sa demie face à Novak.
Il dit qu'il aime bien essayer d'autres sports.





Dernière édition par Destinée le Mer 26 Fév 2014 - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Ven 27 Jan 2012 - 8:15

superr1
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Mer 8 Fév 2012 - 20:24

People > David Ferrer rejoint Twitter
Par Pauline Dahlem, mercredi 08 février 2012 à 16:43

http://www.welovetennis.fr/people/44425-david-ferrer-rejoint-twitter

Après Novak Djokovic, Rafael Nadal, Mardy Fish, Robin Soderling ou encore Gaël Monfils, c'est au tour de David Ferrer de s'inscrire sur Twitter. Le numéro 5 mondial, qui a rejoint le réseau social aujourd'hui, compte déjà 6500 "followers". Pour suivre l'Espagnol, qui postera régulièrement des infos via ce compte :

https://twitter.com/davidferrer87
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Dim 26 Fév 2012 - 17:20

Un petit reportage sur David, vidéo postée le 14 février 2012



Pour les traductions il faut me demander car je ne vais pas traduire tout mais ce qui peut vous intéresser Wink et puis avec son accent c'est assez facile à comprendre Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Lun 27 Fév 2012 - 0:27

merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Dim 25 Mar 2012 - 17:05

Insolites > Tipsarevic et Ferrer aident les enfants
Par Louis Royer, dimanche 25 mars 2012 à 16:32
http://www.welovetennis.fr/insolites/46311-tipsarevic-et-ferrer-aident-les-enfants

Les cinquième et neuvième mondial, David Ferrer et Janko Tipsarevic ont participé hier à une action pour la bonne cause. Ils ont participé à une journée exhibition pour l'hôpital pour enfants de Miami. Une belle rencontre qui a permis aux enfants malades de rencontrer les deux champions, et d'oublier, pour en temps, leurs problèmes. Les deux tennismen ont même eu droit à un petit cadeau.


Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Dim 25 Mar 2012 - 17:34

superr1

J'ai lu un article sur David dans l'équipe hier et un truc inimaginable à penser quand on le voit courir comme il fait sur un court et tenir aussi bien c'est de savoir qu'il fume Shocked rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Dim 25 Mar 2012 - 17:57

affraid hein il fume et il cavale comme un zèbre sur le court. On lui a dit que le tabac n'est pas bon et provoquait des cancers. rire moqueur
merci de l'info Wink
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Ven 13 Avr 2012 - 20:16

ATP > David y croit dur comme fer
Par Rémi Cap-Vert, samedi 14 avril 2012 à 10:00
http://www.welovetennis.fr/atp/47236-david-y-croit-dur-comme-fer

A la veille de la saison sur terre battue, retrouvez une petite série de quatre portraits, deux Argentins, deux Espagnols, de joueurs qui jouent gros ou ont de bons coups à tenter dans les semaines qui viennent.

Chaque année, la saison sur terre arrive avec son lot d'espoirs pour David Ferrer. Si l'Espagnol s'est souvent montré à son avantage sur dur, il est aussi l'un des cadors du circuit sur l'ocre, en hiver, comme au printemps. Mais il manque encore au sixième joueur mondial d'imprimer sa marque sur son époque de manière indélébile, comme l'ont pu le faire des Ferrero, des Gaudio, des Coria ou Corretja. A 30 ans, tout juste, il voit son jeu de cartes s'amenuiser peu à peu et, très certainement, le temps passant, cet objectif s'éloigner... Alors, 2012, pour frapper un grand coup ?

"Je pense que David Ferrer est l'une des plus belles personnes de ce sport." Signé Marion Bartoli. Une admiration partagée par beaucoup sur le circuit, en toute discrétion, en toute modestie. Des propos qui saluent la combattivité, la régularité et l'exemplarité du Valencian. Ces trois qualités, l'ami David en a à revendre ; c'est aussi ce qui lui a permis de passer près de 130 semaines dans le top 10 depuis le 10 septembre 2007, au lendemain d'une demi-finale à l'US Open. A l'aube de cette saison sur terre battue, le voici sixième joueur mondial, à la lutte avec Jo-Wilfried Tsonga pour une présence dans le top 5, derrière les quatre monstres sacrés de ces cinq dernières années. Sixième, mais, étrangement, bien plus cinquième dans les esprits. Pourquoi ? Tsonga fonctionne par coups, Ferru marche, lui, à la constance, quelle que soit la surface.

Néanmoins, dans les semaines qui viennent, il faudra un peu plus que de la constance pour se maintenir à ce niveau. Jo a des points à prendre, David, des points à perdre. C'est déjà fait avec le décalage des semaines et le retrait de Monte-Carlo 2011. Finaliste sur le rocher monégasque, Ferrer en compte 35 de retard sur le Français. Finaliste à Barcelone, quart de finaliste à Madrid, quand Tsonga, lui, accumulait les contres... Ferru va certainement tenter de limiter la casse, avant d'espérer se rattraper à Rome, Nice et Roland, inscrits à son programme. Ses armes pour y parvenir ? Parole à Novak Djokovic, numéro un mondial : "David est comme un mur sur un court. Toutes les balles reviennent. Il vous fait toujours jouer un coup de plus." C'était en janvier dernier et Nole parlait de lui sur dur. Ce-même Ferrer sur terre... C'est déjà deux titres à Buenos Aires et Acapulco, il y a quelques semaines. Et huit trophées en carrière. Sans oublier deux finales et trois demies de Masters 1000. Pas mal, pour un gars qu'on présente comme éternel faire-valoir.

"David est comme un mur"

Ne manque qu'une grosse perf' et ce fameux grand titre. Avec son jeu tout terrain - il a été vainqueur sur terre, sur dur, sur gazon, en indoor, en outdoor... et compte entre 60 et 70% de succès sur chacune de ces surfaces -, David Ferrer a tous les moyens pour faire de sa carrière sportive un petit monument et la sortir de l'ombre de Rafael Nadal. C'est peut-être l'enjeu de cette 12ème saison sur le circuit professionnel, la saison des 30 ans. Il est temps que la mobylette monte dans les décibels. Pourquoi pas à Monte-Carlo ? L'Espagnol, s'il a vécu un mois de mars délicat, marqué d'un seizième à Indian Wells et d'un quart à Miami, a déjà tâté de l'ocre en 2012. Vainqueur en Argentine, au Mexique et sur la terre de Castillon, en Coupe Davis, il pourra, peut-être profiter d'un temps d'adaptation inévitable et inhérent à la surface chez ses principaux adversaires. Troisième joueur en activité comptant le plus de succès sur terre battue - 218 -, derrière Ferrero, 250, et Nadal, 231, il ne partira pas battu d'avance par Djoko&co.

Alors Ferru : "Vamos !" Il est temps. Et que la terre soit avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Ven 13 Avr 2012 - 21:41

Oui Vamos Ferru, un joueur que j'adore superr1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Mar 17 Avr 2012 - 14:52

Profil de David Ferrer
par ATPWorldTour
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Mar 17 Avr 2012 - 20:38

superr1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Dim 6 Mai 2012 - 21:09

Je mets ça ici car même si c'est à Madrid ça ne parle pas forcément de tennis Wink

David Ferrer est la nouvelle image de la marque de lunettes de soleil MAUI JIM

Publiée le 5 mai 2012 par MadridOpen


Pour connaître la marque : http://www.mauijim.com/?websitec=france&___store=french
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Dim 6 Mai 2012 - 23:09

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Mer 6 Juin 2012 - 19:36

Ferrer : "Andre Agassi m'intimidait"
Par Maxime Benmussa, mercredi 06 juin 2012 à 18:50

http://www.welovetennis.fr/roland-garros/50272-ferrer-andre-agassi-m-intimidait

Dans une interview accordée, pour le site de Roland Garros, David Ferrer s'est livré à quelques confidences. L'Espagnol nous raconte tout : le joueur a qui il n'a jamais osé parler, sa plus grande peur sur le court, et le surnom qu'il n'aime pas...

"Je n'ai jamais osé parler à Andre Agassi, il m'intimidait. Il y avait aussi Marcelo Rios. Je ne sais pas pourquoi mais je me suis toujours trouvé nerveux face à eux. Je perdais mes moyens. Ma hantise sur le terrain, c'est d'être mal en point physiquement et me prendre 6-0, 6-0. Heureusement, ça ne m'est jamais arrivé. Ou alors quand j'étais tout petit. Je ne raffole pas de "Guerrier" ou "Gladiateur". Je trouve que c'est un peu réducteur et ça ne résume pas bien mon style. Par contre j'aime bien "Ferru", c'est un mélange de mon nom et de "fer", pour dire que je suis résistant..."

rire moqueur
c'est rare d'avoir des petites confidences de ce joueur si discret en dehors des courts superr1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Jeu 7 Juin 2012 - 10:34

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40058
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Jeu 7 Juin 2012 - 17:14

McEnroe est fan de Ferrer !
Par Maxime Benmussa, jeudi 07 juin 2012 à 16:52

http://www.welovetennis.fr/roland-garros/50359-mcenroe-est-fan-de-ferrer

John McEnroe qui joue le trophée des légendes avec son frère s'est exprimé sur l'Espagnol, David Ferrer. Il a notamment encensé David Ferrer, qui défiera Rafael Nadal en demi-finale.

"C’est l’un des rares mecs que j’ai vu fatiguer Rafa à l’US Open 2007. Compte tenu de sa taille (1,75 m), c’est un poids moyen qui boxe chez les lourds. J’éprouve du respect pour ce gars qui joue mieux à 30 qu’à 25 ans. Il est incroyable. La manière dont il se déplace est prodigieuse. Il est toujours en train de rebondir sur ses jambes. On dirait un bâton sauteur… "

Un bâton sauteur mort de rire mort de rire

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 80005
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Mer 13 Juin 2012 - 12:44

mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43411
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Sam 21 Juil 2012 - 16:53

ben ça alors mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
*Fan2RafaEtMaria*



Messages : 8282
Date d'inscription : 06/12/2011

MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   Sam 18 Aoû 2012 - 18:41

David Ferrer > Ferrer en vacances
Par Antonio Cavalli, samedi 18 août 2012 à 16:59
http://www.welovetennis.fr/david-ferrer/54307-ferrer-en-vacances

David Ferrer s'est accordé quelques jours de repos après son élimination dès le deuxième tour de Cincinnati face à Stanislas Wawrinka. Le numéro 1 espagnol à l'US Open en l'absence de Nadal a décidé de partagé via son compte Twitter ce moment de détente avec ses fans.



Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAVID FERRER (Espagnol)   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAVID FERRER (Espagnol)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES JOUEURS :: LES JOUEURS LATINS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: