UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 RAFAEL NADAL (Espagnol)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
tipou

avatar

Messages : 83676
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 27 Nov 2012 - 12:52

Rappel du premier message :


____________________________________________________________



Rafael Nadal > Toni accompagnera Nadal en janvier
Par Rémi Cap-Vert, mardi 27 novembre 2012 à 15:33
http://www.welovetennis.fr/rafael-nadal/58985-toni-accompagnera-nadal-en-janvier

Toni Nadal a confirmé qu'il accompagnerait Rafa dans sa tournée pré-Australian Open, à Abu Dhabi, puis à Doha. Selon IB3, c'est la première fois que ce sera le cas. Une manière de suivre au plus près son neveu dans son retour à la compétition.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 28 Jan 2013 - 10:40

mort de rire scratch laugh2
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 28 Jan 2013 - 10:44

http://www.montres-de-luxe.com/Richard-Mille-Tourbillon-RM-27-01-Rafael-Nadal-un-gramme-de-moins-mais-ca-compte-_a7271.html
Richard Mille Tourbillon RM 27-01 Rafael Nadal : un gramme de moins, mais ça compte !
Richard Mille vient de présenter à l’occasion du SIHH 2013, le nouveau modèle réalisé pour le tennisman espagnol Rafael Nadal :
la Richard Mille Tourbillon RM 27-01 Rafael Nadal.

Incontestablement l’une des stars de cette édition 2013 avec ses matériaux high-tech, son calibre d’exception, son design épuré et ses 19 grammes… Edition limitée à 50 exemplaires pour le monde.



http://www.montres-de-luxe.com/photo/art/default/5155844-7694728.jpg?v=1359050297


En s’associant en 2010 à Rafael Nadal, l’horloger Richard Mille a frappé fort. En effet, le jeune tennisman espagnol a depuis remporté la plupart des grands tournois avec sa montre RM 027 Tourbillon de 20 grammes au poignet.

Cette collaboration entre Rafael Nadal et Richard Mille a conduit à de nombreux succès, que ce soit sur les courts pour le tennisman majorquin, avec notamment une 7e victoire consécutive à Roland Garros en 2012, ou dans la sphère horlogère pour Richard Mille avec le tourbillon RM 027 Rafael Nadal, réputé pour son extrême légèreté ou encore la RM 035 Rafael Nadal, certifiée Chronofiable, capable de résister à des accélérations de plus de 5000 G sans qu’aucune de ses performances ne soit affectée.

Naturellement, Richard Mille ne pouvait pas en rester là… En 2013, la prestigieuse marque horlogère présente donc la nouvelle version de la montre de Nadal : le tourbillon RM 27-01, également conçu en collaboration avec le jouer. Une pièce exceptionnelle qui pousse les concepts de légèreté et de résistance à leur paroxysme.

« Le calibre RM27-01 est une prouesse d’ingénierie et de technique » assure la marque dans son communiqué.

Et de poursuivre : « son architecture complexe et inédite vient de la volonté de Richard Mille de mettre au point un mouvement entièrement suspendu au cœur du boîtier. Inspiré par les infrastructures suspendues du génie civil, Richard Mille voulait adapter ces constructions au monde de l’horlogerie, dans un univers de quelques dizaines de millimètres. Après de nombreux mois d’études et de développement, les ingénieurs mouvement Richard Mille ont concrétisé ce concept d’avant-garde, le positionnant incontestablement comme l’une des constructions architecturales les plus innovantes de ces dernières années ».

Richard Mille Tourbillon RM 27-01 Rafael Nadal : un gramme de moins, mais ça compte !
Plus concrètement, la RM 27-01 Rafael Nadal possède une platine reliée au boîtier par quatre câbles d’acier tressés d’une épaisseur de seulement… 0,35 mm de diamètre ! Combinant paradoxalement rigidité et souplesse, cette structure protège des chocs le mouvement de seulement 3.5 grammes, poids obtenu grâce à l’utilisation du titane grade 5 pour la platine et la cage de tourbillon ainsi que de l’aluminium-lithium pour les ponts de barillet et de rouages.

La mise en tension de ces câbles est rendue possible grâce à un ingénieux mécanisme de tendeurs situés à 3 et 9 heures et de poulies, agissant comme des pylônes, placées aux quatre extrémités du mouvement.

Chaque câble, fixé au tendeur, passe à travers la poulie supérieure puis dans le mouvement pour ensuite revenir dans la poulie inférieure pour enfin se loger dans le réhaut inférieur. Les câbles enlacés, l’horloger procède à la mise sous tension des câbles par rotation de la bague centrale des tendeurs avec un outil spécifique.

La pose et le contrôle de la tension des câbles sont des opérations extrêmement délicates. Une trop forte tension pourrait à tout moment faire rompre les câbles et les fixations et endommager le mouvement. A contrario, une tension trop faible pourrait mettre le mouvement en phase de résonnance et perturber alors les performances chronométriques. Ce calibre exceptionnel, de par sa conception suspendue au sein du boîtier, est capable de résister à des accélérations de plus de 5000 G.

La RM 27-01 ne pèse que 19 grammes (un gramme de moins que le modèle précédent, soit un gain de 5%), bracelet Velcro compris. Un exploit qui réside dans le matériau utilisé pour le boitier. En effet, le carbone est mis à l’honneur pour la fabrication du boitier au fond monobloc de la RM 27-01. Sa couleur anthracite est due à une forte concentration de nanotubes de carbone dans sa composition. Le résultat ? Une parfaite résistance aux chocs, aux rayures et un confort indispensable à Rafael Nadal pendant les compétitions car Rafa continuera à jouer tous ses matches avec la RM 27-01 au poignet.


http://www.montres-de-luxe.com/photo/art/default/5155844-7694749.jpg?v=1359050603
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 28 Jan 2013 - 13:04

Je la trouve très jolie Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 29 Jan 2013 - 19:52

Destinée a écrit:
Les enouragements de KIA pour le retour de Rafa Smile

Misión Nadal V.O.S English
Publiée le 21 déc. 2012



Site : http://www.misionnadal.com/


La mission pour encourager Nadal est terminée, voici la vidéo Wink
Après l’annonce de son nouveau forfait pour l’Open d’Australie, Kia avait lancé une opération destinée à envoyer à Rafa un maximum de soutien pour l’aider à revenir à la compétition. Ils ont collecté l'air des encouragements et l'ont transformé en hélium pour envoyer la raquette de Rafa dans l'atmosphère Wink superr1 ...le nom des gagnants n'est pas encore sorti. Mais en attendant on voit le lancement et un peu du voyage de la raquette de Rafa Smile

MISION NADAL


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 30 Jan 2013 - 6:31

http://www.eurosport.fr/tennis/rafael-nadal-je-reviens-avec-un-incertitude_sto3599199/story.shtml

Rafael Nadal: "Je reviens avec un incertitude"

Publié le 30/01/2013 à 00:29, mis à jour le 30/01/2013 à 00:59
Rafael Nadal a confié mardi que son genou lui occasionnait encore des douleurs. Son retour, prévu lundi prochain à Vina Del Mar (Chili), se fait dans l'inconnu.

Rafael Nadal souffle le chaud et le froid. Sans doute parce que son genou aussi. L’Espagnol, que l’on attend de retour sur le circuit lundi à Vina Del Mar au Chili (terre battue, 4-10 février) après sept mois d’absence, a confié mardi qu'il était loin d'être à 100%. "Mon genou me fait encore souffrir, reconnait-il dans une interview à la chaîne régionale des Baléares IB3. Mais j’espère qu'avec le temps, cette douleur qui ne me laisse pas réaliser tous mes mouvements correctement, disparaîtra. Pour que je puisse jouer comme je le veux", ajoute celui qui vient de laisser la 4e place mondiale à son compatriote David Ferrer.

Nadal avoue pourtant qu’il a de "bonne sensations". C’est sans doute la raison pour laquelle il avait finalement avancé sa rentrée, initialement prévue la semaine suivante à l’Open du Brésil. "J'ai réussi à jouer plusieurs heures et disputer des sets (à Barcelone la semaine dernière face à Tommy Robredo et Albert Ramos, NDLR). Mais la compétition, c'est autre chose", confie-t-il. Parce qu’on joue sans contrôle sur le corps, on le pousse au maximum. J’ai hâte de ressentir à nouveau ce que c'est de disputer un tournoi. Mais je le fais avec une incertitude : comment va réagir mon genou?".

Au-delà de ce retour attendu, c’est aussi la question de la suite de sa carrière qui se pose. A 26 ans, Rafael Nadal rejouera-t-il un jour au niveau qui a été le sien ? Une interrogation qui ne semble pas le tarauder. "Je ne sais pas si je pourrai jouer au même niveau qu’avant. Ce qui me préoccupe pour l’instant, c’est que mon genou ne me fasse plus souffrir. Si c’est le cas et que je peux aligner quatre ou cinq tournois sur terre, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas jouer à un haut niveau sur terre. Mais aujourd’hui, il est clair que je ne peux pas évoluer à mon meilleur niveau.", conclut-il.
Eurosport - Philippe DA COSTA
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 30 Jan 2013 - 12:36

un petit tour au golf
Nadal gagne un trophée au golf

http://www.marca.com/imagenes/2013/01/29/tenis/1359457281_extras_mosaico_noticia_1_g_0.jpg


http://www.eurosport.fr/tennis/nadal-decroche-un-tournoi.de-golf_sto3598555/story-london.shtml
Tennis
Nadal décroche un tournoi...de golf

Publié le 29/01/2013 à 15:39, mis à jour le 29/01/2013 à 15:44
De notre partenaire www.tennisleader.fr

Rafael Nadal a remporté son tout premier tournoi de la saison. En golf. Le III Liga de Golf, qui avait débuté en décembre dernier, a effectivement vu le Majorquin décrocher le trophée la semaine passée à Pula (Majorque). Un évènement qui a notamment aidé l'ancien n°1 mondial à maintenir cet esprit de compétition en vue de son grand retour sur le circut professionnel prévu la semaine prochaine au tournoi de Viña del Mar (Chili).
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 30 Jan 2013 - 12:57

http://tennistrotteur.com/2013/01/30/bresil-nadal-double-la-mise/


Brésil: Nadal double la mise


Le retour de Rafael Nadal sur le circuit est imminent. Déja engagé en double à Viña del Mar la semaine prochaine avec Juan Monaco, le Majorcain a choisi de se réaligner en double la semaine suivante, à São Paulo au Brésil, cette fois, aux côtés de David Nalbandian.

Le tournoi de Sao Paulo se disputera du 11 au 17 février. Après ses escales au Chili et au Brésil, Rafael Nadal clôturera sa saison sud américaine à Acapulco du 25 février au 02 mars prochains. Interrogé en début de semaine par la télévision des Baléares, l’Espagnol s’est dit impatient de renouer avec la compétition. Il confie encore malgré tout ressentir quelques douleurs au niveau de son genou: « Je ressens toujours quelque chose, il y a encore certains mouvements que je ne peux pas exécuter à cause de ces douleurs ». Si quelques doutes demeurent, l’Espagnol s’envolera cependant en direction de l’Amérique du Sud avec le consentement de ses médecins: « Les médecins nous ont dit que tout allait bien. Le seul objectif maintenant c’est que le genou tienne bien. Il faut voir comment je vais pouvoir tolérer la douleur en compétition et pour cela il faut commencer à jouer ».

A son arrivée au Chili le vendredi 01 février, L’Espagnol sera reçu par le chef de l’Etat avant de ralier Viña del Mar et commencer à s’entraîner pour son premier tournoi depuis Wimbledon 2012.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 30 Jan 2013 - 22:37

S'il a mal au genou pourquoi il revient scratch , ça n'a aucun sens, attendre tout ce temps pour revenir avec toujours une douleur au genou confused scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 31 Jan 2013 - 8:38

Destinée a écrit:
S'il a mal au genou pourquoi il revient scratch , ça n'a aucun sens, attendre tout ce temps pour revenir avec toujours une douleur au genou confused scratch
enigmatique scratch
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 31 Jan 2013 - 19:44

Rafa à l'entraînement...

Rafael Nadal: practice and interview in Manacor 29/01/2013 (IB3)
Publiée le 29 janv. 2013


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Ven 1 Fév 2013 - 6:42

avec cette nouvelle raquette il va faire concurrence à Djokovic rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Ven 1 Fév 2013 - 15:13

rire moqueur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Ven 1 Fév 2013 - 19:41

Rafael Nadal : "Il faudra être patient" - Tennis
Mer. 30/01/2013 - 15:22

Rafael Nadal veut voir comment son genou va réagir à son retour à la compétition après sept mois d'absence, lundi prochain, à Vina Del Mar (Chili).

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Dim 3 Fév 2013 - 15:30

Dopage : Nadal contrôlé six fois hors compétition
Par Fabien Mulot le 3 février, 2013

http://www.servicegagnant.net/2013/02/03/dopage-nadal-controle-six-fois-hors-competition/

En marge de son grand retour à la compétition, la semaine prochaine à Vina Del Mar (Chili), Rafael Nadal a affirmé en conférence de presse avoir été contrôlé à six reprises depuis fin juin 2012. Un nombre de contrôles (urinaires et sanguins) exceptionnellement élevé, lorsqu’on sait qu’en 2011, seulement 210 contrôles hors compétition ont été diligentés.

« Le sport doit être propre. Nous devons avoir la certitude que les meilleurs, sur le devant de la scène, sont aussi propres que je le suis. Je n’ai aucun problème à être contrôlé chaque semaine, si cela permet de combattre ce qui est arrivé dans d’autres sports. Le tennis doit continuer à être un sport propre comme il l’a toujours été », a-t-il expliqué.

J'aime bien parce que les gens se demandent toujours si Rafa est dopé alors qu'il est contrôlé 5 fois plus que Federer par exemple mais par contre personne ne se demande si Federer est dopé, à se demander si les gens sont soit stupides soit juste jaloux confused . Parce que si Rafa peut être dopé Federer aussi peut l'être et apparemment d'après ce qui a été expliqué suite au dopage de Armstrong , le dopage ne se voit pas dans une musculature voire même aussi bien Armstrong que Rassmussen qui a aussi avoué être dopé, et bien ils sont plutôt de musculature fine Wink , enfin bref peut être qu'un jour les gens arrêteront d'avoir des préjugés stupides......
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Dim 3 Fév 2013 - 16:22

les sportifs de haut niveau sont surveillés comme de graves malades, ce doit etre déprimant Shocked
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Dim 3 Fév 2013 - 17:37

Non je ne trouve pas ça déprimant ça fait partie du sport Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 4 Fév 2013 - 21:35

Rafael Nadal Tennis Academy App
Publiée le 31 janv. 2013



La nouvelle application RAFAEL NADAL ACADEMY APP générée par Vstrator est disponible sur le ITunes Store.
Cette application donne des leçons par Rafa, elle permet d'analyser son jeu et de le comparer à la technique de Rafa.....

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 5 Fév 2013 - 13:35

ACE, LE BLOG TENNIS
Nadal, un retour et des questions

http://www.eurosport.fr/ace_blog18/ace_post181532/blogpostfull.shtml

Le revoilà donc. Enfin. Pour combien de temps? Pour faire quoi? Pour remonter jusqu'où? Personne n'en sait rien, pas même l'intéressé sans doute. Reprendre la compétition après huit mois d'absence est une forme de plongée dans l'inconnue. Cette inconnue-là fait plus peur qu'elle n'excite, et c'est bien légitime. Quoi qu'il en soit, revoir Rafael Nadal est une excellente nouvelle. Pour lui. Pour nous, aussi. Nadal a manqué. Nadal m'a manqué. Je me souviens de Jimmy Connors qui, après sa défaite précoce à Wimbledon en 1986, avait fait cette réponse à un journaliste qui lui demandait s'il envisageait de prendre sa retraite: "C'est quoi votre problème? Pourquoi vous voulez me voir quitter le tennis? Laissez-moi vous dire une chose: on sait ce qu'on a une fois qu'on l'a perdu. C'est ce que vous ressentez avec McEnroe maintenant. Vous lui sautez dessus sans arrêt mais maintenant qu'il n'est plus là il vous manque."

Cette année-là, McEnroe, affecté au-delà du raisonnable par sa défaite en finale de l'US Open 1985, et gagné par une forme de lassitude, avait zappé l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon. Et c'est vrai, Mac manquait. Bien sûr, personne n'est irremplaçable (les cimetières en sont remplis) et le circuit ne s'est pas arrêté pour attendre l'Espagnol. N'empêche. L'absence d'un champion de cette envergure, peu importe les raisons, nourrit un manque. On peut ne pas aimer Nadal, on peut ne pas être fan de son jeu, mais un champion de cette trempe, une personnalité aussi forte sur le court, ça ne se remplace pas. Il n'y a qu'un Nadal et en son absence, il manquait quelque chose. David Ferrer, malgré toute sa bonne volonté et sa remarquable régularité, n'a pas l'étoffe de son compatriote. Rafa de retour, le Big Four va se reconstituer. En théorie, au moins, dans un premier temps. Car la question est désormais de savoir ce qu'il sera capable de produire sur le terrain et dans quels délais. Il y a en réalité trois questions, toutes intimement liées.

1. Où en est-il physiquement?

Rafael Nadal aura été absent pendant plus de sept mois. On peut imaginer qu'après une telle coupure, il a eu le temps de récupérer à 100% et que ses genoux ne posent plus le moindre problème. A vrai dire, je ne sais plus quoi penser à ce sujet. A la fin de l'année dernière, le Majorquin avait laissé entendre que son genou répondait bien et qu'il n'y avait plus de souci à ce niveau. Il était donc en route pour attaquer la saison en même temps que tout le monde. Puis il a déclaré forfait pour Doha et l'Open d'Australie. Mais, avait-il dit, son genou n'était pas en cause. Il s'agissait d'un problème d'ordre intestinal. Or voilà qu'à l'heure de reprendre enfin la compétition à Vina del Mar, le septuple vainqueur de Roland-Garros a expliqué que son genou le tracassait toujours. Difficile, donc, de le suivre. En réalité, on ne peut formuler que des hypothèses pour l'instant et, au-delà de ses résultats, l'essentiel pour lui, dans les prochains jours, les prochaines semaines, sera de pouvoir s'exprimer normalement au plan physique. Si ce n'est pas le cas, il sera temps, cette fois, d'être réellement inquiet pour Nadal. Cela voudra dire que sept mois d'arrêt et de traitement n'auront pas suffi à le remettre sur pied à 100%.

2. Peut-il retrouver rapidement son meilleur niveau?

Oui. Mais, évidemment, à l'unique condition de pouvoir s'exprimer sans retenue au plan physique. Si tel est le cas, je ne vois aucune raison pour que le Majorquin ne redevienne pas très compétitif. Probablement pas dès le mois de février. Mais son horizon, c'est Roland-Garros. Le Grand Chelem parisien est dans trois mois et demi. Largement assez pour lui permettre de retrouver ses meilleures sensations sur sa surface fétiche. Sur dur, l'affaire sera peut-être un peu plus compliquée, mais je crois fermement que nous retrouverons le vrai Nadal. Par le passé, certains joueurs se sont arrêtés pendant de longues périodes.

L'exemple de Guy Forget incite à l'optimisme. Le Français s'était arrêté une année complète pour cause de blessure, entre les printemps 1993 et 1994. A son retour, Forget avait 29 ans. Il était retombé au-delà de la… 1130e place à l'ATP. Trois mois après son retour, il était en quarts de finale de Wimbledon, égalant le meilleur résultat de sa carrière en Grand Chelem. Il allait ensuite remonter jusqu'aux portes du Top 20. Nadal est plus jeune, il part de beaucoup moins loin et il a été absent moins longtemps. Il a donc toutes les cartes pour redevenir une terreur du circuit, au moins sur terre, dans un premier temps. A condition de savoir se montrer un tout petit peu patient, prudent et intelligent dans sa façon de gérer ce retour. Là-dessus, on peut lui faire confiance. Il sait où il veut aller, et comment. Par ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'il doit composer avec les soucis imposés par son corps. Il sait comment appréhender la situation. C'est à la fois une source de confiance à court terme pour son retour, mais aussi un sujet d'inquiétude pour son avenir à plus longue échéance…

3. Faut-il s'inquiéter pour lui à long terme?

Dans quatre mois, Rafael Nadal aura 27 ans. C'est encore jeune. Mais il évolue au top depuis de très nombreuses années. Il est apparu dans le Top 50 pour la première fois en 2003, à 17 ans. Il a gagné son premier tournoi du Grand Chelem à 19, à peine. Or son jeu a toujours été basé sur une colossale débauche d'énergie et un engagement de tous les instants, sur toutes les frappes. Le problème au genou qui l'a contraint à interrompre sa carrière l'an passé est peut-être le plus important qu'il ait pu connaitre, mais ce n'est pas le premier. Loin de là. Cheville, pied, genou, entorse, tendinite, inflammation, problème articulaire… Il a subi une multitude de blessures ces six dernières années qui ont pollué plus ou moins durablement son évolution.

Une chose est sûre, Nadal ne changera pas son jeu. Celui-ci sera toujours aussi exigeant et, d'une certaine manière, traumatisant pour son corps. J'ai donc du mal à croire qu'à l'approche de la trentaine, il pourra faire l'économie de ce type de problèmes, de façon plus ou moins récurrente. Dans son autobiographie, parue l'an dernier, il expliquait très bien à quel point certaines de ses blessures avaient eu un effet collatéral sur son engagement mental, notamment pendant Roland-Garros, en 2009. Se sentant diminué, il osait moins s'engager. Il doutait. Or une des grandes forces de Nadal, c'est précisément sa faculté à imposer un bras de fer psychologique avec ses adversaires, à travers cet engagement permanent. Quand son corps le trahit, ce n'est donc pas seulement son rendement physique qui s'en trouve affecté, mais sa façon d'être sur le court, de A à Z.

En arrivant au Chili, il a clamé son ambition de redevenir numéro un mondial à terme. C'est possible, mais pour être numéro un, il faut de la constance dans les résultats sur une année entière. Pas sûr que son corps l'y autorise. Dans les quatre ou cinq ans qui viennent, j'imagine davantage Rafa se ménageant un calendrier sur mesure afin de ne pas trop solliciter son corps. La priorité, pour lui, ne doit pas être tant que la reconquête du trône de l'ATP que de tout mettre en œuvre pour pouvoir ajouter d'autres titres du Grand Chelem à son palmarès.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 5 Fév 2013 - 13:38

Moi perso je ne suis pas très confiante car si après 7 mois d'arrêt son genou fait encore mal, j'ose pas imaginer ce que ça va être quand il va revenir à la compétition, ça ne s'attangera pas drunken , peut être ne devrait-il jouer plus que sur terre battue et peut être à Wimbledon et zapper le dur don\'tknow , on verra bien Wink .....moi disons que je lui souhaite de continuer à gagner encore 2 ou 3 RG Very Happy cheers

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 5 Fév 2013 - 15:46

Rafael Nadal > Bye bye IMG pour Nadal ?
Par Simon Alves, mardi 05 février 2013 à 14:29

http://www.welovetennis.fr/rafael-nadal/61805-bye-bye-img-pour-nadal

Rafael Nadal va-t-il lui aussi quitter IMG ? Alors que Roger Federer s'est séparé de la célèbre compagnie de management, voilà que le Majorquin s'apprête à l'imiter. C'est en tout cas ce que suggère le site TennisWorldUSA.org, qui rapporte que le boss d'IMG Fernando Soler, dans une interview donnée à Bloomberg que Nadal désirait changer d'air. Le septuple vainqueur de Roland Garros envisagerait en effet d'avoir sa propre agence. Celle-ci serait dirigée par Carlos Costa, l'agent de Rafa, ainsi que son père Sebastien.

je suis à leur disposition rire moqueur, ben quoi on a le droit de rêver mort de rire


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 6 Fév 2013 - 4:46

merci Destinée pour l"article d"eurosport très intéressant superr1
Nadal va prouver que son retour sera gagnant 1968sauter 1968sauter
vamossssssssssssssssssssssss cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 44763
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 6 Fév 2013 - 7:58

un entretien de 16 minutes de Nadal
Publiée le 3 févr. 2013



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 6 Fév 2013 - 10:49

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Dana

avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 62
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 6 Fév 2013 - 16:38

Destinée a écrit:
Rafael Nadal > Bye bye IMG pour Nadal ?
Par Simon Alves, mardi 05 février 2013 à 14:29

http://www.welovetennis.fr/rafael-nadal/61805-bye-bye-img-pour-nadal

Rafael Nadal va-t-il lui aussi quitter IMG ? Alors que Roger Federer s'est séparé de la célèbre compagnie de management, voilà que le Majorquin s'apprête à l'imiter. C'est en tout cas ce que suggère le site TennisWorldUSA.org, qui rapporte que le boss d'IMG Fernando Soler, dans une interview donnée à Bloomberg que Nadal désirait changer d'air. Le septuple vainqueur de Roland Garros envisagerait en effet d'avoir sa propre agence. Celle-ci serait dirigée par Carlos Costa, l'agent de Rafa, ainsi que son père Sebastien.

je suis à leur disposition rire moqueur, ben quoi on a le droit de rêver mort de rire



moi aussi je suis libre de toute occupation !!!!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dana

avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 62
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 6 Fév 2013 - 16:39

jeusetmatch a écrit:
merci Destinée pour l"article d"eurosport très intéressant superr1
Nadal va prouver que son retour sera gagnant 1968sauter 1968sauter
vamossssssssssssssssssssssss cheers cheers
superr1 superr1 superr1 superr1
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40165
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 7 Fév 2013 - 20:15

Tennis - ATP Tour
Rafael Nadal: "Ce n’est peut-être pas déjà le moment de m’enterrer"

Publié le 07/02/2013 à 12:03, mis à jour le 07/02/2013 à 14:40
http://www.eurosport.fr/tennis/atp-tour/2013/rafael-nadal-le-drame-serait-que-mon-genou-fasse-trop-mal_sto3612154/story.shtml

Rafael Nadal fait le point dans L'Equipe sur son état de santé. Oui son genou va bien même si des douleurs persistent. L'Espagnol se laisse en tout cas deux mois pour retrouver toutes ses capacités physiques et revenir concurrencer le duel Djokovic-Murray qui devient de plus en plus incontournable sur le circuit ATP.

Au lendemain de sa première prestation en solo sur un court de tennis, Rafael Nadal reprend la parole. Non pas qu'il soit resté muet jusque là, mais loin des micros des conférences de presse, l'Espagnol a dévoilé les coulisses de son retour à la compétition dans une pleine page du journal L'Equipe. Il décrit un processus lent, mais nécessaire pour guérir son mal qui devrait s'estomper au fil des jours. D'ici deux mois, apparemment tout ira pour le mieux. La concurrence n'a qu'à bien se tenir.

LE PASSAGE CLEF

Rafael Nadal n’est encore complètement le champion tout-terrain que l’on a connu, mais il compte bien le redevenir à court terme. "Je suis le même. J’ai toujours la même passion. (…) Si tout va bien, j’aurai évidemment d’autres objectifs dans deux mois. Ce que je vise, c’est d’être à cent pour cent pour attaquer Monte-Carlo et la tournée sur terre en Europe." Plus qu’un résultat, ce sont donc des sensations qu’il est venu chercher au Chili, pour confirmer que son état physique est au beau fixe. "Mais l’essentiel ici, c’est comment je me sens et comment réagit mon genou. Perdre ici, ce n’est pas un problème. Je dois perdre ici. Ce serait logique. Le drame serait que mon genou fasse trop mal."

S’il a repris la compétition, ce n’est pas pour jouer un second rôle dans les tournois majeurs. C’est pour briller au plus haut niveau et remporter des titres. Son obsession n’est pas pour autant son classement, mais sa capacité à redevenir compétitif le plus vite possible. "Repasser quatrième, vu tous les points que j’ai à défendre, ce sera difficile d’ici à fin mai. Après est-ce que j’en ai besoin pour gagner Roland-Garros ? Non. Je sais que je peux avoir retrouvé le niveau du Top 4 sans y être. (…) C’est vrai que je ne serai pas le favori à Paris, mais je n’ai pas besoin de l’être pour gagner."

Du haut de son cinquième rang mondial, la rivalité première du circuit de plus en plus marquée de l’empreinte Djokovic-Murray ne le gêne pas. Au contraire, cela le stimule plus encore à revenir pour chambouler cet ordre établi en son absence : "Je n’ai qu’un an de plus que Djokovic et Murray. Ce n’est peut-être pas déjà le moment de m’enterrer. Je vais essayer de m’incruster dans l’époque Djokovic-Murray."

CE QU’IL N’AVAIT JAMAIS DIT

Il était officiellement forfait à l’Open d’Australie pour un virus stomacal, mais surtout parce qu’il savait qu’il ne pourrait pas gagner à Melbourne. C’est cette raison là, à demi-cachée, qui l’a fait renoncer. Surtout sur une surface (dur) aussi exigeante physiquement pour un genou qui lui fait toujours un peu mal. S’il est aussi direct dans ses déclarations, c’est que son moral est bon. A l’entendre ces derniers jours, l’Espagnol était encore dans l’expectative avec ce genou qui semble toujours le tirailler un peu. Mais cette douleur semble être plus somatisée qu’autre chose.

"La vérité, c’est qu’aujourd’hui, mon genou gauche est magnifique par rapport à l’autre. Je sais qu’en rejouant maintenant je ne cours aucun risque que le tendon 'pète'. Les docteurs me l’ont promis. Donc ça va, pas d’angoisse. Même si le tendon continue de me faire mal. (…) La douleur est normale. Elle va disparaitre petit à petit. Logiquement, fin février, elle sera passée. Je pourrai alors retrouver ma pleine mobilité sur le terrain. Il faut juste laisser le temps à mon tendon rotulien de se réhabituer aux efforts violents."

On comprend que son temps de récupération a été allongé pour ne pas brûler les étapes et éviter toute rechute. Parfois même au détriment de compétitions importantes à ses yeux. Un traumatisme d’autant plus marquant que l’Espagnol sentait que son jeu était au beau fixe, à défaut de son physique. "Le pire, c’est quand j’ai compris que je ne jouerai pas les Jeux Olympiques. Au début, j’ai cru guérir vite. Ce qui a été difficile, c’est que mon genou a lâché au meilleur moment de ma carrière. En 2012, je jouais vraiment mieux que les autres années. La finale de l’Open d’Australie contre Djokovic, même perdue, c’était grand."

LES PHRASES A RETENIR

Questionné à demi-mots sur le sujet, Rafael Nadal ne parle pas de problème de dopage dans le tennis, comme Christophe Rochus l'a fait ouvertement en janvier. Il dénonce surtout le manque de transparence de la Fédération Internationale et de l’Agence Mondiale Antidopage qui ne communiquent pas assez pour stopper les rumeurs qui peuvent le toucher, lui comme d’autres. "Ce genre de rumeur existe parce que les contrôles ne sont pas publics. L’ITF doit jouer la transparence. L’AMA pareil. Sinon, ça continuera et je devrai écouter Christophe Rochus faire des commentaires stupides." bravo

Selon ses propres dires, neuf contrôles ont été effectués durant sa convalescence : trois sanguins et six urinaires. "Pour quelqu’un qui est coincé à la maison et qui ne peut plus jouer, c’est beaucoup", estime-t-il. Et visiblement plus que Novak Djokovic, qui avouait dernièrement à l’Open d’Australie ne pas avoir subi de contrôles depuis plusieurs mois alors qu’il est en pleine activité.

"Passeport biologique, procès Puerto, je ne connais pas ce monde. Ce qui se passe en ce moment en Espagne avec la justice, je le comprends pas. Je ne comprends pas pourquoi ce docteur Fuentes ne donne pas les noms. Et que le juge ne lui ai pas demandé de le faire. Ça m’a déçu à un point… (…) Je ne comprends pas pourquoi on ne va pas au bout des choses. Il faut tout nettoyer. (…) Moi, en tant que sportif, tout ça me nuit. A cause des gens comme Armstrong, nous avons tous une image douteuse." (…) "Je veux juste être sûr que celui qui joue en face de moi est aussi propre que moi." A bon entendeur. bravo

Où LIRE L'ENTRETIEN EN INTEGRALITE

L'entretien est à retrouver en intégralité dans L’Equipe en page 13 de l'édition du jeudi 7 février du quotidien sportif, vendu en kiosque ou en ligne.

Eurosport - Sébastien PETIT

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    

Revenir en haut Aller en bas
 
RAFAEL NADAL (Espagnol)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES JOUEURS :: LES JOUEURS LATINS-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: