UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 LES 24 HEURES DU MANS

Aller en bas 
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:16

Sport     Compétition automobile
Création     1923
Organisateur(s)     Automobile Club de l'Ouest
Éditions     80
Périodicité     annuelle
Lieu     Circuit des 24 Heures
Site web officiel    

Site officiel
http://www.24h-lemans.com/
Les 24 Heures du Mans est une course automobile d'une durée de 24 heures, se déroulant en juin sur un circuit routier, au sud de la ville du Mans, dans le département de la Sarthe en France. Cette épreuve existe depuis 1923.

http://fr.wikipedia.org/wiki/24_Heures_du_Mans
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:21

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:25

http://www.rtbf.be/sport/moteurs/endurance/detail_24-heures-du-mans-les-forces-en-presence-8-lmp1-22-lmp2-26-gt?id=8020899

24 Heures du Mans, les forces en présence: 8 LMP1, 22 LMP2, 26 GT
SPORT | mardi 18 juin 2013 à 12h21



Les 56 voitures invitées à participer à la 81e édition des 24 Heures du Mans automobiles (départ samedi à 15h00 locales, 13h00 GMT) sont réparties en trois grandes catégories, LMP1, LMP2 et GT, strictement définies par le règlement technique de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO):



. LMP1 (8 voitures, au lieu de 13 en 2012): C'est la catégorie-reine, avec les candidats à la victoire au classement général. Cette année, Audi, qui vise une 12e victoire dans la Sarthe, aligne trois R18 e-tron quattro, hybrides, à moteur diesel, alors que Toyota, qui n'a encore jamais gagné au Mans, revient avec deux TS030 Hybrid, à moteur essence, comme l'an dernier. A côté il n'y a plus que les deux Lola à moteur Toyota de l'écurie suisse Rebellion et une Honda HPD à l'équipage 100% britannique. La crise persiste et a fait un tri très sélectif dans les candidatures potentielles.
. LMP2 (22): C'est la catégorie la plus ouverte, celle des protos plus légers et un peu moins puissants, avec deux engagés de plus que l'an dernier et une grande variété de marques de châssis (7) et de moteurs, même si Nissan se taille la part du lion en équipant les deux tiers du plateau (15 voitures), devant Judd (4) et Honda (2). Il y a sept châssis Oreca engagés, tous conçus dans le Var, et cinq châssis Morgan "made in Sarthe" par l'équipe de Jacques Nicolet. Beaucoup de favoris dans cette catégorie où le niveau de pilotage est de plus en plus relevé, qu'il s'agisse de jeunes issus de la monoplace et de gentlemen-drivers très expérimentés.
. GT (26), dont GTE-Pro (12) et GTE-Am (14): La catégorie GT Endurance est la plus fournie, avec d'une part les modèles récents pilotés par des pilotes professionnels, dont quelques jeunes retraités de la F1 (Fisichella, Kobayashi, Senna) à la pointe de vitesse intacte, et d'autre part les modèles plus anciens pilotés par des pilotes moins cotés. Dans les deux catégories, la victoire se jouera entre Porsche (8 voitures), qui aligne deux voitures d'usine en prévision de son retour en 2014 avec un proto LMP1, Ferrari (8), via l'écurie quasi-usine AF Corse, et Aston Martin (5). Quant aux Chevrolet Corvette (3) et Dodge Viper (2), elles guetteront la moindre défaillance en tête. Les paris sont ouverts.
AFP
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:29



Audi surclasse Toyota, Baguette 5ème en LMP2
Audi surclasse Toyota, Baguette 5ème en LMP2
MOTEURS | Mis à jour le jeudi 20 juin 2013 à 10h04

La première séance de qualification en vue des 24 heures du Mans a été définitivement interrompue près d'une heure avant son terme en raison de la sortie de piste du Français Pierre Thiriet (ORECA-Nissan) mercredi. La réparation des rails aurait en effet pris trop de temps pour que le timing soit respecté. Deux sessions auront lieu ce jeudi soir (19h00-21h00 et 22h00-00h00) au terme desquelles la grille de départ sera connue.
Les Audi ont trusté les trois premières places, le meilleur chrono étant signé par le Français Loïc Duval en 3:22.349. Il a devancé ses équipiers Marc Gene (3:24.341) et André Lotterer (3:25.474) tandis que la première Toyota TST030 pilotée par Nicolas Lapierre accuse un retard de plus de 4 secondes (3:26.276). Le Top 5 est complété par la Lola-Rebellion de Nick Heidfeld (3:30.423).
Côté belge, Bertrand Baguette est le mieux loti avec le 5ème temps (3:42.387) de la catégorie LMP2 emmenée par l'ORECA-Nissan de John Martin (3:39.535).
Le Verviétois a eu plus de chance que Maxime Martin qui n'a pu tourner puisqu'il fait cause commune avec Pierre Thiriet dont la sortie dans la chicane des Hunaudières a précisément provoqué la fin prématurée de la séance.
Pointant actuellement en 7ème position de la catégorie LMP2 (3:43.494), la voiture de notre compatriote sera normalement réparée pour les qualifications programmées en soirée.

Les highlights des essais libres

Le Mans : Les highlights des essais libres


 
Enfin, Marc Goossens (Viper) apparaît au 10ème rang de la hiérarchie en GTE Pro avec un tour en 4:03.127 contre 3:55.658 au Français Fred Makowiecki (Aston Martin), le plus rapide de la catégorie.

Belga
La première séance de qualification en vue des 24 heures du Mans a été définitivement interrompue près d'une heure avant son terme en raison de la sortie de piste du Français Pierre Thiriet (ORECA-Nissan) mercredi. La réparation des rails aurait en effet pris trop de temps pour que le timing soit respecté. Deux sessions auront lieu ce jeudi soir (19h00-21h00 et 22h00-00h00) au terme desquelles la grille de départ sera connue.
Les Audi ont trusté les trois premières places, le meilleur chrono étant signé par le Français Loïc Duval en 3:22.349. Il a devancé ses équipiers Marc Gene (3:24.341) et André Lotterer (3:25.474) tandis que la première Toyota TST030 pilotée par Nicolas Lapierre accuse un retard de plus de 4 secondes (3:26.276). Le Top 5 est complété par la Lola-Rebellion de Nick Heidfeld (3:30.423).
Côté belge, Bertrand Baguette est le mieux loti avec le 5ème temps (3:42.387) de la catégorie LMP2 emmenée par l'ORECA-Nissan de John Martin (3:39.535).
Le Verviétois a eu plus de chance que Maxime Martin qui n'a pu tourner puisqu'il fait cause commune avec Pierre Thiriet dont la sortie dans la chicane des Hunaudières a précisément provoqué la fin prématurée de la séance.
Pointant actuellement en 7ème position de la catégorie LMP2 (3:43.494), la voiture de notre compatriote sera normalement réparée pour les qualifications programmées en soirée.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:30

Publiée le 19 juin 2013
Les highlights des essais libres
Free practice - 2013 Le Mans 24 Hours - LeMansLive.com

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:39

A l'occasion du 90e anniversaire des 24 Heures du Mans, le FIA WEC vous propose de prendre part à la parade à bord d'une des quatre équipes sélectionnées, vendredi prochain dès 17h00.
Plus d'infos : bit.ly 1bWG3x4


LA PARADE 2012




Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:44



Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 20 Juin 2013 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:46

24 heures du Mans - Replay essais libres - 00h à 01h official
il y a une semaine


24 heures du Mans - Replay essais libres - 00h... par lemans-tv


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:52

http://www.24h-lemans.com/fr/la-course/la-legende_2_1_1710.html


La plus grande course d’endurance, empreinte de sportivité et de quête d’exploit, raconte depuis 1923 un chapitre héroïque de l’histoire de l’automobile.

En 2013, sera célèbre le 90ème anniversaire de cette épreuve mythique qui a vu les plus beaux duels entre constructeurs et pilotes de légende.
1923 : Première édition des 24 Heures du Mans
1930 : Bentley remporte sa 5ème victoire, c’est l’épopée des “Bentley Boys”
1949 : Luigi Chinetti gagne l’épreuve avec Ferrari
1955 : Un terrible accident dans les premières heures de course fait 80 morts
1967 : La “Course du Siècle”, 300 000 spectateurs se pressent pour assister au duel qui oppose Ford et Ferrari / La barre des 5 000 km est franchie pour la 1ère fois !
1970 : Première victoire de Porsche et tournage du film Le Mans avec Steve McQueen
1971 : Départ lancé et non plus arrêté
1972 : Matra, Pescarolo et Graham Hill l’emportent. Hill est le seul pilote vainqueur au Mans, à Indianapolis et champion du monde de F1
1980 : Rondeau devient le premier conducteur à s’imposer au Mans au volant de sa propre voiture
1988 : Record de vitesse 405 km/h par le prototype WM moteur Peugeot
1991 : Victoire de Mazda, premier et unique constructeur japonais à avoir remporté l’épreuve
1998 : 16ème et dernière victoire de Porsche. Un record !
2002 : Tournage du film Michel Vaillant
2006 : Première victoire d’un moteur diesel au Mans
2008 : Tom Kristensen remporte pour la 8ème fois l’épreuve avec Audi
2010 : Record du tour par la Peugeot 908 HDi FAP en 3’19’’074, soit 246,463km/h de moyenne
2011 : 13,85’’ séparent sur la ligne d’arrivée l’Audi victorieuse de la Peugeot
2012 : Une voiture hybride inscrit son nom au palmarès : l’Audi R18 e-tron quattro
ILS ONT GAGNÉ AU MANS
Alfa Romeo – Aston Martin – Audi – Bentley – BMW – Bugatti – Ferrari – Ford– Jaguar– Matra – Mazda – McLaren – Mercedes – Peugeot – Porsche – Renault...
DES PILOTES DE LÉGENDE
Bob Wolleck - Derek Bell – Graham Hill – Henri Pescarolo – Jacky Ickx – Mario Andretti – Paul Newman – Steve McQueen – Tom Kristensen...


LES ENGAGÉS

http://www.24h-lemans.com/fr/la-course/les-engages_2_1_1979.html
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 13:58

Tom Kristensen, Allan McNish et Loïc Duval : dites 33 !

Détenteur de la pole position provisoire à l’issue de la première séance qualificative, le trio de l’Audi R18 e-tron quattro numéro 2 fait déjà partie du livre des records de l’édition du 90e anniversaire des 24 Heures du Mans.

A eux trois, ils affichent le plus grand nombre de participations cumulées de cette édition 2013, avec pas moins de 33 départs ! A tout seigneur tout honneur : recordman des victoires en Sarthe avec huit succès (1997-2000-2001-2002-2003-2004-2005-2008), Tom Kristensen affiche seize participations, tandis qu’Allan McNish en compte treize, et deux victoires en 1998 et 2008.

Auteur hier des meilleurs temps des essais libres puis de la première séance qualificative, Loïc Duval est le « benjamin », avec seulement quatre participations… mais détient le record du tour en course sur la configuration actuelle du circuit, qu’il a établi en 2010 au volant de la Peugeot 908 HDi FAP de l’équipe française Oreca. Avec une telle pointe de vitesse et une telle sûreté au volant, il ne devrait pas tarder à rejoindre ses prestigieux équipiers au palmarès des 24 Heures… Conserveront-ils la pole position ? Réponse après les deux prochaines séances qualificatives, qui auront lieu ce jeudi 20 juin de 19h00 à 21h00 puis de 22h00 à minuit
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 14:01

Vidéo : Viper est de retour et les chronos aussi

Après une décennie d’absence, les toutes nouvelles Viper engagées par l’équipe américaine SRT Motorsport aux prochaines 24 Heures du Mans ont roulé hier soir lors de la première soirée d’essais.



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Jeu 20 Juin 2013 - 14:05

http://www.24h-lemans.com/fr/actualites/minassian-retrouve-l-accent-du-succes-_2_1_1707_11291.html
Minassian retrouve l’accent du succès !




Pilote de pointe de l’Oreca–Nissan n°49 alignée sous la bannière PeCom Racing mais couvée par l’écurie AF Corse, le Français – 2e au général en 2008 avec Peugeot – veut conforter sa place de leader au championnat du monde LMP2.

C’est l’heure de la pause après deux heures d’essais libres bien remplies. Chez AF Corse, les pilotes rejoignent un à un l’hospitalité de la flamboyante écurie italienne. Gianmaria Bruni et Giancarlo Fisichella dissertent dans un coin, devant une assiette de pâte. Nicolas Minassian, le plus anglo-saxon des pilotes latin, est là aussi. Pour le natif de Marseille qui vit en Grande Bretagne depuis le milieu des années 90, c’est une sorte de retour aux sources, de retour à cette ambiance latine qui lui fait parfois défaut sur la verte Albion. « Il faut que je me réadapte, plaisante-t-il en forçant un peu le jeu de ses mains.  En Italie, on travaille de manière différente mais, au final, l’efficacité est la même. » En tête du championnat du monde LMP2 avec l’Oreca 03-Nissan alignée par PeCom Racing mais couvée par AF corse, l’ex-pilote Peugeot n’est pas venu pour faire de la figuration. Fort de ses 13 participations au Mans, il fait figure de référence pour ses équipiers Pierre Kaffer (6 participations) et Luis Perez-Companc (3 participations). « La concurrence est féroce en LMP2 avec de nombreux candidats la victoire, poursuit-il. Châssis proches en performance, bon équilibre entre les moteurs, il faut se concentrer sur les détails et tenter d’autres voies pour faire la différence. C’est pourquoi nous avons misé sur les pneus Michelin dont l’excellence n’est plus à démontrer, spécialement en Endurance. » Très à l’aise dans cette Scuderia à l’accent du sud, Nicolas s’est trouvé une nouvelle famille avec Mario, ex-chef mécano de Sebastian Vettel chez Toro Rosso ou encore Luigi, ancien ingénieur d’Alesi chez Ferrari et tous les autres. « Tous ces gars sont des supers bons qui, un jour, en ont eu un peu marre de la F1 ! Ici, ils se régalent… Et moi avec eux ! » A l’heure du dessert, Nicolas évoquait la première séance qualificative à laquelle il allait bientôt participer et en soulignait l’importance. « Une bonne place de grille, c’est bon pour le moral de l’écurie. Ca donne de la confiance, ça crée une dynamique ! » Sixième de la première séance qualificative, Nicolas pouvait rêver mercredi soir à cette plateforme indispensable à tout succès…
 
Jean Michel Desnoues
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Mer 3 Juil 2013 - 7:24

Le 11 juin 1955, entre deux cent et trois cent mille personnes sont venues assister à la plus célèbre de toutes les courses automobile d’endurance : les 24 heures du Mans ! Quand, tout à coup, à la 147e minute, une Mercedes explose et c’est la catastrophe.


Extrait vidéo : les premières minutes du film
 

Introduction




Que s'est-il passé ? Pourquoi tant de victimes ? Et pourquoi les organisateurs n'ont-ils pas arrêté la course ?


======
sur arte la7


Mystères d'archives

1955. Tragédie sur le circuit du Mans

lundi 22 juillet à 17h45, 26 min

1955, TRAGÉDIE SUR LE CIRCUIT DU MANS Le 11 juin 1955, quelque 300 000 personnes sont venues assister à la plus célèbre de toutes les courses automobiles d'endurance : les 24 Heures du Mans. Tout à coup, à la 147e minute, une Mercedes explose et c'est la catastrophe. Quatre-vingts morts et plus de cent quarante blessés.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Mer 3 Juil 2013 - 14:04

WEC - 24 heures du Mans
24 Heures du Mans 2013 : Une édition qui restera dans les mémoires
Par Stéphane VRIGNAUD le 23/06/2013 à 19:49, mis à jour le 23/06/2013 à 22:01@ThePiranhaClub
http://www.eurosport.fr/wec/24-heures-du-mans/2013/24-heures-du-mans-2013-une-edition-qui-restera-dans-les-memoires_sto3814144/story.shtml


Les 24 Heures du Mans 2013 ont été marquées par le choc de la mort d'Allan Simonsen, onze neutralisations, le triomphe de l'éternel Tom Kristensen et la consécration pour le Français Loïc Duval. L'analyse de Stéphane Vrignaud.


Le drame Allan Simonsen

Le Mans a redécouvert avec effroi que la course peut tuer. Le circuit des 24 Heures a toujours avancé sur le terrain de la protection mais 13,6 kilomètres sont probablement impossibles à sécuriser à 100%. Le public garde en mémoire les crashes d'Allan McNish (Audi) en 2011 et Anthony Davidson (Toyota) en 2012 comme autant d'épilogues miraculeux. Le pilote de GT danois Allan Simonsen (Aston Martin) ne pouvait survivre aux deux chocs subis au troisième tour, au "Tertre rouge". Le premier de face à environ 200km/h pour une décélération de 25G, le second en latéral de 75G.

Vingt-et-un pilotes ont perdu la vie depuis la création de l'épreuve, en 1923. L'espoir français Sébastien Enjolras (WR), 21 ans, était le dernier de ces malheureux, fauché en pleine passion en 1997.

Une course neutralisée onze fois, pendant cinq heures

Interrompue après une dizaine de minutes de course, l'édition des 90 ans a été stoppée à onze occasions, pour une durée dépassant les cinq heures. En 2012, il n'y avait eu que trois neutralisations. En général, les commissaires, par leur compétence et leurs moyens d'intervention, sont en mesure de dégager ou mettre un véhicule à l'abri assez rapidement. Mais lorsqu'un choc éventre un rail, désolidarise une pile de pneus, une réparation est nécessaire. Celle consécutive à l'accident de Simonsen a duré près d'une heure. C'est un enjeu sécuritaire et juridique : en n'ayant plus un circuit conforme aux normes prescrites par la FIA, les organisateurs deviennent potentiellement responsables d'un nouvel accident ; et les assurances ne couvrent plus les risques. La course a d'ailleurs été neutralisée la deuxième fois suite à un accident de Gommendy (Alpine), au même endroit que Simonsen.

Aussi, la présence d'équipages amateurs, qui avait été largement débattue l'année dernière, constitue toujours un risque accru. Enfin, la météo instable ce week-end a influencé le cours de l'épreuve, spécialement lors de la dernière intervention de la voiture de sécurité. C'est une ondée, à 90 minutes du damier, qui a conduit Nicolas Lapierre (Toyota) à sortir de la piste et taper, avant bien d'autres.



Audi avait de la marge


http://i.eurosport.fr/2013/06/20/1031019-16612416-317-238.jpg

24 Heures du Mans 2013 : Une édition qui restera dans les mémoires - WEC - 24 heures du Mans Techniquement, Audi disposait cette année encore d'un bolide supérieur à la Toyota, en vitesse plus qu'en fiabilité mais cela a suffi. En fait, la firme aux anneaux s'était donnée les meilleures chances en alignant trois R18 contre deux TS030. Cela ne coûte pas tellement plus de mettre sur la piste une troisième auto, en revanche il faut l'entourer d'une armée de mécaniciens et de techniciens à longueur d'année pour arriver rôdé au Mans. En termes de logistique et de coûts, la différence est substantielle et Audi a bien vu que Toyota ne pouvait pas la suivre à ce niveau-là. Le déroulement de la course a montré qu'Audi en avait sous la pédale. En tête, la numéro un n'a jamais paru puiser dans ses réserves, se contentant de lâcher les Toyota au train. On a vu la marge que la R18 avait en vitesse pure lorsque la numéro trois a chassé la Toyota numéro huit pour le podium. La meilleure Audi avait roulé 4" plus vite que la première "Toy" en qualification. Elle disposait de 1"5 de sécurité par tour en course en tenant compte des relais plus longs (12 tours) que la TS030 pouvait faire.

Tom Kristensen, plus que jamais "Monsieur Le Mans"

A 45 ans, le Danois a remporté la classique pour la neuvième fois en dix-sept participations depuis 1997. Il n'est pas le pilote le plus rapide du monde mais il a une façon de lire le trafic et une aptitude à aller vite sans taper dans sa mécanique qui restent assez extraordinaires. Mais, en tant que Danois, cette victoire fut émouvante. Il l'a célébrée sobrement. "Gagner au Mans n'est pas une victoire personnelle : on a été mis dans des conditions idéales dans la meilleure équipe du monde. Il a fallu maintenir un rythme incroyable tout le week-end pour réaliser notre rêve, qui devient réalité", a-t-il dit. "On a perdu quelqu'un hier qui avait le même rêve, un mec bien. Donc le sentiment est partagé. Je pense aussi à mon père qui est décédé en mars. J'aimerais gagner encore une fois pour pouvoir lui dédier une victoire, car celle-là, elle est pour Allan (Simonsen)."


http://i.eurosport.fr/2013/06/23/1032395-16628924-640-360.jpg

24 Heures du Mans 2013 : Une édition qui restera dans les mémoires - WEC - 24 heures du Mans



A llan McNish : plus qu'un équipier

L'Ecossais de 43 ans n'avançait pas en F1 (une saison avec Toyota en 2002) mais il a compris la recette de la gagne en Endurance, au point d'afficher aujourd'hui un troisième succès manceau après ceux de 1998 et 2008. Samedi, il livrait par exemple au quotidien L'Equipe sa vision de la course, et l'usage de la caméra arrière faisant office de rétroviseur : "Je m'en sers pour surveiller une voiture derrière moi au freinage. Si je m'aperçois que son pilote est un peu 'long', je peux essayer de lui donner un peu plus de marge pour éviter qu'il ne le percute." Tout est dit !

Loïck Duval, un Français de plus dans le cercle des vainqueurs



http://i.eurosport.fr/2013/05/03/1002127-16265615-317-238.jpg
24 Heures du Mans 2013 : Une édition qui restera dans les mémoires - WEC - 24 heures du Mans A l'image de Benoît Tréluyer, son compatriote lauréat au Mans en 2011 et 2012, Loïck Duval n'a pas hésité à s'exiler au Japon pour vivre de son coup de volant et se retrouver un jour dans une dynamique de carrière. En 2008, il est le meilleur débutant dans la Sarthe. L'histoire est en marche, et deux ans plus tard, Oreca le glisse dans la Peugeot 908 "client". Audi lui fait confiance en 2012, puis sa Majesté en personne… "Je me souviens de l'année dernière, lorsque Tom [Kristensen] m'avait dit que ce serait bien que nous fassions équipe", a-t-il confié, dimanche. Quand on gagne la confiance de l'icône, c'est qu'on a tout compris ! Il était le sprinter du trio, mandaté pour faire la pole. Mercredi soir, la mission était accomplie. "C'est un gros, gros moment dans ma carrière", a-t-il déclaré, dans la ferveur de l'arrivée. "C'est une grosse satisfaction et beaucoup d'émotion, décuplée au Mans car on donne tout ce qu'on a. On est tous très fatigués, la course a été très éprouvante." A 31 ans, il tient sa plus grande victoire. Une première qui en appelle d'autres, lui a soufflé le sextuple vainqueur Jacky Ickx, sur le podium.

2014 : le retour de Porsche

L'édition 2014 fait déjà rêver : Audi défendra sa couronne, Toyota essaiera encore - on espère avec une troisième machine - et Porsche fera son grand retour dans la catégorie reine LMP1. Porsche, détentrice du record de victoires (14), n'a pas provisionné de période d'adaptation : ses ressources lui permettront sûrement de jouer les premiers rôles.
http://i.eurosport.fr/2013/06/19/1030388-16604841-640-480.jpg

24 Heures du Mans 2013 : Une édition qui restera dans les mémoires - WEC - 24 heures du Mans
Stéphane VRIGNAUD - Eurosport@ThePiranhaClub
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Mer 3 Juil 2013 - 14:08

http://www.eurosport.fr/wec/24-heures-du-mans/2013/24-heures-du-mans-2013-allan-simonsen-aston-martin-incarnait-l-esprit-de-la-course_sto3812955/story.shtml
Par Stéphane VRIGNAUD le 22/06/2013 à 21:18, mis à jour le 23/06/2013 à 10:35@ThePiranhaClub
24 Heures du Mans 2013 : Allan Simonsen (Aston Martin) craignait le départ et les premiers tours

Allan Simonsen est allé au bout de sa passion de pilote. Mort en début de course samedi aux 24 Heures du Mans, il se réjouissait de piloter une V8 Vantage de l'équipe officielle Aston Martin. Mais il redoutait les premières joutes. Il l'avait dit, vendredi.


http://i.eurosport.fr/2013/06/22/1031989-16624053-640-480.jpg
Allan Simonsen, décédé samedi des suites d'un accident au troisième tour des 24 Heures du Mans, aurait eu 35 ans le 5 juillet. Ces 24 Heures du Mans étaient ses septièmes et il avait bon espoir de les remporter enfin, après une 21e place en 2007 et une 12e en 2010 au général parmi quatre abandons. Mercredi soir, il avait réalisé la pole position dans la catégorie LM GTE Am, la deuxième division du Grand Tourisme, et l'avait défendu avec succès jeudi soir en améliorant son chrono.
Natif d'Odense, il était un symbole de l'esprit de la classique sarthoise, qui réunit tous les ans des représentants de la course dans son ensemble, des professionnels reconnus aux "gentlemen drivers". Un spectre de d'amoureux de la piste à la rencontre d'une foule fascinée.
Piloter pour Aston Martin Racing, un rêve devenu réalité
Allan Simonsen était venu au pilotage par le karting, l'école de la piste. Avec, sitôt passé à la monoplace, un titre de champion du Danemark de Formule Ford en 1999. Il avait connu deux saisons difficiles dans des séries analogues (Formule Palmer, Formule Renault 2.0 UK, Formule 3 allemande) avant de se tourner vers le GT britannique puis australien, au volant de Ferrari, Holden et Lamborghini. Il avait trouvé sa voie en 2006, en commençant à écumer les FIA GT2 et GT3. Jusqu'à remporter le championnat australien en 2007. Il était apparu pour la première fois aux 24 Heures en 2007, sur un prototype LMP2, et avait signé trois podiums en FIA GT1 en 2008, sur une Aston Martin DBR9. Son fait d'arme aura été une deuxième place en classe GT2 au Mans en 2010 et une victoire cette année-là aux 24 Heures du Nürburgring en SP7, sur une Ferrari.
Il s'était illustré en GT australien en 2012, en terminant quatrième du Championnat. Il avait aussi gagné les deux premières manches du LM GTE Am dans le cadre du WEC, et attaquait les 24 Heures du Mans 2013 avec un nouveau statut, celui d'officiel Aston Martin Racing. "L'année dernière, notre voiture était aussi engagée par Prodrive, mais nous avions avec nous nos propres mécaniciens de l'équipe allemande Young Driver, qui fournissait aussi la voiture. Cette année, tout est 100% Prodrive : nous nous contentons de piloter. Il y a cinq voitures, qui sont toutes à 100% des voitures "usine" ", déclarait-il vendredi, dans un entretien donné au site officiel de la course.
"Le départ est le moment le plus tendu"
Tout lui souriait. "Rien que le fait d'être au Mans et d'avoir le droit de conduire la voiture sur la piste est quelque chose d'incroyablement spécial : c'est la plus grande course pour nous. C'est celle que nous attendons avec impatience. C'est aussi difficile car il y a beaucoup d'excellents pilotes qui viennent du monde entier. C'est un défi énorme", confiait-il encore à lemans.org. Mais il redoutait un moment particulier de la course. "Le départ est le moment le plus tendu car c'est là qu'il y a le plus grand risque avec 15 autres dingues sans cervelle derrière vous, plus les voitures "Pro" devant vous", expliquait-il. "Il faut donc éviter les ennuis tout en accélérant sans discontinuer. Le départ n'est pas vraiment ce que nous attendons le plus avec impatience, mais une fois que les choses sont décantées et que tout le monde a fait un relais, tout va de mieux en mieux." On ne sait pas encore bien ce qui l'a conduit à s'écarter fatalement de sa trajectoire samedi à 15h09, au "Tertre rouge".

http://i.eurosport.fr/2013/06/22/1031961-16623717-640-480.jpg
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 53445
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   Mer 3 Juil 2013 - 14:16

http://www.lequipe.fr/Sport-auto/Actualites/Kristensen-pour-simonsen/380845

 
Kristensen : «Elle est pour Allan»
Vainqueur des 24 Heures du Mans pour la neuvième fois de sa carrière, un record, Tom Kristensen a dédié sa victoire à Allan Simonsen, décédé samedi en début de course.
Tom Kristensen, au centre, en compagnie de ses deux coéquipiers, Allan McNish et Loïc Duval. (L'Equipe)

Tom Kristensen, au centre, en compagnie de ses deux coéquipiers, Allan McNish et Loïc Duval. (L'Equipe)

http://medias.lequipe.fr/img-photo-jpg/kristensen-elle-est-pour-allan/1500000000289193/0:0,1922:968-665-0-70/41e61.jpg



Tom Kristensen (DAN/vainqueur pour la neuvième fois, avec l'Audi n°2) : «Gagner au Mans n'est pas une victoire personnelle: on a été mis dans des conditions idéales dans la meilleure équipe du monde. Il a fallu maintenir un rythme incroyable tout le week-end pour réaliser notre rêve, qui devient réalité. On a perdu quelqu'un hier (samedi, son compatriote Allan Simonsen, d'Aston Martin, décédé peu après le départ lors d'un accident, ndlr) qui avait le même rêve, un mec bien. Donc le sentiment est partagé. Je pense aussi à mon père qui est décédé en mars. J'aimerais gagner encore une fois pour pouvoir lui dédier une victoire, car celle-là, elle est pour Allan (Simonsen).»
Allan McNish (coéquipier de Kristensen) : «Nous étions rapides cette année, et nous le savions, donc ça nous a donné beaucoup de confiance. Les ingénieurs ont fait un travail incroyable cet hiver, et il fallait être très propre ce week-end, on ne pouvait pas se permettre de faire le moindre arrêt au stand de trop. Ce n'est pas si souvent qu'on arrive à le faire ici. A la fin, Loïc (Duval) était encore plus nerveux que moi, et j'étais bien content de ne pas être dans la voiture, car dans de telles conditions, c'est important d'avoir quelqu'un de calme dans la voiture, comme Tom (Kristensen), car si on appuie un peu trop fort sur la pédale d'accélérateur, on se retrouve dans le mur.»
[b class="edito_auteur"]AFP[/b]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES 24 HEURES DU MANS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES 24 HEURES DU MANS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES AUTRES SPORTS - LES IMAGES DU SPORT-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: