UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 RAFAEL NADAL (Espagnol)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 12 Fév 2014 - 21:34

Rappel du premier message :


____________________________________________________________



ATP • Nadal se prépare
Par Martin Casamatta, mercredi 12 février 2014 à 12:55

http://www.welovetennis.fr/atp/79688-nadal-se-prepare

Rafael Nadal a décidé qu'il participerait au tournoi de Rio qui commence le 17 février. Après de nombreux tracas physiques comme ses douleurs au dos, Rafa est sur le retour. Et il a faim ! Il a débuté son entraînement pour le tournoi dans le club de ses débuts. Le terrain de ses premiers exploits, histoire de se rappeler de bons souvenirs.



 Very Happy


Dernière édition par Destinée le Dim 17 Aoû 2014 - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com

AuteurMessage
Destinée
Admin


Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 19 Fév 2014 - 21:55

Interviews • Toni Nadal : "Nous devrions être ouverts à certaines évolutions..." (1/2)
Par Rémi Cap-Vert, mercredi 19 février 2014 à 13:41

http://www.welovetennis.fr/interviews/80000-toni-nadal-nous-devrions-etre-ouverts-a-certaines-evolutions



Toni Nadal est sans aucun doute l'un des plus grands coaches de l'histoire. Aux côtés de Rafa, son neveu, qu'il a pris sous son aile dès le plus jeune âge et accompagné jusqu'aux sommets, cet amoureux de la formation s'est construit un palmarès et une expérience uniques. Avec, pour maîtres mots, des principes forts qui dépassent le cadre du tennis. GrandChelem a rencontré ce monument du coaching en face à face pour un entretien fleuve. A cette occasion, nous avons proposé aux internautes de notre site Welovetennis.fr de lui poser leurs questions. Auxquelles nous avons adjoint nos propres interrogations. Résultat : un vrai document à conserver et discuter entre fans de la petite balle jaune.

Premier entretien de cette semaine du coaching : Toni Nadal, première partie.
Cette interview vous est proposée en partenariat avec le E-coaching, sur kdotennis.com


Toni, cela fait plus d'une vingtaine d'années que tu entraînes Rafa. C'est un joueur facile à supporter et à entraîner ? (Rafan13)
Oui, c'est très probablement le joueur du circuit le plus facile à entraîner. Il n'est pas compliqué, il a une bonne éducation, il est poli, aimable. Il est facile à entraîner et je pense, d'ailleurs, que j'aurais du mal à en entraîner un autre. Je ne sais pas si j'en aurais le courage... Quand je vois les jeunes qui demandent à leur entraîneur de leur apporter des bouteilles d'eau, de leur porter leur sac... Et l'entraîneur s'exécute ! Moi, je ne peux pas accepter ce genre de choses. J'observe vraiment un changement de mentalité... Avec Rafa, c'est possible. Comme je le dis, c'est le joueur le mieux éduqué du circuit. Et je ne dis pas cela parce que nous sommes de la même famille, non. Bien d'autres pourront le confirmer. Il n'a jamais eu de problèmes avec les personnes qui l'entourent, que ce soit avec son kiné, avec le coach qui me supplée... Ce n'est pas pour rien qu'il a la même équipe depuis toujours !

Vous ne vous disputez jamais (rires) ?
Non, non, jamais, j'ai un très fort caractère, je dis ce que je pense, mais ça ne va pas jusqu'à la dispute !

Du coup, je suppose que Rafa n'a jamais pensé à changer d'entraîneur ? (Sébastien)
C'est à lui qu'il faudrait poser la question (rires). Je crois que non, mais il faudrait lui demander confirmation !

Cette bonne entente qu'on sent entre vous deux, elle est aussi due à la relation fusionnelle que vous avez ? Beaucoup de nos internautes ont relevé le fait que tu employais le pronom « nous » plutôt que « il » pour parler de Rafa... (Benda)
Je dis nous ? Je ne m'en rends pas vraiment compte (rires). Vous savez, je travaille avec Rafa depuis qu'il a trois ans... C'est aussi mon neveu... C'est pour ça que je dis « nous ». Et puis, c'est pour moi qu'il s'est mis au tennis. C'est moi qui l'ai un peu poussé, car il jouait au foot jusqu'à 13 ans, il était passionné. Si je ne lui avais pas mis une raquette entre les mains, aujourd'hui, il ferait du foot.

Comment se passent les prises de décisions ? Rafa a son mot à dire ou tout te revient ? (Sébastien)
C'est totalement l'inverse, c'est Rafa qui prend toutes les décisions. Je les prenais, moi, à l'époque où j'estimais qu'il était trop jeune pour juger des choses. Il avait besoin d'un adulte pour le guider. Mais, au fur-et-à mesure, durant son adolescence, j'ai essayé de faire de son apprentissage du sport un apprentissage des responsabilités. Pour qu'il soit, ensuite, capable de faire ses choix et être seul maître de ses décision. Evidemment, il me consulte quand même sur certains points, mais la décision finale lui appartient toujours. C'est le même processus que l'on peut retrouver dans la relation entre un père et son fils. Si le père choisit à la place du fils lorsqu'il est enfant, il doit ensuite, en le voyant grandir, le laisser prendre son envol.

"C'est Rafa qui prend toutes les décisions..."

Tu en as déjà parlé un peu, mais tu te sentirais d'entraîner un autre joueur, un jour, après une relation aussi forte ? (Clem262010)
J'aimerais travailler avec des enfants. C'est avec eux que l'on peut faire le meilleur boulot. Comme je l'ai dit, un joueur déjà présent sur le circuit est plein de toutes ses habitudes. Et, vu la mentalité de certains et de pas mal de jeunes qui arrivent, je ne sais pas si quelqu'un m'accepterait comme entraîneur (rires)... Plus sincèrement, je voudrais travailler avec des groupes dans une fédération. Je pense avoir pas mal de choses à apporter dans ce domaine. L'expérience que j'ai dans le monde du tennis et ma manière de travailler s'adapte mieux aux plus jeunes.

Tu parles d'un problème de mentalité chez les jeunes. Mais certains coaches estiment que porter le sac de leur joueur et réserver les courts d'entraînement peuvent faire partie de leur job. Ils estiment qu'ils sont là pour optimiser la performance et garantir un certain confort...
Les anciens coaches ne faisaient pas ça. Est-ce à dire qu'ils ne voulaient pas le meilleur pour leur joueur ? Je ne crois pas. Si je ne porte pas le cartable de mon fils en l'accompagnant à l'école, cela veut dire que je ne l'aime pas ? Est-ce que porter son cartable l'aidera vraiment à être plus performant ? Selon moi, c'est avant tout une question de respect. Je suis chef d'entreprise et j'ai des employés. Mes employés ont chacun une tâche qu'ils accomplissent et qu'ils respectent. Je ne vais pas leur demander de cirer mes chaussures ou de m'apporter à boire. Le gars qui est avocat, il est avocat, ce n'est pas un serviteur. Et je ne lui demanderais jamais de faire plus que son métier d'avocat. Si Rafa reste assis et que je lui apporte à boire et à manger, il sera content, c'est sûr. Mais ce n'est pas mon travail (rires). Le coach se charge du tennis. Alors voir un jeune joueur marcher devant et son coach, derrière, porter son sac, cela donne une très mauvaise image. Mais je trouve que cela donne une tout autant mauvaise image dans le golf, par exemple, avec le caddie qui porte les affaires. Je dois être de la vieille école (sourire). Et, pour moi, les jeunes doivent respecter les anciens.

"Entraîner un autre joueur ? Vu la mentalité de certains et de pas mal de jeunes qui arrivent, je ne sais pas si quelqu'un m'accepterait comme entraîneur !"

Pour revenir à l'actualité... On t'a pas mal reproché de coacher Rafa pendant ses matches. De lui parler alors que c'est interdit. Qu'est-ce que tu en penses ? (Pete s'embrase (Spitfire))
Mais c'est quoi, le coaching ? Franchement ! A Melbourne, vous savez ce que je disais à Rafa ? Simplement de bouger et d'être plus énergique. Si ça, c'est du coaching... Cette règle existe, oui, mais c'est un vrai problème, selon moi. Je ne connais pas d'autre sport dans lequel tu paies ton voyage pour accompagner ton champion... pour finalement rester assis en tribune et ne rien dire. Je pourrais facilement contourner la règle, comme certains le font, en mettant au point un langage codé (ironique), avec la position de mes mains, l'angle de ma casquette... Mais je ne veux pas faire ça. Alors c'est vrai, oui, parfois je parle. Je me permets même de dire « vamos ! » de temps en temps. C'est du coaching ? Oui, si on suit la règle, puisque c'est une stimulation pour le joueur. Alors je devrais rester les bras croisés comme un simple spectateur... D'accord, d'accord...

Chez les filles, la règle a été changée depuis quelques années. Cela te paraît plus juste ?

Bien sûr ! Elle est beaucoup plus adaptée au sport moderne ! Rien que pour le spectacle, c'est un plus. Il faudrait quand même comprendre que la vie n'est plus la même qu'il y a cinquante ans. Les choses évoluent. Avant, il n'y avait pas de coaches, la règle était donc légitime. Mais, aujourd'hui, à quoi sert un coach silencieux ?

C'est donc essentiel de communiquer avec son joueur...
Non, ce n'est pas essentiel en soi. Rafa peut très bien s'en sortir sans que je dise un mot. Mais si tu es impliqué dans ton travail, c'est naturel d'avoir envie de parler à ton joueur. Il ne s'agit pas de parler pour lui dire où envoyer la balle. Ca, ça ne regarde que lui ! Tous les sports évoluent, tous. Sauf le nôtre. Le court a toujours les mêmes dimensions, le filet est à la même hauteur. Les règles, d'une manière générale, restent les mêmes alors que la balle va plus vite ou que le matériel est bien meilleur... C'est illogique qu'il n'y ait pas d'adaptations progressives sur certains points, lors même que l'environnement de jeu, lui, évolue en permanence. Alors pourquoi les grands dirigeants ne font-ils rien sur le coaching ? Tous les joueurs ont un coach. Et ce coach, qui est primordial dans l'éducation du joueur quand il est jeune, devrait devenir un simple spectateur quand le joueur arrive à l'âge adulte ? C'est incroyable... Selon moi, nous devrions être ouverts à certaines évolutions.

Vous discutez de tout ça entre coaches ?

Pour discuter, il faut savoir écouter. Et je préfère discuter avec des personnes intelligentes qu'avec des personnes intéressées, qui ont des arrières-pensées – et il y en a quelques unes...

Et avec les dirigeants du tennis ?
Mais ce sont qui, ces dirigeants du tennis ? L'ITF ? Elle se charge surtout des amateurs ou du circuit secondaire. L'ATP ? Elle fait ce que lui disent certains joueurs, rien de plus (rires) ! Regarde ce qui est arrivé dans le football : après le Mondial 90, en Italie, on a décidé de changer la règle de la passe au gardien. Les gardiens ne pouvaient plus prendre la balle avec les mains lorsque les joueurs de leur équipe la leur donnaient volontairement. Et, pourtant, si on avait demandé l'avis des gardiens, ils auraient tous répondus : « Ah non ! Non ! Ne changez pas la règle ! Je ne sais pas jouer avec mes pieds ! » Quand l'ATP demande aux joueurs s'ils veulent changer des choses, ils répondent tous : « Pourquoi changer ? Je suis très bien comme ça. » Résultat : rien n'évolue, rien ne change, ou tout prend un temps incroyable pour faire bouger un tout petit peu les choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 19 Fév 2014 - 22:04

Intéressant ce qu'il raconte, je pense qu'il a raison il faudrait peut être faire évoluer cette règle du coaching comme comme chez les filles et il y a sûrement d'autres choses à améliorer aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 20 Fév 2014 - 9:24

Merci Very Happy 

Mis à part le coaching, on n'apprend rien ce que l'on sait déjà, les questions posés devrait être un peu renouvelées  Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 20 Fév 2014 - 13:08

Il y a une suite peut être qu'il y aura des questions nouvelles  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 20 Fév 2014 - 20:00

Interviews • Toni Nadal : "L'ATP a sa responsabilité dans notre échec au Masters" (2/2)
Par Rémi Cap-Vert, mercredi 19 février 2014 à 19:00

http://www.welovetennis.fr/interviews/80009-toni-nadal-l-atp-a-sa-part-de-responsabilite-dans-l-echec-de-nadal-au-masters-2-2



Toni Nadal est sans aucun doute l'un des plus grands coaches de l'histoire. Aux côtés de Rafa, son neveu, qu'il a pris sous son aile dès le plus jeune âge et accompagné jusqu'aux sommets, cet amoureux de la formation s'est construit un palmarès et une expérience uniques. Avec, pour maîtres mots, des principes forts qui dépassent le cadre du tennis. GrandChelem a rencontré ce monument du coaching en face à face pour un entretien fleuve. A cette occasion, nous avons proposé aux internautes de notre site Welovetennis.fr de lui poser leurs questions. Auxquelles nous avons adjoint nos propres interrogations. Résultat : un vrai document à conserver et discuter entre fans de la petite balle jaune.

Cette interview vous est proposée en partenariat avec le E-coaching, sur kdotennis.com.

Revenons à Rafa plus précisément. Est-ce qu'il aime vraiment le tennis, le jeu en lui-même ? Ou préfère-t-il fondamentalement la compétition, le dépassement de soi, la lutte physique et mentale ? (Pete s'embrase (Spitfire))
Rafael adore jouer au tennis, bien sûr. Mais ce qu'il aime par dessus tout, c'est la compétition, c'est vrai. Il envisage toujours le sport comme une lutte acharnée. Et c'est exactement la même chose lorsqu'il joue au golf ou au football. Alors, bien entendu, il aime quand même le tennis en tant que tel. Il n'aurait pas connu autant de succès s'il n'aimait pas vraiment ce jeu. Je ne connais personne qui réussisse de grandes performances sans aimer au moins un peu ce qu'il fait. Mais la compétition, ce sont des sensations encore différentes.

On parlait de lutte physique, car on voit que Rafa fait souvent la différence dans ce domaine... Cela a toujours été un axe de travail important pour toi ?
Non, pour être honnête, je n'ai jamais vraiment aimé travailler le physique. Quand Rafa était plus jeune, je préférais me concentrer sur la technique. D'ailleurs, je ne trouve pas qu'il ait un super physique. Tout du moins le meilleur. Selon moi, il n'y a pas mal de joueurs dont les physiques sont bien au-dessus : Monfils, qui est monstrueux sur ce plan-là, Tsonga, Djokovic, terrible sur ce plan-là... Et puis Ferrer ! Oui, Ferrer, Monfils et Djokovic sont les tout meilleurs. Alors Rafa ne fait pas vraiment la différence là-dessus, non. Lui, c'est dans la tête qu'il la fait, c'est dans la tête qu'il est très fort.

Sans transition, nos internautes nous demandent quel est ton meilleur souvenir avec Rafa ? (Superwoman)
Oh, j'en ai beaucoup de très bons ! L'Open Super 12 d'Auray, les Petits As, à Tarbes, le premier Roland Garros... (Il réfléchit)
Le premier Monte-Carlo, le premier Wimbledon, évidemment (sourire), Roland Garros 2012 contre Djokovic... Bref, vraiment beaucoup, la liste est longue (rires) !

Et le pire ? (Fox)
La défaite à l'Open d'Australie, en 2012. Et la défaite contre Söderling, à Roland, avec le public contre nous...

"Nadal adore le tennis, mais ce qu'il aime par dessus tout, c'est la compétition..."

On sent que Rafa a mis longtemps à digérer l'attitude du public parisien lors de cette défaite... Tu trouves qu'il n'est pas aimé à sa juste valeur en France ?
Je pense surtout qu'il y a pas mal d'explications à ce problème. Aujourd'hui, on vit dans un monde de l'image. Pour caricaturer, on voit un joueur faire un joli coup et on pense que c'est quelqu'un de bien dans la vie. Au contraire, on voit quelqu'un être plus brutal ou saccadé, moins fluide, et l'on se dit qu'il est le même en-dehors des courts. Alors qu'il y a probablement une immense différence entre les deux. L'esthétique et la superficialité prennent le pas sur le fond des choses. Et puis, le fait qu'on soit Espagnols peut aussi jouer. Mais il ne faut pas non plus exagérer, je pense que Rafa a quand même une bonne image en France. L'Equipe lui a donné le trophée de meilleur sportif de l'année, il fait souvent la Une du journal... Aucun Français ne fait la Une d'un journal sportif en Espagne... Sauf Zidane, lorsqu'il jouait pour le Real Madrid (rires). J'en conclus que les Français apprécient quand même un peu Rafa (sourire).

Cette désaffection, vous la ressentez parfois lorsque Rafa est sur le court ?
Je dirais que je suis idiot si je ne le ressentais pas (rires). Mais cela a beaucoup changé depuis deux ans. Un jour, un Directeur de tournoi m'a dit à la fin d'un match : « Je suis très content que Nadal ait gagné. Contrairement à son adversaire (NDLR : il n'a pas souhaité citer le joueur en question), Rafa est le même, que la caméra soit là ou non. Il n'est pas hypocrite. » Voilà, Rafa est un homme bien. Ce qui lui est arrivé contre Söderling, c'était juste impensable. Un quadruple vainqueur de Roland Garros ne peut pas se faire siffler contre un joueur qui n'était pas vraiment le plus sympathique du monde (rires) ! Les Français aiment le beau jeu, c'est une chose. Rafael est Espagnol, c'en est une autre. Et il a également battu Federer. Mais bon... Pour moi, c'est aussi normal de ne pas être apprécier par tout le monde. Et, dans le fond, cela importe peu. Où que j'aille en France, j'ai toujours senti de l'amour pour Rafa. C'est ce qui compte.

"Rafa est un homme bien. Ce qui lui est arrivé contre Söderling, c'était juste impensable. Un quadruple vainqueur de Roland Garros ne peut pas se faire siffler contre un joueur qui n'était pas vraiment le plus sympathique du monde (rires) !"

Pour terminer, quelques questions en vrac... Travailler ponctuellement avec un entraîneur supplémentaire, comme Higueras, Nalbandian, Borg ou McEnroe, ce serait envisageable ? (Hervé/Rajamilé)

(Incrédule) Avec Nalbandian ? Je ne sais pas (rires). Et avec Borg encore moins, Rafa a déjà gagné beaucoup de fois Roland Garros (rires)... Je ne crois pas qu'on ait vraiment besoin d'un ancien grand joueur comme lui. Peut-être plus de McEnroe, par contre ! Je trouve que c'est une bonne chose de voir d'anciens joueurs comme Becker ou Lendl revenir sur le circuit pour coacher des joueurs. A mon sens, ils ont beaucoup de choses à apporter, car ils ont une grande connaissance du tennis et une immense expérience. Pour le reste, cela dépend de chaque joueur. Je sais que Rafael est content de ce qu'il a pour le moment. Et une chose est sûre, c'est que Becker, Lendl ou Borg ne porteront jamais le sac du joueur qu'ils entraînent (rires) !

Rafa est-il, objectivement, le meilleur joueur du monde ? (Kwozael)
A l'heure actuelle, Rafa est numéro un mondial. Donc oui, c'est le meilleur joueur du monde. C'est aussi le meilleur joueur sur terre battue. Mais ce ne sont que des chiffres et une question de points. La vérité, c'est que ce sont les directeurs de l'ATP qui ont le pouvoir de décider de la place de numéro et de celui qui l'occupe. Par exemple, nous n'avons jamais gagné le Masters... Pourquoi ? Car ils ne veulent pas que le Masters se jouent de temps en temps sur terre battue. A partir de là, qui est vraiment le meilleur ? Tout est question d'interprétation. Rafa est numéro un, donc, oui, c'est le meilleur. Mais peut-être que Wawrinka est meilleur, pour d'autres, car il vient de gagner l'Open d'Australie. Pour le moment, nous sommes très satisfaits d'être là où nous sommes. Qu'il soit numéro un, deux, trois ou quatre, l'important, c'est de gagner des tournois.

Gagner des tournois avec, en vue, un objectif final : battre le record de Federer en Grand Chelem et marquer à jamais l'histoire ?
Non. Et je vais vous dire pourquoi : d'une part, Rafael a gagné beaucoup plus de tournois qu'il ne pensait le faire. Et, d'autre part, il a un grand mérite : certains des meilleurs joueurs jouent deux ou trois des quatre Grands Chelems sur des surfaces qu'ils apprécient. Ils n'en ont qu'un sur une surface qu'ils aiment moins et qui leur va moins bien. Nous, nous jouons un Grand Chelem sur notre surface préférée, la terre battue. Et trois sur les autres. C'est difficile. Et pourtant, malgré ce handicap, Rafa les a tous remportés... Le seul grand regret que nous avons, c'est de n'avoir encore jamais eu la possibilité de gagner le Masters. Pour moi, l'ATP a sa part de responsabilité dans notre échec, en ne souhaitant pas changer de surface pour ce tournoi... Ce qui paraîtrait logique pour une épreuve de ce type, ce serait un roulement tous les deux ou trois ans. Mais non. C'est aussi pour ça que Rafa a énormément de mérite.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 20 Fév 2014 - 20:15

Soderling pas très sympa, ah bon c'est un scoop ça  sifflesiffle sifflesiffle mort de rire mort de rire 

On avait déjà parlé de ça et Toni a raison ce n'est pas normal que le Masters ne se joue que sur une seule surface  Rolling Eyes 
J'aime bien aussi quand il dit que Rafa n'est pas le plus fort physiquement et que c'est dans la tête que ça se passe, si seulement les gens pouvaient comprendre ça mais bon en même temps il y a tellement de gens qui ne savent même pas ce que c'est d'avoir du mental  sifflesiffle sifflesiffle rire moqueur mort de rire 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 20 Fév 2014 - 20:25

Maintenant que j'ai lu l'approche de Gilles Simon je change mon fusil d'épaule  rire moqueur mort de rire , finalement je suis contre le coaching, il a raison Gilles ça tuerait l'essence même de ce sport individuel.
Lire l'interview de Gilles ici : http://www.passionnementtennis.com/t17p40-gilles-simon-francais#85713

Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis  sifflesiffle sifflesiffle mort de rire mort de rire 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Ven 21 Fév 2014 - 14:16

Merci Destinée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Dim 23 Fév 2014 - 11:17

Nicolas Giannino - Publié le 22/02/2014
Nadal solidaire des Vénézuéliens
http://www.tennisleader.fr/atp/nadal-solidaire-des-venezueliens

Depuis le tournoi de Rio de Janeiro au Brésil, où il est en demi- finale, Rafael Nadal (N°1) a tenu a poster un message de soutien et de solidarité au peuple Vénézuélien (voir ci-dessous). Une initiative du Majorquin qui fait suite à la très forte crise économique, politique et sociale que traverse actuellement le pays. ("Une très forte accolade à tout le peuple Vénézuelien. J'espère que tout sera résolu rapidement et que la paix reviendra bientôt" )

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 24 Fév 2014 - 12:37

Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 24 Fév 2014 - 12:42

Very Happy  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dana

avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 62
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 24 Fév 2014 - 16:56

tipou a écrit:
Merci Very Happy 

Mis à part le coaching, on n'apprend rien ce que l'on sait déjà, les questions posés devrait être un peu renouvelées  Wink

Malheureusement c'est toujours la même chose
Revenir en haut Aller en bas
Dana

avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 62
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 24 Fév 2014 - 16:57

Je prends les deux Guga et Rafa  Bisous 
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 26 Fév 2014 - 13:23

RÉCOMPENSE • NADAL ET SERENA NOMINÉS POUR LE LAUREUS
Par Simon Alves, mercredi 26 février 2014 à 13:00 1 commentaires

http://www.welovetennis.fr/recompense/80284-nadal-nomine-pour-le-laureus

Cela n'étonnera personne, mais c'est officiel ! Rafael Nadal fait partie des nominés pour la prestigieuse récompense que représente le Laureus Sportsman of the Year, qui récompensera le meilleur sportifs toutes disciplines confondues de l'année 2013. C'est néanmoins loin d'être fait pour l'Espagnol ! En concurrence, on trouve du très, très lourd avec notamment Lebron James (basket), Mo Farah (course de fond), Cristiano Ronaldo (football) et le terrible Usain Bolt (sprint).

De son côté, Serena Williams a aussi reçu cet l'honneur d'être nominée dans la catégorie féminine. L'Américaine sera en concurrence avec Tina Maze (ski), Shelly Ann Fraser Pryce (sprint) et Missy Franklin (natation).



Dernière édition par Destinée le Mer 26 Fév 2014 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 26 Fév 2014 - 13:23

Dana a écrit:
Je prends les deux Guga et Rafa  Bisous 

moi aussi  Very Happy cheers 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mer 26 Fév 2014 - 18:45

Insolites • Y a-t-il un Nadal dans l'avion ?
Par Simon Alves, mercredi 26 février 2014 à 18:34

http://www.welovetennis.fr/insolites/80287-y-a-t-il-un-nadal-dans-l-avion

A ses heures perdues, Rafael Nadal prend souvent du bon temps. Le Majorquin en a profité récemment pour faire un petit tour d'avion, notamment juste à côté du pilote pour voir ce que ça fait d'assister l'homme qui est aux manettes. A la fin de la vidéo, Rafa a l'air content. Et c'est tant mieux !



 Smile 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 27 Fév 2014 - 9:03

Smile  Smile
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Jeu 27 Fév 2014 - 9:04

Destinée a écrit:
RÉCOMPENSE • NADAL ET SERENA NOMINÉS POUR LE LAUREUS
Par Simon Alves, mercredi 26 février 2014 à 13:00 1 commentaires

http://www.welovetennis.fr/recompense/80284-nadal-nomine-pour-le-laureus

Cela n'étonnera personne, mais c'est officiel ! Rafael Nadal fait partie des nominés pour la prestigieuse récompense que représente le Laureus Sportsman of the Year, qui récompensera le meilleur sportifs toutes disciplines confondues de l'année 2013. C'est néanmoins loin d'être fait pour l'Espagnol ! En concurrence, on trouve du très, très lourd avec notamment Lebron James (basket), Mo Farah (course de fond), Cristiano Ronaldo (football) et le terrible Usain Bolt (sprint).

De son côté, Serena Williams a aussi reçu cet l'honneur d'être nominée dans la catégorie féminine. L'Américaine sera en concurrence avec Tina Maze (ski), Shelly Ann Fraser Pryce (sprint) et Missy Franklin (natation).

 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dana

avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 62
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Ven 28 Fév 2014 - 15:36

Destinée a écrit:
RÉCOMPENSE • NADAL ET SERENA NOMINÉS POUR LE LAUREUS
Par Simon Alves, mercredi 26 février 2014 à 13:00 1 commentaires

http://www.welovetennis.fr/recompense/80284-nadal-nomine-pour-le-laureus

Cela n'étonnera personne, mais c'est officiel ! Rafael Nadal fait partie des nominés pour la prestigieuse récompense que représente le Laureus Sportsman of the Year, qui récompensera le meilleur sportifs toutes disciplines confondues de l'année 2013. C'est néanmoins loin d'être fait pour l'Espagnol ! En concurrence, on trouve du très, très lourd avec notamment Lebron James (basket), Mo Farah (course de fond), Cristiano Ronaldo (football) et le terrible Usain Bolt (sprint).

De son côté, Serena Williams a aussi reçu cet l'honneur d'être nominée dans la catégorie féminine. L'Américaine sera en concurrence avec Tina Maze (ski), Shelly Ann Fraser Pryce (sprint) et Missy Franklin (natation).


 bravo bravo bravo bravo 
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 3 Mar 2014 - 10:20

Rafa a posté ce message sur facebook

Buceando en Cozumel! Una gran experiencia! He desconectado totalmente del mundo.
Diving in Cozumel! A great experience! I have completely disconnected from the world.

Plongée à Cozumel! Une super expérience! J'ai été complètement déconnectés du monde


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dana

avatar

Messages : 2210
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 62
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 3 Mar 2014 - 16:36

Déconnecté du monde ça fait du bien  superr1 
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 3 Mar 2014 - 20:37

Smile quelle chance
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
avatar

Messages : 40182
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Lun 3 Mar 2014 - 22:58

Médias • Nadal, roi des rois sur Twitter
Par Anton Braün, lundi 03 mars 2014 à 18:52

http://www.welovetennis.fr/medias/80490-nadal-roi-des-rois-sur-twitter

Rafael Nadal affole les réseaux sociaux ! Numéro un sur les courts, l'Espagnol l'est également sur Twitter où elle rassemble plus 5,83 millions de followers. Une popularité impressionnante. Pour vous donner un ordre d'idée, c'est plus que la BBC, Itunes ou encore Starbucks... Loin derrière lui, on retrouve Serena Williams avec 4,13 millions, Djokovic (2,81M), Murray (2.39M) et Del Potro (1,88M). Roger Federer ne pointe qu'à la septième place de ce classement avec 1,44 millions de followers.

 Very Happy 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionnementtennis.com
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 4 Mar 2014 - 8:44

Smile
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

avatar

Messages : 44813
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 4 Mar 2014 - 8:45

Dana a écrit:
Déconnecté du monde ça fait du bien  superr1 

excellent ! pour le mental.
Revenir en haut Aller en bas
tipou

avatar

Messages : 83880
Date d'inscription : 05/12/2011

MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    Mar 4 Mar 2014 - 8:52

jeusetmatch a écrit:
Dana a écrit:
Déconnecté du monde ça fait du bien  superr1 

excellent ! pour le mental.
Oui et la vue est magnifique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    

Revenir en haut Aller en bas
 
RAFAEL NADAL (Espagnol)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES JOUEURS :: LES JOUEURS LATINS-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: