UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Dim 15 Juin 2014 - 9:56

Rappel du premier message :


http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipe_d%27Italie_de_football

L'équipe d'Italie de football (Nazionale di calcio dell'Italia) est la sélection de joueurs italiens représentant le pays lors des compétitions internationales de football masculin, sous l'égide de la Fédération italienne de football.
Equipe d’Italie
L'équipe d'Italie, fierté de tout un peuple, deux Coupes du Monde en 1934 et 1938, une autre conquise par les buts de Paolo Rossi en 1982, et enfin Fabio Cannavaro qui soulève la dernière en 2006, ajoutez à ça un Euro 1968 gagné avec la génération Facchetti. L'Équipe d’Italie, c’est aussi les Coupes du Monde 70 et 94 perdues face au Brésil (et le penalty de Baggio), ainsi que l’Euro 2000 qui s’échappe à la dernière seconde.


http://coupe-du-monde-bresil-2014.net/wp-content/uploads/2013/11/italie.jpg
http://coupe-du-monde-bresil-2014.net/equipes/equipe-ditalie/
Population : 61 millions
Langue : Italien
Superficie : 301 336 km2Capitale : Rome
Confédération : U.E.F.A
Fédération : F.I.G.C
Surnom : La Squadra Azzurra
Site internet : www.figc.it
Classement FIFA : 7ème (28/11/13)Couleurs domicile : Bleu, Bleu, Bleu
Couleurs extérieur : Blanc, Bleu, Blanc
Sélectionneur : Cesare Prandelli
de 2010 à 2014
Sélectionneur : Cesare Prandelli

Après avoir notamment entrainé plusieurs formations italiennes telle que le FC Parme, l’AS Rome ou la Fiorentina (5 saisons), il prend le rênes de la Squadra Azzurra (l’équipe nationale italienne) après la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, et l’échec de l’équipe de Marcello Lippi (élimination dès le premier tour du tenant du titre). Il est lié avec un contrat de quatre ans avec la Fédération italienne de football. Il impose rapidement son style atypique en déclarant « Les résultats ne sont pas une priorité. Il faut d’abord rapprocher l’équipe des gens ». Il insiste pour faire apprendre l’humilité et l’éducation à ses joueurs. Pour tous les joueurs sous ses ordres, il impose un comportement exemplaire en expliquant que « le maillot, tu dois le mériter ». Sous sa direction, l’Italie atteint la finale du Championnat d’Europe 2012 et s’incline devant l’équipe d’Espagne.
Star de l’équipe
Gianluigi Buffon
 Naissance : 28/01/78 (36 ans)
Taille : 1,91 mètres
Poste : Gardien de but
Sélections : 138
Buts : 0
Club actuel : Juventus de turin
En équipe nationale, il passe la Coupe du monde 1998 sur le banc. À cause d’une blessure il rate l’Euro 2000. Au Mondial 2002, la Nazionale sort en huitièmes de finale face à la Corée du Sud (1-2 ap). L’Euro 2004 reste aussi une contre-performance où les italiens sont éliminés dès la fin du premier tour alors qu’ils ne connaissent pas la défaite. C’est à 28 ans lors la Coupe du monde 2006 qu’il remporte son premier trophée international avec la sélection italienne. Lors de l’Euro 2008, l’Italie affronte l’Espagne et sera éliminée au penalty. Gianluigi Buffon est sélectionné dans l’équipe d’Italie à la Coupe du monde de football 2010. Cependant, il sort à la mi-temps du premier match de l’Italie contre le Paraguay victime d’une hernie discale. Lors de l’Euro 2012, l’Italie affronte l’Espagne (1-1) puis la Croatie (1-1) puis l’Irlande (2-0). Mais alors que, jusqu’à la finale face à l’Espagne, l’Italie n’a pas pas été mené une seule fois et que Buffon n’a encaissé que 3 buts, l’Italie encaisse 4 buts et perd la finale (0-4).
 
 Mario Balotelli
 Naissance : 12/08/90 (22 ans)
Taille : 1,89 mètres
Poste : Attaquant
Sélections : 29
Buts : 12
Club actuel :
Après avoir refusé de jouer pour la sélection ghanéenne, Balotelli est appelé en équipe d’Italie espoirs après avoir obtenu la nationalité italienne le 12 août 2008, jour de ses 18 ans. Le 5 septembre 2008 contre la Grèce, Balotelli fait ses débuts au sein de l’équipe d’Italie espoirs, à seulement 18 ans et 24 jours, il y marque son premier but. Il dispute en tout 14 matchs avec les espoirs et y inscrit 6 buts. En décembre 2009, Le sélectionneur des Black Stars, Milovan Rajevac a déclaré vouloir convaincre Balotelli de rejoindre la sélection Ghanéenne avec comme garantie une place de titulaire à la Coupe du monde 2010. Il refusa une nouvelle fois, sa volonté étant de jouer pour la Nazionale. Cesare Prandelli lui accorde toute sa confiance en le sélectionnant depuis régulièrement en équipe nationale.
 
 Marco Verratti
 Naissance : 05/11/92 (21 ans)
Taille : 1,65 mètres
Poste : Milieu de terrain
Sélections : 4
Buts : 1
Club actuel : Paris Saint-Germain
Marco Verratti fait ses débuts en sélection avec l’équipe d’Italie en tant que titulaire lors d’un match amical le 28 février 2013 contre la France, avec les espoirs. Bien qu’évoluant en deuxième division, il est présélectionné pour l’Euro 2012 dans une première liste de 32 joueurs diffusée le 13 mai 2012. Le 10 août 2012, il est sélectionné par Cesare Prandelli pour affronter l’Angleterre en match amical. Il entre en jeu à la 59e en remplaçant Alessandro Diamanti. Marco Verratti inscrit son premier but en sélection le 6 février 2013 en égalisant à la 90e minute d’un match amical face au Pays-Bas.


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 25 Juil 2014 - 9:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Dim 26 Juil 2015 - 13:34

Le tirage au sort des qualifications de la zone Europe pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, a eu lieu ce samedi à 17h00 (heure française).
http://www.fff.fr/actualites/162164-568501-la-france-avec-la-suede-et-les-pays-bas
les éliminatoires européens se dérouleront du 4 septembre 2016 au 10 octobre 2017. Les neuf vainqueurs de groupe obtiendront leur sésame pour la Russie, les 8 meilleurs deuxièmes seront reversés en barrages en novembre 2017.

Le tirage au sort intégral de la zone UEFA :

Groupe A
Pays-Bas, France, Suède, Bulgarie, Bélarus, Luxembourg



Groupe B
Portugal, Suisse, Hongrie, Féroé (Iles), Lettonie, Andorre



Groupe C
Allemagne, République tchèque, Irlande du Nord, Norvège, Azerbaïdjan, Saint-Marin



Groupe D
Pays de Galles, Autriche, Serbie, République d'Irlande, Moldavie, Géorgie



Groupe E
Roumanie, Danemark, Pologne, Monténégro, Arménie, Kazakhstan



Groupe F
Angleterre, Slovaquie, Ecosse, Slovénie, Lituanie, Malte



Groupe G
Espagne, Italie, Albanie, Israël, ARY Macédoine, Liechtenstein




Groupe H
Belgique, Bosnie-et-Herzégovine, Grèce, Estonie, Chypre



Groupe I
Croatie, Islande, Ukraine, Turquie, Finlande
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 12 Juil 2016 - 10:09

Euro 2016

Italie-Suède : revivez la victoire de la Squadra Azzura

 http://www.lemonde.fr/euro-2016/live/2016/06/17/italie-suede-en-direct-ibrahimovic-defie-la-squadra-azzura_4952808_4524739.html
L’Italie et la Suède se retrouvaient ce vendredi pour leur deuxième match de l’Euro. La Squadra Azzura s’est imposée dans les dernières minutes (1-0).

[*]Et la lumière est venue d'Eder. Comme de coutume, dans cet Euro, la décision s'est faite dans les dernières minutes du match. Au terme d'un match peut-être encore plus pauvre que l'Allemagne-Pologne d'hier soir, les Italiens obtiennent leur qualification pour les huitièmes de finale.

[*]Les Suédois n'ont jamais réussi à inquiéter la défense italienne, ultra-regroupée. Zlatan Ibrahimovic n'a absolument pas pesé sur ce match, et a même manqué l'immanquable en seconde période.
[*]La qualification italienne peut inquiéter les Suédois, qui ont fait match nul contre l'Irlande. Dans le groupe de la "mort", le groupe E, l'opposition entre Belgique et Irlande, demain, va valoir son pesant de cacahuètes.


[*]Ils sont beaux, ils sont jeunes, ils sont Zlatan.

[*]
[*]Attention, les légions romaines ont franchi les Alpes.

[*]On refait l'histoire, mais point de Hannibal ici.

[*]Ni d'éléphants (et le premier qui parle du nez de Z. trouvera à qui parler)
[*]
[*]Le Monde à 14h58

Ca chantonne dans la rédaction. L'hymne italien a du succès.
image: https://avatars.scribblelive.com/2016/6/11/db0e1e3d-17db-41c4-af39-0843360eedd7.jpg

Le Monde à 14h56

Et Fratelli d'Italia, l'hymne italien retentit

[*]Les Suédois entament le match en donnant le coup d'envoi.

[*]Premier ballon de la tête gagné par Zlatan. C'est gigantesque, que dis-je, Zlatanesque.
[*]On est à deux doigts de sortir notre GIF occasion. Mais Zlatan n'a fait qu'effleurer le Zlatan, qui échoue finalement en Zlatan de touche.


"AI AI AI PORCO DI..." La partie italienne de notre rédaction vient de s'exciter. Mais le gardien suédois a saisi la balle au bond
Au bout de 10 minutes, forza de constater que les Italiens monopolisent le ballon. Les Suédois semblent se contenter de donner le ballon à Zlatan, dès qu'une opportunité de contre se présente.
Zlatan réclame une touche sur un contrôle approximatif de Barzagli. Accordée par l'arbitre, forcément

Par Thor, les Suédois venus du froid mettent le feu au Stadium de Toulouse #ITASVE
Aucun tir de Zlatan. Sinon les adversaires de Zlatan ne sont pas au mieux, un seul petit tir, non-cadré.
[*]

[*]

Clément Turpin, le bleu du sifflet




Sur le terrain, soyons honnêtes, il ne se passe pas grand chose.
[*]
Les Suédois dominent territorialement, se sont procurés plusieurs coups de pieds arrêtés intéressants, mais sans se procurer d'occasion franche. Notre collègue et camarade Abel Mestre, farouche partisan de l'Italie, est bien silencieux en ce début de match.
[*]Les deux milieux défensifs suédois, Källström et Ekdal ratissent bien les ballons et empêchent les Italiens de développer leur jeu.
[*]Le Monde à 15h28

Källström distille un bon ballon sur coup-franc pour Zlatan, qui met sa tête au-dessus. À moins que ça ne soit pas Zlatan, en fait, ça me paraît quand même bizarre qu'il rate.



Le Monde à 15h31

À la demi-heure de jeu, les Suédois ont la possession de balle, avec 56%. Ils se montrent plus dangereux que les Italiens.
[*]Les Suédois font plutôt bien tourner le ballon, mais que d'imprécisions techniques ...


Le Monde à 15h45

Première période terminée. Pause café, on va en avoir besoin, je vous le dis tout de go.
[*]
Un seul tir cadré en 45 minutes, pour les Italiens. Pauvre, pauvre, pauvre. 
[*]
Le Monde à 16h01

C'est reparti. Le coup d'envoi de la seconde période est donné par les Italiens.



Le Monde à 16h05

Bien servi en rentrait par Eder, Pelle déclenche une frappe. C'est pas cadré, mais bon, c'est pas vraiment une surprise.



[*]Tentative de drop qui n'aurait pas déplu au public des rouges et noirs locaux.
[*]
L'Italie enchaîne trois corners consécutifs côté droit mais n'en profite pas. Malheureusement, nous n'avons pas de GIF corner.

Le Monde à 16h16

Pelle sort, côté italien, remplacé par Zaza, le frère de Zlazla.


Zlatan Ibrahimovic, Antonio Candreva

-À la 68ème minute, toujours un seul et unique tir cadré.
[*]

Alors-là ! Conte prend un ENORME risque offensif. Il fait rentrer Thiago Motta à la place de De Rossi.

image: https://images.scribblelive.com/2016/6/17/168fb0bc-cabc-4515-a688-d61935ee10d9.gif

image: https://avatars.scribblelive.com/2016/6/11/db0e1e3d-17db-41c4-af39-0843360eedd7.jpg

Le Monde à 16h29

Olsson place un centre fuyant. Zlatan se retrouve seul face au but et trouve le moyen de la mettre au-dessus. Il était hors-jeu, de toute manière.

image: https://images.scribblelive.com/2016/6/17/c46d8ceb-1278-4c68-9ae8-e80248d75f2c.gif



[*]Le Monde à 16h35

Forsberg sort remplacé par Durmaz (et pas Dupraz) et Ekdal cède sa place Lewicki, côté suédois.



[*]
avec leur unique tir cadré, les Italiens font largement la course en tête à ce niveau
[*]
Parolo place un coup de tête sur un centre de Giaccherini. La transversale s'interpose. Un match de Footix, me glisse-t-on dans l'oreillette.


-
Double changement : Sturaro remplace Florenzi pour les Italiens. Côté Suédois, Guidetti est remplacé par Berg.


-

Eder !!! À la 88ème forcement. Il trouve un angle de frappe au milieu de quatre joueurs. Zaza lui remet de la tête sur une touche de Chiellini. Il enroule parfaitement sa frappe.



Le Monde à 16h44


L'EDER DES DER ! GOOOOOOL
[*]Candreva frappe dans un angle fermé. Isaksson repousse. Ca s'anime, comme on pouvait s'y attendre, dans les dernières secondes.

image: https://images.scribblelive.com/2016/6/17/c46d8ceb-1278-4c68-9ae8-e80248d75f2c.gif


Encore un match qui se décante dans les dernières minutes.
[*]Zlatan accuse le coup.
[*]Buffon prend une biscotte après avoir tardé à se dégager. Pour gagner du temps. À l'Italienne, évidemment.
[*]
[*]


-

-
[*]
[*]
[*]

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 12 Juil 2016 - 10:22



Voir le tableau complet
http://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/ranking-table/men/index.html#1

http://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/ranking-table/men/index.html#51

http://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/ranking-table/men/index.html#101

http://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/ranking-table/men/index.html#151

http://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/ranking-table/men/index.html#201

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 12 Juil 2016 - 10:52

Italie

Portrait
http://fr.fifa.com/worldcup/teams/team=43954/profile-detail.html

© Getty Images





 Ecouter

Passé en Coupe du Monde de la FIFA™
Avec quatre sacres (1934, 1938, 1982 et 2006) et 18 participations à la phase finale, l'Italie est, après le Brésil et à égalité avec l'Allemagne, la formation qui compte le plus grand nombre de victoires en Coupe du Monde. Elle est également la seule équipe avec le Brésil à avoir remporté deux éditions consécutives. Mais la Nazionale reste sur deux sorties sans gloire avec des éliminations au premier tour de la phase finale en 2010 et 2014.
L'équipe en un coup d'œil
Rescapés de l'épopée allemande de 2006, le capitaine et gardien de but Gianluigi Buffon et le maître à jouer Andrea Pirlo constituent la pierre angulaire de la Nazionale. La défense est traditionnellement solide et le milieu étoffé avec l'éclosion de Marco Verratti, mais la relève tarde à s'imposer en attaque. Mario Balotelli a laissé passer sa chance, Giuseppe Rossi accumule les blessures alors que Stephan El Shaarawy a baissé de plusieurs tons. Les Azzurri puisent dans le réservoir des Oriundi mais la Nazionale attend toujours un buteur d'envergure internationale.
L’entraîneur
L'ancien milieu de terrain international et entraineur à succès de la Juventus Antonio Conte, avec qui il a remporté trois championnats consécutifs, s'efforce de rebâtir une équipe après le fiasco de 2014 en optant sur un 4-3-3 ambitieux tout en prêchant une grande rigueur.
La stat
6 - Comme le nombre de finales de Coupe du Monde disputée par l’Italie. Vainqueure des éditions 1934, 1938, 1982, 2006, deux fois finaliste malheureuse en 1970 et 1994, la Squadra Azzurra a par ailleurs remporté le Tournoi Olympique de Football Masculin en 1936.
Anciens joueurs
Dino Zoff, Franco Baresi, Giacinto Facchetti, Paolo Maldini, Gianni Rivera, Sandro Mazzola, Roberto Baggio, Giuseppe Meazza, Silvio Piola, Luigi Riva, Paolo Rossi, Fabio Cannavaro
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 12 Juil 2016 - 10:53

Italie : Le message d'adieux d'Antonio Conte
Le 06/07/2016 à 16:55:00 | Mis à jour le 06/07/2016 à 17:01:26
Antonio Conte quitte la sélection italienne pour Chelsea. Il a eu une pensée pour les supporters qui ont poussé la Nazionale durant l'Euro.
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Italie-le-message-d-adieu-d-antonio-conte/703703



Antonio Conte a vécu intensément sa dernière expérience sur le banc de l'Italie. (Michael Dalder/Reuters)

Comme annoncé avant même le début de la compétition, Antonio Conte, va quitter la sélection italienne pour entraîner Chelsea. Le technicien italien a tenu à transmettre «un remerciement spécial» aux supporters de le l'Italie sur son compte Facebook officiel. «La force, la fierté et le soutien que vous avez démontrés pour les couleurs bleus et pour les gars, ont été essentiels pour cette Nazionale», écrit également l'ex-entraîneur de la Juventus Turin qui conclut par un «merci pour vos encouragements, nous avons pu relever la barre du rêve à chaque match.»

L'Italie a été éliminée en quarts de finale de l'Euro par l'Allemagne (1-1, 5-6 t.a.b.) à la suite d'un parcours étonnant, en offrant un jeu enthousiasmant, alors qu'elle ne figurait pas forcément parmi les favoris du tournoi.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 12 Juil 2016 - 11:01

COUPE DU MONDE 2018 -

Ils vont devoir se battre

http://www.eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2018/qualifications-2018-l-espagne-et-l-italie-dans-le-groupe-g_sto4834006/story.shtml

Espagne  - Furia Roja contre Squadra Azzurra, c’est le choc de ces qualifications. Les deux nations vont se battre pour une seule place directement qualificative dans le groupe G. A leurs côtés, l’Albanie, l’Israel, Macédoine et le Lichtenstein vont avoir bien du mal à exister. Dans un groupe comme celui-ci, les confrontations directes auront un rôle primordial, à condition de ne lâcher aucun point en route face aux "petits". Ce que n’avait pas su faire la France lors des qualifications pour l’édition 2014.

  • Groupe G : Espagne, Italie, Albanie, Israël, Macédoine, Liechtenstein
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 12 Juil 2016 - 11:09

Ventura, nouveau sélectionneur de l'Italie après Conte
Le 07/06/2016 à 16:46:00 | Mis à jour le 07/06/2016 à 16:54:28
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Ventura-nouveau-selectionneur-de-l-italie-apres-conte/691708

Antonio Conte partant pour Chelsea après l'Euro, l'Italie sera dirigée par Giampietro Ventura.


Ventura est le nouveau sélectionneur de l'Italie. (Presse Sport)


Sélectionneur de l'Italie jusqu'à la fin de l'Euro, Antonio Conte va partir pour entraîner Chelsea. Du coup, la FIGC a annoncé ce mardi le nom de son successeur : Giampietro Ventura. Agé de 68 ans, celui-ci quitte le Torino après cinq saisons et un palmarès vierge.


Giampiero Ventura, nouveau patron de la Squadra Azzurra après l'Euro
http://www.eurosport.fr/football/euro-2016/2016/giampiero-ventura-nouveau-patron-de-la-squadra-azzurra-apres-l-euro_sto5638834/story.shtml
Mis à jourLe 07/06/2016 à 21:30
Publiéle 07/06/2016 à 17:34


Giampiero Ventura

EURO 2016 - Le départ d'Antonio Conte acté, le président de la fédération italienne de football a officialisé la nomination de Giampiero Ventura à la tête de la sélection transalpine. L'entraîneur de 68 ans dirigeait le Torino depuis 2011, et a conclu l'exercice 2015-2016 à la 12e place.

Giampiero Ventura, qui entraînait cette saison le Torino, a été nommé sélectionneur de l'Italie et prendra ses fonctions après l'Euro, a annoncé mardi le président de la fédération Carlo Tavecchio, selon les médias italiens.
Ventura, qui est âgé de 68 ans, prendra après l'Euro la place de l'actuel entraîneur Antonio Conte qui a annoncé il y a plusieurs mois qu'il dirigerait Chelsea la saison prochaine. Ventura dispose d'un CV modeste, puisqu'il entrainait le Torino depuis 2011. Sa meilleure saison reste une participation à l'Europa League en 2013-2014.

"J'ai choisi Ventura parce qu'il est un maître du football", a expliqué le président de la fédération italienne Carlo Tavecchio, évoquant également son "immense expérience dans la formation des jeunes".
Conte, nommé après le Mondial 2014 raté des Azzurri, avait annoncé il y a plusieurs mois déjà qu'il ne poursuivrait pas sa mission après l'Euro, attiré par l'offre de Chelsea, mais aussi usé par des rapports difficiles avec les clubs et la Ligue, à un moment où la Nazionale, en manque de talents, traverse par ailleurs une période creuse. Le choix de Ventura, technicien respecté mais quasiment inconnu en dehors des frontières italiennes, confirme que la sélection italienne n'attire plus forcément les plus grands noms.
Avec Ventura, la Fédération italienne prend une direction totalement différente que les noms qui avaient également circulé (Donadoni, De Biasi, Montella...). Le Gênois a signé un contrat de deux ans et débutera sur le banc italien en septembre contre l'équipe de France.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 12 Juil 2016 - 11:14

L'Italie jouera contre la France en amical
Le 28/06/2016 à 13:35:00 | 43 Commentaires
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/L-italie-jouera-contre-la-france-en-amical/700411

L'Italie va recevoir la France à Bari pour un match amical le 1er septembre.
Alors qu'ils pourraient se retrouver en demi-finales de l'Euro 2016, l'Italie et la France vont disputer un match amical à Bari le 1er septembre. Ce sera la première de Giampiero Ventura sur le banc de la Squadra Azzurra. Les Italiens débuteront leur campagne de qualification pour le Mondial 2018 quatre jours plus tard en Israël.


L'Italie de Salvatore Sirigu jouera contre la France le 1er septembre. (A. Martin/L'Equipe)


le stade SanNicola” à BARI Italie
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mer 3 Aoû 2016 - 8:52

http://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/ranking-table/men/index.html#1

Classement mondial FIFA/Coca-Cola





Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mer 3 Aoû 2016 - 9:07

L'ÉQUIPE ITALIENNE
http://vivoazzurro.it/figcnews/qualificazioni-mondiali-da-domani-in-vendita-i-biglietti-per-israele-italia/?lang=it

Les Italiens débuteront leur campagne de qualification pour le Mondial 2018 le 5 septembre 2016 en Israël.


Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Sam 3 Sep 2016 - 10:24

Italie 1-3 France

Le film du match

http://www.calciomio.fr/apres-match-italie-france-id-20187


Le coup d’envoi est donné par Björn Kuipers, arbitre Néerlandais, assisté pour la première fois par la moviola qui fait doucement ses grands débuts. Dès la deuxième minute, Pellè trouve quasiment le but en se trouvant démarqué sur le premier corner. Une opportunité qui va, promptement, dicter les premières minutes de la confrontation. La Nazionale joue haut et en une touche, les automatismes ne sont pas à re-travailler, et Candreva est déjà passionnant sur son couloir droit. C’est à partir du quart d’heure de jeu que le rythme va perdre en intensité, les Bleus se frottant doucement au ballon et trouvant même l’ouverture, Martial se trouvant bien seul pour conclure facilement. La couverture de Barzagli est très précaire, et les Français mènent finalement au score.
La réaction est rapide, et on aperçoit le duo d’attaque à l’œuvre de manière magistrale, à croire que ces deux-là se connaissent depuis leurs premières foulées. Eder balaie Kanté sur le débordement, trouve Pellè qui a le temps de se retourner, glisser la balle entre les jambes à Mandanda et porter le score à un but partout. Déjà deux, et ça se poursuit. Tandis qu’un ballon de corner traine près de la surface, Giroud est celui qui en profite à la limite du hors-jeu pour redonner l’avantage aux Bleus, avant le signal de la première demi-heure. L’affichage aurait pu être portée à nouveau à la parité suite à une occasion de Candreva bien ficelée, De Rossi réalisant l’intelligente feinte de frappe mais la chance du nerazzurro se retrouvant trop croisée. Avant la mi-temps, les Italiens ont quelque tracas à ressortir et se retrouvent reclus devant leur six mètres, ou bien à la portée des contre attaques qui ne sont heureusement pas bien incisives. Malgré un dernier ballon qui trainait devant la surface opposée, les Azzurri rentrent aux vestiaires men
Gianluigi Donnarumma remplace @gianluigibuffon et devient le + jeune gardien de l'Histoire de @Vivo_Azzurro (17 ans)


Le round des changements débutait à la reprise, avec notamment l'entrée de Gianluigi Donnarumma dans le but italien. Le Milanais de 17 ans devenait le plus jeune gardien de l'Histoire de Nazionale.
és et un tantinet sonnés.

En deuxième mi-temps, un Gigi en remplace un autre, comme un symbole. Et Montolivo retrouve la Nazionale, en aparté. Le rythme est lent, c’est une gabegie* qui attend les supporters de Bari qui ne voient que de faibles incursions, par à-coups. La France peut trouver quelque fois la faille lorsqu’elle se projette en contre attaques, rien de bien rassurant donc. Les transmissions sont trop peu souvent porteuses de situations, la fatigue va se lire après chaque tour d’aiguille, et techniquement le tout n’est pas franchement agréable. La pluie s’invite sur les Pouilles et le développement des actions, systématiquement dilapidés, rend las. Ça fera même trois pour les Français lorsque Pogba trouvera Kurzawa, qui trompera Donnarumma sur son poteau. Une punition assez grotesque, mais c’est logique. La partie se termine pianissimo, la France remporte son deuxième succès consécutif face à son cousin et se projette tranquillement vers son prochain déplacement. Tout reste encore à établir chez les Azzurri, qui n’auront déjà pas le droit à la mégarde Lundi en Israël. Mais des leçons peuvent-elles être à en tirer ?

Les enseignements

D’abord sur les deux Gigi, qui ont similairement ramassé le ballon au fond de leurs filets. Le premier ‘Gigi’ Buffon est logiquement défait par Martial et Giroud. Sans avoir « grand chose » à faire, il ne parait pas nécessairement blâmable. S’en suit le premier essai de Donnarumma, sa rentrée très précoce est jouissive mais il est regrettablement battu sur son poteau, tandis que Laywin Kurzawa a intelligemment vu le coup. Il est ensuite échauffé sur un coup-franc de Pogba, sur lequel il se détend avec souplesse. On lui souhaite un grand avenir.
Et non comme à l’accoutumée cette fois, la défense n’a pas tenu ses promesses avec des alignements branlants, à l’image de celui de Barzagli qui coûte trop vite une pénalité au groupe azzurro. Ensuite, Chiellini est pris de court par Olivier Giroud, et évidemment qu’il y a peut-être un peu de laisser-aller dans la rigueur au marquage. Mais quand même. Davide Astori a largement failli dans sa tâche de relance, et l’absence d’un seul homme a facilement fait vaciller le nouveau triptyque. In fine, ce sont les latéraux qui ont moins déçu et qui ont compensé un brin les largesses du trio central. Antonio Candreva est toujours indispensable, apporte le danger par intermittences, s’engouffre entre les lignes françaises et marque des points auprès de Ventura. De Sciglio occupe d’abord le rôle qui lui est confié, lui qui parait loin de ses ternes prestations à Milan, malgré un retour des vestiaires qui a terriblement laissé à désirer. Enfin, Florenzi nous a malgré tout gratifié d’un coup du sombrero, mais ça ne suffira pas pour peser sur l’ensemble.
Au milieu du terrain, les enseignements ne sont pas très riches à la vue du rythme modéré de l’amical. Beaucoup de tristesse pour Bonaventura n’ayant palpé que très peu de ballons, qui les a régulièrement perdus, et n’a jamais soutenu comme il se devait ses compagnons d’attaque (et un drop en conclusion pour faire soupirer les pugliese). Daniele De Rossi et Parolo ont semblé en garder sous la semelle, en accomplissant malgré tout leur petite fonction, rien de bien instructif pour autant. Malgré une grave carence dans la construction qui le mettra probablement sur la touche face à Jorginho, Montolivo a cherché à tenter sa chance pour contrepeser, en trouvant le cadre notamment. Mais ce n’est pas suffisant pour prétendre retrouver un rôle chez les Azzurri très bientôt. L’entrée de Marco Verratti n’est pas tonitruante, c’est même un petit flop pour celui que l’on annonçait sur sa relancée, mais il faudra encore être patient pour témoigner une évolution concrète en Nazionale.
Enfin, Eder et Pellè ont tenu leur rôle, et n’ont perdu ni volonté ni activité sur leur territoire. C’est en deuxième mi-temps, en revanche, que leurs efforts excessifs ont pu se ressentir. Pour le moment, le duo parait encore difficilement amendable, d’autant que l’entrée de Belotti n’a pas déclenché le moindre état de fait. Ah si, un jaune inutile après une échauffourée emplie de frustrations, à priori. Quant à Immobile, ou Pavoletti, ils seront ainsi bien priés d’attendre leur tour, peut-être alors à la semaine prochaine. Tout reste donc à jauger pour Ventura, auquel on ne peut pas forcément reprocher le résultat, les matchs amicaux n’ayant jamais fait office de modèle probant pour la Squadra Azzurra.

La feuille de match

Italie – France 1-3 (1-2)
Buteur(s) : Martial 16′, Pellè 22′, Giroud 28′, Kurzawa 81′
Italie (3-5-2): Buffon (45′ Donnarumma) ; Barzagli (45′ Rugani), Astori, Chiellini ; Candreva, Parolo, De Rossi (45′ Montolivo), Bonaventura (66′ Verratti), De Sciglio (58′ Florenzi) ; Eder (74′ Belotti), Pellè
France (4-3-3): Mandanda ; Sidibe, Varane, Koscielny (Umtiti 83′), Kurzawa (Digne 93′) ; Pogba, Matuidi (Sissoko 62′), Kanté ; Griezmann (Dembele 62′), Martial (Payet 46′), Giroud (Gignac 46′).
Arbitre : Björn Kuipers (HOL)
Equipe d'Italie

Christophe Malcangi





Dernière édition par jeusetmatch le Sam 3 Sep 2016 - 11:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Sam 3 Sep 2016 - 11:25

Donnarumma : « Une émotion magnifique »
Par Christophe Malcangi publié le 02 Sep 2016
http://www.calciomio.fr/donnarumma-emotion-magnifique-id-20278



C’est un Gianluigi Donnarumma satisfait, et à bon droit, qui a partagé ses impressions au micro de Rai Uno hier soir : « Pour moi c’est une émotion magnifique et indescriptible, je remercie mon sélectionneur Ventura pour ces débuts. Pogba m’a fait des compliments, il m’a dit qu’il était heureux de me retrouver ici. Dans les vestiaires, Buffon m’a dit de faire ce que je savais faire et de rester tranquille. Un nouveau cycle a démarré, nous nous sommes bien entrainés et nous chercherons à faire de bonnes choses en Israël. Sur le but, je ne sais pas si je pouvais faire mieux, nous verrons avec l’entraîneur plus tard. »
Rdp & News

Christophe Malcangi

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Sam 3 Sep 2016 - 11:25

CALENDRIER ÉQUIPE D'ITALIE

http://fr.uefa.com/worldcup/season=2018/teams/team=66/matches/index.html

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Ven 30 Sep 2016 - 8:12

L'Italie s'impose en Israël (3-1)

http://sport24.lefigaro.fr/football/coupe-du-monde/russie-2018/fil-info/l-italie-s-impose-en-israel-3-1-82363
Par  La rédaction Publié le 05/09/2016 à 22h47

L'Italie de Marco Verratti repart d'Israël avec trois points. Pellè, Candreva et Immobile sont les buteurs. Ben Haim avait réduit le score d'un superbe lob suite à une nouvelle erreur défensive de Chiellini qui a d'ailleurs été expulsé après deux cartons jaunes.

http://cdn.timesofisrael.com/uploads/2016/09/000_FW39E-e1473108422403-635x3511.jpg
Graziano Pelle (d) et ses coéquipiers de l'équipe de l'Italie célèbrent un but lors du match de football pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de 2018 entre Israël et l'Italie au stade Sammy Ofer de Haïfa le 5 septembre 2016.
(Crédit : AFP / MENAHEM KAHANA)

L’Italie du nouveau sélectionneur Giampiero Ventura a souvent souffert jeudi à Haïfa mais elle est tout de même parvenue à battre Israël (3-1) pour lancer sur de bonnes bases son parcours en éliminatoires du Mondial-2018.

Il n’y aura qu’un seul qualifié direct dans ce groupe G qui accueille l’Espagne et l’Italie et les deux favoris savent qu’ils ne peuvent pas égarer trop de points en route.
Alors quand Israël est revenu à 2-1, que Chiellini a été expulsé et que Verratti a commencé à grimacer alors que les trois changements étaient déjà effectués, l’Italie a sans doute eu un peu peur.
Mais c’est finalement Ciro Immobile qui a mis fin à l’angoisse des Azzurri d’une frappe croisée du droit qui redonnait deux buts d’avance aux siens (84e).
Auparavant, les Italiens avaient montré un visage pas si éloigné de celui qu’ils avaient affiché jeudi à Bari lors de leur défaite face aux Bleus (3-1).
Apparemment pas pénalisé par son transfert en Chine, Pellè a ainsi de nouveau marqué, reprenant de près un centre d’Antonelli très bien lancé par Verratti (15e).
Les hommes de Ventura doublaient ensuite la mise grâce à un penalty de Candreva (32e) mais donnaient déjà quelques signes de faiblesse, notamment sur leur côté gauche, où Chiellini était en souffrance.
Comme face aux Bleus, le défenseur de la Juventus ratait ainsi une intervention défensive et laissait le talentueux Ben Haïm (ex-Chelsea et Manchester City) tromper Buffon d’un lob de classe (35e).
En deuxième période, Chiellini était même expulsé et les Italiens courbaient alors franchement l’échine. Mais quelques arrêts de Buffon et quelques interventions de Verratti, très investi dans le travail défensif, permettaient à la Nazionale de garder la tête hors de l’eau jusqu’au but vainqueur d’Immobile.
« A 10 contre 11, c’est toujours compliqué. On aurait pu conclure plus vite et on encaisse un but qui ressemble à celui pris contre la France. Mais on a su souffrir comme une équipe et on a gagné comme une équipe », a déclaré Ventura après le match.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Ven 30 Sep 2016 - 8:17

jeusetmatch a écrit:
CALENDRIER ÉQUIPE D'ITALIE

http://fr.uefa.com/worldcup/season=2018/teams/team=66/matches/index.html


Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Ven 7 Oct 2016 - 12:37

L'Italie et l'Espagne se quittent dos à dos (1-1)

http://www.eurosport.fr/football/qualif-coupe-du-monde-uefa/2018/une-enorme-boulette-un-penalty-logique-l-italie-et-l-espagne-se-quittent-dos-a-dos-1-1_sto5894784/story.shtml

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - Le choc du groupe G a accouché d'un match nul entre l'Italie et l'Espagne ce jeudi soir à Turin (1-1). Après une première période stérile, les Espagnols ont profité d'une énorme erreur de Gigi Buffon pour ouvrir le score. Mais la Roja n'a pas su tenir le score face à la révolte italienne, récompensée à dix minutes de la fin.

Logique. C'est au terme d'une rencontre disputée et accrochée que l'Italie et l'Espagne se sont quittées dos à dos (1-1), jeudi soir à Turin, pour le compte de la deuxième journée du groupe G des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Si la tension a longtemps pris le pas sur le jeu avec des contacts parfois à la limite, l'ouverture du score espagnole a véritablement lancé la partie, en début de seconde période. Mais, au final, aucune des deux équipes n'a réussi à prendre le dessus sur l'autre. Et c'est l'Albanie qui en profite pour prendre la tête du groupe G.

  • Le film du match

Pendant une heure, on a clairement été déçu. Par le jeu, par les intentions italiennes mais surtout par le manque de créativité espagnole. Car la Roja a largement dominé la première période… en terme de possession de balle. 70% de possession, 7 tirs et 9 corners. Mais aucun but. Et d'infimes occasions. A l'exception d'un tir d'Iniesta (11e) et d'une tête de Piqué (25e) captés facilement, Buffon n'a jamais été mis en danger. Même constat pour De Gea, qui n'a vu l'Italie toucher que deux ballons dans sa surface lors des quarante-cinq premières minutes. Non, le premier acte a surtout vu Alba (21e) puis Montolivo (29e) se blesser, l'Italien ayant été l'une des victimes de Sergio Ramos et du rugueux jeu espagnol (trois avertissements avant la pause).

Vitolo, un double tournant

Dès la reprise, la Squadra a totalement changé de visage, imprimant enfin l'intensité et le pressing qui avaient fait sa force lors de l'Euro. Mais, sur le premier contre espagnol, Vitolo, lancé en profondeur par Iniesta, a profité d'une énorme erreur de Buffon - qui a tout simplement raté le ballon dans sa sortie au pied hors de sa surface - pour pousser le ballon au fond des filets et ouvrir enfin le score (55e, 0-1). Le début d'un tout autre match, échevelé et bien plus intéressant. Mais l'Italie, plus appliquée, manquait alors d'efficacité à l'image de Pellé (57e), Eder (64e) ou Romagnoli (69e). L'Espagne se contentait elle - un peu forcée - de défendre et de contrer, à l'occasion. Mais sur le seul ballon bien exploité, seul face à Buffon, Vitolo a manqué sa frappe du droit et n'a pas cadré (68e). La Roja avait laissé passer sa chance.



Victor Vitolo (Espagne) après son but contre l'Italie et l'erreur de Gianluigi BuffonAFP
A force de défendre bas, l'Espagne a fini par partir à la faute quand Sergio Ramos a accroché Eder dans la surface, pris par le crochet de l'Italien. Lucide, De Rossi a pris De Gea à contre-pied et égalisé (80e, 1-1). Un but mérité pour la Squadra qui avait clairement pris le pas sur l'Espagne en seconde période. Et avec un peu plus de réussite pour Immobile (86e) ou un arbitre-assistant moins vigilant (but refusé pour Belotti pour un hors-jeu d'Immobile à la 87e), l'Espagne aurait même pu tout perdre. Séduisante face au Liechtenstein avec un succès 8-0, la Roja est retombée ce soir dans ses travers de l'Euro.

L'Albanie en profite

Si évidemment rien n'est joué, le leader du groupe G ce jeudi soir n'est ni l'Italie, ni l'Espagne mais bien l'Albanie. Les joueurs de Gianni Di Biasi ont réussi un 100% sur ces deux premières journées face à la Macédoine puis au Liechtenstein ce jeudi soir (0-2). Une victoire facilement acquise grâce à Hyka (12e) et Balaj (71e) qui offre donc le fauteuil de leader aux Albanais. Dans la dernière rencontre du groupe, l'Israël est allé s'imposer (1-2) très difficilement en Macédoine. Pourtant, les Israéliens menaient 2-0 à la pause avec des buts de Hemed (26e) et Ben Haim (43e). Mais Nestervoski a réduit le score (63e) avant que Petrovic ne manque le penalty de l'égalisation à la dernière seconde (90+5e).
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Lun 10 Oct 2016 - 8:56



Marco Parolo & Ciro Immobile (Italy)

©AFP/Getty Images


Macédoine-Italie (2-3), l'Italie remercie Immobile
Getty Images

Naïm Beneddra


0

9 oct. 2016 22:43:46
En Macédoine, l'Italie a signé un succès flatteur ce dimanche. Menée 2-1 à un quart d'heure de la fin, elle n'a dû son salut qu'à un doublé d'Immobile.

Eliminatoires Mondial 2018
Macédoine-Italie : 2-3
Buts :
Nestrovski (57e), Hasani (59e); Belotti (24e), Immobile (75e, 92e)
Il y a trois jours, l'Italie a arraché un précieux match nul face à l'Espagne. Ce dimanche, contre la Macédoine, ils ont bien failli gâcher cette opération en se faisant accrocher en Macédoine. Face à une sélection qui était largement à sa portée, la Nazionale s'est compliquée la vie toute seule en multipliant les erreurs défensives. Une contre-performance se profilait à elle avant que Ciro Immobile ne sort de sa boite pour inscrire un doublé salvateur.
Buffon : "Pellè ? Il s'excusera et reviendra"
Pour ce match, les Italiens enregistraient le retour de Marco Verratti comme titulaire. Le milieu du PSG a été aligné devant la défense dans un schéma en 3-5-2. Sa présence n'a cependant pas suffi pour que les Transalpins prennent l'ascendant dans leur jeu. Ils étaient même chanceux de se  retrouver avec un but d'avance à la pause suite à la réalisation réussie par le nouvel appelé Andrea Belotti. L'attaquant de Sassuolo a fait mouche en convertissant un service de Bernardeschi.

En seconde période, la Macédoine, sentant son adversaire prenable, a choisi de jouer son va-tout. Bien lui en a pris puisqu'en l'espace de trois minutes, les locaux renversaient complètement la vapeur. Nestovski et Hasani trompaient la vigilance de Buffon. Dos au mur subitement, les Italiens ont douté et ont même failli sombrer. Ils ont fini par réagir et Ciro Immobile a fait parler ses qualités de finisseur. L'avant-centre de la Lazio profitait de deux belles passes décisives d'Antonio Candreva pour sortir les siens d'un mauvais pas et valider un succès qui paraissait inespéré.

Ciro Immobile (Italy)

©Getty Images
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Dim 23 Oct 2016 - 12:52

Immobile-Belotti: A vous de jouer !

Par Nadhem Korbi publié le 09 Oct 2016
http://www.calciomio.fr/immobile-belotti-a-de-jouer-id-21911

Alors que le dilemme de la ligne d'attaque italienne semble parti pour durer, le dernier quart d'heure contre l'Espagne nous a révélé une très belle surprise avec l'entrée en feu du duo Immobile-Belotti. Est-ce le duo d'attaque tant convoité ? On l'espère !



Ciao les Baggio, Signori, Inzaghi, Del Piero ! Ça fait des années que l’équipe d’Italie souffre d’une pénurie flagrante d’attaquants. Et si le duo Pellè-Eder a dépanné ces derniers temps, les avis sur cette association restent mitigés. En effet, le niveau de Pellè n’a jamais été extraordinaire. Que dire alors après son départ en Chine et sa récente exclusion de la liste. Eder quant à lui, c’est 2 buts lors de ses 30 derniers matches entre l’Inter et la Nazionale. Pas terrible.

Les 15 minutes qui changent tout

Une heure de jeu contre l’Espagne a suffit pour réinstaller le doute dans l’équipe après les belles prestations du dernier Euro. Aucune action digne d’être citée jusqu’à l’entrée d’Immobile puis Belotti. Les deux avants-centres changent la physionomie du match et permettent à l’Italie de pousser dans leurs retranchements les Espagnols. Inespéré à la vue de la première mi-temps. Belotti aurait même pu marquer le but de la victoire sauf que l’arbitre assistant était vigilant en signalant un hors jeu existant. Après le match, leur prestation était saluée dans tous les médias italiens. Ils sont annoncés comme le duo sauveur qui sera l’atout fort de l’Italie dans les prochaines échéances. Il faut espérer que désormais, Ventura s’appuie sur eux. De l’autre côté, il faudra une confirmation de cette paire inédite.

Installation longue durée ?

Une autoroute semble s’ouvrir devant ces deux là. Outre leur dernière prestation convaincante, beaucoup d’autres facteurs semblent jouer en leur faveur. Leur profil est très intéressant. Les deux joueurs n’hésitent pas à revenir en arrière pour récupérer le ballon. Et ça c’est un point crucial pour une équipe comme l’Italie qui joue généralement la défense et le contre face à des équipes plus techniques. Sans oublier aussi leur furtivité qui peut faire mal à n’importe quel bloc défensif. Toutefois, c’est surtout l’expulsion de Pellè qui joue en leur faveur. En effet, l’ancien attaquant de Southampton est le titulaire indiscutable en équipe nationale depuis un bon moment. On ne sait pas encore s’il sera reintégré prochainement ou pas. Et il faut aussi tenir compte de son âge (31 ans actuellement). Immobile et Belotti peuvent profiter de son absence pour s’installer durablement dans la ligne d’attaque italienne. Ils n’ont qu’à saisir leur chance. Et celle-là commence sans doute en Macédoine !
Autres Equipe d'Italie

Nadhem Korbi

NadhemKorbi
Rédacteur Inter

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Dim 23 Oct 2016 - 13:08

Squadra Azzurra
20 octobre, 16:05 ·
Gianluigi Buffon


Squadra Azzurra


Voici Les Prochains Matchs
De Notre Squadra Azzurra
Le 12 Novembre en match qualificatifs pour
Le Mondial 2018 contre Le Liechtenstein
Le 15 Novembre en Match Amical contre
L'Allemagne






Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 8 Nov 2016 - 7:38

Italie : Forfait, Claudio Marchisio est remplacé par Roberto Gagliardini
Le 07/11/2016 à 12:54:00 | 4 Commentaires
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Italie-forfait-claudio-marchisio-est-remplace-par-roberto-gagliardini/746916

Le sélectionneur italien Giampero Ventura a appelé le jeune Roberto Gagliardini pour pallier le forfait de Claudio Marchisio avant le match contre le Liechstenstein. Le défenseur Armando Izzo fait aussi son apparition.


Claudio Marchisio est forfait contre le Liechtenstein et l'Allemagne. (S. Mantey/L'Equipe)

Le milieu Claudio Marchisio, 30 ans, a dû déclarer forfait pour le match des qualifications pour le Mondial 2018 contre le Liechtenstein samedi et pour le match amical face à l'Allemagne mardi 15 novembre. Le joueur de la Juventus, qui revient d'une blessure grave au genou, a ressenti des douleurs articulaires à la jambe gauche. Face à ce forfait, le sélectionneur Giampiero Ventura a appelé en renfort Roberto Gagliardini, milieu de 22 ans évoluant à l'Atalanta Bergame. Par ailleurs, Armando Izzo, défenseur central du Genoa, a lui aussi été appelé, plusieurs joueurs étant incertains dans ce secteur de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mar 8 Nov 2016 - 7:42

Qualifications Coupe du monde 2018 : Claudio Marchisio et Manolo Gabbiadini déclarent forfait

Par AFP-Il y a 9 heures
http://www.eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2018/qualifications-coupe-du-monde-2018-claudio-marchisio-et-manolo-gabbiadini-declarent-forfait_sto5942732/story.shtml

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - Claudio Marchisio et Manolo Gabbiadini ont dû déclarer forfait pour le match des qualifications pour le Mondial 2018 de l'Italie contre le Liechtenstein le 12 novembre et pour la rencontre amicale face à l'Allemagne le 15 novembre.

Le milieu de terrain italien Claudio Marchisio et l'attaquant Manolo Gabbiadini ont dû déclarer forfait pour le match des qualifications pour le Mondial 2018 contre le Liechtenstein le 12 novembre et pour le match amical face à l'Allemagne le 15 novembre, a indiqué la Fédération italienne lundi. Face à ces forfaits, le sélectionneur Giampiero Ventura a appelé en renfort Roberto Gagliardini, Armando Izzo et Gianluca Lapadula.
Marchisio, qui revient tout juste d'une grave blessure au genou, a été laissé par précaution à la disposition de la Juventus Turin après avoir ressenti des douleurs articulaires à la jambe gauche, explique la Fédération dans un communiqué. Ventura a donc choisi d'appeler le jeune Gagliardini, milieu de terrain âgé de 22 ans qui évolue à l'Atalanta Bergame, l'équipe surprise du début de saison en Serie A puisqu'elle est actuellement classée cinquième. Izzo, défenseur central du Genoa, a lui aussi été appelé, plusieurs joueurs étant incertains dans ce secteur de jeu.


Dans la soirée, la fédération a également annoncé que l'attaquant Gabbiadini devait quitter le groupe. Alors que son forfait aurait pu libérer une place pour Mario Balotelli, le sélectionneur a choisi d'appeler pour la première fois Lapadula. A 26 ans, l'attaquant de l'AC Milan joue sa première saison en Serie A après avoir été meilleur buteur de Serie B la saison dernière avec Pescara. Il joue peu avec le Milan mais a inscrit son premier but dans l'élite dimanche contre Palerme, offrant la victoire à son équipe (2-1).
L'Italie doit affronter le Liechtenstein le 12 novembre à Vaduz, en qualifications pour le Mondial 2018, puis l'Allemagne le 15 novembre lors d'un match amical de prestige à Milan.

https://twitter.com/Vivo_Azzurro

Le groupe pour les matches contre le Liechtenstein et l'Allemagne :

Gardiens : Gianluigi Buffon (Juventus), Gianluigi Donnarumma (AC Milan), Mattia Perin (Genoa)
Défenseurs : Luca Antonelli (AC Milan), Leonardo Bonucci (Juventus), Matteo Darmian (Manchester United/ENG), Mattia De Sciglio (AC Milan), Alessio Romagnoli (AC Milan), Daniele Rugani (Juventus), Davide Zappacosta (Torino), Davide Astori (Fiorentina), Armando Izzo (Genoa)
Milieux de terrain : Giacomo Bonaventura (AC Milan), Antonio Candreva (Inter Milan), Danilo Cataldi (Lazio), Daniele De Rossi (AS Rome), Marco Parolo (Lazio), Marco Verratti (Paris SG/FRA), Roberto Gagliardini (Atalanta Bergame)
Attaquants : Andrea Belotti (Torino), Eder (Inter Milan), Lorenzo Insigne (Naples), Matteo Politano (Sassuolo), Nicola Sansone (Villareal/ESP), Ciro Immobile (Lazio), Leonardo Pavoletti (Genoa), Simone Zaza (West Ham/ENG), Gianluca Lapadula (AC Milan)

foot

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Ven 11 Nov 2016 - 7:06

Italie – Ventura : « Verratti ne peut pas avoir toutes les responsabilités »
Publié le 8 novembre 2016 à 09H11 - mis à jour le 8 novembre 2016 à 11H16
http://www.football365.fr/italie-ventura-verratti-ne-peut-pas-avoir-toutes-les-responsabilites-2792452.html
Giampiero Ventura, le sélectionneur de l’Italie, a expliqué que le milieu de la Squadra azzurra Marco Verratti était certes un joueur très important pour la sélection, mais ne pouvait pas tout faire au sein de l’équipe. Pour Ventura, le joueur du PSG a besoin de temps pour prendre plus d’ampleur au sein de la sélection.

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mer 16 Nov 2016 - 7:15

Foot
Amical  Italie et Allemagne se séparent sur un score nul et vierge en amical à Milan

Le 15/11/2016 à 22:48:00 | Mis à jour le 15/11/2016 à 23:13:32 | 51 Commentaires
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Italie-et-allemagne-se-separent-sur-un-score-nul-et-vierge-en-amical-a-milan/749714
Adversaires en quart de finale lors du dernier Euro, l'Italie et l'Allemagne se sont séparées sur un match nul (0-0) mardi à Milan.


L'Italien Andrea Belotti entre Jonathan Tah et Shkodran Mustafi. (Reuters)


Quatre mois après un quart de finale tendu lors du dernier Euro, l'Italie et l'Allemagne se sont séparées bonnes camarades (0-0), mardi, à Milan, au terme d'un match équilibré. Contrairement à ce qu'attendait Joachim Löw, les deux formations ne se sont pas forcément senties libérées de la pression du match à élimination directe, et n'ont pas paru à leur zénith offensif. Il a fallu attendre le dernier quart d'heure de la première période pour voir les défenses frémir un peu et Gianluigi Buffon, qui a égalé le record européen d'Iker Casillas (167 sélections), sortir la première parade face à Ilkay Gundogan (31e) avant de sortir tout court (46e).

Belotti, ça promet


En seconde période, hormis un but refusé (62e) à l'attaquant du Bayer Leverkusen Kevin Volland (entré à la 60e à la place d'un Thomas Müller toujours muet) pour un hors-jeu assez léger, c'est bien l'Italie qui s'est procuré les occasions de but les plus nettes par le jeune avant-centre du Torino Andrea Belotti. Déjà buteur à trois reprises en quatre sélections, «Il Gallo» a failli trouver la faille à la 71e, a joliment combiné avec Ciro Immobile à plusieurs reprises, avant de voir sa frappe heurter le poteau droit de Bernd Leno (82e). Au final, un nul qui convient parfaitement aux deux formations, puisque leurs dynamiques en qualifications pour la Coupe du monde 2018 n'ont pas subi de coup d'arrêt.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mer 16 Nov 2016 - 7:20

Jour-J : Italie-Allemagne

http://www.calciomio.fr/jour-j-italie-allemagne-2-id-23566
Par Paolo Del Vecchio publié le 15 Nov 2016

La séance de tirs aux buts du 2 juillet dernier face aux champions du Monde allemands est encore bien présente dans les têtes, joueurs comme tifosi. Mais cet amical n'a rien d'une revanche, il est une sorte de projection vers l'avenir de notre chère Nazionale..




La situation

Si beaucoup voient les amicaux sans intérêt et n’ont d’yeux que pour une phase de poules compliquée pour 2018, Ventura lui, voit plus loin que ça. « Cette équipe d’Italie a un potentiel énorme et notamment chez les jeunes. Elle gagnera quelque chose dans les prochaines années, peut-être pas avec moi, mais j’aurai contribué à ce succès« . Donnarumma, Romagnoli, Rugani, Zappacosta, Cataldi, Bernardeschi et Belotti, des jeunes à intégrer plus ou moins progressivement qui devraient fouler la pelouse demain, d’entrée de jeu ou en cours de match. Le sélectionneur aurait préféré rencontrer un adversaire moins prestigieux pour une pression moindre sur ces jeunes pousses, mais le destin a fait qu’il seront lancés dans le grand bain directement, et parfois ça ne fait pas de mal. Il n’y a qu’à se souvenir de la première apparition de Romagnoli sous le maillot azzurro, face à l’Espagne justement, un match dans lequel il a été tout simplement énorme. Ventura le bâtisseur, retente le coup, en espérant qu’il réussisse à compléter son oeuvre le plus rapidement possible.

La news effectif

Selon les dernières indications récoltées par les différents médias italiens à Milanello, Ventura devrait repasser à une défense à 3, non plus avec le fameux 3-5-2 si efficace au dernier Euro, mais un 3-4-3 permettant de garder un milieu central à deux éléments devant la défense (vu dans le 4-2-4) tout en profitant de la qualité des ailiers offensifs qui se positionneront donc autour de l’unique pointe. Des incertitudes tout de même, entre Gigi et Gigio (Donnarumma) dans les buts, la défense pourrait être composée de Darmian-Bonucci-Romagnoli bien que Rugani soit un sérieux candidat pour le poste de central droit. Au milieu, confirmation de Marco Verratti tandis que De Rossi devrait être laissé au repos, remplacé par le vaillant Parolo. Antonelli dans le couloir gauche, De Sciglio à droite pour remplacer Candreva, pas au mieux tout comme Eder. Ce sont Bernardeschi et Insigne qui devraient épauler le numéro 9, dans des rôles d’ailiers offensifs taillés pour eux. Étant donné le nombre de changements possibles en amicaux, on pourrait voir Nicola Sansone entrer en cours de match à ce même poste, au contraire de Politano qui a du abandonner ses coéquipiers, blessé. En pleine forme ces temps-ci, Belotti devrait être reconduit à la pointe de l’attaque. Pavoletti et Lapadula pourraient également être testés .
Italie (3-4-3) : Buffon ; Romagnoli, Bonucci, Darmian ; Antonelli, Parolo, Verratti, De Sciglio ; Insigne, Belotti, Bernardeschi
Habutiellement adepte de schémas classiques comme le 4-1-4-1 ou le 4-2-3-1, Joachim Low avait surpris son monde face à l’Italie en quart de finale de l’Euro 2016 avec un 3-4-2-1 qui avait quasiment neutralisé les hommes de Conte. Une chose est sûre ce soir, le sélectionneur allemand lancera un certain nombre de jeunes pousses afin de leur donner un peu plus d’expérience à niveau international.

L’historique des confrontations

Si le bilan est plus que positif en compétition officielle depuis que le football existe, l’Italie reste sur un nul (élimination au tirs au buts) et une sévère défaire 4-1 contre l’Allemagne, le tout en 2016. Deux autres nuls en amicaux en 2011 et 2013, à chaque fois sur le score de 1-1. L’unique victoire des cinq dernières confrontations remonte à 2012 lors de la demi-finale remportée grâce à un somptueux doublé de Mario Balotelli. Un bilan parfaitement équilibré sur la dernière décénie donc (1V-3N-1D), espérons que les hommes de Ventura fassent pencher la balance du côté azzurro grâce une belle prestation. Forza ragazzi !
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Mer 16 Nov 2016 - 8:10

[list="stream-items js-navigable-stream"]
Actu Foot ‏@ActuFoot_   9 hil y a 9 heures C'est fini à Milan. L'Italie et l'Allemagne se neutralisent. 0-0 !    [/list]
Actu Foot@ActuFoot_



Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

avatar

Messages : 43448
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   Dim 8 Jan 2017 - 12:27

Italie: Buffon va ENFIN prendre sa retraite (après la Coupe du monde 2018)

http://www.20minutes.fr/sport/football/1982495-20161217-italie-buffon-va-enfin-prendre-retraite-apres-coupe-monde-2018
FOOTBALL Le gardien de la Juventus veut arrêter après sa sixième Coupe du monde...


Gigi Buffon a écœuré les Lyonnais lors d'OL-Juventus (0-1) en Ligue des champions, le 18 octobre 2016.
- PHILIPPE DESMAZES / AFP


    • Publié le 17.12.2016 à 13:05
    • Mis à jour le 17.12.2016 à 13:07



Ceux qui le voient jouer tous les week-ends vous le confirmeront : Gianluigi Buffon est immortel. A la différence de Casillas, l’autre immense gardien de cette génération, le capitaine de la Juventus et de la Squadra Azzurra a réussi à garder un niveau exceptionnel malgré ses 38 ans (demandez aux Lyonnais).
Mais le bonhomme commence tout de même à sentir le poids des années et envisage sérieusement de mettre fin à sa carrière après la Coupe du monde 2018, comme il l’a confié à l’Equipe. Cela lui permettrait de disputer une sixième Coupe du monde (un titre en 2006) et de battre le record qu’il codétient avec l’Allemand Matthäus et le Mexicain Carbajal.
« Si j’arrive à atteindre l’objectif d’une sixième Coupe du monde, je serai vraiment très heureux. Et c’est mon dernier objectif. Jouer ensuite un ou deux ans de plus, cela ne m’intéresserait plus ». A moins d’une grave blessure d’ici là, on ne voit pas ce qui pourrait l’en empêcher.

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"   

Revenir en haut Aller en bas
 
ÉQUIPE D'ITALIE de football "la Nazionale" "la squadra azzura"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: