UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le Vélo électrique Xiaomi Mi Smart Pliable 250 W
499.99 € 999.99 €
Voir le deal
-20%
Le deal à ne pas rater :
Bon plan rentrée : PC portable Asus à 319€
319 € 397 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 

 MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 31 Aoû 2018 - 8:47

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeJeu 6 Sep 2018 - 7:34

classement PILOTES
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1307
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1306
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeJeu 6 Sep 2018 - 7:36

classement Équipes

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1308
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeJeu 6 Sep 2018 - 7:39

classement Constructeur
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1309
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeJeu 6 Sep 2018 - 7:42

MotoGP / GP de Saint-Marin / []=24] Diaporama

Diaporama - Tous les vainqueurs MotoGP à Misano

https://fr.motorsport.com/motogp/news/diaporama-vainqueurs-motogp-misano/3171114/?nrt=112

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Motogp-san-marino-gp-2013-vale

Écarté du championnat après l'accident de Wayne Rainey en 1993, le circuit de Misano a fait son retour en 2007 en tant qu'hôte du GP de Saint-Marin, un statut qu'il avait précédemment partagé avec Imola et le Mugello. Dans son antre, Valentino Rossi est celui qui s'est imposé le plus sur ces 11 dernières éditions, à égalité avec Jorge Lorenzo. À leurs trois succès respectifs répondent les deux victoires de Marc Márquez et Dani Pedrosa, et celle conquise par Casey Stoner en 2007.
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Motogp-san-marino-gp-2007-casey-stoner-takes-the-checkered-flag
1/11
Photo de: Ducati Corse


Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 6 Sep 2018 - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeJeu 6 Sep 2018 - 7:46

MOTOGP -PROGRAMME GRAND PRIX SAN MARIN 2018MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Le-programme-du-gp-de-saint-ma
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeJeu 6 Sep 2018 - 7:51

L'Espagnol, accidenté à Brno il y a un mois, va reprendre la compétition ce week-end à Misano.
https://fr.motorsport.com/motogp/news/pol-espargaro-retour-misano/3171549/?nrt=112

Pol Espargaró va enfin faire son retour en course, lors de la 13e manche du calendrier, qui se tient ce week-end à Misano dans le cadre du Grand Prix de Saint-Marin. 
Blessé le 5 août dernier lors du warm-up du Grand Prix de République tchèque, celui-ci avait été contraint de tirer un trait sur sa participation à Brno, ainsi que sur les manches suivantes en Autriche puis en Grande-Bretagne, où il fut remplacé par Loris Baz.
Une longue absence causée par les diverses blessures consécutives à son accident, et notamment une fracture d'une clavicule qui a mis du temps à se réduire, ainsi qu'à une inflammation de la moelle épinière. 
À Silverstone, son frère Aleix s'était d'ailleurs montré sceptique quant aux chances de Pol de figurer sur la côte de Adriatique, la faute à l'absence d'opération de la clavicule de l'Espagnol. Mais c'est finalement bel et bien avec ses deux pilotes titulaires que KTM se présentera dès vendredi en piste à Misano.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 7:57

À Misano, Dovizioso pense avoir la vitesse pour une 3e victoire 2018
https://fr.motorsport.com/motogp/news/misano-2018-dovizioso-vitesse-victoire/3172217/?nrt=112  
Guillaume Navarro

Le pilote Ducati aimerait égaler le compte de succès de son équipier, qui est actuellement de trois succès.

Avec 129 points au général le plaçant au quatrième rang, soit un tout petit point derrière son équipier Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso aimerait forcément faire bonne figure à Misano, devant un public italien certes acquis à la cause de Valentino Rossi, mais également sensible à Ducati et son pilote portant les couleurs transalpines.
Le duo Ducati a remporté les deux dernières épreuves disputées cette saison – Dovizioso en République Tchèque et Lorenzo en Autriche –, et même si le premier nommé n'a pas un palmarès extraordinaire sur ce tracé en dehors de sa troisième marche du podium de l'année dernière, il semble que Ducati se présente dans une position favorable ce week-end ,et que la frustration du Red Bull Ring puisse être essuyée.

Des difficultés techniques à Misano

"Je ne sais pas", commence Dovizioso, lorsqu'il lui est demandé en conférence de presse s'il rencontre un mal particulier avec ce rendez-vous. "Je pense que c'était plus une question technique. Ce n'est pas mon meilleur circuit, mais on souffrait en essais libres dans le passé, et moins en course.
Nous sommes dans une situation un peu différente [cette fois], particulièrement après le test fait ici. Je me sens bien avec le grip. Il faisait chaud et le test d'Aragón fut aussi bon. Nous avons confirmé notre vitesse, elle est meilleure qu'en début de saison et que l'an dernier, donc je m'attends à avoir une bonne vitesse. Nous allons travailler dans ces conditions, par opposition à celles des tests où il y avait de la gomme, du grip, mais qu'il faisait plus chaud. Nous verrons avec la météo, mais je pense que nous pouvons être compétitifs."

Lire aussi:




Même si Dovisiozo a connu des chutes cette année et une saison jusqu'à présent en-deçà de celle de l'an dernier, qui lui avait permis d'être l'unique rempart à Marc Márquez jusqu'au terme de la saison, l'Italien estime qu'il continue à se développer personnellement et à élever son niveau de jeu.
"Oui, bien sûr, c'est le but chaque année, chaque course et chaque week-end. Il faut essayer de progresser soi-même et de faire progresser la moto, toujours", réagit-il. "Ce doit être le but et je pense que c'est ce que nous faisons actuellement, on l'a confirmé sur de nombreuses pistes, mais à la fin, il faut obtenir un résultat en piste et ce qu'il y a avant, ce n'est qu'une opinion. Mais nous sommes rapides dès le début sur les circuits [cette année], et cela fait une différence."

Lutte avec son coéquipier

Et alors que Lorenzo quitte l'équipe en fin de saison et que le peloton se partage les miettes laissées par Márquez, on n'est pas prêt de voir les pilotes Ducati s'entraider en piste et user de consignes d'équipe pour se liguer contre le rival Honda. Une question de situation personnelle avec son équipier, d'une part, ne cache pas Dovizioso, mais aussi en raison de l'essence même de la discipline, qui n'a rien à voir avec le sport automobile.
"Je pense que la F1 [et le MotoGP], ce sont des histoires différentes sur ce point. Dans une voiture, c'est assez normal de voir ça et la plupart du temps ils doivent le faire pour gagner le championnat, mais c'est l'histoire de ce sport. Dans le nôtre, c'est une autre histoire. Actuellement, Jorge et moi voulons arriver au moins en seconde position au championnat donc on ne peut pas trouver d'accord !"
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 8:01

Et Rossi refusa la main tendue par Márquez
https://fr.motorsport.com/motogp/news/rossi-marquez-refus-serrer-main/3172219/?nrt=112

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Motogp-san-marino-gp-2018-vale-2
Par : []=13099]Léna Buffa
 Il y a 13 heures

La proposition de paix du pilote espagnol s'est heurtée au refus de Valentino Rossi, qui estime que leur relation doit rester du domaine du privé.


L.B., Misano – Valentino Rossi n'est pas du genre à faire ce qu'il n'a pas envie de faire… Si la conférence de presse de présentation du Grand Prix de Saint-Marin lui offrait une occasion en or de renouer publiquement des liens cordiaux avec Marc Márquez, le pilote italien n'a pas baissé la garde. En refusant de serrer la main que lui tendait son rival, il a à la fois généré une des plus fortes images de cette année, mais aussi rouvert une polémique qui dure depuis maintenant trois ans.


Lire aussi :




Dans une interview à la télévision, cette semaine, Marc Márquez a fait le premier pas, indiquant vouloir faire la paix avec son aîné. Leur conflit remonte à 2015, lorsque Rossi avait accusé son rival de se mêler à une course au titre dans laquelle il n'était plus impliqué, pour faire pencher la balance en défaveur du numéro 46. Dans la foulée, leur duel en piste, à Sepang, avait mal tourné, l'Italien assénant un coup de pied longuement débattu par la suite et qui allait lui valoir pour la dernière course de l'année une pénalité aux conséquences lourdes pour ses espoirs de titre.
Après le clash de cette fin de saison 2015, la tension s'était peu à peu apaisée, avec un rapprochement très fort à Barcelone, la saison suivante, initié par Rossi à la suite de l'accident qui avait coûté la vie à Luis Salom et qui avait replacé les querelles en perspective. Mais rien n'était véritablement réglé, et lorsque les deux hommes se sont accrochés en Argentine, cette année, l'Italien a repris de plus belle ses critiques, allant jusqu'à dire que Márquez détruisait le MotoGP. Dans l'interview donnée ces derniers jours à Sky Sport, celui-ci déplorait que l'erreur qu'il a commise à Termas de Río Hondo se soit justement portée sur Rossi et ait ainsi pu à nouveau attiser un feu à peine étouffé.
Interrogé sur cette volonté de paix de l'Espagnol pendant la conférence de presse de ce jeudi après-midi, à Misano, Valentino Rossi a d'emblée affiché ses réticences : "Oui, j'ai entendu ça, mais je ne sais pas, ça m'a semblé étrange, car en réalité, on n'a pas de problème, Marc et moi. Je ne sais pas pourquoi on doit faire la paix, car pour moi, ça va", a-t-il fait savoir.
Lorsque la question lui a une nouvelle fois été adressée, Marc Márquez a tenté de passer aux actes. "Pour moi, ce serait bien et s'il n'y pas de problème, alors il n'y a pas de problème pour se serrer la main", a-t-il commencé, tendant alors la main au pilote Yamaha, placé à ses côtés… mais c'est un Rossi les bras croisés et refusant ostensiblement la main tendue qui lui a fait face. "C'est comme ça, que puis-je dire, c'est la seconde fois !" a conclu l'Espagnol. Et Rossi de justifier : "On n'a pas besoin de se serrer la main, c'est OK, on n'a pas de problème."
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factor-1 MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factor-1
L'Italien a par la suite expliqué s'être senti quelque peu forcé par cette paix publique. "C'est peut-être le Pape… On dirait un peu John Belushi dans Blues Brothers, quand il va à l'église et qu'il voit la lumière", a-t-il d'abord commenté auprès des médias italiens. Et d'ajouter : "Je suis désolé, mais je peux bien décider, non ? Alors c'est comme ça. Mais ça ne doit pas être une chose importante, ça ne l'est pas. Notre relation personnelle n'est pas importante, c'est quelque chose entre nous deux, c'est tout. Le reste… On est deux pilotes, on court ensemble, l'important c'est d'être tranquille pour bien faire notre métier et c'est tout. Le reste, à mon avis, on perd juste du temps à en parler."
Une chose est certaine : cet épisode prendra certainement plus de temps à être disséqué et commenté dans les prochains jours que la seconde qu'il aurait fallu pour accepter cette main tendue et la serrer.

Lire aussi :




Une hostilité... motivante

Interrogé lui aussi par ses médias nationaux après la conférence, Marc Márquez s'est vu demander s'il lui était déjà arrivé qu'on refuse de lui serrer la main comme venait de le faire Valentino Rossi. "Non, pas comme ça, sans Uccio [Salucci, l'assistant de Rossi] au milieu, non," a-t-il répondu, faisant une nouvelle fois référence au GP d'Argentine et à la tentative d'excuses qui lui avait alors été refusée.
"Moi je le savais, mais on me l'a demandé, je lui ai tendu la main. Rossi a dit qu'il n'y avait pas de problème entre nous, et j'ai tendu la main. Mais non, il n'y a pas eu moyen. Mais on reste les mêmes, la vie continue, ça n'est rien", poursuit l'Espagnol. "Pour ma part, il n'y a pas de problème, je suis content, je suis heureux, il n'y a pas de problème. J'ai assumé ce que je devais assumer, il ne se passe rien, la vie continue, personne n'est indispensable ici."
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Marc-marquez-repsol-honda-tea-1 MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factor-1
En Italie, certains estiment qu'avant de s'excuser auprès de Rossi, Márquez devrait s'excuser auprès des fans pour ce qu'il est supposé avoir fait en 2015. C'est le point de vue notamment de l'ancien pilote Loris Reggiani, aujourd'hui commentateur à la télévision italienne. "Je ne sais pas qui est Reggiani, et je m'en fiche", balaie Márquez, qui se trouve pourtant cette semaine sur les terres de son rival. Un circuit de Misano qui lui a été très hostile l'an dernier…
"Oui, l'année dernière ça a été un Grand Prix houleux, mais l'une de mes meilleures courses : j'avais gagné et j'étais passé en tête. Cette année, il faut rester calme, être patient et faire les choses comme on sait les faire. Je suis déjà passé par là, ça ne me dérange pas du tout. Au contraire, ça me motive", assure le pilote Honda.
Avec Guillaume Navarro et Oriol Puigdemont
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 ZDvcAAAAAElFTkSuQmCC superr1
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 8:04

Márquez : "L'objectif principal ? Essayer d'attaquer et d'être compétitif"

https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-objectif-attaquer-etre-competitif/3172226/?nrt=112

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Motogp-san-marino-gp-2018-marc-3
Par : []=12730]Willy Zinck

C'est en leader confortable que l'Espagnol s'avance en Italie ce week-end. Pas de quoi l'inciter à baisser de rythme cependant, même sur un circuit qui n'aura d'yeux que pour ses représentants transalpins.

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 3x2_2
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 3x2_2
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 3x2_2
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factor-1
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Marc-marquez-repsol-honda-team
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Marc-marquez-repsol-honda-team
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Marc-marquez-repsol-honda-team
La chasse à Marc Márquez va pouvoir reprendre ! Deux semaines après l'annulation du Grand Prix de Grande-Bretagne, où ses adversaires ont perdu une précieuse cartouche pour tenter de le rattraper au championnat, ces derniers vont remettre l'ouvrage sur le métier ce week-end à Misano.
Mais avec l'équivalent de plus de deux victoires de retard sur le quadruple Champion du monde (voire même trois dans le cas des pilotes Ducati), la tâche sera loin d'être facile. Le leader du championnat sait d'ailleurs occuper une position avantageuse, et n'a pas manqué de souligner ces dernières semaines qu'il pourrait privilégier la stratégie si le besoin s'en faisait ressentir.

Pas question de se relâcher pour Márquez

Est-ce à penser que l'Espagnol serait prêt à se reposer sur ses lauriers en cette fin de saison ? Certainement pas ! Comme il a déjà pu le démontrer sur d'autres circuits, comme en Autriche, le numéro 93 est aussi disposé à faire parler la poudre s'il juge la victoire à sa portée.
"L'objectif, c'est d'augmenter cet avantage", assène-t-il. "C'est l'objectif principal, d'essayer d'attaquer et d'être compétitif. Nous savons qu'ils ont participé à des tests ici il y a deux semaines. Donc au début, peut-être que nous allons débuter un peu plus loin que sur d'autres circuits, mais nous allons jouer de patience et essayer de travailler dur en vue de dimanche."

Et ce n'est pas le fait d'évoluer en terrain hostile, sur le circuit de Misano à proximité directe du giron de Valentino Rossi, qui va dissuader Márquez de jouer son va-tout cette année. Loin de subir la pression d'un public tout acquis à la cause du Docteur, c'est la satisfaction de mener les débats cette année et d'être à l'aise sur sa machine qui l'emporte pour celui qui a tenté une réconciliation publique avec le héros local. "Tout ce que je ressens, c'est que je mène le championnat, et je pilote très bien avec la moto. C'est un moment agréable pour moi," a-t-il commenté, quelques instants après être resté la main tendue devant les caméras et les appareils photo, alors qu'il l'offrait à Rossi.
Néanmoins, l'adversaire principal à Misano pourrait bien être Ducati, dont les machines sont inscrites dans une bonne dynamique depuis plusieurs manches désormais. "Les deux Ducati sont les plus dangereuses", a confirmé Márquez au cours d'une interview auprès de la chaîne italienne TV8. "Elles ont participé à un test il y a peu de temps, elles devraient donc être dans le coup dès le début. Elles seront les plus rapides d'ici à la fin de la saison. Ce qui est bien c'est que nous pouvons un peu gérer [l'avance au championnat]."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 8:09

Rossi de retour à Misano, "une course particulière" sur ses terres
 https://fr.motorsport.com/motogp/news/rossi-retour-misano-course-particuliere/3172333/?nrt=112
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factor-
Par : []=13099]Léna Buffa
 Il y a 4 minutes

Le Docteur évoluera à domicile cette semaine et se réjouit de retrouver une course dont il était le grand absent il y a un an.

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factor-1
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 3x2_2
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 3x2_2
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factory
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factory
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factory


L.B., Misano – Il n'est pas peu impatient, Valentino Rossi, à l'idée de prendre la piste ce vendredi. Et pas n'importe quelle piste, puisque le MotoGP se trouve cette semaine sur les terres du Docteur, à Misano, à 20 minutes à peine de son antre de Tavullia.
Et si ce rendez-vous lui tient particulièrement à cœur, c'est aussi parce qu'il l'a manqué l'an dernier, contraint au repos forcé alors qu'il venait de se blesser à la jambe. "Je suis très, très heureux d'être de retour à Misano, car c'est la course la plus importante de la saison avec le Mugello, la plus spéciale pour moi avec tous les fans", se réjouit-il. "C'est encore un peu plus le cas ici, car c'est plus proche de la maison. C'était dommage [d'être absent] l'an dernier avec ma blessure, et pas facile de regarder la course depuis la maison."

"L'année dernière, je me souviens que quand j'étais par terre, avec la jambe cassée, mes premières pensées ont été, d'une part de devoir à nouveau me faire opérer et, tout de suite après, 'Mince, je ne peux pas aller à Misano'. J'étais donc déçu. Je ne dis pas qu'on l'attend toute l'année, mais c'est une course particulière, avec une ambiance particulière, alors je suis très content d'être là et je vais essayer de faire le maximum et d'être compétitif."
En dix courses MotoGP à Misano, Rossi a obtenu une pole position et trois victoires, la dernière d'entre elles remontant à 2014. Mais la piste lui a offert bien d'autres souvenirs, à commencer par le plus ancien, qui aura été fondateur dans son parcours, alors qu'il avait 13 ans.
"C'était je pense fin 1992, la première fois que j'ai utilisé une moto en piste fut à Misano", se souvient Valentino Rossi, alors accompagné par son père. "La piste était très différente car elle tournait dans l'autre sens et le tracé était plus court. Je m'en souviens comme d'une grande émotion. C'était avec une Cagiva Mito Sport Production 125cc. J'étais très petit et j'utilisais d'anciens cuirs de Graziano."
"Quand je suis arrivé sur la piste, j'ai compris que c'était ce que je voulais faire pour le restant de ma vie parce que c'était comme entrer dans une autre dimension. C'est un grand souvenir", ajoute-t-il.

Reste à voir si le circuit lui réservera des émotions aussi fortes cette semaine, pour la 13e manche de la saison. Le récent test privé réalisé sur place n'a pas été particulièrement rassurant, cependant le pilote Yamaha veut croire que le bon palmarès de la M1 sur place jouera en sa faveur.
"Pendant le test je n'ai pas été très compétitif, par contre Maverick [Viñales] a été plutôt rapide, même si les Ducati officielles étaient un peu plus rapides que nous. Mais c'est une piste qui me plaît, historiquement notre moto est plutôt bonne ici, alors on verra. J'espère qu'on sera compétitif
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 8:12

Lorenzo : "Rossi se comporte comme un enfant" face à Márquez
https://fr.motorsport.com/motogp/news/lorenzo-rossi-comporte-enfant-marquez/3172261/?nrt=112  

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Motogp-san-marino-gp-2018-jorg-3
  MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 S2_2
Par : Oriol Puigdemont
 Il y a 12 heures

Le Majorquin pense que Valentino Rossi et Marc Márquez ont tous deux tort dans leur façon de gérer le conflit qui les oppose.

O.P., Misano - Il y a encore peu de temps, Jorge Lorenzo savait personnellement à quel point il pouvait être difficile de se confronter à l'icône mondiale qu'est Valentino Rossi. Sur ce même circuit de Misano, il y a deux ans, la tension entre les deux hommes, alors coéquipiers chez Yamaha, s'est affichée après la course. Lors de la conférence de presse donnée par les trois membres du podium, où Dani Pedrosa (vainqueur) se trouvait en sandwich entre les pilotes Yamaha, Lorenzo a déploré l'excès d'agressivité dont son coéquipier a fait preuve dans certaines manœuvres, notamment lors des dépassements.

Simple spectateur ce jeudi, l'Espagnol, qui ne refuse jamais de donner son avis lorsqu'on le lui demande, tente de mettre un peu de raison et s'efforce d'analyser le conflit dans une perspective plus ou moins neutre.
"Je pense qu'ils se trompent l'un comme l'autre", a-t-il commenté. "Rossi, pour ne pas avoir voulu serrer la main de Marquez. Pour s'être comporté comme un enfant. Et surtout parce qu'il a l'occasion de dire à ses fans de ne pas siffler sur le podium un pilote qui n'a rien fait pour mériter ça."
"Et d'un autre côté, je pense que Márquez se soucie trop de ce que Valentino dit ou fait. Il devrait suivre sa route et passer outre. Il ne veut pas lui serrer la main ? Eh bien, ça ne fait rien, qu'il suive sa route, qu'il passe outre et c'est tout. Mais ce n'est que mon opinion, et chacun fait ou dit ce qu'il veut", résume le triple Champion du monde MotoGP.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 14:56

Résumé d'essais libres 1
EL1 - Dovizioso prend les devants, Márquez et Rossi hors du top 10
Par : Willy Zinck
Il y a 3 heures

Le pilote Ducati a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres devant Crutchlow et Viñales. Le début de week-end a en revanche été plus compliqué pour Márquez et Rossi, aucun des deux n'étant pour l'heure qualifié pour la Q2.

Oubliez les trombes d'eau de Silverstone, c'est un grand ciel bleu qui est venu recouvrir le circuit de Misano pour l'ouverture du Grand Prix de Saint-Marin, et la tenue de la première séance d'essais libres !
Les pilotes, sevrés d'action en piste il y a près de deux semaines en Angleterre, ont pu grimper de nouveau sur leurs machines pour reprendre leurs repères sur le tracé italien. Parfois avec difficulté, comme ce fut le cas du rookie Hafizh Syahrin, parti à la faute en tout début de séance.
Devant, Marc Márquez a longtemps occupé la tête de la hiérarchie, après avoir recouru au pneu médium sur sa Honda. L'Espagnol est resté au sommet jusqu'à dix minutes de la fin de de la séance, avant que les Ducati de Dovizioso et Lorenzo, chaussées des pneus tendres, ne lui dament le pion.

Retour compliqué pour Rossi à Misano

Le numéro 93 allait par la suite connaître une fin de séance compliquée, dans l'incapacité de progresser et échouant à la 13e place. Compagnon de galère, Valentino Rossi a fait encore pire pour ces EL1, avec le 15e temps final. Nul doute que le Docteur espérait un autre début de week-end devant ses fans.
Les dernières minutes de cette séance ont permis à Cal Crutchlow de s'immiscer aux avant-postes et de prendre la deuxième place provisoire aux temps combinés, devant Maverick Viñales qui s'en tire pour sa part beaucoup mieux que son coéquipier et qui confirme le bien-fondé des essais observés par Yamaha sur le circuit italien.
Sur l'un de ses tracés favoris, Lorenzo termine quant à lui ces EL1 à la quatrième place, devant Iannone et Miller. L'Australien a par ailleurs été victime d'une chute à haute vitesse en toute fin de séance, heureusement sans conséquence.


Morbidelli dans le top 10

Le pilote Pramac finit devant Dani Pedrosa et Johann Zarco, alors que le top 10 est complété par Danilo Petrucci et Franco Morbidelli, auteur d'un bon départ dans ce week-end au guidon de sa Honda.
Une fois n'est pas coutume, Scott Redding est le pilote Aprilia le plus rapide, à la 11e place, devant Álvaro Bautista, alors qu'il faut donc descendre au 13e rang pour retrouver Márquez, qui devance Rins et Rossi.
Les deux leaders du championnat vont désormais croiser les doigts pour que la pluie ne vienne pas s'inviter sur le déroulé des deux prochaines séances, ce qui n'est pas gagné, la probabilité d'intempéries étant évaluée à 50% dans les prochaines 24 heures.
Derrière eux se situe Michele Pirro, qu'on retrouve donc au guidon de la GP18 pour la première fois sur un week-end de course depuis son accident spectaculaire lors des essais libres du Grand Prix d'Italie, il y a plus de trois mois.
En ce qui concerne Christophe Ponsson, qui remplace au pied levé ce week-end Tito Rabat chez Avintia, le Français n'a pu être classé faute de temps suffisant, et en dépit de 22 tours bouclés sur le tracé de Misano.

Pour être classé, la règle dispose en effet qu'un pilote doit avoir réalisé un temps n'excédant pas 107% du chrono de l'homme le plus rapide. Le meilleur temps de Ponsson, de 1'40"038, reste donc au-dessus de près d'une seconde de la limite fixée pour cette séance à 1'39"100.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 14:58

Essais libres 1-RÉSULTATS
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1351
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1352
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 15:01

Le MotoGP prêt à forcer des reports le lundi
https://fr.motorsport.com/motogp/news/courses-lundi-ezpeleta-miller-silverstone/3172545/?nrt=112

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Motogp-british-gp-2018-bikes-b-2
[]=11486]
Par : []=11486]Jamie Klein

Deux semaines après l'annulation du GP de Grande-Bretagne, le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta, a indiqué qu'il était prêt à forcer les courses à se dérouler le lundi, si la météo ne permet pas une épreuve dominicale.
Reporter la course de Silverstone au lundi était une des pistes en discussion entre la Dorna, promoteur du championnat, les équipes et le circuit lui-même, ce lundi précis ayant été un jour férié en Grande-Bretagne. Mais c'est une proposition qui a finalement été rejetée par la majorité des écuries, certaines voulant directement partir en Aragón pour des essais, bien que Ducati ait été en faveur d'une course le lundi.


Ezpeleta a expliqué que désormais, si la course ne peut se tenir un dimanche, le MotoGP indiquera aux pilotes et aux organisateurs qu'ils devront se tenir prêts à piloter le lundi, voire même le mardi s'il le faut.
"C'est dommage, mais c'est une expérience de laquelle nous pouvons et nous devons apprendre", a-t-il expliqué lors d'une interview pour la chaîne espagnol Movistar. "On doit penser à ce qu'on peut faire pour éviter que ça ne se reproduise. C'est important que tout le monde sache que si l'on ne peut courir le dimanche, on le fera le lundi ou le mardi. On vient pour faire une course."
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Motogp-qatari-gp-2009-start-casey-stoner-ducati-marlboro-team-leads-the-field
Le Grand Prix du Qatar 2009 (photo) avait été reporté au lundi suite à des averses dans le désert, et le Grand Prix se déroulant de nuit. Carmelo Ezpeleta se montre ferme quant au fait qu'un tel scénario se reproduira si le besoin s'en fait sentir, l'annulation du Grand Prix de Grande-Bretagne étant la première à toucher le championnat du monde pour cause de mauvais temps depuis le GP d'Autriche 1980.
"[En Commission de sécurité] j'indiquerai aux pilotes qu'il y aura toujours une course sûre, dès que possible, mais quand les conditions de sécurité sont réunies. Je n'aime pas changer les règles, et ce n'est pas confirmé. Dès à présent, nous allons courir le lundi, si c'est possible de le faire. Je leur dirais d'être prêts pour le jour suivant. On doit dire cela aux organisateurs aussi."
Le pilote australien Jack Miller était l'un des plus véhéments à vouloir la tenue d'une course à Silverstone. Le pensionnaire de l'équipe Pramac a renouvelé ses propos ce jeudi, en préparation du week-end du Grand Prix de Saint-Marin, à Misano.

"C'est sûr que j'aurais fait le choix de courir le lundi. Je crois que cela aurait dû être proposé aux pilotes. Je crois que nous aurions dû poursuivre pour avoir un Grand Prix. Nous avons un calendrier de 19 courses et on ne les fait pas toutes. C'est 25 points de moins sur la table. Je ne dis pas qu'ils étaient pour moi [les 25 points], mais c'était dans l'intérêt du championnat et des fans."
Miller s'est également appuyé sur le cas du Qatar 2009, qui avait provoqué un chambardement des plans de voyage des équipes : "Ils ont tout changé, sur un plan logistique, les vols [d'avion], pour toutes les équipes pour une course au Qatar. Presque tout le monde est basé en Europe, c'est bien moins cher d'acheter des billets pour l'Angleterre que pour le Qatar."
Avec Matteo Nugnes et Willy Zinck
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 15:04

Pour les pilotes, l'enjeu de la sécurité a prévalu à Silverstone
  https://fr.motorsport.com/motogp/news/pilotes-enjeu-securite-silvestone/3172395/?nrt=112

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Johann-zarco-monster-yamaha-te
Par : []=12730]Willy Zinck
Co-auteur: []=13099]Léna Buffa
 Il y a 1 heures

Devant les risques encourus sur le tracé britannique, les concurrents n'ont pas voulu tenter le diable, se prononçant en majorité pour l'annulation de la course. Participer à la réunion qui a entériné cette décision n'était qu'une question de volonté, selon Aleix Espargaró...

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Jorge-lorenzo-ducati-team-leav
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Johann-zarco-monster-yamaha-te
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Davide-tardozzi-team-manager-d
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Cal-crutchlow-team-lcr-honda-m
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Wet-track-clearing-1
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Rossi-leaving-the-grid-british
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Ducati-british-motogp-race-201
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Franco-morbidelli-estrella-gal
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Wet-track-1
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Scott-redding-aprilia-racing-t
L'annulation d'une course tel que ce fut le cas de celle à Silverstone il y a deux semaines est un fait suffisamment rare pour avoir découlé d'un processus de décision confus.
Devant les intempéries du début de journée et surtout l'incapacité de la piste à évacuer l'eau, le départ de l'épreuve initialement programmé à 11h30 a été retardé à de multiples reprises pour déboucher sur l'annulation pure et simple de l'événement. Finalement, c'est au terme d'une réunion informelle que la décision de ne pas courir a été prise et, même si tous les pilotes n'étaient pas présents à ce conciliabule improvisé, la quasi unanimité a prévalu chez eux.
Lorsque le paddock s'est retrouvé jeudi, à Misano, Aleix Espargaró, qui fut l'un des instigateurs du mouvement, a donné des éclaircissements sur ce processus exceptionnel. "Je peux facilement expliquer comment ça s'est passé. J'ai parlé avec Dani [Pedrosa] dans le paddock, puis j'ai vu Maverick [Viñales] et on a décidé de commencer à dire à tout le monde autour de nous d'aller à l'IRTA et qu'on parle un peu ensemble. On est arrivé là-bas et il y avait des personnes de l'IRTA et de la Dorna dans le bureau, on leur a donc demandé de sortir pour faire une réunion juste entre pilotes. On était 21 pilotes", explique l'Espagnol. "Quand tout le monde a été d'accord, à l'exception de Jack [Miller], les personnes de la Dorna [et les autres] personnes sont venues dans le bureau et nous leur avons parlé. Ça a été très facile. Rien n'était préparé."

Face à cette organisation impromptue, comment explique-t-il qu'Andrea Dovizioso ait dit ne pas avoir été informé ? "Je ne sais pas", répond Aleix Espargaró. "Quand je suis arrivé là-bas, il y avait déjà Lorenzo et beaucoup de pilotes sur place, j'étais le cinquième ou le sixième à arriver. En deux minutes, on était 23 [21, semble-t-il, ndlr]. Il y avait 100 personnes autours [des bureaux de] l'IRTA. OK, peut-être que certains pilotes ne le savaient pas au début, mais ils pouvaient arriver plus tard. Par exemple, Lüthi n'était pas au courant et il est arrivé quand on était déjà en train de parler, pareil pour Abraham et, je crois, Bautista."
"Mais le paddock est petit et tout le monde attendait… Alors, si vous regardez la télé ou que vous êtes au stand, vous vous rendez compte qu'il se passe quelque chose à l'IRTA et vous pouvez y aller. Ceux qui n'étaient pas au courant et ne sont pas venus… Je suis désolé, mais ils ne sont pas venus parce qu'ils ne voulaient pas venir. […] Dovi était parfaitement au courant", assure-t-il.

Miller esseulé

Bien présent, Jack Miller a été le seul à pousser pour le maintien de la course lors de cette réunion. S'il a été rapporté sur le moment que Johann Zarco était de son avis, le Français s'est au contraire inscrit en faux par rapport à la volonté de l'Australien de vouloir courir vaille que vaille.
"Je suis surtout l'un des seuls qui a parlé", nuance le pilote Tech3. "Parce que de tout le monde, il n'y en a pas eu beaucoup qui ont parlé et Miller a essayé de trouver du soutien de ma part pour plonger et faire la course car il sait que je peux souvent partir ! Mais là, je trouvais plus raisonnable de ne pas partir."
Pour Jack Miller, en revanche, il aurait été préférable d'attendre plus longtemps en raison de l'arrêt prévu des précipitations en fin d'après-midi, qui pouvait laisser présager une amélioration à terme des conditions de piste. "Je pense que nous aurions pu [courir], je pense que nous sommes partis trop tôt", insiste-t-il. "Je n'ai pas quitté la piste tout de suite, je suis resté là et la météo s'est améliorée au fil de la journée, et la pluie s'est arrêtée. Bien sûr c'était toujours humide, mais annuler la course aussi tôt que nous l'avons fait, c'était étrange."



Reste cette décision a privé les pilotes en haut de la hiérarchie d'une occasion de refaire leur retard sur Márquez. Mais l'enjeu de la sécurité, 24 heures à peine après l'accident de Tito Rabat lors des EL4, a primé sur les intérêts personnels.
C'est en tout cas l'avis de Valentino Rossi, deuxième du championnat. "Ça ne m'a pas pénalisé, à part qu'il y a une course en moins", explique l'Italien. "Mais la chose importante, c'est qu'il n'y avait, à mon avis, pas les conditions pour courir. C'était trop dangereux, alors chacun doit mettre de côté son cas personnel. Le samedi il y a eu un accident, quelqu'un s'est fait mal et faire la course dans ces conditions, ça aurait vraiment été dingue."

Une attente difficile à supporter 

Pour le numéro 46, et pour l'ensemble des pilotes de la grille, le plus dur aura sans doute été de devoir prendre son mal en patience et d'affronter sur le plan mental les multiples reports du départ, au cours d'un dimanche décidément interminable.
"Psychologiquement ça a été très dur, parce que se préparer pour une course MotoGP, ça n'est pas comme se préparer pour aller travailler chez un glacier, par exemple", reprend-il. "Il y a un parcours mental à faire pour arriver en étant concentré. Moi j'étais très fatigué, je n'en pouvais plus. Quand on m'a dit qu'on ne courrait pas, au bout de trois minutes j'étais parti !"
Avec Guillaume Navarro
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 15:13

jeusetmatch a écrit:
Résumé d'essais libres 1
EL1 - Dovizioso prend les devants, Márquez et Rossi hors du top 10
Par : Willy Zinck
 Il y a 3 heures

Le pilote Ducati a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres devant Crutchlow et Viñales. Le début de week-end a en revanche été plus compliqué pour Márquez et Rossi, aucun des deux n'étant pour l'heure qualifié pour la Q2.

Oubliez les trombes d'eau de Silverstone, c'est un grand ciel bleu qui est venu recouvrir le circuit de Misano pour l'ouverture du Grand Prix de Saint-Marin, et la tenue de la première séance d'essais libres !
Les pilotes, sevrés d'action en piste il y a près de deux semaines en Angleterre, ont pu grimper de nouveau sur leurs machines pour reprendre leurs repères sur le tracé italien. Parfois avec difficulté, comme ce fut le cas du rookie Hafizh Syahrin, parti à la faute en tout début de séance.
Devant, Marc Márquez a longtemps occupé la tête de la hiérarchie, après avoir recouru au pneu médium sur sa Honda. L'Espagnol est resté au sommet jusqu'à dix minutes de la fin de de la séance, avant que les Ducati de Dovizioso et Lorenzo, chaussées des pneus tendres, ne lui dament le pion.

Retour compliqué pour Rossi à Misano


Le numéro 93 allait par la suite connaître une fin de séance compliquée, dans l'incapacité de progresser et échouant à la 13e place. Compagnon de galère, Valentino Rossi a fait encore pire pour ces EL1, avec le 15e temps final. Nul doute que le Docteur espérait un autre début de week-end devant ses fans.
Les dernières minutes de cette séance ont permis à Cal Crutchlow de s'immiscer aux avant-postes et de prendre la deuxième place provisoire aux temps combinés, devant Maverick Viñales qui s'en tire pour sa part beaucoup mieux que son coéquipier et qui confirme le bien-fondé des essais observés par Yamaha sur le circuit italien.
Sur l'un de ses tracés favoris, Lorenzo termine quant à lui ces EL1 à la quatrième place, devant Iannone et Miller. L'Australien a par ailleurs été victime d'une chute à haute vitesse en toute fin de séance, heureusement sans conséquence.


Morbidelli dans le top 10


Le pilote Pramac finit devant Dani Pedrosa et Johann Zarco, alors que le top 10 est complété par Danilo Petrucci et Franco Morbidelli, auteur d'un bon départ dans ce week-end au guidon de sa Honda.
Une fois n'est pas coutume, Scott Redding est le pilote Aprilia le plus rapide, à la 11e place, devant Álvaro Bautista, alors qu'il faut donc descendre au 13e rang pour retrouver Márquez, qui devance Rins et Rossi.
Les deux leaders du championnat vont désormais croiser les doigts pour que la pluie ne vienne pas s'inviter sur le déroulé des deux prochaines séances, ce qui n'est pas gagné, la probabilité d'intempéries étant évaluée à 50% dans les prochaines 24 heures.
Derrière eux se situe Michele Pirro, qu'on retrouve donc au guidon de la GP18 pour la première fois sur un week-end de course depuis son accident spectaculaire lors des essais libres du Grand Prix d'Italie, il y a plus de trois mois.
En ce qui concerne Christophe Ponsson, qui remplace au pied levé ce week-end Tito Rabat chez Avintia, le Français n'a pu être classé faute de temps suffisant, et en dépit de 22 tours bouclés sur le tracé de Misano.

Pour être classé, la règle dispose en effet qu'un pilote doit avoir réalisé un temps n'excédant pas 107% du chrono de l'homme le plus rapide. Le meilleur temps de Ponsson, de 1'40"038, reste donc au-dessus de près d'une seconde de la limite fixée pour cette séance à 1'39"100.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 15:13

jeusetmatch a écrit:
Essais libres 1-RÉSULTATS
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1351
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1352
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 15:16

ESSAIS  LIBRES 2
MotoGP / GP de Saint-Marin / []=20] Résumé d'essais libres
EL2 - Dovizioso emmène un doublé Ducati, Crutchlow 3e !
Par : Willy Zinck
 Il y a 51 minutes

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Andrea-dovizioso-ducati-team-1



L'Italien a préservé son avantage à Misano, alors que son coéquipier Lorenzo est cette fois-ci venu lui prêter main forte en haut de la hiérarchie.

Plus que jamais, c'est à une deuxième séance d'essais libres capitale à laquelle nous avons assisté à Misano. En effet, après un grand soleil ce matin, les nuages ont commencé à couvrir le ciel italien, ce qui semble confirmer la venue de la pluie ce week-end.  
La question est de savoir quand ceux-ci ouvriront les vannes pour venir détremper le circuit transalpin. Dans l'hypothèse d'intempéries demain matin, sur le créneau dédié aux EL3, le roulage de cet après-midi a donc revêtu une importance particulière.

Márquez et Rossi débarquent dans le top 10

D'abord pour Márquez et Rossi, les deux hommes qui ont bouclé la première séance de la matinée au-delà du top 10. Ces derniers se sont cependant bien repris, le premier cité prenant les devants dès le début des EL2, alors que son homologue de chez Yamaha effectuait quant à lui son entrée dans la zone des pré-qualifiés provisoires pour la Q2.
Mais comme dans la matinée, c'est bien Andrea Dovizioso qui s'est montré le plus rapide, toujours en privilégiant une solution pneumatique tendre. Et c'est même à un doublé Ducati auquel on a assisté avec le deuxième temps de Jorge Lorenzo.



Les deux hommes devancent Cal Crutchlow, déjà très en vue ce matin, lorsque l'Anglais avait signé le deuxième chrono des EL1. Le pilote LCR finit à nouveau devant Maverick Viñales, alors que Márquez a rétrogradé en fin de séance jusqu'en cinquième position, lui assurant ainsi tout de même une place dans le top 10 au soir de cette première journée, ce qui était sans doute son objectif après une matinée délicate.
Derrière, on retrouve Petrucci et Rins, les deux hommes qui ont pris le dessus sur Rossi qui, à défaut de briller devant ses fans pour son retour à Misano (il avait en effet été forfait l'an dernier suite à une double fracture tibia-péroné), a au moins réussi à rétablir une situation qui semblait bien mal embarquée lors des EL1, où il avait fini à la 15e place.
Franco Morbidelli confirme pour sa part ses bonnes dispositions en Italie. Après une dixième place déjà prometteuse ce matin, l'Italo-Brésilien a poussé son avantage cet après-midi avec la neuvième place. Celui-ci semble stimulé par le fait d'évoluer devant son public, lui qui avait déjà réalisé un coup d'éclat au Mugello début juin. Johann Zarco boucle quant à lui le top 10, devant Dani Pedrosa et Michele Pirro.

De nombreuses chutes

Plusieurs pilotes se sont fait piéger durant cette deuxième séance, à commencer par Hafizh Syahrin, qui apparaît en grande difficulté sur le tracé italien. Le Malaisien avait en effet déjà chuté dans la matinée, et ne parvient pas pour l'instant à décoller du fond du classement, bloqué en avant-dernière position, devant le Français Christophe Ponsson. À l'inverse des EL1, le Français a réussi à être classé, même si près de quatre secondes le sépare du pilote Tech3 devant lui.
On notera également les accidents de Scott Redding et de Takaaki Nakagami, tous les deux au virage 15, alors que Jack Miller, après une bonne première séance, a connu lui aussi un coup d'arrêt dans sa progression avec une chute dans le virage 16.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeVen 7 Sep 2018 - 16:13

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1354MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1353
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 7:08

ESSAIS LIBRES 3
https://fr.motorsport.com/motogp/news/zarco-miller-el3-qualification-q2/3173103/
MotoGP / GP de Saint-Marin / Résumé d'essais libres
EL3 - Zarco et Miller passent de justesse en Q2 !
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Johann-zarco-monster-yamaha-t-
Par : []=12976]Michaël Duforest
 Il y a 19 heures

Au cours d'une séance disputée sur une piste s'asséchant, Johann Zarco et Jack Miller sont parvenus à composter leur billet pour la Q2, avec les deux meilleurs temps.

Comme le veut la tradition, Valentino Rossi profite de cette troisième séance d'essais libres pour dévoiler un nouveau design de casque, qu'il utilisera tout le reste du week-end. Cette année, le thème est "Back to Misano", l'Italien n'ayant pu évoluer à domicile l'an dernier, et bien entendu, le tout se base sur la série des "Retour vers le futur". Nom de Zeus !

Les pilotes ne se pressent pas sur la piste lors les premières minutes, la piste étant encore légèrement humide. Un orage s'est en effet abattu dans la nuit sur le tracé de Misano, rendant les conditions difficiles ce samedi, ce qui n'est pas la meilleure des choses pour les pilotes souhaitant composter leur billet pour la Q2, comme par exemple Johann Zarco, 11e ce vendredi.
Álvaro Bautista est le premier à se placer au sommet de la hiérarchie, mais avec un chrono se montrant près de cinq secondes moins rapide que la meilleure marque de Dovizioso vendredi. Seuls Zarco et Pedrosa signent également un chrono dans les dix premières minutes.
Marc Márquez prend la piste pour la première fois à 22 minutes du drapeau à damier, suivi quelques instants plus tard du héros local, Valentino Rossi ! Vingt minutes avant la fin de la séance, Dani Pedrosa mène les débats en 1'35"670, une performance toujours trois secondes derrière les temps de vendredi.
Il ne faut que trois tours à Marc Márquez pour se placer au sommet de la hiérarchie, en 1'35"473 devant Tom Lüthi, qui profite de l'état de la piste, lavée de tous les dépôts de gomme de la journée d'hier.

Lire aussi :




Le Champion du monde en titre est le premier à descendre sous les 1'35, et à même aller en 1'33, à moins de 15 minutes de la fin de la séance. Des chronos qui poussent la majorité de ses compétiteurs à prendre la piste, de quoi offrir un peu d'action aux fans italiens venus en nombre !
La grande majorité du peloton prend la piste avec un duo de pneus soft, mais c'est bien sur deux gommes medium que Márquez réalise son meilleur temps, qu'il améliore d'ailleurs dans la boucle suivante.
Les chronos continuent de tomber, et Dovizioso est le premier à dépasser Márquez au classement, à cinq minutes du terme. Au même instant, Tom Lüthi est le premier pilote à chuter au cours de cette séance, au virage 8. Johann Zarco prend la tête du classement en 1'33"010 dans les tous derniers instants, le Français s'approche ainsi à un dixième du chrono de Morbidelli ce vendredi, et de la qualification en Q2 !

Zarco et Miller se hissent au dernier moment en Q2

Dans son tour suivant, le Français ne parvient pas à améliorer, mais donne une aide non négligeable à Jack Miller, juste derrière lui, et l'Australien parvient à se qualifier pour la Q2 dans la dernière seconde ! Zarco parvient à poursuivre sur sa lancée et à obtenir le meilleur temps de la séance sur son dernier tour, et à se qualifier pour la Q2 aux dépens d'Andrea Iannone !
L'Italien n'a effectué que deux boucles sur sa Suzuki et se retrouve donc contraint de passer par la Q1 plus tard dans la journée. Seuls trois pilotes ont amélioré leur meilleure performance du vendredi lors de ces EL3, Zarco et Miller donc, mais également Hafizh Syahrin, 20e des temps combinés mais qui a retrouvé un rythme plus acceptable après une journée difficile.
Les pilotes du peloton MotoGP retrouveront la piste à 13h30 pour une quatrième séance libre, avant de disputer les qualifications, séparées comme toujours en deux séances de 15 minutes chacune.

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1434MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1433
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 7:16

ESSAIS LIBRES 4
https://fr.motorsport.com/motogp/news/el4-vinales-meilleur-temps-misano/3173202/
MotoGP / GP de Saint-Marin / Résumé d'essais libres
EL4 - Viñales vient à bout de Lorenzo avant les qualifs
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Maverick-vinales-yamaha-facto-
Par : []=13099]Léna Buffa
Il y a 16 heures

Maverick Viñales a signé le meilleur temps des derniers essais libres précédant les qualifications du Grand Prix de Saint-Marin, prenant l'ascendant sur les Ducati en fin de séance.

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Jorge-lorenzo-ducati-team-1
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Alex-rins-team-suzuki-motogp-1
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Johann-zarco-monster-yamaha-t-1
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Maverick-vinales-yamaha-facto-1


L.B., Misano - Le soleil reprend peu à peu ses droits sur Misano, alors que les enjeux s'intensifient. C'est par 24°C dans l'air et 38°C au sol que les pilotes MotoGP ont fait leur retour en piste à 13h30 pour une séance sans enjeu, autre que préparer la course qui se déroulera demain à un horaire permettant les comparaisons avec les conditions actuelles.
Après le manque de grip souligné hier, et même l'usure excessive pointée par Andrea Dovizioso, mais surtout des conditions de piste encore modifiées par le passage d'un orage intense hier soir, tout l'intérêt de cette demi-heure était de fixer autant que possible les choix de pneus en vue de la course.

Premier pilote à atteindre les 1'32, Jorge Lorenzo s'est porté en tête en utilisant initialement une monte de pneus soft à l'avant – medium à l'arrière, inédite durant cette séance. En ayant pour sa part choisi la gomme medium à l'avant comme à l'arrière (déjà usée dans le cas de cette dernière), Andrea Dovizioso se trouvait alors à 68 millièmes de son coéquipier, les Ducati scellant une nouvelle fois les deux premières places de la hiérarchie, comme elles l'ont fait hier. Jack Miller (medium-soft) puis Marc Márquez (hard-medium) allaient les rejoindre sous la barre des 1'33 dans ces premières minutes.
Après avoir changé son pneu avant pour un medium, Lorenzo a poursuivi son effort, grappillant encore quelques centièmes pour atteindre les 1'32"756, ce qui se révélera être définitivement son meilleur temps personnel, tandis que Dovizioso ne parvenait plus à abaisser sa marque, restant donc à 0"689 de la référence qu'il avait établie hier.

Les Yamaha remontent

Au fil de la séance, alors que le thermomètre grimpait, les gommes soft se sont raréfiées, la majorité des pilotes de la première moitié du classement optant pour les medium. Les Honda de Márquez, Crutchlow et Morbidelli se démarquaient par ailleurs avec l'utilisation du pneu hard à l'avant. Mais c'est bien avec une paire medium-medium que les pilotes officiels Yamaha ont rejoint leurs adversaires dans la fenêtre des 1'32.
L'avantage est revenu à Maverick Viñales, qui a donc opté pour un pneu arrière un cran plus dur que celui qu'il utilisait initialement. Il a pris les rênes de la séance en 1'32"633 à cinq minutes de la fin et n'a plus été menacé par la suite. Lui aussi chaussé des mêmes pneus, qu'il a conservés depuis le début de la séance, Valentino Rossi a signé dans son 13e tour son meilleur temps, se plaçant à huit millièmes de Marc Márquez, quatrième. On notera que ce dernier a bouclé la séance avec un pneu arrière ayant réalisé... 30 tours !

Au contraire de Crutchlow qui a lui aussi cédé aux sirènes de la monte medium-medium, Franco Morbidelli est resté fidèle à son pneu avant hard (associé à arrière soft) et s'est hissé à la septième position. Michele Pirro obtient le huitième temps au guidon de la troisième Ducati officielle qui lui est confiée cette semaine. Il devant Johann Zarco, chronométré à une demi-seconde du leader. Descendu au dixième rang du classement, Crutchlow a pour sa part chuté dans les dernières minutes.
On notera que Hafizh Syahrin a subi sa troisième chute du week-end dans les dernières minutes de la séance. Le Malaisien semblait un peu plus à l'aise précédemment, après que son team technique a pris une direction opposée dans ses réglages à la suite du manque de confiance dans l'avant pointé du doigt hier.

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1435
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1436
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 7:29

QUALIFICATIONS
MotoGP / GP de Saint-Marin / Résumé de qualifications
Qualifs - Lorenzo intraitable, Márquez au pas de course !

https://fr.motorsport.com/motogp/news/lorenzo-pole-marquez-chute/3173270/

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Jorge-lorenzo-ducati-team-1
Par : []=12976]Michaël Duforest

Jorge Lorenzo a signé la pole position du Grand Prix de Saint-Marin MotoGP, alors que Marc Márquez a chuté, avant de revenir à son garage au pas de course et de reprendre la piste.

Recalé aux portes d'une qualification directe pour la Q2 dans les derniers instants des EL3 de ce matin, Andrea Iannone est le premier pilote à prendre la piste pour la Q1, qui voit 16 pilotes se battre pour les deux dernières places restantes en vue de la Q2.
C'est pourtant Álvaro Bautista qui est le premier à franchir la ligne et qui s'empare du meilleur temps dans les premières minutes du quart d'heure alloué à la Q1, devant Aleix Espargaró. Les deux pilotes sont toutefois vite écartés de la tête du classement, Michele Pirro étant le premier à descendre sous les 1'33, devant Dani Pedrosa, auteur d'un 1'33"008.

Le premier run de cette Q1 est déjà bien animé, la qualification pour la Q2 se jouant entre Pedrosa -auteur du meilleur temps-, Iannone, Pirro et un surprenant Franco Morbidelli. Álvaro Bautista reste en embuscade en cinquième position, à moins de deux dixièmes de la tête.
Dans les trois dernières minutes, la machine s'emballe et Morbidelli est le premier à frapper, en signant le deuxième temps provisoire. Au même instant, Michele Pirro chute au guidon de sa Ducati officielle, et perd ainsi la chance de passer en Q2. Pedrosa n'améliore pas en tête de la séance, mais l'important est sauf : le pilote Honda est qualifié pour la Q2, en compagnie de Morbidelli.
Andrea Iannone termine au troisième rang, devant Michele Pirro et Álvaro Bautista. Les trois hommes se partageront donc la cinquième ligne dimanche. En fond de grille, pas de miracle pour Christophe Ponsson, qui a réalisé le dernier temps de la séance, mais suffisant pour être dans les 107% et donc participer au Grand Prix. Le Français partira derrière Hafizh Syahrin, en grandes difficultés depuis le début du week-end.

Lorenzo imbattable, Márquez se reconvertit en coureur de fond

La lutte pour la pole position est lancée d'entrée de jeu par Marc Márquez qui s'offre le tour le plus rapide du week-end dès sa première tentative ! En 1'32"016, L'Espagnol devance Miller, Rins, Pedrosa et Dovizioso. Toutefois, tout ce beau monde est vite aligné par Jorge Lorenzo en 1'31"763, tout simplement le meilleur temps de l'Histoire sur le circuit de Misano !
Les deux futurs équipiers Repsol Honda sont sur la même stratégie, en effectuant chacun trois runs dans les 15 petites minutes allouées à la Q2, contrairement aux deux relais habituellement effectués par le peloton MotoGP.
Dans son deuxième run, Márquez perd l'avant et chute dans le virage 15, avant de rapidement courir vers la pitlane, pour tenter d'effectuer tout de même un troisième relais avec sa moto numéro 93 ! Traversant son garage au pas de course après avoir remis en état sa visière, il grimpe sur sa Honda RC213V et repart immédiatement pour un troisième relais ! superr1

Durant son petit marathon saint-marinais, le Champion du monde en titre perd une place au classement, à l'avantage de Jack Miller, auteur d'un superbe chrono sur sa Ducati Pramac, vite imité par Andrea Dovizioso, qui se porte au troisième rang.
Une fois le drapeau à damier agité, Jorge Lorenzo frappe du poing sur la table et signe un 1'31"629, nouveau record de la piste, et une deuxième pole position d'affilée pour le pilote Ducati ! La marque de Borgo Panigale s'offre le doublé grâce à la machine satellite de Miller, excellent deuxième avec le meilleur temps dans les secteurs 3 et 4, alors qu'un Maverick Viñales retrouvé se place sur la première ligne, devant Dovizioso.
Marc Márquez partira de la cinquième position, devant Cal Crutchlow, qui a terminé sa séance au sol. Le Doc' Valentino Rossi, partira septième pour son Retour vers Misano, devant Petrucci et Zarco, alors que la quatrième ligne sera occupée par Álex Rins, Dani Pedrosa et Franco Morbidelli, qui a chuté lors de son unique tentative, dans les dernières secondes de la séance qualificative.

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1437
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1438
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Capt1439
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 7:34


MotoGP / GP de Saint-Marin / Réactions
En pole avec Ducati à Misano, Lorenzo est "très fier"
Par : Michaël Duforest
Il y a 12 heures
https://fr.motorsport.com/motogp/news/lorenzo-pole-ducati-misano-fier/3173410/?nrt=112
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Pole-sitter-jorge-lorenzo-duc-
Pour la première fois depuis plus de deux ans, Jorge Lorenzo a décroché une deuxième pole position consécutive en MotoGP, en dominant la séance qualificative du Grand Prix de Saint-Marin.

Sur le tracé de Misano, le Majorquin a mis tout le monde d'accord à deux reprises, en améliorant à chaque fois le record de la piste, qui était déjà sa propriété. N'ayant pas réalisé de tour lors des EL3, disputés sur une piste s'asséchant, le pilote Ducati a pu envisager une stratégie à trois relais lors de cette séance qualificative.

Les observateurs ont toutefois pu constater un peu d'agitation lors de chacun des passages du numéro 99 dans la pitlane au cours des qualifs. Une animation venant simplement de la performance étincelante réalisée lors du premier relais, alors que Lorenzo possédait un pneu medium à l'avant de sa Desmosedici !

"Avec une piste aussi courte, on a décidé de faire trois runs. Comme on n'avait pas trois soft [disponibles] à l'avant, on a utilisé le medium pour le premier run, et si jamais il me donnait de bonnes sensations, on pouvait mettre le medium de nouveau [pour le troisième relais]. J'ai douté car le premier tour était si génial que je me suis demandé si le medium n'était pas meilleur. Donc je leur ai dit de le changer pour le troisième relais. Mais ensuite quand j'ai essayé le soft, même si le temps n'était pas meilleur, je me suis senti mieux ! Donc je leur ai dit de changer une nouvelle fois le plan."

Jorge Lorenzo, en partance pour Honda l'année prochaine, a toutefois pleinement profité de cette pole position acquise sur les terres de son employeur actuel, Ducati, qui n'a plus signé de pole à Misano depuis Casey Stoner il y a dix ans.

"Être si rapide à Misano, avec une Ducati qui a en général un peu de mal ici, mais pas celle-ci, car nous avons une moto très complète, cela me rend très fier et heureux. A part le 1'31"6 qui est très rapide, le premier tour était incroyable, j'étais ravi. On a de très bonnes sensations, que ce soit en rythme de course ou sur le tour lancé, la moto fonctionne très bien après les essais d'il y a un mois, ils nous ont aidé. Aujourd'hui était une séance fantastique, et je l'ai appréciée."
Une longue course tactique à venir

Malgré ce bon rythme depuis l'entame du week-end, Lorenzo aborde la course de dimanche avec une certaine dose d'incertitude, la pluie ayant "lavé" le Misano World Circuit Marco Simoncelli changeant la donne au niveau des pneumatiques.

"Ce sera difficile, long, et il fera chaud demain. Sur un circuit court, c'est toujours difficile physiquement car on va faire beaucoup de tours, donc ça sera très exigeant pour les pneus. On ne sait pas encore quels pneus seront les meilleurs pour ces conditions, car le grip de la piste s'améliore, et ça aide un peu les soft, mais peut-être qu'ils sont trop tendres, donc le choix sera important demain."

Une certitude toutefois, il faudra prendre soin de ses gommes Michelin pour entrevoir l'arrivée à la meilleure position possible : "Avec le pneu arrière en général vous ne pouvez pas attaquer du premier au dernier tour à 100%, comme on pouvait le faire avec les Bridgestone, donc il faut être intelligent dans la gestion des pneus. On n'est pas mauvais là-dessus, j'ai plus d'expérience, et demain sera sûrement une de ces courses, avec les deux types de pneus [medium et soft]."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 7:39

MotoGP / GP de Saint-Marin / Réactions
Rossi se voit à deux dixièmes du podium

https://fr.motorsport.com/motogp/news/rossi-deux-dixi%C3%A8mes-podium-misano/3173415/
Par : Léna Buffa
Il y a 12 heures

MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Valentino-rossi-yamaha-factor-
L.B., Misano - Valentino Rossi est "back to Misano" mais pas tout à fait de retour au niveau qu'il espérait sur la grille de départ. Le Docteur s'est en effet qualifié en septième position pour son Grand Prix maison, bien qu'il n'ait concédé que 0"078 au trio de tête.

"J'ai fait un assez bon tour, mais ça n'a pas été un tour de première ligne parce que j'ai fait quelques erreurs ici ou là", explique-t-il. "C'est dommage parce qu'on aurait dû partir de la troisième place. Mais c'est incroyable de voir à quel point on est tous proches, car le deuxième se trouve à moins d'un dixième."

"Naturellement, quand on part de la troisième ligne, tout devient plutôt difficile parce que les premiers virages sont très serrés, mais il est vrai aussi que ceux qui sont devant ont un bon rythme et on est tous plus ou moins compétitifs. Il sera donc important de prendre un bon départ, d’attaquer dès le début et ensuite on verra."

Pour jouer sa carte en course, Rossi voulait progresser au freinage et sur l’électronique, et c'est chose faite après cette deuxième journée. "J'ai amélioré la situation au freinage parce qu'on a modifié l'équilibre de la moto et je me sens mieux", se félicite-t-il. "J'arrive aussi à être plus précis au freinage et mon rythme en pneus usés n'est pas mauvais. Donc d'un côté on est nombreux à être compétitifs, mais de l'autre je le suis moi aussi, alors on verra."

"Il était très important de progresser au freinage, ce sera très important demain en course. Il faudra prendre un bon départ et arriver à se placer devant dans les trois premiers virages. Je crois que j'arrive à freiner assez fort", poursuit-il, également satisfait d'avoir progressé sur le front de l'électronique.

Cinquième des Essais Libres 4, Valentino Rossi a démontré qu'il se trouvait dans le petit groupe qui verrouille le haut du classement. Reste le plus dur : s'y maintenir demain.

"À mon avis, j'ai besoin de deux dixièmes pour me battre pour le podium. Si on arrive à les trouver quelque part, on peut essayer", estime le pilote Yamaha, qui espère à présent capitaliser sur les enseignements de ces deux jours pour franchir le dernier cap. "Il faut voir [ce qu'on peut faire] avec l'électronique et aussi avec le pilotage, voir si on peut améliorer quelques trajectoires, et puis apporter quelques modifications sur les réglages. Généralement, le samedi soir on réalise un travail important parce qu'on a plus de données, et donc plus de possibilités d'améliorer la moto. Mais il n'est pas dit qu'on y arrive, on va essayer."

Est-ce que se battre pour le podium peut signifier se battre pour la victoire ? "C'est difficile à dire, on est tous très proches", rappelle-t-il. "À mon avis, les deux Ducati sont celles qui sont les plus compétitives, mais Viñales et Marquez aussi sont vraiment là. Alors, si on m'ajoute moi, on est tous les cinq très proches. J'ai l'impression que celui qui en a un peu plus, c'est Lorenzo pour le moment. En plus, il part en première ligne, alors il va peut-être essayer de s'échapper."

Si le grip s'est amélioré aujourd'hui et devrait rester bon en l'absence de nouvelles averses avant la course, il ne faut pas pour autant sous-estimer les difficultés que peut poser la piste, plutôt courte de Misano. "Demain, ce sera très difficile physiquement, il fera un peu plus chaud et c'est une piste qui ne laisse pas respirer. Il y a beaucoup de gros freinages, ce sera donc difficile de faire 27 tours", pressent Rossi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018   MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GP GRAND PRIX D'ITALIE DE MISANO 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: