UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 

 GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 21 Oct 2018 - 12:43

Calendrier des courses MotoGP 2018


  1. GP du Qatar (*) - 18 mars - Circuit international de Losail
  2. GP d'Argentine - 8 avril - Circuit Termas de Río Hondo
  3. GP des Amériques - 22 avril - Circuit of The Americas
  4. GP d'Espagne - 6 mai - Circuit de Jerez
  5. GP de France - 20 mai - Circuit Bugatti du Mans
  6. GP d'Italie - 3 juin- Autodromo del Mugello
  7. GP de Catalogne - 17 juin - Circuit de Barcelona-Catalunya
  8. GP des Pays-Bas - 1er juillet - Circuit TT Assen
  9. GP d'Allemagne - 15 juillet - Circuit du Sachsenring
  10. GP de République tchèque - 5 août - Automotodrom Brno
  11. GP d'Autriche - 12 août - Circuit Red Bull Ring (Spielberg)
  12. GP de Grande-Bretagne - 26 août - Silverstone
  13. GP de San-Marin - 9 septembre - Circuit de Misano Marco Simoncelli
  14. GP d'Aragón - 23 septembre - Circuit MotorLand Aragón
  15. GP de Thaïlande (***) - 7 octobre - Chang International Circuit (Buriram)
  16. GP du Japon - 21 octobre - Circuit Twin Ring Motegi
  17. GP d'Australie - 28 octobre - Circuit de Phillip Island
  18. GP de Malaisie - 4 novembre - Circuit international de Sepang
  19. GP de Valence - 18 novembre - Circuit Ricardo Tormo
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 21 Oct 2018 - 12:46

Lorenzo : "Quasiment impossible" de courir à Phillip Island
https://fr.motorsport.com/motogp/news/lorenzo-quasiment-impossible-phillip-island/3198374/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Jorge-lorenzo-ducati-team-1

Par : Oriol Puigdemont
 20 oct. 2018 à 05:49

Jorge Lorenzo ne devrait pas prendre part au Grand Prix d'Australie MotoGP, disputé la semaine prochaine sur le circuit de Phillip Island. Álvaro Bautista serait le favori à son remplacement.

Le Majorquin, qui avait déjà dû tirer un trait sur le Grand Prix de Thaïlande suite à une chute en EL2, lui ayant occasionné une fêlure du radius gauche, n'a pris la piste que pour un tour lors des EL1 à Motegi, au Japon, avant de jeter l'éponge pour le reste du week-end.
En attendant que les médecins, ceux de Ducati comme ses docteurs personnels, analysent les résultats de l'IRM effectuée ce vendredi soir, la marque italienne, en lutte avec Honda pour les titres constructeur et équipe, ne veut pas prendre le risque de répéter le scénario de ce week-end japonais. Andrea Dovizioso est en effet le seul représentant de l'équipe officielle de Borgo Panigale sur cette 16e manche.

Lire aussi :




Ducati estime qu'il est plus sage de laisser l'Espagnol se reposer et sa blessure guérir, en nommant un remplaçant pour le Grand Prix d'Australie de la semaine prochaine. Michele Pirro, pilote d'essais de la marque, serait le candidat logique, mais il sera retenu à Valence pour un essai avec la Desmosedici 2019.
C'est alors Álvaro Bautista, pilote du Ángel Nieto Team, qui est le mieux placé pour suppléer le numéro 99 à Phillip Island. Une communication officielle est attendue de la part de Ducati, premièrement sur les plans de Jorge Lorenzo, ainsi que pour savoir si une opération se révèle finalement nécessaire, et enfin sur la possibilité de son remplacement par Bautista. Si ce dernier cas est acté, un remplaçant devra être trouvé chez Ángel Nieto Team.

"C'est quasiment impossible de rouler à Phillip Island", a déclaré Jorge Lorenzo lors des Essais Libres 4, où il était posté dans la cabine de commentaires du signal international du MotoGP. "Je doute que la blessure se remette dans les quelques jours d'ici là. Nous devons parler à l'équipe pour voir si elle va choisir un remplaçant pour cette course ou voir si je suis en mesure de remonter sur la moto. Mais je vais probablement me concentrer sur un retour en Malaisie."
La même situation (un remplacement de dernière minute en Australie) s'était présentée en 2016 pour Ducati. C'est alors Héctor Barberá, alors pilote chez Avintia, qui avait remplacé Andrea Iannone.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:08

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2262
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:12

La tournée outre-mer se poursuit cette semaine avec le Grand Prix d'Australie, l'une des épreuves les plus iconiques du championnat.

Par : []=13099]Léna Buffa
https://fr.motorsport.com/motogp/news/programme-horaires-grand-prix-australie/3201421/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744
Arrivé au calendrier en 1989 avec Phillip Island, puis couru à Eastern Creek pendant six ans, le Grand Prix d’Australie s’est réinstallé en 1997 sur cette petite île, située au sud de Melbourne. Au bord du Détroit de Bass et de la Mer de Tasmanie, la piste offre à la fois un point de vue magique et des virages à la difficulté incomparable, source d’excitation inépuisable pour les pilotes.

Détrônée par le Red Bull Ring depuis peu, Phillip Island est la deuxième piste la plus rapide du calendrier, son meilleur tour ayant une vitesse moyenne de 182,1 km/h, avec toutefois des références en termes de meilleurs temps qui résistent depuis déjà cinq ans et ne demandent qu'à être battues. C'est aussi l'un des circuits des plus exigeants pour les pneus, dont les températures battent des records : le dernier virage de la piste est d'ailleurs, parmi les 278 virages du championnat, celui qui fait le plus grimper la température des gommes !
Tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, Phillip Island possède sept virages à gauche et cinq à droite, ce qui pousse Michelin à proposer des pneus asymétriques, au flanc gauche renforcé afin de répondre à des sollicitations plus intenses.
Le Grand Prix d’Australie est aussi celui qui impose aux Européens le plus fort décalage horaire, à savoir 9h avec la France vendredi et samedi, 10h dimanche après le passage à l'heure d'hiver. Cela sera en partie compensé par un programme quelque peu décalé par rapport aux horaires habituels. La course MotoGP s'élancera à 16h heure locale, à 6h en France et sera, bien entendu, à suivre en direct
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:21

Bautista, remplaçant de Lorenzo : "Je sais être fort en course"

https://fr.motorsport.com/motogp/news/bautista-remplacant-lorenzo-ducati-performance/3201697/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=744
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2263
Alvaro Bautista espère faire honneur au guidon d'usine qui lui est confié ce week-end chez Ducati, en remplacement de Jorge Lorenzo.
Son remplacement d'un Jorge Lorenzo blessé dans l'équipe factory Ducati était dans les tuyaux depuis le Grand Prix du Japon : pour son baroud d'honneur en MotoGP, Álvaro Bautista s'offre une pige de luxe inespérée avec l'un des guidons les plus performants de la discipline, ce week-end, à Phillip Island.
Le pilote au #19 portait jusqu'à présent les couleurs du team Ángel Nieto, qui a fait appel à Mike Jones pour le remplacer. Ainsi, même s'il connait la Ducati, l'Espagnol devra s'adapter rapidement à la Desmosedici GP18, la machine dont il dispose habituellement étant millésimée 2017.

Celui qui fait ses adieux à la discipline en cette fin de saison après une longue carrière surfe sur une vague positive après un résultat enthousiasmant lors de la dernière épreuve en date, au Japon : dixième en qualifications, il a en effet franchi la ligne d'arrivée à une solide cinquième place, à seulement sept secondes du vainqueur Marc Márquez.
Pour ce faire, Bautista, 12e au championnat avec 83 points, compte sur ses progrès réalisés en qualifications récemment.
La tâche de Bautista n'est pas simplement de faire le nombre dans les rangs de Ducati, à l'heure où Lorenzo se remet de ses blessures et espère revenir en Malaisie. Sur le tracé de Phillip Island, pas spécialement favorable aux montures italiennes, l'Espagnol aura à cœur de contribuer au bilan mathématique du team, qui a essuyé son second résultat vierge de la saison au Japon, et vu Yamaha Factory repasser en seconde place du championnat du monde par équipes avec 16 points d'avance.
"C'est sûr qu'au Japon, j'étais heureux du résultat, car on a été très bien tout le week-end", commente Bautista. "Cette opportunité arrive au meilleur moment car je me sens vraiment solide sur la moto et c'est un nouveau challenge : une nouvelle moto, des nouvelles personnes dans le team… Je dois m'adapter à la GP18 et cette piste n'est pas la meilleure pour Ducati : ça a été difficile par le passé. Mais je vais essayer d'apprécier le week-end et d'apporter toutes les informations possibles aux ingénieurs."

"C'était notre point crucial, les qualifications", poursuit-il. "Sur les dernières courses, nous avons progressé et sommes toujours passés en Q2 : c'est important en MotoGP, car les premiers tours déterminent la course et si l'on peut prendre un bon départ avec le groupe de devant, on peut rester avec eux. Si l'on part de derrière, il est impossible de refaire l'écart. Sur les dernières courses, nous sommes bien partis, mais je dois encore progresser en qualifs, de deux ou trois dixièmes. Cela veut dire 2 ou 3 positions sur la grille et je sais être fort en course, surtout en seconde moitié. [Ce week-end] Il faut rester concentré dans les premiers tours pour rester avec le groupe de tête."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:24

À Phillip Island, le plus grand ennemi de Márquez sera intime
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-phillip-island-ennemi-intime/3201677/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2264
Par : Willy Zinck 5 oct. 2018 à 07:25
Délesté de toute pression suite à son sacre la semaine dernière, l'Espagnol ne veut pas reproduire les erreurs de 2014 et de 2016, où il s'était montré trop intrépide en piste pour finalement chuter en course.
Marc Márquez arrive en Australie tout auréolé d'un cinquième sacre en MotoGP, acquis de haute lutte la semaine dernière face à Andrea Dovizioso au Japon. Son objectif principal atteint cette saison, l'Espagnol pourrait donc bien, comme l'a pressenti Cal Crutchlow dès la conférence de presse post-course à Motegi, devenir d'autant plus intenable sur les trois dernières manches.
Mais de l'avis même de l'intéressé, son plus grand ennemi ce week-end sera bel et bien intime. Le numéro 93 s'est en effet déjà retrouvé à deux reprises dans pareille position en Australie, en 2014 et 2016, à chaque fois suite à l'obtention d'un titre.

Et à chaque fois, le même scénario : une chute en course alors qu'il semblait largement en mesure de signer la victoire. Dans ces conditions, l'essentiel sera donc de ne pas se voir trop beau et de garder la tête froide durant tout le week-end.
"La tactique, c'est de me concentrer sur moi-même", avance Márquez. "En 2014, j'avais gagné [le titre] à Motegi et je me disais que je pouvais tout gagner, et finalement j'ai chuté en course. En 2016, j'ai commencé à me sentir différemment, mais cela ne m'a pas empêché encore de chuter en course."

Un historique et un contexte favorable à Phillip Island

Alors, même si l'Espagnol emploiera sans doute une approche plus timorée ces prochains jours, attention aussi à ne pas l'exclure de la lutte pour la victoire. Il faut en effet se souvenir de son niveau de performance l'an dernier, lorsqu'il avait remporté la victoire au terme d'une course très tactique. Le tracé de Phillip Island n'est par ailleurs que bien peu favorable aux Ducati, seules machines à pouvoir contester la victoire à l'ibère.

Pour le moment, donc, place à la concentration pour le pilote Honda, qui a finalement très peu eu le temps de célébrer son dernier titre depuis dimanche dernier. De son propre aveu, cela attendra la fin de saison, car pour le moment il reste trois courses à disputer, et deux autres sacres au championnat des constructeurs et des équipes à aller chercher. "Bien sûr j'ai été content, mais je me sens déjà différent à présent", assure-t-il ainsi. "J'ai eu pas mal de temps pour célébrer cela. Maintenant, il est temps d'être concentré ici à Phillip Island."
"Je dois donc essayer de me contrôler durant tout ce week-end. C'est un circuit que j'apprécie, que j'aime, et à présent je me sens plus relax. Mon approche va être la même que celle de la saison 2019, je veux dire par là que je vais essayer de me concentrer, et d'essayer des choses pour la saison prochaine."
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:38

Rossi : Battre Dovizioso en Australie serait important au championnat
https://fr.motorsport.com/motogp/news/rossi-battre-dovizioso-australie-championnat/3201710/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2265
Par : Léna Buffa 25 oct. 2018 à 07:58

Phillip Island est la piste sur laquelle Valentino Rossi compte le plus en cette fin de saison, alors que la place de vice-Champion du monde est toujours à sa portée.

À trois courses du dénouement du championnat, Valentino Rossi ne compte que neuf points de retard sur la deuxième place, occupée par Andrea Dovizioso. En dépit d'une saison particulièrement complexe pour Yamaha, d'une absence de victoire historique et d'un manque de communication criant entre direction technique et pilotes, qui ne fait que renforcer la confusion palpable par tous, le numéro 46 conserve donc toutes ses chances d'égaler son classement des saisons 2014, 2015 et 2016.


Les quatre abandons de Dovizioso pèsent lourd dans ce faible écart, face à un Rossi qui a réussi à voir l'arrivée de toutes les courses de la saison, sauvant à chaque fois autant de points que possible, fussent-ils ceux d'une quatrième ou d'une cinquième place. Son seul score vierge est celui de l'Argentine, où il avait terminé 19e à la suite de son accrochage avec Márquez.
Désormais, trois terrains de jeu vont départager les deux Italiens, et le premier d'entre eux pourrait bien offrir à Rossi une chance de se défendre. "Il y a neuf points, alors j'ai une chance, mais je dois essayer de battre Dovizioso ici. Sur le papier, c'est la piste qui m'est un peu plus favorable parmi ces trois-là", annonce-t-il à la veille des premiers essais de Phillip Island. "Je vais essayer de faire le maximum. J'aimerais faire une belle course et essayer de me battre pour le podium."
"Il est important en début de saison, ou pendant, de réussir à s'adapter à ce qu'on peut faire. Si on sent qu'on peut gagner, il est juste de prendre plus de risques. Par contre, si on voit qu'on ne peut pas trop, il faut essayer de viser autre chose. Il y a aussi un aspect technique, la Ducati semble être un peu plus à la limite avec l'avant. Elle semble être une moto très performante, mais les deux pilotes peuvent partir à la faute quand ils poussent beaucoup. Par contre, la Yamaha est peut-être un peu moins performante mais permet un peu plus d'aller au bout."
"À mon avis, la grande différence cette année, c'est qu'en 2017 la Ducati était très compétitive sur certaines pistes mais sur d'autres ils étaient encore en difficulté. Par contre, en 2018 ils semblent n'avoir été en difficulté nulle part, pas même sur leurs mauvaises pistes. Il faut donc voir s'ils seront rapides ou non ici", pointe le Docteur, qui a connu bien plus de réussite que son rival sur ce circuit au cours de sa carrière.

Un circuit incomparable

Le palmarès de Valentino Rossi en Australie est en effet des plus riches, avec à son actif huit victoires toutes catégories confondues, la dernière d'entre elle remontant à 2014. En 21 courses disputées sur cette piste, il est monté 17 fois sur le podium, les seules exceptions récentes étant ses deux années chez Ducati et la saison 2015, où une bagarre très fournie l'a relégué à la quatrième place.
"Phillip Island est l'un des meilleurs circuits de la saison pour plus ou moins tous les pilotes", souligne-t-il. "La météo est très importante et elle nous met toujours en difficulté ici. On espère du beau temps, surtout pour dimanche. L'an dernier, j'ai été assez fort et les deux Yamaha sont arrivées sur le podium, donc ça semble être un bon circuit pour nous. Mais chaque année c'est différent. Ici, il faut un bon équilibre, car on a toujours de longs virages rapides. On verra si nous sommes assez compétitifs pour nous battre pour le podium."
"Pour moi, Phillip Island est vraiment différent, c'est le seul [circuit] comme ça. Sur les autres circuits [rapides], on est rapides en vitesse moyenne, mais ici c'est dans les virages – qui sont très longs – que l'on va vite et l'on a beaucoup de changements de direction à haute vitesse. Ce sont beaucoup d'efforts physiques, il y a beaucoup de gauches mais il faut aussi gérer la température des pneus dans les droits."
Avec Guillaume Navarro

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:45

Crutchlow : 10 pilotes en lice, mais "que 3 places sur le podium"
https://fr.motorsport.com/motogp/news/crutchlow-nombreux-pilotes-victoire-podium/3201734/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2266
Par : []=12730]Willy Zinck-25 -oct. 2018 à 08:33

L'Anglais pense que le Grand Prix d'Australie va livrer une nouvelle course en peloton qui devrait donner la possibilité à de nombreux pilotes de viser la victoire.
Contrairement à son camarade de chez Honda Marc Márquez, Cal Crutchlow n'a pas encore atteint son objectif principal cette saison, à savoir le titre de meilleur pilote indépendant. Il en prend tout de même le chemin avec sa récente deuxième position au Japon, là où ses deux principaux rivaux, Danilo Petrucci et Johann Zarco, ont fini en dehors du top 5.
À Phillip Island, sur un circuit qui lui réussit bien et où il s'est déjà imposé par le passé (c'était en 2016), l'Anglais va donc tenter d'accroître encore un peu plus son avance. Il bénéficiera pour ce faire de sa bonne dynamique actuelle.
"Il faut garder en tête le fait que nous avons eu une très bonne course la semaine dernière au Japon", rappelle-t-il. "L'équipe a fait un travail remarquable pour me permettre de terminer à la deuxième place. Je pense que la dynamique est là, et je pilote bien en ce moment."
Les écarts cette année entre les différents concurrents sont serrés, et le profil du circuit de Phillip Island devrait favoriser la tenue d'une course en peloton, à l'image de ce que nous a réservé la manche thaïlandaise un peu plus tôt ce mois-ci.

Vers une course en peloton comme en 2017 

Le souvenir de l'édition 2017 du Grand Prix d'Australie est par ailleurs resté dans les mémoires, lui qui avait offert une course spectaculaire et très agressive, marquée par de nombreux dépassements.
Un scénario de course qui devrait se reproduire dimanche selon Crutchlow. "Le fait de répéter la course de 2016 sera difficile", affirme-t-il. "Avoir une grande avance [Crutchlow avait remporté l'édition 2016 avec plus de quatre secondes de marge sur le deuxième], cela n'arrive pas souvent. Il n'y a qu'à voir la course de l'an dernier, c'était si serré et avec tellement de dépassements, et beaucoup de pilotes en lice pour la victoire."
Le phénomène d'aspiration joue en effet un rôle déterminant à Phillip Island, et peut facilement empêcher un pilote de prendre la poudre d'escampette. Un facteur qui débouche bien souvent sur des courses tactiques dans l'État de Victoria.
"Si quelqu'un est derrière vous, il peut facilement vous prendre l'aspiration et vous passer dans le virage 1", reprend Crutchlow. "Cela vous empêche donc de faire le tour qui vous aurait peut-être permis de vous échapper. C'est une piste vraiment tactique ici. Il y a bien quelques astuces, mais je pense que c'est important de mener, car ensuite vous pouvez avoir la possibilité de vous échapper. Si vous regardez la course de l'an dernier avec Marc, il a saisi l'opportunité au moment parfait, et il a pu prendre ses distances parce que le reste était en bataille."
Reste que la lutte pour la victoire promet d'être indécise, et pourrait bien donner la possibilité à un cercle élargi de pilotes de finir à la première place. "Si on regarde tout de suite, je pense qu'il y a dix gars qui peuvent potentiellement gagner cette course, mais il n'y a que trois places sur le podium", constate le pilote LCR. "J'espère que nous allons avoir une bonne bataille, et nous allons voir où on finit dimanche après-midi."

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:55

Márquez : "Les gens croient qu'il est facile de gagner"
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-gens-croient-facile-gagner/3201773/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2267
Par : Oriol Puigdemont
Co-auteur: Léna Buffa
25 oct. 2018 à 16:53
Quelques jours à peine après avoir remporté son cinquième titre MotoGP, Marc Márquez a l'impression que son succès paraît facile aux yeux de certains.

En remportant le GP du Japon, dimanche, Marc Márquez a égalé les cinq titres de Mick Doohan en catégorie reine. Quatre jours plus tard, le voici qui pense déjà au prochain championnat alors que le paddock prend ses quartiers à Phillip Island.

S'il est une course qui ne s'arrête jamais, c'est celle que mènent les marques pour être les plus compétitives possible. Aussi, maintenant que le titre pilotes a été attribué – et bien que les titres par équipes et constructeurs soient encore en jeu – Honda peut d'ores et déjà commencer à se concentrer sur la saison prochaine.

Les souhaits du pilote espagnol quant à la moto dont il disposera en 2019 ne sont pas un secret : il aimerait que la maniabilité soit améliorée et la puissance augmentée, mais surtout il aimerait que le package tout entier soit moins critique. Des axes d'amélioration sur lesquels le HRC peut d'ores et déjà œuvrer sur cette fin de saison.
"Ces courses peuvent être utilisées pour tester des concepts de la moto de l'année prochaine, c'est au programme", explique Márquez. "Tous les pilotes, chez tous les constructeurs, veulent un meilleur châssis et un meilleur moteur. En ce qui nous concerne, nous souhaitons comprendre pourquoi nous forçons autant sur le train avant et pourquoi nous devons presque toujours prendre le pneu avant le plus dur."
À 25 ans, Marc Márquez pourrait donner des cours sur comment conserver une envie intacte de victoire quand on a déjà sept titres. "Celui qui se pose une limite est celui qui n'affronte pas bien la vie. Les limites, il ne faut pas y penser. Je ne pense ni à l'avenir ni au passé, je vis dans le présent. L'année prochaine, j'aurai la pression et l'envie de gagner à nouveau", assure le pilote Honda, qui sait pertinemment comment ne pas se reposer sur ses lauriers : "C'est facile de ne pas baisser la garde : penser à 2015, quand on venait de gagner 13 courses en 2014 et qu'on a commencé l'année sans rien y comprendre."
Citation :
Je ne pense ni à l'avenir ni au passé, je vis dans le présent. L'année prochaine, j'aurai la pression et l'envie de gagner à nouveau.
Marc Márquez
De l'extérieur, on pourrait tenir pour acquis le succès de Márquez, sacré cinq fois sur ses six saisons en MotoGP, sept fois au total sur les neuf années qu'il a passées en championnat du monde toutes catégories confondues. Il s'agirait pourtant d'une très mauvaise interprétation aux yeux du principal intéressé.
"J'ai la sensation que les gens croient qu'il est facile de gagner, or ça n'est pas du tout le cas. À Motegi, certains m'ont dit que Honda avait fait venir le président parce qu'ils savaient qu'il allait se passer quelque chose. Mais il y aura des moments difficiles, c'est certain. Quiconque a été sportif le sait. Ce qui n'est pas clair, c'est si ce sera l'année prochaine, ou bien dans trois ou cinq ans", pointe-t-il.

Rien à prouver en changeant de constructeur

Parmi les autres critiques que doit affronter Marc Márquez, il lui est régulièrement reprocher de ne pas se remettre en question en rejoignant un autre constructeur, lui qui a toujours couru pour Honda depuis qu'il a rejoint le MotoGP en 2013.a beau avoir connu un parcours différent, il ne voit pas en quoi son rival devrait changer d'équipe s'il est si à l'aise chez Honda.
"C'est quelque chose de très personnel. Il n'a pas à changer de moto", estime le Docteur. "Il faut qu'il voie comment il se sent : s'il se sent bien avec cette équipe et avec Honda, il peut faire toute sa carrière avec eux. Ça dépend, c'est un choix très personnel selon ce qu'on ressent et la manière dont on trouve la motivation pour courir. Je pense que chacun a sa propre méthode."
S'il n'a pas fait de grand discours pour saluer le succès de l'Espagnol le week-end dernier, Rossi a tout de même salué son sacre et il affiche sans demi-mesure son respect pour la domination de celui avec qui il entretient pourtant un rapport plutôt glacial.
"Je pense que son plus grand point fort, c'est qu'il est toujours fort. Parfois, sur un circuit différent ou quand les conditions changent, il se peut qu'un pilote soit aussi fort que lui, mais [personne n'est] systématiquement à son niveau sur tous les circuits et par toutes les conditions", salue le numéro 46.
Avec Guillaume Navarro

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 5:59

Les essais libres du MotoGP retardés en raison des conditions de piste
https://fr.motorsport.com/motogp/news/essais-motogp-retardes-conditions-piste/3202323/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
: Andrew van Leeuwen 26 oct. 2018 à 02:23

Les premiers roulages du MotoGP du Grand Prix d'Australie ont été retardés de près de deux heures en raison de la présence d'huile en piste et de mauvaises conditions météo.
Les conditions de piste ont été particulièrement difficiles en ce début de week-end à Phillip Island, avec des intempéries juste avant la première séance d'essais libres du Moto3, suivies d'une importante quantité d'huile laissée en piste par la KTM de Stefano Nepa durant les EL1.
Ces deux facteurs ont amené à la sortie du drapeau rouge, et la séance du Moto3 n'a pu reprendre qu'à 12h20, heure locale, soit... 20 minutes après le début initialement prévu des EL1 du MotoGP !
De fait, le programme de cette première journée a été révisé, la catégorie reine devant désormais entrer en scène à 13h50, heure locale (4h50 en France). La deuxième séance du MotoGP est quant à elle décalée à 16h20 heure locale (7h20 en France).
En ce qui concerne Nepa, l'Italien restait perplexe quant au problème technique qui a été à l'origine de ces événements. "Je ne sais pas [ce qu'il s'est passé]", a-t-il déclaré. "Dans le virage 6 la moto s'est arrêtée. Après j'ai redémarré la moto, je suis parti dans l'herbe, et j'ai vu de l'huile sur la moto, mais je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Quelque chose de mécanique ou un problème électronique."



Seul un pilote a chuté en roulant sur l'huile, à savoir le prétendant au titre Marco Bezzecchi, qui a peu de temps après été aperçu avec une poche de glace autour du poignet.



GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:10

ESSAIS LIBRES 1
Viñales en tête devant les pilotes Pramac, Márquez au sol !
https://fr.motorsport.com/motogp/news/vinales-meileur-temps-marquez-chute/3202312/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2268
Par : Willy Zinck 26 oct. 2018 à 04:00
À l'instar de la Thaïlande il y a trois semaines, le pilote Yamaha a ouvert le Grand Prix d'Australie en pointant en tête de la feuille des temps, devant Jack Miller et Danilo Petrucci. Marc Márquez est quant à lui parti à la faute en toute fin de séance.

Les fans du MotoGP ont dû prendre leur mal en patience pour voir leurs héros s'aventurer en piste sur le sublime tracé de Phillip Island. Le circuit australien, de par sa localisation sur la côte de l'État de Victoria, est bien souvent battu par tous les vents, et la première séance d'essais libres n'a pas dérogé à la règle.

Pire que cela, des intempéries survenues peu avant la tenue des EL1 du Moto3, toute première séance de la journée (on notera l'incursion incongrue d'un wallaby en piste au cours de cette dernière !), puis de l'huile répandue sur une bonne part de la piste par la KTM de Stefano Nepa suite à une casse mécanique, ont fini de rendre le circuit inutilisable en début de journée.
Séance retardée de deux heures

Il a ainsi fallu deux heures pour rétablir des conditions de piste à peu près correctes, décalant du même coup tous les horaires de la première salve d'essais libres de l'ensemble des catégories.
Une fois le feu vert enfin donné, les pilotes de la catégorie reine ont donc pu reprendre leurs marques. La grande majorité de cette première séance a été dominée par Cal Crutchlow et Maverick Viñales, qui se sont alternés en tête de la feuille des temps.
Si ce dernier a réussi à se maintenir en fin de séance en haut de la hiérarchie, il n'en a pas été de même pour son homologue anglais, première victime de la percée des pilotes Pramac, Jack Miller en tête bien sûr, et bien décidé à bien faire devant son public.

Le tout récent Champion du monde, Marc Márquez, a pour sa part longtemps pointé en troisième position et aurait pu améliorer dans les dernières minutes, mais celui-ci a perdu l'avant dans le virage 10 dans les tous derniers instants.

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  DqZ3ydQXcAEtKS9

L'Espagnol avait d'ailleurs connu plusieurs avertissements auparavant, jusqu'ici sans frais, mais la recherche de la limite a... ses propres limites et le numéro 93 en a été quitte pour une fin prématurée de sa séance.
Chute pour chacun des pilotes Repsol Honda

Ces EL1 ont d'ailleurs été mouvementés pour l'équipe Repsol Honda, son coéquipier Dani Pedrosa ayant lui aussi été victime d'une chute un peu plus tôt, avec un accident à haute vitesse fort heureusement sans conséquence dans le premier virage.
Preuve que les conditions de piste n'étaient pas optimales et que les pilotes ont éprouvé quelques difficultés à retrouver le pli du tracé australien, Valentino Rossi est lui aussi parti à la faute dans ce même tournant, sans toutefois chuter, le transalpin se contentant d'une excursion dans l'herbe.

Viñales meilleur temps devant les pilotes Pramac,
on retrouve une troisième Ducati dans le top 5, avec la présence d'Andrea Dovizioso en quatrième position, devant Crutchlow et Márquez

On retrouve ensuite Andrea Iannone, le pensionnaire de Suzuki qui termine juste devant deux pilotes Yamaha, Johann Zarco et Valentino Rossi, dans cet ordre. Pol Espargaró est le premier représentant de KTM au classement en 11e position, devant un surprenant Hafizh Syahrin, qui a figuré pendant une bonne partie de la séance dans le top 10. C'est certain, après son passage à vide des dernières manches européennes, le Malaisien est de retour à son meilleur niveau au cours de cette tournée outre-mers.
Le top 15 est complété par Dani Pedrosa et Álvaro Bautista, auteur d'une première séance très propre pour sa pige au profit de l'équipe officielle Ducati, ainsi qu'Álex Rins. Takaaki Nakagami boucle quant à lui ces EL1 en 16e position.
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 28 Oct 2018 - 6:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:14

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlhRÉSULTATS ESSAIS LIBRES1
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2269GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2270
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:22

ESSAIS LIBRES2-Iannone et Petrucci délogent Viñales de la première place
https://fr.motorsport.com/motogp/news/iannone-petrucci-devant-vinales/3202367/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2271
Par : []=12730]Willy Zinck
26 oct. 2018 à 06:28
Les deux Italiens sont venus à bout de l'Espagnol au cours de la deuxième séance d'essais libres à Phillip Island, et se positionnent idéalement pour une qualification directe en Q2 au soir de la première journée.


En un sens, cette première journée d'essais libres du Grand Prix d'Australie aura eu des airs de samedi pour les pilotes du MotoGP. En effet, le délai séparant les EL1 des EL2 a été divisé par deux, passant des quatre heures habituelles de battement à seulement deux, en raison du décalage de la première séance pour cause de mauvaises conditions de piste.

Alors bien sûr, ce laps de temps reste bien supérieur à celui séparant le samedi les EL4 de la séance de qualifications, mais celui-ci a été suffisamment réduit pour représenter un défi d'organisation aux équipes, qui n'ont pas chômé pour soutenir le rythme d'un vendredi harassant.
Une chute et beaucoup de temps perdu pour Bautista

La première partie de cette deuxième séance du jour a été marquée par la sortie de piste, dans le virage 6, d'Álvaro Bautista. L'Espagnol a perdu l'avant dans ce gauche, et a probablement répandu de l'huile sur la piste, ce qui a contraint Marc Márquez puis Valentino Rossi à tirer tout droit dans ce même tournant quelques secondes plus tard.

Une perte de temps précieux pour le futur pilote Superbike, qui va avoir des difficultés pour mener à bien ses réglages. Sa qualification pour la Q2 est pour le moment en suspens, et atteindre le top 10 d'ici la fin des EL3 sera chose difficile pour le numéro 19.
Un autre accident a marqué la fin de cette deuxième séance, celui de Cal Crutchlow, survenu dans le virage 1 à haute vitesse. Si l'Anglais était conscient suite à sa chute, il s'est aussi tordu de douleur, et a dû être évacué sur civière. On ne sait pas encore si le pilote LCR souffre de blessure.

Au niveau du classement, le meilleur temps est revenu à Andrea Iannone,
qui détient donc la référence du jour en 1'29"131, devant son compatriote Danilo Petrucci. Les deux transalpins devancent Viñales, auteur du meilleur chrono lors des EL1.

Andrea Dovizioso assure pour sa part la quatrième place du jour, devant Crutchlow et Johann Zarco.
Derrière eux, Márquez pointe en septième position devant Jack Miller, Álex Rins et Valentino Rossi.
Les Yamaha tiennent leur rang
Les Yamaha font pour l'heure bonne figure au classement, trois des représentants de la marque aux trois diapasons évoluant dans le top 10 au soir de la première journée. Hafizh Syahrin a d'ailleurs lui aussi bien failli entrer dans la zone des pré-qualifiés pour la Q2, mais doit se contenter de la 11e place pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:25

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlhRÉSULTATS ESSAIS LIBRES2
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2272GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2273
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:30

Chute déconcertante pour Márquez, en pilotage "easy"
https://fr.motorsport.com/motogp/news/chute-intrigante-marquez-australie-essais/3202521/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
Par : Guillaume Navarro
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2274
Le Champion du monde fraîchement titré a connu une première journée difficile à Phillip Island et a plus frotté du cuir contre l'asphalte que souhaité...
Sixième temps (second Honda) en EL1, Marc Márquez n'a pas connu une entame de week-end sereine, victime qu'il a été d'une chute à vive allure, comme plusieurs autres pilotes. Les 24 boucles réalisées dans l'après-midi sur le tracé australien de Phillip Island n'ont pas apporté une grande sérénité à l'Espagnol, qui a bouclé la séance en septième position, à 0"608 de la référence installée par la Suzuki d'Andrea Iannone.

Au terme de la journée, le clan Honda admet qu'il se demande, comme les observateurs, ce qui a pu particulièrement toucher la RC213V pour que celle-ci se montre si prompte à désarçonner ses pilotes.

"C'est aussi une question [que l'on se pose] dans notre box. Ce que nous regardons est s'il s'agit seulement de notre moto et de notre performance, mais bien entendu, ce fut un vendredi étrange aujourd'hui ; pas le meilleur après avoir été titré Champion du Monde !" commente Márquez. "C'était quelque chose de très étrange, ce ressenti que j'ai eu avec la moto et celui des autres pilotes Honda. Il était si difficile de comprendre le pneu avant. C'était peut-être la première ou la seconde fois que j'ai chuté sans attaquer – car je n'attaquais pas –. Je pilotais simplement 'easy' en EL1. En Australie, c'est aussi un réglage différent mais cet après-midi, je suis revenu à celui que je connais et qui était bien meilleur, ce qui a amélioré le feeling."
Lire aussi :

   Crutchlow forfait pour le GP d'Australie

Il est important de comprendre d'où vient cet étrange ressenti des pilotes Honda afin d'éviter d'autres contrariétés et de prendre des risques physiques.

"C'est quelque chose que nous voulons savoir et en comprendre la raison. Il est vrai que notre moto est instable dans les virages rapides ; c'est peut-être notre point faible", devine le Champion du Monde. "Mais normalement, ici à Phillip Island, nous sommes capables d'être rapides. Aujourd'hui, nous avons pu l'être, mais avec beaucoup de risques. J'ai eu deux moments étranges alors que je ne cherchais pas la limite, où j'ai failli chuter, et je suis tombé en EL1. Il nous faut maintenant comprendre pourquoi et bien entendu il nous reste de la marge et nous pouvons revenir demain avec un réglage familier et essayer de comprendre si nous pouvons continuer à progresser."

L'option du pneu tendre exclue pour Honda

L'une des pistes de réflexion concerne bien entendu la monture pneumatique medium, chaussée à l'avant par le #93.

"Oui, c'est peut-être l'une des raisons de ma chute, peut-être que j'ai changé trop tôt", commente-t-il. "J'étais avec l'extra tendre mais pour le reste du run, j'ai commencé à préparer les EL2 et me suis dit : 'OK, je passe le medium et vais essayer de gérer'. Mais j'ai chuté dans la ligne droite et ça veut dire que le pneu était froid. Il était peut-être trop tôt pour utiliser le medium. On a vu beaucoup de chutes aujourd'hui, ça peut être le mélange pneumatique, le vent… Mais il est important de comprendre. Malgré tout, je suis heureux car dans l'après-midi, je suis revenu avec du feedback sur la moto, avec laquelle j'avais du ressenti."
Reste que les options sont limitées pour Honda, qui ne peut, selon Márquez, utiliser le composé tendre en course.
"Non, impossible pour nous", tranche-t-il catégoriquement. "C'est là qu'il nous faut travailler. Pour nous, il est impossible de partir avec le tendre." L'Espagnol a passé le medium dans la matinée et pense tester le dur samedi. "Je peux sortir avec le tendre mais si je souhaite avoir la même vitesse que les autres, je dois prendre un risque sur le pneu avant", poursuit-il. "Nous devons y aller avec le medium ou le dur. Pour nous, le tendre ne marche pas mais Michelin a amené une allocation parfaite pour ici. Nous avons toutes les options, si nous le désirons. On verra comment c'est demain, quel pneu offrira le meilleur ressenti sur la moto. Aujourd'hui, nous avons réalisé la distance de course avec le tendre ; demain nous essaierons le medium et le dur. Il faut continuer à travailler et garder le même style que tout le reste de la saison, ne pas penser à la position de vendredi et juste travailler pour dimanche."

Propos recueillis par Oriol Puigdemont
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:35

Dixième, Rossi a perdu trop de temps avec le pneu medium
https://fr.motorsport.com/motogp/news/dixieme-rossi-perte-temps-medium/3202624/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2275
Par : Willy Zinck
D'abord chaussé du pneu medium à l'arrière comme en 2017, l'Italien s'est finalement ravisé sur la gomme tendre, plus performante selon lui.
Au soir de la première journée à Phillip Island, Valentino Rossi occupe une position délicate avec la dixième place aux temps combinés. L'Italien est donc pour le moment sur le fil du rasoir en lisière du top 10, une situation bien peu confortable.

Il faudra donc trouver des gains pour demain et la dernière séance d'essais libres donnant possibilité de se qualifier directement pour la Q2, à savoir les EL3. Le fait est que le Docteur a perdu beaucoup de temps au cours de cette première journée avec le pneu medium arrière, une gomme qui avait fait des merveilles sur la Yamaha l'an dernier.
Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas, et pour l'instant le numéro 46 tendrait davantage à recourir au pneu soft en 2018, plus efficace selon lui. "Pour moi nous sommes très similaires à Motegi, c'est mon idée", explique Rossi. "Malheureusement j'ai perdu un peu trop de temps avec le pneu medium à l'arrière, car nous espérions qu'il serait bon, mais malheureusement [il ne procure] aucun grip. Au final avec le soft, je n'ai pas été si mal. Je ne suis pas content, car je patine trop encore, et nous devons donc améliorer les réglages."

Travailler sur l'équilibre de la moto

Au-delà du patinage, le pilote Yamaha estime que des améliorations doivent être apportées au niveau de l'équilibre de sa machine afin qu'il puisse assurer sereinement sa position dans le top 10. "Il faut encore que nous travaillions sur l'équilibre de la moto", ajoute-t-il ainsi au micro du site officiel du MotoGP. "Nous avons encore des problèmes au niveau de l'accélération, dans certains endroits nous avons du patinage."
Malgré sa situation encore indécise au classement, Rossi a apprécié de retrouver le circuit australien ce vendredi. Un tracé particulièrement exigeant selon lui. "Chaque circuit est différent, et chaque week-end il vous faut travailler et vous replonger dans l'année précédente et toutes ces choses pour [trouver] la façon de piloter, cela va avec l'expérience", reprend-il. "Mais quand vous arrivez à Phillip Island, c'est quelque chose de plus important. Tout d'abord, parce qu'il vous faut rester très attentif car la piste est très rapide, et les conditions sont très froides et parfois même humides. Ce n'est pas facile d'être sur cette piste, il vous faut plus de kilomètres [pour vous sentir à l'aise] ici."

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:39

Dovizioso : "La réalité du vendredi n'est jamais celle du dimanche"
https://fr.motorsport.com/motogp/news/dovizioso-prudent-essais-vendredi-australie/3202650/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
Par : Guillaume Navarro

Andrea Dovizioso a vu Suzuki afficher un rythme intéressant à Phillip Island tandis que Honda a souffert. Reste le point d'interrogation Yamaha, pour compléter un cocktail au goût encore incertain.

Quatrième à 0''169 de Viñales en EL1, puis de nouveau quatrième avec un progrès chronométrique sensible en EL2 (+0''275 vis-à-vis d'une référence plus basse de huit dixièmes), Andrea Dovizioso constate qu'il doit encore trouver une petite marge de progression pour se trouver au sommet de la feuille des temps, mais que sa préparation du vendredi s'est autrement mieux déroulée que celle de certains de ses rivaux, comme Marc Márquez et Cal Crutchlow – chacun victime d'une chute –, ou encore de Valentino Rossi, que le pilote Ducati s'attendait à voir plus à l'aise dès le début du week-end.
Dès lors, celui qui joue la place de dauphin au championnat pour la seconde saison consécutive se montre raisonnablement satisfait de son entame à Phillip Island.
"Oui, content", commente le principal intéressé. "À chaque fois que l'on vient ici, on a pas mal de points d'interrogation et tant que l'on n'a pas piloté, on ne peut pas vraiment savoir. Je suis heureux, mais nous ne sommes pas les plus rapides. Nous devons encore progresser et je pense que ce que nous avons montré aujourd'hui n'est pas encore suffisant. Le résultat du jour est assez étrange car Valentino [Rossi] et Marc [Márquez] n'étaient pas aussi forts que ce à quoi je m'attendais, mais je pense qu'ils redeviendront forts demain. Je pense que les conditions étaient assez bonnes au final, le vent était faible. Nous avons confirmé notre bonne vitesse. Certains pilotes ont souffert donc c'était un peu étrange. Le feeling global est bon. "

Même s'il fait logiquement partie des favoris comme sur chaque Grand Prix, Dovizioso avoue pour le moment que l'objectif sage du week-end australien est bien "le podium". Il est difficile, selon l'Italien, d'exclure certains pilotes pour le moment en retrait, mais bien capables de venir se présenter comme des candidats à la victoire dimanche.
"Oui, car comme toujours, la réalité du vendredi n'est jamais celle du dimanche", prévient le #4. "Il faut donc attendre. Je pense qu'on peut s'attendre à voir les deux Yamaha et Suzuki très solides car je pense que c'est normal sur ce tracé ; et bien sûr, Marc, qui montre déjà une bonne vitesse en 1'20''7. Il n'a pas fait le temps, mais il essayait de poser la base. Il souffrait un peu. Je n'en connais pas la raison mais il faut attendre un peu jusqu'à demain. Comme toujours ici, nous pouvons être performants en course mais nous devons améliorer un peu certaines choses pour rester dans le top 3."
Il faut dire que Dovizioso n'avait pas été le principal protagoniste de l'édition 2017, et que le tracé australien est toujours compliqué à appréhender. Reste que Ducati n'a pas rencontré les problèmes de nombreux pilotes Honda, qui ont fini au sol lors de ces essais de vendredi, et que la firme italienne a semblé avoir progressé sur ce circuit depuis l'an dernier.
"Seulement un peu", tempère pour le moment Dovizioso. "Je pense qu'il a été clair aujourd'hui où la moto était un peu meilleure, donc j'en suis heureux, mais on garde le même ADN, donc on ne peut pas piloter d'une manière différente et être rapides d'une autre manière. Mais nous sommes plus rapides que l'an dernier et c'est ce qu'il faut continuer à faire progresser. Il manque de la vitesse en milieu de courbe."
Quand aux nombreuses chutes, elles n'ont, selon le pilote italien, rien à voir avec la période de l'année à laquelle se tient la manche australienne, comme l'ont suggéré certains journalistes dans le paddock.
"Non, ce n'est pas arrivé à cause de ça. C'est en raison du tracé, je pense. Les conditions que l'on trouve et le tracé sont très étranges et ça peut arriver, malheureusement, ce sont les caractéristiques de la piste. C'est l'un des circuits où il est facile de chuter. Je pense que les conditions étaient assez bonnes au final, le vent était faible. Nous avons confirmé notre bonne vitesse. Certains pilotes ont souffert donc c'était un peu étrange. Mais le feeling global est bon."


GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh


Dernière édition par jeusetmatch le Dim 28 Oct 2018 - 6:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:46

EL3 - Les conditions météo forcent au statu quo dans le top 10
https://fr.motorsport.com/motogp/news/conditions-meteo-statu-quo-el3/3203212/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2276
Par : Willy Zinck 27 oct. 2018 à 02:03

Aucun changement autre que le retrait de Cal Crutchlow n'a pu être constaté dans le top 10, du fait de conditions météo moins favorables que vendredi.
Une fois n'est pas coutume, la troisième séance d'essais libres, dernière à décider de qui peut accéder directement à la Q2, n'a pas été décisive en Australie. En effet, le vent important à Phillip Island, conjugué à un rafraîchissement des températures, a empêché les pilotes de progresser sur leurs chronos de la veille.
Le plateau du MotoGP a donc été contraint de s'en tenir à la hiérarchie observée vendredi soir, avec un top 10 au final inchangé, ou presque puisque Cal Crutchlow, initialement cinquième au classement, a entre-temps déclaré forfait pour le reste du week-end.
Lourde chute pour Syahrin
Cela a donc fait progresser ses concurrents placés derrière lui d'un rang, le grand bénéficiaire dans l'opération étant bien sûr Hafizh Syahrin, 11e hier soir et alors premier non-qualifié.
Mais le Grand Prix d'Australie se révèle être un véritable jeu de quilles cette année, car il va falloir garder un œil sur les résultats des examens médicaux menés sur le Malaisien, victime lui aussi d'une grosse sortie de piste dans la virage 1 (comme Crutchlow), et qui a été emmené au centre médical du circuit dans la foulée.

En attendant, très peu de pilotes ont donc eu la possibilité d'améliorer, et ces EL3 se sont donc rapidement mués en une séance d'essais libres dédiée à la course, comme des EL4 avant l'heure en somme.
Cela a permis d'identifier deux écoles au niveau des choix pneumatiques qui devraient être faits dimanche pour la course. D'une part, celle du pneu dur à l'arrière, dont le meilleur représentant reste le leader des temps combinés, Andrea Iannone. D'autre part, celle du pneu soft, légèrement plus répandu parmi les concurrents.
À noter que de nombreux accidents sont venus émailler ces EL3, avec la chute de Syahrin donc, mais également plus tôt dans la séance celles de Jordi Torres, Bradley Smith, ou bien encore de Marc Márquez (deuxième accident du week-end pour le récent quintuple Champion du monde), preuve des conditions de piste particulièrement difficiles aux antipodes.
Pol Espargaró aux portes du top 10

Le top 10 figé depuis hier, la première amélioration chronométrique est à trouver du côté de KTM, avec Pol Espargaró qui progresse de la 14e place à la 11e (avec prise en compte du retrait de Crutchlow dans les trois places gagnées). Dani Pedrosa monte lui aussi d'un cran à la 12e place, et devance Bradley Smith, 13e aux temps combinés

Derrière, Álvaro Bautista est lui aussi resté bloqué dans la seconde partie du tableau en 14e position. À voir si le pigiste de Ducati parviendra à renouveler sa performance de la semaine dernière à Motegi, où il s'était extrait avec brio de la Q1 avant d'enlever la dixième place en Q2.
Si on met de côté les temps combinés, on notera cependant que c'est Marc Márquez qui a réalisé le meilleur chrono de ces EL3, devant Maverick Viñales et Jack Miller. Comme au Japon la semaine dernière, il faudra donc se méfier du rythme de course de l'Espagnol dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:50

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:55

Grand Prix d'Australie - Essais Libres 4-
Iannone redoutable, Yamaha reprend du poil de la bête
https://fr.motorsport.com/motogp/news/el4-iannone-confirmation-yamaha-outsider-3203263/3203263/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2279
Par : Guillaume Navarro -27 oct. 2018 à 05:02
Comme en EL2, qui lui avaient valu le meilleur chrono du week-end, Andrea Iannone a pris les commandes des EL4 au guidon de sa Suzuki, devant les deux Yamaha d'usine.
Quelques minutes avant les qualifications du Grand Prix d'Australie et après des EL3 n'ayant guère permis aux concurrents de faire tomber les marques chronométriques en raison des conditions météorologiques, les EL4 étaient particulièrement attendus par tous pour affiner les réglages et disposer d'une ultime occasion de parfaire la compréhension du comportement des pneumatiques Michelin, cette fois par 15°C dans l'air et 24°C en piste au lancement de la séance.
Essais pneumatiques studieux et une unique chute

Des EL4 qui ne commençaient pas de la meilleure des manières pour la confiance du local de l'étape, Jack Miller, qui perdait l'avant de sa Ducati Pramac dans le virage 4 et se retrouvait au sol avant de remonter en selle immédiatement.

Premier à établir un temps de référence en 1'30''682 devant son équiper Maverick Viñales, Valentino Rossi, qui comptabilise 17 podiums en 21 apparitions en Australie, a rapidement fait tomber la marque en 1'30''292 avant de se retrouver enfermé dans le trafic en piste et de voir Iannone (medium-dur) prendre le meilleur en améliorant et en devenant le premier homme à passer sous la minute et demie, puis Viñales s'installer en seconde position.

Comme en EL3, la préférence du plateau est allée aux composés tendres et durs en début de séance. Honda, cependant, a poursuivi le travail de compréhension du composé ayant possiblement piégé Márquez en EL1, aussi bien avec Dani Pedrosa (medium-medium) qu'avec son Champion du monde d'équipier (medium-dur), avant d'être imité par d'autres, comme Rossi, dans les dernières minutes.
Iannone survole

Statiques pendant 15 minutes, les positions de tête (Iannone - Viñales - Rossi - Dovizioso - Zarco - Márquez) n'ont pas plus évolué dans les derniers instants de la séance. Iannone s'offrait néanmoins le luxe d'améliorer son meilleur chrono en 1'29''905 à 6 minutes du terme, puis de manière impressionnante en 1'29''604, deux boucles plus tard, s'annonçant redoutable en vue des qualifications, tandis que Siméon signait un inattendu 11e temps.
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 6:57

-GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlhGrand Prix d'Australie - Essais Libres 4-Résultats
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2280GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2281
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 7:06

QUALIFICATIONS-La pole pour Márquez, Zarco de nouveau en 1re ligne
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marquez-pole-zarco-premiere-ligne/3203272/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2282

Par : Willy Zinck

Le pilote Honda a été prompt à s'emparer du meilleur temps en qualifications et bien lui en a pris. Il sera rejoint demain sur la première ligne par Viñales et Zarco.

Les hostilités ont débuté avec l'habituelle Q1, déterminant les deux pilotes repêchés pour la suite des qualifications. Sous un ciel couvert les 13 concurrents les moins rapides à l'issue des trois premières séances d'essais libres se sont donc élancés en piste pour en découdre.

Et c'est Bautista qui s'est montré le plus rapide au cours de ces 15 premières minutes de roulage. L'Espagnol a bien rattrapé le coup après un début de week-end où il a joué de malchance, avec une chute lors des EL2 qui lui a fait perdre un temps précieux dans la bonne compréhension de la GP18, suivie de conditions climatiques peu favorables lors des EL3, où rares sont les pilotes à avoir fait progresser leurs chronos.
Buatista et Pol Espargaró rescapés de la Q1

Mais tout est bien qui finit bien pour le numéro 19, qui a sauvé sa peau lors de cette première partie des qualifications, comme il avait su le faire il y a une semaine à Motegi. L'ibère a été accompagné en Q2 par son compatriote Pol Espargaró, qui a confirmé la bonne forme des KTM à Phillip Island.

Déception en revanche pour Dani Pedrosa, seulement 18e, ainsi que pour les pilotes Aprilia, qui vivent en Australie un véritable calvaire et ne s'élanceront respectivement que 19e (Aleix Espargaró) et 22e (Scott Redding) demain sur la grille.


Puis est venue l'heure de la Q2, et de l'arrivée des premières gouttes de pluie ! Et le premier à ouvrir la voie sur une piste encore sèche, ce fut bien entendu Jack Miller, l'Australien bien décidé à enlever une deuxième pole position devant son public après celle qu'il avait obtenue en Argentine en début de saison.

L'idée pour les 12 pilotes aux prises pour la pole position était dès lors d'assurer le meilleur temps possible avant l'intensification de la pluie. Certains se sont sans doute trop précipité, comme Bautista, victime d'une nouvelle chute en changeant d'angle à l'approche du virage 10.
Zarco troisième

Miller n'a quant à lui pas réussi à se maintenir à la première place, délogé par Marc Márquez, en tête à l'issue du premier run. Il allait d'ailleurs y rester, avec un chrono de 1'29"199, devançant ainsi Maverick Viñales et Johann Zarco.

Meilleur temps lors des EL2 et des EL4, Andrea Iannone doit finalement se contenter de la quatrième place. Il sera accompagné sur la deuxième ligne par son coéquipier Álex Rins et Jack Miller, qui a bien failli tout perdre lors de son dernier tour lancé en manquant de peu de perdre l'avant.
La troisième ligne est quant à elle monopolisée par un trio d'Italiens, Valentino Rossi devançant Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso. Hafizh Syahrin boucle pour sa part le top 10 au terme d'une séance de qualifications rondement menée, alors que Pol Espargaró et Álvaro Bautista s'emparent respectivement des 11e et 12e positions.

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 7:09

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlhQUALIFICATIONS-1 ET 2

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2285
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Capt2286
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 7:18

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65394
Date d'inscription : 02/12/2011

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 8:43

Bautista, brillant en Q1 mais au sol en Q2
https://fr.motorsport.com/motogp/news/bautista-brillant-chute-qualifications-australie/3203360/?filters%5Bevent%5D%5B0%5D=190744&nrt=112

Par : Guillaume Navarro
Le suppléant à Lorenzo chez Ducati a de nouveau connu des hauts et des bas, samedi, à Phillip Island.

C'est avec l'envie de bien faire et de se rattraper de sa chute lors de la journée de vendredi qu'Álvaro Bautista, remplaçant de Jorge Lorenzo chez Ducati, a abordé ce samedi. Si les EL3 ne lui ont pas permis, en raison des conditions de piste, de passer directement en Q2, le pilote espagnol a montré de solides dispositions en Q1 en établissant le meilleur temps et en s'autorisant à pouvoir venir jouer sa carte pour bien se positionner sur la grille de départ du Grand Prix d'Australie.
Las, une nouvelle chute à haute vitesse en bout de ligne droite a eu raison de ses efforts en Q2 : après une perte de contrôle critique, Bautista en a été quitte pour une longue glissade sur le dos, tandis que sa Ducati allait irrémédiablement se heurter à grande vitesse à un mur de pneus.

"C'était une chute étrange car hier, j'ai eu un problème avec la boîte de vitesses sur la sélection des rapports, et là, c'était étrange aussi et je n'ai pas pu éviter la chute. Heureusement, je me porte bien physiquement et ai juste un peu de douleur au dos, mais je pense que ça ira pour demain", commente le héros malheureux du jour.
12e sur la grille de départ

Comme hier, Bautista est cependant bien loin d'avoir le moral en berne et ses deux contacts avec le sol ce week-end ne l'ont toujours pas refroidi : le #19 pense toujours pouvoir trouver un rythme satisfaisant pour accomplir le Grand Prix avec de bons points à la clé depuis la douzième position de la grille.

"Concernant les qualifications, j'ai pu faire un vraiment bon tour en Q1 ; c'était vraiment bon et je suis satisfait. C'est dommage pour la chute en Q2. Je pense que pour demain, nous allons essayer de prendre un bon départ et donner le maximum. L'usure des pneus sera l'une des clés de la course. Nous verrons, je ferai comme toujours de mon mieux", commente-t-il avant d'entrer plus profondément dans le ressenti au guidon et la méthodologie employée.
"Aujourd'hui, nous avons un peu progressé, même si les conditions étaient difficiles avec beaucoup de vent et plus fraîches qu'hier. J'ai particulièrement souffert dans la matinée pour sentir les pneus. Dans l'après-midi, nous avons progressé et testé différentes solutions pneumatiques en vue de la course de demain. Nous avions initialement trouvé que le composé tendre était le pneu envisagé pour la course, mais après cet après-midi et l'essai du composé dur qui s'est bien passé, on dirait que ça va un peu moins vite mais mieux. Au final, sur ce genre de piste, avec beaucoup de virages rapides, la stabilité est importante. Maintenant, je pense que nous allons utiliser le dur à l'arrière."

GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  2mkhxwlh

Le départ du Grand Prix MotoGP d'Australie sera donné à 6 heures du matin, heure française. N'oubliez pas de régler vos montres avec le changement d'heure dans la nuit de samedi à dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Empty
MessageSujet: Re: GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre    GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
GRAND PRIX MOTOGP D'AUSTRALIE 28 octobre
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: