UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 RAFAEL NADAL (Espagnol)

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant
AuteurMessage
tipou

tipou


Messages : 150812
Date d'inscription : 05/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeMer 17 Juin 2020 - 22:34

Rappel du premier message :

Tennis : Gasquet s'enflamme pour Djokovic, Nadal et Federer !
Publié le 17 juin 2020 à 16h35 par La rédaction
https://le10sport.com/tennis/tennis-djokovic-nadal-federer-cet-aveu-de-gasquet-507661

Lors d’une interview pour Eurosport, Richard Gasquet a expliqué que Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer étaient sans le moindre doute les meilleurs joueurs de l’histoire du tennis. Le tennisman français s’explique.

Avec 56 titres de Grand Chelem à eux trois, Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer forment un des plus grands « BIG 3 » de l’histoire du tennis. Mais quel est le véritable secret pour faire tomber l’un des 3 montres ? Interrogé par Arnaud Di Pasquale, ancien joueur de tennis français et aujourd’hui consultant pour Eurosport, Richard Gasquet a fait savoir que même avec un mental d’acier ou encore une surface particulière, il est quasiment impossible de les battre !

« Ce sont les meilleurs joueurs de l’histoire du tennis ! »

« Il y a des partisans de l’aspect mental qui te disent « ça se joue au mental » et tout ça... Bon moi je veux bien l’entendre mais ça se joue quand même au niveau tennistique. Quand tu vois jouer Nadal, Federer et Djokovic, ce sont les meilleurs joueurs de l’histoire du tennis et ils n’ont pas de faille. Donc tu as beau mettre le mental que tu veux, ils jouent mieux au tennis que les autres. Le retour de Djoko est meilleur que le nôtre, le coup droit de Federer est extraordinaire... C’est toujours réducteur d’entendre ces choses sur le mental. Il est bon de rappeler que tout le monde peut progresser là-dessus mais que la principale qualité d’un tennisman c’est bien sa technique. Là au niveau de la prise de balle, technique, du retour, du service... La surface ? Même sur un tapis de salle de bains, Djoko, Federer et Nadal gagneraient encore. Tu peux mettre ce que tu veux, les meilleurs resteront les meilleurs. Mais oui j’ai le souvenir des années 90 où il n’y avait que des services, que des volées... mais bon là ce sont les plus forts de très très loin et même peut-être les trois meilleurs joueurs de l’histoire. Si les surfaces auraient été un peu plus rapides, peut-être que Federer aurait gagné un peu plus de Wimbledon que Nadal et encore ça reste à voir. Et la vrai force mental est de continuer à progresser. Le coup droit de Djokovic d’il y a 10 ans n’est plus du tout le même qu’aujourd’hui par exemple. Année après année ils sont de plus en plus forts. » a lancé Richard Gasquet dans l’émission Dip Talk d’Eurosport.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch




Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeMer 15 Déc 2021 - 7:40

Rafael Nadal révèle une partie de son calendrier pour le début de 2022
DECEMBER 11, 2021 12:00
by SARAH AIT SALAH   |
https://www.tennisworldfr.com/tennis/news/Rafael_Nadal/12496/rafael-nadal-revele-une-partie-de-son-calendrier-pour-le-debut-de-2022/

Rafael Nadal, 20 fois vainqueur de tournois majeurs, n'a pas joué depuis plus de quatre mois, luttant contre une blessure au pied depuis juin et terminant la saison après deux matchs à Washington.
Après avoir subi une intervention mineure à Barcelone, Rafa est retourné sur le terrain d'entraînement chez lui à Majorque, travaillant dur sur son jeu et se préparant pour la 13e édition du championnat du monde de tennis Mubadala à Abu Dhabi du 16 au 18 décembre.
Nadal affrontera Andy Murray ou Dominic Thiem en demi-finale, espérant retrouver la forme le plus rapidement possible avant le début de la nouvelle saison en Australie. Rafa a décidé de faire l'impasse sur la troisième édition de l'ATP Cup.
Rafael Nadal donnera le coup d'envoi de la saison 2022 lors du tournoi ATP 250 de Melbourne. L'Espagnol est le seul joueur du top 25 sur la liste initiale des inscrits, suivi de Reilly Opelka, Grigor Dimitrov, Lloyd Harris, Alexander Bublik et David Goffin.
Il s'agira du seul tournoi de Nadal avant le premier tournoi majeur de la saison qui débutera deux semaines plus tard. Rafa est prudent dans ses déclarations avant ce retour tant attendu, disant qu'il a besoin de matchs pour tester son niveau actuel et savoir où il en est.
En 2021, Nadal n'a disputé que 29 rencontres, se blessant dès les premières semaines et sautant de nombreux tournois.

Nadal veut faire un retour prudent.

Rafa a manqué la Coupe ATP avant l'Open d'Australie en raison d'une blessure au dos.
Il s'est rendu à Melbourne sans aucun match dans les jambes et a battu quatre adversaires en sets consécutifs pour se qualifier pour les quarts. À l'Open d'Australie, l'Espagnol a gâché deux sets contre rien face à Stefanos Tsitsipas avant de manquer toute l'action jusqu'à Monte Carlo.
Le roi de la terre battue a remporté deux titres sur sa surface de prédilection, à Barcelone et à Rome, après des batailles acharnées et des balles de match sauvées. Il espérait qu'il en serait de même à Roland-Garros, où il a tenté de décrocher sa 21e couronne majeure.
Novak Djokovic l'a stoppé en demi-finale après une bataille épique, et l'Espagnol s'est retiré de Wimbledon et des Jeux olympiques avant de jouer deux matches à Washington. Ce fut un signe clair pour Rafa de terminer sa saison et d'éviter des problèmes plus graves avec sa blessure, en faisant une pause et en espérant un nouveau départ en 2022.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeSam 18 Déc 2021 - 9:22

Prix Stefan Edberg de l’esprit sportif – Nadal réalise le quadruplé

https://www.welovetennis.fr/atp/prix-stefan-edberg-de-lesprit-sportif-nadal-realise-le-quadruple

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap20839

S’il est encore très loin des 13 statuettes de Roger Federer dont sept de suite entre 2011 et 2017, Rafael Nadal a remporté pour la cinquième fois de sa carrière et pour la quatrième fois de suite ce trophée hono­ri­fique récom­pen­sant le joueur le plus fair play du circuit.

Élu par ses pairs, le Majorquin a tenu à remer­cier les votants alors qu’il était en concur­rence pour ce prix avec Frances Tiafoe, Félix Auger‐Aliassime et Casper Ruud.

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap20840
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeSam 25 Déc 2021 - 18:08

Nadal a l’air bien

https://www.welovetennis.fr/atp/nadal-a-lair-bien

Comme la plupart des joueurs du circuit, Rafael Nadal a posté une petite vidéo pour souhaiter un joyeux Noël.
Vidéo rassu­rante sur son état de santé car l’Espagnol semble en bonne forme et souriant : « Bonne nuit. Je voulais juste vous souhaiter un très joyeux réveillon de Noël à vous tous et aussi [vous dire] de prendre soin de cette année diffi­cile, mais des temps meilleurs vien­dront sûre­ment et nous pour­rons en profiter comme avant. Un gros câlin & Happy 2022, aussi ! » a expliqué Rafa dont on connait pas encore offi­ciel­le­ment le programme dans les jours à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Nolette

Nolette


Messages : 11028
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 72
Localisation : Paris

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeSam 25 Déc 2021 - 20:15

Rafa est inscrit pour l'ATP 250 à Melbourne ! Il devrait gagner, c'est le seul inscrit du top 100 !
ça le mettrait en confiance pour l'Open !

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeMar 28 Déc 2021 - 7:00

il s'entraine bien pour ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeMar 28 Déc 2021 - 7:34

ATP : Rafael Nadal a fait son retour à l'entraînement


27 décembre 2021 15:55

https://www.beinsports.com/france/atp-tour/news/atp-rafael-nadal-a-fait-son-retour-a-lentrain/1805986



Placé à l'isolement jusqu'au 30 décembre après avoir été testé positif au coronavirus, Rafael Nadal a assuré via les réseaux sociaux avoir repris l'entraînement.



  [url=https://twitter.com/intent/tweet?text=ATP : Rafael Nadal a fait son]  [/url] [url=whatsapp://send?text= ATP : Rafael Nadal a fait son retour %C3%A0 l'entra%C3%AEnement https://www.beinsports.com/france/atp-tour/news/atp-rafael-nadal-a-fait-son-retour-a-lentrain/1805986]  [/url]


Rafael Nadal n’entend pas manquer l’Open d’Australie.
Absent du circuit ATP depuis le mois d’août dernier en raison de douleurs récurrentes au pied causées par le syndrome de Muller-Weiss, qui provoque une déformation d’un des os du pied, le Majorquin a repris la compétition à l’occasion d’un tournoi exhibition organisé à Abu Dhabi. Une épreuve qui a provoqué un « cluster » du coronavirus avec pas moins de huit personnes impliquées qui ont ensuite été testées positives. Belinda Bencic, Ons Jabeur, Denis Shapovalov, Andrey Rublev se sont ajoutés à Rafael Nadal ainsi qu’à ses entraîneurs Carlos Moya et Marc Lopez. Comme l’imposent les autorités sanitaires espagnoles, le « Taureau de Manacor » a été placé à l’isolement et ne pourra pas en sortir avant le 30 décembre. Toutefois, cela n’empêche pas le joueur aux 20 titres du Grand Chelem de poursuivre sa préparation en vue de l’Open d’Australie.

Nadal travaille son physique


En effet, au travers d’une publication sur son compte officiel Instagram relayée sur Twitter par l’ATP via son compte hispanophone, le natif de Manacor a repris le travail de préparation pour la première levée du Grand Chelem. « Retour progressif au travail physique… », a ainsi déclaré Rafael Nadal en précisant sa localisation, à proximité de Porto Cristo, le port de Manacor, aux Iles Baléares. Une communication qui indique bien que le Majorquin n’a pas tiré un trait sur l’entame de la saison en Australie. En effet, s’il ne pourra pas rejoindre à temps Sydney pour prendre part à l’ATP Cup, il pourra rallier Melbourne s’il obtient un résultat négatif lors d’un test de dépistage du coronavirus au maximum 72 heures avant de prendre l’avion pour l’Hémisphère Sud. Alors que Roger Federer ne fera pas le déplacement et que Novak Djokovic maintient toujours autant le doute sur ses intentions, Rafael Nadal devrait bien être au rendez-vous pour y défier la jeune génération menée par Daniil Medvedev.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 13:56

Jean Muller

L’aéroport de Majorque bientôt renommé Rafael Nadal Airport ?

https://www.welovetennis.fr/insolite/laeroport-de-majorque-bientot-renommer-rafael-nadal-airport

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap22073
Après le succès de Rafael Nadal, l’émo­tion a été très forte à Majorque. A tel point qu’une péti­tion a été mise en ligne pour que les auto­rités réflé­chissent à l’op­por­tu­nité de rendre hommage au joueur espa­gnol en chan­geant le nom de l’aéroport. 
Pour l’ins­tant, la péti­tion n’af­fiche que 1215 signa­tures mais cela symbo­lise aussi la teneur de l’ex­ploit de l’Espagnol qui est un « demi‐dieu » sur son île. A chaque grand titre, l’hom­mage rendu par les insti­tu­tions a toujours été très impor­tant, il faudra donc suivre de près les déci­sions qui vont être prises.
Publié le mercredi 2 février 2022 à 10:49
Revenir en haut Aller en bas
Nolette

Nolette


Messages : 11028
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 72
Localisation : Paris

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 14:10

Carrément ! happy1

et juste en dessous

expulsion injustifiée de Nole
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 14:26

Open d'Australie - Rafael Nadal : "Avec Federer, on a atteint nos rêves"
https://www.tennisactu.net/news-open-d-australie-rafael-nadal-avec-federer-on-a-atteint-nos-reves-nadal-ao2022-ausopen-federer-djokovic-goat-94958.html

Après avoir très peu dormi, Rafael Nadal a sacrifié ce lundi à Melbourne au traditionnel photo shoot dans les jardons du Gouverneur. Pour l'occasion, l'Espagnol a revêtu un tee-shirt noir collector. Car, en rouge, on discerne bien le chiffre 21. Tout avait été anticipé par son équipementier... devant quelques médias, il a notamment répondu au message de félicitations de Roger Federer.

Nadal sur Federer : "Ça n’a pas d’importance que l’un ait 21 titres et l’autre 20..."

"On a toujours eu beaucoup de respect l’un pour l’autre. Nous avons tiré le positif de notre rivalité durant notre carrière. J’ai reçu de nombreux messages, je m’excuse de n’avoir pas encore eu le temps de répondre. Je suis très fier de la manière dont nous avons géré notre rivalité pendant nos carrières. En fin de compte, ce n’est qu’un jeu et nous avons atteint tellement plus que ce que l’on aurait rêvé petits. Au final, ça n’a pas d’importance que l’un ait 21 titres et l’autre 20 ou que l’un termine avec 23 et l’autre 21. Je pense que nous avons fait de grandes choses pour notre sport, nous avons atteint nos rêves et maintenant nous en profitons. Je me sens chanceux de faire partie de cette ère si spéciale pour notre sport", a-t-il déclaré ce lundi devant les médias.

Sa quatrième remontada en carrière

La plus grande victoire de la carrière de Rafael Nadal ? C'est bien possible ! Dimanche sur la Rod Laver Arena, l'enceinte où il a sûrement connu le plus de déceptions, le Taureau de Manacor a soulevé son 21e titre du Grand Chelem, un de plus que Novak Djokovic et Roger Federer, et son 2e Open d'Australie après 2009. Et la manière est complètement folle. Opéré du pied en 2021, Nadal a manqué de nombreux mois de compétition et arrivait avec peu de certitudes en Australie, en plus du Covid. Finalement, comme toujours, Rafa a su surmonter toutes les épreuves, même celle de revenir d'un déficit de deux sets en finale face au n°2 mondial et favori du tournoi, Daniil Medvedev, contre qui il s'est imposé sur le score de 2-6, (5)6-7, 6-4, 6-4, 7-5 au terme d'un énorme combat de 5h24. Sa quatrième remontada en carrière, la plus importante et la plus belle. Le Majorquin est au sommet du tennis après ce match qui restera dans la légende !

"C’était l’un des matchs les plus émouvants de ma carrière"

Ce nouveau sacre a poussé Nadal jusqu'aux larmes à la fin du match. Après avoir repris ses esprits, le n°5 mondial est passé par le traditionnel discours avec la remise du trophée. "C’était l’un des matchs les plus émouvants de ma carrière. Partager le terrain avec Daniil était un honneur. C’est incroyable. Pour être honnête, il y a un mois et demi, je n’étais pas sûr de pouvoir revenir sur le circuit. Mais aujourd’hui, je suis devant vous tous avec ce trophée devant moi. Vous êtes tout simplement incroyables, merci beaucoup. Le soutien énorme que j’ai reçu au cours des trois dernières semaines va rester dans mon cœur pour le reste de ma vie, alors merci beaucoup."

"Le plus grand come-back de ma carrière"

C'est à peine si le héros du jour a pu reprendre ses esprits avant la traditionnelle conférence de presse. Évidemment, c'est radieux que le titulaire de 21 titres du Grand Chelem a répondu aux questions des journalistes. Bien sûr, la question qui brûle toutes les lèvres est de savoir s'il s'agit de son meilleur "come-back" en finale de majeur. Et la réponse, contrairement au champion, n'est pas surprenante : "Si nous mettons tout ensemble, le scénario, le moment, ce qu'il signifie. Oui, sans aucun doute, c'est probablement le plus grand come-back de ma carrière de tennisman." Même si le Majorquin se défend régulièrement de jouer pour les records, ce 21e titre du Grand Chelem apporte une saveur toute particulière à cette victoire déjà épique par elle-même.

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap22076

"Je me suis beaucoup battu"

Mais comment a-t-il fait à 35 ans, pour signer cette superbe remontée et ne jamais craquer physiquement : "C'est ce que j'ai fait. Je me suis battu, j'ai continué à croire et à essayer de trouver une solution. Bien sûr, j'ai eu la chance de sauver ce moment. Oui, il y a eu beaucoup de moments qui peuvent décider de la finale comme celui-ci, non ? Il a un gros avantage. Mais je ne sais pas. Ce soir, c'était pour moi 2012, 2017, 2014, avec la blessure, aussi, j'ai été dans cette position quelques fois dans ma carrière ici en Australie. Ce soir a été inoubliable. Je me sens très chanceux. En même temps, je pense que je me suis beaucoup battu et que j'ai beaucoup travaillé pour essayer de revenir sur le circuit et me donner une chance de continuer à jouer au tennis." Une belle leçon de courage, qui force le respect que l'on soit fan de Rafael Nadal ou pas. Il a souvent souffert en vain à Melbourne, il tient enfin sa revanche. Mais quelle revanche !

Je sais que c'est un chiffre spécial le 21"

Et même s'il n'a pas changé d'avis, maintenant qu'il l'a obtenu ce fameux 21e titre, l'ancien n°1 mondial est bien obligé de reconnaitre que cela donne une dimension particulière à sa victoire : "Non, je ne veux pas changer mon point de vue, honnêtement. Bien sûr, pour moi, c'est incroyable de réaliser un autre Grand Chelem à ce moment de ma carrière. Cela signifie beaucoup pour moi. Bien sûr, je sais que c'est un chiffre spécial, le 21. Je veux dire, je sais ce que cela signifie, non ? Ce titre a une grande signification, non ? Mais de mon point de vue, je crois vraiment ce que j'ai dit l'autre jour, j'espère, non, je crois qu'aujourd'hui est un jour inoubliable. Je ne dirai jamais que je le mérite, parce que je pense que beaucoup de gens se battent et que beaucoup de gens le méritent..."
 
Incroyable humilité du champion qui réalise l'inimaginable, surtout après ce qu'il a traversé ces derniers mois : "Mais je crois vraiment que j'ai un esprit très positif. Ces six derniers mois, je me suis vraiment battue pour essayer de revenir sur le court. Il y a eu des moments très, très difficiles, des moments pour vraiment... Des conversations difficiles, parce que vous ne savez pas si je vais avoir la chance de revenir sur le circuit. Mais, oui, je me sens honoré. Je me sens chanceux d'accomplir une autre chose très spéciale dans ma carrière de tennis. Je ne me soucie guère de savoir si je suis le meilleur ou le moins bon de l'histoire, ou le meilleur ou le moins bon de l'histoire. Honnêtement, aujourd'hui, je m'en fiche un peu, non ? Pour moi, il s'agit de profiter de nuits comme aujourd'hui. Cela signifie tout pour moi, non ? Cela signifie encore plus de réaliser le deuxième Open d'Australie plus que toute autre chose."

"Je n'arrive pas à penser"

Que ce succès a coûté cher à l'Espagnol qui est allé au bout de lui même pour vivre ces émotions si particulières : "Je ne sais pas. Ça a été une nuit très émotionnelle. Même maintenant, je suis détruit, honnêtement, physiquement. Je n'arrive pas à penser, je ne me souviens pas de beaucoup de moments du match. Oui, le soutien de la foule a été énorme. J'ai été très ému pendant tout le match. Même si j'étais très fatigué, je n'ai pas pu faire la fête avec eux comme d'habitude, mais je le sens au fond de moi, tout ce soutien m'a beaucoup aidé pendant tout le match...Je n'étais pas prêt physiquement pour ce genre de batailles, honnêtement. Je ne me suis pas assez entraîné pour être prêt. Mais ce soir a été très spécial. Je donne tout ce que j'ai à l'intérieur, croyez-moi. Je suis, oui, super, super fatigué de toutes les façons. Je ne peux même pas célébrer. Mais c'était le jour pour tout donner, non ? J'ai apprécié. J'ai apprécié le combat. J'ai apprécié les émotions. À la fin, avoir ce trophée avec moi signifie tout aujourd'hui, non ?"

"Il va ressentir cet amour de la foule dans le futur, parce qu'il le mérite"

Un public qui l'a porté au point de le faire gagner ? C'est sûr qu'il était plutôt très mal embarqué à 2 sets et 3 balles de break contre. Le soutien des fans s'est fait alors plus pressant, l'un s'en est nourri tandis que l'autre l'a subi. Un peu dur à digérer pour Daniil Medvedev que les mots du champion de l'Open d'Australie 2022 consoleront peut-être : "Je pense que Daniil est un grand champion. Il a très bien accepté sa défaite. Oui, je peux juste lui dire merci parce que ça a été une nuit très dure pour lui, je pense. Je sais combien il est difficile d'être dans cette position après toutes les chances qu'il a eues. Il a toujours été gentil avec moi. Il a compris à quel point ce match et ce titre étaient importants pour moi. Il a été très gentil à la fin du match, non ? Je ne sais pas si la foule l'a apprécié. Bien sûr, c'est mieux d'avoir la foule de son côté. Ce soir, c'était fou pour moi. Mais je crois vraiment qu'il a un grand avenir devant lui. Il va ressentir cet amour de la foule dans le futur, parce qu'il le mérite."

"Je veux juste profiter"

Et le pied dans tout ça, comment va-t-il ? Une question très importante, car avec un tel "Rafa" on peut l'imaginer encore longtemps soulever le trophée à Roland-Garros : "Ce soir, il n'y a pas eu de douleur du tout. J'ai pu, comme vous pouvez le voir, courir sans limites. Je ne sais pas ce qui peut se passer demain, mais je me sens chanceux d'avoir pu jouer, de m'être senti libre de jouer au tennis, non ? C'est un sentiment extraordinaire. Je sais que les choses peuvent changer, car, comme je l'ai expliqué l'autre jour, ma blessure est difficile à soigner, impossible en fait. Mais j'ai pu jouer pendant un mois. C'est beaucoup, quelque chose d'inattendu, quelque chose qui me donne beaucoup d'énergie pour continuer. Je veux juste profiter de ce moment et, bien sûr, essayer de continuer. J'ai vraiment apprécié le sentiment d'être de retour sur la tournée. Je vais essayer de suivre mon calendrier personnel."
 
"Mais les choses peuvent changer rapidement, non ? Je me sens chanceux d'avoir la chance de concourir de cette façon le mois dernier, non ? Ça a été tout simplement incroyable pour moi, inoubliable. Bien sûr, après ce mois d'entraînement dur, de matchs très longs, le pied a pu supporter tout ce stress, bien sûr je me sens plus confiant que je vais avoir la chance de continuer, de continuer à me battre, de continuer à apprécier ce beau sport. C'est ce qui me rend heureux en termes de choses professionnelles, non ? Oui, je ne sais pas, je me sens juste confiant maintenant que je vais avoir mes chances de continuer à jouer au tennis pendant un certain temps, oui."

"Plus émouvant que le premier"

Si Nadal refuse le débat du GOAT et de se comparer aux autres, il accepte bien volontiers la saveur particulière qu'à celui-ci par rapport à ses premiers succès : "C'est plus émouvant que le premier. Aucun doute là-dessus. Je ne sais pas. Aux derniers stades de votre carrière, je pense que vous êtes en mesure de profiter davantage de ces moments parce que vous savez que les chances sont moindres. Quand vous avez 19 ans, quand j'ai atteint le premier, bien sûr c'est super spécial, mais vous savez que si vous jouez bien, vous allez continuer à avoir des chances de profiter de ces moments, non ? Aujourd'hui, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Oui, bien sûr, je suis fier. La satisfaction personnelle est plus grande qu'il y a quelques années, non ? Je pense que je reste plus dans le moment présent, sans penser trop loin à l'avance. Oui, je ne sais pas ce qui peut arriver sur la terre battue ou non. J'ai espéré quelques événements avant la terre battue. Je profite de ces moments, j'espère pouvoir partager avec ma famille ce moment inoubliable, puis je réfléchirai à ce que sera la suite pour moi."
Pour finir l'homme détaille ce qui l'aide à toujours être aussi performant sur le court, pour cela s'attache à des valeurs simples : "L'amour du jeu, la passion, l'attitude positive et l'esprit de travail. C'est tout, non ? Et les bonnes personnes à mes côtés qui m'aident chaque jour. Je pense que c'est tout."

Publié le 02/02/2022 à 11:33 par Tennis Actu
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 4 Fév 2022 - 16:11

Nadal, l’extraterrestre, transpire déjà sur les courts d’entraînement
https://www.welovetennis.fr/videos/nadal-lextraterrestre-transpire-deja-sur-les-courts-dentrainement

Malgré la fatigue, le déca­lage horaire ou les nombreuses solli­ci­ta­tions média­tiques, le cham­pion espa­gnol était bel et bien à l’en­traî­ne­ment ce vendredi matin au sein de son académie, à Manacor.


Alors que la plupart des joueurs du circuit se seraient logi­que­ment accordés une petite semaine de repos, sans toucher la raquette, après un tel accom­plis­se­ment, Rafa, lui, n’est défi­ni­ti­ve­ment pas fait du même bois. C’est à la fois profon­dé­ment inspi­rant et un peu flippant.

Toujours inscrit sur le tournoi d’Acapulco qui doit se tenir du 21 au 26 février, il ne serait pas éton­nant de voir le Majorquin confirmer sa présence après de telles images.
Rafael Nadal BACK TO PRACTICE at his Academy immediately after returning home
Revenir en haut Aller en bas
Nolette

Nolette


Messages : 11028
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 72
Localisation : Paris

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 4 Fév 2022 - 19:52



Il a raison, si il peut finir sa carrière n°1, y"aurait plus de discussion pour le goat !


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeSam 12 Fév 2022 - 13:42

Golf, tennis… Rafael Nadal est insatiable
https://www.welovetennis.fr/atp/golf-tennis-rafael-nadal-est-insatiable

Deux semaines après son succès histo­rique en finale de l’Open d’Australie, Rafael Nadal ne s’est pas reposé bien long­temps. De retour à l’en­trai­ne­ment cinq jours après sa victoire, l’Espagnol alterne entre sessions de tennis et parties de golf. Le Majorquin va bien, il sera à Indian Wells (du 7 au 20 mars 2022).

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap22365
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeJeu 17 Fév 2022 - 16:00

José Higueras : « Quand je pense à Nadal, je pense à Borg. Ce sont les deux gars les plus semblables mentalement que j’ai vus dans ma carrière »
https://www.welovetennis.fr/atp/jose-higueras-quand-je-pense-a-nadal-je-pense-a-borg-ce-sont-les-deux-gars-les-plus-semblables-mentalement-que-jai-vus-dans-ma-carriere


Plus de deux semaines après le 21e sacre en Grand Chelem de Rafael Nadal à l’Open d’Australie, les réac­tions des diffé­rents acteurs du tennis conti­nuent d’arriver. 
Récemment, c’est la légende du coaching, José Higueras, qui s’est exprimé dans le podcast Holding Court with Patrick McEnroe. Et celui qui a été entraî­neur de Michael Chang, Carlos Moya, Pete Sampras ou encore de Roger Federer s’est logi­que­ment montré très élogieux envers Rafa après son exploit australien. 
« La première fois que j’ai vu Rafa, c’était à Majorque, quand il avait 14 ans, et le niveau d’in­ten­sité sur chaque point était incroyable. C’est un tel compé­ti­teur. Il a telle­ment soif de conti­nuer à s’amé­liorer. Cela me rend telle­ment heureux de le voir main­te­nant, il devient un meilleur joueur à chaque fois que je le vois jouer. C’est vrai­ment incroyable. Quand je pense à Rafa, je pense à Bjorn Borg. Je pense que ce sont les deux gars les plus semblables menta­le­ment sur le circuit ATP que j’ai vus dans ma carrière. Je pensais que Borg était un peu plus fort menta­le­ment, mais j’ai main­te­nant changé d’avis à ce sujet, pour être honnête. »
Publié le jeudi 17 février 2022 à 15:50
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeDim 20 Fév 2022 - 0:02

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 2022Nadal%40TommyHighlfiger
ATP
Photo : @Tommy Hilfiger
https://twitter.com/JeepSteam1/status/1494625158199402499?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm
%5E1494625158199402499%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2
Fwww.tennisactu.net%2Fnews-atp-quand-rafa-nadal-fait-monter-la-temperature-pour-tommy-hilfiger-95274.html



ATP - Quand Rafa Nadal fait monter la température pour Tommy Hilfiger

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap22661

Rafael Nadal n'a pas pris beaucoup le temps de se reposer après son 21e tournoi du Grand Chelem glaner à Melbourne. Déjà sur les terrains d'entrainement à Acapulco, le joueur a entre temps pris la pose en sous vêtement pour Tommy Hilfiger. Ambassadeur de la marque depuis 2014, il est coutumier du fait, mais nombreux ou nombreuses sont ce qui apprécieront une fois encore le style en dehors des terrains.

Publié le 19/02/2022 à 19:27 par Aude MAZ
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée


Messages : 43190
Date d'inscription : 01/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeDim 20 Fév 2022 - 20:25

Que dire....effectivement il fait très chaud rire moqueur rire moqueur mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
https://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeLun 21 Fév 2022 - 6:22

mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeJeu 21 Avr 2022 - 17:43

Tennis : Nadal s'entraîne face à... Nadal
Par La rédaction
Publié il y a 9 minutes, Mis à jour à l’instant
https://www.lefigaro.fr/sports/tennis/tennis-rafael-nadal-s-entraine-avec-son-cousin-joan-20220421

L'Espagnol a peaufiné son retour, avec Roland-Garros en tête, lors d'une séance partagée avec son cousin Joan.

Rafael Nadal a repris le chemin de l'entraînement et l'intensité a déjà grimpé de quelques échelons. Lors de sa quatrième séance depuis sa reprise, après une interruption due à une côte fissurée lors du tournoi d'Indian Wells, l'Espagnol (n°4 mondial) qui reprendra la compétition à Madrid (1-8 mai) a, selon Marca, frappé la balle sur un court en terre battue de son académie de Manacor avec son cousin Joan (17 ans), le fils Toni, qui fut longtemps son entraîneur. Rafael Nadal dans les starting-blocks avec Roland-Garros en tête (22 mai-5 juin).

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap24350
Revenir en haut Aller en bas
Destinée
Admin
Destinée


Messages : 43190
Date d'inscription : 01/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeDim 24 Avr 2022 - 20:36

Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 20 Mai 2022 - 7:18

Il était une fois...

Il était une fois… 2005, quand Rafael Nadal remportait son premier titre à Roland-Garros


https://cutt.ly/CHPuTnj



A quelques jours seulement du début de Roland-Garros, nous poursuivons notre série « Il était une fois… » avec quelques grands souvenirs du Grand Chelem parisien. Et quoi de mieux, pour démarrer, que de se souvenir du premier des treize titres du maîtres des lieux, Rafael Nadal ? Nous revenons ainsi sur son parcours, en 2005, quand le Majorquin triomphait Porte d’Auteuil à seulement 19 ans.


Pour Rafael Nadal, la grande épopée a commencé le 23 mai 2005. Tête de série n°4, le Majorquin entre en lice dans le tournoi en affrontant l’Allemand Lars Burgsmüller, sur le Court n°1, à dix jours de son dix-neuvième anniversaire. Déjà très médiatisé avant son tout premier match Porte d’Auteuil, il a d’ores et déjà droit à un grand court. En effet, il aurait déjà pu jouer à Roland-Garros en 2003 et 2004, mais des blessures au coude et à la cheville gauche l’avaient alors contraint de déclarer forfait. Ce n’était que partie remise. Alors classé n°5 mondial, Rafael Nadal a connu un printemps déjà exceptionnel, s’imposant à Monte-Carlo (en éliminant au passage Gaston Gaudio, vainqueur à Roland-Garros en 2004), Barcelone (en battant en finale Juan Carlos Ferrero, vainqueur Porte d’Auteuil en 2003) et Rome. La seule chose qui l’inquiète en arrivant à Paris, c’est qu’un autre jeune espoir du tennis mondial, un certain Richard Gasquet (vainqueur de Roger Federer, alors n°1 mondial, à Monte-Carlo), se trouve dans sa partie de tableau. En attendant, il démarre de façon correcte face au joueur allemand, 96ème mondial, qu’il élimine en trois sets 6-1, 7-6 (4), 6-1. S’il ne semble pas complètement satisfait de sa prestation, le Majorquin est déjà un adversaire sérieux et professionnel. Au tour suivant, il vient à bout du Belge Xavier Malisse (alors 46ème joueur mondial) sans aucune difficulté, en trois sets 6-2, 6-2, 6-4. Vient alors le tant attendu troisième tour face au Français Richard Gasquet.

Report this AdConfidentialité
Ce dernier est tête de série n°30, classé 31ème mondial au classement ATP. Il a perdu un petit set face à un lucky loser au premier tour mais a franchi le tour suivant sans aucune difficulté. Fort de sa première victoire face au n°1 mondial Roger Federer, on s’attend à un vrai combat mais il n’en est rien. Rafael Nadal, avec son pantacourt et son bandana, est déjà trop fort. Si Richard Gasquet parvient à le faire douter sur quelques points, le Majorquin développe son jeu de terre battue sur le Court Central et le Tricolore aura même un coup de chaud dans la troisième manche. Résultat, la tête de série n°4 du tournoi s’impose en trois sets 6-4, 6-3, 6-2. « Tout le monde me parlait de lui », déclarait le Sudiste à nos confrères du quotidien L’Equipe, il y a environ un an en se rappelant de cette rencontre. « De moi aussi mais c’est le problème en France. Tu es jeune mais tu dois tout le temps prouver, c’est comme ça. En Espagne, tu grandis plus facilement. Mais oui, il y avait une rivalité avec Nadal. Ce match aux Petits As qu’on m’a raconté une centaine de fois (Gasquet, 12 ans, avait dominé Nadal en demi‐finales avant de remporter le tournoi, ndlr). Je le voyais comme meilleur avec moi de cette catégorie d’âge. L’année d’avant à Estoril, j’avais perdu en trois sets et je voyais la progression.… A Roland, il y avait beaucoup d’attente, énormément d’articles. Et 33 degrés. La balle giclait partout. J’ai senti que ce n’était plus le même joueur. Il venait de gagner Rome. Le terrain était très rapide, c’était vraiment monstrueux. » Un autre joueur français, Sébastien Grosjean, allait lui aussi subir la loi de l’Espagnol en huitièmes de finale. Encore classé 24ème mondial et tête de série n°23 du tournoi, celui qui avait été demi-finaliste en 2001 s’approchait de la fin de sa carrière, à 27 ans. Et pourtant, il allait être le premier à prendre un set au Majorquin Porte d’Auteuil, au cours d’un match disputé sur deux jours en raison de l’arrivée de la pluie. Ce qui n’allait pas empêcher Rafael Nadal de poursuivre son parcours en s’imposant en quatre sets 6-4, 3-6, 6-0, 6-3. Il ne fallait pas l’énerver en prenant la seconde manche.
Report this AdConfidentialité
En quarts de finale, c’était au tour d’un autre joueur espagnol, David Ferrer (alors classé 21ème mondial et âgé de 23 ans), d’affronter Rafael Nadal. Les deux hommes n’en étaient pas à leur premier… ni à leur dernier affrontement ! D’ailleurs, la première manche allait être très accrochée, Nadal s’en sortant in extremis avec un petit break d’avance en fin de set pour éviter le tie break. Une fois ce début de rencontre passé, il allait dérouler et écraser son adversaire grâce au poids de sa balle et çà son lift qui deviendra légendaire. Ainsi, il s’imposait de nouveau en trois sets : 7-5, 6-2, 6-0 (!). En ne perdant qu’un seul set au passage, Rafael Nadal était donc qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros à sa toute première participation. On pensait alors que les choses sérieuses allaient pouvoir débuter, puisqu’il rencontrerait le n°1 mondial, le Suisse Roger Federer, déjà vainqueur de quatre titres en Grand Chelem, même s’il disputait lui aussi sa première demie Porte d’Auteuil. Ce match a ainsi des allures de finale avant l’heure. Tiendra-t-il toutes ses promesses ? On peut dire que oui, même si le Majorquin balaye tout sur son passage en moins de trois heures de jeu. Après une première manche à sens unique, remportée six jeux à trois en 43 minutes par l’Espagnol, le joueur helvète réagit. Federer retrouve sa classe et son efficacité et même si Nadal se bat sur toutes les balles, c’est bien le Suisse qui prend l’ascendant quatre jeux à zéro en 20 minutes. Il revient ainsi à une manche partout (6-3, 4-6), même si le Majorquin se reprend vite et est à deux doigts d’égaliser. La suite, c’est du Nadal tout craché : il reprend le match en main et ne lâchera plus son emprise, malgré quelques coups de génie de Federer, salués par le public qui ne s’y trompe pas. Le Suisse ne tient plus le rythme en fond de court, son service le lâche et l’Espagnol finit par s’imposer en quatre sets 6-3, 4-6, 6-4, 6-3 pour s’offrir sa 23ème victoire d’affilée sur terre battue et une finale face à un adversaire surprise.

Report this AdConfidentialité
Cet adversaire, il s’agit de l’Argentin Mariano Puerta (alors classé 37ème mondial), tombeur de Guillermo Canas et Nikolay Davydenko lors des deux matches précédents. Pour sa première finale en Grand Chelem, disputée le 5 juin 2005, Rafael Nadal s’attendait à tout sauf à rencontrer cet adversaire revenu de nulle part car suspendu en 2003 pour usage d’un produit dopant. Le niveau de jeu atteint lors du premier set est exceptionnel. Puerta marche sur l’eau et fait gicler la balle presque mieux que Nadal. Durant 72 minutes, les deux hommes vont se rendre coup pour coup et il faudra un jeu décisif, remporté huit points à six par l’Argentin, pour les départager. Jamais depuis le début de la quinzaine un joueur n’avait autant poussé le Majorquin dans ses retranchements. La réaction de Rafael Nadal ne se fait pas attendre et les deux sets suivants sont à sens unique. L’Espagnol reprend ainsi l’avantage (6-7 [6], 6-3, 6-1). Vient alors la quatrième manche, un nouveau sommet dans ce duel final. Puerta expérimente tout et fait abstraction d’une cuisse endolorie. Il plonge à plusieurs reprises dans le filet, contrôle le plus souvent l’échange et sort des points qui défient les lois géométriques. Par trois fois, il a l’occasion de remporter cette quatrième manche. Le public, qui meurt d’envie d’en avoir une cinquième, se met à scander son nom. Seulement, en face, Nadal ne lâche absolument rien. S’il est jeune, il est déjà un grand champion. Il est comme possédé. il bondit et rugit un « Vamoooooos ! » à chaque coup gagnant. Quand le score est de 5-5, il prend enfin le service adverse et au bout de 3h24 de jeu, après un ultime coup droit de Puerta dans le couloir, il peut tomber à terre : il vient de remporter son premier titre en Grand Chelem, le premier d’une longue série à Roland-Garros. Ce sacre marquera le début d’une domination sans partage, qui pourrait encore se poursuivre en 2021, seize ans après…
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 20 Mai 2022 - 7:18

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 3 Juin 2022 - 8:25

party2 party2
Joyeux anniversaire RAFA
Revenir en haut Aller en bas
Nolette

Nolette


Messages : 11028
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 72
Localisation : Paris

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 3 Juin 2022 - 9:26

cheers Eh oui, et comme cadeau la DF dans la poche !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Destinée
Admin
Destinée


Messages : 43190
Date d'inscription : 01/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 3 Juin 2022 - 20:35

Roland-Garros : cette pathologie rare et douloureuse dont souffre Nadal
Rafael Nadal souffre, depuis ses 18 ans, d’ostéonécrose de l’os naviculaire du pied. Cette maladie s’aggrave avec le temps, jusqu’à atteindre la nécrose.

Source AFP

https://www.lepoint.fr/tennis/roland-garros-cette-pathologie-rare-et-douloureuse-dont-souffre-nadal-03-06-2022-2478218_580.php


Légende indiscutable dans le monde du tennis, Rafael Nadal souffre pourtant d'une pathologie rare affectant un os du pied, qui peut provoquer des douleurs chroniques. Cette maladie, le syndrome de Müller-Weiss, handicape de plus en plus le champion espagnol. Également appelée ostéonécrose de l'os naviculaire ou scaphoïde tarsien, cette maladie s'avère « chronique et incurable », a-t-il indiqué début mai. Le tennisman en souffre depuis ses 18 ans.

Ce syndrome touche l'os naviculaire, situé sur le dos du pied, entre le talus et les os cunéiformes. « Cet os est soumis à des contraintes importantes et, pour des raisons qu'on ignore, perd sa vascularisation et se nécrose », explique à l'Agence France-Presse Denis Mainard, président de l'Association française de chirurgie du pied et chef du service de chirurgie orthopédique de l'hôpital de Nancy. Dans les cas les plus graves et « chez des sujets sollicitant beaucoup leurs pieds, l'os va se désagréger, s'aplatir, il peut se fragmenter et, à la fin, cela peut évoluer en arthrose avec un raccourcissement de l'arche plantaire », précise-t-il.

Le syndrome de Müller-Weiss peut toucher un seul pied, mais plus souvent les deux. Rafael Nadal souffre d'un seul pied, le gauche. Cette pathologie affecte plus souvent les femmes, et des personnes entre 40 et 60 ans. Le Pr Mainard ne connaît pas le dossier du joueur espagnol. Mais il soulève « l'hypothèse intellectuelle » qu'il ait pu être atteint, enfant, de la maladie de Köhler-Mouchet, une pathologie rare de croissance de l'os naviculaire touchant les moins de 10 ans, notamment les garçons sportifs, et qui peut laisser des séquelles.

Une maladie d'origine inconnue
Le syndrome de Müller-Weiss compte cinq stades : le premier est sans symptômes, le dernier est l'arthrose. Les causes de cette maladie restent inconnues. « Dans les deux auteurs qui l'ont décrite initialement, Müller la pensait plutôt d'origine traumatique, Weiss plutôt vasculaire. Pour l'instant, on considère que l'origine est plutôt vasculaire », note le Pr Mainard.

Certains facteurs peuvent augmenter son risque d'apparition comme le surpoids, des pieds plats, une fracture de fatigue… Cette maladie est souvent difficile à diagnostiquer au départ, car elle se développe de manière silencieuse dans les premiers temps. Les douleurs apparaissent généralement dans un second temps. Outre du repos, des semelles orthopédiques peuvent diminuer la contrainte mécanique. Face aux douleurs, des traitements anti-inflammatoires et des infiltrations complètent la panoplie thérapeutique.

« Je vis avec une tonne d'anti-inflammatoires au quotidien pour me donner une chance de pouvoir m'entraîner. […] Si je n'en prends pas, je boite », raconte Rafael Nadal. Et « mon problème, depuis déjà un certain temps, c'est qu'il y a beaucoup de jours où je vis avec trop de douleur ».

Pour les patients dont la douleur n'est plus soulagée et qui ne peuvent plus marcher, une intervention chirurgicale peut être prescrite. Elle bloque les deux articulations impliquant l'os naviculaire. « Dans les cas où l'os naviculaire s'est désagrégé, il faut aussi une greffe osseuse pour rétablir la longueur de l'arche interne du pied », précise le Pr Mainard. « Pratiquer du sport à haut niveau après une telle opération paraît difficile », juge-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.passionnementtennis.com
Destinée
Admin
Destinée


Messages : 43190
Date d'inscription : 01/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeVen 3 Juin 2022 - 20:36

Je savais que c'était grave mais pas à ce point sad2 sad2
Revenir en haut Aller en bas
https://www.passionnementtennis.com
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeLun 6 Juin 2022 - 7:41

ça fait longtemps que ça dure ,en plus Shocked
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch


Messages : 81507
Date d'inscription : 02/12/2011

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitimeLun 6 Juin 2022 - 7:44

Rafael Nadal reçoit un gâteau d'anniversaire à Paris après avoir atteint la finale.
https://cutt.ly/eJUdjAb

RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Cap25606

Rafael Nadal a fêté son 36e anniversaire vendredi à Paris.

Nadal a dû se préparer à trois rencontres difficiles dans les tours suivants, et il les a surmontées pour se retrouver dans sa 14e finale de Roland Garros en 18 voyages à Paris.

Au quatrième tour, Rafa a disputé un match en cinq sets sur terre battue contre Félix Auger-Aliassime. Il a eu du mal à trouver ses coups, mais a haussé le niveau dans le dernier set pour éviter une élimination précoce.

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic l'attendait en quart de finale, cherchant à remporter sa deuxième victoire consécutive à Roland Garros contre le roi de la terre battue. Au lieu de cela, Rafa a été le joueur le plus déterminé et a remporté une victoire de 6-2, 4-6, 6-2, 7-6 en quatre heures et 12 minutes.

Nadal a pris un meilleur départ dans trois des quatre sets, et il a survécu à une grosse frayeur dans le quatrième pour sceller l'affaire sans jouer un set décisif. Alexander a poussé Rafa dans ses derniers retranchements avant de se blesser à la cheville droite à la 12e manche du deuxième set, quittant le court en fauteuil roulant et se retirant quelques minutes plus tard. Nadal affrontera Casper Ruud en route vers son 14e sacre à Roland Garros.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: RAFAEL NADAL (Espagnol)    RAFAEL NADAL (Espagnol)  - Page 25 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
RAFAEL NADAL (Espagnol)
Revenir en haut 
Page 25 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» RAFAEL NADAL (Espagnol)
» RAFAEL NADAL (Espagnol)
» RAFAEL NADAL (Espagnol)
» RAFAEL NADAL (Espagnol)
» RAFAEL NADAL (Espagnol)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE CIRCUIT MASCULIN :: LES JOUEURS :: LES JOUEURS LATINS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: