UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
ASOS : -20% sur TOUT dès 30€ d’achat
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 

 LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeJeu 26 Nov 2020 - 10:17

Rappel du premier message :

Ligue des champions : quatre clubs déjà qualifiés, cinq sont éliminés
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Ligue-des-champions-quatre-clubs-deja-qualifies-cinq-sont-elimines/1198181
25 novembre 2020 à 00h02

En s'imposant, ce mardi, quatre clubs sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale : Chelsea, Séville, la Juventus Turin et le Barça. Rennes, Krasnodar, le Zénith Saint-Pétersbourg, le Dynamo Kiev et Ferencvaros sont déjà éliminés.



Invaincus dans le groupe E, et après leur victoire contre Rennes (2-1) et Krasnodar (1-2), Chelsea et Séville sont d'ores et déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. Le Barça et la Juventus, qui se sont aussi imposés, face à Kiev (4-0) et à Ferencvaros (2-1), ont aussi décroché leur ticket pour les phases finales de la Ligue des champions.

Les qualifiés pour les huitièmes de finale

- Chelsea
- Séville FC
- FC Barcelone
- Juventus Turin

Les clubs éliminés

- Rennes
- Krasnodar
- Zénith Saint-Pétersbourg
- Dynamo Kiev
Ferencvaros

Les qualifiés pour les QUARTS DE FINALE



  • FC Porto (POR)
  • Borussia Dortmund (ALL)
  • Liverpool (ANG)
  • Paris Saint-Germain (FRA)
  • Manchester City (ANG)
  • Real Madrid (ESP)
  • Chelsea (ANG)
  • Bayern Munich (ALL)

Les qualifiés pour les DEMIES FINALES

PSG - Manchester City
Real Madrid - Chelsea
- PSG
Chelsea - Real Madrid

les FINALISTES

Manchester City -Chelsea


Dernière édition par jeusetmatch le Jeu 6 Mai 2021 - 8:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeJeu 10 Déc 2020 - 9:05

Quelle diffusion TV pour la Ligue des champions en France ?

https://www.linternaute.com/sport/competitions/1219695-ligue-des-champions-quel-tirage-au-sort-pour-le-psg-en-8e-de-finale/

Newsletter


  Linternaute.com  
Voir un exemple


La retransmission des matchs de cette Ligue des champions 2020-2021 de football est proposée sur sur RMC Sport, qui assure depuis deux ans la diffusion TV de la compétition dans l'Hexagone, et qui devra donc, cette saison, partager cette exclusivité.

A partir de la saison 2021-2022 et jusqu'en 2024, ce sont Canal+ et beIN Sports qui récupéreront les droits de diffusion TV. La finale de la compétition continuera, elle, à être diffusée en clair (su
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeSam 12 Déc 2020 - 7:24

Istanbul BB : Demba Ba raconte les discussions dans le vestiaire après l'incident raciste
https://www.footmercato.net/a857982203421215951-istanbul-bb-demba-ba-raconte-les-discussions-dans-le-vestiaire-apres-lincident-raciste
   Par Maxime Barbaud
   Publié le 11/12/2020 20:59 - Mis à jour à 21:04LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Psg-istanbul-basaksehir
Match interrompu entre le PSG et Istanbul Basaksehir ©Maxppp

La soirée de Ligue des Champions de mardi aura été marquée par une grande première dans cette compétition. Après les propos à caractère raciste tenus par le 4e arbitre, les joueurs du PSG et d'Istanbul Basaksehir ont décidé d'arrêter le match pour rentrer dans le vestiaire. Pendant plus d'une heure, Parisiens et Stambouliotes ont parlementé pour se donner la marche à suivre. Leader du mouvement, au moins du côté turc, Demba Ba, qui avait interpellé l'arbitre roumain Sebastian Coltescu, a raconté ce vendredi soir à BeIN Sports les discussions qui ont eu lieu dans son vestiaire. Il témoigne notamment de la prise de décision forte d'Enzo Crivelli.

«Ça a commencé à parler à droite, à gauche, et il y en a quelques-uns qui ont élevé la voix pour dire : "Soit on sort tous, soit on ne sort pas (du vestiaire)". J’ai été surpris par certaines réactions, notamment celle d’Enzo Crivelli. Je lui ai dit : "Enzo, s’ils sortent tous, tu sors. Tu as 25 ans, tu sors". Si vous saviez la violence avec laquelle il m’a crié dessus (sourire, ndlr) pour me dire : "Non je ne sors pas, ce sont des choses qui doivent être éradiquées des terrains de football et si on ne fait rien aujourd’hui, ça continuera". Il a décidé de ne pas sortir et il a été suivi par l’équipe. Ils sont tous restés et on a joué le lendemain.» Des joueurs solidaires pour une soirée historique.

vidéo
/ZLftvZxYXP">pic.twitter.com/ZLftvZxYXP— beIN SPORTS (@beinsports_FR) December 11, 2020
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2020 - 19:45

Le tirage au sort complet des huitièmes de finale de la Ligue des Champions
https://www.footmercato.net/a1449156868448693299-ligue-des-champions-suivez-le-tirage-au-sort-des-huitiemes-de-finale-en-direct
Par Max Franco Sanchez[/url]
Publié le 14/12/2020 11:53 - Mis à jour à 13:50

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions a eu lieu ce lundi à Nyon. Et le Paris Saint-Germain a tiré un adversaire bien connu, le FC Barcelone.


Quelques jours après la fin des phases de poules de la plus prestigieuse des compétitions européennes, les seize équipes qui ont obtenu leur ticket pour le prochain tour connaissent déjà leurs adversaires. Et pour ces rencontres qui se disputeront les 16, 17, 23 et 24 février 2021 pour les allers, et les 9, 10, 16 et 17 mars pour les retours, il y a du très lourd !
On pense forcément à ce choc entre le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone. Un classique en Europe désormais, avec des tensions de plus en plus importantes entre les clubs, et cette fameuse remontada que personne n'oublie. Mais depuis, le club de la capitale semble avoir progressé, là où les Catalans ont régressé... On sera particulièrement attentif à Neymar, que le Barça veut rapatrier depuis longtemps, ainsi qu'à Lionel Messi, que le PSG pourrait être tenté d'aller chercher cet été.

Des huitièmes alléchants !

L'autre gros choc de ces huitièmes de finale n'est autre que le duel entre l'Atlético de Madrid et Chelsea. Grand favori pour soulever le trophée une deuxième fois de suite, le Bayern Munich a eu un tirage relativement clément, puisque les Bavarois affronteront la Lazio. De son côté, le Real Madrid, qui a frôlé la catastrophe pendant la phase de poules, est tombé sur l'Atalanta.
On notera aussi cette belle affiche entre Séville et le Borussia Dortmund, alors que la Juventus a écopé d'un tirage plutôt favorable avec Porto. Enfin, Manchester City devra écarter Gladbach de son chemin pour avancer dans sa quête tant attendue de titre européen. Liverpool, champion en 2019, aura fort à faire avec cette double opposition contre le RB Leipzig.
Les rencontres des huitièmes de finale de la Ligue des Champions :

Borussia Mönchengladbach (ALL) vs Manchester City (ENG)
Lazio (ITA) vs Bayern Munich (ALL)
Atlético de Madrid (ESP) vs Chelsea (ENG)
RB Leipzig (ALL) vs Liverpool (ENG)
FC Porto (POR) vs Juventus (ITA)
FC Barcelone (ESP) vs Paris Saint-Germain (FRA)
Séville FC (ESP) vs Borussia Dortmund (ALL)
Atalanta (ITA) vs Real Madrid (ESP)


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2020 - 19:47

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap11523
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2020 - 19:51

Ligue des Champions : le PSG réagit au tirage FC Barcelone

Premier de son groupe, le club de la capitale a hérité d'un tirage difficile avec le FC Barcelone. Un adversaire qui a souvent fait mal aux Franciliens. Et voici la réaction des Rouge-et-Bleu.

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap11524


Certains diront que c’était écrit. Après avoir réussi à terminer la phase de poules à la première place, le Paris Saint-Germain espérait un tirage clément pour ces huitièmes de finale. Toutefois, le club de la capitale savait qu’il y avait une chance de tirer un deuxième de poule de renom. L’Atlético de Madrid et le FC Barcelone faisaient d’ailleurs partie de ces équipes-là. Et ça n’a pas raté. Quatre ans après, Paris va de nouveau affronter les Blaugranas en huitième de finale.

Un duel entre deux clubs qui sont loin d’être en grande forme. Les joueurs de Thomas Tuchel sont très émoussés physiquement depuis le début de la saison et proposent rarement du beau jeu. Tout ça sans oublier la sortie sur blessure hier soir de Neymar. Le Brésilien sera-t-il remis à temps pour ce duel face à son ancien club ? De son côté, le Barça est à la peine en Liga (9e du classement avec 9 points de retard sur leader) et Lionel Messi, peu en vue depuis son vrai-faux départ, est loin d’être une terreur. Mais ce Barça-PSG sera forcément très attendu, quatre ans après le huitième de finale retour polémique au Camp Nou (1-6).

Paris aura cette fois Neymar dans ses rangs

Paris réussira-t-il à prendre sa revanche ? Les Rouge-et-Bleu ont réagi via leur capitaine Marquinhos. « C’est un gros match, un grand défi, un grand adversaire. Encore une grande bataille pour nous. Il faut qu’on soit prêts pour cette confrontation. On voyait défiler les équipes et à la fin, il ne restait plus beaucoup d’adversaires. Quand le Barça a été tiré, il n’y avait que nous et le Borussia Dortmund (comme tirages possibles). Tout de suite, on s’est dit qu’il fallait être prêt, qu’on devait bien préparer ça. Mais en même temps, ce n’est que l’année prochaine, on a d’autres choses à penser d’abord pour arriver en confiance pour ce choc », a-t-il déclaré au micro de PSG TV, avant de poursuivre.
« Si on parle des choses qui sont passées, on a de bons et des mauvais moments. Ça fait partie du passé. Aujourd’hui, le club a grandi, notre équipe a gagné en maturité. Il y a eu beaucoup de changements, beaucoup de joueurs qui sont arrivés, d’autres qui n’étaient même pas là. C’est un autre contexte. » Enfin, Marquinhos s’est réjoui de pouvoir compter cette fois-ci Neymar dans ses rangs (ce dernier ne serait indisponible que pendant trois semaines). Lors de cette fameuse remontada du Camp Nou, l’international auriverde avait en effet quasiment éliminé le PSG à lui tout seul. « Oui c’est ça. Heureusement il est avec nous. C’est un grand joueur qui a décidé du sort du match pour Barcelone. Malheureusement, il était contre nous. Il a l’envie et l’objectif de faire le même mal qu’il nous a fait au Barça ».

Enfin, Leonardo, le directeur sportif du PSG, s'est lui aussi exprimé. « C'est vrai, encore une fois parce que ces dernières années, on a joué beaucoup beaucoup contre le FC Barcelone. C'est une équipe de grandes traditions, ce ne sera pas facile pour ce huitième de finale. Mais c'est toujours la même chose en Champions League : quand on veut arriver au bout, avec un objectif important, tu dois jouer contre des équipes de ce niveau-là. Encore une fois, ce sera un gros match de Champions League qui va arriver dès les huitièmes de finale. On fait le tirage maintenant mais on va jouer au mois de février. Il y a encore 2 mois avant le match. Ça dépend de comment on va arriver, ça dépend de la situation qu'on aura à ce moment-là. Mais on parle de deux équipes, même si cette année tu peux te dire : "c'est un peu moins bien, un peu moins bon", à la fin en match aller-retour avec deux équipes de ce niveau, c'est toujours quelque chose de très difficile, très important et qu'on sera prêt pour affronter. C'est tellement de petits détails qui comptent que c’est difficile de dire qu'on y va pour la gagner. Mais c'est sûr que si on demande à beaucoup de personnes, je pense que c’est normal que le PSG soit dans la liste des équipes qui peuvent gagner. En tout cas, on se sent en condition pour essayer ». Vivement le 16 février !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2020 - 19:57

Real Madrid : Zinedine Zidane réagit au tirage face à l'Atalanta
https://www.footmercato.net/a9028443513352592945-real-madrid-zinedine-zidane-reagit-au-tirage-face-a-latalanta  
Max Franco Sanchez[/url]
Publié le 14/12/2020 13:43
Alors que les Merengues ont eu très chaud sur la fin de la phase de poules de la Ligue des Champions, avec la menace d'une troisième position qui planait au-dessus de la tête des troupes de Zinedine Zidane, ces dernières ont finalement réussi à s'emparer de la première place. Et les Madrilènes entameront leur parcours pour un retour au sommet de l'Europe par un duel face à l'Atalanta Bergame en huitièmes de finale. Formation italienne qui avait perdu en 1/4 de finale (2-1) la saison passée face au PSG lors du Final 8 au Portugal.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2020 - 19:58

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2020 - 20:26

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap11530
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeSam 19 Déc 2020 - 8:33

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap11568
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMar 26 Jan 2021 - 10:31

Ligue des Champions
Saison 2020/2021

Huitièmes de finale



LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap11872
LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap11873
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 9:32

PSG : Neymar forfait à Barcelone et indisponible «environ quatre semaines»
https://sport24.lefigaro.fr/football/ligue-des-champions/actualites/psg-indisponible-environ-quatre-semaines-neymar-manquera-le-barca-1032816
Par Christophe Remise
Mis à jour le 11/02/2021 à 17h04 – Publié le 11/02/2021 à 16h35

Touché mercredi soir à Caen, l'international brésilien de 29 ans manquera le match aller à Barcelone, et peut-être aussi le retour à Paris.


Neymar et le PSG rattrapés par la malédiction. Touché à l'adducteur mercredi, à Caen, en Coupe de France (victoire 1-0), l'attaquant brésilien de 29 ans passait des examens ce jeudi. Les résultats sont tombés. Et ils ne sont pas bons... Le club de la capitale devra en effet composer sans lui contre le Barça, mardi prochain, au Camp Nou, en 8es de finale aller de Ligue des champions. «Neymar Jr a été victime d’une lésion du long adducteur gauche mercredi soir. À l’analyse de l’examen clinique et des examens d’imagerie, il est à prévoir une indisponibilité d’environ quatre semaines selon l’évolution», apprend-on ce jeudi dans un communiqué. En clair, Neymar manquera assurément le match aller. Mais il n'est pas certain de le voir gambader sur la pelouse du Parc des Princes lors du retour, le 10 mars prochain. C'est même plutôt peu probable....


LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 PSG-Neymar-forfait-a-Barcelone-et-indisponible-environ-quatre-semaines

Rappelons que, sauf miracle, Angel Di Maria assistera à cette rencontre en terre catalane en tenue de ville, lui qui s'est blessé à la cuisse droite dimanche dernier, lors de la victoire à Marseille (0-2). Juan Bernat (genou), lui, est encore out pour de longues semaines. Touché à la hanche au Vélodrome et forfait à Caen, Marco Verratti est pour sa part incertain en vue du Barça, même si la tendance est plutôt à l'optimisme. Bonne nouvelle ? Absent contre Lorient, Nîmes, l'OM et Caen avec divers pépins physiques, Keylor Navas a repris l'entraînement ce jeudi, comme prévu.

Forfait contre le Real et Manchester, décisif face à Dortmund 

Neymar, 29 ans, n'a pas été épargné par les pépins physiques à ce moment de la saison depuis son arrivée à Paris, en 2017. Il avait manqué le 8e de finale retour face au Real Madrid en 2018 et les deux matches face à Manchester United en 2019. En 2020, il s'était blessé aux cotes un peu plus de deux semaines avant le 8e aller à Dortmund (défaite 1-2). Laissé au frais jusqu'au déplacement en Allemagne, il avait finalement pu tenir sa place, mais avait tempêté après la rencontre, se plaignant de la frilosité du club et du manque de rythme. Le tout avant d'être décisif à l'occasion du match retour, au Parc des Princes (victoire 2-0). La suite, on la connait, Paris avait atteint la première finale de C1 de son histoire à Lisbonne. Pour rééditer pareille performance, les Rouge et Bleu devront donc faire sans leur prodige à 222 M€ contre le Barça, au moins à l'aller.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 9:36


Football : Leipzig-Liverpool délocalisé à Budapest à cause du Covid-19

https://www.lemonde.fr/football/article/2021/02/07/football-leipzig-liverpool-delocalise-a-budapest-a-cause-du-covid-19_6069089_1616938.htm
lLe Monde avec AFP
Publié le 07 février 2021 à 17h00

Cette décision prise pour la Ligue des champions fait craindre de nouvelles perturbations pour les compétitions européennes, à quatre mois d’un Euro prévu dans douze pays différents.


La décision de délocaliser à Budapest le match de Ligue des champions Leipzig-Liverpool, pour raisons sanitaires, réveille les craintes de nouvelles perturbations des compétitions européennes de football. Et ce à quatre mois de l’Euro, compétition de sélections nationales prévue dans douze pays différents.

L’Union des associations européennes de football (UEFA) a officialisé la nouvelle par un communiqué en date du dimanche 7 février. L’Allemagne ayant interdit l’entrée sur son territoire aux voyageurs venant d’une zone où un nouveau variant du Covid est répandu, le club de Leipzig a été contraint de trouver un « plan B » pour accueillir Liverpool le 16 février.

« L’UEFA peut confirmer que le match aller des 8e de finale de la Ligue des champions entre Leipzig et Liverpool aura lieu à la Puskas Arena à Budapest », a rapporté l’instance européenne du football. Le match retour se déroulera à Liverpool, au stade d’Anfield, le 10 mars.

Leipzig avait d’abord demandé aux autorités allemandes une dérogation pour laisser entrer Liverpool, mais la demande a été rejetée.
Klopp aurait voulu une « exception »

Jürgen Klopp, le coach allemand des champions d’Angleterre, a fait part de son incompréhension. « Avec toutes les précautions que nous prenons, notre bilan des cas de Covid et notre discipline, je crois qu’il aurait été absolument acceptable de faire une exception », a-t-il dit. « Oui, il y a un nouveau variant du virus, mais nous sommes dans une bulle et nous pouvions jouer à Leipzig sans répandre ce virus ».

Les pays d’Europe concernés par la réglementation allemande, en vigueur jusqu’au 17 février au moins, sont l’Irlande, le Portugal et le Royaume-Uni. Or, outre Leipzig, une autre équipe allemande est opposée à une équipe anglaise en Ligue des champions : Mönchengladbach, qui doit recevoir Manchester City le 24 février.
Lire aussi Football : le Liverpool FC interdit d’entrée en Allemagne pour la Ligue des champions

« Nous cherchons un lieu d’accueil. Nous avons fait une demande au FC Midtjylland [Danemark], mais aussi à d’autres clubs, a déclaré, vendredi, le directeur sportif du Borussia, Max Eberl. Maintenant, il faut voir quel sera le lieu le plus approprié et ce que ça signifiera financièrement, mais nous sommes responsables de la tenue du match ».

Le règlement de l’UEFA précise en effet que le club hôte doit assurer le bon déroulement de la partie et, si nécessaire, trouver un terrain de remplacement, sous peine de perdre la rencontre 3-0 sur tapis vert.
L’Euro en question

Un troisième club allemand, Hoffenheim, est également concerné, par une réglementation norvégienne cette fois. Son match aller de 16e de finale de Ligue Europa prévu le 18 février à Molde devra être délocalisé, le gouvernement d’Oslo ayant purement et simplement fermé les frontières aux non-résidents.

Cette situation n’est pas, pour le moment, de nature à empêcher les deux compétitions européennes d’aller à leur terme selon la formule habituelle des matches aller-retour, alors que la Ligue des champions avait dû inaugurer en 2020 une formule inédite avec un tournoi final rassemblant au Portugal les huit dernières équipes en lice.

L’évolution de l’épidémie en Europe peut faire craindre que des mesures comme celles prises par l’Allemagne et la Norvège se multiplient sur le continent, isolant de nouveau les pays les uns des autres.

Un tel scénario mettrait évidemment en grand danger l’Euro, reporté d’un an (11 juin-11 juillet), que l’UEFA veut toujours organiser en 2021 dans douze pays différents, conformément au projet imaginé par Michel Platini.

Si l’Euro avait lieu cette semaine, le Portugal n’aurait par exemple pas le droit de venir jouer son match de poule contre l’Allemagne programmé à Munich le 19 juin.

Le Monde avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 9:38


Football : un nouveau format pour la Ligue des champions à partir de 2024

https://www.lemonde.fr/sport/article/2021/02/10/football-un-nouveau-format-pour-la-ligue-des-champions-a-partir-de-2024_6069429_3242.html
Publié le 10 février 2021 à 10h14

L’UEFA, instance qui coiffe le football européen, devrait entériner en mars une nouvelle mouture de la compétition, dans laquelle 36 équipes (et non plus 32) s’affronteront dans une phase initiale qui verrait disparaître la réparation en huit groupes.

Alors que le football traverse une grave crise financière, en raison de l’impact de l’épidémie de Covid-19, les plus gros clubs d’Europe sont en passe d’obtenir ce qu’ils souhaitaient : un nouveau format de la Ligue des champions, la plus prestigieuse des compétitions européennes, qui, selon leurs projections, devrait leur rapporter plus d’argent. L’UEFA, l’instance qui coiffe le football sur le Vieux Continent, devrait acter en mars cette évolution, la nouvelle mouture de la compétition devant se mettre en place en 2024.
Lire aussi : Pour les supporteurs de football, c’est le grand vide
Selon L’Equipe, qui dévoile mercredi les contours de cette future Ligue des champions, il s’agira de faire s’affronter, dans un premier temps, 36 équipes, au lieu des 32 qui sont actuellement qualifiées pour la phase de groupes.
Ce premier tour, avec plusieurs poules, disparaîtra : toutes les équipes devraient être dans un même « championnat ». Toutefois, les 36 clubs ne s’affronteront pas tous : chaque équipe qualifiée disputera dix matchs, cinq à domicile et cinq à l’extérieur, contre six actuellement en phase de groupes. Il n’y aura plus de matchs par aller et retour dans ce premier temps de la compétition.
Lire aussi Football : « Les clubs riches n’auront aucun scrupule à profiter de la crise pour faire sécession »

Barrages aller-retour

À l’issue de ces dix rencontres, qui devraient s’étendre jusqu’en janvier, les huit premiers du classement accéderont aux huitièmes de finale. Huit autres tickets seront délivrés en passant par un barrage aller-retour entre les équipes classées de la 9e à la 24e place. Les douze derniers ainsi que les formations éliminées lors des barrages ne seront pas reversés en Ligue Europa.
Pour accéder à cette nouvelle Ligue des champions, il sera nécessaire d’avoir fini en tête, ou tout du moins dans les premières places, de son championnat national. Un système de « chapeaux » restera en vigueur, avec une répartition des équipes proche de celle qui existe actuellement.
Les champions nationaux de la saison précédente constitueront le chapeau 1, et les trois autres chapeaux seront déterminés en fonction du coefficient UEFA de chaque équipe qualifiée. D’après L’Equipe, une équipe du chapeau 1 affrontera deux autres clubs têtes de série, trois formations du chapeau 2, trois du chapeau 3, et deux du chapeau 4.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 9:31

Mbappé peut mener le Paris Saint-Germain à la victoire finale en Ligue des champions si…

  by Hugo Bernabeu
15/02/2021 04:06
https://www.sport.fr/football/mbappe-peut-mener-le-paris-saint-germain-a-la-victoire-finale-en-ligue-des-champions-si-758631.shtm

Pour Rolland Courbis, le PSG peut viser la victoire en Ligue des champions si Kylian Mbappé retrouve son meilleur niveau.

Battu en début de saison par l’Olympique de Marseille, les hommes de Mauricio Pochettino ont à cœur de prendre leur revanche ce week-end afin de préparer au mieux les huitièmes de finale de la Ligue des champions qui approchent à grands pas. L’ancien coach de Ligue 1 Rolland Courbis ne s’inquiète pas pour Kylian Mbappé et ses coéquipiers. Il les pensent même capables de remporter la plus grande compétition européene cette année.
« Mbappé traverse une période difficile », a expliqué Rolland Courbis à l’antenne de RMC. « Depuis sa blessure lors de la finale de Coupe de France contre l’ASSE, Mbappé va de problèmes en problèmes. Il rechute, le Covid, avec ce qu’il fait depuis 3-4 ans, c’est s’il n’avait pas eu une coupure de force que ça n’aurait pas été normal. C’est un être humain. Mais j’ai envie de me mouiller. Rendez-vous dans 2-3 mois quand le grand Mbappé sera de retour. Je pense que le PSG peut gagner la Ligue des Champions.  Le principal artisan de la victoire sera Mbappé. Le buteur en finale ? Mbappé. Je m’amuse à faire le voyant. Mais ça me paraît logique. Le huitième contre le Barça, le bon Dieu a bien fait les choses. Neymar va se préparer à affronter son ancien club. Après le Barça, personne ne pourra arrêter le PSG. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 9:34

Quel est le meilleur club du monde ?
Le Real Madrid au sommet

Sans surprise, le Real Madrid domine ce classement, devant le Bayern Munich et le FC Barcelone.26 déc.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 9:39

Europe : Ligue des champions UEFA
HUITIÈMES DE FINALE ALLER


LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12221
LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12222

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 9:50


En Direct sur RMC Sport 1
LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 994555040
Mardi 16 février 2021 à 21h00
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeLun 15 Fév 2021 - 9:57

Europe : Ligue des champions UEFA


HUITIÈMES ALLER

En Direct sur RMC Sport 2

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 994555040
Mardi 16 février 2021 à 21h00
Coup d'envoi à 21h00
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Fév 2021 - 7:38

"A la 85e, des spectateurs quittaient le stade" : A Barcelone, que reste-t-il de la Remontada ?
https://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2020-2021/a-la-85e-des-spectateurs-quittaient-le-stade-a-barcelone-que-reste-t-il-de-la-remontada_sto8120483/story.shtml

LIGUE DES CHAMPIONS – Mardi, le Paris Saint-Germain revient sur les lieux de son pire cauchemar. Le 8 mars 2017, le club de la capitale avait été renversé par le FC Barcelone au terme d'une soirée irréelle et unique (6-1). Mal engagée, terminée comme dans un rêve. Des supporters et journalistes présents au Camp Nou ce soir-là témoignent.
Par
François-Miguel Boudet | Tracy Rodrigo
Publié 15/02/2021 à 00:02 | Mis à jour 15/02/2021 à 13:27

Que peut-on attendre d’un match retour après avoir reçu une correction à l’aller ? Un miracle, tout simplement. Chacun à ses rituels, qui va du cierge brûlé à l’église au caleçon porte-bonheur. Ou bien relire en boucle les propos de Luis Enrique prononcés la veille pour se convaincre qu’un exploit est possible : “Nous sommes au milieu de la phase éliminatoire. Si un adversaire est capable de marquer quatre buts contre nous, nous pouvons lui en marquer six”. Ou alors de scroller l’Instagram de Neymar qui, dès le lendemain de la déculottée reçue au Parc, écrivait : “1% de chance, 99% de foi”.
Mais entre la déclaration d’intention et la prémonition Nostradamesque, il y a un gouffre de 90 minutes. Pourtant chez les supporters, dès le traditionnel botellón, le sentiment prépondérant c’est l’espoir : ce match peut être historique. “Je ressentais une immense adrénaline quand je suis arrivé aux Jardins de Bacardí, un lieu de rassemblement pour toute l’afición située en face du Camp Nou. Je me souviendrai toute ma vie de cet avant-match”, rembobine Esteban Caballero, socio du club catalan. Un pressentiment entretenu voire exacerbé par une presse barcelonaise qui a fait monter l’ali-oli pendant trois semaines, mais aussi par des supporters qui rêvaient d’un exploit comme Alex, socio et membre de la grada d’animació : “Nous avons préparé ce match dès la dernière rencontre à domicile en Liga en installant des pancartes. Il y en a ensuite eu dans toute la ville. On y croyait”.
Présent au Camp Nou pour Equinox Magazine, un site francophone installé dans la cité comtale, Olivier Goldstein perçoit lui aussi un frémissement : "Pour moi, le premier but du Barça, c’est ce Camp Nou qui est plein. Il y a eu 4-0 à l’aller mais le stade est bondé. Si on enlève les 5000 Parisiens du parcage, ça veut dire qu’il y a 91000 malades qui ont cru que le Barça allait remonter !”.
Quand les joueurs entrent sur la pelouse au rythme de l’hymne de la Ligue des champions, la tribune latérale opposée se pare d’un immense voile “Tots amb l’equip”. La Grada d’animació a également préparé minutieusement cette entrée en matière, déterminante pour le moral des troupes.

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 2992967-61415068-2560-1440



Star fragile et provocatrice ou L1 trop brutale : Pourquoi Neymar rate un match du PSG sur deux ?

Le Camp Nou fait corps avec ses joueurs, des milliers de drapeaux s’agitent, les chants résonnent et la peur semble avoir changé de camp. Alex se souvient : “Ce soir-là, nous sommes arrivés une heure avant. C’est très inhabituel de venir aussi tôt. Un petit groupe est entré pour préparer le tifo déployé pour l’entrée des joueurs. Quand on a vu le stade se remplir, on s’est dit que la soirée serait magique”. Entre la "goleada" infligée par le PSG à l’aller et cette effervescence quasi-paranormale, des signaux encourageants sont apparus. En l’espace de trois semaines, le Barça s’est métamorphosé mentalement et tactiquement. “Luis Enrique provoque un électrochoc en annonçant qu’il quittera le club en fin de saison, resitue Olivier Goldstein. Ensuite, il passe en 3-4-3. L’équipe enchaîne alors deux bons résultats contre le Sporting de Gijón (6-1) et le Celta (5-0). Trois jours avant le match retour, parmi les journalistes, on ressent de l’espoir et on se dit qu’il se passe un truc”.
Alors, comme dirait Patrick Montel : pourquoi pas ?
Cette mini-révolution tactique faite au détriment de Jordi Alba a-t-elle engendré ce sentiment de libération ou de “foutu pour foutu” ? C’est loin d’être improbable. Et le désormais sélectionneur de la Roja n’a même pas le temps de se ronger les sangs : dès la 3e minute, Luis Suárez se fraye un chemin au milieu de la défense parisienne et devance la sortie de Kevin Trapp pour ouvrir le score. Dans les gradins, les cœurs sortent déjà des poitrines : “Le Camp Nou est devenu fou, s’enflamme Esteban. Le temple s’est transformé en cocotte-minute. Du jamais vu, même pour les socios chargés de l’animation : “dès le premier but, l'ambiance a été exceptionnelle. J’ai rarement vu ça au Camp Nou”, concède Alex.
La folie en tribune contraste avec le calme irréaliste des joueurs de Luis Enrique sur la pelouse lors de la première période. Pourtant ce n’est pas un grand Barça, loin s’en faut. “L’équipe ne joue pas bien ce soir-là, confirme Olivier Goldstein. Ce n’est pas spécialement joli à voir. C’est plus de la furia que du toque”. Une furia qui suffit à paralyser des joueurs parisiens qui rentrent au vestiaire la tête basse après avoir encaissé un deuxième but en fin de première période. “Ala mi-temps, les gens se regardent et se disent que la moitié du chemin est faite”. Sí se puede !

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 2994846-61452648-2560-1440

Silencieux sur la remontada, DJ hyperactif par ailleurs : que devient Deniz Aytekin ?

Doigt sur la bouche puis sur l’interrupteur

Et puis le Camp Nou s’est tu. Doigt sur la bouche, Ángel Di María fête le but d’Edinson Cavani, celui qui doit expédier définitivement le PSG en quart de finale alors que Leo Messi avait inscrit le 3e but d’un penalty rageur dès le début de la seconde période. “C’est une douche glacée qui s’abat sur nous”, tressaillit encore Esteban. Le temps passe et ça pense déjà aux bouchons à la sortie du Camp Nou : “A la 85e minute, des spectateurs quittent le stade, raconte Olivier Goldstein. Un journaliste catalan m’a confessé que sa chronique était titrée 'le Barça tombe avec les honneurs'. Il a évidemment dû la réécrire”. Le coup franc de Neymar ajoute même un peu d’amertume : si seulement il y avait eu ce petit but à l’extérieur…

Mais au moment où les yeux des supporters blaugranas se raniment, ceux des joueurs du PSG se ferment : “Ils ont éteint la lumière. A 4-1, ils alignent à peine trois passes jusqu’au coup de sifflet final. Le PSG a manqué de métier : pas un ballon envoyé dans les tribunes, pas de temps gagné lors des remplacements en s'affalant sur le terrain ou en mimant des crampes. Tous ses démons sont réapparus”. Une naïveté fatale. Victime de la roublardise de Luis Suárez, Marquinhos commet l’irréparable et offre un nouveau penalty aux Catalans à la 90e minute.
“Le match chavire quand l’arbitre siffle le penalty, explique Oliver Goldstein. Il y a un silence dans le stade. S’il est transformé, à 5-1 il n’y a plus qu’un seul but à marquer, ce serait un truc de dingue et… ça arrive !”. Neymar signe le doublé et plonge le Camp Nou dans une fin de match que personne n’oubliera jamais. Mais l’inquiétude est bien présente chez les supporters. Et si tout ça avait été vain ? Tant d’émotions pour craquer à quelques mètres du bol de sangria ? Alex abonde : “J’étais juste derrière le but quand Sergi Roberto a marqué, je me souviens encore de la tension palpable les secondes précédentes”. L’angoisse avant la délivrance.
D’un bout à l’autre du terrain, c’est du délire. Esteban est dans la Gol Sud, à l’autre bout de la cage parisienne mais les secousses sont dignes d’un tremblement de terre : “Le but de Sergi Roberto a presque effondré le stade ! Nous embrassions tout le monde autour de nous !”. Alex, lui, est au plus près de l’action, si proche de la pelouse qu’il peut presque embrasser Messi : “Quand le ballon entre, je me souviens d’une avalanche de personnes qui déferlent dans mon dos et je termine au sol, carrément sur le terrain. Sans nul doute, c’est l’un des meilleurs moments de ma vie”.

Pied de Ney

Avec le recul, que reste-t-il de cette nuit improbable ? Après tout, le Barça est tombé au tour suivant contre la Juventus (3-0, 0-0) et a connu deux immenses désillusions contre la Roma et Liverpool. “La vie est faite de souvenirs, d’instants qui te marquent à jamais, estime Alex. Moi, je me suis fait floquer un maillot avec la date et le résultat mais d’autres se le sont carrément fait tatouer !”.
Ce 6-1 a aussi eu des conséquences quant au destin des deux clubs. Pour Esteban, “le Barça et le PSG sont des rivaux au-delà de ce match : il y a eu la finale de la Coupe des Coupes en 1997, la signature de Ronaldinho, les tentatives infructueuses pour signer Thiago Silva, Adrien Rabiot, Marco Verratti et Marquinhos. Et évidemment Neymar”.
Pour Olivier Goldstein, les dernières minutes de la rencontre ont eu une importance capitale à plus d’un titre : “Dans l’esprit de beaucoup de Catalans, c’est le début de la fin pour Neymar au Barça”. Le Brésilien est le héros du match mais la postérité a jeté son dévolu sur le numéro 10 blaugrana : “La photo qui est restée, c’est celle où Messi célèbre le but de Sergi Roberto avec les supporters. Ce soir-là, Neymar comprend que quoi qu’il fasse, les éloges et les lauriers seront toujours pour Messi. C’est certainement à partir de ce match que l’idée d’un départ commence à mijoter”.
Mardi soir s’écrira une nouvelle page de cette rivalité parfois contestée mais vivace. Si le Camp Nou sera vide, l’ombre de cette remontada historique planera au-dessus des gradins avec une intensité décuplée par la guerre médiatique que se livre les deux clubs depuis ce fameux 8 mars 2017.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Fév 2021 - 7:42

Barça - PSG : Attention Paris, Lionel Messi est en mission
https://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2020-2021/barca-psg-attention-paris-lionel-messi-est-en-mission_sto8128
Vincent Bregevin
Publié 15/02/2021 à 23:35 108/story.shtml

LIGUE DES CHAMPIONS - Lionel Messi est revenu au meilleur de sa forme, à l'image de son doublé contre Alavés samedi (5-1). Mais ce n'est pas le seul motif d'inquiétude pour le PSG avant de retrouver le Barça mardi (21h00) au Camp Nou. Remettre Barcelone sur le toit de l'Europe, retrouver sa suprématie individuelle et préparer son avenir ont de quoi décupler la motivation de l'Argentin.

C'était déjà latent depuis quelques semaines. C'est encore plus net depuis samedi. Le Lionel Messi détaché du début de saison après un été tourmenté parait bien loin. L'Argentin l'a confirmé avec une prestation de haute volée contre Alavés (2-1). Des prises de balles franches, des accélérations déroutantes, des inspirations géniales, deux buts magnifiques : si le numéro 10 du Barça n'est pas au sommet de sa forme, alors il n'en est vraiment pas loin. Avant les retrouvailles avec le Paris Saint-Germain, l'institution blaugrana peut déjà s'en frotter les mains.

Les chiffres résument déjà bien la tendance.
Avec son doublé face à Alavés, Messi affiche 8 buts au compteur en Liga en 2021. En seulement 6 matches. Il n'en avait inscrit que 7 en 14 matches avant cela. Un ratio acceptable pour le commun des mortels. Mais très loin des standards de l'extraterrestre argentin. La Pulga a fini par retrouver son rendement exceptionnel. Et les statistiques ne montrent pas tout de son rayonnement sur le jeu barcelonais. Si Ronald Koeman a trouvé de bons réglages, l'Argentin bonifie tout dans son sillage. Le Barça souffrait quand son joyau n'était pas au mieux en début de saison. Il revit depuis que son magicien a repris le droit chemin.
L'Europe à reconquérir

Le timing n'a rien d'anodin. Messi n'arrive pas lancé comme une fusée vers les étoiles de la Ligue des champions par hasard. Il a trop mal vécu les multiples désillusions du Barça sur la scène européenne ces dernières saisons. Déjà parce que le club catalan n'a plus soulevé la coupe aux grandes oreilles depuis 2015, une éternité pour lui comme pour son maître à jouer. Depuis ses débuts professionnels en 2004 et jusqu'à ce dernier sacre, la Pulga n'était jamais restée plus de quatre ans sans remporter un titre européen qu'il a gagné à quatre reprises. C'est peu de dire qu'il trouve le temps long.

Mais il n'y a pas que cette disette. Barcelone a touché le fond en subissant la plus grande humiliation de son histoire européenne l'été dernier. Son naufrage face au Bayern Munich (2-8) est encore dans toutes les mémoires de manière générale, et dans celles des Barcelonais en particulier. Si la Ligue des champions est naturellement l'objectif prioritaire du Barça chaque saison, c'est encore plus le cas cette année. Au-delà d'un sommet à reconquérir, le club blaugrana a un affront à laver. Le genre de défi taillé pour Messi.
Une question de suprématie

La Ligue des champions, c'est le cadre idéal à tous les niveaux. Pour redorer le blason du Barça, mais aussi le sien. Messi est bien placé pour le savoir. Sa gloire, le sextuple Ballon d'Or la doit beaucoup à cette compétition où il a inscrit la bagatelle de 118 buts en 147 matches. Elle a largement contribué à le placer au sommet des individualités du football, un constat qui s'applique aussi à Cristiano Ronaldo. Et si cette suprématie est contestée, c'est aussi parce qu'il y brille moins. La Pulga reste sur sa campagne la moins prolifique depuis 14 ans en C1 avec 3 buts en 8 matches la saison passée.

Robert Lewandowski en a profité. L
e Polonais a surfé sur ses performances exceptionnelles lors de la dernière Ligue des champions (15 buts) pour truster toutes les récompenses individuelles en fin d'année. Cela pouvait annoncer le déclin de Messi après plus d'une décennie de domination partagée avec Ronaldo. L'Argentin donne une impression totalement différente depuis le coup d'envoi de l'année 2021. La Ligue des champions tombe à point nommé pour lui de le confirmer. Et réaffirmer ainsi un statut de joueur dominant légèrement écorné ces derniers mois.
Son avenir comme centre d'intérêt

Pour Messi, les motivations sont déjà multiples. Mais la plus importante est peut-être ailleurs. Cette Ligue des champions pourrait bien être sa dernière sous le maillot du Barça. L'avenir de l'Argentin n'en finit plus de revenir dans les conversations à quatre mois et demi du terme de son contrat. Et particulièrement avant cette double confrontation avec le PSG. Paris est l'un des points de chute les plus souvent évoqués avec Manchester City pour la star barcelonaise si elle venait à quitter son club de toujours.

Messi n'a jamais été dans contexte aussi particulier au moment d'aborder les tours à élimination directe de la Ligue des champions. Justement. Ses performances ne détermineront pas forcément son avenir et l'Argentin n'est certainement pas du genre à alimenter des spéculations qui agitent déjà l'Europe entière. Mais cela donne lui une raison supplémentaire pour se tourner exclusivement vers son meilleur terrain d'expression. Pour se focaliser sur ce rectangle vert où il fait à nouveau parler tout son talent. Si bien que le museler s'annonce comme un sacré défi pour le PSG.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Fév 2021 - 7:48

Avant FC Barcelone - PSG : Kylian Mbappé, énigme persistante, chance du grand soir
https://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2020-2021/avant-
fc-barcelone-psg-kylian-mbappe-enigme-persistante-chance-du-grand-soir_sto8128543/story.shtml
Cyril Morin
Publié 15/02/2021 à 23:36

LIGUE DES CHAMPIONS - Attendu au tournant et principale arme offensive du PSG face au Barça ce mardi (21h), Kylian Mbappé joue aussi gros quant à sa réputation internationale. Trop souvent en retrait lors des grandes affiches parisiennes ces dernières saisons, le Français doit retrouver le fil d’une carrière européenne qui avance moins vite qu’espéré.


Vous les avez forcément vues passer, ces stats. Vous avez été ébahis, vous aussi, on le sait. Combien de buts, de passes décisives comptaient Cristiano Ronaldo et Lionel Messi au même âge que Kylian Mbappé sur la scène européenne ? L’écart avait de quoi donner le tournis, à raison : la précocité du Français reste l’un des phénomènes footballistiques les plus fulgurants de la décennie écoulée. Mais, malheureusement, on ne reste pas jeune prodige éternellement.

Alors, simplifions l’équation et les comparaisons par un seul chiffre : à 22 ans (il les a eus le 20 décembre dernier), combien de Ligue des champions Mbappé affiche-t-il au palmarès ? 0. A 22 ans, Lionel Messi remportait sa deuxième Coupe aux grandes oreilles, la première comme acteur principal. A 22 ans, Cristiano Ronaldo lançait une campagne personnelle ahurissante (11 matches, 8 buts) qui aboutirait sur le sacre européen des Red Devils. Si Mbappé a été très en avance, celle-ci semble avoir fondu comme neige au soleil selon le thermomètre C1.
Produit de son époque et de son football, Mbappé aura été très haut, très tôt. Depuis, il n’a pas quitté les cimes du football mondial. Si ses baisses de forme ont pu prêter à débat, sa régularité statistique fait encore de lui l’un des meilleurs joueurs du monde. Mais Mbappé n’est toujours pas fini, et c’est tant mieux. Au très haut niveau, autrement dit en phase éliminatoire de C1 ou en sélections, le Parisien a perdu de son rayonnement depuis le Mondial 2018. Forcément, le temps est long.

Face au Real en 2018, il n’avait pas marqué ni été décisif dans les deux manches du 8e de finale
Face à Manchester United en 2019, son retour cauchemardesque a presque fait oublier son efficacité du match aller
Face à Dortmund en 2020, il a laissé Neymar prendre la lumière
Lors du Final 8, sa blessure à la cheville l’aura sans doute privé d’un rôle plus affirmé
Son duel raté face à Neuer en finale hante encore les mémoires parisiennes (dont la sienne)


Capitaine ou lieutenant d’exception ?


En sélection, son Mondial russe et sa rentrée 2018 fracassante ont laissé la place à un casse-tête insoluble en l’état. Son pire visage, notamment en Turquie en juin 2019, aura refroidi l’enthousiasme des plus fervents partisans d’une sélection tournée autour de son talent. Sa prise de pouvoir annoncée se décale de mois en mois, sans que l’on sache si le problème vient de la formidable efficacité du duo Griezmann-Giroud ou de son incapacité à renverser complètement la table.
En 2021, quatre ans après son acte de naissance européen, il y a encore une question sous-jacente qui entoure le cas de la comète de Bondy : "On va voir si Mbappé est un capitaine ou un lieutenant, s'il peut mener son équipe ou s'il a besoin d'un fer de lance à ses côtés", résumait parfaitement Edouard Cissé vendredi dans L’Equipe. Mis sur orbite dans un rôle de phénomène encadré par un groupe qui ne dépendait pas uniquement de son rendement (à Monaco ou en Bleu), le Français reste encore capable de disparaître à des moments où il est attendu au tournant. Dans un contexte turbulent, il est en proie à des passages à vide qui le font sortir de ses matches sans jamais retrouver le fil. Difficile de réclamer "plus de responsabilités" face à cette énigme persistante : quand Mbappé réussira-t-il à briser son plafond de verre ?
Léthal plutôt que spectaculaire

Ce mardi, pas de doute, il sera le leader de ce PSG privé d’Angel Di Maria et Neymar, ses deux pourvoyeurs de caviars habituels
. Au Camp Nou, Mbappé s’avancera pour la première de son histoire parisienne sans l’un des deux hommes en match éliminatoire de C1.

Dès lors, le schéma de jeu parisien et les forces barcelonaises semblent pointer tous les doigts en sa direction : de sa capacité à exploiter parfaitement les espaces catalans dépendra en grande partie le sort du PSG dans cette double confrontation. Pour cela, il lui faudra devenir léthal plutôt que spectaculaire.

Une nécessité qu’il a parfois eu du mal à mettre en musique quand les projecteurs étaient braqués sur lui. "Il lui faudra avoir le recul pour ne pas en faire trop, ce qui va être dur pour lui, affirme d’ailleurs Éric Rabesandratana, suiveur du PSG et ancien capitaine du club à l’AFP. Dans l'esprit, c'est bien, mais justement il faut qu'il laisse le jeu aux autres et que lui se réserve pour finir les actions".

Dans sa quête de sommets et d’éternité, il a souvent eu tendance à singer Neymar, pour le meilleur et pour le pire. Mais Kylian n’a finalement pas grand-chose à voir avec la star brésilienne, si ce n’est une technique et une explosivité ahurissantes. Les ressorts de leurs jeux sont finalement assez différents et donc très complémentaires, ce que Mbappé a voulu effacer en l’absence de son compère. "ll s'éparpille trop [quand il cherche à faire le jeu, NDLR], complète Rabe. S'il veut construire le jeu, il y perd de l'énergie et de l'efficacité. Il a envie d'avoir plus de responsabilités, d'amener plus à l'équipe, mais qu'il se concentre sur ses grandes qualités: la finition, être décisif".

De Pérez à Neymar, tout le monde n’aura d’yeux que pour lui

En conférence de presse, Mauricio Pochettino et sa langue de bois ne se sont pas trop attardés sur le cas Mbappé. Tout juste a-t-il précisé qu’il attendait "toujours la même chose des grands joueurs, qu'il remplisse leur part du travail", se disant ravi de son entente avec Mbappé jusqu’à présent. Une manière de ne pas surexposer son attaquant, dont la prestation sera épiée de tous.

De son rendement dépend forcément la suite de sa saison et, à moyen-terme, de sa carrière. Briller au Camp Nou, c’est l’assurance de voir le Real toquer à la porte avec la ferme intention de faire une folie pour avoir son nouveau joyau. Briller au Camp Nou, c’est la possibilité de rééquilibrer une balance qui penche un peu trop du côté de Neymar à Paris ces dernières semaines. Briller au Camp Nou, c’est la garantie de renouer avec une histoire européenne qui s’est quelque peu endormie. Alors, pour lui comme pour le PSG, vivement le réveil.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Fév 2021 - 7:52

Ligue des champions, Barça-PSG: Pochettino veut zapper la Remontada, la presse furieuse pour Messi
https://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2020-2021/ligue-des-champions-barcca-psg-pochettino-veut-zapper-la-remontada-la-presse-furieuse-pour-messi_sto8128496/story.shtml
Alexandre Coiquil
Publié 15/02/2021 à 20:12 |

LIGUE DES CHAMPIONS - Passé en conférence de presse, mardi, à plus de 24h du 8e aller entre le FC Barcelone et le PSG, Mauricio Pochettino a peu parlé, mais laissé quelques indices sur sa personnalité. Courte, cette conférence de presse n'a pas permis à la presse catalane d'évoquer le cas Lionel Messi.

Mauricio Pochettino n'est pas (encore) très bavard. Aux commandes du Paris Saint-Germain depuis un peu plus d'un mois, le technicien argentin apparaît encore sur la retenue face à la presse. Probablement que la barrière de la langue joue en sa défaveur, lui qui a avoué avoir gardé peu de souvenirs linguistiques de son premier passage en France, il y a vingt ans. Il excellait pourtant dans cet exercice en Angleterre. Le voir se livrer un peu plus ne semble donc être qu'une question de temps. Mais finalement, voir un Pochettino droit dans ses bottes dans l'exercice de la "conf" ce n'est pas le problème du moment. Le problème, c'est que tout a été fait pour que cela soit le cas.

Alors qu'il n'a pas commencé, ce Barcelone - PSG a déjà fait un gros pas dans la polémique. En Espagne, la plupart des médias catalans et espagnols n'ont pas eu le temps de poser leurs questions. Seul le biographe de Pochettino et deux autres confrères ont pu le faire. C'est peu et ça n'a pas plu, surtout que des questions sur Lionel Messi allaient être posées. Pour El Mundo Deportivo, cette manoeuvre venait du département communication du PSG et elle n'a fait qu'accentuer le fossé philosophique entre les deux clubs, ravivé par les rumeurs d'arrivée de Messi la saison prochaine. Le potentiel départ du "diez" argentin fait peur à Barcelone et tous veulent savoir quel est ce plan parisien qu'ils redoutent tant. Paris a fait ravaler la "Remontada" au Barça en coulisses en lui chipant Neymar avec son chéquier. Ils savent que la saison 2 peut se produire.

Pochettino pas étonné de la montée en puissance du Barça

A la veille de ce 8e de finale de Ligue des champions entre le FC Barcelone et le PSG, le nouveau "Mister" parisien, à défaut d'évoquer la "Pulga" du Barça, a quand même passé un message principal : celui d'oublier le passé et le 6-1 encaissé au Camp Nou en mars 2017. A l'époque aux commandes de Tottenham, Pochettino est logiquement un élément extérieur à ce drame sportif. Passé chez le voisin honni, l'Espanyol, en tant que joueur et entraîneur, il connaît mieux que personne l'appréhension de jouer cet ogre qu'est le Barça. Pour lui, le traumatisme vécu par certains joueurs de son groupe il y a quatre ans doit être rangé dans un placard avec un cadenas. A problème majeur, une solution radicale.

"Je suis bien par rapport à ça. L'histoire est l'histoire, on ne peut pas la supprimer. L'idée est de construire un futur meilleur. Pour tout le monde, le club, le staff, les joueurs, il faut aller de l'avant", a martelé Pochettino dans sa langue natale. Passé devant les micros et écrans juste avant lui, Leandro Paredes, lui aussi extérieur à l'épisode de la "Remontada", a pensé la même chose. "Je me souviens seulement du résultat, ça fait très longtemps je ne me souviens pas de ce match, le plus important c'est le match de demain." Clair, net et précis les Argentins. Ne leur parlez pas du passé mais de demain.

Concernant le Barça, Pochettino, qui s'est par ailleurs dit être un fan de la première heure de son homologue, a réaffirmé que la montée en régime du club catalan cette saison était quelque chose de logique. "Ils ont eu un nouvel entraîneur, Ronald Koeman. Cela prend du temps de mettre en marche le projet, de donner la direction que vous souhaitez à l'équipe au niveau travail. Le Barça est avec lui depuis sept ou huit mois et ils ont eu les problèmes qu'on a tous vécus : il y a eu le Covid, les blessures. Mais maintenant, tout est différent. C'est normal qu'avec un nouveau coach, une équipe ait besoin de temps. Maintenant, l'équipe est beaucoup plus solide. Ce n'est pas une surprise pour moi de les voir traverser une bonne période."

Pour Pochettino, la priorité du moment est de forger une identité de jeu à son groupe. Ancien joueur du club, et élève doué de l'amoureux du club qu'est Luis Fernandez, Pochettino sait qu'il doit créer un tampon estampillé "PSG" dans les mois à venir, et cela passera par cette double confrontation contre les Blaugrana. "L'équipe suit nos instructions et elle veut construire ensemble une idée et une identité. Avec les joueurs, le président, le directeur sportif, notre idée est de créer une identité, montrant ce qu'est le Paris Saint-Germain. Il n'est pas question d'imposer notre vision de ce que doit être le PSG, mais nos idées sur le jeu et ce que nous croyons être le meilleur pour le club, comme on l'a déjà fait ailleurs. Une identité unique car chaque club est différent avec une culture et une identité différente. En arrivant, nous avons trouvé une équipe merveilleuse, qui s'entend bien. Ils sont tous amis et ils aiment s'entraîner. Nous sommes contents du bon courant humain qu'il y a entre nous et eux."

Il a aussi été question de passion et d'obsession. Comprenez : de l'amour du football. A la toute fin de son point presse, à la fois décevant et intéressant, Pochettino a ouvert son livre de philosophie. C'est ici qu'on a vu la marque Marcelo Bielsa qui existe en lui. "Quand nous avons la chance d'appartenir à ce milieu, on parle de passion, mais maintenant nous sommes passés à l'obsession. De temps en temps, nous nous retrouvons au milieu de la passion - obsession. Et parfois on ne sait pas comment décrire le sentiment qui nous anime. On aime tellement ce sport qu'on passe 24h à y penser. On ne peut pas arrêter de penser au foot. Donc, quand je parle d'obsession, c'est de façon positive. Car c'est un pas au-delà de la passion. Il y a tellement de passion autour de notre club, que parfois elle nous échappe, nous tous, les fans et les joueurs. Je parle d'une passion démesurée, jamais je ne parlerai de ça de façon négative." Reste à transmettre cette passion sur la pelouse du Camp Nou, et s'éviter la sinistrose de 2017.
Mauricio Pochettino avec Mauro Icardi et Kylian Mbappé la veille de Barcelone - PSG / Ligue des championsMauricio Pochettino avec Mauro Icardi et Kylian Mbappé la veille de Barcelone - PSG / Ligue des champions[/b]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Fév 2021 - 8:00

Avant Leipzig-Liverpool - Jürgen Klopp, humain, trop humain...
https://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2020-2021/avant-leipzig-liverpool-jurgen-klopp-humain-trop-humain._sto8126237/story.shtml
Philippe Auclair
Publié 15/02/2021 à 23:47 |

LIGUE DES CHAMPIONS - Avant d'affronter Leipzig ce mardi en Ligue des champions, Liverpool est dans une situation plus que compliquée, illustrée par les sorties médiatiques houleuses de Jürgen Klopp ces dernières semaines. Notre chroniqueur Philippe Auclair revient sur les raisons du mal-être de l'Allemand, davantage à chercher dans sa vie personnelle que professionnelle.

Ce n'était pas la première fois que Jürgen Klopp perdait patience avec un journaliste, comme Des Kelly de BT Sport et Geoff Shreeves de Sky pourraient le confirmer; mais cette fois, le manager de Liverpool avait dépassé les bornes. La cible de sa colère était Niv Dovrat, de la chaîne israélienne Sport 1, qui avait eu l'audace de lui poser la question que tout le monde avait présente à l'esprit après la défaite des Reds 1-4 contre Manchester City : maintenant que Liverpool avait dix points de retard sur le vainqueur du jour et leader de la PL, pensait-il que son équipe serait capable de combler ce retard?

Klopp n'y répondit pas, préférant accuser le reporter de s'être mal préparé pour son interview, car Liverpool n'avait pas dix, mais treize points de retard. "Vous croyez vraiment que c'est une question appropriée en ce moment ?", dit-il. "Vous n'avez que deux questions (*) et vous en gâchez une pour ça". Or Liverpool avait bien dix points de retard, pas treize. Dovrat, choqué par la réaction de Klopp, tâcha de reformuler sa question, ce à quoi le manager répondit: "[c'est] votre faute. Vous avez gâché [vos deux questions]".

Ce n'est pas là le genre de comportement qu'on associe à ce communicateur hors-pair qu'est Jürgen Klopp, dont les joutes verbales - avec Kelly et Shreeves en particulier - sont d'ordinaire tempérées par une bonne dose de bonhomie et d'humour, comme si ses énervements passagers n'étaient au fond que d'autres expressions de sa sincérité. Pas cette fois. Il s'était comporté comme un authentique malotru, s'en prenant en plus à une cible trop facile. Sport 1, chaîne de télé israélienne, ça pèse quoi ? Rien du tout. C'est même idéal pour se passer les nerfs mis à vif par une vilaine défaite face au rival numéro 1 des Reds.


À la fois colérique, usant, humain et porte drapeau : qui est vraiment Jürgen Klopp ?À la fois colérique, usant, humain et porte drapeau : qui est vraiment Jürgen Klopp ?

À la fois colérique, usant, humain et porte drapeau : qui est vraiment Jürgen Klopp ?

Seulement, voilà, nous sommes en 2021, et le dérapage de Klopp fut immédiatement repris et amplifié à la puissance n sur les réseaux sociaux où les supporters d'Everton, en particulier, eurent beau jeu d'affirmer que "le masque était tombé", qu'on avait enfin vu le vrai visage du faux gentil Jürgen.
Le vrai Klopp ? Pas vraiment

J'ajouterai ici un commentaire personnel. Ayant moi-même fait arpenté pendant quatre saisons la piste du cirque télévisuel des 'flash interviews' qui sont données immédiatement après le coup de sifflet final, j'ai fréquemment vu Klopp à l'oeuvre dans ce genre d'exercice.

J'ai admiré sa capacité à manipuler ses questionneurs, à les amener sur le terrain qu'il avait-lui-même préparé tout en leur donnant l'impression qu'ils avaient eu droit à un traitement de faveur, alors qu'en fait, il n'avait fait que répéter les mêmes phrases déjà sorties à deux, trois, quatre autres journalistes. Du grand art. Presque tous les autres entraîneurs le font, c'est exact, et comment leur en vouloir ? Mais personne ne le fait, ou le faisait, avec autant de charme et d'intelligence que Klopp. Pas cette fois. Un ressort s'était rompu dans la machine si fiable d'ordinaire. On avait vu le 'vrai' Klopp. Irritable. Grossier. Et visiblement secoué par la perspective de perdre le titre conquis l'an dernier.

Sauf qu'on n'avait pas vu le 'vrai' Klopp, et que là encore, on se fourvoyait.

Le 'vrai' Klopp était bien un homme qui souffrait, mais ce qui le faisait souffrir le plus n'était pas la défaite qui - Niv Dovrat avait raison - mettait probablement fin aux espoirs d'un second titre consécutif pour les Reds. La souffrance du 'vrai' Klopp était autre. Le 'vrai' Klopp avait récemment perdu sa mère Elisabeth, la maman qui "voulait tout dire" pour lui. C'était le 19 janvier, deux jours avant la première défaite de Liverpool à domicile (contre Burnley) depuis presque trois ans. La pandémie avait empêché le 'vrai' Klopp d'assister à son enterrement. Les us et coutumes du milieu l'avaient contraint à garder le silence.
Fatigué et usé mentalement, Liverpool est-il arrivé au bout du cycle Klopp ?Fatigué et usé mentalement, Liverpool est-il arrivé au bout du cycle Klopp ?


Fatigué et usé mentalement, Liverpool est-il arrivé au bout du cycle Klopp ?

Personne n'en avait su quoi que ce soit en dehors du club, parce que c'est ainsi que vit un entraîneur : dans la solitude, même si c'est You'll Never Walk Alone qui sert de bande-son. C'est bien seuls que marchent les entraîneurs à de pareils moments. Aux joueurs frappés par un deuil, on accorde une période de repos si tel est leur désir ; pas aux managers, dont le chagrin doit demeurer une affaire personnelle dont, le plus souvent, le grand public ignorera tout. Il est rarissime qu'un club annonce publiquement le décès d'un parent proche de son entraîneur comme Manchester City le fit lorsque Dolors, la mère de Pep Guardiola, fut emportée par le COVID en avril dernier.

Je me souviens, par contre, d'une conversation avec le manager d'un club de PL qui me confia au terme d'un bref échange dans un couloir de stade que sa "maman" était morte la veille. Je l'ignorais, comme tous les autres. Mais "maman"...c'est ce mot qui me bouleversa. Il n'avait pas dit "ma mère", mais "maman", mummy. Il avait le coeur en lambeaux, et il lui fallait faire comme si. Comme s'il ne s'en foutait pas complètement, de ce match. Comme si les questions bêtasses qu'on lui avait posées en conférence de presse ne lui avaient pas paru encore plus idiotes ce jour-là.

L'émotion, même au football, submerge tout chez Klopp

Klopp avait perdu son sang-froid dans son échange avec Nivat, mais ce n'était pas le signe que quelque chose avait craqué dans son Liverpool, qu'il en était le premier conscient et qu'il se sentait impuissant à y remédier. Il était beaucoup plus plausible qu'un homme frappé par le chagrin avait lâché prise à un moment de faiblesse. Cela n'excusait pas son écart, mais cela lui donnait un autre sens.

Cela n'a évidemment pas empêché qu'on voie en cet épisode un remake du fameux monologue de Kevin Keegan ("I will love it...I will love it if we beat them!") à la fin de la saison 1995-96, lorsque son Newcastle, à qui le titre semblait ne pas devoir échapper, avait laissé le Manchester United de Sir Alex Ferguson revenir à sa hauteur au printemps avant de le laisser passer devant lors des deux dernières journées du championnat. La tirade de Keegan était devenue après coup inséparable de l'écroulement de son équipe, au point qu'on a pu penser qu'elle l'avait provoqué, ce en quoi on se trompait du tout au tout, car le mal était déjà fait. Keegan ne s'était pas effondré psychologiquement sous les coups de boutoir portés par le Machiavel des mind games, Alex Ferguson.

De la même façon, l'irascibilité de Klopp traduisait sans nul doute sa frustration, mais n'était pas un aveu d'impuissance pour autant. Elle était aussi l'expression de son mal-être alors que la vie venait de lui porter l'un des coups les plus cruels qu'elle pût porter à quiconque. Comment imaginer qu'un homme pour qui l'émotion - la capacité de la provoquer et de la ressentir - est la fondation de son approche du football et de la vie puisse la contenir quand elle submerge tout ? Peut-être bien que Liverpool est entré dans le mur et paie aujourd'hui le contrecoup de trois années pendant lesquelles la tension ne s'est jamais relâchée, qui ont usé les esprits autant que les organismes. Ou peut-être qu'il ne s'agit que d'une période de turbulence qui prendra bientôt fin, et dont le RB Leipzig fera les frais ce mardi.

Après tout, cela ne serait qu'humain, sans doute trop humain au goût de certains, mais bien dans la logique d'un entraîneur qui, même s'il a pu vouloir manipuler les autres, ne s'est jamais trahi. Le masque est tombé ? Non. Ce qu'il cachait, nous le connaissions déjà.

(*) Les télévisions étrangères considérées 'mineures' n'ont en effet droit qu'à deux questions, à la différence des ayant-droits britanniques et de certains diffuseurs qui couvrent des marchés continentaux. Ceux-ci se voient attribuer un temps plus généreux.
LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12234
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMer 17 Fév 2021 - 8:13

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12241

[*]

Mbappé, monumental au Camp Nou


https://www.matchendirect.fr/live-score/psg-barcelone.html
[*]

Camp Nou, tour de force du PSG qui s'impose 4-1 (malgré l'ouverture du score de Messi sur penalty) avec un triplé de Kylian Mbappé !



TROIS POINTS C'EST TOUT
1/ Mbappé homme du match et auteur d'un triplé victorieux
2/ Le PSG, premier club français à gagner au Camp Nou en C1
3/ Messi avait pourtant ouvert le score sur penalty
Retour le mardi 10 mars
LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12242





Ballon du matchLIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12245

Victoire

Homme du match






LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12246
LE11 BARCELONE  :Ter Stegen - Dest, Piqué, Lenglet, Alba - Busquets, F. De Jong, Pedri - Dembélé, Messi (c), Griezmann.
le 11 de PARIS SAINT GERMAIN :
K. Navas - Florenzi, Marquinhos (c), Kimpembe, Kurzawa - I. Gueye, Paredes - Kean, Verratti, Mbappé - Icardi.
Buts
But de K. Mbappé qui égalise ! Excellente ouverture de Marquinhos vers Kurzawa, qui remise en première intention, magnifique déviation de Verratti de l'extérieur puis Mbappé contrôle, efface Lenglet et allume Ter Stegen du gauche ! Paris revient dans le match sur un superbe mouvement.
But de K. Mbappé ! Paredes lance Florenzi à droite, il centre en première intention dans les 6 mètres, Piqué dégage mal et Mbappé arrive en embuscade alors que le but est vide, Ter Stegen état parti à l'abordage !
But de Moise Kean ! Coup franc rentrant botté par Paredes, l'Italien est seul aux 6 mètres pour piquer sa tête au fond des filets, alors que Lenglet est trop court !
But de K. Mbappé pour le triplé ! Icardi et Danilo amorcent le contre, Draxler part balle au pied et décale au meilleur des moments son coéquipier français, qui ne contrôle même pas et enroule un caramel décroisé dans la lucarne !
[*]carton
Carton jaune pour Idrissa Gana Gueye.

l’image virale des misères qu’a fait subir Mbappé à Piqué

[*]LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12247
[*]LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Cap12248
[*]

Brillant, le PSG s'impose largement à Barcelone avec un triplé de Mbappé (1-4)



[*]https://www.eurosport.fr/football/ligue-des-champions/2020-2021/brillant-le-psg-s-impose-largement-a-barcelone-avec-un-triple-de-mbappe-1-4_sto8131184/story.shtml
[*]ParMarie Mahé
[*]
Le Paris Saint-Germain s'ouvre en grand les portes des quarts de finale de la Ligue des champions. Ce mardi soir, le PSG s'est nettement imposé sur la pelouse du FC Barcelone (1-4), lors de son huitième de finale aller. Au Camp Nou, Kylian Mbappé s'est fait plaisir, avec un triplé (32e, 65e, 85e), tandis que Moise Kean a également participé à la fête (70e). Du côté catalan, Lionel Messi, sur penalty, avait pourtant ouvert la marque (27e). Les deux équipes se retrouveront le mercredi 10 mars prochain (21h) pour le match retour, mais le Barça est condamné à l'exploit.
[*]C'était le soir de Kylian Mbappé. Dès le coup d'envoi de cette rencontre, l'attaquant parisien s'est montré à son avantage et il n'a d'ailleurs pas attendu bien longtemps avant d'être récompensé, lui qui a donc inscrit un triplé pour quatre tirs cadrés. Une première frappe puissante du gauche n'a laissé aucune chance à Marc-André ter Stegen (32e, 1-1), suppléé quelques instants plus tôt par Pedri, devant Mauro Icardi (19e).
Dans le second acte, l'international français a donné l'avantage aux siens, en profitant d'un ballon mal dégagé par Gerard Piqué (65e, 1-2), blessé depuis le 22 novembre et de retour pour ce match. Seulement quelques petites minutes plus tard, Mbappé a alors bien cru inscrire ce fameux triplé, mais Marc-André ter Stegen a repoussé son tir croisé du gauche (68e). Toutefois, en fin de rencontre, le portier barcelonais a donc encore cédé devant le champion du monde français, de nouveau buteur après avoir trouvé la lucarne opposée (85e, 1-4).
[*]

Mbappé devient le troisième meilleur buteur de l'histoire du PSG



Avec 111 buts, Kylian Mbappé est devenu le troisième meilleur buteur, toutes compétitions confondues, de l'histoire de Paris, dépassant Pauleta (109). Seuls Edinson Cavani (200) et Zlatan Ibrahimovic (156) font mieux pour le PSG. Le Français n'a pas été le seul à tromper la vigilance du dernier rempart allemand. Cinq petites minutes après le deuxième but de son coéquipier, Moise Kean a également trouvé la faille, de la tête sur coup-franc (70e, 1-3). L'international italien a été récompensé de ses efforts après avoir tenté à plusieurs reprises (38e, 50e). De son côté, Layvin Kurzawa s'est également montré dangereux offensivement (35e).
A ce moment-là, le score était de parité (1-1) et le latéral gauche essayait certainement de se rattraper, après avoir provoqué le penalty de l'ouverture du score barcelonaise. Un penalty transformé par Lionel Messi (27e, 1-0). Il s'agit de son 20e but de la saison pour Barcelone, toutes compétitions confondues. C'est la treizième campagne consécutive où il marque 20 buts ou plus pour le club.
Méconnaissables, les hommes de Ronald Koeman n'ont fait que subir, la plupart du temps. En face, Keylor Navas n'a pas vraiment eu à s'employer, si ce n'est devant Ousmane Dembélé (29e, 62e) ou bien encore Antoine Griezmann (14e). En fin de rencontre, l'ancien pensionnaire de l'Atlético aurait même pu inscrire un but gag, après avoir contré le gardien adverse, qui tentait de se dégager (82e).
L'exploit est grand à plus d'un titre pour le PSG. Paris est devenu la première équipe française à s’imposer sur la pelouse de Barcelone en Ligue des champions, après 10 rencontres sans victoire pour les clubs de l’Hexagone (2 nuls, 8 défaites). D'ici un petit mois, il s'agira de confirmer, et priver ainsi le Barça d'un nouveau quart de finale de Ligue des champions.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMer 17 Fév 2021 - 8:27

Mauricio Pochettino (PSG) : « Pas le match parfait » à Barcelone
https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Mauricio-
pochettino-psg-pas-le-match-parfait-a-barcelone/1224197
Après la victoire à Barcelone mardi (4-1), l'entraîneur du PSG Mauricio Pochettino était content de ses joueurs mais trouvait qu'il y avait encore beaucoup de choses à améliorer.
A.H., à Barcelone
« Pensez-vous que votre équipe est déjà qualifiée ?
Parlons déjà de ce match avant d'évoquer la qualification. C'est une juste récompense par rapport à l'engagement que nous avons mis aujourd'hui (mardi). Pour continuer à grandir, il faut poursuivre le travail et récupérer au plus vite car il y a Monaco dimanche (26e journée de Ligue 1).

Avez-vous réalisé le match parfait ?
Non, je ne pense pas que la perfection existe. Nous recherchons tous la perfection, on s'améliore mais il y a des choses qu'on peut mieux faire. Il y a encore beaucoup de choses à améliorer mais je suis content de mes joueurs. Ils ont fait un très grand match. Maintenant, on va se concentrer sur le Championnat et il faudra encore faire un très grand match dans trois semaines au retour pour nous qualifier.
« Ce genre de match peut tourner d'un côté ou de l'autre »
Votre équipe a semblé bien maîtriser ses nerfs même après avoir concédé l'ouverture du score...
L'équipe est restée calme. On dit toujours que le foot c'est un contexte d'émotions. Elles nous mènent à nous comporter d'une manière ou d'une autre. Les joueurs mais aussi les gens autour des joueurs.
Vous attendiez-vous à un Barça de ce niveau ?
Il faut respecter le Barça. À 1-0, ils ont eu une occasion pour faire 2-0. Il faut rester prudent. Ce genre de match peut tourner d'un côté ou de l'autre. Il faut toujours avoir le plus grand respect. Le Barça est un grand club avec de grands joueurs »
foot foot foot foot foot foot

Barcelone-PSG (1-4) : «Ils sont plus complets que nous», reconnaît Koeman

https://www.leparisien.fr/sports/football/psg/barca-psg-griezmann-et-pique-s-insultent-en-plein-match-17-02-2021-8425191.php

L’entraîneur du Barça a admis la supériorité du PSG après la

lourde défaite concédée au Camp Nou, ce mardi soir.


Par Sébastien Nieto, envoyé spécial à Barcelone (Espagne) 
Le 17 février 2021 à 00h34

L'entraîneur néerlandais du Barça a perdu son duel avec Mauricio Pochettino, le coach argentin du PSG. Logiquement déçu, Ronald Koeman ne souhaite pas cacher les faiblesses de son équipe, qu'il juge encore trop jeune pour ces rendez-vous européens.

Quelle est votre réaction après ce résultat ?

RONALD KOEMAN. La première mi-temps a été plus équilibrée que la deuxième. Ils nous ont dominés dans de nombreux aspects après la pause. Ils ont démontré que leur équipe était plus complète, plus physique, plus efficace.

Quelle critique pouvez-vous faire comme entraîneur ?

C'est toujours de la responsabilité du coach après une défaite. Nous n'avons pas su freiner les attaquants parisiens. C'est un moment de réflexion pour l'équipe. Ils sont plus complets que nous. Notre équipe est en transition. Il faut l'accepter et regarder ce qu'il nous manque.

Comment envisagez-vous la suite ?

Je rentre triste chez moi. Il nous manque des choses que demande la Ligue des champions. Il faut être réaliste. L'équipe est en train de changer des choses. Il y a des jeunes à de nombreux postes. Il faut l'accepter, analyser et améliorer les choses.

Avez-vous toujours la foi de poursuivre ici ?

Je suis une personne droite. J'accepte une défaite. Nous allons travailler. Je n'aurais pas envie de continuer ? C'est une folie. Je sais où je suis. Nous sommes à la moitié du chemin.

Le club ne semble pas voir la lumière au bout du tunnel… Comment changer les choses ?

La lumière ne vient pas en deux mois. Je suis convaincu que nous sommes sur un bon chemin. Nous y arriverons. Nous ne sommes pas à la hauteur sur le plan physique, de la personnalité.

La Liga s'éloigne, la Ligue des champions aussi… Comment gérer la suite ?

Il y a toujours besoin de vouloir tout gagner. Mais il nous manque des choses. Nous allons continuer à changer et lutter. Pedri, avec son âge, est fort. Dans cinq ans, il sera meilleur que tous les milieux de terrain du PSG. Je suis réaliste. Je défends toujours mon équipe. On peut défendre mieux, être plus agressif. Je ne suis pas si triste. Je n'ai jamais pensé avant ce match que nous étions parfaits.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 63377
Date d'inscription : 02/12/2011

LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitimeMer 17 Fév 2021 - 8:31

PSG: après le succès face au Barça, Mbappé s'éloigne du Real Madrid pour Valdano
https://rmcsport.bfmtv.com/football/ligue-des-champions/psg-pour-valdano-mbappe-est-plus-eloigne-que-jamais-du-real-madrid-apres-la-victoire-face-au-barca_AV-202102170028.html

Ancien directeur sportif du Real Madrid, Jorge Valdano a estimé que Kylian Mbappé est "plus éloigné que jamais du Real Madrid" après le match du Français mardi, auteur d'un triplé face au FC Barcelone (1-4) en huitième de finale aller de Ligue des champions.
Kylian Mbappé "est passé par le Camp Nou et l'a ravagé comme un ouragan". Telle est la pensée de la presse espagnole ce mercredi matin, résumée par le quotidien madrilène Marca au lendemain de la large victoire du PSG face au FC Barcelone (1-4) en huitième de finale aller de Ligue des champions.

"Mbappé est plus éloigné que jamais du Real Madrid"

Ancien joueur et directeur sportif du Real Madrid, Jorge Valdano garde un avis éclairé sur la gestion du club meregue. Sur les ondes de la radio espagnole, l'Argentin a confié ses doutes quant à une future arrivée de Kylian Mbappé au Real Madrid après une telle prestation.
“Il a de la personnalité pour montrer toute sa classe dans les matchs importants. Le PSG face au Barça était bien plus que Kylian Mbappé. La deuxième période a été une véritable tourture pour le Barça. Mbappé est plus éloigné du Real Madrid que jamais ce soir, a lancé Jorge Valdano. Il peut vous demander 30 millions, le même salaire que Neymar, et je pense que seul le PSG peut lui donner."

"Je ne vois pas le PSG très intéressé pour remplacer Mbappé par Messi"

En fin de contrat avec le PSG en juin 2022, le dossier Kylian Mbappé est devenu depuis son éclosion avec Monaco une sorte de feuilleton en Espagne. Régulièrement annoncé dans le viseur du Real Madrid, le départ de Mbappé semble aussi une condition pour une potentielle arrivée de Lionel Messi au PSG. "Je ne vois pas le PSG très intéressé pour le moment pour remplacer Mbappé par Messi. Mbappé a changé l’échelle des valeurs ce soir", a analysé Jorge Valdano au cours de l'émission "El Transistor" sur les antennes de la radio Onda Cero.
En lieu et place de Kylian Mbappé, Jorge Valdano a souligné les qualités du Norvégien Erling Haaland, actuellement au Borussia Dortmund. “Mbappé est plus complet que Haaland, mais je pense que le Real Madrid a besoin d’un buteur comme le Norvégien. Haaland est le Mario Kempes du 21e siècle", a encore estimé Valdano.
Sur le même sujet

Quelques instants après la victoire, Kylian Mbappé a en tout répété son attachement au PSG, un club qui lui "tient à coeur", tout en répétant que l'équipe parisienne n'a encore "rien gagné" après sa victoire au Camp Nou. Une chose est sûre en tout cas: le triplé de Mbappé fera date dans l'histoire du club parisien.
GL
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021   LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021 - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LIGUE DES CHAMPIONS 2020-2021
Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LE FOOTBALL-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: