Federer (au sujet du GOAT): « Tant que nous jouons (Nadal, Djokovic) tout est possible »