UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD ...
Voir le deal
59.91 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 MOTO GRAND PRIX DE FRANCE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65359
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Empty
MessageSujet: MOTO GRAND PRIX DE FRANCE   MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mai 2021 - 16:05

Rappel du premier message :

MOTO GRAND PRIX DU MANS

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Cap14065

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Cap14066
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jeusetmatch



Messages : 65359
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX DE FRANCE   MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mai 2021 - 17:52

Le podium inédit de ce Grand-Prix de France❗
👉 Qui aurait parié sur ce Top-3 final❓


MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Captur36[/url]
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65359
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX DE FRANCE   MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mai 2021 - 18:01

Au Mans, Miller a gagné son ticket pour 2022

17 mai 2021 à 15h01 // La Rédaction // MotoGP

https://www.gp-inside.com/au-mans-miller-a-gagne-son-ticket-pour-2022/


La victoire de Jack Miller au Grand Prix de France ne lui a pas seulement rapporté 25 points. Ducati prépare la prolongation de son contrat de pilote officiel.
Quel mois de mai fantastique pour Jack Miller. Assurément le plus réussi de sa carrière.
Le samedi 1er mai, l’Australien décrochait une première ligne à Jerez, ce qui était aussi sa première de la saison. Une position sur la grille qu’il transformait en victoire le lendemain, avec ce succès obtenu au Grand Prix d’Espagne. Son premier depuis Assen 2016, premier sur le sec et premier en tant que pilote Ducati. Il lui restait à confirmer en poursuivant sur la même dynamique au Mans. Et c’est exactement ce qu’il a fait.
Deux semaines après ses performances espagnoles, Jack Miller a obtenu des résultats identiques en France : troisième place aux essais le samedi, victoire en course le dimanche, cette fois sur un circuit qui a jonglé entre conditions humides et séchantes. Il ne s’était plus imposé deux fois consécutivement depuis début 2014, et ses succès décrochés en Moto3 à Losail (Qatar) puis Austin (États-Unis).
Remonté quatrième au championnat, Jack Miller est bien dans la course au titre. Ses résultats font aussi le bonheur de Ducati, et la firme de Borgo Panigale a décidé de le lui montrer : la presse italienne, appuyée par Gpone, rapporte que son contrat sera prolongé jusqu’à fin 2022. L’annonce devrait intervenir dans la semaine du 24 mai, celle qui précède le Grand Prix d’Italie, course nationale de la marque.
Passé chez Ducati en 2018, d’abord chez Pramac Racing puis dans l’équipe officielle depuis cette année, le pilote australien dispose actuellement d’un contrat de un an, qui prendra fin à l’issue de la saison 2021. À l’inverse de son coéquipier Francesco Bagnaia, lui signé pour deux ans. La paire Miller-Bagnaia partage le même box depuis 2019, et cela devrait toujours être le cas en 2022.
Autre pilote sous contrat Ducati jusqu’en 2022, Jorge Martin sera lui toujours avec Pramac Racing, bien que l’accord entre le team et le constructeur doive encore être signé – ce sera bientôt fait, d’après nos informations. Johann Zarco a lui clairement indiqué qu’il espérait continuer chez Pramac, parce qu’il se sent bien sur la moto, dans l’équipe, et qu’il estime avoir ce dont il a besoin pour jouer le titre.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65359
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX DE FRANCE   MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mai 2021 - 18:07

Tombé deux fois, Márquez a perdu l'opportunité offerte par la pluie

Par :
Léna Buffa
16 mai 2021 à 19:33
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marc-marquez-chutes-perdu-opportunite-pluie/6510060/


Marc Márquez regrette particulièrement sa deuxième chute lors de la course du Mans, une erreur dont il prend la responsabilité et qui l'a privé d'une performance possiblement très forte.


"Il est évident qu'aujourd'hui nous n'avons pas profité de l'opportunité que nous offrait la météo et j'en suis déçu", regrette-t-il. "Je savais que si j'étais patient pendant les trois ou quatre premiers tours, ce serait une bonne course pour moi − et je l'ai été, je pensais être dans la limite. Mais je suis tombé alors que je ne m'y attendais pas. Je ne poussais pas fort, mais c'est comme ça, ça peut arriver dans une course flag-to-flag. Elles comportent beaucoup de risques, et il y a beaucoup de chutes aujourd'hui. Je suis donc tombé. Ce qu'il y a de bien, c'est que j'ai repris la moto et j'étais le plus rapide en piste."



"Je suis en colère contre moi-même, parce que la deuxième chute n'était pas nécessaire. Je pensais plus à d'autres choses, à ma position sur la moto. Je roulais, sans penser aux conditions de la piste. Donc, cette deuxième chute, il aurait vraiment mieux valu que je l'évite", regrette Márquez, qui révèle qu'il était à ce moment-là sur le point de repasser par les stands pour reprendre sa machine réglée pour le sec. Alors 14e et homme le plus rapide en piste, il lui restait une dizaine de tours à parcourir et il aurait été le seul à suivre cette stratégie.
"C'était ma faute et je n'ai pas été capable de me contrôler. Je n'étais pas totalement concentré. Je roulais vite, peut-être trop vite, je ne savais pas que les pilotes de tête étaient plus lents que moi après ma première chute. Je roulais simplement, je pensais à mon bras et à d'autres choses. Dans ce tour, je venais juste d'informer mon équipe que j'allais rentrer au stand pour passer les slicks parce que je crois que la piste était prête. Mais bon, c'est comme ça. C'est pour ça que je suis déçu de la deuxième chute. La première, ça peut arriver. Beaucoup de pilotes sont tombés aujourd'hui, ça peut arriver."
Citation :
J'ai senti une opportunité, j'ai essayé mais peut-être que j'ai exagéré.
Marc Márquez
Jugeant son week-end positif malgré tout, Marc Márquez sait que la pluie lui a permis de réduire son retard sur les pilotes les plus rapides, mais que sa faiblesse physique n'est pas encore résolue. Il sera de retour en piste dans deux semaines au Mugello, mais devra cette fois enchaîner directement avec un autre Grand Prix la semaine suivante, à Barcelone.
"Ce qu'il y a de bien, c'est que ce week-end nous avons montré à nouveau notre vitesse − certes, dans des conditions humides. Quand je ne suis pas limité par ma condition physique, la vitesse est là. C'est vrai que j'ai fait une erreur, mais ça fait aussi partie de mon retour. Aujourd'hui j'ai senti une opportunité, j'ai essayé mais peut-être que j'ai exagéré, que j'ai poussé trop fort et que j'étais trop rapide. En regardant maintenant le rythme qu'ont eu les autres pilotes, [je vois que] si j'avais roulé beaucoup plus lentement, ça aurait été bon. Mais quoi qu'il en soit, ce qu'il y a de bien c'est qu'on a progressé."
"C'est vrai que ma condition physique est toujours dans la même situation. Il faut comprendre que cela a été un week-end très spécial, avec des conditions humides et de la pluie, et cela m'aide beaucoup en ce qui concerne ma condition physique. Mais nous n'avons pas saisi l'opportunité que la météo m'a apportée."
"En termes de vitesse ici, au Mans, c'était plus proche. Maintenant il faut qu'on comprenne comment on peut gérer deux courses d'affilée, je vais avoir beaucoup de mal [quand on en fera], mais on verra. Maintenant, je vais rentrer à la maison, analyser ce week-end, continuer ma récupération et attendons les prochaines courses pour me sentir mieux."



"Il est évident qu'aujourd'hui nous n'avons pas profité de l'opportunité que nous offrait la météo et j'en suis déçu", regrette-t-il. "Je savais que si j'étais patient pendant les trois ou quatre premiers tours, ce serait une bonne course pour moi − et je l'ai été, je pensais être dans la limite. Mais je suis tombé alors que je ne m'y attendais pas. Je ne poussais pas fort, mais c'est comme ça, ça peut arriver dans une course flag-to-flag. Elles comportent beaucoup de risques, et il y a beaucoup de chutes aujourd'hui. Je suis donc tombé. Ce qu'il y a de bien, c'est que j'ai repris la moto et j'étais le plus rapide en piste."



"Je suis en colère contre moi-même, parce que la deuxième chute n'était pas nécessaire. Je pensais plus à d'autres choses, à ma position sur la moto. Je roulais, sans penser aux conditions de la piste. Donc, cette deuxième chute, il aurait vraiment mieux valu que je l'évite", regrette Márquez, qui révèle qu'il était à ce moment-là sur le point de repasser par les stands pour reprendre sa machine réglée pour le sec. Alors 14e et homme le plus rapide en piste, il lui restait une dizaine de tours à parcourir et il aurait été le seul à suivre cette stratégie.
"C'était ma faute et je n'ai pas été capable de me contrôler. Je n'étais pas totalement concentré. Je roulais vite, peut-être trop vite, je ne savais pas que les pilotes de tête étaient plus lents que moi après ma première chute. Je roulais simplement, je pensais à mon bras et à d'autres choses. Dans ce tour, je venais juste d'informer mon équipe que j'allais rentrer au stand pour passer les slicks parce que je crois que la piste était prête. Mais bon, c'est comme ça. C'est pour ça que je suis déçu de la deuxième chute. La première, ça peut arriver. Beaucoup de pilotes sont tombés aujourd'hui, ça peut arriver."
Citation :
J'ai senti une opportunité, j'ai essayé mais peut-être que j'ai exagéré.
Marc Márquez
Jugeant son week-end positif malgré tout, Marc Márquez sait que la pluie lui a permis de réduire son retard sur les pilotes les plus rapides, mais que sa faiblesse physique n'est pas encore résolue. Il sera de retour en piste dans deux semaines au Mugello, mais devra cette fois enchaîner directement avec un autre Grand Prix la semaine suivante, à Barcelone.
"Ce qu'il y a de bien, c'est que ce week-end nous avons montré à nouveau notre vitesse − certes, dans des conditions humides. Quand je ne suis pas limité par ma condition physique, la vitesse est là. C'est vrai que j'ai fait une erreur, mais ça fait aussi partie de mon retour. Aujourd'hui j'ai senti une opportunité, j'ai essayé mais peut-être que j'ai exagéré, que j'ai poussé trop fort et que j'étais trop rapide. En regardant maintenant le rythme qu'ont eu les autres pilotes, [je vois que] si j'avais roulé beaucoup plus lentement, ça aurait été bon. Mais quoi qu'il en soit, ce qu'il y a de bien c'est qu'on a progressé."
"C'est vrai que ma condition physique est toujours dans la même situation. Il faut comprendre que cela a été un week-end très spécial, avec des conditions humides et de la pluie, et cela m'aide beaucoup en ce qui concerne ma condition physique. Mais nous n'avons pas saisi l'opportunité que la météo m'a apportée."
"En termes de vitesse ici, au Mans, c'était plus proche. Maintenant il faut qu'on comprenne comment on peut gérer deux courses d'affilée, je vais avoir beaucoup de mal [quand on en fera], mais on verra. Maintenant, je vais rentrer à la maison, analyser ce week-end, continuer ma récupération et attendons les prochaines courses pour me sentir mieux."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65359
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX DE FRANCE   MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mai 2021 - 18:10

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Cap14080
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65359
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX DE FRANCE   MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Mai 2021 - 18:16

Pour Rossi, un meilleur résultat 2021 "qui n'a rien de spécial"

Par :
Guillaume Navarro
17 mai 2021 à 11:00
https://fr.motorsport.com/motogp/news/rossi-meilleur-resultat-2021-deception-banal/6510067/

Valentino Rossi a obtenu son meilleur résultat 2021 sur le GP de France au terme d'une course pourtant décevante.

MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Cap14081
Onzième à l'arrivée avec 42 secondes de retard sur Jack Miller, le vainqueur du jour, Valentino Rossi ne gardera pas un souvenir impérissable de cette édition du Grand Prix de France. Pourtant, ces cinq unités glanées dimanche pour son bilan au tableau du championnat du monde des pilotes représentent la plus importante moisson de points réalisée par l'Italien depuis le début de la campagne 2021, mettant un terme à trois résultats vierges consécutifs !
Désormais 19e au général derrière Stefan Bradl et ex-æquo avec Miguel Oliveira et Luca Marini, Rossi regrette le fait de ne pas avoir pu réellement explorer ce qu'il considérait être son potentiel en course, après avoir été impliqué dans un accrochage dans lequel ont également été mêlés Pol Espargaró et Franco Morbidelli.
À la limite de se trouver victime d'un highside, le pilote Repsol Honda a en effet rattrapé de justesse sa machine sur Morbidelli, qui s'est estimé en capacité de dépasser l'Espagnol. Mais alors qu'Espargarò se rabattait sur l'intérieur, le jeune pilote Petronas Yamaha se trouvait dans une situation embarrassante, dont son équipier italien est aussi devenu la victime collatérale.
"C'était à la fin du premier tour, je crois : il a fait une grande glissade, je l'ai dépassé mais ensuite il est revenu vers moi à l'intérieur dans le virage 11", décrit Rossi. "J'avais déjà touché Pol, mais à ce moment-là, Franco a aussi touché Pol, qui m'a envoyé du coup hors de la piste : je suis passé de la septième à la 13e position et j'ai perdu beaucoup de temps…"

Lire aussi :




Néanmoins, difficile pour Rossi de dire où sa course aurait réalistiquement pu s'achever sans ce fait de course. "J'ai pris un bon départ et j'étais septième. Mon rythme n'était pas si mauvais sur le sec et j'aurais essayé de rester dans cette position, mais il est très difficile de savoir ce qui se serait passé après la deuxième moitié de la course", poursuit-il avant de se lancer dans une hypothèse : "Si ça avait été complètement mouillé, j'aurais était bon car au warm-up, j'étais aussi septième et mon temps au tour était bon. C'est donc difficile à dire mais dans ces courses-là tout peut toujours se produire."
MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Cap14082

Avec des si...

Reste que ce qui ne s'est précisément pas produit a été le retour de la pluie en fin de course, la piste devenant même totalement sèche et amenant les pilotes à se demander si un nouveau passage par les stands pour changer de moto serait nécessaire.
"Oui, les conditions mixtes, pour nous, c'était vraiment dommage", soupire le Docteur, qui regrette une nouvelle fois de ne pas avoir pu rouler en full wet sur toute la durée de course. "Mon rythme n'était pas mal [non plus] sur le sec et j'ai pu faire une bonne course, mais quand c'est mixte, c'est là que nous souffrons le plus."
Le #46 sait aussi que le choix de composés pneumatiques fait pour le GP n'a sans doute pas été le meilleur. "Je pense que l'on aurait pu commencer avec le pneu pluie medium au lieu du tendre, mais on attendait la pluie beaucoup plus tard, donc c'est comme ça. Si l'on avait mis le medium-medium, on aurait pu être plus rapide, mais la pluie est arrivée très tôt et donc je me suis retrouvée en difficulté. C'est un résultat qui n'a rien de spécial, mais ça reste un week-end meilleur où l'on a confirmé nos progrès des tests de Jerez. J'ai pu me battre pour rester dans le top 10 mais à la fin, la course a été comme ça…"
Si cela n'était pas encore assez clair, Rossi n'a pas particulièrement apprécié sa sortie mancelle, d'autant plus que les conditions rencontrées ce dimanche ne seyaient pas particulièrement à ses préférences. "Personnellement, je n'aime pas les courses flag-to-flag parce qu'elles sont plus dangereuses… Plus qu'une question de stress, c'est une question de difficulté. Et c'est plus dangereux parce qu'il faut rouler avec le pneu slick sur le mouillé ou l'inverse, et je préfère les longues courses de 45 minutes sur lesquelles on peut prendre son rythme, faire sa stratégie…alors que là c'était plus piégeux !"

Lire aussi :


Cap désormais sur le Mugello, "un super circuit et une course très importante, où malheureusement il n'y aura pas les fans qui sont toujours très importants". Les réglages trouvés à Jerez aideront-ils aussi en Italie ? "J'espère. Ici, ça a été mieux. Je me suis tout le temps battu pour le top 10, sur le sec comme sur le mouillé, donc on a progressé par rapport aux premières courses. On verra. Chaque piste est une histoire à part entière, mais on espère qu'au Mugello aussi j'aurai ces sensations avec la moto et que je serai plus rapide."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX DE FRANCE   MOTO GRAND PRIX DE FRANCE - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GRAND PRIX DE FRANCE
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: