UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS

Le tennis c'est la volonté, l'amour de la compétition, le dépassement de soi, du talent, beaucoup de travail mais surtout de la passion
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 17 Juin 2021 - 8:19

GP d'Allemagne - Programme et guide d'avant-course
Par :
Léna Buffa
https://cdn-1.motorsport.com/images/mgl/2y35E7e6/s8/le-programme-du-grand-prix-d-a-1.jpg
16 juin 2021 à 09:50

C'est l'heure de la dernière ligne droite avant la pause estivale ! Avant de se rendre à Assen, le MotoGP visite une autre contrée historique en retrouvant le Sachsenring, qui manquait au programme en 2020.


MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Le-programme-du-grand-prix-d-a-1
Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h.
Le paddock se rend à Chemnitz, petite ville allemande habituée à vivre au rythme des courses auto et moto depuis près d'un siècle. Après l'âge d'or des compétitions sur routes fermées, le Championnat du monde y a organisé un Grand Prix d'Allemagne de l'Est, sur un premier circuit qui n'était pas encore baptisé Sachsenring. Malmenée par les tumultes de l'Histoire et les accidents dramatiques, l'épreuve s'est finalement établie sur un nouveau tracé, dessiné dans l'enceinte de l'ancien, pour le GP d'Allemagne tel qu'on le connaît aujourd'hui.
Le déplacement dans la Saxe était un rendez-vous fixe du championnat depuis 1998 avant de manquer à l'appel l'an dernier à cause de la pandémie de COVID-19. Il est traditionnellement favorable aux pilotes Honda, mais il s'est surtout taillé la réputation de chasse gardée de Marc Márquez. Détenteur des records sur place, il s'y est imposé sans discontinuer depuis 2010 et n'y a jamais été battu en Moto2 comme en MotoGP, ni en qualifications ni en course ! La performance que pourra réaliser le #93 cette année ou l'identité de celui qui profitera de sa condition physique imparfaite pour lui succéder sera la première curiosité à éclaircir cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 17 Juin 2021 - 8:26

Márquez arrive affaibli sur sa piste fétiche du Sachsenring

Par :[Léna Buffa
13 juin 2021 à 18:00
https://fr.motorsport.com/motogp/news/marc-marquez-affaibli-piste-fetiche-sachsenring/6555181/

Le prochain rendez-vous mènera le championnat sur l'une des pistes fétiches de Marc Márquez, celle du Sachsenring où il est invaincu depuis 2010, quelle que soit la catégorie. Difficile toutefois d'imaginer autre chose qu'un résultat historiquement faible cette fois.

Durant l'intégralité de son parcours MotoGP, Marc Márquez s'est présenté sur le Grand Prix d'Allemagne en grandissime favori. Ses adversaires, aussi motivés aient-ils pu être, craignaient systématiquement de quitter les lieux dégoûtés le dimanche soir après une énième performance époustouflante du champion espagnol, si à l'aise sur les pistes tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et faisant la part belle aux virages à gauche. Et chaque année, ce fut le cas.

Le GP d'Allemagne 2019


  • Pole position : Marc Márquez
  • Meilleur tour en course : Marc Márquez
  • Podium : Marc Márquez vainqueur, Maverick Viñales 2e, Cal Crutchlow 3e


MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap14769
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 17 Juin 2021 - 9:08

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap14770
Jorge Martín a pensé tout arrêter après sa blessure
Par : Léna Buffa
16 juin 2021 à 19:30
https://fr.motorsport.com/motogp/news/jorge-martin-pense-tout-arreter-apres-blessure/6575379/

Victime d'une lourde chute lors des essais de son troisième Grand Prix en MotoGP, Jorge Martín admet s'être interrogé sur la suite à donner à sa carrière avant de dépasser ses craintes


Les débuts de Jorge Martín dans la catégorie MotoGP ont été intenses. Venu du Moto2, où il a passé deux ans après son titre en Moto3, le jeune pilote madrilène a été chipé par Ducati à KTM pour intégrer le team Pramac cette saison et y apprendre les arcanes de la catégorie reine, et rapidement il est entré dans le radar des observateurs lui prédisant un avenir au sommet. Dès le deuxième Grand Prix de la saison, il signait une première pole position puis montait sur le podium pour la première fois.
Seulement, l'épreuve suivante lui a valu une lourde chute engendrant plusieurs semaines d'immobilisation pour soigner ses blessures. Un coup dur tant physique que moral pour le jeune pilote, qui digérait tout juste la joie de ses premiers succès lorsqu'il a été désarçonné par sa machine pendant les essais libres de ce Grand Prix du Portugal.
"On avait un gros problème avec notre moto, car le cadre n'était pas droit à 100%, la moto bougeait beaucoup, j'avais beaucoup de mal à la garder droite", raconte Jorge Martín dans un petit film retraçant son début de saison sur le site officiel du MotoGP. "J'ai dit [au team] que quelque chose ne fonctionnait pas, qu'il se passait quelque chose, alors on a changé la moto pour les EL3. J'ai alors gagné deux secondes par rapport aux EL2 donc j'étais très content et très compétitif, mais j'étais encore nerveux parce que je voulais aller directement en Q2. Il m'a manqué un peu d'expérience et je suis entré dans le virage 7 en confiance, puis je suis parti en highside. Après, vous connaissez l'histoire."
Après cette lourde chute, qui lui a valu de multiples chocs dont quatre impacts à plus de 25g, le pilote Pramac a été évacué sur civière, puis conduit au centre médical du circuit et à l'hôpital de Faro. Le contre-coup a alors été rude pour lui lorsqu'il a compris ce qu'il venait de vivre.
"Je ne me souviens pas du tout de l'accident. Je l'ai juste vu à la télévision", raconte-t-il. "Je me suis réveillé à l'hôpital, sans ma combinaison et avec Angel Charte et tous les médecins là [au-dessus de ma tête]. Je me suis alors demandé : 'Qu'est-ce qui s'est passé ? Ça a dû être un gros accident !' J'étais seul, sans ma famille, et c'était très difficile pour moi parce que j'étais dans un pays étranger, je ne parlais pas la langue, j'avais très mal à la tête et des douleurs partout. J'avais huit os fracturés !"
MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap14771

Pendant que les autres pilotes poursuivaient leur week-end de course, Martín était rapatrié à Barcelone pour y subir une triple opération à la main droite, au genou gauche et au pied droit. Cinq jours plus tard, il était chez lui et entamait un marathon de soins, mais il lui a d'abord fallu dépasser le choc de cet accident et retrouver l'envie de remonter en selle pour guérir au plus vite.
"Quand je suis arrivé à Barcelone, j'ai pensé arrêter parce que je me suis dit que ça n'en valait peut-être pas la peine d'avoir aussi mal et de souffrir autant pour être sur une moto", admet-il. "Il y a des moments où on se sent bien, où on se dit qu'on va détruire les adversaires et essayer de tout gagner, mais il y a aussi des moments où on se dit 'peut-être que je ne courrai plus, peut-être que ma main ne va pas se remettre à 100% ou bien je ne serai plus le même Jorge Martin que je l'ai été au Qatar'. Ce sont les plus grandes craintes que j'ai eues."

Revenu en piste 43 jours après son accident,
Jorge Martín reprend peu à peu ses marques. Prudent, il a relancé sa saison en marquant deux points au Grand Prix de Catalogne, tout en sachant qu'il lui reste encore du chemin à parcourir pour en revenir à son niveau d'avant. "Cette blessure m'a aidé à m'améliorer en tant que pilote et en tant que personne, et aussi à voir mes forces mentalement. C'est très important", observe-t-il. "Je pense que j'ai la possibilité de redevenir le pilote que j'étais au Qatar, mais il faut que l'on prenne notre temps. Le temps pour penser à tout et être plus fort pour l'avenir."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 17 Juin 2021 - 9:13

Álex Rins de retour au GP d'Allemagne
Par :Léna Buffa 16 juin 2021 à 14:02
Álex Rins a reçu l'accord des médecins pour se rendre en Allemagne, où il va tenter de faire son retour à la compétition deux semaines après s'être fracturé le radius.

Deux semaines après s'être blessé dans une chute à vélo, Álex Rins se présentera cette semaine sur le Grand Prix d'Allemagne avec l'espoir de pouvoir reprendre la compétition.
Le pilote Suzuki a connu une mésaventure peu banale à Barcelone, victime d'une chute à vélo alors qu'il reconnaissait la piste à la veille des premiers essais libres du Grand Prix de Catalogne, le 3 juin. Résultat : un choc à la tête et une fracture du radius près du poignet droit.
Opéré dès le lendemain matin afin d'optimiser les temps de récupération en fixant l'os fracturé à l'aide de deux vis de compression, Rins avait d'emblée émis le souhait de ne manquer qu'une manche et de faire son retour lors du Grand Prix d'Allemagne. Aujourd'hui, Suzuki confirme que ce plan reste d'actualité et que son pilote prend la direction du Sachsenring, après le feu vert reçu lors d'un contrôle médical réalisé ce mercredi à l'Hôpital Dexeus de Barcelone.
"Je suis très content d'être de retour dans l'équipe. J'ai hâte de les voir tous et de recommencer à courir avec ma GSX-RR", déclare Álex Rins. "Je suis allé voir le docteur Mir pour des contrôles et je me sens assez bien. Il a enlevé les points de suture et l'os semble pratiquement remis. Je ressens des douleurs quand je bouge le poignet, je vais donc continuer à travailler sur ma récupération durant ces quelques jours. Quoi qu'il en soit, je vais essayer de me donner au maximum."
Dimanche, l'Espagnol a déjà franchi un cap en prenant la piste au guidon d'une petite cylindrée pour un entraînement sur le circuit Andorra Pas de la Casa, afin de vérifier sa mobilité et sa capacité à piloter une moto. Un entraînement satisfaisant qui l'avait conforté dans sa volonté de remonter sans tarder sur sa MotoGP.
Désormais, et comme pour tout retour de blessure, il va falloir que le pilote Suzuki passe jeudi le contrôle médical obligatoire auprès de l'équipe médicale du championnat avant d'être autorisé à reprendre la piste à partir de vendredi matin.
"Après avoir retiré les points de suture et contrôlé son poignet, nous considérons que la mobilité de la blessure est assez bonne et il va essayer de courir en Allemagne. Bien sûr, il pourrait avoir mal pendant les séances et avoir besoin de soins de physiothérapie", précise le Dr Mir.
Après les sept premières manches de la saison, Álex Rins sait déjà qu'il peut tirer un trait sur ses espoirs de titre, lui qui n'a marqué que 23 points grâce à une sixième et une quatrième place au Qatar. Il a ensuite enchaîné quatre abandons sur chute, dont trois alors qu'il était en lutte pour le podium, de quoi lui faire suggérer peu avant de se rendre à Barcelone qu'il connaissait "peut-être le pire moment de [sa] carrière". Son coéquipier, Joan Mir, a largement pris l'ascendant, actuellement cinquième du classement général avec 78 points, 37 de moins que le leader, Fabio Quartararo.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:05

Home / Actu Sport Auto / MotoGP : essais libres 1 (Allemagne), Quartararo P2, Zarco ,P8

MotoGP : essais libres 1 (Allemagne), Quartararo P2, Zarco ,P8

https://lemagsportauto.ouest-france.fr/motogp-essais-libres-1-allemagne-quartararo-p2-zarco-p8/59349/

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Fabio-quartararo-moto

MotoGP : EL1, la Saxe sous le soleil et la chaleur

C’est en Allemagne que va se poursuivre cette passionnante saison 2021 de MotoGP. Et à priori, en dépit de prévisions pluvieuses, publiées en début de semaine, ce week-end devrait finalement se dérouler sur le sec. Car les gouttes prévues devraient déferler sur le Sachsenring après l’arrivée de la course. A confirmer malgré tout. Et d’emblée dans ces essais libres 1, le maître des lieux prend les commandes. Marc Marquez est d’ailleurs considéré comme le favori par Zarco et Quartararo, ce week-end.


MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15017



Tandis que Jorge Martin est déjà au sol. Miller est deuxième devant Aleix Espargaro et Johann. Nouvelle chute, de Pol cette-fois. Zarco deuxième, devant Nakagami et Quartararo, à 35 minutes du dénouement. Puis Fabio prend l’avantage sur son compatriote. Avant que Takaaki ne prenne la seconde place. Et chute de Quartararo, qui se tient l’épaule ! A 25 minutes du drapeau à damier, Marquez mène devant Nakagami, Quartararo, Aleix, Zarco, Vinalès, A Marquez, Oliveira, Bagnaia et Lecuona. Mais Jack améliore et revient au 3ème rang.
Autre progression, celle de Pol Espargaro, désormais P3. Et Fabio Quartararo P2 ! Aleix Espargaro remonte à la 6ème place. Encore douze minutes dans ces libres 1 du Grand-Prix d’Allemagne de MotoGP édition 2021. Miller est également dans un tour chronométré. Sur la ligne, c’est le cinquième rang. Moins de 5 minutes, d’autres améliorations sont à venir. Mir passe 7ème. A Espargaro nouveau 5ème. Alors que Zarco n’est plus dans le top dix, après une nouvelle amélioration de Rins, huitième.
Drapeau à damier au Sachsenring. Marc Marquez termine cette séance en tête. Rossi 20ème…et Zarco P8 ! Quartararo P2. Place au classement de cette séance.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:14

essais libres 1


MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15018
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:19

MotoGP : essais libres 2, Oliveira P1, Quartararo P2, Zarco P8

https://lemagsportauto.ouest-france.fr/motogp-essais-libres-2-oliveira-tech3-p1-quartararo-p2-zarco-p8/59372/

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Mini_SI202011210044_news
Sur une piste particulièrement chaude, au Sachsenring, c’est Miguel Oliveira et KTM qui ont dominé les débats. Mais Fabio Quartararo et Johann Zarco, respectivement deuxième et huitième, ont assuré leur qualification, en prévision d’éventuelles précipitations, demain matin. Voici notre résumé complet et le classement.

MotoGP : EL2, la chaleur monte d’un cran !

Dans la foulée d’une première séance remportée par Marc Marquez, retour au Sachsenring avec les essais libres 2 du Grand-Prix d’Allemagne de MotoGP 2021. Et côté températures, le baromètre est monté d’un cran, avec une chaleur écrasante, dans la Saxe. Aussi, il ne sera peut-être pas si simple d’améliorer les chronos établis il y a quelques heures. Et d’entrée, Marini chute en bordure de piste. Alors que l’aîné des frères Marquez tire son frangin pour l’aider à gagner quelques dixièmes. Marc signe le meilleur temps, au même niveau que ce matin, en dépit de la chaleur. Et il améliore un tour plus tard…

Miguel Oliveira prend la seconde place alors que Johann Zarco passe cinquième et donc, améliore lui aussi sa marque. Oliveira en tête ! Petrucci troisième. Danilo doit absolument performer, sous peine de quitter la MotoGP et KTM, par la petite porte. Auquel cas, il s’orienterait vers le Dakar…Nouvelle chute, pour Pol Espargaro, alors que Zarco était collé à sa roue ! Nakagami P7 et Vinalès troisième. Quelques minutes plus tard, Aleix Espargaro signe le troisième chrono.
Jack Miller est en piste, Johann Zarco ressort des stands. Et dans la roue de Miller, Marini signe une superbe seconde place ! Vinalès P6, juste derrière son coéquipier. Au cumulé. Nakagami améliore aussi, le voici quatrième de ces EL2 du G.P d’Allemagne de MotoGP. Marc Marquez s’est relancé et devrait récupérer le leadership. Et c’est le cas ! Encore 16 minutes dans cette session, peut-être cruciale, de la pluie étant attendue demain. Zarco rétrograde peu à peu, le voilà dixième. Le pilote Pramac va devoir réagir. Alex Rins coupe à son tour la ligne, pour remonter au troisième rang provisoire.

Rossi au sol !

Valentino Rossi au sol. Il est 18ème, pour l’instant…Pour sa part, Johann n’a pas amélioré et est maintenant onzième de ces FP2, à environ 9 minutes du terme de la séance. Néanmoins, il est devant les pilotes officiels Ducati. Seul Marini et son Avintia sauve le bilan provisoire du constructeur italien, pour l’instant. L’ensemble des pilotes reprennent la piste pour une ultime salve de chronos, pour intégrer ou se maintenir en Q2. Nakagami nouveau leader ! Zarco a tiré tout droit…Miller P2 ! Fabio produit son effort, tout comme Maverick.  A Espargaro deuxième.
Quartararo aux commandes ! Mais Vinalès fait mieux. Puis Oliveira signe le chrono de référence. Miller s’est loupé. Marini dixième. Johann échoue au douzième rang. Puis Fabio deuxième. Rins coupe la ligne à son tour, c’est P4. Zarco P8, devant Miller. Sur le fil pour le Français…Oliveira termine donc en tête, devant les deux Yamaha officielles. Alors que Marc Marquez ne passe pas en Q2 pour l’instant. Place au classement complet.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:22

essais libres 2


MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15019
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:36

MotoGP : essais libres 3,

MotoGP. GP d’Allemagne : Quartararo mène la danse aux essais libres 3, Zarco 3e

https://www.ouest-france.fr/sport/moto/motogp/direct-motogp-gp-d-allemagne-suivez-les-essais-libres-3-au-sachsenring-6297279a-d0cc-11eb-a168-4ce97855ea12

Le Français Fabio Quartararo a terminé en tête des essais libres 3 du grand Prix MotoGP d’Allemagne. Sur le circuit de Sachsenring, le Niçois a devancé Jack Miller et l’autre Français Johann Zarco. Maverick Vinales et Joan Mir, en difficulté samedi matin, devront passer par la Q1 cet après-midi.

Le leader français du Championnat du monde Fabio Quartararo (Yamaha) a signé samedi le meilleur temps des essais libres 3 du Grand Prix d’Allemagne, 8e manche de l’année en MotoGP.
Avant les qualifications en début d’après-midi, le Français de 22 ans est talonné par l’Australien Jack Miller (Ducati) et l’autre Français Johann Zarco (Ducati-Pramac), respectivement 3e et 2e du championnat.
Premier temps vendredi, le Portugais Miguel Oliveira (KTM) s’est classé 4e, avec le même chrono qu’Aleix Espargaro (Aprilia), 5e. Les cinq premiers ne sont séparés que d’un centième.
Les frères Marquez, Marc et Alex, ferment un Top 10 surprise. Marc Marquez (Honda), sextuple champion du monde MotoGP, est invaincu depuis 2013 en Allemagne, où il n’y a pas eu de course en 2020 pour cause de pandémie. Mais après une absence de plusieurs mois sur blessure, il vise un premier podium cette saison, alors qu’il n’est que 18e mondial.

Mir et Vinales passeront par la Q1

Le champion du monde en titre espagnol Joan Mir et son compatriote Alex Rins (Suzuki), les Italiens Franco Morbidelli et Valentino Rossi (Yamaha-SRT) et l’Espagnol Maverick Vinales (Yamaha), qui a chuté, devront passer par les repêchages des qualifications à 14h10, espérant prendre une des deux meilleures places pour se hisser en Q2.
Cette deuxième partie des qualifications réservée aux meilleurs commencera à 14h35.
En Moto3, le jeune débutant français Lorenzo Fellon, 16 ans, s’est classé 7e des essais libres, entrant pour la première fois dans les dix premiers. Son meilleur résultat en qualification est pour l’instant 21e.
Classement combiné des trois premières séances d’essais libres MotoGP du Grand Prix d’Allemagne sur le circuit du Sachsenring (3,671 km):
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:38

essais libres 3


MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15020
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:42

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15021
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:46

Sachsenring : Les perdants de la qualification

19 juin 2021 à 18h35 // La Rédaction // MotoGP

https://www.gp-inside.com/sachsenring-les-perdants-de-la-qualification/

Les qualifications du Grand Prix d’Allemagne n’ont pas fait que des heureux. Plusieurs pilotes ont terminé loin des objectifs qui avaient été fixés, ou des résultats espérés. Francesco Bagnaia, Valentino Rossi, Joan Mir, Franco Morbidelli et Maverick Viñales sont les perdants du jour au Sachsenring.


Francesco Bagnaia (10e). Pas spécialement à l’aise sur la piste allemande, Pecco aurait quand même pu faire mieux que 10e s’il n’avait pas été gêné en fin de séance. Ce n’est pas la première fois qu’il partira aussi loin, et ça n’interdit pas une remontée. Mais cette qualification en quatrième ligne lui complique la vie, sur ce circuit sinueux. D’autant plus qu’il n’a pas non plus le meilleur rythme de course. Absent du podium depuis trois courses, il en est à 27 points de retard sur Fabio Quartararo, avant une épreuve du Sachsenring où il lui sera difficile de réduire cet écart.
Valentino Rossi (16e). À deux courses de se prononcer sur le destin de sa saison 2022, l’Italien ne parvient toujours pas à sortir de la deuxième partie du classement. Valentino Rossi n’a jamais été compétitif comme pour entrer dans le top-10 espéré aux essais. Il a eu besoin de la roue de Maverick Viñales pour signer ses chronos, et son ancien coéquipier n’était pas non plus dans un grand jour. Sa 16e place rajoute un peu de poids du côté de la balance qui penche vers une annonce de fin de carrière dans les prochaines semaines.
Joan Mir (17e). Certes, la qualification n’est pas l’exercice fétiche de Joan Mir. Le pilote Suzuki n’est jamais parti depuis la première ligne depuis son arrivée en MotoGP, en 2019, et ne l’a plus fait dans sa carrière depuis Valence 2017, à l’époque du Moto3. Mais cette 17e place n’est pas commune. C’est sa pire qualification de l’année, alors que son coéquipier Alex Rins, diminué par un poignet droit opéré il y a deux semaines, fait mieux (11e). Avec déjà 37 longueurs de retard sur Fabio Quartararo, et quatre pilotes devant lui au championnat, Joan Mir a l’obligation de sortir le grand jeu dimanche. Dans le cas contraire, la défense de son titre se compliquera un peu plus.
Franco Morbidelli (18e). Les semaines passent et les plaintes de Franky Morbido au sujet de sa Yamaha s’accumulent. Équipé de la moto la plus vieille du plateau (base de 2019), le vice-champion du monde se dit « à la limite partout » pour rattraper le temps perdu dans les lignes droites. 2021 est en train de devenir une saison perdue, alors que son retard sur la première place du championnat est déjà de 75 points, soit 3 Grands Prix.
Maverick Viñales (21e). Dernier pilote du groupe Yamaha, le Catalan est aussi l’avant-dernier de la grille. On ne l’avait jamais vu qualifié aussi loin en MotoGP. Il faut remonter à 2012 pour le voir finir une qualification au-delà du top-20 : c’était déjà au Sachsenring, mais en Moto3. La situation de Maverick Viñales empire et ses espoirs de couronne s’amenuisent. Il reste encore beaucoup de points à prendre, mais il est parti pour en perdre de gros ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:48

qualification  1

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15022
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeJeu 24 Juin 2021 - 22:50

qualification 2
MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15023
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 9:32

Battu de peu en qualifs, Quartararo ne se voit pas favori pour la victoire

https://fr.motorsport.com/motogp/news/fabio-quartararo-battu-qualifs-pas-favori-victoire/6586524/
Par :Léna Buffa  
19 juin 2021 à 19:23

Leader du championnat, Fabio Quartararo a manqué la pole position du Grand Prix d'Allemagne de peu, mais il a attentivement préparé la course, qui s'annonce exigeante pour les pneus.

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Fabio-quartararo-yamaha-factor
Il n'y aura pas de sixième pole position de suite pour Fabio Quartararo ! La belle série du Français s'est arrêtée en Allemagne, où il a été battu par son compatriote Johann Zarco… pour à peine 11 millièmes.

Leader durant la majeure partie de la séance qualificative, le pilote Yamaha a dû se frayer un chemin sur une piste étroite et courte, sujette à un trafic dense au vu des nombreuses machines en quête d'air frais ou d'un lièvre pour boucler leur tour. Il s'en est donc sorti plus qu'honorablement, et peut à présent se tourner vers la course avec le soulagement de pouvoir prendre le départ dans une position stratégiquement importante.

"Ça a été une séance assez difficile", explique Fabio Quartararo au site officiel du MotoGP. "Dans mon deuxième run, j'ai eu pas mal de trafic et j'ai dû ralentir. Mais je suis content. On ne se sent pas très bien sur cette piste, et on peut voir que les autres Yamaha aussi ont pas mal de difficultés, mais je me donne à 100%, je ne suis pas très loin de la pole position et mon rythme n'est pas mauvais."

"Je m'attendais à avoir des sensations un peu meilleures à l'avant et en turning, mais j'ai réussi à mettre la Yamaha en première ligne et je pense que c'est un super résultat pour nous aujourd'hui", retient le Français, sachant que Honda restait sur une série de neuf pole positions sur ce circuit. Contre toute attente, c'est une Ducati qui a le mieux réussi cet exercice du tour lancé, confirmant encore un peu plus que les cartes sont rebattues et que chaque course désormais peut réserver son lot de surprises.
"Je pense qu'il faut un peu oublier qu'il y a des pistes Yamaha ou des pistes Ducati", estime Quartararo. "Le Qatar ou le Mugello étaient des pistes Ducati, mais au final au Mugello j'ai pu me battre pour la victoire et au Qatar ce sont deux Yamaha [qui ont gagné]. Ici, si on regarde le secteur 2, Jack [Miller] était un dixième plus rapide que quiconque en EL3, or on entend beaucoup que la Ducati a beaucoup de mal à tourner mais ils n'utilisent jamais la puissance dans le secteur 2. Je pense donc que tout se rapproche de plus en plus et qu'il n'y a plus de piste Yamaha, Ducati ou Suzuki. Je trouve ça plutôt bien."

Dans ce contexte, et alors qu'il a beau être l'un des hommes les plus rapides du week-end, auteur notamment du meilleur temps des EL3 et du deuxième chrono des EL4, Quartararo ne se voit par en favori pour la victoire. "Non, je ne pense pas", assure-t-il, préférant miser sur Miguel Oliveira, vainqueur de la dernière manche. "Je roulais derrière lui à Barcelone et je pense que Miguel et KTM gèrent plutôt bien l'usure des pneus."
Une préparation minutieuse de la course


Dans une ambiance étouffante, c'est en effet la chaleur qui concentre toute l'attention en vue de la course. Car avec plus de 30°C dans l'air, il va falloir boucler pas moins de 30 tours sur cette piste courte, et ce avec une forte disparité entre les virages à droite (trois seulement) et ceux à gauche (dix). Gérer l'usure des gommes sera donc un facteur primordial, et c'est dans cette optique que Quartararo a voulu mettre à profit les EL4, réalisés en tout début d'après-midi durant 30 minutes, afin de se préparer minutieusement.

"En EL4, j'ai réussi à faire une séance sans pause et c'était très intéressant pour voir comment réagit le pneu car c'est totalement différent par rapport à quand on s'arrête et qu'on revient. C'était intéressant et je pense qu'on a quelque chose à améliorer pour les derniers tours", explique-t-il. Et cet exercice s'est avéré réussi, non seulement car il a signé le deuxième temps derrière un pilote (Johann Zarco) qui l'a battu en chaussant un pneu neuf, mais aussi car il a recueilli des données pour mieux se préparer en vue de la course. À la fin de son run, soit avec une vingtaine de tours dans ses pneus, il avait perdu une seconde sur son meilleur temps.

"En EL1 et EL2, on a fait des runs durant lesquels je m'arrêtais puis je repartais, mais pour le pneu c'est totalement différent. Sur cette piste en particulier, quand on fait 20 tours de suite le pneu réagit totalement différemment. On avait prévu de faire l'intégralité des EL4 [avec les mêmes pneus]. On peut voir qu'ils sont beaucoup plus frais quand on fait 20 tours avec des arrêts que quand on en fait 20 de suite, pas tellement en termes de dégradation mais de chaleur sur le pneu parce qu'il y a énormément de virages à gauche. C'est bien qu'on ait déjà cette expérience, car je saurai comment les gérer."

"Je pense qu'on va être un peu en difficulté, mais on a fait 20 de suite en EL4 et ça n'était pas trop mal. On voit que le pneu arrière connaît une baisse assez forte, mais je me sens confiant. Et puis, je pense qu'en course on a toujours ce pourcentage en plus pour être un peu plus rapide", souligne Quartararo. "On sait que partir de la première ligne sur cette piste est très important. Pour moi c'est la piste la plus difficile sur laquelle dépasser. Les gars de la première ligne sont très rapides, mais Marc [Márquez] et Miguel sont très forts aussi, ainsi que Jack. Ce sera une course intéressante, je pense que ça peut être très fun."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 9:39

https://fr.motorsport.com/motogp/news/el4-johann-zarco-double-francais-sachsenring/6584804/

EL4 - Johann Zarco en tête d'un doublé français

Vincent Lalanne-Sicaud
19 juin 2021 à 14:05

Johann Zarco a signé le meilleur temps des Essais Libres 4 au GP d'Allemagne, devant l'autre Français du plateau, Fabio Quartararo, et Miguel Oliveira.
MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Motogp-german-gp-2021-johann-z-2
https://cdn-1.motorsport.com/images/amp/0k7eJOK0/s6/motogp-german-gp-2021-johann-z-2.jpg
C'est sous une chaleur écrasante qu'a débuté cette quatrième séance d'essais libres du week-end, la température ambiante étant de 32°C et celle de la piste de 50°C, offrant ainsi une dernière occasion aux pilotes de préparer la course dans des conditions similaires à celles qu'ils devraient rencontrer dimanche, et donc de déterminer les pneus les plus adaptés.

C'est avec un dur à l'avant et un medium à l'arrière que la majeure partie du plateau a pris la piste, Enea Bastianini et Jack Miller optant pour un medium à l'avant tandis que Maverick Viñales a préféré un tendre à l'arrière, pour finalement rentrer aux stands avant même de faire un tour rapide, son langage corporel montrant ses difficultés à contrôler sa machine. Le pilote Yamaha est revenu sur le circuit avec une monte medium à l'arrière.

Miguel Oliveira, Fabio Quartararo et Álex Márquez se sont plusieurs fois échangé la première place au début de la séance, le Français émergeant en tête devant l'homme fort de KTM depuis deux courses et Jack Miller, qui a dû s'arrêter sur le bord de la piste une dizaine de minutes après l'entame de la séance en raison d'un problème technique sur sa Ducati. Un élan donné par un commissaire de piste sur un scooter a permis à l'Australien de regagner la voie des stands, où il a ensuite couru aux côtés de sa machine pour la ramener à son box, avant de reprendre la piste sur sa seconde Desmosedici.
Peu de pilotes ont amélioré leur chrono dans le cœur de la séance puisque leur but était de préparer la course avec un relais long. Aleix Espargaró est remonté au quatrième rang devant Álex Márquez, par la suite victime d'une chute au premier virage, sans gravité même si sa Honda a été passablement endommagée. Son grand frère Marc s'est emparé à son tour de la quatrième place.

Chaussé d'un pneu medium neuf à l'arrière après être repassé par son garage, Johann Zarco a pris la tête, 0"083 devant Quartararo. La séance s'est conclue sur ce doublé des pilotes français devant Oliveira et Miller, auteur d'un bon temps une fois revenu en piste. Les fratries Márquez et Espargaró sont entrées dans un top 10 où ont également figuré Joan Mir et Franco Morbidelli. Maverick Viñales a signé le 12e temps, deux places devant Valentino Rossi. Pecco Bagnaia, en délicatesse au début de ses relais vendredi, n'a pris que la 21e place.

Les pilotes vont maintenant enchaîner avec la séance de qualifications. Les pilotes Suzuki, Maverick Viñales, Pol Espargaró, Franco Morbidelli et Valentino Rossi feront partie des candidats aux deux dernières places en Q2.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 9:41

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15029
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 9:46

Qualifs - Zarco signe la pole puis mord la poussière !
https://fr.motorsport.com/motogp/news/qualifs-johann-zarco-signe-pole-position-mord-poussiere/6585721/?nrt=112
Par :Léna Buffa/19 juin 2021 à 15:13

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Johann-zarco-pramac-racing-1

Johann Zarco a décroché sa première pole position de la saison en dominant les qualifications du Grand Prix d'Allemagne, malgré une chute.
Débutées avec quelques minutes de retard à cause d'une panne de courant sur le circuit, les qualifications du Grand Prix d'Allemagne auront été… électriques. Entre le trafic qui a pu gêner un certain nombre de pilotes sur cette piste étroite et plusieurs chutes qui ont suspendu les attaques en faisant apparaître les drapeaux jaunes, ces deux quarts d'heure auront été intenses.

Rins et Espargaró dominent la Q1

Álex Rins et Pol Espargaró ont obtenu leur ticket de repêchage pour la Q2 en signant les meilleurs temps de la première partie de ces qualifications. Dès la première série de tours, ils s'étaient placés au sommet du classement.
De retour de blessure hier, deux semaines après avoir été opéré pour une fracture du radius distal près du poignet droit, Rins s'en sort honorablement depuis le début des essais en Allemagne, même s'il a glissé ce matin hors du top 10. Plus rapide que son coéquipier à chaque séance, il a pris les rênes de cette Q1 dans l'espoir de faire partie de l'un des deux pilotes qualifiés pour la Q2, et jusqu’au bout de quart d'heure, il a tenu bon.
Seul représentant de Honda à avoir manqué la qualification directe pour la Q2, Pol Espargaró était le seul autre pilote à avoir roulé en 1'20 en ce début de séance. Une fois les pneus arrière tendres et neufs chaussés cependant, Joan Mir l'a délogé de la deuxième place avec huit petits millièmes d'avance. Espargaró a répliqué en prenant la tête du classement et Luca Marini est revenu à 21 millièmes de Mir, alors qu'il restait encore quatre minutes pour départager les prétendants aux meilleures places.
Rins a produit une nouvelle attaque pour chiper à nouveau la première place à Espargaró, et cette fois ce fut définitif. Pour Mir, en revanche, la situation s'est encore aggravée puisque Marini, Binder, Rossi et même Bastianini l'ont tour à tour fait rétrograder, sans qu'il parvienne à trouver la clé pour s'extraire du ventre mou de ce classement.
Dans la dernière minute de la séance, Franco Morbidelli est tombé dans le dernier virage. Le pilote italien, qui s'est relevé après quelques instants, a perdu une importante opportunité puisqu'il était lancé dans un très bon tour, mais cela a aussi engendré la sortie des drapeaux jaunes alors que beaucoup de pilotes étaient encore lancés dans leur time attack. Parmi les victimes, Maverick Viñales : le pilote Yamaha en a été quitte pour l'avant-dernière place de ces qualifications !
Derrière Rins et Espargaró, qualifiés, Brad Binder a manqué le coche pour 36 millièmes seulement. Il partagera dimanche la cinquième ligne de la grille de départ avec Marini et Bastianini. Valentino Rossi s'élancera de la 16e place devant Mir et Morbidelli. Les pilotes Tech3, Danilo Petrucci et Iker Lecuona, seront quant à eux accompagnés par Maverick Viñales sur la septième ligne. Qualifié dernier, Lorenzo Savadori fait lui aussi partie des pilotes partis à la faute pendant cette séance, de même qu'Iker Lecuona.

Zarco frappe au bon moment

Le quart d'heure décisif de ces qualifications a débuté par une attaque de Marc Márquez, qui a pris les commandes avec un tour bouclé en 1'20"567. Deuxième après son premier tour lacé, Fabio Quartararo a vu son chrono annulé pour dépassement des limites de la piste. Ce n'était toutefois que partie remise, car le Français a enchaîné avec un tour lui permettant de passer en tête. Après la première salve, le temps de référence était donc de 1'20"437.
Déjà sorti du bois ce matin, Jack Miller a réussi à s'intercaler entre Quartararo et Márquez avant la mi-séance. Ducati pouvait par ailleurs compter sur un autre représentant au sommet, avec la quatrième place occupée à ce stade par Jorge Martín.
Et Johann Zarco ? Alors neuvième, il s'est propulsé à son tour à la première place en 1'20"236. En avance dans son tour suivant, le pilote français a toutefois perdu le contrôle de sa Ducati dans le virage 4.

La séance était donc terminée pour Zarco et les drapeaux jaunes étaient de retour, alors que l'on entrait à présent dans la dernière minute de cette séance. Pour ne rien arranger, quelques secondes plus tard, c'était au tour de Takaaki Nakagami de tomber, dans le virage 1. Miller a bien tenté de lancer une ultime attaque une fois que la piste l'a permis, mais en manquant de perdre le contrôle de sa Ducati à la fin de son tour, l'Australien a échoué à améliorer son temps.
Aleix Espargaró, qui avait réussi à s'intercaler entre Quartararo et Miller quelques instants plus tôt, a donc fait main basse sur une première qualification d'Aprilia en première ligne depuis la création du MotoGP et la première pour lui en six ans. Il s'élancera derrière le leader du championnat et Zarco, qui a donc réussi à sauver sa pole position malgré sa grosse chute.
Jack Miller partira de la deuxième ligne avec Marc Márquez, qui a atteint l'objectif qu'il s'était fixé, et Miguel Oliveira. Dans un classement particulièrement compact, avec à peine plus de quatre dixièmes séparant les huit premiers pilotes, Jorge Martín est récompensé par la septième place devant Pol Espargaró, puis Takaaki Nakagami. Pecco Bagnaia, Álex Rins et Álex Márquez formeront quant à eux la quatrième ligne de la grille de départ.


Dernière édition par jeusetmatch le Ven 25 Juin 2021 - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 9:48

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Cap15030
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 9:55

Marc Márquez : "La série de victoires va prendre fin"

https://fr.motorsport.com/motogp/news/marc-marquez-serie-victoires-fin-sachsenring/6586237/?nrt=112
Par :
Vincent Lalanne-Sicaud
19 juin 2021 à 18:12

Marc Márquez se satisfait d'être plus proche des leaders depuis le début du week-end au Sachsenring, mais estime que gagner sera "impossible" et qu'un podium sera déjà difficile à atteindre. Comme son coéquipier Pol Espargaró, il doit prendre de gros risques avec la Honda.

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Marc-marquez-repsol-honda-team

En signant le meilleur temps des qualifications du GP d'Allemagne, Johann Zarco a mis fin à la série de cinq poles de Fabio Quartararo cette année mais aussi à celle de dix poles de Marc Márquez au Sachsenring, entamée en 2010 alors qu'il n'était qu'en 125cc. L'homme fort de Honda était très attendu ce week-end, sur un circuit où il compte également dix succès consécutifs, et même si sa cinquième place sur la grille est son meilleur résultat depuis son retour à la compétition il y a trois mois, il n'y accorde "pas de grande signification" et retient surtout les progrès effectués ce week-end.
"Je ne suis pas triste de ne pas avoir signé la pole parce que je ne l'ai jamais visée. Après deux circuits où j'ai eu du mal à jouer la Q2, l'objectif était de me battre et d'être plus proche de l'avant, et nous y sommes parvenus", explique le #93, balayant les pronostics de plusieurs pilotes qui faisaient de lui un favori ce week-end : "La série de pole positions a pris fin et demain la série de victoires va prendre fin. Nous ne sommes pas là pour gagner, mais on verra si on peut être plus proches de l'avant, ce qui est l'objectif."
"Le rythme de course n'est pas mauvais", a-t-il ajouté. "Sur un tour, j'ai beaucoup de mal, je ne pilote pas comme je le voudrais. Mon premier tour a été bon en fait, puis avec le drapeau jaune et tout le reste, c'était impossible d'améliorer, mais on verra demain en course. Je pense que plusieurs pilotes ont un très bon rythme : Zarco, Quartararo et Oliveira, et ensuite on est là, proche d'eux. Je crois qu'on n'est pas suffisamment proches pour penser à se battre avec eux."

Lire aussi :




Honda a pourtant véritablement fait un bond en avant ce week-end puisque la marque a placé ses quatre pilotes en Q2 pour la première fois de la saison. Mais pour Alberto Puig, il s'agit de progrès en trompe l'œil. "Je pense que c'est le circuit qui convient à la moto", a confié le patron du team officiel à MotoGP.com. "Nous n'avons introduit que des ailerons [à la suite du test de Barcelone]. Mais ce circuit est habituellement favorable à notre moto. Je pense que beaucoup de pilotes sont rapides et beaucoup de motos réalisent de bonnes performances."
Puig estime que tant Honda que Márquez n'ont "probablement pas" le niveau pour s'imposer à l'heure actuelle : "Nous devons améliorer la moto et Marc est un peu loin d'être en pleine forme. Je ne dirais donc pas l'un ou l'autre [n'est prêt à gagner]. Je pense que, comme toujours en course, c'est une combinaison entre la moto et le pilote et nous n'y sommes pas encore. Ça ne veut pas dire que nous n'y serons jamais, mais que nous devons y revenir. C'est mon opinion personnelle."
Dans ce contexte, Márquez estime qu'un top 5 serait un "excellent résultat" et rêve d'un premier podium depuis sa victoire à Valence en 2019 : "On ne peut pas penser à la victoire parce que c'est impossible, on ne peut pas y penser. Le top 5 est un objectif réaliste, mais c'est un peu difficile. Le podium n'est pas complètement hors de portée mais il faudrait une course parfaite, ce qui est parfois difficile à réaliser."

Les pilotes Honda prennent de gros risques au Sachsenring

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Marc-marquez-repsol-honda-team-2
Marc Márquez est l'unique pilote Honda à ne pas avoir connu de chute ce week-end mais il estime néanmoins qu'il est nécessaire de se montrer très agressif pour faire briller la RC213V, ce qui pourrait le priver d'un bon résultat en course : "On prend de gros risques pour faire un chrono et ça pourrait aussi être un problème en course. Il faut travailler. Il faudra être intelligent pour gérer toutes ces situations demain, c'est à dire gérer les freinages, la stabilité et être concentrés pour ne pas en faire trop sur la moto."
Pol Espargaró, à terre dans chacune des trois premières séances ce week-end, déplorait déjà à Barcelone le besoin de prendre d'énormes risques pour atteindre un bon niveau de performance avec la Honda. Après être passé par la Q1, le second pilote du team factory a finalement pu prendre la huitième place sur la grille, un résultat en demi-teinte mais néanmoins satisfaisant au regard des circonstances.
"Dans le tour où je suis tombé [en EL3], je commençais à m'inquiéter pour la Q2", reconnaît Espargaró. "Mes chutes montrent que je ne suis pas 'facile'. Attaquer sur deux pneus en Q1 et deux en Q2 implique de prendre de gros risques. Je suis content de ne pas être encore tombé parce que je suis tout le temps à la limite. Oui, nous sommes légèrement meilleurs ici, mais en prenant de gros risques. C'est sûr que je n'aime pas ça mais c'est comme ça. Je ferai ce qu'il faut pour être devant, donc je suis tombé trois fois ici. Heureusement en qualifications je ne suis pas tombé, j'ai pu finir huitième, à seulement un dixième de Marc. Je ne peux pas être satisfait d'être huitième au final, mais après être passé par la Q1, globalement ce n'est pas si mauvais."
Avec Germán Garcia Casanova et Léna Buffa
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 9:56

Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 10:01

Johann Zarco proche de la victoire ? "On peut avoir des surprises"

Par : Léna Buffa
19 juin 2021 à 18:21

Après avoir décroché sa première pole de la saison sur une piste qui, théoriquement, ne lui était pas très favorable, Johann Zarco pourrait-il prolonger le plaisir en course ? Il voit une potentielle victoire comme une surprise, un objectif sans doute un peu optimiste.

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Polesitter-johann-zarco-pramac
Pour la première fois cette saison, Johann Zarco partira dimanche de la pole position. Une réussite étonnante, car si le Français affiche week-end après week-end un potentiel très élevé, que sa deuxième place au championnat traduit parfaitement, ce n'est pas sur cette piste qu'on pouvait l'attendre à dominer les qualifications pour la première fois de l'année.

Sur un circuit habituellement peu favorable à la Ducati, qui n'y a plus gagné depuis 2008 et n'a obtenu depuis que peu de podiums, il est celui qui met fin à une longue série de pole positions décrochées par Honda. Sera-t-il aussi celui qui parviendra à interrompre la série de victoires de Marc Márquez sur cette piste ? Il peut en rêver, bien sûr, lui qui court après son premier succès en MotoGP depuis plusieurs saisons déjà, mais il admet qu'il s'agirait d'une autre surprise.Entre étonnement et confiance dans le potentiel qu'il s'est construit minutieusement avec la Ducati, voici comment Johann Zarco a réagi à sa pole position cet après-midi depuis le circuit allemand.
Johann, félicitation pour ta première pole position de la saison ! Tu as fait un super tour mais tu es aussi tombé juste après. Raconte-nous !
Les émotions ont été assez fortes et l'adrénaline aussi avec ce très bon tour. J'ai été content de réussir à utiliser mon pneu dès le premier tour, car on peut y sentir une performance supplémentaire. Je n'avais pas réussi à bien le faire au début des qualifications, mais j'ai pu le faire avec mon deuxième pneu et j'en suis content. J'ai été surpris par mon chrono.
J'ai essayé de faire encore un peu mieux avec le temps qu'il restait, mais j'avais trop d'angle dans ce virage 5 et j'ai perdu l'avant. Heureusement ça n'est pas un virage très rapide et en étant sur l'angle maximal j'étais déjà au sol, donc c'était juste une glissade. Mais l'adrénaline était forte car j'avais l'émotion d'avoir fait un bon temps et ensuite la concentration, la confiance sur la moto, la chute… Et puis la moto était dans l'airfence et il y avait de la fumée, donc j'ai demandé aux commissaires de la sortir aussi vite que possible pour que ça ne prenne pas feu. Avec tout ça plus la chaleur, j'ai eu besoin d'un peu de temps pour retrouver mon calme et mes esprits.
C'est bien aussi que ce soit au Sachsenring, car c'est une piste difficile pour moi et pour Ducati les statistiques ne sont pas les meilleures ici, mais le potentiel est élevé. On pourrait avoir des surprises, comme aujourd'hui, et j'espère demain être la première surprise.
MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE ZDvcAAAAAElFTkSuQmCC


Le Sachsenring n'est pas ton meilleur circuit : es-tu surpris d'être en pole ici ?
Oui, surpris, et très content. C'est pour ça que mes émotions sont étranges, car on peut être très rapide sur un tour mais ensuite en difficulté au tour suivant. Ce bon temps est arrivé assez facilement et c'est le signe que la Ducati a un potentiel énorme et que, quand on peut l'utiliser, on peut aller super vite. Mais pour le moment c'est assez exigeant.
Demain j'espère avoir un peu de marge pour contrôler les pneus pendant la course, parce que je pense que ce sera un peu comme en Catalogne au sens où il faudra qu'on économise les pneus. Mais, comme en Catalogne, on pourrait aussi avoir une belle surprise avec Oliveira qui semble très fort dans ces conditions.
Citation :
Penser à la victoire maintenant, c'est vraiment optimiste parce que j'ai encore un gros point interrogation sur mon rythme de course.
Johann Zarco
En dehors de ce chrono en qualifications, tu as aussi affiché un bon rythme. Quelles sont tes chances d'obtenir la victoire ?
Penser à la victoire maintenant, c'est vraiment optimiste parce que j'ai encore un gros point interrogation sur mon rythme de course. J'ai beaucoup progressé entre hier et ce matin, c'est donc une belle preuve du bon travail réalisé avec l'équipe. J'ai fait le meilleur temps des EL4, mais c'est parce que j'ai changé pneu à la fin de la séance car en pneus usés j'avais beaucoup de mal. Ça aide en tout cas toujours à avoir bonnes informations. Demain j'espère franchir encore un autre pas en avant avec l'équipe. C'est difficile pour nous mais ça l'est aussi pour les autres, je pense. Partir de la pole me donnera l'avantage de pouvoir contrôler un peu mes pneus et voir si je peux être rapide ou non.
Ce sera important de partir de la pole demain, car c'est une piste difficile. Je gagne en confiance ici et j'espère que demain aussi j'aurai ce plaisir pendant toute la course pour jouer avec les autres et trouver un bon rythme.
Tu dis souvent qu'il te manque un petit quelque chose pour gagner : penses-tu l'avoir ici ?
J'espère. Ce serait aussi une belle surprise pour moi. Je pousse pour ça et j'essaye de rester intelligent. Si ça peut venir demain, je serai le premier à en être content.
Une Ducati en pole, des Suzuki en difficulté, seulement une Yamaha devant… Ça ne correspond pas vraiment aux prévisions faites pour ce Grand Prix. Le MotoGP a tellement changé en deux ans ?
Le MotoGP est de plus en plus resserré, donc il peut y avoir des changements car ça peut se jouer à très peu pour qu'on ne soit pas dans la bonne position. Le potentiel de la Ducati est très élevé et même ici, au Sachsenring, des choses sont possibles. Alors c'est parfait d'être en pole aujourd'hui. On s'attendait à ce que Marc [Márquez] soit au top ; il l'était vendredi et Fabio dit qu'il sera fort en course, donc c'est la seule prédiction sur laquelle on n'avait pas faux, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 10:07

Pol Espargaró reproche au holeshot device de provoquer des chutes

Par :Vincent Lalanne-Sicaud 19 juin 2021 à 19:16

https://fr.motorsport.com/motogp/news/pol-espargaro-holeshot-chutes-sachsenring/6586432/?nrt=112

Pol Espargaró estime que le holeshot device a un rôle dans les nombreuses chutes vues au premier virage au Sachsenring. Jack Miller n'est pas du tout de cet avis et Miguel Oliveira attribue plus le problème au pneu asymétrique utilisé ce week-end.

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Pol-espargaro-repsol-honda-tea
Les chutes ont été nombreuses depuis le début du week-end du GP d'Allemagne, en particulier au premier virage, où six pilotes ont été piégés en deux jours. Pour Pol Espargaró, tombé trois fois depuis le début du week-end, le holeshot device a une responsabilité dans ces erreurs à répétition. Initialement utilisé uniquement pour les départs, en abaissant la moto pour éviter un wheelie synonyme de perte de grip, ce dispositif est désormais enclenché au début de certaines lignes droites, et se désactive automatiquement au freinage.
"On l'enclenche pendant le tour, donc il s'abaisse au dernier virage et il doit remonter au premier virage", explique le pilote catalan, qui précise que le système se désactive automatiquement sur sa machine : "Sur la Ducati, je n'en ai aucune idée. Sur les autres, ça devrait se désactiver mécaniquement quand on met la pression sur l'avant. L'arrière remonte dès que l'amortisseur avant descend. L'arrière remonte avec la même intensité."

Lire aussi :




Les pilotes peuvent donc être surpris par le changement de position de la moto, d'autant que les machines continuent à battre des records de vitesse de pointe, la barre des 300 km/h ayant été franchie pour la première fois au Sachsenring ce week-end, repoussant encore les limites au moment d'entrer dans la phase de freinage. Après son retour à Portimão, Marc Márquez s'était ému des progrès effectués sur les machines, s'interrogeant sur l'intérêt de maintenir une course au développement effrénée qui génère un danger pour les pilotes, et son coéquipier va dans son sens.
"C'est sûr que [le variateur de hauteur] n'aide pas à l'arrière, en tout cas en ce qui nous concerne", confirme Espargaró. "Ça rend la moto plus instable, ce qui n'est pas sûr. Et après, les motos ont toujours plus d'appui, on a plus de puissance en ligne droite, ce qui implique plus de vitesse en fin de ligne droite et un freinage plus tardif. Le pneu avant est plus sollicité parce qu'il y a beaucoup d'appui à l'avant. Il y a plus de chutes et d'erreurs. La technologie nous rend plus rapides, mais à mon opinion, ça nous fait rouler plus à la limite que d'habitude."
Citation :
Je n'ai jamais eu de chute à cause du holeshot device, mais il semble que Honda exploite à nouveau un peu quelque chose en essayant de le faire interdire pour qu'ils n'aient pas à le développer.
Jack Miller

Jack Miller ne partage absolument pas l'avis de Pol Espargaró. L'Australien estime que Honda est la seule marque à avoir un problème avec le holeshot device dans les phases de freinage, y voyant même une manœuvre de la marque pour faire interdire ce dispositif lancé par Ducati il y a trois ans. L'Australien juge au contraire le système utile pour gagner en stabilité quand il doit aborder un virage.
"Pol et Taka [Nakagami, ainsi qu'Álex Márquez] sont tombés donc c’est clairement que le holeshot device de Honda n'est pas bon", a-t-il lâché. "Celui [de Ducati] semble plutôt bien fonctionner. Je n'ai jamais eu de chute à cause du holeshot device, mais il semble que Honda exploite à nouveau quelque chose en essayant de le faire interdire pour qu'ils n'aient pas à le développer. Je n'ai pas de problème. Mais non, c'est bon pour moi, ça marche parfaitement bien, je pense même que ça marche mieux car en sortant de la descente [avant le premier virage] j'ai plus de poids sur l’arrière donc je peux freiner fort et garder l'arrière au sol."

Les pneus sont en cause, selon Oliveira


Pour Miguel Oliveira, il faut plutôt regarder du côté des pneus pour expliquer les chutes vues au premier virage du Sachsenring. Michelin a apporté des gommes asymétriques à l'avant comme à l'arrière, une chose nécessaire sur un circuit atypique avec dix virages sur la gauche mais uniquement trois sur la droite, ce qui implique des sollicitations différentes sur chaque côté du pneu. Le pilote KTM estime que la transition entre les deux parties empêche les pilotes de bien anticiper le niveau d'adhérence dans cette courbe.
"On sait que le pneu avant a deux composés ici, il est plus tendre sur le coté droit", explique Oliveira. "Quand on est sur la partie dure, ça amplifie la différence entre la partie tendre et la partie dure. Les sensations ne sont jamais bonnes et je sens que beaucoup de pilotes ont eu du mal à stopper la moto à cause de ça. Le point de freinage se trouve en haut d'une montée donc dans un premier temps, si on sollicite trop les freins, on ne pourra pas bien freiner. Je ne peux pas m'exprimer pour les autres, mais j'ai toujours préservé quelques mètres pour ne pas sortir large. Ça fonctionne pour moi."
Oliveira estime que l'un des problèmes les plus importants se concentre sur la zone de transition entre les deux composés du pneu, qui peut surprendre les pilotes : "Je pense que c'est une des raisons qui font qu'on ne peut pas tourner aussi vite qu'on le veut et garder la pression sur les freins à l'avant jusqu'à la corde, et ça crée une petite instabilité. Le pneu est trop tendre, ce qui peut facilement faire décrocher."

Johann Zarco reconnaît de son côté que la situation est difficile pour Michelin puisqu'en plus des caractéristiques de la piste, le manufacturier clermontois a dû faire une sélection de pneus adaptée à une large fenêtre de températures. Une gomme plus dure aurait certes apporté plus de stabilité en courbe dans la forte chaleur subie ce week-end, mais Michelin devait aussi fournir une gomme utilisable avec des conditions plus fraîches.
"Je ne pense pas qu'on devrait avoir une gomme plus dure car celle-ci est assez dure et ça marche bien", a estimé l'auteur de la pole en conférence de presse. "Et puis, ce week-end il fait particulièrement chaud et je pense que c'est pour ça que Michelin ne pouvait pas apporter un pneu super dur à l'avant car s'il y avait eu 10°C de moins en piste on n'aurait pas pu l'utiliser. C'est ce qui est difficile à gérer. Je me sens plutôt bien avec le choix qu'on a ce week-end."
Avec Chloé Millois et Léna Buffa
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 10:10

Battu de peu en qualifs, Quartararo ne se voit pas favori pour la victoirePar :

Léna Buffa19 juin 2021 à 19:23

Leader du championnat, Fabio Quartararo a manqué la pole position du Grand Prix d'Allemagne de peu, mais il a attentivement préparé la course, qui s'annonce exigeante pour les pneus.

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Fabio-quartararo-yamaha-factor

Il n'y aura pas de sixième pole position de suite pour Fabio Quartararo ! La belle série du Français s'est arrêtée en Allemagne, où il a été battu par son compatriote Johann Zarco… pour à peine 11 millièmes.

Leader durant la majeure partie de la séance qualificative, le pilote Yamaha a dû se frayer un chemin sur une piste étroite et courte, sujette à un trafic dense au vu des nombreuses machines en quête d'air frais ou d'un lièvre pour boucler leur tour. Il s'en est donc sorti plus qu'honorablement, et peut à présent se tourner vers la course avec le soulagement de pouvoir prendre le départ dans une position stratégiquement importante.

"Ça a été une séance assez difficile", explique Fabio Quartararo au site officiel du MotoGP. "Dans mon deuxième run, j'ai eu pas mal de trafic et j'ai dû ralentir. Mais je suis content. On ne se sent pas très bien sur cette piste, et on peut voir que les autres Yamaha aussi ont pas mal de difficultés, mais je me donne à 100%, je ne suis pas très loin de la pole position et mon rythme n'est pas mauvais."

"Je m'attendais à avoir des sensations un peu meilleures à l'avant et en turning, mais j'ai réussi à mettre la Yamaha en première ligne et je pense que c'est un super résultat pour nous aujourd'hui", retient le Français, sachant que Honda restait sur une série de neuf pole positions sur ce circuit. Contre toute attente, c'est une Ducati qui a le mieux réussi cet exercice du tour lancé, confirmant encore un peu plus que les cartes sont rebattues et que chaque course désormais peut réserver son lot de surprises.
"Je pense qu'il faut un peu oublier qu'il y a des pistes Yamaha ou des pistes Ducati", estime Quartararo. "Le Qatar ou le Mugello étaient des pistes Ducati, mais au final au Mugello j'ai pu me battre pour la victoire et au Qatar ce sont deux Yamaha [qui ont gagné]. Ici, si on regarde le secteur 2, Jack [Miller] était un dixième plus rapide que quiconque en EL3, or on entend beaucoup que la Ducati a beaucoup de mal à tourner mais ils n'utilisent jamais la puissance dans le secteur 2. Je pense donc que tout se rapproche de plus en plus et qu'il n'y a plus de piste Yamaha, Ducati ou Suzuki. Je trouve ça plutôt bien."
Dans ce contexte, et alors qu'il a beau être l'un des hommes les plus rapides du week-end, auteur notamment du meilleur temps des EL3 et du deuxième chrono des EL4, Quartararo ne se voit par en favori pour la victoire. "Non, je ne pense pas", assure-t-il, préférant miser sur Miguel Oliveira, vainqueur de la dernière manche. "Je roulais derrière lui à Barcelone et je pense que Miguel et KTM gèrent plutôt bien l'usure des pneus."

Une préparation minutieuse de la course

Dans une ambiance étouffante, c'est en effet la chaleur qui concentre toute l'attention en vue de la course. Car avec plus de 30°C dans l'air, il va falloir boucler pas moins de 30 tours sur cette piste courte, et ce avec une forte disparité entre les virages à droite (trois seulement) et ceux à gauche (dix). Gérer l'usure des gommes sera donc un facteur primordial, et c'est dans cette optique que Quartararo a voulu mettre à profit les EL4, réalisés en tout début d'après-midi durant 30 minutes, afin de se préparer minutieusement.
"En EL4, j'ai réussi à faire une séance sans pause et c'était très intéressant pour voir comment réagit le pneu car c'est totalement différent par rapport à quand on s'arrête et qu'on revient. C'était intéressant et je pense qu'on a quelque chose à améliorer pour les derniers tours", explique-t-il. Et cet exercice s'est avéré réussi, non seulement car il a signé le deuxième temps derrière un pilote (Johann Zarco) qui l'a battu en chaussant un pneu neuf, mais aussi car il a recueilli des données pour mieux se préparer en vue de la course. À la fin de son run, soit avec une vingtaine de tours dans ses pneus, il avait perdu une seconde sur son meilleur temps.

"En EL1 et EL2, on a fait des runs durant lesquels je m'arrêtais puis je repartais, mais pour le pneu c'est totalement différent. Sur cette piste en particulier, quand on fait 20 tours de suite le pneu réagit totalement différemment. On avait prévu de faire l'intégralité des EL4 [avec les mêmes pneus]. On peut voir qu'ils sont beaucoup plus frais quand on fait 20 tours avec des arrêts que quand on en fait 20 de suite, pas tellement en termes de dégradation mais de chaleur sur le pneu parce qu'il y a énormément de virages à gauche. C'est bien qu'on ait déjà cette expérience, car je saurai comment les gérer."
"Je pense qu'on va être un peu en difficulté, mais on a fait 20 de suite en EL4 et ça n'était pas trop mal. On voit que le pneu arrière connaît une baisse assez forte, mais je me sens confiant. Et puis, je pense qu'en course on a toujours ce pourcentage en plus pour être un peu plus rapide", souligne Quartararo. "On sait que partir de la première ligne sur cette piste est très important. Pour moi c'est la piste la plus difficile sur laquelle dépasser. Les gars de la première ligne sont très rapides, mais Marc [Márquez] et Miguel sont très forts aussi, ainsi que Jack. Ce sera une course intéressante, je pense que ça peut être très fun."
Revenir en haut Aller en bas
jeusetmatch

jeusetmatch

Messages : 65712
Date d'inscription : 02/12/2011

MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitimeVen 25 Juin 2021 - 10:14

Bastianini pénalisé sur la grille pour avoir gêné Petrucci

https://fr.motorsport.com/motogp/news/enea-bastianini-penalite-grille-danilo-petrucci-sachsenring/6586658/?nrt=112
Par :Vincent Lalanne-Sicaud 19 juin 2021 à 20:01

Enea Bastianini sera pénalisé de trois places sur la grille de départ au Sachsenring, pour avoir gêné Danilo Petrucci en qualifications. Le pilote Tech3 lui reproche d'avoir "dormi" sur la trajectoire.

Les qualifications du Grand Prix d'Allemagne ont été marquées par de nombreux problèmes de trafic, plusieurs pilotes ayant abandonné des tours, notamment pour ne pas donner une aspiration à des rivaux, et d'autres s'étant presque arrêtés pour ne pas se retrouver dans la situation du lièvre. L'un des incidents les plus marquants est survenu en Q1, quand Enea Bastianini a contraint Danilo Petrucci à abandonner un tour rapide.
La direction de course a analysé les images et elle a décidé de pénaliser Bastianini de trois places sur la grille de départ. "C'est en contradiction avec les instructions données à toutes les équipes et compétiteurs, et considéré comme un pilotage irresponsable, suscitant un danger pour les autres", précisent les commissaires de course dans leur décision. Auteur du 15e temps, le pilote Avintia se retrouve donc 18e sur la grille de départ tandis que Valentino Rossi, Joan Mir et Franco Morbidelli gagnent tous une place.
L'incident a provoqué le courroux de Petrucci, qui n'a pas hésité à faire un doigt d'honneur à son compatriote : "Malheureusement, j'ai croisé Bastianini qui dormait sur la piste et il a coupé la trajectoire quand j'arrivais, puis il est immédiatement sorti de la piste", a pesté le pilote du team Tech 3 après la séance. "Franchement, je ne sais pas à quoi il pensait."

Enea Bastianini est désolé d'avoir gêné Danilo Petrucci : "Je ne dormais pas" s'est défendu le Champion en titre du Moto2, qui s'est justifié : "Malheureusement, j'ai pris la piste et j'allais faire mon tour lancé, mais le problème c'est que j'ai perdu [le contrôle de la moto]. Je me suis retourné et il y avait Binder, Lecuona et Petrucci. Je les ai fait passer, puis je me suis mis derrière, mais de toute évidence j'ai un peu gêné à la sortie du virage 11. J'en suis désolé parce que je lui ai peut-être gâché son tour."
Bastianini estime que Petrucci s'est montré trop "nerveux" dans une séance où le trafic était un problème attendu, le Sachsenring étant le circuit le plus court du championnat, et estime que la réaction de son aîné est disproportionnée puisqu'il leur restait encore beaucoup de temps à cet instant de la Q1 : "Ça n'était pas le dernier tour, il en restait plein et il a sûrement réussi malgré tout à en boucler un."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Empty
MessageSujet: Re: MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE   MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTO GRAND PRIX D"ALLEMAGNE
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
UN FORUM POUR TOUS CEUX QUI AIMENT OU QUI VEULENT DECOUVRIR LE TENNIS :: LE SALON DES AUTRES SPORTS :: LES SPORTS MOTOS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: